Citation
Haïti en marche

Material Information

Title:
Haïti en marche
Place of Publication:
Miami Fla
Miami, Fla
Publisher:
s.n.
Publication Date:
Frequency:
Weekly
regular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ; 45 cm.

Subjects

Subjects / Keywords:
Haitians -- Newspapers -- United States ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.) ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti

Notes

Language:
In French.
General Note:
Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
Copyright Haïti en Marche. Permission granted to University of Florida to digitize and display this item for non-profit research and educational purposes. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder.
Resource Identifier:
21271733 ( OCLC )
sn 92061416 ( LCCN )
1064-3869 ( ISSN )

Downloads

This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID EH3T7OZ9V_XOA9PQ INGEST_TIME 2015-04-14T18:20:41Z PACKAGE UF00098809_00651
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

Hati pays de rves sans rien d’autre JACMEL, 20 Fvrier – Cette semaine on a beaucoup parl d’Hati. Cependant ce n’est ni spcialement par des Hatiens ni en Hati. L’acteur oscaris Sean Penn a t reu jeudi par le prsident franais Franois Hollande. La vedette hollywoodienne est le prsident d’une organisation cre au lendemain du sisme qui a frapp Hati en 2010, la JP/ ( ( ( rapprochement WashingtonHatien dominicaine ou Juif dans ( Un important reportage de Paris Match sur l’exploitation sauvage des mines d’or en Hati Les funrailles des 17 victimes de l’accident survenu le 17 fvrier au carnaval de Port-au-Prince (photo JJ Augustin/HENM) Par Jrme Huffer 16 Fvrier 2015 Dsamour Fares, 28 ans, est l’un des cinq ou six PORT-AU-PRINCE, 19 Fvrier – Le carnaval national Port-au-Prince suspendu cause d’un terrible accident survenu dans la nuit du lundi au mardi gras qui a acheteurs traiter avec les seuls orpailleurs d’Hati. Il vient tous les jeudis Lakwev, une des trois mines sauvages fait un total de 18 morts et 76 blesss plus ou moins graves. Le char du groupe Barikad Crew a heurt un cble Jeunes d’ascendance hatienne rclamant le droit leur nationalit dominicaine L’ex-prsident hatien Ren Prval en compagnie de Hugo Chavez, Ral Castro etc PORT-AU-PRINCE, 22 Fvrier – Les Etats-Unis font les yeux doux Cuba en mme temps que Washington est accus de manuvre de dstabilisation par le gouvernement lu du MEYER, 21 Fvrier – Un second Hatien a t assassin en Rpublique dominicaine (dans la ville d’Elias Pinas) et son corps brl, apprenait-on vendredi lors d’une confrence ( L’acteur aux oscars, Sean Penn

PAGE 2

Page 2 EN BREF ... EN PLUS ... Le 19 fvrier, plus de 150 signataires ont fait parvenir l’ancien Chef de l’Etat dominicain, Leonel Fernandez, une correspondance lui demandant son intervention face a la radicalisation de l’anti-hatianisme en Rpublique Dominicaine. Le destinataire a t choisi en sa qualit de Prsident du parti de la libration lections de 1996. Cette campagne selon les expditeurs n’a pas cess provoquant ainsi de srieuses proccupations pour la paix entre les deux peuples depuis le commencement de l’anne 2015. Le mois de fvrier est particulirement marqu par des manifestations hostiles Hati et la communaut hatienne, dont la souillure sur la voie publique du drapeau national ; la dclaration de guerre contre l’immigration illgale par des groupes cagouls et la pendaison de Henry Claude Jean sur la place Ercilia Pepin de Santiago. Mr. Fernandez a manifest en plusieurs occasions, spcialement sur la scne internationale, son intrt pour de meilleurs rapports entre les deux pays de l’le. Nanmoins, sur le terrain, ses liens troits avec les groupes anti-hatiens provoquent clairement sa position et celle de son parti vis--vis d’Hati en vue de contribuer a la convivialit entre Dominicains et Hatiens. politique de dnigrement systmatique de la nation hatienne, d’exclusion sociale de ses expatris et de refus de rapports harmonieux entre les deux peuples. Parmi les signataires, des autorits ecclsiastiques anglicanes et catholiques, des snateurs, des directeurs de medias et journalistes, des recteurs d’universits, des ONG, des militants de droits humains, des chefs de partis politiques, des membres du secteur priv, des tudiants, des artistes, des intellectuels, des organisations de la diaspora et des amis d’Hati, entre autres. ACTION URGENTE (Amnesty International Belgique) – En Rpublique dominicaine, quatre journalistes ont t harcels et ont reu des menaces de mort pour avoir prn le respect des droits des Dominicains d’origine hatienne. Le 2 fvrier, quatre journalistes dominicains, Juan Bolvar Daz, Huchi Lora, Amelia Deschamps et Roberto Cavada, connus pour dnoncer fermement la discrimination envers les Dominicains d’origine hatienne, ont signal plusieurs menaces et actes de harclement dont ils avaient t victimes dans le cadre de leur profession. Roberto Cavada a dclar avoir t suivi le 10 janvier par un inconnu qui l’a trait haute voix de tratre la patrie dans un supermarch et a hurl : Nous allons tuer tous les tratres, commencer par les journalistes. Le 16 janvier, dans un supermarch de Saint-Domingue, un inconnu a cri Amelia Deschamps : Vous mritez d’tre tue la premire ! Et ensuite, Huchi et Juan Bolvar ! Vous tes tous des tratres la patrie ! Le 26 janvier, lors d’une manifestation organise par des groupes [ultra]nationalistes Santiago, un homme a dclar la tlvision : Les tratres la patrie mritent la mort. Il a cit nommment Juan Bolvar Daz, Huchi Lora et Roberto Cavada. Les journalistes concerns ont aussi rapport que, dbut 2014, une entreprise publicitaire avait tent d’imprimer une grande quantit de prospectus prsentant des caricatures documents appelaient la mort des tratres . Les quatre journalistes ont dpos deux plaintes au parquet de Santiago et de SaintDomingue (district national). Le 3 fvrier, la police a inform la presse de l’ouverture d’une enqute. Le mme jour, Juan Bolvar Daz a indiqu Amnesty International que le ministre de l’Intrieur et un policier de haut rang lui avaient rendu visite pour lui dire que le prsident de la Rpublique leur avait demand de mener des investigations approfondies. Depuis l’arrt 168-13 de la Cour constitutionnelle, qui a dchu rtroactivement des milliers de personnes d’origine trangre de leur nationalit dominicaine, des personnes d’origine hatienne, des migrants hatiens, des journalistes et des dfenseurs des droits humains ont signal une multiplication des menaces et des manuvres d’intimidation diriges contre eux. Port-au-Prince, le 19 fvrier 2015 – (AHP) – Signature le 19 fvrier d’un protocole d’accord entre le ministre des affaires sociales et du travail(MAST), des organisations d’employeurs et des syndicats de travailleurs pour la promotion du travail dcent(PPTD) Ledit accord qui concerne la priode de 2015 2020 s’inscrit dans le cadre de la coopration technique du Bureau International du Travail(BIT) avec Hati. Le ministre des affaires sociales, Victor Benoit, s’est dclar heureux de la signature de cet accord tripartite indiquant que ce document est en conformit avec la vision du gouvernement d’Evans Paul en matire de justice sociale Le reprsentant des syndicats des travailleurs, Fatal Jean Ronald Golinsky, a dit participer la signature du protocole d’accord avec nanmoins un sentiment de cependant, que les lignes directives de ce document sont dans l’intrt des travailleurs hatiens. M. Golinsky a dit esprer que le gouvernement en place va prendre toutes les dispositions ncessaires en vue d’appliquer la lettre les diffrents points du document. Le coordonateur du Bureau International du Travail (BIT), Julien Magnat, a pour sa part, flicit les acteurs du monde des travailleurs hatiens pour avoir accept de parapher ce protocole d’accord et a promis le plein soutien du Bureau international du travail dans l’accomplissement des projets prvus. L’expert indpendant des Nations-Unies sur la situation des droits de l’homme en Hati, Gustavo Gallon effectuera, du 22 fvrier au 3 mars 2015, une visite en vue d’valuer la situation des droits de l’homme, en particulier des droits civils et politiques. M. Gallon vient s’informer de lui-mme et sur le terrain de la situation prlectorale, a appris HPN. Cette visite entre dans le cadre du suivi de ses recommandations lors de sa mission en juillet 2014. M. Gallon croit que le contexte pr-lectoral actuel mrite une attention particulire. En ce sens, il voudrait s’informer davantage de la situation sur le terrain. Cette nouvelle visite de Gustavo Gallon se concentrera sur 5 priorits, notamment Hati en Marche Port-au-Prince Miami th ( ( La presse allemande ne cesse de faire tat de ces femmes toujours plus nombreuses qui accompagnent leurs hommes combattant sur les fronts en Syrie, laissant derrire elles des familles traumatises. Les autorits allemandes s’inquitent du rle d’assistantes que ces Europennes jouent auprs des guerriers groups via WhatsApp sur la conduite adopter. On les conseille par exemple de se vtir l’occidentale lors du trajet, de ne pas s’affubler de foulard ni de voile et surtout de ne pas s’exhiber avec des hommes barbus. terroristes par amour l’ingalit sociale, la situation des personnes qui s’enfuient pour rejoindre le groupe jihadiste E.I. ou Daesh prparation d’attaques, elles seraient justement idales pour l’excution des actions terroristes, estime-t-on dans les cercles de la scurit, par le fait qu’elles accomplissent un travail de base souterrain. Ces femmes islamistes se voient dans un rle de soutien , explique un membre de l’Office fdral (allemand) de protection de la constitution. Elles soutiennent la lutte des hommes non seulement moralement mais aussi en faisant de la propagande sur internet. Il n’est pas rare qu’elles excitent d’autres hommes se radicaliser. Elles sont le cheerleader du djihad . Somme toute pour ces fanatises, un vrai homme, c’est celui qui s’engage pour la guerre sainte . Jusqu’ici, il s’avrait difficile pour la justice allemande de venir bout juridiquement des musulmanes radicalises pas leurs actions comme le font les hommes et parce qu’elles traversent plus rarement les camps d’entranements des milices terroristes. Dans un projet de loi qui a franchi le ministre fdral fin janvier, il y a maintenant un passage prvoyant l’emprisonnement des femmes djihadistes . C’est ainsi qu’ l’avenir, toute forme de un dlit. A quoi elles s’exposent en Syrie, les filles du djihad n’en ont gure conscience. La sociologue brmoise, Berna Kurnaz, qui accompagne les parents des islamistes parties et qui connat leurs problmes familiaux, parfois prcaires, pense qu’il s’agit d’une raction un manque. contre un chez soi dans lequel elles ne se sentent pas comprises ou une socit dans laquelle elles ne se sentent pas estimes , indique-t-elle au Der Spiegel . Les prdicateurs salafistes offrent, eux, une solution simple tous les problmes : il s’agit uniquement d’tre une bonne musulmane . Une fois dans la zone de qu’elles ne comprennent pas dans quelle situation dangereuse elles se trouvent , prcise encore Kurnaz. de Dieu . D’aprs les responsables de la scurit, environ 100 Allemandes sont parties dans les zones de combats en Syrie ou en Irak. Plus de la moiti d’entre elles ont quitt leur pays en t 2014. Beaucoup de ces femmes accompagnant leurs maris. Un bon nombre voyagent seules, la recherche d’un homme. Et d’autres pour s’engager dans la guerre sainte . La plupart de ces candidates au djihad sont jeunes, entre 16 et 27 ans et proviennent de plusieurs coins de l’Allemagne. Pourquoi tant de pcheurs d’mes arrivent exercer autant de pouvoir au nom d’Allah, questionne l’hebdomadaire allemand Der Spiegel ? dans son article Pour quelles raisons ces femmes, nes et grandies en Allemagne, dcident d’aller en Syrie pour construire un tat de Dieu ? Le phnomne s’explique de manire plutt motionnelle, affirme Peter Neumann, chercheur en terrorisme au King’s College, Londres, cit par le journal. Les jeunes immmoriale : ici le chevalier rayonnant, l-bas la princesse lue ses cts . Les combattants sont vnrs entre-temps comme des stars de pop par beaucoup d’adolescents, constate encore Neumann. Les filles veulent s’occuper d’eux, vivre avec eux . cela s’ajoute peut-tre aussi une envie de la provocation, typique l’adolescence : Le provocante dans les socits occidentales trs tolrantes , dit-il. Au fait on ne peut pas faire quelque chose de plus extrme que a . Les salafistes attirent des fiances pour des djihadistes dans les mosques connues. Mais aussi au moyen de la propagande sur internet. Il existe des marchs du mariage online pour jeunes Dans la publicit pour le djihad adresse aux femmes, il n’y a pas de ttes coupes mais dit combien c’est beau le rle de la femme dans le salafisme , crit Der Spiegel . Pour que le voyage dans l’idylle promise Le cortge des filles s’branlant vers le djihad inquite les services allemands de scurit. Selon un membre du service de renseignements, l’image sociale des femmes fait d’elles des terroristes parfaites . tant donn qu’elles sont moins contrles que les hommes, elles peuvent s’acquitter plus aisment des tches logistiques, aider au financement de la guerre sainte ou encore s’engager comme kamikazes. Pour la

