Citation
Journal de Saint-Barth

Material Information

Title:
Journal de Saint-Barth
Place of Publication:
Saint Jean, Saint Barthelemy
Publisher:
Journal de Saint-Barth
Publication Date:
Language:
French

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
Copyright Journal de Saint-Barth. Permission granted to University of Florida to digitize and display this item for non-profit research and educational purposes. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder.

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
















0690,N64682
FLAMANDS


L'AGENCE
iT IANTH REAL DEBATE


CMI
Claudine Mora
AGENCE IMMOBILIRE
REAL ESTATE


CONSEIL
IMMOBIIER

S.N.P.I.

Les Mangliers
Saint-Jean
97133 St-Barthlemy
Tl: 05.90 27 80 88
Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr


L- ;! -'X


ouvert de 9h/13h
15h/19h
du lundi au samedi
Espace du Centenaire
G.:stavia
___ Tl.: 05 90 52 20 91


N0872 Jeudi 22 avril 2010



LE JOURNAL
Tl:0590 276519 -Fax:0590279160 uE SAINT B ARTH
www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr DE I T ARTH
ISSN : 1254-0110


EVACUATION SANITAIRE
URGENTE
a partir de 263e
mn Les Mangiers St Jean
Les seuls St Barth 0590 52 02 71
Blue assurancesTm


V N 1 f.. [,, -f'," C N, G E RA 'N U
A 1, A' P V 1 A l-,


......... .... -- ------ -
S 1 B A R t H






Page
Missing
or
Unavailable





1mu:B- 2 a l 1 82T


Perturbations ariennes

Retour la normal prvu dans le week-end


Selon le Cttsb, 55 vacanciers
seraient rests bloqus Saint
Barth la suite de l'ruption
d'un volcan au glacier Eyjafjalla-
jokull en Islande qui a entran
d'importantes perturbations du
traffic arien. Ces vacanciers,
contraints d'allonger leur sjour,
se sont vus proposer des amena-
gements tarifaires par les hte-
liers qui ont, soit appliqus un
tarif prfrentiel, relog les
clients dans des chambres moins
chres ou offers la taxe de
sjour, alors que paralllement,
les sjours de vacanciers de la
dernire zone des vacances de
Pques taient partiellement
annuls. Le Cttsb devait faire le
point en fin de semaine sur l'im-
portance de ces annulations.
Le nombre de 55 tourists blo-
qus, fruit d'une enqute auprs
des htels, ne tient pas compete
du nombre de residents qui
comptaient se rendre en Europe
et qui n'ont pas pu. Selon le
directeur de l'aroport, Fabrice
Danet, aprs une enqute auprs


des companies desservant Saint
Barth, ce seraient ainsi 30 40%
des passagers qui ont renonc
leur dpart de St Barth durant la
mise en place de la zone de pro-
tection aronautique sur toute
l'Europe, passagers destination
de Juliana, mais aussi charters
vers Antigua pour ceux qui voya-
gent avec British Airways ou Vir-
gin Atlantic sur Londres.
Lundi soir, le dlgu regional
d'Air France pour les Iles du
Nord confiait par ailleurs notre
consoeur du Plican qu'environ
700 passagers n'avaient pas pu
prendre l'avion suite l'annula-
tion des quatre vols Air France
durant la fermeture des aroports
parisiens.
Selon des sources gouvernemen-
tales, un total de 14.620 person-
nes auraient t bloques par les
retombes du nuage venu d'Is-
lande, dans les quatre dparte-
ments d'outre-mer, 5.500 La
Runion, 3.500 en Guadeloupe,
4.500 en Martinique et 1.120 en
Guyane.


Retour la normal
dans le week-end
Alors que l'espace arien franais
est entirement rouvert depuis
hier mercredi, le retour des der-
niers tourists vers la mtropole
va encore prendre quelques jours.
A l'image par example, de Bruno
Gazzotti, invit du Festival du
Livre, prvu de partir lundi, don't
le billet a t reprogramm pour
dimanche, avant d'tre avanc
vendredi. Clauses commercials
obligent, les passagers bloqus
don't les vols ont t annuls ne
sont en effet pas prioritaires et
aucun vol de rattrapage ne peut


tre programm par des compa-
gnies surcharges de travail.
Dans un communique de press
mis lundi, Air France a indiqu
avoir mis en place des measures
commercials. La compagnie
propose ainsi aux passagers la
possibility de reporter son voyage
en changeant la date ou la desti-
nation sans frais jusqu'au 15 juin
2010 ou de se faire rembourser le
billet en se rendant en priority au
point de vente o le billet a t
mis ou, sur le site Internet de la
compagnie www.Airfrance.gp
rubrique Aide et contact.


Faits divers

SURPRISE PAR LA FEMME DE MNAGE
ALORS QU'IL TENTAIT DE CAMBRIOLER
UNE VILLA
Mercredi 14 avril, les gendarmes ont procd
l'interpellation d'un jeune homme de 19 ans
Flamands qui venait de tenter de cambrioler une
villa du quarter. Mis en fuite par la femme de
mnage qui se trouvait l'intrieur, il a t inter-
pell quelques minutes plus tard... alors qu'il dor-
mait sur son scooter Arrive il y a peu de temps
sur l'le sur la suggestion d'un de ses amis, il tait
sans emploi ni domicile fixe. 22 grammes de can-
nabis ont t retrouvs sur lui lors de sa garde--
vue l'issue de laquelle il s'est vu remettre une
convocation comparatre devant le tribunal cor-
rectionnel. Il y rpondra de deux dlits : le pre-
mier concern la tentative de cambriolage, le
second, la detention et l'usage de stupfiants.

Outrage aux gardes de la reserve
IL COMPARATRA DEVANT
LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL
L'action s'est passe dimanche 4 avril, lors du
week-end de Pques. Un plaisancier aurait invec-
tiv les deux gardes asserments de la reserve
naturelle qui lui reprochaient d'avoir mal amarr
son bateau sur une des boues de Gros Ilet. Mais
plutt que de modifier les amarres, le plaisancier
se serait alors mis les insulter et leur faire des
doigts d'honneur, avant de quitter les lieux.
Rgulirement pris parties, les deux gardes et le
president de la reserve ont dcid de porter
plainte. Entendu par les gendarmes, l'auteur pr-
sum des faits a nie avoir fait des gestes dplacs.
Le procureur ayant dcid de poursuivre, il est
convoqu devant le tribunal correctionnel le 10
juin prochain.


ST BARTH ELECTRONIQUE

PROMOTIONS SUR LES BAGAGES

k d9oELSEV.


INSOLITE : ILS ONT TOUT ESSAY
Pour tenter de rejoindre la mtropole ou venir ici, ils ont tout
tent : prendre des hlicoptres pour des bases ariennes per-
mettant de dcoller vers des aroports internationaux du sud
de l'Europe don't l'espace arien est rest ouvert et ainsi se ren-
dre aux Etats unis, puis aux Antilles. Ou faire le chemin en
sens inverse. Mais plus insolites sont ces demands faites
auprs d'une compagnie maritime qui dispose de cabines cargo
et peut ainsi prendre des passagers pour une traverse transat-
lantique de 9 jours...












iCBl

C3 I
I r


La

m


Mu.
m E.
slll^

ul ^^


1k

li1


m
E
o










0 m
3 w



flm


in- 3
g- o
*g 0=

l -is


ac





ce







Co
tu
10
a:


e
j-
3
53
60


I
21

ie

c'


Co

u
a.
3


n


"I "' ^
*.s. a


I,
i, .
i


n rfru -






t-. ^'^^#
. ...- .. S-i o '.
" *- '_- ^. :'
*AC.,I r r I-l 'I rl^ : ".: r


Dix printemps... a se fte Anniversaire oblige, le cru
2010 de la Transat AG2R-La Mondiale est bien celui de
tous les superlatifs : un casting de rve pour un plateau en
or massif, un parcours revu et corrig avec un passage
oblig et une marque respecter La Palma aux Cana-
ries. Tous les ingredients sont runis pour prserver le sus-
pense tout au long des 3 890 miles du parcours. De quoi
faire le bonheur du public et maintenir les terriens en
haleine. Pour preuve, la fte populaire a battu son plein
sur les quais de Concarneau servis par un soleil gnreux
digne de Saint Barth. Tour d'horizon et revue des troupes
d'une dition sensations dj trs riche en motions !


La rgate armes gales et
couteaux tirs sur l'Atlanti-
que est lance. Dimanche der-
nier (18 avril) 14 heures, les
50 marines runis sont entrs
dans le vif du sujet. Ils et elles
ont rejoint le cockpit de leur
Figaro Bnteau de 10 mtres
de long pour aller livrer la
plus belle des rgates
chelle de l'ocan.


Six ttes d'affiche
L'enjeu est de taille comme
en tmoigne la presence
massive des plus fines lames
du circuit, bien dcides
fter le dixime volet de
cette preuve XXLarge avec
tous les gards ds son
rang. Ainsi, jamais autant
d'anciens vainqueurs ne


s'taient donn rendez-vous
sur une mme ligne de
dpart. De Jean Le Cam,
sacr en 1994, Armel Le
Clac'h et Nicolas Troussel
en 2004 rpartis sur deux
bateaux, Kito de Pavant en
2006, en passant par les
actuels tenants du titre, Lau-
rent Pellecuer et le smillant
Jean-Paul Mouren qui ne
font galement plus cause
commune : tous sont reve-
nus pointer leur trave avec
la ferme intention de raliser
le double. Tous ces naviga-
teurs de talent, qui ont crit
parmi les plus belles pages
de cette transat au niveau
d'exigence jamais dmenti,
rvent de dcrocher la tim-
bale et de signer un exploit
encore jamais ralis.


Trois doubles
mixtes
Pour autant, c'est sans computer
avec tous les autres, les asso-
ciations des skippers qui ont
plus d'un tour dans leur cock-
pit pour donner la rplique et
jouer les premiers rles sur
cette dition anniversaire. La
grille de dpart announce la
couleur : il y aura bien de
l'animation dans l'air ocani-
que Au rayon des tandems
qui promettent de fonctionner
et de faire parler l'cume, il y a
l'embarras du choix. D'abord,
il y a les trois doubles mixtes
qui ne manquent certainement
pas de charme. Ils rassemblent
les trois drles de dames enga-
ges sur les rangs. Jeanne Gr-
goire est de retour. La jeune
maman a repris la barre de son


Banque Populaire et retrouv
son quipier prfr en la per-
sonne de Grald Vniard.
Quant sa complice de transat
en double, Sam Davies, elle
joue la parties bord de Savol
avec son chri dans la vie,
Romain Attanasio. Enfin, bien-
venue la jeune Luce Molinier
qui part galement en mer avec
son homme, Bertrand Castel-
nerac. De quoi faire des tin-
celles bord du joli BcomBio.

Duos de choc
pour dix bougies
Au chapitre des duos de choc,
la liste s'allonge. Comme tou-
jours la Transat AG2R rassem-
ble les meilleurs : les favors
sont lgion et les grants d'un
suspense haletant. Des paires
de marines hors pair, il y en a...


la pelle Citons les Yann
Elis et Jrmie Beyou (Gn-
rali-Europ Assistance), les Gil-
das Morvan et Bertrand de
Broc de Cercle Vert, les Eric
Drouglazet et Laurent Pelle-
cuer (Luisina), ou encore les
Bernard Stamm et Gildas
Mah de Chemines Poujou-
lat. bord de ces monotypes,
tourdumondistes et virtuoses
du grand large s'associent
des experts de la srie pour
former des duos de gros bras
et de durs cuire.
L'ocan n'a plus qu' bien se
tenir : du beau monde s'est
bel et bien runi pour souffler
les dix bougies d'une transat-
lantique qui n'a plus faire la
preuve de son succs. Faites
entrer les artistes !


22


% / j


/4//5


.i.% ssrw tuitk mru, p
/ L: "y o , d! 2 o_,0

~a my il. f ,iQ


it j -f. w piii .i 'i
*ja^lf.rj i^ ll
jL^f't ^ m;*^'


;1' T:':!L5~L;


Baptme du Figaro Concameau- Saint
Barth le 15 avril : C'est Charlotte Yan,
reine des Filets Bleus, qu 'est revenue l'hon-
neur de briser la bouteille de champagne.
Au course de la crmonie, Andr Fidelin,
maire de Concameau et Michel Magras,
vice-prsident de la collectivit d 'Outre-
mer de Saint-Barthlmy ont nouveau
pris l'engagement de sauter l'eau si les
skippers du Figaro Concameau Saint
Barth terminaient sur le podium.

Rgis Pain remettant un prix Jean Paul
Mouren et Paul Meilhat (Groupe Snef

Le baptme du bateau
MemoireStBarth.com a eu lieu la veille du
dpart 17h33... comme le numro 33 du
Figaro. Ce sont les enfants respectifs des
deux skippers -Richard Lde et Christo-
phe Lebas- qui en sont les parrains. La
Jl, 1. 'i de la Cem afourni le rhum du
baptme.


,


. go







Le point sur la course

la bonne heure, c'est dj la valse des leaders !


I, i , 1 ,i n, iit Barth sur le stand de la CEM install dans
le village de dpart de la Transat ag2r La Mondiale,
Concameau.


r
Aprs presque trois jours de course, les classements se sui-
vent et s'accordent sur une seule chose : c'est ultra serr !
La valse des leaders en tte en tmoigne volontiers. Des
redoutables Yann Elis, Jrmie Beyou (Generali-Europ
Assistance) aux actuels locataires des avant-postes, Kito de
Pavant et Sebastien Audigane (Groupe Bel), en passant par
le duo d'outsiders form par Antoine Koch et Joseph Brault
(Gaspe 7) : a joue des coudes et de l'trave dans les pre-
miers rangs.


Beaucoup de monde et soleil radieux pour le dpart de la
Transat dimanche 18 avril.


mil


Save The Rich ? Cherchez l'erreur... Sur les quais de Concar-
neau, ils ne passaient pas inaperus. Avec leur monotype la
livre tendance chaussettes enjacquard et leur grand voile estam-
pille d'un logo tape l'oeil (un gros dollar affubl d'un cigare),
YannickBestaven et Christophe Bouvet nous ont apport la preuve
qu 'ils n 'ont rien perdu de leur sens de l'humour Sous leur nom de
course de Save The Rich, ils disent dfendre, non pas les gros
comptes en banque, mais les valeurs quifont la richesse humaine,
telles la gnrosit ou la solidarity. Voil qui nous rassure. Allez
les riches... pourvu donc qu 'ils s'enrichissent!


Le cap Finisterre laiss der-
rire et dans des conditions qui
prennent du coffre et rappel-
lent que cette transat reste un
morceau de bravoure, la lutte
se fait plus intense. Fidles
leur reputation de grands com-
ptiteurs, les navigateurs
embarqus dans l'aventure ne
cdent rien et se chamaillent,
au large des ctes portugaises,
le moindre lopin de mer avec
intensity et beaucoup de
convictions.

Saint Barth extreme
Mercredi, la flotte rpartie
d'Ouest en Est sur 80 miles,
au gr des options, reste relati-
vement groupe en terms de
distance au but.
D'un extreme l'autre, les
deux reprsentants de Saint
Barth se cramponnent leurs
divergences ; Miguel Danet et
Damien Cloarec (Concameau
- Saint Barth) ouvrant la
parenthse au large et Richard
Lde et Christophe Lebas


(MemoireStBarth.com) la fer-
mant toujours au plus prs de
la terre. En queue de flotte et
au plus prs de la pninsule
ibrique, les dissidents de
MemoireStBarth.com sem-
blent vouloir se recaler.
droite toute et cap l'ouest, les
deux compares du bord qui se
sont distingus depuis le coup
d'envoi sur une route sud affi-
chaient mercredi soir prs de
90 miles de retard au comp-
teur. Eux aussi prennent dsor-
mais le large...

Un joyeux bordel
Tout ce joli petit monde pro-
gressait mercredi sous l'in-
fluence d'un minimum
dpressionnaire avec l'arrive
imminent d'un front pluvio-
orageux qui va nettement
ralentir leur progression vers
le Sud. Aprs les conditions
de demoiselles du dpart,
aprs une premiere journe
favorable la glisse sous spi
dans un flux d'est soufflant
jusqu' 20 nouds, les concur-
rents ont affal les spis et pro-
gressent dsormais sous


gnois, le long des ctes por-
tugaises dans des conditions
de plus en en plus instables.
Dans un second temps -der-
rire cette degradation ora-
geuse- le vent faiblira nette-
ment. Une volution qui tra-
duira la proximity du centre
de dpression, a indiqu Pas-
cal Scaviner de Meteo
Consult. Un vrai casse-tte
pour Nicolas Troussel (Crdit
Mutuel de Bretagne), un
sacr bazar pour Bernard
Stamm (Chemines Poujou-
lat) et mme un joyeux bor-
del pour Jeanne Grgoire
(Banque Populaire).
A bord des monotypes,
l'tude des cartes et des
modles n'a donc pas fini de
mettre les neurones des cou-
ples de navigateurs pied
d'ouvre. L'incertitude l'em-
porte sur ce dbut de parcours
rsolument tactique. Chacun
labore sa stratgie avant l'ar-
rive de ce petit minimum
dpressionnaire. Certains
optent pour un contournement
par l'Ouest, d'autres choisis-
sent de passer par l'Est, prs
des ctes. Pour l'heure, bien
malin est celui qui pourrait
faire des pronostics.
En tous les cas, les marines
savent qu'il faudra tre oppor-
tunistes et, sans doute, avoir
un peu de chance dans ces
conditions alatoires. Il y a
beaucoup de travail, il faut


cravacher car les autres vont
vite. Ce n'est pas simple et a
demand beaucoup d'nergie
a avou Franck Le Gal (Gedi-
mat), leader au pointage de 15
heures ce mercredi.
Se concentrer la barre, peau-
finer les rglages, tre vigilant
aux petites variations du vent,
veiller l'arrive d'un nuage,
analyser les fichiers mto...
Le tout sans pour autant pui-
ser dans ses reserves : tel est
le programme de l'ensemble
des quipages en ce troisime
jour de course. Un pro-
gramme qui pourrait ne pas
beaucoup varier d'ici la fin
de semaine. Ce n'est en effet
qu' partir de samedi que les
choses devraient voluer favo-
rablement. La flotte devrait
retrouver alors des vents por-
tants grce au creusement
d'une depression orageuse sur
le Maroc. D'ici l, il faudra
donc prendre son mal en
patience et continue de se
gratter la tte pour grappiller
des miles sur les copains et
gagner dans le Sud. Ou fire
comme Jeanne Grgoire,
sortir la boule de cristal
magique!

CLASSEMENT
Du 21 AVRIL 2010
13H00

ler Gdimat 2e Groupe
Bel 3e Lufthansa -
4e Banque Populaire -
5e Brit Air 6e Cercle
Vert 7e Gaspe 7 -
8e Skipper Macif 2009 -
9e Saveol 10e Groupe
Snef Ile Chemines
Poujoulat 12e Gnrali
Europe Assistance 13e
Concarneau St Barth -
14e Agir Recouvrement -
15e Luisina 16e Save
the Rich 17e Kickers -
18e BcomBIO 19e Cr-
dit Mutuel de Bretagne -
20e iSant 21e Gnrali
- 22e Trier c'est prserver
- 23e Garmin One Net-
work Energies 24e
Maison de l'Avenir -
Urbatys 25e Memoi-
reStBarth.com -


1 arit ae eotos eot au larg


SAM, C'EST REMAIN LE MARIN
QUI EN PARLE LE MIEUX
Romain Savol : Sam est de bonne com-
pagnie, elle sait arrondir les angles, tre
conciliante. Et c'est une excellent naviga-
trice, ce qui ne gche rien !

SUR UN AIR DE SOLITAIRE
Franck Le Gal Gdimat : Pour rester au
contact des bateaux, il faut cravacher car ils
vont vite, c'est comme une Solitaire du
Figaro, mais en double. On a utilis nos
reserves, on ne dort pas beaucoup. Les
conditions demandent de la concentration,
car on essaye d'aller au plus vite, donc on se
relaye bien pour tre en condition optimale
ce qui n'enlve rien la bonne ambiance qui
rgne bord.


FIGARO VS GROS BATEAU
Bernard Stamm- Chemines Poujoulat :
On n'a pas les mmes sensations en Figaro
qu'en gros bateau. C'est plus sensible. On
est au contact et on voit tout de suite si on
faitjuste ou pasjuste. Si on est au bon
endroit. L, a a l'air d'aller....

GAGNER DU VENT
Damien Cloarec Concarneau Saint
Barth : Tout va bien, on se repose tran-
quillement. On est la barre, lunettes de
soleil sur le nez et on essaye de gagner du
vent. Il faut tenir, donc on se repose bien.
Pour la trajectoire, avec Miguel, on avait la
mme ide. On est carrment dans le match
en fait L'ambiance est vraiment bonne. Les
quarts se font au feeling, on tourne selon la
fatigue. L, on a pas mal manoeuvr et a se
fait en double".


1mu:B- 2 r0 8C I


M




1: 2 i 0


Liesse populaire pour I'inaL


Difficile de dire avec prci-
sion combien de personnel
assistaient vendredi soir
l'inauguration du nouveau
revtement synthtique du
stade de Saint-Jean. Mais on
ne saurait se tromper en cri-
vant que plus de 2000 ont pris
part aux festivits qui se sont
droules sur la journe
entire. Les festivits ont en


effet commence le matin avec
les Olympiades des classes de
cm2 des coles Saint-Joseph
de Lorient et Sainte-Marie de
Colombier, suivies en dbut
d'aprs-midi, par certaines
classes du college.
A 17 heures, les licencis des
coles de foot de l'Ajoe et de
rugby des Barracudas ont pris
la relve pour une dmonstra-


tion de leur talent, avant que
ne s'aligne sur la nouvelle
pelouse synthtique l'ensem-
ble des quipes de foot et
rugby qui frquentent habi-
tuellement le stade. C'est
devant cette haie d'honneur et
aprs l'hymne Saint Barth-
lemy chant par les lves de
l'cole primaire de Gustavia,
que le president Bruno Magras


M


ration de la pelouse du stade
a procd l'inauguration :
un coup de ruban, suivi du
dvoilement d'une plaque
commemorative scelle sur un
des murs des tribunes en
l'honneur de Roman Abramo-
vitch, (absent mais reprsent
vendredi par son homme de
confiance Jim Boos), qui a
finance la ralisation de la
pelouse et de la piste d'athl-
tisme en matriau synthtique,
en lieu et place de l'ancien ter-
rain en terre battue. L'heure
tant la fte, un feu d'artifi-
ces tait ensuite tir depuis le
terrain des Francs archers,
suivi de deux match de foot.
Le premier opposant deux
quipes de vtrans. Le
second, mettant en lutte
l'quipe des Portugais (Aspsb)
contre celle des Young Stars
qui a vu la victoire des Portu-
gais 2 1.
PRCISIONS D'EDF
Suite au enforcement de
l'clairage du stade, EDF
tient prciser qu'en
aucun cas il n'a t procd
une quelconque augmen-
tation de puissance du
compteur lectrique du
stade. Afin que cette mani-
festation puisse avoir lieu
dans de bonnes conditions
techniques et la demand
de la collectivit, EDF a
simplement ralis un Les festivits de vendredi ont commenc par les Olympiades
branchement de chantier des classes de cm2 des coles Saint-Joseph de Lorient et
de type provisoire d'une Sainte-Marie de Colombier suivies en, 1Jl, r t l'aprs-midi, par
dure limite 48h. certaines classes du college.


Bruno Magras tordant le cou


la rumeur
Il n'y a pas de
contrepartie
C'est un moment heureux, rempli
d'motion et de joie a indiqu Bruno
Magras en introduction son allocu-
tion prononce devant la foule amasse
dans les tribunes du stade, avant de
prciser qu' il n'y a pas de contrepar-
tie. Le president qui s'tait engag il y
a deux ans raliser une pelouse syn-
thtique lors d'une dition du Caraibes
Football Stars Tour avant de se retrac-
ter devant le cot d'une telle ralisa-
tion, entendait ainsi tordre le cou la
rumeur selon laquelle Roman Abramo-
vitch aurait pos des conditions pour
finance le nouveau revtement du
stade de Saint Jean. Mr Abramovitch
est propritaire du Chelsea Football
club. Il est amoureux de l'le et a sou-
hait apporter sa pierre l'difice. Je
peux donner ma parole d'honneur qu'il
n'a jamais pos aucune condition, a
ainsi tenu prciser vendredi soir
Bruno Magras, avant de laisser la foule
applaudir au nom du milliardaire
russe, propritaire de la proprit de
Gouverneur qui a mis 1,5 million d'eu-
ros dans la corbeille. Le president a
ensuite remerci Jim Boos, l'homme de
confiance de Roman Abramovitch,
Roberto Pablo Sanchez, qui a conduit
les travaux ainsi que les entreprises qui
sont intervenues durant cette ralisa-
tion. Il a galement salu le travail des
services techniques de la Collectivit et
notamment de sa directrice Sophie Oli-
vaud ainsi que l'implication dans ce


Bruno Magras, president de la collectivit a coup le ruban, vendredi dernier lors de
1., i, ,,ii, i It du stade de Saint Jean en presence de Roberto Pablo Sanchez, gau-
che, qui a conduit les travaux, et Jim Boos, rprsentant de Roman Abramovitch.


dossier d'une conseillre territorial
discrte, Ccile Tiberghien l'origine
de cette belle ralisation. A l'issue de
son discours, le president a remis deux
mdailles d'honneur de la Collectivit:
la premiere Jim Boos qui a coordonn
la mise en place et le financement des
travaux ; la second Roberto Pablo
Sanchez, qui a conduit les travaux.

Jim Boos
Mr Abramovitch serait
trs heureux
Mr Abramovitch serait trs heureux
de voir les gens heureux, a dclar Jim
Boos, interview vendredi soir lors de
l'inauguration du nouveau revtement
du stade de Saint Jean finance par


Roman Abramovicth don't il est l'un
des reprsentants. Mr Boos qui a long-
temps t le capitaine des yachts de ce
quarantenaire russe, a indiqu qu'il ne
s'agissait pas d'une premiere : en Rus-
sie, Mr Abramovitch a ainsi fond en
2005 la National Football academy of
Russia don't l'objectif de faire renatre
le foot russe, passe notamment par
l'ouverture d'coles de foot et le finan-
cement de states ou d'quipement.
Jim Boos qui connat Saint Barth
depuis 1975, y a emmen Mr Abramo-
vitch pour la premiere fois il y a 12 ans
: nous y sommes revenues trs rguli-
rement depuis, a ajout Jim Boos qui
confirm l'intention du propritaire du
Chelsea FC de finance d'autres projects
Saint Barth. Le premier concern
l'tang de Saint Jean.


Les licencis des coles de foot de 1 'Ajoe et de rugby des Barra-
cudas ont pris la relve pour une demonstration de leur talent.


L'hymne Saint Barthlemy chant par les lves de l'cole
primaire de Gustavia.






NOUVEAU SUR CANALSAT
POUR TOUS CEUX QUI VEULENT
VOIR LA CULTURE DIFFEREMMENT.


