Citation
Journal de Saint-Barth

Material Information

Title:
Journal de Saint-Barth
Place of Publication:
Saint Jean, Saint Barthelemy
Publisher:
Journal de Saint-Barth
Publication Date:
Copyright Date:
2009
Language:
French

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
Copyright Journal de Saint-Barth. Permission granted to University of Florida to digitize and display this item for non-profit research and educational purposes. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder.

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
le nouveau L.o N0820- Mercredi 25 mars 2009

italien Claudine Mora
Guatavia AGENCE IMMOBILIRE
REAL ESTATE
Til:05 9027 6519- Fax: 05 90 27 91 60 DE SAINT"B RT
www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr DEBARTH
ISSN : 1254-0110
CONSEIL





GUSTAVIA Les Mangliers
e a.urr ne Saint-Jean
97133 St-Barthlemy
tel.
W2773 Tl : 05.90 27 80 88
090 4 14 w Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr








L'AGENCE
it lAiTH REAL EITATE




BLEUMARINE

YOUR FAVORITE SHOP
VILLA CREOLE
Ouvert 7 jours /7 Non Stop




VOS TOILES




* Bche PVC blanc et transparent l





Rue Samuel Fahlberg


n 590. 298 *90.
?5 9 8 99 0 et....lu b a
Gustavia


villas@sibarth.com






e du L
w d ln w.sibnru f Guh.cobm8e




Gustavia Harbor. St Barthelemy 0590 29 75 5
-ww3hhnb- h hi!realty-stbarth.com sales barhso.comn








Visite d'Yves Jgo Saint-Barth

premier bain de foule la sor-
tie de l'aroport o l'atten-
daient notamment les adh-
rents de la fdration UMP
ainsi que des Monterelais
d'origine, la ville dont Yves
Jgo est maire depuis 1995.
Le cortge s'est ensuite rendu
Gustavia o le secrtaire
d'Etat est parti la rencontre
t de la population: poignes de
main en srie, recommanda-
tions une jeune mre, mots
Sde bienvenue un couple de
sudois en vacances, photos
souvenirs, il a enchan les A la rencontr de la population dans les rues de Gustavia
contacts le long de son priple
jusqu' la Route des Bouca- du snateur Michel Magras et vu remettre la mdaille
niers o Yves Jgo a fait une du conseiller conomique, d'honneur de Saint-Barth-
pause-caf. L'occasion d'abor- social et environnemental lemy ainsi que le livre St
der avec le prsident de la Christian Lde (lire ci-contre Barths Originals dont les
Le cortge officiel dans la rue du Bord de mer Yves Jgo tait venu accompagn de son pouse ( droite). Collectivit et certains lus du l'essentiel des allocutions). A textes ont t crits par la
conseil excutif assis la table l'exception du RSTA qui s'ap- petite-fille d'Andr Malraux.
D rapeaux tricolores, cdents voyages aux Antilles Accueilli samedi sur le tarmac le volet du dveloppement pliquera galement Saint- Enfin, pour clturer la cr-
coiffes et artisanat se sont toujours rvls diffici- de l'aroport par le prsident durable et notamment de la Barth ds cette anne, le monie l'htel de la Collecti-
Saint-Barth. L'accueil les, voire houleux: du premier de la Collectivit Bruno place des nergies renouvela- Secrtaire d'Etat a fait peu vit, le secrtaire d'Etat a pro-
chaleureux qui lui tait rserv en mai 2008 en Guadeloupe, Magras, le snateur Michel bles dans le dveloppement de d'annonces, prfrant vo- cd la remise des insignes
l'aroport n'a pas chapp srieusement perturb en rai- Magras et le premier vice-pr- de chevalier de l'Ordre natio-
Yves Jgo, secrtaire d'Etat son de la grve gnrale des sident Yves Graux, Yves Jgo nal du mrite Jean Pierre
l'Outre-mer en visite officielle socioprofessionnels exprimant a commenc par l'inspection Ballagny (lire pages suivan-
samedi matin sur l'le, qui dira leur mcontentement face au du poste de police aux fronti- tes), avant que ne soit servi
plus tard, lors de son allocu- projet de Lodeom ; au dernier, res de l'aroport, une mission un vin d'honneur sur la ter-
tion l'htel de la Collectivit, en fvrier 2009, o le secr- dvolue aux gendarmes depuis rasse.
taire d'Etat s'est enquis des -taire d'Etat e rendait ensuite
conditions dans lesquelles tait la Ligne Saint-Barth
exerce cette mission, ainsi Lorient. Une visite qui lui a
que de la frquentation de permis de revenir sur la stra-
l'aroport. Le lieutenant Cada- tgie de croissance envisage
no, commandant la brigade de par le gouvernement pour
S -OlJd Saint-Barthlemy a pour sa l'outre-mer reposant notam-
part soulev le problme des ment sur la multiplication des
visas DOM que certains tran- petites industries locales, du
gers non ressortissants de .- type de la Ligne Saint Barth
l'Union europenne doivent La visite de la Ligne Saint Barth au programme du secrtaire dont la production qui a
obligatoirement prsenter en d'Etat l'Outre-mer atteint cette anne le million
plus du visa Schengen, et qui Saint-Barth. Un sujet qui lui de produits vendus, s'exporte
se voient refuser l'entre sur le tient coeur et dont il repar- quer le modle de dveloppe- dans le monde entier.
territoire parce qu'ils n'en dis- lera avec force l'htel de la ment positif de Saint Barth, La partie officielle du pro-
posent pas. La solution consis- Collectivit o il se rendait qui a valeur d'exemple pour gramme d'Yves Jgo Saint
Yves Jgo accueili sa sortie de l'avion tant pouvoir dlivrer sur par la suite, l'outre-mer. Yves Jgo a par Barth qui y a pass le reste du
par le prsidentde la Collectivit place des visas touristiques. L, l'attendaient les lus terri- ailleurs profit de son dis- week-end, s'achevait par un
fin dans cette tourne de l'ou- une crise sans prcdent dans En rponse, le secrtaire toriaux, les membres du Cesc, cours pour revenir nouveau djeuner avec les lus du
tre-mer, entame depuis sa les Antilles. Et de fait, la visite d'Etat s'est tourn vers le pr- le personnel de la Collectivit sur le thme du dveloppe- Conseil excutif, les prsi-
prise de fonction il y a un an d'Yves Jgo, prvue initiale- fet dlgu, estimant que cela et plus largement, les repr- ment durable, exhortant la dents et premier vice-prsi-
(il a t nomm le 18 mars ment en juin 2008, n'avait eu pouvait s'arranger localement, sentants de la vie socioprofes- Collectivit devenir pion- dent de la Chambre conomi-
2008). Il faut dire que ses pr- de cesse d'tre reporte. Yves Jgo a ensuite pris son sionnelle et associative. Yves nire en matire d'utilisation que multiprofessionnelle et
Jgo s'est exprim la suite des nergies nouvelles. du CESC la table du
du prsident Bruno Magras, A l'issue des discours, il s'est Sereno.


Y 5 JE.o A ST BAR H RSTA aussi Etats gnraux:

QHoUALAt, \VOUS AVE2 UN COLLETif L.k.P ici ? Saint Barth les Com aussi
SLes droits au "revenu supplmentaire tem- Prvus initialement l'intention des dpartements
AN NON. C'EST PAS POUR VOUS, CV'EST iUSrf A/05 poraire d'activit" (RSTA),decenteuros d'outre-mer, les Etats gnraux de lOutre-mer
A K ; TRES LOCAUX I PROTE STE T CO TR Bro que Etuat deouera pendan dl'accord saoual auront galement lieu dans les collectivits d'ou-
B;s que l'utat verIsera'pendanStTdeuxo tre-mer et donc Saint-BarthvInitis par le prsi-
LS' :O UU S Q U LES IN U L T E T trois ans pour soutenir les bas salaires dans tre-mer et donc Saint-Barth.Initis par le prsi-
les DOM devrait galement s'appliquer dent de la Rpublique qui devrait ouvrir les pre-
miers en Guadeloupe la mi avril, ils seront pilo-
SaMiquelon. I devrait artin et Saieurs donnt-Pierre et ts ici par le prfet dlgu Dominique Lacroix,
STOUc AM.M& lieu un premier paiement enmilieu nous a annonc le secrtaire d'Etat. Ces Etats
P/1i selon un amendement e e gnraux qui se tiendront durant les mois d'avril
L'ARI;Trt L'R.'adunee"idem da er- et mai consistent en une vaste consultation de
( nement au projet de loi de finances rectifi-
cative pour 2009, en cours d'examen tous les acteurs sociaux, conomiques et politi-
l'Assemble nationale. Le RSTA est une ques qui devront dbattre autour des 8 grands
allocation forfaitaire mensuelle payee par enjeux dfinis par le gouvernement. Un conseil
Itat aux salaris traviairellant temps plein interministriel, dbut juillet devrait faire la syn-
l'Etat aux salas travaillant temps plein
qui ont une rmunration horaire infrieure thse e ces tats gnraux
ou gale 1,4 smic. Pour les salaris
temps partiel, il sera proratis. CFE: un dcret en avril ?
O 'Le nombre de bnficiaires de cette
mesure est estim 185.000 salaris dans Pas publiquement, mais la table des lus, le
le secteur privauxquelss'ajouterontles Secrtaire d'Etat a annonc que le dcret portant
agents non titulaires de droit public. cration d'en centre de formalits des entrepri-
ses Saint-Barthlemy paratrait le 15 avril.







Yves Jgo : le Rsta s'appliquera Saint Barth

Y ves Jgo a voqu en solidarit nationale. (...) Cela mon- s'en emparer pour se montrer pion-
prambule son grand plaisir tre que l'outre-mer ce n'est pas seu- nire dans ce domaine, elle jouerait
d'tre Saint-Barth une lement des territoires qui cotent, ce non seulement son rle citoyen,
anne pratiquement jour pour jour sont aussi des territoires qui rappor- mais en retirerait un plus important
aprs son entre rue Oudinot. Le tent. L'outre-mer, c'est aussi cette en terme d'image, un plus tout fait
secrtaire d'Etat a ensuite tent de diversit-l, qu'il faut mettre en porteur pour son avenir>.
rassurer les lus quant une cer- avant pour la saluer. Une contribu- Le secrtaire d'Etat a conclu son
taine lenteur de l'administration tion qu'il a mise en parallle au intervention par l'absence de repr-
centrale: Chacun comprendra que devoir de la nation qui, s'il est de sentation l'Assemble nationale :
passer du statut de commune celui remettre sur le chemin du dvelop- Je regrette tout comme vous la
de Collectivit d'outre-mer nces- 'l pement les territoires qui vont dcision du Conseil constitutionnel,
site une adaptation, une mobilisa- moins bien, est aussi de soutenir mais vous n'en voudrez pas un
tion des moyens. Nous sommes ceux qui vont bien. Et de rappeler ministre du gouvernement de ne pas
encore dans une phase transitoire. en ce sens que 2 millions d'euros commenter une dcision de l'auto-
J'espre qu'elle sera la plus courte avaient t accords pour la rit suprme de ce pays, a-t-il
possible, notamment en matire fis- construction d'un Ephad, marquant comment (...). J'ai cependant t
cale. Vous savez que je serai votre la volont du gouvernement de du et attrist des dbats et d'un
relais auprs de mon collgue Eric continuer accompagner le dve- certain nombre de parlementaires,
Woerth pour faire en sorte que la lectivit La scurit c'est une loppement de Saint Barth, d'accom- expliquant que parce que Saint
ajout. lectivit : La scurit, c'est une
convention que vous appelez de vos S'agissant des problmes de scu- chane complte. Au bout de cette pagner lesefforts de ses habitants Barth tait petite et tait loin elle
voux ainsi que les moyens de trans- p pour vivre de leur propre travail, n'avait pas besoin d'tre represen-
rit, le ministre n' a pas annonc le chane, il y a la justice qui doit s'ap- te 'Assemble nationale. C'est
formation des services fiscaux, en een e eeYves Jgo a ensuite abord un volet e l'Assemble nationale. C'est
puissent se faire dans les meilleures escompt, mais le remplacement du dit et de fermet indispensables qui lui tient cour, celui du dve- une vision des choses que je ne par-
conditions. chien atidrogue qui devrait arriver son bon fonctionnement, a-t-il loppement durable. A la suite de ce tageais pas et j'ai eu l'occasion de
chien antidrogue qui devrait arriver son bon fonctionnement, a-t-il
Sur la question du cot de la vie, mois de juin, ajoutant que asi diqu dans son allocution, qu'il avait dj confi aux lus lors le dire. Je crois que le prsident de
Yves Jgo a indiqu ne pas ignorer c'tait un lment important de la Le ministre s'est ensuite exprim de la pause-caf, il a ritr son la Rpublique ne la partageait pas
que la vie chre pesait aussi sur les t e aussi sur la dotation de compensation des voeu de voir Saint Barth s e'riger en non plus, mais la force de la dci-
que la vie chre pesait aussi sur les lutte antidrogue qui doit tre aussi sur la dotation de compensation des sion du Conseil constitutionnel
habitants de Saint-Barthlemy. En forte ici quelle l'estdans lereste de charges gative qui n'est pas ici en matre dutilisaton son du Conseil constitutionnel
forte ici qu'elle l'est dans le reste de charges negative qui n'est pas i n
rponse, il a rappel que des itiati- la Carabe et en mtroole To sans soulever certaines critiques et des nergies nouvelles : je rve s impose nous. La force de la loi,
ves taient en passe de voir le jour jud'une le sans ptrole o les voitu- c'est cependant qu'un jour ou l'au-
pour contenir les prix et annonc joursres seraient lectriques, o l'nergie tre, peut tre y compris dans la
pour contenir les prixe oce Jgo qui s'est exprim Saint-ar- Barthlemy participer l'effort de res seraient electriques, o l'energie tre, peut tre y compris dans la
que toutes les mesures sociales in e ur d l'emergence d'un solidarit nationale: Saint Bartde serait produite par le soleil, a-t-il Constitution, nous pourrons rame-
fin en faveur de l'mergence d'un solidarit nationale: Saint Barth
hrites du conflit en Guadeloupe, tribunalcomplet etpouss la col- rapporte l'Etat, en ce que vous indiqu. Cela peut paratre utopi- ner les choses aux ralits que nous
comme le versement d'une prime lecivit de l'le voisine piloter un reversez la caisse commune une que, mas ce nest peut-tre pas si souhaitons et faire en sorte que la
de 100 euros pour tous les salaris rrealiste au regard de la mobilisa- reprsentation de Saint Barth soit
projet immobilier dans ce sens, partie de vos recettes (...). Je dois
jusqu' 1,4 Smig va s'appliquer spre que ce renforcement de la die quej'en suis heureux. C'est le tion de la plante en faveur de la complte au sein du Parlement et
Saint Barth ds cette anne (...). Je r r s e u n prservation et des industriels qui que votre voix puisse s'y exprimer
pense que cela aidera certains habi- permettra d'apporter la signe d'une collectivit qui fonc- mettent sur le march des produits pleinement.
pens e q cela aidera certains habi- rponse ferme et adapte appele de tionne, qui dgage des moyens et vimetnt serforman ts. Si Saint
tants de Saint Barth pouvoir sur- vraiment performants. Si Saint
tants de Sat Bar pouvoir sur- ses voeux par le prsident de la Col- qui est donc capable de jouer la iment performants. Si Saint
monter cette priode de crise a-t-il Barth voulait, et je n'en doute pas,








Acadmie Laurentienne ......
Laurentian Academy ..
Val-Morin, Qc, Canada ....




VR LE MO0 E'*0 A VOTRE. ENFANT..









UNE COLE AUX DIMENSIONS HUMAINES UN PROGRAMME INTERNATIONAL ANGLOPHONE (IGCSE CAMBRIDGE) REGROUPANT
Maximum de 380 lves Mathmatiques 1 Sciences I Langues modernes
UN PROJET DUCATIF UNIQUE Sciences humaines et sociales I Enseignement commercial
Contribuant au dveloppement social, culturel, technique, et professionnel
intellectuel et sportif de l'tudiant UN PORTAIL WEB
SUN HORAIRE PROLONG JUSQU' 17 H Outil interactif permettant aux parents de consulter le dossier
Incluant une tude surveille et une priode scolaire de leur enfant en temps rel.
d'activits sportives et culturelles DES VOYAGES CULTURELS
UNE RSIDENCE POUR TUDIANTS DE 5 JOURS OU 7 JOURS Sjours domestiques et internationaux assurant une ouverture
Un milieu scuritaire et stimulant favorisant l'autonomie sur le monde
et le dveloppement de liens durables Pour obtenir plus d'information sur notre institution ou pour procder
SUN PROGRAMME FRANAIS DU MINISTRE DE L'DUCATION DU QUBEC inscription de votre enfant, veuillez communiquer avec :
Assujetti l'entente d'quivalence entre le MELS et Madame Roxane Little au 819 322-2913, poste 223
le ministre de l'ducation Nationale little.roxaned(al.qc.ca I www.aLqc.ca







Bruno Magras contre la vie chre Michel Magras pour une dfiscalisation choisie
Pragmatique, le prsident de la mes toujours en attente. Il a nil pour le matre-chien, contri- A la suite du prsident, le snateur Michel Magras
Collectivit a profit de la galement voqu la conven- bution financire l'amnage- est revenu sur les contraintes de vie Saint-Bar-
venue d'Yves Jgo pour faire le tion de gestion que la Collecti- ment de deux cellules de garde- thlemy et notamment sur le cot de la vie, se fli-
point sur les questions dj vit souhaite conclure depuis -vue dans les locaux de la bri- citant que dans le cadre de l'examen de la
poses au gouvernement et plus d'un an avec la Direction gade de gendarmerie, tude Lodeom, la facult pour l'Etat de plafonner les
dont il attend des rponses. gnrale des finances publi- quant l'installation d'un sys- prix de certaines familles de produits de premire
Mais avant, Bruno Magras a ques. Pour le prsident, cette tme de vidosurveillance ncessit ait t tendue Saint-Barthlemy.
tenu inclure Saint-Barth- convention permettrait de Gustavia et d'autres points de Michel Magras a ensuite voqu le rgime de la
lemy dans la revendication rpondre aux retards observs l'le-, Bruno Magras demandait dfiscalisation sur lequel votre position au regard
contre la vie chre qui agite dans le recouvrement de certai- une rponse ferme et adapte de la ntre est un peu plus mitige et son souhait
l'ensemble du territoire fran- nes taxes de la Collectivit par de l'Etat pour que Saint Barth de voir la Collectivit pouvoir matriser la dfis-
ais : la question du cot de la une Trsorerie dont les mis- conserve durablement sa rpu- calisation sur son territoire. Le snateur a enfin
vie se pose cruellement ici sions ont considrablement cnr tation de scurit et de tranquil- rappel les positions courageuses du ministre qui a
aussi, a comment le prsi- depuis l'volution en Collecti- lit. Il espre notamment un t notre meilleur dfeseu dans la bataille
dent. Dans une le qui ne pro- vit d'outre-mer et la gestion renforcement des effectifs de la ete duit rien et qui importe tout, on comptable et financire de l'h- gendarmerie, considrant que si menee contre Bercy s'agissant de la Dotation glo-
peut aisment considrer que le pital de Bruyn qui lui a t renforcement il y a effective- bale de compensation des charges ou encore dans
chariot type d'une famille est confie. Et de renouveler la ment eu, il s'est concentr sur l'attribution d'un sige de dput pour Saint-Bar-
de l'ordre de 20% suprieur au demande faite en dcembre l'exercice de la nouvelle mis- thlemy, expliquant que si au moins un membre
cot de ce mme chariot en 2007 de reclassement de la tr- sion de police aux frontires du Gouvernement tait convaincu au moins
Guadeloupe avec en outre, un sorerie de Saint Barthlemy en que la gendarmerie assume autant que moi- de sa ncessit, c'est bien vous.
prix de l'eau courante plus de Recette-perception qui mcani- depuis le lerjanvier 2008.
3 euros le mtre cube et des quement augmenterait le nom- Enfin, le prsident n'a pas man- Christian Ld ede : l'im portance du CESE
loyers qui, en l'absence de pla- bre de ses effectifs. qu de marquer son regret
fonnement, atteignent des som- Bruno Magras s'est galement quant aux rserves d'interprta- Nomm en juin dernier cette institution nationale
mets, a-t-'il ajout. Bruno inquit du dveloppement tion du Conseil constitutionnel conseiller conomique et consultative place auprs des
Magras a de fait demand ce d'une petite dlinquance un du 8 janvier 2009 qui passent social de Saint-Barthlemy pouvoirs publics. Je ne vous
que ds l'adoption de la point tel que si nous n'y pre- aux oubliettes la reprsentation Christian Lde, a exprim la interpelle pas pour nos fonc-
Lodeom, et dans les mmes nons pas garde, c'est la noto- de Saint-Barthlemy l'As- difficult qu'il avait popula- tions personnelles, mais pour
conditions que dans les Dom, rit mme de Saint Barth- semble nationale alors que riser sa mission puisque, la pnnti de ce groupe l'in-
l'encadrement des prix de lemy qui risque d'tre affec- l'article L.O 479 de la Loi mme si Saint Barthlemy n'a trieur du CESC. Pas question
familles de produits de te. Rappelant le concours organique N'2007-22 du 21 jamais eu son propre snateur, I non plus que ce groupe soit
premire ncessit, comme le apport par la Collectivit une fvrier 2007 promulgue aprs son propre dput, nous avons rduit. Il est trs important que
prvoit l'amendement adopt comptence rgalienne de avis du Conseil constitutionnel toujours t reprsents au chaque dpartement, chaque
la semaine dernire par le l'Etat qu'est la scurit des prvoyait qu'un dput soit lu Parlement et donc nous collectivit soient reprsents
Snat soit appliqu Saint- biens et des personnes -recrute- Saint-Barthlemy, Bruno connaissons leurs fonctions. Il si nous voulons pouvoir conti-
Barthlemy. ment de trois agents de surveil- Magras attend dsormais de faut en revanche bien avouer, nuer avoir une action effi-
Passant ensuite aux dossiers en lance de la voie publique et connatre la suite qu'entend qu'avant l'avnement de la cace. Et de demander Yves
attente, Bruno Magras a inter- bientt de deux autres, collabo- donner le gouvernement cette COM, nous avions peu Jgo d'intervenir de faon
pell le secrtaire d'Etat sur le ration de la police territoriale dcision du Conseil constitu- entendu parler du rle du social et environnemental ce que dans le contexte
projet gouvernemental de avec la gendarmerie et la tionnel dans la perspective de conomique et social national et voqu la publica- actuel de loutre-mer, on ne
convention fiscale qui aurait d douane dans le domaine du ren- l'laboration des ordonnances Conseil conomique et social national et voqu la publica- actuel de l'outre-mer, on ne
convention fiscale qui aurait d douane dans le domaine du ren- aboration des ordonnances dans nos institutions. Chris- tion d'un rcent rapport sur la vienne pas encore ajouter la
tre transmis la fin de l'anne seignement, mise disposition visant dlimiter les futures tian Le s'est par ailleurs rform du CESE dont deux suppression dune intiution
dernire, mais dont nous som- d'un logement quip d'un che- circonscriptions lgislatives. tian Lde s' est par ailleurs rorme du CESE dont duix suppression d'une institution
fait l'cho du groupe outre- des trois hypothses de travail qui a nos yeux revt une
mer auquel il appartient au prnaient la suppression du grande importance.
| sein du Conseil conomique, groupe outre-mer au sein de
SYNTEC Conseil
n.,mo' TECHNICIEN INTERVENTION Yves Jego optimiste "I va falloir secouer

ELECTRICIT (w) pour Saint Martin certaines habitudes"
Bas aux Saintes Le secrtaire d'Etat virilement dira-t-il, les Le secrtaire d'Etat l'Oure-merYves
l'Outre-mer a men ven- socioprofessionnels avec Jgo affirme qu'il faudra secouer certai-
41 EDF Archipel Guadeloupe, recherche un Technicien exploitation dredi sa visite sur Saint- lesquels il a djeun, car il nes habitudes auxAntilles", notamment
eDF rseaux qui sera aussi amen raliser des intervenventions techniques Martin tambour battant les trouve trop passistes, pour les carburants, dans une inerview
clientle. Des lus, aux jeunes, aux trop tourns vers les pro- l'hebdomadaire Express, paratre ce
socioprofessionnels et blmes de la concurrence jeudi M. Jgo dit qu'il souhaite assurer la
En tant que technicien d'exploitation rseau, vous raliserez des manoeuvres sur aux habitants: partout il de la partie hollandaise et ransparence" pour la fixation des prix
le rseau, des dpannages, des travaux sous tensions et participerez l'exploita- a port un message de du dollar et pas assez oliers et qu'l ne se contentera pas de
confiance et de soutien concentrs sur les poten- la rpone de la Socit anonyme de la
tion et la maintenance des groupes lectrognes de secours. (financier nraffinee des Antilles (SARA), qui
Aprs formation, vous serez intgr au roulement d'astreinte d'intervention et de l'Etat l'le voisine, leur business. Il retrouve approvisionne les Antilles et la Guyane
dpannage, par roulement. Obligation de rsider aux Saintes. qui dispose selon lui, des couleurs et du punch en essence sur l'utilisation de ses profits.
d'atouts incomparables. la rencontre de jeunes La SARA dgage 17 millions d'euros de
Vous effectuerez galement des activits techniques clientle : devis, interven- s entreneurs en informa- profits annuels en moyenne et plus de 50
tiqueTout au lonenvisage rien de en2007, malgrune fermeture de quatre
tions sur les installations de comptage des clients dont relve, mise en/hors ser- Tout au de oumee tique, envisage rien de en 2007 mal e feeturede quatre
de vendredi, de Mangot moins que Saint-Martin mois pour maintenance, selon le secr-
vice, rglage de puissance. La Savane, en passant par devienne la Silicon Val taire d'Etat. "Quand je demande o va
l'Anse Marcel, Pinel, deviennetout cet argent on me rpond qu'il faut
Titulaire d'unBAC Electrotechnique oud'unBAC Pro. Electrotechnique Energie e s ae, ier ley de la Carabe, et eto
Hopeencourage la Colectvt compenser deux annes mdiocres,
Equipements Communicants (ELEEC), ou d'un CAP/BEP Electrotechnique, d'Orlans, Yves Jgo est dpenser la olectivit a avec seulement 17 millions de rsul-
vous avez de prfrence une exprience professionnelle. apparu comme un secr- pensr iargen pu ic tats, et l'on argue d'un accord tacite avec
Vous possdez des connaissances en lectrotechnique et des connaissances de taire d'Etat a l'coute de per sans prendre seur din- l'Etats", affirme-t-il. "Accord tacite?
base en mcanique. Vous avez le sens du contact avec le client, un sens aigu de la tous, rsolument porteur vestir jusqu' 100 millions Tiens donc! L gouvernementne laissera
::::::::::::::::::::::: d espoir et de soutien. On du pas passer cela, parce que nos compatnrio-
prvention et de la scurit et vous tes autonome. lui demande une aide pour deuros par an. lui demande une aide pour tes des Antilles exigent, juste titre, que
Permis de conduire B obligatoire et valide. Le poste est pourvoir rapidement un projet de dveloppe- tmi le aint-Man. ous soyons gats de laransparence",
un projet de dveloppe- ici tous les fondamentaux nous soyons garants de la transparence",
ment de la pche, il dit sont bons des lus moti- prvient M. Jgo, alors que certains par-
Vous voulez en savoir plus et/ou faire acte de candidature organisez-vous en filire sont bons c des elus mot lementaires voquentune suppression
organisez-v s en filire vs, une capacit d'inves- lementaires voquent une suppression
avant le 1er Avril 2009. professionnelle et on peut tissement de la Collectivit pure et simple des activits de la SARA.
vous aider financer.l importnte laquelle il Al'approche des Etats gnraux de l'ou-
Allez sur http://www.terresdescaraibes.fr voque la dlinquance des faut aouter les aides de tre-mer, il souligne que certains sujets
jeunes, parle de la nces- 'Etat et de l'Europe, une n'ont pas t assez "travaills" l-bas et
Vous pouvez galement faire acte de candidature par courrier (sous Rf: "0903 TIE)" sit d'avoir des mdiateurs capacit de recours 'em- qu"'il n y a pas eu de rsilience dun
notre Conseil Didier RAPEAUD, Cabinet TERRES des CARAIBES, de rue, et ajoute sur ce prunt car la collectivit pass douloureux", comme au Moule, en
upoint on peut vous aide, p acollectivit padoloure, omme au len
Rsidence Rond Point MIQUEL, Rd Pt Miquel, Vieux Bourg, 97139, Les ABYMES. point on peut vous aider n'est pas endette : i y Guadeloupe, lors des manifestations
Partout o il est pass: il vraiment un potentiel rprimes de 1967. "La version officielle
Aprs validation de votre candidature (diplmes, permis, exprience), la procdure envisage des solutions, important. A Saint-Martin dittoujoursqu'il y a eu quelques morts,
de recrutement comprendra un concours avec des tests psychotechniques puis, entrevoit les possibilit de de dfinir son projet de alors qu'il semble qu'on en dnombra 80!
si vous tes retenu, un entretien au sein de l'entreprise. financement conj oint dveloppement stratgique Pas tonnant que certains Antillais,
si vous tes retenu, un entretien au sen de l'entreprise. (Etat, collectivit) et et nous le soutiendrons quand ils voient arriver les forces de l'or-
T a p encourage tout le monde Mireille Loubet dre, croient encore qu'on vient les tuer",
DomTomjobP cin ., ageflphN investir. Il secoue mme affirme M. Jgo. AFP
^ ifiBIl 1 UT1f-M-