PAGE 3

Page 3 L’ACTUALITE EN MARCHE ( terroristes par amour ( Par Emmanuel Marino Bruno P-au-P., 21 fvr. 2015 [AlterPresse] --Des centaines de personnes dont autant de sympathisants que des opposants au gouvernement ont pris part, le samedi 21 fvrier, au Champ Andris Rich, des diplomates, des artistes comme Izolan, rappeur du groupe Baricad Crew et l’ex-dput chanteur Gracia Delva ainsi que des personnalits diverses ont assist la crmonie, aux cts des parents et amis plors. cercueils installs sur l’estrade, recouverts du drapeau national et accompagns de photos des dfunts et dfuntes. Plusieurs proches des victimes ont laiss chapper leur douleur durant la crmonie. Un important dispositif de scurit avait t mis en place sur les lieux et dans le primtre de la crmonie. La veille, un communiqu officiel avait interdit avertissement tout groupe qui s’aviserait de troubler le droulement des funrailles qui se sont voulues collectives Dans le bonheur comme dans le malheur, nous sommes tous et toutes Hati , pouvait-on lire sur des banderoles accroches la tribune. Ces funrailles sont l’occasion de rendre un hommage national ces personnes dcdes dans des circonstances non souhaitables, a soulign le premier ministre dans son discours de circonstance. Le fait que la vie des 4 personnes blesses encore hospitalises sur les 78 recenses n’est pas en danger, constitue la volont du gouvernement de prendre toutes les dispositions pour accompagner les familles des victimes et les personnes blesses. pour rpondre un secteur de l’opposition qui a exig du gouvernement la non tenue des funrailles avant une autopsie des cadavres. Sophia Martelly, accompagne du PM Evans Paul, tente de rconforter les parents des dcds du 17 fvrier (photo JJ Augustin) dans un accident survenu lors du carnaval national Port-auPrince, le mardi 17 fvrier dernier. Les funrailles ont t chantes sur les lieux o s’est produit le drame en prsence du prsident Michel Martelly, son pouse, le premier ministre Evans Paul et de nombreux nationale, Nesmy Manigat, et le secrtaire d’Etat l’Intgration des personnes handicaps, Grald Oriol. Des snateurs, dont le prsident de la chambre haute, L-bas, en Syrie, les femmes dpendent compltement du bon-vouloir des hommes , indique de son ct Hans-Joachim von Wachter, directeur du bureau rgional pour la dfense de la constitution Brme. Les femmes ne mettent pas seulement au monde des futurs martyrs qu’elles lvent et soignent mais elles investissent aussi leurs corps. Les services secrets occidentaux rapportent que parmi les djihads , les mariages temps partiel, appels mariages de plaisir , seraient pratiqus. Ces unions limites dans le temps n’existent que pour le temps de l’acte sexuel et peu importe si la femme le fait de son plein gr ou non. Dj en 2013, Serap ileli (2) , dans un article paru le 26 septembre, sous le titre Sex-Jihad: Prostitution im Namen Allah , rapportait que d’aprs les informations du ministre tunisien pour les Femmes, il existerait de plus en plus d’adolescentes parties en Syrie faire la guerre sainte qui s’offrent aux guerriers de la foi , pratiquant ce qu’on appelle le sexe djihad ou le Jihad Al Nikah . Elles seraient estimes cent, ces militantes qui s’adonnent cette pratique dans le but de mriter une bonne place au paradis. Certaines auraient peine 13 ans et viendraient de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Tunisie et de la Syrie. Le ministre tunisien avait dplor l’poque le fait que beaucoup d’entre elles revenaient enceintes de leur engagement en Syrie . Pour cette raison, les autorits avaient renforc le contrle aux frontires pour Les cots de ces voyages pour les volontaires seraient Fin aot, toujours d’aprs Serap ileli cette source, l’agence tatique de nouvelles iranienne Fars News a fait tat d’une expertise islamique (fatwa) qui autorise le mariage temporaire avec les guerriers saints . Cette fatwa serait enseignements sont trs suivis dans le monde musulman. Il est interdit de sjour en Suisse cause de ses vues extrmistes. Les femmes sont ainsi invites accomplir leur devoir en tant que vraies musulmanes , contribuant ainsi au jihad en Syrie. C’est dire il leur faut satisfaire les combattants de Dieu qui n’ont pas de femmes. Ce modle de lgitimation religieuse serait, selon Serap ileli, connu aussi bien chez les Chiites que chez les Sunnites et elle ferait rfrence dans le coran la sourate 4, verset 24. La femme doit, ce faisant, tre quitablement rtribue . Pas d’abus comme dans le cas d’une prostitution, ce qui ne change rien au rsultat. C’est sur cette base d’interprtation, controverse, que des femmes ont t plusieurs dizaines de fois forces se marier et avoir des rapports sexuels contraints , apprend-on dans une analyse Der Spiegel ). Mme pour les femmes maries, le destin peut trs vite changer si par exemple leur mari meurt au combat. Les femmes sont passes simplement aux prochains combattants , indique un employ de haut rang du service allemand de Carnaval : 18 morts, 70 blesss et une tragdie nationale p.1 Pour tout l’or d’Hati p.1 Hatien en Rpublique Dominicaine ou Juif dans l’Allemagne nazie p.1 Leonel Fernandez interpell p.2 Au-del du rapprochement Washington La Havane p.1 Hati pays de rves sans rien d’autre p.1 Des femmes terroristes par amour p.2 L’exploitation agricole p.4 Inauguration of the Marriott p.10

PAGE 4

Page 4 UNE ANALYSE ethniques. Ainsi, le pauvre immigrant hatien, qui ne peut compter sur son pays d’origine, ni pour y gagner sa vie dans D’o le retour en force de la thorie hier utilise, et pour les mmes raisons lectoralistes, par feu le prsident Joaquin Balaguer, celle de ‘l’invasion tranquille hatienne’. Ceux qui brlent le drapeau hatien, et ventuellement lynchent par le feu ou par la pendaison ou bien la dcapitation ( de presse au bureau du ministre hatien des affaires trangres Duly Brutus. Le chancelier Brutus avait convoqu les journalistes Jeune Dominico-Hatienne ( \ le cas o il y retournerait, ni pour prendre effectivement sa des deux pays), devient involontairement ‘l’pouvantail de service de la socit dominicaine’. Une proie sans dfense la merci de tous. Comme le Juif dans l’Allemagne nazie ! Vous me direz : pourquoi vouloir la disparition d’une communaut de gens travailleurs et pour pas grand chose en retour, donc positive pour l’conomie ? de la rpublique voisine ne sont pas dmontrer (industrie sucrire et surtout aujourd’hui agriculture, construction, tourisme etc). ‘ Mais les anti-hatianistes dominicains, renforcs par la perce de l’ultra-droite au sein du pouvoir actuel, une alliance politique domine par le PLD de l’ex-prsident Leonel Fernandez, sont arrivs rpandre une thorie apparemment fumeuse, savoir ‘la communaut internationale a l’intention de runir les deux rpubliques se partageant l’le.’ International, l’Institut pour la Justice et la Dmocratie en Hati, le Centre Robert F. Kennedy pour la Justice et les Droits humains, le Groupe d’appui aux rfugis et rapatris / GARR, le Collectif 4 Dcembre etc) ainsi que pour les observateurs avertis, ces actes surviennent dans une atmosphre d’hostilit telle envers la communaut hatienne qu’il est vident que la police dominicaine cherche en dissimuler la porte vritable en les classant dans la chronique des chiens crass. s’agisse d’un lynchage ou d’une vengeance personnelle, l n’est pas la question’, dit Ernesto Sagas, professeur associ au dpartement des tudes ethniques de Colorado State University et auteur de ‘Race et Politique en Rpublique dominicaine.’ En un mot, ‘la tension est telle contre la prsence des travailleurs hatiens en Rpublique dominicaine’ que cela permet les pires outrances. A Santo Domingo, la capitale, les murs sont couverts Le sentiment anti-hatien avait rarement t aussi fort. On a aussi cette vido sur les mdias en ligne montrant des Dominicains en train de pitiner et brler le drapeau hatien. Ernesto Sagas rappelle aussi que c’est souvent le cas l’approche d’lections dominicaines trs disputes, comme le seront probablement celles de 2016, et o la question de l’immigration hatienne sera probablement utilise par les uns et les autres pour critiquer ses adversaires. ‘C’est une stratgie politique qui a fonctionn par le de rallier les troupes autour de soi’ dit le professeur en tudes Comme pour le Juif dans l’Allemagne hitlrienne, il s’agit d’enlever d’abord sa future victime toute personnalit juridique et lgale La condamnation par la communaut internationale de ces agissements ouvertement racistes, voil la preuve du grand complot sur le dos du peuple dominicain et pour lequel les Hatiens constituent le cheval de Troie ! Ds lors pendre ou dcapiter ou brler un Hatien vif, un acte de dfense de la Patria nuestra ! Les cas de pogrom sont dj lgion : tout prtexte est bon pour chasser les Hatiens en masse de leurs maisons et s’emparer de leurs biens. Et la menace pour un vritable gnocide jamais aussi forte avec la formation de groupes de civils arms supplant aux policiers dans de nombreux cas de dportation illgale. L’Etat d’Hati et la socit hatienne sont interpels. Mais galement la fameuse communaut internationale. Hati en Marche, 21 Fvrier 2015 pour les instruire des dmarches entreprises par le gouvernement hatien pour assister les parents de Claude Jean Harry, qui a t retrouv, le mercredi 11 fvrier, pendu un arbre sur une place publique, dans la ville de Santiago, la deuxime plus importante du pays, et pour exiger de l’Etat dominicain que toute la lumire soit faite sur ce crime et ‘que cela ne se renouvelle plus.’ Mais c’est pour annoncer en mme temps qu’un autre ressortissant hatien a t retrouv mort chez lui, le jeudi 19 fvrier coul (information reprise par l’agence locale HPN) et son corps brl. Ceci comme pour se moquer de l’investigation en cours sur l’horrible assassinat de Claude Jean Harry que la police dominicaine persiste mettre sur le dos de deux autres ressortissants hatiens avec pour mobile lui drober un peu plus d’une centaine de pesos que le disparu avait gagn la loterie. Alors que pour les organisations de dfense des droits humains (Amnesty des ressortissants hatiens, considrent donc qu’ils accomplissent une uvre patriotique. En vue de stopper l’invasion hatienne et le plan international pour fusionner les deux rpubliques et ainsi asseoir sa domination totale sur toute l’le. L’Hatien, bien entendu, considre que c’est l un mythe, une histoire de fou. Oui mais, aux yeux du Dominicain, renforce par les dernires rsolutions des organisations internationales (CIDH ou Commission interamricaine des droits humains, Caricom ou communaut de la Carabe etc) condamnant la disposition de la Cour constitutionnelle dominicaine (2013), actionne par les mmes secteurs antihatianistes au pouvoir Santo Domingo, d’immigrants hatiens, en faisant de plus remonter cette mesure jusqu’ 1929, donc remettant en cause le statut de plusieurs centaines de milliers de citoyens qui n’ont toujours connu que le pays voisin, sa langue et sa culture. Ceux qui ont lu l’article de la semaine dernire [HEM Vol. 29 # 05 du 18-24/02/2015] ont certainement senti que je agricole, mais j’imagine qu’ils doivent dans le mme temps se demander pourquoi diantre cette srie porte-t-elle ce titre, il n’y est nulle part question d’exploitation agricole. Non, je ne suis pas fou ; c’est une faon un peu tordue de montrer dans quel tat d’abandon se trouve ce secteur agricole, qui reprsente quand mme un quart de notre PIB. Le Ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI), sous l’impulsion du Ministre Laleau, s’est lanc dans une vaste entreprise d’appui aux MPME (Micro, Petites et Moyennes Entreprises). Si nous reprenons les trois programmes dont j’ai Facteur s de production PSME PAME SAE Terre Travail Formation Appui technique Renforcer leur capacit de gestion technique et commerciale, Optimiser leur per formance, les investissements Accrotre leur capacit de remboursement. Formation et programme d’accompagnement Emission de carte d’identit professionnelle (CIP) ; Appui dans l’amlioration de la productivit Accompagnement dans la prparation d’tats financiers et de plans d’affaires Accompagnement dans la phase de montage des projets d’inves tissements Conseils juridiques Ser vice d’information conomique Activit de rseautage Capital Accs au crdit Amliorer leur accs au crdit, Accompagnement dans la recherche et l’obtention de crdits comme rciaux ; Mise en lien avec des intervenants financiers ou gouvernementaux. Dbouch Accs aux marchs Appui au dveloppement des filires Enregistrement de nom ou de marque commercial e Appui la recherche de nouveaux marchs tant sur le plan national que sur le plan international Emission de permis d’exportation

