Citation
Journal de Saint-Barth

Material Information

Title:
Journal de Saint-Barth
Place of Publication:
Saint Jean, Saint Barthelemy
Publisher:
Journal de Saint-Barth
Publication Date:
Language:
French

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
Copyright Journal de Saint-Barth. Permission granted to University of Florida to digitize and display this item for non-profit research and educational purposes. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder.

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text











"' G "T"g


I ES ka


VOTRE PATRIMOINE EVOLUE JOUR APRES JOUR
Parce que votre pahimoine est en mouvement, qu'il faut savoir I'oaniciper
Stout Instant, la BFC s'engage b vos cOtls pour drvelopper
une approche personnalis6e et une gestion sur mesure pour:
- SUIVRE SON EVOLUTION ET CELLE DE VOS PROCHES,
LES ACCOMPAGNER DANS LA DUREE
AGENCES FAVORISER SA TRANSMISSION ET VOUS AIDER
A REALISER VOS PROJETS
* St Jean ASSURER SA PERENNITE ET L'AIDER A GRANDIR
05 90 27 65 88 EN TOUTE SERENITE
- Gustavia POUR CELA, LA BFC MET A VOTRE DISPOSITION TOUTE UNE GAMME
0590 27 62 62 DE PRODUITS ET DE PLACEMENTS ADAPTS A VOTRE SITUATION.
I'hdi,- a oslervteCnele en ,.sio de, PaIL I31 ~FL t~r imo Ine t laB


Rue Samuel Fahlberg
Gustavia
0 590 298 890
vill~s@sibarh.com
www.sibarih.com


CMI
Claudine Mora
AGENCE IMMOBILI-ERE
REAL ESTATE


CONSEIL
IMMOBLUER

S.N.P.I.

Les Mangliers
Saint-Jean
97133 St-Barthelemy
TlI: 05.90 27 80 88
Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr


n il -
I~~~l -~~ll *LfBIIEAou1tR~IV'll~ *~ __ ___


N0880 Mercredi 16 juin 2010



LE JOURNAL
Til:0590276519 Fax:0590279160 SA INT DA DTH
www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr DE INT ARTH
ISSN : 1254-0110


L'AGENCE
rT IANITH EAL ESTATE


VE I.L,A" NGEA L
AMini l A F i




I S 6j ii 201 :-88 ACT A It


Haiti : Saint Barth n'oublie pas


Il y a 5 mois, le 12 janvier
2010, un terrible seisme de
magnitude 7 sur l'echelle de
Richter frappait la region de
Port au Prince en Haiti. Selon
le bilan etabli par le gouver-
nement haitien au mois de
fevrier, le tremblement de
terre aurait fait pres de
230.000 morts, 300.000 bles-
ses et laisse 1,2 million de
personnes sans abri. Face a
l'ampleur de la catastrophe, la
population Saint Barth mobi-
lisee des les premieres heures,
s'etait montree particuliere-
ment genereuse multipliant
les dons d'argent, d'outils, de
vetements, nourriture, mate-
riel scolaire, mobilier... Fers
de lance de la mobilisation, le
Rotary, le Lions Club et la
Croix Rouge etaient parvenus
a lever d'importants fonds qui
ont servi pour le Rotary a
financer l'achat de Shelter-
Box, pour la Croix Rouge a
soutenir l'action de la Croix
Rouge francaise en Haiti et au
Lions Club de mener a bien


Deux des trois conteneurs de 40pieds envoys par le Lions
Club remplis de materiel de construction, d'outillage, de vote-
ments, nourriture stche sur la proprit de la congregation des
Soeurs Saint-Paul de Chartres basee a Delmas.


differentes operations dont
l'envoi de 20 palettes d'eau,
de 600 kilos de lait en poudre,
de nombreux medicaments et
de trois conteneurs de 40
pieds bourres de materiel de
construction, d'outillage, de
v&tements, nourriture seche
dont le dernier a ete expedite


samedi 5 juin et d'une opera-
tion de construction (lire ci-
dessous).
Cinq mois plus tard, on aurait
pu penser que la mobilisation,
la motivation a aider nos voi-
sins haitiens, etait retombee.
Non. Dans ce laps de temps
des projets, des realisations


devrait-on dire, ont eclos qui
montre toute l'humanite de
ceux qui en sont les instiga-
teurs. Nous en avons deux
exemples, mais ils ne sont pas
exhaustifs.
Le premier ? il emane d'un
menuisier, Jean Dominique
Bcuf qui avec le Lions Club
et le coup de main d'autres
artisans de l'ile, a construit
une case en bois qui abrite
aujourd'hui Sour Jeanne
Maurice et quatre de ses
consoeurs de la congregation
des Seurs Saint Paul de
Chartres basee a Delmas. Le
second a ete developpe par
l'association Gofits et Saveurs
et tout particulierement son
president Jean Luc Gra-
bowski. I1 consiste a accueil-
lir ici de jeunes dipl6mes hai-
tiens en h6tellerie et restaura-
tion qui voient leur formation
complete par une experience
sur le terrain quand leur pays
peine -c'est un euphemisme-
a rouvrir ses etablissements.
Plus de details ci-dessous.




Le concepteur, Jean Do et
certains de ses amis (Jean
Denis, Jean Wilfried et les
autres), affectes par la catas-
trophe et pour se rendre utiles
se sont rendus une premiere
fois a Delmas pour livrer cer-
tains medicaments et produits
de premiere necessity recueil-
lis par le Lions Club qui sou-
tient depuis longtemps l'ac-
tion de soeur Jeanne Maurice
de la congregation des Soeurs


Saint-Paul de Chartres.
Avant le seisme, la congrega-
tion qui dispose d'une pro-
priete a Delmas y tenait une
institution scolaire accueillant
plus de 500 eleves. L'institu-
tion a ete rasee, tout comme
le couvent qui abritait les
sours et l'enceinte qui cl6tu-
rait ce havre de paix. Debout,
il ne reste plus que la chapelle
dans laquelle plus personne
n'entre, de peur qu'elle ne


le menuisier menuisier Jean Dominique Bcufqui avec le
Lions Club et le coup de main d'autres artisans de 'ile, a
construit une case en bois qui abrite aujourd'hui Swur Jeanne
Maurice et quatre de ses consoeurs.


Depuis le ssisme de magnitude 7 dejanvier dernier qui a dctruit
l'institution scolaire, les cours ont repris sous des biches.


s'effondre a l'occasion d'une
replique qu'on ne peut pas
prevoir.
Dressant un premier etat des
lieux ainsi qu'un listing du
materiel disponible achemine
sur place par le Lions Club de
Saint Barth, le menuisier de
Saint-Barthelemy a decide


PETiTE DELiNQUAINCE.

STOUT LE MO.MDF Di QU L'OWA VA
RESSEMI3LrR A 5T-MARTIN. AOUS ON PREND
TUSTE UIV PEt] D'AVA CE

APRES ON VA D;RE QUE L'ON /NE PREAND
I sPAS NOTRE FUTUlR NJTRE LS MAAS.


d'entreprendre la construction
d'une case en bois destinee a
heberger les cinq sceurs qui
depuis le seisme etaient abri-
tees sous des beaches plasti-
ques et qui malgre les condi-
tions extremement difficiles
ont continue a prodiguer leurs
soins et enseignements aux
eleves de l'institution -ceux
qui sont revenus- qui ont des-
ormais classe sous des beaches
de l'Onu, mais egalement aux
nombreux sinistres qui ont
trouve refuge sur le terrain de
la congregation.
La case, terminee depuis une
quinzaine de jours, a ete reali-
see avec les materiaux
envoyes par Saint Barth et le
financement du Lions Club
pour un montant d'environ
15.000 euros. La realisation a
ete faite avec le renfort d'em-
ployes locaux et, dans les der-
nieres semaines, par d'autres
artisans benevoles de Saint
Barth, heureux de manifester
leur solidarite par l'action.
Fin mai, ils ont d'ailleurs cree
une association ((Bay Kout
Men Haitin (Donne un coup
de main a Haiti) dont on
devrait entendre parler pro-
chainement.


Former pour assurer


I'avenir
L'idee d'accueillir ici de jeu-
nes stagiaires haitiens ne
remonte pas au mois de jan-
vier dernier. Le projet etait
deja dans l'air quand le
seisme a frappe la capitale
haitienne et la province envi-
ronnante. Mais la catastrophe
a indeniablement accelere le
processus qui, sous l'impul-
sion de l'association Gofits et
Saveurs et de son president
Jean Luc Grabowski, a
conduit le Sereno et la Route
des Boucaniers a accueillir
depuis mardi 8 juin cinq sta-




T" i


giaires dipl6mes de l'ecole
h6teliere d'Haiti pour deux
d'entre eux, et de la Maison
menagere Anne Marie Des-
varieux pour les trois autres.
Objectif ? completer leur
formation par une experience
sur le terrain, en attendant
que les etablissements h6te-
liers et les restaurants rou-
vrent en Haiti, mais aussi
creer du lien avec un pays
((riche de culture et de tradi-
tion culinairen, selon Jean
Luc Grabowski, executive
chef du Sereno qui l'a decou-
vert il y a moins d'un an, en
septembre 2009, pousse par
les ressortissants haitiens qui
travaillent a ses c6tes et lui
vantaient depuis longtemps
les attraits < des hautes montagnes.
Arrives samedi 5 juin a Saint
Martin, les cinq stagiaires,
choisis par 1'equipe pedago-
gique de leur etablissements
respectifs, sont restes deux
jours sur File voisine ou leur
stage de formation a pris les
traits d'un voyage d'etudes:
apres un diner au restaurant
du Petit Provencal le samedi
soir, la matinee du dimanche
a ete en effet consacre a la
rencontre avec deux fouris-
seurs du circuit de la restau-
ration -Elie Clean pour tout
ce qui concerne les produits
d'hygiene, Wise pour les
produits surgeles-, suivie
d'une journee BBQ au Petit
Provencal ou l'on a parle
viande, tracabilite et enolo-
gie. Lundi, cap sur 1'ecole
h6teliere de Saint Martin,


suivie de la visite du labora-
toire de la boulangerie-pitis-
serie Serafina. Cap ensuite
vers les locaux de la society
Saint Pierre, un grossiste qui
propose des produits francais
de qualite, avant de passer a
la question sur Radio
Transat. Puis direction le
Kontiki pour une demonstra-
tion avec Zentral des diffe-
rentes categories de viande,
avant de clore cette journee
bien remplie par une derriere
visite, celle de la society
Antonio, specialiste en fruits
B *I


et legumes.
Arrives mardi a Saint Barth,
les cinq stagiaires ont rejoint
leur affectation : la Route
des Boucaniers pour Jean
Whensor Jean Louis, 26 ans,
titulaire d'un BTS restaura-
tion cuisine et patisserie qui
euvre dans les cuisines du
restaurant de Gustavia et
pour Marc Arthur Verdiner,
35 ans, BTS restauration et
bar en poche, qui fait la salle.
Le Sereno pour Abdony
Best, 25 ans, titulaire d'un
BEP coupe et confection qui
preparait un dipl6me haute
couture quand le seisme est
survenu et qui a ete affecte
au service house keeping de
l'h6tel du Grand Cul de Sac.
Sereno egalement, mais en
cuisine pour Jean Carnes,
dipl6me de cuisine et Joseph
Vladimyr, cuisinier, pitissier,
specialiste des decorations de
giteaux et dipl6me en haute
couture...
En stage jusqu'au 4 septem-
bre, ces jeunes haitiens
devraient etre les premiers
d'une experience de coopera-
tion que Jean Luc Grabowski
espere voir se poursuivre:
< etre accueillis en stage a
Saint Barth lors de la pro-
chaine saison. L'objectif est
de leur donner de l'expe-
rience afin qu'ils puissent
integrer a des postes de res-
ponsabilites les etablisse-
ments h6teliers et de restau-
ration qui vont rouvrir en
Haiti, conclue Jean Luc
Grabowski.


U








Vers une extension

des missions de la CEM


La parution au Journal Officiel
du decret N'2010-72 du 19
janvier 2010 relatif aux centres
de formalites des entreprises
dans les collectivites de Saint
Barth et de Saint Matin etait
venue donner une serieuse
limitation au champ d'action
de la CEM. En vertu de ce
decret, la chambre economique
multiprofessionnelle avait non
seulement vue sa competence
reduite a la seule mission de
Centre de formalites des entre-
prises (CFE), mais s'etait ega-
lement vue limitee dans ce
r6le, ne pouvant recevoir les
formalites des entreprises que
pour les seuls ressortissants
dependant du ressort des CCI
(pour les commercants et les
activites commerciales), de la
chambre des metiers (pour les
artisans) et de la chambre de
agriculture. Exit les formali-
tes relevant des centres des
imp6ts (pour les artistes, les
loueurs en meuble non profes-
sionnel ou encore les loueurs
de fonds de commerce), des
greffes des tribunaux (pour les
societies civiles, les agents
commerciaux, les societies
d'exercice liberal...) et de 1'Ur-
saff pour les professions libe-
rales ou assimilees et les


employeurs non immatricules.
Les choses devraient nean-
moins changer prochainement
apres le vote de la loi relative
aux reseaux consulaires adop-
tee en lere lecture par 1'As-
semblee nationale puis le
Senat jeudi dernier. A l'inte-
rieur, l'article 19 bis issu de
l'amendement No55 rectifie,
presented par le senateur
Magras qui prevoit que ((a titre
derogatoire, a Saint-Barthe-
lemy, I'Etat peut, par conven-
tion avec la chambre economi-
que multiprofessionnelle,
confier a celle-ci 1'exercice de
missions, autres que consulta-
tives, devolues aux chambres
de commerce et d'industrie,
aux chambres de metiers et de
l'artisanat et aux chambres
d'agriculturen.
En clair, alors que jusque-la, le
decret limitait les competences
de la CEM aux seules formali-
tes des entreprises, la chambre
pourrait egalement devenir
centre de formation, gerer des
equipements, apporter une
assistance technique aux entre-
prise, etc. A la condition de
signer une convention avec
1'Etat qui en garde la compe-
tence.
Ce n'est pas la seule modifica-


tion qui decoule du projet de
loi relatif aux reseaux consu-
laires, au commerce, a l'artisa-
nat et aux services. La section
4 de l'article 5 prevoit egale-
ment que le president de la
Cem sera membre de droit de
l'assemblee general de 1'As-
semblee des chambres franCai-
ses de commerce et d'industrie
(ACFCI), dont le siege est a
Paris.
Une avancee dont se felicite le
senateur Magras qui note que
le fait meme d'etre cite dans la
loi (a 'article 4 et l'article 19)
donne par ailleurs une recon-
naissance legislative a la Cem
qui n'en disposait pas jusque-
la.
A quand extension de la mis-
sion de la CEM aux autres
CFE des centres des imp6ts,
des greffes des tribunaux et de
1'Ursaff ? dI1 ne m'a pas sem-
ble opportun de i'evoquer dans
ce projet de loi. Mais le debat
n'est pas clos. II faut trouver
un autre vehicule legislatif
dans lequel pourrait s'inserer
une nouvelle proposition. Je le
confirme : 'objectif est bien
d'installer ici un guichet uni-
que), a precise le senateur de
retour sur File.


Alors que la Martinique et la Guadeloupe
sont toujours plongees dans une epidemic de
dengue qui a recemment fait trois morts-
deux en Martinique (une fillette et un ado-
lescent deja affaiblis par une autre maladie),
un en Guadeloupe decade (indirectementfl
de la dengue selon les services sanitaires-, la
situation face au virus reste stable a Saint
Barthelemy ou le nombre de cas confirmed
est reste a des valeurs tres basses, peut on
lire sur le bulletin de mai de surveillance de
la dengue. Au cours du mois passe, une
dizaine de cas evocateurs ont ainsi ete vus en


Dans le but d'obtenir le maximum de
participants A cettejourn6e, il est
demand aux jeunes figurant sur cette
liste (sauf ceux l'ayant d6jA fait) de pren-
dre contact avec le service de l'&tat civil
dans les meilleurs d6lais (05 90 29 80 43 /
05 90 29 80 45) afin de confirmer leur
presence ou leur absence.
ABITBOL Jade; AUBIN Elodie, Anne,
Th6rise; BERNARD Alan BER-
NARD Aurdlie; BERTRAND Johanna;
BERTRAND Sandy; BORDJEL Harris-
son; BREIGEAT Camille; BRIN Guil-
laume, Mathias ; BRIN Jr6mi ; BRIN
J6rme, Lionel; BRIN Sabrina, Marie-
Sylvia; BRIN Yannis, Dimitri, Ambroise
; BURGER Amdlie; CANTATORE
Marine; CAZE Julie; DANET Chris-
tine, Marie-Ange; DANET Mdlissa, Thi


consultation, correspondant a un nombre tres
en dessous des valeurs maximales attendues
et tres inferieur a celui observe a la meme
periode en 2009. Depuis 5 semaines, le
nombre de cas confirmes tourne ainsi autour
d'un a deux cas hebdomadaires. Et les
redacteurs du bulletin edited par la Cire (Cel-
lule de l'Institut de veille sanitaire en region)
Antilles Guyane de conclure : ((depuis la fm
de 1'epidemie (ndlr, survenue mi mars), 1'en-
semble des indicateurs epidemiologiques
montre que la circulation virale de la dengue
est tres faible sur 'ile de Saint Barthelemyn.


Thi; DURAND Anais; FENINA Nils;
FOY Marciano; GEHIN Nadine;
GONCALVES Valentin; GREAUX
Elodie, Marie-Lise; GREAUX Oswaldo;
GREAUX Samantha, Therise, Henriette
; GREAUX Sebastien, Gilles; GUMBS
Evie; GUMBS Thomas, Jean-Louis;
HECKLY Hloise; HELIES Azilis;
HELLARD Marion; KAMANGU
Maxime; LAPLACE Anthea;
LAPLACE Johnny Hipolite; LAPLACE
Julie, Fabienne, Tamara; LEDEE Laeti-
tia, Nodlie, Marie; MAGRAS Laetitia,
Coralie; MONTOYA Adrien; MOULIN
Manon; OZTIZ Marie, Denise;
QUESTEL Anne-Lise; QUINTANA
Marvin; RIBOT Clkmentine;
ROMNEY Maelle; SCHARR Aliz6e;
TREMEAU Luc; VU Anais


LISTE DES JEUNES CONVOQUES POUR LA JAPD
DU MERCREDI 28 JUILLET 2010




I 1 i 20 A


Heures supplomentaires non mentionnees

4 000 uros d'amende


Reuni en audience collegiale ven-
dredi demier a Saint Martin, le tri-
bunal correctionnel preside par le
juge Angibeaud devait juger sept
affaires relatives a des faits qui se
sont deroules a Saint Barth. En rai-
son d'un r6le d'audience sur-
charge, une seule d'entre elles a
fmalement ete jugee. Une affaire
qui renvoyait a la barre l'ancien
proprietaire de la R6tisserie a qui il
etait reproche d'avoir mentionne
sur la fiche de paye de sept de ses
employes un nombre d'heures de
travail inferieur a celui reellement
effectue. Une pratique encore cou-
rante a Saint Barth, mais nean-
moins considered comme du tra-
vail dissimule et a ce titre passible
d'une peine maximale de trois ans
d'emprisonnement et 45000 euros
d'amende.
L'affaire a commence par un dep6t
de plainte en octobre 2009 ema-
nant d'une ancienne employee, qui
entre temps a rachete les parts de
la society exploitant La R6tisserie.
Au cours de leurs investigations,
les gendarmes entendront d'an-
ciens employes dont six declare-
ront avoir travaille beaucoupp,
jusqu'a 18 heures par jour, et avoir
percu, en plus du montant du
salaire mentionne sur leur fiche de
paye, des emoluments verses en
especes. Un septieme salarie expli-
quera pour sa part ne pas voir tra-
vaille plus que le nombre d'heures
mentionne sur sa fiche de paye,
mais avoir recu de l'argent liquide


en guise d'interessement au chiffre
d'affaires de la society.
A la barre, le prevenu explique que
les versements en especes ne cor-
respondaient pas principalement
au paiement des heures supple-
mentaires, mais a l'annualisation
du temps de travail, tres fluctuant
en fonction de la saison. II ajoute
avoir verse des especes pour eviter
de modifier la fiche de paye et
s'etonne que d'anciens employes
viennent aujourd'hui demander
des comptes : ete d'accord, ils auraient pu venir
me voir. Foudre du juge Angi-
beaud : d'avoir fixe vos propres regles de
droit du travail !.
Maitre Miot representant la partie
civile demandera 15 000 euros de
dommages et interets au titre du
prejudice moral de sa cliente qui,
n'ayant pas percu ses heures sup-
plementaires dans les regles a
perdu des droits Assedic, des droits
a la retraite et au repos compensa-
toire.
Pour le procureur, le delit de tra-
vail dissimule par dissimulation
des heures supplementaires et des
charges sociales est constitue. Le
ministere public en veut pour
preuve les propos concordants de
la plaignante qui a declare avoir
effectue plus de 7000 heures sup-
plementaires sur une periode de 3
a 4 ans avec ceux de cinq autres
employes, mais egalement les
declarations du prevenu qui, lors


de son audition par les gendarmes,
avait reconnu donne parfois des
especes, quand ses employes lui
indiquaient avoir fait des heures
supplementaires.
Estimant qu'il n'y a rien dans le
dossier quijustifie le delit de travail
dissimule, l'avocat de la defense
demandera quant a lui la relaxe de
son client ou, au pire, evoquant
article R244-4 du code de Secu-
rite Sociale, la requalification de
l'infraction et le renvoi devant le
tribunal de police. Le defenseur
expliquera notamment que sur les
seize personnes entendues, les sept
ayant indique avoir fait des heures
supplementaires non mentionnees
sur leur fiche de paye avaient tou-
tes des comptes a regler avec le
prevenu. A commencer par la plai-
gnante qu'il incrimine d'avoir porte
plainte parce qu'elle n'avait pas
Accident mortel du travail


obtenu la renegociation qu'elle
souhaitait dans le cadre de la ces-
sion de La R6tisserie. mentalise le tribunal. L'objectif
n'est pas aujourd'hui, mais demain
devant le conseil des prud'hom-
mesa, ajoutait encore maitre Arezki
Chabane.
Le tribunal qui a rendu sa decision
apres l'interruption de seance, a
partiellement relaxe le prevenu
pour un des salaries qui declarait
ne pas avoir fait plus d'heures que
mentionnes sur sa fiche de paye. I1
l'a en revanche reconnu coupable
pour les autres et en repression l'a
condamne au paiement d'une
amende de 4000 euros. Le tribunal
recoit egalement la constitution de
partie civile de la plaignante et lui
a accorde une somme de 1000
euros au titre des dommages et
interets.