Jean-Pierre Ballagny distingu L GAAC

de l'Ordre national du mrite -4,l t

SAvenir Plus, pour tisser Tous les vendredis soirs
du lien social avec la jeunesse Soire Crole
( ( Avenir Plus ou A +, c'est quent une rvolte sincre o
le nom -et le logo- de cette tout n'est pas compltement
nouvelle association voca- dnu de fondement, et ils ont Tous les dimanches de 11 14h
tion sociale, cre la semaine un profond dsir de se faire
passe. sa tte, Jean-Pierre entendre sinon comprendre, B runch
Ballagny qui l'on doit l'ini- prcise Jean-Pierre Ballagny.
tiative, soutenu par Jackson Deux autres projets sont ga-
Questel, vice-prsident, Fran- lement en passe de voir le jour
ois Pcard, vice-prsident le premier, destination des Tous les mardis midi & soir
galement et Jean Yves enfants scolariss, proposera
Robert, trsorier, membres du une assistance individuelle, Fish M arket
bureau au titre du Rotary pour une sorte de soutien scolaire
M oment d'motion aujourd'hui dans des collec- le premier et du Lions Club spectre large : l'occasion Menu 45 euros par personne
samedi matin pour tions prives du monde entier. pour le second. Jean-Pierre de l'tude portant sur la cra- RESTAURANT LE GAAC
Jean-Pierre Ballagny Ici, on lui connat une impor- Hennequet vient complter le tion d'une bourse la vocation RESTAURANT LE GAAC
qui reevait des mains du secr- tante action associative et bureau en tant que trsorier au sein de l'association Saint HTEL LE T INY ANSE DE TiOIN
taire d'Etat les insignes de che- humaniste au travers du Lions Objectif d'Avenir Plus ? B'Art, je me suis rendu Tel. 0590278888- Email: legaiac@letoiny.com
valier dans l'Ordre national du Club, mais galement des asso- Aider la jeunesse en ge sco- compte que pas mal d'enfants
mrite. Des insignes remis en ciations Saint B'Art et Avenir laire et priscolaire s'pa- prsentaient des difficults
raison de votre parcours, de la Plus. Au Lions, il est ainsi nouir, explique Jean-Pierre scolaires ncessitant autre
profondeur de votre engage- l'origine de cours gratuits de Ballagny. Aider les plus en chose que des heures de sou-
ment, de la ralit des valeurs dessin et de la participation marge trouver leur place tien scolaire dont, en raison de
que vous portez, de la diversit annuelle des collgiens au dans cette socit qui ne leur leur timidit, de peur de se
des efforts que vous avez faits Concours Lions International en rserve pas automatique- voir moquer ou plus simple-
au service de l'intrt collectif, d'affiches de la paix remport ment, prcise le prsident ment, par difficult exprimer
mais aussi au service de l'hu- en 2001 par Delphin Tiberge. Il qui voit l'association comme la difficult, ils ne tiraient
manit, par la culture et par est galement l'origine en un outil de prvention au ds- finalement que peu, voire
l'art, selon le secrtaire d'Etat 2002 d'une campagne de sensi- oeuvrement. aucun bnfice. D'o l'ide de
qui ajoutait certains diront que bilisation la courtoisie qui L'association a dja mene une proposer une aide personnali-
vous tes un touche--tout, moi avait vu fleurir un peu partout premire action, soutenue se, extrascolaire dont on
je dirais que vous aimez la vie, les slogans "Souriez, vous financirement par la Collecti- aimerait qu'elle prenne la
avez got toutes ses sensa- conduisez" ou encore "La cour- vit. Il s'agissait de dresser forme d'un parrainage : un
tions et plaisirs et souhaitez toisie, moi je suis pour". Prsi- un tat des lieux des probl- adulte bnvole qui prendrait
aujourd'hui redonner aux autres dent de l'association Saint mes de la jeunesse dsoeuvre de son temps pour accompa-
ce qu'elle vous a apport. B'Art cre en 2002, Jean et d'essayer de dfinir des gner les enfants tout au long
Avant de lui remettre cette dis- Pierre Ballagny initie ou favo- activits susceptibles de faire de l'anne dans toutes leurs
tinction, Yves Jgo avait rap- rise par ailleurs l'aide aux asso- intgrer ces jeunes la com- difficults. Des membres de
pel brivement le parcours de ciations et actions culturelles. munaut. C'est un ducateur l'association se sont dj por-
Jean-Pierre Ballagny, 70 ans le C'est ainsi Saint B'Art que spcialis venant de Nantes ts volontaires. Toutes les bon-
30 septembre prochain. Un par- l'on doit la cration d'un qui s'est charg de cette mis- nes volonts sont nanmoins
cours commenc dans l'Es- concours de nouvelles, l'organi- sion d'valuation. Avenir bienvenues.
sonne, Saint Aubin sa ville sation de concours de peinture Plus coordonne par ailleurs Le deuxime projet qu'aime-
natale, qui l'a men en Afrique et d'affiches, la mise en place actuellement les activits d'un rait lancer Avenir Plus
pour effectuer un long repor- de cours de franais langue groupe d'une dizaine de jeu- concerne l'organisation d'un
tage sur le travail des femmes et trangre pour la population nes de 16 19 ans qui parta- forum de la jeunesse. Un
des enfants avant d'ouvrir une lusophone ou encore un atelier gent une passion commune grand temps de parole et
cole d'initiation aux savoirs en cinma. Moins connue, mais pour le rap. Chaque mercredi, d'coute dont l'objectif est l
Casamance, en Amrique du appele le devenir, la dernire ils se retrouvent ainsi la salle encore de rapprocher les
Sud puis Saint Barth o il association qu'il prside Avenir paroissiale pour finaliser le proccupations de la jeunesse
s'est install en 1987. Plus (lire ci-contre) va plus loin concert qu'ils donneront le 10 de la vie de l'le. Et pour ce
Iconoclaste et atypique, Jean- encore dans son implication avril prochain : Rassembls faire, nous souhaitons l'issue
Pierre Ballagny a t tout tour communautaire qui souhaite autour de leur mode d'expres- de ce forum, mettre en place
enseignant, directeur commer- remobiliser les jeunes dsoeu- sion favori, le RAP, nous les un Conseil territorial des jeu-
cial d'un journal informatique vrs et les rorienter dans la vie avons aids prparer un nes, comme il existe dans de
prcurseur de l'Intemet, patron active. concert dont je pense, ils nombreuses collectivits com-
d'une agence de communica- Jean-Pierre Ballagny qui s'ex- seront fiers. Nous avons tent munales ou rgionales. Un
tion puis d'un joumal d'infor- primait samedi la suite d'Yves de les diriger vers une forme conseil qui constituerait un
mations locales avant de mettre Jgo s'est dit trangl par de perfectionnisme tant dans lieu d'apprentissage de l'enga-
les voiles et de s'adonner exclu- l'motion, avant de remercier la mise en scne de leurs mor- gement individuel et collectif
sivement sa passion la pein- pour ce trs grand honneur ceaux que dans l'criture de ainsi que de la dmocratie,
ture- partir de 1988. De cette qui le fait se sentir un peu plus leurs textes et de leur travail mais galement une force de
date 2005, il a peint plus de Saint Barth. C'est bon, vocal. Ce ne sera qu'un propositions pour le Conseil l
800 tableaux rpartis concluait-il. concert de Rap, mais ils y vo- territorial.



T:090277474 I:0590277410 I cmmi :0062283
rOdiFustIbrtTE Za w:15fdonor www.radiostbartlh.con


tu s" PRIX FOUS The Friday Night

po tede f FO U S L'mission in live: 100% JEUNE
L u'l 100% HIT MUSIC
LE JOUU NU L FOUS DANCE HALL
BP DE02 FOUS Reggeaton, RAP, RNB

97098 St Barthlemy cedex CONTACTEZS TOUS LES VENDREDIS SOIR
Tl.:0590276519 DE 20H A 22H
email:journalsbh@wanadoo.fr Ange: 0690 4947 23 Miguel et LC
www.journaldesaintbarth.com Avigal :06 90 5476 24 avec Tonio, Miguel et LNC.










Le vote du budget primitif 2009 de la Collec- Vendredi 12 mars 2009, le ser- nration couple avec une unit
tivit interviendra l'occasion du conseil ter- vice de propret a reu la visite de dessalement, broyeur de
ritorial qui se runira le mardi 31 mars 16 d'une dlgation de quatre verre, broyeur de vgtaux,
heures dans la salle des dlibrations de membres du gouvernement presse ferraille ainsi que d'au-
l'htel de la Collectivit. Ordre du jour de la d'Anguille dsireuse de pren- tres collectes comme les huiles
runion ci-dessous : dre exemple sur vous et profiter mnagres et industrielles, piles
de votre exprience", comme et batteries, cartouches d'an-
) Budget primitif de la Collectivit pour l'exercice 2009 l'a confi l'un d'entre eux. Sur cres, dchets d'origine mdicale
) Budget primitif- virement de crdits- amnagement tech- place la dlgation qui venait et hospitalier, les DASRI
nique des oprations d'investissement (restes raliser) par ailleurs dans le cadre d'un C (Dchets d'Activits de Soins
) Approbation du tableau des effectifs du personnel territo- programme d'amnagement Risque Infectieux), ils ont t
rial ncessaire au fonctionnement des services de la Col- dun nouveau port Anguille, a impressionns par tout ce qui a
lectivit t reue par Marceau Danet, lectivit ainsi que par deux lus Les Anguillais se sont dit trs t mis en place pour traiter les
) Renouvellement du rgime indemnitaire applicable au responsable du service de pro- Jean-Marie Danet et Andy surpris de voir qu' moins de 15 dchets : "Nous savions qu'il
personnel territorial pret, Laurent Canivet respon- Laplace, respectivement mem- minutes d'avion de leur le, il existait quelque chose ici, mais
) Fixation de la liste nominative des subventions accordes sable de l'usine d'incinration, bre et prsident de la commis- existait une le aussi en avance pas cette chelle" expliquait
aux associations Sophie Oliveaud directrice des sion Environnement de la Col- en matire d'environnement: tri ainsi l'un d'entre eux.
) Fixation de la liste nominative des gratifications et services techniques de la Col- lectivit. slectif, recyclage, usine d'inci- Avec corossol.info
des aides exceptionnelles attribues des sportifs
) Renouvellement du rgime d'aide de la Collectivit
pour les dplacements associatifs but sportif et culturel
) Rglement territorial d'aide sociale: aide sociale lgale
aux personnes ges et aux personnes handicapes
) Proposition de modification de l'article 70 du code de
l'Urbanisme de Saint-Barthlemy
) Fixation des redevances pour services rendus dans
le port de Gustavia
) Dlgation de gestion du domaine du Fort Karl FILLES DES ILES
l'association Grenat LA PORTA 34
) Paiement de l'allocation personnalise d'autonomie
par la Collectivit de Saint-Barthlemy
) Cration de la commission d'Attribution de l'allocation Ncole Morel, aruiste peintre
personnalise d'autonomie et Angela Graux, photographe,
SCration du Comit territorial des retraits et exposeront leurs oeuvres la Porta 34
SProposition de vente par un particulier d'une parcelle de au jeudi 2 avril.
terrain situe Flamands Vernissage vendredi 27 mars
) Cration du Service territorial d'amnagement et partir de 18h.
de gestion des eaux (Stage)





J iPhone3G


L'iPhone que vous attendiez.








149t
avec un forfait C 1r a R
pour l IPhone3G











'iPhone &3o di;sp:oltB en nnr uniqueenl PRbz pu:td co[ nale pour o.u!e sorecinpn d'une c-re minnum 2 12 mc d'un oari Ot"rare pur Phne 2h, 41 2h ou 22.,I
duv -.1j Max 1 2h 20CI19, la ,:i a uIXr 3gc .
TM Ap 2GD9 AppI mlc 0 Ailr egh r,'ci Qrd a .ngc Caa0 1t'D1 SA. Lu cpiIl d 5 360 oa c:- lC -Si .tal: 1 at ?ftan Mjindei 94110 AR uti 379 994 891 RCS/Cf lul







L'loge de Raphal Confiant Jean Marie Lde p e l
L'crivain Jean-Marie Lde est dcd le 18 trs peu d'influence sur son ricain, autre gant dbonnaire,
mars. Au lendemain de sa disparition, l'crivain diteur. Mais je garderai ds- arborant une casquette de 1 La Collectivit recherche une
martiniquais Raphal Confiant crivait cet hom- ormais ce texte vraiment base-ball, lui. En fait, Saint- entreprise de maonnerie pour la
ma osthume que nous a adress Richard manuscrit c'est--dire crit a Barth, deux mondes se CONSTRUCTION D'UN
mage post e que nous a adress R ard la main, et non tap sur ordi- ctoient. Celui des riches MURET DE
Lde et que nous publions ci-dessous. nateur, prcieusement. Son trangers et le vrai, celui des MURET DE CLTURE
Dix fois, vingt fois, des prfrait sourire au lieu de criture applique, faite de natifs, des descendants de le long de la voie n 209
annes durant, cette voix parler, pleins et de dlis, me rap- Bretons dont une partie parle proximit du cimetire de Saint-Jean
l'accent crole, mais teinte Deuxime leon: sache qu' pelle celle que nous foraient le crole guadeloupen et (longueur : 140ml hauteur : 0,60m habillage
d'autre chose d'indfinissable, Saint-Barth, mme s'il n'y a adopter, coups de baguette l'autre une manire de patois en pierres ct route).
m'avait appel au tlphone pas eu de canne sucre, l'es- sur la pointe des doigts, nos franais, nigme linguistique Travaux prvus au mois d'avril.
me disant tout le bien qu'elle clavage a quand mme exist, matres d'cole dans les qui, ma connaissance, n'a
pensait de mes livres et m'in- une sorte d'esclavage domes- annes 50-60. Cette criture pas t rsolue ce jour. Jean- Date d'envoi de l'annonce : 23/03/2009
vitant venir prononcer une tique et que donc non seule- me parlera toujours de celui Marie m'emmne chez une Date limite de rception des offres : 14/04/2009
confrence Saint-Barth sur ment, il y a des Saint-Barth qui devint, en peu de jours, un vieille dame qui tient un petit
le thme qu'il me plairait. Je noirs, mais qu'en plus, beau- ami-frre. Nous nous connais- muse dans sa propre maison. I La Collectivit recherche un artisan maon
ne mettais pas un visage sur coup de familles saint-barth sions par tlphone depuis des L, entre photos en noir et pour effectuer DIVERS PETITS TRAVAUX
cette voix. Simplement, elle sont mtisses. lustres et voici que nous nous blanc du temps-longtemps et MA ONNERIE
tait si chaleureuse, si frater- Et d'ajouter que depuis une rencontrions de visu et que ustensiles de cuisine et de DE MAO
nelle, surtout quand elle pas- dizaine d'annes, de trs nom- nous nous dcouvrions des pche, ouvrages de broderies
sait du franais au crole, que et images pieuses, est prser- Pour tout renseignement,
j'imaginais celui dont elle ve une certaine me saint- merci de prendre contact avec
manait comme une sorte de | barth, entre nostalgie et fata- Madame Sophie OLIVAUD,
gant dbonnaire. Cette voix lisme. C'est que les jeunes, Directrice des Services Techniques,
tait celle de Jean-Marie 4 eux, sont happs par la au 05.90.29.80.37
Lde, crivain saint-barth. modernit. Inexorablement.
Jean-Marie Lde est dcd Non sans une certaine fiert,
dans la nuit du 17 au 18 mars. Jean-Marie m'apprend que
Il n'avait pas soixante ans. son le s'apprte se sparer
Je n'avais pas, jusqu'en juillet du dpartement de la Guade- ENREGISTREMENT DE MARQUE
dernier, rpondu a son invita- loupe et devenir une collec-
tion par stupidit et mcon- tivit autonome. Il aurait AVIS D'INFORMATION
naissance. Parce que j'imagi- voulu me faire rencontrer Par les prsentes, Avis est donn que nos clients,
nais Saint-Barth et ses 21km2 Bruno Magras, le principal Colombina SA- La PailaZaral
tantt comme un trou, peupl leader politique de l'le, mais Vl Colombin CSli Colombie
de descendants de Bretons breux Hatiens s'taient instal- ce dernier est en visite en Vaile Colombiq, CaL Colombie
plus ou moins ignares, proba- ls dans l'le, travaillant sur- gots communs dans pas mal Sude. Saint-Barth a t su- sont les seuls titulaires et uniques propritaires des droits
blement racistes, tantt tout dans le commerce, la res- de domaines. doise pendant un sicle avant sur la marque ci-aprs dcrite:
comme un repaire de milliar- tauration ou l'htellerie. Jean-Marie avait la sant fra- d'tre rtrocde la France. MINI BUM
daires indcents, insensibles Effectivement, en tentant plus gile. Lors de ma confrence, Les liens entre la minuscule Employe en liaison avec les produits suivants:
la misre du monde. Bref rien ou moins de man?uvrer la au Club-UNESCO de Gusta- le tropicale et les froides confiseries, ptisseries, chocolats et biscuis en classe
qui prsentt le moindre int- petite voiture lectrique que via, devant un parterre de per- contres de ce pays scandi- intemationale 30;
rt mes yeux. Jean-Marie m'avait loue et sonnes avides de connatre les nave n'ont pourtant jamais t
Je me trompais lourdement, de ne pas me perdre dans les nouvelles orientations de la rompus. Chacun s'en flicite Nos clients ci-dessus mentionns nous ont mandats pour
Stupidit et mconnaissance ddales de routes troites de littrature caribenne (tel tait aujourd'hui, au moment o porter laI connaissance des professionnels et du public qu'ils
de ma part, je le rpte. Car cette le trs moreuse et le thme que j'avais choisi), je Saint-Barth s'apprte voler attachent une importance particulire a la protection de la
aprs avoir eu la peur de ma donc magnifique, je constatai vis le gant dbonnaire de ses propres ailes, marque dcrite ci-dessus et se reversent le droit d'agir contre
vie en affrontant le terrible que la population n'tait pas affaiss sur sa chaise, mais Je ne doute pas que les pro- toute infraction a l'encontre de ces droits devant les tribunaux.
atterrissage du minuscule aussi monocolore que je toujours trs attentif. Je le ches amis de Jean-Marie
aroport de l'le alors qu'il l'avais imagin. J'tais aussi souponnais de souffrir d'un Lde s'emploieront faire En qualit de mandataire, vous pouvez nous contacter pour
faisait grand vent, j'ai tout de stupfait de la diversit des mal quelconque, mais l vivre sa mmoire et surtout toute requte sur qui prcde:
suite senti ( ma grande stup- paysages sur un territoire encore, je n'ai pas os, par republier ses livres, lui, l'cri- Hilborne, Hawkin & Co.
faction) que les Saint-Barth aussi restreint et de l'impres- sotte pudeur, l'interroger ce vain de son le heureuse. J'es- 2524 North Santigo Boulevard
constituaient un vrai peuple et sion qu'on avait de ne jamais sujet. Aujourd'hui qu'il est pre que la Collectivit de Orange, California 92867
que leur pays, pour petit qu'il y touffer. trop tard, je le regrette. Je Saint-Barth ne se contentera O ange, California 9
soit, tait un vrai pays. Je l'ai Jean-Marie Lde tait cri- l'entends encore me dire en pas de baptiser une rue de son Un S s of merica
senti ds l'arrive dans le hall vain. Il avait publi de nom- souriant: nom. En Martinique, il existe Telephone: (714) 283-1155- Facsimile: (714) 283-1555
de l'aroport la kinsique breux romans compte d'au- Et sache aussi que nous, les des rues, voire des coles, Email: info@hilbornehawkin.com
des gens, leurs gestes, teur (cf liste en fin d'article). St-Barth, on n'a rien voir Vincent Placoly ou Xavier
leurs mimiques, leur voix. Sans aucun cho ni en Guade- avec les Blancs-France. Ha- Orville, mais les ouvrages de
Jean-Marie Lde tait l, loupe ni en France. Un auteur ha-ha D'ailleurs puisque tu ces deux minents auteurs
gant et dbonnaire comme je saint-barth, a ne fait pas dis vouloir revenir, vite sur- sont introuvables en librairie !
l'imaginais, mal ras, sarcasti- srieux aux yeux des diteurs. tout la haute saison, quand la Et cela depuis des annes...
que, trs vieux ngre dans A moins d'crire un guide baie de Gustavia est encom- Bon voyage, Jean-Marie !...
ses manires et d'ailleurs, touristique, on ne vous lit bre de yachts de milliardai- Raphal Confiant
d'entre de jeu, il me lana: pas, me dit-il un peu amer res. Ah, on ne crache pas sur
Nous, les Saint-Barth, on est tout en me tendant le manus- cette manne Elle profite
Blancs, c'est vrai, mais on n'a crit de son sixime roman beaucoup de Saint-Barth, t
rien voir avec vos Bks. dans le secret espoir que je mais on n'en devient pas pour Avis DE REMERCIEMENTS
Ha-ha-ha ! pourrais le faire publier. Je autant milliardaires notre
Et de m'emmener chez lui, n'ai pas os lui dire qu'il tour Jean-Marie LEDEE
case crole amliore perche s'agissait l d'une mission Et de fait, dans les mes de la est dcd le
l'en-haut d'un morne pour quasi-impossible, non point petite capitale, la vitrine des mercredi 18 mars 2009
fter l'vnement au... cham- eu gard la qualit de son nombreuses bijouteries et et ses obsques
pagne. Habitude trs guade- style ou au thme dont il trai- joailleries, les montres, mme ont t clbres le
loupenne, parat-il. Champa- tait, mais simplement parce la basse saison o j'tais vendredi 20 mars 2009.
gne qui nous fut servi par sa qu'un auteur, aussi connu, venu, s'affichaient 20 ou 30 Sa mre, sa fille, sa petite-
jeune compagne hatienne qui aussi bien en cour soit-il, a 000 euros. Me frottant deux fille et son gendre, ainsi
ou trois fois les yeux, j'ai d que ses frres et seurs, Retrouvez chaque semaine sur nternet
BIBLIOGRAPHIE DE JEAN-MARIE LDE: admettre que je n'avais pas remercient tous ceux et
mal lu et qu'il ne s'agissait toutes celles qui, trs nom-
Rflexions d'un papivore illettr, essai potique, 2002. pas de 2 000 ou 3 000 euros. breux et de prs ou de
Angla l'insoumise, roman, 2004. est vrai qu'on peut y croiser, loin, les ont accompagns
Anesta la sauvageonne, roman, 2005. dans leur chagrin. LE JO U R N A L
comme ce fut mon cas, au Ces marques d'affection et DE SAINTBARTH
Le Ngatif de trop, roman policier, 2005. dtour d'une rue, Johnny Hal- des marqupathie leur tont DE SAI -BARTH
RaLiaisons tumultueus, roman, 2006. lyday et son pouse mais aussi d'un grand rconfort pour
Michael Moore, le clbre leur permettre de traverser www ournalesain arth.com
Une famille respectable, roman, 2007. activiste gauchiste nord-am e ett d raveealde aintbarth.
Un nouveau souffle, pomes, 2007. ce moment douloeux







U JEUDI 26 MARS
des test Rs.

17h30 19h : Captain briefing sur
un bateau
a 14 dition de la Saint-Barth nombreux programmer leur sjour Public, le Saint-Barth Yacht Club orga- Et cette anne, la gendarmerie a dcid 19h 21h : Soire d'ouverture sur
Bucket se droulera ce week- pour ne rien rater du spectacle qu'of- nise une Mini Bucket en Optimist d'ouvrir ses portes au public de la le quai Gnral de Gaulle avec bar
end, du 26 au 29 mars. Rplique frent ces gants des mers voluant dans avec les enfants de l'cole de voile. Bucket On pourra donc admirer les ouvert (la vente des boissons se fera
antillaise de la Newport Bucket qui nos eaux. La troisime et dernire rgate, le tour dparts et l'arrive depuis le Fort Karl par systne ticket).
se droule chaque anne au mois L'dition 2009 qui rassemble 35 voi- de l'le dans le sens des aiguilles d'une 8h30In ENr m voili
d'aot Newport Rhode Island, la liers -un record- promet d'tre specta- montre, sera quant elle courue diman- 8h3 Enregistrement des voiliers
Saint-Barth Bucket est rserve aux culaire, malgr une mto qui pourrait che 29 mars. sur le quai
gants des mers, voiliers de plus de 100 se montrer handicapante. Neuf bateaux, Les dparts seront donns chelonns, deS p rh Briefi pour les capitaires
pieds ( moins, pour certains plus soit plus d'un quart de la flotte partici- en fonction du handicap des bateaux. (tour del'le, sens inverse des aiuil-
petits, d'y tre invits), rpliques de peront pour la premire fois. Il s'agit de C'est grce aux organisateurs, Wendy S les d'une montre)
lgende ou issus de la dernire techno- Baracuda (56m20), Salute (55m90), Kronenberg de la socit Nautica FWI, Le soir : bar ouvert tous
logie. Des bateaux sortis des chantiers Adela (55m50), Meteor (51m59), Sau- Chantal De Rosny directrice logistique ) 1996 Andromeda, J SAMEDI 28 MARS
navals les plus renomms au monde. dade (45m19), Ganesha (38m95), terrestre, paules aux Etats-Unis par ) 1997 Valador, 9h : Briefing pour les capitaines
Mlant puissance et gigantisme, la Moonbird (38m40), Varsovie (30m48) Hank Halsted, Timothy Laughridge Ian ) 1998 ex-eaquo Never Say Never llh : Dpart de la 2 rgate (trian-
Bucket est devenue au fil des ans la et le fameux P2 (38m15). Craddock qui composent le comit de et Mirabella III, gle olympique)
plus importante rencontre informelle Progressivement, les mgayachts amar- Bucket Regatta et en troite collabora- 1999 ex-eaquo Andromeda et 15h : Mini Bucket avec les lves
que se fixent les propritaires de ces rs aux quais Gnral de Gaulle et de la tion avec la Collectivit de Saint-Bar- Mandala, du Saint-Barth Yacht Club sur leur
luxueux voiliers travers le monde. Rpublique laissent la place aux grands thlemy et le port de Gustavia que cet M ndayplan d'eau de Public.
Une rencontre informelle, mais trs voiliers de la Bucket dont le coup vnement voile a pris place dans le 2000 Endeavour 19h : Bucket Bash. Soire sur le
courue : constructeurs, architectes, d'envoi officiel sera donn jeudi 26 calendrier des manifestations sportives 2001 Sariyah, quai Gnral de Gaulle avec musi-
designers, reporters photographes inter- mars 17h30 avec le captain briefing. de Saint-Barth. Depuis cette anne, la 2002 Unfurled, que
nationaux, propritaires, invits de Mardi, l'heure du bouclage, une Bucket est par ailleurs affilie la 2003 Zingaro, J DIMANCHE 29 MARS
marque, quipiers arrivant des quatre dizaine de bateaux avaient dj pris Fdration Franaise de Voile et ce 2004 Mariella, 9h : Briefing pour les capitaines
coins du globe, ils seraient au moins leurs quartiers dans le port de Gustavia, titre, inscrite dans le calendrier des 2005 Freedom Of Flight, 11lh :Dpart de la 3 rgate (tour
huit cents participer directement les plus grands comme Maltese Fal- courses officielles franaises. 2006 Annul cause de manque de l'le, sens des aiguilles d'une
l'vnement, sans compter les visiteurs cone (plus de 87m) devant rester au de vent, montre)
extrieurs qui sont de plus en plus mouillage. Prvisions mto 2007 Kaori 19he remise des prix et soire
Tous les dtails de cet exceptionnel Si les prvisions du site Windguru se ) 2008 Windroses de Ga su r lle. qua
vnement qui donne l'le des airs de confirment, la mto de la course ne
fin dcembre, ci-dessous. constituera pas un scnario idal. Le
vent de direction Est-Nord-Est associ
Trois jours de rgate une importante houle contraire venue
La premire course se droulera nan- du Nord pourraient en effet freiner y S a,
moins le lendemain, vendredi 27 mars l'avance des bateaux.
9h30. Pour tous, direction le plan de Vendredi et samedi, le vent devrait
Public-Corossol pour la premire souffler entre 26 et 28km/h pour faiblir u 0 '
rgate : un tour de l'le dans le sens le dimanche 22 km/h. La houle de

premiersdparts sont prvus 11 heu- mtres et plus vendredi et dcrotre par*
res. Les voiliers seront de retour quai la suite pour atteindre 2m40 dimanche.
vers 15 heures.
Saedi 28ars sera don le dpart Spots pour voir les voiliers
de la seconde rgate, une course en Hauteurs de Gustavia et Lurin Phare
triangle olympique autour des lets du de Gustavia-Grand-Fond- Pointe-Milou
Nord de l'le (Fourchue, Pel, Boulan- Hauteur de l'Anse des Cayes (route de "
ger, Bonhomme et Frgate). Ce mme Colombier)- Flamands- Table d'orienta- BARTH
jour vers 15h sur le plan d'eau de tion de Colombier. -
Amund The Island Coure
Parcours de la lre rgate, ve7dredi 27 mars
Maltese Falcon (87m35), Barracuda (56m20), Salute (55m90), Adela (55m50),
Parsifall III (53m80), Mteor (51m59), Perseus (49m80), Andromeda La Dea
(47m), Antara (47m), Windrose (46m56), Saudade (45m19), Helios (45m19),
Timoneer (44m80), Rebecca (42m42), Ranger (41m75), Destination Fox Har-
bour (40m80), Ganesha (38m95), Moonbird (38m40), P2 (38m15), Freedom
(37m79), Axia (37m79), Whisper (35m35), Sojana (35m05), Unferled
(34m17), Paraiso (32m92), Shamoun (32m92), Kalikobass II (31m70), Virago
(30m48), Varsovie (30m48), Lopard III (30m48), Saphire (30m48), Wind-
crest (29m87), Symmetry (29m26), Wild Horses (23m -


Nouv~lles mnanrc~ du cham -ont" : :

PTANQUE
L'Amicale des Boulistes La rgate de 14 Mars s'est droule dans place grce une belle vitesse au prs,'
organise dimanche 29 un vent soutenu de 15- 20 neuds, sur une suivi de Julien Darmont qui, malgr quel- BA
mars sur le terre-plein mer agite. ques problmes techniques, arrivait a l-t
ct des courts de tennis En Optimist, trois manches ont t courues conqurir la troisime place. Avec de -
Saint-Jean, un avec l'ensemble du groupe comptition. beaux efforts et toujours au contact avec Witev Coui \
concours en doublettes C'est Ollo Louis qui remporte la rgate en les autres coureurs, on retrouve Jean Marc Parcours de la 2me rgate, samedi 28 mars
formes, ouvert tous. s'imposant de belle manire dans les trois Lefranc la quatrime place.
Tarif : 5 euros pour les manches. Il est suivi de Jean Claude Blan-
licencis et 8 euros pour che, auteur de deux trs bonnes manches
les non licencis. Ins- et en troisime position de Kvin Graux LE GLSSEENFT P *T "
cription 8h30, jet du qui ralise une belle rgate. 1er Ollo Louis 3 pts (1,1,1)-
but 9h30. Herv Brin choue quant lui au pied du 2 Jean-Claude Blanche 9 pts (5,2,2)
podium, suite de petites erreurs tactiques. 3 Kvin Graux 11 pts (2,4,5) -
BASKET Kecha Hughes et Julian Delguidice ont 4 Herv Brin 12 pts (6,3,3)
BASKET 1bien rgate et terminent galit de points. 4 .. .. r 12 3,3)
Stage de basket avec rgat et teminent galit de points. 5 Julian Delguidice 16 pts (7,5,4) -
Daien les mercrAprs une bonne premire manche, Jean 6 Kecha Hughes 16 pts (4,6,6)
amie es rcrdis et Dumond rencontre des problmes avec sa 7 Jean Dumont 19 pts (3, DNS, DNS)
samedis de 9 12h voile, l'obligeant abandonner. Loan Gil- 8 Loan Gilbert 24 pts (DNS, DNS, :
l'cole primaire bert, malchanceux ce jour, a dchir sa DNS) Gle't (
de Gustavia. voile ds le dbut des hostilits, ne lui per-
Entranement des mettant de valider aucune manche. E CL$EENT L -
joueurs du Saint-Barth En Laser, quatre coureurs participaient aux -
Basket Club au primaire quatre manches courues. Aprs quelques ler Benot Meesmaecker 3 pts (1,1,1,2) ." t BARTH
et au collge. bords de largue riches en sensations fortes 2 Markku Harmla 6 pts (3,4,2,1). "- BWmI-
Renseignements auprs et de beaux combats au prs, Benot Mees- 3 Julien Darmont 8 pts (2,2, DNF, '
de Damien maecker dominait les dbats et s'imposait DNS) The Ohr Wa A r
0690.39.86.22. dans les trois premires manches. Markku 4 Jean Marc Lefranc 9 pts (4,3,3,3) Parcours de la 3me rgate, dimanche 29 mars
Harmala prenait quant lui la deuxime






r
Triathlon de natation LES AU
LES AUTRES
Se s t MDAILLS DU
Le week-end dernier s'est drou- Bonne prestation des quatre filles SAINT-BARTH
le la piscine territoriale, la 10 Eden (Petrochka, Paloma, Luna NATATION
dition du triathlon des jeunes et Victoria) qui voluent au
qui runissait les clubs du Carib Saint-Barth Natation depuis trois Victoria et Paloma
Swim Team et Aquamen de ans, ainsi que d'Estban Joly et Eden, KarlValentini,
Saint-Martin et le Saint-Barth d' Andra Cano qui ont remport Tedy Walker, Mailou
Natation. Trois preuves taient chacun trois mdailles d'or. Bourdino, Cdrine
au programme : une longue dis- Graux, Tainara Ter-
tance, une preuve quatre nages Merci rier, Valentin Debotte,
et une de vitesse. Les jeunes S art atatio Tho Questel, Hugo
nageurs de Saint-Barth ent ra cis e e arents pr leur aide, les Munoz, Caroline Nicol,
par Jean-Marc et Olivier ont cie les paentspour leur aide, et Fleur Grandjean, Alban
remport une moisson de mamans pour les salades et Fleur Grandjean, Alban
mdailles, fabriques en boispar gteaux, ainsi que le restaurant Chovet, David Maxor,
Richard Provost, menuisier de Les Bananiers pour les pizzas et Lo Jordil et Gladys
profession. Philippe pour les fites. Rossoni.
Compet tion de surf Saint-Mar in

