Citation
Journal de Saint-Barth

Material Information

Title:
Journal de Saint-Barth
Place of Publication:
Saint Jean, Saint Barthelemy
Publisher:
Journal de Saint-Barth
Publication Date:
Copyright Date:
2008
Language:
French

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
Copyright Journal de Saint-Barth. Permission granted to University of Florida to digitize and display this item for non-profit research and educational purposes. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder.

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
Cae o N0766 Mercredi 6 fvrier 2008

Claudine Mora
"de no e AGENCE IMMOBILIRE
REAL ESTATE OUR1NAL
TI:05902765 19- ax:0590279160 DE SAINT-BARTH
ue le e e-mail: journalsbh@wanadoo.fr
30 CONSEIL ISSN :1254-0110
IMM

S.N.P.I.

Les Mangliers
Saint-Jean
z 97133 St-Barthlemy
T : 05.90 27 80 88
Fax: 05.90 27 80 85
claudine.mora@wanadoo.fr


4Il




L'A CENCE C
ST BARTH REAL ESTATE l












gVILLA RENTAILS

Rue Samuel Fahlberg
Gustavia
0 590 298 890
villas@sibarth.com
www.sibarth.com

Y k -




PROMO CARNAVAL
Carib x6 4,53E
Presidente xl 2 10 ,65


SLIONVIE VERT EQUATEUR
LE CONTRAT D'ASSURANCE VIE QUI PREND SOIN DE VOTRE AVENIR

NOUVELLE GrupeLCLLeCrditLyonnais EN 2005, LIONVIE VERT EQUATEUR A T PRIM POUR LA QUALIT
SNOUVELLE LC-,Cditlis DE SA GESTION ET SES PERFORMANCES PAR LE MAGAZINE LE REVENU.
COLLECTION .


9h-19h-Gustavio
Tl.:05 90 52 20 91 Agence de Saint-Jean 05 90 27 65 88 Agence de Gustavia 0590 27 62 62







Procs en appel du crash de Saint-Barth Depuis le ler janvier


Verdict le 29 avril Les gendarmes ont repris
la police aux frontires
D eux ans d'emprisonnement avec sursis les de victimes et des familles les plus actives de
assortis d'une interdiction de cinq ans l'Adfv. C'est leur issue, qu'intervint le coup de qui dirige la brigade. Cela peut paratre fasti-
d'exercice d'une activit professionnelle thtre de l'audience : Maitre Roth, se rcla- dieux aux passagers qui ont dj t contrls
en relation avec la direction d'oprations arien- mant reprsentant de la famille Questel qui avait une premire fois Saint-Martin, mais cela
nes. Les rquisitions de l'avocat gnral Camille vu prir un des siens, Augustin, prisonnier de sa nous permet, cette fois en tant qu'agent de la
Tardo Dino l'encontre de Richard Degryse, maison en flammes, demandait que ses clients ne force publique, de nous assurer de l'identit
prvenu devant la Cour d'Appel de Basse-Terre soient plus compts parmi les parties civiles ainsi des gens qui entrent dans l'le. De mme,
mardi 29 et mercredi 30 janvier dans le procs que la relaxe de la compagnie Air Carabes. Sui- alors qu'il n'tait ralis prcdemment que
en appel du crash du vol TX 1501 d'Air Cara- vaient, dans l'ordre, l'intervention de matre ponctuellement, le contrle des passagers des
bes, ont t bien au del des rquisitions du pro- Dmocrite pour le compte de la famille Jerpan socits de transport priv est aujourd'hui
cureur Patrick Quincy et du jugement de pre- la famille du pilote-, les plaidoyers de matre men de faon systmatique : c'est sans
mire instance qui le condamnaient un an Garnault et Pradon agissant pour le compte de conteste le plus grand changement, avoue le
d'emprisonnement et deux ans d'interdiction. l'assureur Axa dfendant l'ide qu'en vertu de la major Andreis qui estime que a se passe
Pour l'avocat gnral, les fautes commises par le convention de Varsovie sur les transports ariens, plutt bien. Conformment l'accord que
responsable des oprations d'Air Carabes une association ne pouvait se constituer partie nous avions trouv au pralable avec les
l'poque des faits, ne se limitent pas la viola- civile devant une juridiction pnale. transporteurs, les bateaux se rendent au point
L'avocat gnral Tardo Dino prenait ensuite la de contrle ou un gendarme monte a bord
parole pour des rquisitions qui dureront un Le major GrardAndreis vrifier visuellement que les passeports cor-
Speu plus d'une heure, confirmant la cause de ans de nombreux domaines, la mise respondent bien aux passagers bord. Ils sont
pensuite autoriss rejoindre les points privs
l'accident, dtermine, l'exclusion de toutes en place de la Collectivit d'Outre- ensuite autoriss a rejoindre les points priv
t les autres. A savoir que le pilote a pass la mer de Saint-Barth pourrait servir de dbarquement avant de revenir au point de
kqplage inverseur bta en vol, une maneuvre laboratoire un gouvernement soucieux de contrle rcuprer leurs papiers d'identit.
j ... :formellement interdite en vol. La parole de mutualiser les moyens. La mission de
Sfin revenait aux avocats de la dfense, matres police aux frontires transfre aux gendar-
Le Pen et Candelon Berueta qui demandaient mes depuis le ler janvier 2008 provoquant la
la relaxe de leurs deux clients, fermeture de l'UPAF (l'Unit de police aux ASSOUPLISSEMENT
frontires en poste depuis 1996) et la muta- DANS LE RGIME DES VISAS DOM
Un apel mal vcu tion de ses sept agents Saint-Martin, en est
pit i ^ '' es uSIl n'est pas question de laisser sjourner
p:p:;': ....P ar les familles un des brillants exemples. Alors que sur le de visiteurs ne disposant pas du Visa
reste du territoire la Police Aux Frontires es is s neisosa s du V
S...Dom ncessaires aux ressortissants de
... -. Pour mmoire, le 24 mars 2001, le Twin Otter (PAF), cette division de la police nationale, rtins p mais fore est de on
exploit par Carabes Air Transport pour le assure le contrle aux frontires, Saint-
que la politique mene aujourd'hui s'est
compte d'Air Carabes qui effectuait la liaison Barth et pour la premire fois en France, la a uplie ar raport la pratique de la
aroport de Juliana Saint-Barth, s'tait mission a t confie une brigade de gen- a upi r ra pratiqe de l
cras derrire la maison de Mireille et darmerie qui dans la foule a vu son effectif PAF qui refusait rgulirement l'entre
Augustin Questel Public, tuant les 17 passa- se renforcer. De quatre gendarmes dparte- s eteitoief dux contre ies est
gers, les 2 membres d'quipage et une per- mentaux, la brigade est ainsi passe huit et principalem du c ntrle u frontire e
sonne au sol, Augustin, prisonnier de sa mai- devrait arriver un effectif de onze GD principalement de prvenir l'immigra
son en flammes. A l'issue de quatre ans d'ins- avant la fin du premier semestre. C'est que nris d ns le expliquarte ds les
Le crash a fait 20 morts. 20 morts dont les truction qui renvoyait devant le tribunal cor- six hommes sont ncessaires pour assurer le personnes qui se prsentent sans ce visa
noms sont gravs sur la stle rige face au rectionnel Richard Degryse et la compagnie contrle aux deux points d'entre de la col- viennent ici passer une semaine de
lieu de l'accident Public. Air Carabes en tant que personne morale, un lectivit, aroport et port. A l'aroport, le ser- vacances. La situation s'est prsente
premier procs s'tait tenu les 29 et 30 juin vice est assur en continu de 7 18h30 grce trois fois depuis le lerjanvier.il s'agissait
tion manifestement dlibre d'une obligation de 2006 au palais de justice de Basse-Terre qui un double roulement de deux gendarmes, d deux ressortdiss s sraliens et d'un
prudence ou de scurit comme l'avait retenu le avait dbouch sur la condamnation des deux tandis qu'au port, tenant compte des usages Brsien uessossans autoriss e
tribunal correctionnel de Basse Terre, mais plus prvenus et la satisfaction des familles de vic- locaux et des horaires des navettes rgulires, Breoilen tel nous avons autorises a
grave, s'accompagnent bel et bien de fautes times. A son issue, Karine Paris, prsidente de le service est assur le matin de 7 heures rejomjdre leur htel, pour y passer la
caractrises exposant autrui un risque d'une l'ADFV avait ainsi dclar que le jugement midi et l'aprs midi de 15... 23 heures nuit avant rejoindre le endemain a
prfecture de Saint-Martin o une dro-
particulire gravit qu'il ne pouvait ignorer, qu'elle estimait quilibr avait permis d'en- Horaires rallongs, autres uniformes, au port gatin leur autorisant le our aint-
comme le laissait dcider la prvention rsultant tamer le processus de deuil. Mais les prve- le contrle lui-mme a chang : nous Barth leur a t dlivre.
de l'ordonnance de renvoi. L'avocat gnral a nus ont fait appel, contre toute attente s'agis- contrlons les passagers au dpart comme
par ailleurs demand la confirmation du juge- sant de Richard Degryse qui avait initiale- l'arrive, explique la major Grard Andreis
ment de premire instance l'encontre de la ment manifest son dsir d'en rester l.
compagnie Air Carabes qui faisait elle aussi Les familles des victimes n'taient pas au
appel et comparaissait en tant que personne bout de leur dconvenue. Programm en juin
morale. A savoir : une peine d'amende de 250 2007, le procs en appel pour lequel une par-
000 euros et le versement de 150 000 euros de tie des familles avait nouveau fait le dpla-
dommages et intrts l'association de familles cement depuis la mtropole, le LuxembourgV A C N V
de victimes, l'Adfv, qui s'tait constitue la ou encore le Canada, tait finalement renvoy
suite de l'accident. L'arrt de la Cour, mis en aux 29 et 30 janvier 2008 la suite d'un mou-A C
dlibr, sera rendu le 29 avril 8h30. vement de grve des avocats du barreau de
Le procs en appel avait commenc mardi 29 Guadeloupe, solidaires de matre Harry Duri-
janvier au Palais de Justice de Basse-Terre. La mel. Sur les 130 membres des familles des
premire journe avait t consacre l'audition victimes au lendemain de l'accident, la tren-
des familles de victimes ainsi qu'aux plaidoiries taine qui a assist au procs de premire ins- t. A CRACai JEAN YIVES
des parties civiles qui se poursuivaient en dbut tance, ils n'taient plus qu'une dizaine la
de matine le lendemain par les interventions de semaine passe. Les procs puisent les ALLZ. DESCED DE LA t C.
Matre Ezelin, pour certains membres de la familles qui presque sept ans aprs les faits 7'TE PAE HIC. UN VERtK OH LA. L, lW W DtERWat RE
famille du commandant de bord Jean Paul Jer- attendent toujours que justice soit rendue. I A PARLE 4HEVRE A UN
pan, puis des avocats de l'association des famil- LAMPFI DA;RE CROYAN
QUE C*ETAiT UN COLLIEGU

Dengue : la dcrue ?
I l ne faut pas crier victoire, Pour autant, en raison de gique ne prsente pas encore
mais force est de constater l'pidmie qui continue les caractristiques permettant
que depuis quinze jours le svir sur l'le voisine et les la leve de la pr-alerte pid-
nombre de cas suspects de rcentes pluies, le Comit mique. Depuis le dbut du
dengue est en baisse. Il est d'experts n'a pas encore lev mois de novembre, on estime
mme pass sous le seuil pi- la pr-alerte pidmique 293 le nombre de cas de
dmique lors de la dernire dclenche depuis maintenant dengue cliniquement suspects.
semaine de janvier, passant de deux mois. Dans le point pi- Aucun cas n'a ncessit
20 30 cas suspects chaque dmiologique hebdomadaire d'hospitalisation depuis la mi-
semaine depuis dbut novem- du 31 janvier, il estime ainsi dcembre.
bre, 9 et 2 cas confirms. que la situation pidmiolo-














)~ is







A.,o

pop






~I~iI


















~~r












g- I / 4,
g-,- g g III' I







Devant les professionnels du btiment



SOLAR GARAG E
Adaptable
selon votre style d'habitat
Production d'nergie propre
Photovoltaque
Electricit stable:
maison, informatique, jardin...
Diminue les factures EDF
SLe nouveau eau adu SIB et le prsident de la Collectivit. De gauche droite : Eric Plasse,
Autonomie en cas prsident ; Aain LeBellec, responsable de la communication Rgis Pain, prsident, Laurent
de coupure de courant de Fabrique, expert comptable qui intervenait durant le volet social de la runion, Philippe
Stouvenot, prsident, Bruno Magras, prsident de la Collectivit, Marc Coia, secrtaire adjoint,
Rec-haorge Antoine Gaudens, trsorier. Absent sur la photo, Philippe Champion, secrtaire.
les vhcules lec~-iq es ous le couvert de prsen- supplmentaires. Ce n'est pas l'amlioration de l'existant.
.. ter son nouveau bureau possible. Le prsident s'est Mais nous saurons trouver
Oubliez l'essence dirig collgialement par donc logiquement dclar en l'quilibre. Nous savons
trois prsidents -Eric Plasse, faveur de la rnovation de qu'une baisse dans le BTP
DISPONIBLE Rgis Pain, Philippe Stouve- l'existant et notamment des induit une baisse des droits de
not-, le Syndicat Interprofes- projets visant redonner du quai, donc des recettes de la
Tarifs de base hors options avec: b sionnel du Btiment qui tenait standing aux constructions ou collectivit, mais aussi de cel-
Dclaration de travaux, vendredi soir une runion d'in- retrouver la capacit htelire les des fournisseurs. Nous
structure bois trait, panneaux formation publique l'tage de perdue. devons y faire attention. Le
Rgulateur, Batteries, Onduleur, la capitainerie, montrait sa S'agissant de la commande prsident estime en revanche
Sorties no V ou 230 V volont de s'impliquer davan- publique, un levier frquem- que les problmes sociaux lis
voiture 4 panneaux: 22O,000 eufOS tage dans le dveloppement de ment utilis pour parer une la dcroissance et donc la
l'le. Un dveloppement sur baisse de la commande prive, perte d'emplois, ne devraient
2 voitures, 8 panneaux: 29,500 euros lequel le prsident de la Col- le prsident n'a pas cach que pas tre trop importants : le
a nnaux lectivit, invit de la runion, l aussi, la voilure des investis- secteur du btiment emploie
3votures, lo panneaux: 36,9 u00 s e nerC fes-sb tait convi dresser les gran- sements serait revue la baisse une main d'ceuvre immigre
Options: CenermNE Ms-sb des lignes. A cette occasion, : notre demande ne sera pas flexible, mobile. Si le secteur
Eolienne verticale silencieuse de 1 Ikw E I Bruno Magras a plaid pour comparable celle des annes ralentit, comme je le crois dans
Systme anti-black out Contact: Ph ippe une dcroissance de l'acti- 80/90. Notre politique est l'avenir, il y aura un mouve-
Double surface panneaux, Claustras, Cloisons... inftoenergies-sbcom vit comme condition au aujourd'hui tourne vers ment naturel deretour.
maintien de l'quilibre social
Ralisation par artisans locaux: 5 semaines WW e n rg e s b. com et conomique de l'le. Le pr- R N SUR LGRTE
sident qui place le secteur du
btiment comme l'un des trois Interrog sur la future carte Plan de Prvention des Ris-
piliers de l'conomie avec le d'urbanisme qui dterminera ques Naturels. La collectivit
tourisme et la fonction publi- notamment les zones qui a pleine comptence en
que, a prvenu : S'il est vrai constructibles et celles qui ne matire d'urbanisme sera
que le secteur du BTP a connu le seront pas, Bruno Magras aussi pleinement responsable
une trs forte activit durant les a donn quelques prcisions en cas de problme si elle
30 dernires annes, l'avenir quant son laboration et dlivre une autorisation
n'y ressemblera pas. Et celle du rglement intrieur. construire dans une zone
d'ajouter pour la dmonstra- Le prsident a ainsi indiqu risque, prcise le prsident.
tion que la population tait pas- que la DDE tait aujourd'hui Ce comit sera galement en
se de 5038 en 1990 8450 au parvenue informatiser une charge de l'laboration du
1er janvier 2007. Soit 402 carte des parcelles de Saint rglement intrieur qui
habitants au KM2, quand la Barthlemy sur laquelle ont devrait notamment dicter
Guadeloupe ne dpasse pas t portes les anciennes les rgles architecturales
246. Si l'on veut continuer limites du Marnu et les ainsi que le coefficient d'oc-
recevoir des touristes, 8450, demandes de dclassement. cupation des sols. Bruno
c'est dj beaucoup. Le jour o Un comit restreint prsid Magras a par ailleurs indiqu
ils mettront 50 minutes pour par le prsident de la collecti- qu' il y aurait certainement
aller de la pharmacie la vit ou Karine Miot, rcem- des consultations de profes-
Poste, ils ne viendront tout ment nomme prsidente de sionnels durant cette tape
simplement plus. Pour Bruno la commission urbanisme, d'laboration. Aucune
Magras, la dcroissance est dans lequel on devrait enqute publique n'a en
donc invitable et passe par retrouver les services de l'ur- revanche t prvue. Le
une matrise vitale de l'urba- banisme, des services techni- public sera nanmoins
nisme : il y a actuellement ques et d'assainissement, la consult. Avant son adoption
230 demandes de dclassement DDE, devrait tre rapide- par le conseil territorial, un
Sde parcelles actuellement non ment constitu qui aura pour registre sera ouvert sur lequel
constructibles. Si nous devions tche d'tudier les zones chacun pourra donner son
accder ces demandes, ce dclasser en tenant compte point de vue et faire ses
seraient 1000 1500 maisons de l'adoption prochaine d'un remarques.