EN CE MOMENT


A partir du 20 avril, dcouvrez ARTE sur le canal
11* de CANALSAT CARAIBES.
Chaine de creation et de culture, ARTE est la chaine
culturelle europenne qui mel l'accent sur la fciion, les
sciences, les series, le cinma el le spectacle vivant. Une
chane culturelle au coeur de l'actualit et de I Europe


LA FABULEUSE HISTOIRE LE VOYAGE DE SHNHIRO
DES NOUfLLES


XENIUS


artp


-


N1w











C'est samedi soir que s'ouvrira la 15 di-
tion du Festival du Cinma Carabe organism
par l'association Cin Saint Barth. Une di-
tion ddie principalement Hati qui se
retrouvera au centre de trois manifestations
du festival. Tout d'abord, soire hatienne
lundi 26 avril consacre au recent tremble-
ment de terre du 12 janvier durant laquelle
les organisateurs projetteront le dernier film
vido du cinaste Arnold Antonin Chroni-
que d'une catastrophe annonce et prsen-
teront le travail d'lves du Cin Institute de
Jacmel, en la presence de deux d'entre eux.
Hritire du Festival du film de Jacmel,
cette cole cre sous l'impulsion de l'Am-
ricain David Bell, a comme vocation, avec
l'aide de cinastes et producteurs amri-
cains, de former de jeunes Hatiens aux
mtiers du cinma. Si le sisme a malheu-
reusement dtruit les locaux de l'cole, ses
tudiants ont en revanche continue fil-
mer... Le deuxime rendez-vous consacr
Hati aura lieu mercredi 28 avril. Au pro-
gramme, table ronde sur le thme de l'ave-
nir d'Hati, suivie d'une nouvelle projection
du film d'Arnold Antonin. En soire, le fes-
tival projettera par ailleurs l'Ajoe
Moloch Tropical, le dernier film du rali-
sateur Raoul Peck, ancien ministry de la
Culture en Hati de 1995 1997 et actuel
president de la Fmis, l'une des deux plus
grandes coles du cinma franais.
L'ensemble du programme du festival est
dtailldans le cahier central du journal :
synopsis, biographie des ralisateurs, invi-
ts, calendrier, tout y est indiqu.


Docteur en conomie et commerce, diplm
de l'universit de Rome, leader du movement
tudiant hatien militant contre la dictature des
Duvalier, contraint un exil de 20 ans en
Europe et au Venezuela, en Hati, le cinaste
Amold Antonin est depuis longtemps l'homme
de tous les combats. Programme lors de la
soire spciale Hati du Festival du film qui
commence samedi, sa dernire production,
Chronique d'une catastrophe annonce,
constitute le premier tmoignage d'un cinaste
hatien sur le sisme du 12 janvier qui a fait
190 000 morts de trop, selon le cinaste don't
l'engagement politique et social n'est plus
faire. Hati est un pays de trs court
mmoire o une catastrophe en chasse une
autre. Ce film a t fait pour que l'on n'oublie
pas. Parce qu' ct de la catastrophe natu-
relle contre laquelle on ne peut rien, il y a la
catastrophe humaine qui est le fruit du manque
de prvoyance, de l'insouciance des diri-
geants, critique Arnold Antonin qui tout au
long de 2009 n'a eu de cesse de demander au
gouvernement hatien de mettre en place des
structures capable de faire face ce genre
d'ventualit. Tous les scientifiques annon-
aient une telle catastrophe dans les 2 10 ans
venir. Nous avons manifest pour dire Non
au suicide collectif !, pour demander une
simulation national. Ce qui est arriv tait
prvisible, pursuit encore le cinaste.
Le tournage du documentaire dclin en trois
versions -anglais, franais et espagnol-, a com-
menc ds les premires minutes de la catas-
trophe et durant les 15 jours qui ont suivi. Les
images sont la compilation des rushs du
cinaste et de plusieurs collaborateurs don't


Camille Kharmeliaud Mose, qui prsentera le
film lundi soir, en l'absence d'Amold Antonin.
Hormis les btiments effondrs, on s'est int-
ress la vie dans les camps et la situation
des enfants, premires victims de ce type de
catastrophes. Parce que les btiments dans les-
quels ils tudient sont les plus fragiles, comme
on a une nouvelle fois pu le constater lors du
sisme ; parce qu'ils sont les plus exposs aux
pidmies. On y trouve galement les inter-
views de Claude Br Petit, un gologue qui
depuis des annes demand, sans succs, la
creation d'un rseau de surveillance sismique
et n'a eu de cesse d'informer de la probability
forte d'un tel tremblement de terre. Celle d'un


Franais, Guillaume Josse, gographe-urba-
niste actuellement chef de projects l'Agence
franaise de dveloppement (AFD), spcialiste
du dveloppement urbain ; celle d'un profes-
seur hatien expert en eau et assainissement qui
lance un appel national. ct de ceux-ci, il y
aussi les gens du people qui se sont lancs
mains nues dans l'aide leurs concitoyens.
Le documentaire a t projet pour la premiere
fois sur un cran Buenos Aires au thtre
Gaumont grce l'Institut national de cinma-
tographie d'Argentine et le rseau latino-am-
ricain des documentaristes. Il devait tre pro-
jet Berlin mardi soir, en presence du ralisa-
teur, mais le nuage de cendres a empch le
cinaste d'y assister. Il sera prsent lundi
Saint Barth puis devrait entamer un tour des
capitals latino-amricaines, faire escale
Genve, Paris, Bruxelles, au Cameroun et aux
Etats-Unis.
La premiere en Hati s'est quant elle drou-
le vendredi dernier Port-au-Prince. Le
ministry de la Culture et de la Communication
assistant la projection, ainsi que plusieurs ex-
ministres hatiens et les ambassadeurs de
France et d'Allemagne. Un proche du prsi-
dent Ren Prval a demand une copie : on
va voir, conclut le cinaste qui malgr la
tche herculenne qui attend le pays veut
continue croire en son avenir. Le seul hom-
mage que l'on puisse rendre aux morts, c'est
de reconstruire un pays meilleur qu'avant. Le
reste n'est que pure rhtorique et dmagogie.
.i b. i,.1,.p, d'une catastrophe annonce
d'ArnoldAntonin, projection lundi 26
et mercredi 28 avril la capitainerie.


Garage
L -.-


!t Concessionnaire


HYunnm


L'Sexwsss&uez wJJJsrwii u$aLwiss


ROUTE DE LA PLAGE- PUBLIC Ouvertde 8h 12h & de 14h b 18h Le samedi de 8h 12h
ra .b et@ora .r TL: 0590 27 70 98 FA: 05 90 27 95 60


Budae


M'a "Or


HYUF13R

maJCDl


HATSU









































15 dition 24-30 avril 20101


Cette quinzime dition du festival offre
une fois encore la population de St.
Barthlemy et des les environnantes l'op-
portunit de dcouvrir des films et ralisa-
teurs du bassin cariben ainsi que des films
internationaux, en rapport plus ou moins
lointain avec la culture carabe. Les invits
du festival sont des ralisateurs, produc-
teurs, des professionnels du cinma du
monde entier ayant pour intrt premier la
culture caribenne et son cinma.
Cette anne, Hommage Hati, avec tout
d'abord une soire hatienne prsentant des
films documentaires sur le recent tremble-
ment de terre du 12 janvier. Nous sommes
fiers de prsenter le travail d'lves du
Cin Institute de Jacmel, cole de cinma
sinistre lors du terrible vnement. Nous
conclurons notre programme hatien avec
une table ronde sur les problmes actuels
en Hati et une presentation spciale de
Moloch Tropical, le nouveau film de Raoul
Peck sur le dclin et les derniers jours d'un

LES INVITES D'HONNEUR

* Alexander Bendahan, USA
* Marc Barrat, Guyana / France
* Margot Benacerraf, Venezuela, Araya
* Claudel Chery, Hati, Cin Institute de Jacmel
* J.-Michel Gibert, France/Trinidad & Tobago
* Christopher Laird, Trinidad & Tobago,
* Laurence Magloire, Hati, Sinma anbaztwal
* Richard Mangien, France
* Camille Mauduech, Martinique
* Mireille Mtellus, Hati / Canada,
* Camille Kharmeliaud Moise, Haiti
* Iohamil Navarro, Cuba
* Frero Pierre, Haiti, Cin Institute de Jacmel
* Alex de Verteuil, Trinidad & Tobago,


president hatien (fiction).
Continuant une autre tradition, nous colla-
borerons nouveau avec Jean-Marc
Csaire de Cin Woul, afin d'amener le
cinma la plage. Vu les succs remports
par nos projections sur la plage, cette
anne nous y serons deux fois. Mardi soir,
nous prsenterons Araya, un drame no-
raliste classique de la ralisatrice vn-
zulienne Margot Benacerraf. Et notre nuit
de clture se fera sur la plage de Flamands
avec la projection de vidos.
Cette anne encore, nous sommes heureux
de pouvoir prsenter une selection de films
issues de la 3me Prsentation Itinrante du
Cinma de la Caraibe, initiative sponsori-
se par l'UNESCO avec le soutien de
l'Institut Cubain de l'Art et de l'Industrie
Cinmatographique (ICAIC) en collabora-
tion avec la Communaut Caribenne
(CARICOM).
Joshua Harrison
Ellen Lampert-Graux


LES SANCES VIDO
SONT GRATUITES
4 sances en 35mm L'AJOE
Entre: 6

Carte cinphile : 4 sances
pour 20E
en vente I'AJOE partir
du 24 avril et au Comit
Territorial du Tourisme
Gustavia

0590278011
www.stbarthff.org


15e Edition du 24 au 30 avril 2010

PROGRAMME
Tous les films sont en franais ou en version original avec sous-titres en franais.

SAMEDI 24 AVRIL 2010
* 20h AJOE Lorient
CINEMA ST BARTH
de Christopher Laird, Trinidad, 2010, 24 minutes, prsent par le ralisateur
EL BENNY
de Jorge Luis Sanchez, Cuba, 2006, 126 minutes,
prsent par le producteur lohamil Navarro

DIMANCHE 25 AVRIL 2010
* 20h AJOE Lorient:
LES 16 DE BASSE-POINTE
de Camille Mauduech, Martinique, 2009, 108 minutes, prsent par la ralisatrice

LUNDI 26 AVRIL 2010

SOIRE HAITIENNE LA CAPITAINERIE PARTIR DE 19H
CHRONIQUE D'UNE CATASTROPHE ANNONCE
d'ArnoldAntonin, Hafti, 2010, 20 minutes.
Prsent par Camille KharmeliaudMoise
CHIMEN PASYON / CHEMIN PASSION
de Camille KharmeliaudMoise, Hati, 2009, 70 minutes.
Prsent par le ralisateur
LES FILMS DU CIN INSTITUTE DE JACMEL
Le Rebond du Ballon de Frro Pierre, Hati, 2008, 25 min.
La Vie Drle de Claudel Chry Aka Zaka, Hati, 2009, 17 min.

MARDI 27 AVRIL 2010
* 17h Exposition des Photographies de Rose Murray la galerie Les Artisans,
Gustavia

* 20h La Plage de Flamands :
Court-mtrage: ROSE MURRAY : PORTRAIT D'UN PHOTOGRAPH
d'Alex Bendahan, 14 minutes, USA, prsent par le ralisateur

ARAYA
de Margot ,i,, ~ ii,, 90 minutes, Venezuela /France, 1959 restaur
Prsent par la ralisatrice

MERCREDI 28 AVRIL 2010
* 16h La Capitainerie: HATI : UN AUTRE REGARD
* 18h La Capitainerie : Lyceum Club, Table ronde
"Haiti : Regarder vers l'avant"
* 20h I'AJOE,
MOLOCH TROPICAL
de Raoul Peck, 107 minutes, Haiti /France, 2009
Prsent par l'actrice Mireille Mtellus

JEUDI 29 AVRIL 2010
* 20h I'AJOE,
CONCERT IN THE RAINFOREST
de Christopher Laird, Trinidad, 2002, 25 minutes, Prsent par le ralisateur
ORPAILLEUR
de Marc Barrat, 90 minutes, France, 2009
Prsent par le ralisateur et le producteur Richard Mangien

VENDREDI 30 AVRIL 2010

* 20h Plage de Flamands, Soire de clture :
-JAB
d'Alex de Verteuil, 46 minutes, Trinidad, en presence du ralisateur
CALYPSO AT DIRTY JIM'S
de Pascale Obolo, 85 minutes, Trinidad,
prsent par le producteur Jean-Michel Gibert,
OASIS SURF GENERATION
de Gilles Ivarra, St Barthlemy, 2010, 26 minutes,
prsent par le ralisateur et le producteur Marty Tour et le surfeur Eliott Ivarra









ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... CINEMA CARAIBES... ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... CINEMA CARAIBES... ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... CINEMA CARABES... ST BARTH FILM FES


;TIVAL 2010...


De Jorge Luis Sanchez
Prsent par le producteur lohamil Navarro. Cuba, 2006, 126 min.
Benny Mor symbolise
le son du 'big band'
cubain des annes 50, et
devient une icne natio-
nale avec son large
repertoire et son don
pour les airs originaux et
entrainants. El Benny .
illustre l'esprit de cet
exuberant personnage
qui associe une enfan-
ce difficile et une vie
rude, un talent musical
incomparable. Il pourrait personnifier la nostalgia ou la mlancolie de
l'amour perdu dans ses bolros romantiques, tandis que ses mambos et rum-
bas incident irrsistiblement la danse. Exemple d'une incroyable ascension,
les humbles dbuts de Mor comme fermier ont incontestablement influen-
c ses dernires musiques dans leur complexity, leur motion et le mlange
dynamique de la musique Afro-cubaine associe la musique cubaine indi-
gne d'origine hispanique appele "musique guajiro."


De Camille Mauduech
Prsent par la ralisatrice. Martinique, 2009,108 min. (35mm)


Le 6 septembre 1948, en Martinique, dans le cadre d'une grve sur une habi-
tation sucrire, l'Habitation Leyritz, a Basse-Pointe, un greur, blanc crole,
est assassin de 36 coups de coutelas et retrouv mort dans un champ de
cannes de la plantation qu'il administre. Aprs une chasse a l'homme, 16 cou-
peurs de cannes syndiqus sont arrts et maintenus en detention prventi-
ve pendant trois ans...
En Aot 1951, le procs de ceux qu'on appelle "les 16 de Basse-Pointe," renvoy
Bordeaux, ancien port ngrier, deviendra le premier procs du colonialisme
franaisjug devant ses pres.
Le meurtre de Guy de Fabrique reste aujourd'hui non lucid et un secret vieux
de presque 60 ans entoure cette affaire exemplaire dans l'histoire de la
Martinique.


De Pascale Obolo


De Margot Benacerraf
Prsent par la ralisatrice. Venezuela/France, 1959. Restaur, 90 min.
La restauration en 2009 du magnifique documentaire noir et blanc de 1959,
Araya, de Margot Benacerraf, commmorait le 50me anniversaire de la pre-
mire projection du film au Festival de Cannes, lors duquel il partageait le
Prix International de la Critique avec Hiroshima Mon Amour d'Alain Resnais.
Rarement projet, ce chef-d'oeuvre fut largement oubli par le monde du
cinma. Cette nouvelle version offre au public la chance de redcouvrir
Margot Benacerraf -une voix puissante et particulire dans l'histoire du
cinma.
Son film dpeint un jour dans la vie de trois families vivant dans un des
endroits les plus rudes sur terre-Araya, une pninsule aride au nord-est du
Venezuela. Pendant 450 ans, depuis sa dcouverte par les Espagnols, le sel de
la region fut collect et amass en tas en forme de pyramides d'un blanc tin-
celant. Le film rvle une impressionnante richesse par les images, pure po-
sie auditive et visuelle, et un profound respect pour le people d'Araya"






De Camille Kharmeliaud Moise
Prsent par la ralisateur Haiti, 2009, 70 min.
Chimen Pasyon est une tragique histoire
d'amour triangulaire se droulant en Hati
dans les annes 90. Tourn en milieu rural.


Prsent par Jean-Michel Gibert, producteur Trinidad & Tobago, 2009. 85 min.
Le Calypso c'est l'me de l'le de Trinidad. Depuis trois sicles, ses interprtes sont
les troubadours du monde crole. Improvisateurs hors pair, potes allergiques a
toutes les censures, les Calypsoniens racontent l'esclavage, la liberation, les
guerres et la vie de tous lesjours... sansjamais oublier l'amour, avec une furieu-
se dose d'humour et de sexe. Calypso@Dirty Jim's, raconte l'histoire de ces retrou-
vailles avec cette gnration d'artistes dans les hauts lieux du Calypso et sur la
scne du fameux Dirty Jim's Club reconstitu pour les besoins du film.
Tourn en marge du carnaval, qui dferle dans les rues au son de la soca des
soundsystem , ce documentaire musical -color et mouvant -est une voca-
tion sensible et original de l'ge d'or du Calypso.




De Alex de Verteuil
Prsent par le ralisateur Trinidad & Tobago, 2008, 46
min.
Ce documentaire de 46 minutes se droule dans le vil-
lage de montagne de Paramin lors des prparatifs
pour le Carnaval. Il raconte l'histoire des Fatima Trace
Blue Devils, un group de frres men par Kootoo, le


roi des diables, se prparant pour la grande competition de lundi qui a lieu
pendant le Carnaval. Nous suivons leur transformation de simples membres tra-
vailleurs de la communaut aux creatures terrifiantes et extravagantes presque
diaboliques que sont les diables bleus ou jabs. Connu pour ses prouesses
athltiques et ses talents de danseur, le charismatique Kootoo doit encore tra-
vailler durement pour gagner le prix du meilleur group diabolique. Racont
par les villageois eux-mmes, dans leur propre dialecte, cette histoire divertis-
sante met en lumire le coeurjoyeux de Paramin.




De Marc Barrat















i- r-Ma



Prsent par le ralisateur. France, 2009, 90 min. (35mm)
L'Orpailleur dpeint l'histoire d'un jeune Parisien d'origine guyanaise, Tony
Mpoudja alias Rodrigue, qui rentre au pays suite a la disparition de son frre
an Myrtho, interprt par Jimmy Jean-Louis. Gonz, son ami d'enfance des
cits, fait galement parties du voyage. A Cayenne, la rvlation d'un doulou-
reux secret de famille pousse Rod dans une qute effrne de vrit. Il fait la
connaissance de Yann (ndlr : Sara Martins), unejeune guide de tourism co-
logique trs remonte contre les mfaits de l'orpaillage illegal.
Tous les trois seront ds lors pris dans un engrenage, entrans au bout du fleu-
ve au coeur de la fort amazonienne, dans le milieu hostile des orpailleurs clan-
destins.



De Raoul Peck
Prsent par l'actrice Mireille Mtellus. Haiti/ France, 2009. Digital. 107 min.

5.t
y "-"-'*' --..ip,; -, ,- -'


Dans une forteresse de montagne, un president lu dmocratiquement se pr-
pare une crmonie officielle, entour de ses plus proches collaborateurs. Des
personnalits, des dignitaires et de nombreux invits officials venus de l'tran-
ger sont attendus pour les solennits. Mais le jour de la fte, le president
dcouvre son pays en plein soulvement. Pendant la nuit, une meute a clat
qui a envahi toute la nation, obligeant les invits trangers a refuser l'un aprs
l'autre d'assister a la crmonie.


1 e -


Alexander Bendaham
USA, 2010, 14 min.


Rose Murray est une photograph autodi-
dacte, qui, dans son film, dcrit sa motiva-
tion, son style et sa mthode. Utilisant les
techniques d'cran divis, de photo monta-
ge, associes a des entretiens sans aucune
mise en scne, nous dcouvrons des images
d'une femme artiste indpendante, qui
continue a produire des oeuvres essentielles
dans la priode la plus fructueuse de sa vie.
Le travail de Rose nous offre une vue fasci-
nante de Kingston dans la Jamaique des
annes 70.



De Christopher Laird
Prsent par le ralisateur Trinidad &
Tobago, 2010.
Cinma Saint-Barth est un documentaire
retraant le Saint-Barth Film Festival au
course de ses 15 annes de projection de
cinema Carabes Saint-Barthlemy.



De Christopher Laird,
Trinidad, 2002, 25 min
En novembre 2000, l'explorateur britan-
nique John Blashford Snell, souhaitant com-
bler le dsir du people Waiwai d'obtenir un
instrument a clavier, transportait un piano
queue dans leur village au fin fond de la
fort tropical humide de Guyane. Depuis,
le piano reste log dans le coin de l'glise
du village, inutilis la plupart du temps.
En mai 2002, le ralisateur guyanais et acti-
viste cultural Michael Gilkes, runissait une
quipe incluant le pianist concertiste inter-


national guyanais Ray Luck, le technician
pour piano, Remington Ally, et le group
Banyan pour participer a un concert de
chanson et musique avec le people Waiwai.
Dans un style engageant et traduisant la
reserve sereine du people Waiwai, Concert
en fort tropical humide retrace cette
opportunity saisie par des compatriotes
guyanais, de rhabiliter l'instrument et l'in-
tgrer de faon plus utile dans la vie musi-
cale du people Waiwai.




De Arnold Antonin
Prsent par Camille Kharmeliaud Moise
Haiti, 2010, 20 minutes


Le 12janvier 2010 un tremblement de terre
de magnitude 7.3 frappe le dpartement
de l'Ouest de la Rpublique d'Haiti.
Le palais prsidentiel, le palais de Justice, le
parlement, la cathdrale et la moiti des
maisons s'croulent. On compete 300,000
morts. C'est comme si, aprs un tremble-
ment de terre aux Etats-Unis il y avait eu
cinq millions de morts.
Le film d'Arnold Antonin en 20 minutes
explique le drame, le courage et la beauty
du people haitien, la solidarity internatio-
nale et s'interroge sur les responsabilits et
les ngligences qui ont conduit a cet apoca-
lypse... don't l'arrive tait connue de tout
le monde depuis au moins deux ans.



de Gilles Ivarra et Wavecom-FWI,
St. Barthelemy, 2010, 26 min.
Eliott Ivarra, 13 ans, lve en classes de 5 au
college Mireille Choisy et licenci au Reefer
Surf Club de I'AJOE, est l'acteur principal du
film Oasis Surf Gnration ralis en 2009
au Costa Rica sur le spot de Tamarindo sur
la cte Pacifique. Ce film est le premier
d'une srie que Marty Tour de la socit
Wavecom-FWI, et le pre d'Eliott, Gilles
Ivarra, animateur de Radio Saint-Barth, ont
imagine, partant a la dcouverte de desti-
nations de surf a travers les yeux d'un ado-
lescent, en l'occurrence Eliott.


Le Rebond du Ballon
de Frro Pierre, Haiti, 2008, 25 min.
Nedge doit choisir entire sa vie insouciante d'adolescente et celle de prtresse vaudou
faite de sacrifices.

La Vie Drle
de Claudel Chry aka Zaka, Haiti, 2009, 17 min.
La vie est dure, et mme encore plus dure pour un porteur de brouette et sa com-
pagne. Sedjo, pre responsible essaye d'pargner de l'argent pour sa famille malgr
les humiliations.


Remerciements
* Bruno Magras et la Collectivit de Saint
Barthlemy
* Yves Graux, 1er vice-prsident de la
Collectivit, charge des affaires culturelles
* Victorin Lurel, Nora Dumont, Tony Coco-Viloin,
Conseil regional de la Guadeloupe
* Daniel Paris & Direction Rgionale de la
Jeunesse et des Sports
* Alain Graux, Roland Graux & l'quipe de
I'A.J.O.E
* Philippe Chamoin, Philippe Bon, Direction
Rgionale des Affaires Culturelles (DRAC),
Guadeloupe
* MarithWeber, Ines Bouchaut-Choisy, et les
membres du Comit Territorial du Tourisme de
Saint Barthlemy
* Dagmar et Guy Lombard, Le Toiny (Le Galac)
* David & Jane Matthews, Eden Rock
*Charles Vere Nicholl, Htel Isle de France
* Javier Villa, Sereno Hotel
* David Zipkin, Tradewind Aviation
* Rene-Lise Graux, Htel Presqu'le
* Suger & Vassi Graux, Auberge de la Petite
Anse
* Catherine Chameau, Village St. Jean
* Jean-Marc Graux et l'quipe de Budget
* Jean-Nol, Josette, Herman St-Barth Evasion
* Guy Laresse, Caralbe Enseigne
* Andy Hall, The Hideaway
* Marc Thz, Le Guanahani Hotel & Spa
* Laurence et Christian Langlade, Christopher
Htel
* Thierry de Badereau, La Plage
* Francis Delage, la Route des Boucaniers
* Maya & Randy Gurley, Maya Restaurant &
Maya's to Go
SXavier Pignet, Do Brazil
* I.B. Chameau, Kiki Mo
* Yves Brin, Tropical Shipping
* Christian Lde, Collge Mireille Choisy
* Lucienne Graux, Ecole Sainte-Marie
* Nathalie Ferrand, Ecole Saint Joseph
* Micheline Jacques, Ecole primaire de Gustavia
* Mickal Proust, Guillaume, Laurent, La Cave
du Port Franc
* Albert Balyn, La Gloriette
* Lquipe du Journal de St. Barth
* Andrew Kolker, Center for NewAmerican
Media
* Lquipe du St. Barth Magazine
* Lquipe de Radio St-Barth
SL'quipe de Tropik FM
* Pierre Montalti, Pipiri Palace
* Jeannot Danet, corossol.info
SJackson Questel, Entre Deux
* Florville Graux & Fils
* Genevive Nouy, Emeraude Plage
* Dennis & Wendy Carlton, Normandie Hotel
* Marith Weber, Tropical Htel
* Joanne Quetel, Albert Yaphet, Les Artisans
SL'quipe du Magazine de la Famille
* Chantal Puisson et Le Lycum Club
* Christian et Corinne Hardelay
* Tim and Rickey Thornton
* l'quipe du restaurant Le Jardin
* Candee, St. Barth News Bytes
* Andrew et Kristen Radcliffe
SL'quipe du News
* Vincent & Patrick, St Barth Print
* Mickey & Florence Graux, Le Rgal
* Philippe Hochart
* Judy & Lee Davidson
* Alan Ritter and Eileen Silverstein
* Roy and Edith Simpson
SLinn Anderson
* David Anderson
* Sue and Larry O'Donnell
* Nat and Lucy Day
* Nancy Latta
* Jrme Rudes, LVT (Lazer Vido Titres)
* et tous ceux qui soutiennent le Festival































Elle n'tait pas ne quand cela est arrive et n'en
avait jamais entendu parler. Cette histoire, celle
qu'elle conte dans Les 16 de Basse Pointe,
elle l'a dcouvert en ouvrant les cartons d'ar-
chives que lui avaient confi, sans dire un mot,
sans expliquer pourquoi, la femme de Georges
Gratiant. Premier president du conseil gnral
de Martinique quand elle-ci est devenue dpar-
tement en 1947, maire du Lamentin durant 30
ans, fondateur du Parti communist martini-
quais (PCM), cet homme politique tait aussi,
comme Camille Mauduech l'a dcouvert en
pluchant les nombreuses archives continues
dans ces cartons, l'avocat principal des seize
ouvriers agricoles inculps pour l'assassinat de
Guy de Fabrique, propritaire bk sur l'habita-
tion Leyritz Basse-Pointe, perptr le 6 sep-


-t I


Ii










tembre 1948. C'est cette affaire qui aboutira
l'acquittement gnral des accuss au terme
d'un procs contre le colonialisme franais aux
Antilles que Camille Mauduech retrace dans
son documentaire Les 16 de Basse Pointe
sorti en 2008, 60 ans aprs les faits et sur
laquelle pesait une veritable chape de plomb :
dans l'inconscient collectif, la mort de Guy de
Fabrique, reste encore la mort du matre. C'est
trs fort. De fait, les gens ne voulaient pas en
parler. Il m'a fallu avancer avec prudence pour
parvenir dlier les langues. User de ma patte
noire (ndlr : sa mere est Martiniquaise) parfois
et de ma patte blanche (son pre est Marseillais)
d'autre fois. Dans cette qute de la parole, les
archives de Georges Gratiant ont t d'un grand
secours : les gens se sont dit que si j'avais


ces papers, c'est que je devais srement cher-
cher lui rendre hommage. Les langues se sont
dlies.
Dans le documentaire, deux des seize accuss,
les derniers survivants tmoignent: le plus jeune
qui a beaucoup parl. Et un second, dsign
l'poque comme l'un des assassins, qui apparat
l'cran : il n'a pas rellement voulu parler,
mais je l'ai film. Ne pas le montrer, c'tait le
condamner.
Mme si le film prend la forme de l'enqute, il
ne rsout pas d'nigme : pour moi, la ques-
tion n'tait pas de savoir 60 ans aprs les faits
qui avait rellement tu Guy de Fabrique. Les
auteurs se trouvaient srement sur le banc des
accuss. Ce qui m'intressait de savoir, c'est ce
qui avait pu pousser une telle violence. C'tait
aussi de dcouvrir comment les avocats taient
parvenus transformer un procs de droit com-
mun en un grand procs politique.
Comme la parole, les images lies ce fait-
divers sont rares. La ralisatrice Camille Mau-
duech n'a ainsi retrouv aucune archive anime
du procs qui s'est droul Bordeaux en 1951.
J'ai cependant eu la grande chance de retrou-
ver une vingtaine de photos dans les archives
du journal Sud-Ouest. En l'absence de rush, la
ralisatrice a dcid de se mettre en scne. La
narratrice devient un personnage part entire
qui pose des questions, apporte le lien quand
celui-ci manque et informed le spectateur quand
la question n'a pas de rponse.