L'AFFAIRE EN APPEL HIER A BASSE TERRE
Prlvenu jeudi dernier de travail dissimulk, I'ancien proprietaire de la
R6tisserie devait comparaitre hier mardi devant la cour d'Appel de
Basse-Terre dans le cadre d'une autre affaire dans laquelle il avait
ete reconnu coupable d'homicide involontaire et de treize autres
infractions au code du Travail par le tribunal correctionnel de Saint
Martin en septembre dernier. Condamne a une peine de deux ans de
prison assortis du sursis et au paiement d'un montant d'amende qui
depasse 15 000 euros, il avait fait appel de la decision devant la Cour
d'Appel qui devait done evoquer l'affaire hier mardi.
En toile de fond, un accident du travail qui avait cofite la vie a
Emmanuel Bernadet, 29 ans, boulanger a La R6tisserie, retrouve
mort sur son lieu de travail a la suite d'une forte d6charge electrique
alors qu'il tentait d'enfourner la pate a pain.


Agression a la machette:
un an ferme
Defavorablement connu des services de
police, en etat de recidive legale quand il a ete
condamne il y a un mois a une peine de deux
mois d'emprisonnement ferme dont il a fait
appel dans l'affaire des violences de l'ete
jugee debut mai, un homme de 29 ans a ecope
d'une nouvelle peine de prison d'un an ferme
pour des faits de violence a l'occasion de sa
comparution immediate vendredi dernier
devant le tribunal correctionnel de Basse
Terre. Contre toute attente, aucun mandat de
dep6t n'ayant ete delivre contre lui, l'auteur
des faits est ressorti libre et est aujourd'hui de
retour sur 'ile.
Le mercredi precedent, le 9 juin dernier, il
avait agresse un jeune homme de 18 ans a la
hauteur du quai du bord de mer, sur fond de
litige entre eux deux. Outre les coups, l'auteur
des faits aurait egalement porte un coup de
machette a la victime qui, transporte a l'h6pi-
tal pour y etre soigne, s'en sort avec trois
points de suture et une interruption temporaire
totale de 7 jours. Place en garde-a-vue imme-
diatement apres les faits, l'auteur, avait ete
defere a Basse-Terre le vendredi matin pour y
etrejuge dans l'apres-midi.

Deux motos pour la BMO
Ca ne devrait pas passer inapercu : la brigade
de gendarmerie de Saint Barth a recu hier
lundi deux motos de 250 cm3. Ces deux roues
serviront de vehicules aux gendarmes de la
Brigade Motorisee des iles du Nord basee a
Saint Martin, mais dont certains membres se
rendent regulierement sur 'ile pour y relever
des infractions a la police route. Deux d'entre
eux etaient d'ailleurs la lundi pour reception-
ner les deux roues et proceder aux premiers
contr6les a moto.


0DEE JOURNAL

DE LA SAISON CYCLONIQUE201
Hors-serie gratuit du Journal de Saint-Barth

Compos6 d'une carte permettant de suivre les trajectoires des ph6nomenes m6t6orologiques,
des consignes de s6curit6, des num6ros utiles..., ce hors serie gratuit du Journal de Saint-Barlh
est tres utile tout ou long de la saison cyclonique,

Le Journal de la Saison cyclonique sera ins6r6 au sein de I'6dition du 30 juin 2010 du Journal de Saint-Barlt et
sera ensuite distribu6 r6guli6rement durant toute la saison cyclonique dans les principaux points de passage...




I ::-1ii2S0108 AC AImSr


Le baccalaureat
2010 a debut
hier mardi aux
Antilles par
I'epreuve de philo-
sophie. Voici les
principaux chiffres
de la session
2010:

- Nombre de candidats:
642.235 inscrits (en
hausse par rapport a
2009), dont 615.889
candidats scolarises et 26.346 candidats
individuels. Parmi les candidats scolarises,
327.785 passent le bac general (54%),
162.250 le bac technologique (26%) et
125.854 le bac professionnel (20%). Les
epreuves passees en classe de premiere
concement 467.733 eleves (series gen6rale
et technologique).
- Le plus jeune candidat est Age de 14 ans
et un mois (academie de Rouen). Le vete-
ran est Age de 82 ans et deux mois (acade-
mie de Nice).
- 4.880 sujets ont ete elabor6s. 161.899
correcteurs et examinateurs recevront envi-
ron quatre millions de copies a corriger. La
France compte 4.598 centres d'examen et
les epreuves sont egalement organisees
dans 82 pays strangers.
- Les candidats peuvent choisir parmi 22
langues vivantes etrangeres au titre des
epreuves obligatoires et facultatives (alle-
mand, anglais, arabe, armenien, cambod-
gien, chinois, danois, espagnol, finnois,
grec moderne, hebreu moderne, italien,
japonais, neerlandais, norvegien, persan,
polonais, portugais, russe, suedois, turc,


vietnamien). 25 autres langues sont au
choix des candidats au titre des epreuves
facultatives uniquement, ainsi que 11 lan-
gues regionales (du basque aux langues
melan6siennes).
- Pour le bac general, 17% des inscrits
sont en serie litteraire (L), 32% en serie
economique et sociale (ES) et 51% en series
scientifique (S).
- Pour le bac technologique, la serie Scien-
ces et technologie de la gestion (STG) est
la plus courue avec 85.545 inscrits (52%).
Les techniques de la musique et de la
danse (TMD) est la moins frequent6e, avec
317 candidats.
- Pour le bac professionnel, les candidats
sont inscrits dans 70 specialists allant de
l'aeronautique a la vente.
- Un candidat "cofite" en moyenne 79,1
euros (cofit pour la session 2009, tous bacs
confondus).
- Le bac a 202 ans puisqu'il est ne d'un
decret du 17 mars 1808. Les premiers
bacheliers etaient au nombre de 31. La pre-
miere bacheliere, Julie Daubie, a decroche
son dipl6me en 1861, a 37 ans.


U


Le bac 2010 en chiffres


I'--


POUR JOINDRE LES DIFFERENT SERVICES DE L'HOPITAL


Pour joindre directement et plus rapidement les
different services de l'h6pital, la direction de
l'etablissement communique les numerous des pos-
tes directs:
* URGENCES : 0590 27 60 35
* Bureau des entrees / accueil : 0590 51 05 75
* Facturation (consultation-hospitalisation) : 0590
511952
* Secretariat medical (pour tout ce qui conceme les
renseignements medicaux): 0590 51 19 57
*Attachee de direction : 0590 5119 56
* Cadre de sante : 0590 5119 54
* Psychologue : 0590 51 19 59
* Secretariat de direction / ressources humaines :


059051 1958
* Economat (com.founmisseurs) 0590 51 19 55
* Consultations de spcialistes (sages-femmes -
cardiologie- endocrinologie- chirurgie orthopedi-
que) : les rendez-vous sont donnes par le secreta-
riat medical de l'h6pital aux jours et heurs suivants
: lundi, mardi jeudi de 8 a 17 h et le mercredi et
vendredi de 8 a 12 h au 0590 51 19 57
* Consultations de sopcialistes (ORL, ophtalmo-
logie, psychiatrie adulte), les rendez-vous sont
donnes en appelant les numerous suivants :
* ORL : 0590 73 09 02
* Ophtalmologie : 0590 87 25 55
* Psychiatrie adultes: 0590 51 05 10


Joyeuse rete des pres Ce




*ST BARTH ELECTRON E


La boutique aux mille et un cadeaux pourlespapas..


0




Wit
4"
*j
v-l.d


on1m


LES CALORIES DU COMMERCE
ST- JEAN -TEL.: 059027 50 50
OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI
DE 9H -12H30 & 15H -18H30


sur
La ministre de l'Outre-mer
Marie-Luce Penchard a decide
de reporter une reunion prevue
le 22 juin a Paris sur la fixation
des prix des carburants outre-
mer et sur l'avenir de la Sara
Martinique, filiale de Total, qui
approvisionne Guyane, Martini-
que et Guadeloupe. Dans un
courrier aux presidents des exe-
cutifs regionaux des DOM,
dont 1'AFP a eu copie mardi,
Mme Penchard juge "plus
approprie de prevoir, dans un
premier temps, une rencontre
entre les executifs regionaux et
la mission" sur le devenir de la
Sara. L'ANACT (Agence
nationale pour les conditions de
travail) charge d'une reflexion
collective sur le sujet devait
deflorer le 22 juin de premieres
pistes. "Les executifs regio-


Outre-mer: report de la reunion


Une seule boutique pour


les accessoires informatiques,


le prix de I'essence
naux pourront ainsi faire part de qu'il aura pu recueillir (leurs)
leurs remarques en amont et observations". Ce report sur-
prendre le temps necessaire vient alors que l'on s'interroge
pour approfondir ses pistes, sur une nouvelle hausse du
avant de se prononcer dans le prix de l'essence dans les
cadre du comite de pilotage", DOM, sur la base de nouveaux
dit Mme Penchard. Un textes reglementaires et de cri-
approvisionnement direct en teres economiques permettant
provenance d'Europe permet- de reduire les credits budgetai-
trait de vendre l'essence moins res revenant a la Sara. Une
cher dans les trois departments etude realisee par un cabinet
francais d'Amerique, mais la specialist devoil6 par la
suppression de la Sara s'accom- CGPME de Guyane montre
pagnerait de la disparition de que le prix de l'essence en
500 emplois directs et indirects Guyane pourrait etre inferieur
et necessiterait des compensa- de 20 a 25 centimes si la
tions fiscales pour la Martini- Guyane s'approvisionnait
que. Mme Penchard precise directement en Europe au lieu
dans son courrier qu'elle adres- de recourir a la Sara, comme
sera aux presidents des ex6cu- elle y est obligee depuis debut
tifs regionaux le "rapport inter- 2007 a la suite d'une plainte
mediaire etabli par le directeur des constructeurs automobiles.
general de 1'ANACT, une fois












Cree en 2005 sous l'impul-
sion de Jackson Questel,
president de SB Jam qui
souhaitait faire monter en
puissance les animations de
la f6te de Gustavia, le SB
Jam Musik Festival dedie
au son des iles, se tiendra
cette annee du 19 au 21
aofit. Mondialement connu,
le groupe jamaicain Thirld
World, a confirme sa parti-
cipation a l'evenement qui
reunit chaque soir une
foule enorme sur le quai
general de Gaulle. < gens d'ici entendent la
musique caribeenne toute
la journee a la radio ou a la
television, mais n'ont que
peu l'occasion de l'ecouter
en live. Comme j'aime bien
faire plaisir aux autres, ce
festival est fait pour euxn,
explique Jackson qui
concoit une programmation
en relation avec les attentes
de la population locale, mais
egalement dans un souci de
decouverte. C'est ainsi que
1'edition 2010 accueillera
Kozeika, un groupe guade-
loupeen compose de 18 fem-
mes Former en 2003, le
groupe associe les tambours
du carnaval a des cuivres
pour reprendre les hits antil-


lais. Initialement prevu au
programme, le mythique
Kassav, 30 ans de scene, ne
sera finalement pas de la
partie. dates en Afrique et en
Europe. C'etait complique
de les avoir cette anneen,
reprend Jackson Questel qui,
a la place, a convie la chan-


teuse trinidadienne Destra.
Autre guest star de l'edition
2010 dont la participation
reste neanmoins a confirmer,
Michele Henderson. Paro-
liere, flfitiste, chanteuse, ori-
ginaire de La Dominique,
elle s'est erigee en star de la
musique caribeenne. T-Vice,
ce groupe haitien de Com-


pas base a Miami, complete
pour l'instant la programma-
tion qui pourrait s'etoffer...
si les moyens le permettent!
Car ce festival gratuit pour
les tres nombreux specta-
teurs qui se massent chaque
soir sur le quai d'honneur
afin d'assister aux deux
concerts quotidiens requiert


un budget important dont
pres d'un tiers est consacre
au seul transport de la cen-
taine d'artistes qui s'y pro-
duit chaque annee; les
groupes caribeens ayant
ceci de particulier qu'ils
sont constitues, en
moyenne, d'une douzaine
de personnes.
Constatant la montee en
puissance de l'evenement
qui attire chaque annee de
plus en plus de monde et
offre une grande animation
aux jeunes etudiants reve-
nus en vacances ainsi qu'a
leurs parents, la Collecti-
vite a porte sa participation
a 20 000 euros cette annee.
Grace au soutien du sena-
teur, le festival a egalement
obtenu une subvention en
provenance du ministere de
l'Outre-mer ainsi que de la
reserve parlementaire. Pour
le reste, Jackson va
reprendre comme chaque
annee son bAton de pelerin
et solliciter les acteurs
locaux qui, il espere, repon-
dront favorablement.
Vous voulez participer
financierement ou participer
a l'organisation du festival?
contacter Jackson Questel
au 0690 63 44 44


SB Jam Musik Festival du 19 au 21 aoot


Thirld World en guest star de la 5e edition


NOTE
AUX USAGERS
DU PORT
Avec l'ouverture officielle
de la saison cyclonique
2010, nous vous rappe-
ions que le port de Gus-
tavia n'est pas un abri
sifr. De ce fait, il vous est
demand de prevoir dis
maintenant la mise en
security de votre navire
dis 1'annonce d'un ph6-
nomine pouvant toucher
notre ile. Nous comptons
sur votre comprehension
afin d'6viter tout risque
d'incident ou d'accident
pouvant survenir en cas
de preparation de toute
dernire minute.
Ledirecteurduport
Ernest Brin


MISE A DISPOSITION
DE LA CARTE
D'URBANISME
Nous vous informons que
le projet de carte d'urba-
nisme est de nouveau dis-
ponible et consultable A
I'Hotel de la Collectivit6
depuis vendredi 3 juin.
Vous pouvez le consulter
tous lesjours du lundi au
vendredi, de 7h30 A 12h
et de 13h30 A 17h. Un
cahier des dolkances est A
votre disposition pour y
inscrire vos observations.


SIPHONE SS








TE Ls oppkcaion ??z drordnotfe
ar* d e
w wFonwie ervi e










f fli 0*CfeYis
ZKDM!s Oapon No o une 0mme1 s

uwieChanz 10a Poieu





www itservi esAtl tifr







Rue Chanly -la Pcrfe Guitayla
vyvvvvitv c r 4 sewVelc: oes Jr








Depuis le 10 juin, Orange a
enrichi sa gamme Haut Debit
et son offre TV L'operateur a
ainsi generalise l'intemet illi-
mite dans ses gammes < Debitb et < Debitb a partir du 2 mega-
max. De meme, toujours a
partir de 2 megas, la tele est
comprise sans supplement
dans les offres proposees qui
deviennent par ailleurs plus
competitives, avec, par exem-
ple, une baisse de 12 euros du
forfait 8 megas qui passe a
59,90 euros par mois.
Dans le meme temps, la TV
d'Orange s'enrichit avec,
pour 12 euros de plus par
mois, < series, un bouquet premium
de 5 nouvelles chaines 100%
cinema et series : < cine max), une chaine grand
spectacle; < happy), une chaine familiale;
< chaine 100% adrenaline;
< du cinema independant et des
series audacieuses et < cine geantsn, pour le cinema
de legende.
Et toujours
Orange sport
Depuis novembre 2009, les
habitants des Caraibes peu-
vent beneficier de la chaine
Orange sport (6? par mois)


I 1 i 201 A


Orange elargit son offre


pour suivre les grands evene-
ments sportifs en direct ou a
la demande: matchs de foot-
ball (dont le grand match de la
Ligue 1 du samedi soir), de
handball et de basket, ainsi
que des magazines sportifs.
Pour toute souscription de
l'option Orange sport entre le


10 juin et le 18 aofit, le client
peut la resilier librement
directement depuis son espace
client sur orange.fr, au plus
tard le 18 aofit. Au-dela, il
reste engage jusqu'a la fin de
la periode initiale d'engage-
ment de 12 mois.


Cinema
Le choc des titans
a I'Ajoe vendredi
L'Ajoe vous invite a la projection du film < Choc des titans) qui aura lieu vedredi 18 juin a
20h sur le plateau de l'Ajoe. Un film de Louis
Leterrier avec Sam Worthington, Liam Neeson,
Ralph Fiennes.
Le synopsis ? la demiere bataille pour le pouvoir
met en scene des hommes contre des rois et des
rois contre des dieux. Mais la guerre entre les dieux
eux-memes peut detruire le monde. Ne d'un dieu
mais eleven
comme un
homme, Per-
see ne peut
sauver sa
famille des
griffes de
Hades, dieu
vengeur du
monde des
Enfers
N'ayant plus
ren a perdre,
Persee se
porte volon-
taire pour
conduire une
mission dangereuse et porter un coup fatal a Hades
avant que celui-ci ne s'empare du pouvoir de Zeus
et fasse regner l'enfer sur terre. A la tete d'une
troupe de guerriers courageux, Persee entreprend
un perilleux voyage dans les profondeurs des mon-
des interdits. Luttant contre des demons impies et
des betes redoutables, il ne survivra que s'il
accepte son pouvoir en tant que dieu, qu'il defie
son destin et cree sa propre destinee.
Le choc des titans sur le plateau de l'Ajoe
vendredi 18 juin a 20h.
Adultes 5 Euros Enfants 3 Euros


PASSED VOS ANNONCES


JUDICIAIRES ET LtGALES


dansE JL OU








Depuis le ler janvier 2010,
le Journal de Saint Barth est habilite
A recevoir les annonces judiciaires et legales
pour la collectivite de Saint Barthelemy


Tarifs reglementaires et competitifs


boutique


LOUNACIE










20/piece CHEMISES


TUNIQUES


TOPS PANTALONS



- les U F


Rue du Ge6nral de Gaulle
Gustavia
a cot6 de la boutique M'Bolo


HEURE DU CONTE MERCREDI 16
La Bibliotheque Territoriale vous
informe que l'heure du conte sur
le Portugal devant avoir lieu le
samedi 12 juin a 6t0 report au
mercredi 16juin de 14h30 A
15h30 et vous attend nombreux.
ACCESS LIMITED AU SERVICE
DE PROPRETE
Suite A une forte affluence de
d6chets d6pos6s au broyeur et
afin d'6viter une saturation des
installations de broyage et d'inci-
n6ration : L'acces au site sera
strictement limit A un seul trans-
port parjour et par personne ou
entreprisejusqu'A un retour nor-
mal de la situation.
Merci de votre comprehension
VACANCES COLLECTIVES
Unejourn&e portes ouvertes
"VACANCES COLLECTIVES"
est organise jeudi 17 juin 2010,
en presence de Mesdames Pietrus
et Albina Cazenave. Retrouvez
toutes les informations sur la
page d'accueil du site de la Col-
lectivit6 www.comstbarth.fr.
STAGES D'ETE
A l'approche de l'6t0, vous Rtes
nombreux A avoir contact la
CEM pour avoir des informa-
tions concernant les
ou les stages en entreprise. Pour
tous renseignements, n'hisitez
pas A contacter la C.E.M. par
mail : cemsbh@orange.fr; Ou sur
son site : www.cem-stbarth.com





















Tableaux des resultats
de la Coupe du Monde 2010
de Football


S A : A*i q g g Uugu F

Afrique du Sud I I Mexique
Uruguay O 0 France
Afrique du Sud Uruguay
France Mexique
Mexique Uruguay
France Afrique du Sud
Afrique du Sud 1 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average): +0
Mexique 1 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average): +0
Uruguay 1 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average):
France 1 points + points + points = points
Diff de but (Goal average):

I B e g ri,- . du Su .

Cor6e du Sud I O Grce
Argentine I O Nigeria
Argentine Cor6e du Sud
Grece Nig6ria
Nig6ria Cor6e du Sud
Grece Argentine
Argentine 3,points + points + points points

Nigeria 0 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average) : -1
Cori-e du Sud 3 points + porits + points points

Grece 0 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average): -2


I PreiersTours


N' des
Matchs
17


Date


Mercredi 16 juin


20 Jeudi 17 juin
19 Jeudi 17 juin
18 Jeudi l7juin

21 Vendredi 18 juin
22 31 Vendredi 18 juin
23 Vendredi 18 juin

25 Samedi l9juin
24 Samedi 19 juin
26 Samedi 19 juin

27 Dimanche 20 juin
28 Dimanche 20 juin
29 Dimanche 20 juin

30 2 Lundi 21 juin
31 Lundi 21 juin
32 Lundi 21 juin

33 5 Mardi 22juin
34 Mardi 22 juin
35 Mardi 22 juin
36 Mardi 22 juin

37 Mercredi 23 juin
38 Mercredi 23 juin
39 I Mercredi 23 juin
40 Mercredi 23 juin

41 Jeudi 24 juin
42 Jeudi 24 juin
43 Jeudi 24 juin
44 Jeudi 24 juin


45
46
47
48


Vendredi 25 juin
Vendredi 25 juin
Vendredi 25 juin
Vendredi 25 juin


Allemagne


Heure
locale
14:30

07:30
10:00
14:30

07:30
10:00
14:30

07:30
10:00
14:30

07:30
10:00
14:30

07:30
10:00
14:30

10:00
10:00
14:30
14:30

10:00
10:00
14:30
14:30

10:00
10:00
14:30
14:30

10:00
10:00
14:30
14:30


Matchs


Groupe A: Afrique du Sud / Uruguay

Groupe B : Argentine / R6publique de Cor6e
Groupe B: Grice / Nig6ria
Groupe A: France / Mexique

Groupe D: Allemagne / Serbie
Groupe C: Slov6nie / Etats-Unis
Groupe C: Angleterre / Alg6rie

Groupe E: Pays Bas / Japon
Groupe D: Ghana / Australie
Groupe E: Cameroun / Pays Bas

Groupe F: Slovaquie / Paraguay
Groupe F: Italie / Nouvelle ZMlande
Groupe G : Brsil / C6te d'Ivoire

Groupe G: Portugal / Cor6e du Nord
Groupe H: Chili / Suisse
Groupe H: Espagne / Honduras

Groupe A: Mexique / Uruguay
Groupe A: France / Afrique du Sud
Groupe B: Nig6ria / Cor6e du Sud
Groupe B: Grice / Argentine

Groupe C: Slov6nie / Angleterre
Groupe C: Etats-Unis / Alg6rie
Groupe D: Ghana / Allemagne
Groupe D: Australie / Serbie

Groupe F: Slovaquie / Italie
Groupe F: Paraguay/ Nouvelle ZMlande
Groupe E: Danemark/ Japon
Groupe E: Cameroun / Pays-Bas

Groupe G: Portugal / Br6sil
Groupe G: Cor6e du Nord / C6te d'Ivoire
Groupe H: Chili / Espagne
Groupe H: Suisse / Honduras


Australie


Serbie O Ghana
Allemagne Serbie
Ghana Australie
Ghana Allemagne
Australie Serbie
Aleinagne 3 poiints + points + points points

Ghana 3 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average) +1
Serbie 0 po ints + po ints + points po ints

Australie 0 points + points + points = points
Diff. de but (Goal average): -4


Pays Bas


Chaines


RFO/Canal+

RFO/Canal+
RFO/Canal+
ATV/TF1

RFO Canal+
RFO/Canal+
ATV/TF1

ATV/TF1
RFO/Canal+1
RFO/Canal+

RFO/Canal+
RFO/Canal+
ATV/TF1


ATV/TF1
RFO/Canal+
RFO /Canal+

Canal +sport
ATV /TF1
RFO**/ Canal + sport
RFO**/ Canal+**/TF1**

RFO**/ Canal+
RFO**/ Canal + sport
ATV /TF1** / Canal+**
Canal +sport

RFO**/ Canal +
RFO**/ Canal + sport
RFO**/Canal + sport
RFO**/ Canal+/TF1**

ATV /TF1
Canal +sport
RFO**/ Canal+**/TF1**
RFO** / Canal+ sport


Samedi 26 juin
Samedi 26 juin

Dimanche 27 juin
Dimanche 27 juin

Lundi 28 juin
Lundi 28 juin

Mardi 29 juin
Mardi 29 juin


I i -dfa


10:00
14:30

10:00
14:30

10:00
14:30

10:00
14:30


ler du Groupe A / 2 du Groupe B
ler du Groupe C / 2 du Groupe D

ler du Groupe D / 2 du Groupe C
ler du Groupe B / 2 du Groupe A

ler du Groupe E / 2 du Groupe F
ler du Groupe G / 2 du Groupe H

ler du Groupe F / 2 du Groupe E
ler du Groupe H / 2 du Groupe G


Quarts de finale


Vendredi 2 juillet
Vendredi 2 juillet

Samedi 3 juillet
Samedi 3 juillet


10:00
14:30

10:00
14:30


Match 1
Match 2

Match 3
Match 4


I .