SUne seconde partie sur le volet social
La seconde partie de la ru- vail, surtout en cas de loyers) pouvaient tre exon-
nion organise par le SIB contrat dure dtermine. rs de charges sociales. Sur la
tait consacre aux obliga- Il a galement list les quatre sous-traitance, couramment
tions sociales des caisses auxquelles l'em- utilise Saint-Barth, l'ex-
iemployeurs, alors que le syn- ployeur devait obligatoire- pert comptable a l encore
dicat pressent un renforce- ment cotiser, insistant sur la expliqu les conditions qui
ment des contrles Urssaf. caisse des congs pays. Il a devaient tre runies pour
C'est Laurent de Fabrique ensuite fait un point sur la tre considr comme tel et
qui animait la prsentation. dure lgale du travail, fixe prvenu de la possible requa-
L'expert-comptable a rappel 35 heures depuis 2004 et lification en contrat de tra-
l'obligation faite aux sur le nouveau rgime des vail (et ce titre l'employeur
employeurs de dclarer toute heures supplmentaires, mis est redevable des charges
personne travaillant pour son en place depuis le ler octobre sociales) si celles-ci ne
compte au risque pour eux 2007. Il a ensuite prcis les l'taient pas. Le Syndicat
de se voir accuser de travail deux conditions cumulatives s'est promis de renouveler
clandestin et recommand dans lesquelles les avantages rgulirement ce type de
S9 d'tablir un contrat de tra- en nature (en l'espce les runions d'information.







a CoHVERSEV


outiquE
NEW
VlX



* e
iVix













ABSOLUTELY WINE







Un petit cofret
Gourm et i )

comprenant
1/2 Champagne Billecart Salmon Ros
1 bloc de foie gras
de Canard entier artisanal
58e

Ouvert de 9h30 12h30 et de 14hO0 18h30
Grand Fond 05 90 52 20 96 R
www.absolutely-wine.com Ga





W(D 1M






de -a





KRASTASE ESEZA Q ",
I;,i e
i~i~~;;;;~;; ~ ~ ' ~,,H~H,~,;, e
re
r ~ e
pC~ e
e"iii~1
~; ~ 16usavia Card'e
e
x et en ______________________
ABSO LTELY ~FCTZN-e

~ne~Pt*
~s"~ ~ u*
Un ptitooffet iu; ~,~B"''Re
e c







e










i;, (le
Un petitl ~ coffret
du-nndi~a~T443 nve




deR Caadeniralaa




SAINT-BARTH AUDITION

Dpistage gratuit Trois questions a Karine Miot,
Aides auditives dernire gnration prsidente de la commission
Bouchons anti-eau, anti-bruit sur mesure, etc... r
sur rendez-vous d'urbanisme
Tl. : 05 90 29 63 78 ou 06 90 65 40 88 Tte de liste de Tous unis pour Saint-Barthlemy lors de l'lection .,
centre d'affaires de Marigot, Bureau n8 territoriale, Karine Miot a rcemment t nomme prsidente de la
Commission urbanisme environnement qualit de vie. Elle remplace
ce poste Jean-Pierre Magras, dmissionnaire. Une nomination qui n'est
R pas sans rapport avec son mtier d'avocat dans l'exercice d'une
comptence dont les contours juridiques ont chang depuis la mise en
application du code local de l'urbanisme intervenu le 1er janvier 2008. chnger. O enestleprojet ?
www.voyl2.com Elle rpond aux questions du Journal de Saint-Barth quant son rle et Karine Miot : C'est effective-
les rgles d'urbanisme dsormais applicables. ment avec l'entre en vigueur
SDPARTS PAR JOUR Le code local d'Urbanisme est s'inscrit dans la dmarche Karine Miot : C'est clair : le de la carte d'urbanisme que les
entr en vigueur le 1rjanvier urbanistique de la Collectivit. rglement national d'urba- critres d'instruction vont
7 JOURS / 7 2008. Cela a-t-il chang le Soit la suite du refus de per- nisme et notamment sa rgle changer. La carte dlimitera
rle du prsident de la Com- mis qui leur a t signifi. Cela de la constructibilit limite, avec prcision les zones
VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ! mission d'urbanisme ? permet d'expliquer le point de en attendant la mise en applica- constructibles et celles qui ne
SKarine Miot : non pas vrai- vue de la Collectivit et cela tion d'un document d'urba- le seront pas. Elle prcisera
ment. Son rle consiste tou- passe plutt bien. Les trois per- nisme qui devrait ici prendre la galement la destination des
jours principalement tudier sonnes que j'ai reues depuis forme d'une carte, accompa- zones : zone d'activit, com-
les demandes de permis de ma nomination semblent gne d'un rglement intrieur. merciale, rsidentielle, indus-
I f cconstruire, de certificats ou de l'avoir parfaitement compris. Cette rgle qui prvoit globale- trielle... une prcision que ne
renseignements d'urbanisme, Ce qu'il faut en revanche bien ment l'impossibilit de prvoyait pas, par comparai-
RI SW -hI u de recours gracieux pralable- comprendre, c'est que le prsi- construire en dehors des zones son, la carte du Marnu. Elle
Sment la prsentation des dos- dent de la commission ne dli- actuellement urbanises, s'ap- sera accompagne d'un rgle-
Ssiers en commission. Mais vre pas les permis. Pour tous prcie au cas par cas, au regard ment intrieur constitu princi-
c'est la commission qui est les dossiers dposs aprs le de la jurisprudence tablie par palement de rgles architectu-
souveraine et dcide de l'avis ler janvier 2008, cette tche le tribunal administratif de rales. Le Conseil territorial
rendu. Cette commission est est dvolue au Conseil excutif Basse-Terre. Hormis cette dlibrera le 12 fvrier pro-
compose de sept membres, aprs avoir pris connaissance rgle, pour rendre son avis, la chain en vue de sa prescription.
O, %M jA iu* dont trois de listes opposan- de l'avis de la commission commission se soucie avec Cela nous permettra par ail-
tes, qui sont gnralement d'urbanisme, force de l'intgration de la leurs de surseoir statuer dans
T1:090277474 FI:0590277410 Igicnamm :O2:0022 tous en phase. Mon rle construction dans le paysage. certains dossiers dont on pour-
radiostbarth(@cawanadoo.fr www.radiostbarth.conl consiste galement recevoir, On s'y perd un peu. Depuis rait douter de la constructibilit
L'INFO: INTERNATIONALE, avec RFI dans certainscas, les ptition- le 1er janvier etla mise en Si l'on comprend bien, c'est future. Nous aurons ds lors 24
I naires. Soit en amont de leur application du code de plutt avec la mise en applica- mois pour statuer, moins et
REGIONALE, avec RFO projet pour en expliquer le l'Urbanisme, quelle est tion d'une carte d'urbanisme nous l'esprons, que l'adoption
LOCALE, TOUS LES JOURS DE 7H 13H principe et s'assurer, en amont la rgle applicable en matire que les critres d'instruction de la carte n'intervienne bien
et lorsque l'actualit le commande la demande de permis, qu'il d'urbanisme ? des dossiers d'urbanisme vont avantce dlai.
6h 10h : Gilles
0h 4h: Romy Henri Louis reconduit la prsidence
17h 19h: Gilles et Romy de la Croix Rouge
Sur le site www.radiostbarth.com qu'elle
SLa radio en direct Croix Rouge, qu'elle entend
dvelopper Saint-Barth. En
SLes journaux locaux en audio et vido tout premier lieu avec la cra-
en diffr pendant 1 semaine adri tion d'un groupe de paroles
e Les interviews, Les crits n destination des personnes
4 atteintes d'alcoolisme :
r l'ide est de proposer un lieu
L E Jd'changes, d'coute, d'aide
LEla prise en charge, un peu sur
L EDE AN -.fun le modle des alcooliques
anonymes, reprend Henri
Chaque semaine De gauche droite : Hei Louis, Nicole Enault, Anne-Marie Gast et Jeanine Met Louis. La dlgation entend
votre hebdomadaire gratuit galement venir en aide aux
pour tout savoir sur la vie de I'e. 24adhrents sur les 39admis lignes de l'action que la toute au programme de l'action e la populations dmunies ou iso-
voter se sont dplacs diman- nouvelle dlgation entend dlgation : on l'a vu rcem- les en association avec le ser-
Retrouvez le en ligne sur che 3 fvrier au matin l'occa- mener pour l'anne venir ment dans l'actualit : l'accs vice social de la collectivit :
www.jcournad desaintbarth.com sion de l'lection du conseil de L'ancien chef des pompiers qui rapide un dfibrillateur peut ici les gens sont fiers. Ils ne
la dlgation de la Croix a pass sa vie au secours des sauver des vies. C'est parall- disent pas aisment qu'ils sont
email : journalsbh@wanadoo.fr Rouge de Saint-Barth. Sans autres, a ainsi rappel l'atten- lement un souhait du gouver- en difficult. C'est difficile de
Tl : 0590 27 65 19 Fax : 0590 27 91 60 surprise, les neuf candidats ont tion particulire que la Croix nement que de voir les villes les aider directement. C'est
t lus aux neuf postes qui Rouge et notamment celle de franaises quipes de ces pourquoi jusque-l nous
composent le Conseil de l'an- Saint-Barth, portait la forma- quipements en libre service. avions accord de petites
tenne Croix Rouge, devenue tion des secouristes, indiquant Nous entendons nous y aides financires ponctuelles
dlgation en vertu de la dci- que l'antenne avait dj form employer. dispatches par le service
sion prise par le sige national une centaine de personnes aux social. Mais nous sommes
de l'organisation l't dernier premiers secours : nous Groupe de paroles ouverts toutes les proposi-
pour tenir compte du passage continuerons et diversifirons anti-alcool tions, conclut Henri Louis
de Saint-Barth en Collectivit cette action en intervenant Mais le grand virage de la qui appelle une fois encore la
d'outre-mer. Le Conseil s'est notamment davantage dans les dlgation, c'est le volet population adhrer nom-
runi le lendemain de son lec- coles et en poursuivant la for- social, autre fer de lance de la breux la Croix Rouge.
tion pour procder l'lection mation spcifique aux nou-
de son bureau (lire sa composi- veaux-ns. Nous avons orga- COMPOSITION DU Myriam Olivier
tion ci-contre). Henri Louis a nis une premire session BUREAU AUTRES MEMBRES
t reconduit au poste de prsi- rserve aux assistantes mater- Prsident : Henri Louis DU CONSEIL
dent qu'il occupait depuis la nelles, nous comptons rditer ) Vice-prsident: Yann DUKarine Barnes responsa-
cration de l'antenne en mai l'opration destination des Tiberghien ble du secourisme
2005. Joint par tlphone jeunes et futures mamans. ) Trsorier : Christian Sall ble du secourisme
lundi, Henri Louis s'est dclar L'installation de dfibrillateurs I Trsorier adjoint: ) Nathalie Brin : responsa-
sensible la confiance qui lui semi automatiss ou automati- Jeanine Miyet ble volet social
avait t renouvele et s'est ss dans diffrents points ) Secrtaire : Nicole Enault Anne-Marie Gast
aduach Journa de Saint-B publicresponsable relations publi-
attach rappeler les grandes publics de l'le est galement ) Secrtaire adjointe : ques
ques




NOUVEL ESPACE
CORDONNERIE
L'Alva en escale Saint-Barth L CLEFS MINUTES
e l'Asbas par la guide Hlne A GUSTAVIA


ans qui veut voir dans l'escale
de l'Alva un nouveau signe
du renforcement des liens
entre la Sude et l'le de
Saint-Barthlemy pour lequel
elle ceuvre activement.
SrL'Alvaa lev l'ancre diman-
Sche soir et mis le cap sur
Saint-Martin d'o les tu-
diants devaient s'envoler vers
la Sude. Un autre groupe est
\ en effet prvu de prendre leur
place pour la transat retour. UE DU GNRAL DE GAULL
Mais avant, ils devraient eux ( CO DE LA BOUTIQUEa M'BOLO)
D e passage Saint- ce trois-mts n'est pas pass gramme des tudiants qui aussi faire une escale Saint-
Barthlemy aprs inaperu. L'Alva, dont c dcouvraient tous la naviga- Barthlemy, durant le mois de OUVERT DE 8H A 13H U 16H A 20H
avoir travers l'Atlan- 'tait la premire visite tion au long cours. mars ou avril.
tique, l'Alva, ce grand navire- Saint-Barth et aux Antilles, A Saint-Barth, c'est l'Asso- Ti. :05 90 29 19 77
cole sudois tait ancr embarquait une quarantaine ciation Saint-Barth des Amis Merci!
proximit des Gros lets entre d'tudiants sudois en biolo- de la Sude qui a constitu le L'ASBAS tient remercier
le 31 janvier et le 3 fvrier. gie marine scolariss au Cen- comit d'accueil : crmonie pour leur appui logisique:
Avec sa taille imposante -54 tre maritime de Dandryd, la d'accueil la Collectivit, la Collectivi de
mtres- et son allure ancienne priphrie de Stockholm. La balade historique dans Gusta- Saint Barthelemy ainsi que
-il a t mis l'eau en 1939-, transatlantique est au pro- via anime la demande de l'Office du tourisme
Vignette auto : Nouveau succs
Le Conseil
territorial pourrait pour le sminaire de dentisterie IRETAURANT A IATIQUE
instituer une
nouvelle tranche g g

L a Conseil
L rial qui I S
NOUVEL AN CHINOIS
se runira
mardi 12 i'ANNEE
fvrier 17 Vl
heures dlib- e. R VA
rera cette date CARTE HABITUELLE
d'une proposition d'in-
troduire une nouvelle tranche dans la taxe SPCIAUX U "NOUVEL AN"
annuelle sur les vhicules terrestres S I Of
moteur. Samedi sur les ondes de Radio o ROUTE DE SALINE LORIENT
Saint Barth, Bruno Magras a ainsi rvl
qu'il envisageait d'ajouter une tranche pi 05 90 27 52 52
500 euros pour les vhicules de tourisme Ouvert i et soir
dont la puissance fiscale est comprise midi et
entre 15 et 25 chevaux. Et d'appliquer la avid Grodberg est un homme terie rparatrice. Les sminaristes Ferm le ieudi toute la journe et le dimanche midi
tranche 2000 euros pour les vhicules heureux: l'dition 2008 du ont particip la quasi totalit de ses
qui dpassent 25 chevaux. sminaire de dentisterie qu'il interventions, tant ses qualits d'ora-
Sorganise avec le stomatologue local teur sont grandes, poursuit David
000, une association Franois Chlous et qui s'est droule Grodberg pour qui l'organisation 2008
franaise de soutien du 21 au 25 janvier, s'est rvle la a t un vrai casse-tte.
fran aise de soutien plus frquente depuis la cration du Organis depuis sa cration au sein de
Barak Obama sminaire: "53 dentistes y ont parti- l'htel Christopher ferm depuis le
cip, ce qui reprsente 118 personnes, mois de mai, le sminaire a en effet d
Sre le 7 janvier dernier, 000 si l'on inclut les membres des familles, trouver une nouvelle formule. Difficile
-Outre Mer Obama organisation-, C'est plus que jamais, explique cet quand on sait que la moiti des partici-
est une toute nouvelle association ancien dentiste aujourd'hui en retraite. pants y tait hberge afin de pouvoir
franaise de rsidents d'outre-mer forme Un succs li galement la dispari- se retrouver plus facilement et profiter DE
dans le seul but de soutenir Barak Obama tion du deuxime sminaire organis de la superbe plage-piscine pour pour-
dans sa course l'investiture dmocrate depuis la cration dans la foule du suivre la discussion. Il a donc fallu
pour l'lection prsidentielle qui se premier, devenu trop fatigant, mais innover. Un grand nombre des partici- /' I
droulera en novembre prochain aux pas seulement. La qualit des interve- pants ont finalement t hbergs dans Chaque sem e
Etats-Unis. C'est Christian Bidonnot, di- nants et la magie de Saint-Barth jouent des villas en association avec SiBarth, hbdo daq in
teur de Top Dom (une sorte de who'who normment et s'toffent au fil des ans. Marla, et New Agency, mais aussi dans votre e madire gratu
de l'Outre-mer franais) qui en est l'insti- Les rservations pour l'anne 2008 ont les htels Village Saint-Jean, Tropical
gateur. Les membres, pour l'heure encore ainsi affich complet en moins d'un et Emeraude Plage. La salle de runion sur vi '
peu nombreux, de cette association mois, prises d'assaut par les anciens ? la salle des festivits situe l'tage pour tout savoir sur vie lie.
entendent fdrer tous les dcideurs poli- participants : ils aiment la beaut de de la capitainerie "C'tait magique,
tiques, conomiques et culturels des l'le et le sentiment de scurit qui s'en concde David. Nous avons mme
outre-mers franais formant une sorte de dgage, explique David Grodberg qui organis une dgustation de vin pour Retrouvez le en ligne sur
diaspora afro-franaise pour apporter un avoue n'avoir aucun problme trou- 80 personnes avec Le Got du Vin et le
soutien moral et mdiatique au candidat ver les meilleurs intervenants, les plus Wall House qui a fourni les petits- .l1
noir, en mme temps que faire connatre pointus : durant l'anne, je reois en fours sur la magnifique terrasse sur- WWW.journafldeslntbarth.com
l'outre-mer franais aux USA. Parmi les moyenne une deux lettres par plombant le port de Gustavia. Le
actions envisages, 000 propose d'or- semaine de dentistes qui aimeraient y dner de gala pour 86 personnes s'est
ganiser un premier voyage pour la intervenir. Il n'y a qu' puiser. quant lui tenu au Tamarin. emil i rnsbh@ andoo.Fr
convention dmocrate de Denver (Colo- C'est le Dr Lou Graham qui intervenait On connat dj les dates du sminaire
rado) et un second, en cas de victoire, durant l'dition 2008 sur le thme les 2009. Il aura lieu du 19 au 23 janvier.I T 0590 6519 Fax :0590 9160
pour la convention d'investiture, dernires avances en matire de dentis- Tl : 0590 27 6519 Fax: 0590 27 9160