Merci!
Sorti en 2008, le film diffus galement en
Guadeloupe et en mtropole a t vu par 18 000
spectateurs en Martinique o les reactions ont
t... libratrices. Bien qu'on ait essay de me


dissuader de le faire, la premiere reaction des
gens aprs avoir vu le film a t de me dire
merci. Je crois qu'il a t librateur. Avec
les 16 de Basse Pointe, la parole a repris ses
droits sur la mmoire. Il a permis de crer l'ab-
cs. Aujourd'hui, ce n'est plus le secret hon-
teux.

Les 18 de '0jam
Camille Mauduech qui prsentera Les 16 de
Basse Pointe dimanche soir l'Ajoe, travaille
actuellement sur un autre documentaire. Cette
fois, la ralisatrice s'intresse l'affaire des 18
auteurs du manifeste de l'OJAM (Organisation
de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martini-
que), 18 jeunes tudiants Martiniquais condam-
ns pour atteinte la sret de l'Etat et empri-
sonns Fresnes, puis acquitts aprs 2 ans de
procs. Actuellement en course de montage, il
devrait sortir sur les crans dbut 2011.

Les 16 de Basse Pointe, dimanche 25 avril,
20h, plateau de 'Ajoe


je suis le march runionnais que m'a permis de conqurir Selvin, mon partenaire de St-Denis
et ces filiales que j'ai nu crer Amsterdam, Romne qr, ce a mes contacts ocaux .


appelez la Runion


et l'Union europenne


au tarif local

avec l'option Europe


avec l'option Europe d"' r. '[. Business Services, bnficiez
du tarif local 7V7 et 24h/24 vers les fixes et les mobiles de:

* la Runion, Mayotte
* la Belgique. le Royaume-Uni, les Pays-Bas
* tous les pays de l'Union europenne et la Suisse

souscrivez sans engagement l'option Europe
en .ir Ii boutique, au 777 ou via la gestion en line ;
pour 5/mnois/ligne



plus loin ensemble


jTaifialmn u i pqts rlomiruinuicalno locae ri fanwticon dk l'otl ou du fOfSI ~afni n'Ir sf. ih wli ip l oi
..... -.-..,


C inge ,nlIlml Franci.


iF





ST BARTH FILM FESTIVAL 2010 CINMA CARAIBES 15 Edition du 24 au 30 avril 2010


Biographies
lohamil Navarro
EL BENNY
lohamil Navarro a commenc produire des films en 1996 quand
il travaillait comme traducteur freelance pour des productions bri-
tanniques dans sa terre natale de Cuba. Il dirigea plus tard deux
autres companies internationales de production Cuba jusqu'
ce qu'il decide d'largir son horizon et de redevenir freelance en
2002. A partir de l, il a travaill sur des longs-mtrages et docu-
mentaires de ralisateurs prestigieux incluant un large ventail de
projects internationaux. Aprs avoir produit des court mtrages
pour les ralisateurs cubains Humberto Padron et Tamara Morales,
il a organism la production du long mtrage sur Benny Mor, grand
musicien cubain.

Camille Mauduech
16 DE BASSE-POINTE
Les 16 de Basse-Pointe est un voyage personnel pour Camille
Mauduech. Sa double identity, un pre marseillais et une mre
martiniquaise, lui a donn une position privilgie et intime pour
raconter cette histoire mouvante d'un moment oubli du pass
colonial franais. Ce fut trs difficile pour moi d'accepter mon
mtissage quand j'tais adolescent en Martinique, reconnat-
elle. Ce dfi personnel m'a plonge plus loin dans la ralisation
de ce film, dans une recherche de ma propre identity.
Maintenant, je vois que la Martinique m'a faite comme je suis,
une ralisatrice et une femme d'une famille compose. Et avec ce
film,je ressens comme sij'avais rembours une certain dette ce
pays.

Camille
Kharmeliaud

CHIMER PASYON
Camille Mose est un
scnariste, producteur,
ralisateur qui a tra-
vaill dans le milieu du
cinma et du thtre
depuis son adolescence. Aprs avoir fini ses tudes, Mose com-
mence sa carrire comme journalist. En 1999, il produit Shango,
un drame sur l'histoire d'un journalist qui se retrouve pris dans
les filets de la mafia. Plus tard, il fonde Mancuso Productions et
commence raliser, crire et produire une grande varit de pro-
jets audiovisuels. Chimen Pasyon (Chemin Passion) est le plus
recent.

Alexander
Bendahan
ROSE MURRA Y: PORTRAIT
D'UN PHOTOGRAPH
A l'automne 2006,
Alexander Bendahan produi-
sait, crivait et composait la
musique pour son premier
court mtrage Rose Murray,
Portrait d'un Photographe. Le film avait t conu initialement
pour accompagner les expositions aux Etats-Unis et I'tranger du
photograph britannique. Ce documentaire est la suite son pre-
mier effort cinmatographique comme producteur, scnariste et
ingnieur du son pour Open Borders, (L'Histoire de I'Opra
Mosset), un documentaire film en France en 2005.

Margot
Benacerraf
ARAYA
Margot Benacerraf est ne
Caracas, Vnzuela. Captive
par le cinma, elle voyage
en France en 1950 pour tu-
dier l'IDHEC-Institut des
Hautes Etudes
Cinmatographiques. En
novembre 1951, elle inter-
rompt ses course pour crer
son premier film Reveron,
une tude potique sur l'ex-
centrique et legendaire
artiste vnzulien. Le court-


des invits
mtrage de 30 minutes lui vaut une reconnaissance international
au Festival de Berlin en 1953. Au festival, Benacerraf rencontre
l'historien Lotte Eisner, qui lui prsente le gnial Henri Langlois,
l'origine de la Cinmathque Franaise, et qui jouera un rle
majeur dans la vie et la carrire de Margot Benacerraf. En faisant
des recherches sur le nord aride de son Venezuela natal,
Benacerraf tombe amoureuse de la region et des gens d'Araya et
dcide d'en fair le sujet de son premier long mtrage. En 1958,
aprs avoir longuement consult les documents d'archives
Sville et Madrid, elle commence filmer.

Marc Barrat
ORPAILLEUR
Marc Barrat est n en 1967 en
Guyane. l'ge de 15 ans, il
quite sa terre natale pour la
mtropole. En 1987 il s'inscrit
I'ESRA de Paris. A partir de
1990, il travaille comme assis-
tant la ralisation sur des
spots publicitaires et de nom-
breux longs mtrages pour le
cinema et la tlvision.
Paralllement ce parcours
d'assistant, il se lance dans la ralisation avec son premier court
mtrage: Le blues du Maskilili qu'il crit, product et ralise en 1998.
Tourn en Guyane ce film de 20 minutes sera slectionn dans une
vingtaine de festivals franais et trangers, et prim cinq reprises.
Entre 2001 et 2004, le Ministre de la sant lui confie la ralisation
de 14 courts mtrages de prevention pour la lutte centre le SIDA en
Guyane. En 2008 il ralise son premier long mtrage ORPAILLEUR,
don't le scenario figure parmi les laurats des trophes du premier
scnario du CNC.

Alex de Verteuil
JAB
Alex de Verteuil, 68 ans, est un ralisateur de documentaires de
Trinidad qui a produit pendant les 25 dernires annes des oeuvres
traitant de problmes locaux. Il a son credit un grand nombre de
programmes rcompenss, qui ont t projets dans de nombreux
pays comme les Etats-Unis, Isral, le Nigeria, la Finlande, le
Royaume-Uni, l'Afrique du Sud et l'Australie. Son travail s'intresse
principalement des thmes culturels ou environnementaux
locaux avec le dsir d'duquer et d'informer les habitants de l'le.

Jean Michel Gibert
CALYPSO @ DIRTY JIM'S
Jean Michel Gibert de Maturity Music, citoyen franais qui vit
Port-Of-Spain (Trinidad) est producteur de musique et audio-visuel.
Il travaille avec des artistes tels que 3Canal, Mungal, et Calypso
Rose. Il a travaill sur le documentaire Calypso@Dirty Jim's
(www.calypso-at-dirty-jims.com) et son prochain film est le docu-
mentaire, Rose, The Diva of Calypso, qui sera film Tobago &
Trinidad, New York, Paris, et en Afrique. Il est producteur du Soca
Power in Trinidad and Tobago de Claude Santiago.

Christopher Laird
CONCERT IN THE
RAINFOREST
Christopher Laird a t
enseignant, a public le
journal artistique Kairi et
a dirig un thtre Port
of Spain pendant les
annes 70. Il a product
plus de 300 documen-
taires, drames et autres
projects audiovisuels
avec Banyan Ltd. durant
les trente dernires
annes, recueillant un nombre important de rcompenses nationals,
rgionales et internationals. Il a supervise la creation de ce que l'on
peut considrer comme la plus grande collection au monde de videos
illustrant la culture caribenne dans les archives de la Caribbean Film
and Video Archive. Il est present directeur gnral de Gayelle: The
Channel, la premiere station de tlvision totalement caribenne et
gratuite, co-fonde avec Errol Fabien en 2003. En 2009, Christopher a
reu un Doctorat d'Honneur de I'Universit des Antilles.
2008-Mark Lyndersay


Merci tous nos partenaires
O la Collectivit de Saint-Barthlemy
O I'A.J.O.E.
0 la Direction Rgionale des Affaires
Culturelles (DRAC Guadeloupe)
E le Conseil Rgional de Guadeloupe
O la Direction Rgionale de la Jeunesse et
des Sports de la Guadeloupe
O le Comit Territorial du Tourisme de Saint
Barthlemy
O Cin Woul


REGION
GUADELOUPE


fit-.tr yfk.-c & 5.





HTEL LE TINY



L'Entre Deux H


PUBUQE FRANAISE i N







Le sereno
HOTEL ISLE
DE FRANCE


HOTEL
LeVI LAGE
STIEAN

[otel La Presqu'le


TROPICAL HTEL La Plage


TPiri Paface

J1rdfc II
v E S T A U R A N T

KiKi- Ma

maya's to go



e%^^


AUBERGE
BE LA PETITE ANSE




Ets Florville Graux
& Fils


SnEmeraude
Plage *.,

La Gloriette
Tropical Shipping USERSUBmTLNG


Carabe Enseigne

Tropik FM

Raw ST-AWkT


D Brazi1
kSESTAURANT


ST. BARTH FILM FESTIVAL
Organisateurs: Ellen Lampert-Graux, Joshua Harrison,
Rosemond Graux, Sophie Maupoil
Projectionnistes : Stig Westergaard & Jean-Marc Csaire
Equipe: Amy Golden, Jeanne-Marie Graux, Diana
Deutsch, Rachel Kaufman, Judy & Lee Davidson
ASSOCIATION CIN SAINT BARTH
President: Rosemond Graux,
BP 1017- Saint-Jean 97012 St.Barthlemy cdex
email : rgreaux@wanadoo.fr
Tl: 05 90 27 8011 Fax: 05 90 29 74 70







Concours de nouvelles adulte


9


r


Jean Pierre Hennequet coordinateur du concourse de
nouvelles adults avec Frdric Tassigny qui a rem-


port l'dition 2010
Auteur de la nouvelle Le mil-
lionnaire, Frderic Tassigny alias
Julien d'Anglemont, a remport
l'dition 2010 du concours de
nouvelles organise pour la sep-
time fois par l'association Saint
B'Art et coordonne cette anne
par Jean Pierre Hennequet. Une
dition a minima, puisque seuls
huit auteurs ont particip, mais
que l'association a toutefois
dcid de maintenir. Absent au
moment de la remise des prix, le
pre du Millionnaire est arrive
quelques minutes plus tard, pr-
venu de sa victoire et quelque peu


Rgine Goetz etAurlie Dudeffant 20 et 30prix du
concours de nouvelles adults


surprise. Sa nouvelle qui a sduit le
jury, tant pour sa quality d'criture
que pour le thme abord et l'hu-
mour, a recueilli 114 points sur les
160 possibles et lui permet de
reporter le premier prix : un
ordinateur portable qui lui a t
remis dimanche en fin de matine
lors de la journe de clture du
Festival du Livre. Arrive troi-
sime lors de l'dition 2009,
Rgine Goetz, professeur au col-
lge, a quant elle totalis 106
points pour sa nouvelle Un
chant qu'elle ddiait originelle-
ment un travail personnel et qui


devait se drouler en Caroline du
Nord ou du Sud. Elle a finalement
dcid que l'intrigue se droule-
rait Marie Galante, un clin d'oil
Alex Godard, un des auteurs
invits du festival du livre qui en
est originaire. Elle gagne un bon
d'achat de livres d'une valeur de
350 euros. Aurlie Dudeffant,
galement professeur au college,
complete le podium de l'dition
2010 avec sa nouvelle Monique
sur le thme des jeux vidos et
empoche un bon d'achat de 150
euros. Elle tait arrive quatrime
lors de la prcdente dition.


Lecure au lamarnn par Leune lcueseLC


C -- D .. .. ....

Sur le stand des libraries Bames, sances de ddicaces pour Jean Magras et
Danielle Roche


La remise des prix du concours de nouvelles Jeunes
Plumes organism depuis 2005 par l'association Saint
B'Art a eu lieu dimanche 18 avril, durant la journe de
clture du Festival du Livre. C'est Tymie Maes ge de
14 ans et scolarise en classes de 3 A au college qui a
remport la 5 dition de ce concours auquel 51 coll-
giens ont pris part cette anne.
Sa nouvelle intitule Le commencement aprs la fin
a fait l'unanimit d'un jury qui, sceptique, a t jusqu'
vrifier que le reflet scolaire de l'auteur correspondait
bien la quality d'criture de cette nouvelle brve et
remarquablement crite : et de fait, Tymie qui timide-
ment avoue lire plus que les autres affiche une
moyenne de 17 en franais... S'il s'agit de sa premiere
participation au concours, ce n'est nanmoins pas sa
premiere production : j'cris pour moi des nouvelles,
que souvent je ne termine pas. Mais j'ai plein d'ides,
explique ainsi cette collgienne qui avoue une grande
admiration l'auteure Stphenie Meyer, cratrice de la
saga Twilight.
D'o lui est venue l'inspiration de la nouvelle
gagnante? j'coutais de la musique et sur la jaquette
du CD, il y avait un bb qui venait de natre explique
ainsi cette collgienne qui se destine tre psycholo-


Tymie Maes gauche lerprix du concours de nou-
velles jeunes plumes et TERRIER Tanara, 3 prix
gue. Last but not least : Tymie a crit trois nouvelles
durant les ateliers d'criture. Le commencement
aprs la fin, est la dernire, rdige lors du dernier
atelier, dans l'urgence. Un talent est n.


Alex Godard, ddicace en image son livre "Mae et le Lamentin sur le stand de la
Case aux Livres

LES LAURATS DU CONCOURS DE NOUVELLES JEUNES PLUMES 2010


* 1er pr : Canelle Le commencement
aprs la fin : MAES Tymie 3'me A -
Ordinateur
* 2 pri: Olympe Marina Le livre aux
rponses : NOUVEL Cassiope 6"~ B-
Ordinateur
* 3 pr: Parfums d'pices Le retour
: TERRIER Tainara 3" A- Ipod
* 4 px : Gertrude Napolon Bonaparte
la deuxime Sombre citrouille :
CAZE Marie 5"m A- Ipod
* 5pri : Scarlett Une drle de vie :
GIGLIO Victoria 6 e A Bon 50
S6 prx : Oxford Un monde disparu:
GONCALVES Fanny 3eme C- Bon 50E
* 7prn : Kitou Une course bizarre :
CHARLOPIN Mathilde 5em C- Bon 22
* 8prx Crazy L Des crayons de cou-
leur tonnants : LEDEE Gaelle 6'me C-
Bon 22
* pri : Macumba Une vie morose:


CARTY Catherine- Bon 22
* l prix : Robert assoiff Le meurtre
sans trace : GILBERT Loan 5em C-
Bon 22
* ll prix : Bernadette Chirac Le
voyage au bout de l'enfer : BOUHIER
Ocane 5"mA- Bon 22
* 12 pr: Roxy Quiksilver Le meurtre
d'un cadavre : DOMINIQUE Kellen
6~" A- Bon 22
* 13 prix : Mireille Choisy La maison
abandonne: BARBIEUX Virgile 6-me
B- Bon 22
* 14 Mr : Minie Mouse Le clonage:
STEPHANT Kenza 5me A- Bon 22
* 1 pri : Mars Le virus: MIGNOT
Quentin 3"m C- Bon 22
* 16 prix : Lili Ziloulou Peureux
devient gagnant: PROVOST Srna
6"'D Bon 22





1: 2 ar2 08A


La traditionnelle bourse d'changes des livres adults ... et enfants


Leila Nazzal, professeur d'espagnol et coordinatrice du
concours de nouvelles Jeunes plumes s'est vue remettre la
mdaille d'honneur de la Collectivit par Yves Graux,
premier Vice-prsident, en rcompense son implication
dans la vie sociaux culturelle de l'le.


Didier Bensa, president de l'association Saint B 'Art
organisatrice du Festival du Livre et Daniel Blanchard,
president du Club Unesco de Saint Barth, fidle parte-
naire du Festival du Livre.


Les auteurs invits du Festival du Livre se sont vus remettre un livre sur
Saint Barthlemy pour leur participation l'vnement.


j ^ MP\ -
Gzav, 'illustrateur du Journal de Saint Barth se fait ddicacer un Soda par
l'illustrateur Bruno Gazzotti.


Toas SZZEANS

pins t



ra ce &Iop


A l'caso du bietear de la nasac eFi hpne pinst olni
Toas Szzpa i dilm du o nsraor naioa sureu de Crcve
intepreraune letio v es du co poiter


CONCR UNQU





sal paossae ru uPrBoetDgn utva


1m


Soire Chopin ce soir

En raison de la fermeture de l'espace arien en
Europe et de l'annulation des vols, le pianist
Jean Philippe Collard et Patrick Poivre d'Arvor
n'ont pas pu se rendre Saint Barth et donner le
concert Chopin, l'me dchire prvu initiale-
ment mardi. L'association Saint B'Art qui orga-
nisait l'vnement s'en excuse et a dcid de
propsoer tout de mme u concert ddi Cho-
pin. Celui-ci aura lieu ce soir, jeudi 22 avril
20h30 la salle paroissiale. Il sera donn par le
pianist polonais Tomasz Szczepanski, diplm
du conservatoire national suprieur de Cracovie
qui rside en Guadeloupe.
Tomasz Szczepanski a particip plusieurs
master class avec des professeurs clbres tels
que R. Buchbinder, M. Jasinski et W Mierzanow.
Second prix du concours de piano de Rome, il a
galement remport une bourse Zurich. Il a
fait des enregistrements pour la radio et la tlvi-
sion polonaises. Au sein du trio Revirado, il a
par ailleurs produit deux CD : Miniatury et
les ouvres d'Astor Piazzolla. Il s'est produit en
concert en Allemagne, Hollande, Bulgarie et
dans de nombreux festivals en Pologne. Ce soir,
Tomas Szczepanski interprtera une selection
d'oeuvres de Frderic Chopin ainsi que deux par-
titions de Piazzolla don't le dtail est public ci-
dessous.

Tomas Szczepanski 20h30,
salle paroissiale, rue du Pre Robert Dugon, Gus-
tavia. Tarif 15 euros.
Reservations au 06 90 41 78 12 ou surplace dans
la limited des places disponibles.

Programme de la soire

Fantaisie impromptus en Do dise
Grande polonaise brillante, prcde par
Andante Spianato en Mi bmol
Mazurkas, Opus 17
Nocturne Opus 9 No2 en Mi bmol majeur
Deux compositions d'Astor PIAZZOLLA
Entracte
Grande valse brillante Opus 34 N33 en Fa
Prlude de la pluie
Scherzo N >1
Valse Opus 64 N22
Polonaise Hroque Opus 53 en La bmol




St Martin. St Maarten St Barths Saba

VOYAGER
www.voy 2.com

Seulement 54 e
L'ALLER RETOUR RESIDENT
achet sur intemet, 24h l'avance
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ !




Apof-oTios DE LA SEtAloIE
2 CHATONS SONT ADOPTER
EN URGENCE!
1 mle noir et blanc
de 7 semaines, lev au biberon
car trouv sur la route,
vermifug. Habitu aux chiens.
1 femelle tigre
de 6 semaines, sevre.
Contactez CHRISTELLE au 06 90 57 19 66


ai vO f0 4it4 M
TEL.: OS 90 87 1a3 68 FAX : OS 6f 67 01 23
SERVICE COMMERCIAL 06 90 49 1S 74
SERVICE RSDACTION: 06 90 ff 8S 1S





Ru Sr-BwiRf
si -




.COM je.& uVc !
T1:00M277474 -1:0 0277410 i*amm:OlO203
radiostbarth@wanadoo.fr www.radiostbarth.com

RADIO ST BARTH :
LA RADIO MUSIQUES ET INFOS
98.7 et 103.7 St-BARTH et 100.7 St-MARTIN
Rgie publicitaire au 06 90 62 26 93

La radio au coeur

des vnements


voices


5h00 9h00 : Le rveil matin
avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVIT
9h 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvautes
19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits


L'aventure familiale continue
pour Graldine Danon et Phi-
lippe Poupon, invits du Fes-
tival du livre qui s'est achev
dimanche. Aprs le passage
du Nord ouest, le couple et
ses quatre enfants, gs de 9
mois 12 ans, premiere
famille bord du quatrime
bateau franais avoir
emprunt cette route reliant
l'Atlantique au Pacifique via
les glaces de l'arctique, va en
effet reprendre la mer. Cette
fois, le priple qui devrait
durer 3 ans, les mnera de
l'Alaska o hiberne Fleur
australe -le voilier conu
par Philippe pour affronter les
glaces et supporter
l'chouage-, jusqu'aux ctes
chiliennes. Entre temps, ils
auront fait escale en Polyn-
sie et dans l'Antarctique :
Quand je rencontrais des
marines qui revenaient aprs
s'tre confronts aux glaces,
ils n'avaient tous qu'une
seule ide en tte: y retourner
! Mme si je n'avais jamais
navigu avant, je n'avais pas
envie d'aller vers des mers
chaudes. Au contraire, j'avais
envie d'tre un tmoin de
notre temps, des marques
laisses aux ples, explique
Graldine. Philippe a pour sa
part navigu une dizaine
d'annes dans le secteur de
l'Antarctique. Aujourd'hui,
l'ide c'est d'aller le plus au
sud possible, au-del de la
baie de Marguerite si cela est
possible; l o les bateaux ne
s'aventurent plus, explique
Graldine Danon qui met un
point d'honneur partager
son experience : partager,
c'est presque aussi enrichis-


sant que le voyage lui-mme.
Et comme j'ai la chance
d'avoir un grand marin
bord, cela laisse du temps
libre pour observer, filmer
crire, raconter.
De fait, de ce nouveau pri-
ple, Graldine, l'artiste du
bord, compete tirer un beau
livre de photos et 15 films de
26' chacun que TF1 a d'ores
et dj signs. Le thme du
premier est dj arrt, il s'in-
titule le matre des orques.
Il s'agit d'un homme qui
murmure l'oreille de ces
grands ctacs, dtaille
Graldine. Le second sera


consacr la grande pou-
belle, constitute de milliards
de petits morceaux de plasti-
que qui se sont progressive-
ment accumuls sur une sur-
face trs tendue et qui glisse
au gr des courants sur les
eaux du Pacifique. Aux cts
de Fleury Michon, fidle
sponsor de Philippe depuis 20
ans, Ifremer et GDF Suez
sont venus se joindre
l'aventure. Pour l'Institut de
recherche, le couple va proc-
der toutes sortes de prlve-
ments. En Polynsie, il s'atta-
chera plus particulirement
rpertorier les hutres perli-


res et l'tude des courants
marines dans l'objectif d'im-
planter des hydroliennes
Cette nouvelle adventure
devrait dbuter fin mai, date
laquelle la famille rejoindra
Fleur Australe qui hiberne
depuis septembre dernier au
port de Sand Point en Alaska.
D'ici l, Graldine et Philippe
continueront la promotion du
livre de Graldine Une fleur
dans les glaces chez Robert
Laffont et des quatre docu-
mentaires de 26' (lire enca-
dr) issues du premier voyage
qui a men la famille Poupon
du port de La Rochelle, quitt
en fvrier 2009, Sand Point.
Dimanche prochain, Gral-
dine et Philippe seront ainsi
reus par Michel Drucker
dans l'mission Vivement
Dimanche.
PASSAGE DU NORD
OUEST: LE DVD
MI MAI
Dans le cadre du Festi-
val du livre et en paral-
lle la presentation du
livre Une fleur dans les
glaces, Graldine
Danon et Philippe Pou-
pon projetaient samedi
dernier un documentaire
consacr au passage du
Nord-Ouest. Il fait parties
des quatre pisodes de
26' issues des 120 heures
de rush tourns par
Graldine (et months par
Eric Beaufils) lors de ce
premier priple. Diffuss
actuellement sur la
chane Voyage, ils seront
disponibles en format
DVD courant mai.


Comm uniqu de s


MEETING D'ATHLTISME
Le Saint-Barth Athltic Club orga-
nise un meeting d'athltisme samedi
ler mai de 18 20h au stade de
Saint-Jean. Une reunion technique
aura lieu mardi 27 avril 19h au
stade de Saint-Jean pour la mise en
place des preuves et des jurys.
Le club recherche des resources
humaines en informatique avec ordi-
nateur portable et moniteur.
Pour plus de renseignements email :
ppdasbh@orange.fr

TOUR DE L'LE
Organise par le CNSB, la 7 dition
du Tour de l'le en catamarans de
Sport, planche voile et laser, se
droulera les ler et 2 mai prochains.
Pour tout renseignement contacter le
0690.58.78.73 ou le 0590.27.98.49 ou
email
centrenautiquestbarth@orange.fr. La
date limited d'inscription est fixe au
vendredi 30 avril midi.

VOILE
Le SBYC vient de faire l'acquisition
rcente de deux bateaux pneumati-
ques pour assurer ses course de voile.
Ces bateaux se trouvent Saint-
Martin, Budget Marine et doivent
tre rcuprs rapidement. Malheu-
reusement, nous n'avons aucun


moyen d'aller les rcuprer. Si vous
disposez d'un bateau moteur ou si
vous connaissez quelqu'un suscepti-
ble de nous aider, envoyez nous un
mail sbyc420@yahoo.fr ou tel
0590.27.70.41.

RUGBY
Dans le cadre du championnat de
Guadeloupe, les Barracudas rencon-
treront les Archiballs de Saint-Mar-
tin samedi 24 avril 18h30 au stade
de Saint-Jean. Venez nombreux
encourager les Barras. Buvette et
sandwich sur place.


LEJoUfN ."
BP602
97098 St Barthlemy cedex
T.:0590276519
email:journalsbh@wanadoo.fr
www.journaldesaintbarth.com


RUGBY JEUNES
Samedi 24 avril 14h au stade de
Saint-Jean, tournoi regional de Gua-
deloupe des de 11 ans entire les
Archiballs, le Good-Luck, Basse-Terre,
Saint-Franois, le BRUC et les Barras.
Une loterie sera organise le mme
jour et le tirage au sort se droulera
la fin du tournoi. Venez nombreux
encourager les jeunes rugbymens. Res-
tauration et buvette sur place.