PAGE 5

Page 5 DE L’ACTUALITE 18 morts, et la Premire dame et le Premier ministre Evans Paul, tous vtus de blanc. Et tout cela mis en scne en peine quelques heures, l’accident tant survenu le mme mardi vers 2h du matin. plus haut. ‘Piro, piro, piro !’ sorties de secours ? ( lectrique haute tension qui a aussitt provoqu l’lectrocution d’au moins une personne, et une panique gnralise. Un sauve-qui-peut qui est venu augmenter le nombre de morts Conditions dans lesquelles se dplacent respectivement les chars Rio (Brsil) et Port-au-Prince hatien pour rendre hommage aux victimes de l’accident tragique du 17 fvrier (photo de courtoisie) puisse passer en dessous. Un geste tout fait banal mais qui, outre les morts et tant de malheurs, soulve aussi un sentiment de tragdie nationale, le carnaval constituant avec le football les deux passions du peuple hatien. Le gouvernement qui exceptionnellement semble n’avoir pas perdu le nord, a immdiatement ragi pour non seulement s’occuper des victimes mais aussi calmer la population en canalisant l’motion nationale vers une sorte de solidarit symbolise par cette marche en blanc qui a runi des milliers l mme o devaient avoir lieu les clbrations du dernier jour du carnaval au Champ de Mars. Avec la participation de tous les groupes musicaux L’actuel Premier ministre n’est pas un homme de thtre pour rien ! Le gouvernement a aussi annonc qu’il s’agit bien causes. ngligence. Et la folie des grandeurs. Et surtout l’absence de l’Etat dans toutes les activits, des plus banales aux plus importantes. Cause de l’accident : un individu disons quelconque, et non une personne avertie, qui prend un bton pour soulever passer. Voil donc comment l’Etat hatien investit plusieurs centaines de millions pour construire ces immenses machines roulantes mais dont personne ne prend le soin de savoir si ce ne sont pas au contraire des cercueils roulants comme c’est arriv dans la nuit du 16 au 17 fvrier dernier. Certains vont encore dire que Hati ne cesse d’attirer sur elle des catastrophes. Mais encore une fois c’est faute de prendre les prcautions mme les plus lmentaires. C’est la sottise, la btise, une folie des grandeurs bbte. Oui, cela peut arriver partout, nous Hatiens ne sommes pas les plus btes, sauf que partout ailleurs il existe des garde-fous, c’est--dire de vrais responsables dont c’est le rle d’empcher cela d’arriver. Oui, comme dit le gouvernement, c’est un accident. Mais il y a des accidents qui sont vraiment trop btes. Comme celui-ci. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince et de blesss. Le chanteur vedette de Barikad Crew, surnom ‘Fantom’, qui t touch par la dcharge lectrique, gisait encore toute la semaine l’hpital, aprs qu’on l’et d’abord donn lui aussi pour mort. L’Hpital Gnral, ainsi que les autres principaux centres hospitaliers, taient envahis par plusieurs milliers de gens, qui transportant un bless, qui la recherche d’un parent. L’accident est arriv vers les 2h 46 du matin, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 fvrier, dernier jour du carnaval. Toute la capitale est sous le choc. Les autorits ont mis une marche hommage aux victimes qui a eu lieu le mardi 17, toujours au Champ de Mars, et en prsence de plusieurs milliers de compatriotes vtus de blanc et portant des L’accident est survenu dans l’aire du Champ-de-Mars, point central de l’vnement, au moment o un des responsables du char de Barikad Crew a utilis un long bton pour Donc le char est plus haut que les dangereux cbles de haut voltage sous lesquels ces immenses catafalques, chaque anne toujours plus immenses, doivent circuler premire anomalie. Personne qui s’en proccupe. Les groupes musico-carnavalesques (et notre actuel chef de l’Etat le sait bien, lui qui en vient) engags dans une comptition domine folie des grandeurs. Toujours

PAGE 6

Page 6 EXPLOITATION SAUVAGE ( regroupes dans le nord-est du pays. La plus rentable, selon lui. A l’ombre d’un cabanon de bois et de tle, il patiente depuis plus d’une heure au village, qui semble l’ignorer et poursuit argent Dsamour attend son tour la main sur le sac dos qu’il a, par scurit, pos sur ses genoux. Le jeune homme y enferme son kit de commerant vagabond, une balance de vieux tee-shirt dlav et, sur les cheveux, un foulard, son seul atour fminin. De sa main brunie l’ocre, elle pose quelques grains d’or sur un petit carton, prenant garde de ne laisser aucune paillette colle sur sa paume. La moindre poussire UNITED NATIONS United Nations Stabilization Mission In Haiti MINUSTAH NATIONS UNIES Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en Hati REQUEST FOR EXPRESSION OF INTEREST (EOI) For the Provision of Consumables for Water Testing Laboratorie s . The United Nations Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH) is seeking Expressions of Interest (EOI) from qualified companies wishing to be considered for inclusion in tenders for purchase of Consumables for Water Testing Laboratories (UNSPSC 41104201). Companies interested in participating in the planned solicitation process should forward their written Expression of Interest (EOI) to MINUSTAH by closing date set forth in this EOI. The Expression of interest may be submitted by Email, courier or f acsimile clearly marked with the inscription “Expression Of Interest” (EOI) – Provision of Consumables for Water Testing Laboratories to MINUSTAH in Haiti to be received not later than 6 March 2015 at 3:00 PM, Haiti: The Chief Procurement Officer Procurement Section United Nations Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH) Logistic Base at Port-au-Prince Airport, Boulevard Toussaint Louverture Clercine ;(A ct de la Direction Dpartementale de l’Ouest (DDO et Guy Malary) Port-au-Prince, Haiti E-mail: minustah-procurement@un.org, nagawa@un.org, nikuzef@un.org The EOI must include the following information: Name of the Company Postal and physical address Phone number Fax number E-mail address Name and Title of the contact person Brief explanation on the background and experience of the company including clients’ references. A formal bidding process will follow this request for expression of interest. Please note that this notice does not constitute a solicitation. It should also be noted that MINUSTAH reserves the right to change or cancel this EOI. Thank you. compte dans la balance qui pse son travail de la semaine. Le cadran se stabilise 0,9 gramme. Elle en tirera 900 gourdes, soit 17 euros, selon le tarif invariable de l’acheteur. Environ 50 % du cours mondial. A Lakwev, loin des poncifs occidentaux, le terme prcieux voque l’espoir et la misre, le labeur et le salaire. Pierre-Silia est marie Jean Arnolt, le chef de la communaut. Ce statut ne lui confre nul privilge. Lorsqu’elle n’est pas dans les entrailles de la terre en extraire la glaise, elle cultive le mas. La mine n’est pas faite pour les femmes, mais il n’y a rien d’autre pour subvenir nos besoins. Au fond il fait noir, cela fait un peu peur, mais je mets a de ct pour pouvoir payer les tudes de mes enfants. Des timouns , enfants en crole, PierreSilia en a dix. L’un d’eux, adolescent, parle parfaitement le franais. Il rve d’tre diplomate, ambassadeur mme. Je ne veux pas qu’ils cherchent l’or, ce n’est pas un vrai travail. Et encore moins un mtier d’avenir, car les ressources s’puisent. Au fond du boyau de la mine, Pierre-Sila Bastien amasse la terre dans des sacs qui seront remonts la surface. Corentin Fohlen pour Paris Match Il faut creuser de plus en plus profond, extraire de plus en plus de terre pour un rendement qui diminue constamment. Assis sur les rebords de sa mine, Pierre Joseph l’admet : Avant, nous creusions peine pour tomber sur des ppites. Maintenant, regardez, nous prenons de plus en plus de risques pour quelques paillettes. Le mois dernier, un tunnel s’est effondr sur un homme du village. On a d lui couper une jambe. J’arrive peine m’occuper de mes sept enfants, et l’on peut toujours rver pour obtenir des aides de l’Etat ! De fait, la mine de Lakwev est illgale. Nich sur un haut plateau deux heures de piste de Ouanaminthe, le hameau voque un champ de bataille couleur terre de Sienne. En trente ans, les villageois y ont creus quelque 3000 trous, quelques mtres les uns des autres. Six seulement sont encore en activit, mais voil qu’on en creuse un nouveau. L’endroit n’est pas choisi au hasard, ici il reste de la place. Professeur de gologie l’universit d’Etat d’Hati, Dominique Boisson n’est pas tonn par la pnurie qui guette Lakwev. Il a pratiqu des prlvements dans la rgion : Le site n’est pas install sur une source d’or, ce ne sont que des rsidus qui s’puisent trs rapidement. Cette source, le gologue la traque depuis quinze ans pour le compte d’une compagnie minire canadienne, Eurasian Minerals, qui a fait du nord d’Hati son nouveau terrain de prospection. Aussi surprenant que cela paraisse, le pays maudit est vtu d’un manteau d’or. C’est le Programme des Nations unies pour le dveloppement (PNUD), dont l’indice a class Hati parmi les la dcouverte, ds 1972, lors d’une grande campagne d’analyse du sous-sol. Aujourd’hui, certains politiques avancent un potentiel de 15 milliards d’euros ! De quoi allcher les compagnies internationales. A l’poque, deux gisements ont t clairement identifis par le PNUD : Morne Bossa et Grand Bois raconte Dannel Blizaire, prsident de la Gominrale d’Hati. bourgeoisie de Port-au-Prince. Saint-Victor SaintJuste, doyen de Beaug, village Il est venu acheter des terres aux agriculteurs pour le compte de la compagnie canadienne Sainte-Genevive. Un cousin avec qui je partageais des terres en hritage a vendu notre lot sans me prvenir. J’ai beaucoup perdu, l’poque. Et, surtout, rien gagn. Mais, 81 ans, le sage de la communaut ne veut pas d’histoires. Coiff d’un chapeau de paille aussi lim que ses dents, il prche la paix face aux compagnies qui s’agitent dans qui est mont ici. Il nous a montr des papiers signs par Blizaire. Ce que nous lui avions vendu appartient maintenant Eurasian Minerals. Marchandage autour de quelques poussires de ppite Le panorama presque lunaire dans une rgion souponne de renfermer de l’or son rythme de forat. L, trois hommes souquent un palan les femmes portent les sacs de terreau sur leur tte jusqu’ la rivire, pour dcanter l’or. prcision, un tube d’aspirine vide pour emmagasiner le mtal jaune et une liasse de gourdes, la monnaie hatienne. Pierreimprovise. Marche lente, la femme de 47 ans parat bien frle dans son uniforme de fatigue un peu trop large : short noir,