Football Equitation



es poussins de l'cole de
foot de l'AJOE taient en iwa et Rglisse. Ce sont les
dplacement Samedi 26 janvier noms des deux nouveaux
au stade Albric Richards chevaux qui ont rcemment
Saint Martin. Ils participaient intgr les boxes du Ranch des
un tournoi organis par le FC _e Flamands qui compte dsormais
MARIGOT. Les joueurs se sont une douzaine d'talons. Siwa
trs bien comports et finissent est g de 6 ans. C'est un mle
troisime de la comptition. Le de la famille des Criollo, cette
prochain dplacement des pous- race de petit cheval argentin
sins est programm le 5 avril. Ils descendants directs des chevaux
rencontreront les Juniors Stars. espagnols imports par les
Ucolons lors de la conqute du
Un grain merci Mathihas et Nouveau Monde. De mme que
Laurent, leurs ducateurs mais le jeune Rglisse g de 3 ans,
galement surtout la voiture .fils de Siwa. Tous deux arrivent
de Laurent puisque le bus prvu ~ de Saint-Martin o ils sont ns.
a oubli de venir chercher
les efants... Vanille Darphin et Amanda
Mangin deux cavalires
Championnat de Saint-Barth de football du ranch en compagnie de
LASPSB inva in u Reglisse et Siwa

a 4 journe du Championnat de Saint- Rc~szufl de !u -iL -r
Barth qui en compte quinze se droulait ASPSB bat Carcajou 2-1
le week-end dernier. Vendredi soir, Amical-ASCCO 1-1
l'ASPSB qui jouait son troisime match
battait, sur le score de 2 buts 1, l'quipe C/;scinc!! Pl )e 'fsCi
de Carcajou, toujours la recherche d'une ler ASPSB 9pts (3 matchs jous), 2 Amical
victoire. Samedi soir, l'Amical, l'une des 7pts (3 matchs jous), 3 Young Stars 6pts (2
formations favorites de ce championnat matchs jous), 4 ASCCO 1 pt (3 matchs
avec l'ASPSB et Young Stars, tait tenu en jous), 5 Diables Rouges Opt (2 matchs AXI GOYAVES
chec 1-1 par l'ASCCO qui marquait son jous), 6 Carcajou Opt (3 matchs jous). Renee a decidement la main
premier point dans le championnat. Dese qi a dcover sur
scores non comparables ceux de la saison ) Vendredi 8 fvrier 20h son pied de goyavier g
dernire qui s'taient avrs des scores fleu- ASCCO vs Diables Rouges de trois ans quatre maxi
ves, les quipes tant plus quilibres cette ) Samedi 9 fvrier 19h30 goyaves.., de la taille
saison. Young Stars vs Amical d'une cristophine !















-























*,a s







Runion po r J Transat Ag2r Concarneau Saint Barthlemy
Runion pour la cration un CTOS Jeanne Grgoire et Nicolas

Mardi 29 janvier dans la i o an
salle de la capitainerie, Lunven sur Banque Pop
Patrick Perron d'Arc, res- une a acquis ses
ponsable du service territo- lettres de noblesse
rial des sports et prsident lettres le nbcircu
L.dans le circuit
d'associations animait une Figaro en figurant rgu
runion technique concer- lirement dans le top ten
nant la cration d'un futur des rendez-vous de la .
CTOS, Comit Territorial classe. L'un est un petit
Olympique et Sportif de nouveau trs prometteur
Saint-Barthlemy. Une qui a dbut dans le cir-
quinzaine de prsidents et cuit il y a peine un an.
responsables d'associa- Tous deux composent
tions et clubs taient pr- l'quipage du Figaro aux
sents. Le compte-rendu de couleurs de Banque Pop
Patrick Perron d'Arc. qui prendra le dpart de
Parick erro d'Arc la transat Ag2r Concarneau Saint- Jourdain -Nelias sur Volia, les coif-
"Le 12 setembre 2007, tous les soient tous affilies leur fdration lules rgionales du CNDS pour la Barth le 20 avril prochain. fant au poteau dans le port de Gustavia
prsidents d'associations sportives sportive et que tous les adhrents, et Guadeloupe et les Iles du Nord. Le Pour la petite histoire, Nicolas Lunven, lors de l'dition 2006. On avait alors
ont t informs par la Collectivit plus particulirement les jeunes, mouvement sportif local est donc c'est ce jeune vannetais qui en fvrier parl de hold up...
de Saint-Barthlemy qu'une ru- soient licencis pour pouvoir parti- pass ct de cette runion impor- 2007, pour sa premire navigation n ee
nion s'tait tenue avec les responsa- ciper aux vnements extrieurs tante.ro, passe la boue au Entranement Port Laf'
bles de la DDJS (Direction Dparte- (rencontres, comptitions). Enfin, il Techniquement, cela ne changera vent en tte et termine premier de la En attendant le dpart, c'est au centre
mentale Jeunesse et Sport) le 6 sep- faut que tous les ducateurs soient nanmoins pas grand-chose pour le manche. La suite ? l'espoir a fait ses de Port Lafrt que le tandem va
tembre 2007 sur l'avenir du sport dclars auprs de la DDJS sport Saint-Barth puisque nous preuves qui a remport cet t le clas- apprendre se connatre vraiment en
semet jbizuth de la Solitaire en se prencdronteac senrnatreraiment P en
Saint-Barthlemy et ce, suite au (diplme et cartes professionnelles). sommes dans une priode transi- nt e la lar participant aux entranements du cen-
passage de l'le en Collectivit Les associations pourront alors pr- toire en 2008. La collectivit de tre sous la direction de Christian Le
islli de "l D cs p ors ere OURS a diE d
d'outre-mer. Monsieur Michel tendre s'organiser et crer une Saint-Barthlemy nous soutiendra C'est cette cuyre hors pair qui a Pape et Loc Ponceau. Quant au
Magras participait cette runion et structure, ici un CTOS (Comit Ter- comme d'habitude pour cette anne, dcouvert la voile l'ge de 18 ans bateau, aprs cinq mois de chantier
dfendait les intrts des associa- ritorial Olympique et Sportif), afin condition bien sr que les prsi- lors d'un stage aux Glnans alors (Jeanne avait d lors de la der
tions sportives et du mouvement de devenir un interlocuteur identi- dents d'associations transmettent qu'elle s'apprtait entrer en Prpa nire tape de la Solitaire en 2007), il
sportif Saint-Barth. Nous avons fi, mais surtout reprsentatif du leurs demandes de subvention la Science-Po... et bifurque. C'est elle sera mis l'eau demain, jeudi 7
tous t destinataires du Procs-ver- mouvement sportif auprs des date impose par la collectivit. La qui a vol la troisime place au tandem fvrier.
bal de cette runion du 6 septembre acteurs que sont la Collectivit de deuxime date est celle du 16 mai
et tenus informs de la venue pro- Saint-Barth et l'Etat. Pour pouvoir 2008, date de rpartition des enve-
chaine de Madame Michelle Pou- nous dplacer avec nos sportifs loppes pour le CNDS rgional. Que
marde, Directrice dpartementale l'extrieur, mais aussi former de pouvons-nous faire pour attraper MISE EN PLACE D'UN CTOS partir du ler fvrier. La visite
de la Jeunesse et des Sports qui futurs cadres pour nos associations, "une part du gteau 2008" ? I emouvement sportif localinvite mdicale et le certificat de non
devait rencontrer les lus et diri- il est important de pouvoir bnfi- parait plus prudent de se projeter les prsidents et reprsentants d'as- contre indication sont obligatoires
geants du mouvement sportif local, cier des subventions, pas seulement pour 2009 et de se structurer correc- sociations sportives une runion ainsi qu'une photocopie de la carte
c'est--dire les prsidents et prsi- de la Collectivit, mais aussi de tement et calmement. Il n'y a pas concernant la mise en place d'un d'identit ou du passeport. Rensei-
dentes d'associations sportives. l'Etat. Madame Poumarde l'a rap- d'urgence. Il ne faut pas non plus se Comit Territorial Olympique et gnement auprs de Patrick Perron
C'est dans cette optique que tous les pel : rien que pour l'anne 2006, prcipiter. Mais quoi qu'il en soit, le Sportif. La runion aura lieu ven- d'Arc au 0590.29.48.18.
prsidents d'associations sportives la Guadeloupe elle seule a bnfi- mouvement sportif local doit se dredi 15 fvrier 18h dans la salle GYMNASTIQUE
taient convis participer une ci d'un peu plus de 1,8 million structurer et prendre forme au cours de la capitainerie Cration d'un club de gymnastique
premire runion d'information d'euros Saint-Barth ? 11 000 de cette anne. e s p d m d
dbat jeudi 29 novembre l'ordre euros.... Cette runion technique du mardi TENNIS et sportive partir du mois de mars
du jour bien prcis : les consquen- Lors de la runion du 29 novembre 29 janvier 2008 a donc t organi- Saint Barth Tennis Club remercie 200.n cLs ersonnes inatresses
ces de l'volution de Saint-Barth- 2007, Madame Poumarde avait se l'initiative de Patrick Perron M. et Mme Olivier Dain pour leur peuvent contacter Patck Perron
lemy en Collectivit sur nos rela- fix deux dates importantes ses d'Arc dans le cadre professionnel don qui a permis de doter les courts
tions avec la DDJS. Il s'agissait l yeux : le 31 janvier 2008 et le 16 du service territorial des sports, un de huit bancs pour les joueurs. COURSE PIED
surtout d'une runion d'information mai 2008. service public au bnfice de tous FOOTBALL Samedi 16 fvrier se droulera la 7
et de travail. Aprs cette runion, il est vident les prsidents de clubs sportifs. Il Cration du Football Club de dition des 15km de St-Martin.
Dans son procs-verbal du 6 sep- que nous n'aurions pas pu nous s'agissait avant tout de mener une Saint-Barth partir du mois de Les coureurs de Saint-Barth vou-
tembre, Madame Poumarde a pr- structurer en deux mois rflexion commune afin qu'merge mars. La premire catgorie lant participer peuvent contacter
cis que dornavant, le mouvement Dcembre/ Janvier Soyons Hon- un projet cohrent de cration d'un concerne est celle des vtrans. Mchel ou Jean-Marc au
sportif local ne dpendra plus des ntes Que sont donc ces deux CTOS (Comit Territorial Olympi- ge requis minimum est 40 ans. 090 ou Patrick Trival au
Comits, Ligues et du CROS Gua- dates ? que et Sportif) de Saint-Barthlemy La prparation physique est prvue 0690.75.16.85.
deloupe (Comit Rgional Olympi- Le 31 janvier 2008 constituait une avec des statuts et donc un prsident
que et Sportif). Elle insiste ainsi sur date butoir pour nommer un repr- et ce, afin d'avoir une reprsenta-
le fait que dans l'organisation verti- sentant du mouvement sportif local tion de mouvement sportif au
cale du sport, Saint-Barth doit ds- -d'o la programmation de cette niveau des instances sportives sup-
ormais tre reli directement l'or- runion ce mardi 29 janvier- la rieures, de la collectivit, mais aussi CRATION D'UNE FDRATION tion ou inscription : Tl. ou Fax :
ganisation nationale, c'est--dire salle de la Capitainerie de Gustavia au niveau du ministre des sports. DE L'UMP 05.90.27.57.58.
la Fdration de chaque discipline avec tous les prsidents de clubs. Sur les 22 associations sportives La section UMP de Saint-Barthlemy ASSEMBLE GNRALE DU CIGV
sportive. Tout ceci n'est rien d'autre Or, on apprend dans le mme temps recenses officiellement, 14 taient se constitue en fdration territoriale. Le Prsident du Club International des
que la consquence directe de qu'une runion avec le CNDS s'est reprsentes. Une trentaine de per- Les adhrents de l'UMP seront amens Le Prsident du Club International des
l'volution statutaire de Saint-Barth tenue en Guadeloupe avec le prfet. sonnes ont particip cette runion. lire leurs reprsentants le 29 mars Gand Voyageurs adhrs e StBarthlem
survenue le 15 juillet 2007. Notre Runion laquelle personne n'a t Pour une premire rencontre, les proch. Pour partiiper ces lec- appelle ral e de l'Associationts que 'Atiem-
tions internes, les adhrents doivent ble Gnrale de l'Association se tien-
reconnaissance hirarchique en tant convi et laquelle aucun reprsen- changes ont t riches et encoura- tre jour de la cotisation 2008. Aussi, dra le Vendredi 8 fvrier 19 h 30 au
que sportif est donc assure par les tant du mouvement sportif local de geants. Il s'agit dsormais et surtout ils sont invits renouveler leur cotisa- restaurant le Z, route de Saline
associations et donc, par les prsi- Saint-Barthlemy ne pouvait donc de s'impliquer rellement dans ce tion l'occasion de permanences heb- St.Jean. Cette Assemble sera suivie
dents habilits les reprsenter. assister mouvement local et pas simplement domadaires au restaurant Wall d'un dner. Bernard Dolphin :
Madame Poumarde prcise qu'il Le CNDS (Centre National pour le d'y faire de la prsence. House Gustavia, les lundis du mois 0590275280
est important que le mouvement Dveloppement du Sport) est un Les prsidents ont t assez enthou- de fvrier de 17h 19h, compter du
sportif local se structure et qu'il est tablissement public national plac siastes pour une premire" et ont lundi 4 fvrier 2008. CONSULTATION DERMATO
fondamental de crer un CTOS sous la tutelle du ministre charg d'ailleurs souhait se retrouver L'HPITAL
(Comit Territorial Olympique et des sports dont la gouvernance nouveau. Les acteurs du sport SESSION DE FORMATION AU CRR Une consultation de dermatologie est
Sportif). associe l'Etat, le mouvement sportif Saint-Barth ont bien compris qu'il La station de Sauvetage en Mer de mise en place l'hpital De Bruyn
Cependant, avant la cration d'un et les reprsentants des collectivits fallait tirer la charrette tous ensem- Saint-Barthlemy organise une session compter du 22 fvrier 2008. Elle sera
CTOS, il est important dans un pre- territoriales, dont Saint-Barthlemy. ble et que nous devions nous posi- de formation pour l'utilisation de la assure par le docteur Marie-Lise
VHF Marine, le Certificat Restreint de Bafounta, mdecin dermatologue
mier temps, de raliser un tat des Il contribue fortement au dvelop- tionner en tant que force de proposi- Radiotlphoniste. L'preuve d'examen Saint-Franois en Guadeloupe. Les
lieux des associations sportives pement du sport en France et tion face nos lus. Une runion est prvue le mercredi2 Avril2008. Le rendez-vous doivent tre pris auprs
Saint-Barthlemy. Dans un second l'amnagement du territoire dans le sera programme prochainement nombre maximum de candidats par de son secrtariat : 05 90 24 08 47.
temps, il faut que celles-ci soient domaine sportif. C'est Madame avec les ducateurs sportifs cette session est de 12. Le nombre de sessions Aucun rendez-vous ne peut tre donn
toutes en rgle, c'est--dire, qu'elles Poumarde qui est dlgue des cel- fois-ci". d'examen est de 3. Pour toute informa- par l'hpital.


















IL
..... . . ..

lit;



















.)

















;Di.













-47
le(




Tout pour votre/ itrn*,rtr
CUISINE SALLE DE BAINS RANGEMENT TABLE & CHAISE SJUR SALON




PRIX SMPETITIFS





i jI
SCHMIDT
CUISIN ES
C U S1US ES ~RUE SHOELCHER, LA POINTE, GUSTAVIA FACE L'HTEL DE LA COLLECTIVIT
c t dCU ISI N ES TL: 0590 27 19 14 stbarthcuisine@wanadoo.fr

du 1er au 29 fevrier


declarez -lui..


30 MMS offlert

(2)



Sony ericsson Z3loi
open: "s'ouvrir"
(1) Du ler au 29 fvrier 2008 pour toute souscriptio n unforfait 30 ss ou 10 s, le 1er mois est gratuit. Durant cette priode l'en d'un Ni s
quivaut l n SMS. Au-del de cette priode le fo ou 10 MMS est factur selon les tarifs de l'offre mobile Orange n vgu dispo-
nibles notamment en points d vente. (2) Photo non prixublic conseill pour toute souscription un forfait Orang4het+ d'un
dure d'engagement de 12 mois du 1ler au 29 fvrier 2008. Sony E sn 310.stock Imit 2500 exemplaires sur l'ensemble des dparte- o e n
ments: Guadeloupe, Guyane franaise, Martinique, Saint Barth my et Saint Martin.
i iv Wi i.. .. ..