FOOTBALL
Dimanche 25 avril 17h au stade de
Saint-Jean, match amical entire
l'AJOE et Young Stars.


PROFITEZ


"PRIX FOUS

FOUS
FOUS
FOUS
CONTACTED FOUS
Ange:0690494723
Avigal :0690547624


: 2arl0087A T


Pour Graldine Danon et Philippe Poupon

L'aventure continue!













Pour la 17e anne
consecutive, le minis-
tre de l'ducation
national met la dis-
position des acteurs du
systme ducatif des
indicateurs de rsultats
des lyces d'enseigne-
ment gnral et tech-
nologique et des
lyces professionnels
publics. regarder les
rsultats publis, le
LPO des les du Nord
ne s'en sort pas si mal
en section gnrale et
technologique.

Pour le ministre de l'duca-
tion national, l'objectif de la
publication de cet indicateur
de russite des lyces est dou-
ble. Il s'agit, tout d'abord de
rendre compete des rsultats du
service public national d'du-
cation, en donnant tous des
lments d'apprciation allant
au-del de l'affichage du seul
taux de russite des candidates
aux diffrents examens. Le
second objectif est de fournir
aux responsables et aux ensei-
gnants de ces lyces des l-
ments de rflexion pour les
aider amliorer l'efficacit
de leurs actions.
Comme il n'y a pas de critre
unique pour juger des rsul-
tats d'un lyce, trois indica-
teurs sont publis : le taux de
russite au baccalaurat ; le
taux d'accs de second et de
premiere au baccalaurat et la
proportion de bacheliers
parmi les sortants. Des indica-
teurs dterminants pour limi-
ner l'incidence des facteurs de
russite scolaire extrieurs au
lyce et ainsi essayer de


Taux de russite au bac 2009
Au baccalaurat 2009, le taux de russite du
lyce polyvalent des les du Nord est suprieur
de 1 point au taux attend en rfrence acad-
mique et suprieur de 8 points au taux attend
en rfrence national (valeur ajoute). En
vertu de cela, un lve qui est entr en second
dans ce lyce a eu 57% de chances d'obtenir le
baccalaurat dans l'tablissement. Un lve


qui est entr en premiere dans ce lyce a eu
73% de chances d'obtenir le baccalaurat dans
l'tablissement. Et un lve de terminal a eu
91% chances d'obtenir le baccalaurat dans
l'tablissement. Enfin, tous niveaux confon-
dus, 67% des lves, ont quitt l'tablissement
avec le baccalaurat.


RdMamnoe a.eddmnque RtaMrnoe neonale
Sie Taux oon M (%) Taux aftdnu Nombre dthvn
Taux alndu(% Valeur |oue (%) Far nc Valur iout" parent au bac
"Touwtes ti e0 "B 1 72 a 170
L 78 77 1 S 12 54
ES 91 90 1 77 14 23
3 92 91 1 82 10 39
Ses 69 0 68 o 54


conserver ce qui est d son
action propre, ce qu'un lyce
a ajout au niveau initial de
ses lves.
Ainsi, si un lyce prsente
une valeur leve pour un
indicateur, ce peut tre d au
fait qu'il a reu de bons l-
ves, dots de bonnes mtho-
des de travail, qui ont pu
obtenir le baccalaurat sans
effort particulier de sa part ou
au contraire, qu'il a su dve-
lopper chez des lves, peut-
tre moins bien dots au
dpart, les connaissances et
les capacits qui ont permis
leur succs. L'ge et l'origine
social des lves ont t rete-
nus car leur croisement donne
une bonne approximation des
chances d'accs et de russite
au baccalaurat d'un lve.
Le taux de succs d'un lyce
dpend fortement des caract-
ristiques de ses lves, ind-
pendamment de la quality de
l'enseignement qui y est dis-
pens. Les rsultats d'un ta-
blissement sont une ralit
complex. Seule l'analyse
combine de l'ensemble de
ces indicateurs peut en donner
une image.


Arte et TMC sur CanalSat Carabes


Depuis hier mercredi 21 avril, deux
chanes supplmentaires ont fait leur
apparition sur le bouquet tl CanalSat
Carabes. Il s'agit d'Arte et TMC, res-
pectivement programmes sur les
canaux 11 et 38.
Arte est une chane culturelle au ceur
de l'actualit et de l'Europe proposant
des missions d'information telles
qu'ARTE journal, GLOBALmag
prsente par Emilie Aubry ou encore
l'Invit avec Isabelle Giordano ; des
rendez-vous culturels et musicaux tou-


tes les semaines avec Metropolis,
Pop Culture ou One shot not de
Manu Katch ; mais aussi cinma, des
soires THEMA, de la science, des
series, des fictions, des spectacles et des
documentaires.
TMC est pour sa part une chane gn-
raliste qui offre
des programmes destins toute la
famille: missions de divertissement et
de varit avec entire autres Moundir
l'aventurier de l'amour prsente par
Laurence Boccolini, Des Nouveaux


secrets de la magie prsente par
Denis Brogniart, Incroyable mais vrai,
le mag', Quand la musique est bonne
... Tmc propose galement des maga-
zines emblmatiques tels que
90'Enqutes prsent par Carole
Rousseau, 90'Faits Divers, Ma
drle de vie prsent par Alexia Laro-
che-Joubert ou encore Code barres.
Pour recevoir ARTE et TMC, une
mmorisation des chanes est
ncessaire.


Lyce polyvalent des Iles du Nord :

les indicateurs de russite


PERMANENCES DE LA SEMAINE
- GYNECOLOGIE: consultation JEUDI 22
AVRIL 2010, au dispensaire. Les permanences
sont assures par le Dr Bordjel. Pour prendre
rendez-vous, tlphoner au 0590 27 60 27.
- SECURITE SOCIALE : La prochaine perma-
nence de la Scurit Sociale de Saint-Barthlemy,
avec la presence de Mme NAVY, jusqu'au Jeudi
29 AVRIL 2010 en accueil libre (sans rendez-
vous) dans leur locaux situs face la Prfecture
Gustavia. L'accueil des assurs s'effectuera de
7h30 12h et de 14h 16h, sauf le Mercredi 28
AVRIL 2010: de 7h30 12h. Pour le dpt ou la
constitution de dossier de retraite merci de nous
contacter au 0590 51 00 00. Nouvelle adresse: 13,
rue Lubin BRIN- Face la Prfecture- GUSTA-
VIA
- VACCINATION: Permanence tous les 2me et
4me LUNDI de chaque mois, de 9h30 13h30.
Se munir du carnet de vaccination et de la carte
vitale.
- CAF : le Prsident de la Collectivit vous
informed qu'un permanence de l'assistante social
de la CAF, Mme Pietrus, se tiendra aujourd'hui
jeudi 22 avril, de 9 12h et de 13h30 15h.
La permanence s'effectue sans prise de rendez-
vous. Veuillez vous rendre directement au bureau
du Service d'Actions de Solidarit de la Collecti-
vit de Saint-Barthlemy.

FERMETURE TEMPORAIRE DE L'AIRE DE JEUX
DE SAINT JEAN
Le President de la Collectivit de Saint-Barth-
lemy informed la population que l'aire de jeux
pour enfants Saint-Jean sera ferme au public
pour cause de travaux de rfection des dalles,
jusqu'au dimanche 25 avril 2010 inclus.

CONFERENCE SUR HATI
La mini university de Saint Barthlemy, en parte-
nariat avec Cin Saint Barth, vous invite la
confrence-dbat qui aura lieu la salle polyva-
lente de la capitainerie mercredi 28 avril 2010
18 heures prcises sur le thme Haiti au lende-
main du sisme : regarder vers l'avenir.
Une table ronde avec Claudel Chery du Cin ins-
titute de Jacmel (Haiti) ; Laurence Magloire,
Sinema Anba Zetwal, (Haiti) ; Camille Kharme-
liaud Moise, ralisateur (Haiti) ; Frero Pierre,
Cin institute de Jacmel, (Haiti).
Cette table ronde suivra la projection d'un court
mtrage de Arnold Antonin: Chronique d'une
catastrophe annonce
Les conferences de la mini-universit sont gra-
tuites et vous y tes tous cordialement invits

ASSEMBLE GNRALE DES BOUT D'CHOU
L'association Bout D'Chou informed l'ensemble
des assistants maternelles de St-Barthlemy que
son assemble gnrale aura lieu le 30 Avril 18h
la salle ASP Public. Rappel de notre blog :
association-bout-de-chou.skyrock.com.
E-mail: marierosegumbs@orange.fr

CONFERENCE SUR LE RISQUE SISMIQUE
La mini university de Saint Barthlemy, en parte-
nariat avec les services de l'Etat et la Collectivit,
vous invite la confrence-dbat qui aura lieu
la Salle du Conseil de l'Htel de la Collectivit
mercredi 5 mai 2010 18 heures prcises sur le
thme Le risque sismique Saint-Barthlemy.
Cette conference sera anime par messieurs
Jean-Marc Mompelat, directeur du Bureau de
recherches gologique et minire (BRGM), Guil-
laume Steers, chef de la cellule Risques Naturels
la Direction rgionale de l'Environnement
(DIREN) et Frdric Roufy, charge de mission
Plan sisme Antilles la direction rgionale de
l'Environnement (DIREN).
Les conferences de la mini-universit sont gra-
tuites et vous y tes tous cordialement invits !

CONCERT DE PRINTEMPS DES BONS CHOEURS
La chorale de Bons Choeurs est heureuse de vous
prsenter son concert de Printemps qui aura
lieu deux fois, le vendredi 30 Avril et le samedi
ler Mai. Au programme: du classique, du gospel,
des chants profanes.
Le concert dbutera 20h. L'entre sera de 15
euros. Elle est gratuite pour les enfants.


LE PALMARS 2010 DE L'EXPRESS FAIT TOUJOURS
DES VAGUES
Chaque anne, paralllement la publication des indica-
teurs de russite des lyces franais mis par l'Education
national, le magazine l'Express public son palmars
annuel des lyces, ce qui a t fait dans l'dition du 14 avril
dernier. La mthode utilise par le magazine reprend celle
des trois indicateurs publis par l'Education national. Le
premier n'appelle aucun commentaire, il s'agit du taux de
russite au bac. Le 2e indicateur, c'est--dire la capacity
faire progresser les lves trouve une explication diffrente
dans la valeur ajoute de chaque tablissement. Il corres-
pond, selon la definition du magazine ce que serait le
taux de russite de l'tablissement si ses lves connais-
saient le mme succs au bac que l'ensemble des candidates
du mme ge, de mme origine social et de mme niveau
leur sortie de troisime. Cet indicateur, galement appel
valeur ajoute de la russite au bac, est positif pour les
lyces affichant de meilleurs rsultats que prvu. Il est
ngatif dans le cas inverse. Enfin, toujours selon le maga-
zine Express, le 3e indicateur indique si l'tablissement est
slectif ou accompagnateur. A savoir la probabilit
pour un lve de premiere d'obtenir son bac dans le mme
lyce. Cet indicateur permet de reprer les lyces slectifs,
qui se sparent des lves en difficult pour prsenter
l'examen ceux qui ont le plus de chances de le russir. Les
lyces slectifs ont des notes ngatives; les lyces accompa-
gnateurs, des notes positives.
Au final, selon les rsultats de la mthodologie du magazine
l'Express, le lyce de Saint-Martin est class 13e sur les 16
tablissements de la Guadeloupe. Du point de vue national,
il est class 1108e sur 1912 tablissements recenss.


M I LE MOYEN LE PLUS SR ET LE PLUS RGULIER


ti v sDE SE FIRE CONNATRE

K AUPRS DE NOS VISITEURS


PLUS D'INFORMATIONS AU 05 90 27 65 19





1 2 ar21 -I AN


VOLFIN & ASSOCIES
Avocats
8 Place du Forum -13200 ARLES
Tel: 04.90.93.82.36
Fax: 04.90.93.52.51

SELARL GKB
Avocats
Rue de St Thomas- GUSTAVIA
97133 ST BARTHELEMY
Tel: 05.90.27.93.82
Fax: 05.90.27.93.81

VENTE AUX ENCHERES
PUBLIQUES EN UN SEUL LOT

Un complex immobilier usage hte-
lier, dnomm le Taiwana sis
SAINT BARTHELEMY (97133) lieudit
Flamands cadastr section AH 808
d'une contenance de 45a 54ca et AH
n 812 d'une contenance de 62a 38ca

ADJUDICATION FIXEE
AU MARDI 1ER JUIN 2010
A 10 HEURES 30
A l'audience des Cries du Tribunal
de Grande Instance de BASSE-TERRE
(97100) Boulevard Flix Ebou

MISE A PRIX : 15.000.000 -
QUINZE MILLIONS D'EUROS

L'adjudication aura lieu aux clauses et
conditions du cahier des conditions de
la vente dpos au Greffe du Juge de
l'Excution du Tribunal de Grande Ins-
tance de BASSE-TERRE o il peut tre
consult ainsi qu'aux cabinets d'avocats
GKB GUSTAVIA -SAINT BARTHE-
LEMY (97133) et VOLFIN & ASSOCIES
ARLES (13200)


Les enchres ne peuvent tre portes
que par un avocat inscrit auprs du Bar-
reau dpartemental de la Guadeloupe

Pour tous renseignements s'adresser:
A Matre Jean Pierre VOLFIN, avocat,
8 place du Forum, 13200 ARLES,
TEL : 04 90.93.82.36
volfin@volfin.com
A Matre Marc GRISOLI, avocat, rue de
St Thomas, GUSTAVIA, 97133 ST BAR-
THELEMY, TEL 05.90.27.93.82 email
mbm@stbarthlaw.com


VIE DES SOCITS

Kikair Services
Sarl au capital de 7500 euros
Sige social : Anse des Lzards
97133 Saint Barthlemy
RCS Basse Terre : 452 521 628

Suivant decisions des associs en date
du 15 avril 2010, il a t dcid : de
transfrer le sige social l'adresse sui-
vante : Grand Cul de Sac, chez Mr
Laporte Christian, 97133 Saint Barth-
lemy, computer de cejour ; Ainsi qu'un
changement d'activit : la socit a
pour objet computer de ce jour : com-
merce gros de fournitures et quipe-
ments divers pour le commerce et les
services.
Dure: 99 ans
Les changements seront enregistrs au
RCS de Basse Terre
Pour avis et mention
Le grant


i


AVIS D'ANNONCES LEGALES


Offres d'emplois
873-St Barth Services recher-
che un agent polyvalent pour
un CDD de 5 mois, Agent de
comptoir, transfriste et manu-
tention bagages. Lieu :Aro-
port de Saint Barthlmy.
Date d'embauche 01
/05/2010, Profil : Jeune H
avec de bonnes connaissan-
ces en Anglais, dynamique et
motiv, Bon relationnel et Per-
mis de conduire obligatoire.
Envoyer par email ou faxer
lettre de motivation et CV
pour un entretien
emploi@stbarthservices.com
ou fax 0590275681

872-Le petit jardin de l'le,
recherche animatrice, anima-
teur titulaire du B.A.F.A. du-
cateur jeunes enfants pour
complter son quipe. Veuil-
lez contacter Corinne au 06 0
67 23 75 laissez message
avec vos coordonnes.

868- ITEC SERVICES rech
un technician de mainte-
nance en informatique. Merci
d'envoyer un CV et une lettre
de motivation manuscrite
Itec@itecservices.fr ou
l'adresse: BP629 97099 St
Barth cedex

1 fMotos

872- A saisir magnifique Har-
ley Davidson V-rod, option,
5000 km, Bi colore. Prix 9000
euros dbattre- Tl : 0690
225899


Apts et Maisons
a louer

862-Loue garage pour
stockage Gustavia 600
/mois. Contacter Agence Ici
et L 05 90 27 78 78

872- A louer l'anne, appar-
tement Petite Saline, 1
grande chambre, salon, cui-
sine, sdb,1 grand deck cou-
vert, Disponible partir du
1er juin. 1600 euros /mois
HC. Tl. : 05 90 29 74 06

872-Unique, Oyster Pond
dans residence scurise,
bord marina, villa avec sa
place de bateau, 2 chambres,
grande terrasse, parking. A
louer 900 euros ou vendre -
Tl : 0690 22 58 99

Immobilier
Vente

St Barth Sothebys
Properties iNTERNATtMALi ALTV
865-A vendre, charmante villa
de deux chambres et piscine
situe Toiny, entirement
rnove dans un style
contemporain. Elle bnficie
d'une vue magnifique et
imprenable sur l'ocan ;
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty
: 0590 29 75 05
St Barth Sotheby's
Properties IHNTION...I.ro...
A vendre, terrain constructible
situ sur les hauteurs de Lurin


The Best


Selection


of Villas in St Barth


SReal Estate j Agence Immobilire

a Villa Rentals a Location de Villas

a Villa Management a Gestion de Villas

Visit our villas on / Visitez nos villas sur
www. icietlavillas.com

Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com

Ph : 05.90.27.78.78 Fax: 05.90.27.78.28 ou 27.72.72
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthlemy


avec une vue imprenable en
direction de Shell Beach et au
loin sur St Martin. Vendu avec
un permis de construire pour
une villa de deux chambres.
Trs bonne opportunity pour
gnrer des revenues locatifs
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty
: 0590 29 75 05
St Barth Sotheby's A
Properties INTERNATImNAL u L. ven-
dre, villa de trois chambres et
piscine situe sur les hauteurs
de Gd Cul-de-sac. Elle offre
une belle vue sur le lagon.
Permet une grande liberty
d'extension et de renovation
pour la ralisation d'une trs
belle proprit ;
St. Barth Properties
Sotheby's International Realty
: 0590 29 75 05
Demandes
de locations
875- Dame ge recherche
un logement avec un loyer
modest partir du 1er octo-
bre Tl. : 06 90 77 50 66 ou
le 05 90 27 81 99

872-Looking To Rent 2-3
Bedroom Villa In St Barts
From December 1, 2010
Through May 1, 2011. We
Know St Barts For Many
Years. Prefer St Jean or
Pointe Milou Area. Please
Contact Ron Federici at
DRFEDERICI@aol.com or us
cell # 703 963 8861.


St.Barh othbys
















A n GROS OEUVRE
CHARPENTE
COUVERTURE
SSBEGMENUISERIE
ENTREPRISE GNRALE DU BTP
TEL: 05.90.51.15.85 FAx: 0590.279.917
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com


STORES DECOR D

STORES EXTRIEURS ET INTRIEURS,
TOILE SUR MEASURE






ECHAPPEMENT AMORTISSEUR
COL OM:' O ':




:: ALUVER
MENUISERIE ALUMINIUM MIROITERIE
TEL: 05 90 52 92 66- FAX :05 90 52 92 67
stbarthaluverinternational.com


T1L.."5 V 2J 530av- ELl. m, V 617 17 /1


M Sudoku (j
Solution du prcdent numro

3 9 8 7 6 1 2 4 5
2 6 7 5 4 3 1 9 8
5 1 4 8 9 2 3 7 6
7 8 9 1 5 4 6 2 3
1 3 5 6 2 9 4 8 7
6 4 2 3 7 8 5 1 9
8 7 1 2 3 5 9 6 4
9 5 6 4 1 7 8 3 2
4 2 3 9 8 6 7 5 1





LE JOURNAL
DE SAIr-BARTH
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthlemy cedex
journalsbh@wanadoo.fr ISSN: 1254-0110
Tl.: 05.90.27.65.19 Fax: 05.90.27.91.60
Editeur: S.a.r.l. Socit de Presse Antillaise
Grante et dir. de la publication Avigal Haddad
Rdactrice en chef Pierrette Guiraute
Rdaction Rosemond Graux
Commerclaux Ange Patureau, Avigal Haddad
Imprimeur Daily Herald N.V.
Dpt lgal chaque parution. Le Journal de St-Barth decline toute responsabilit sur
les announces publis. Reproduction ou utilisation des textes, announces, photos,
publicits publis dans le journal interdites sans notre autorisation crite.


Pueq#uIadw de 5.,,kos I- 1iuu1 s I
Dia mgSc ]EPf111GE E PC



j GERM'. LEDEE


ARTISAN Petits Travaux
Meusre Penue B- -
-ette sc et plm Trvu Dier


Olivier Courroux
0690 75.59.24


Housekeeping
0690 75.79.30


M SudokuQt
Une grille de sudoku est divise en 9 lignes, 9 colonnes et 9
carrs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres
de 1 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par
ligne, par colonne et par carr de 3x3 cases. Vous devriez rapi-
dement russir vos premires grilles. Bon jeu !
Retrouvez la solution dans notre prochain numro


2 5 7

7 3 4

9 2

4 9 6 1

I 3

2 4 9

I 2

6 7 4
4 8

www.sudokustar fr


CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
GENDARMERIE 05.90.27.11.70
POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIRES 05.90.29.76.76
POLICE TERRITORIAL 05.90.27.66.66
HPITAL 05.90.27.60.35
POMPIERS 18 ou 05.90.27.66.13
MDECIN DE GARDE 15 ou 05.90.90.13.13
HTEL DE LA COLLECTIVIT 05.90.29.80.40
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 12h00 et de 13h30 17h00
sauf le mercredi de 7h30 12h30
ETAT CIVIL Numro d'urgence week-ends etjours frs 06.90.33.12.75
SOUS-PRFECTURE 05.90.27.64.10
RSERVE MARINE 06.90.31.70.73
DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MDECINS GNRALISTES
Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Husson Bemard 05.90.27.66.84
Husson Chantal 05.90.27.66.84
Kypriotis Patrice 05.90.51.16.59
Maury Philippe 05.90.27.66.50
Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
Tiberghien Yann Eugne 05.90.29.71.01
Weil Edgar 05.90.27.62.40
Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
Acuponcteur/Homopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01
Griatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Homopathe/Ostopathe : Worthington 05.90.27.66.50
MDECINS SPCIALISTES
Chirurgien : Grasset Daniel 05.90.27 81 60
Gyncologue : Bordjel Patrick 05.90.27.68.78
Maladie appareil digestif : Vassel Bemard 05.90.87.90.92
Psychiatre : Berthier-Bicas Marie-Claude 05.90.97 60 07
Ophtalmologistes:
Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
Delaplace Yves 05.90.23 59 81
PallasAlain 05.90.8725 55
Rident Vronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
Rhumatologue/mdecin ostopathe
Vuala Catherine 05.90.29.61.89
Stomatologue: Chlous Franois 05.90.27.87.31
CABINETS DENTAIRES
Achache Joseph 05.90.52.80.32
Chlous Franois 05.90.27.87.31
Mangel Marc 05.90.27.73.48
Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
Redon Dimitri 05.90.27.87.28
Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
AUTRES PROFESSIONS DE SANT


A.U.D.R.A.
Chiropracteur: Klein Grard
Infirmiers-Infirmires :
Barb Sophie 05
Benoit Hlne
Briscadieu Christophe
Cardon Isabelle
Dechavanne Vronique
Febrissy Graux Corinne
Melinand Ccile
Meyer Marie-Jo
Rillot Brigitte 05
Masseur-Kinsithrapeutes :
Andr Sandrine
Bertin Guylne
Daniel Amaud Marie
Dumergue Cyril
Godfrin Frdric
Jourdan Vronique
Klein Grard
Maingard Bemadette
Marchesseau Christophe
Sorrentino Jean Christophe
Van Hove Frdric
Wormser Nicolas
Orthophoniste : Bouyer C
Ostopathe: Minguy E


05.90.29.27.65
06.90.64.87.40


.90.27.67.55 06.90.62.28.29
06.90.41.88.27
06.90.48.63.69
06.90.62.90.10
06.90.71.83.63
06.90.59.81.67
06.90.37.27.42
06.90.73.93.94
.90.27.72.49 06.90.49.87.29


hristine
3enoit


Wormser Nicolas
Pdicure Podologue : Boutiller Dominique
Psychologue: Ardil-Brinster Monique
Chard-HutchinsonAline
Psychothrapeute M.Laure Penot

PHARMACIES
Pharmacie de l'aroport
Pharmacie Saint-Barth de Gustavia
Island Pharmacie St-Jean
LABORATOIRE D'ANALYSES :
RADIOLOGIE: Centre du Wall House
VTRINAIRES Kaiser Alexandre
Lhermitte Julie
Maille Jean-Claude


05.90.87.20.09
05.90.27.81.32
06.90.53.44.88
05.90.27.67.86
05.90.27.67.86
05.90.29.72.42
06.90.64.87.40
05.90.27.81.32
05.90.29.48.10
06.90.71.53.57
05.90.27.76.37
05.90.27.67.86
05.90.27.88.29
06 90 71.36.15
05.90.27.67.86
05.90.29.24.26
05.90.51.14.40
06.90.71.05.31
05.90.52.00.55


05.90.27.66.61
05.90.27.61.82
05.90.29.02.12
05.90.29.75.02
05.90.52.05.02
05.90.27.90.91
05.90.27.89.72
05.90.27.89.72


c Fabriqu St Barth Ii/

MENUISERIE E' -
P vC EN PVC Lr,1
o6 90 61 83 88 acsplexis@wanadoo.fr


RPPAWATION /,,VENTE 1IY
Y1 (EBVAUT


mKsj


OI-'EUD Ei TL 1






NOUVEAU SUR CANALSAT

TMC LA CHAINE QUI RASSEMBLE

TOUTE LA FAMILLE.


Sujets de socit, information de proximity, faits divers,
divertissement, missions de tl-rolils, magazines
indits, etc.
Voici ce qui vous attend sur TMC, chain 6 dimension
familiale, drole et spctaculaire.
partir du 20avril sur le canal 38*de CANALSAT
CARAIBES.