Une comptition de pr- Le Reefer Surf Club avait fait finales et se classait 5 au gn-
paration en vue des le dplacement avec une dl- ral final. Chez les minimes,
championnats de Gua- gation de 11 surfeurs accompa- podium cent pour cent Saint-
deloupe gns de leur entraneur David Barth, avec la premire place
Blanchard. Toutes les condi- Eliot Ivara, la seconde, Malik
Dimanche 22 mars s'est drou- tions taient runies pour le Maxor et sur la troisime mar-
le sur le spot du Gallion succs de l'preuve: vent lger, che Maxime Guy.
Saint-Martin une comptition houle bien prsente et compti- Les surfeurs des les du Nord. e i
de surf rserve aux catgories teurs motivs, ce qui rendu ont rendez-vous les 4 et 5 avril
benjamin, minime, ondine et l'preuve trs ouverte et enga- prochains sur le spot d'Anse
open qui regroupait les surfeurs ge. Bonne prestation des sur- Bertrand pour les championnats
des clubs Windy Reef de Saint- feurs saint-martinois, surtout de Guadeloupe et une ven-
Martin et le Reefer Surf Club dans les catgories ondines et tuelle qualification pour les
de l'Ajoe. Le but de cette benjamins. Pour leur premire championnats de France.
ultime rencontre entre les deux comptition Saint-Martin et
clubs tait d'ajuster la slection sur un spot pas vident surfer, Merci !
des Iles du Nord avant les les comptiteurs de l'Ajoe ont LeReeferSurfClubdel'Ajoe
championnats de Guadeloupe eux aussi t la hauteur. Chez remercie les parents accompa-
de Surf qui se drouleront le les benjamins, Mathis Lde se gnateurs etAir Commuter pour
week-end du 4 et 5 avril. qualifiait ainsi pour les demi- le dplacement. TO
Championnat de France cadet et junior de taekwondo



un combat serr face la combattante de la rgion
Rhne-Alpes. A noter que Kimberley, suite a une
blessure, tait reste un mois et demi sans entra-
nement, ce qui l'a empche de se livrer fond
dans ces championnats.
Dans cette mme catgorie cadette (-51kg), Mail- a
w lis Fbrissy faisait quant elle une trs belle pres-
tation. Au premier tour, Maillis liminait ainsi son
adversaire de la rgion Centre. Elle lui assnait
deux coups de pied puissants au plastron qui pro- Jeudi 26 moan
voquaient le jet de l'ponge de l'entraneur a MarTine: Mussles & French Fries Day & Today Special
t adverse. Par la suite et sur le mme rythme, Mail-
lis ne faisait qu'une bouche de ses adversaires des
rgions Lanquedoc-Roussillon et le de France sur Vendredi 27 m
un score sans appel de 10-3. Malgr une trs belle La Marine: Mussles & French Fries Day & Today Special
at1 technique dploye, en demi-finale Maillis s'incli- Caviar Island: o919H: After Work Party /Music by Yo-one Sutter /
nera face la future championne de France sur le Chill Out, Bossa, Nu-jazz and Deep.
score de 6-12. Le Jardin: Soire TAJINE (veau&poulet) dessert th la menthe
... Flicitations deux anciennes du club de Saint- 38 Places limites.
Les 14 et 15 mars se sont drouls Clermont- Barthlemy -Marine Cantatore et La Grosso qui
Ferrand les championnats de France cadets et combattaient durant ces championnats en catgo-
juniors de taekwondo. Le comit rgional de taek- rie junior (-55kg). Marine s'inclinait en finale face Samed 28 mars
wondo de Saint-Barthlemy avec sa tte Eric et une pensionnaire du Pole France et dcrochait le Caviar Island: g@agH: After Work Party /Muslc by Yo-one Sutter /
Chantal Graux les entraneurs, s'est dplac avec titre de vice-championne de France, tandis que Chill Out, Bossa, Nu-jazz and Deep.
trois combattants : le junior Camille Breigeat (- La montait sur la troisime marche du podium !
72kg) et deux cadettes Maillis Fbrissy et Kimber- Trs bonne prestation des reprsentants de Saint-
ley Lattuca (-5 Ikg). L'occasion pour les trois jeu- Barth qui ont dmontr l'tendue de leurs possibi-
nes de l'cole de taekwondo de Saint-Barth de se lits ainsi que leur potentiel pour l'avenir,. com-
mesurer aux meilleurs de la spcialit de France et mentait Eric Graux entraneur du club de taek-
des DOM. wondo de Saint-Barth, de retour sur l'le. Lnvitation restaurant
Cette comptition, d'un niveau trs relev, ouvrait
la voie aux combattants une ventuelle slection JMenui .
en quipe de France en vue des championnats Le Comit Rgional de Taekwondo de Saint-Bar-
d'Europe. La rivalit entre les comptiteurs a, thlemy tient remercier tout particulirement la
pour cette raison, mont d'un cran par apport Collectivit de Saint-Barthlemy pour son aide
l'anne dernire. aux frais de dplacement, ainsi que tous les spon-
Rsultats des trois comptiteurs de Saint-Barth ? sors qui ont encore une fois accord leur 1M
En junior, Camille Breigeat s'est bien dfendu. Il confiance et donnent ainsi la chance auxjeunes de
passait le premier tour en liminant le pension- l'le de montrer leur savoir auplan national.
naire de la rgion Lanquedoc-Rousillon sur le LInvltation Restataurant,
score de 7-5, mais se faisait sortir en huitime de RSULTATS un nouveau moyen de paierment bien pratique !
finale par le reprsentant de l'Alsace. 1l Iste dus reaurants paikipants est dtspoibie sur le site Interet
En catgorie cadette (-51kg)0, Kimberley Lattuca ) Huitime de finale pour Camille Breigeat d ts bw< o
allait devoir affronter pour son premier combat la enjunior masculin -72kg
favorite de la catgorie en la personne de la repr- ) Mdaille de bronze pour Maillis Fbrissy en
sentante de la Runion. Kimberley grait bien son cadet fminin -51kg
combat et l'emportait sur le score de 5-6. Le rve ) Cinquime place pour Kimberley Lattuca
de Kimberley s'arrtera en quart de finale, aprs en cadet fminin -51kg







Reportage Sept Huit, courrier dHenri Louis Nouvelle collecte Une heure dans le noir
Les prcisions de Franois Pcard faveur d'H ti pour la plante
Intervenant du repor- Malgr cela, l'occasion du
tage de Sept Huit dif- montage, les journalistes ont Le conteneur de 20 pieds envoy l'automne S?ur L'opration "Earth hour" qui prs d'un milliard de personnes
fus le 15 mars der- supprim l'essentiel de mon Jeanne Maurice est enfin en sa possession. Cette reli- consiste a eteindre les lumires Le Club Nature de l'association
interview. Sans doute tait-ce gieuse de la Congrgation des soeurs de Saint-Paul de pendant une heure afin de pro- Perds pas l'Nord! vous invite
nier sur TF1, l'archi- non conforme ce qu'ils taient Chartres, ancienne religieuse Saint-Barth aujourd'hui mouvoir la lutte contre le change- rejoindre en masse cette initiative
tecte Franois Pcard venus chercher : cette clbre en mission en Halti, vient d'adresser un mail de remer- ment climatique, est programme et ainsi montrer votre volont
nous a fait parvenir ce image caricaturale et totalement ciement au Lions Club de Saint Barthlemy qui en est cette anne samedi 28 mars de commune de rduire les gaz
courrier qu'il nous a dtourne de la ralit qui nous l'expditeur (lire ci-contre). Aujourd'hui, le club service 20h30 21h30 heure locale dans effet de serre responsables de
demand de publier. colle la peau: la soi-disant Ile compte renouveler l'opration et organise une nouvelle chaque pays. drglements climatiques. Le mot
des milliardaires, laissant par l collecte en faveur d'Hati. Celle-ci se droulera sur deux En 2008, quelque 50 millions de d'ordre de l'association : Quoi
Afin que ceux qui, comme Mr mme sous-entendre qu' Saint demi-journes : le mercredi ler avril de 14 17h et le personnes dans plus de 370 villes que tu fasses le 28 mars de 20h30
Henri Louis et moi-mme ont Barth nous sommes tous des samedi 4 avril de 8 12 heures. de 35 pays diffrents avaient parti- 2h30, fais le dans le noir .
t dus, voire mme choqus milliardaires et passons notre Le club souhaite collecter des vtements, des ustensiles cip a cette opration, selon les Plus d'informations sur ce projet
par le sujet sur St Barth diffus temps manger du caviar et de cuisine, du petit outillage, du matriel de construction estimations du WWF-France. Pour remarquable, sur le site
au cours de l'mission 7 8 boire du champagne 300 euros (clou, bois...) et des denres alimentaires non prissables 2009, anne dcisive pour le cli- http://www.earthhour.fr
du 15 mars dernier, je tiens la bouteille !!! (produits secs type ptes, riz, botes de conserves...). Les mat, l'objectif est de mobiliser
apporter les prcisions suivantes Aprs avoir vu l'mission, j'es- personnes qui souhaitent par ailleurs participer financi- Echecs
time avoir t tromp par les rement l'opration peuvent le faire en tablissant un
Si j'ai accept d'tre interview joumalistes en mal de sensation- chque l'ordre du Lions Club. Un joueur 2020 ELO !
l'occasion de ce reportage, nel en priode de crise. Samedi dernier
c'est aprs avoir obtenu prala- Certains metrouveront trop naf. LA LETTRE DE SEUR JEANNE MAURICE s'est droule au
blement des journalistes l'assu- Peut tre... En vrit, j'ai bien Central Park de
rance que l'mission reflterait sr envisag cette possibilit.
bien le vrai visage de St.Barth et J'estime cependant que c'tait le Enfin! Nous sommes en possession du contai- Gustavia la pre-
non pas le poncif habituel de risque courir. En conclusion, si neur de 20 pieds arriv en octobre en Haiti et mire session
lle des milliardaires. A cet j'ai accept, aprs rflexion, de sorti de la douane ce 20 fvrier. Que de patience! d'valuation des
effet, je n'ai eu de cesse, au participer ce tournage, c'est M. Eliacin a certainement fait pour le mieux, Rsuls jueurs
cours des deux aprs-midi pen- parce que je pense plus utile de mais l'administration est tellement tatillonne... Cavalier d'Or
dant lesquels j'ai t interview passer du temps expliquer la Je ne sais pas ce qui s'est pass. Maintenant, Jack Goodwin (3
(environ 4 heures au total !), ralit et d'enregistrer des nous attendons l'inspecteur avant d'ouvrir. du championnat de
d'expliquer et de montrer le vrai tmoignages conformes la Le conteneur de 40 pieds (Ndlr: fruit d'un pr- New York des 10
visage de l'le, celui des Saint vrit (pouvant tre diffuss un cdent envoi) est quant lui bien en place. Nous ans)
Barth qui ont su protger leur le jour ou l'autre), plutt que de avons d faire des bases pour le dposer. Tout Pion d'Or : Timo-
et prserver leur patrimoine, laisser la place de nouveaux s'est bien pass et nous restons merveilles de th Bardon
celui des gens qui travaillent dur arrivants mal informs, au ris- tout ce que nous trouvons. Nous rendons grce Pion d'Argent : Cassiope Nou- joueur dpasse la barre symboli-
pour s'en sortir, celui qui reflte que de continuer promouvoir Dieu et le prions pour qu"Il vous bnisse tous vel, Didier Blanchard, Alex Benoit que des 2000 Elo en parties rapi-
la vie que nous menons au quo- une image fausse et nfaste de et vous aide ainsi que tous les amis de Saint Les coinq joueurs ont ensuite des (classement international des
tidien et qui, malgr les atouts Saint Barth. C'est tout ce que Barth. Je ne vous oublie pas et vous assure avec affront l'entraneur en simultane joueurs d'Echecs) : Jef Follner
que nous connaissons, n'est pas nous pouvons faire, n'ayant mes prires, de ma vielle et fidle affection. sans pouvoir le battre. avec 2020 Elo grce sa victoire
aussi idyllique que certains le aucun moyen d'empcher les Pour la premire fois dans l'his- au championnat de Saint-Barth en
disent. journalistes de dire ce qu'ils SoeurJeanne toire de Saint-Barth Echecs, un 2008.
veulent.


Mieux connatre pour mieux protger le patrimoine naturel de St Barth
JOURNES INFORMATIONS ET ECHANGES ANIMES PAR FLIX LUREL, FORMALITS DES ENTREPRISES Commission europenne au vie quotidienne de Saint-Bar-
SAUPRES DE LA CEM profit des rgions Guadeloupe, thlemy qui sera retrace.
DOCTEUR EN SCIENCES DE L'ENVIRONNEMENT Dans l'article Nouveau Prsi- Guyane, Martinique et des col- Aprs la projection, un temps
INITIATION LA BOTA IUE TROPICALE dent t nouveau bureau la lectivits de Saint-Martin et d'change sera amnag
INITIATION LA BOTANIQUE TROPICALE CEM publi dans le Journal Saint-Barthlemy. Il permet de autour d'un goter afin de
ET L' COLOGIE INSULAIRE de Saint Barth du 18 fvrier subventionner, jusqu' un taux partager vos souvenirs. Nous
dernier, nous avions fait un de 75%, des projets de coopra- vous attendons le vendredi 3
point sur l'volution de la mise tion entre ces rgions et les avril la salle de la Capitaine-
Venez dcouvrir le patrimoine naturel de Saint Barth, apprendre identifier les en place de la Chambre Econo- COM ou entre l'une d'elles et rie partir de 14 heures.
plantes sauvages autour de chez vous et couter l'histoire, les lgendes, les usages mique Multiprofessionnelle et d'autres pays non franais de
de notreflore antillaise. notamment du Centre de For- la Caraibe. Ces projets peu- ASSEMBLE GNRALE
malits des Entreprises (C.EE). vent tre prsents par des DE L'ASCCO
DUREE : 4 demi-journes indpendantes Nous vous rappelons que associations, des ONG, des col- L' ASCCO informe tous ses
PUBLIC : nophytes : associations, citoyens, amoureux de la nature depuis le ler mars dernier, la lectivits territoriales, des adhrents que son Assemble
spcialistes : tudiants, jardiniers, techniciens professionnels de C.E.M. a commenc exercer mdias, des organismes de for- anrale aura lieu le vendredi
iaises :tudiants, e e ciens rofessionnes ses fonctions de Centre de for- mation ou de recherche, des 27 mars 2009 18 heures, au
l'environnement, botanistes et cologues confirms malits des entreprises auprs entreprises publiques ou pri- secrtariat de l'Association. Si
OBJECTIF Acqurir de bonnes bases en cologie floristique pour la dtermination des ressortissants de Saint-Bar- ves. Une runion publique de le quorum n'est pas atteint, une
des plantes ainsi que pour la prservation et la gestion des milieux. thlemy et ce, notamment, prsentation de ce programme Assemble gnrale extraordi-
grce la convention de parte- aura lieu le jeudi 26 mars 2009 naire aura lieu dans la foule.
PROGRAMME Ces journes d'change se drouleront principalement sur le terrain, nariat signe avec la Chambre l'Htel de la Collectivit 9 Tous les adhrents de l'associa-
la dcouverte des plantes dans des milieux naturels, au cours de balades du Commerce et de l'Industrie heures. Elle s'adresse tous les tion, jour de leurs adhsions
nature thmes. Prvoir de bonnes chaussures, carnet, crayon et appareil photo! de Basse-Terre et, par son publics et en particulier aux et cotisations, sont invits y
intermdiaire, avec la Cham- reprsentants d'organismes prendre part, ou laisser un
Samedi 4 avril Cte au vent: Dimanche 5 avril, Cte sous le vent: bre des Mtiers de Saint- susceptibles de dvelopper des pouvoir au secrtariat,
Matin littoral (Anse de Grand Cul de Sac). Matin littoral (Anse Flamands). 8h30 sur le site, Claude et la Chambre de projets de coopration entre l'adhrent de son choix. Ayant
RDV 8h30 sur le site, lagon de Grand Cul de Sac, Petite Anse, Flamands. l'Agriculture de la Guadeloupe Saint-Barthlemy et d'autres droit de vote: tout adhrent
Aprs midi : Zone Humide. RDV 14h30 Aprs midi: En salle pour la synthse RDV qui nous permet de recevoir, territoires de la Carabe. ayant plus de 6 mois au sein de
sur le site, devant l'tang de Petit Cul de Sac. salle dfinir dans l'attente de la rforme de l'association, adhrent jour
l'article R.123-3 du Code du APRS-MIDI de ses adhsions et cotisations.
Sur le terrain: Reconnaissance des espces dans leur milieu. Dnomination des associations vgtales. l'article de LES PERSONNES ES Ordre du APr de l'assemble :
Valeur bio indicatrice. Dynamique des milieux. Valeur patrimoniale (espces protges, espces menaces, ... Commerce, les formalitse POUR LES PERSONNES GES Ordmargement listesjour de prassemblne,
En salle: Synthse des observations. Analyse des relevs. Complment des changes dvelopps sur CE. accueil de la Chambre A l'initiative d'Hln e Soier, margem ise des pouvoirs, synthse
le terrain. Questions des participants. Economique Multiprofession- le Service des Actions de Soli- remise des pouvoirs, synthse
nelle s'effectue tous les jours de darit vous invite participer du bilan de la saison coule,
PARTICIPATION L'inscription est obligatoire car le nombre de places est limit 8h30 14 heures sans rendez- une aprs-midi de projection lection des membres du nou-
Participation pour une demi-journe : 25 euros vous et de 14 15 heures sur sur l'le de Saint-Barthlemy veau conseil d'administration,
rendez-vous uniquement, dans qui se droulera le vendredi 3 questions diverses.
CONTACT : Hlne BERNIER Easy time, ses locaux situs au-dessus de avril. Sous forme de diapo-
Prestation de services & Organisation de manifestations la Trsorerie de la Collectivit. rama, cette projection retracera Etat Civil
06 90 63 46 09 easytime97@yahoo.fr la vie de l'le depuis les annes
PRSENTATION PUBLIQUE 1930 jusqu' nos jours. Vous Dcs:
DU PROGRAMME INTERREG IV pourrez ainsi (re)dcouvrir de Le 06/03/2009:
Flix LUREL, Dr Sciences Environnement CARABES magnifiques photographies sur BENABEN Patrick
Spcialiste de l'environnement, de la biodiversit antillaise. INTERREG IV CARAI- les thmes de la pche, la flore Le 18/03/2009 :
Botanique tropicale, Ecologie insulaire, Naturaliste de l'ACED Association Conseil BES est un programme de et la faune, les poissons et les LDE Jean-Marie
Environnement Dveloppement Durable (www.aced.fr) qui sillonne depuis plusieurs annes les coopration approuv par la cases.. et c'est ainsi toute la
les des Antilles et notamment les milieux de Saint Barth. felix.lurel@wanadoo.fr r c e c a






PROMOTIONS SUPE R M A R

AVEC LES
Crozes Hermitage JUSQU'AU 29 MARS 2009
75cl- 2006

Les Chocolats de PAQUES

sont b RRIIVES Prt
Vendredi 27 mars a
de 17 19h cuisiner
4 1 Viande
Samedi 28 mars hache
de 17 20h surgele
C N Charal
Dimanche 29 mars 400g
de 11 13h au lieu
et de 18 19h de 5,95E


S,50 Haricots verts
................__ _ Extra fins Cora 1kg
L'abus d'alcool 70 au lieu de 3,7
est dangereux ______ __
pour la sante.
A consommer
avec modration.



Filet Mignon
de porc US
au lieu de 21,50 E le kg
18u95 d e Fra. lFiletS de poulet Congeles 500g in6 Mega510 almnde 3,70 2 5
18 le k Fraises d I~p 25 au I I :- :.lieu de 7,50E Winny 510 g au ieu d / [ "


Gel douche Anti
250 ml desschement
60 400ml
Promotion
6,70&
(Vanille, Minraux, 250 ml
Grenade, Coco, Promotion
Cdre, Figue, 4,60&
Ginseng, Papaye,
Orchide, Jasmin) Hydratant
Raffermissant
250ml
Promotion
5,30E
Rparateur
400ml
Promotion
6,70E
D 0 ml (Papaye, Grenade, Tiare, ,>50 Deo 200 ml > 90
Hibiscus, Coco, Vanille) (Hibiscus, Papaye, Orchide) E
Spray protecteur Lait cran 200 ml
___ l__ I__.'_ __ IP 20 11.90 Enfants* IP 50+
IP 30
Shampooing 250 ml 200 ml I'
Liss intense Huile bronzante
Boucles sublimes Indice2 200 ml
Re-Nutrition 3 6 70
Aprs-Shampooing Huile bronzante
200 mi Color Vive 200 ml
ArEAt REAL Re-Nutrition 50 40
.S..e .. n Lisslntense 6p3, 6
EI.SV ELSEVE Anti casse Crme ml
u Crome4 r -ACrme
Masque 200 ml IP30- 75 ml
Nutri Gloss 50 8
Color Vive 7 8
IP50+ 75ml
250 ml 9 le
Liss intense Lait protecteur Lait Lait haute protection Aprs soleil Lait Lait
Spray 150 mi 6 70 IP10 200 mi IP20 -200 ml Indice 30- 200 ml Baume 300 ml 250 ml 200ml
Solar 6 8,99 9,90 I I 99 8,50 6,90 6,50

Cnr omm l v i n
OUVR Lni au Ju i. de 8h 13h et 15 0 edeie aeid h20 iaced h1he 6 9






r Saint B'Art Concours de Nouvelles 2008/2009




SLa Fougre

par Olympe
On oublie vite, souvent trop vite, l'achat d'un cahier pour y confesser a conserv encore aujourd'hui, tout ser le portillon, le baluchon sur il ne vivait que cette solitude choi-
que chaque rencontre est unique son amour, son attrait. Et Patrice, il tait ce l'paule, le billet d'avion ngligem- sie, agrable et certes enivrante.
bohmien du XXme sicle qui se ment enfonc dans la poche arrire La subir, c'tait goter la tris-
Un jour dans un petit port de pche, nourrit de voyages, de son jean, fin prt de nouvelles tesse. Ce sentiment unique que l'on
L'ocan atlantique tait calme, il pntra dans cette trange bouti- aventures, sans elle. ressent au fond de soi, que l'ab-
peut-tre fatigu de la houle de la que dont on ne savait pas quelle I1 avait deux personnes en lui, qui sence de l'autre n'est pas momenta-
veille. Il se reposait laissant repren- tait sa spcialit, tant les objets ne prenaient vies que dans des lieux Lui, il voulait tout : l'amour ind- ne mais inscrite dans le temps. Il
dre son eau ce bleu profond. vendre taient htroclites et sans donns. fectible et passionn d'une femme commenait en dcouvrir la
Patrice regardait l'ocan noncha- aucun rapport entre eux. Il aperut D'un ct, le voyageur solitaire et mais sans que cela ne le retienne. saveur amre.
lamment, assis l'arrire de son ce cahier sur une tagre et de l'autre ct l'ami de toujours, Sa vie avait chang, son regard sur
petit bateau. Il regarda galement le l'acheta, d'instinct, sans rflchir. Il d'une fidlit absolue, l'autre tait diffrent mais il ne s'en Les voyages taient enivrants mais
ciel, lui aussi tout bleu, mais d'un allait mettre des mots sur une partie Deux atmosphres s'opposaient, apercevait pas. se sentir proche d'une femme,
ton diffrent. Cette couleur lui plai- de sa vie. D'un ct l'inconnu absolu que Pouvait-il continuer son existence l'avait t tout autant mais d'une
sait, il se sentait bien entour d'elle. Quelle ide folle Lui qui lisait en l'on vit en voyage et de l'autre, le comme il l'avait toujours mene, autre manire. Il s'tait senti heu-
Il se sentait apais, comme par voyage mais qui n'avait jamais lu cocon rconfortant et rassurant de sans elle, et avec le mme bonheur? reux, tout simplement. Mais il
magie. de classiques de littrature. Au plus ses amis d'avant et aprs voyage. Il voulait s'en persuader Il pen- n'avait pas voulu le voir, pas voulu
Il savait qu'il fallait qu'il profite de grand de sa littrature personnelle, Ceux l mme qui restent dans un sait que lui dire, mme si ces paro- croire qu'il tait lui aussi permable
cet tat, car on peut se rfugier dans il avait crit des cartes postales, et monde rel et stable, toujours prts les taient trs dures couter, elles l'amour. Elle lui manquait et il
le rve et la pense, mais la ralit encore, avec des missives si brves recueillir le voyageur gar en s'inscriraient comme une ralit ralisait que ses voyages, ils
ressurgit toujours, au moment o et incongrues qu'elles faisaient de qute de repres. Patrice avait tou- incontestable. A entendre les mots auraient pu les faire ensemble. Il
l'on s'y attend le moins, lui un novice en la matire. Mais il tes ces facettes runies en une sortir de sa propre bouche, il pen- aurait pu au moins essayer.
Doucement il se leva et ouvrit un y croyait. Il avait franchi le cap des mme personne. Il se rvlait un sait s'en convaincre d'avantage. Il commenait comprendre qu'il
petit coffre en bois, dans lequel moqueries intrieures qu'il pouvait tre diffrent, instinctif, difficile Mais cela correspondait-il la ra- regrettait. Il n'avait pas voulu se
tait entrepos un cahier avec une entretenir sur ce genre de projet. Il comprendre et retenir. lit de son cour ? montrer sensible et il s'tait brl.
jolie reliure. Il avait le charme dis- assumait puisqu'il tait le seul Flora, il l'avait perdue ne pas se
cret d'un vieux journal intime, rem- savoir. Et un journal intime n'est-il Et puis il avait rencontr Flora, Les mois ont pass, il s'attachait livrer. Il regarda la mer et les lar-
pli de secrets. On voyait qu'il avait pas comme une lettre crite qui ne qu'il avait aime plus que les sans se l'avouer. A force de vouloir mes lui montrent aux yeux pour la
dj subi l'empreinte du temps, ce va jamais tre envoye, ni mme autres, plus profondment. Il vou- se montrer hors d'atteinte, elle tait premire fois. Il ralisait ...
qui trahissait que ce petit coffre, lue, sans destinataire, lait construire quelque chose avec partie. Et ce doute qui s'tait insi- La vie n'est pas seulement un
devait tre son abri depuis un long elle, mais il ne savait pas o il nu dans son esprit, qu' tout voyage. Sa nouvelle vie, il l'avait
moment, voire mme, peut-tre Ce cahier, il allait tre le gardien et allait. Un sentiment nouveau moment il pouvait fuir leur vie, aime, doucement et srement.
serait-il un jour son tombeau. Il le premier tmoin des sentiments de l'treignait. Il avait peur et pour se comme pouss par un instinct irr- Mais il n'avait pas su comprendre
semblait appartenir ce lieu et on Patrice. De cette faon, il pourrait protger de lui-mme il se montrait sistible de voyage, ce doute l, la ni interprter les signes d'une nou-
l'aurait imagin noirci par la conserver cette image de lui auquel parfois dur en parole avec elle. Il terrifiait. velle poque qui se profilait.
plume, rvlant ainsi les penses il tait tant attach : un tre fort, revendiquait sa libert de voyageur, Cette incertitude, cette faon d'tre Et les doutes de Flora, il les avait
les plus inavoues de son auteur. indpendant, un vritable aventu- lui laissant entendre qu'il l'aimait, aime, o chaque lendemain pou- bien sr entraperus, mais sous-
Patrice le prit d'un geste sr et rier sans attache, qui connat mais qu'elle ne lui manquerait pas, vait sonner le dpart, avait veill estims, bien trop occup se mon-
familier, en effet ce journal tait le l'amour, mais sans se faire happer dans le tourbillon de la vie dans son instinct de survie affective. Il trer sans failles. Alors ce journal, il
sien. Le cahier s'ouvrit naturelle- par lui. Or sa carapace s'tait bel et lequel il basculait, ds qu'il avait fallait fuir pendant qu'il en tait allait incarner la reviviscence de ses
ment au milieu, exposant la bien fissure de l'intrieur... quitt son pays. encore temps. Elle aspirait vivre penses inavoues.
lumire du jour, une fougre sche Patrice tait un voyageur, comme Le voyage le remplissait d'un tel un amour, certes non routinier, mais Hlas les mots lui manquaient
d'un vert encore tendre, qui tait celui que dcrit Baudelaire dans ses bonheur qu'il comblerait sa place, o l'on sent que l'on existe dans la cruellement, au point qu'il n'en
coince entre les pages blanches pomes : sans l'effacer. Ils cohabiteraient vie de l'autre. Un espace dans le crivit pas un seul. Alors il se dit
vierges de toute criture. Son jour- Mais les vrais voyageurs sont ceux dans son cour. Il aurait aim poss- cour de l'autre qui ne se rtracte qu'il fallait qu'il garde prcieuse-
nal intime comportait bien un l seuls qui partent pour partir ; der le don d'ubiquit. Hlas, dans pas, pour se caser dans un coin, ment un objet particulier qui lui
secret, mais que lui seul savait cours lgers, semblables aux bal- ce monde rel, ce n'tait qu'un selon le lieu gographique o se rappellerait son histoire.
dchiffrer. lons. songe. Elle existait, et pour lui son trouve son me sour. Elle l'ai-
Il avait cent fois, mille fois voulu De leur fatalit jamais ils ne s'car- amour resterait inchang malgr mait, et partir avait t une vrita- Il repensa Flora et au plaisir
crire son histoire d'amour, ses tent. Et, sans savoir pourquoi, son absence. ble souffrance, mais elle avait qu'elle prenait regarder ces fou-
doutes, ses regrets, mais les mots disent toujours : Allons Mais happ par cette atmosphre de russi le quitter pour se recons- gres arborescentes, si grandes et
lui avaient manqu. Il avait peur Il tait de ceux qui disent allons, dcouverte de toutes ces terres truire ailleurs, d'un vert si tendre. Il en cueillit une
que cette histoire chappe sa au mpris du danger, dfiant l'in- inconnues, remplies d'hommes et et mit la partie la plus effile de la
mmoire et il avait voulu la sceller, connu d'un regard, se sentant vivre de femmes dont il ignorait tout, Un jour elle lui avait annonc feuille scher dans son journal.
la rendre ineffaable, dans ces divagations aventureuses notre voyageur en qute de nou- qu'elle partait, sans fournir de lon- Toutes ces petites branches nervu-
Les confidences, sous forme de en terres trangres, loin de tous veaut gotait chaque jour au plai- gues explications, s'attendant res et fragiles lui rappelleraient
petit journal intime, reprsentaient repres. sir, que chaque journe tait impr- secrtement ce qu'il s'insurge toutes les occasions qu'il avait eues
pour lui, une de ces rveries roman- En voyageant, il s'absentait de la visible. Six mois pouvaient passer, contre cette sparation. Il aurait pu de se dvoiler.
tiques typiquement fminines. Un socit. Ainsi, en se mlangeant il avait l'impression qu'un jour faire disparatre ses doutes, par son Son visage, Flora, il en perdrait
penchant qui le faisait sourire, de ce toutes ces personnes diffrentes, s'tait coul. La perception des acharnement la retenir. Mais il les contours avec le temps, mais
petit mouvement de lvres plein de attaches des cultures radicale- jours s'vaporait comme par magie. voulait se donner cette attitude cette fougre, il pourrait toujours la
sous entendus et de moqueries ment opposes, il se sentait non pas Une chelle temps qui se vivait forte, garante de l'intgrit de son regarder, elle serait sa mmoire. A
contenus, qu' il accordait volontiers hors du monde mais hors de vue. d'une manire irrationnelle, du orgueil. chaque fois qu'il poserait ses yeux
une jeune fille ou une jeune Lui qui n'aimait pas la solitude moins l'gard de ce qu'une I1 l'couta donc, stoque et silen- sur elle, il repenserait Flora, sa
femme, qui commettait l'impru- dans son pays natal, il la recher- femme amoureuse peut comprendre cieux et il ne chercha pas la rete- prsence si rayonnante et cette
dence de lui avouer ses crits inti- chait l'tranger, et accepter, nir. Il tait triste mais ce n'tait pas leon de vie qu'il avait reue.
mes. Et contre toute attente, il sentit Quel dfi de partir seul, sans per- Il sera loin de moi, pensa-t-elle et je bien grave, pensait-il alors, il allait I1 lui suffirait de regarder les multi-
le besoin lui aussi de se confier et il sonne, ouvert tous horizons, sans ne pourrai plus sentir sa prsence reprendre ses voyages, tudes de petites nervures de cette
voulut crire son journal. Bien sr, programme ni rythme respecter, rassurante, ni me blottir dans ses Quelque part, il se sentait de nou- fougre s'entremlant, pour laisser
il loignait le plus possible de sa Une vie de bohme en quelque bras. Et ces moments uniques, veau libre. Et il l'tait, du moins s'infiltrer en lui les sentiments
pense ses anciennes convictions. Il sorte. Cette notion de vie de irremplaables, ne suffisaient pas tait-ce sa conviction du moment. venir. Et peut-tre pour la ving-
ne savait comment cette ide lui bohme apparue en France vers le le retenir, et cela l'effrayait. Les jours passrent et sa libert time fois il ouvrit son journal,
tait venue. Il semblait avoir t milieu du XIXme sicle et qui Ils taient dans deux ralits retrouve ne l'exaltait pas, au mais ce jour l tait particulier. Il
pouss par une partie de son sub- dsignait une vie en marge de la amoureuses bien distinctes. Elle le contraire, il se sentait seul. Il com- repartait l'aventure, et pour la
conscient, qui avait surgi si brutale- socit, fonde sur le refus d'assu- voulait avec elle, physiquement et menait goter cette solitude premire fois, sa fougre tait du
ment et si soudainement, qu'elle mer une vie sociale. Ce mode de psychologiquement, d'une manire subie que l'on prouve lorsqu'il voyage.
l'avait amen cet acte dont jamais vie qui sduisit tant les milieux rassurante. Elle ne voulait pas res- manque la personne aime. La soli-
il ne se serait senti capable : artistiques et littraires de l'poque, sentir cette angoisse de le voir pas- tude, il la connaissait bien sr, mais