Mardi 6 juillet
Mercredi 7 juillet


14:30
14:30


Match 1
Match 2


63 Samedi lOjuillet 14:30


Danemark


Japon I O Cameroun
Pays Bas Japon
Cameroun Danemark
Danemark Japon
Cameroun Pays Bas
Pays Bas 3 points + points + points = points
Diff de but (Goal average): +2
Japon 3 points + points + points = points
Diff de but (Goal average) : +1
Cameroun 0 points + points + points = points
Diff de but (Goal average) : -1
Danemark 0 points + points + points = points
Diff de but (Goal average) : -2


Italie 1 points + points + points = points
SDiff. de but (Goal average): +0


Slovaquie 1 points + points + points
SDiff. de but (Goal average): +0


points


(*) Nous n'indi-
quons que les
matchs diffuses
en direct sur
Canal+ ou
Canal + sport.

(**) Sous reserve.

Les matchs sur
TF1 devraient etre
diffuses avec 6
heures de
decalage.

Nombre de point
par Match
Gagne : 3 points
Ex-aequo: 1 point


Coree du Nord 0 points + points + points
Diff. de but (Goal average) : -1
C6te d'Ivofie I points + points + polnts

Portugal 1 points + points + points
Diff. de but (Goal average) : +0


points


points
points


Honduras Chili
Espagne Suisse
Chili Suisse
Espagne Honduras
Chili Espagne
Suisse Honduras
Espagne points + points + points = points
Diff. de but (Goal average):
Suisse points + points + points = points
Diff. de but (Goal average):
Honduras points + points + points = points
Diff. de but (Goal average):
Chili points + points + points = points
Diff. de but (Goal average):


En partenariat avec


SEEECO.


FINAI7+ILE

MOND FIAL


2010l.lO












.Ag o l J I i





DIh,.CH


Q GAGNEZ 1 BON D'ACHAT DE 10

TOUS LES JOURS en devinant le VAINQUEUR

(ou le match nul) des matchs selectionnes par .

Pour cela, remplissez le bulletin disponible aux caisses
de votre March6 U et deposez le dans l'urne prevue a cet effet
la veille des matchs s6lectionn6s par '.
Le gagnant sera slectionn6 chaque jour par tirage au sort.


0 GAGNEZ


1 ECRAN PLAT
en devinant le VAINQUEUR
du Mondial 2010.
Pour cela, remplissez le bulletin disponible
aux caisses de votre Marchi U et d6posez le
dans l'urne privue a cet effet
avant le vendredi 25 juin 2010.
Le gagnant sera designed par tirage au sort
le lundi 12 juillet 2010.
(lot a retirer avant le 9 aoft 2010)


""

~i~s~i~i~i~




St Martin St Maarten St Barths Saba

VOYAGER
www.voyl2.com

Seulement 54e
L'ALLER RETOUR RESIDENT
achet sur intemet, 24h a I'avance
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ !
Inent Io~ r WI: 05 0 71 6


LA arIVIAIINr,
5h00 9h00 : Le reveil matin
avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVITE
9h 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvaut6es
19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits


O SAINT. BARTH

DISPONIBLE GRATUITEMENT
SUR App Store


Droit de reponse de Maxime Desouches


Ul


Dans notre precedente edition,
nous publiions une tribune du
president de la Collectivite
intitulee eMise au point du
president de la Collectivitd>>.
S'estimant mis en cause, le
conseiller executif Maxime
Desouches a fait valoir un
droit de reponse que nous
publions ci-dessous.

( lettre d'information "Agenda" ainsi que
dans le Journal de Saint Barth, le presi-
dent de la Collectivite a fait paraitre un
communique de mise au point, repro-
chant au Journal de Saint Barth d'avoir
relate une partie des debats du conseil
territorial du 31 mai et de "repeter et
relayer des propos a caracteres diffama-
toires, qui n'ont pour but que de cher-
cher a calomnier l'autorite territoriale".
En l'occurrence, il s'agissait des propos
que j'ai tenu a propos de l'association
Cttsb. Ou est la diffamation quand un
elu s'interroge publiquement lors d'une
reunion du conseil territorial sur une
structure associative qui est amenee a
recevoir des fonds publics d'un mon-
tant de plus de 760 000 euros? Qui plus
est quand il s'agit de l'association char-
gee de la mise en ouvre de la politique
du Tourisme et quand cet elu est mem-
bre de la commission territoriale du
Tourisme charge d'en definir les lignes?
Quoi qu'il en soit, mes propos etant
qualifies de "diffamatoires", il me sem-
ble utile de faire moi aussi une mise au
point sur le sujet, de donner mon point
de vue d'elu, que chacun est libre de ne
pas partager. Cependant, il y a un cer-
tain nombre de faits et de realites regle-
mentaires, qu'on ne saurait contester et
qu'il est bon de rappeler. Chacun


Opinion
Saint-Barthelemy: Richard L6dke, coskipper du Figaro MemoireStBai
avait particip6 L la Transat ag2r-La Mondiale pour
la promotion du site internet du meme nom consaci
traite n6grikre, l'esclavage, leurs abolitions et r6per
sions a Saint Barth6lemy. MWcontent de lire une not
fois un article indiquant que l'esclavage n'a jamais
ici, il s'en insurge dans une lettre d'opinion que not
publions ci-dessous.


< II avait ete signale ici meme
qu'un des objets du projet de
participation du bateau
MemoireStBarth.com a la
10eme Transat Ag2r La
Mondiale etait d'operer pro-
motionnellement dans la lutte
contre ces journalistes,
essentiellement Francais, qui
relayent encore aujourd'hui
des inepties sur les sujets de
la traite negriere et de l'es-
clavage sur l'ile de Saint-
Barthelemy (cf Saint-Barth,
quand la presse en parle :
< achemines d'Afrique lors des
traites negrieres>).
II faut croire que cette opera-
tion a ete un echec, et pour
cause : a defaut de gagner la
course (sic !) voire de dispa-
raitre en mer, difficile d'avoir
un quelconque rayonnement
mediatique... puisque c'est
bien de cela dont il s'agit; et
quand bien meme, difficile
de melanger les genres : dif-
ficile de concilier sport et


histoire, pour un journaliste
en tous cas, et touristique qui
plus est.
C'est ainsi que le ler Juin
2010 paraissait de nouveau
un texte, signe Rust, dans le
< des loisirs n, c'est dire l'im-
pact (!?), sur internet tourma-
gazine.fr, se proposant de
rechercher les dernieres tra-
ces de l'Fme dans ce paradis
devenu plein d'artifice qu'est
l'ile de Saint-Barthelemy,
mais nous devoilant qu' a peu de noirs et de metis a
Saint-Barth, l'ile n'a pas
accueilli d'esclaves faute
d'avoir pu developper les
plantations, par manque
d'eaun... Enfin Et que le
mot < pos!
II parait done opportun de
signaler ici tout le travail
entrepris depuis quelques
annees par le Comite de Liai-
son et d'Application des
Sources Historiques afin de
<

pourra ainsi se faire son idee sur la
question.

Sur la gestion de fait de cette associa-
tion par la collectivite :
Au-dela de la definition de la gestion de
fait, il convient surtout de voir le cumul
d'un certain nombre d'elements qui
mettent en lumiere le systeme, ses ris-
ques et les carences de l'organisation :
Tous les dirigeants sont nommes par le
president de la Collectivite et trois
d'entre eux sont des elus, dont la presi-
dente et le vice-president de cette asso-
ciation.
Les locaux de l'association appartien-
nent a la Collectivite.
Les budgets 2008, 2009 et 2010 de l'as-
sociation Cttsb ont ete finances par la
Collectivite a 100% ou presque.
I1 existe un conflit d'interet qui, dans le
fonctionnement actuel, amene les elus
dirigeants de association a voter les
subventions de cette meme association.
Aucune convention d'objectifs, pour-
tant, obligatoire n'a ete signee en 2008
; celle de 2009, est signee en 2010 ;
celle de 2010 n'est toujours pas signee.
Le Cttsb a regulierement subventionne
d'autres associations, groupement ou
entreprises, ce qui est contraire a la loi,
sauf conditions speciales.
La Collectivite vient de mettre a dispo-
sition un agent territorial au Cttsb.
Apres avoir decide en octobre 1998 (cf
deliberation du conseil municipal No98-
64) de revenir a une gestion strictement
municipale, en 2003 le conseil munici-
pal avait finalement pris une delibera-
tion pour dissoudre l'ancienne associa-
tion "Office Municipal du Tourisme".
La raison avancee etant que cette asso-
ciation ne fonctionnait pas de maniere
autonome et que la commune risquait
une qualification de gestion de fait... II


est vrai que c'etait sous la mandature de
l'ancienne equipe municipale et que
l'appreciation du maire de 1'epoque
n'etait forcement pas la meme que celle
du president d'aujourd'hui (sic !)
A la vue du fonctionnement du Cttsb
depuis sa creation, il m'apparait que
cette association est, en reality, contr6-
lee par la Collectivite qui la gere de fait
a tous les niveaux. Ce qui en soit se
serait pas un probleme, si cette gestion
etait clairement reliee a la collectivite
ou, mieux, beneficiait d'un statut d'eta-
blissement public territorial. Les regles
de fonctionnement, la nomination des
membres et les decisions seraient bien
plus transparentes et respectueuses des
regles de la gestion publique. Ceci
eviterait les risques inutiles encourus
par les elus s'il etait avere que la Col-
lectivite exerce bien une gestion de fait
de l'association.
Contrairement a ce qui est affirme par
ailleurs dans la mise au point du presi-
dent de la Collectivite, je n'ai pas
adopte la deliberation 2008-020 CT.
Personne ne l'a fait d'ailleurs, pour la
bonne et simple raison... qu'il n'y a pas
eu de vote!
Avec le recul, il est encore temps de
corriger tous ces problemes de forme et
d'etudier un statut, une structure et un
fonctionnement qui repondra aux
besoins de promotion de la destination,
au respect des regles democratiques et a
celles de la gestion publique.
Pour respecter la longueur impose par
la reglementation du droit de reponse,
cet article a ete resume. La version
complete avec des liens vers des docu-
ments illustrant les faits que j'evoque se
trouve in extenso sur mon site d'infor-
mation: www.citoyensbh.com>>.

Maxime Desouches


i a accueilli plein d'esclaves,


trop nombreuses pages web
mentionnant que l'ile de
Saint-Barthelemy n'a pas
connu l'esclavage... un rac-
courci sans doute un peu trop
rapide des specificites de son
peuplement actuel. De telles
pages web sont, et il est
temps, de plus en plus rares;
et si tourmagazine.fr s'est vite
ravise, il subsiste neanmoins
de-ci de-la, et meme locale-
ment, quelques textes ou
< ainsi pas eu recours a la main
d'ouvre des esclaves noirs
venus d'Afrique.... a
( done la palme et la canne,
etant propriety intellectuelle
d'un elu de l'ancienne muni-
cipalite de Saint-Barthelemy :
c'est dire le travail qu'il reste
a accomplir. Ne surtout pas
compter sur les elus actuels
pour le mener a terme !
Dans ce meme registre, il
peut etre utile de revenir ici
aussi sur un article relative-
ment recent et particuliere-
ment bruyant, au point
d'avoir resonne jusque dans
les murs du Palais Bourbon
au moment de la discussion
autour du changement de sta-
tut de Saint-Barthelemy :
< imp6tsn, par Sebastien Chau-
vin de l'universite de Chi-


cago et Bruno Cousin de
Sciences Po Paris, paru dans
le Monde Diplomatique (Jan-
vier 2006) et largement
repris ailleurs.
Un passage avait notamment
retenu toute notre attention:
< l'esclavage (en 1847) avait
donne lieu au depart progres-
sif de la quasi-totalite de la
population noire nouvelle-
ment affranchie, qui ne posse-
dait pas de terres a exploiter.
Ce depart en masse permet
aujourd'hui a l'office du tou-
risme de la municipalite d'uti-
liser comme l'un de ses pre-
miers arguments de vente le
fait qu'a Saint-Barthelemy < population n'est pas metis-
seen) (quitte a effacer deux
siecles d'histoire en affirmant
au passage que l'ile n'a
jamais connu l'esclavage)n.
Interroges sur leurs sources
s'agissant de la mise en
cause de l'Office du Tou-
risme de Saint-Barthelemy,
la reponse suivante avait
alors ete formulee par l'un
des auteurs : lire la suite sur
http://logbook.memoirest-
barth.com/st-barth/1-ile-qui-
a-accueilli-plein-d-esclaves/

Ile de Nantes, le 4/06/2010
contact: postmaster@
memoirestbarth.com


FM


: fcl- .... H "lnR d tW3ti
TSL.: 05 90 87 13 68 FAX : OS 67 67 01 23
SERVICE COMMERCIAL 06 90 49 15 74
SERVICE REDACTION: 06 90 37 85 15


&t -
r~uE



.CoM Jit& ULont I
TB:0SN277474 -Iu:05277410- oigcammiRg:0SaJ23
radiostbarth@wanadoo.fr www.radiostbarth.com

RADIO ST BARTH :
LA RADIO MUSIQUES ET INFOS
98.7 et 103.7 a St-BARTH et 100.7 a St-MARTIN
Regie publicitaire au 06 90 62 26 93

La radio au coeur

des Oevnements



voiles







Championnat de Guadeloupe Open de natation 2010


Les championnats de la Guade-
loupe Open de natation se sont
deroules le week-end dernier a
Basse-Terre a la piscine olympi-
que de Riviere des Peres. Cinq
nageurs du Saint Barth Natation
etaient qualifies pour ces cham-
pionnats, deux minimes et trois
benjamins, accompagnes de leur
entraineur Jean Marc Outil et
d'un parent, Nathalie Grandjean.
Deux bonnes journees pour les
nageurs du Saint-Barth Natata-
tion qui accedaient a douze fina-
les et remportaient deux medail-
les d'argent : Theo Questel sur
200m Brasse et Charlotte
Backovic qui battait le record de
la Guadeloupe du 50m Dos des
12 ans.
Pour son premier championnat,
Tainara Terrier a fait un veritable
marathon entre les series le
matin et les finales l'apres-midi.
Minime 1ere annee, Tainara par-
ticipait a cinq finales. Elle termi-
nait 5e du 50m brasse, 5e du
50m papillon, 6e sur 100m
brasse, 6e du 50m dos et 6e du
100m Dos.
Minime lere annee, Theo Ques-
tel decrochait l'argent sur le
200m brasse et terminait 4e du
50m brasse, 9e du 100m brasse,
23e du 50m crawl et 24e du


100m Crawl.
Charlotte Backovic, benjamine
lere annee, decrochait done l'ar-
gent sur 50m dos avec a la cle le
record de Guadeloupe. Elle se
classait egalement 5e du 100m et
200m Dos, 8e du 200m Crawl,
9e du 50m papillon, 10e du
100m crawl et 13e du 50m
crawl.
En benjamin lere annee, Valen-
tin Debotte, terminait 8e du
100m dos crawle, 4e du 50m
dos, 4e du 50m crawl, 5e du 50m
brasse, 5e du 50m papillon et 8e
du 100m crawl.
David Maxor se classait quant a
lui 3e sur 50m dos, 3e sur 50m
crawl, 4e sur 50m brasse, 4e sur
50 m papillon et 9e sur 100m
Crawl.
Bravo a ces cinq jeunes nageurs
pour leur formidable saison qui
s'achevera le 27 juin prochain
lors d'une competition a Saint
Martin.


Finale du championnat de Saint-Barth de football

Ce sera ASCCO vs ASPSB


Le weeK-en I erniler se SOuL Ueroues
les play-off du championnat de Saint-
Barth de football, qualificatif pour la
finale saison 2010. Vendredi soir,
1'ASPSB se qualifiait en disposant de
l'Amical, 2 buts a 1. Samedi, avec un
triple de Zouhir Boubakeur a la 35e,
38e et 43e minute, 1'ASCCO decro-


cnail son D111CL pour la iinaie en
venant a bout des Youngs Stars qui
avaient ouvert le score. Resultat final:
ASCCO 3- Young Stars 2.
La finale ASCCO vs ASPSB se derou-
lera samedi 19 juin a 19h30 au stade de
Saint-Jean.


BEACH VOLLEY
Avis A tous les volleyeurs et
volleyeuses : beach-volley les
mardis etjeudis de 18h30 A
21h sur le site de Saint-Jean A
c6t6 de la piscine territoriale.
RUGBY
L'assemblke gendrale des Bar-
racudas aura lieu vendredi 25
juin A 18h au club-house du
rugby situ6 A c6t0 de la pis-
cine territoriale. Toutes les
personnes int6ress6es sont les
bienvenues.
TENNIS
- Le Saint-Barth Tennis Club
organise pendant tour 1'6t0
(juillet-aoft) des stages pour
les enfants A partir 6 ans du
lundi au vendredi 9 A 12h.
L'inscription est de 100 euros
la semaine avec gofiter inclus.
Des cours seront 6galement
organisms pour les enfants de
4 A 6 ans du lundi au ven-
dredi, de 16h A 17h30. L'ins-
cription est de 12 euros la
stance ou 50 euros la
semaine. Renseignements et
inscriptions de 16h a 20h au
0590 27.79.81.
BEACH TENNIS
L'ASCCO organise son 4e
tournoi de beach-tennis en
double samedi 19 juin de
16h30 A 19h pour lesjeunes et
dimanche 20juin de 17 A 20h
pour les adultes sur les ter-
rains de beach-volley A Saint-
Jean. Inscription sur place et
renseignements au
0690.433.133.




I S -1 juin 00-80S O T PAR R S IMN Gt


Ironman 70*3 Hawai

Trois Saint Barth au depart

T?^ ']BWI a


Debbie Reltie, Dominique Outil, HugoMunoz, Tony Lombard, Patrick Janotta etJean Marc Outilparticipaienta 1 Ironman 703 Hawai
qui s'est courue le 5juin dernier surBig Island, pres de Kona


Jean-Marc Outil, Hugo Munoz
et Patrick Janotta, tous mem-
bres du Saint-Barth Triathlon
participaient a l'Ironman 703
Hawai qui s'est courue le 5
juin dernier sur Big Island,
pres de Kona. Demi Ironman,
ce triathlon est constitute de
1,9 km de natation, 90 km de
velo et 21 km de course a
pied. L'epreuve s'est deroulee
dans une mer un peu agitee
pour la natation, sous un vent
fort lateral pour le velo et sous
une grosse chaleur pour le par-


cours de course a pied dans un
golf.
1578 triathletes de 40 pays
participaient a 1'6evnement.
Premier Saint Barth a couper
la ligne d'arrivee, Jean-Marc
Outil terminait 219e au gene-
ral et 41e sur 165 dans la cate-
gorie des 40-44 ans, bouclant
l'epreuve en 5h16'50. Ses
temps detailles ? 28'33 en
natation, 2h46'34 en velo et
lh55'51 en course a pied.
Finissant en 5h36'32, Hugo
Munoz se classait 377e au


general et 57e sur 172 chez les
35-39 ans. Ses temps : 36'35
en natation, 2h47'06 en velo et
2h07'41 en course a pied.
Enfin, Patrick Janotta arrive
647e au general et 26e sur 68
chez les 50-54 ans bouclait le
triathlon en 6h07'06. Ses
temps : 43'30 en natation,
3h00'07 en velo et 2hl7'14
en course a pied.
Debbie Reltien, seule femme de
ce demi Ironman se classait
468e au general et 17e sur 77
chez les 40-44 ans en 5h47'53.


A noter que la Guadeloupe
etait egalement represented
par Dominique Outil, le frere
de Jean Marc qui terminait
675e bouclant les 703 en
6h09'48 et Tony Lombard,
979e, en 6h49'16.
Merci Le groupe de Saint-
Barth tient remercier la
famille de Debbie Reltien et
Mr etMme Franck Felix
d'Honolulu pour leurformi-
dable accueil et un sdjour
extraordinaire et inoubliable.