Full Text

PAGE 1

C C M M I IC C l l a a u u d d i i n n e e M M o o r r a aA A G G E E N N C C E E I I M M M M O O B B I I L L I I È È R R E E R R E E A A L L E E S S T T A A T T E EL L e e s s M M a a n n g g l l i i e e r r s s S S a a i i n n t t J J e e a a n n 9 9 7 7 1 1 3 3 3 3 S S t t B B a a r r t t h h é é l l e e m m y y T T é é l l : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 2 2 7 7 8 8 0 0 8 8 8 8 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 2 2 7 7 8 8 0 0 8 8 5 5c c l l a a u u d d i i n n e e . . m m o o r r a a @ @ w w a a n n a a d d o o o o . . f f r r N°872 … Jeudi 22 avril 2010DESAINT-BARTHT T é é l l : : 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 … Fax : 05 90 27 91 60www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr ISSN : 1254-0110 LEJOURNAL Programme et détail dans notre cahier central. C'EST PARTI !10¡Ždition de la Transat ag2r La Mondiale C'EST PARTI !25 Figaro avec à leur bord 50 marins se sont élancés dimanche à lassaut de lAtlantique dans la 10è édition dela Transat ag2r-La Mondiale.Lire pages 4 et 5F ESTIV AL C INƒMA C ARAìBE Lever de rideau samedi

PAGE 2

ACTUALITÉS2 JSB-22 avril 2010 872 Faits diversSURPRISPARLAFEMMEDEMÉNAGE ALORSQUILTENTAITDECAMBRIOLER UNEVILLAMercredi 14 avril, les gendarmes ont procŽdŽ ˆ l'interpellation d'un jeune homme de 19 ans ˆ Flamands qui venait de tenter de cambrioler une villa du quartier. Mis en fuite par la femme de mŽnage qui se trouvait ˆ l'intŽrieur, il a ŽtŽ interpellŽ quelques minutes plus tardÉ alors qu'il dormait sur son scooter! ArrivŽ il y a peu de temps sur l'”le sur la suggestion d'un de ses amis, il Žtait sans emploi ni domicile fixe. 22 grammes de cannabis ont ŽtŽ retrouvŽs sur lui lors de sa garde-ˆvue ˆ l'issue de laquelle il s'est vu remettre une convocation ˆ compara”tre devant le tribunal correctionnel. Il y rŽpondra de deux dŽlits: le premier concerne la tentative de cambriolage, le second, la dŽtention et l'usage de stupŽfiants. Outrage aux gar des de la rŽser ve ILCOMPARAÎTRADEVANT LETRIBUNALCORRECTIONNELL'action s'est passŽe dimanche 4 avril, lors du week-end de P‰ques. Un plaisancier aurait invectivŽ les deux gardes assermentŽs de la rŽserve naturelle qui lui reprochaient d'avoir mal amarrŽ son bateau sur une des bouŽes de Gros Ilet. Mais plut™t que de modifier les amarres, le plaisancier se serait alors mis ˆ les insulter et ˆ leur faire des doigts d'honneur, avant de quitter les lieux. RŽgulirement pris ˆ partie, les deux gardes et le prŽsident de la rŽserve ont dŽcidŽ de porter plainte. Entendu par les gendarmes, l'auteur prŽsumŽ des faits a niŽ avoir fait des gestes dŽplacŽs. Le procureur ayant dŽcidŽ de poursuivre, il est convoquŽ devant le tribuual correctionnel le 10 juin prochain. Selon le Cttsb, 55 vacanciers seraient restŽs bloquŽs ˆ Saint Barth ˆ la suite de l'Žruption d'un volcan au glacier Eyjafjallajokull en Islande qui a entra”nŽ d'importantes perturbations du trafic aŽrien. Ces vacanciers, contraints d'allonger leur sŽjour, se sont vus proposer des amŽnagements tarifaires par les h™teliers qui ont, soit appliquŽs un tarif prŽfŽrentiel, relogŽ les clientsdans des chambres moins chres ou offerts la taxe de sŽjour, alors que paralllement, les sŽjours de vacanciers de la dernire zone des vacances de P‰ques Žtaient partiellement annulŽs. Le Cttsb devait faire le point en fin de semaine sur l'importance de ces annulations. Le nombre de 55 touristes bloquŽs, fruit d'une enqute auprs des h™tels, ne tient pas compte du nombre de rŽsidents qui comptaient se rendre en Europe et qui n'ont pas pu. Selon le directeur de l'aŽroport, Fabrice Danet, aprs une enqute auprs des compagnies desservant Saint Barth, ce seraient ainsi 30 ˆ 40% des passagers qui ont renoncŽ ˆ leur dŽpart de St Barth durant la mise en place de la zone de protection aŽronautique sur toute l'Europe, passagers ˆ destination de Juliana, mais aussi charters vers Antigua pour ceux qui voyagent avec British Airways ou Virgin Atlantic sur Londres. Lundi soir, le dŽlŽguŽ rŽgional d'Air France pour les Iles du Nord confiait par ailleurs ˆ notre consoeur du PŽlican qu'environ 700 passagers n'avaient pas pu prendre l'avion suite ˆ l'annulation des quatre vols Air France durant la fermeture des aŽroports parisiens. Selon des sources gouvernementales, un total de 14.620 personnes auraient ŽtŽ bloquŽes par les retombŽes du nuage venu d'Islande, dans les quatre dŽpartements d'outre-mer, 5.500 ˆ La RŽunion, 3.500 en Guadeloupe, 4.500 en Martinique et 1.120 en Guyane.Retour ˆ la normale dans le week-endAlors que l'espace aŽrien franais est entirement rouvert depuis hier mercredi, le retour des derniers touristes vers la mŽtropole va encore prendre quelques jours. Al'image par exemple, de Bruno Gazzotti, invitŽ du Festival du Livre, prŽvu de partir lundi, dont le billet a ŽtŽ reprogrammŽ pour dimanche, avant d'tre avancŽ ˆ vendredi. Clauses commerciales obligent, les passagers bloquŽs dont les vols ont ŽtŽ annulŽs ne sont en effet pas prioritaires et aucun vol de rattrapage ne peut tre programmŽ par des compagnies surchargŽes de travail. Dans un communiquŽ de presse Žmis lundi, Air France a indiquŽ avoir mis en place des mesures commerciales. La compagnie propose ainsi aux passagers la possibilitŽ de reporter son voyage en changeant la date ou la destination sans frais jusqu'au 15 juin 2010 ou de se faire rembourser le billet en se rendant en prioritŽ au point de vente o le billet a ŽtŽ Žmis ou, sur le site Internet de la compagnie www.Airfrance.gp rubrique Aide et contact. Per turbations aŽriennes Retour ˆ la normale prŽvu dans le week-endINSOLITE: ILSONTTOUTESSAYÉPour tenter de rejoindre la mŽtropole ou venir ici, ils ont tout tentŽ: prendre des hŽlicoptres pour des bases aŽriennes permettant de dŽcoller vers des aŽroports internationaux du sud de l'Europe dont l'espace aŽrien est restŽ ouvert et ainsi se rendre aux Etats unis, puis aux Antilles. Ou faire le chemin en sens inverse. Mais plus insolites sont ces demandes faites auprs d'une compagnie maritime qui dispose de cabines cargo et peut ainsi prendre des passagers pour une traversŽe transatlantique de 9 joursÉ

PAGE 4

JSB-22 avril 2010 872 La rŽgate ˆ armes Žgales et ˆ couteaux tirŽs sur l'Atlantique est lancŽe. Dimanche dernier (18 avril) ˆ 14 heures, les 50 marins rŽunis sont entrŽs dans le vif du sujet. Ils et elles ont rejoint le cockpit de leur Figaro BŽnŽteau de 10 mtres de long pour aller livrer la plus belle des rŽgates ˆ Žchelle de l'ocŽan. Six têtes dafficheL'enjeu est de taille comme en tŽmoigne la prŽsence massive des plus fines lames du circuit, bien dŽcidŽes ˆ fter le dixime volet de cette Žpreuve XXLarge avec tous les Žgards džs ˆ son rang. Ainsi, jamais autant d'anciens vainqueurs ne s'Žtaient donnŽ rendez-vous sur une mme ligne de dŽpart. De Jean Le Cam, sacrŽ en 1994, ˆ Armel Le ClŽac'h et Nicolas Troussel en 2004 rŽpartis sur deux bateaux, Kito de Pavant en 2006, en passant par les actuels tenants du titre, Laurent Pellecuer et le sŽmillant Jean-Paul Mouren qui ne font Žgalement plus cause commune: tous sont revenus pointer leur Žtrave avec la ferme intention de rŽaliser le doublŽ. Tous ces navigateurs de talent, qui ont Žcrit parmi les plus belles pages de cette transat au niveau d'exigence jamais dŽmenti, rvent de dŽcrocher la timbale et de signer un exploit encore jamais rŽalisŽ.Trois doubles mixtesPour autant, c'est sans compter avec tous les autres, les associations des skippers qui ont plus d'un tour dans leur cockpit pour donner la rŽplique et jouer les premiers r™les sur cette Ždition anniversaire. La grille de dŽpart annonce la couleur: il y aura bien de l'animation dans l'air ocŽanique! Au rayon des tandems qui promettent de fonctionner et de faire parler l'Žcume, il y a l'embarras du choix. D'abord, il y a les trois doubles mixtes qui ne manquent certainement pas de charme. Ils rassemblent les trois dr™les de dames engagŽes sur les rangs. Jeanne GrŽgoire est de retour. La jeune maman a repris la barre de son Banque Populaire et retrouvŽ son Žquipier prŽfŽrŽ en la personne de GŽrald VŽniard. Quant ˆ sa complice de transat en double, Sam Davies, elle joue la partie ˆ bord de SavŽol avec son chŽri dans la vie, Romain Attanasio. Enfin, bienvenue ˆ la jeune Luce Molinier qui part Žgalement en mer avec son homme, Bertrand Castelnerac. De quoi faire des Žtincelles ˆ bord du joli BcomBio.Duos de choc pour dix bougiesAu chapitre des duos de choc, la liste s'allonge. Comme toujours la Transat AG2R rassemble les meilleurs: les favoris sont lŽgion et les garants d'un suspense haletant. Des paires de marins hors pair, il y en aÉ ˆ la pelle! Citons les Yann Elis et JŽrŽmie Beyou (GŽnŽrali-Europ Assistance), les Gildas Morvan et Bertrand de Broc de Cercle Vert, les Eric Drouglazet et Laurent Pellecuer (Luisina), ou encore les Bernard Stamm et Gildas MahŽ de CheminŽes Poujoulat. Ë bord de ces monotypes, tourdumondistes et virtuoses du grand large s'associent ˆ des experts de la sŽrie pour former des duos de gros bras et de durs ˆ cuire. L'ocŽan n'a plus qu'ˆ bien se tenir: du beau monde s'est bel et bien rŽuni pour souffler les dix bougies d'une transatlantique qui n'a plus ˆ faire la preuve de son succs. Faites entrer les artistes! Transat ag2r Ð La Mondiale50 marins sur l'AtlantiqueDix printempsÉ ‚a se fte! Anniversaire oblige, le cru 2010 de la Transat AG2R-La Mondiale est bien celui de tous les superlatifs: un casting de rve pourun plateau en ormassif, un parcours revu et corrigŽ avec un passage obligŽ et une marque ˆ respecterˆ La Palma aux Canaries. Tous les ingrŽdients sont rŽunis pourprŽserverle suspense tout au long des 3 890 milles du parcours. De quoi faire le bonheurdu public et maintenirles terriens en haleine. Pourpreuve, la fte populaire a battu son plein surles quais de Concarneau servis parun soleil gŽnŽreux digne de Saint Barth. Tourd'horizon et revue des troupes d'une Ždition ˆ sensations dŽjˆ trs riche en Žmotions! Baptme du Figaro ConcarneauSaint Barth le 15 avril: C'est ˆ Charlotte Yan, reine des Filets Bleus, qu'est revenu l'honneur de briser la bouteille de champagne. Au cours de la cŽrŽmonie, AndrŽ Fidelin, maire de Concarneau et Michel Magras, vice-prŽsident de la collectivitŽ d'Outremer de Saint-BarthŽlŽmy ont ˆ nouveau pris l'engagement de sauter ˆ l'eau si les skippers du Figaro Concarneau Saint Barth terminaient sur le podium. RŽgis Pain remettant un prix ˆ Jean Paul Mouren et Paul Meilhat (Groupe Snef) Le baptme du bateau MemoireStBarth.com a eu lieu la veille du dŽpart ˆ 17h33... comme le numŽro 33 du Figaro. Ce sont les enfants respectifs des deux skippers -Richard LŽdŽe et Christophe Lebasqui en sont les parrains. La dŽlŽgation de la Cem a fourni le rhum du baptme. Transat ag2r Ð La Mondiale50 marins sur l'Atlantique

PAGE 5

Le cap Finisterre laissŽ derrire et dans des conditions qui prennent du coffre et rappellent que cette transat reste un morceau de bravoure, la lutte se fait plus intense. Fidles ˆ leur rŽputation de grands compŽtiteurs, les navigateurs embarquŽs dans l'aventure ne cdent rien et se chamaillent, au large des c™tes portugaises, le moindre lopin de mer avec intensitŽ et beaucoup de convictions. Saint Barth extrêmeMercredi, la flotte rŽpartie d'Ouest en Est sur 80 milles, au grŽ des options, reste relativement groupŽe en termes de distance au but. D'un extrme ˆ l'autre, les deux reprŽsentants de Saint Barth se cramponnent ˆ leurs divergences; Miguel Danet et Damien Cloarec (Concarneau Saint Barth) ouvrant la parenthse au large et Richard LŽdŽe et Christophe Lebas (MemoireStBarth.com) la fermant toujours au plus prs de la terre. En queue de flotte et au plus prs de la pŽninsule ibŽrique, les dissidents de MŽmoireStBarth.com semblent vouloir se recaler. Ë droite toute et cap ˆ l'ouest, les deux compres du bord qui se sont distinguŽs depuis le coup d'envoi sur une route sud affichaient mercredi soir prs de 90 milles de retard au compteur. Eux aussi prennent dŽsormais le largeÉ «Un joyeux bordel»Tout ce joli petit monde progressait mercredi sous l'influence d'un minimum dŽpressionnaire avec l'arrivŽe imminente d'un front pluvioorageux qui va nettement ralentir leur progression vers le Sud. Aprs les conditions de demoiselles du dŽpart, aprs une premire journŽe favorable ˆ la glisse sous spi dans un flux d'est soufflant jusqu'ˆ 20 nÏuds, les concurrents ont affalŽ les spis et progressent dŽsormais sous gŽnois, le long des c™tes portugaises dans des conditions de plus en en plus instables. Dans un second temps -derrire cette dŽgradation orageusele vent faiblira nettement. ÇUne Žvolution qui traduira la proximitŽ du centre de dŽpressionÈ, a indiquŽ Pascal Scaviner de Meteo Consult. ÇUn vrai casse-tteÈ pour Nicolas Troussel (CrŽdit Mutuel de Bretagne), Çun sacrŽ bazarÈ pour Bernard Stamm (CheminŽes Poujoulat) et mme Çun joyeux bordelÈ pour Jeanne GrŽgoire (Banque Populaire). Ë bord des monotypes, l'Žtude des cartes et des modles n'a donc pas fini de mettre les neurones des couples de navigateurs ˆ pied d'Ïuvre. L'incertitude l'emporte sur ce dŽbut de parcours rŽsolument tactique. Chacun Žlabore sa stratŽgie avant l'arrivŽe de ce petit minimum dŽpressionnaire. Certains optent pour un contournement par l'Ouest, d'autres choisissent de passer par l'Est, prs des c™tes. Pour l'heure, bien malin est celui qui pourrait faire des pronostics. En tous les cas, les marins savent qu'il faudra tre opportunistes et, sans doute, avoir un peu de chance dans ces conditions alŽatoires. ÇIl y a beaucoup de travail, il faut cravacher car les autres vont vite. Ce n'est pas simple et a demande beaucoup d'ŽnergieÈ a avouŽ Franck Le Gal (Gedimat), leader au pointage de 15 heures ce mercredi. Se concentrer ˆ la barre, peaufiner les rŽglages, tre vigilant aux petites variations du vent, veiller ˆ l'arrivŽe d'un nuage, analyser les fichiers mŽtŽoÉ Le tout sans pour autant puiser dans ses rŽserves : tel est le programme de l'ensemble des Žquipages en ce troisime jour de course. Un programme qui pourrait ne pas beaucoup varier d'ici ˆ la fin de semaine. Ce n'est en effet qu'ˆ partir de samedi que les choses devraient Žvoluer favorablement. La flotte devrait retrouver alors des vents portants gr‰ce au creusement d'une dŽpression orageuse sur le Maroc. D'ici lˆ, il faudra donc prendre son mal en patience et continuer de se gratter la tte pour grappiller des milles sur les copains et gagner dans le Sud. Ou faire comme Jeanne GrŽgoire, Çsortir la boule de cristal magiqueÈ! ACTUALITÉS5 JSB-22 avril 2010 872 LE DESSIN DE LA SEMAINE PAR GZAV SAM, CESTROMAINLEMARIN QUIENPARLELEMIEUXRomain Ð SavŽol: ÇSam est de bonne compagnie, elle sait arrondir les angles, tre conciliante. Et c'est une excellente navigatrice, ce qui ne g‰che rien!ÈSURUNAIRDESOLITAIREFranck Le Gal Ð GŽdimat: ÇPour rester au contact des bateaux, il faut cravacher car ils vont vite, c'est comme une Solitaire du Figaro, mais en double. On a utilisŽ nos rŽserves, on ne dort pas beaucoup. Les conditions demandent de la concentration, car on essaye d'aller au plus vite, donc on se relaye bien pour tre en condition optimale ce qui n'enlve rien ˆ la bonne ambiance qui rgne ˆ bordÈ. FIGAROVSGROSBATEAUBernard Stamm Ð CheminŽes Poujoulat: ÇOn n'a pas les mmes sensations en Figaro qu'en gros bateau. C'est plus sensible. On est au contact et on voit tout de suite si on fait juste ou pas juste. Si on est au bon endroit. Lˆ, a a l'air d'allerÉÈ.GAGNERDUVENTDamien Cloarec Concarneau Ð Saint Barth: ÇTout va bien, on se repose tranquillement. On est ˆ la barre, lunettes de soleil sur le nez et on essaye de gagner du vent. Il faut tenir, donc on se repose bien. Pour la trajectoire, avec Miguel, on avait la mme idŽe. On est carrŽment dans le match en fait ! L'ambiance est vraiment bonne. Les quarts se font au feeling, on tourne selon la fatigue. Lˆ, on a pas mal manÏuvrŽ et a se fait en double". Bruits de pontons, mots du large Le point sur la course À À l l a a b b o o n n n n e e h h e e u u r r e e , , c c   e e s s t t d d é é j j à à l l a a v v a a l l s s e e d d e e s s l l e e a a d d e e r r s s ! ! Aprs presque trois jours de course, les classements se suivent et s'accordent surune seule chose: c'est ultra serrŽ! La valse des leaders en tte en tŽmoigne volontiers. Des redoutables Yann Elis, JŽrŽmie Beyou (Generali-Europ Assistance) aux actuels locataires des avant-postes, Kito de Pavant et Sebastien Audigane (Groupe Bel), en passant par le duo d'outsiders formŽ parAntoine Koch et Joseph Brault (Gaspe 7): a joue des coudes et de l'Žtrave dans les premiers rangs. Save The Rich ? Cherchez l'erreurÉ Sur les quais de Concarneau, ils ne passaient pas inaperus. Avec leur monotype ˆ la livrŽe tendance chaussettes en jacquard et leur grand voile estampillŽe d'un logo tape ˆ l'oeil (un gros dollar affublŽ d'un cigare), Yannick Bestaven et Christophe Bouvet nous ont apportŽ la preuve qu'ils n'ont rien perdu de leur sens de l'humour. Sous leur nom de course de ÇSave The RichÈ, ils disent dŽfendre, non pas les gros comptes en banque, mais les valeurs qui font la richesse humaine, telles la gŽnŽrositŽ ou la solidaritŽ. Voilˆ qui nous rassure. Allez les richesÉ pourvu donc qu'ils s'enrichissent! La dŽlŽgation Saint Barth sur le stand de la CEM installŽ dans le village de dŽpart de la Transat ag2r La Mondiale, ˆ Concarneau. Beaucoup de monde et soleil radieux pour le dŽpart de la Transat dimanche 18 avril.CLASSEMENT DU21 AVRIL2010 À13H001er GŽdimat Ð 2e Groupe Bel Ð 3e Lufthansa Ð 4e Banque Populaire Ð 5e Brit Air Ð 6e Cercle Vert Ð 7e Gaspe 7 Ð 8e Skipper Macif 2009 Ð 9e Saveol Ð 10e Groupe Snef Ð 11e CheminŽes Poujoulat 12e GŽnŽrali Europe Assistance Ð 13e Concarneau -St Barth Ð 14e Agir Recouvrement Ð 15e Luisina Ð 16e Save the Rich Ð 17e Kickers Ð 18e BcomBIO Ð 19e CrŽdit Mutuel de Bretagne Ð 20e iSantŽ 21e GŽnŽrali Ð 22e Trier c'est prŽserver Ð 23e Garmin One Network Energies Ð 24e Maison de l'Avenir Urbatys Ð 25e MemoireStBarth.com -

PAGE 6

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 8726 Difficile de dire avec prŽcision combien de personnes assistaient vendredi soir ˆ l'inauguration du nouveau revtement synthŽtique du stade de Saint-Jean. Mais on ne saurait se tromper en Žcrivant que plus de 2000 ont pris part aux festivitŽs qui se sont dŽroulŽes sur la journŽe entire. Les festivitŽs ont en effet commencŽ le matin avec les Olympiades des classes de cm2 des Žcoles Saint-Joseph de Lorient et Sainte-Marie de Colombier, suivies en dŽbut d'aprs-midi, par certaines classes du collge. A17 heures, les licenciŽs des Žcoles de foot de l'Ajoe et de rugby des Barracudas ont pris la relve pour une dŽmonstration de leur talent, avant que ne s'aligne sur la nouvelle pelouse synthŽtique l'ensemble des Žquipes de foot et rugby qui frŽquentent habituellement le stade. C'est devant cette haie d'honneur et aprs l'hymne ˆ Saint BarthŽlemy chantŽ par les Žlves de l'Žcole primaire de Gustavia, que le prŽsident Bruno Magras a procŽdŽ ˆ l'inauguration: un coupŽ de ruban, suivi du dŽvoilement d'une plaque commŽmorative scellŽe sur un des murs des tribunes en l'honneur de Roman Abramovitch, (absent mais reprŽsentŽ vendredi par son homme de confiance Jim Boos), qui a financŽ la rŽalisation de la pelouse et de la piste d'athlŽtisme en matŽriau synthŽtique, en lieu et place de l'ancien terrain en terre battue. L'heure Žtant ˆ la fte, un feu d'artifices Žtait ensuite tirŽ depuis le terrain des Francs archers, suivi de deux matchs de foot. Le premier opposant deux Žquipes de vŽtŽrans. Le second, mettant en lutte l'Žquipe des Portugais (Aspsb) contre celle des Young Stars qui a vu la victoire des Portugais 2 ˆ 1. Liesse populaire pour l'inauguration de la pelouse du stade Br uno Magras tor dant le cou ˆ la r umeur «Il ny a pas de contrepartie»ÇC'est un moment heureux, rempli d'Žmotion et de joieÈ a indiquŽ Bruno Magras en introduction ˆ son allocution prononcŽe devant la foule amassŽe dans les tribunes du stade, avant de prŽciser qu' Çil n'y a pas de contrepartieÈ. Le prŽsident qui s'Žtait engagŽ il y a deux ans ˆ rŽaliser une pelouse synthŽtique lors d'une Ždition du Cara•bes Football Stars Tour avant de se retracter devant le cožt d'une telle rŽalisation, entendait ainsi tordre le cou ˆ la rumeur selon laquelle Roman Abramovitch aurait posŽ des conditions pour financer le nouveau revtement du stade de Saint Jean. ÇMr Abramovitch est propriŽtaire du Chelsea Football club. Il est amoureux de l'”le et a souhaitŽ apporter sa pierre ˆ l'Ždifice. Je peux donner ma parole d'honneur qu'il n'a jamais posŽ aucune conditionÈ, a ainsi tenu ˆ prŽciser vendredi soir Bruno Magras, avant de laisser la foule applaudir au nom du milliardaire russe, propriŽtaire de la propriŽtŽ de Gouverneur qui a mis 1,5 million d'euros dans la corbeille. Le prŽsident a ensuite remerciŽ Jim Boos, l'homme de confiance de Roman Abramovitch, Roberto Pablo Sanchez, qui a conduit les travaux ainsi que les entreprises qui sont intervenues durant cette rŽalisation. Il a Žgalement saluŽ le travail des services techniques de la CollectivitŽ et notamment de sa directrice Sophie Olivaud ainsi que l'implication dans ce dossier d'une conseillre territoriale discrte, CŽcile Tiberghien ˆ l'origine de cette belle rŽalisation. A l'issue de son discours, le prŽsident a remis deux mŽdailles d'honneur de la CollectivitŽ : la premire ˆ Jim Boos qui a coordonnŽ la mise en place et le financement des travaux; la seconde ˆ Roberto Pablo Sanchez, qui a conduit les travaux. Jim Boos «Mr Abramovitch serait très heureux»ÇMr Abramovitch serait trs heureux de voir les gens heureuxÈ, a dŽclarŽ Jim Boos, interviewŽ vendredi soir lors de l'inauguration du nouveau revtement du stade de Saint Jean financŽ par Roman Abramovicth dont il est l'un des reprŽsentants. Mr Boos qui a longtemps ŽtŽ le capitaine des yachts de ce quarantenaire russe, a indiquŽ qu'il ne s'agissait pas d'une premire : en Russie, Mr Abramovitch a ainsi fondŽ en 2005 la ÇNational Football academy of RussiaÈ dont l'objectif de faire rena”tre le foot russe, passe notamment par l'ouverture d'Žcoles de foot et le financement de stades ou d'Žquipement. Jim Boos qui conna”t Saint Barth depuis 1975, y a emmenŽ Mr Abramovitch pour la premire fois il y a 12 ans : Çnous y sommes revenus trs rŽgulirement depuisÈ, a ajoutŽ Jim Boos qui confirme l'intention du propriŽtaire du Chelsea FC de financer d'autres projets ˆ Saint Barth. Le premier concerne l'Žtang de Saint Jean. Ils ont ditLes jeunes de l'Žcole de football de l'Ajoe Foule dans les gradins du stade de Saint Jean PRÉCISIONSDEDFÇSuite au renforcement de l'Žclairage du stade, EDF tient ˆ prŽciser qu'en aucun cas il n'a ŽtŽ procŽdŽ ˆ une quelconque augmentation de puissance du compteur Žlectrique du stade. Afin que cette manifestation puisse avoir lieu dans de bonnes conditions techniques et ˆ la demande de la collectivitŽ, EDF a simplement rŽalisŽ un branchement de chantier de type provisoire d'une durŽe limitŽe ˆ 48hÈ. Les licenciŽs des Žcoles de foot de l'Ajoe et de rugby des Barracudas ont pris la relve pour une dŽmonstration de leur talent. L'hymne ˆ Saint BarthŽlemy chantŽ par les Žlves de l'Žcole primaire de Gustavia. Les festivitŽs de vendredi ont commencŽ par les Olympiades des classes de cm2 des Žcoles Saint-Joseph de Lorient et Sainte-Marie de Colombier suivies en dŽbut d'aprs-midi, par certaines classes du collge. Bruno Magras, prŽsident de la collectivitŽ a coupŽ le ruban, vendredi dernier lors de l'inauguration du stade de Saint Jean en prŽsence de Roberto Pablo Sanchez, ˆ gauche, qui a conduit les travaux, et Jim Boos, reprŽsentant de Roman Abramovitch .