Saint B'Art Concours

de Nouvelles 2008/2009


Une conversation L'AG ENC
ininterrompue ST BARTH REAL ESTATE
ninterrompue A LOUER
par Ai Zeimer Saint Jean, Grand T3
On oublie vite, souvent trop vite. ELLE: 2 chambres, 2 salles de bains, salon, cuisine, 2 terrasses vue mer
Je voulais dire ; Elle disparue, la conversa- Papa est rentr. Ses yeux sauvages m'ef- 2300 E /mois Hors charges d'eau et d'lectricit. Libre le 1/04/09
tion s'est interrompue et j'ai fait un lapsus. frayent. Maman est trs belle, trs coquette.
J'ai dit ; conversation ininterrompue. J'ai J'aime l'observer virevolter devant son
pens que ce serait un beau titre pour cette miroir, s'y sourire.
nouvelle. Lorsqu'elle peint avec application ses ongles, A V EN D R E....................................................................................................................................
Dans un tiroir de mon bureau rouleau, dor- elle les agite longuement pour les faire scher. Bail Commercial Gustavia,
ment des photos d'elle. Je nel'ai pas encore L'odeur du produit m'enivre. Ds qu'elle s'est
ouvert. Peut-tre ne l'ouvrirais-je jamais. Trop mis du rouge lvre, je ne peux plus l'em- Local rue Oscar II Loyer: 1600 euros /mois
douloureux Pourtant, j'ai retrouv un clich brasser. Je sais qu'elle va sortir. 94.500 E
pris au Costa Rica. Je l'avais laiss comme
signet dans un livre. Elle s'y tient droite MOI: Public Bel appartement de type T2
devant une balustrade, la Je revois parfaitement le voyage en train vers
tte lgrement penche sur le ct gauche. la Suisse. Il n'y a que moi et Maman dans le Compos de 1 chambre, 1 salle de bains, WC indpendant,
Ombre chinoise. Silhouette mince Attitude compartiment. Je suis mis au chaud sous un salon, cuisine, belle terrasse couverte Vue mer,
sage dans le contre-jour. Une fort tropicale plaid cossais. J'apprends faire des tresses
s'estompe dans une brume de chaleur. Que avec les franges de laine. J'ai compris pour- piscine en co-proprit
regarde-t-elle ? Que peut-elle y voir? Cette quoi, quand le train roule, les fils lectriques 525.000 E
photo d'elle est la seule que j'accepte de montent et descendent d'un poteau l'autre.
contempler parce qu'elle m'y tourne le dos. Je Le voyage est interminable. On s'arrte Marigot Appartement Type 2
peux me l'imaginer telle qu'elle me reste en souvent. Parfois on recule. J'aime le tacatac,
mmoire. Elle enredevient vivante, tacatac sur les rails. Dans les gares, il y a des Proche plage, rez de chausse, vendu non meubl, trs bon tat
Raconter, affronter le poids du souvenir hommes sales et courbs qui donnent des 482.000 E
C'est la premire pense qui m'est venue coups de marteau prs des roues. Je suis
l'esprit. Je me suis assis face mon ordinateur tomb amoureux d'une locomotive vapeur
et j'ai ouvert le document Elle & Moi . J'y qui chauffe sur une autre voie. Qu'elle est Petit Cul de Sac
ai retrouv quelques textes o nous voquions belle! 2 terrains, vue mer imprenable
nos enfances rciproques. Je me suis mis les
travailler pour qu'ils collent mieux la ralit ELLE: Pour tout renseignement, nous contacter
des souvenirs. C'est une compilation de petits J'aimais beaucoup ma Nanny, mais elle sen-
moments rests en mmoire. Malgr un par- tait trs fort. Maman sentait tellement bon. LES GALERIES DU COMMERCE SAINT JEAN
fum de vrai, il manquait l'ensemble le temps Nanny me mettait une veste en lapin trs doux T : (590) 51 07 50 F. (590) 51 07 30 www.lagence.com
particulier de l'enfance, qui se fermait par deux pompons. Elle portait
Au dbut, ce n'tait pas trop difficile faire, un tablier blanc. J'ai su qu'aprs moi, elle tra-
nous nous connaissions depuis toujours. vailla dans un magasin de miel. J'aurais voulu
J'ignore s'il fallait que j'entreprenne ce travail la retrouver. Elle nedevait pas s'appeler relle-
de mmoire. Vais-je retrouver son visage qui ment Nanny. Nanny, c'est un nom invent
dj s'estompe. Je vais continuer crire, cor- pour lesgouvernantes... A v a lo n
riger, ajouter des clats de souvenirs, sans
quoi le temps sans elle me redeviendra insup- ... J'en suis rest l. J'ai compris que je ne Saint-Darth em y
portable. Et si c'tait la porte qu'ouvre le ver- pourrais pas le faire, pas tout de suite. Les
rou ? choses ne peuvent tre aussi simples.
Son regard, son sourire. Les petits cheveux
MOI: fous de sa nuque dansant dans la lumire ple
Mon plus ancien souvenir est un tout petit m'avaient fait chavirer d'amour. Voil ce qui A Louer Villa 3 chambres, 2 salles de bains,
dtail que je garde imprim en moi. J'avais me rested'elle, une image d'enfant sage. Elle salon, cuisine, terrasses Libre le 1/04/09
peut-tre deux ans. Je me vois assis sur un m'a quitt il y a plus d'un an dj, et son
parquet cir dans une grande pice ensoleil- visage disparat dans le brouillard. Je ne verrai Loyer : 2500 E /mois Hors charges d'lectricit.
le. On m'y avait laiss seul un moment. pas les photos du tiroir. Elles me tueraient.
Dans les rayons du soleil qui m'inondaient, La mmoire est une drle de chose. Enfant, je
des milliers de microscopiques toiles dan- m'tais promis que quant je serais grand je FOr SAL ,. V ENDr h
saient devant mes yeux. C'tait d'un effet me souviendrais de tout. Je me souviens sur-
hypnotique fascinant. La beaut se cache-t- tout de la promesse.
elledanslapoussire? Quelledcouverte! On oublie vite, beaucoup trop vite Terrain de 12oom2 vue mer avec Certificat d'urbanisme.
Pour tout renseignement, nous contacter


Villa 2 chambres, 2 salles de bains, salon, cuisine,
terrasses Jacuzzi vue mer sur un terrain de 38oM2.
Prix: 950.000 Euros


Villa rnover de trois chambres avec piscine
bnficiant d'une vue poustouflante sur les lagons.
Surface: 1 361m2
Prix: 1.45o.ooo Euros





w l -.. ..fo ,ln*o-,b.'.como,
.0 O S*.




Bien connue des St Barth depuis 1992
CHRISTINE DAGUY St Barth
MEDIUM INTERNATIONALE, PARAPSYCHOLOGUE CONSEIL
Elue en 1990 Vice Prsidente de la Fdration I ADpof-stil DE LA SEMAI E
Nationale des Voyants de France ADORABLES CHIOTS
PREDICTIONS ET REVELATIONS ETONNANTES SAINT BlRTH SAT(bouledogue franais crois bichon)
S Grce son don de naissance vous aporte la russite.
A de a Nombreux tmoignages votre dsposition. cherche famille d'adoption.
la ibrairie Barnes Travail aussi sur photos, tarots, lignes de la main... Info line PriX : 300 euros
Voyance directe, magntisme, gurisons 060.5 54 I fC
du jeudi 26 mars au samedi 4 avril 0690 5515 Infmsic.morange.fr Contact Linda 06 90509976
sur RDV au 06.90.38.06.13 et aussi par tl (CB) en famille ou entre amis..... dcoration. Luminaires Luce Avalon St Barth Real Estate Tel:
Discrtion assure internet :www.daguy.com NaUtisnT diverS Cela n'existe pas Et bien si, Plan. Vente de matelas neufs et 05 90873080
en rachetant les parts de mon d'occasion. Le Grenier du lundi
bateau, soit 50%, tu deviens au vendredi de 15h 18h30 et A louer appartement compos
propritaire d'un 4X4 des mers le samedi de 9h 12h Place de 2 ch, 1 bureau, 1 salon/salle
__ _ jde 34' soit 10 mtres, il s'agit de l'Anse des Cayes 05 90 27 manger, cuisine, 2 sdb/WC,
St M~~ r S ar~ S b d'un bateau de marque BWA, 67 78 terrasse. 2600 euros / mois.
820-Av Boston Whaler 8m- un semi rigide entirement Contacter I'Agence Ici & l 05
YR Cabine avant 1x225ch 4 temps quip et motoris par deux frS d'emplois 90277878
(2000 heures) avec mouillage moteur Yamaha 4T de 250 CV. -
www.voyl2.com sur Gustavia Prix : 18.000 II est gr et entretenu par un Demandes
A IO'T E SF VICE euros. dbattre. Tl. : 06 90 professionnel de la mer et tu d locations
358634 peux lui faire confiance. Tu
7 JOURS/ 7 peux mme amortir tes frais
820-A vendre cause dpart par des locations... Tu peux 821-Cherche pour les samedis I I II
DEPUIS 14 ANS bateaux cabine Wellcraft accder ce rve partir de et dimanches; femme de
Coastal Moteur 200 Mercury 50.000 euros. Appellez-moi au mnage 3h 4h par jours Tl. Urgent rech pour client srieux
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ! Verado 4 temps anne 2008 06 90 58 79 12 pour tous ren- 069035 1836 location l'anne 2 ou 3 Ch.
Immatricul CEE tout quip seignements complmentaires. Loyer 3000 euros max. Avalon
VHF ext + Remorque neuve. 821-Cherche vendeuse confir- St Barth Real Estate Tel: 05 90
Couchage, toilette, lavabo, dou- MotOS me temps partiel Tl. au 05 87 30 80
chette eau douce, Matriel de 90 27 55 29 laisser message
scurit Prix US$ 50.000 Tl. : avec vos coordonnes en cas Recherche toute l'anne,
0690562560 d'absence. appartement ou villa en loca-
ttion meuble pour clients
motard 49.9 CM3 500 euro Vente ment, nous contacter.
^ 821-A vendre scooterbSy---- super000]l""l'llmmilir srieux. Pourtour renseigne-
1 cause dpart. Appeler Laurent Avalon St Barth Real Estate
I D au 06 90 15 87 37 Tel:05 90 87 30 80
S820-A vendre vlo Trek neuf 821- AV : Appartement, une Recherche Villa 2/3 chambres
c spor, c e p n 8 L b i pour femme ou- Prix 395 chambre, rez de jardin, situ avec jardin. Faire offre au 0590
820- Le bateau idal ? C'est euros ngociable Tl. : 05 90 aux Terrasses de Saint Jean. 87 81 71 ou au 0690 33 58 76.
celui dont je ne m'occupe pas 87 18 56 ou 06 90 56 15 87 Contacter I'agence Ici et La : 05
o o o o Je ne fais pas le plein, je ne 90 27 78 78 Immobilier
Sfais pas les niveaux, je ne m'oc- 820-Scooter Peugeot Ludix Demandes
e cupe pas de l'assurance, j'ai 50cm3, Trs bon tat, 821- A vendre :Villa 3 cham-
Sune place quai, je prends les 7'000km, cause double emploi, bres, rnover sur un emplace-
clefs, je dmarre et je vais St- prix 650.-, visible "L'ATELIER" ment exceptionnel Gouver-
Martin, Pinel, Colombier, Saline, Tl: 05 90 27 89 09 neur. Contacter l'agence Ici et Urgent rech. pour client srieux
La : 05 90 27 78 78 Appartement vendre budget
820-A vendre scooter Sym 350 000 euros/max.
T Blanc 125cc Top Case + cas- St. Barth Sotheby Avalon St Barth Real Estate Tel:
The Best S electio n que- Mars 2008 4900 km Properties A0590873080
entretien rgulier- excellent tat A vendre, villa de 3 chambres
f V i Prix :1400 euros Tl. : 0690 situe sur les hauteurs de Anse Occasions ccaffaires
S ll s n St Bart 560516 des cayes avec une vue magni-
fique. Trs bonne opportunit
ernovation ou pour une nou-
velle construction, le prix de 821-Vends 3/6/9 la villa
vente incluant un permis pour Crole, 80m2. Possibilit de
une villa de 3 chambres et une crdit/vendeur, apport raison-
821- Vends Hyundai Tucson maison de gardiens; nable, chancier ngocier.
V6 13000 kms, automatique St. Barth Properties Sotheby's Pour tous renseignements T
2005 12 CV TBE 13000 euros International Realty : : 06 90 548 114.
tl.: 06 90 61 09 26 ou 06 90 0590 29 75 05
641141
StBarth Sotheby st. Barth Sothebys
819-A vendre Suzuki Jimny Properties Properties
Grise ,Tle, Anne 2000, CT A vendre, maison de 3 cham- A vendre, plusieurs fonds de
ok, 40 000km 4000 euros. bres en construction situe sur commerce trs bien situs sur
Merci de tlphoner au 0690 les hauteurs tranquilles de la Gustavia et St Jean pouvant
.... 30 69 75 au 0690 306975 Cte aux Vents avec une vue accueillir diffrents types de
dgage sur le morne de Vitet commerce ;
819- A vendre camionnette St. Barth Properties Sotheby's St. Barth Properties Sotheby's
Veryca 2006 6500 euros Tl International Realty : International Realty :
: 0690 61 90 57 059029 75 05 059029 75 05

Bonnes affaires Aps et Maisons Offres de services
......... louer


Rl E i Ag bi JF donne cours d'espagnol
SRea Estate Agence mmobil re 819-A vendre 2 baies vitres 820-A Louer Gustavia, Local tous niveaux adultes et enfants
neuves coulissantes. 2 vantaux Env. 100 m2, ler Etage, Idal tl 0690 57 21 43 ou 0590
Villa Rentals Location de Villas alu doubles vitrages : 1 x 240 x pour Bureaux ou Prof. librales 87 53 17
215 et lx 140 x 215 sous Bail 3.6.9 ou Professionnel -
jVilla Management j Gestion de Villas emballages 1200 euros le tout. Pas de droit d'entre. Tl JF srieuse effectue repassage.
Tl. : 06 90 57 44 32 05.90.29.88.91 Renseignements au 0690 57
21 43- ou 0590 87 53 17
Visit our villas on / Visitez nos villas sur 819- A vendre petite machine 817-Rent modern Large 1
.1.11 glaon 100euros, lit enfant bedroom apt. 1 couple next to Animcx
www. icietlavillas.com 90x190+ matelas 100 euros, Isle de France Hotel, walk to
Canap futon 2 places 250 beach, to restaurant & shop-
Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com euros. TI. :06 90 61 90 57 ping. tl. :0590 29 76 47
yolberry@hotmail.com
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com Donne chat de 4ans tres gentil
Tables rondes, petits A Louer Villa 3 chambres, 2 pour cause de dmnage-
meubles, biblioth- sdb, salon, cuisine, terrasses ment. Pour tous renseigne-
ques, Etagres et de 2500 euros/mois Hors charges ments:0690582371
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthlemy nombreux objets de d'lectricit. Libre le 1/04/09







Ca r Tabes ,l AffichCae pubclicaire CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
CGENDARMERIE 05.90.27.11.70
POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIRES 05.90.29.76.76
Impressions Numriques Aroport Flchage routier Marina POLICE TERRITORIALE 05.90.27.66.66
Grvures loser Agence Conseil en Communication HPITAL 05.90.27.60.35
06 90 41 95 96 l uiI POMPIERS 18 ou 05.90.27.66.13
D 1-MDECIN DE GARDE 05.90.27.76.03
i HTEL DE LA COLLECTIVIT 05.90.29.80.40
B GROS OEUVRE P Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 12h00 et de 13h30 17h00
S\ ECHARPENTE Publicit e sig i iqu e sauf le mercredi de 7h30 12h30
SU COUVERTURE ETAT CIVIL Numro d'urgence week-ends etjours frs 06.90.33.12.75
MENTREPRISE GNRALE DU StM fOMS SuppOiS SOUS-PRFECTURE 05.90.27.64.10
ENTREPRISE GENERALE DU BTP r 06.90.31.70.73
TEL: 05.90.51.15.85- FA: 0590.279.917 Dcoupe vnyle et Impression numrique RSERVE MARINE 06.90.31.70.73
T0 01.-"0 DISPENSAIRE 05.90.27.60.27
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com Fourniture et pose de films solaires DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MDECINS GNRALISTES
O e i lntu re Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
Husson Bemard 05.90.27.66.84
CO t Husson Chantal 05.90.27.66.84
STORES EXTERIEURS ET INTERIEURS, P TrE Bruno PROST MauryPhilippe 05.90.27.66.50
TOILE SUR MESURE Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
e d T 0 Tll: 0690 54 10 98 Fax : 0590 27 58 38 Tiberghien Yann Eugne 05.90.29.71.01
Weil Edgar 05.90.27.62.40
Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
G ARlAGE H ENR I G REAUAcuponcteur/Homopathe: Tiberghien 05.90.29.71.01
Griatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
1 Pme- i AN$ | I Homopathe/Ostopathe : Worthington 05.90.27.66.50
|ECHAPPEMENT AMORTISSEURJ mnae EPaNNliaGE PC MDECINS SPCIALISTES
SCO BE R 90 2 59 1 0 Chirurgien : Grasset Daniel 05.90.27 81 60
Gyncologue : Bordjel Patrick 05.90.27.68.78
Maladie appareil digestif : Vassel Bemard 05.90.87.90.92
S GARAGE RAYM OND LEDEE Psychiatre: Berthier-Bicas Marie-Claude 05.90.976007
GE ORQAY ONTRETEN Ophtalmologistes:
LU V ER QNT T EN Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
S Mt& ARATION /VENTE P CES OCCASIONS Delaplace Yves 05.90.23 59 81
MENUISERIE ALUMINIUM MIROITERIE VIDANGE BV AUTO + BANC OBDII PallasAlain 05.90.872555
TEL: 05 90 52 92 66- FAX :05 90 52 92 67 Rident Vronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
stbarthaluverinternational.com Ouvert Grand Fnd de 7H 16H T.: 05 90 2789 14 Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
JOUEZ LA TRANSPARENCE... Rhumatologue/mdecin ostopathe
A. AEL EVuala Catherine 05.90.29.61.89
SA .C. SSto matologue : Chlous Franois 05.90.27.87.31
PLEXIGLASS & Pvc 9 inBath CABINETS DENTAIRES
par plaque ou coupe sur mesure Achache Joseph 05.90.52.80.32
06 90 61 83 88 I I FI 7 e 065.90.59.81.01 ChlousFranois 05.90.27.87.31
Mangel Marc 05.90.27.73.48
S CHA E A AIB MErIS EIE SUR SURE Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
ME I S I AMSEUBLEMESNT Redon Dimitri 05.90.27.87.28
IMMEUBLE LE COLIBRI O ESCALIER Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
GUSTAVIA J CUISINE AUTRES PROFESSIONS DE SANT
(ace, a la outciue D) EIUDE PERSONNALIS E GRAlITE A.U.D.RA. 05.90.29.27.65
TL.: 05 90 7 57 57 MEN I MA R o 05.90.27.76.21 Chiropracteur: Klein Grard 06.90.64.87.40
: 1 19 : m sbmenuiserie@wanadoo.fr Infirmiers-Infirmires:
Barb Sophie 05.90.27.67.55 06.90.62.28.29
Jimmy Marcon Nicolas PE REMIS DE CONSTRUIRE B nit H,one 06.90.41.88.27
Briscadieu Christophe 06.90.48.63.69
DEINTURE NDUI TS RAVALEMEN T S ET SUIVI DE CHANTIERS Cardon Isabelle 06.90.62.90.10
PEINTURE INDUITS RAVALEMENT Gilles SQh ldeA NEUF& RNOVATION Dechavanne Vronique 06.90.71.83.63
Cel.: 06 90 35 98 95 t eI esr 'I l lsU 4 Deguingand Carole 06.90.41.78.22
e T : 05 90 27 89 59 Fax : 05 90 27 72 23 FebissyGrauxCorinne 06.90.59.81.67
email: lilijim@orange.fr siret: 492 907 118 000 11 E-mail : mpgnicolas@wanadoo.fr Melinand Ccile 06.90.37.27.42
Meyer Marie-Jo 06.90.73.93.94
Sudoku - sou t Rillot Brigitte 05.90.27.72.49 06.90.49.87.29
I Sudoku 9 7 6 5I3- 12 8 M SudokuQ t Masseur-Kinsithrapeutes:
1 2 8 9 14 7 5 3 6 Une grille de sudoku est divise en 9 lignes, 9 colonnes et 9 Andr Sandrine 05.90.87.20.09
S5 3 4 8 6 1 9 2 7 carrs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffes Bertin Guylne 05.90.27.81.32
S--- replirlesasesvideavelsDumerue Cyrl 05.90.27.67.86
8 6 2 3 9 5 7 4 de 1 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par Dun d ric 05.90.27.67.86
Sligne, par colonne et par carr de 3x3 cases. Vous devriez rapi- 090.2..
3 9 6 7 4 Jourdan Voroniq iue 05.90.29.72.42
Solution 3- 1 9 6 74 285 dement russir vos premires grilles. Bon jeu Klein Grard 06.90.64.87.40
duprecedent 7 4 1 2 8 Retrouvez la solution dans notre prochain numro Mingard Bemadete 05.90.27.81.32
numro 4 8 1 2 5 9 6 7 3 Marchesseau C. 05.90.29.48.10
21 5 3 h7 164 9 8 1 9 Sorrentino Jean Christophe 06.90.71.53.57
6 9 7 48 3 1 152 Van Hove Frdric 05.90.27.76.37
5 6 Wormser Nicolas 05.90.27.67.86
SOrthophoniste : Bouyer Christine 05.90.27.88.29
LE7 5 Ostopathe: Minguy Benoit 06 90 71.36.15
m a AWormserNicolas 05.90.27.67.86
L--eur- Pdicure Podologue : Boutiller Dominique 05.90.29.24.26
5 J 3 Psychologue: Ardil-Brinster Monique 05.90.51.14.40
DE SAINT-BARTH Chard-HutchinsonAline 06.90.71.05.31
Les Mangliers BP. 602 97098 S-B cdx 8 4 7 5 3 Psychothrapeute M.Laure Penot 05.90.52.00.55
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthlemy cedex
journalsbh@wanadoo.fr ISSN: 1254-0110 2 98 8 PHARMACIES
Tl.: 05.90.27.65.19 Fax: 05.90.27.91.60 Pharmacie de l'aroport 05.90.27.66.61
Edlieur: Satl. Soct. de Presse JAntillaise dPharmacie Saint-Barth de Gustavia 05.90.27.61.82
Grante et dir. de la publication Avigael Haddad 2 7 5 Island Pharmacie St-Jean 05.90.29.02.12
Rdactric en chef Pierrette Guiraute LABORATOIRE D'ANALYSES: 05.90.29.75.02
Rommaronaux Ange PatureGrau, vial Haad 1 9 RADIOLOGIE: Centre du Wall House 05.90.52.05.02
Maquette Agnes, nanasbh.com VETERINAIRES Delorme Laurence 05.90.27.89.72
Imprimeur Daily Herald N.V. 7 1 2 Kaiser Maurice 05.90.27.90.91
Dpt lgal chaque parution. Le Journal de St Barth dcline toute responsabilit sur
les annonces publis. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, Maille Jean-Claude 05.90.27.89.72
publicits publis dans le journal interdites sans notre autorisation crite. www.sudokustar fr












iANNAH MONTANA

NSDE v SAISON 3 INEDITn E


CANALSAT LANCE

,iLA SERIE 8

SPECIALE A ..o.s

16 CHAINES DONT

EN CLA IRE11



4 A A A s q q q"

a p v a de e
de p me p o a p* e



q q - -. q q q
.. q ...












Irul l. unM1i. nu, ArilT Le tou tu j pe'n qbualit nu rue


i CANI-~A: JS jd CE 10 QrCi CA CIa :u i t)VRA)l8ES
lindil-ti~; ja~il ViLA N&vt( d i'll/r A R DECOiP




Full Text

PAGE 1

C C M M I IC C l l a a u u d d i i n n e e M M o o r r a aA A G G E E N N C C E E I I M M M M O O B B I I L L I I È È R R E E R R E E A A L L E E S S T T A A T T E ELes Mangliers Saint-Jean 97133 St-Barthélemy Tél : 05.90 27 80 88 Fax : 05.90 27 80 85claudine.mora@wanadoo.fr N°820… Mercredi 25 mars 2009LEJOURNALDESAINT-BARTH Ouvert 7 jours /7 Non StopVILLA CRÉOLEYOUR FAVORITE SHOPBLEUMARINE CHANGEZ VOS TOILES DE STORES -20 %pour toute commande avant le 10/04/0906 90 63 76 97 Anse des Cayes Tél 05.90.27.67.78 Fax 05.90.27.68.15 • Stores extŽrieurs et intŽrieurs • Toile sur mesure • B‰che PVC blanc et transparent De jeudi soir à dimanche, Saint Barth accueillera lédition 2009 de la Saint Barth Bucket. Une édition record à laquelle participeront 35 voiliers parmi les plus grands et les plus beaux au monde. Tous les détails en page 8. Yves Jégo effectuait samedi son premier voyage officiel à Saint-Barth. Compte-rendu en pages 2 à 4. LE SECRƒTAIRE D'ETAT Ë L'OUTRE-MER EN VISITE Ë SAINT BARTHRECORDde participation pour laBUCKET 2009 T T é é l l : : 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 … Fax : 05 90 27 91 60www.journaldesaintbarth.com journalsbh@wanadoo.fr ISSN : 1254-0110

PAGE 2

Drapeaux tricolores, coiffes et artisanat Saint-Barth. L'accueil chaleureux qui lui Žtait rŽservŽ ˆ l'aŽroport n'a pas ŽchappŽ ˆ Yves JŽgo, secrŽtaire dÔEtat ˆ l'Outre-mer en visite officielle samedi matin sur l'”le, qui dira plus tard, lors de son allocution ˆ l'h™tel de la CollectivitŽ, Çj'ai gardŽ le meilleur pour la fin dans cette tournŽe de l'outre-merÈ, entamŽe depuis sa prise de fonction il y a un an (il a ŽtŽ nommŽ le 18 mars 2008). Il faut dire que ses prŽcŽdents voyages aux Antilles se sont toujours rŽvŽlŽs difficiles, voire houleux : du premier en mai 2008 en Guadeloupe, sŽrieusement perturbŽ en raison de la grve gŽnŽrale des socioprofessionnels exprimant leur mŽcontentement face au projet de Lodeom ; au dernier, en fŽvrier 2009, o le secrŽtaire d'Etat a ŽtŽ confrontŽ ˆ une crise sans prŽcŽdent dans les Antilles. Et de fait, la visite d'Yves JŽgo, prŽvue initialement en juin 2008, n'avait eu de cesse d'tre reportŽe. Accueilli samedi sur le tarmac de l'aŽroport par le prŽsident de la CollectivitŽ Bruno Magras, le sŽnateur Michel Magras et le premier vice-prŽsident Yves GrŽaux, Yves JŽgo a commencŽ par l'inspection du poste de police aux frontires de l'aŽroport, une mission dŽvolue aux gendarmes depuis le 1er janvier 2008. Le secrŽtaire d'Etat s'est enquis des conditions dans lesquelles Žtait exercŽe cette mission, ainsi que de la frŽquentation de l'aŽroport. Le lieutenant Cadario, commandant la brigade de Saint-BarthŽlemy a pour sa part soulevŽ le problme des visas DOM que certains Žtrangers non ressortissants de l'Union europŽenne doivent obligatoirement prŽsenter en plus du visa Schengen, et qui se voient refuser l'entrŽe sur le territoire parce qu'ils n'en disposent pas. La solution consistant ˆ pouvoir dŽlivrer sur place des visas touristiques. En rŽponse, le secrŽtaire d'Etat s'est tournŽ vers le prŽfet dŽlŽguŽ, estimant que cela pouvait s'arranger localement. Yves JŽgo a ensuite pris son premier bain de foule ˆ la sortie de l'aŽroport o l'attendaient notamment les adhŽrents de la fŽdŽration UMP ainsi que des Monterelais d'origine, la ville dont Yves JŽgo est maire depuis 1995. Le cortge s'est ensuite rendu ˆ Gustavia o le secrŽtaire d'Etat est parti ˆ la rencontre de la population : poignŽes de main en sŽrie, recommandations ˆ une jeune mre, mots de bienvenue ˆ un couple de suŽdois en vacances, photos souvenirs, il a encha”nŽ les contacts le long de son pŽriple jusqu'ˆ la Route des Boucaniers o Yves JŽgo a fait une pause-cafŽ. L'occasion d'aborder avec le prŽsident de la CollectivitŽ et certains Žlus du conseil exŽcutif assis ˆ la table le volet du dŽveloppement durable et notamment de la place des Žnergies renouvelables dans le dŽveloppement de Saint-Barth. Un sujet qui lui tient ˆ coeur et dont il reparlera avec force ˆ l'h™tel de la CollectivitŽ o il se rendait par la suite. Lˆ, l'attendaient les Žlus territoriaux, les membres du Cesc, le personnel de la CollectivitŽ et plus largement, les reprŽsentants de la vie socioprofessionnelle et associative. Yves JŽgo s'est exprimŽ ˆ la suite du prŽsident Bruno Magras, du sŽnateur Michel Magras et du conseiller Žconomique, social et environnemental Christian LŽdŽe (lire ci-contre l'essentiel des allocutions). A l'exception du RSTAqui s'appliquera Žgalement ˆ SaintBarth ds cette annŽe, le SecrŽtaire d'Etat a fait peu d'annonces, prŽfŽrant Žvoquer le modle de dŽveloppement positif de Saint Barth, qui a valeur d'exemple pour l'outre-mer. Yves JŽgo a par ailleurs profitŽ de son discours pour revenir ˆ nouveau sur le thme du dŽveloppement durable, exhortant la CollectivitŽ ˆ devenir pionnire en matire d'utilisation des Žnergies nouvelles. Al'issue des discours, il s'est vu remettre la mŽdaille d'honneur de Saint-BarthŽlemy ainsi que le livre ÇSt Barths OriginalsÈ dont les textes ont ŽtŽ Žcrits par la petite-fille d'AndrŽ Malraux. Enfin, pour cl™turer la cŽrŽmonie ˆ l'h™tel de la CollectivitŽ, le secrŽtaire d'Etat a procŽdŽ ˆ la remise des insignes de chevalier de l'Ordre national du mŽrite ˆ Jean Pierre Ballagny (lire pages suivantes), avant que ne soit servi un vin d'honneur sur la terrasse. Quittant l'assemblŽe, le secrŽtaire d'Etat e rendait ensuite ˆ la Ligne Saint-Barth ˆ Lorient. Une visite qui lui a permis de revenir sur la stratŽgie de croissance envisagŽe par le gouvernement pour l'outre-mer reposant notamment sur la multiplication des petites industries locales, du type de la Ligne Saint Barth dont la production qui a atteint cette annŽe le million de produits vendus, s'exporte dans le monde entier. La partie officielle du programme d'Yves JŽgo ˆ Saint Barth qui y a passŽ le reste du week-end, s'achevait par un dŽjeuner avec les Žlus du Conseil exŽcutif, les prŽsidents et premier vice-prŽsident de la Chambre Žconomique multiprofessionnelle et du CESC ˆ la table du Sereno. ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8202 LE DESSIN DE LA SEMAINE PAR GZAV Visite d'Yves JŽgo ˆ Saint-Barth Le cortge officiel dans la rue du Bord de mer. Yves JŽgo Žtait venu accompagnŽ de son Žpouse (ˆ droite).E E t t a a t t s s g g é é n n é é r r a a u u x x : : l l e e s s C C o o m m a a u u s s s s i iPrŽvus initialement ˆ l'intention des dŽpartements d'outre-mer, les Etats gŽnŽraux de l'Outre-mer auront Žgalement lieu dans les collectivitŽs d'outre-mer et donc ˆ Saint-Barth.InitiŽs par le prŽsident de la RŽpublique qui devrait ouvrir les premiers en Guadeloupe ˆ la mi avril, ils seront pilotŽs ici par le prŽfet dŽlŽguŽ Dominique Lacroix, nous a annoncŽ le secrŽtaire d'Etat. Ces Etats gŽnŽraux qui se tiendront durant les mois d'avril et mai consistent en une vaste consultation de tous les acteurs sociaux, Žconomiques et politiques qui devront dŽbattre autour des 8 grands enjeux dŽfinis par le gouvernement. Un conseil interministŽriel, dŽbut juillet devrait faire la synthse de ces Etats gŽnŽraux. CFE: un décret en avril ?Pas publiquement, mais ˆ la table des Žlus, le SecrŽtaire d'Etat a annoncŽ que le dŽcret portant crŽation d'en centre de formalitŽs des entreprises ˆ Saint-BarthŽlemy para”trait le 15 avril. La visite de la Ligne Saint Barth au programme du secrŽtaire d'Etat ˆ l'Outre-mer Yves JŽgo accueilli ˆ sa sortie de l'avion par le prŽsident de la CollectivitŽ Ala rencontre de la population dans les rues de Gustavia RSTA aussi ˆ Saint Barth Les droits au "revenu supplŽmentaire temporaire d'activitŽ" (RSTA), de cent euros prŽvu en Guadeloupe dans l'accord salarial Bino que l'Etat versera pendant deux ou trois ans pour soutenir les bas salaires dans les DOM devrait Žgalement s'appliquer ˆ Saint-Barth, Saint Martin et Saint-Pierre et Miquelon. Il devrait par ailleurs donner lieu ˆ "un premier paiement en milieu d'annŽe", selon un amendement du gouvernement au projet de loi de finances rectificative pour 2009, en cours d'examen ˆ l'AssemblŽe nationale. Le RSTAest une allocation forfaitaire mensuelle payŽe par l'Etat aux salariŽs travaillant ˆ temps plein qui ont une rŽmunŽration horaire infŽrieure ou Žgale ˆ 1,4 smic. Pour les salariŽs ˆ temps partiel, il sera proratisŽ. Le nombre de bŽnŽficiaires de cette mesure est estimŽ ˆ 185.000 salariŽs dans le secteur privŽ, auxquels s'ajouteront les agents non titulaires de droit public.