Epreuve de la course a pied pour Patrick et Jean Marc


Restez en contact avec Saint Barthelemy.
Recevez chaque semaine, par avion, ou que vous habitiez,
votre exemplaire du "Journal de St. Barth"
Nom :

Adresse :

C. Postal : Ville :

Pays:

email :


TARIFS
Guadeloupe
Martinique
Metropole
Europe (CEE)
U.S.A.
Canada


1 an
125E J
125E J
125E J
168 J
168 J
168 J


6 mois
69 E J
69 E J
69 E J
92 J
92 J
92 J


Ci-joint cheque ou mandat de:

Le Journal de St.Barth B.P. 602, 97098 St-Barth6elmy cedex
Te1 : 05.90.27.65.19 /Fax: 05.90.27.97.60.
E-mail : journalsbh@wanadoo.fr


12




Ii -21 ANNOUNCE LEGALES


VIE DES SOCIETES

ACGEP, Houy Michele
MODIFICATION STATUTAIRE
La societe a responsabilite limitee < S.A.R.L. SOFRA >> au capital
de 8000 euros St Jean Carenage 97133 Saint Barthelemy -
Siret: 442 405 700 000 26
Par deliberation en date du 10 decembre 2009, I'assemblee
extraordinaire des associes a decide du changement du siege
social et a modifie I'article 4 des statuts comme suit : siege social :
les terrasses de St Barth St Jean 97133 Saint Barthelemy
II a ete procede a la modification correlative des statuts.

MARCHES PUBLIC

REPUBLIQUE FRANCAISE
COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
TRAVAUX PREPARATOIRES EN VUE DE
LA RECONSTRUCTION DU PONT DE LORIENT
MAPA, procedure adaptee
ANNONCE LEGALE
Maitre d'ouvrage : COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
BP 113 GUSTAVIA 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX
Tel :05 90 29 80 40 / Fax :05 90 27 71 77
Maitre d'oeuvre : COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES
BP 113 GUSTAVIA 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX
Tel :05 90 29 80 37 / Fax :05 90 29 87 77
1 DENOMINATION DE L'ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE:
Maitre d'Ouvrage : Collectivite de Saint-Barthelemy
B.P. 113 Gustavia 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX
Tel : 05 90 29 80 37 / Fax : 05 90 29.80.37
2 PROCEDURE DE PASSATION :
MAPA : Marche passe selon procedure adaptee conformement a I'
article 28 du Code des Marches Publics.
Marche en lot unique
3 OBJET DU MARCHE :


The Best


Le marche consiste en la realisation des travaux preparatoires en vue
de la reconstruction du Pont de Lorient.
II comprend notamment :
- La demolition et reconstruction de la voirie et trottoirs necessaire au
passage des reseaux.
La demolition et reconstruction des murs beton arme et murets pier-
res necessaire au passage des reseaux.
La fourniture et pose de reseaux AEP Fonte et PVC bioriente diame-
tre 300 et 150 pour passage de la ravine et raccordements aux
reseaux existants, vannes, pieces, ventouses, chambre de vanne,...
La realisation de sondages sur reseaux EDF pour localisation
La pose de fourreaux telephoniques
4 LIEU D'EXECUTION ET DELAI :
Route Territoriale N'209 au lieu dit LORIENT
Travaux prevus a compter de Juillet 2010 pour une duree de 2 mois
(hors reception hygienique)
5 VARIANTES :
Les variantes et options sont acceptees sur presentation d'unjustifi-
catif technique.
Toute variante reduisant le delai d'intervention et la gene occa-
sionnee par les travaux sera consideree.
6 DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES :
Le 25juin 2010 a 17 h
7- FORME JURIDIQUE DU TITULAIRE :
Candidat individuel ou groupement d'entreprises solidaires
8 PROCEDURE D'ENVOI OU DE DEPOT DES OFFRES :
Les offres devront parvenir soit :
- Par voie postale en recommande avec accuse de reception ou,
- Deposees a I'Htel de la Collectivite, Direction des Services techni-
ques Territoriaux contre recepisse.
Adresse : Monsieur Le President de SAINT-BARTHELEMY
Direction des Services Techniques Territoriaux
B.P. 113 Gustavia 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX
9 CRITERES DE SELECTION DES CANDIDATURES:
Conformes a I'article 52 du CMP :
Garanties et capacites techniques et financieres (moyens en personnel
et materiel, qualification ou equivalence, chiffres d'affaires)
References professionnelles (references pour des prestations similaires)
10 CRITERES DE SELECTION DES OFFRES :
L'offre economiquement la plus avantageuse sera appreciee en fonc-
tion des criteres de choix definis ci-dessous et suivant la ponderation
indiquee :


Selection


of Villas in St Barth


a Real Estate

a Villa Rentals
a Villa Management


Visit our villas on / Visitez nos villas sur
www.icietlavillas.com

Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com

Ph : 05.90.27.78.78 Fax: 05.90.27.78.28 ou 27.72.72
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthelemy


U


- Valeur technique se rapportant au memoirejustificatif (20 %)
- Delais (30%)
- Prix des prestations globales (50 %)
11 JUSTIFICATIONS A PRODUIRE QUANT AUX CAPACITES ET
QUALITES DU CANDIDAT
Les entreprises auront a produire, en meme temps que leur offre, un
dossier comprenant les pieces suivantes:
Lettre de candidature (LC) modele DC4.
declaration du candidat DC5 et DC6
certificats et attestations des administrations comptables et organismes
charges de I'assiette et du recouvrement des impots et de ses cotisa-
tions, ou copie de I'etat annuel (DC7) des certificats precites.
attestations d'assurance de RC et pour toutes garanties professionnel-
les.
une fiche de renseignements de I'entreprise mandataire en cas de
groupement comportant la forme et le capital social, I'adresse du
siege ainsi que la (ou les) personne(s) habilite(es) a signer le marche.
References de I'entreprise pour des prestations similaires, si possible
Niveau d'encadrement technique specialise en matiere de construc-
tion, en particulier le nombre d'ouvriers pour I'execution des travaux.
Liste du materiel qui sera mis en service sur le chantier.
Un memoire de presentation generale de I'organisation du chantier.
Un programme d'execution de I'ouvrage dans le temps imparti
Le phasage envisage pour I'execution des travaux et notamment au
niveau des fermetures de chaussee et des coupures d'eau.
Acte d'Engagement dument rempli et signe
CCTP dument paraphe et signe
CCAP doment paraphe et signe
Bordereau de Prix Unitaires signe
Devis Quantitatif signe
Une note sommaire indiquant les principales mesures prevues pour
assurer la securite, I'hygiene et les conditions de travail sur site
12- VALIDITE DES OFFRES : 90jours.
13- UNITE MONETAIRE: EURO
14 MODE DE FINANCEMENT: Financement propre
15- RENSEIGNEMENTS:
Renseignements Administratifs et Techniques:
Sophie OLIVAUD, Direction des Services Techniques Territoriaux
Tel: 0590 29-80-37 Fax : 0590 29-87-77
16 DATE D'ENVOI AUX PUBLICATIONS: 14juin 2010
Le President, Bruno MAGRAS


St. Barth SothebSy'


a Agence Immobiliere
a Location de Villas

a Gestion de Villas

























I k~~ I IlllJl
'Monsie u B
GRAN MEDIUM





POURiT* E E EnS
*e 069 12 03 91o'0595485

S' laemn possible


Automobiles
881- A vendre Urgent Hyundai
GET Annee 2007 TBEG
Vignette Ok Prix 5500 euros
a debattre Contact 06 78 51 19
33 (entre 12 et 14h)

881-Vends Suzuki SX4 Boite
auto 4x4 Dec. 2006 -
22.000km TBE 9500 euros
- Tel.: 06 90 73 77 85

880- AV Terios Pneus neufs,
repeinte il y a un an, facture
d'entretien, TBE, CT + vignette
OK 4000 euros. Tel. : 06 90 65
1032


880- AV Suzuki Samourai. Fact
d'entretien Pneustres bon etat-
CT + Vignette OK 1500 euros.
Tel.: 0690 65 10 32.

Motonaufisme
880-A Vendre Sea Pro 238 Wa
(1 Cabine), Annee 2009.
Moteur Verado 6 Cylindres 275
Cv (50h). Immatriculation Fran-
gaise. 38 000 euros. Tel 0690
64 6543.

AVENDRE -Aqua sport de 17"
avec remorque. moteur
Yamaha 85 CV revise. Bon etat
general renseignement au


0690.30.25.14

Offres d'emplois
881- Societe a St-Barthelemy
recherche JH pour emploi
CHAUFFEUR-LIVREUR, pour
les mois de Juillet et Aout 2010.
Permis B exige. Pas serieux
s'abstenir. Tel.: 0590 27 60 10

880-Cabinet d'expertise comp-
table cherche collaborateur
pour effectuer de la saisie
comptable. Formation en
comptabilit6 exigee. Veuillez
nous contacter au 05 90 27 52
17 ou nous envoyer votre lettre
de candidature et CV par mail a
ggsb@wanadoo.fr

SDemnndes demploi
LAjoe rech pour la rentree pro-
chaine un professeur pour son
ecole de danse Se presenter a
I'Ajoe le mercredi et le samedi
de 15h30 a 17h30. Contact
alaingreaux@wanadoo.fr
Tel: 0590 2776 60 ou 0690
652305 ou 0690 46 71 05

881- Cherche heures de
menage travaux d'entretien
maison jardin- Tel. : 06 90 73
77 85 ou
mvsaintbarth@orange.fr
Bonnes ffaires

881- Vends ensemble salle de
bains : bandeau lumineux,
miroir avec tablettes, 2 vasques,
meubles bas (4 portes et 3
tiroirs). Le tout 500 euros. Tel. :
06 90 54 74 40
Apts et Maisons
a louer
880- Jolie studio a louer a I'an-
nee Tel. : 06 90 67 05 37

881-A louer studio tries joliment
meuble, machine linge, ter-


rasse vue mer, petit jardin priva-
tif dans residence calme pis-
cine, Loyer 1500 euros/ mois
+ eau et electricity. Tel. : 06 90
61 33 76 ou 05 90 27 77 78

881- Loue studio meuble Loyer
1000 euros /mois (Charges
comprises) libre 1" juillet Pas
serieux s'abstenir Tel. : 06 90
73 06 53.

879- Loue a I'annee plusieurs
appartement a Gustavia. t6l.:
05 90 29 71 74

862-Loue garage pour
stockage a Gustavia 600
euros/mois. Contacter Agence
Ici et La 0590 27 78 78
Demandes
de locations

Looking for Monthly Villa Rental
Dec. 1, 2010- May 1, 2011. 2
rooms, 2 Baths, pool, modern.
Know St Barts well--prefer St
Jean area but open to any loca-
tion with good view. I am friend
of St Barts 25 years. Contact
Ron Federici US (703) 963-
8861 or
DRFEDERICI@aol.com


Occasions daffaires
882- Vends fonds de com-
merce a Gustavia, Bail 3/6/9
bien place, Petit loyer, 110.000
euros. Tel.: 0690 770 070.

881- Vds Bail commercial
3/6/9 a la Villa Creole, 80m2 +
grande reserve. 160.000 euros
a deb.Tel.: 0690 54 81 14
059029 15 12

SImmobilier I

St.Barth Sothebys
Properties No.U.


t
AvIS DE REMERCIEMENTS
Suite aux nombreuses mar-
ques d'affection, de soutien
et d'assistance que vous
nous avez t6moign6 apr6s le
depart de notre spouse,
mere, grand-mere, soeur,
Sylviane Aubin, survenu le
28 mai 2010, nous tenions a
vous remercier chaleureuse-
ment. Nous remercions ega-
lement le pere Kaz6 et les
religieuses ainsi que Nicole
et Christiane.
Elle laisse un vide immense,
mais des souvenirs
imp6rissables.
Sa famille


865-A vendre, charmante villa
de deux chambres et piscine
situee a Toiny, entierement
renovee dans un style contem-
porain. Elle beneficie d'une vue
magnifique et imprenable sur
I'ocean ;
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty :
0590 29 75 05
St.Barth Sotheby'
Properties iRmt,4 NomiA,LI

A vendre, terrain constructible
situe sur les hauteurs de Lurin
avec une vue imprenable en
direction de Shell Beach et au
loin sur St Martin. Vendu avec
un permis de construire pour
une villa de deux chambres.
Tres bonne opportunity pour
generer des revenus locatifs
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty
0590 29 75 05


t
AvIS DE REMERCIEMENTS
< mais non absents>
Suite au deces de Monsieur
Vianney Gr6aux survenu le
9juin 2010, son spouse
Ginette, ses deux filles,
Malika et Valentine, ainsi
que toute la famille, tiennent
a remercier les docteurs Gil-
les Alayrangues et Hamid
Kerfah, madame Nicole
Cointre, l'ensemble du per-
sonnel de l'h8pital Irenee de
Bruyn, le pere Kaz6, les reli-
gieuses, madame Gumbs, la
chorale, monsieur Eddy
Galvany et vous tous, si
nombreux, amis et families,
qui nous avez apporte votre
aide et votre r6confort tout
au long de cette douloureuse
epreuve.
Vianney, tes < ning Bonjour >> continueront
a resonner dans nos coeurs
chaquejour.


St.Barth Sotheby's
Properties ,rnA.... o_ T

AV, villa de trois chambres et
piscine situee sur les hauteurs
de Gd Cul-de-sac. Elle offre une
belle vue sur le lagon. Permet
une grande liberty d'extension
et de renovation pour la realisa-
tion d'unetres belle propriete ;
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty
0590 29 75 05













-.P 67 -I RU DE LA PIX-GSA
IT&I~~~ ~~ :,59 77 3-Fx:0 0 75 0-slgwndof


0I Ir n I r I I 1~




ECHAPPEMENT AmoRTISSEUR
O TEL :59


CARAIBE *ECURITY
INCENDIE POUR PARTICULIERS & ENTREPRISES
VENTE ENTRETIEN RECHARGE
FORMATION
ST -059027/53 89,- CELL 0 9061 1719,


l SudokuGat
Solution du precedent numero


5 6 8 9 3 2 1 4

1 3 9 4 5 7 8 2 6

7 4 2 8 8 6 519 3

9 8 6 5J1 3 217 4

3 5 7 2 6 4 9 1 8

2 1 4 7 9 8 3 6 5

4 2 5 3 7 9 6 8 1

6 7 1 8 2 5 4[3 9

8 9 3 6 4 1 715 2






LE JOURNAL
DE SAIT-BARTH
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthelemy cedex
ISSN: 1254-0110 Td.: 05.90.27.65.19 Fax: 05.90.27.91.60
journalsbh@wanadoo.fr www.jouraldesaintbarth.com
Editeur: S.a.r.l. Societe de Presse Antillaise
G6rante et dir. de la publication Aviga6l Haddad
R4dactrice en chef Pierrette Guiraute
R4daction Rosemond Greaux
Commerciaux Ange Patureau, Avigael Haddad
Imprimeur Daily Herald N.V.
Depot legal a chaque parution. Le Journal de St-Barth decline toute respon-
sabilite sur les annonces publics. Reproduction ou utilisation des textes,
annonces, photos, publicites publics dans le journal interdites sans notre
autorisation ecrite.


[ AMEUBLEMENT
J ESCALIER
[ CUISINE
ETUDE PERSONNALIS~ GRAIUITE
I'UISERIE MARIGOT 05.90.27.76.21
sbmenuiserie@wanadoo.fr


ARTISAN Petits Travaux
-eusre enue rn-
PetitesS dec et -lm T u Dier


Olivier Courroux
0690 75.59.24


Housekeeping
0690 75.79.30


* SudokuG at
Une grille de sudoku est divisee en 9 lignes, 9 colonnes et 9
carres. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres
de 1 a 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par
ligne, par colonne et par carre de 3x3 cases. Vous devriez rapi-
dement reussir vos premieres grilles. Bonjeu!
Retrouvez la solution dans notre prochain numero


www sudokustar fr


SGROS OEUVRE
CHARPENTE
COUVERTURE
MENUISERIE
ENTREPRISE GENERAL DU BTP
TEL: 05.90.51.15.85 FAX: 0590.279.917
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com


A.U.D.R.A.
Chiropracteur: Klein Gerard
Infirmiers-Infirmieres:
Barb6 Sophie 05
Benoit Helene
Briscadieu Christophe
Cardon Isabelle
Dechavanne V6ronique
Febrissy Gr6aux Corinne
Melinand Cecile
Meyer Marie-Jo
Rillot Brigitte 05
Masseur-Kinesitherapeutes:
Andre Sandrine
Bertin Guylene
Daniel Arnaud Marie
Dumergue Cyril
Godfrin Frederic
Jourdan V6ronique
Klein Gerard
Maingard Bernadette
Marchesseau Christophe
Sorrentino Jean Christophe
Van Hove Frederic
Wormser Nicolas
Orthophoniste : Bouyer C
Osteopathe: Minguy E


05.90.29.27.65
06.90.64.87.40


.90.27.67.55 06.90.62.28.29
06.90.41.88.27
06.90.48.63.69
06.90.62.90.10
06.90.71.83.63
06.90.59.81.67
06.90.37.27.42
06.90.73.93.94
.90.27.72.49 06.90.49.87.29


hristine
3enoit


Wormser Nicolas
P6dicure Podologue : Boutiller Dominique
Psychologue: Ardil-Brinster Monique
Chard-Hutchinson Aline
Psychoth6rapeute M.Laure Penot

PHARMACIES
Pharmacie de l'adroport
Pharmacie Saint-Barth de Gustavia
Island Pharmacie a St-Jean
LABORATOIRE D'ANALYSES :
RADIOLOGIE: Centre du Wall House
VETERINAIRES Kaiser Alexandre
Lhermitte Julie
Maille Jean-Claude


05.90.87.20.09
05.90.27.81.32
06.90.53.44.88
05.90.27.67.86
05.90.27.67.86
05.90.29.72.42
06.90.64.87.40
05.90.27.81.32
05.90.29.48.10
06.90.71.53.57
05.90.27.76.37
05.90.27.67.86
05.90.27.88.29
06 90 71.36.15
05.90.27.67.86
05.90.29.24.26
05.90.51.14.40
06.90.71.05.31
05.90.52.00.55


05.90.27.66.61
05.90.27.61.82
05.90.29.02.12
05.90.29.75.02
05.90.52.05.02
05.90.27.90.91
05.90.27.89.72
05.90.27.89.72


CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
GENDARMERIE 05.90.27.11.70
POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIERES 05.90.29.76.76
POLICE TERRITORIALE 05.90.27.66.66
HOPITAL 05.90.27.60.35
POMPIERS 18 ou 05.90.27.66.13
MEDECIN DE GARDE 15 ou 05.90.90.13.13
HOTEL DE LA COLLECTIVITE 05.90.29.80.40
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 a 12h00 et de 13h30 a 1 7hOO
saufle mercredi de 7h30 a 12h30
ETAT CIVIL Numero d'urgence week-ends etjours feres 06.90.33.12.75
SOUS-PREFECTURE 05.90.27.64.10
RESERVE MARINE 06.90.31.70.73
DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MEDECINS GENERALISTES
Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Husson Bernard 05.90.27.66.84
Husson Chantal 05.90.27.66.84
Kypriotis Patrice 05.90.51.16.59
Maury Philippe 05.90.27.66.50
Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
Tiberghien Yann Eugene 05.90.29.71.01
Weil Edgar 05.90.27.62.40
Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
Acuponcteur/Homeopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01
Geriatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Homeopathe/Osteopathe: Worthington 05.90.27.66.50
MEDECINS SPECIALISTS
Chirurgien : Grasset Daniel 05.90.27 81 60
Gynecologue : Bordjel Patrick 05.90.27.68.78
Maladie appareil digestif: Vassel Bernard 05.90.87.90.92
Psychiatre : Berthier-Bicais Marie-Claude 05.90.97 60 07
Ophtalmologistes:
Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
Delaplace Yves 05.90.23 59 81
Pallas Alain 05.90.87 25 55
Rident V6ronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
Rhumatologue/medecin osteopathe
Vuala Catherine 05.90.29.61.89
Stomatologue : Chlous Francois 05.90.27.87.31
CABINETS DENTAIRES
Achache Joseph 05.90.52.80.32
Chlous Francois 05.90.27.87.31
Mangel Marc 05.90.27.73.48
Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
Redon Dimitri 05.90.27.87.28
Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
AUTRES PROFESSIONS DE SANTE











OFFRE CANAL+ CANALSAT



JOUEZ GAGNANT! !