PAGE 7

Page 7 MONDIALISATION ( Venezuela, c’est le monde renvers. C’est l’administration amricaine qui met la pression sur la Havane pour rouvrir leurs ambassades respectives avant tonnerre dans le ciel du continent ? Pourquoi cet intrt soudain renouer les liens entre deux ennemis qui se regardent depuis 50 ans comme deux chiens mchants ? prsident Maduro) quand le phare vers lequel on regarde fait alliance avec l’ennemi ! des mmes sollicitudes de la part de Washington, mais sans les chances de dveloppement qui viennent avec, pour au contraire s’enfoncer toujours davantage dans la misre la plus sordide ? Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince concilier les intrts entre la superpuissance capitaliste et le dernier bastion de la dictature du proltariat ? Et de manire aussi urgente. Mais aussi comment demeurer une rpublique la tenue dans quelques mois du sommet des Amriques o les prsidents Barak Obama et Raul Castro auront la chance de se rencontrer aprs leur annonce rciproque du 17 dcembre dernier pour l’ouverture de pourparlers en vue de la reprise des relations normales entre les deux nations. Et leurs deux peuples. Les Amricains allant vite en besogne ont dj envoy d’Etat, minorit Dmocrate la Chambre des Reprsentants et autres) tandis que les Cubains font semblant de trainer les pieds. Par exemple, pourquoi ne pas enlever d’abord Cuba de la liste (maintenue par Washington) des Etats favorisant le terrorisme ? Voil donc deux terribles ennemis d’il y a quelques mois seulement qui sont en train de se rapprocher d’une manire vritablement vertigineuse tandis que le Venezuela, principal fournisseur de ptrole au grand voisin du Nord, n’y est pas en odeur de saintet. Il est vrai que la rhtorique du prsident Nicolas Maduro, hritage de son prdcesseur et mentor le prsident et ex-colonel ‘bolivarien’ Hugo Chavez, ne facilite pas les choses. La semaine dernire a t emprisonn le maire de Caracas, Antonio Ledezma, sous l’accusation d’avoir projet un coup d’Etat avec d’autres chefs de l’opposition, et (selon Maduro) en complicit avec Washington. Ce dernier a dmenti. Une impression de dj vu ! On pourrait mentionner galement l’Equateur du prsident Rafael Correa. Ou la Bolivie de Evo Morales. Signe distinctif : quoique lus, ces pouvoirs se dur, par comparaison aux gouvernements brsilien, argentin, chilien dits du socialisme modr. Cependant dur ou modr, qui pouvait s’attendre que les Etats-Unis aillent jusqu’ l’extrme, vers l’un des trs rares parti unique et n’avoir pas renonc l’idologie communiste, il ne peut y avoir qu’une explication : l’intrt national. Unis efface toute contradiction ou quivoque. En retour, La Havane se voit probablement faire, comme on dit, une offre qu’elle ne peut refuser. Bien sr, on ne sait pas encore sous quelle forme. A plus forte raison quand des deux cts, la majorit de la population est favorable au rapprochement. des petits drapeaux cubain et amricain cte cte Sans que la police secrte cubaine soit intervenue. Tandis qu’aux Etats-Unis les sondages continuent d’appuyer le rchauffement des relations. La majorit Rpublicaine au Congrs dont le seul programme est de combattre toute initiative du prsident Obama, aura fort faire dans le dossier Cuba. Les Etats producteurs de bl et autres exportations agricoles s’impatientent. Mais quelle est la vraie cause de ce vritable coup de UNITED NATIONS United Nations Stabilization Mission In Haiti MINUSTAH NATIONS UNIES Mission des Nations Unies Pour la Stabilisation en Hati REQUEST FOR EXPRESSION OF INTEREST (EOI) For the Provision of Asphalt The United Nations Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH) is seeking Expressions of Interest (EOI) from qualified companies wishing to be considered for inclusion in tenders for provision of Asphalt (UNSPSC 30121600). Companies interested in participating in the planned solicitatio n process should forward their written Expression of Interest (EOI) to MINUSTAH by closing date set forth in this EOI. The Expression of interest may be submitted by Email, courier or facsimile clearly marked with the inscription “Expression Of Interest” (EOI) – Provision of Asphalt to MINUSTAH in Haiti to be received not later than 6 March 2015 at 3:00 PM, Haiti: The Chief Procurement Officer Procurement Section United Nations Stabilization Mission in Haiti (MINUSTAH) Logistic Base at Port-au-Prince Airport Boulevard Toussaint Louverture Clercine (A ct de la Direction Dpartementale de l’Ouest (DDO et Guy Malary) Port-au-Prince, Haiti E-mail: minustah-procurement@un.org, Nagawa@un.org,nikuzef@un.org The EOI must include the following information: Name of the Company Postal and physical address Phone number Fax number E-mail address Name and Title of the contact person Brief explanation on the background and experience of the company including clients’ references. A formal bidding process will follow this request for expression of interest. Please note that this notice does not constitute a solicitation. It should also be noted that MINUSTAH reserves the right to change or cancel this EOI. Thank you. Rencontre inattendue entre les prsidents Obama et Castro aux funrailles de Nelson Mandela le 8 dcembre 2013 Ral Castro et le prsident Michel Martelly La Havane

PAGE 8

Page 8 ARTS & DIPLOMATIE Haitian Relief Organization (J/P HRO), et il passe une bonne partie de son temps en Hati ou plaider la cause d’Hati de par le monde. En un mot, l’un des meilleurs ambassadeurs de notre pays. La mme semaine, le (ou la) superbe mannequin Hati pays de rves sans rien d’autre Miami Herald. N’oublions pas l’exposition d’art hatien au Grand Palais, Paris : ‘Deux sicles de cration artistique’ qui vient de s’achever. Hlas, sans tambour ni trompettes. Peut-tre avait-on vu trop grand ! Mais Yanick Lahens rtablit la balance en remportant le Prix Femina 2014 pour son roman ‘Bain de lune.’ aussi du monde du thtre. On le voit bien au lendemain de l’accident survenu au carnaval de Port-au-Prince qui a fait 18 morts et plus de 70 blesss. Evans Paul (ou en l’occurrence ‘K-plume’) retournait la situation en un clin d’il, dans la fbrilit mise rendre hommage aux disparus et la promesse de toutes sortes d’aides aux victimes. Le grand perdant est peut-tre Michel Martelly qui ( et les tapis rouges du monde entier qu’il vaut mieux avoir parcouru pour peu qu’on croit y possder un grand destin. Tandis que pour les autres, ceux qui n’y vivent pas que dans les rves et la folie des grandeurs, c’est un pays qui, justement, chappe de plus en plus au monde rel ! Marcus Hati en Marche, 20 Fvrier 2015 La top model et activiste Naomi Campbell L’acteur et militant de l’humanitaire Sean Penn reu par le prsident Franois Hollande La romancire hatienne Yannick Lahens *Lieu privilgi des forbans pour cacher leur butin, le lgendaire village de Pont Foban est l’objet de toutes les convoitises. Minerais des Tanos, fortunes caches des riches propritaires, fruit magique des alchimistes... les raisons de manquent pas pour captiver les pilleurs d’ocans, les contrebandiers des ctes, les chercheurs et autres rudits. Les rumeurs les plus controverses circulent et les habitants s’accommodent des lgendes de forces invisibles qui cherchent s’accaparer ou protger tous ces trsors. Dj tourment par la confrontation entre sorciers occidentaux et vaudou pur et dur, voil bientt le village traumatis par l’apparition d’un golem. Il ne pourra retrouver son calme qu’en l’liminant Alliant fantasmes et lgendes, sectes rouges et chasseurs de trsors, Roger Geaniton poursuit son exploration de l’me hatienne en livrant la chronique envotante d’un village postcolonial enfermant les rumeurs les plus folles. Un rcit fascinant qui mlent les mythes, le surnaturel, les croyances dans un enchevtrement de faits inimaginables, donnant vie un roman d’aventures hors normes.* PONT FOBAN Le dernier n de Roger Geaniton est en vente au prix de lancement de 20 $ Gamma Press International 109 Ambersweet Way, suite150 Davenport, FL 33897 Naomi Campbell organise son Fashion For Relief (la mode au service de l’humanitaire) New York. Peu auparavant, le mme spectacle avait lieu Dubai, dans le Golfe arabique. L’une des causes humanitaires dfendues par Naomi Campbell ces dernires annes a t galement le secours aux victimes du sisme en Hati. Aux Etats-Unis, une pice de thtre fait la une dans la section Arts et Loisirs du New York Times. ‘Little Children Dream of God’ (Les petits enfants rvent de Dieu), une uvre thtrale qui tire son inspiration dans la communaut des rfugis hatiens luttant pour se forger une nouvelle vie dans un quartier rude de Miami nomm Overtown. Une mre de onze enfants sans papa sinon Dieu. les circonstances, comme tout Hatien le sait. L’auteur s’appelle Jeff Augustin. Le premier dramaturge hatien de sa gnration jou dans un thtre de Broadway. A Miami aussi, la romancire Edwidge Danticat rdige la prface d’un rapport qui recommande de suspendre la rate une dernire occasion de revtir la jupette de ‘Ti Simone’, son personnage carnavalesque incarn pendant de longues annes et l’une de ses images de marque qu’il le veuille ou non aujourd’hui (le Prsident est la dernire anne de son mandat). le carnaval ! Mais l’opposition aurait intrt en prendre de la graine. Le monde du show-biz a donc envahi aussi le champ politique. Prenez l’ex-Premier ministre Laurent Lamothe, dont on dit qu’il ambitionne la Prsidence. Aprs avoir aux cts de son ‘ami et frre’ le Prsident (dixit celui-ci), distribu des titres d’ambassadeur de bonne volont en veux-tu en voil, aujourd’hui il est en train A voir sur sa page Facebook, Laurent Lamothe est engag dans une tourne de tous ses amis du Jet Set et non des moindres (les Clinton, l’ex-Premier britannique Tony Blair, la star du foot David Beckham et autres ), prparant peut-tre une opration-retour. Hati soudain partout sur les planches dportation d’immigrants hatiens, mme pour cause de condamnation pour crimes ou dlits, cause de la brutalit des conditions qui les attendent en Hati. Une cause dfendue depuis plusieurs annes par l’organisation Fanm Ayisyen nan Miyami sous la houlette de la militante Marleine Bastien. Long article ce sujet de Jacqueline Charles dans le Et notre Dany Laferrire prendra officiellement place parmi les Immortels (Acadmie Franaise) au printemps prochain. Hati soudain est partout sur les planches et au haut des cimaises sauf en Hati. Comme si c’est tout ce qui restait de nous ! Pardon, notre actuel Premier ministre ne vient-il pas renseignements. Ou bien elles restent seules, ce qui est tout aussi grave. Pour chapper cette situation, selon Hansconstitution, les femmes ont peu de chances . Huguette Hrard Der Spiegel No 7, 7 fvrier 2015, sous le titre Les Serap ileli (49 ans) ne Mersin , Turquie, est une crivaine allemande, militante pour les droits de l’homme, de confession alvie. Elle est connue pour son engagement contre la tolrance pour les atteintes aux droits de l’homme chez les immigrs musulmans orthodoxes. Voir son article sur www. cileli.de/2013/09/sex-jihad-prostitution-im-namen-allahs/ I l y a deux ans, le Journeyman.tv a rapport, sous le titre The Syrian Refugees Sold As Sex Slaves que, dans le camp Zaatari en Jourdanie o se rfugient des jeunes femmes syriennes fuyant la guerre, on pratiquerait kidnappings et mariages forcs. Des hommes riches de l’Arabie Saoudite y achtent des jeunes de 6 et 7 ans. Et pour viter que les femmes soient violes, les parents les marient le plus rapidement que possible. Des courtiers entrent dans les camps dguiss en travailleurs humanitaires. Le mariage cote 1400 dollars. terroristes par amour (