PAGE 3

ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8203 Yves JŽgo a ŽvoquŽ en prŽambule son grand plaisir d'tre ˆ Saint-Barth une annŽe pratiquement jour pour jour aprs son entrŽe rue Oudinot. Le secrŽtaire d'Etat a ensuite tentŽ de rassurer les Žlus quant ˆ une certaine lenteur de l'administration centrale: ÇChacun comprendra que passer du statut de commune ˆ celui de CollectivitŽ d'outre-mer nŽcessite une adaptation, une mobilisation des moyens. Nous sommes encore dans une phase transitoire. J'espre qu'elle sera la plus courte possible, notamment en matire fiscale. Vous savez que je serai votre relais auprs de mon collgue Eric Woerth pour faire en sorte que la convention que vous appelez de vos vÏux ainsi que les moyens de transformation des services fiscaux, puissent se faire dans les meilleures conditionsÈ. Sur la question du cožt de la vie, Yves JŽgo a indiquŽ ne pas ignorer que la vie chre pesait aussi sur les habitants de Saint-BarthŽlemy. En rŽponse, il a rappelŽ que des initiatives Žtaient en passe de voir le jour pour contenir les prix et annoncŽ que Çtoutes les mesures sociales hŽritŽes du conflit en Guadeloupe, comme le versement d'une prime de 100 euros pour tous les salariŽs jusqu'ˆ 1,4 Smig va s'appliquer ˆ Saint Barth ds cette annŽe (É). Je pense que cela aidera certains habitants de Saint Barth ˆ pouvoir surmonter cette pŽriode de criseÈ a-t-il ajoutŽ. S'agissant des problmes de sŽcuritŽ, le ministre n'a pas annoncŽ le renforcement des effectifs escomptŽ, mais le remplacement du chien antidrogue qui devrait arriver au mois de juin, ajoutant que Çc'Žtait un ŽlŽment important de la lutte antidrogue qui doit tre aussi forte ici qu'elle l'est dans le reste de la Cara•be et en mŽtropoleÈ. Toujours en matire de sŽcuritŽ, Yves JŽgo qui s'est exprimŽ ˆ Saint-Martin en faveur de l'Žmergence d'un tribunal ÇcompletÈ et poussŽ la collectivitŽ de l'”le voisine ˆ piloter un projet immobilier dans ce sens, espre que ce renforcement de la justice permettra d'apporter la rŽponse ferme et adaptŽe appelŽe de ses voeux par le prŽsident de la CollectivitŽ : ÇLa sŽcuritŽ, c'est une cha”ne complte. Au bout de cette cha”ne, il y a la justice qui doit s'appliquer dans des conditions de rapiditŽ et de fermetŽ indispensables ˆ son bon fonctionnementÈ, a-t-il ainsi indiquŽ dans son allocution. Le ministre s'est ensuite exprimŽ sur la dotation de compensation des charges nŽgative qui n'est pas ici sans soulever certaines critiques et affirmŽ son bonheur de voir SaintBarthŽlemy participer ˆ l'effort de solidaritŽ nationale: ÇSaint Barth rapporte ˆ l'Etat, en ce que vous reversez ˆ la caisse commune une partie de vos recettes (É). Je dois dire que j'en suis heureux. C'est le signe d'une collectivitŽ qui fonctionne, qui dŽgage des moyens et qui est donc capable de jouer la solidaritŽ nationale. (É) Cela montre que l'outre-mer ce n'est pas seulement des territoires qui cožtent, ce sont aussi des territoires qui rapportent. LÔoutre-mer, cÔest aussi cette diversitŽ-lˆ, qu'il faut mettre en avant pour la saluerÈ. Une contribution qu'il a mise en parallle au devoir de la nation qui, s'il est de remettre sur le chemin du dŽveloppement les territoires qui vont moins bien, Çest aussi de soutenir ceux qui vont bienÈ. Et de rappeler en ce sens que 2 millions dÔeuros avaient ŽtŽ accordŽs pour la construction d'un Ephad, marquant Çla volontŽ du gouvernement de continuer ˆ accompagner le dŽveloppement de Saint Barth, d'accompagner les efforts de ses habitants pour vivre de leur propre travailÈ. Yves JŽgo a ensuite abordŽ un volet qui lui tient ˆ cÏur, celui du dŽveloppement durable. Ala suite de ce qu'il avait dŽjˆ confiŽ aux Žlus lors de la pause-cafŽ, il a rŽitŽrŽ son voeu de voir Saint Barth s'Žriger en pionnire en matire d'utilisation des Žnergies nouvelles : Çje rve d'une ”le sans pŽtrole o les voitures seraient Žlectriques, o l'Žnergie serait produite par le soleilÈ, a-t-il indiquŽ. ÇCela peut para”tre utopique, mais ce n'est peut-tre pas si irrŽaliste au regard de la mobilisation de la plante en faveur de la prŽservation et des industriels qui mettent sur le marchŽ des produits vraiment performants. Si Saint Barth voulait, et je n'en doute pas, s'en emparer pour se montrer pionnire dans ce domaine, elle jouerait non seulement son r™le citoyen, mais en retirerait un plus important en terme d'image, un plus tout ˆ fait porteur pour son avenirÈ. Le secrŽtaire d'Etat a conclu son intervention par l'absence de reprŽsentation ˆ l'AssemblŽe nationale : ÇJe regrette tout comme vous la dŽcision du Conseil constitutionnel, mais vous n'en voudrez pas ˆ un ministre du gouvernement de ne pas commenter une dŽcision de l'autoritŽ suprme de ce paysÈ, a-t-il commentŽ (É). ÇJ'ai cependant ŽtŽ dŽu et attristŽ des dŽbats et d'un certain nombre de parlementaires, expliquant que parce que Saint Barth Žtait petite et Žtait loin, elle n'avait pas besoin d'tre reprŽsentŽe ˆ l'AssemblŽe nationale. C'est une vision des choses que je ne partageais pas et j'ai eu l'occasion de le dire. Je crois que le prŽsident de la RŽpublique ne la partageait pas non plus, mais la force de la dŽcision du Conseil constitutionnel s'impose ˆ nous. La force de la loi, c'est cependant qu'un jour ou l'autre, peut tre y compris dans la Constitution, nous pourrons ramener les choses aux rŽalitŽs que nous souhaitons et faire en sorte que la reprŽsentation de Saint Barth soit complte au sein du Parlement et que votre voix puisse s'y exprimer pleinementÈ.Yves Jégo : «le Rsta sappliquera à Saint Barth»

PAGE 4

ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8204 EDFArchipel Guadeloupe , recherche un Technicien exploitation rŽseaux qui sera aussi amenŽ ˆ rŽaliser des intervenventions techniques clientle. En tant que technicien d'exploitation rŽseau, vous rŽaliserez des manoeuvres sur le rŽseau, des dŽpannages, des travaux sous tensions et participerez ˆ l'exploitation et ˆ la maintenance des groupes Žlectrognes de secours. Aprs formation, vous serez intŽgrŽ au roulement d'astreinte d'intervention et dŽpannage, par roulement. Obligation de rŽsider aux Saintes. Vous effectuerez Žgalement des activitŽs techniques clientle : devis, interventions sur les installations de comptage des clients dont relve, mise en/hors service, rŽglage de puissance. Titulaire d'un BAC Electrotechnique ou d'un BAC Pro. Electrotechnique Energie Equipements Communicants (ELEEC), ou d'un CAP/BEPElectrotechnique, vous avez de prŽfŽrence une expŽrience professionnelle. Vous possŽdez des connaissances en Žlectrotechnique et des connaissances de base en mŽcanique. Vous avez le sens du contact avec le client, un sens aigu de la prŽvention et de la sŽcuritŽ et vous tes autonome. Permis de conduire B obligatoire et valide. Le poste est ˆ pourvoir rapidement.Vous voulez en savoir plus et/ou faire acte de candidature avant le 1er A vril 2009. Allez sur http://www.terresdescaraibes.frVous pouvez Žgalement faire acte de candidature parcourrier(sous RŽf: "0903 TIE)" ˆ notre Conseil DidierRAPEAUD, Cabinet TERRES des CARAìBES, RŽsidence Rond Point MIQUEL, Rd Pt Miquel, Vieux Bourg, 97139, Les ABYMES.Aprs validation de votre candidature (dipl™mes, permis, expŽrience), la procŽdure de recrutement comprendra un concours avec des tests psychotechniques puis, si vous tes retenu, un entretien au sein de l'entreprise. TECHNICIEN INTER VENTION ELECTRICITƒ (H/F)BasŽ aux Saintes NommŽ en juin dernier conseiller Žconomique et social de Saint-BarthŽlemy Christian LŽdŽe, a exprimŽ la difficultŽ qu'il avait ˆ populariser sa mission Çpuisque, mme si Saint BarthŽlemy n'a jamais eu son propre sŽnateur, son propre dŽputŽ, nous avons toujours ŽtŽ reprŽsentŽs au Parlement et donc nous connaissons leurs fonctions. Il faut en revanche bien avouer, qu'avant l'avnement de la COM, nous avions peu entendu parler du r™le du Conseil Žconomique et social dans nos institutionsÈ. Christian LŽdŽe s'est par ailleurs fait l'Žcho du groupe outremer auquel il appartient au sein du Conseil Žconomique, social et environnemental national et ŽvoquŽ la publication d'un rŽcent rapport sur la rŽforme du CESE dont deux des trois hypothses de travail pr™naient la suppression du groupe outre-mer au sein de cette institution nationale consultative placŽe auprs des pouvoirs publics. ÇJe ne vous interpelle pas pour nos fonctions personnelles, mais pour la pŽnntiŽ de ce groupe ˆ l'intŽrieur du CESC. Pas question non plus que ce groupe soit rŽduit. Il est trs important que chaque dŽpartement, chaque collectivitŽ soient reprŽsentŽs si nous voulons pouvoir continuer ˆ avoir une action efficaceÈ. Et de demander ˆ Yves JŽgo Çd'intervenir de faon ˆ ce que Çdans le contexte actuel de l'outre-mer, on ne vienne pas encore ajouter la suppression d'une institution qui ˆ nos yeux revt une grande importanceÈ. Ala suite du prŽsident, le sŽnateur Michel Magras est revenu sur les contraintes de vie ˆ Saint-BarthŽlemy et notamment sur le cožt de la vie, se fŽlicitant que dans le cadre de l'examen de la Lodeom, la facultŽ pour l'Etat de plafonner les prix de certaines familles de produits de premire nŽcessitŽ ait ŽtŽ Žtendue ˆ Saint-BarthŽlemy. Michel Magras a ensuite ŽvoquŽ le rŽgime de la dŽfiscalisation sur lequel Çvotre position au regard de la n™tre est un peu plus mitigŽeÈ et son souhait de voir la CollectivitŽ Çpouvoir ma”triser la dŽfiscalisation sur son territoireÈ. Le sŽnateur a enfin rappelŽ les positions courageuses du ministre qui a ŽtŽ Çnotre meilleur dŽfenseur dans la bataille menŽe contre Bercy s'agissant de la Dotation globale de compensation des chargesÈ ou encore dans l'attribution d'un sige de dŽputŽ pour Saint-BarthŽlemy, expliquant que Çsi au moins un membre du Gouvernement Žtait convaincu Ð au moins autant que moi Ð de sa nŽcessitŽ, c'est bien vousÈ. C C h h r r i i s s t t i i a a n n L L é é d d é é e e : : d d e e l l   i i m m p p o o r r t t a a n n c c e e d d u u C C E E S S E E Michel Magras pour une défiscalisation choisie Pragmatique, le prŽsident de la CollectivitŽ a profitŽ de la venue d'Yves JŽgo pour faire le point sur les questions dŽjˆ posŽes au gouvernement et dont il attend des rŽponses. Mais avant, Bruno Magras a tenu ˆ inclure Saint-BarthŽlemy dans la revendication contre la vie chre qui agite l'ensemble du territoire franais : Çla question du cožt de la vie se pose cruellement ici aussiÈ, a commentŽ le prŽsident. ÇDans une ”le qui ne produit rien et qui importe tout, on peut aisŽment considŽrer que le chariot type d'une famille est de l'ordre de 20% supŽrieur au cožt de ce mme chariot en Guadeloupe avec en outre, un prix de l'eau courante ˆ plus de 3 euros le mtre cube et des loyers qui, en l'absence de plafonnement, atteignent des sommetsÈ, a-t-'il ajoutŽ. Bruno Magras a de fait demandŽ ˆ ce que Çds l'adoption de la Lodeom, et dans les mmes conditions que dans les Dom, l'encadrement des prix de familles de produits de premire nŽcessitŽ, comme le prŽvoit l'amendement adoptŽ la semaine dernire par le SŽnatÈ soit appliquŽ ˆ SaintBarthŽlemy. Passant ensuite aux dossiers en attente, Bruno Magras a interpellŽ le secrŽtaire d'Etat sur le projet gouvernemental de convention fiscale qui aurait dž tre transmis ˆ la fin de l'annŽe dernire, mais Çdont nous sommes toujours en attenteÈ. Il a Žgalement ŽvoquŽ la convention de gestion que la CollectivitŽ souhaite conclure depuis plus d'un an avec la Direction gŽnŽrale des finances publiques. Pour le prŽsident, cette convention permettrait de rŽpondre aux retards observŽs dans le recouvrement de certaines taxes de la CollectivitŽ par une TrŽsorerie dont les missions ont considŽrablement crž depuis l'Žvolution en CollectivitŽ d'outre-mer et la gestion comptable et financire de l'h™pital de Bruyn qui lui a ŽtŽ confiŽe. Et de renouveler la demande faite en dŽcembre 2007 de reclassement de la trŽsorerie de Saint BarthŽlemy en Recette-perception qui mŽcaniquement augmenterait le nombre de ses effectifs. Bruno Magras s'est Žgalement inquiŽtŽ du dŽveloppement d'une petite dŽlinquance Lj un point tel que si nous n'y prenons pas garde, cÔest la notoriŽtŽ mme de Saint BarthŽlemy qui risque d'tre affectŽeÈ. Rappelant le concours apportŽ par la CollectivitŽ ˆ une compŽtence rŽgalienne de l'Etat qu'est la sŽcuritŽ des biens et des personnes Ðrecrutement de trois agents de surveillance de la voie publique et bient™t de deux autres, collaboration de la police territoriale avec la gendarmerie et la douane dans le domaine du renseignement, mise ˆ disposition d'un logement ŽquipŽ d'un chenil pour le ma”tre-chien, contribution financire ˆ l'amŽnagement de deux cellules de gardeˆ-vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie, Žtude quant ˆ l'installation d'un systme de vidŽosurveillance ˆ Gustavia et d'autres points de l'”le-, Bruno Magras demandait Çune rŽponse ferme et adaptŽe de l'EtatÈ pour que Saint Barth Çconserve durablement sa rŽputation de sŽcuritŽ et de tranquillitŽÈ. Il espre notamment un renforcement des effectifs de la gendarmerie, considŽrant que si renforcement il y a effectivement eu, il s'est concentrŽ sur l'exercice de la nouvelle mission de police aux frontires que la gendarmerie assume depuis le 1er janvier 2008. Enfin, le prŽsident n'a pas manquŽ de marquer son regret quant aux rŽserves d'interprŽtation du Conseil constitutionnel du 8 janvier 2009 qui passent aux oubliettes la reprŽsentation de Saint-BarthŽlemy ˆ l'AssemblŽe nationale Çalors que l'article L.O 479 de la Loi organique N¡2007-22 du 21 fŽvrier 2007 promulguŽe aprs avis du Conseil constitutionnel prŽvoyait qu'un dŽputŽ soit Žlu ˆ Saint-BarthŽlemyÈ, Bruno Magras attend dŽsormais Çde conna”tre la suite qu'entend donner le gouvernement ˆ cette dŽcision du Conseil constitutionnel dans la perspective de l'Žlaboration des ordonnances visant ˆ dŽlimiter les futures circonscriptions lŽgislativesÈ."Il va falloir secouer certaines habitudes" Le secrŽtaire d'Etat ˆ l'Outre-mer Yves JŽgo affirme qu'"il faudra secouer certaines habitudes aux Antilles", notamment pour les carburants, dans une interview ˆ l'hebdomadaire L'Express, ˆ para”tre ce jeudi. M. JŽgo dit qu'il souhaite assurer la "transparence" pour la fixation des prix pŽtroliers et qu'il ne se contentera pas de la rŽponse de la SociŽtŽ anonyme de la raffinerie des Antilles (SARA), qui approvisionne les Antilles et la Guyane en essence, sur l'utilisation de ses profits. La SARAdŽgage 17 millions d'euros de profits annuels en moyenne et plus de 50 en 2007, malgrŽ une fermeture de quatre mois pour maintenance, selon le secrŽtaire d'Etat. "Quand je demande o va tout cet argent, on me rŽpond qu'il faut compenser deux annŽes ÇmŽdiocresÈ, avec ÇseulementÈ 17 millions de rŽsultats, et l'on argue d'un Çaccord tacite avec l'EtatÈ", affirme-t-il. "Accord tacite? Tiens donc! Le gouvernement ne laissera pas passer cela, parce que nos compatriotes des Antilles exigent, ˆ juste titre, que nous soyons garants de la transparence", prŽvient M. JŽgo, alors que certains parlementaires Žvoquent une suppression pure et simple des activitŽs de la SARA. Al'approche des Etats gŽnŽraux de l'outre-mer, il souligne que certains sujets n'ont pas ŽtŽ assez "travaillŽs" lˆ-bas et qu'"il n y a pas eu de rŽsilience d'un passŽ douloureux", comme au Moule, en Guadeloupe, lors des manifestations rŽprimŽes de 1967. "La version officielle dit toujours qu'il y a eu quelques morts, alors qu'il semble qu'on en dŽnombra 80! Pas Žtonnant que certains Antillais, quand ils voient arriver les forces de l'ordre, croient encore qu'on vient les tuer", affirme M. JŽgo. AFP Le secrŽtaire d'Etat ˆ l'Outre-mera menŽ vendredi sa visite surSaintMartin tambourbattant. Des Žlus, aux jeunes, aux socioprofessionnels et aux habitants: partout il a portŽ un message de confiance et de soutien (financiernotamment) de l'Etat ˆ l'”le voisine, qui dispose selon lui, d'atouts incomparables. Tout au long de la journŽe de vendredi, de Marigot ˆ La Savane, en passant par l'Anse Marcel, Pinel, Hope Estate, Quartier d'OrlŽans, Yves JŽgo est apparu comme un secrŽtaire d'Etat ˆ l'Žcoute de tous, rŽsolument porteur d'espoir et de soutien. On lui demande une aide pour un projet de dŽveloppement de la pche, il dit Çorganisez-vous en filire professionnelle et on peut vous aider ˆ financerÈ. Il Žvoque la dŽlinquance des jeunes, parle de la nŽcessitŽ d'avoir des mŽdiateurs de rue, et ajoute Çsur ce point on peut vous aiderÈ. Partout o il est passŽ : il envisage des solutions, entrevoit les possibilitŽs de financement conjoint (Etat, collectivitŽ) et encourage tout le monde ˆ investir. Il secoue mme ÇvirilementÈ dira-t-il, les socioprofessionnels avec lesquels il a dŽjeunŽ, car il les trouve Çtrop passŽistes, trop tournŽs vers les problmes de la concurrence de la partie hollandaise et du dollar et pas assez concentrŽs sur les potentiels de dŽveloppement de leur businessÈ. Il retrouve des couleurs et du punch ˆ la rencontre de jeunes entrepreneurs en informatique, envisage rien de moins que Saint-Martin devienne Çla Silicon Valley de la Cara•beÈ, et encourage la CollectivitŽ ˆ dŽpenser l'argent public pour s'Žquiper, se structurer, sans prendre peur d'investir jusqu'ˆ 100 millions d'euros par an. ÇJe repars optimiste de Saint-Martin. Ici tous les fondamentaux sont bons : des Žlus motivŽs, une capacitŽ d'investissement de la CollectivitŽ importante ˆ laquelle il faut ajouter les aides de l'Etat et de l'Europe, une capacitŽ de recours ˆ l'emprunt car la collectivitŽ n'est pas endettŽe : iI y a vraiment un potentiel important. ASaint-Martin de dŽfinir son projet de dŽveloppement stratŽgique et nous le soutiendronsÈ. Mireille Loubet Yves Jego optimiste pour Saint Martin Bruno Magras contre la vie chère

PAGE 5

ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8205 RESTAURANTLE GAìAC HïTELLETOINYANSEDETOINYTel. : 0590 27 88 88 Email: legaiac@letoiny.com Tous les mardis midi & soirFish Market Tous les dimanches de 11 ˆ 14h Brunch Tous les vendredis soirs SoirŽe CrŽole LEGAìACRestaurant Gastronomique ouvert tous les soirsMenu 45 euros par personne The Friday NightLémission in live : 100% JEUNE 100% HIT MUSICDANCE HALL Reggeaton, RAP, RNBTOUS LES VENDREDIS SOIR DE 20H À 22Havec Tonio, Miguel et LNC. Moment d'Žmotion samedi matin pour Jean-Pierre Ballagny qui reevait des mains du secrŽtaire d'Etat les insignes de chevalier dans l'Ordre national du mŽrite. Des insignes remis en raison de Çvotre parcours, de la profondeur de votre engagement, de la rŽalitŽ des valeurs que vous portez, de la diversitŽ des efforts que vous avez faits au service de l'intŽrt collectif, mais aussi au service de l'humanitŽ, par la culture et par l'artÈ, selon le secrŽtaire d'Etat qui ajoutait Çcertains diront que vous tes un touche-ˆ-tout, moi je dirais que vous aimez la vie, avez gožtŽ ˆ toutes ses sensations et plaisirs et souhaitez aujourd'hui redonner aux autres ce qu'elle vous a apportŽÈ. Avant de lui remettre cette distinction, Yves JŽgo avait rappelŽ brivement le parcours de Jean-Pierre Ballagny, 70 ans le 30 septembre prochain. Un parcours commencŽ dans l'Essonne, ˆ Saint Aubin sa ville natale, qui l'a menŽ en Afrique pour effectuer un long reportage sur le travail des femmes et des enfants avant d'ouvrir une Žcole d'initiation aux savoirs en Casamance, en AmŽrique du Sud puis ˆ Saint Barth o il s'est installŽ en 1987. Iconoclaste et atypique, JeanPierre Ballagny a ŽtŽ tout ˆ tour enseignant, directeur commercial d'un journal informatique prŽcurseur de l'Internet, patron d'une agence de communication puis d'un journal d'informations locales avant de mettre les voiles et de s'adonner exclusivement ˆ sa passion Ð la peintureˆ partir de 1988. De cette date ˆ 2005, il a peint plus de 800 tableaux rŽpartis aujourd'hui dans des collections privŽes du monde entier. Ici, on lui conna”t une importante action associative et humaniste au travers du Lions Club, mais Žgalement des associations Saint B'Art et Avenir Plus. Au Lions, il est ainsi ˆ l'origine de cours gratuits de dessin et de la participation annuelle des collŽgiens au Concours Lions International d'affiches de la paix remportŽ en 2001 par Delphin Tiberge. Il est Žgalement ˆ l'origine en 2002 d'une campagne de sensibilisation ˆ la courtoisie qui avait vu fleurir un peu partout les slogans "Souriez, vous conduisez" ou encore "La courtoisie, moi je suis pour". PrŽsident de l'association Saint B'Art crŽŽe en 2002, Jean Pierre Ballagny initie ou favorise par ailleurs l'aide aux associations et actions culturelles. C'est ainsi ˆ Saint B'Art que l'on doit la crŽation d'un concours de nouvelles, l'organisation de concours de peinture et d'affiches, la mise en place de cours de franais langue Žtrangre pour la population lusophone ou encore un atelier cinŽma. Moins connue, mais appelŽe ˆ le devenir, la dernire association qu'il prŽside Avenir Plus (lire ci-contre) va plus loin encore dans son implication communautaire qui souhaite remobiliser les jeunes dŽsoeuvrŽs et les rŽorienter dans la vie active. Jean-Pierre Ballagny qui s'exprimait samedi ˆ la suite d'Yves JŽgo s'est dit ǎtranglŽ par l'ŽmotionÈ, avant de remercier pour ce Çtrs grand honneurÈ qui le fait se sentir un peu plus Saint Barth. ÇC'est bonÈ, concluait-il.Jean-Pierre Ballagny distinguŽ de l'Ordre national du mŽrite ÇAvenir PlusÈ ou ÇA+È, c'est le nom Ðet le logode cette nouvelle association ˆ vocation sociale, crŽŽe la semaine passŽe. Ë sa tte, Jean-Pierre Ballagny ˆ qui l'on doit l'initiative, soutenu par Jackson Questel, vice-prŽsident, Franois PŽcard, vice-prŽsident Žgalement et Jean Yves Robert, trŽsorier, membres du bureau au titre du Rotary pour le premier et du Lions Club pour le second. Jean-Pierre Hennequet vient complŽter le bureau en tant que trŽsorier. Objectif d'Avenir Plus ? ÇAider la jeunesse en ‰ge scolaire et pŽriscolaire ˆ s'ŽpanouirÈ, explique Jean-Pierre Ballagny. ÇAider les plus en marge ˆ trouver leur place dans cette sociŽtŽ qui ne leur en rŽserve pas automatiquementÈ, prŽcise le prŽsident qui voit l'association comme un outil de prŽvention au dŽsoeuvrement. L'association a dŽjˆ menŽ une premire action, soutenue financirement par la CollectivitŽ. ÇIl s'agissait de dresser un Žtat des lieux des problmes de la jeunesse dŽsoeuvrŽe et d'essayer de dŽfinir des activitŽs susceptibles de faire intŽgrer ces jeunes ˆ la communautŽ. C'est un Žducateur spŽcialisŽ venant de Nantes qui s'est chargŽ de cette mission d'ŽvaluationÈ. Avenir Plus coordonne par ailleurs actuellement les activitŽs d'un groupe dÔune dizaine de jeunes de 16 ˆ 19 ans qui partagent une passion commune pour le rap. Chaque mercredi, ils se retrouvent ainsi ˆ la salle paroissiale pour finaliser le concert qu'ils donneront le 10 avril prochain : ÇRassemblŽs autour de leur mode d'expression favori, le RAP, nous les avons aidŽs ˆ prŽparer un concert dont je pense, ils seront fiers. Nous avons tentŽ de les diriger vers une forme de perfectionnisme tant dans la mise en scne de leurs morceaux que dans l'Žcriture de leurs textes et de leur travail vocal. Ce ne sera qu'un concert de Rap, mais ils y Žvoquent une rŽvolte sincre o tout n'est pas compltement dŽnuŽ de fondement, et ils ont un profond dŽsir de se faire entendre sinon comprendreÈ, prŽcise Jean-Pierre Ballagny. Deux autres projets sont Žgalement en passe de voir le jour : le premier, ˆ destination des enfants scolarisŽs, proposera une assistance individuelle, une sorte de soutien scolaire ˆ spectre large : Lj l'occasion de l'Žtude portant sur la crŽation d'une bourse ˆ la vocation au sein de l'association Saint B'Art, je me suis rendu compte que pas mal d'enfants prŽsentaient des difficultŽs scolaires nŽcessitant autre chose que des heures de soutien scolaire dont, en raison de leur timiditŽ, de peur de se voir moquer ou plus simplement, par difficultŽ ˆ exprimer la difficultŽ, ils ne tiraient finalement que peu, voire aucun bŽnŽfice. D'o l'idŽe de proposer une aide personnalisŽe, extrascolaire dont on aimerait qu'elle prenne la forme d'un parrainage : un adulte bŽnŽvole qui prendrait de son temps pour accompagner les enfants tout au long de l'annŽe dans toutes leurs difficultŽsÈ. Des membres de l'association se sont dŽjˆ portŽs volontaires. Toutes les bonnes volontŽs sont nŽanmoins bienvenues. Le deuxime projet qu'aimerait lancer Avenir Plus concerne l'organisation d'un forum de la jeunesse. ÇUn grand temps de parole et d'Žcoute dont l'objectif est lˆ encore de rapprocher les prŽoccupations de la jeunesse de la vie de l'”le. Et pour ce faire, nous souhaitons ˆ l'issue de ce forum, mettre en place un Conseil territorial des jeunes, comme il existe dans de nombreuses collectivitŽs communales ou rŽgionales. Un conseil qui constituerait un lieu d'apprentissage de l'engagement individuel et collectif ainsi que de la dŽmocratie, mais Žgalement une force de propositions pour le Conseil territorialÈ. «Avenir Plus», pour tisser du lien social avec la jeunesse