0* 0i


O13TI
F PVR



^ ^ ^ ----a ss.^^ ^* .................!!^


NAlSATUfEBMENT I
01 sode acdA Fa
cad eil ppred et d
QIorab~Mda dcd


cuypose


POUR PLUS DI RENSIGNIEMNTS
nti~,LLO A 0DEMi 0 501 502T)
PkI~b UM OffI. LNC& 601M4 u NTE uf


WA4 d Ie u 30 Kit 2010 por b0t rowe comemier de 12 rAs c CA
3Oio/i s ixiB ndal o6 ao lES OWANES CANAL+ |34/mxi dco-
rsd: 'Kir t s d (4 () olirt rovait pd n adrn7wB rsferew
A AN7I ES compfrrio b faso di poraobe bps rAd doik &W per pcvi ye regioge de o Dwbkoico- O rKneiwf de crfps et it rfo
ur ?60- habCI codfe P a'bole de 85 cEnp' am lte LMiSw i et kt
22 mas Gcrtei, oa e dei s 2 (d1tn1 rma on(onrs ivtEs restez obome a
ePVR PerAord V Bo Recox rdr tr Vdlo eomeascreseni
mvdbu e d'&idm itrcoott., poptd des m
esH l oders'L e? ileiear MiD,




Full Text

PAGE 1

C C M M I IC C l l a a u u d d i i n n e e M M o o r r a aA A G G E E N N C C E E I I M M M M O O B B I I L L I I È È R R E E R R E E A A L L E E S S T T A A T T E EL L e e s s M M a a n n g g l l i i e e r r s s S S a a i i n n t t J J e e a a n n 9 9 7 7 1 1 3 3 3 3 S S t t B B a a r r t t h h é é l l e e m m y y T T é é l l : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 2 2 7 7 8 8 0 0 8 8 8 8 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 2 2 7 7 8 8 0 0 8 8 5 5c c l l a a u u d d i i n n e e . . m m o o r r a a @ @ w w a a n n a a d d o o o o . . f f r r N°880 … Mercredi 16 juin 2010DESAINT-BARTHT T é é l l : : 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 … Fax : 05 90 27 91 60www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr ISSN : 1254-0110 LEJOURNAL La finale du championnat de Saint-Barth de football opposera léquipe de lASCCO à celle de lASPSB ce samedi 19 juin à 19h30 au stade de Saint-Jean.Finale du championnat de Saint Barth de football ce samediASCCO vs ASPSBCinq mois après le séisme, on aurait pu penser que la mobilisation, la motivation à aider nos voisins haïtiens, était retombée. Non. Dans ce laps de temps des projets, des réalisations devrait-on dire, ont éclos. Deux dentre eux vous sont détaillés en page 2. Crédit photo Marco Dormino (UN)HAITI : SAINT BARTH N'OUBLIE PAS POURCELA, LABFC METËVOTREDISPOSITIONTOUTEUNEGAMME DEPRODUITSETDEPLACEMENTSADAPTƒSËVOTRESITUATION. Nhésitez pas à consulter votre Conseiller en Gestion de Patrimoine à la BFC. AGENCES • St-Jean 05 90 27 65 88 • Gustavia 0590 27 62 62VOTRE PATRIMOINE ÉVOLUE JOUR APRÈS JOUR P P a a r r c c e e q q u u e e v v o o t t r r e e p p a a t t r r i i m m o o i i n n e e e e s s t t e e n n m m o o u u v v e e m m e e n n t t , , q q u u   i i l l f f a a u u t t s s a a v v o o i i r r l l   a a n n t t i i c c i i p p e e r r à à t t o o u u t t i i n n s s t t a a n n t t , , l l a a B B F F C C s s  e e n n g g a a g g e e à à v v o o s s c c ô ô t t é é s s p p o o u u r r d d é é v v e e l l o o p p p p e e r r u u n n e e a a p p p p r r o o c c h h e e p p e e r r s s o o n n n n a a l l i i s s é é e e e e t t u u n n e e g g e e s s t t i i o o n n s s u u r r m m e e s s u u r r e e p p o o u u r r : : € SUIVRESONÉVOLUTIONETCELLEDEVOSPROCHES, LESACCOMPAGNERDANSLADURÉE € FAVORISERSATRANSMISSIONETVOUSAIDER ÀRÉALISERVOSPROJETS € ASSURERSAPERENNITÉETLAIDERÀGRANDIR ENTOUTESÉRÉNITÉ

PAGE 2

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8802 Il y a 5 mois, le 12 janvier 2010, un terrible sŽisme de magnitude 7 sur l'Žchelle de Richter frappait la rŽgion de Port au Prince en Ha•ti. Selon le bilan Žtabli par le gouvernement ha•tien au mois de fŽvrier, le tremblement de terre aurait fait prs de 230.000 morts, 300.000 blessŽs et laissŽ 1,2 million de personnes sans abri. Face ˆ l'ampleur de la catastrophe, la population Saint Barth mobilisŽe ds les premires heures, s'Žtait montrŽe particulirement gŽnŽreuse multipliant les dons d'argent, d'outils, de vtements, nourriture, matŽriel scolaire, mobilierÉ Fers de lance de la mobilisation, le Rotary, le Lions Club et la Croix Rouge Žtaient parvenus ˆ lever d'importants fonds qui ont servi pour le Rotary ˆ financer l'achat de ShelterBox, pour la Croix Rouge ˆ soutenir l'action de la Croix Rouge franaise en Ha•ti et au Lions Club de mener ˆ bien diffŽrentes opŽrations dont l'envoi de 20 palettes d'eau, de 600 kilos de lait en poudre, de nombreux mŽdicaments et de trois conteneurs de 40 pieds bourrŽs de matŽriel de construction, d'outillage, de vtements, nourriture sche dont le dernier a ŽtŽ expŽdiŽ samedi 5 juin et d'une opŽration de construction (lire cidessous). Cinq mois plus tard, on aurait pu penser que la mobilisation, la motivation ˆ aider nos voisins ha•tiens, Žtait retombŽe. Non. Dans ce laps de temps des projets, des rŽalisations devrait-on dire, ont Žclos qui montre toute l'humanitŽ de ceux qui en sont les instigateurs. Nous en avons deux exemples, mais ils ne sont pas exhaustifs. Le premier ? il Žmane d'un menuisier, Jean Dominique BÏuf qui avec le Lions Club et le coup de main d'autres artisans de l'”le, a construit une case en bois qui abrite aujourd'hui SÏur Jeanne Maurice et quatre de ses consoeurs de la congrŽgation des SÏurs Saint Paul de Chartres basŽe ˆ Delmas. Le second a ŽtŽ dŽveloppŽ par l'association Gožts et Saveurs et tout particulirement son prŽsident Jean Luc Grabowski. Il consiste ˆ accueillir ici de jeunes dipl™mŽs ha•tiens en h™tellerie et restauration qui voient leur formation complŽtŽe par une expŽrience sur le terrain quand leur pays peine Ðc'est un euphŽmismeˆ rouvrir ses Žtablissements. Plus de dŽtails ci-dessous. L'idŽe d'accueillir ici de jeunes stagiaires ha•tiens ne remonte pas au mois de janvier dernier. Le projet Žtait dŽjˆ dans l'air quand le sŽisme a frappŽ la capitale ha•tienne et la province environnante. Mais la catastrophe a indŽniablement accŽlŽrŽ le processus qui, sous l'impulsion de l'association Gožts et Saveurs et de son prŽsident Jean Luc Grabowski, a conduit le Sereno et la Route des Boucaniers ˆ accueillir depuis mardi 8 juin cinq stagiaires dipl™mŽs de l'Žcole h™telire d'Ha•ti pour deux d'entre eux, et de la Maison mŽnagre Anne Marie Desvarieux pour les trois autres. Objectif? complŽter leur formation par une expŽrience sur le terrain, en attendant que les Žtablissements h™teliers et les restaurants rouvrent en Ha•ti, mais aussi crŽer du lien avec un pays Çriche de culture et de tradition culinaireÈ, selon Jean Luc Grabowski, executive chef du Sereno qui l'a dŽcouvert il y a moins d'un an, en septembre 2009, poussŽ par les ressortissants ha•tiens qui travaillent ˆ ses c™tŽs et lui vantaient depuis longtemps les attraits Çd'AyitiÈ, la terre des hautes montagnes. ArrivŽs samedi 5 juin ˆ Saint Martin, les cinq stagiaires, choisis par l'Žquipe pŽdagogique de leur Žtablissements respectifs, sont restŽs deux jours sur l'”le voisine o leur stage de formation a pris les traits d'un voyage d'Žtudes: aprs un d”ner au restaurant du Petit Provenal le samedi soir, la matinŽe du dimanche a ŽtŽ en effet consacrŽ ˆ la rencontre avec deux fournisseurs du circuit de la restauration -Elie Clean pour tout ce qui concerne les produits d'hygine, Wise pour les produits surgelŽs-, suivie d'une journŽe BBQ au Petit Provenal o l'on a parlŽ viande, tracabilitŽ et Ïnologie. Lundi, cap sur l'Žcole h™telire de Saint Martin, suivie de la visite du laboratoire de la boulangerie-p‰tisserie Serafina. Cap ensuite vers les locaux de la sociŽtŽ Saint Pierre, un grossiste qui propose des produits franais de qualitŽ, avant de passer ˆ la question sur Radio Transat. Puis direction le Kontiki pour une dŽmonstration avec Zentral des diffŽrentes catŽgories de viande, avant de clore cette journŽe bien remplie par une dernire visite, celle de la sociŽtŽ Antonio, spŽcialiste en fruits et lŽgumes. ArrivŽs mardi ˆ Saint Barth, les cinq stagiaires ont rejoint leur affectation: la Route des Boucaniers pour Jean Whensor Jean Louis, 26 ans, titulaire d'un BTS restauration cuisine et p‰tisserie qui Ïuvre dans les cuisines du restaurant de Gustavia et pour Marc Arthur Verdiner, 35 ans, BTS restauration et bar en poche, qui fait la salle. Le Sereno pour Abdony Best, 25 ans, titulaire d'un BEPcoupe et confection qui prŽparait un dipl™me haute couture quand le sŽisme est survenu et qui a ŽtŽ affectŽ au service house keeping de l'h™tel du Grand Cul de Sac. Sereno Žgalement, mais en cuisine pour Jean Carnes, dipl™mŽ de cuisine et Joseph Vladimyr, cuisinier, p‰tissier, spŽcialiste des dŽcorations de g‰teaux et dipl™mŽ en haute couture... En stage jusqu'au 4 septembre, ces jeunes ha•tiens devraient tre les premiers d'une expŽrience de coopŽration que Jean Luc Grabowski espre voir se poursuivre: Çd'autres jeunes devraient tre accueillis en stage ˆ Saint Barth lors de la prochaine saison. L'objectif est de leur donner de l'expŽrience afin qu'ils puissent intŽgrer ˆ des postes de responsabilitŽs les Žtablissements h™teliers et de restauration qui vont rouvrir en Ha•tiÈ, conclue Jean Luc Grabowski.F F o o r r m m e e r r p p o o u u r r a a s s s s u u r r e e r r l l   a a v v e e n n i i r r Ha•ti : Saint Barth n'oublie pas Deux des trois conteneurs de 40 pieds envoyŽs par le Lions Club remplis de matŽriel de construction, d'outillage, de vtements, nourriture sche sur la propriŽtŽ de la congrŽgation des Soeurs Saint-Paul de Chartres basŽe ˆ Delmas. Le concepteur, Jean Do et certains de ses amis (Jean Denis, Jean Wilfried et les autres), affectŽs par la catastrophe et pour se rendre utiles se sont rendus une premire fois ˆ Delmas pour livrer certains mŽdicaments et produits de premire nŽcessitŽ recueillis par le Lions Club qui soutient depuis longtemps l'action de soeur Jeanne Maurice de la congrŽgation des Soeurs Saint-Paul de Chartres. Avant le sŽisme, la congrŽgation qui dispose d'une propriŽtŽ ˆ Delmas y tenait une institution scolaire accueillant plus de 500 Žlves. L'institution a ŽtŽ rasŽe, tout comme le couvent qui abritait les sÏurs et l'enceinte qui cl™turait ce havre de paix. Debout, il ne reste plus que la chapelle dans laquelle plus personne n'entre, de peur qu'elle ne s'effondre ˆ l'occasion d'une rŽplique qu'on ne peut pas prŽvoir. Dressant un premier Žtat des lieux ainsi qu'un listing du matŽriel disponible acheminŽ sur place par le Lions Club de Saint Barth, le menuisier de Saint-BarthŽlemy a dŽcidŽ d'entreprendre la construction d'une case en bois destinŽe ˆ hŽberger les cinq sÏurs qui depuis le sŽisme Žtaient abritŽes sous des b‰ches plastiques et qui malgrŽ les conditions extrmement difficiles ont continuŽ ˆ prodiguer leurs soins et enseignements aux Žlves de l'institution Ðceux qui sont revenusqui ont dŽsormais classe sous des b‰ches de l'Onu, mais Žgalement aux nombreux sinistrŽs qui ont trouvŽ refuge sur le terrain de la congrŽgation. La case, terminŽe depuis une quinzaine de jours, a ŽtŽ rŽalisŽe avec les matŽriaux envoyŽs par Saint Barth et le financement du Lions Club pour un montant d'environ 15.000 euros. La rŽalisation a ŽtŽ faite avec le renfort d'employŽs locaux et, dans les dernires semaines, par d'autres artisans bŽnŽvoles de Saint Barth, heureux de manifester leur solidaritŽ par l'action. Fin mai, ils ont d'ailleurs crŽŽ une association ÇBay Kout Men HaitiÈ (Donne un coup de main ˆ Ha•ti) dont on devrait entendre parler prochainement.« « L L a a c c a a s s e e a a u u L L i i o o n n s s » » LE DESSIN DE LA SEMAINE PAR GZAV le menuisier menuisier, Jean Dominique BÏuf qui avec le Lions Club et le coup de main d'autres artisans de l'”le, a construit une case en bois qui abrite aujourd'hui SÏur Jeanne Maurice et quatre de ses consoeurs. Depuis le sŽisme de magnitude 7 de janvier dernier qui a dŽtruit l'institution scolaire, les cours ont repris sous des b‰ches.

PAGE 3

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8803 La parution au Journal Officiel du dŽcret N¡2010-72 du 19 janvier 2010 relatif aux centres de formalitŽs des entreprises dans les collectivitŽs de Saint Barth et de Saint Matin Žtait venue donner une sŽrieuse limitation au champ d'action de la CEM. En vertu de ce dŽcret, la chambre Žconomique multiprofessionnelle avait non seulement vue sa compŽtence rŽduite ˆ la seule mission de Centre de formalitŽs des entreprises (CFE), mais s'Žtait Žgalement vue limitŽe dans ce r™le, ne pouvant recevoir les formalitŽs des entreprises que pour les seuls ressortissants dŽpendant du ressort des CCI (pour les commerants et les activitŽs commerciales), de la chambre des mŽtiers (pour les artisans) et de la chambre de l'agriculture. Exit les formalitŽs relevant des centres des imp™ts (pour les artistes, les loueurs en meublŽ non professionnel ou encore les loueurs de fonds de commerce), des greffes des tribunaux (pour les sociŽtŽs civiles, les agents commerciaux, les sociŽtŽs d'exercice libŽral...) et de l'Ursaff pour les professions libŽrales ou assimilŽes et les employeurs non immatriculŽs. Les choses devraient nŽanmoins changer prochainement aprs le vote de la loi relative aux rŽseaux consulaires adoptŽe en 1re lecture par l'AssemblŽe nationale puis le SŽnat jeudi dernier. Al'intŽrieur, l'article 19 bis issu de l'amendement N¡55 rectifiŽ, prŽsentŽ par le sŽnateur Magras qui prŽvoit que Lj titre dŽrogatoire, ˆ Saint-BarthŽlemy, l'ƒtat peut, par convention avec la chambre Žconomique multiprofessionnelle, confier ˆ celle-ci l'exercice de missions, autres que consultatives, dŽvolues aux chambres de commerce et d'industrie, aux chambres de mŽtiers et de l'artisanat et aux chambres d'agricultureÈ. En clair, alors que jusque-lˆ, le dŽcret limitait les compŽtences de la CEM aux seules formalitŽs des entreprises, la chambre pourrait Žgalement devenir centre de formation, gŽrer des Žquipements, apporter une assistance technique aux entreprise, etc. Ala condition de signer une convention avec l'Etat qui en garde la compŽtence. Ce n'est pas la seule modification qui dŽcoule du projet de loi relatif aux rŽseaux consulaires, au commerce, ˆ l'artisanat et aux services. La section 4 de l'article 5 prŽvoit Žgalement que le prŽsident de la Cem sera membre de droit de l'assemblŽe gŽnŽrale de l'AssemblŽe des chambres franaises de commerce et d'industrie (ACFCI), dont le sige est ˆ Paris. Une avancŽe dont se fŽlicite le sŽnateur Magras qui note que le fait mme d'tre citŽ dans la loi (ˆ l'article 4 et l'article 19) donne par ailleurs une reconnaissance lŽgislative ˆ la Cem qui n'en disposait pas jusquelˆ. Aquand l'extension de la mission de la CEM aux autres CFE des centres des imp™ts, des greffes des tribunaux et de l'Ursaff? ÇIl ne m'a pas semblŽ opportun de l'Žvoquer dans ce projet de loi. Mais le dŽbat n'est pas clos. Il faut trouver un autre vŽhicule lŽgislatif dans lequel pourrait s'insŽrer une nouvelle proposition. Je le confirme: l'objectif est bien d'installer ici un guichet uniqueÈ, a prŽcisŽ le sŽnateur de retour sur l'”le.P P a a s s d d e e r r e e c c r r u u d d e e s s c c e e n n c c e e d d e e s s c c a a s s d d e e d d e e n n g g u u e e Dans le but d'obtenir le maximum de participants ˆ cette journŽe, il est demandŽ aux jeunes figurant sur cette liste (sauf ceux l'ayant dŽjˆ fait) de prendre contact avec le service de l'Žtat civil dans les meilleurs dŽlais (05 90 29 80 43 / 05 90 29 80 45) afin de confirmer leur prŽsence ou leur absence. ABITBOL Jade ; AUBIN Elodie, Anne, ThŽrse ; BERNARD AlanBERNARD AurŽlie ; BERTRAND Johanna ; BERTRAND Sandy ; BORDJEL Harrisson ; BREIGEAT Camille ; BRIN Guillaume, Mathias ; BRIN JŽrŽmi ; BRIN JŽr™me, Lionel ; BRIN Sabrina, MarieSylvia ; BRIN Yannis, Dimitri, Ambroise ; BURGER AmŽlie ; CANTATORE Marine ; CAZE Julie ; DANET Christine, Marie-Ange ; DANET MŽlissa, Thi Thi ; DURAND Ana•s ; FENINA Nils ; FOY Marciano ; GEHIN Nadine ; GONCALVES Valentin ; GRƒAUX Elodie, Marie-Lise ; GRƒAUX Oswaldo ; GRƒAUX Samantha, ThŽrse, Henriette ; GRƒAUX SŽbastien, Gilles ; GUMBS Evie ; GUMBS Thomas, Jean-Louis ; HECKLY HŽlo•se ; HELIES Azilis ; HELLARD Marion ; KAMANGU Maxime ; LAPLACE AnthŽa ; LAPLACE Johnny, Hipolite ; LAPLACE Julie, Fabienne, Tamara ; LƒDƒE Laetitia, NoŽlie, Marie ; MAGRAS Laetitia, Coralie ; MONTOYA Adrien ; MOULIN Manon ; OZTIZ Marie, Denise ; QUESTEL Anne-Lise ; QUINTANA Marvin ; RIBOT ClŽmentine ; ROMNEY Ma‘lle ; SCHARR AlizŽe ; TREMEAU Luc ; VU Ana•s Alors que la Martinique et la Guadeloupe sont toujours plongŽes dans une ŽpidŽmie de dengue qui a rŽcemment fait trois mortsÐ deux en Martinique (une fillette et un adolescent dŽjˆ affaiblis par une autre maladie), un en Guadeloupe dŽcŽdŽ ÇindirectementÈ de la dengue selon les services sanitaires-, la situation face au virus reste stable ˆ Saint BarthŽlemy o le nombre de cas confirmŽs est restŽ ˆ des valeurs trs basses, peut on lire sur le bulletin de mai de surveillance de la dengue. Au cours du mois passŽ, une dizaine de cas Žvocateurs ont ainsi ŽtŽ vus en consultation, correspondant ˆ un nombre trs en dessous des valeurs maximales attendues et trs infŽrieur ˆ celui observŽ ˆ la mme pŽriode en 2009. Depuis 5 semaines, le nombre de cas confirmŽs tourne ainsi autour d'un ˆ deux cas hebdomadaires. Et les rŽdacteurs du bulletin ŽditŽ par la Cire (Cellule de l'Institut de veille sanitaire en rŽgion) Antilles Guyane de conclure: Çdepuis la fin de l'ŽpidŽmie (ndlr, survenue mi mars), l'ensemble des indicateurs ŽpidŽmiologiques montre que la circulation virale de la dengue est trs faible sur l'”le de Saint BarthŽlemyÈ. CommuniquŽs Vers une extension des missions de la CEMLISTE DES JEUNES CONVOQUÉS POUR LA JAPD DU MERCREDI 28 JUILLET 2010