Source Le Pelican Du Mercredi 30 janvier au mardi 5fvrier 2008

Vignette auto: Charges sociales :

trois mois pour se mettre en rgle information aux entreprises
... e prsident du Conseil territo- l'outre-mer en prparation. Ceci afin
SA dfaut, l'amende payer sera de rial de Saint-Martin communi- que soient, non seulement, assurs
S2 fois le montant de la taxe due que : Les charges sociales aux entreprises de Saint-Martin les
pour le vhicule. De surcrot, les des entreprises de Saint-Martin rel- allgements de charges sociales
contrevenants devront videmment vent exclusivement de la comptence patronales prvus par la LOPOM de
s'acquitter de la taxe pour acqurir de l'Etat et non de la Collectivit. 2003, mais aussi que soit prvu un
la vignette. Le produit de la taxe L'une des premires dmarches de renforcement de ces allgements par
collecte est estim entre 2 et 3 celle-ci auprs des pouvoirs publics la prise en compte des difficults par-
millions d'euros par an. Des som- nationaux a cependant consist leur ticulires aggraves par la parit
mes qui seront affectes exclusive- demander, ds septembre 2007, que euro-dollar. La Collectivit de Saint-
ment la ligne budgtaire de la la Collectivit de Saint-Martin fasse Martin reste particulirement atten-
COM consacre la rfection des l'objet de dispositions spcifiques tive l'volution de ce dossier.
routes et la construction de rou- dans la future loi de programme pour
tes nouvelles.
cte par dlibration en date contrles routiers raliss soit par Le montant de la taxe oscille de
du 21 novembre dernier, la les services de la gendarmerie, ceux 110 euros pour les voitures parti- S haggy
taxe sur les vhicules de la Police Territoriale ou encore culires quelle que soit sa cylin-
moteur est entre en vigueur au ler ceux de la PAF, tous les vhicules dre 500 euros pour les poids m eflre i $ f; !
janvier 2008. Son recouvrement immatriculs en partie franaise lourds. Un tarif deux roues a gale- II et Ie *e
commencera le 18 fvrier prochain devront arborer en bas droite de ment t prvu : 20 euros pour les i ..
pour s'achever le 15 mai au plus leur parebrise la vignette qui moins de 125 CM3, 80 pour les
tard. Tout propritaire d'un vhicule aura t remise contre paiement, et cylindres suprieures.
demeurant en partie franaise y est les conducteurs devront tre en
assujetti. Aprs le 15 mai, et lors de mesure de prsenter le rcpiss.


Le CESC a dsign son bureau
es 22 membres du Conseil conomique et le collge social et LA COMPOSITION DU BUREAU
Economique Social et Cul- culturel sont reprsents galit.
turel se runissaient mardi Les membres du conseil travaille- )1er vice Prsident Philippe
29 janvier l'Htel de la Collecti- ront dsormais soit en sances pl- Thvenet, reprsentant l'associa-
tion des hteliers de Saint M artii
vit pour lire son bureau. Une nires, soit en commissions. Trois i 2o vice Prsident: Victor Paines,
Commission ad hoc avait t cre commissions seront prochaine- reprsenta la chambre des
fin dcembre pour travailler sur ment mises en place: La commis- mtiers 'I c b
l'laboration d'un rglement int- sion des affaires conomiques et 3 vice prsidente: Marvelyn
rieur. Ce dernier a t adopt financires, la commission des Etienne, reprsentant l'organisa-
l'unanimit aprs un dbat qui affaires sociales, la commission tion syndicale UTLSM ans le cadre de la 28e dition son vrai nom Orville Richard Burrel,
aura dur 3 heures. L'lection des des affaires culturelles et du cadre ) Questeur: Louis Fleming, repr- de la Heineken Regatta, a ralis en une dcennie, pas moins
membres du bureau a eu lieu dans de vie. Des lections devraient tre sentant les maisons des jeunes et Shaggy se produira en de six albums, o l'inspiration cari-
la srnit, malgr une tension per- organises prochainement pour la de la Culture de Saint Martin concert le dimanche 9 mars sur la benne reste trs prsente. Pour plus
ceptible entre deux tendances. Le mise en place d'un bureau com- ) Secrtaire: Nicolas Maslach, plage du Kim Sha Sint Maarten d'information sur ce concert ou le
bureau est constitu de six mem- pos de trois membres pour cha- reprsentant l'association de ges- (Simpson Bay). Un vnement qui programme complet de la Sint Maar-
bres incluant le prsident Georges que commission : 1 prsident, 1 tion de la rserve naturelle de promet de rassembler un public ten Heineken Regatta, consultez le
Gumbs, parmi lesquels le collge vice-prsident et un secrtaire. Saint Martin norme, car Shaggy, est une star site www.heinekenregatta. com ou
internationale dont la carrire a per- tlphonez au bureau de la Regatta
om m ande p bliqu POS PLU mis de diffuser largement la musique au : 599 544 2079 ; email:
m m ande publique P PLU reggae. N en Jamaque, Shaggy, de regatta@heinekenregatta.com

Constructions d'coles Comment s'y
en priorit retrouver ? Hope Estate en plein boom
e.n.. 4 K A vant que la commune de Saint-Mar- a zone d'activits de Grand pleine expansion ont dj choisi de
tin ne cde la place en juillet dernier Case est en pleine efferves- s'y implanter dans des locaux neufs
la COM, une dlibration du L cence depuis quelques mois. et penss pour leur activit. L'arrive
Conseil municipal annonait une rvision Les constructions s'y multiplient et la annonce d'enseignes commerciales
Sdu POS, le document d'urbanisme actuelle- zone risque bien de devenir le coeur grand public devrait finir de changer
ment en vigueur dans le but d'laborer le conomique de Saint-Martin. De la perception de cette zone et de
PLU (plan local d'urbanisme), conform- nombreuses entreprises locales, en modifier galement sa frquentation.
ment la loi de dcembre 2000. Mais
depuis la mise en place de la COM, aucune R adi
confirmation de cette rvision n'a t faite R adisson:
Nous en restons donc une dlibration
d'intention, confirment les agents de la une piscine hors norm es !
our faire face un afflux tembre dernier a permis tout Direction dpartementale de l'Equipement,
important de population et d'abord de relever le terrain mme s'il semble aujourd'hui vident que
un retard en matire d'au moins un mtre pour viter la nouvelle quipe en place devra s'atteler a piscine, actuel- de 2300 m2, avec de hauteur de la ralisation
d'quipements scolaires, la les inondations dans un secteur la tche : la Collectivit, comptente en lement en multiples cascades, un produire. Conu
commune de Saint- Martin avait fortement expos. Il est prvu matire d'urbanisme, devant dterminer construction dversoir, un jacuzzi en l'origine par un cabinet
lanc un programme triennal galement un plateau sportif et quelles rgles seront applicables en la l'htel Radisson, surplomb, deux espaces amricain spcialis, il
pour btir des coles, pour un un ramnagement des parkings matire sur le territoire de la collectivit. l'Anse Marcel, sera, de avec des chaises lon- a fallu quatre mois
montant total de 12 millions proximit du Centre culturel Selon nos sources, le travail d'laboration trs loin, la plus grande gues en partie immer- deux bureaux d'tudes
d'euros. La nouvelle cole de de Sandy Ground. Cette nou- d'un PLU devrait commencer courant 2008, piscine de Saint-Martin, ges, des jardins... Pour locaux (EDSA et
Spring a t construite et la velle cole devrait tre prte pour s'achever... difficile dire. Elaborer et l'une des plus gran- l'entreprise de Saint- CIEC), pour transposer
reconstruction de celle de Sandy pour la rentre 2008. Dans ce un Plu est un trs long travail de diagnostic, des de la Carabe. La Martin, SOS Piscines le projet en tenant
Ground est en cours. Cette cole programme triennal, entam d'analyses et de projections dans le futur. future piscine du Radis- installe dans la zone compte des normes et
accueille pas moins de 489 l- depuis 2005 par la commune, Ce type de document demande de nombreu- son fera en effet 1243 d'activits Hope Estate, des exigences en
ves en lmentaire (accueillis pas moins de 63 nouvelles clas- ses analyses, confies en gnral des m2, presque un lac arti- faire une telle piscine matire de scurit de
sur le site de la nouvelle cole ses ont t (ou seront) construi- bureaux d'tudes spcialiss, qui ncessite ficiel Soit une cen- est un rve explique la lgislation franaise.
Spring Concordia, le temps tes Saint-Martin, avec la parti- en moyenne quatre ans avant d'tre boucl. taine de mtres de long. Laurent Desnoyers, Le chantier a dmarr
des travaux) et 275 en mater- cipation de l'Europe (Feder) Pour preuve, en Guadeloupe continentale De formes libres, elle l'un des associs de durant l't 2007 et
nelle: au total 35 classes, l'qui- pour 37 %, l'Etat 37 % gale- une seule commune a dsormais un PLU en permet dans une srie SOS Piscines, car le durera au total prs
valent d'un gros collge Le ment et la commune, plein exercice. Il s'agit de Trois-Rivires. de courbes, d'amnager projet, complexe, mobi- d'une anne.
programme en cours depuis sep- aujourd'hui la Collectivit 26 %. des plages sur un total lise une exprience la M.L








Anik Kaajian nn u be Les poux sont de retour

a e Porta 34 n>ri Le bassin a t carrel de petites B E
Anik Karadjian est de retour la Gale- mosaques bleu fonc, les decks DBR R ES E T
rie PORTA 34. Cette anne AK pr- ont t repris et agrandis, raliss
sente Paysages et Horizons, en bois Ip pour un ensemble o Une semaine de vacances... Profitons de la
se nte Paysages et Hiens urte il fait vraiment bon se prlasser. disponibilit des enfants pour mener une
sdrie sointaine dSuvres sur ppier. Et pour les frenchies ou les incon- bonne chasse aux poux en passant patiem-
d'une soixantaine d'euvres sur papier. ditionnels, un petit terrin de ment les chevelures au peigne fin.
Une vision du paysage minimaliste et ptanque a t ralis o il fait Il n'y a pas de honte tre atteint de pdicu-
sensuelle, raffine, couleurs d'un ptanque a t ralis o il fait Il n'y a pas de honte tre atteint de pdicu-
monde cosrique entre idalit et aspi- galement bon paresser le soir. lose, autre nom de l'infection par les poux.
i cosmhique entre idrlit et aspi- En revanche, il n'est pas normal qu'une pdi-
ration mystique, comme la dcrit D. culose volue pendant des semaines, sans que
Gavach, rdactrice du Soualig'Art les parents s'en aperoivent. Les enfants sont
magazine. C'est une citation de l'cri- fragiliss, sujets aux moqueries et s'exposent
vain Fatos Arapi -o que j'aille je des risques de surinfection des lsions de
suis un morceau du paysage de mon grattage (imptigo).
pays- qui a inspir la nouvelle expo- Il faut agir sans tarder si votre enfant a des
sition d'AK. Originaire d'Armnie prs de gros travaux desti- immdiat. Le ler niveau est dmangeaisons, est porteur de lentes (petits
qu'elle a quitt en 1970 l'ge de 9 ns remettre l'assainis- consacr la dtente et la relaxa- oeufs qui collent aux cheveux) et/ou de poux.
ans, depuis, l'artiste n'a eu de cesse de sement aux meilleures tion avec une salle privative, trs
voyager posant quelquefois ses vali- normes environnementales, l'h- zen, rserve aux massages, soins
ses. Depuis 2004, elle partage son tel*** Village Saint-Jean s'est du visage dispenss sur rendez-
temps entre Nice et Saint Martin. offert un nouveau cur : aire vous par les cinq partenaires Utiliser des insecticides adquats
"AK", du 8 au 14 fvrier Gustavia, d'arrive et de stationnement slectionns par la direction de (renseignez vous en pharmacie ou auprs
Galerie Porta 34. Tous les jours de 9 compltement revisit, plage pis- l'htel, ainsi qu'aux cours privs du mdecin).
13 heures et de 15 21 heures. cine privatise et agrandie et en de yoga ou stretching. Au second Retirer les lentes au peigne fin
point d'orgue cette rnovation, niveau, une salle classique de Rpter le traitement une semaine plus tard
un superbe btiment bois Ip et remise en forme avec appareils pour liminer tout survivant.
superbe b bois I et r en forme avec appareils Laver la literie, vtements, casquettes en les
verre, accueillant le nouvel espace surplombant la baie de Saint-Jean passant la machine 500C au moins.
de remise en forme de l'htel. Un : on pdale avec vue sur l'let Traiter toutes les personnes atteintes de la
espace sur deux niveaux baptis Bonhomme, un rve. L'espace est Pour offrir une large palette de Traiter toutes les personnes atteintes de la
Cottage bien-tre, construit sur ouvert tous soins et massages, l'htel Vil- famille en mme temps.
les ruines de l'ancienne petite L'aire d'arrive et de stationne- lage Saint-Jean a fait appel Sivotre enfant n'est pas atteint, restez vigi-
boutique et qui franchement, est ment a t compltement repave cinq pros du bien-tre. Aman- lants, mais sachez que les shampoings pr-
une vritable russite. On doit la avec des pierres au ton chaud dine, adepte de la philosophie ventifs sont inutiles. Il suffit de limiter les ris-
conception initiale Bertrand trouves sur place : lgant, natu- et des soins ayurvdiques ; ques de contamination en faisant porter des
Charneau, propritaire des lieux rel et sobre. Des pergolas de bois Dominique, spcialiste du coiffures courtes et ramasses, un bonnet de
avec sa mre Gaby et sa sour en cours de vgtalisation (des Shiatsu et de la rflexologie ; bain la piscine (les poux ne se noient pas),
Catherine. Mais c'est un travail plants de bougainvilles devraient Arnaud, kin, pro du massage en peignant les cheveux rgulirement et en
commun avec le matre d'oeuvre rapidement les recouvrir) cernent : Sandrine, l'esthticienne du vitant les changes de casquettes et autres
Alain Aupy qui a donn naissance l'espace parking ce qui offrira, groupe qui travaille en label chouchous...
ce btiment unique Saint- une fois les plants pousss d'offrir Institut Esthederm et enfin Il est souhaitable de prvenir l'infirmire sco-
Barth qui se fond admirablement de l'ombre au vhicule et privati- Baptiste, fascin par la Tha- laire afin de pouvoir renforcer les mesures de
au paysage grce sa structure sera compltement la plage pis- lande d'o il puise l'inspiration dpistage : l'information est confidentielle et
verre qui reflte l'entourage cine, elle aussi totalement refaite. de ses massages. est utile pour enrayer l'pidmie.






































-e
-- e I'-

"-1 or s io e- m
c lat i ,Ii.A -d l ectt idel.frai 01SOI1 ME s acuslnae aif elofrIi.bieO a g e luLsdso
nllle ntamet ripont d vnt. 2Phtononcotrcteleprx ubiccosell purtote oucrptona n orai Oane h t e-n
due nagmn e1 mi u1e a 9fvir 08 oyErcsnZ1 rsoklmi20 xepa e urlesmledsdpre