PAGE 6

ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8206 Vendredi 12 mars 2009, le service de propretŽ a reu la visite d'une dŽlŽgation de quatre membres du gouvernement d'Anguille dŽsireuse de Çprendre exemple sur vous et profiter de votre expŽrience", comme l'a confiŽ l'un d'entre eux. Sur place la dŽlŽgation qui venait par ailleurs dans le cadre d'un programme d'amŽnagement d'un nouveau port ˆ Anguille, a ŽtŽ reue par Marceau Danet, responsable du service de propretŽ, Laurent Canivet responsable de l'usine d'incinŽration, Sophie Oliveaud directrice des services techniques de la CollectivitŽ ainsi que par deux Žlus Jean-Marie Danet et Andy Laplace, respectivement membre et prŽsident de la commission Environnement de la CollectivitŽ. Les Anguillais se sont dit trs surpris de voir qu'ˆ moins de 15 minutes d'avion de leur ”le, il existait une ”le aussi en avancŽe en matire d'environnement : tri sŽlectif, recyclage, usine d'incinŽration couplŽe avec une unitŽ de dessalement, broyeur de verre, broyeur de vŽgŽtaux, presse ˆ ferraille ainsi que d'autres collectes comme les huiles mŽnagres et industrielles, piles et batteries, cartouches d'ancres, dŽchets d'origine mŽdicale et hospitalier, les DASRI (DŽchets d'ActivitŽs de Soins ˆ Risque Infectieux), ils ont ŽtŽ impressionnŽs par tout ce qui a ŽtŽ mis en place pour traiter les dŽchets : "Nous savions qu'il existait quelque chose ici, mais pas ˆ cette Žchelle" expliquait ainsi l'un d'entre eux. Avec corossol.infoV V o o t t e e d d u u b b u u d d g g e e t t l l e e 3 3 1 1 m m a a r r s sLe vote du budget primitif 2009 de la CollectivitŽ interviendra ˆ l'occasion du conseil territorial qui se rŽunira le mardi 31 mars ˆ 16 heures dans la salle des dŽlibŽrations de l'h™tel de la CollectivitŽ. Ordre du jour de la rŽunion ci-dessous : Budget primitif de la CollectivitŽ pour l'exercice 2009 Budget primitif Ð virement de crŽditsamŽnagement technique des opŽrations d'investissement (restes ˆ rŽaliser) Approbation du tableau des effectifs du personnel territorial nŽcessaire au fonctionnement des services de la CollectivitŽ Renouvellement du rŽgime indemnitaire applicable au personnel territorial Fixation de la liste nominative des subventions accordŽes aux associations Fixation de la liste nominative des gratifications et des aides exceptionnelles attribuŽes ˆ des sportifs Renouvellement du rŽgime d'aide de la CollectivitŽ pour les dŽplacements associatifs ˆ but sportif et culturel Rglement territorial d'aide sociale : aide sociale lŽgale aux personnes ‰gŽes et aux personnes handicapŽes Proposition de modification de l'article 70 du code de l'Urbanisme de Saint-BarthŽlemy Fixation des redevances pour services rendus dans le port de Gustavia DŽlŽgation de gestion du domaine du Fort Karl ˆ l'association Grenat Paiement de l'allocation personnalisŽe d'autonomie par la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy CrŽation de la commission d'Attribution de l'allocation personnalisŽe d'autonomie CrŽation du ComitŽ territorial des retraitŽs et des personnes ‰gŽes (Coterpa) Proposition de vente par un particulier d'une parcelle de terrain situŽe ˆ Flamands CrŽation du Service territorial d'amŽnagement et de gestion des eaux (Stage) U U n n e e d d Ž Ž l l Ž Ž g g a a t t i i o o n n d d ' ' A A n n g g u u i i l l l l e e e e n n v v i i s s i i t t e e a a u u c c e e n n t t r r e e d d e e p p r r o o p p r r e e t t Ž Ž FILLESDESILES ÀLAPORTA34Nicole Morel, aruiste peintre et Angela GrŽaux, photographe, exposeront leurs oeuvres ˆ la Porta 34 ˆ Gustavia du vendredi 27 mars au jeudi 2 avril. Vernissage vendredi 27 mars ˆ partir de 18h.

PAGE 7

ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 8207 Par les présentes, Avis est donné que nos clients, C C o o l l o o m m b b i i n n a a S S . . A A L L a a P P a a i i l l a a , , Z Z a a r r z z a a l l , , V V a a l l l l e e C C o o l l o o m m b b i i a a , , C C a a l l i i , , C C o o l l o o m m b b i i e e sont les seuls titulaires et uniques propriétaires des droits sur la marque ci-après décrite :MINIBUMEmployée en liaison avec les produits suivants : c c o o n n f f i i s s e e r r i i e e s s , , p p â â t t i i s s s s e e r r i i e e s s , , c c h h o o c c o o l l a a t t s s e e t t b b i i s s c c u u i i t t s s e e n n c c l l a a s s s s e e i i n n t t e e r r n n a a t t i i o o n n a a l l e e 3 3 0 0 ; ; Nos clients ci-dessus mentionnés nous ont mandatés pour porter à la connaissance des professionnels et du public qu'ils attachent une importance particulière a la protection de la marque décrite ci-dessus et se reversent le droit dagir contre toute infraction a lencontre de ces droits devant les tribunaux. En qualité de mandataire, vous pouvez nous contacter pour toute requête sur qui précède : Hilborne, Hawkin & Co. 2524 North Santiago Boulevard Orange, California 92867 United States of America Telephone: (714) 283-1155 Facsimile: (714) 283-1555 Email: info@hilbornehawkin.com ENREGISTREMENT DE MARQUE AVISD'INFORMATION La Collectivité recherche une entreprise de maçonnerie pour la CONSTRUCTION D'UN MURET DE CLïTURE le long de la voie n°209 à proximité du cimetière de Saint-Jean (longueur : 140ml hauteur : 0,60m habillage en pierres côté route). Travaux prévus au mois d'avril. Date d'envoi de l'annonce : 23/03/2009 Date limite de réception des offres : 14/04/2009La Collectivité recherche un artisan maçon pour effectuer DIVERS PETITS TRAVAUX DE MA‚ONNERIE .Pour tout renseignement, merci de prendre contact avec Madame Sophie OLIVAUD, Directrice des Services Techniques, au 05.90.29.80.37. ANNONCES MARCHÉS ÀPROCÉDURE ADAPTÉEMarchés passés selon la procédure adaptée (art.28 du CMP) Retrouvez chaque semaine sur InternetLEJOURNALDESAINT-BARTHwww.journaldesaintbarth.com ÇDix fois, vingt fois, des annŽes durant, cette voix ˆ l'accent crŽole, mais teintŽe d'autre chose d'indŽfinissable, m'avait appelŽ au tŽlŽphone me disant tout le bien qu'elle pensait de mes livres et m'invitant ˆ venir prononcer une confŽrence ˆ Saint-Barth sur le thme qu'il me plairait. Je ne mettais pas un visage sur cette voix. Simplement, elle Žtait si chaleureuse, si fraternelle, surtout quand elle passait du franais au crŽole, que j'imaginais celui dont elle Žmanait comme une sorte de gŽant dŽbonnaire. Cette voix Žtait celle de Jean-Marie LŽdŽe, Žcrivain saint-barth. Jean-Marie LŽdŽe est dŽcŽdŽ dans la nuit du 17 au 18 mars. Il n'avait pas soixante ans. Je n'avais pas, jusqu'en juillet dernier, rŽpondu ˆ son invitation par stupiditŽ et mŽconnaissance. Parce que j'imaginais Saint-Barth et ses 21km2 tant™t comme un trou, peuplŽ de descendants de Bretons plus ou moins ignares, probablement racistes, tant™t comme un repaire de milliardaires indŽcents, insensibles ˆ la misre du monde. Bref rien qui prŽsent‰t le moindre intŽrt ˆ mes yeux. Je me trompais lourdement. StupiditŽ et mŽconnaissance de ma part, je le rŽpte. Car aprs avoir eu la peur de ma vie en affrontant le terrible atterrissage du minuscule aŽroport de l'”le alors qu'il faisait grand vent, j'ai tout de suite senti (ˆ ma grande stupŽfaction) que les Saint-Barth constituaient un vrai peuple et que leur pays, pour petit qu'il soit, Žtait un vrai pays. Je l'ai senti ds l'arrivŽe dans le hall de l'aŽroport ˆ la kinŽsique des gens, ˆ leurs gestes, ˆ leurs mimiques, ˆ leur voix. Jean-Marie LŽdŽe Žtait lˆ, gŽant et dŽbonnaire comme je l'imaginais, mal rasŽ, sarcastique, trs Çvieux ngreÈ dans ses manires et d'ailleurs, d'entrŽe de jeu, il me lana : ÇNous, les Saint-Barth, on est Blancs, c'est vrai, mais on n'a rien ˆ voir avec vos BŽkŽs. Ha-ha-ha !È Et de m'emmener chez lui, case crŽole amŽliorŽe perchŽe ˆ l'en-haut d'un morne pour fter l'ŽvŽnement auÉ champagne. Habitude trs guadeloupŽenne, para”t-il. Champagne qui nous fut servi par sa jeune compagne ha•tienne qui prŽfŽrait sourire au lieu de parler. ÇDeuxime leon : sache qu'ˆ Saint-Barth, mme s'il n'y a pas eu de canne ˆ sucre, l'esclavage a quand mme existŽ, une sorte d'esclavage domestique et que donc non seulement, il y a des Saint-Barth noirs, mais qu'en plus, beaucoup de familles saint-barth sont mŽtissŽes.È Et d'ajouter que depuis une dizaine d'annŽes, de trs nombreux Ha•tiens s'Žtaient installŽs dans l'”le, travaillant surtout dans le commerce, la restauration ou l'h™tellerie. Effectivement, en tentant plus ou moins de man?uvrer la petite voiture Žlectrique que Jean-Marie m'avait louŽe et de ne pas me perdre dans les dŽdales de routes Žtroites de cette ”le trs ÇmorneuseÈ et donc magnifique, je constatai que la population n'Žtait pas aussi monocolore que je l'avais imaginŽ. J'Žtais aussi stupŽfait de la diversitŽ des paysages sur un territoire aussi restreint et de l'impression qu'on avait de ne jamais y Žtouffer. Jean-Marie LŽdŽe Žtait Žcrivain. Il avait publiŽ de nombreux romans ˆ compte d'auteur (cf. liste en fin d'article). Sans aucun Žcho ni en Guadeloupe ni en France. Un auteur saint-barth, a ne fait pas sŽrieux aux yeux des Žditeurs. ÇAmoins d'Žcrire un guide touristique, on ne vous lit pasÈ, me dit-il un peu amer tout en me tendant le manuscrit de son sixime roman dans le secret espoir que je pourrais le faire publier. Je n'ai pas osŽ lui dire qu'il s'agissait lˆ d'une mission quasi-impossible, non point eu Žgard ˆ la qualitŽ de son style ou au thme dont il traitait, mais simplement parce qu'un auteur, aussi connu, aussi bien en cour soit-il, a trs peu d'influence sur son Žditeur. Mais je garderai dŽsormais ce texte vraiment manuscrit c'est-ˆ-dire Žcrit ˆ la main, et non tapŽ sur ordinateur, prŽcieusement. Son Žcriture appliquŽe, faite de pleins et de dŽliŽs, me rappelle celle que nous foraient ˆ adopter, ˆ coups de baguette sur la pointe des doigts, nos ma”tres d'Žcole dans les annŽes 50-60. Cette Žcriture me parlera toujours de celui qui devint, en peu de jours, un ami-frre. Nous nous connaissions par tŽlŽphone depuis des lustres et voici que nous nous rencontrions de visu et que nous nous dŽcouvrions des gožts communs dans pas mal de domaines. Jean-Marie avait la santŽ fragile. Lors de ma confŽrence, au Club-UNESCO de Gustavia, devant un parterre de personnes avides de conna”tre les nouvelles orientations de la littŽrature caribŽenne (tel Žtait le thme que j'avais choisi), je vis le gŽant dŽbonnaire affaissŽ sur sa chaise, mais toujours trs attentif. Je le souponnais de souffrir d'un mal quelconque, mais lˆ encore, je n'ai pas osŽ, par sotte pudeur, l'interroger ˆ ce sujet. Aujourd'hui qu'il est trop tard, je le regrette. Je l'entends encore me dire en souriant : ÇEt sache aussi que nous, les St-Barth, on n'a rien ˆ voir avec les Blancs-France. Haha-ha ! D'ailleurs puisque tu dis vouloir revenir, Žvite surtout la haute saison, quand la baie de Gustavia est encombrŽe de yachts de milliardaires. Ah, on ne crache pas sur cette manne ! Elle profite ˆ beaucoup de Saint-Barth, mais on n'en devient pas pour autant milliardaires ˆ notre tour.È Et de fait, dans les rues de la petite capitale, ˆ la vitrine des nombreuses bijouteries et joailleries, les montres, mme ˆ la basse saison o j'Žtais venu, s'affichaient ˆ 20 ou 30 000 euros. Me frottant deux ou trois fois les yeux, j'ai dž admettre que je n'avais pas mal lu et qu'il ne s'agissait pas de 2 000 ou 3 000 euros. Il est vrai qu'on peut y croiser, comme ce fut mon cas, au dŽtour d'une rue, Johnny Hallyday et son Žpouse mais aussi Michael Moore, le cŽlbre activiste gauchiste nord-amŽricain, autre gŽant dŽbonnaire, arborant une casquette de base-ball, lui. En fait, ˆ SaintBarth, deux mondes se c™toient. Celui des riches Žtrangers et le vrai, celui des natifs, des descendants de Bretons dont une partie parle le crŽole guadeloupŽen et l'autre une manire de patois franais, Žnigme linguistique qui, ˆ ma connaissance, n'a pas ŽtŽ rŽsolue ˆ ce jour. JeanMarie m'emmne chez une vieille dame qui tient un petit musŽe dans sa propre maison. Lˆ, entre photos en noir et blanc du temps-longtemps et ustensiles de cuisine et de pche, ouvrages de broderies et images pieuses, est prŽservŽe une certaine ‰me saintbarth, entre nostalgie et fatalisme. C'est que les jeunes, eux, sont happŽs par la ÇmodernitŽÈ. Inexorablement. Non sans une certaine fiertŽ, Jean-Marie m'apprend que son ”le s'apprte ˆ se sŽparer du dŽpartement de la Guadeloupe et ˆ devenir une collectivitŽ autonome. Il aurait voulu me faire rencontrer Bruno Magras, le principal leader politique de l'”le, mais ce dernier est en visite en Sude. Saint-Barth a ŽtŽ suŽdoise pendant un sicle avant d'tre rŽtrocŽdŽe ˆ la France. Les liens entre la minuscule ”le tropicale et les froides contrŽes de ce pays scandinave n'ont pourtant jamais ŽtŽ rompus. Chacun s'en fŽlicite aujourd'hui, au moment o Saint-Barth s'apprte ˆ voler de ses propres ailes. Je ne doute pas que les proches amis de Jean-Marie LŽdŽe s'emploieront ˆ faire vivre sa mŽmoire et surtout ˆ republier ses livres, lui, l'Žcrivain de son ”le heureuse. J'espre que la CollectivitŽ de Saint-Barth ne se contentera pas de baptiser une rue de son nom. En Martinique, il existe des rues, voire des Žcoles, Vincent Placoly ou Xavier Orville, mais les ouvrages de ces deux Žminents auteurs sont introuvables en librairie ! Et cela depuis des annŽesÉ Bon voyage, Jean-Marie !... È Rapha‘l Confiant AVISDEREMERCIEMENTSJean-Marie LEDEE est dŽcŽdŽ le mercredi 18 mars 2009 et ses obsques ont ŽtŽ cŽlŽbrŽes le vendredi 20 mars 2009. Sa mre, sa fille, sa petitefille et son gendre, ainsi que ses frres et sÏurs, remercient tous ceux et toutes celles qui, trs nombreux et de prs ou de loin, les ont accompagnŽs dans leur chagrin. Ces marques d'affection et de sympathie leur ont ŽtŽ d'un grand rŽconfort pour leur permettre de traverser ce moment douloureux. L'Žloge de Rapha‘l Confiant ˆ Jean Marie LŽdŽe BIBLIOGRAPHIEDEJEAN-MARIELÉDÉE:ÇRŽflexions d'un papivore illettrŽÈ, essai poŽtique, 2002. ÇAngŽla l'insoumiseÈ, roman, 2004. ÇAnesta la sauvageonneÈ, roman, 2005. ÇLe NŽgatif de tropÈ, roman policier, 2005. ÇRŽalitŽs utopiquesÈ, pomes, 2005. ÇLiaisons tumultueusesÈ, roman, 2006. ÇUne famille respectableÈ, roman, 2007. ÇUn nouveau souffleÈ, pomes, 2007. L'Žcrivain Jean-Marie LŽdŽe est dŽcŽdŽ le 18 mars. Au lendemain de sa disparition, l'Žcrivain martiniquais Rapha‘l Confiant Žcrivait cet hommage posthume que nous a adressŽ Richard LŽdŽe et que nous publions ci-dessous.©Serge Perez

PAGE 8

SPORTSPARROSEMONDGRÉAUXJSB-25 mars 2009 8208 La 14 Ždition de la Saint-Barth Bucket se dŽroulera ce weekend, du 26 au 29 mars. RŽplique antillaise de la ÇNewport BucketÈ qui se dŽroule chaque annŽe au mois d'aožt ˆ Newport Rhode Island, la Saint-Barth Bucket est rŽservŽe aux gŽants des mers, voiliers de plus de 100 pieds (ˆ moins, pour certains plus petits, dÔy tre invitŽs), rŽpliques de lŽgende ou issus de la dernire technologie. Des bateaux sortis des chantiers navals les plus renommŽs au monde. Mlant puissance et gigantisme, la Bucket est devenue au fil des ans la plus importante rencontre informelle que se fixent les propriŽtaires de ces luxueux voiliers ˆ travers le monde. Une rencontre informelle, mais trs courue: constructeurs, architectes, designers, reporters photographes internationaux, propriŽtaires, invitŽs de marque, Žquipiers arrivant des quatre coins du globe, ils seraient au moins huit cents ˆ participer directement ˆ l'ŽvŽnement, sans compter les visiteurs extŽrieurs qui sont de plus en plus nombreux ˆ programmer leur sŽjour pour ne rien rater du spectacle qu'offrent ces gŽants des mers Žvoluant dans nos eaux. L'Ždition 2009 qui rassemble 35 voiliers Ðun recordpromet d'tre spectaculaire, malgrŽ une mŽtŽo qui pourrait se montrer handicapante. Neuf bateaux, soit plus d'un quart de la flotte participeront pour la premire fois. Il s'agit de Baracuda (56m20), Salute (55m90), Adela (55m50), Meteor (51m59), Saudade (45m19), Ganesha (38m95), Moonbird (38m40), Varsovie (30m48) et le fameux P2 (38m15). Progressivement, les mŽgayachts amarrŽs aux quais GŽnŽral de Gaulle et de la RŽpublique laissent la place aux grands voiliers de la ÇBucketÈ dont le coup d'envoi officiel sera donnŽ jeudi 26 mars 17h30 avec le captain briefing. Mardi, ˆ l'heure du bouclage, une dizaine de bateaux avaient dŽjˆ pris leurs quartiers dans le port de Gustavia, les plus grands comme Maltese Falcone (plus de 87m) devant rester au mouillage. Tous les dŽtails de cet exceptionnel ŽvŽnement qui donne ˆ l'”le des airs de fin dŽcembre, ci-dessous.Trois jours de rŽgate La premire course se dŽroulera nŽanmoins le lendemain, vendredi 27 mars ˆ 9h30. Pour tous, direction le plan de Public-Corossol pour la premire rŽgate: un tour de l'”le dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les premiers dŽparts sont prŽvus ˆ 11 heures. Les voiliers seront de retour ˆ quai vers 15 heures. Samedi 28 mars sera donnŽ le dŽpart de la seconde rŽgate, une course en triangle olympique autour des ”lets du Nord de l'”le (Fourchue, PelŽ, Boulanger, Bonhomme et FrŽgate). Ce mme jour vers 15h sur le plan d'eau de Public, le Saint-Barth Yacht Club organise une ÇMini BucketÈ en Optimist avec les enfants de l'Žcole de voile. La troisime et dernire rŽgate, le tour de l'”le dans le sens des aiguilles d'une montre, sera quant ˆ elle courue dimanche 29 mars. Les dŽparts seront donnŽs ŽchelonnŽs, en fonction du handicap des bateaux. C'est gr‰ce aux organisateurs, Wendy Kronenberg de la sociŽtŽ Nautica FWI, Chantal De Rosny directrice logistique terrestre, ŽpaulŽes aux Etats-Unis par Hank Halsted, Timothy Laughridge Ian Craddock qui composent le comitŽ de Bucket Regatta et en Žtroite collaboration avec la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy et le port de Gustavia que cet ŽvŽnement voile a pris place dans le calendrier des manifestations sportives de Saint-Barth. Depuis cette annŽe, la Bucket est par ailleurs affiliŽe ˆ la FŽdŽration Franaise de Voile et ˆ ce titre, inscrite dans le calendrier des courses officielles franaises.PrŽvisions mŽtŽoSi les prŽvisions du site Windguru se confirment, la mŽtŽo de la course ne constituera pas un scŽnario idŽal. Le vent de direction Est-Nord-Est associŽ ˆ une importante houle contraire venue du Nord pourraient en effet freiner l'avancŽe des bateaux. Vendredi et samedi, le vent devrait souffler entre 26 et 28km/h pour faiblir le dimanche ˆ 22 km/h. La houle de Nord devrait quant ˆ elle culminer ˆ 3 mtres et plus vendredi et dŽcro”tre par la suite pour atteindre 2m40 dimanche.Spots pour voir les voiliersHauteurs de Gustavia et Lurin Phare de Gustavia-Grand-FondPointe-Milou Hauteur de l'Anse des Cayes (route de Colombier)FlamandsTable d'orientation de Colombier. Et cette annŽe, la gendarmerie a dŽcidŽ d'ouvrir ses portes au public de la Bucket! On pourra donc admirer les dŽparts et l'arrivŽe depuis le Fort Karl! PÉTANQUEL'Amicale des Boulistes organise dimanche 29 mars sur le terre-plein ˆ c™tŽ des courts de tennis ˆ Saint-Jean, un concours en doublettes formŽes, ouvert ˆ tous. Tarif: 5 euros pour les licenciŽs et 8 euros pour les nonlicenciŽs. Inscription ˆ 8h30, jet du but ˆ 9h30.BASKETStage de basket avec Damien les mercredis et samedis de 9 ˆ 12h ˆ l'Žcole primaire de Gustavia. Entra”nement des joueurs du Saint-Barth Basket Club au primaire et au collge. Renseignements auprs de Damien 0690.39.86.22. La rŽgate de 14 Mars s'est dŽroulŽe dans un vent soutenu de 1520 nÏuds, sur une mer agitŽe. En Optimist, trois manches ont ŽtŽ courues avec l'ensemble du groupe compŽtition. C'est Ollo Louis qui remporte la rŽgate en s'imposant de belle manire dans les trois manches. Il est suivi de Jean Claude Blanche, auteur de deux trs bonnes manches et en troisime position de KŽvin GrŽaux qui rŽalise une belle rŽgate. HervŽ Brin Žchoue quant ˆ lui au pied du podium, suite ˆ de petites erreurs tactiques. Ke•cha Hughes et Julian Delguidice ont bien rŽgatŽ et terminent ˆ ŽgalitŽ de points. Aprs une bonne premire manche, Jean Dumond rencontre des problmes avec sa voile, l'obligeant ˆ abandonner. Loan Gilbert, malchanceux ce jour, a dŽchirŽ sa voile ds le dŽbut des hostilitŽs, ne lui permettant de valider aucune manche. En Laser, quatre coureurs participaient aux quatre manches courues. Aprs quelques bords de largue riches en sensations fortes et de beaux combats au prs, Beno”t Meesmaecker dominait les dŽbats et s'imposait dans les trois premires manches. Markku HŠrmŠlŠ prenait quant ˆ lui la deuxime place gr‰ce ˆ une belle vitesse au prs, suivi de Julien Darmont qui, malgrŽ quelques problmes techniques, arrivait ˆ conquŽrir la troisime place. Avec de beaux efforts et toujours au contact avec les autres coureurs, on retrouve Jean Marc Lefranc ˆ la quatrime place. CONSIGNESDESÉCURITÉ A l'attention de tous les specta teurs sur l'eau : Sortir en mer voir Žvoluer la flotte de la Bucket est un spectacle ˆ la fois rare et magnifique. NŽanmoins, soyez bien conscients que ces maxi voiliers naviguent ˆ grande vitesse et que leur capacitŽ ˆ manÏuvrer dans l'urgence dans ces rŽgates est extrmement difficile, pour ne pas dire impossible. Il est ainsi demandŽ ˆ tous les bateaux de bien respecter une zone de sŽcuritŽ de minimum 100 mtres de distance des bateaux participants ˆ la course, des bouŽes de marquage des courses, de la ligne de dŽpart / arrivŽe et du bateau de comitŽ. A l'attention des capitaines de navires mouillŽs sur les bouŽes Dans le cadre de la Saint-Barth Bucket qui se dŽroulera du vendredi 27 mars au dimanche 29 mars, il vous est demandŽ pour des raisons de sŽcuritŽ de ne pas manÏuvrer entre 9 et 11 heures et entre 14 et 17 heures. LISTEDESPARTICIPANTSMaltese Falcon (87m35), Barracuda (56m20), Salute (55m90), Adela (55m50), Parsifall III (53m80), MŽteor (51m59), Perseus (49m80), Andromeda La Dea (47m), Antara (47m), Windrose (46m56), Saudade (45m19), Helios (45m19), Timoneer (44m80), Rebecca (42m42), Ranger (41m75), Destination Fox Harbour (40m80), Ganesha (38m95), Moonbird (38m40), P2 (38m15), Freedom (37m79), Axia (37m79), Whisper (35m35), Sojana (35m05), Unferled (34m17), Paraiso (32m92), Shamoun (32m92), Kalikobass II (31m70), Virago (30m48), Varsovie (30m48), LŽopard III (30m48), Saphire (30m48), Windcrest (29m87), Symmetry (29m26), Wild Horses (23m 14 Ždition de la Bucket ce week-endProgramme des festivitŽs. J J E E U U D D I I 2 2 6 6 M M A A R R S S 17h30 ˆ 19h: Captain briefing sur un bateau 19h ˆ 21h: SoirŽe d'ouverture sur le quai GŽnŽral de Gaulle avec bar ouvert (la vente des boissons se fera par systme de ticket). V V E E N N D D R R E E D D I I 2 2 7 7 M M A A R R S S 8h30: Enregistrement des voiliers sur le quai 9h: Briefing pour les capitaines 11h: DŽpart de la premire rŽgate (tour de l'”le, sens inverse des aiguilles d'une montre) Le soir: bar ouvert ˆ tous S S A A M M E E D D I I 2 2 8 8 M M A A R R S S 9h: Briefing pour les capitaines 11h: DŽpart de la 2 rŽgate (triangle olympique) 15h: Mini Bucket avec les Žlves du Saint-Barth Yacht Club sur leur plan d'eau de Public. 19h: ÇBucket BashÈ. SoirŽe sur le quai GŽnŽral de Gaulle avec musique D D I I M M A A N N C C H H E E 2 2 9 9 M M A A R R S S 9h: Briefing pour les capitaines 11h: DŽpart de la 3 rŽgate (tour de l'”le, sens des aiguilles d'une montre) 19h: remise des prix et soirŽe de cl™turesur le quai GŽnŽral de Gaulle. CommuniquŽs N N o o u u v v e e l l l l e e s s m m a a n n c c h h e e s s d d u u c c h h a a m m p p i i o o n n n n a a t t L L a a s s e e r r e e t t O O p p t t i i m m i i s s t t LECLASSEMENTOPTIMIST:1er Ollo Louis 3 pts (1,1,1) 2 Jean-Claude Blanche 9 pts (5,2,2) 3 KŽvin GrŽaux 11 pts (2,4,5) 4 HervŽ Brin 12 pts (6,3,3) 5 Julian Delguidice 16 pts (7,5,4) 6 Ke•cha Hughes 16 pts (4,6,6) 7 Jean Dumont 19 pts (3, DNS, DNS) 8 Loan Gilbert 24 pts (DNS, DNS, DNS)LECLASSEMENTLASER:1er Beno”t Meesmaecker 3 pts (1,1,1,2) 2 Markku HŠrmŠlŠ 6 pts (3,4,2,1) 3 Julien Darmont 8 pts (2,2, DNF, DNS) 4 Jean Marc Lefranc9 pts (4,3,3,3) Les vainqueurs des précédentes éditions 1996 Andromeda, 1997 Valador, 1998 ex-eaquo Never Say Never et Mirabella III, 1999 ex-eaquo Andromeda et Mandalay, 2000 Endeavour, 2001 Sariyah, 2002 Unfurled, 2003 Zingaro, 2004 Mariella, 2005 Freedom Of Flight, 2006 AnnulŽ ˆ cause de manque de vent, 2007 Kaori 2008 Windroses Parcours de la 1re rŽgate, vendredi 27 mars Parcours de la 2me rŽgate, samedi 28 mars Parcours de la 3me rŽgate, dimanche 29 mars