PAGE 4

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8804 RŽuni en audience collŽgiale vendredi dernier ˆ Saint Martin, le tribunal correctionnel prŽsidŽ par le juge Angibeaud devait juger sept affaires relatives ˆ des faits qui se sont dŽroulŽs ˆ Saint Barth. En raison d'un r™le d'audience surchargŽ, une seule d'entre elles a finalement ŽtŽ jugŽe. Une affaire qui renvoyait ˆ la barre l'ancien propriŽtaire de la R™tisserie ˆ qui il Žtait reprochŽ d'avoir mentionnŽ sur la fiche de paye de sept de ses employŽs un nombre d'heures de travail infŽrieur ˆ celui rŽellement effectuŽ. Une pratique encore courante ˆ Saint Barth, mais nŽanmoins considŽrŽe comme du travail dissimulŽ et ˆ ce titre passible d'une peine maximale de trois ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende. L'affaire a commencŽ par un dŽp™t de plainte en octobre 2009 Žmanant d'une ancienne employŽe, qui entre temps a rachetŽ les parts de la sociŽtŽ exploitant La R™tisserie. Au cours de leurs investigations, les gendarmes entendront d'anciens employŽs dont six dŽclareront avoir travaillŽ ÇbeaucoupÈ, jusqu'ˆ 18 heures par jour, et avoir peru, en plus du montant du salaire mentionnŽ sur leur fiche de paye, des Žmoluments versŽs en espces. Un septime salariŽ expliquera pour sa part ne pas voir travaillŽ plus que le nombre d'heures mentionnŽ sur sa fiche de paye, mais avoir reu de l'argent liquide en guise d'intŽressement au chiffre d'affaires de la sociŽtŽ. Ala barre, le prŽvenu explique que les versements en espces ne correspondaient pas principalement au paiement des heures supplŽmentaires, mais ˆ l'annualisation du temps de travail, trs fluctuant en fonction de la saison. Il ajoute avoir versŽ des espces pour Žviter de modifier la fiche de paye et s'Žtonne que d'anciens employŽs viennent aujourd'hui demander des comptes: Çs'ils n'avaient pas ŽtŽ d'accord, ils auraient pu venir me voirÈ. Foudre du juge Angibeaud: ÇOn vous reproche d'avoir fixŽ vos propres rgles de droit du travail!È. Ma”tre Miot reprŽsentant la partie civile demandera 15 000 euros de dommages et intŽrts au titre du prŽjudice moral de sa cliente qui, n'ayant pas peru ses heures supplŽmentaires dans les rgles a perdu des droits Assedic, des droits ˆ la retraite et au repos compensatoire. Pour le procureur, le dŽlit de travail dissimulŽ par dissimulation des heures supplŽmentaires et des charges sociales est constituŽ. Le ministre public en veut pour preuve les propos concordants de la plaignante qui a dŽclarŽ avoir effectuŽ plus de 7000 heures supplŽmentaires sur une pŽriode de 3 ˆ 4 ans avec ceux de cinq autres employŽs, mais Žgalement les dŽclarations du prŽvenu qui, lors de son audition par les gendarmes, avait reconnu donnŽ parfois des espces, quand ses employŽs lui indiquaient avoir fait des heures supplŽmentaires. Estimant qu'il n'y a rien dans le dossier qui justifie le dŽlit de travail dissimulŽ, l'avocat de la dŽfense demandera quant ˆ lui la relaxe de son client ou, au pire, Žvoquant l'article R244-4 du code de SŽcuritŽ Sociale, la requalification de l'infraction et le renvoi devant le tribunal de police. Le dŽfenseur expliquera notamment que sur les seize personnes entendues, les sept ayant indiquŽ avoir fait des heures supplŽmentaires non mentionnŽes sur leur fiche de paye avaient toutes des comptes ˆ rŽgler avec le prŽvenu. Acommencer par la plaignante qu'il incrimine d'avoir portŽ plainte parce qu'elle n'avait pas obtenu la renŽgociation qu'elle souhaitait dans le cadre de la cession de La R™tisserie. ÇOn instrumentalise le tribunal. L'objectif n'est pas aujourd'hui, mais demain devant le conseil des prud'hommesÈ, ajoutait encore ma”tre Arezki Chabane. Le tribunal qui a rendu sa dŽcision aprs l'interruption de sŽance, a partiellement relaxŽ le prŽvenu pour un des salariŽs qui dŽclarait ne pas avoir fait plus d'heures que mentionnŽs sur sa fiche de paye. Il l'a en revanche reconnu coupable pour les autres et en rŽpression l'a condamnŽ au paiement d'une amende de 4000 euros. Le tribunal reoit Žgalement la constitution de partie civile de la plaignante et lui a accordŽ une somme de 1000 euros au titre des dommages et intŽrts. A A g g r r e e s s s s i i o o n n à à l l a a m m a a c c h h e e t t t t e e : : u u n n a a n n f f e e r r m m e eDŽfavorablement connu des services de police, en Žtat de rŽcidive lŽgale quand il a ŽtŽ condamnŽ il y a un mois ˆ une peine de deux mois d'emprisonnement ferme dont il a fait appel dans l'affaire des violences de l'ŽtŽ jugŽe dŽbut mai, un homme de 29 ans a ŽcopŽ d'une nouvelle peine de prison d'un an ferme pour des faits de violence ˆ l'occasion de sa comparution immŽdiate vendredi dernier devant le tribunal correctionnel de Basse Terre. Contre toute attente, aucun mandat de dŽp™t n'ayant ŽtŽ dŽlivrŽ contre lui, l'auteur des faits est ressorti libre et est aujourd'hui de retour sur l'”le. Le mercredi prŽcŽdent, le 9 juin dernier, il avait agressŽ un jeune homme de 18 ans ˆ la hauteur du quai du bord de mer, sur fond de litige entre eux deux. Outre les coups, l'auteur des faits aurait Žgalement portŽ un coup de machette ˆ la victime qui, transportŽ ˆ l'h™pital pour y tre soignŽ, s'en sort avec trois points de suture et une interruption temporaire totale de 7 jours. PlacŽ en garde-ˆ-vue immŽdiatement aprs les faits, l'auteur, avait ŽtŽ dŽfŽrŽ ˆ Basse-Terre le vendredi matin pour y tre jugŽ dans l'aprs-midi. Deux motos pour la BMOCa ne devrait pas passer inaperu: la brigade de gendarmerie de Saint Barth a reu hier lundi deux motos de 250 cm3. Ces deux roues serviront de vŽhicules aux gendarmes de la Brigade MotorisŽe des ”les du Nord basŽe ˆ Saint Martin, mais dont certains membres se rendent rŽgulirement sur l'”le pour y relever des infractions ˆ la police route. Deux d'entre eux Žtaient d'ailleurs lˆ lundi pour rŽceptionner les deux roues et procŽder aux premiers contr™les ˆ moto. Heur es supplŽmentair es non mentionnŽes 4 000    uros d'amende PrŽvenu jeudi dernier de travail dissimulŽ, l'ancien propriŽtaire de la R™tisserie devait compara”tre hier mardi devant la cour d'Appel de Basse-Terre dans le cadre d'une autre affaire dans laquelle il avait ŽtŽ reconnu coupable d'homicide involontaire et de treize autres infractions au code du Travail par le tribunal correctionnel de Saint Martin en septembre dernier. CondamnŽ ˆ une peine de deux ans de prison assortis du sursis et au paiement d'un montant d'amende qui dŽpasse 15 000 euros, il avait fait appel de la dŽcision devant la Cour d'Appel qui devait donc Žvoquer l'affaire hier mardi. En toile de fond, un accident du travail qui avait cožtŽ la vie ˆ Emmanuel Bernadet, 29 ans, boulanger ˆ La R™tisserie, retrouvŽ mort sur son lieu de travail ˆ la suite d'une forte dŽcharge Žlectrique alors qu'il tentait d'enfourner la p‰te ˆ pain.Accident mor tel du travail LAFFAIREENAPPELHIERÀBASSETERRE

PAGE 5

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8805 Le baccalaurŽat 2010 a dŽbutŽ hier mardi aux Antilles par l'Žpreuve de philosophie. Voici les principaux chiffres de la session 2010: Nombre de candidats: 642.235 inscrits (en hausse par rapport ˆ 2009), dont 615.889 candidats scolarisŽs et 26.346 candidats individuels. Parmi les candidats scolarisŽs, 327.785 passent le bac gŽnŽral (54%), 162.250 le bac technologique (26%) et 125.854 le bac professionnel (20%). Les Žpreuves passŽes en classe de premire concernent 467.733 Žlves (sŽries gŽnŽrale et technologique). Le plus jeune candidat est ‰gŽ de 14 ans et un mois (acadŽmie de Rouen). Le vŽtŽran est ‰gŽ de 82 ans et deux mois (acadŽmie de Nice). 4.880 sujets ont ŽtŽ ŽlaborŽs. 161.899 correcteurs et examinateurs recevront environ quatre millions de copies ˆ corriger. La France compte 4.598 centres d'examen et les Žpreuves sont Žgalement organisŽes dans 82 pays Žtrangers. Les candidats peuvent choisir parmi 22 langues vivantes Žtrangres au titre des Žpreuves obligatoires et facultatives (allemand, anglais, arabe, armŽnien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hŽbreu moderne, italien, japonais, nŽerlandais, norvŽgien, persan, polonais, portugais, russe, suŽdois, turc, vietnamien). 25 autres langues sont au choix des candidats au titre des Žpreuves facultatives uniquement, ainsi que 11 langues rŽgionales (du basque aux langues mŽlanŽsiennes). Pour le bac gŽnŽral, 17% des inscrits sont en sŽrie littŽraire (L), 32% en sŽrie Žconomique et sociale (ES) et 51% en sŽrie scientifique (S). Pour le bac technologique, la sŽrie Sciences et technologie de la gestion (STG) est la plus courue avec 85.545 inscrits (52%). Les techniques de la musique et de la danse (TMD) est la moins frŽquentŽe, avec 317 candidats. Pour le bac professionnel, les candidats sont inscrits dans 70 spŽcialitŽs allant de l'aŽronautique ˆ la vente. Un candidat "cožte" en moyenne 79,1 euros (cožt pour la session 2009, tous bacs confondus). Le bac a 202 ans puisqu'il est nŽ d'un dŽcret du 17 mars 1808. Les premiers bacheliers Žtaient au nombre de 31. La premire bachelire, Julie DaubiŽ, a dŽcrochŽ son dipl™me en 1861, ˆ 37 ans. La ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard a dŽcidŽ de reporter une rŽunion prŽvue le 22 juin ˆ Paris sur la fixation des prix des carburants outremer et sur l'avenir de la Sara Martinique, filiale de Total, qui approvisionne Guyane, Martinique et Guadeloupe. Dans un courrier aux prŽsidents des exŽcutifs rŽgionaux des DOM, dont l'AFPa eu copie mardi, Mme Penchard juge "plus appropriŽ de prŽvoir, dans un premier temps, une rencontre entre les exŽcutifs rŽgionaux et la mission" sur le devenir de la Sara. L'ANACT(Agence nationale pour les conditions de travail) chargŽe d'une rŽflexion collective sur le sujet devait dŽflorer le 22 juin de premires pistes. "Les exŽcutifs rŽgionaux pourront ainsi faire part de leurs remarques en amont et prendre le temps nŽcessaire pour approfondir ses pistes, avant de se prononcer dans le cadre du comitŽ de pilotage", dit Mme Penchard. Un approvisionnement direct en provenance d'Europe permettrait de vendre l'essence moins cher dans les trois dŽpartements franais d'AmŽrique, mais la suppression de la Sara s'accompagnerait de la disparition de 500 emplois directs et indirects et nŽcessiterait des compensations fiscales pour la Martinique. Mme Penchard prŽcise dans son courrier qu'elle adressera aux prŽsidents des ŽxŽcutifs rŽgionaux le "rapport intermŽdiaire Žtabli par le directeur gŽnŽral de l'ANACT, une fois qu'il aura pu recueillir (leurs) observations". Ce report survient alors que l'on s'interroge sur une nouvelle hausse du prix de l'essence dans les DOM, sur la base de nouveaux textes rglementaires et de critres Žconomiques permettant de rŽduire les crŽdits budgŽtaires revenant ˆ la Sara. Une Žtude rŽalisŽe par un cabinet spŽcialisŽ dŽvoilŽ par la CGPME de Guyane montre que le prix de l'essence en Guyane pourrait tre infŽrieur de 20 ˆ 25 centimes si la Guyane s'approvisionnait directement en Europe au lieu de recourir ˆ la Sara, comme elle y est obligŽe depuis dŽbut 2007 ˆ la suite d'une plainte des constructeurs automobiles. Pour joindre directement et plus rapidement les diffŽrents services de l'h™pital, la direction de l'Žtablissement communique les numŽros des postes directs: • URGENCES: 0590 27 60 35 • Bureau des entrŽes / accueil: 0590 51 05 75 • Facturation (consultation-hospitalisation) : 0590 51 19 52 • SecrŽtariat mŽdical (pour tout ce qui concerne les renseignements mŽdicaux): 0590 51 19 57 • AttachŽe de direction: 0590 51 19 56 • Cadre de santŽ: 0590 51 19 54 • Psychologue: 0590 51 19 59 • SecrŽtariat de direction / ressources humaines: 0590 51 19 58 • ƒconomat (com.fournisseurs) 0590 51 19 55 • Consultations de spŽcialistes (sages-femmes Ð cardiologieendocrinologiechirurgie orthopŽdique) : les rendez-vous sont donnŽs par le secrŽtariat mŽdical de l'h™pital aux jours et heurs suivants : lundi, mardi jeudi de 8 ˆ 17 h et le mercredi et vendredi de 8 ˆ 12 h au 0590 51 19 57 • Consultations de spŽcialistes (ORL, ophtalmologie, psychiatrie adulte), les rendez-vous sont donnŽs en appelant les numŽros suivants: • ORL: 0590 73 09 02 • Ophtalmologie: 0590 87 25 55 • Psychiatrie adultes : 0590 51 05 10Outre-mer: report de la réunion sur le prix de lessence POURJOINDRELESDIFFÉRENTSSERVICESDELHÔPITAL Le bac 2010 en chiffres

PAGE 6

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8806 CrŽŽ en 2005 sous l'impulsion de Jackson Questel, prŽsident de SB Jam qui souhaitait faire monter en puissance les animations de la fte de Gustavia, le SB Jam Musik Festival dŽdiŽ au son des ”les, se tiendra cette annŽe du 19 au 21 aožt. Mondialement connu, le groupe jama•cain Thirld World, a confirmŽ sa participation ˆ l'ŽvŽnement qui rŽunit chaque soir une foule Žnorme sur le quai gŽnŽral de Gaulle. ÇLes gens d'ici entendent la musique caribŽenne toute la journŽe ˆ la radio ou ˆ la tŽlŽvision, mais n'ont que peu l'occasion de l'Žcouter en live. Comme j'aime bien faire plaisir aux autres, ce festival est fait pour euxÈ, explique Jackson qui conoit une programmation en relation avec les attentes de la population locale, mais Žgalement dans un souci de dŽcouverte. C'est ainsi que l'Ždition 2010 accueillera Kozeika, un groupe guadeloupŽen composŽ de 18 femmes! FormŽ en 2003, le groupe associe les tambours du carnaval ˆ des cuivres pour reprendre les hits antillais. Initialement prŽvu au programme, le mythique Kassav, 30 ans de scne, ne sera finalement pas de la partie. ÇIls ont beaucoup de datesen Afrique et en Europe. C'Žtait compliquŽ de les avoir cette annŽeÈ, reprend Jackson Questel qui, ˆ la place, a conviŽ la chanteuse trinidadienne Destra. Autre guest star de l'Ždition 2010 dont la participation reste nŽanmoins ˆ confirmer, Michle Henderson. Parolire, flžtiste, chanteuse, originaire de La Dominique, elle s'est ŽrigŽe en star de la musique caribŽenne. T-Vice, ce groupe ha•tien de Compas basŽ ˆ Miami, complte pour l'instant la programmation qui pourrait s'ŽtofferÉ si les moyens le permettent! Car ce festival gratuit pour les trs nombreux spectateurs qui se massent chaque soir sur le quai d'honneur afin d'assister aux deux concerts quotidiens requiert un budget important dont prs d'un tiers est consacrŽ au seul transport de la centaine d'artistes qui s'y produit chaque annŽe; les groupes caribŽens ayant ceci de particulier qu'ils sont constituŽs, en moyenne, d'une douzaine de personnes. Constatant la montŽe en puissance de l'ŽvŽnement qui attire chaque annŽe de plus en plus de monde et offre une grande animation aux jeunes Žtudiants revenus en vacances ainsi qu'ˆ leurs parents, la CollectivitŽ a portŽ sa participation ˆ 20 000 euros cette annŽe. Gr‰ce au soutien du sŽnateur, le festival a Žgalement obtenu une subvention en provenance du ministre de l'Outre-mer ainsi que de la rŽserve parlementaire. Pour le reste, Jackson va reprendre comme chaque annŽe son b‰ton de plerin et solliciter les acteurs locaux qui, il espre, rŽpondront favorablement. Vous voulez participer financirement ou participer ˆ l'organisation du festival? contacter Jackson Questel au 0690 63 44 44SB Jam Musik Festival du 19 au 21 aožtThirld World en guest star de la 5 Ždition NOTE AUX USAGERS DU PORT Avec l'ouverture officielle de la saison cyclonique 2010, nous vous rappelons que le port de Gustavia n'est pas un abri sžr. De ce fait, il vous est demandŽ de prŽvoir ds maintenant la mise en sŽcuritŽ de votre navire ds l'annonce d'un phŽnomne pouvant toucher notre ”le. Nous comptons sur votre comprŽhension afin d'Žviter tout risque d'incident ou d'accident pouvant survenir en cas de prŽparation de toute dernire minute. L L e e d d i i r r e e c c t t e e u u r r d d u u p p o o r r t t E E r r n n e e s s t t B B r r i i n nMISEÀDISPOSITION DELACARTE DURBANISMENous vous informons que le projet de carte d'urbanisme est de nouveau disponible et consultable ˆ l'H™tel de la CollectivitŽ depuis vendredi 3 juin. Vous pouvez le consulter tous les jours du lundi au vendredi, de 7h30 ˆ 12h et de 13h30 ˆ 17h. Un cahier des dolŽances est ˆ votre disposition pour y inscrire vos observations. CommuniquŽs

PAGE 7

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 8807 HEUREDUCONTEMERCREDI16La Bibliothque Territorialevous informe que l'heure du conte sur le Portugal devant avoir lieu le samedi 12 juin a ŽtŽ reportŽ au mercredi 16 juin de 14h30 ˆ 15h30 et vous attend nombreux.ACCÈSLIMITÉAUSERVICE DEPROPRETÉSuite ˆ une forte affluence de dŽchets dŽposŽs au broyeur et afin d'Žviter une saturation des installations de broyage et d'incinŽration: L'accs au site sera strictement limitŽ ˆ un seul transport par jour et par personne ou entreprise jusqu'ˆ un retour normal de la situation. Merci de votre comprŽhensionVACANCESCOLLECTIVESUne journŽe portes ouvertes "VACANCES COLLECTIVES" est organisŽe jeudi 17 juin 2010, en prŽsence de Mesdames Pietrus et Albina Cazenave. Retrouvez toutes les informations sur la page d'accueil du site de la CollectivitŽ www.comstbarth.fr .STAGESDÉTÉA l'approche de l'ŽtŽ, vous tes nombreux ˆ avoir contactŽ la CEM pour avoir des informations concernant les Çjobs d'ŽtŽÈ ou les stages en entreprise. Pour tous renseignements, n'hŽsitez pas ˆ contacter la C.E.M. par mail: cemsbh@orange.fr; Ou sur son site: www.cem-stbarth.com Depuis le 10 juin, Orange a enrichi sa gamme Haut DŽbit et son offre TV. L'opŽrateur a ainsi gŽnŽralisŽ l'internet illimitŽ dans ses gammes ÇHaut DŽbitÈ et ÇOptimale Haut DŽbitÈ ˆ partir du 2 mŽgamax. De mme, toujours ˆ partir de 2 mŽgas, la tŽlŽ est comprise sans supplŽment dans les offres proposŽes qui deviennent par ailleurs plus compŽtitives, avec, par exemple, une baisse de 12 euros du forfait 8 mŽgas qui passe ˆ 59,90 euros par mois. Dans le mme temps, la TV d'Orange s'enrichit avec, pour 12 euros de plus par mois, ÇOrange cinŽma sŽriesÈ, un bouquet premium de 5 nouvelles cha”nes 100% cinŽma et sŽries: ÇOrange cinŽ maxÈ, une cha”ne grand spectacle; ÇOrange cinŽ happyÈ, une cha”ne familiale; ÇOrange cinŽ chocÈ, une cha”ne 100% adrŽnaline; ÇOrange cinŽ novoÈ, la cha”ne du cinŽma indŽpendant et des sŽries audacieuses et ÇOrange cinŽ gŽantsÈ, pour le cinŽma de lŽgende. Et toujours Orange sport Depuis novembre 2009, les habitants des Cara•bes peuvent bŽnŽficier de la cha”ne Orange sport (6? par mois) pour suivre les grands ŽvŽnements sportifs en direct ou ˆ la demande: matchs de football (dont le grand match de la Ligue 1 du samedi soir), de handball et de basket, ainsi que des magazines sportifs. Pour toute souscription de l'option Orange sport entre le 10 juin et le 18 aožt, le client peut la rŽsilier librement directement depuis son espace client sur orange.fr, au plus tard le 18 aožt. Au-delˆ, il reste engagŽ jusqu'ˆ la fin de la pŽriode initiale d'engagement de 12 mois. CommuniquŽs L'Ajoe vous invite ˆ la projection du film ÇLe Choc des titansÈ qui aura lieu vedredi 18 juin ˆ 20h sur le plateau de l'Ajoe. Un film de Louis Leterrier avec Sam Worthington, Liam Neeson, Ralph Fiennes. Le synopsis? la dernire bataille pour le pouvoir met en scne des hommes contre des rois et des rois contre des dieux. Mais la guerre entre les dieux eux-mmes peut dŽtruire le monde. NŽ d'un dieu mais ŽlevŽ comme un homme, PersŽe ne peut sauver sa famille des griffes de Hads, dieu vengeur du monde des Enfers. N'ayant plus rien ˆ perdre, PersŽe se porte volontaire pour conduire une mission dangereuse et porter un coup fatal ˆ Hads avant que celui-ci ne s'empare du pouvoir de Zeus et fasse rŽgner l'enfer sur terre. Ala tte d'une troupe de guerriers courageux, PersŽe entreprend un pŽrilleux voyage dans les profondeurs des mondes interdits. Luttant contre des dŽmons impies et des btes redoutables, il ne survivra que s'il accepte son pouvoir en tant que dieu, qu'il dŽfie son destin et crŽe sa propre destinŽe. Le choc des titans sur le plateau de l'Ajoe vendredi 18 juin ˆ 20h. Adultes 5 Euros Enfants 3 EurosCinŽma Le choc des titans à lAjoe vendredi Orange Žlargit son offre