Concours Jeunes Plumes

C Saint B'Art Concours de Nouvelles 2007/2008



Prince perdu Nelson et la caverne des rves

par Kawalo par Eizheneim
D epuis la nuit des temps, en Inde, les semaines. Triste et dsespr, Kawalo se mit 'est l'histoire de Nelson, un garon peut-tre un bouton secret, et soudain un bou-
enfants taient exploits, vendus par au travail. Quatre longues heures passrent qui a vcu une aventure inoubliable. ton apparut dans sa main.
leurs parents ou bien orphelins, et toujours le mme cycle: porter, poser, C'tait pendant les vacances d't. "H Je commence bien m'y prendre !"
Mon histoire se droule prs de Bombay, plier, porter, poser, etc... Nelson tait parti en Mditerrane comme le dit-il.
Puna dans une usine de tissus. L, des fem- C'est ce moment-l qu'il entendit deux voulait la coutume de sa famille. Il rsidait I1 pressa le bouton, prit une torche et suivit la
mes travaillent depuis dj de longues heu- surveillants discuter: dans le bungalow familial (de son grand- galerie. A l'extrmit de celle-ci, il y avait
res. Entre ces murs de bois et de mtal Il parat que le jeune prince perdu depuis pre) au bord de la plage. Ce matin-l, Nel- une trappe qui servait de portail entre le
rouill, non loin des normes mtiers tis- sa naissance vivrait dans un bidonville! son sentait qu'il avait besoin de la fracheur monde de la caverne et celui de la surface.
ser, des enfants courent, crient, jouent pen- Oui, ce qu'il parat et on dit aussi qu'il matinale de l'eau sur son visage. Il dcida Elle ouvrait sur un petit chemin qui, entre les
dant que d'autres portent des tissus, les s'appellerait Kawalo, ajouta l'autre, donc de se rendre la plage pour s'y baigner. rochers, menait apparemment la plage
plient et les rangent. Tu te rends compte et si c'tait vrai?!!! A son arrive, le soleil se levait sur le sable, devant son bungalow. Rentr dans sa cham-
Parmi ces enfants qui travaillent dur, il y en Qui sait?!!! la mer tait peu agite. Nelson enfila son bre, il se jeta sur son lit pour se reposer.
a un diffrent des autres car dans son regard Kawalo ne pouvait pas le croire. Il se dit maillot, ayant hte de sentir l'eau chalouper
on peut apercevoir de l'espoir, du courage et d'abord que ce n'taient que des sottises sur son corps. L'aprs-midi, Nelson se rendit au march
de la foi. Il s'appelle Kowalo. mais pourtant depuis toujours, au fond de Une fois dans l'eau, il ne pensa plus qu' une avec ses parents. Ceux-ci avaient d'abord
Orphelin depuis deux ans, aujourd'hui huit lui, il avait senti qu'il ne faisait pas partie de chose : faire du body-surf dans les vagues. Le prvu d'aller prendre le goter chez son
ans, il est oblig de travailler. Il se bat contre la famille dans laquelle il avait grandi. garon tait un mordu de cette activit. Il pre- grand-pre mais celui-ci n'tait pas l.
la famine avec un emploi mal pay qui com- Le soir venu, il dcida de percer le mystre. nait les vagues avec vivacit et revenait rapi- Evidemment, le march n'tait pas l'occupa-
mence tt pour se terminer trs tard. Un soir, Il courut jusqu'au palais de la ville puis il dement la reforme, l o elles cassent. Tout tion prfre de Nelson, et il prvint ses
tard dans la nuit, Kowalo, malgr la fatigue, dut escalader les grilles. Les gardes taient coup, une norme vague surgit : il com- parents qu'il allait se balader dans les rues
tait veill et il n' arrivait pas dormir. A partout prsents et il se fit prendre. Aussitt, mena nager pour la prendre, mais, plus voisines. Fatigu de marcher, il s'arrta dans
l'intrieur de sa petite cabane de paille tis- il fut mis au cachot. Trs rapidement, un forte que les autres, elle l'entrana vers le un bar pour se dsaltrer. Au moment o il
se, il touffait et avait besoin de prendre jugement fut organis et la dcision tomba: fond. Il avait beau se dbattre de toutes ses allait passer sa commande, il entendit une
l'air. Il sortit de son refuge. Il vivait l, dans on l'emmena dans la cour des condamns, forces, il n'arrivait pas remonter la sur- brve conversation entre deux clients.
un bidonville. Kawalo n'avait pas peur de mourir, tout ce face. Alors, il perdit connaissance. Tu ne devineras jamais !
Kowalo se mit observer plus loin des qu'il voulait tait que la justice soit faite Lorsqu'il reprit ses esprits,il se trouvait Quoi ?
kilomtres les lumires de la ville qui rayon- Puna. Alors, genoux, au milieu de la cour, tendu de tout son long sur une plage dserte Hier, j'ai vu un coucher de soleil au rayon
naient de richesses et d'un peuple vivant. Il il dclara: et la premire chose qui lui vint l'esprit fut : vert. On raconte que lorsque ce phnomne
ne supportait plus l'injustice. La pauvret Pre, Mre, si un jour vous me reconnais- "Chouette Une nouvelle crique explorer !" se produit, cela veut dire que la Caverne des
dans laquelle il vivait le rendait triste et il sez, lisez ces quelques lignes. Et il sortit de C'tait une petite baie solitaire entoure de Rves a t remise en service. Mais je t'en
avait envie d'arrter de se battre et de se sa poche un bout de papier qu'il dposa sur rochers, fort heureusement plats pour la plu- dirai plus aprs, car les murs ont des oreilles
soumettre aux ordres qui le rendaient fou. Ce le sol. part. Nelson n'tait pas inquiet. il avait "conclut le premier en regardant Nelson, qui
soir-l, il dcida que a ne pouvait plus Les gardes lui firent boire le poison du coma confiance en lui car depuis ses plus jeunes heureusement, avait dj dtourn le regard.
durer, il tait fatigu. Il retourna se coucher ternel et il dit simplement: Puna! annes, il ctoyait ces paysages et force il
car le lendemain, une nouvelle journe de Depuis le premier et jusqu'au dernier mot commenait les connatre. Il eut vite fait Les jours suivants, il remarqua que, chaque
travail l'attendait. Il s'allongea sur le peu de qu'il pronona, sa mre, la Reine qui avait d'explorer les lieux du regard et remarqua fois qu'il allait la plage, il voyait deux hom-
tissus qu'il avait pu rcuprer en cachette et assist la scne, le reconnut. Mais il tait une caverne. Il se dit que c'tait peut-tre un mes assis l, en train de discuter du butin de
s'endormit, trop tard. vieux chemin qu'empruntaient autrefois les leur matine de pche. C'tait louche.
Le lendemain matin, Kawalo se rveilla tar- Depuis, selon la volont de Kawalo, l'escla- flibustiers pour rejoindre la ville sans se faire Un jour, Nelson s'ennuyait tellement qu'il
divement et il arriva en retard l'usine. Son vage n'existe plus Puna et cette histoire reprer par les autorits. Alors il entra. dcida de se rendre la Caverne des Rves.
patron s'en rendit compte et le punit svre- restera ternelle... La caverne tait aussi obscure que dans ses Jusqu' prsent, il ne s'y tait rendu qu'en
ment en lui retirant son salaire pendant trois rves les plus noirs. Il remarqua quand mme cas d'extrme besoin de distraction. Arriv
de petites torches disposes en ligne le long la crique, il eut l'impression d'tre suivi, et il
des parois. A ce moment-l, rien ne lui aurait dcida d'en avoir le coeur net. Il entra et fit
i l T rre fait plus plaisir que de trouver des allumettes en sorte que la porte se referme aussitt der-
o la Terre pour pouvoir allumer ces torches. Soudain, il rire lui. Il ressortit immdiatement, mais une
Svit une petite lueur qui rayonnait dans le fond mauvaise surprise l'attendait : deux hommes
ar Lulu de la grotte. Il fit un pas pour se rapprocher et arms taient posts devant lui.
comprendre ce mystrieux phnomne, mais Tu vas nous faire rentrer l-dedans, dit l'un.
J e suis ne il y a des milliards d'annes, d'ozone...Je meurs chaque jour un peu plus il n'eut pas besoin d'en faire plus, car la Nelson les reconnaissait : c'tait ceux qu'il
mon pre s'appelle Big Bang, et moi, je que la veille, lumire s'intensifiait et il dcouvrit que les avait entendus auparavant au bar. Comment
me prnomme La Terre. Quand je suis Je sens ma fin approcher. Plus ces personnes torches s'allumaient toutes seules une une avaient-il pu remonter jusqu' lui ? Il allait
arrive, j'tais belle, verte et bleue. Il n'y croient que tout va bien, plus elles me dtrui- jusqu' lui. les interroger quand il entendit:
avait que des animaux : des dinosaures, des sent. Mon noyau surchauffe, la taille des Il se dit que s'il avait pris ses chaussures et Pourquoi ne laisseriez-vous pas ce petit
girafes, des mammouths, des poissons... Pen- ouvertures dans l'atmosphre augmente... Je ses vtements, il n'aurait pas risqu de se tranquille et ne demanderiez-vous pas
dant des milliers d'annes, aucun humain ne ne sais que faire blesser les pieds ou de tomber malade car il quelqu'un d'autre ?
m'habitait, jusqu'au jour o Adam et Eve Maintenant, ils inventent les voitures sortait de l'eau et il tait tremp. Tout coup, Au moment ou Nelson tournait la tte pour
sont arrivs. Ils me peuplrent. Au dbut, ils moteur, les humains ont cr la pollution. un petit tas d'habits bien plis et des chaussu- identifier l'interlocuteur, PAF, plus rien, on
ne m'abmaient pas, ils vivaient de ce qui Voil un problme de plus sur moi !! Ces dif- res apparurent devant lui, et il reconnut ses l'avait assomm.
existait : la vgtation, la pche, la ficults ne font que crotre. affaires.
chasse...Mais un jour, ils dcouvrirent le feu. Nous sommes en 2057, cette anne est pour Nelson marcha le long de la galerie, en se Lorsqu'il se rveilla, Nelson se trouvait aux
A partir de ce moment-l, tout changea moi la dernire, tout va mal. Cela continue, demandant ce qu'il allait trouver au fond de cts de son grand-pre.
Les hommes se mirent construire des bti- mes problmes cause de tous ces humains, cette caverne : un trsor en euros ou en pices Grand-Pre Que s'est-il pass ?
ments, des bateaux, des glises...Ils m'ab- La temprature de mon ceur est de plus en d'or ? des quantits d'articles de son hros Eh bien, je me suis dbrouill pour chasser
maient, ils me tuaient peu peu. Toute ma plus leve, ma stratosphre recle de plus en prfr, ou mieux encore un scooter ? En tout les brigands et les dnoncer la police. Ils
beaut disparaissait. Je me sentais faible, je ne plus de brches... cas, il avait des ides plein la tte. Arriv au taient mls un trafic d'antiquits.
pouvais rien faire. Ce mois-ci est le dernier de l'anne civile, fond, il n'en crut pas ses yeux : il y avait Mais Grand-Pre, comment as-tu su pour la
Les guerres commencrent, les bombarde- c'est aussi la fin de ma vie. La chaleur est TOUT ce dont il rvait Il profita de cet ins- Caverne des Rves ?
ments, les attentats, tout cela m'abattait, dsormais si intense que la survie est impossi- tant pour tout essayer. Aprs avoir tir parti Quand j'tais petit, je me promenais sou-
Maintenant je ne suis plus belle, verte et ble pour les humains. J'ai de moins en moins de toutes ces choses, il se donna plusieurs vent dans les criques et les rochers. Un jour,
bleue. Je suis bleue, grise et d'autres couleurs de force pour rsister. Mon noyau grossit de claques sur le visage afin de se convaincre en marchant, j'ai trouv un grimoire ouvert,
tristes, ce vert si beau m'a quitte. jour en jour. L'explosion est imminente. Il me que c'tait bien la ralit et non un rve. "Pas j'ai rcit ce qui tait crit, et c'est ainsi
Aujourd'hui tout est parfait pour eux Mais ronge de l'intrieur. Voil, je meurs...Je com- mal de temps s'est coul depuis ma fameuse qu'est ne la Caverne des Rves.
pas pour moi. Ces humains sont la pointe de mence sentir l'explosion prendre de l'am- dcouverte", pensa-t-il. Il dcida donc d'aller Wouhaou !
la technologie, ils construisent encore et tou- pleur...Elle est palpable, elle arrive. Dvaste plus loin dans le tunnel mais il parvint dans Mais attention, ce sera notre secret !
jours. Seulement, les hommes ne savent pas tout. un cul-de-sac, et l, que faire ? Il se mit ins- Depuis, tous les ts, Nelson et son Grand-
et ne comprennent pas ce qui arrive : le chan- Aujourd'hui, je suis morte. Cela, c'est cause pecter la paroi comme il l'avait vu faire dans pre perptuent le secret de cette lgende.
gement climatique, les trous dans la couche de ces humains J'ai explos de l'intrieur... les films mais rien. Il pensa qu'il y avait




The Best Selection
of Villas in St Barth


IL'AGENC El
M ST BARTH REAL ESTATE
A LOUER
Lurin Charmant studio, coin cuisine, terrasse, vue mer
1400 E /mois, hors charges d'eau et d'lectricit.
Saint Jean Appartement de type grand studio, vue mer, 1 salle de bains,
1 coin cuisine, 1 terrasse, libre en mars 2008
1475 E /mois, hors charges d'eau et d'lectricit.
Appartement 2 chambres, 1 salle de bains, grand salon / salle manger,
Sterrasse, piscine
2100 E /mois hors charges d'eau et d'lectricit
A VENDRE
-",- (Lorient Trs beaux appts. neufs de type T2 deux pas de la plage avec jardins
Rel Estate Agence Immobilire privatifs 1 salon avec coin cuisine entirement quip, 1 terrasse couverte,
1 sdb/WC en rez de jardin 1 chb., 1 sb/WC, 1 terrasse couverte au 1er tage
j Villa Rentals j Location de Villas Vendus meubls et quips- partir de 650000 /HT
SVilla Management a Gestion de Villas St Jean Appartement de type T3, compos de: 2 chambres,
1 salle de bains, 1 salon / cuisine
Visit our villas on / Visitez nos villas sur : 385000E
www.icietlavillas.com EXCLUSIVIT A SAISIR
Sale Vente contact : estate@icietlavillas.com Saint-Martin: Orient Bay Terrain de 2140 m2 avec permis de construire
(villa 3 chambres, 2 piscines, solarium), vue panoramique sur les plages de
Rental Location contact : rental@icietlavillas.com la baie et sur Saint Barth 470.000 .
Ph: 05.90.27.78.78 Fax: 05.90.27.78.28 ou 27.72.72 LES GALERIES DU COMMERCE SAINT JEAN
rue Samuel Fahlberg Gustavia 97133 Saint-Barthlemy T (590) 51 07 50 F. (590) 51 07 30 www.agence.com







REAL ESTATE IMMOBILIER
NOS BUREAUX AUX MANGLIERS A SAINT JEAN
( ct de la Poste, en face de Fedex)

A VENDRE


Proprit de 2000 m2, villa de 2 chambres, 2 SE,
Sjour double avec cuisine intgre, piscine vue mer
2.950.000E


Proprit de 2000 m2, bien ventile,
deux btiments existants rnover 2.100.000E


Appartements comprenant une ou deux chambres, sde/Wc,
Sjour avec cuisine intgre de 460.000 780.000E


Droits au bail de locaux sur Saint-Jean
partir de 50.000E

Les Mangliers St Jean T : 0590 27 80 88
( ct de la Poste) i -
email: claudine.mora@wanadoo.Fr Fax : 0590 27 80 85



























--




Itt


II









rPn

a4




Rayon BOUCHERIE s U E SUPERMARCHE S PRIX IMBATTABLE
PROMOTIONS DU 7 AU 11 FVRIER 2008 sur les
BASSE CTE grler BANANES
au lieu de 9,50/kg 5,5sg/kg de
BASSE COTE braiser Guadeloupe
au lieu de 9,00/kg 5,S0n/kg jusqu'au
BIFTEACK de rond de gite k 1 fv. 2008
au lieu de 12,506/kg 7,/kg 95
FAUX F de boef/ CREVEITES
au lieu de 22,956/kg 13 /kg CRUES
400G
89E au lieu de 12,90E

PIZZA ROYALE
FOUR A PIERRE 410G
BUITON
W20
FILET MIGNON deporc
au lieu de 17,95/kkg au ieu e 4,50
RAGOT depm CO
au lieu de 8Q/kg F"kg COCO M
OREIHLES de porc demi-sel France 6+2 GRATUITS 600;
au lieu de 14,950/kg 1295/kg 450
au lieu de 6,20 ..

COQUOELET 9
au lieu de 9OE 0G*ufs

DUQUESNE MARTINIQUE
50% -1 LITRE 5)5
PIATEAU DE SAUCISSES POM'
au lieu de 18,956/kg 16,>/kg DAMOUNT GAY RUM
SAUCISSE CHORIZO I 43% ECLIPSE 1 LITRE 6(99 IE
au lieu de 9,956/kg 8,50>kg
PILONS DE POULET ,
au lieu de 10,509/les 750g 8,95/es 750g
PILONS DE POULET paprika POM'DAUPHINE
au l ikgosA de 7,30 KG 3,9 K
FILET DE POULET paprika au lieu de 5,95f
au lieu de 13,806/kg 10,. E/kg
CHIPOLATAS de Guadelou LAGAZETTE
au lieu de 14,50 e0 LA GAZGETTE
DE VOTRE
MERGUEZ Mauvaise nouvelle cette semaine,
de Guadeloupe le transport maritime
au lieu de 17 entre Saint-Martin et Saint Barth
14,5D augmente de 5% A suivre...
A suivre...



SMac de ine CREEZ VOTRE MASQUE ET DEPOSEZ-LE
EE vdans le)VIdans votre supermarch Match
avant le I) vant le lundi 11 fvrier 2008