PAGE 9

Page 9

PAGE 10

Page 10 WHAT’S UP LITTLE HAITI ? with Pascale E. Taddeo On Wednesday, February 25th, the Marriott hotel was scheduled to open its doors to the public. Particularly adapted for business meetings, conferences and events, endowed with the most modern installations of the city (5 conference rooms with a multi-purpose room which can welcome 500 people, and can be divided into 3 rooms). The hotel will also be able to hold various private social events including marriages, graduations, and private parties. A big inauguration is planned in June, 2015, when all the services and departments will be in full operation. “We have to continue to assist this family,” declared Minister of Foreign Affairs, Duly Brutus, who continued to condemn this act in the name of the Haitian government, and called it “unacceptable.” MIZAJOU MIAMI-DADE TRANSIT DETAY PATIKILYE AK CHIF ENP“TAN SOU SISTM TRANSIT OUEnfmasyon swivan yo pibliye konfmeman ak egzijans Eta a etabli sou kouman pou Ajans la prepare rap yo. Li bay done kantitativ ki gen rap ak reyalizasyon mezi pwodiktivite ak pfmans. 2013 2014 ENDIKAT PF“MANS JENERAL Deplasman Pasaje yo (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 111,054,874 110,399,857 Revni Kilomt (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) 51,613,281 50,621,245 Depans Fonksyonnman an Total (Metrobus, Metrorail, Metromover ak Paratransit) $448,176,005 $483,975,232 Revni Fonksyonnman $126,023,898 $130,190,943 Machin Opere nan Svis Maksimm 1,127 1,101 Fr Debaz: Metrobus $2.00 $2.25 Metrorail $2.00 $2.25 Metromover $0.00 $0.00 Paratransit $3.00 $3.50 MEZI EFIKASITE Revni Kilomt Ant Pn nan Sistm lan 2,623 2,354 Jou/L Svis Disponib Metrobus: Or Svis – Lasemn 24 24 Or Svis – Samdi 24 24 Or Svis – Dimanch 24 24 Metrorail: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:45 am 5:30 am 12:45 am Metromover: Lasemn/Wikenn 5:30 am 12:30 am 5:30 am 12:30 am Paratransit: Lasemn/Wikenn 24 24 MEZI EFIKASITE Depans Fonksyonnman Deplasman Pasaje $4.04 $4.38Sous: Rap Baz Done Enfmasyon Transit Nasyonal Miami-Dade Transit pou 2013 ak 2014. Located in the heights of Turgeau, the Marriott hotel of Port-auPrince is only a few minutes away from the city center, between the Champ de Mars and Ptionville. This rooms, 5 suites, 5 conference rooms, a restaurant with a private dining room, a gym, a swimming pool, 24-hour room service, a secure parking lot and a WIFI connection. The Marriott hotel, built according to the standards of the high-end hotel chain, cost about 45 million dollars. This hotel is the fruit of a partnership between Digicel, Marriott International and Clinton Global Initiative. The hotel is managed by the Marriott, which assures the quality of the service will meet the Marriott standards. At the head of the Hotel, a management team consists mainly of professionals having one years of experience with the Marriott chain, foreign or Haitian of the Diaspora (8 %). Sixty ,who will head the human resources department, and a French woman Elsa Sammartano, in the marketing and commercial department. The staff of Marriott Hati will be 99 % Haitians, including the supervisors. The company stresses ongoing training by encouraging its employees to continue their professional growth outside of their working hours. To enable this, it has put at their disposal free on-line courses, as well as a computer lab. Once within the group, a local or international career is within their reach. A few days after the tragic death of Haitian national Claude Jean Harry, also known as “Tillule,” in the Dominican Republic, the Haitian consul in Santiago Ralph Hypollite stated last Friday that the family of the victim received 10,000-peso or about $ US 215 as sign of support. Regarding the criticisms made about the Haitian government for not taking part in the initiatives to organize the burial of the victim, the minister explained that this decision had been taken by the Dominican government in cooperation with the family of the deceased. Secretary Brutus took advantage of this opportunity to ask the Dominican government to take action regarding this crime by facing its responsibilities and shedding light on this murder. The Dominican government also has to take measures so that something like this never happens Nevertheless, Minister Brutus advised that a second murder of a Haitian national was reported, last Thursday, in the city of Elias Pinas, in the Dominican Republic. The individual, whose identity was not yet revealed, was found dead at his home and his body burned. The Dominican police have already opened an inquiry around this murder, added Minister of Foreign Affairs. A protest was scheduled to take place on Friday, in Port-au-Prince, as a sign of solidarity to the fellow countrymen victims in the Dominican Republic. The Prime Minister, S.E.M Evans Paul condemns the lynching of fellow countryman Jean Claude Jean Harry, in Santiago of los Caballeros, in Dominican Republic. Since Monday, February 12th, the Prime Minister declared: “It is a vile, inhuman and unacceptable act.” The Government of the Republic does not accept that we so treat fellow Haitian countrymen. As required him by the principles of the rule of law, we wish that the culprits of this heinous crime are pursued, judged and punished, in order for the members of of Haiti in Dominican Republic, S.E.M. Fritz Cinas for consultations. A protest to denounce the current anti-Haitian On the initiative of RUMMY (Researches and Actions for the Migrants), together with ESO (Students Solidarities) and the human rights cell of the party MOCHRENHA, a peaceful protest took place last Friday to denounce and condemn “the hatianophobie” being practiced on the other side of the border. Out of anger, protesters tore into small pieces the Dominican Frustrations, anger, and insults were launched towards the Dominicans to the tunes of improvised songs. Such was the atmosphere which reigned last Friday, in front of the embassy of the Dominican Republic, the destination of the protest. Protest in favor of Dominican-Haitians