PAGE 8

15ÈÉDITIONDUSAINTBARTHFILMFESTIVALJSB-22 avril 2010 8728 Docteur en Žconomie et commerce, dipl™mŽ de l'universitŽ de Rome, leader du mouvement Žtudiant ha•tien militant contre la dictature des Duvalier, contraint ˆ un exil de 20 ans en Europe et au Venezuela, en Ha•ti, le cinŽaste Arnold Antonin est depuis longtemps l'homme de tous les combats. ProgrammŽe lors de la soirŽe spŽciale Ha•ti du Festival du film qui commence samedi, sa dernire production, ÇChronique d'une catastrophe annoncŽeÈ, constitue le premier tŽmoignage d'un cinŽaste ha•tien sur le sŽisme du 12 janvier Çqui a fait 190 000 morts de tropÈ, selon le cinŽaste dont l'engagement politique et social n'est plus ˆ faire. ÇHa•ti est un pays de trs courte mŽmoire o une catastrophe en chasse une autre. Ce film a ŽtŽ fait pour que l'on n'oublie pas. Parce qu'ˆ c™tŽ de la catastrophe naturelle contre laquelle on ne peut rien, il y a la catastrophe humaine qui est le fruit du manque de prŽvoyance, de l'insouciance des dirigeantsÈ, critique Arnold Antonin qui tout au long de 2009 n'a eu de cesse de demander au gouvernement ha•tien de mettre en place des structures capables de faire face ˆ ce genre d'ŽventualitŽ. ÇTous les scientifiques annonaient une telle catastrophe dans les 2 ˆ 10 ans ˆ venir. Nous avons manifestŽ pour dire ÇNon au suicide collectif!È, pour demander une simulation nationale. Ce qui est arrivŽ Žtait prŽvisibleÈ, poursuit encore le cinŽaste. Le tournage du documentaire dŽclinŽ en trois versions -anglais, franais et espagnol-, a commencŽ ds les premires minutes de la catastrophe et durant les 15 jours qui ont suivi. Les images sont la compilation des rushs du cinŽaste et de plusieurs collaborateurs dont Camille Kharmeliaud Mo•se, qui prŽsentera le film lundi soir, en l'absence d'Arnold Antonin. ÇHormis les b‰timents effondrŽs, on s'est intŽressŽ ˆ la vie dans les camps et ˆ la situation des enfants, premires victimes de ce type de catastrophes. Parce que les b‰timents dans lesquels ils Žtudient sont les plus fragiles, comme on a une nouvelle fois pu le constater lors du sŽisme; parce qu'ils sont les plus exposŽs aux ŽpidŽmiesÈ. On y trouve Žgalement les interviews de Claude BrŽ Petit, un gŽologue qui depuis des annŽes demande, sans succs, la crŽation d'un rŽseau de surveillance sismique et n'a eu de cesse d'informer de la probabilitŽ forte d'un tel tremblement de terre. Celle d'un Franais, Guillaume Josse, gŽographe-urbaniste actuellement chef de projets ˆ l'Agence franaise de dŽveloppement (AFD), spŽcialiste du dŽveloppement urbain; celle d'un professeur ha•tien expert en eau et assainissement qui lance un appel national. ÇË c™tŽ de ceux-ci, il y aussi les gens du peuple qui se sont lancŽs ˆ mains nues dans l'aide ˆ leurs concitoyensÈ. Le documentaire a ŽtŽ projetŽ pour la premire fois sur un Žcran ˆ Buenos Aires au thŽ‰tre Gaumont gr‰ce ˆ l'Institut national de cinŽmatographie d'Argentine et le rŽseau latino-amŽricain des documentaristes. Il devait tre projetŽ ˆ Berlin mardi soir, en prŽsence du rŽalisateur, mais le nuage de cendres a empchŽ le cinŽaste d'y assister. Il sera prŽsentŽ lundi ˆ Saint Barth puis devrait entamer un tour des capitales latino-amŽricaines, faire escale ˆ Genve, Paris, Bruxelles, au Cameroun et aux Etats-Unis. La premire en Ha•ti s'est quant ˆ elle dŽroulŽe vendredi dernier ˆ Port-au-Prince. Le ministre de la Culture et de la Communication assistait ˆ la projection, ainsi que plusieurs exministres ha•tiens et les ambassadeurs de France et d'Allemagne. Un proche du prŽsident RenŽ PrŽval a demandŽ une copie: Çon va voirÈ, conclut le cinŽaste qui malgrŽ la t‰che herculŽenne qui attend le pays veut continuer ˆ croire en son avenir. ÇLe seul hommage que l'on puisse rendre aux morts, c'est de reconstruire un pays meilleur qu'avant. Le reste n'est que pure rhŽtorique et dŽmagogieÈ. ÇChronique d'une catastrophe annoncŽeÈ d'Arnold Antonin, projection lundi 26 et mercredi 28 avril ˆ la capitainerie.Lever de rideau samedi soirC'est samedi soir que s'ouvrira la 15 Ždition du Festival du CinŽma Cara•be organisŽ par l'association CinŽ Saint Barth. Une Ždition dŽdiŽe principalement ˆ Ha•ti qui se retrouvera au centre de trois manifestations du festival. Tout d'abord, soirŽe ha•tienne lundi 26 avril consacrŽe au rŽcent tremblement de terre du 12 janvier durant laquelle les organisateurs projetteront le dernier film vidŽo du cinŽaste Arnold Antonin ÇChronique d'une catastrophe annoncŽeÈ et prŽsenteront le travail d'Žlves du CinŽ Institute de Jacmel, en la prŽsence de deux d'entre eux. HŽritire du Festival du film de Jacmel, cette Žcole crŽŽe sous l'impulsion de l'AmŽricain David Bell, a comme vocation, avec l'aide de cinŽastes et producteurs amŽricains, de former de jeunes Ha•tiens aux mŽtiers du cinŽma. Si le sŽisme a malheureusement dŽtruit les locaux de l'Žcole, ses Žtudiants ont en revanche continuŽ ˆ filmerÉ Le deuxime rendez-vous consacrŽ ˆ Ha•ti aura lieu mercredi 28 avril. Au programme, table ronde sur le thme de l'avenir d'Ha•ti, suivie d'une nouvelle projection du film d'Arnold Antonin. En soirŽe, le festival projettera par ailleurs ˆ l'Ajoe ÇMoloch TropicalÈ, le dernier film du rŽalisateur Raoul Peck, ancien ministre de la Culture en Ha•ti de 1995 ˆ 1997 et actuel prŽsident de la FŽmis, l'une des deux plus grandes Žcoles du cinŽma franais. L'ensemble du programme du festival est dŽtaillŽdans le cahier central du journal: synopsis, biographie des rŽalisateurs, invitŽs, calendrier, tout y est indiquŽ.«Chronique dune catastrophe annoncée» ou «Haïti apocalypse now»

PAGE 9

Tous les films sont en franais ou en version originale avec sous-titres en franais.SAMEDI24 AVRIL2010• 20h AJOE Lorient CINƒMA ST BARTHde Christopher Laird, Trinidad, 2010, 24 minutes, prŽsentŽ par le rŽalisateurEL BENNYde Jorge Luis Sanchez, Cuba, 2006, 126 minutes, prŽsentŽ par le producteur Iohamil NavarroDIMANCHE25 AVRIL2010• 20h AJOE Lorient : LES 16 DE BASSE-POINTEde Camille Mauduech, Martinique, 2009, 108 minutes, prŽsentŽ par la rŽalisatriceLUNDI26 AVRIL2010SOIRƒE HAìTIENNE Ë LA CAPITAINERIE Ë PARTIR DE 19HCHRONIQUE D'UNE CATASTROPHE ANNONCƒEd'Arnold Antonin, Ha•ti, 2010, 20 minutes. PrŽsentŽ par Camille Kharmeliaud Moise CHIMEN PASYON / CHEMIN PASSIONde Camille Kharmeliaud Moise, Ha•ti, 2009, 70 minutes. PrŽsentŽ par le rŽalisateur LES FILMS DU CINƒ INSTITUTE DE JACMEL• Le Rebond du Ballon de FrŽro Pierre, Ha•ti, 2008, 25 min. • La Vie Dr™le de Claudel ChŽry Aka Zaka, Ha•ti, 2009, 17 min.MARDI27 AVRIL2010• 17h Exposition des Photographies de Rose Murray ˆ la galerie Les Artisans, Gustavia• 20h La Plage de Flamands : Court-mŽtrage : ROSE MURRAY : PORTRAIT D'UN PHOTOGRAPHEd'Alex Bendahan, 14 minutes, USA, prŽsentŽ par le rŽalisateur ARAYAde Margot Benacerraf, 90 minutes, Venezuela / France, 1959 restaurŽ PrŽsentŽ par la rŽalisatrice MERCREDI28 AVRIL2010• 16h La Capitainerie : HAìTI : UN AUTRE REGARD • 18h La Capitainerie : Lyceum Club, Table ronde "Ha•ti : Regarder vers l'avant" • 20h ˆ l'AJOE, MOLOCH TROPICAL de Raoul Peck, 107 minutes, Ha•ti / France, 2009 PrŽsentŽ par l'actrice Mireille MŽtellusJEUDI29 AVRIL2010• 20h ˆ l'AJOE, CONCERT IN THE RAINFOREST de Christopher Laird, Trinidad, 2002, 25 minutes, PrŽsentŽ par le rŽalisateur ORPAILLEUR de Marc Barrat, 90 minutes, France, 2009 PrŽsentŽ par le rŽalisateur et le producteur Richard MangienVENDREDI30 AVRIL2010• 20h Plage de Flamands, SoirŽe de cl™ture : JAB d'Alex de Verteuil, 46 minutes, Trinidad, en prŽsence du rŽalisateur CALYPSO AT DIRTY JIM'Sde Pascale Obolo, 85 minutes, Trinidad, prŽsentŽ par le producteur Jean-Michel Gibert, OASIS SURF GENERATIONde Gilles Ivarra, St BarthŽlemy, 2010, 26 minutes, prŽsentŽ par le rŽalisateur et le producteur Marty TourŽ et le surfeur Eliott IvarraP P R R O O G G R R A A M M M M E E 15Edition du 24 au 30 avril 2010LES SƒANCES VIDƒO SONTGRATUITES 4 sŽances en 35mm ˆ L'AJOEEntrŽe : 6  Carte cinŽphile : 4 sŽances pour20 en vente ˆ l'AJOEˆ partir du 24 avril et au ComitŽ Territorial du Tourisme ˆ Gustavia05 90 27 80 11www.stbarthff.org LES INVITƒS D'HONNEUR• Alexander Bendahan, USA • Marc Barrat, Guyana / France • Margot Benacerraf, Venezuela, Araya • Claudel Chery, Ha•ti, CinŽ Institute de Jacmel • J.-Michel Gibert, France/Trinidad & Tobago • Christopher Laird, Trinidad & Tobago, • Laurence Magloire, Ha•ti, SinŽma anbazŽtwal • Richard Mangien, France • Camille Mauduech, Martinique • Mireille MŽtellus, Ha•ti / Canada, • Camille Kharmeliaud Moise, Haiti •Iohamil Navarro, Cuba • Frero Pierre, Haiti, CinŽ Institute de Jacmel • Alex de Verteuil, Trinidad & Tobago, Cette quinzime Ždition du festival offre une fois encore ˆ la population de St. BarthŽlemy et des ”les environnantes l'opportunitŽ de dŽcouvrir des films et rŽalisateurs du bassin caribŽen ainsi que des films internationaux, en rapport plus ou moins lointain avec la culture cara•be. Les invitŽs du festival sont des rŽalisateurs, producteurs, des professionnels du cinŽma du monde entier ayant pour intŽrt premier la culture caribŽenne et son cinŽma. Cette annŽe, Hommage ˆ Ha•ti, avec tout d'abord une soirŽe ha•tienne prŽsentant des films documentaires sur le rŽcent tremblement de terre du 12 janvier. Nous sommes fiers de prŽsenter le travail d'Žlves du CinŽ Institute de Jacmel, Žcole de cinŽma sinistrŽe lors du terrible ŽvŽnement. Nous conclurons notre programme ha•tien avec une table ronde sur les problmes actuels en Ha•ti et une prŽsentation spŽciale de Moloch Tropical, le nouveau film de Raoul Peck sur le dŽclin et les derniers jours d'un prŽsident ha•tien (fiction). Continuant une autre tradition, nous collaborerons ˆ nouveau avec Jean-Marc CŽsaire de CinŽ WoulŽ, afin d'amener le cinŽma ˆ la plage. Vu les succs remportŽs par nos projections sur la plage, cette annŽe nous y serons deux fois. Mardi soir, nous prŽsenterons Araya, un drame nŽorŽaliste classique de la rŽalisatrice vŽnŽzuŽlienne Margot Benacerraf. Et notre nuit de cl™ture se fera sur la plage de Flamands avec la projection de vidŽos. Cette annŽe encore, nous sommes heureux de pouvoir prŽsenter une sŽlection de films issus de la 3me PrŽsentation ItinŽrante du CinŽma de la Cara•be, initiative sponsorisŽe par l'UNESCO avec le soutien de l'Institut Cubain de l'Art et de l'Industrie CinŽmatographique (ICAIC) en collaboration avec la CommunautŽ CaribŽenne (CARICOM). Joshua Harrison Ellen Lampert-GrŽaux

PAGE 10

• Bruno Magras et la CollectivitŽ de Saint BarthŽlemy • Yves GrŽaux,1er vice-prŽsident de la CollectivitŽ,chargŽ des affaires culturelles • Victorin Lurel,Nora Dumont,Tony Coco-Viloin, Conseil regional de la Guadeloupe • Daniel Paris & Direction RŽgionale de la Jeunesse et des Sports • Alain GrŽaux,Roland GrŽaux & l'Žquipe de l'A.J.O.E • Philippe Chamoin,Philippe Bon,Direction RŽgionale des Affaires Culturelles (DRAC), Guadeloupe • MarithŽ Weber,Ines Bouchaut-Choisy,et les membres du ComitŽ Territorial du Tourisme de Saint BarthŽlemy • Dagmar et Guy Lombard,Le Toiny (Le Ga•ac) • David & Jane Matthews,Eden Rock • Charles Vere Nicholl,H™tel Isle de France • Javier Villa,Sereno Hotel • David Zipkin,Tradewind Aviation • RenŽe-Lise GrŽaux,H™tel Presqu'”le • Suger & Vassi GrŽaux,Auberge de la Petite Anse • Catherine Charneau,Village St.Jean • Jean-Marc GrŽaux et l'Žquipe de Budget • Jean-No‘l,Josette,Herman ˆ St-Barth Evasion • Guy Laresse,Cara•be Enseigne • Andy Hall,The Hideaway • Marc ThŽzŽ,Le Guanahani Hotel & Spa • Laurence et Christian Langlade,Christopher H™tel • Thierry de Badereau,La Plage • Francis Delage,la Route des Boucaniers • Maya & Randy Gurley,Maya Restaurant & Maya's to Go • Xavier Pignet,Do Brazil • I.B.Charneau,Kiki  Mo • Yves Brin,Tropical Shipping • Christian LŽdŽe,Collge Mireille Choisy • Lucienne GrŽaux,Ecole Sainte-Marie • Nathalie Ferrand,Ecole Saint Joseph • Micheline Jacques,Ecole primaire de Gustavia • Micka‘l Proust,Guillaume,Laurent,La Cave du Port Franc • Albert Balyn,La Gloriette • L'Žquipe du Journal de St.Barth • Andrew Kolker,Center for New American Media • L'Žquipe du St.Barth Magazine • L'Žquipe de Radio St-Barth • L'Žquipe de Tropik FM • Pierre Montalti,Pipiri Palace • Jeannot Danet,corossol.info • Jackson Questel,Entre Deux • Florville GrŽaux & Fils • Genevive Nouy,Emeraude Plage • Dennis & Wendy Carlton,Normandie Hotel • MarithŽ Weber,Tropical H™tel • Joanne Quetel,Albert Yaphet,Les Artisans • L'Žquipe du Magazine de la Famille • Chantal Puisson et Le LycŽum Club • Christian et Corinne Hardelay • Tim and Rickey Thornton • l'Žquipe du restaurant Le Jardin • Candee,St.Barth News Bytes • Andrew et Kristen Radcliffe • L'Žquipe du News • Vincent & Patrick,St Barth Print • Mickey & Florence GrŽaux,Le RŽgal • Philippe Hochart • Judy & Lee Davidson • Alan Ritter and Eileen Silverstein • Roy and Edith Simpson • Linn Anderson • David Anderson • Sue and Larry O'Donnell • Nat and Lucy Day • Nancy Latta • JŽr™me Rudes,LVT (Lazer VidŽo Titres) • et tous ceux qui soutiennent le Festival ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... CINƒMA CARAìBES... ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... CINƒMA CARAìBES... ST BARTH FILM FESTIVAL 2010 ... CINƒMA CARAìBES... ST BARTH FILM FESTIVAL 2010... Les courts-mŽtrages EL BENNYDe Jorge Luis SanchezPrŽsentŽ par le producteur Iohamil Navarro. Cuba, 2006, 126 min. Benny MorŽ symbolise le son du Ôbig band' cubain des annŽes 50, et devient une ic™ne nationale avec son large rŽpertoire et son don pour les airs originaux et entra”nants. El Benny illustre l'esprit de cet exubŽrant personnage qui associe ˆ une enfance difficile et une vie rude, un talent musical incomparable. Il pourrait personnifier la nostalgie ou la mŽlancolie de l'amour perdu dans ses bolŽros romantiques, tandis que ses mambos et rumbas incitent irrŽsistiblement ˆ la danse. Exemple d'une incroyable ascension, les humbles dŽbuts de MorŽ comme fermier ont incontestablement influencŽ ses dernires musiques dans leur complexitŽ, leur Žmotion et le mŽlange dynamique de la musique Afro-cubaine associŽe ˆ la musique cubaine indigne d'origine hispanique appelŽe "musique guajiro."ARAYADe Margot BenacerrafPrŽsentŽ par la rŽalisatrice. Venezuela/France, 1959. RestaurŽ, 90 min. La restauration en 2009 du magnifique documentaire noir et blanc de 1959, Araya, de Margot Benacerraf, commŽmorait le 50me anniversaire de la premire projection du film au Festival de Cannes, lors duquel il partageait le Prix International de la Critique avec Hiroshima Mon Amour d'Alain Resnais. Rarement projetŽ, ce chef-d'oeuvre fut largement oubliŽ par le monde du cinŽma. Cette nouvelle version offre au public la chance de redŽcouvrir Margot Benacerraf Ñune voix puissante et particulire dans l'histoire du cinŽma. Son film dŽpeint un jour dans la vie de trois familles vivant dans un des endroits les plus rudes sur terreÐAraya, une pŽninsule aride au nord-est du VŽnŽzuŽla. Pendant 450 ans, depuis sa dŽcouverte par les Espagnols, le sel de la rŽgion fut collectŽ et amassŽ en tas en forme de pyramides d'un blanc Žtincelant. Le film rŽvle une impressionnante richesse par les images, pure poŽsie auditive et visuelle, et un profond respect pour le peuple d'Araya``CHIMEN PASYON (CHEMIN DE LA PASSION)De Camille Kharmeliaud Moise PrŽsentŽ par la rŽalisateur. Ha•ti, 2009, 70 min. Chimen Pasyon est une tragique histoire d'amour triangulaire se dŽroulant en Ha•ti dans les annŽes 90. TournŽ en milieu rural. LES 16 DE BASSE-POINTE De Camille MauduechPrŽsentŽ par la rŽalisatrice. Martinique, 2009,108 min. (35mm) Le 6 septembre 1948, en Martinique, dans le cadre d'une grve sur une habitation sucrire, l'Habitation Leyritz, ˆ Basse-Pointe, un gŽreur, blanc crŽole, est assassinŽ de 36 coups de coutelas et retrouvŽ mort dans un champ de cannes de la plantation qu'il administre. Aprs une chasse ˆ l'homme, 16 coupeurs de cannes syndiquŽs sont arrtŽs et maintenus en dŽtention prŽventive pendant trois ans... En Aožt 1951, le procs de ceux qu'on appelle "les 16 de Basse-Pointe," renvoyŽ ˆ Bordeaux, ancien port nŽgrier, deviendra le premier procs du colonialisme franais jugŽ devant ses pres. Le meurtre de Guy de Fabrique reste aujourd'hui non ŽlucidŽ et un secret vieux de presque 60 ans entoure cette affaire exemplaire dans l'histoire de la Martinique.CALYPSO @ DIRTY JIM'SDe Pascale Obolo PrŽsentŽ par Jean-Michel Gibert, producteur. Trinidad & Tobago, 2009. 85 min. Le Calypso c'est l'‰me de lԔle de Trinidad. Depuis trois sicles, ses interprtes sont les troubadours du monde crŽole. Improvisateurs hors pair, potes allergiques ˆ toutes les censures, les Calypsoniens racontent l'esclavage, la libŽration, les guerres et la vie de tous les joursÉ sans jamais oublier l'amour, avec une furieuse dose d'humour et de sexe. Calypso@Dirty Jim's, raconte l'histoire de ces retrouvailles avec cette gŽnŽration d'artistes dans les hauts lieux du Calypso et sur la scne du fameux Ç Dirty Jim's Club È reconstituŽ pour les besoins du film. TournŽ en marge du carnaval, qui dŽferle dans les rues au son de la soca des Ç soundsystem È, ce documentaire musical ÑcolorŽ et Žmouvant Ñest une Žvocation sensible et originale de l'‰ge d'or du Calypso.JABDe Alex de Verteuil PrŽsentŽ par le rŽalisateur. Trinidad & Tobago, 2008, 46 min. Ce documentaire de 46 minutes se dŽroule dans le village de montagne de Paramin lors des prŽparatifs pour le Carnaval. Il raconte l'histoire des Fatima Trace Blue Devils, un groupe de frres menŽ par Kootoo, le roi des diables, se prŽparant pour la grande compŽtition de lundi qui a lieu pendant le Carnaval. Nous suivons leur transformation de simples membres travailleurs de la communautŽ aux crŽatures terrifiantes et extravagantes presque diaboliques que sont les diables bleus ou Ç jabs. È Connu pour ses prouesses athlŽtiques et ses talents de danseur, le charismatique Kootoo doit encore travailler durement pour gagner le prix du meilleur groupe diabolique. RacontŽ par les villageois eux-mmes, dans leur propre dialecte, cette histoire divertissante met en lumire le coeur joyeux de Paramin.`ORPAILLEURDe Marc BarratPrŽsentŽ par le rŽalisateur. France, 2009, 90 min. (35mm) L'Orpailleur dŽpeint l'histoire d'un jeune Parisien d'origine guyanaise, Tony Mpoudja alias Rodrigue, qui rentre au pays suite ˆ la disparition de son frre a”nŽ Myrtho, interprŽtŽ par Jimmy Jean-Louis. Gonz, son ami d'enfance des citŽs, fait Žgalement partie du voyage. A Cayenne, la rŽvŽlation d'un douloureux secret de famille pousse Rod dans une qute effrŽnŽe de vŽritŽ. Il fait la connaissance de Yann (ndlr : Sara Martins), une jeune guide de tourisme Žcologique trs remontŽe contre les mŽfaits de l'orpaillage illŽgal. Tous les trois seront ds lors pris dans un engrenage, entra”nŽs au bout du fleuve au coeur de la fort amazonienne, dans le milieu hostile des orpailleurs clandestins.MOLOCH TROPICALDe Raoul PeckPrŽsentŽ par l'actrice Mireille MŽtellus. Ha•ti / France, 2009. Digital. 107 min. Dans une forteresse de montagne, un prŽsident Žlu dŽmocratiquement se prŽpare ˆ une cŽrŽmonie officielle, entourŽ de ses plus proches collaborateurs. Des personnalitŽs, des dignitaires et de nombreux invitŽs officiels venus de l'Žtranger sont attendus pour les solennitŽs. Mais le jour de la fte, le prŽsident dŽcouvre son pays en plein soulvement. Pendant la nuit, une Žmeute a ŽclatŽ qui a envahi toute la nation, obligeant les invitŽs Žtrangers ˆ refuser l'un aprs l'autre d'assister ˆ la cŽrŽmonie. LES FILMS Tous les films sont en franais ou VO sous-titrŽs en franais ROSE MURRAY: PORTRAIT D'UN PHOTOGRAPHE Alexander BendahamUSA, 2010, 14 min. Rose Murray est une photographe autodidacte, qui, dans son film, dŽcrit sa motivation, son style et sa mŽthode. Utilisant les techniques d'Žcran divisŽ, de photo montage, associŽes ˆ des entretiens sans aucune mise en scne, nous dŽcouvrons des images d'une femme artiste indŽpendante, qui continue ˆ produire des oeuvres essentielles dans la pŽriode la plus fructueuse de sa vie. Le travail de Rose nous offre une vue fascinante de Kingston dans la Jama•que des annŽes 70. CINEMA ST. BARTH De Christopher Laird PrŽsentŽ par le rŽalisateur. Trinidad & Tobago, 2010. CinŽma Saint-Barth est un documentaire retraant le Saint-Barth Film Festival au cours de ses 15 annŽes de projection de cinema Cara•bes ˆ Saint-BarthŽlemy. CONCERT IN THE RAINFOREST De Christopher Laird, Trinidad, 2002, 25 min En novembre 2000, l'explorateur britannique John Blashford Snell, souhaitant combler le dŽsir du peuple Waiwai d'obtenir un instrument ˆ clavier, transportait un piano ˆ queue dans leur village au fin fond de la fort tropicale humide de Guyane. Depuis, le piano reste logŽ dans le coin de l'Žglise du village, inutilisŽ la plupart du temps. En mai 2002, le rŽalisateur guyanais et activiste culturel Michael Gilkes, rŽunissait une Žquipe incluant le pianiste concertiste international guyanais Ray Luck, le technicien pour piano, Remington Ally, et le groupe Banyan pour participer ˆ un concert de chanson et musique avec le peuple Waiwai. Dans un style engageant et traduisant la rŽserve sereine du peuple Waiwai, Concert en fort tropicale humide retrace cette opportunitŽ saisie par des compatriotes guyanais, de rŽhabiliter l'instrument et l'intŽgrer de faon plus utile dans la vie musicale du peuple Waiwai. CHRONIQUE D'UNE CATASTROPHE ANNONCƒE De Arnold AntoninPrŽsentŽ par Camille Kharmeliaud Moise Ha•ti, 2010, 20 minutes Le 12 janvier 2010 un tremblement de terre de magnitude 7.3 frappe le dŽpartement de l'Ouest de la RŽpublique d'Ha•ti. Le palais prŽsidentiel, le palais de Justice, le parlement, la cathŽdrale et la moitiŽ des maisons s'Žcroulent. On compte 300,000 morts. C'est comme si, aprs un tremblement de terre aux Etats-Unis il y avait eu cinq millions de morts. Le film d'Arnold Antonin en 20 minutes explique le drame, le courage et la beautŽ du peuple ha•tien, la solidaritŽ internationale et s'interroge sur les responsabilitŽs et les nŽgligences qui ont conduit ˆ cet apocalypseÉ dont l'arrivŽe Žtait connue de tout le monde depuis au moins deux ans. OSAIS SURF GENERATION de Gilles Ivarra et Wavecom-FWI, St. Barthelemy, 2010, 26 min. Eliott Ivarra, 13 ans, Žlve en classe de 5 au collge Mireille Choisy et licenciŽ au Reefer Surf Club de l'AJOE, est l'acteur principal du film ÇOasis Surf GŽnŽrationÈ rŽalisŽ en 2009 au Costa Rica sur le spot de Tamarindo sur la c™te Pacifique. Ce film est le premier d'une sŽrie que Marty TourŽ de la sociŽtŽ Wavecom-FWI, et le pre d'Eliott, Gilles Ivarra, animateur de Radio Saint-Barth, ont imaginŽ, partant ˆ la dŽcouverte de destinations de surf ˆ travers les yeux d'un adolescent, en l'occurrence Eliott. Remerciements LES FILMS DU CINE INSTITUTE JACMELLe Rebond du Ballon de FrŽro Pierre, Ha•ti, 2008, 25 min. Nedge doit choisir entre sa vie insouciante d'adolescente et celle de prtresse vaudou faite de sacrifices.La Vie Dr™le de Claudel ChŽry aka Zaka, Ha•ti, 2009, 17 min. La vie est dure, et mme encore plus dure pour un porteur de brouette et sa compagne. Sedjo, pre responsable essaye d'Žpargner de l'argent pour sa famille malgrŽ les humiliations.