PAGE 8

49 Samedi 26 juin10:001er du Groupe A / 2¡du Groupe B 50 Samedi 26 juin14:301er du Groupe C / 2¡du Groupe D 51 Dimanche 27 juin10:001er du Groupe D / 2¡du Groupe C 52 Dimanche 27 juin14:301er du Groupe B / 2¡du Groupe A 53 Lundi 28 juin10:001er du Groupe E / 2¡du Groupe F 54 Lundi 28 juin14:301er du Groupe G / 2¡du Groupe H 55 Mardi 29 juin10:001er du Groupe F / 2¡du Groupe E 56 Mardi 29 juin14:301er du Groupe H / 2¡du Groupe G 57Vendredi 2 juillet10:00Match 1 58Vendredi 2 juillet14:30Match 2 59Samedi 3 juillet10:00Match 3 60Samedi 3 juillet14:30Match 4 61Mardi 6 juillet14:30Match 1 62Mercredi 7 juillet14:30Match 2 63Samedi 10 juillet14:30 17 Mercredi 16 juin 14:30 Groupe A : Afrique du Sud / UruguayRFO / Canal+ 20 Jeudi 17 juin 07:30 Groupe B : Argentine / RŽpublique de CorŽeRFO / Canal+ 19 Jeudi 17 juin 10:00 Groupe B : Grce / NigŽriaRFO / Canal+ 18Jeudi 17 juin 14:30 Groupe A : France / MexiqueATV / TF1 21 Vendredi 18 juin 07:30 Groupe D : Allemagne / Serbie RFO / Canal+ 22 Vendredi 18 juin 10:00 Groupe C : SlovŽnie / Etats-UnisRFO / Canal+ 23Vendredi 18 juin 14:30 Groupe C : Angleterre / AlgŽrieATV / TF1 25 Samedi 19 juin 07:30 Groupe E : Pays Bas / JaponATV / TF1 24 Samedi 19 juin 10:00 Groupe D : Ghana / AustralieRFO / Canal+ 1 26Samedi 19 juin 14:30 Groupe E : Cameroun / Pays BasRFO / Canal+ 27 Dimanche 20 juin 07:30 Groupe F : Slovaquie / ParaguayRFO / Canal+ 28 Dimanche 20 juin 10:00 Groupe F : Italie / Nouvelle ZŽlandeRFO / Canal+ 29Dimanche 20 juin 14:30 Groupe G : BrŽsil / C™te d'IvoireATV / TF1 30 Lundi 21 juin 07:30 Groupe G : Portugal / CorŽe du NordATV / TF1 31 Lundi 21 juin 10:00 Groupe H : Chili / SuisseRFO / Canal+ 32Lundi 21 juin 14:30 Groupe H : Espagne / HondurasRFO / Canal+ 33 Mardi 22 juin 10:00 Groupe A : Mexique / Uruguay Canal+ sport 34 Mardi 22 juin 10:00 Groupe A : France / Afrique du SudATV / TF1 35 Mardi 22 juin 14:30 Groupe B : NigŽria / CorŽe du SudRFO**/ Canal+ sport 36 Mardi 22 juin 14:30 Groupe B : Grce / Argentine RFO**/ Canal+ **/ TF1** 37 Mercredi 23 juin 10:00 Groupe C : SlovŽnie / Angleterre RFO**/ Canal+ 38 Mercredi 23 juin 10:00 Groupe C : Etats-Unis / AlgŽrie RFO**/ Canal+ sport 39 Mercredi 23 juin 14:30 Groupe D : Ghana / AllemagneATV / TF1**/ Canal+ ** 40 Mercredi 23 juin 14:30 Groupe D : Australie / Serbie Canal+ sport 41 Jeudi 24 juin 10:00 Groupe F : Slovaquie / Italie RFO**/ Canal+ 42 Jeudi 24 juin 10:00 Groupe F : Paraguay / Nouvelle ZŽlande RFO**/ Canal+ sport 43 Jeudi 24 juin 14:30 Groupe E : Danemark / Japon RFO**/ Canal+ sport 44 Jeudi 24 juin 14:30 Groupe E : Cameroun / Pays-Bas RFO**/ Canal+ / TF1** 45 Vendredi 25 juin 10:00 Groupe G : Portugal / BrŽsilATV / TF1 46 Vendredi 25 juin 10:00 Groupe G : CorŽe du Nord / C™te d'Ivoire Canal+ sport 47 Vendredi 25 juin 14:30 Groupe H : Chili / Espagne RFO**/ Canal+ **/ TF1** 48 Vendredi 25 juin 14:30 Groupe H : Suisse / Honduras RFO**/ Canal+ sportN N ¡ ¡ d d e e s s D D a a t t e e H H e e u u r r e e M M a a t t c c h h s s C C h h a a ” ” n n e e s s M M a a t t c c h h s s l l o o c c a a l l e e FIFAWorld Cup en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010VOTRESUPERMARCHƒVOUSOFFRELECALENDRIERDESMATCHSDUMONDIAL2010et vous invite ˆ participer ˆ ses jeux "SpŽcial Coupe du monde" En partenariat avecSEGECO& GAGNEZ1 ECRAN PLATen devinant le VAINQUEUR du Mondial 2010.Pour cela, remplissez le bulletin disponible aux caisses de votre Marché U et déposez le dans lurne prévue à cet effet avant le v endr edi 25 juin 20 1 0 . Le gagnant sera désigné par tirage au sort le lundi 12 juillet 2010. (lot à retirer avant le 9 août 2010) Premiers Tours (*) Nous nindiquons que les matchs diffusés en direct surCanal+ouCanal+ sport. (**) Sous réserve. Les matchs sur TF1 devraient être diffusés avec 6 heures de décalage. N ombr e de point par Matc h Gagné : 3 points Ex-aequo : 1 point Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Match de Classement Afrique du Sud 1 1 Mexique Uruguay 0 0 France Afrique du Sud Uruguay France Mexique Mexique Uruguay France Afrique du Sud Groupe A : Afrique du Sud Mexique Uruguay France CorŽe du Sud 2 0 Grce Argentine 1 0 NigŽria Argentine CorŽe du Sud Grce NigŽria NigŽria CorŽe du Sud Grce Argentine Groupe B : Argentine NigŽria CorŽe du Sud Grce Angleterre 1 1 Etats-Unis AlgŽrie 0 1 SlovŽnie Angleterre AlgŽrie SlovŽnie Angleterre Etats-Unis AlgŽrie Groupe C : Angleterre Etats-Unis AlgŽrie SlovŽnie Afrique du Sud 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Mexique 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Uruguay 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : France 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : Argentine 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +1 NigŽria 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -1 CorŽe du Sud 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +2 Grce 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -2 Angleterre 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : 0 Etats-Unis 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : 0 AlgŽrie 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -1 SlovŽnie 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +1 Tableaux des résultats de la Coupe duMonde 2010 de Football Allemagne 4 0 Australie Serbie 0 1 Ghana Allemagne Serbie Ghana Australie Ghana Allemagne Australie Serbie Groupe D : Allemagne Australie Serbie Ghana Allemagne 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +4 Ghana 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +1 Serbie 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -1 Australie 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -4 Pays Bas 2 0 Danemark Japon 1 0 Cameroun Pays Bas Japon Cameroun Danemark Danemark Japon Cameroun Pays Bas Groupe E : Pays-Bas Danemark Japon Cameroun Pays Bas 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +2 Japon 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +1 Cameroun 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -1 Danemark 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -2 Italie 1 1 Paraguay Nouvelle ZŽlande 1 1 Slovaquie Slovaquie Paraguay Italie Nouvelle ZŽlande Slovaquie Italie Paraguay Nouvelle ZŽlande Groupe F : Italie Paraguay Nouvelle-ZŽlande Slovaquie Paraguay 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Italie 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Nouvelle ZŽlande 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Slovaquie 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Honduras Chili Espagne Suisse Chili Suisse Espagne Honduras Chili Espagne Suisse Honduras Groupe H : Espagne Suisse Honduras Chili Espagne points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : Suisse points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : Honduras points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : Chili points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : C™te d'Ivoire 0 0 Portugal BrŽsil 2 1 CorŽe du Nord BrŽsil C™te d'Ivoire Portugal CorŽe du Nord Portugal BrŽsil CorŽe du Nord C™te d'Ivoire Groupe G: BrŽsilCorŽe du NordC™te d'IvoirePortugal BrŽsil 3 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +1 CorŽe du Nord 0 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : -1 C™te d'Ivoire 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 Portugal 1 points + points + points = pointsDiff. de but (Goal average) : +0 GAGNEZ 1 BON D'ACHAT DE 10 TOUS LES JOURS en devinant leVAINQUEUR(ou le match nul)des matchs sŽlectionnŽs par .Pour cela, remplissez le bulletin disponible aux caisses de votre Marché U et déposez le dans lurne prévue à cet effet la veille des matchs sélectionnés par . Le gagnant sera sélectionné chaque jour par tirage au sort. FINALE MONDIAL2010DIMANCHE11 JUILLETË 14H30

PAGE 9

ACTUALITÉSJSB 16 juin 2010 88010 RADIO ST BARTH:LARADIOMUSIQUESETINFOS98.7 et 103.7 à St-BARTH et 100.7 à St-MARTINRŽgie publicitaire au 06 90 62 26 93 La radio au coeur des ŽvŽnements voiles www.voy12.com Internet : voy12.comTél : 05 90 87 10 68 Seulement54LALLERRETOURRÉSIDENTacheté sur internet, 24h à lavanceVOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ ! LA SEMAINE 5h00 9h00 : Le rŽveil matin avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVITƒ 9h 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvautŽes 19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge HitsDans notre prŽcŽdente Ždition, nous publiions une tribune du prŽsident de la CollectivitŽ intitulŽe ÇMise au point du prŽsident de la CollectivitŽÈ. S'estimant mis en cause, le conseiller exŽcutif Maxime Desouches a fait valoir un droit de rŽponse que nous publions ci-dessous. ÇSur le site de la CollectivitŽ, dans la lettre d'information "Agenda" ainsi que dans le Journal de Saint Barth, le prŽsident de la CollectivitŽ a fait para”tre un communiquŽ de mise au point, reprochant au Journal de Saint Barth d'avoir relatŽ une partie des dŽbats du conseil territorial du 31 mai et de "rŽpŽter et relayer des propos ˆ caractres diffamatoires, qui n'ont pour but que de chercher ˆ calomnier l'autoritŽ territoriale". En l'occurrence, il s'agissait des propos que j'ai tenu ˆ propos de l'association Cttsb. O est la diffamation quand un Žlu s'interroge publiquement lors d'une rŽunion du conseil territorial sur une structure associative qui est amenŽe ˆ recevoir des fonds publics d'un montant de plus de 760 000 euros? Qui plus est quand il s'agit de l'association chargŽe de la mise en Ïuvre de la politique du Tourisme et quand cet Žlu est membre de la commission territoriale du Tourisme chargŽ d'en dŽfinir les lignes? Quoi qu'il en soit, mes propos Žtant qualifiŽs de "diffamatoires", il me semble utile de faire moi aussi une mise au point sur le sujet, de donner mon point de vue d'Žlu, que chacun est libre de ne pas partager. Cependant, il y a un certain nombre de faits et de rŽalitŽs rŽglementaires, qu'on ne saurait contester et qu'il est bon de rappeler. Chacun pourra ainsi se faire son idŽe sur la question. Sur la gestion de fait de cette association par la collectivitŽ: Au-delˆ de la dŽfinition de la gestion de fait, il convient surtout de voir le cumul d'un certain nombre d'ŽlŽments qui mettent en lumire le systme, ses risques et les carences de l'organisation : Tous les dirigeants sont nommŽs par le prŽsident de la CollectivitŽ et trois d'entre eux sont des Žlus, dont la prŽsidente et le vice-prŽsident de cette association. Les locaux de l'association appartiennent ˆ la CollectivitŽ. Les budgets 2008, 2009 et 2010 de l'association Cttsb ont ŽtŽ financŽs par la CollectivitŽ ˆ 100% ou presque. Il existe un conflit d'intŽrt qui, dans le fonctionnement actuel, amne les Žlus dirigeants de l'association ˆ voter les subventions de cette mme association. Aucune convention d'objectifs, pourtant, obligatoire n'a ŽtŽ signŽe en 2008 ; celle de 2009, est signŽe en 2010; celle de 2010 n'est toujours pas signŽe. Le Cttsb a rŽgulirement subventionnŽ d'autres associations, groupement ou entreprises, ce qui est contraire ˆ la loi, sauf conditions spŽciales. La CollectivitŽ vient de mettre ˆ disposition un agent territorial au Cttsb. Aprs avoir dŽcidŽ en octobre 1998 (cf dŽlibŽration du conseil municipal N¡9864) de revenir ˆ une gestion strictement municipale, en 2003 le conseil municipal avait finalement pris une dŽlibŽration pour dissoudre l'ancienne association "Office Municipal du Tourisme". La raison avancŽe Žtant que cette association ne fonctionnait pas de manire autonome et que la commune risquait une qualification de gestion de faitÉ Il est vrai que c'Žtait sous la mandature de l'ancienne Žquipe municipale et que l'apprŽciation du maire de l'Žpoque n'Žtait forcŽment pas la mme que celle du prŽsident d'aujourd'hui (sic!) Ala vue du fonctionnement du Cttsb depuis sa crŽation, il m'appara”t que cette association est, en rŽalitŽ, contr™lŽe par la CollectivitŽ qui la gre de fait ˆ tous les niveaux. Ce qui en soit se serait pas un problme, si cette gestion Žtait clairement reliŽe ˆ la collectivitŽ ou, mieux, bŽnŽficiait d'un statut d'Žtablissement public territorial. Les rgles de fonctionnement, la nomination des membres et les dŽcisions seraient bien plus transparentes et respectueuses des rgles de la gestion publique.Ceci Žviterait les risques inutiles encourus par les Žlus s'il Žtait avŽrŽ que la CollectivitŽ exerce bien une gestion de fait de l'association. Contrairement ˆ ce qui est affirmŽ par ailleurs dans la mise au point du prŽsident de la CollectivitŽ, je n'ai pas adoptŽ la dŽlibŽration 2008-020 CT. Personne ne l'a fait d'ailleurs, pour la bonne et simple raison... qu'il n'y a pas eu de vote! Avec le recul, il est encore temps de corriger tous ces problmes de forme et d'Žtudier un statut, une structure et un fonctionnement qui rŽpondra aux besoins de promotion de la destination, au respect des rgles dŽmocratiques et ˆ celles de la gestion publique. Pour respecter la longueur imposŽ par la rŽglementation du droit de rŽponse, cet article a ŽtŽ rŽsumŽ. La version complte avec des liens vers des documents illustrant les faits que j'Žvoque se trouve in extenso sur mon site d'information: www.citoyensbh.comÈ. Maxime DesouchesÇNe jamais baisser la garde... Il avait ŽtŽ signalŽ ici mme qu'un des objets du projet de participation du bateau MemoireStBarth.com ˆ la 10me Transat Ag2r Ð La Mondiale Žtait d'opŽrer promotionnellement dans la lutte contre ces journalistes, essentiellement Franais, qui relayent encore aujourd'hui des inepties sur les sujets de la traite nŽgrire et de l'esclavage sur l'”le de SaintBarthŽlemy (cf. Saint-Barth, quand la presse en parle : ÇNi plantations ni esclaves acheminŽs d'Afrique lors des traites nŽgriresÈ). Il faut croire que cette opŽration a ŽtŽ un Žchec, et pour cause : ˆ dŽfaut de gagner la course (sic !) voire de dispara”tre en mer, difficile d'avoir un quelconque rayonnement mŽdiatique... puisque c'est bien de cela dont il s'agit; et quand bien mme, difficile de mŽlanger les genres : difficile de concilier sport et histoire, pour un journaliste en tous cas, et touristique qui plus est. C'est ainsi que le 1er Juin 2010 paraissait de nouveau un texte, signŽ Rust, dans le Ç1er quotidien du voyage et des loisirsÈ, c'est dire l'impact (!?), sur internet tourmagazine.fr, se proposant de rechercher les dernires traces de l'‰me dans ce paradis devenu plein d'artifice qu'est l'”le de Saint-BarthŽlemy, mais nous dŽvoilant qu'ÇIl y a peu de noirs et de mŽtis ˆ Saint-Barth, l'”le n'a pas accueilli d'esclaves faute d'avoir pu dŽvelopper les plantations, par manque d'eauÈ... Enfin ! Et que le mot ÇaccueilliÈ est d'ˆ propos ! Il para”t donc opportun de signaler ici tout le travail entrepris depuis quelques annŽes par le ComitŽ de Liaison et d'Application des Sources Historiques afin de Çnettoyer la toileÈ des bien trop nombreuses pages web mentionnant que l'”le de Saint-BarthŽlemy n'a pas connu l'esclavageÉ un raccourci sans doute un peu trop rapide des spŽcificitŽs de son peuplement actuel. De telles pages web sont, et il est temps, de plus en plus rares; et si tourmagazine.fr s'est vite ravisŽ, il subsiste nŽanmoins de-ci de-lˆ, et mme localement, quelques textes o ÇSaint-BarthŽlemy n'aurait ainsi pas eu recours ˆ la main d'Ïuvre des esclaves noirs venus d'AfriqueÈÉ ˆ Çgotostbarths.comÈ revient donc la palme et la canne, Žtant propriŽtŽ intellectuelle d'un Žlu de l'ancienne municipalitŽ de Saint-BarthŽlemy : c'est dire le travail qu'il reste ˆ accomplir. Ne surtout pas compter sur les Žlus actuels pour le mener ˆ terme ! Dans ce mme registre, il peut tre utile de revenir ici aussi sur un article relativement rŽcent et particulirement bruyant, au point d'avoir rŽsonnŽ jusque dans les murs du Palais Bourbon au moment de la discussion autour du changement de statut de Saint-BarthŽlemy : ÇUne ”le franaise sans imp™tsÈ, par SŽbastien Chauvin de l'universitŽ de Chicago et Bruno Cousin de Sciences Po Paris, paru dans le Monde Diplomatique (Janvier 2006) et largement repris ailleurs. Un passage avait notamment retenu toute notre attention : ÇEntre-temps, l'abolition de l'esclavage (en 1847) avait donnŽ lieu au dŽpart progressif de la quasi-totalitŽ de la population noire nouvellement affranchie, qui ne possŽdait pas de terres ˆ exploiter. Ce dŽpart en masse permet aujourd'hui ˆ l'office du tourisme de la municipalitŽ d'utiliser comme l'un de ses premiers arguments de vente le fait qu'ˆ Saint-BarthŽlemy Çla population n'est pas mŽtissŽeÈ (quitte ˆ effacer deux sicles d'histoire en affirmant au passage que l'”le n'a jamais connu l'esclavage)È. InterrogŽs sur leurs sources s'agissant de la mise en cause de l'Office du Tourisme de Saint-BarthŽlemy, la rŽponse suivante avait alors ŽtŽ formulŽe par l'un des auteurs : lire la suite sur http://logbook.memoirestbarth.com/st-barth/l-ile-quia-accueilli-plein-d-esclaves/ ële de Nantes, le 4/06/2010 contact : postmaster@ memoirestbarth.comDroit de réponse de Maxime DesouchesOpinion Saint-Barthélemy : «lîle qui a accueilli plein desclaves» Richard LŽdŽe, coskipperdu Figaro MemoireStBarth.com avait participŽ ˆ la Transat ag2r-La Mondiale pourfaire la promotion du site internet du mme nom consacrŽ ˆ la traite nŽgrire, l'esclavage, leurs abolitions et rŽpercussions ˆ Saint BarthŽlemy. MŽcontent de lire une nouvelle fois un article indiquant que l'esclavage n'a jamais existŽ ici, il s'en insurge dans une lettre d'opinion que nous publions ci-dessous.

PAGE 10

SPORTSPARROSEMONDGRÉAUXJSB 16 juin 2010 88011 BEACHVOLLEYAvis ˆ tous les volleyeurs et volleyeuses: beach-volley les mardis et jeudis de 18h30 ˆ 21h sur le site de Saint-Jean ˆ c™tŽ de la piscine territoriale. RUGBYL'assemblŽe gŽnŽrale des Barracudas aura lieu vendredi 25 juin ˆ 18h au club-house du rugby situŽ ˆ c™tŽ de la piscine territoriale. Toutes les personnes intŽressŽes sont les bienvenues.TENNISLe Saint-Barth Tennis Club organise pendant tour l'ŽtŽ (juillet-aožt) des stages pour les enfants ˆ partir 6 ans du lundi au vendredi 9 ˆ 12h. L'inscription est de 100 euros la semaine avec gožter inclus. Des cours seront Žgalement organisŽs pour les enfants de 4 ˆ 6 ans du lundi au vendredi, de 16h ˆ 17h30. L'inscription est de 12 euros la sŽance ou 50 euros la semaine. Renseignements et inscriptions de 16h ˆ 20h au 0590 27.79.81. BEACHTENNISL'ASCCO organise son 4 tournoi de beach-tennis en double samedi 19 juin de 16h30 ˆ 19h pour les jeunes et dimanche 20 juin de 17 ˆ 20h pour les adultes sur les terrains de beach-volley ˆ SaintJean. Inscription sur place et renseignements au 0690.433.133. Le week-end dernier se sont dŽroulŽs les play-off du championnat de SaintBarth de football, qualificatif pour la finale saison 2010. Vendredi soir, l'ASPSB se qualifiait en disposant de l'Amical, 2 buts ˆ 1. Samedi, avec un triplŽ de Zouhir Boubakeur ˆ la 35, 38 et 43 minute, l'ASCCO dŽcrochait son billet pour la finale en venant ˆ bout des Youngs Stars qui avaient ouvert le score. RŽsultat final : ASCCO 3Young Stars 2. La finale ASCCO vs ASPSB se dŽroulera samedi 19 juin ˆ 19h30 au stade de Saint-Jean. CommuniquŽs Finale du championnat de Saint-Bar th de football Ce sera ASCCO vs ASPSB Championnat de Guadeloupe Open de natation 2010 Deux médailles dargent pour le St-Barth NatationLes championnats de la Guadeloupe Open de natation se sont dŽroulŽs le week-end dernier ˆ Basse-Terre ˆ la piscine olympique de Rivire des Pres. Cinq nageurs du Saint Barth Natation Žtaient qualifiŽs pour ces championnats, deux minimes et trois benjamins, accompagnŽs de leur entra”neur Jean Marc Outil et d'un parent, Nathalie Grandjean. Deux bonnes journŽes pour les nageurs du Saint-Barth Natatation qui accŽdaient ˆ douze finales et remportaient deux mŽdailles d'argent: ThŽo Questel sur 200m Brasse et Charlotte Backovic qui battait le record de la Guadeloupe du 50m Dos des 12 ans. Pour son premier championnat, Tainara Terrier a fait un vŽritable marathon entre les sŽries le matin et les finales l'aprs-midi. Minime 1re annŽe, Tainara participait ˆ cinq finales. Elle terminait 5 du 50m brasse, 5 du 50m papillon, 6 sur 100m brasse, 6 du 50m dos et 6 du 100m Dos. Minime 1re annŽe, ThŽo Questel dŽcrochait l'argent sur le 200m brasse et terminait 4 du 50m brasse, 9 du 100m brasse, 23 du 50m crawl et 24 du 100m Crawl. Charlotte Backovic, benjamine 1re annŽe, dŽcrochait donc l'argent sur 50m dos avec ˆ la clŽ le record de Guadeloupe. Elle se classait Žgalement 5 du 100m et 200m Dos, 8 du 200m Crawl, 9 du 50m papillon, 10 du 100m crawl et 13 du 50m crawl. En benjamin 1re annŽe, Valentin Debotte, terminait 8 du 100m dos crawlŽ, 4 du 50m dos, 4 du 50m crawl, 5 du 50m brasse, 5 du 50m papillon et 8 du 100m crawl. David Maxor se classait quant ˆ lui 3 sur 50m dos, 3Ž sur 50m crawl, 4 sur 50m brasse, 4 sur 50 m papillon et 9 sur 100m Crawl. Bravo ˆ ces cinq jeunes nageurs pour leur formidable saison qui s'achvera le 27 juin prochain lors d'une compŽtition ˆ Saint Martin.