PAGE 11

Page 11 PETITES ANNONCES ( PAR CES MOTIFS, le Tribunal sur les conclusions conformes du Ministre Public, maintient le dfaut requis et octroy la barre contre la dame Imne JOSEPH, admet en consequence le divorce des parties. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux existant entre le sieur Ricardo Willio MEHU d’avec son pouse ne Imne JOSEPH, pour injures graves et publiques aux torts de l’pouse aux termes de l’article 217 du code civil, ordonne le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidies s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; commet l’’hussier Ainsi jug et prononc par nous, Marie Rosie Degand NICOLAS, Juge en audience civile et publique en date du quatorze Mars deux mille Treize en presence de Me. Pierre Luckner SANON, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort avec l’assistance du Il est ordonn .. etc En foi de quoi . Etc Me. Jean Desilhomme DENIS PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable l’action du requrant, accueille l’action intente en divorce par le sieur Jean Herold ARISTILD contre son pouse Mariana MESISOR, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse l’audience du Treize (13)Mai deux mille quatorze (2014) une (01) heure de l’aprs-midi; ce pour n’avoir pas t rabattu aux termes de l’article 287 du code de procedure civile Luc D.HECTOR. Admet le divorce entre le sieur Jean Herold ARISTILD et la dame ne Mariana MESISOR pour INCOMPATIBILITE DE CARACTERES, ce, au voeu de l’article 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant Sud de transcrire sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers et de rdiger l’acte de divorce des poux pr-cits; Commet l’huissier Moral compensant les dpens en raison de la qualit des parties. Donn de nous, Me. Patrick LABBE, Juge du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce en date du Trois (03) Juin deux quatorze (2014); An 211me de l’Indpendance, en prsence du Ministre Public reprsent par Me. Mesner ELISME, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement de ce ressort, Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement excution; Pour la publication : Me. Wilter LEGER, Av. Le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince competemment runi au Palais de Justice de cette Ville, en ses attributions de divorce, a rendu le jugement de divorce dont le dispositif est ainsi libell: PAR CES CAUSES ET MOTIFS, le Tribunal, aprs examen et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille l’action du requrant pour tre juste et fonde, dclare fonde ladite action; admet en consquence le divorce du sieur Claude Joseph d’avec son pouse ne Marguerete MICHEL pour injures graves et publiques aux torts de l’pouse; de l’Etat Civil de la section Sud de Port-au-Prince de transcrire sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; Commet l’huissier Ainsi jug et prononc par nous, Marleine Bernard DELVA, Juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi huit Janvier deux mille quinze, en presence de Me. Mirlande Dupiche PREVOST, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec l’assistance Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement execution; seront lgalement requis. En foi de quoi, la minute du present jugement est signe du juge, Marleine Bernard Fait Port-au-Prince, le 21 Fvrier 2015. Me. Paul Marie CALIXTE, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable l’action de la requrante, accueille l’action intente en divorce par la dame Nelson RINELVY pouse ne Suzelne ANDRE contre son poux Nelson RINELVY, en la forme maintient le dfaut octroy contre le dfendeur l’audience du dix (10) Mars deux mille quatorze (2014) Trois (03) heures cinquante (50) de l’aprs-midi; ce pour n’avoir pas t rabattu aux termes de l’article 287 du code de procdure civile Luc D. HECTOR. Admet le divorce entre la dame Nelson RINELVY pouse ne Suzelne ANDRE et Nelson RINELVY pour INCOMPATIBILITE DE CARACTERES, ce, au voeu de l’article 287 du code Civil Haitien. Prononcre la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux tout ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger l’acte de divorce des poux pr-cits; Commet l’huissier Morale JEAN PIERRE de ce sige pour la de la qualit des parties. Donn de nous, Me. Marideline PAUL, Juge au Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Vingt et un (21) Avril deux mille quatorze (2014); An 211me de l’Idpendance, en prsence du Ministre Public reprsente par Me. Mesner ELISME, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement de ce Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution; PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr conformment la loi et sur les conclusions conforme du Ministre Public, accueille l’action intente par le sieur Marck-Arthur MARCK pour tre rgulire en la forme, en se dclarant competent; Maintient le dfaut accord l’audience du Vingt et un Novembre deux mille quatorze contre la dame Marck-Arthur MARCK, la femme ne Maude PHILISTIN pour dfaut de comparaitre et quant au fond, Admet et prononc la dissolution des liens matrimoniaux existant entre le sieur MarkArthur MARCK et de la dame PAUL PHILISTIN pour injures graves et publiques; Ordonne qu’un extrait du dispositive dusdit jugement soit, la diligence du requrant, transcrire sur les toutes les formalits lgales auront t remplies. Compense les dpens en raison de la qualit prsent jugement. Ainsi jug et prononc par nous, Me. Widner THEANO, Juge en audience publique et civile en ses attributions de divorce, ce Vendredi Cinq Dcembre deux mille quatorze, en POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE: Me. Osner RICHARD, Av. Me. Marco BRICE, Av. Dispositif du jugement par dfaut rendu par le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, sigeant en ses attributions civiles et de divorce, l’audience du jeudi 18 Dcembre 2014, preside par le Juge MARLEINE BERNARD DELVA entre le Josias PIERRE PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient ladite action. ADMET en consequence le divorce de la dame Joseas PIERRE ne Doroty du code Civil Haitien et aux torts de l’pouse PRONONCE en consquence, la dissolution de la section EST de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destines, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet. Me. Vietielo ST LOUIME, Av. Me. Alex JOSEPH, Av. Entre: 1)le sieur Wosval FLEURY, ayant pour Avocat Me. Ren Jasmin, du Barreau de Port-au-Prince, demandeur en divorce 2) la dame Murielle Clment, dfenderesse. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs avoir dlibr au de la loi et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille l’action du demandeur, le sieur Wosval Fleury en la forme; maintient le dfaut faute de comparaitre octroy l’audience du vendredi sept Novembre deux mille quatorze contre la dame ne Murielle Clment admet le divorce du sieur Wosval Fleury la femme ne Murielle Clment pour injures graves et publiques; faits prvus l’article 217 du Code Civil Haitien; prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre au-Prince, Section Nord de Transcrire sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale, sous peine de dommages intrts envers les tiers; compense les dpens vu la qualit des parties; commet Rendu de nous, Gerty Lon ALEXIS, Juge au Tribunal de Premire Instance du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et ordinaire du vendredi Vingt-trois Janvier deux mille quinze, en presence du Substitut du Commissaire du Gouvernement Me. Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution; en seront lgalement requis. Ainsi signs: Gerty Lon ALEXIS et Jean Serge DUVERT. POUR COPIE CONFORME COLLATIONNEE: Cabinet Jasmin. Me. Ren JASMIN, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs avoir dlibr au voeu de la loi et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille l’action de la demanderesse, la dame ne Elizabeth BEAUVAIS, en la forme, maintient le dfaut faute de comparaitre octroy l’audience du vendredi Vingt Juin deux mille quatorze contre le sieur Dlizer LORREUS; admet le divorce de ladite dame ne Elizabeth BEAUVAIS d’avec son poux Dlizer LORREUS; pour injures graves et publiques; faits prvus l’article 217 du Code Civil Haitien; prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux, aux tors exclusifs de l’poux; ordonne du prsent jugement dont un extrait sera publi dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers; compense les dpens vu la qualit des parties; Ainsi jug et prononc par nous, Gerty Lon ALEXIS, Juge au Tribunal de Premire Instance du ressort de Port-au-Prince, en audience civile, publique et extraordinaire du vendredi huit Aot deux mille quatorze, en prsence du Substitut du Commissaire du Gouvernement, Pour ordre de Publication: (s) Jean Bazelais BEAUVOIR, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient action. Admet en consquence le divorce de la dame Jasmin MOREAU ne Roseline COLLIN d’avec son poux pour injures graves et publiques aux torts de l’poux. Prononce la dissolution Delmas de transcrire sur les registres ce destines, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; Commet l’huissier Canal GABRIEL de ce siege pour la Ainsi juge et prononc par nous, Marleine BERNARD DELVA, Juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi dix-huit Dcembre deux mille quatorze, en prsence de Me. Mirlande DUPICHE PREVOST, Substitut Commissaire du Gourvernement de ce ressort Pour Ordre de Publication: (s) Jean Bazelais BEAUVOIR, Avocat. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au voeu de la loi et aprs en avoir entendu le Ministre Public dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable l’action de la requrante, accueille l’action intente en divorce par la dame Marleine MONDESIR contre son poux le sieur Jean Bichara POLYNICE en la forme et maintient le dfaut dj octroy contre le dfendeur l’audience du jeudi 03 Avril 2014 03 heures 10 minutes de l’aprs-midi; ce, pour n’avoir pas t rabattu. Aux termes de l’article 287 du code de procedure civil Luc D. HECTOR. Admet le divorce des poux sus-parls pour incompatibilit de caractres et pour injures graves et publiques envers son poux au voeu de l’article 217 du code civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux tout registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers et de rdiger l’acte de divorce des poux prcits. Commet l’huissier Mikerlange PIERRE pour la de la qualit des parties. Donn de nous, Me. Nerva VILMONT, Juge-Droyen prs le Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publiques et civiles de divorce en date du jeudi 03 Avril 2014 03 heures 20 minutes de l’aprs-midi; An 211me de l’Indpendance, en presence de Me. Renord REGIS, AV. Substitut du Commissaire du Gouvernement prs le Parquet du Tribunal

PAGE 12

Page 12 DEVANT LA LOI Insertion demande par le Cabinet Reynold Georges Palais de Turgeau, N 95, Ave. Jean Paul II, P-au-P, Hati, W.I. SIBYLLE THEARD MEVS a t suspendue du Barreau de Port-au-Prince pour 5 mois, suite une Plainte dpose par les hritiers Jean Nanmin et Marie Louise Orphise reprsents par le sieur Dufresne Hilarion. Cette Suspension qui s’tend du 17 que son comportement enfreint les dispositions du dcret du 29 mars 1979 rglementant la profession d’avocat, notamment les articles 52, 54 et 55 et les principes relatifs la loyaut, l’honneur, la probit, la confraternit et la dlicatesse. Les pices qui en attestent sont placardes dans tous les Tribunaux et au Btonnat de Port-au-Prince, voir extraits documents l’appui, ci-dessous. Ce dossier, contre Me SIBYLLE THEARD MEVS et ses clients, les hritiers Jean Audain, est actuellement achemin au Cabinet D’Instruction pour FAUX et USAGE de FAUX, pour les suites de droit, selon le Rquisitoire d’Informer du Commissaire du Gouvernement prs le Tribunal de 1re Instance de Port-au-Prince. N. B Pices Jointes 3 pages. Me. Reynold GEORGES, A.S./ B.A Avocat

PAGE 13

Page 13 parl ces trois dernires semaines, le PROGRAMME DE SOUTIEN AUX MICROENTRE P RI S E S (PSME) [HEM Vol. 29 # 3 du 0410/02/2015], le PROGRAMME D’APPUI LA MODERNISATION DES ENTREPRISES ( PAME ) [HEM Vol 29 # 04 du 11-17/02/2015] et le SERVICE D’APPUI AUX ENTREPRISES (SAE) [ HEM Vol. 29 # 05 du 18-24/02/2015], nous constatons qu’il est question se soutien au niveau de tous les facteurs de production On a presqu’envie de dire que c’est trop beau pour tre vrai. Tout y est, du moins autant que je puisse en juger, profane que je suis. Seul le facteur de production terre n’est pas touch, mais nous savons qu’il existe un programme MCIPNUD pour le dveloppement des produits typiques ; on nous a distribu un beau document intitul Produits Typiques – Les potentialits conomiques d’Hati. Mais, car il y a un mais , dans le rsum excutif du rapport du Recensement des Entreprises 2012-2013 qui nous a t distribu lors de l’atelier, il y a une petite phrase que je n’avais pas encore rvle, je la rservais pour le dessert, Les donnes disponibles ne font remarquer aucune trace des entreprises agricoles d’entreprises agricoles parce qu’il n’y a pas d’entreprises ag ricoles ? ou parce qu’on ne s’est pas intress aux entreprises agricoles ? C’est grave, car si le Recensement des Entreprises fournit, selon le mot du Ministre, une bonne base pour com mencer des actions concrtes, comme le Programme de soutien aux micro-entreprises (PSME) visant toucher 20.000 microentrepreneurs recenss, le programme de modernisation et la politique d’appui au dveloppement des petites et moyennes entreprises (PME) , et que les entreprises agricoles ne sont AVI LEGALDapre Lwa Florid F.S.98.075(7), yap avize vot yo ki sou lis pi ba la-a. Nap avize w ke baze sou enfmasyon nou resevwa nan men Eta Florid, no LEGAL NOTICE Pursuant to F.S. 98.075(7), notice is hereby given to the voters listed below. Please be advised that your eligibility to vote is in question based on information provided by the State of Florida. You are required to contact the Supervisor of Elections in Miami-Dade County, Florida, no later than thirty days after the date of this Notice in order to receive information regarding the basis for the potential ineligibility and the procedure to resolve the matter. Failure to respond will result in a determination of ineligibility by the Supervisor of Elections and your name will be removed from the statewide voter registration system. If you have any questions pertaining to this matter, please contact the Supervisor of Elections at 2700 NW 87th Avenue, Miami, Florida or call 305 499-8363. Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Yap avize: Dnye adrs nan rejis: Abad, Carla M 5232 NW 8Th Ave Jorge, Marisol E 20845 Grouper Dr Adrien, Fernand V 1756 N Bayshore Dr Justilien, Rosmann 14345 SW 107Th Ct Allen, Tashay D 10297 SW 178Th St Kennedy III, Arthur L 1000 NW 59Th St Alvarez, Raul 28850 Old Dixie HWY Lafont JR, Lorely M 3236 NW 106Th St Anderson JR, William F 3400 NW 13Th Ave Leyva, Charles 6540 SW 41St ST Anderson, Joseph 320 NW 56Th St Lyman, Jerome 3277 NW 204Th Ter Arnold, Jeffrey A 1700 NE 191St St APT 202 Macias, Steven A 630 SW 8Th AVE Ayala, Brandon J 400 NE 137Th ST APT 407 Manso SR, Ortelio 3430 E 4Th Ave APT 304 Baptiste, Ulric 17244 NW 60Th Ct Mazo, Rosario 1911 San Remo Cir Blanco, Alexis F 8601 SW 41St Ter McCoy, Larry 1225 NW 84Th Ter Boodramsingh, Anthony A 21920 SW 127th Ct Mislow, Jacob L 21735 SW 182Nd Ave Brownlee, Ratavia D 17620 NW 10Th Ct Mislow, Nickolas M 21735 SW 182Nd Ave Bryant, Rashaan D 562 SW 4Th St Moore, Jahbar 3120 NW 65Th St Calhoun, Rodney H 686 SW 7Th Ter Nelson, Sherece R 1971 Wilmington St Cardona, Melissa 130 NW 32nd St Nowell, Wanda D 1210 NW 41st St Casco, Ernesto J 1617 Michigan Ave APT 8 Nunez, Janet R 1050 NW 58Th St Chirinos, Emanuel A 10823 SW 224Th Ter Olivera, Humberto S 8250 NW 5Th Ter APT 358 Coles, Glenn E 1603 NW 7Th Ave Orr, Courtney C 30101 SW 158Th Ave Conie, Chekita T 13875 NW 22Nd Ave APT 288 Payo, Mariano L 9440 W Flagler St APT 112 Davis, Patrick C 1852 NW 56Th St Payton, Dalvernir J 1224 NW 8Th Ct Diaz, Julio A 530 NE 165Th ST Perez, Anthony 942 NE 29Th Ter Diaz, Marina 3401 NW 3Rd St Phelps, Joseph J 2740 NW 174th St Evans, Jimmie M 28702 SW 147Th Ct Reid, Sytrese Y 11384 SW 214Th St Farmer, Elliott J 10535 SW 178Th St Reyes, Elizabeth 313 NW 5Th Ave Fields, Gerome A 2245 NW 112Th St Rico, Rafael 13711 SW 37Th Ter Finney, Corey J 16810 NW 25Th Ct Rocourt, Steve F 770 Claughton Island DR #1903 Fontana, Graciela M 8572 NW 198Th St Santos, Linda S 26131 SW 139Th Ct Galvan, Hugo D 9757 SW 138Th Ave Sarmiento, Pedro A 4655 Palm Ave APT 318 Garcia, Geybert A 15241 SW 112Th Ct Schmidt-Munn, Ernesto 7350 Byron Ave APT 6 Gedeon, Jessica 875 NE 177Th St Serrano, Kevin O 225 W 61St St Goldwasser, Eric H 8420 SW 147th St Session III, Curley 22300 SW 112Th Ave Gomez, Michael 18240 NE 8Th Ave Shellman, Marquell A 20371 NW 43Rd AVE Guiran, Ranjit 735 SW 99Th Court Cir Sosa, Pura M 18772 SW 100Th AVE Guzman, Maria O 1401 NE Miami Gardens Dr #380 Spaulding, Lazarus D 15 NE 123rd Ter Hernandez, Nicole Y 338 E 8Th ST Tagliamonte, Andrew A 100 Bayview Dr #2023 Horne JR, Timothy J 624 NW 10Th St Thomas, Corey T 1354 NE 111Th St APT 3 Jackson, Angela M 750 NW 18Th Ter APT 905 Walters, Richard 17831 NW 15Th Ct Jackson, Jarod A 1268 NW 79Th St APT 207 Williams, Antonio L 2409 NW 63Rd St Jackson, Wilton C 9335 NW 14Th Ave Williams, Patrina A 1805 NW 2Nd Ct APT 202 James, Devon D 7634 NW 2Nd Ct Williams, Quinzell M 1240 NW 53Rd St Johnson, Anthony C 1830 NW 55Th St Williams, Shericka S 4021 NW 194Th St Johnson, Antuan D 2146 NW 47Th Ter Wilson, Kirk E 17231 NW 53Rd Ave Jones, Claudius A 2360 NW 172Nd Ter Wilson, Larry 17926 NW 40Th CtPenelope Townsley Sipviz Eleksyon, Konte Miami-Dade ( Ne l’oublions pas, le secteur agricole reprsente envi ron un quart du PIB et emploie 47 % de notre population active contre 45 % dans le secteur informel non agricole (ces chiffres sont tirs du document MCI-PNUD mentionn plus haut). Je reviens cette opinion du Ministre Laleau que j’avais rappor te dans le second article de cette srie [HEM Vol. 28 # 51 du 07-13/01/2015] : Pour Laleau, la seule manire d’arriver la croissance c’est de dvelopper des MPME ; c’est le meilleur moyen d’obtenir la cration d’emplois ; c’est aussi ce qui va permettre le dveloppement d’une classe moyenne disposant d’un certain pouvoir d’achat. Car actuellement les gens qui gagnent de l’argent vont le dpenser l’tranger de sorte que l’argent ne circule pas dans l’conomie locale . Alors ? pour quoi ne pas dvelopper des MPME dans le secteur agricole ? Bernard Ethart Lundi 22 fvrier 2015