PAGE 11

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 87213 Elle n'Žtait pas nŽe quand cela est arrivŽ et n'en avait jamais entendu parler. Cette histoire, celle qu'elle conte dans ÇLes 16 de Basse PointeÈ, elle l'a dŽcouvert en ouvrant les cartons d'archives que lui avaient confiŽ, sans dire un mot, sans expliquer pourquoi, la femme de Georges Gratiant. Premier prŽsident du conseil gŽnŽral de Martinique quand elle-ci est devenue dŽpartement en 1947, maire du Lamentin durant 30 ans, fondateur du Parti communiste martiniquais (PCM), cet homme politique Žtait aussi, comme Camille Mauduech l'a dŽcouvert en Žpluchant les nombreuses archives contenues dans ces cartons, l'avocat principal des seize ouvriers agricoles inculpŽs pour l'assassinat de Guy de Fabrique, propriŽtaire bŽkŽ sur l'habitation Leyritz ˆ Basse-Pointe, perpŽtrŽ le 6 septembre 1948. C'est cette affaire qui aboutira ˆ l'acquittement gŽnŽral des accusŽs au terme d'un procs contre le colonialisme franais aux Antilles que Camille Mauduech retrace dans son documentaire ÇLes 16 de Basse PointeÈ sorti en 2008, 60 ans aprs les faits et sur laquelle pesait une vŽritable chape de plomb: Çdans l'inconscient collectif, la mort de Guy de Fabrique, reste encore la mort du ma”tre. C'est trs fort. De fait, les gens ne voulaient pas en parler. Il m'a fallu avancer avec prudence pour parvenir ˆ dŽlier les langues. User de ma patte noire (ndlr: sa mre est Martiniquaise) parfois et de ma patte blanche (son pre est Marseillais) d'autre foisÈ. Dans cette qute de la parole, les archives de Georges Gratiant ont ŽtŽ d'un grand secours:Çles gens se sont dit que si j'avais ces papiers, c'est que je devais sžrement chercher ˆ lui rendre hommage. Les langues se sont dŽliŽesÈ. Dans le documentaire, deux des seize accusŽs, les derniers survivants tŽmoignent: le plus jeune qui a beaucoup parlŽ. Et un second, dŽsignŽ ˆ l'Žpoque comme l'un des assassins, qui appara”t ˆ l'Žcran: Çil n'a pas rŽellement voulu parler, mais je l'ai filmŽ. Ne pas le montrer, c'Žtait le condamnerÈ. Mme si le film prend la forme de l'enqute, il ne rŽsout pas d'Žnigme: Çpour moi, la question n'Žtait pas de savoir 60 ans aprs les faits qui avait rŽellement tuŽ Guy de Fabrique. Les auteurs se trouvaient sžrement sur le banc des accusŽs. Ce qui m'intŽressait de savoir, c'est ce qui avait pu pousser ˆ une telle violence. C'Žtait aussi de dŽcouvrir comment les avocats Žtaient parvenus ˆ transformer un procs de droit commun en un grand procs politiqueÈ. Comme la parole, les images liŽes ˆ ce faitdivers sont rares. La rŽalisatrice Camille Mauduech n'a ainsi retrouvŽ aucune archive animŽe du procs qui s'est dŽroulŽ ˆ Bordeaux en 1951. ÇJ'ai cependant eu la grande chance de retrouver une vingtaine de photos dans les archives du journal Sud-OuestÈ. En l'absence de rush, la rŽalisatrice a dŽcidŽ de se mettre en scne. La narratrice devient un personnage ˆ part entire qui pose des questions, apporte le lien quand celui-ci manque et informe le spectateur quand la question n'a pas de rŽponse. Merci!Sorti en 2008, le film diffusŽ Žgalement en Guadeloupe et en mŽtropole a ŽtŽ vu par 18 000 spectateurs en Martinique o les rŽactions ont ŽtŽÉ libŽratrices. ÇBien qu'on ait essayŽ de me dissuader de le faire, la premire rŽaction des gens aprs avoir vu le film a ŽtŽ de me dire ÇmerciÈ. Je crois qu'il a ŽtŽ libŽrateur. Avec Çles 16 de Basse PointeÈ, la parole a repris ses droits sur la mŽmoire. Il a permis de crŽer l'abcs. Aujourd'hui, ce n'est plus le secret honteuxÈ. Les 18 de lOjamCamille Mauduech qui prŽsentera ÇLes 16 de Basse PointeÈ dimanche soir ˆ l'Ajoe, travaille actuellement sur un autre documentaire. Cette fois, la rŽalisatrice s'intŽresse ˆ l'affaire des 18 auteurs du manifeste de l'OJAM (Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique), 18 jeunes Žtudiants Martiniquais condamnŽs pour atteinte ˆ la sžretŽ de l'ƒtat et emprisonnŽs ˆ Fresnes, puis acquittŽs aprs 2 ans de procs. Actuellement en cours de montage, il devrait sortir sur les Žcrans dŽbut 2011. ÇLes 16 de Basse PointeÈ, dimanche 25 avril, 20h, plateau de l'AjoeÇLes 16 de Basse PointeÈ au cÏur d'un fait-divers que l'on prŽfŽrait taire

PAGE 12

Biographies des invitŽsIohamil NavarroEL BENNY Iohamil Navarro a commencŽ ˆ produire des films en 1996 quand il travaillait comme traducteur freelance pour des productions britanniques dans sa terre natale de Cuba.Il dirigea plus tard deux autres compagnies internationales de production ˆ Cuba jusqu'ˆ ce qu'il dŽcide d'Žlargir son horizon et de redevenir freelance en 2002.A partir de lˆ,il a travaillŽ sur des longs-mŽtrages et documentaires de rŽalisateurs prestigieux incluant un large Žventail de projets internationaux.Aprs avoir produit des court mŽtrages pour les rŽalisateurs cubains Humberto Padr—n et Tamara Morales, il a organisŽ la production du long mŽtrage sur Benny MorŽ,grand musicien cubain.Camille Mauduech16 DE BASSE-POINTELes16 de Basse-Pointe est un voyage personnel pour Camille Mauduech.Sa double identitŽ,un pre marseillais et une mre martiniquaise,lui a donnŽ une position privilŽgiŽe et intime pour raconter cette histoire Žmouvante d'un moment oubliŽ du passŽ colonial franais.ÇCe fut trs difficile pour moi d'accepter mon mŽtissage quand j'Žtais adolescente en Martinique,È reconna”telle.ÇCe dŽfi personnel m'a plongŽe plus loin dans la rŽalisation de ce film,dans une recherche de ma propre identitŽ. ÇMaintenant,je vois que la Martinique m'a faite comme je suis, une rŽalisatrice et une femme d'une famille composŽe.Et avec ce film,je ressens comme si j'avais remboursŽ une certaine dette ˆ ce pays.ÈCamille Kharmeliaud MoiseCHIMER PASYON Camille Mo•se est un scŽnariste,producteur, rŽalisateur qui a travaillŽ dans le milieu du cinŽma et du thŽ‰tre depuis son adolescence.Aprs avoir fini ses Žtudes,Mo•se commence sa carrire comme journaliste.En 1999,il produit Shango, un drame sur l'histoire d'un journaliste qui se retrouve pris dans les filets de la mafia.Plus tard,il fonde Mancuso Productions et commence ˆ rŽaliser,Žcrire et produire une grande variŽtŽ de projets audiovisuels.Chimen Pasyon (Chemin Passion)est le plus rŽcent.Alexander BendahanROSE MURRAY : PORTRAIT D'UN PHOTOGRAPHE A l'automne 2006, Alexander Bendahan produisait,Žcrivait et composait la musique pour son premier court mŽtrageRose Murray, Portrait d'un Photographe.Le film avait ŽtŽ conu initialement pour accompagner les expositions aux Etats-Unis et ˆ l'Žtranger du photographe britannique.Ce documentaire est la suite ˆ son premier effort cinŽmatographique comme producteur,scŽnariste et ingŽnieur du son pour Open Borders, (L'Histoire de l'OpŽra Mosset),un documentaire filmŽ en France en 2005.Margot BenacerrafARAYAMargot Benacerraf est nŽe ˆ Caracas,VŽnŽzuŽla.CaptivŽe par le cinŽma,elle voyage en France en 1950 pour Žtudier ˆ l'IDHECÑInstitut des Hautes Etudes CinŽmatographiques.En novembre 1951,elle interrompt ses cours pour crŽer son premier film Rever—n, une Žtude poŽtique sur l'excentrique et lŽgendaire artiste vŽnŽzuŽlien.Le courtmŽtrage de 30 minutes lui vaut une reconnaissance internationale au Festival de Berlin en 1953.Au festival,Benacerraf rencontre l'historien Lotte Eisner,qui lui prŽsente le gŽnial Henri Langlois,ˆ l'origine de la CinŽmathque Franaise,et qui jouera un r™le majeur dans la vie et la carrire de Margot Benacerraf.En faisant des recherches sur le nord aride de son VŽnŽzuŽla natal, Benacerraf tombe amoureuse de la rŽgion et des gens d'Araya et dŽcide d'en faire le sujet de son premier long mŽtrage.En 1958, aprs avoir longuement consultŽ les documents d'archives ˆ SŽville et Madrid,elle commence ˆ filmer.Marc BarratORPAILLEURMarc Barrat est nŽ en 1967 en Guyane.Ë l'‰ge de 15 ans,il quitte sa terre natale pour la mŽtropole.En 1987 il s'inscrit ˆ l'ESRA de Paris.Ë partir de 1990,il travaille comme assistant ˆ la rŽalisation sur des spots publicitaires et de nombreux longs mŽtrages pour le cinŽma et la tŽlŽvision. Paralllement ˆ ce parcours d'assistant,il se lance dans la rŽalisation avec son premier court mŽtrage :Le blues du Maskilili qu'il Žcrit,produit et rŽalise en 1998. TournŽ en Guyane ce film de 20 minutes sera sŽlectionnŽ dans une vingtaine de festivals franais et Žtrangers,et primŽ ˆ cinq reprises. Entre 2001 et 2004,le Ministre de la santŽ lui confie la rŽalisation de 14 courts mŽtrages de prŽvention pour la lutte contre le SIDA en Guyane.En 2008 il rŽalise son premier long mŽtrage 0RPAILLEUR, dont le scŽnario figure parmi les laurŽats des ÇtrophŽes du premier scŽnarioÈ du CNC.Alex de VerteuilJABAlex de Verteuil,68 ans,est un rŽalisateur de documentaires de Trinidad qui a produit pendant les 25 dernires annŽes des oeuvres traitant de problmes locaux.Il a ˆ son crŽdit un grand nombre de programmes rŽcompensŽs,qui ont ŽtŽ projetŽs dans de nombreux pays comme les Etats-Unis,Isra‘l,le NigŽria,la Finlande,le Royaume-Uni,l'Afrique du Sud et l'Australie.Son travail s'intŽresse principalement ˆ des thmes culturels ou environnementaux locaux avec le dŽsir d'Žduquer et d'informer les habitants de l'”le.Jean Michel GibertCALYPSO @ DIRTY JIM'SJean Michel Gibert de Maturity Music,citoyen franais qui vit ˆ Port-Of-Spain (Trinidad) est producteur de musique et audio-visuel. Il travaille avec des artistes tels que 3Canal,Mungal,et Calypso Rose.Il a travaillŽ sur le documentaire Calypso@Dirty Jim's(www.calypso-at-dirty-jims.com) et son prochain film est le documentaire,Rose, The Diva of Calypso,qui sera filmŽ ˆ Tobago & Trinidad,New York,Paris,et en Afrique.Il est producteur du Soca Power in Trinidad and Tobagode Claude Santiago.Christopher LairdCONCERT IN THE RAINFORESTChristopher Laird a ŽtŽ enseignant,a publiŽ le journal artistiqueKairi et a dirigŽ un thŽ‰tre ˆ Port of Spain pendant les annŽes 70.Il a produit plus de 300 documentaires,drames et autres projets audiovisuels avec Banyan Ltd.durant les trente dernires annŽes,recueillant un nombre important de rŽcompenses nationales, rŽgionales et internationales.Il a supervisŽ la crŽation de ce que l'on peut considŽrer comme la plus grande collection au monde de vidŽos illustrant la culture caribŽenne dans les archives de la Caribbean Film and Video Archive.Il est ˆ prŽsent directeur gŽnŽral de Gayelle:The Channel,la premire station de tŽlŽvision totalement caribŽenne et gratuite,co-fondŽe avec Errol Fabien en 2003.En 2009,Christopher a reu un Doctorat d'Honneur de l'UniversitŽ des Antilles. ©2008-Mark Lyndersay AUBERGE DE LA PETITE ANSE Voitures officielles du festival Hotel La Presqu'”le Tropical Shipping La Gloriette L'Entre Deux Pipiri PalaceCara•be Enseigne Merci ˆ tous nos partenaires la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy l'A.J.O.E. l a Direction RŽgionale des Affaires Culturelles (DRAC Guadeloupe) le Conseil RŽgional de Guadeloupe l a Direction RŽgionale de la Jeunesse et des Sports de la Guadeloupe l e ComitŽ Territorial du Tourisme de Saint BarthŽlemy CinŽ WoulŽ ST . BAR TH FILM FESTIV AL Organisateurs: Ellen Lampert-GrŽaux, Joshua Harrison, Rosemond GrŽaux, Sophie Maupoil Projectionnistes : Stig Westergaard & Jean-Marc CŽsaire Equipe : Amy Golden, Jeanne-Marie GrŽaux, Diana Deutsch, Rachel Kaufman, Judy & Lee DavidsonASSOCIA TION CINƒ SAINT BAR TH PrŽsident: Rosemond GrŽaux, BP 1017Saint-Jean 97012 St.BarthŽlemy cŽdex email : rgreaux@wanadoo.fr TŽl : 05 90 27 80 11 Fax : 05 90 29 74 70 Emeraude Plage REGION GUADELOUPE TROPICALHïTELST BARTH FILM FESTIVAL 2010 CINƒMA CARAìBES 15Edition du 24 au 30 avril 2010 KiKi-é MoEts Florville GrŽaux & Fils La Cave du Port FrancC.C.P.F. La Plage mayas to go Tropik FMHOTELISLE DE FRANCE Le sereno

PAGE 13

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 87215 La traditionnelle bourse d'Žchanges des livres adultes ... et enfants Leila Nazzal, professeur d'espagnol et coordinatrice du concours de nouvelles Jeunes plumes s'est vue remettre la mŽdaille d'honneur de la CollectivitŽ par Yves GrŽaux, premier Vice-prŽsident, en rŽcompense ˆ son implication dans la vie sociaux culturelle de l'”le. Didier Bensa, prŽsident de l'association Saint B'Art organisatrice du Festival du Livre et Daniel Blanchard, prŽsident duClub Unesco de Saint Barth, fidle partenaire du Festival du Livre . Les auteurs invitŽs du Festival du Livre se sont vus remettre un livre sur SaintBarthŽlemy pour leur participation ˆ l'ŽvŽnement. Gzav, l'illustrateur du Journal de Saint Barth se fait dŽdicacer un Soda par l'illustrateur Bruno Gazzotti.SoirŽe Chopin ce soirEn raison de la fermeture de l'espace aŽrien en Europe et de l'annulation des vols, le pianiste Jean Philippe Collard et Patrick Poivre d'Arvor n'ont pas pu se rendre ˆ Saint Barth et donner le concert ÇChopin, l'‰me dŽchirŽeÈ prŽvu initialement mardi. L'association Saint B'Art qui organisait l'ŽvŽnement s'en excuse et a dŽcidŽ de propsoer tout de mme u concert dŽdiŽ ˆ Chopin. Celui-ci aura lieu ce soir, jeudi 22 avril ˆ 20h30 ˆ la salle paroissiale. Il sera donnŽ par le pianiste polonais Tomasz Szczepanski, dipl™mŽ du conservatoire national supŽrieur de Cracovie qui rŽside en Guadeloupe. Tomasz Szczepanski a participŽ ˆ plusieurs Çmaster classÈ avec des professeurs cŽlbres tels que R. Buchbinder, M. Jasinski et W. Mierzanow. Second prix du concours de piano de Rome, il a Žgalement remportŽ une bourse ˆ Zurich. Il a fait des enregistrements pour la radio et la tŽlŽvision polonaises. Au sein du trio Revirado, il a par ailleurs produit deux CD : ÇMiniaturyÈ et les Ïuvres d'Astor Piazzolla. Il s'est produit en concert en Allemagne, Hollande, Bulgarie et dans de nombreux festivals en Pologne. Ce soir, Tomas Szczepanski interprŽtera une sŽlection d'Ïuvres de FrŽderic Chopin ainsi que deux partitions de Piazzolla dont le dŽtail est publiŽ cidessous. Tomas Szczepanski ˆ 20h30, salle paroissiale, rue du Pre Robert Dugon, Gustavia. Tarif 15 euros. RŽservations au 06 90 41 78 12 ou sur place dans la limite des places disponibles. Programme de la soirŽeÇFantaisie Ð impromptusÈ en Do dise ÇGrande polonaise brillanteÈ, prŽcŽdŽe par ÇAndante SpianatoÈ en Mi bŽmol ÇMazurkas, Opus 17È ÇNocturne Opus 9 N¡2È en Mi bŽmol majeur Deux compositions d'Astor PIAZZOLLA Entracte ÇGrande valse brillante Opus 34 N¡3È en Fa ÇPrŽlude de la pluieÈ ÇScherzo N¡1È ÇValse Opus 64 N¡2È ÇPolonaise HŽro•que Opus 53È en La bŽmol

PAGE 14

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 87216 LA SEMAINE 5h00 9h00 : Le rŽveil matin avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVITƒ 9h 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvautŽes 19h 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits www.voy12.com Internet : voy12.comTél : 05 90 87 10 68 Seulement54LALLERRETOURRÉSIDENTacheté sur internet, 24h à lavanceVOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ ! RADIO ST BARTH:LARADIOMUSIQUESETINFOS98.7 et 103.7 ˆ St-BARTH et 100.7 ˆ St-MARTINRŽgie publicitaire au 06 90 62 26 93 La radio au coeur des ŽvŽnements voiles 1 m‰le noir et blanc de 7 semaines, ŽlevŽ au biberon car trouvŽ sur la route, vermifugŽ. HabituŽ aux chiens. 1 femelle tigrŽe de 6 semaines, sevrŽe. ADOPTIONS DE LA SEMAINE 2 CHATONS SONT À ADOPTER EN URGENCE!Contactez CHRISTELLE au 06 90 57 19 66 CommuniquŽs de sports MEETINGDATHLÉTISMELe Saint-Barth AthlŽtic Club organise un meeting d'athlŽtisme samedi 1er mai de 18 ˆ 20h au stade de Saint-Jean. Une rŽunion technique aura lieu mardi 27 avril ˆ 19h au stade de Saint-Jean pour la mise en place des Žpreuves et des jurys. Le club recherche des ressources humaines en informatique avec ordinateur portable et moniteur. Pour plus de renseignements email: ppdasbh@orange.frTOURDELÎLEOrganisŽe par le CNSB, la 7 Ždition du Tour de l'”le en catamarans de Sport, planche ˆ voile et laser, se dŽroulera les 1er et 2 mai prochains. Pour tout renseignement contacter le 0690.58.78.73 ou le 0590.27.98.49 ou email centrenautiquestbarth@orange.fr. La date limite d'inscription est fixŽe au vendredi 30 avril ˆ midi. VOILELe SBYC vient de faire l'acquisition rŽcente de deux bateaux pneumatiques pour assurer ses cours de voile. Ces bateaux se trouvent ˆ SaintMartin, ˆ Budget Marine et doivent tre rŽcupŽrŽs rapidement. Malheureusement, nous n'avons aucun moyen d'aller les rŽcupŽrer. Si vous disposez d'un bateau moteur ou si vous connaissez quelqu'un susceptible de nous aider, envoyez nous un mail ˆ sbyc420@yahoo.fr ou tel 0590.27.70.41.RUGBYDans le cadre du championnat de Guadeloupe, les Barracudas rencontreront les Archiballs de Saint-Martin samedi 24 avril ˆ 18h30 au stade de Saint-Jean. Venez nombreux encourager les Barras. Buvette et sandwichs sur place. RUGBYJEUNESSamedi 24 avril ˆ 14h au stade de Saint-Jean, tournoi rŽgional de Guadeloupe des Ð de 11 ans entre les Archiballs, le Good-Luck, Basse-Terre, Saint-Franois, le BRUC et les Barras. Une loterie sera organisŽe le mme jour et le tirage au sort se dŽroulera ˆ la fin du tournoi. Venez nombreux encourager les jeunes rugbymens. Restauration et buvette sur place.FOOTBALLDimanche 25 avril ˆ 17h au stade de Saint-Jean, match amical entre l'AJOE et Young Stars. L'aventure familiale continue pour GŽraldine Danon et Philippe Poupon, invitŽs du Festival du livre qui s'est achevŽ dimanche. Aprs le passage du Nord ouest, le couple et ses quatre enfants, ‰gŽs de 9 mois ˆ 12 ans, premire famille ˆ bord du quatrime bateau franais ˆ avoir empruntŽ cette route reliant l'Atlantique au Pacifique via les glaces de l'arctique, va en effet reprendre la mer. Cette fois, le pŽriple qui devrait durer 3 ans, les mnera de l'Alaska o hiberne ÇFleur australeÈ Ðle voilier conu par Philippe pour affronter les glaces et supporter l'Žchouage-, jusqu'aux c™tes chiliennes. Entre temps, ils auront fait escale en PolynŽsie et dans l'Antarctique:Ç Quand je rencontrais des marins qui revenaient aprs s'tre confrontŽs aux glaces, ils n'avaient tous qu'une seule idŽe en tte: y retourner ! Mme si je n'avais jamais naviguŽ avant, je n'avais pas envie d'aller vers des mers chaudes. Au contraire, j'avais envie d'tre un tŽmoin de notre temps, des marques laissŽes aux p™les, explique GŽraldine. Philippe a pour sa part naviguŽ une dizaine d'annŽes dans le secteur de l'Antarctique. Aujourd'hui, l'idŽe c'est d'aller le plus au sud possible, au-delˆ de la baie de Marguerite si cela est possible; lˆ o les bateaux ne s'aventurent plusÈ, explique GŽraldine Danon qui met un point d'honneur ˆ partager son expŽrience: Çpartager, c'est presque aussi enrichissant que le voyage lui-mme. Et comme j'ai la chance d'avoir un grand marin ˆ bord, cela laisse du temps libre pour observer, filmer Žcrire, raconterÈ. De fait, de ce nouveau pŽriple, GŽraldine, l'artiste du bord, compte tirer un beau livre de photos et 15 films de 26'chacun que TF1 a d'ores et dŽjˆ signŽs. Le thme du premier est dŽjˆ arrtŽ, il s'intitule Çle ma”tre des orquesÈ. ÇIl sÔagit d'un homme qui murmure ˆ l'oreille de ces grands cŽtacŽsÈ, dŽtaille GŽraldine. Le second sera consacrŽ ˆ Çla grande poubelleÈ, constituŽe de milliards de petits morceaux de plastique qui se sont progressivement accumulŽs sur une surface trs Žtendue et qui glisse au grŽ des courants sur les eaux du Pacifique. Aux c™tŽs de Fleury Michon, fidle sponsor de Philippe depuis 20 ans, Ifremer et GDF Suez sont venus se joindre ˆ l'aventure. Pour l'Institut de recherche, le couple va procŽder ˆ toutes sortes de prŽlvements. En PolynŽsie, il s'attachera plus particulirement ˆ rŽpertorier les hu”tres perlires et ˆ l'Žtude des courants marins dans l'objectif d'implanter des hydroliennes Cette nouvelle aventure devrait dŽbuter fin mai, date ˆ laquelle la famille rejoindra Fleur Australe qui hiberne depuis septembre dernier au port de Sand Point en Alaska. D'ici lˆ, GŽraldine et Philippe continueront la promotion du livre de GŽraldine ÇUne fleur dans les glacesÈ chez Robert Laffont et des quatre documentaires de 26'(lire encadrŽ) issus du premier voyage qui a menŽ la famille Poupon du port de La Rochelle, quittŽ en fŽvrier 2009, ˆ Sand Point. Dimanche prochain, GŽraldine et Philippe seront ainsi reus par Michel Drucker dans l'Žmission ÇVivement DimancheÈ. Pour GŽraldine Danon et Philippe Poupon L'aventure continue!PASSAGEDUNORDOUEST: LEDVD MIMAIDans le cadre du Festival du livre et en parallle ˆ la prŽsentation du livre ÇUne fleur dans les glacesÈ, GŽraldine Danon et Philippe Poupon projetaient samedi dernier un documentaire consacrŽ au passage du Nord-Ouest. Il fait partie des quatre Žpisodes de 26' issus des 120 heures de rush tournŽs par GŽraldine (et montŽs par Eric Beaufils) lors de ce premier pŽriple. DiffusŽs actuellement sur la cha”ne Voyage, ils seront disponibles en format DVD courant mai.