PAGE 11

SPORTSPARROSEMONDGRÉAUXJSB 16 juin 2010 88012 Jean-Marc Outil, Hugo Munoz et Patrick Janotta, tous membres du Saint-Barth Triathlon participaient ˆ l'Ironman 70¡3 Hawa• qui s'est courue le 5 juin dernier sur Big Island, prs de Kona. Demi Ironman, ce triathlon est constituŽ de 1,9 km de natation, 90 km de vŽlo et 21 km de course ˆ pied. L'Žpreuve s'est dŽroulŽe dans une mer un peu agitŽe pour la natation, sous un vent fort latŽral pour le vŽlo et sous une grosse chaleur pour le parcours de course ˆ pied dans un golf. 1578 triathltes de 40 pays participaient ˆ l'ŽvŽnement. Premier Saint Barth ˆ couper la ligne d'arrivŽe, Jean-Marc Outil terminait 219 au gŽnŽral et 41 sur 165 dans la catŽgorie des 40-44 ans, bouclant l'Žpreuve en 5h16'50. Ses temps dŽtaillŽs? 28'33 en natation, 2h46'34 en vŽlo et 1h55'51 en course ˆ pied. Finissant en 5h36'32, Hugo Munoz se classait 377 au gŽnŽral et 57 sur 172 chez les 35-39 ans. Ses temps: 36'35 en natation, 2h47'06 en vŽlo et 2h07'41 en course ˆ pied. Enfin, Patrick Janotta arrivŽ 647 au gŽnŽral et 26 sur 68 chez les 50-54 ans bouclait le triathlon en 6h07'06. Ses temps: 43'30 en natation, 3h00'07 en vŽlo et 2h17'14 en course ˆ pied. Debbie Reltien, seule femme de ce demi Ironman se classait 468 au gŽnŽral et 17 sur 77 chez les 40-44 ans en 5h47'53. Anoter que la Guadeloupe Žtait Žgalement reprŽsentŽe par Dominique Outil, le frre de Jean Marc qui terminait 675 bouclant les 70¡3 en 6h09'48 et Tony Lombard, 979, en 6h49'16. Merci ! Le groupe de SaintBarth tient ˆ remercier la famille de Debbie Reltien et Mr et Mme Franck Felix d'Honolulu pour leur formidable accueil et un sŽjour extraordinaire et inoubliable . Epreuve de la course ˆ pied pour Patrick et Jean Marc Debbie Reltie, Dominique Outil, Hugo Munoz, Tony Lombard, Patrick Janotta et Jean Marc Outil participaient ˆ l'Ironman 70¡3 Haw a• qui s'est courue le 5 juin dernier sur Big Island, prs de KonaIronman 70¡3 Hawa•Trois Saint Barth au dŽpart TARIFS 1 an 6 moisGuadeloupe125  69  Martinique 125  69  MŽtropole125  69  Europe (CEE)168  92  U.S.A.168  92  Canada168  92   ABONNEZ-VOUS! Restez en contact avec Saint BarthŽlŽmy. Recevez chaque semaine, par avion, o que vous habitiez, votre exemplaire du "Journal de St. Barth" Nom : Adresse : C. Postal:Ville : Pays : email : Le Journal de St.Barth B.P. 602, 97098 St-Barthélémy cedex Tél : 05.90.27.65.19 / Fax : 05.90.27.91.60.E-mail : journalsbh@wanadoo.fr Ci-joint chèque ou mandat de :

PAGE 12

ANNONCES LEGALESJSB 16 juin 2010 88013 ACGEP, Houy MichleMODIFICATION STATUTAIRELa sociŽtŽ ˆ responsabilitŽ limitŽe Ç S.A.R.L. SOFRA È au capital de 8000 euros Ð St Jean CarŽnage Ð 97133 Saint BarthŽlemy Ð Siret : 442 405 700 000 26 Par dŽlibŽration en date du 10 dŽcembre 2009, l'assemblŽe extraordinaire des associŽs ˆ dŽcidŽ du changement du sige social et a modifiŽ l'article 4 des statuts comme suit : sige social : les terrasses de St Barth St Jean Ð 97133 Saint BarthŽlemy Il a ŽtŽ procŽdŽ ˆ la modification corrŽlative des statuts. REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMYTRAVAUX PREPARATOIRES EN VUE DE LA RECONSTRUCTION DU PONT DE LORIENTMAPA, procŽdure adaptŽe ANNONCE LEGALE Ma”tre d'ouvrage : COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY BP 113 GUSTAVIA 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX Tel : 05 90 29 80 40 / Fax : 05 90 27 71 77 Ma”tre d'oeuvre : COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES BP 113 GUSTAVIA 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX Tel : 05 90 29 80 37 / Fax : 05 90 29 87 77 1 DENOMINA TION DE L 'ORGANISME QUI P ASSE LE MARCHE: Ma”tre d'Ouvrage : CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy B.P. 113 Gustavia 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX Tel : 05 90 29 80 37 / Fax : 05 90 29.80.37 2 PROCEDURE DE P ASSA TION : MAPA : MarchŽ passŽ selon procŽdure adaptŽe conformŽment ˆ l' article 28 du Code des MarchŽs Publics. MarchŽ en lot unique 3 OBJET DU MARCHE : Le marchŽ consiste en la rŽalisation des travaux prŽparatoires en vue de la reconstruction du Pont de Lorient. Il comprend notamment : La dŽmolition et reconstruction de la voirie et trottoirs nŽcessaire au passage des rŽseaux. La dŽmolition et reconstruction des murs bŽton armŽ et murets pierres nŽcessaire au passage des rŽseaux. La fourniture et pose de rŽseaux AEP Fonte et PVC biorientŽ diamtre 300 et 150 pour passage de la ravine et raccordements aux rŽseaux existants, vannes, pices, ventouses, chambre de vanne,É La rŽalisation de sondages sur rŽseaux EDF pour localisation La pose de fourreaux tŽlŽphoniques 4 LIEU D'EXECUTION ET DELAI : Route Territoriale N¡209 au lieu dit LORIENT Travaux prŽvus ˆ compter de Juillet 2010 pour une durŽe de 2 mois (hors rŽception hygiŽnique) 5 V ARIANTES : Les variantes et options sont acceptŽes sur prŽsentation d'un justificatif technique. Toute variante rŽduisant le dŽlai d'intervention et la gne occasionnŽe par les travaux sera considŽrŽe. 6 DA TE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : Le 25 juin 2010 ˆ 17 h 7FORME JURIDIQUE DU TITULAIRE : Candidat individuel ou groupement d'entreprises solidaires 8 PROCEDURE D'ENVOI OU DE DEPOT DES OFFRE S : Les offres devront parvenir soit : Par voie postale en recommandŽ avec accusŽ de rŽception ou, DŽposŽes ˆ l'H™tel de la CollectivitŽ, Direction des Services techniques Territoriaux contre rŽcŽpissŽ. Adresse : Monsieur Le PrŽsident de SAINT-BARTHELEMY Direction des Services Techniques Territoriaux B.P. 113 Gustavia 97098 SAINT-BARTHELEMY CEDEX 9 CRITERES DE SELECTION DES CANDIDA TURES : Conformes ˆ l'article 52 du CMP : Garanties et capacitŽs techniques et financires (moyens en personnel et matŽriel, qualification ou Žquivalence, chiffres d'affaires) RŽfŽrences professionnelles (rŽfŽrences pour des prestations similaires) 10 CRITERES DE SELECTION DES OFFRES : L'offre Žconomiquement la plus avantageuse sera apprŽciŽe en fonction des critres de choix dŽfinis ci-dessous et suivant la pondŽration indiquŽe : Valeur technique se rapportant au mŽmoire justificatif (20 %) DŽlais (30%) Prix des prestations globales (50 %) 11 JUSTIFICA TIONS A PRODUIRE QUANT AUX CAP ACITES ET QUALITES DU CANDIDA T Les entreprises auront ˆ produire, en mme temps que leur offre, un dossier comprenant les pices suivantes : Lettre de candidature (LC) modle DC4. dŽclaration du candidat DC5 et DC6 certificats et attestations des administrations comptables et organismes chargŽs de l'assiette et du recouvrement des imp™ts et de ses cotisations, ou copie de l'Žtat annuel (DC7) des certificats prŽcitŽs. attestations d'assurance de RC et pour toutes garanties professionnelles. une fiche de renseignements de l'entreprise mandataire en cas de groupement comportant la forme et le capital social, l'adresse du sige ainsi que la (ou les) personne(s) habilitŽ(es) ˆ signer le marchŽ. RŽfŽrences de l'entreprise pour des prestations similaires, si possible Niveau d'encadrement technique spŽcialisŽ en matire de construction, en particulier le nombre d'ouvriers pour l'exŽcution des travaux. Liste du matŽriel qui sera mis en service sur le chantier. Un mŽmoire de prŽsentation gŽnŽrale de l'organisation du chantier. Un programme d'exŽcution de l'ouvrage dans le temps imparti Le phasage envisagŽ pour l'exŽcution des travaux et notamment au niveau des fermetures de chaussŽe et des coupures d'eau. Acte d'Engagement džment rempli et signŽ CCTP džment paraphŽ et signŽ CCAP džment paraphŽ et signŽ Bordereau de Prix Unitaires signŽ Devis Quantitatif signŽ Une note sommaire indiquant les principales mesures prŽvues pour assurer la sŽcuritŽ, l'hygine et les conditions de travail sur site 12V ALIDITE DES OFFRES : 90 jours. 13UNITE MONET AIRE : EURO 14 MODE DE FINANCEMENT : Financement propre 15 RENSEIGNEMENTS : Renseignements Administratifs et Techniques : Sophie OLIVAUD, Direction des Services Techniques Territoriaux TŽl : 0590 29-80-37 Fax : 0590 29-87-77 16 DA TE D'ENVOI AUX PUBLICA TIONS : 14 juin 2010 Le PrŽsident, Bruno MAGRAS MARCHƒS PUBLIC VIE DES SOCIƒTƒS The Best Selection of Villas in St BarthReal EstateVilla RentalsVilla Management Agence ImmobilireLocation de VillasGestion de VillasSale Vente contact : estate@icietlavillas.com Rental Location contact : rental@icietlavillas.comPh : 05.90.27.78.78 Ð Fax : 05.90.27.78.28 ou 27.72.72rue Samuel Fahlberg Ð Gustavia 97133 Saint-BarthŽlemyVisit our villas on / Visitez nos villas sur :www.icietlavillas.com

PAGE 13

881A vendre Urgent Hyundai GET Année 2007 … TBEG Vignette Ok … Prix 5500 euros à débattre Contact 06 78 51 19 33 (entre 12 et 14h) 881-Vends Suzuki SX4 Boite auto 4x4 Déc. 2006 22.000km TBE … 9500 euros … Tél. : 06 90 73 77 85 880AV Terios Pneus neufs, repeinte il y a un an, facture dentretien, TBE, CT + vignette OK 4000 euros. Tél. : 06 90 65 10 32 880AV Suzuki Samouraï. Fact dentretien Pneus très bon état CT + Vignette OK 1500 euros. Tél. : 0690 65 10 32. 880-A Vendre Sea Pro 238 Wa (1 Cabine), Année 2009. Moteur Verado 6 Cylindres 275 Cv (50h). Immatriculation Française. 38 000 euros. Tel 0690 64 65 43. A VENDRE Aqua sport de 17'' avec remorque. moteur Yamaha 85 CV révisé. Bon état général renseignement au 0690.30.25.14 881Société à St-Barthélémy recherche JH pour emploi CHAUFFEUR-LIVREUR, pour les mois de Juillet et Août 2010. Permis B exigé. Pas sérieux s'abstenir. Tél. : 0590 27 60 10 880-Cabinet dexpertise comptable cherche collaborateur pour effectuer de la saisie comptable. Formation en comptabilité exigée. Veuillez nous contacter au 05 90 27 52 17 ou nous envoyer votre lettre de candidature et CV par mail à ggsb@wanadoo.fr LAjoe rech pour la rentrée prochaine un professeur pour son école de danse . Se présenter à lAjoe le mercredi et le samedi de 15h30 à 17h30. Contact alaingreaux@wanadoo.fr Tél: 0590 2776 60 ou 0690 652305 ou 0690 46 71 05 881Cherche heures de ménage travaux dentretien maison jardinTél. : 06 90 73 77 85 ou mvsaintbarth@orange.fr 881Vends ensemble salle de bains : bandeau lumineux, miroir avec tablettes, 2 vasques, meubles bas (4 portes et 3 tiroirs). Le tout 500 euros. Tél. : 06 90 54 74 40 880Jolie studio à louer à lannée … Tél. : 06 90 67 05 37 881-A louer studio très joliment meublé, machine linge, terrasse vue mer, petit jardin privatif dans résidence calme piscine, Loyer 1500 euros / mois + eau et électricité. Tél. : 06 90 61 33 76 ou 05 90 27 77 78 881Loue studio meublé Loyer 1000 euros /mois (Charges comprises) libre 1erjuillet Pas sérieux sabstenir Tél. : 06 90 73 06 53. 879Loue à lannée plusieurs appartement à Gustavia. tél. : 05 90 29 71 74 862-Loue garage pour stockage à Gustavia … 600 euros/mois. Contacter Agence Ici et Là 0590 27 78 78 Looking for Monthly Villa Rental Dec. 1, 2010May 1, 2011. 2 rooms, 2 Baths, pool, modern. Know St Barts well--prefer St Jean area but open to any location with good view. I am friend of St Barts 25 years. Contact Ron Federici US (703) 9638861 or DRFEDERICI@aol.com 882Vends fonds de commerce à Gustavia, Bail 3/6/9 bien placé, Petit loyer, 110.000 euros. Tél. : 0690 770 070. 881Vds Bail commercial 3/6/9 à la Villa Créole, 80m2 + grande réserve. 160.000 euros à déb.Tél.: 0690 54 81 14 0590 29 15 12 865-A vendre, charmante villa de deux chambres et piscine située à Toiny, entièrement rénovée dans un style contemporain. Elle bénéficie d'une vue magnifique et imprenable sur l'océan ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 A vendre, terrain constructible situé sur les hauteurs de Lurin avec une vue imprenable en direction de Shell Beach et au loin sur St Martin. Vendu avec un permis de construire pour une villa de deux chambres. Très bonne opportunité pour générer des revenus locatifs St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 AV, villa de trois chambres et piscine située sur les hauteurs de Gd Cul-de-sac. Elle offre une belle vue sur le lagon. Permet une grande liberté dextension et de rénovation pour la réalisation dune très belle propriété ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 Demandes de locations Automobiles PETITESANNONCESJSB 16 juin 2010 88014 AVISDEREMERCIEMENTSSuite aux nombreuses marques d'affection, de soutien et d'assistance que vous nous avez tŽmoignŽ aprs le dŽpart de notre Žpouse, mre, grand-mre, soeur, Sylviane Aubin, survenu le 28 mai 2010, nous tenions ˆ vous remercier chaleureusement. Nous remercions Žgalement le pre KazŽ et les religieuses ainsi que Nicole et Christiane. Elle laisse un vide immense, mais des souvenirs impŽrissables. Sa famille AVISDEREMERCIEMENTSÇLes morts sont invisibles mais non absentsÈ Suite au dŽcs de Monsieur Vianney GrŽaux survenu le 9 juin 2010, son Žpouse Ginette, ses deux filles, Malika et Valentine, ainsi que toute la famille, tiennent ˆ remercier les docteurs Gilles Alayrangues et Hamid Kerfah, madame Nicole Cointre, l'ensemble du personnel de l'h™pital IrŽnŽe de Bruyn, le pre KazŽ, les religieuses, madame Gumbs, la chorale, monsieur Eddy Galvany et vous tous, si nombreux, amis et familles, qui nous avez apportŽ votre aide et votre rŽconfort tout au long de cette douloureuse Žpreuve. Vianney, tes ÇGood Morning Bonjour È continueront ˆ rŽsonner dans nos coeurs chaque jour. Monsieur BENNYGRAND VOYANT MEDIUMrŽussit dans tous les domaines par la grandeur de sa compŽtence il vous aidera ˆ rŽsoudre tous vos problmes, mme les plus dŽsespŽrŽs :amour,retour immŽdiat de l'tre aimŽ,chance aux jeux,dŽsirs sexuels, protection contre les mauvais sort etc ...POUR TOUS RENSEIGNEMENTS APPELERle0690 12 03 91 ou00599 554 28 59DŽplacement possible

PAGE 14

GARAGEHENRIGREAUXCOLOMBIERTƒL: 05 90 27 77 67 ƒCHAPPEMENTÐ AMORTISSEUR SBEGENTREPRISE GÉNÉRALE DU BTPGROSOEUVRE CHARPENTE COUVERTURE MENUISERIETÉL: 05.90.51.15.85 … FAX: 0590.279.917sbegsaintbarthentreprisegenerale.com AVOTRESERVICEJSB 16 juin 2010 880 MƒDECINS GƒNƒRALISTES Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 Husson Bernard05.90.27.66.84 Husson Chantal05.90.27.66.84 Kypriotis Patrice05.90.51.16.59 Maury Philippe05.90.27.66.50 Rouaud Pierre05.90.27.64.27 Tiberghien Yann Eugne05.90.29.71.01 Weil Edgar05.90.27.62.40 Worthington Theophilus05.90.27.66.50 Acuponcteur/HomŽopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01 GŽriatre : Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 HomŽopathe/OstŽopathe : Worthington 05.90.27.66.50 MƒDECINS SPƒCIALISTES Chirurgien : Grasset Daniel05.90.27 81 60 GynŽcologue : Bordjel Patrick05.90.27.68.78 Maladie appareil digestif : Vassel Bernard05.90.87.90.92 Psychiatre : Berthier-Bica•s Marie-Claude05.90.97 60 07 Ophtalmologistes: Cals Jean-Paul05.90.87 25 55 Delaplace Yves05.90.23 59 81 Pallas Alain05.90.87 25 55 Rident VŽronique06.90.41.93.9205.90.51.10.90 Oto-rhino-laryngologiste Ð Chirurgie de la face et du cou De Lanversin Hubert06.90.73.09.02 Rhumatologue/mŽdecin ostŽopathe Vuala Catherine05.90.29.61.89 Stomatologue : Chlous Franois05.90.27.87.31 CABINETS DENTAIRES Achache Joseph05.90.52.80.32 Chlous Franois05.90.27.87.31 Mangel Marc05.90.27.73.48 Maze Marie-Laurence05.90.27.65.95 Redon Dimitri05.90.27.87.28 Vergniault Pascal05.90.29.86.08 AUTRES PROFESSIONS DE SANTƒ A.U.D.R.A. 05.90.29.27.65 Chiropracteur : Klein GŽrard06.90.64.87.40 Infirmiers-Infirmires : BarbŽ Sophie 05.90.27.67.5506.90.62.28.29 Benoit HŽlne06.90.41.88.27 Briscadieu Christophe06.90.48.63.69 Cardon Isabelle06.90.62.90.10 Dechavanne VŽronique06.90.71.83.63 Febrissy GrŽaux Corinne06.90.59.81.67 Melinand CŽcile06.90.37.27.42 Meyer Marie-Jo06.90.73.93.94 Rillot Brigitte05.90.27.72.4906.90.49.87.29 Masseur-KinŽsithŽrapeutes : AndrŽ Sandrine05.90.87.20.09 Bertin Guylne05.90.27.81.32 DanielArnaud Marie06.90.53.44.88 Dumergue Cyril05.90.27.67.86 Godfrin FrŽdŽric05.90.27.67.86 Jourdan VŽronique05.90.29.72.42 Klein GŽrard06.90.64.87.40 Maingard Bernadette05.90.27.81.32 Marchesseau Christophe05.90.29.48.10 Sorrentino Jean Christophe06.90.71.53.57 Van Hove FrŽdŽric05.90.27.76.37 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 Orthophoniste : Bouyer Christine05.90.27.88.29 OstŽopathe : Minguy Benoit06 90 71.36.15 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 PŽdicure Podologue : Boutiller Dominique05.90.29.24.26 Psychologue : Ardil-Brinster Monique05.90.51.14.40 Chard-Hutchinson Aline06.90.71.05.31 PsychothŽrapeute M.Laure Penot05.90.52.00.55 PHARMACIES Pharmacie de l'aŽroport05.90.27.66.61 Pharmacie Saint-Barth de Gustavia05.90.27.61.82 Island Pharmacie ˆ St-Jean05.90.29.02.12 LABORATOIRE D'ANALYSES : 05.90.29.75.02 RADIOLOGIE: Centre du Wall House05.90.52.05.02 VƒTƒRINAIRES Kaiser Alexandre05.90.27.90.91 Lhermitte Julie05.90.27.89.72 Maille Jean-Claude05.90.27.89.72 LEJOURNALDESAINT-BARTHLes Mangliers B.P. 602 97098 St-BarthŽlemy cedexI I S S S S N N : : 1 1 2 2 5 5 4 4 0 0 1 1 1 1 0 0 T T Ž Ž l l . . : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 6 6 5 5 . . 1 1 9 9 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 9 9 1 1 . . 6 6 0 0 journalsbh@wanadoo.fr www.journaldesaintbarth.comE E d d i i t t e e u u r r : : S.a.r.l. Société de Presse Antillaise G G é é r r a a n n t t e e e e t t d d i i r r . . d d e e l l a a p p u u b b l l i i c c a a t t i i o o n n Avigaël Haddad R R é é d d a a c c t t r r i i c c e e e e n n c c h h e e f f Pierrette Guiraute R R é é d d a a c c t t i i o o n n Rosemond Gréaux C C o o m m m m e e r r c c i i a a u u x x Ange Patureau,Avigaël Haddad I I m m p p r r i i m m e e u u r r Daily Herald N.V.Dépôt légal à chaque parution. Le Journal de St-Barth décline toute responsabilité sur les annonces publiés. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, publicités publiés dans le journal i i n n t t e e r r d d i i t t e e s s sans notre autorisation écrite. NUMÉROSUTILES CROSSAG(SAUVETAGEENMER)05.96.70.92.92 GENDARMERIE05.90.27.11.70 POLICEDEL'AIRETAUXFRONTIéRES05.90.29.76.76 POLICETERRITORIALE05.90.27.66.66 HïPITAL05.90.27.60.35 POMPIERS18 OU05.90.27.66.13 MƒDECINDEGARDE15 OU05.90.90.13.13 HïTELDELACOLLECTIVITƒ05.90.29.80.40Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 ˆ 12h00 et de 13h30 ˆ 17h00 sauf le mercredi de 7h30 ˆ 12h30ETATCIVILNumŽro d'urgence week-ends et jours fŽrŽs06.90.33.12.75 SOUS-PRƒFECTURE05.90.27.64.10 RƒSERVEMARINE06.90.31.70.73 DISPENSAIRE05.90.27.60.27 Vous tes ARTISANRŽfŽrencez-vous dans cette pageË UN PRIX TOUT DOUXContactez nous au 05 90 27 65 19 SANTÉ15 Anse des Cayes Tél 05.90.27.67.78 … Fax 05.90.27.68.15 STORES EXTÉRIEURS ET INTÉRIEURS, TOILE SUR MESURE SudokuUne grille de sudoku est divisŽe en 9 lignes, 9 colonnes et 9 carrŽs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres de 1 ˆ 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par ligne, par colonne et par carrŽ de 3x3 cases. Vous devriez rapidement rŽussir vos premires grilles. Bon jeu ! Retrouvez la solution dans notre prochain numŽro www.sudokustar.fr MENUISERIE SUR MESURE AMEUBLEMENT ESCALIER CUISINE E E T T U U D D E E P P E E R R S S O O N N N N A A L L I I S S ƒ ƒ E E G G R R A A T T U U I I T T E EM MA A R R I I G G O O T TÐ Ð 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 7 7 6 6 . . 2 2 1 1sbmenuiserie@wanadoo.fr Sudoku Solution du prŽcŽdent numŽro ARTISANPetits Travaux Menuiserie, Peinture, Placo Petites élec. et plomb., Travaux Divers Olivier Courroux 0690 75.59.24 Housekeeping 0690 75.79.30