PAGE 14

Page 14 LES JEUX DE BERNARD HORIZONTAL 1. Tragdie de William Shakespeare 2. Sans tte 3. Dchiffr 4. Pronom Rcompense donne aux meilleurs professionnels du cinma amricain 5. Contrat 6. Digne de moquerie 7. Erbium Train de la banlieue parisienne 8. Plantes o il existait des bois qui ont t dtruits. VERTICAL 1. Mesurer le diamtre 2. Qui a vu de ses propres yeux 4. Tragdie de William Shakespeare 5. Exclamation 6. Athletes d’un sport olympique 7. Aluminium Gnral de la guerre civile des Etats Unis 8. Navires transportant les africains vers le nouveau monde. CORIOLAN ACEPHALE LU#P#N#G IL#OSCAR BAIL#E#I RIDICULE ER#T#RER REBOISES Visitez Haiti en Marche sur Internet au www.haitienmarche.com SCRABBLEArrangez les sept lettres ci-dessous pour former un mot franais Solutions de la semaine passeAGAMETE E S T D I N ESolutions de la semaine passe:Solutions de la semaine passe: LES JEUX DE BER NARD Allez de CERNER FANEES, en utilisant des mots du vocabulaire franais, et ne changeant qu’une lettre par ligne.Mots Crois sBinche Nouvelle Orleans Salvador Rio Olinda Oruro Venise Barranquilla Moscou Aviles Malte Ponce Rijeka Port of Spain Mazatlan Viareggio Cologne Kingston Santo Domingo Panama City Goa Montevideo Quebec Fort de France MORDES HORDES HARDES HARPES CARPES CAMPES CAMPERCERNER FANEES de Premire Instance de Miragone, avec l’assistance de Me. Arismon SAINT CLAIR, Av. Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excution; En foi de quoi, la minute du prsent jugement est signe du juge, le Commissaire du PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable l’action intente en divorce par la dame Enel GELUMER pouse ne Erzilia DUMAS contre son poux Enel GELUMER, en la forme maintient le dfaut octroy contre le dfendeur l’audience du dix (10) Mars deux mille quatorze (2014) une (01) heure cinquante quatre (54) minutes de l’aprs-midi; ce pour n’avoir pas t rabattu aux termes de l’article 287 du code de procedure civile Luc D. HECTOR. Admet le divorce entre la dame Enel GELUMER pouse ne Erzilia DUMAS et Enel GELUMER pour INCOMPATIBILITE DE CARACTERES, ce, au voeu de l’article 217 du Code Civil Hatien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exists entre les sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la capitale sous peine de dommages-intrts envers les tiers et de rdiger l’acte de divorce des poux pr-cits; commet l’huissier Morale JEAN PIERRE dpens en raison de la qualit des parties. Donn de nous, Me. Marideline PAUL, juge du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce du Vingt et un (21) Avril deux mille quatorze (2014); An 211me de l’Indpendance, en prsence du Ministre Public reprsent par Me. Mesner ELISME, Av. Subs. Commissaire du Gouvernement de ce Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement excution; Pour Publication: Me. Wilter LEGER, Av. Le Tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministres Public; maintient le action. Admet en consquence le divorce de la dame Marie Yolande CIVIL d’avec son poux Yves CHARLEMAGNE, pour injures graves et publiques. Prononce la dissolution des liens Commune de Pointe--Raquette de transcrire dans les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; compense les dpens. Commet Ainsi jug et prononc par nous, Gerty Lon ALEXIS, Juge en audience civile et publique en date VINGT Juin deux mille quatorze, en presence de Me. Sheila Monsanto BAZILE Serge DUVERT. IL EST ORDONNE ETC Lormeau MAXAU IL est port la connaissance du public qu’un jugement en date du dix neuf (19) a t rendu par le Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets en faveur du sieur Jean Robert GERMAIN contre son pouse, Carline DESVAREUX, dont le dispositif est ainsi conu: PAR CES MOTIFS, sur les conclusions du Ministre Public, le Tribunal maintient le dfaut requis et octroy la barre contre la partie dfenderesse; admet le divorce des poux Jean Robert GERMAIN avec la dame Carline DESVAREUX, prononce en consequence la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre eux pour injures graves et publiques aux l’Etat Civil de la Croix-des-Bouquets de transcrire de transcrit dans les registres ce destines le dispositif du prsent jugement; ordonne la dame Jean Robert GERMAIN de reprendre son nom AINSI JUGE ET PRONONCE PAR NOUS, Me. Sully L. GESMA, Juge l’audience civile de divorce, ordinaire et publique du Lundi dix neuf Janvier deux mille quinze (2015), Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement execution; requis. POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE: Cabinet LOLO et Associs, Par: Me. Nelfrand NELSON, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs avoir dlibr selon le voeu de la loi rgissant la matire, accueille favorablement l’action du sieur SAINT-PIERRE Ulysse pour tre juste et fonde; maintient le dfaut octroy contre les cites Yviot JOSEPH et Marietha JEANTY; declare que les baux ferme conclus entre SAINT-PIERRE Ulysse et Yviot JOSEPH d’une part et SAINT-PIERRE Ulysse et Marietha JEANTY d’une autre part sont chus. Ordonne en consequence l’expulsion des cites Yviot JOSEPH et Marietha JEANTY sur les lieux; les condamne quinze mille gourdes de dommages intrts en raison de sept mille cinq cents gourdes chacun; Rejette la demande de l’excution provisoire pour n’tre pas fonde; Ainsi jug et prononc par nous, Me. Jean Pierre ABOUTOU, Supplant Juge du du Jeudi 26 Juin 2014, An 210e de l’Indpendance. Me. Antoine Lionel LAUREDENT Avocat du Barreau de Port-au-Prince. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen sur les conclusions du Ministre Public fonde la dite action, admet en consequence le divorce de Jean Raynald LOUIS d’avec son poux ne Marie Claude Darline LAFLEUR, pour injures graves et publiques aux torts de l’pouse, Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux. Ordonne dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet, commet l’huissier Ainsi jug et prononc par nous, Jacques Hermon CONSTANT juge en audience civile et publique en date du douze Juin deux mille Treize en presence de Me. Ronald PIERRE RAYMOND. Il est ordonn . Etc En foi de quoi etc Lormeau MAXAU PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient dite action. Admet en consequence le divorce du sieur VANES VICSAMA, d’avec son pouse ne FRANCINE CHARLES pour injures graves et publiques aux torts de l’pouse. Prononce l’Etat Civil de la section Est, Port-au-Prince, de transcrire dans les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; commet l’huissier AINSI JUGE ET PRONONCE PAR NOUS, Marleine Bernard DELVA, juge en audience ordinaire et publique du jeudi dix-huit Dcembre deux mille quatorze, en presence de Me. MIRLANDE DUPICHE PREVOST, Substitut du Commissaire de ce ressort, avec Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement execution; requis. En foi de quoi etc .. Ainsi sign: etc .. POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE Me. Jean PRIME, Av. Dispositif du jugement par dfaut rendu par le Tribunal de Premire Instance de Port-au-Prince, sigeant en ses attributions civiles et de divorce, l’audience du jeudi 15 Mai 2014, preside par le juge Marleine Bernard DELVA entre le sieur Roberson Accem ne Naomi Jean Paul. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen, le Ministre Public entendu, maintient la dite action. ADMET consequence le divorce du sieur ROBERSON ACCEME, d’avec son pouse ne NAOMIE JEAN-PAUL pour injures graves et publiques aux termes de l’article 217 du code Civil Hatien et aux torts de l’pouse. PRONONCE en consquence la dissolution de la section SUD de Port-au-Prince, de transcrire sur les registres ce destines, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet.