PAGE 15

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 87217 PERMANENCESDELASEMAINEG G Y Y N N E E C C O O L L O O G G I I E E : consultation JEUDI 22 AVRIL 2010, au dispensaire. Les permanences sont assurŽes par le Dr Bordjel. Pour prendre rendez-vous, tŽlŽphoner au 0590 27 60 27. SECURITE SOCIALE : La prochaine permanence de la SŽcuritŽ Sociale de Saint-BarthŽlemy, avec la prŽsence de Mme NAVY, jusqu'au Jeudi 29 AVRIL 2010 en accueil libre (sans rendezvous) dans leur locaux situŽs face ˆ la PrŽfecture ˆ Gustavia. L'accueil des assurŽs s'effectuera de 7h30 ˆ 12h et de 14h ˆ 16h, sauf le Mercredi 28 AVRIL 2010 : de 7h30 ˆ 12h. Pour le dŽp™t ou la constitution de dossier de retraite merci de nous contacter au 0590 51 00 00. Nouvelle adresse : 13, rue Lubin BRINFace ˆ la PrŽfectureGUSTAVIA V ACCINA TION : Permanence tous les 2me et 4me LUNDI de chaque mois, de 9h30 ˆ 13h30. Se munir du carnet de vaccination et de la carte vitale. CAF : le PrŽsident de la CollectivitŽ vous informe qu'un permanence de l'assistante sociale de la CAF, Mme Pietrus, se tiendra aujourd'hui jeudi 22 avril, de 9 ˆ 12h et de 13h30 ˆ 15h. La permanence s'effectue sans prise de rendezvous. Veuillez vous rendre directement au bureau du Service d'Actions de SolidaritŽ de la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy.FERMETURETEMPORAIREDELAIREDEJEUX DESAINTJEANLe PrŽsident de la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy informe la population que I'aire de jeux pour enfants ˆ Saint-Jean sera fermŽe au public pour cause de travaux de rŽfection des dalles, jusqu'au dimanche 25 avril 2010 inclus. CONFÉRENCESURHAÏTILa mini universitŽ de Saint BarthŽlemy, en partenariat avec CinŽ Saint Barth, vous invite ˆ la confŽrence-dŽbat qui aura lieu ˆ la salle polyvalente de la capitainerie mercredi 28 avril 2010 ˆ 18 heures prŽcises sur le thme ÇHa•ti au lendemain du sŽisme : regarder vers l'avenirÈ. Une table ronde avec Claudel Chery du CinŽ institute de Jacmel (Ha•ti) ; Laurence Magloire, Sinema Anba Zetwal, (Ha•ti) ; Camille Kharmeliaud Moise, rŽalisateur (Ha•ti) ; Frero Pierre, CinŽ institute de Jacmel, (Ha•ti). Cette table ronde suivra la projection d'un court mŽtrage de Arnold Antonin : ÇChronique d'une catastrophe annoncŽeÈ Les confŽrences de la Çmini-universitŽÈ sont gratuites et vous y tes tous cordialement invitŽs ASSEMBLÉEGÉNÉRALEDESBOUTDCHOUL'association Bout D'Chou informe l'ensemble des assistantes maternelles de St-BarthŽlemy que son assemblŽe gŽnŽrale aura lieu le 30 Avril ˆ 18h ˆ la salle ASP ˆ Public. Rappel de notre blog : association-bout-de-chou.skyrock.com. E-mail : marierosegumbs@orange.frCONFÉRENCESURLERISQUESISMIQUELa mini universitŽ de Saint BarthŽlemy, en partenariat avec les services de l'Etat et la CollectivitŽ, vous invite ˆ la confŽrence-dŽbat qui aura lieu ˆ la Salle du Conseil de l'H™tel de la CollectivitŽ mercredi 5 mai 2010 ˆ 18 heures prŽcises sur le thme ÇLe risque sismique ˆ Saint-BarthŽlemyÈ. Cette confŽrence sera animŽe par messieurs Jean-Marc Mompelat, directeur du Bureau de recherches gŽologique et minire (BRGM), Guillaume Steers, chef de la cellule Risques Naturels ˆ la Direction rŽgionale de l'Environnement (DIREN) et FrŽdŽric Rouffy, chargŽ de mission Plan sŽisme Antilles ˆ la direction rŽgionale de l'Environnement (DIREN). Les confŽrences de la Çmini-universitŽÈ sont gratuites et vous y tes tous cordialement invitŽs !CONCERTDEPRINTEMPSDESBONSCHOEURSLa chorale de Bons Choeurs est heureuse de vous prŽsenter son concert de ÇPrintempsÈ qui aura lieu deux fois, le vendredi 30 Avril et le samedi 1er Mai. Au programme : du classique, du gospel, des chants profanes. Le concert dŽbutera ˆ 20h . L'entrŽe sera de 15 euros. Elle est gratuite pour les enfants. CommuniquŽs Depuis hier mercredi 21 avril, deux cha”nes supplŽmentaires ont fait leur apparition sur le bouquet tŽlŽ CanalSat Cara•bes. Il sÔagit d'Arte et TMC, respectivement programmŽes sur les canaux 11 et 38. Arte est une cha”ne culturelle au cÏur de l'actualitŽ et de l'Europe proposant des Žmissions d'information telles qu'ÇARTE journalÈ, ÇGLOBALmagÈ prŽsentŽe par Emilie Aubry ou encore Çl'InvitŽÈ avec Isabelle Giordano; des rendez-vous culturels et musicaux toutes les semaines avec ÇMetropolisÈ, ÇPop CultureÈ ou ÇOne shot notÈ de Manu KatchŽ; mais aussi cinŽma, des soirŽes THEMA, de la science, des sŽries, des fictions, des spectacles et des documentaires. TMC est pour sa part une cha”ne gŽnŽraliste qui offre des programmes destinŽs ˆ toute la famille: Žmissions de divertissement et de variŽtŽ avec entre autres ÇMoundir l'aventurier de l'amourÈ prŽsentŽe par Laurence Boccolini, ÇDes Nouveaux secrets de la magieÈ prŽsentŽe par Denis Brogniart, ÇIncroyable mais vrai, le mag'È, ÇQuand la musique est bonne ÈÉ Tmc propose Žgalement des magazines emblŽmatiques tels que Ç90'EnqutesÈ prŽsentŽ par Carole Rousseau, Ç90'Faits DiversÈ, ÇMa dr™le de vie ÈprŽsentŽ par Alexia Laroche-Joubert ou encore ÇCode barresÈ. Pour recevoir ARTE et TMC, une mŽmorisation des cha”nes est nŽcessaire. Pour la 17e annŽe consŽcutive, le ministre de l'ƒducation nationale met ˆ la disposition des acteurs du systme Žducatif des indicateurs de rŽsultats des lycŽes d'enseignement gŽnŽral et technologique et des lycŽes professionnels publics. Ë regarder les rŽsultats publiŽs, le LPO des ëles du Nord ne s'en sort pas si mal en section gŽnŽrale et technologique. Pour le ministre de l'ƒducation nationale, l'objectif de la publication de cet indicateur de rŽussite des lycŽes est double. Il s'agit, tout d'abord de rendre compte des rŽsultats du service public national d'Žducation, en donnant ˆ tous des ŽlŽments d'apprŽciation allant au-delˆ de l'affichage du seul taux de rŽussite des candidats aux diffŽrents examens. Le second objectif est de fournir aux responsables et aux enseignants de ces lycŽes des ŽlŽments de rŽflexion pour les aider ˆ amŽliorer l'efficacitŽ de leurs actions. Comme il n'y a pas de critre unique pour juger des rŽsultats d'un lycŽe, trois indicateurs sont publiŽs : le taux de rŽussite au baccalaurŽat ; le taux d'accs de seconde et de premire au baccalaurŽat et la proportion de bacheliers parmi les sortants. Des indicateurs dŽterminants pour Žliminer l'incidence des facteurs de rŽussite scolaire extŽrieurs au lycŽe et ainsi essayer de conserver ce qui est dž ˆ son action propre, ce qu'un lycŽe a ÇajoutŽÈ au niveau initial de ses Žlves. Ainsi, si un lycŽe prŽsente une valeur ŽlevŽe pour un indicateur, ce peut tre dž au fait qu'il a reu de bons Žlves, dotŽs de bonnes mŽthodes de travail, qui ont pu obtenir le baccalaurŽat sans effort particulier de sa part ou au contraire, qu'il a su dŽvelopper chez des Žlves, peuttre moins bien dotŽs au dŽpart, les connaissances et les capacitŽs qui ont permis leur succs. L'‰ge et l'origine sociale des Žlves ont ŽtŽ retenus car leur croisement donne une bonne approximation des chances d'accs et de rŽussite au baccalaurŽat d'un Žlve. Le taux de succs d'un lycŽe dŽpend fortement des caractŽristiques de ses Žlves, indŽpendamment de la qualitŽ de l'enseignement qui y est dispensŽ. Les rŽsultats d'un Žtablissement sont une rŽalitŽ complexe. Seule l'analyse combinŽe de l'ensemble de ces indicateurs peut en donner une image. Taux de réussite au bac 2009 Au baccalaurŽat 2009, le taux de rŽussite du lycŽe polyvalent des ”les du Nord est supŽrieur de 1 point au taux attendu en rŽfŽrence acadŽmique et supŽrieur de 8 points au taux attendu en rŽfŽrence nationale (valeur ajoutŽe). En vertu de cela, un Žlve qui est entrŽ en seconde dans ce lycŽe a eu 57% de chances d'obtenir le baccalaurŽat dans l'Žtablissement. Un Žlve qui est entrŽ en premire dans ce lycŽe a eu 73% de chances d'obtenir le baccalaurŽat dans l'Žtablissement. Et un Žlve de terminale a eu 91% chances d'obtenir le baccalaurŽat dans l'Žtablissement. Enfin, tous niveaux confondus, 67% des Žlves, ont quittŽ l'Žtablissement avec le baccalaurŽat. LycŽe polyvalent des ëles du Nord : les indicateurs de rŽussite LEPALMARÈS2010 DELEXPRESSFAITTOUJOURS DESVAGUESChaque annŽe, paralllement ˆ la publication des indicateurs de rŽussite des lycŽes franais Žmis par l'Education nationale, le magazine l'Express publie son palmars annuel des lycŽes, ce qui a ŽtŽ fait dans l'Ždition du 14 avril dernier. La mŽthode utilisŽe par le magazine reprend celle des trois indicateurs publiŽs par l'ƒducation nationale. Le premier n'appelle aucun commentaire, il s'agit du taux de rŽussite au bac. Le 2e indicateur, c'est-ˆ-dire la capacitŽ ˆ faire progresser les Žlves trouve une explication diffŽrente dans la Çvaleur ajoutŽeÈ de chaque Žtablissement. Il correspond, selon la dŽfinition du magazine Lj ce que serait le taux de rŽussite de l'Žtablissement si ses Žlves connaissaient le mme succs au bac que l'ensemble des candidats du mme ‰ge, de mme origine sociale et de mme niveau ˆ leur sortie de troisime. Cet indicateur, Žgalement appelŽ Çvaleur ajoutŽe de la rŽussite au bacÈ, est positif pour les lycŽes affichant de meilleurs rŽsultats que prŽvu. Il est nŽgatif dans le cas inverseÈ. Enfin, toujours selon le magazine Express, le 3e indicateur indique si l'Žtablissement est ÇsŽlectifÈ ou ÇaccompagnateurÈ. A savoir la ÇprobabilitŽ pour un Žlve de premire d'obtenir son bac dans le mme lycŽe. Cet indicateur permet de repŽrer les lycŽes sŽlectifs, qui se sŽparent des Žlves en difficultŽ pour prŽsenter ˆ l'examen ceux qui ont le plus de chances de le rŽussir. Les lycŽes sŽlectifs ont des notes nŽgatives; les lycŽes accompagnateurs, des notes positivesÈ. Au final, selon les rŽsultats de la mŽthodologie du magazine l'Express, le lycŽe de Saint-Martin est classŽ 13e sur les 16 Žtablissements de la Guadeloupe. Du point de vue national, il est classŽ 1108e sur 1912 Žtablissements recensŽs. Arte et TMC sur CanalSat Caraïbes LE MOYEN LE PLUS SóR ET LE PLUS RƒGULIER DE SE FAIRE CONNAëTRE AUPRéS DE NOSVISITEURSPLUS D'INFORMATIONS AU 05 90 27 65 19

PAGE 16

873-St Barth Services recherche un agent polyvalent pour un CDD de 5 mois, Agent de comptoir, transfériste et manutention bagages. Lieu : Aéroport de Saint Barthélémy. Date dembauche 01 /05/2010, Profil : Jeune H avec de bonnes connaissances en Anglais, dynamique et motivé, Bon relationnel et Permis de conduire obligatoire. Envoyer par email ou faxer lettre de motivation et CV pour un entretien : emploi@stbarthservices.com ou fax 0590275681 872-Le petit jardin de lîle, recherche animatrice, animateur titulaire du B.A.F.A. éducateur jeunes enfants pour compléter son équipe. Veuillez contacter Corinne au 06 0 67 23 75 laissez message avec vos coordonnées. 868ITEC SERVICES rech un technicien de maintenance en informatique. Merci denvoyer un CV et une lettre de motivation manuscrite à Itec@itecservices.fr ou à ladresse: BP629 97099 St Barth cedex 872A saisir magnifique Harley Davidson V-rod, option, 5000 km, Bi colore. Prix 9000 euros à débattreTél : 0690 22 58 99 862-Loue garage pour stockage à Gustavia … 600 /mois. Contacter Agence Ici et Là 05 90 27 78 78 872A louer à lannée, appartement à Petite Saline, 1 grande chambre, salon, cuisine, sdb,1 grand deck couvert, Disponible à partir du 1er juin. 1600 euros /mois HC. Tél. : 05 90 29 74 06 872-Unique, Oyster Pond dans résidence sécurisée, bord marina, villa avec sa place de bateau, 2 chambres, grande terrasse, parking. A louer 900 euros ou à vendre Tél : 0690 22 58 99 865-A vendre, charmante villa de deux chambres et piscine située à Toiny, entièrement rénovée dans un style contemporain. Elle bénéficie d'une vue magnifique et imprenable sur l'océan ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 A vendre, terrain constructible situé sur les hauteurs de Lurin avec une vue imprenable en direction de Shell Beach et au loin sur St Martin. Vendu avec un permis de construire pour une villa de deux chambres. Très bonne opportunité pour générer des revenus locatifs St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 A vendre, villa de trois chambres et piscine située sur les hauteurs de Gd Cul-de-sac. Elle offre une belle vue sur le lagon. Permet une grande liberté dextension et de rénovation pour la réalisation dune très belle propriété ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 875Dame âgée recherche un logement avec un loyer modeste à partir du 1er octobre Tél. : 06 90 77 50 66 ou le 05 90 27 81 99 872-Looking To Rent 2-3 Bedroom Villa In St Barts From December 1, 2010 Through May 1, 2011. We Know St Barts For Many Years. Prefer St Jean or Pointe Milou Area. Please Contact Ron Federici at DRFEDERICI@aol.com or us cell # 703 963 8861. Demandes de locations PETITESANNONCESJSB-22 avril 2010 87218 The Best Selection of Villas in St BarthReal EstateVilla RentalsVilla Management Agence ImmobilireLocation de VillasGestion de VillasSale Vente contact : estate@icietlavillas.com Rental Location contact : rental@icietlavillas.comPh : 05.90.27.78.78 Ð Fax : 05.90.27.78.28 ou 27.72.72rue Samuel Fahlberg Ð Gustavia 97133 Saint-BarthŽlemyVisit our villas on / Visitez nos villas sur :www.icietlavillas.com VOLFIN & ASSOCIES Avocats 8 Place du Forum 13200 ARLES Tel: 04.90.93.82.36 Fax: 04.90.93.52.51 SELARL GKB Avocats Rue de St ThomasGUSTAVIA 97133 ST BARTHELEMY Tel: 05.90.27.93.82 Fax: 05.90.27.93.81VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES EN UN SEUL LOTUn complexe immobilier ˆ usage h™telier, dŽnommŽ Çle Ta•wanaÈ sis ˆ SAINT BARTHELEMY (97133) lieudit Flamands cadastrŽ section AH 808 d'une contenance de 45a 54ca et AH n¡812 d'une contenance de 62a 38ca ADJUDICATION FIXEE AU MARDI 1ER JUIN 2010 A 10 HEURES 30 A l'audience des CriŽes du Tribunal de Grande Instance de BASSE-TERRE (97100) Boulevard FŽlix EbouŽ MISE A PRIX : 15.000.000   QUINZE MILLIONS D'EUROS L'adjudication aura lieu aux clauses et conditions du cahier des conditions de la vente dŽposŽ au Greffe du Juge de l'ExŽcution du Tribunal de Grande Instance de BASSE-TERRE o il peut tre consultŽ ainsi qu'aux cabinets d'avocats GKB ˆ GUSTAVIA -SAINT BARTHELEMY (97133) et VOLFIN & ASSOCIES ˆ ARLES (13200) Les enchres ne peuvent tre portŽes que par un avocat inscrit auprs du Barreau dŽpartemental de la Guadeloupe Pour tous renseignements s'adresser: A Ma”tre Jean Pierre VOLFIN, avocat, 8 place du Forum, 13200 ARLES, TEL : 04 90.93.82.36 volfin@volfin.com A Ma”tre Marc GRISOLI, avocat, rue de St Thomas, GUSTAVIA, 97133 ST BARTHELEMY, TEL 05.90.27.93.82 email mbm@stbarthlaw.com Kikair Services Sarl au capital de 7500 euros Sige social : Anse des LŽzards 97133 Saint BarthŽlemy RCS Basse Terre : 452 521 628 Suivant dŽcisions des associŽs en date du 15 avril 2010, il a ŽtŽ dŽcidŽ : de transfŽrer le sige social ˆ l'adresse suivante : Grand Cul de Sac, chez Mr Laporte Christian, 97133 Saint BarthŽlemy, ˆ compter de ce jour ; Ainsi qu'un changement d'activitŽ : la sociŽtŽ a pour objet ˆ compter de ce jour : commerce gros de fournitures et Žquipements divers pour le commerce et les services. DurŽe : 99 ans Les changements seront enregistrŽs au RCS de Basse Terre Pour avis et mention Le gŽrant VIE DES SOCIƒTƒS AVISD'ANNONCES LEGALES

PAGE 17

GARAGEHENRIGREAUXCOLOMBIERTƒL: 05 90 27 77 67 ƒCHAPPEMENTÐ AMORTISSEUR SBEGENTREPRISE GÉNÉRALE DU BTPGROSOEUVRE CHARPENTE COUVERTURE MENUISERIETÉL: 05.90.51.15.85 … FAX: 0590.279.917sbegsaintbarthentreprisegenerale.com AVOTRESERVICEJSB-22 avril 2010 872 TŽl: 05 90 52 92 66Fax :05 90 52 92 67MENUISERIEALUMINIUMÐ MIROITERIEstbarthaluverinternational.com MƒDECINS GƒNƒRALISTES Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 Husson Bernard05.90.27.66.84 Husson Chantal05.90.27.66.84 Kypriotis Patrice05.90.51.16.59 Maury Philippe05.90.27.66.50 Rouaud Pierre05.90.27.64.27 Tiberghien Yann Eugne05.90.29.71.01 Weil Edgar05.90.27.62.40 Worthington Theophilus05.90.27.66.50 Acuponcteur/HomŽopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01 GŽriatre : Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 HomŽopathe/OstŽopathe : Worthington 05.90.27.66.50 MƒDECINS SPƒCIALISTES Chirurgien : Grasset Daniel05.90.27 81 60 GynŽcologue : Bordjel Patrick05.90.27.68.78 Maladie appareil digestif : Vassel Bernard05.90.87.90.92 Psychiatre : Berthier-Bica•s Marie-Claude05.90.97 60 07 Ophtalmologistes: Cals Jean-Paul05.90.87 25 55 Delaplace Yves05.90.23 59 81 Pallas Alain05.90.87 25 55 Rident VŽronique06.90.41.93.9205.90.51.10.90 Oto-rhino-laryngologiste Ð Chirurgie de la face et du cou De Lanversin Hubert06.90.73.09.02 Rhumatologue/mŽdecin ostŽopathe Vuala Catherine05.90.29.61.89 Stomatologue : Chlous Franois05.90.27.87.31 CABINETS DENTAIRES Achache Joseph05.90.52.80.32 Chlous Franois05.90.27.87.31 Mangel Marc05.90.27.73.48 Maze Marie-Laurence05.90.27.65.95 Redon Dimitri05.90.27.87.28 Vergniault Pascal05.90.29.86.08 AUTRES PROFESSIONS DE SANTƒ A.U.D.R.A. 05.90.29.27.65 Chiropracteur : Klein GŽrard06.90.64.87.40 Infirmiers-Infirmires : BarbŽ Sophie 05.90.27.67.5506.90.62.28.29 Benoit HŽlne06.90.41.88.27 Briscadieu Christophe06.90.48.63.69 Cardon Isabelle06.90.62.90.10 Dechavanne VŽronique06.90.71.83.63 Febrissy GrŽaux Corinne06.90.59.81.67 Melinand CŽcile06.90.37.27.42 Meyer Marie-Jo06.90.73.93.94 Rillot Brigitte05.90.27.72.4906.90.49.87.29 Masseur-KinŽsithŽrapeutes : AndrŽ Sandrine05.90.87.20.09 Bertin Guylne05.90.27.81.32 DanielArnaud Marie06.90.53.44.88 Dumergue Cyril05.90.27.67.86 Godfrin FrŽdŽric05.90.27.67.86 Jourdan VŽronique05.90.29.72.42 Klein GŽrard06.90.64.87.40 Maingard Bernadette05.90.27.81.32 Marchesseau Christophe05.90.29.48.10 Sorrentino Jean Christophe06.90.71.53.57 Van Hove FrŽdŽric05.90.27.76.37 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 Orthophoniste : Bouyer Christine05.90.27.88.29 OstŽopathe : Minguy Benoit06 90 71.36.15 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 PŽdicure Podologue : Boutiller Dominique05.90.29.24.26 Psychologue : Ardil-Brinster Monique05.90.51.14.40 Chard-Hutchinson Aline06.90.71.05.31 PsychothŽrapeute M.Laure Penot05.90.52.00.55 PHARMACIES Pharmacie de l'aŽroport05.90.27.66.61 Pharmacie Saint-Barth de Gustavia05.90.27.61.82 Island Pharmacie ˆ St-Jean05.90.29.02.12 LABORATOIRE D'ANALYSES : 05.90.29.75.02 RADIOLOGIE: Centre du Wall House05.90.52.05.02 VƒTƒRINAIRES Kaiser Alexandre05.90.27.90.91 Lhermitte Julie05.90.27.89.72 Maille Jean-Claude05.90.27.89.72 LEJOURNALDESAINT-BARTHLes Mangliers B.P. 602 97098 St-BarthŽlemy cedexjournalsbh@wanadoo.fr I I S S S S N N : : 1 1 2 2 5 5 4 4 0 0 1 1 1 1 0 0 T T Ž Ž l l . . : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 6 6 5 5 . . 1 1 9 9 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 9 9 1 1 . . 6 6 0 0E E d d i i t t e e u u r r : : S.a.r.l. Société de Presse Antillaise G G é é r r a a n n t t e e e e t t d d i i r r . . d d e e l l a a p p u u b b l l i i c c a a t t i i o o n n Avigaël Haddad R R é é d d a a c c t t r r i i c c e e e e n n c c h h e e f f Pierrette Guiraute R R é é d d a a c c t t i i o o n n Rosemond Gréaux C C o o m m m m e e r r c c i i a a u u x x Ange Patureau,Avigaël Haddad I I m m p p r r i i m m e e u u r r Daily Herald N.V.Dépôt légal à chaque parution. Le Journal de St-Barth décline toute responsabilité sur les annonces publiés. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, publicités publiés dans le journal i i n n t t e e r r d d i i t t e e s s sans notre autorisation écrite. NUMÉROSUTILES CROSSAG(SAUVETAGEENMER)05.96.70.92.92 GENDARMERIE05.90.27.11.70 POLICEDEL'AIRETAUXFRONTIéRES05.90.29.76.76 POLICETERRITORIALE05.90.27.66.66 HïPITAL05.90.27.60.35 POMPIERS18 OU05.90.27.66.13 MƒDECINDEGARDE15 OU05.90.90.13.13 HïTELDELACOLLECTIVITƒ05.90.29.80.40Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 ˆ 12h00 et de 13h30 ˆ 17h00 sauf le mercredi de 7h30 ˆ 12h30ETATCIVILNumŽro d'urgence week-ends et jours fŽrŽs06.90.33.12.75 SOUS-PRƒFECTURE05.90.27.64.10 RƒSERVEMARINE06.90.31.70.73 DISPENSAIRE05.90.27.60.27 Vous tes ARTISANRŽfŽrencez-vous dans cette pageË UN PRIX TOUT DOUXContactez nous au 05 90 27 65 19 SANTÉ19 Anse des Cayes Tél 05.90.27.67.78 … Fax 05.90.27.68.15 STORES EXTÉRIEURS ET INTÉRIEURS, TOILE SUR MESURE SudokuUne grille de sudoku est divisŽe en 9 lignes, 9 colonnes et 9 carrŽs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres de 1 ˆ 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par ligne, par colonne et par carrŽ de 3x3 cases. Vous devriez rapidement rŽussir vos premires grilles. Bon jeu ! Retrouvez la solution dans notre prochain numŽro www.sudokustar.fr MENUISERIE SUR MESURE AMEUBLEMENT ESCALIER CUISINE E E T T U U D D E E P P E E R R S S O O N N N N A A L L I I S S ƒ ƒ E E G G R R A A T T U U I I T T E EM MA A R R I I G G O O T TÐ Ð 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 7 7 6 6 . . 2 2 1 1sbmenuiserie@wanadoo.fr Sudoku Solution du prŽcŽdent numŽro ARTISANPetits Travaux Menuiserie, Peinture, Placo Petites élec. et plomb., Travaux Divers Olivier Courroux 0690 75.59.24 Housekeeping 0690 75.79.30

PAGE 19

ACTUALITÉSJSB-22 avril 2010 87214 Auteur de la nouvelle ÇLe millionnaireÈ, FrŽderic Tassigny alias Julien d'Anglemont, a remportŽ l'Ždition 2010 du concours de nouvelles organisŽe pour la septime fois par l'association Saint B'Art et coordonnŽe cette annŽe par Jean Pierre Hennequet. Une Ždition a minima, puisque seuls huit auteurs ont participŽ, mais que l'association a toutefois dŽcidŽ de maintenir. Absent au moment de la remise des prix, le pre du ÇMillionnaireÈ est arrivŽ quelques minutes plus tard, prŽvenu de sa victoire et quelque peu surpris. Sa nouvelle qui a sŽduit le jury, tant pour sa qualitŽ d'Žcriture que pour le thme abordŽ et l'humour, a recueilli 114 points sur les 160 possibles et lui permet de remporter le premier prix: un ordinateur portable qui lui a ŽtŽ remis dimanche en fin de matinŽe lors de la journŽe de cl™ture du Festival du Livre. ArrivŽe troisime lors de l'Ždition 2009, RŽgine Goetz, professeur au collge, a quant ˆ elle totalisŽ 106 points pour sa nouvelle ÇUn chantÈ qu'elle dŽdiait originellement ˆ un travail personnel et qui devait se dŽrouler en Caroline du Nord ou du Sud. Elle a finalement dŽcidŽ que l'intrigue se dŽroulerait ˆ Marie Galante, un clin d'Ïil ˆ Alex Godard, un des auteurs invitŽs du festival du livre qui en est originaire. Elle gagne un bon d'achat de livres d'une valeur de 350 euros. AurŽlie Dudeffant, Žgalement professeur au collge, complte le podium de l'Ždition 2010 avec sa nouvelle ÇMoniqueÈ sur le thme des jeux vidŽos et empoche un bon d'achat de 150 euros. Elle Žtait arrivŽe quatrime lors de la prŽcŽdente Ždition. La remise des prix du concours de nouvelles Jeunes Plumes organisŽ depuis 2005 par l'association Saint B'Art a eu lieu dimanche 18 avril, durant la journŽe de cl™ture du Festival du Livre. C'est Tymie Maes ‰gŽe de 14 ans et scolarisŽe en classe de 3 Aau collge qui a remportŽ la 5 Ždition de ce concours auquel 51 collŽgiens ont pris part cette annŽe. Sa nouvelle intitulŽe ÇLe commencement aprs la finÈ a fait l'unanimitŽ d'un jury qui, sceptique, a ŽtŽ jusqu'ˆ vŽrifier que le reflet scolaire de l'auteur correspondait bien ˆ la qualitŽ d'Žcriture de cette nouvelle brve et remarquablement Žcrite: et de fait, Tymie qui timidement avoue lire Çplus que les autresÈ affiche une moyenne de 17 en franaisÉ S'il s'agit de sa premire participation au concours, ce n'est nŽanmoins pas sa premire production: Çj'Žcris pour moi des nouvelles, que souvent je ne termine pas. Mais j'ai plein d'idŽesÈ, explique ainsi cette collŽgienne qui avoue une grande admiration ˆ l'auteure StŽphenie Meyer, crŽatrice de la saga ÇTwilightÈ. D'o lui est venue l'inspiration de la nouvelle gagnante? Çj'Žcoutais de la musique et sur la jaquette du CD, il y avait un bŽbŽ qui venait de na”treÈ explique ainsi cette collŽgie nne qui se destine ˆ tre psychologue. Last but not least: Tymie a Žcrit trois nouvelles durant les ateliers d'Žcriture. ÇLe commencement aprs la finÈ, est la dernire, rŽdigŽe lors du dernier atelier, Çdans l'urgenceÈ. Un talent est nŽ. Concours de nouvelles adulte ÇLe MillionnaireÈ gagne ! • 1er prix : Canelle ÇLe commencement aprs la finÈ : MAES Tymie 3meAOrdinateur • 2 prix : Olympe Marina ÇLe livre aux rŽponsesÈ : NOUVELCassiopŽe 6meBOrdinateur • 3 prix : Parfums d'Žpices ÇLe retourÈ : TERRIER Ta•nara 3meAIpod • 4 prix : Gertrude NapolŽon Bonaparte la deuxime ÇSombre citrouilleÈ: CAZE Marie 5meAIpod • 5 prix : Scarlett ÇUne dr™le de vieÈ: GIGLIO Victoria 6meABon 50   • 6 prix : Oxford ÇUn monde disparuÈ: GONCALVES Fanny 3meCBon 50   • 7 prix : Kitou ÇUne course bizarreÈ: CHARLOPIN Mathilde 5meCBon 22   • 8 prix Crazy LÇDes crayons de couleur ŽtonnantsÈ : LEDEE GŠelle 6meCBon 22   • 9 prix : Macumba ÇUne vie moroseÈ: CARTYCatherineBon 22   • 10 prix : Robert assoiffŽ ÇLe meurtre sans traceÈ: GILBERTLoan 5meCBon 22   • 1 1 prix : Bernadette Chirac ÇLe voyage au bout de l'enferÈ: BOUHIER OcŽane 5meABon 22   • 12 prix : Roxy Quiksilver ÇLe meurtre d'un cadavreÈ: DOMINIQUE Kellen 6meABon 22   • 13 prix : Mireille Choisy ÇLa maison abandonnŽeÈ: BARBIEUX Virgile 6meBBon 22   • 14 prix : Minie Mouse ÇLe clonageÈ: STEPHANTKenza 5meAÐ Bon 22   • 15 prix : Mars ÇLe virusÈ: MIGNOT Quentin 3meCBon 22   • 16 prix : Lili Ziloulou ÇPeureux devient gagnantÈ: PROVOSTSŽrŽna 6meD Ð Bon 22  LESLAURÉATSDUCONCOURSDENOUVELLESJEUNESPLUMES2010Tymie Maes remporte lédition 2010 du concours Jeunes PlumesJean Pierre Hennequet coordinateur du concours de nouvelles adultes avec FrŽdŽric Tassigny qui a remportŽ l'Ždition 2010 RŽgine Goetz et AurŽlie Dudeffant 2¡et 3¡prix du concours de nouvelles adultes Les 16 laurŽats du concours de nouvelles jeunes plumes Tymie Maes ˆ gauche 1er prix du concours de nouvelles jeunes plumes et TERRIER Ta•nara, 3¡prix Lecture au Tamarin par CŽline Questel Sur le stand des librairies Barnes, sŽances de dŽdicaces pour Jean Magras et Danielle Roche Alex Godard, dŽdicace en image son livre "Mae et le Lamentin" sur le stand de la Case aux Livres