PAGE 9

SPORTSPARROSEMONDGRÉAUXJSB-25 mars 2009 8209 Le week-end dernier s'est dŽroulŽe ˆ la piscine territoriale, la 10 Ždition du triathlon des jeunes qui rŽunissait les clubs du Carib Swim Team et Aquamen de Saint-Martin et le Saint-Barth Natation. Trois Žpreuves Žtaient au programme: une longue distance, une Žpreuve quatre nages et une de vitesse.Les jeunes nageurs de Saint-Barth entra”nŽs par Jean-Marc et Olivier ont remportŽ une moisson de mŽdailles, fabriquŽes en bois par Richard Provost, menuisier de profession. Bonne prestation des quatre filles Eden (Petrochka, Paloma, Luna et Victoria) qui Žvoluent au Saint-Barth Natation depuis trois ans, ainsi que d'EstŽban Joly et d'AndrŽa Cano qui ont remportŽ chacun trois mŽdailles d'or. Merci! Le Saint-Barth Natation remercie les parents pour leur aide, les mamans pour les salades et g‰teaux, ainsi que le restaurant Les Bananiers pour les pizzas et Philippe pour les frites. Une compŽtition de prŽparation en vue des championnats de Guadeloupe Dimanche 22 mars s'est dŽroulŽe sur le spot du Gallion ˆ Saint-Martin une compŽtition de surf rŽservŽe aux catŽgories benjamin, minime, ondine et open qui regroupait les surfeurs des clubs Windy Reef de SaintMartin et le Reefer Surf Club de l'Ajoe. Le but de cette ultime rencontre entre les deux clubs Žtait d'ajuster la sŽlection des ëles du Nord avant les championnats de Guadeloupe de Surf qui se dŽrouleront le week-end du 4 et 5 avril. Le Reefer Surf Club avait fait le dŽplacement avec une dŽlŽgation de 11 surfeurs accompagnŽs de leur entra”neur David Blanchard. Toutes les conditions Žtaient rŽuniespour le succs de l'Žpreuve: vent lŽger, houle bien prŽsente et compŽtiteurs motivŽs, ce qui ˆ rendu l'Žpreuve trs ouverte et engagŽe. Bonne prestation des surfeurs saint-martinois, surtout dans les catŽgories ondines et benjamins. Pour leur premire compŽtition ˆ Saint-Martin et sur un spot pas Žvident ˆ surfer, les compŽtiteurs de l'Ajoe ont eux aussi ŽtŽ ˆ la hauteur. Chez les benjamins, Mathis LŽdŽe se qualifiait ainsi pour les demifinales et se classait 5 au gŽnŽral final. Chez les minimes, podium cent pour cent SaintBarth, avec ˆ la premire place Eliot Ivara, ˆ la seconde, Malik Maxor et sur la troisime marche Maxime Guy. Les surfeurs des ”les du Nord ont rendez-vous les 4 et 5 avril prochains sur le spot d'Anse Bertrand pour les championnats de Guadeloupe et une Žventuelle qualification pour les championnats de France. Merci! Le Reefer Surf Club de l'Ajoe remercie les parents accompagnateurs et Air Commuter pour le dŽplacement. Les 14 et 15 mars se sont dŽroulŽs ˆ ClermontFerrand les championnats deFrance cadets et juniors de taekwondo. Le comitŽ rŽgional de taekwondo de Saint-BarthŽlemy avec ˆ sa tte Eric et Chantal GrŽaux les entra”neurs, s'est dŽplacŽ avec trois combattants: le junior Camille Breigeat(72kg) et deux cadettes Maillis FŽbrissy et Kimberley Lattuca (-51kg). L'occasion pour les trois jeunes de l'Žcole de taekwondo de Saint-Barth de se mesurer aux meilleurs de la spŽcialitŽ de France et des DOM. Cette compŽtition, d'un niveau trs relevŽ, ouvrait la voie aux combattants ˆ une Žventuelle sŽlection en Žquipe de France en vue des championnats d'Europe. La rivalitŽ entre les compŽtiteurs a, pour cette raison,montŽ d'un cran par apport ˆ l'annŽe dernire. RŽsultats des trois compŽtiteurs de Saint-Barth? En junior, Camille Breigeat s'est bien dŽfendu. Il passait le premier tour en Žliminant le pensionnaire de la rŽgion Lanquedoc-Rousillon sur le score de 7-5, mais se faisait sortir en huitime de finale par le reprŽsentant de l'Alsace. En catŽgorie cadette (-51kg)0, Kimberley Lattuca allait devoir affronter pour son premier combatla favorite de la catŽgorie en la personne de la reprŽsentante de la RŽunion. Kimberley gŽrait bien son combat et l'emportait sur le score de 5-6. Le rve de Kimberley s'arrtera en quart de finale, aprs un combat serrŽ face ˆ la combattante de la rŽgion Rh™ne-Alpes. Anoter que Kimberley, suite a une blessure, Žtait restŽe un mois et demi sans entra”nement, ce qui l'a empchŽe de se livrer ˆ fond dans ces championnats. Dans cette mme catŽgorie cadette (-51kg), Maillis FŽbrissy faisait quant ˆ elle une trs belle prestation. Au premier tour, Maillis Žliminaitainsi son adversaire de la rŽgion Centre. Elle lui assŽnait deux coups de pied puissants au plastron qui provoquaient le jet de l'Žponge de l'entra”neur adverse. Par la suite et sur le mme rythme, Maillis ne faisait qu'une bouchŽe de ses adversaires des rŽgions Lanquedoc-Roussillon et ële de France sur un score sans appel de 10-3. MalgrŽ une trs belle technique dŽployŽe, en demi-finale Maillis s'inclinera face ˆ la future championne de France sur le score de 6-12. FŽlicitations ˆ deux anciennes du club de SaintBarthŽlemy -Marine Cantatore et LŽa Grosso qui combattaient durant ces championnats en catŽgorie junior (-55kg). Marine s'inclinaiten finale face ˆ une pensionnaire du Pole France et dŽcrochait le titre de vice-championne de France, tandis que LŽa montait sur la troisime marche du podium! ÇTrs bonne prestation des reprŽsentants de SaintBarth qui ont dŽmontrŽ l'Žtendue de leurs possibilitŽs ainsi que leur potentiel pour l'avenirÈ,. commentait Eric GrŽaux entra”neur du club de taekwondo de Saint-Barth, de retour sur l'”le. Merci! Le ComitŽ RŽgional de Taekwondo de Saint-BarthŽlemy tient ˆ remercier tout particulirement la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy pour son aide aux frais de dŽplacement, ainsi que tous les sponsors qui ont encore une fois accordŽ leur confiance et donnent ainsi la chance aux jeunes de l'”le de montrer leur savoir au plan national.T riathlon de natation Les jeunes en action LESAUTRES MÉDAILLÉSDUSAINT-BARTHNATATIONVictoria et Paloma Eden, Karl Valentini, Tedy Walker, Mailou Bourdino, CŽdrine GrŽaux, Tainara Terrier, Valentin Debotte, ThŽo Questel, Hugo Munoz, Caroline Nicol, Fleur Grandjean, Alban Chovet, David Maxor, LŽo Jordil et Gladys Rossoni. Compétition de surf à Saint-Martin Championnat de France cadet et junior de taekwondo MŽdaille de bronze pour Maillis FŽbrissy chez les cadets RÉSULTATS Huitime de finale pour Camille Breigeat en junior masculin -72kg MŽdaille de bronze pour Maillis FŽbrissy en cadet fŽminin -51kg Cinquime place pour Kimberley Lattuca en cadet fŽminin -51kg

PAGE 10

J OURNÉES I NFORMATIONS ET E CHANGES ANIMÉES PAR F ÉLIX LUREL, DOCTEUR EN SCIENCES DE L  ENVIRONNEMENT «Initiation à la Botanique tropicale et à lécologie insulaire» Venez découvrir le patrimoine naturel de Saint Barth, apprendre à identifier les plantes sauvages autour de chez vous et écouter lhistoire, les légendes, les usages de notre flore antillaise. DURÉE : 4 demi-journées indépendantes PUBLIC : néophytes : associations, citoyens, amoureux de la nature spécialistes : étudiants, jardiniers, techniciens professionnels de lenvironnement, botanistes et écologues confirmés OBJECTIF Acquérir de bonnes bases en écologie floristique pour la détermination des plantes ainsi que pour la préservation et la gestion des milieux. PR OGR AMME Ces journées déchange se dérouleront principalement sur le terrain, à la découverte des plantes dans des milieux naturels, au cours de balades nature à thèmes. Prévoir de bonnes chaussures, carnet, crayon et appareil photo!Sur le terrain: Reconnaissance des espèces dans leur milieu. Dénomination des associations végétales. Valeur bio indicatrice. Dynamique des milieux. Valeur patrimoniale (espèces protégées, espèces menacées, ƒ)En salle : Synthèse des observations. Analyse des relevés. Complément des échanges développés sur le terrain. Questions des participants. P AR TICIP A TION Linscription est obligatoire car le nombre de places est limité Participation pour une demi-journée : 25 euros CONT A CT : Hélène BERNIER Easy time, Prestation de services & Organisation de manifestations 06 90 63 46 09 easytime971@yahoo.fr Mieux connaître pour mieux protéger le patrimoine naturel de St Barth Félix LUREL, Dr Sciences Environnement Spécialiste de lenvironnement, de la biodiversité antillaise. Botanique tropicale, Ecologie insulaire, Naturaliste de lACED Association Conseil Environnement Développement Durable (www.aced.fr) qui sillonne depuis plusieurs années les îles des Antilles et notamment les milieux de Saint Barth. felix.lurel@wanadoo.fr Samedi 4 avril Côte au vent: Matin littoral (Anse de Grand Cul de Sac). RDV à 8h30 sur le site, lagon de Grand Cul de Sac, Après midi : Zone Humide. RDV à 14h30 sur le site, devant létang de Petit Cul de Sac.Dimanche 5 avril, Côte sous le vent :Matin littoral (Anse Flamands). à 8h30 sur le site, Petite Anse, Flamands. Après midi : En salle pour la synthèse RDV salle à définir FORMALITÉSDESENTREPRISES AUPRÈSDELACEMDans l'article ÇNouveau PrŽsident et nouveau bureau ˆ la CEMÈ publiŽ dans le Journal de Saint Barth du 18 fŽvrier dernier, nous avions fait un point sur l'Žvolution de la mise en place de la Chambre Economique Multiprofessionnelle et notamment du Centre de FormalitŽs des Entreprises (C.F.E). Nous vous rappelons que depuis le 1er mars dernier, la C.E.M. a commencŽ ˆ exercer ses fonctions de Centre de formalitŽs des entreprises auprs des ressortissants de Saint-BarthŽlemy et ce, notamment, gr‰ce ˆ la convention de partenariat signŽe avec la Chambre du Commerce et de l'Industrie de Basse-Terre et, par son intermŽdiaire, avec la Chambre des MŽtiers de SaintClaude et la Chambre de l'Agriculture de la Guadeloupe qui nous permet de recevoir, dans l'attente de la rŽforme de l'article R.123-3 du Code du Commerce, les formalitŽs de C.F.E. L'accueil de la Chambre Economique Multiprofessionnelle s'effectue tous les jours de 8h30 ˆ 14 heures sans rendezvous et de 14 ˆ 15 heures sur rendez-vous uniquement, dans ses locaux situŽs au-dessus de la TrŽsorerie de la CollectivitŽ.PRÉSENTATIONPUBLIQUE DUPROGRAMME«INTERREGIV CARAÏBES»ÇINTERREG IV CARAIBESÈ est un programme de coopŽration approuvŽ par la Commission europŽenne au profit des rŽgions Guadeloupe, Guyane, Martinique et des collectivitŽs de Saint-Martin et Saint-BarthŽlemy. Il permet de subventionner, jusqu'ˆ un taux de 75%, des projets de coopŽration entre ces rŽgions et les COM ou entre l'une d'elles et d'autres pays non franais de la Cara•be. Ces projets peuvent tre prŽsentŽs par des associations, des ONG, des collectivitŽs territoriales, des mŽdias, des organismes de formation ou de recherche, des entreprises publiques ou privŽes. Une rŽunion publique de prŽsentation de ce programme aura lieu le jeudi 26 mars 2009 ˆ l'H™tel de la CollectivitŽ ˆ 9 heures. Elle s'adresse ˆ tous les publics et en particulier aux reprŽsentants d'organismes susceptibles de dŽvelopper des projets de coopŽration entre Saint-BarthŽlemy et d'autres territoires de la Cara•be.APRÈS-MIDI POURLESPERSONNESÂGÉESA l'initiative d'HŽlne Bernier, le Service des Actions de SolidaritŽ vous invite ˆ participer ˆ une aprs-midi de projection sur l'”le de Saint-BarthŽlemy qui se dŽroulera le vendredi 3 avril. Sous forme de diaporama, cette projection retracera la vie de l'”le depuis les annŽes 1930 jusqu'ˆ nos jours. Vous pourrez ainsi (re)dŽcouvrir de magnifiques photographies sur les thmes de la pche, la flore et la faune, les poissons et les casesÉ et c'est ainsi toute la vie quotidienne de Saint-BarthŽlemy qui sera retracŽe. Aprs la projection, un temps d'Žchange sera amŽnagŽ autour d'un gožter afin de partager vos souvenirs. Nous vous attendons le vendredi 3 avril ˆ la salle de la Capitainerie ˆ partir de 14 heures.ASSEMBLÉEGÉNÉRALE DELASCCOL' ASCCO informe tous ses adhŽrents que son AssemblŽe aŽnŽrale aura lieu le vendredi 27 mars 2009 ˆ 18 heures, au secrŽtariat de l'Association. Si le quorum n'est pas atteint, une AssemblŽe gŽnŽrale extraordinaire aura lieu dans la foulŽe. Tous les adhŽrents de l'association, ˆ jour de leurs adhŽsions et cotisations, sont invitŽs ˆ y prendre part, ou ˆ laisser un pouvoir au secrŽtariat, ˆ l'adhŽrent de son choix. Ayant droit de vote : tout adhŽrent ayant plus de 6 mois au sein de l'association, adhŽrent ˆ jour de ses adhŽsions et cotisations. Ordre du jour de l'assemblŽe : Žmargement listes de prŽsence, remise des pouvoirs, synthse du bilan de la saison ŽcoulŽe, Žlection des membres du nouveau conseil d'administration, questions diverses.Intervenant du reportage de Sept ˆ Huit diffusŽ le 15 mars dernier sur TF1, l'architecte Franois PŽcard nous a fait parvenir ce courrier qu'il nous a demandŽ de publier.ÇAfin que ceux qui, comme Mr Henri Louis et moi-mme ont ŽtŽ dŽus, voire mme choquŽs par le sujet sur St Barth diffusŽ au cours de l'Žmission Ç7 ˆ 8È du 15 mars dernier, je tiens ˆ apporter les prŽcisions suivantes : Si j'ai acceptŽ d'tre interviewŽ ˆ l'occasion de ce reportage, c'est aprs avoir obtenu prŽalablement des journalistes l'assurance que l'Žmission reflterait bien le vrai visage de St.Barth et non pas le poncif habituel de Çl'”le des milliardairesÈ. Acet effet, je n'ai eu de cesse, au cours des deux aprs-midi pendant lesquels j'ai ŽtŽ interviewŽ (environ 4 heures au total !), d'expliquer et de montrer le vrai visage de l'”le, celui des Saint Barth qui ont su protŽger leur ”le et prŽserver leur patrimoine, celui des gens qui travaillent dur pour s'en sortir, celui qui reflte la vie que nous menons au quotidien et qui, malgrŽ les atouts que nous connaissons, n'est pas aussi idyllique que certains le disent. MalgrŽ cela, ˆ l'occasion du montage, les journalistes ont supprimŽ l'essentiel de mon interview. Sans doute Žtait-ce non conforme ˆ ce qu'ils Žtaient venus chercher : cette cŽlbre image caricaturale et totalement dŽtournŽe de la rŽalitŽ qui nous colle ˆ la peau : la soi-disant ÇIle des milliardairesÈ, laissant par lˆ mme sous-entendre qu'ˆ Saint Barth nous sommes tous des milliardaires et passons notre temps ˆ manger du caviar et ˆ boire du champagne ˆ 300 euros la bouteille !!! Aprs avoir vu l'Žmission, j'estime avoir ŽtŽ trompŽ par les journalistes en mal de sensationnel en pŽriode de crise. Certains me trouveront trop na•f. Peut treÉ En vŽritŽ, j'ai bien sžr envisagŽ cette possibilitŽ. J'estime cependant que c'Žtait le risque ˆ courir. En conclusion, si j'ai acceptŽ, aprs rŽflexion, de participer ˆ ce tournage, c'est parce que je pense plus utile de passer du temps ˆ expliquer la rŽalitŽ et d'enregistrer des tŽmoignages conformes ˆ la vŽritŽ (pouvant tre diffusŽs un jour ou l'autre), plut™t que de laisser la place ˆ de nouveaux arrivants mal informŽs, au risque de continuer ˆ promouvoir une image fausse et nŽfaste de Saint Barth. C'est tout ce que nous pouvons faire, n'ayant aucun moyen d'empcher les journalistes de dire ce qu'ils veulentÈ. L'opŽration "Earth hour" qui consiste ˆ Žteindre les lumires pendant une heure afin de promouvoir la lutte contre le changement climatique, est programmŽe cette annŽe samedi 28 mars de 20h30 ˆ 21h30 heure locale dans chaque pays. En 2008, quelque 50 millions de personnes dans plus de 370 villes de 35 pays diffŽrents avaient participŽ ˆ cette opŽration, selon les estimations du WWF-France. Pour 2009, annŽe dŽcisive pour le climat, l'objectif est de mobiliser prs d'un milliard de personnes Le Club Nature de l'association Perds pas l'Nord! vous invite ˆ rejoindre en masse cette initiative et ainsi montrer votre volontŽ commune de rŽduire les gaz ˆ effet de serre responsables de dŽrŽglements climatiques. Le mot d'ordre de l'association : ÇQuoi que tu fasses le 28 mars de 20h30 ˆ 21h30, fais le dans le noir ! È. Plus d'informations sur ce projet remarquable, sur le site http://www.earthhour.frNouvelle collecte en faveur d'Ha•tiLe conteneur de 20 pieds envoyŽ ˆ l'automne ˆ S?ur Jeanne Maurice est enfin en sa possession. Cette religieuse de la CongrŽgation des soeurs de Saint-Paul de Chartres, ancienne religieuse ˆ Saint-Barth aujourd'hui en mission en Ha•ti, vient d'adresser un mail de remerciement au Lions Club de Saint BarthŽlemy qui en est l'expŽditeur (lire ci-contre). Aujourd'hui, le club service compte renouveler l'opŽration et organise une nouvelle collecte en faveur d'Ha•ti. Celle-ci se dŽroulera sur deux demi-journŽes : le mercredi 1er avril de 14 ˆ 17h et le samedi 4 avril de 8 ˆ 12 heures. Le club souhaite collecter des vtements, des ustensiles de cuisine, du petit outillage, du matŽriel de construction (clou, bois...) et des denrŽes alimentaires non pŽrissables (produits secs type p‰tes, riz, bo”tes de conserves...). Les personnes qui souhaitent par ailleurs participer financirement ˆ l'opŽration peuvent le faire en Žtablissant un chque ˆ l'ordre du Lions Club. Samedi dernier s'estdŽroulŽe au Central Park de Gustavia la premire session d'Žvaluation des jeunes joueurs. RŽsultats : Cavalier d'Or : Jack Goodwin (3¡ du championnat de New York des 10 ans) Pion d'Or : TimothŽ Bardon Pion d'Argent : CassiopŽe Nouvel, Didier Blanchard, Alex Benoit Les coinq joueurs ont ensuite affrontŽ l'entra”neur en simultanŽe sans pouvoir le battre. Pour la premire fois dans l'histoire de Saint-Barth Echecs, un joueur dŽpasse la barre symbolique des 2000 Elo en parties rapides (classement international des joueurs d'Echecs): Jef Follner avec 2020 Elo gr‰ce ˆ sa victoire au championnat de Saint-Barth en 2008. ACTUALITÉSJSB-25 mars 2009 82010 Repor tage Sept ˆ Huit, cour rier d'Henri Louis Les précisions de François Pécard LALETTREDES–URJEANNEMAURICEÇEnfin! Nous sommes en possession du containeur de 20 pieds arrivŽ en octobre en Ha•ti et sorti de la douane ce 20 fŽvrier. Que de patience! M. Eliacin a certainement fait pour le mieux, mais l'administration est tellement tatillonne... Je ne sais pas ce qui s'est passŽ. Maintenant, nous attendons l'inspecteur avant d'ouvrir. Le conteneur de 40 pieds (Ndlr : fruit d'un prŽcŽdent envoi) est quant ˆ lui bien en place. Nous avons dž faire des bases pour le dŽposer. Tout s'est bien passŽ et nous restons ŽmerveillŽes de tout ce que nous trouvons. Nous rendons gr‰ce ˆ Dieu et le prions pour qu"Il vous bŽnisse tous et vous aide ainsi que tous les amis de Saint Barth. Je ne vous oublie pas et vous assure avec mes prires, de ma vielle et fidle affectionÈ. Soeur JeanneUne heure dans le noir pour la planète EchecsU U n n j j o o u u e e u u r r à à 2 2 0 0 2 2 0 0 E E L L O O ! ! État CivilDŽcs : Le 06/03/2009 : BENABEN Patrick Le 18/03/2009 : LƒDƒE Jean-Marie CommuniquŽs

PAGE 11

Centre commercial la Savane Saint-Jean TŽl : 05 90 27 68 16 OUVERT Lundi au Jeudi de 8h ˆ 13h et 15h ˆ 20h Vendredi et Samedi de 8h ˆ 20h Dimanche de 9h ˆ 13h et 16h ˆ 19h 8,80  1,95  Shampooing 250 ml Liss intense Boucles sublimes Color Vive Re-NutritionAprs-Shampooing200 ml Color Vive Re-Nutrition Liss-Intense Anti casseMasque 200 ml Nutri Gloss Color ViveMasque 250 ml Liss intenseSpray 150 ml Solar Deo Bille 50 ml (Papaye, Grenade, Tiare, Hibiscus, Coco, Vanille )Deo 200 ml (Hibiscus, Papaye, OrchidŽe)Gel douche 250 ml (Vanille, MinŽraux, Grenade, Coco, Cdre, Figue, Ginseng, Papaye, OrchidŽe, Jasmin) RAYONSURGELƒS JUSQU'AU 29 MARS 2009 RAYONFRUITS MIXA INTENSIF PEAUX SéCHES LAIT CORPS AMBRE SOLAIRE GARNIER ELSéVE L'ORƒAL USHUAIA Prt ˆ cuisiner Viande hachŽe surgelŽeCharal 400g au lieu de 5,95  Haricots vertsExtra fins Cora 1kg au lieu de 3,70  Filets de poulet CongelŽs 500g au lieu de 7,50  Fraises d'Espagne250g Anti desschement • 400ml Promotion ˆ 6,70   • 250 ml Promotion ˆ 4,60   Hydratant Raffermissant 250ml Promotion ˆ 5,30   RŽparateur 400ml Promotion ˆ 6,70   Spray protecteur IP 20 IP30 200 ml Huile bronzante Indice2 200 ml Huile bronzante Intense 200 ml Crme IP30 75 ml IP50+ 75ml Lait protecteur IP10 200 ml6 Mega almond Winny 510g au lieu de 3,70   18,95 Filet Mignon de porc US au lieu de 21,50   le kg RAYONBOUCHERIEJUSQU'AU 30 MARS 2009 6,70  11,90  6,70  6,70 6,40 8,50 11,90  8,99 8,50  Aprs soleil • Baume 300 ml 6,90 6,50  • Lait • Lait 250 ml200ml 9,90  Lait IP20 200 ml 11,99  Lait haute protection Indice 30200 ml 12,50  Lait Žcran 200 ml • Enfants • IP 50+3,50  4,50  2,60 3,90 3,50 7,50 9,60  6,70  Crozes Hermitage75cl 2006DƒGUSTATION• Vendredi 27 mars de 17 ˆ 19h • Samedi 28 mars de 17 ˆ 20h • Dimanche 29 mars de 11 ˆ 13h et de 18 ˆ 19h L'abus d'alcool est dangereux pour la santŽ. A consommer avec modŽration.P P R R O O M M O O T T I I O O N N S SA A V V E E C C L L E E S S J J U U S S Q Q U U   A A U U 2 2 9 9 M M A A R R S S 2 2 0 0 0 0 9 9le kg 2,50  2,50  4,50 4,70 4,60 5,30  Les Chocolats de PåQUESsont ARRIVƒS

PAGE 12

On oublie vite, souvent trop vite, que chaque rencontre est unique! L'ocŽan atlantique Žtait calme, peut-tre fatiguŽ de la houle de la veille. Il se reposait laissant reprendre ˆ son eau ce bleu profond. Patrice regardait l'ocŽan nonchalamment, assis ˆ l'arrire de son petit bateau. Il regarda Žgalement le ciel, lui aussi tout bleu, mais d'un ton diffŽrent. Cette couleur lui plaisait, il se sentait bien entourŽ d'elle. Il se sentait apaisŽ, comme par magie. Il savait qu'il fallait qu'il profite de cet Žtat, car on peut se rŽfugier dans le rve et la pensŽe, mais la rŽalitŽ ressurgit toujours, au moment o l'on s'y attend le moins. Doucement il se leva et ouvrit un petit coffre en bois, dans lequel Žtait entreposŽ un cahier avec une jolie reliure. Il avait le charme discret d'un vieux journal intime, rempli de secrets. On voyait qu'il avait dŽjˆ subi l'empreinte du temps, ce qui trahissait que ce petit coffre, devait tre son abri depuis un long moment, voire mme, peut-tre serait-il un jour son tombeau. Il semblait appartenir ˆ ce lieu et on l'aurait imaginŽ noirci par la plume, rŽvŽlant ainsi les pensŽes les plus inavouŽes de son auteur. Patrice le prit d'un geste sžr et familier, en effet ce journal Žtait le sien. Le cahier s'ouvrit naturellement au milieu, exposant ˆ la lumire du jour, une fougre sŽchŽe d'un vert encore tendre, qui Žtait coincŽe entre les pages blanches vierges de toute Žcriture. Son journal intime comportait bien un secret, mais que lui seul savait dŽchiffrer. Il avait cent fois, mille fois voulu Žcrire son histoire d'amour, ses doutes, ses regrets, mais les mots lui avaient manquŽ. Il avait peur que cette histoire Žchappe ˆ sa mŽmoire et il avait voulu la sceller, la rendre ineffaable. Les confidences, sous forme de petit journal intime, reprŽsentaient pour lui, une de ces rveries romantiques typiquement fŽminines. Un penchant qui le faisait sourire, de ce petit mouvement de lvres plein de sous entendus et de moqueries contenus, qu'il accordait volontiers ˆ une jeune fille ou une jeune femme, qui commettait l'imprudence de lui avouer ses Žcrits intimes. Et contre toute attente, il sentit le besoin lui aussi de se confier et il voulut Žcrire son journal. Bien sžr, il Žloignait le plus possible de sa pensŽe ses anciennes convictions. Il ne savait comment cette idŽe lui Žtait venue. Il semblait avoir ŽtŽ poussŽ par une partie de son subconscient, qui avait surgi si brutalement et si soudainement, qu'elle l'avait amenŽ ˆ cet acte dont jamais il ne se serait senti capable: l'achat d'un cahier pour y confesser son amour. Un jour dans un petit port de pche, il pŽnŽtra dans cette Žtrange boutique dont on ne savait pas quelle Žtait sa spŽcialitŽ, tant les objets ˆ vendre Žtaient hŽtŽroclites et sans aucun rapport entre eux. Il aperut ce cahier sur une Žtagre et l'acheta, d'instinct, sans rŽflŽchir. Il allait mettre des mots sur une partie de sa vie. Quelle idŽe folle! Lui qui lisait en voyage mais qui n'avait jamais lu de classiques de littŽrature. Au plus grand de sa littŽrature personnelle, il avait Žcrit des cartes postales, et encore, avec des missives si brves et incongrues qu'elles faisaient de lui un novice en la matire. Mais il y croyait. Il avait franchi le cap des moqueries intŽrieures qu'il pouvait entretenir sur ce genre de projet. Il assumait puisqu'il Žtait le seul ˆ savoir. Et un journal intime n'est-il pas comme une lettre Žcrite qui ne va jamais tre envoyŽe, ni mme lue, sans destinataire. Ce cahier, il allait tre le gardien et le premier tŽmoin des sentiments de Patrice. De cette faon, il pourrait conserver cette image de lui auquel il Žtait tant attachŽ: un tre fort, indŽpendant, un vŽritable aventurier sans attache, qui conna”t l'amour, mais sans se faire happer par lui. Or sa carapace s'Žtait bel et bien fissurŽe de l'intŽrieurÉ Patrice Žtait un voyageur, comme celui que dŽcrit Baudelaire dans ses pomes: Mais les vrais voyageurs sont ceux lˆ seuls qui partent pour partir; cÏurs lŽgers, semblables aux ballons. De leur fatalitŽ jamais ils ne s'Žcartent. Et, sans savoir pourquoi, disent toujours:Allons! Il Žtait de ceux qui disent ÇallonsÈ, au mŽpris du danger, dŽfiant l'inconnu d'un regard, se sentant vivre dans ces divagations aventureuses en terres Žtrangres, loin de tous repres. En voyageant, il s'absentait de la sociŽtŽ. Ainsi, en se mŽlangeant ˆ toutes ces personnes diffŽrentes, attachŽes ˆ des cultures radicalement opposŽes, il se sentait non pas hors du monde mais hors de vue. Lui qui n'aimait pas la solitude dans son pays natal, il la recherchait ˆ l'Žtranger. Quel dŽfi de partir seul, sans personne, ouvert ˆ tous horizons, sans programme ni rythme ˆ respecter. Une vie de ÇbohmeÈ en quelque sorte. Cette notion de vie de bohme apparueen France vers le milieu du XIXme sicle et qui dŽsignait une vie en marge de la sociŽtŽ, fondŽe sur le refus d'assumer une vie sociale. Ce mode de vie qui sŽduisit tant les milieux artistiques et littŽraires de l'Žpoque, a conservŽ encore aujourd'hui, tout son attrait. Et Patrice, il Žtait ce bohŽmien du XXme sicle qui se nourrit de voyages. Il avait deux personnes en lui, qui ne prenaient vies que dans des lieux donnŽs. D'un c™tŽ, le voyageur solitaire et de l'autre c™tŽ lÔami de toujours, d'une fidŽlitŽ absolue. Deux atmosphres s'opposaient. D'un c™tŽ l'inconnu absolu que l'on vit en voyage et de l'autre, le cocon rŽconfortant et rassurant de ses amis d'avant et aprs voyage. Ceux lˆ mme qui restent dans un monde rŽel et stable, toujours prts ˆ recueillir le voyageur ŽgarŽ en qute de repres. Patrice avait toutes ces facettes rŽunies en une mme personne. Il se rŽvŽlait un tre diffŽrent, instinctif, difficile ˆ comprendre et ˆ retenir. Et puis il avait rencontrŽ Flora, qu'il avait aimŽe plus que les autres, plus profondŽment. Il voulait construire quelque chose avec elle, mais il ne savait pas o il allait. Un sentiment nouveau l'Žtreignait. Il avait peur et pour se protŽger de lui-mme il se montrait parfois dur en parole avec elle. Il revendiquait sa libertŽ de voyageur, lui laissant entendre qu'il l'aimait, mais qu'elle ne lui manquerait pas, dans le tourbillon de la vie dans lequel il basculait, ds qu'il avait quittŽ son pays. Le voyage le remplissait d'un tel bonheur qu'il comblerait sa place, sans l'effacer. Ils cohabiteraient dans son cÏur. Il aurait aimŽ possŽder le don d'ubiquitŽ. HŽlas, dans ce monde rŽel, ce n'Žtait qu'un songe. Elle existait, et pour lui son amour resterait inchangŽ malgrŽ son absence. Mais happŽ par cette atmosphre de dŽcouverte de toutes ces terres inconnues, remplies d'hommes et de femmes dont il ignorait tout, notre voyageur en qute de nouveautŽ gožtait chaque jour au plaisir, que chaque journŽe Žtait imprŽvisible. Six mois pouvaient passer, il avait l'impression qu'un jour s'Žtait ŽcoulŽ. La perception des jours s'Žvaporait comme par magie. Une Žchelle temps qui se vivait d'une manire irrationnelle, du moins ˆ l'Žgard de ce qu'une femme amoureuse peut comprendre et accepter. Il sera loin de moi, pensa-t-elle et je ne pourrai plus sentir sa prŽsence rassurante, ni me blottir dans ses bras. Et ces moments uniques, irremplaables, ne suffisaient pas ˆ le retenir, et cela l'effrayait. Ils Žtaient dans deux rŽalitŽs amoureuses bien distinctes. Elle le voulait avec elle, physiquement et psychologiquement, d'une manire rassurante. Elle ne voulait pas ressentir cette angoisse de le voir passer le portillon, le baluchon sur l'Žpaule, le billet d'avion nŽgligemment enfoncŽ dans la poche arrire de son jean, fin prt ˆ de nouvelles aventures, sans elle. Lui, il voulait tout: l'amour indŽfectible et passionnŽ d'une femme mais sans que cela ne le retienne. Sa vie avait changŽ, son regard sur l'autre Žtait diffŽrent mais il ne s'en apercevait pas. Pouvait-il continuer son existence comme il l'avait toujours menŽe, sans elle, et avec le mme bonheur? Il voulait s'en persuader! Il pensait que lui dire, mme si ces paroles Žtaient trs dures ˆ Žcouter, elles s'inscriraient comme une rŽalitŽ incontestable. Aentendre les mots sortir de sa propre bouche, il pensait s'en convaincre d'avantage. Mais cela correspondait-il ˆ la rŽalitŽ de son cÏur? Les mois ont passŽ, il s'attachait sans se l'avouer. Aforce de vouloir se montrer hors d'atteinte, elle Žtait partie. Et ce doute qui s'Žtait insinuŽ dans son esprit,qu'ˆ tout moment il pouvait fuir leur vie, comme poussŽ par un instinct irrŽsistible de voyage, ce doute lˆ, la terrifiait. Cette incertitude, cette faon d'tre aimŽe, o chaque lendemain pouvait sonner le dŽpart, avait ŽveillŽ son instinct de survie affective. Il fallait fuir pendant qu'il en Žtait encore temps. Elle aspirait ˆ vivre un amour, certes non routinier, mais o l'on sent que l'on existe dans la vie de l'autre. Un espace dans le cÏur de l'autre qui ne se rŽtracte pas, pour se caser dans un coin, selon le lieu gŽographique o se trouve son ‰me sÏur. Elle l'aimait, et partir avait ŽtŽ une vŽritable souffrance, mais elle avait rŽussi ˆ le quitter pour se reconstruire ailleurs. Un jour elle lui avait annoncŽ qu'elle partait, sans fournir de longues explications, s'attendant secrtement ˆ ce qu'il s'insurge contre cette sŽparation. Il aurait pu faire dispara”tre ses doutes, par son acharnement ˆ la retenir. Mais il voulait se donner cette attitude forte, garante de l'intŽgritŽ de son orgueil. Il l'Žcouta donc, sto•que et silencieux et il ne chercha pas ˆ la retenir. Il Žtait triste mais ce n'Žtait pas bien grave, pensait-il alors, il allait reprendre ses voyages. Quelque part, il se sentait de nouveau libre. Et il l'Žtait, du moins Žtait-ce sa conviction du moment. Les jours passrent et sa libertŽ retrouvŽe ne l'exaltait pas, au contraire, il se sentait seul. Il commenait ˆ gožter ˆ cette solitude subie que l'on Žprouve lorsqu'il manque la personne aimŽe. La solitude, il la connaissait bien sžr, mais il ne vivait que cette solitude choisie, agrŽable et certes enivrante. La subir, c'Žtait gožter ˆ la tristesse. Ce sentiment unique que l'on ressent au fond de soi, que l'absence de l'autre n'est pas momentanŽe mais inscrite dans le temps. Il commenait ˆ en dŽcouvrir la saveur amre. Les voyages Žtaient enivrants mais se sentir proche d'une femme, l'avait ŽtŽ tout autant mais d'une autre manire. Il s'Žtait senti heureux, tout simplement. Mais il n'avait pas voulu le voir, pas voulu croire qu'il Žtait lui aussi permŽable ˆ l'amour. Elle lui manquait et il rŽalisait que ses voyages, ils auraient pu les faire ensemble. Il aurait pu au moins essayer. Il commenait ˆ comprendre qu'il regrettait. Il n'avait pas voulu se montrer sensible et il s'Žtait bržlŽ. Flora, il l'avait perdue ˆ ne pas se livrer. Il regarda la mer et les larmes lui montrent aux yeux pour la premire fois. Il rŽalisait É La vie n'est pas seulement un voyage. Sa nouvelle vie, il l'avait aimŽe, doucement et sžrement. Mais il n'avait pas su comprendre ni interprŽter les signes d'une nouvelle Žpoque qui se profilait. Et les doutes de Flora, il les avait bien sžr entraperus, mais sousestimŽs, bien trop occupŽ ˆ se montrer sans failles. Alors ce journal, il allait incarner la reviviscence de ses pensŽes inavouŽes. HŽlas les mots lui manquaient cruellement, au point qu'il n'en Žcrivit pas un seul. Alors il se dit qu'il fallait qu'il gardeprŽcieusement un objet particulier qui lui rappellerait son histoire. Il repensa ˆ Flora et au plaisir qu'elle prenait ˆ regarder ces fougres arborescentes, si grandes et d'un vert si tendre. Il en cueillit une et mit la partie la plus effilŽe de la feuille ˆ sŽcher dans son journal. Toutes ces petites branches nervurŽes et fragiles lui rappelleraient toutes les occasions qu'il avait eues de se dŽvoiler. Son visage, ˆ Flora, il en perdrait les contours avec le temps, mais cette fougre, il pourrait toujours la regarder, elle serait sa mŽmoire. A chaque fois qu'il poserait ses yeux sur elle, il repenserait ˆ Flora, ˆ sa prŽsence si rayonnante et ˆ cette leon de vie qu'il avait reue. Il lui suffirait de regarder les multitudes de petites nervures de cette fougre s'entremlant, pour laisser s'infiltrer en lui les sentiments ˆ venir. Et peut-tre pour la vingtime fois il ouvrit son journal, mais ce jour lˆ Žtait particulier. Il repartait ˆ l'aventure, et pour la premire fois, sa fougre Žtait du voyage. Saint B'Art Concours de Nouvelles 2008/2009La Fougre par Olympe www.journaldesaintbarth.com