PAGE 15

Page 15 PETITES ANNONCES Me. Vietielo ST LOUIME, Av. Me. Alex JOSEPH, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, le Ministre Public entendu dans ses conclusions crites en la forme et au fond, favorable l’action du requrant, accueille l’action intente en divorce par le sieur Lavila LOUISSAINT contre son pouse Armante PATANASSE, en la forme maintient le dfaut octroy contre la dfenderesse l’audience du Treize (13) Mai deux mille quatorze (2014) Onze (11) heures du matin; ce pour n’avoir pas t rabattu aux termes de l’article 287 du code de procedure civile Luc D. HECTOR. Admet le divorce entre le sieur Lavila LOUISSAINT et la dame ne Armante PATANASSE pour INCOMPATIBILITE DE CARACTERES, ce, au voeu de l’article 217 du Code Civil Haitien. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers et de rdiger l’acte de divorce des poux pr-cits; Commet l’huissier Morale JEAN PIERRE dpens en raison de la qualit des parties. Donn de nous, Me. Patrick LABBE, Juge du Tribunal de Premire Instance de Miragone en audience publique et en ses attributions civiles de divorce en date du Trois (03) Juin deux mille quatorze (2014); An 211me de l’Indpendance, en presence du Ministre Public reprsente par Me. Mesner ELISME, Av. Substitut Commissaire du Gouvernement de Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement excutions; Pour publication: Me. Wilter LEGER, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au voeu de la loi et sur l’avis favorable du Ministre; Maintient le dfaut en la forme contre les sieurs Charles Oxiel, Mario Jean Jacques et poux Pierre Joseph, femme ne Shella Desrose, pour faute de comparaitre femme ne Elvire Lamothe, savoir Marie Lydia Thlisma, Marie Merlota Thlisma, Marie Fernande Thlisma, Louises Denise Thlisma, Louise Elvire-Rose Thlisma et Elda Thlisma pour tre juste et fonde; Dclare ces derniers, reprsents par leur mandataire Elda Thlisma sont propritaires exclusifs, incommutables et indubitables du terrain telle que dcrire dans son acte d’instance suivant plans et procs-verbaux d’arpentage dresss par les Arpenteurs Jean Antony Louissaint et Jean Berthony Dauphin en date des 12 Janvier 2001 et 12 Mars 2012 et Faustin Joseph Elio, le 10 Juillet 1939, enregistr et transcript Gressier le 18 Juillet 1962; Ordonne en consequence, l’expulsion des sieurs Charles Oxiel, Mario Jean Jacques et poux Pierre Joseph femme ne Shella Desrose et tous autres occupants illgaux ce, avec execution provisoire sans caution du jugement; Ordonne en outre la dmolition de toutes constructions riges sur la proprit des requrants; Reconnait que les assigns ont causs des prjudices tant moraux que materiels aux hritiers susdits; les condamne en consequence, Cinquante Mille (50,000.00) Gdes de dommages-intrts et aux frais et dpens de l’instance; Commet DONNE DE NOUS, Me. Lamarre BELIZAIRE, Juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi huit (8) Janvier deux mille quinze (2015) en prsence de Me. Clame Ocnam IL EST ORDONNE. Etc. Placide LERITO, Av. Le Tribunal de Paix de la Commune de Ption-Ville a rendu un jugement dont le dispositif est ainsi libell: PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs en avoir dlibr au voeu de la loi, maintient le dfaut octroy l’audience du vendredi 22 Aot 2014 contre la dame Mona Mesidor de la maison; Ordonne l’expulsion de la dame Mona Mesidor de la maison occupe sise a la route de frre, impasse gracien No. 10; Accorde, sur ce chef, l’excution provisoire sans caution de la prsente sentence; condamne la dame Mona Mesidor a payer au demandeur la somme de quinze mille gourdes, a titre de dommages-intrts en rparation des dommages injustement causes la prsente sentence; Dit que le dfendeur aura un dlai de Trois jours francs a compter de la dpens liquides a la somme de Gourdes, en ce, non compris le cout du prsent jugement. Donn de nous, Me. Robert Jourdain, Av. Mag, Juge en audience ordinaire, civile et Il est ordonn etc .. En foi de quoi etc .. Pour expdition collationne: Phaeton Waner Pour ordre de publier: Me. Osner Richard, Av. PAR CES MOTIFS, aprs examen et sur les conclusions du Ministre Public, maintient la dite action. Admet en consequence le divorce du sieur Jean Marc CLERMONT d’avec son pouse ne Ysmaelise DESROSIERS, pour injures graves et publiques et aux torts de l’pouse. Prononce la dissolution des liens matrimoniaux ayant exist entre les dits poux, registres ce destinees le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y compense les dpens. Ainsi jug et prononc par nous, Jacques Hermon CONSTANT, Juge en audience civile, ordinaire et publique du dix Mai deux mille Treize, en presence de Me. Ronald PIERRE, PIERRE LOUIS. IL est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le prsent jugement execution, Ainsi sign: Jacques Hermon CONSTANT et Homre RAYMOND. POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE: PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, et sur les conclusions conformes du Ministre Public maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse la susdite audience, MAJUSTE d’avec son pouse ne Ismileine ORISTIL pour injures graves et publiques; de l’Etat Civil de Saint Michel du Sud de transcrire sur les registres a ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; Commet l’huissier Mikerlange Ainsi jug et prononc par nous, Me. Nerva VILMONT, Doyen, Juge en audience civile, ordinaire et publique du jeudi dix-neuf Juin deux mille quatorze en prsence de Me. Mirlande DUPICHE PREVOST, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort, Pour ordre de Publication: (S) Me. Fritz-Nel SAINT-LOUIS, Av. PAR CES MOTIFS, le Tribunal, aprs examen, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, maintient le dfaut octroy contre la partie dfenderesse la susdite audience, Regnon TATTEGRAIN d’avec son pouse ne Mrilia JEUNE pour injures graves et publiques; de l’Etat Civil de Saint Michel du Sud de transcrire sur les registres ce destines le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera insr dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; Commet l’huissier Mikerlange Ainsi jug et prononc par nous, Me. Nerva VILMONT, Doyen, Juge en audience Civile, ordinaire et publique du jeudi douze Juin deux mille quatorze en prsence de Me. Mirlande DUPICHE PREVOST, Substitut Commissaire du Gouvernement de ce ressort, avec Pour ordre de Publication: (S) Me. Fritz-Nel SAINT-LOUIS, AV. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs en avoir dlibr conformment la loi et sur les conclusions conformes du Ministre Public accueille l’action en divorce intente par la dame Jean Ronel Jean-Nol, ne Marie Rosenie Fontus, pour tre rgulire en la forme, en se dclarant comptent, maintient le dfaut accord l’audience du Vingt et un (21) Novembre deux mille quatorze contre le sieur Jean Ronel Jean-Nol pour dfaut de comparaitre et quant au fond, admet et prononce la dissolution des liens matrimoniaux existants entre le sieur Jean Ronel Jean-Nol et la dame Marie Rosenie Fontus pour injures graves et publiques; ordonne qu’un extrait du dit jugement soit la diligence de la requrante, transcrit sur les registres les formalits lgales auront t remplies. Compense les dpens en raison de la qualit des jugement. Ainsi jug et prononc par nous, Me. Widner THEANO, juge en audience publique et civile en ses attributions de divorce, ce Vendredi Civnq (5) Dcembre deux mille quatorze, en Il est ordonn tous huissiers sur ce requis de mettre le present jugement execution, lgalement requis. Pour expedition conforme collationne. Me. Louisjeune LOUIS, Avocat. Le Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets comptemment runi au Palais de Justice de cette ville, a rendu en audience publique et en ses attribution civiles le jugement suivant: Entre: Morel Berthold propritaire demeurant et domicili aux Etat-Unis d’Amrique Esprance NELSON, Patrick LOLO et Wilfranc DORCHELAN respectivement du Barreau de respectivement aux Nos: 003-572496-8, 4267257, 4267256; 0010089-3-4-4, 4039908 et 4039904 et 001-513-406-8, 12892880, 12892883, avec election de domicile sis au Cabinet desdits avocats sis au No: 149 de la Rue St-Thomas D’Aquin, Croix-des-Bouquets demandeur d’une part; Et : les sieurs et dames Kenol Millien, Mariana Tillus, Anthonia Tillus, Guirlande Tillus, Elisabeth Tillus demeurant et domicili Lilavois 53. De plus Me. Leny Thelusma Commissaire du Gouvernement de la juridiction pour la dfense de la masse paysanne mis en cause dfenderesse d’autre part. PAR CES MOTIFS, le Tribunal aprs examen et sur les conclusions conformes du Ministre Public, accueille l’action en dguerpissement contre les assigns dames Kenol Millien, Halante Millien, Mariana Tillus, Anthonia Tillus, Guirlande Tillus, Elisabeth Tillus, Adeline Millien pour tre juste et fonde, Maintient le dfaut requis et octroy l’audience; Dit que le requrant, le sieur Morel Berthol est le propritaire de la dite proprit; Ordonne en consequence aux assigns de parfaire leur dite vente conformment aux articles 1367 et 1368 du code civil en l’tude du Notaire Me. Jean Garry Georges, dans le cas contraire, le Tribunal ordonnera en consquence au dit notaire de dresser, l’acte translatif de proprit y relatif et cela en faveur du requrant conformment la loi, vu que promesse de vente vaut vente, le TRIBUNAL ordonne en consequence le dguerpissement de tous les assigns gnralement quelconque susmentionns, et tous les ventuels occupants se trouvant sur la proprit dont les tenant et aboutissants sont insr dans le procs verbal d’arpentage dress par l’arpenteur Jean Claude Tevenin. Accorde l’excution proviso ire sans caution sur le chef de dguerpissement de la prsente dcision nonobstant, appel ou recours en cassation vu qu’l y a titre authentique. Ainsi jug et prononc par nous, Me. Bruno Leriche, juge au Tribunal de Premire Instance de la Croi-des-Bouquets, ce jeudi dix neuf Juin (9) deux mille quatorze (2014), en Il est ordonn En foi de quoi Me. Patrick LOLO, Av. IL est port la connaissance du Public qu’un jugement en date du premier (01) Dcembre deux mille quatorze (2014) a t rendu par le Tribunal de Premire Instance de la Croix-des-Bouquets en faveur du sieur Jean Justin MONT-LOUIS contre son pouse, Rose Andre DESROSIERS dont le dispositif est ainsi conu: PAR CES MOTIFS, sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tribunal maintient le dfaut requis et octroy la barre cotre la partie dfenderesse , admettre le divorce des poux le sieur Jean Justin MONT-LOUIS d’avec la dame Jean Justin MONT-LOUIS, femme ne Rose Andre DESROSIERS; Prononce en consequence la dissolution des liens matrimoniaux existant entre eux pour injures graves et publiques aux torts de l’pouse, aux Bouquets de transcrire dans les registres ce destines, le dispositif du prsent jugement dont un extrait sera publi dans l’un des quotidiens s’ditant la Capitale sous peine de dommages intrts envers les tiers s’il y chet; ordonne aussi la dame Jean Justin MONT-LOUIS, femme AINSI JUGE ET PRONONCE PAR NOUS, Me. Sully L. GESMA, Juge en audience civile, ordinaire et publique du lundi premier (01) Dcembre deux mille quatorze (2014) en presence de Me. Nelson CILIUS, Substitut du Commissaire du Gouvernement de ce ressort Il est ordonn . En foi de quoi .. POUR EXPEDITION CONFORME COLLATIONNEE: Me. Eddy Joseph Esprance NELSON Me. Joseph Leonel JULES

PAGE 16

Page 16 BACK PAGE prives de libert, l’Etat de droit, les violations des droits humains, et l’impact de catastrophes sur les droits de l’homme dans un contexte politique, a-t-il inform un communiqu. Durant sa visite, l’expert indpendant rencontrera principalement les autorits hatiennes, le corps diplomatique, les reprsentants de la Minustah et des Agences de l’ONU, les dfenseurs des droits de l’homme et des organisations de la socit civile. Le rapport de cette visite sera prsent par l’expert indpendant de l’ONU au conseil des droits de l’homme Genve le 24 mars 2015. HPN P-au-P, 20 fv.2015 [AlterPresse] --Le ministre de l’agriculture, Jean Franois Thomas aprs son investiture, sous la pression d’une mobilisation des tudiants de la Facult d’agronomie. dsenclavement de la situation de crise . Le remplaant est l’agronome Fresner Dorsin. Cependant les tudiants dclarent maintenir leur mobilisation jusqu’ la nomination de gens comptents la tte du ministre. Depuis le 20 janvier, au lendemain de l’investiture de Jean Franois Thomas la tte du ministre qui partage les locaux de la facult d’agronomie Damien (priphrie nord), les tudiants avaient dcid de bloquer la barrire de l’enceinte. Ils ont ainsi empch au nouveau ministre et deux secrtaires d’tat, respectivement, Pierre Andr Gdon la relance agricole et Fednel Monchery la rforme agraire, de pntrer dans le primtre du ministre de l’agriculture.