,.I S ITLE






Automobiles DE PARTICULIER A PARTICULIER
So uSANS COMMISSION D'AGENCE.
SIMM BILIER CARAIBEf Vendez vos maisons, appartements, terrains,
767-Vend Cuore de 2001, CT commerces en France et l'international
IM M O ILIE CI OK, Prix : 3000 euros Tl. : Dossiers personnaliss.
S06 90 82 95 10 Contacts slectionns.
Tl 05 8FaX0590C52i24 74A 8 a Offres o emplois 0590.68.01.69 www.micimmo.com

ww.abn-imO-carabes.im abnimmobillesrdomaccesstm 7 6 7 R e c h er c h e A VENDRE VILLA
1 commercial(e) motiv (e) VUE IMPRENABLE SUR L'OCAN
pour vente d'espaces publici- A vendre villa comprenant
taires dans support trs bien 2 chambres, 2 '2 salles de bain
implant. Profil dynamique
Sbonne connaissance de l'le avec une vue exceptionnelle
S j j Discrtion assure. Contacter Ameublement & dcoration
le 06 90 55 96 92 de qualit, trs calme, piscine
Proche de l'aroport & de Gustavia.
Villa d'environ 200 m, R ervezr f 766- Notre croissance sur nos Terrain de 3000m
agences de la Baie Orientale VUE INCROYABLE!
4 chamibrs, piscine, citerLe apprteent neuf lace Pinel, et St Barthlmy nous amne contact: 001 610 587 7441 and 001 610 775 1553
Rf. V210 du studio au T4 recruter deux ngociateurs ou visitez notre site : www.stbartvilla.com
(trices) Immobilier. Vos fonc-
Orix I a0p0t Priu sier g ) E tions vous condu isenttos prix 1.000.000 euros. Contac-
Rie, Saio u 2 s FIC, apporter un service global Apts Maisons ter l'agence Ici et L : 05 90
Ae. $une :2 SI a*u ROC, W enotre clientle de particuliers: louer t 27 78 78
TERRE S iE A284 Pyi O 65 r Te TnEME BU ES recherches et prsentations 767-Location Villa de deux
Sur t erran ide mt vit de A3 lE ELTerrain avoe maison de gardlin des biens, conseils personnali- Chambres et une salle de bain 764-A vendre appartements
chambOr, a eal es d'eau, vlt d'~envron O8 rm' permis de ss en financement, assurance Loyer 3000 euros Contact 05 avec vue mer, 1 et 2 cham-
u ,S~ siaI Rg *n duplex d'- vele, egn!r ent rire Uv plan pour la ill et expertise, Suivi des dossiers 90 87 30 80 ou info@avalon- bres prix entre 460.000 euros
p rirrtnoCtY avc pgot. R, f. A290 r ncipa jusqu' signature de l'acte sbh.com et 800.000 euros. Contacter
Prix 5.0 oi Ri Prix P L ri O 85M authentique. Profils : Anglais l 'agence Ici et L : 05 90 27
courant, Autonome, Terrains 78 78
RUEN ,E Dveloppeur, vous commer-
Ri6, LaIg Iu. Du stu uiu T cialisez les biens issus de vos
SI$ 1 rTL I Prix p irii r~ de 12.la 0 t BAIE NIETL propres recherches mais aussi St Barth Sotheb St. Barth Sotheby
A JsR Ril 8dn s ~ MAIO T2 ldf O 8 de notre fichier interne de ges- Properties T Properties
m E1E Dans r. avs pine beau stdio tion. Une exprience et des A vendre, 3 terrains avec trs AV terrain avec vue spectacu-
RBE Er ot TYm Lu o deas gPorl 2 rsultats en transaction immo- belles vues, situs dans un laire situ Dv avec permis
Id'an T2 e e A VIR l W &i e A IR&i-qp.RWiA21. io s oic bilire seront apprcis. Vous lotissement sur les hauteurs de construire pour une villa
crani. T2#ndupW Prix 77. ffl E I R/A P ee 0 o n a o ts tO
.D1 Prix t 7 Ta 4p *7r7 2 60 mois rejoindrez une enseigne natio- de Lurin. Contacter St. Barth de 2 chambres avec piscine.
Danst iouvet rdrodence : T3 en SP IN IS pai r d 7Q nale reconnue et serez encadr Properties/Sotheby's Interna- Contacter St. Barth Proper-
duplze proche tcuts ommodtih. Studio en ROC avec jtedirnet OYSL POND tout au long de votre parcours. tional Realty : 0590 29 75 05 ties/ Sotheby's Int. Realty
Ri A PriZ x 149.000 o q iA277 Prix 74.500 Du sldioau T3 Merci d'adresser CV + lettre 0590 29 75 05
de motivations : philip- Immobilier
pel@cap-caraibes.com ou par Vente St Barth otheb
fax 05 90 52 07 13 Cap Properties
Carabes/Sprimbarth 767-A Vendre Studio avec AV, villa de 3 chambres et
terrasse sur St Jean Prix 225 piscine avec belle vue, situe
766-L'agence Immobilire 000 euros. Contact 05 90 87 sur les hauteurs de Vitet. Prix
A iv a o n RE/MAX Island Properties 30 80 ou info@avalon- trs intressant. Opportunit
Sai t-B arth lee St Barth, recrute un agent de sbh.com saisir. Contacter St. Barth
SSai t-n Barth le rservation, connaissance Properties/ Sotheby's Interna-
informatique souhaite, 767-A Vendre Villa compo- tional Realty : 0590 29 75 05
Anglais indispensable avec se de deux chambres avec
exprience, tel: 0590297820 piscine et un garage, prix 795 Offres de services
ou envoyer CV 000 euros. Contact 05 90 87
SAppartements de type T: info@remax-stbarths.com 30 80 ou info@avalon- 767-Jeune Homme donne
sjour, cuisine, 1 chambre, sbh.com cours d'espagnol en groupe
1 salle de bains, 766-L'agence Immobilire ou en particulier. Remise
balcon ou terrasse, RE/MAX Island Properties 765-A vendre maison Grand niveau et traduction de docu-
piscine commune. St Barth, recrute un ngocia- Cul de Sac avec un tage. une ments. Donne galement
partir de 461.ooo Euros. teur immobilier Anglais chambre l'tage, salon, cui- cours de Salsa en groupe ou
indispensable avec exp- sine, 2 sdb, terrasse. Toute en particulier le soir ou le
Appartements de type T3: rience. quipe. PV : 710.000 euros week end. Tl.
sjour, cuisine, 2 chambres, tel: 0590297820 ou envoyer Tl. : 06 90 63 74 34 0690.54.89.80
1 salle de bains, CV : info@remax-
balcon ou terrasse, stbarths.com 765-A vendre villa hauteur
piscine commune. 765-Saint Martin Vitrerie Anse des Cayes, 3 chambres,
partir de 695.ooo Euros. Aluminium (SMVA) rech.
pour Saint Barth un poseur M Sudoku Q atl
professionnel et un(e) com- Solution du prcdent numro
mercial(e).
Un ensemble compos T1.: 0690490306 6 2 4 9 1 3 7 8 5
"de deux trs belles villas 764-Ici et L recherche un(e)
et d'un studio. agent de rservation. Trs bon 5 3 8 7 2 6 4 9 1
Parking 2/3 voitures. anglais indispensable.
Ces biens sont situs Contacter Sophie au 05 90 27 9 7 1 4 8 5 3 6 2
Vitet. 78 78
Demandes 2 1 3 8 7 9 5 4 6
de locations ..........3... 18 7 9 .......
Endroit trs calme. 8 5 7 6 4 2 1 3 9
Vue imprenable! 770- URGENT. Agnes "Les
Artisans" depuis 17 ans sur 4 6 9 5 3 1 2 7 8
Prix: 1.4oo.ooo Euros. I'ile rech logement
0690492744 7 8 5 2 9 4 6 1 3
770-Recherche Belle location
l'anne pour locataires de 3 4 6 1 5 8 9 2 7
-sa a qualits.Agence Immobarth
ChristopheSachot, ngocia- 1 9 2 3 6 7 8 5 4
teur immobilier. Tel 0690 537
www.avalo- sbh.co --b713 www.sudokustar.fr







S Carabes., Affichage puiblcicaire CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) 05.96.70.92.92
Elnseigne r GENDARMERIE 05.90.27.11.70
Panneaux Enseigoes Vitrines Vhicules POLICE DE L'AIR ET AUX FRONTIRES 05.90.29.76.76
PaObjets -u i es UVt Aroport Flchage routier Marina POLICE MUNICIPALE 05.90.27.66.66
Tl: 06 90 41 95 96 Agence Conseil en Communication HPITAL 05.90.27.60.35
E-mail: caraibesenseigne@yahoo.fr POMPIERS 18 OU 05.90.27.66.13
MDECIN DE GARDE 05.90.27.76.03
|S. A,-,MAIRIE 05.90.29.80.40
SGROS OEUVRE ,Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 12h00 et de 13h30 17h00
S CHARPENTE P 1 bicife t sig a ti q e saufle mercredi de 7h30 12h30
SCOUVERTURE I ETAT CIVIL Numro d'urgence week-ends etjours frs 06.90.33.12.75
SB E G MENUISERIE Lr S 0 S SUppOI+S SO -RE E0 26
ENTREPRISE GNRALE DU BTPI 11 SOUS-PRFECTURE 05.90.27.64.10
TEL: 05.90.51.1585 FAx: 0590.279.917 Dcoupe vinyle et impression numrique RSERVE MARINE 06.90.31.70.73
sbegsaintbarthentreprisegenerale.com Fourniture et pose de films solaires DISPENSAIRE 05.90.27.60.27

MDECINS GNRALISTES
STORES DECOR Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
SHusson Bernard 05.90.27.66.84
Husson Chantal 05.90.27.66.84
Stores extrieurs et intrieurs, PfiHIoURp Bruno PROST MauyPhilippe 05.90.27.66.50
Toile sur mesure, Moustiquaires
Sel. TelI: 0690 54 10 98 Fax: 0590 27 58 38 Rouaud Pierre 05.90.27.64.27
1-UfiaUiiBuiB'Hl dUS.ilt ,- ~~ l O~~EfIt ]IHI'.'TeI IfI]lf'I ,1TiberghienYann Eugne 05.90.29.71.01
l Weil Edgar 05.90.27.62.40
b n l Worthington Theophilus 05.90.27.66.50
Acuponcteur/Homopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01
P l de mm' G l o Griatre : Frappier Gervais Odile 05.90.52.08.43
ECHAPPEMENT AMORTISSEUREP Homopathe/Ostopathe: Worthington 05.90.27.66.50
PPEMENT-AmoRTiS R MDECINS SPCIALISTES
I n 0 9 2 g04 41 Chirurgien: Grasset Daniel 05.90.27 81 60
Dermatologue: Salzer Birgit 06.90.36.10.83
**s Gyncologue : Bordjel Patrick 05.90.27.68.78
Maladie appareil digestif : Vassel Bernard 05.90.87.90.92
FmI ALUVER Ophtalmologistes:
T l:50 1- 0 41 Cals Jean-Paul 05.90.87 25 55
MENUISERIE ALUMINIUM MIROITERIE Delaplace Yves 05.90.23 59 81
TEL: 05 90 52 92 66- FAX :05 90 52 92 67 Pallas Alain 05.90.87 25 55
stbarthaluverinternational.com Rident Vronique 06.90.41.93.92 05.90.51.10.90
Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou
JOUEZ LA TRANSPARENCE... De Lanversin Hubert 06.90.73.09.02
A .C.S JRhumatologue/mdecin ostopathe
Vuala Catherine 05.90.29.61.89
PLEXIGLASS & PV Stomatologue : Chlous Franois 05.90.27.87.31
par plaque ou coupe sur mesure r 90 542l520 000 1 CABINETS DENTAIRES
06 90 61 83 88 9 Q ll5 Achache Joseph 05.90.52.80.32
Chlous Franois 05.90.27.87.31
Maze Marie-Laurence 05.90.27.65.95
Ed~iitur o GARDE-CORPs ALUMINIUM Mangel Marc 05.90.27.73.48
O VOLETS ALUMINIUM BATTANTS Redon Dimitri 05.90.27.87.28
Ied-^onJ O VOLETS ALUMINIUM Vergniault Pascal 05.90.29.86.08
Z.A. les Mangliers St Jean Accordon et traditionnel
ouvert du Lundi au Samedi 7h -13h MARIGOT 05.90.27.76.21 AUTRES PROFESSIONS DE SANTE
Tl.: 05 90 27 80 31- 06 90 41 95 96 MENUISERIE F: 05.90.27.81.07 A.U.D.R.A. 05.90.29.27.65
Chiropracteur: Klein Grard 06.90.64.87.40
Infirmiers-Infirmires :
Nicolas PERMIS DE CONSTRUIRE Barb Sophie 05.90.27.67.55 06.90.62.28.29
EFFECTUE TOUS LES PETITS ET GROS TRAVAUX illesDES ET SUIVI DE CHANTIERS Benoit Hlne 06.90.41.88.27
DECTUE R AIO, D'INSTALLATIO G VIULAS NEUF& RNOVATION Briscadieu Christophe 06.90.48.63.69
DE REPARATION, D'INSTALLATION' Cardon Isabelle 06.90.62.90.10
D END TRETIEN ET DE RNOVATION TM1 : 05 90 27 89 59 Fax : 05 90 27 72 23 Dechavanne Vronique 06.90.71.83.63
NDRE AU 06 90 64 1 7 1 E-mail: mpgnicolas@wanadoo.fr Deguingand Carole 06.90.41.78.22
Febrissy Graux Corinne 06.90.59.81.67
Melinand Ccile 06.90.37.27.42
M SudaokuQ Gat Meyer Marie-Jo 06.90.73.93.94
Rfrence-vou da s p Une grille de sudoku est divise en 9 lignes, 9 colonnes et 9 Rillot Brigitte 05.90.27.72.49 06.90.49.87.29
carrs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres Masseur-Kinsithrapeutes :
A de 1 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par Andr Sandrine 05.90.87.20.09
ligne, par colonne et par carr de 3x3 cases. Vous devriez rapi- Blanc Pierre 05.90.27.67.86
Drouadaine Valene 05.90.27.81.32
dement russir vos premires grilles. Bon jeu! ouadaine Valerie 05.90.27.81.32
Retrouvez la solution dans notre prochain numro Klein ronique 0.90.64.87.4
Klein Grard 06.90.64.87.40
Maingard Bernadette 05.90.27.81.32
8 T 6 2 5 4 7 Marchesseau C. 05.90.29.48.10
e u 06 [ Van Hove Frdric 05.90.27.76.37
"'' l au0 2 7 7 2 7 1 7 1 Wormser Nicolas 05.90.27.67.86
Orthophoniste : Bouyer Christine 05.90.27.88.29
6 8 Ostopathe : Minguy Benoit 06 90 71.36.15
-E-NA LPdicure Podologue : Boutiller Dominique 05.90.29.24.26
5 9 7 6 Psychologue : Ardil-Brinster Monique 05.90.51.14.40
DE SAI]NTBARTH Javelle Audrey 05.90.27.50.29
SE PA!7 4 3 Psychothrapeute M.Laure Penot 05.90.52.00.55
Les Mangliers B.P. 602 97098 St-Barthlemy cedex PHARMACIES
journalsbh@wanadoo.fr ISSN: 1254-0110 3 9 6 7 5 Pharmacie de l'aroport 05.90.27.66.61
TIi.: 0590.27.65.19 Fax: 050.27.91.60
Editeur: S.a.r.l. Socit de Presse Antillaise Pharmacie Saint-Barth de Gustavia 05.90.27.61.82
Grante et dir. de la publication Avigal Haddad 7 5 Island Pharmacie St-Jean 05.90.29.02.12
Rdactrice en chef Pierrette Guiraute LABORATOIRE D'ANALYSES : 05.90.29.75.02
Rdaction Rosemond Graux
Commerciaux Ange Patureau, Avigal Haddad 5 3 9 1 8 RADIOLOGIE: Centre du Wall House 05.90.52.05.02
Maquette Agnes, nanasbh.com VTRINAIRES Delorme Laurence 05.90.27.89.72
Imprimeur Daily Herald N.V. Kaiser Maurce 05.90.27.90.91
Dpt lgal chaque parution. Le Journal de St Barth dcline toute responsabilit sur 8 3 5 1 9
les annonces publis. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, Maille Jean-Claude 05.90.27.89.72
publicits publis dans le journal interdites sans notre autorisation crite.
www.sudokustar fr





.*E I.HAN D GARAGE






TERIOS NEUFS*
toutes options 15.800
en stock
en stD' OCCASION*
TERIOS
DAIHATSU Toutes options
Vhicules I an, +/ 5000km
1~3.500 E












ir













i
ee"l * e;;

-- -A
a 0 50 2 60
sar e f0


d 1















om
-+4-


......... ........

offert
~ +
.. .. .. .. .... .. .. .. ..
......... ..... ...




Full Text

PAGE 1

C C M M I IC C l l a a u u d d i i n n e e M M o o r r a aA A G G E E N N C C E E I I M M M M O O B B I I L L I I È È R R E E R R E E A A L L E E S S T T A A T T E ELes Mangliers Saint-Jean 97133 St-Barthélemy Tél : 05.90 27 80 88 Fax : 05.90 27 80 85claudine.mora@wanadoo.fr T T é é l l : : 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 … Fax : 05 90 27 91 60e-mail : journalsbh@wanadoo.frISSN : 1254-0110 N°766 … Mercredi 6 février 2008LEJOURNALDESAINT-BARTH LORIENT 9H21HTOUS LES JOURS 05 90 29 72 46 Carib x6 4,53   Presidente x12 10,65  PROMO CARNAVAL Agence de Saint-Jean 05 90 27 65 88 Agence de Gustavia 0590 27 62 62 UNCONTRATPERFORMANT, RECONNUETRECOMPENSEPARLESEXPERTSEN2005, LIONVIE VERT EQUATEUR AƒTƒPRIMƒPOURLAQUALITƒ DESAGESTIONETSESPERFORMANCESPARLEMAGAZINELEREVENU. LIONVIE VERT EQUATEURLE CONTRAT D'ASSURANCE VIE QUI PREND SOIN DE VOTRE AVENIR A tout moment, votre Conseiller BFC est ˆ votre disposition pour vous guider dans le choix du contrat qui correspond le mieux ˆ vos objectifs et ˆ votre situation. N'hŽsitez pas ˆ l'interroger. Groupe LCL Le CrŽdit LyonnaisViva Carnaval! Viva Carnaval!