PAGE 13

FOR RENT A LOUER FOR SALE A VENDRE Immeuble LafayetteTŽl. : 05 90 87 30 80 Gustavia Saint BarthŽlemy Fax : 05 90 87 30 89 www.avalon-sbh.cominfo@avalon-sbh.com Terrain de m vue mer avec Certificat durbanisme Pour tout renseignement nous contacter Villa chambres salles de bains salon cuisine terrasses Jacuzzi vue mer sur un terrain de M P P r r i i x x : : E E u u r r o o s s Villa à rénover de trois chambres avec piscine bénéficiant d'une vue époustouflante sur les lagons Surface: m P P r r i i x x : : E E u u r r o o s s A Louer Villa chambres salles de bains salon cuisine terrasses Libre le // Loyer :     / / m m o o i i s s Hors charges délectricité LES GALERIES DU COMMERCE SAINT JEANT : (590) 51 07 50 F. (590) 51 07 30 • www.lagence.com A LOUER Saint Jean, Grand T3 2 chambres, 2 salles de bains, salon, cuisine, 2 terrasses vue mer 2300 /mois Hors charges d'eau et d'ŽlectricitŽ. Libre le 1/04/09 A VENDRE Bail Commercial Gustavia, Local rue Oscar II Loyer : 1600 euros /mois 94.500 Public B B e e l l a a p p p p a a r r t t e e m m e e n n t t d d e e t t y y p p e e T T 2 2 ComposŽ de 1 chambre, 1 salle de bains, WC indŽpendant, salon, cuisine, belle terrasse couverte Vue mer, piscine en co-propriŽtŽ 525.000 Marigot Appartement Type 2 Proche plage, rez de chaussŽe, vendu non meublŽ, trs bon Žtat 482.000 Petit Cul de Sac 2 terrains, vue mer imprenable Pour tout renseignement, nous contacter Saint B'Art Concours de Nouvelles 2008/2009Une conversation ininterrompue par Al Zeimer V V o o u u s s s s o o u u h h a a i i t t e e z z d d e e v v e e n n i i r r p p a a r r t t e e n n a a i i r r e e d d u u J J o o u u r r n n a a l l d d e e S S a a i i n n t t B B a a r r t t h h e e t t o o f f f f r r i i r r l l e e J J o o u u r r n n a a l l à à v v o o s s c c l l i i e e n n t t s s ? ? C C oo n n t t a a c c t t e e z z n n o o u u s s a a u u 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 G UST A VIA : AMC, Office du tourisme, La Poste, Itec, Ici & Là Hôtel de la collectivité, A Vos Marques, Tendances, Segeco , BFC, la sous-préfecture, Sibarth, Saint-Barth Properties, L ORIENT : Minimart, le Marché de lOasis G RAND C UL DE S A C : Guanahani A NSE DES C A YES : Supérette de la Place S AINT J EAN : Supermarché Match, BFC, Epicerie de laéroport, La Station Service, Primantilles, Hideaway, Hôtel Village St Jean, Tropical hôtel, Vaval, lAéroport Carl Gustav IIIListe des points de distribution du Journal de Saint-Barth On oublie vite, souvent trop vite. Je voulais dire ; ÇElle disparue, la conversation s'est interrompueÈ et j'ai fait un lapsus. J'ai dit ; Çconversation ininterrompueÈ. J'ai pensŽ que ce serait un beau titre pour cette nouvelle. Dans un tiroir de mon bureau ˆ rouleau, dorment des photos d'elle. Je nel'ai pas encore ouvert. Peut-tre ne l'ouvrirais-je jamais. Trop douloureux ! Pourtant, j'ai retrouvŽ un clichŽ pris au Costa Rica. Je l'avais laissŽ comme signet dans un livre. Elle s'y tient droite devant une balustrade, la tte lŽgrement penchŽe sur le c™tŽ gauche. Ombre chinoise. Silhouette mince Attitude sage dans le contre-jour. Une fort tropicale s'estompe dans une brume de chaleur. Que regarde-t-elle ? Que peut-elle y voir? Cette photo d'elle est la seule que j'accepte de contempler parce qu'elle m'y tourne le dos. Je peux me l'imaginer telle qu'elle me reste en mŽmoire. Elle en redevient vivante. Raconter, affronter le poids du souvenir ! C'est la premire pensŽe qui m'est venue ˆ l'esprit. Je me suis assis face ˆ mon ordinateur et j'ai ouvert le document Ç Elle & Moi È. J'y ai retrouvŽ quelques textes o nous Žvoquions nos enfances rŽciproques. Je me suis mis ˆ les travailler pour qu'ils collent mieux ˆ la rŽalitŽ des souvenirs. C'est une compilation de petits moments restŽs en mŽmoire. MalgrŽ un parfum de vrai, il manquait ˆ l'ensemble le temps particulier de l'enfance. Au dŽbut, ce n'Žtait pas trop difficile ˆ faire, nous nous connaissions depuis toujours. J'ignore s'il fallait que j'entreprenne ce travail de mŽmoire. Vais-je retrouver son visage qui dŽjˆ s'estompe. Je vais continuer ˆ Žcrire, corriger, ajouter des Žclats de souvenirs, sans quoi le temps sans elle me redeviendra insupportable. Et si c'Žtait la porte qu'ouvre le verrou ? MOI: Mon plus ancien souvenir est un tout petit dŽtail que je garde imprimŽ en moi. J'avais peut-tre deux ans. Je me vois assis sur un parquet cirŽ dans une grande pice ensoleillŽe. On m'y avait laissŽ seul un moment. Dans les rayons du soleil qui m'inondaient, des milliers de microscopiques Žtoiles dansaient devant mes yeux. C'Žtait d'un effet hypnotique fascinant. La beautŽ se cache-telle dans la poussire ? Quelle dŽcouverte ! ELLE: Papa est rentrŽ. Ses yeux sauvages m'effrayent. Maman est trs belle, trs coquette. J'aime l'observer virevolter devant son miroir, s'y sourire. Lorsqu'elle peint avec application ses ongles, elle les agite longuement pour les faire sŽcher. L'odeur du produit m'enivre. Ds qu'elle s'est mis du rouge ˆ lvre, je ne peux plus l'embrasser. Je sais qu'elle va sortir. MOI : Je revois parfaitement le voyage en train vers la Suisse. Il n'y a que moi et Maman dans le compartiment. Je suis mis au chaud sous un plaid Žcossais. J'apprends ˆ faire des tresses avec les franges de laine. J'ai compris pourquoi, quand le train roule, les fils Žlectriques montent et descendent d'un poteau ˆ l'autre. Le voyage est interminable. On s'arrte souvent. Parfois on recule. J'aime le tacatac, tacatac sur les rails. Dans les gares, il y a des hommes sales et courbŽs qui donnent des coups de marteau prs des roues. Je suis tombŽ amoureux d'une locomotive ˆ vapeur qui chauffe sur une autre voie. Qu'elle est belle ! ELLE : J'aimais beaucoup ma Nanny, mais elle sentait trs fort. Maman sentait tellement bon. Nanny me mettait une veste en lapin trs doux qui se fermait par deux pompons. Elle portait un tablier blanc. J'ai su qu'aprs moi, elle travailla dans un magasin de miel. J'aurais voulu la retrouver. Elle nedevait pas s'appeler rŽellement Nanny. Nanny, c'est un nom inventŽ pour lesgouvernantes... É J'en suis restŽ lˆ. J'ai compris que je ne pourrais pas le faire, pas tout de suite. Les choses ne peuvent tre aussi simples. Son regard, son sourire. Les petits cheveux fous de sa nuque dansant dans la lumire p‰le m'avaient fait chavirer d'amour. Voilˆ ce qui me rested'elle, une image d'enfant sage. Elle m'a quittŽ il y a plus d'un an dŽjˆ, et son visage dispara”t dans le brouillard. Je ne verrai pas les photos du tiroir. Elles me tueraient. La mŽmoire est une dr™le de chose. Enfant, je m'Žtais promis que quant je serais grand je me souviendrais de tout. Je me souviens surtout de la promesse. On oublie vite, beaucoup trop vite !

PAGE 14

820-Av Boston Whaler 8mCabine avant 1x225ch 4 temps (2000 heures) avec mouillage sur Gustavia Prix : 18.000 euros. à débattre. Tél. : 06 90 35 86 34 820-A vendre cause départ bateaux à cabine Wellcraft Coastal Moteur 200 Mercury Verado 4 temps année 2008 Immatriculé CEE tout équipé VHF ext + Remorque neuve. Couchage, toilette, lavabo, douchette eau douce, Matériel de sécurité Prix US$ 50.000 Tél. : 06 90 56 25 60 820Le bateau idéal? Cest celui dont je ne moccupe pas ! Je ne fais pas le plein, je ne fais pas les niveaux, je ne moccupe pas de lassurance, jai une place à quai, je prends les clefs, je démarre et je vais à StMartin, à Pinel, à Colombier, en famille ou entre amisƒ.. Cela nexiste pas! Et bien si, en rachetant les parts de mon bateau, soit 50%, tu deviens propriétaire dun 4X4 des mers de 34 soit 10 mètres, il sagit dun bateau de marque BWA, un semi rigide entièrement équipé et motorisé par deux moteur Yamaha 4T de 250 CV. Il est géré et entretenu par un professionnel de la mer et tu peux lui faire confiance. Tu peux même amortir tes frais par des locationsƒ Tu peux accéder à ce rêve à partir de 50.000 euros. Appellez-moi au 06 90 58 79 12 pour tous renseignements complémentaires. 821-A vendre Derby super motard 49.9 CM3 500 euro cause départ. Appeler Laurent au 06 90 15 87 37 820-A vendre vélo Trek neuf pour femme ou… Prix 395 euros négociable Tél. : 05 90 87 18 56 ou 06 90 56 15 87 820-Scooter Peugeot Ludix 50cm3, Très bon état, 7'000km, cause double emploi, prix 650.-, visible "L'ATELIER" à Saline, Tél: 05 90 27 89 09 820-A vendre scooter Sym Blanc 125cc Top Case + casque Mars 2008 4900 km entretien régulier excellent état … Prix: 1400 euros Tél.: 0690 56 05 16 8 8 2 2 1 1 V V e e n n d d s s H H y y u u n n d d a a i i T T u u c c s s o o n n V V 6 6 1 1 3 3 0 0 0 0 0 0 k k m m s s , , a a u u t t o o m m a a t t i i q q u u e e 2 2 0 0 0 0 5 5 1 1 2 2 C C V V T T B B E E 1 1 3 3 0 0 0 0 0 0 e e u u r r o o s s t té é l l . . : : 0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 1 1 0 0 9 9 2 2 6 6 o o u u 0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 4 4 1 1 1 1 4 4 1 1 819-A vendre Suzuki Jimny Grise ,Tôlée, Année 2000, CT ok, 40 000km 4000 euros. Merci de téléphoner au 0690 30 69 75 au 0690 306975 819A vendre camionnette Veryca 2006 … 6500 euros Tél : 0690 61 90 57 819-A vendre 2 baies vitrées neuves coulissantes. 2 vantaux alu doubles vitrages : 1 x 240 x 215 et 1x 140 x 215 sous emballages 1200 euros le tout. Tél. : 06 90 57 44 32 819A vendre petite machine à glaçon 100euros, lit enfant 90x190+ matelas 100 euros, Canapé futon 2 places 250 euros. Tél.: 06 90 61 90 57 Tables rondes, petits meubles, bibliothèques, Etagères et de nombreux objets de décoration. Luminaires Luce Plan. Vente de matelas neufs et doccasion. Le Grenier du lundi au vendredi de 15h à 18h30 et le samedi de 9h à 12h Place de lAnse des Cayes05 90 27 67 78 821-Cherche pour les samedis et dimanches; femme de ménage 3h à 4h par jours Tél. 0690 35 18 36 821-Cherche vendeuse confirmée à temps partiel Tél. au 05 90 27 55 29 laisser message avec vos coordonnées en cas dabsence. 821AV : Appartement, une chambre, rez de jardin, situé aux «Terrasses de Saint Jean». Contacter lagence Ici et La : 05 90 27 78 78 821A vendre : Villa 3 chambres, à rénover sur un emplacement exceptionnel à Gouverneur. Contacter lagence Ici et La : 05 90 27 78 78 A vendre, villa de 3 chambres située sur les hauteurs de Anse des cayes avec une vue magnifique. Très bonne opportunité dinvestissement soit pour une rénovation ou pour une nouvelle construction, le prix de vente incluant un permis pour une villa de 3 chambres et une maison de gardiens ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 A vendre, maison de 3 chambres en construction située sur les hauteurs tranquilles de la Côte aux Vents avec une vue dégagée sur le morne de Vitet ; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 820-A Louer Gustavia, Local Env. 100 m2, 1er Etage, Idéal pour Bureaux ou Prof. libérales Bail 3.6.9 ou Professionnel … Pas de droit dentrée. Tél 05.90.29.88.91 817-Rent … modern Large 1 bedroom apt. 1 couple next to Isle de France Hotel, walk to beach, to restaurant & shopping. tél. : 0590 29 76 47 yolberry@hotmail.com A Louer Villa 3 chambres, 2 sdb, salon, cuisine, terrasses 2500 euros/mois Hors charges délectricité. Libre le 1/04/09 Avalon St Barth Real Estate Tel: 05 90 87 30 80 A louer appartement composé de 2 ch, 1 bureau, 1 salon/salle à manger, cuisine, 2 sdb/WC, terrasse. 2600 euros / mois. Contacter lAgence Ici & là 05 90 27 78 78 Urgent rech pour client sérieux location à lannée 2 ou 3 Ch. Loyer 3000 euros max. Avalon St Barth Real Estate Tel: 05 90 87 30 80 Recherche toute lannée, appartement ou villa en location meublée pour clients sérieux. Pour tout renseignement, nous contacter. Avalon St Barth Real Estate Tel:05 90 87 30 80 Recherche Villa 2/3 chambres avec jardin. Faire offre au 0590 87 81 71 ou au 0690 33 58 76. Urgent rech. pour client sérieux Appartement à vendre budget 350 000 euros /max. Avalon St Barth Real Estate Tel: 05 90 87 30 80 821-Vends 3/6/9 à la villa Créole, 80m2. Possibilité de crédit/vendeur, apport raisonnable, échéancier à négocier. Pour tous renseignements Tél. : 06 90 548 114. A vendre, plusieurs fonds de commerce très bien situés sur Gustavia et St Jean pouvant accueillir différents types de commerce; St. Barth Properties Sothebys International Realty : 0590 29 75 05 JF donne cours d'espagnol tous niveaux adultes et enfants tél 0690 57 21 43 … ou 0590 87 53 17 JF sérieuse effectue repassage. Renseignements au 0690 57 21 43ou 0590 87 53 17 Donne chat de 4ans très gentil pour cause de déménagement. Pour tous renseignements:0690582371 Animaux Demandes de locations Automobiles PETITESANNONCESJSB-25 mars 2009 82014 A VOTRE SERVICE7 JOURS / 7 DEPUIS 14 ANSVOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ ! Infos & résa au 05 90 87 10 68 ou voy12.com www.voy12.com CHRISTINE DAGUYˆ St Barth Auteur de "L'avenir ˆ deux mains, en vente ˆ la librairie Barnes :Elue en 1990 Vice PrŽsidente de la FŽdŽration Nationale des Voyants de Francedujeudi 26 mars au samedi 4 avrilsur RDV au 0 0 6 6 . . 9 9 0 0 . . 3 3 8 8 . . 0 0 6 6 . . 1 1 3 3 et aussi par tŽl (CB)DiscrŽtion assurŽe internet : www.daguy.comBien connue des St Barth depuis 1992PRƒDICTIONSETRƒVƒLATIONSETONNANTESGr‰ce ˆ son don de naissance vous apporte la rŽussite. Nombreux tŽmoignages ˆ votre disposition.Travail aussi sur photos, tarots, lignes de la main... Voyance directe, magnŽtisme, guŽrisonsMEDIUMINTERNATIONALE, PARAPSYCHOLOGUECONSEIL The Best Selection of Villas in St BarthReal EstateVilla RentalsVilla Management Agence ImmobilireLocation de VillasGestion de VillasSale Vente contact : estate@icietlavillas.com Rental Location contact : rental@icietlavillas.comPh : 05.90.27.78.78 Ð Fax : 05.90.27.78.28 ou 27.72.72rue Samuel Fahlberg Ð Gustavia 97133 Saint-BarthŽlemyVisit our villas on / Visitez nos villas sur :www.icietlavillas.com P P R R O O F F E E S S S S E E U U R R Y Y O O U U S S S S O O U U P P H HVOYANT / MEDIUMSpécialiste de tous vos problèmes affectifs ! ACTION À DISTANCE ET IMMÉDIATE Spécialiste de lamour et des envoûtementsrésultats miraculeux! Résout tous les problèmes difficiles : familiaux, commerce, procès, examens, sports, chance protection contre les mauvais sorts et influences du mal, réconciliation par retour daffection, etc ƒ. Consultation profonde pour vous dire tout et vous donner des conseils pour résoudre tous vos problèmes ! Pas de problèmes sans solutions.TRAVAIL SÉRIEUX EFFICACE ET RAPIDE, Reçoit tous les jours de 9h à 20h sur rendez vous06 90 22 37 63/ 06 90 81 97 21 ADORABLES CHIOTS (bouledogue franais croisŽ bichon)cherche famille d'adoption. Prix : 300 euros C C o o n n t t a a c c t t L L i i n n d d a a 06 90 50 99 76ADOPTION DE LA SEMAINE

PAGE 15

Solution du prŽcŽdent numŽro GARAGEHENRIGREAUXCOLOMBIERTƒL: 05 90 27 77 67 ƒCHAPPEMENTÐ AMORTISSEUR SBEGENTREPRISE GÉNÉRALE DU BTPGROSOEUVRE CHARPENTE COUVERTURE MENUISERIETÉL: 05.90.51.15.85 … FAX: 0590.279.917sbegsaintbarthentreprisegenerale.com J.P. DELVALPAYSAGISTELANDSCAPINGB B P P 6 6 9 9 8 8 Ð Ð S S a a i i n n t t B B a a r r t t h h Ž Ž l l e e m m y y 9 9 7 7 0 0 9 9 9 9S S i i r r e e t t 3 3 9 9 0 0 5 5 4 4 2 2 5 5 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 5 5 A A P P E E 4 4 5 5 1 1 B BTŽl. / Fax : 0590 27 96 87 Cell : 06.90.59.81.01 JOUEZLATRANSPARENCE...A A .C.S .C.SP PL L E E X X I I G G L L A A S S S S& &P PV V C Cpar plaque ou coupe sur mesure0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 1 1 8 8 3 3 8 8 8 8 0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 1 1 8 8 3 3 8 8 8 8 AVOTRESERVICEJSB-25 mars 2009 820 TŽl: 05 90 52 92 66Fax :05 90 52 92 67MENUISERIEALUMINIUMÐ MIROITERIEstbarthaluverinternational.com MƒDECINS GƒNƒRALISTES Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 Husson Bernard05.90.27.66.84 Husson Chantal05.90.27.66.84 Maury Philippe05.90.27.66.50 Rouaud Pierre05.90.27.64.27 Tiberghien Yann Eugne05.90.29.71.01 Weil Edgar05.90.27.62.40 Worthington Theophilus05.90.27.66.50 Acuponcteur/HomŽopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01 GŽriatre : Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 HomŽopathe/OstŽopathe : Worthington 05.90.27.66.50 MƒDECINS SPƒCIALISTES Chirurgien : Grasset Daniel05.90.27 81 60 GynŽcologue : Bordjel Patrick05.90.27.68.78 Maladie appareil digestif : Vassel Bernard05.90.87.90.92 Psychiatre : Berthier-Bica•s Marie-Claude05.90.97 60 07 Ophtalmologistes: Cals Jean-Paul05.90.87 25 55 Delaplace Yves05.90.23 59 81 Pallas Alain05.90.87 25 55 Rident VŽronique06.90.41.93.9205.90.51.10.90 Oto-rhino-laryngologiste Ð Chirurgie de la face et du cou De Lanversin Hubert06.90.73.09.02 Rhumatologue/mŽdecin ostŽopathe Vuala Catherine05.90.29.61.89 Stomatologue : Chlous Franois05.90.27.87.31 CABINETS DENTAIRES Achache Joseph05.90.52.80.32 Chlous Franois05.90.27.87.31 Mangel Marc05.90.27.73.48 Maze Marie-Laurence05.90.27.65.95 Redon Dimitri05.90.27.87.28 Vergniault Pascal05.90.29.86.08 AUTRES PROFESSIONS DE SANTƒ A.U.D.R.A. 05.90.29.27.65 Chiropracteur : Klein GŽrard06.90.64.87.40 Infirmiers-Infirmires : BarbŽ Sophie 05.90.27.67.5506.90.62.28.29 Benoit HŽlne06.90.41.88.27 Briscadieu Christophe06.90.48.63.69 Cardon Isabelle06.90.62.90.10 Dechavanne VŽronique06.90.71.83.63 Deguingand Carole06.90.41.78.22 Febrissy GrŽaux Corinne06.90.59.81.67 Melinand CŽcile06.90.37.27.42 Meyer Marie-Jo06.90.73.93.94 Rillot Brigitte05.90.27.72.4906.90.49.87.29 Masseur-KinŽsithŽrapeutes : AndrŽ Sandrine05.90.87.20.09 Bertin Guylne05.90.27.81.32 Dumergue Cyril05.90.27.67.86 Godfrin FrŽdŽric05.90.27.67.86 Jourdan VŽronique05.90.29.72.42 Klein GŽrard06.90.64.87.40 Maingard Bernadette05.90.27.81.32 Marchesseau C.05.90.29.48.10 Sorrentino Jean Christophe06.90.71.53.57 Van Hove FrŽdŽric05.90.27.76.37 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 Orthophoniste : Bouyer Christine05.90.27.88.29 OstŽopathe : Minguy Benoit06 90 71.36.15 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 PŽdicure Podologue : Boutiller Dominique05.90.29.24.26 Psychologue : Ardil-Brinster Monique05.90.51.14.40 Chard-Hutchinson Aline06.90.71.05.31 PsychothŽrapeute M.Laure Penot05.90.52.00.55 PHARMACIES Pharmacie de l'aŽroport05.90.27.66.61 Pharmacie Saint-Barth de Gustavia05.90.27.61.82 Island Pharmacie ˆ St-Jean05.90.29.02.12 LABORATOIRE D'ANALYSES : 05.90.29.75.02 RADIOLOGIE: Centre du Wall House05.90.52.05.02 VƒTƒRINAIRES Delorme Laurence05.90.27.89.72 Kaiser Maurice05.90.27.90.91 Maille Jean-Claude05.90.27.89.72 LEJOURNALDESAINT-BARTHLes Mangliers B.P. 602 97098 St-BarthŽlemy cedexjournalsbh@wanadoo.fr I I S S S S N N : : 1 1 2 2 5 5 4 4 0 0 1 1 1 1 0 0 T T Ž Ž l l . . : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 6 6 5 5 . . 1 1 9 9 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 9 9 1 1 . . 6 6 0 0E E d d i i t t e e u u r r : : S.a.r.l. Société de Presse Antillaise G G é é r r a a n n t t e e e e t t d d i i r r . . d d e e l l a a p p u u b b l l i i c c a a t t i i o o n n Avigaël Haddad R R é é d d a a c c t t r r i i c c e e e e n n c c h h e e f f Pierrette Guiraute R R é é d d a a c c t t i i o o n n Rosemond Gréaux C C o o m m m m e e r r c c i i a a u u x x Ange Patureau,Avigaël Haddad M M a a q q u u e e t t t t e e Agnes, nanasbh.com II m m p p r r i i m m e e u u r r Daily Herald N.V.Dépôt légal à chaque parution. Le Journal de St-Barth décline toute responsabilité sur les annonces publiés. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, publicités publiés dans le journal i i n n t t e e r r d d i i t t e e s s sans notre autorisation écrite. NUMÉROSUTILES CROSSAG(SAUVETAGEENMER)05.96.70.92.92 GENDARMERIE05.90.27.11.70 POLICEDEL'AIRETAUXFRONTIéRES05.90.29.76.76 POLICETERRITORIALE05.90.27.66.66 HïPITAL05.90.27.60.35 POMPIERS18 OU05.90.27.66.13 MƒDECINDEGARDE05.90.27.76.03 HïTELDELACOLLECTIVITƒ05.90.29.80.40Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 ˆ 12h00 et de 13h30 ˆ 17h00 sauf le mercredi de 7h30 ˆ 12h30ETATCIVILNumŽro d'urgence week-ends et jours fŽrŽs06.90.33.12.75 SOUS-PRƒFECTURE05.90.27.64.10 RƒSERVEMARINE06.90.31.70.73 DISPENSAIRE05.90.27.60.27 Bruno PROST TŽl : 0690 54 10 98 Ð Fax : 0590 27 58 38Peinture DŽcoration SANTÉ15 Anse des Cayes Tél 05.90.27.67.78 … Fax 05.90.27.68.15 STORES EXTÉRIEURS ET INTÉRIEURS, TOILE SUR MESURE SudokuUne grille de sudoku est divisŽe en 9 lignes, 9 colonnes et 9 carrŽs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres de 1 ˆ 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par ligne, par colonne et par carrŽ de 3x3 cases. Vous devriez rapidement rŽussir vos premires grilles. Bon jeu ! Retrouvez la solution dans notre prochain numŽro www.sudokustar.fr GARAGE RAYMOND LƒDƒE O O u u v v e e r r t t ˆ ˆ G G r r a a n n d d F F o o n n d d d d e e 7 7 H H 1 1 6 6 H H T T Ž Ž l l . . : : 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 8 8 9 9 1 1 4 4 R R E E M M O O R R Q Q U U A A G G E E / / E E N N T T R R E E T T I I E E N NR R ƒ ƒ P P A A R R A A T T I I O O N N / / V V E E N N T T E E P P I I é é C C E E S S O O C C C C A A S S I I O O N N S SV V I I D D A A N N G G E E B B V V A A U U T T O O+ + B B A A N N C C O O B B D D I I I I MENUISERIE SUR MESURE AMEUBLEMENT ESCALIER CUISINE E E T T U U D D E E P P E E R R S S O O N N N N A A L L I I S S ƒ ƒ E E G G R R A A T T U U I I T T E EM MA A R R I I G G O O T TÐ Ð 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 7 7 6 6 . . 2 2 1 1sbmenuiserie@wanadoo.fr Sudoku