PAGE 2

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76602 LE DESSIN DE LA SEMAINE PAR GZAV Deuxans d'emprisonnementavec sursis assortis d'une interdiction de cinq ans d'exercice d'une activitŽ professionnelle en relation avec la direction d'opŽrations aŽriennes. Les rŽquisitions de l'avocat gŽnŽral Camille Tardo Dino ˆ l'encontre de Richard Degryse, prŽvenu devant la Cour d'Appel de Basse-Terre mardi 29 et mercredi 30 janvier dans le procs en appel du crash du vol TX 1501 d'Air Cara•bes, ont ŽtŽ bien au delˆ des rŽquisitions du procureur Patrick Quincy et du jugement de premire instance qui le condamnaient ˆ un an d'emprisonnement et deux ans d'interdiction. Pour l'avocat gŽnŽral, les fautes commises par le responsable des opŽrations d'Air Cara•bes ˆ l'Žpoque des faits, ne se limitent pas ˆ Çla violation manifestement dŽlibŽrŽe d'une obligation de prudence ou de sŽcuritŽÈ comme l'avait retenu le tribunal correctionnel de Basse Terre, mais plus grave, s'accompagnent bel et bien de Çfautes caractŽrisŽes exposant autrui ˆ un risque d'une particulire gravitŽ qu'il ne pouvait ignorerÈ, comme le laissait dŽcider la prŽvention rŽsultant de l'ordonnance de renvoi. L'avocat gŽnŽral a par ailleurs demandŽ la confirmation du jugement de premire instance ˆ l'encontre de la compagnie Air Cara•bes qui faisait elle aussi appel et comparaissait en tant que personne morale. Asavoir: une peine d'amende de 250 000 euros et le versement de 150 000 euros de dommages et intŽrts ˆ l'association de familles de victimes, l'Adfv, qui s'Žtait constituŽe ˆ la suite de l'accident. L'arrt de la Cour, mis en dŽlibŽrŽ, sera rendu le 29 avril ˆ 8h30. Le procs en appel avait commencŽ mardi 29 janvier au Palais de Justice de Basse-Terre. La premire journŽe avait ŽtŽ consacrŽe ˆ l'audition des familles de victimes ainsi qu'aux plaidoiries des parties civiles qui se poursuivaient en dŽbut de matinŽe le lendemain par les interventions de Ma”tre Ezelin, pour certains membres de la famille du commandant de bord Jean Paul Jerpan, puis des avocats de l'association des familles de victimes et des familles les plus actives de l'Adfv. C'est ˆ leur issue, qu'intervint le coup de thŽ‰tre de l'audience: Maitre Roth, se rŽclamant reprŽsentant de la famille Questel qui avait vu pŽrir un des siens, Augustin, prisonnier de sa maison en flammes, demandait que ses clients ne soient plus comptŽs parmi les parties civiles ainsi que la relaxe de la compagnie Air Cara•bes. Suivaient, dans l'ordre, l'intervention de ma”tre DŽmocrite pour le compte de la famille Jerpan la famille du pilote-, les plaidoyers de ma”tre Garnault et Pradon agissant pour le compte de l'assureur Axa dŽfendant l'idŽe qu'en vertu de la convention de Varsovie sur les transports aŽriens, une association ne pouvait se constituer partie civile devant une juridiction pŽnale. L'avocat gŽnŽral Tardo Dino prenait ensuite la parole pour des rŽquisitions qui dureront un peu plus d'une heure, confirmant la cause de l'accident, dŽterminŽe, ˆ l'exclusion de toutes les autres. Asavoir que le pilote a passŽ la plage inverseur bta en vol, une manÏuvre formellement interdite en vol. La parole de fin revenait aux avocats de la dŽfense, ma”tres Le Pen et Candelon Berueta qui demandaient la relaxe de leurs deux clients.Un apel mal vŽcu par les famillesPour mŽmoire, le 24 mars 2001, le Twin Otter exploitŽ par Cara•bes Air Transport pour le compte d'Air Cara•bes qui effectuait la liaison aŽroport de Juliana Ð Saint-Barth, s'Žtait ŽcrasŽ derrire la maison de Mireille et Augustin Questel ˆ Public, tuant les 17 passagers, les 2 membres d'Žquipage et une personne au sol, Augustin, prisonnier de sa maison en flammes. Al'issue de quatre ans d'instruction qui renvoyait devant le tribunal correctionnel Richard Degryse et la compagnie Air Cara•bes en tant que personne morale, un premier procs s'Žtait tenu les 29 et 30 juin 2006 au palais de justice de Basse-Terre qui avait dŽbouchŽ sur la condamnation des deux prŽvenus et la satisfaction des familles de victimes. Ason issue, Karine Paris, prŽsidente de l'ADFVavait ainsi dŽclarŽ que le jugement qu'elle estimait ŽquilibrŽ Çavait permis d'entamer le processus de deuilÈ. Mais les prŽvenus ont fait appel, contre toute attente s'agissant de Richard Degryse qui avait initialement manifestŽ son dŽsir d'en rester lˆ. Les familles des victimes n'Žtaient pas au bout de leur dŽconvenue. ProgrammŽ en juin 2007, le procs en appel pour lequel une partie des familles avait ˆ nouveau fait le dŽplacement depuis la mŽtropole, le Luxembourg ou encore le Canada, Žtait finalement renvoyŽ aux 29 et 30 janvier 2008 ˆ la suite d'un mouvement de grve des avocats du barreau de Guadeloupe, solidaires de ma”tre Harry Durimel. Sur les 130 membres des familles des victimes au lendemain de l'accident, la trentaine qui a assistŽ au procs de premire instance, ils n'Žtaient plus qu'une dizaine la semaine passŽe. Les procs Žpuisent les familles qui presque sept ans aprs les faits attendent toujours que justice soit rendue.Procs en appel du crash de Saint-BarthVerdict le 29 avril Dans de nombreux domaines, la mise en place de la CollectivitŽ d'Outremer de Saint-Barth pourrait servir de laboratoire ˆ un gouvernement soucieux de Çmutualiser les moyensÈ. La mission de police aux frontires transfŽrŽe aux gendarmes depuis le 1er janvier 2008 provoquant la fermeture de l'UPAF (l'UnitŽ de police aux frontires en poste depuis 1996) et la mutation de ses sept agents ˆ Saint-Martin, en est un des brillants exemples. Alors que sur le reste du territoire la Police Aux Frontires (PAF), cette division de la police nationale, assure le contr™le aux frontires, ˆ SaintBarth et pour la premire fois en France, la mission a ŽtŽ confiŽe ˆ une brigade de gendarmerie qui dans la foulŽe a vu son effectif se renforcer. De quatre gendarmes dŽpartementaux, la brigade est ainsi passŽe ˆ huit et devrait arriver ˆ un effectif de onze ÇGDÈ avant la fin du premier semestre. C'est que six hommes sont nŽcessaires pour assurer le contr™le aux deux points d'entrŽe de la collectivitŽ, aŽroport et port. Al'aŽroport, le service est assurŽ en continu de 7 ˆ 18h30 gr‰ce ˆ un double roulement de deux gendarmes, tandis qu'au port, tenant compte des usages locaux et des horaires des navettes rŽgulires, le service est assurŽ le matin de 7 heures ˆ midi et l'aprs midi de 15É ˆ 23 heures! Horaires rallongŽs, autres uniformes, au port le contr™le lui-mme a changŽ: Çnous contr™lons les passagers au dŽpart comme ˆ l'arrivŽe, explique la major GŽrard Andreis qui dirige la brigade. Cela peut para”tre fastidieux aux passagers qui ont dŽjˆ ŽtŽ contr™lŽs une premire fois ˆ Saint-Martin, mais cela nous permet, cette fois en tant qu'agent de la force publique, de nous assurer de l'identitŽ des gens qui entrent dans l'”leÈ. De mme, alors qu'il n'Žtait rŽalisŽ prŽcŽdemment que ponctuellement, le contr™le des passagers des sociŽtŽs de transport privŽ est aujourd'hui menŽ de faon systŽmatique: Çc'est sans conteste le plus grand changementÈ, avoue le major Andreis qui estime que Ǎa se passe plut™t bien. ConformŽment ˆ l'accord que nous avions trouvŽ au prŽalable avec les transporteurs, les bateaux se rendent au point de contr™le o un gendarme monte ˆ bord vŽrifier visuellement que les passeports correspondent bien aux passagers ˆ bord. Ils sont ensuite autorisŽs ˆ rejoindre les points privŽs dŽbarquement avant de revenir au point de contr™le rŽcupŽrer leurs papiers d'identitŽÈ. Il ne faut pas crier vic toire, mais force est de constater que depuis quinze jours le nombre de cas suspects de dengue est en baisse. Il est mme passŽ sous le seuil ŽpidŽmique lors de la dernire semaine de janvier, passant de 20 ˆ 30 cas suspectŽs chaque semaine depuis dŽbut novembre, ˆ 9 et 2 cas confirmŽs. Pour autant, en raison de l'ŽpidŽmie qui continue ˆ sŽvir sur l'”le voisine et les rŽcentes pluies, le ComitŽ d'experts n'a pas encore levŽ la prŽ-alerte ŽpidŽmique dŽclenchŽe depuis maintenant deux mois. Dans le point ŽpidŽmiologique hebdomadaire du 31 janvier, il estime ainsi que Çla situation ŽpidŽmiologique ne prŽsente pas encore les caractŽristiques permettant la levŽe de la prŽ-alerte ŽpidŽmiqueÈ. Depuis le dŽbut du mois de novembre, on estime ˆ 293 le nombre de cas de dengue cliniquement suspects. Aucun cas n'a nŽcessitŽ d'hospitalisation depuis la midŽcembre. Dengue : la décrue ? Depuis le 1er janvier Les gendarmes ont repris la police aux frontières ASSOUPLISSEMENT DANSLERÉGIMEDESVISASDOMIl n'est pas question de laisser sŽjourner des visiteurs ne disposant pas du Visa Dom nŽcessaires aux ressortissants de certains pays, mais force est de constater que la politique menŽe aujourd'hui s'est assouplie par rapport ˆ la pratique de la PAF qui refusait rŽgulirement l'entrŽe sur le territoire aux contrevenants. ÇL'objectif du contr™le aux frontires est principalement de prŽvenir l'immigration clandestineÈ, explique le major Andreis. Or, dans la plupart des cas, les personnes qui se prŽsentent sans ce visa viennent ici passer une semaine de vacances. La situation s'est prŽsentŽe trois fois depuis le 1er janvier.il s'agissait de deux ressortissants israŽliens et d'un BrŽsilien que nous avons autorisŽs ˆ rejoindre leur h™tel, pour y passer la nuit avant de rejoindre le lendemain la prŽfecture de Saint-Martin o une dŽrogation leur autorisant le sŽjour ˆ SaintBarth leur a ŽtŽ dŽlivrŽeÈ. Le major GŽrard Andreis Le crash a fait 20 morts.20 morts dont les noms sont gravŽs sur la stle ŽrigŽe face au lieu de l'accident ˆ Public.

PAGE 4

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76604 Sous le couvert de prŽsenter son nouveau bureau dirigŽ collŽgialement par trois prŽsidents ÐEric Plasse, RŽgis Pain, Philippe Stouvenot-, le Syndicat Interprofessionnel du B‰timent qui tenait vendredi soir une rŽunion d'information publique ˆ l'Žtage de la capitainerie, montrait sa volontŽ de s'impliquer davantage dans le dŽveloppement de l'”le. Un dŽveloppement sur lequel le prŽsident de la CollectivitŽ, invitŽ de la rŽunion, Žtait conviŽ ˆ dresser les grandes lignes. Acette occasion, Bruno Magras a plaidŽ pour une ÇdŽcroissancede l'activitŽÈ comme condition au maintien de l'Žquilibre social et Žconomique de l'”le. Le prŽsident qui place le secteur du b‰timent comme l'un des trois piliers de l'Žconomie avec le tourisme et la fonction publique, a prŽvenu:ÇS'il est vrai que le secteur du BTPa connu une trs forte activitŽ durant les 30 dernires annŽes, l'avenir n'y ressemblera pasÈ. Et d'ajouter pour la dŽmonstration que la population Žtait passŽe de 5038 en 1990 ˆ 8450 au 1er janvier 2007. ÇSoit 402 habitants au KM2, quand la Guadeloupe ne dŽpasse pas 246.Si l'on veut continuer ˆ recevoir des touristes, 8450, c'est dŽjˆ beaucoup. Le jour o ils mettront 50 minutes pour aller de la pharmacie ˆ la Poste, ils ne viendront tout simplement plusÈ. Pour Bruno Magras, la dŽcroissance est donc inŽvitable et passe par une ma”trise vitale de l'urbanisme: Çil y a actuellement 230 demandes de dŽclassement de parcelles actuellement non constructibles. Si nous devions accŽder ˆ ces demandes, ce seraient 1000 ˆ 1500 maisons supplŽmentaires. Ce n'est pas possibleÈ. Le prŽsident s'est donc logiquement dŽclarŽ en faveur de la rŽnovation de l'existant et notamment des projets visant ˆ redonner du standing aux constructions ou ˆ retrouver la capacitŽ h™telire perdue. S'agissant de la commande publique, un levier frŽquemment utilisŽ pour parer ˆ une baisse de la commande privŽe, le prŽsident n'a pas cachŽ que lˆ aussi, la voilure des investissements serait revue ˆ la baisse : Çnotre demande ne sera pas comparable ˆ celle des annŽes 80/90. Notre politique est aujourd'hui tournŽe vers l'amŽlioration de l'existant. Mais nous saurons trouver l'Žquilibre. Nous savons qu'une baisse dans le BTP induit une baisse des droits de quai, donc des recettes de la collectivitŽ, mais aussi de celles des fournisseurs. Nous devons y faire attentionÈ. Le prŽsident estime en revanche que les problmes sociaux liŽs ˆ la dŽcroissance et donc ˆ la perte d'emplois, ne devraient pas tre trop importants: Çle secteur du b‰timent emploie une main d'Ïuvre immigrŽe flexible, mobile. Si le secteur ralentit, comme je le crois dans l'avenir, il y aura un mouvement naturel de retourÈ. Devant les pr ofessionnels du b‰timent Bruno Magras pr™ne la dŽcroissance pour stabiliser le dŽveloppement La seconde partie de la rŽunion organisŽe par le SIB Žtait consacrŽe aux obligations sociales des employeurs, alors que le syndicat pressent un renforcement des contr™les Urssaf. C'est Laurent de Fabrique qui animait la prŽsentation. L'expert-comptable a rappelŽ l'obligation faite aux employeurs de dŽclarer toute personne travaillant pour son compte au risque pour eux de se voir accuser de travail clandestin et recommandŽ d'Žtablir un contrat de travail, surtout en cas de contrat ˆ durŽe dŽterminŽe. Il a Žgalement listŽ les quatre caisses auxquelles l'employeur devait obligatoirement cotiser, insistant sur la caisse des congŽs payŽs. Il a ensuite fait un point sur la durŽe lŽgale du travail, fixŽe ˆ 35 heures depuis 2004 et sur le nouveau rŽgime des heures supplŽmentaires, mis en place depuis le 1er octobre 2007. Il a ensuite prŽcisŽ les deux conditions cumulatives dans lesquelles les avantages en nature (en l'espce les loyers) pouvaient tre exonŽrŽs de charges sociales. Sur la sous-traitance, couramment utilisŽe ˆ Saint-Barth, l'expert comptable a lˆ encore expliquŽ les conditions qui devaient tre rŽunies pour tre considŽrŽ comme tel et prŽvenu de la possible requalification en contrat de travail (et ˆ ce titre l'employeur est redevable des charges sociales) si celles-ci ne l'Žtaient pas. Le Syndicat s'est promis de renouveler rŽgulirement ce type de rŽunions d'information.InterrogŽ sur la future carte d'urbanisme qui dŽterminera notamment les zones constructibles et celles qui ne le seront pas, Bruno Magras a donnŽ quelques prŽcisions quant ˆ son Žlaboration et celle du rglement intŽrieur. Le prŽsident a ainsi indiquŽ que la DDE Žtait aujourd'hui parvenue ˆ informatiser une carte des parcelles de Saint BarthŽlemy sur laquelle ont ŽtŽ portŽes les anciennes limites du Marnu et les demandes de dŽclassement. Un comitŽ restreint prŽsidŽ par le prŽsident de la collectivitŽ ou Karine Miot, rŽcemment nommŽe prŽsidente de la commission urbanisme, dans lequel on devrait retrouver les services de l'urbanisme, des services techniques et d'assainissement, la DDE, devrait tre rapidement constituŽ qui aura pour t‰che d'Žtudier les zones ˆ dŽclasser Çen tenant compte de l'adoption prochaine d'un Plan de PrŽvention des Risques Naturels. La collectivitŽ qui a pleine compŽtence en matire d'urbanisme sera aussi pleinement responsable en cas de problme si elle dŽlivre une autorisation ˆ construire dans une zone ˆ risqueÈ, prŽcise le prŽsident. Ce comitŽ sera Žgalement en charge de l'Žlaboration du rglement intŽrieur qui devrait notamment Ždicter les rgles architecturales ainsi que le coefficient d'occupation des sols. Bruno Magras a par ailleurs indiquŽ qu' Çil y aurait certainement des consultations de professionnelsÈ durant cette Žtape d'Žlaboration. Aucune enqute publique n'a en revanche ŽtŽ prŽvue. ÇLe public sera nŽanmoins consultŽ. Avant son adoption par le conseil territorial, un registre sera ouvert sur lequel chacun pourra donner son point de vue et faire ses remarquesÈ. PRÉCISIONSSURLACARTEDURBANISMEUne seconde partie sur le volet socialLe nouveau bureau du SIB et le prŽsident de la CollectivitŽ. De gauche ˆ droite: Eric Plasse, prŽsident; Alain LeBellec, responsable de la communication; RŽgis Pain, prŽsident, Laurent de Fabrique, expert comptable qui intervenait durant le volet social de la rŽunion, Philippe Stouvenot, prŽsident, Bruno Magras, prŽsident de la CollectivitŽ, Marc Coia, secrŽtaire adjoint, Antoine Gaudens, trŽsorier. Absent sur la photo, Philippe Champion, secrŽtaire.

PAGE 5

RÉCRÉATION SHOPPING

PAGE 6

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76606 Liste des points de distribution du Journal de Saint-Barth V V o o u u s s s s o o u u h h a a i i t t e e z z d d e e v v e e n n i i r r p p a a r r t t e e n n a a i i r r e e d d u u J J o o u u r r n n a a l l d d e e S S a a i i n n t t B B a a r r t t h h e e t t o o f f f f r r i i r r l l e e J J o o u u r r n n a a l l à à v v o o s s c c l l i i e e n n t t s s ? ? C C oo n n t t a a c c t t e e z z n n o o u u s s a a u u 0 0 5 5 9 9 0 0 2 2 7 7 6 6 5 5 1 1 9 9 o o u u p p a a r r e e m m a a i i l l : : j j o o u u r r n n a a l l s s b b h h @ @ w w a a n n a a d d o o o o . . f f r rS AINT J EAN : Supermarché Match, Librairie Barnes, BFC Epicerie de laéroport, La Station Service, Primantilles, J. Yves Robert Immo Hôtel Village St Jean, Tropical hôtel, Hideaway, Vaval boutique, lAéroport G UST A VIA : AMC, Office du tourisme, La Poste, Dauphin Télecom, Hôtel de la collectivité, Itec, Tendances, les librairies Barnes, A Vos Marques, Segeco , Privilège, BFC la sous-préfecture, Saint-Barth Properties, Ici & Là,SibarthA NSE DES C A YES : Supérette de la Place L ORIENT : Minimart, La Poste Le Marché de lOasis C OR OSSOL : Le Régal G RAND C UL DE S A C : Guanahani L'INFO: INTERNATIONALE, avecRFI RƒGIONALE, avecRFO LOCALE, TOUS LES JOURS DE 7H Ë 13H et lorsque l'actualitŽ le commande 6h ˆ 10h : Gilles 10h ˆ 14h : Romy 17h ˆ 19h : Gilles et RomySur le site www.radiostbarth.com• La radio en direct • Les journaux locaux en audio et vidŽo en diffŽrŽ pendant 1 semaine • Les interviews, Les Žcrits 3DÉPARTS PAR JOUR 7 JOURS / 7VOYAGEZ COMME VOUS LE VOULEZ ! Infos & résa au 05 90 87 10 68 ou voy12.com www.voy12.com Le code local d'Urbanisme est entrŽ en vigueur le 1erjanvier 2008. Cela a-t-il changŽ le r™le du prŽsident de la Commission d'urbanisme? Karine Miot: non pas vraiment. Son r™le consiste toujours principalement ˆ Žtudier les demandes de permis de construire, de certificats ou de renseignements d'urbanisme, de recours gracieux prŽalablement ˆ la prŽsentation des dossiers en commission. Mais c'est la commission qui est souveraine et dŽcide de l'avis rendu.Cette commission est composŽe de sept membres, dont trois de listes ÇopposantesÈ, qui sont gŽnŽralement tous en phase. Mon r™le consiste Žgalement ˆ recevoir, dans certains cas, les pŽtitionnaires. Soit en amont de leur projet pour en expliquer le principe et s'assurer, en amont ˆ la demande de permis, qu'il s'inscrit dans la dŽmarche urbanistique de la CollectivitŽ. Soit ˆ la suite du refus de permis qui leur a ŽtŽ signifiŽ. Cela permet d'expliquer le point de vue de la CollectivitŽ et cela passe plut™t bien. Les trois personnes que j'ai reues depuis ma nomination semblent l'avoir parfaitement compris. Ce qu'il faut en revanche bien comprendre, c'est que le prŽsident de la commission ne dŽlivre pas les permis. Pour tous les dossiers dŽposŽs aprs le 1er janvier 2008, cette t‰che est dŽvolue au Conseil exŽcutif aprs avoir pris connaissance de l'avis de la commission d'urbanisme. On s'y perd un peu. Depuis le 1er janvier et la mise en application du code de l'Urbanisme, quelle est la rgle applicable en matire d'urbanisme? Karine Miot : C'est clair: le rglement national d'urbanisme et notamment sa rgle de la constructibilitŽ limitŽe, en attendant la mise en application d'un document d'urbanisme qui devrait ici prendre la forme d'une carte, accompagnŽe d'un rglement intŽrieur. Cette rgle qui prŽvoit globalement l'impossibilitŽ de construire en dehors des zones actuellement urbanisŽes, s'apprŽcie au cas par cas, au regard de la jurisprudence Žtablie par le tribunal administratif de Basse-Terre. Hormis cette rgle, pour rendre son avis, la commission se soucie avec force de l'intŽgration de la construction dans le paysage. Si l'on comprend bien, c'est plut™t avec la mise en application d'une carted'urbanisme que les critres d'instruction des dossiers d'urbanisme vont changer. O en est le projet? Karine Miot : C'est effectivement avec l'entrŽe en vigueur de la carte d'urbanisme que les critres d'instruction vont changer. La carte dŽlimitera avec prŽcision les zones constructibles et celles qui ne le seront pas. Elle prŽcisera Žgalement la destination des zones: zone d'activitŽ, commerciale, rŽsidentielle, industrielleÉ . une prŽcision que ne prŽvoyait pas, par comparaison, la carte du Marnu. Elle sera accompagnŽe d'un rglement intŽrieur constituŽ principalement de rgles architecturales. Le Conseil territorial dŽlibrera le 12 fŽvrier prochain en vue de sa prescription. Cela nous permettra par ailleurs de surseoir ˆ statuer dans certains dossiers dont on pourrait douter de la constructibilitŽ future. Nous aurons ds lors 24 mois pour statuer, ˆ moins et nous l'espŽrons, que l'adoption de la carte n'intervienne bien avant ce dŽlai. 24 adhŽrents sur les 39 admis ˆ voter se sont dŽplacŽs dimanche 3 fŽvrier au matin ˆ l'occasion de l'Žlection du conseil de la dŽlŽgation de la Croix Rouge de Saint-Barth. Sans surprise, les neuf candidats ont ŽtŽ Žlus aux neuf postes qui composent le Conseil de l'antenne Croix Rouge, devenue dŽlŽgation en vertu de la dŽcision prise par le sige national de l'organisation l'ŽtŽ dernier pour tenir compte du passage de Saint-Barth en CollectivitŽ d'outre-mer. Le Conseil s'est rŽuni le lendemain de son Žlection pour procŽder ˆ l'Žlection de son bureau (lire sa composition ci-contre). Henri Louis a ŽtŽ reconduit au poste de prŽsident qu'il occupait depuis la crŽation de l'antenne en mai 2005. Joint par tŽlŽphone lundi, Henri Louis s'est dŽclarŽ sensible ˆ la confiance qui lui avait ŽtŽ renouvelŽe et s'est attachŽ ˆ rappeler les grandes lignes de l'action que la toute nouvelle dŽlŽgation entend mener pour l'annŽe ˆ venir L'ancien chef des pompiers qui a passŽ sa vie au secours des autres, a ainsi rappelŽ l'attention particulire que la Croix Rouge et notamment celle de Saint-Barth, portait ˆ la formation des secouristes, indiquant que l'antenne avait dŽjˆ formŽ une centaine de personnes aux premiers secours: Çnous continuerons et diversifirons cette action en intervenant notamment davantage dans les Žcoles et en poursuivant la formation spŽcifique aux nouveaux-nŽs. Nous avons organisŽ une premire session rŽservŽe aux assistantes maternelles, nous comptons rŽŽditer l'opŽration ˆ destination des jeunes et futures mamansÈ. L'installation de dŽfibrillateurs semi automatisŽs ou automatisŽs dans diffŽrents points publics de l'”le est Žgalement au programme de l'action de la dŽlŽgation: Çon l'a vu rŽcemment dans l'actualitŽ: l'accs rapide ˆ un dŽfibrillateur peut sauver des vies. C'est paralllement un souhait du gouvernement que de voir les villes franaises ŽquipŽes de ces Žquipements en libre service. Nous entendons nous y employerÈ. Groupe de paroles anti-alcoolMais le grand virage de la dŽlŽgation, c'est le volet social, autre fer de lance de la Croix Rouge, qu'elle entend dŽvelopper ˆ Saint-Barth. En tout premier lieu avec la crŽation d'un groupe de paroles ˆ destination des personnes atteintes d'alcoolisme: Çl'idŽe est de proposer un lieu d'Žchanges, d'Žcoute, d'aide ˆ la prise en charge, un peu sur le modle des alcooliques anonymesÈ, reprend Henri Louis. La dŽlŽgation entend Žgalement venir en aide aux populations dŽmunies ou isolŽes en association avec le service social de la collectivitŽ: Çici les gens sont fiers. Ils ne disent pas aisŽment qu'ils sont en difficultŽ. C'est difficile de les aider directement. C'est pourquoi jusque-lˆ nous avions accordŽ de petites aides financires ponctuelles dispatchŽes par le service social. Mais nous sommes ouverts ˆ toutes les propositionsÈ, conclut Henri Louis qui appelle une fois encore la population ˆ adhŽrer nombreux ˆ la Croix Rouge. Trois questions ˆ Karine Miot, prŽsidente de la commission d'urbanisme Tte de liste de ÇTous unis pour Saint-BarthŽlemyÈ lors de l'Žlection territoriale, Karine Miot a rŽcemment ŽtŽ nommŽe prŽsidente de la Commission urbanisme environnement qualitŽ de vie. Elle remplace ˆ ce poste Jean-Pierre Magras, dŽmissionnaire. Une nomination qui n'est pas sans rapport avec son mŽtier d'avocat dans l'exercice d'une compŽtence dont les contours juridiques ont changŽ depuis la mise en application du code local de l'urbanisme intervenu le 1er janvier 2008. Elle rŽpond aux questions du Journal de Saint-Barth quant ˆ son r™le et les rgles d'urbanisme dŽsormais applicables. Henri Louis reconduit à la présidence de la Croix Rouge COMPOSITIONDU BUREAU PrŽsident: Henri Louis Vice-prŽsident : Yann Tiberghien TrŽsorier: Christian SallŽ TrŽsorier adjoint : Jeanine Miyet SecrŽtaire: Nicole Enault SecrŽtaire adjointe: Myriam Olivier AUTRESMEMBRES DUCONSEIL Karine Barnes: responsable du secourisme Nathalie Brin: responsable volet social Anne-Marie Gast: responsable relations publiquesDe gauche ˆ droite : Henri Louis, Nicole Enault, Anne-Marie Gast et Jeanine Miyet

PAGE 7

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76607 De passage ˆ SaintBarthŽlemy aprs avoir traversŽ l'Atlantique, l'€lva, ce grand navireŽcole suŽdois Žtait ancrŽ ˆ proximitŽ des Gros ”lets entre le 31 janvier et le 3 fŽvrier. Avec sa taille imposante Ð54 mtreset son allure ancienne Ðil a ŽtŽ mis ˆ l'eau en 1939-, ce trois-m‰ts n'est pas passŽ inaperu. L'€lva, dont c Ԏtait la premire visite ˆ Saint-Barth et aux Antilles, embarquait une quarantaine d'Žtudiants suŽdois en biologie marine scolarisŽs au Centre maritime de Dandryd, ˆ la pŽriphŽrie de Stockholm. La transatlantique est au programme des Žtudiants qui dŽcouvraient tous la navigation au long cours. ASaint-Barth, c'est l'Association Saint-Barth des Amis de la Sudequi a constituŽ le comitŽ d'accueil: cŽrŽmonie d'accueil ˆ la CollectivitŽ, balade historique dans Gustavia animŽe ˆ la demande de l'Asbas par la guide HŽlne Bernier, l'association a pris soin de ces jeunes suŽdois globalement ‰gŽs de 18 ˆ 25 ans qui veut voir dans l'escale de l'€lva un nouveau signe du renforcement des liens entre la Sude et l'”le de Saint-BarthŽlemy pour lequel elle Ïuvre activement. L'Alvaa levŽ l'ancre dimanche soir et mis le cap sur Saint-Martin d'o les Žtudiants devaient s'envoler vers la Sude. Un autre groupe est en effet prŽvu de prendre leur place pour la transat retour. Mais avant, ils devraient eux aussi faire une escale ˆ SaintBarthŽlemy, durant le mois de mars ou avril. Merci ! L'ASBAS tient ˆ remercier pour leur appui logistique: la CollectivitŽ de Saint BarthŽlemy ainsi que l'Office du tourisme David Grodberg est un homme heureux: l'Ždition 2008 du sŽminaire de dentisterie qu'il organise avec le stomatologue local Franois Chlous et qui s'est dŽroulŽe du 21 au 25 janvier, s'est rŽvŽlŽe la plus frŽquentŽe depuis la crŽation du sŽminaire: "53 dentistes y ont participŽ, ce qui reprŽsente 118 personnes, si l'on inclut les membres des familles. C'est plus que jamaisÈ, explique cet ancien dentiste aujourd'hui en retraite. Un succs liŽ Žgalement ˆ la disparition du deuxime sŽminaire organisŽ depuis la crŽation dans la foulŽe du premier, devenu Çtrop fatigantÈ, mais pas seulement. La qualitŽ des intervenants et la magie de Saint-Barth jouent ŽnormŽment et s'Žtoffent au fil des ans. Les rŽservations pour l'annŽe 2008 ont ainsi affichŽ complet en moins d'un mois, prises d'assaut par les anciens participants: Çils aiment la beautŽ de l'”le et le sentiment de sŽcuritŽ qui s'en dŽgageÈ, explique David Grodberg qui avoue n'avoir aucun problme ˆ trouver les meilleurs intervenants, les plus pointus: Çdurant l'annŽe, je reois en moyenne une ˆ deux lettres par semaine de dentistes qui aimeraient y intervenirÈ. Il n'y a qu'ˆ puiser. C'est le Dr Lou Graham qui intervenait durant l'Ždition 2008 sur le thme Çles dernires avances en matire de dentisterie rŽparatriceÈ. ÇLes sŽminaristes ont participŽ ˆ la quasi totalitŽ de ses interventions, tant ses qualitŽs d'orateur sont grandesÈ, poursuit David Grodberg pour qui l'organisation 2008 a ŽtŽ un vrai casse-tte. OrganisŽ depuis sa crŽation au sein de l'h™tel Christopher fermŽ depuis le mois de mai, le sŽminaire a en effet dž trouver une nouvelle formule. Difficile quand on sait que la moitiŽ des participants y Žtait hŽbergŽe afin de pouvoir se retrouver plus facilement et profiter de la superbe plage-piscine pour poursuivre la discussion. Il a donc fallu innover. Un grand nombre des participants ont finalement ŽtŽ hŽbergŽs dans des villas en association avec SiBarth, Marla, et New Agency, mais aussi dans les h™tels Village Saint-Jean, Tropical et Emeraude Plage. La salle de rŽunion ? la salle des festivitŽs situŽe ˆ l'Žtage de la capitainerie . "C'Žtait magique, concde David. Nous avons mme organisŽ une dŽgustation de vin pour 80 personnes avec Le Gožt du Vin et le Wall Housequi a fourni les petitsfours sur la magnifique terrasse surplombant le port de GustaviaÈ. Le d”ner de gala pour 86 personnes s'est quant ˆ lui tenu au Tamarin. On conna”t dŽjˆ les dates du sŽminaire 2009. Il aura lieu du 19 au 23 janvier. ©CŽcile Lucot OOO, une association française de soutien à Barak ObamaCrŽŽe le 7 janvier dernier, OOO ÐOutre Mer Obama organisation-, est une toute nouvelle association franaise de rŽsidents d'outre-mer formŽe dans le seul but de soutenir Barak Obama dans sa course ˆ l'investiture dŽmocrate pour l'Žlection prŽsidentielle qui se dŽroulera en novembre prochain aux Etats-Unis. C'est Christian Bidonnot, Žditeur de Top Dom (une sorte de who'who de l'Outre-mer franais) qui en est l'instigateur. Les membres, pour l'heure encore peu nombreux, de cette association entendent fŽdŽrer tous les dŽcideurs politiques, Žconomiques et culturels des outre-mers franais formant une sorte de diaspora afro-franaise pour apporter un soutien moral et mŽdiatique au candidat noir, en mme temps que faire conna”tre l'outre-mer franais aux USA. Parmi les actions envisagŽes, OOO propose d'organiser un premier voyage pour la convention dŽmocrate de Denver (Colorado) et un second, en cas de victoire, pour la convention d'investi ture.Nouveau succès pour le séminaire de dentisterie V ignette auto : Le Conseil territorial pourrait instituer une nouvelle trancheLa Conseil territorial qui se rŽunira mardi 12 fŽvrier ˆ 17 heures dŽlibrera ˆ cette date d'une proposition d'introduire une nouvelle tranche dans la taxe annuelle sur les vŽhicules terrestres ˆ moteur. Samedi sur les ondes de Radio Saint Barth, Bruno Magras a ainsi rŽvŽlŽ qu'il envisageait d'ajouter une tranche ˆ 500 euros pour les vŽhicules de tourisme dont la puissance fiscale est comprise entre 15 et 25 chevaux. Et d'appliquer la tranche ˆ 2000 euros pour les vŽhicules qui dŽpassent 25 chevaux. L'€lva en escale ˆ Saint-Barth

PAGE 8

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76608 Les poussins de l'Žcole de foot de l'AJOE Žtaient en dŽplacement Samedi 26 janvier au stade AlbŽric Richards ˆ Saint Martin. Ils participaient ˆ un tournoi organisŽ par le FC MARIGOT. Les joueurs se sont trs bien comportŽs et finissent troisime de la compŽtition. Le prochain dŽplacement des poussins est programmŽ le 5 avril. Ils rencontreront les Juniors Stars. Siwa et RŽglisse. Ce sont les noms des deux nouveaux chevaux qui ont rŽcemment intŽgrŽ les boxes du Ranch des Flamands qui compte dŽsormais une douzaine d'Žtalons. Siwa est ‰gŽ de 6 ans. C'est un m‰le de la famille des Criollo, cette race de petit cheval argentin descendants directs des chevaux espagnols importŽs par les colons lors de la conqute du Nouveau Monde. De mme que le jeune RŽglisse ‰gŽ de 3 ans, fils de Siwa. Tous deux arrivent de Saint-Martin o ils sont nŽs. Vanille Darphin et Amanda Mangin deux cavalires du ranch en compagnie de RŽglisse et Siwa La 4 journŽe du Championnat de SaintBarth qui en compte quinze se dŽroulait le week-end dernier. Vendredi soir, l'ASPSB qui jouait son troisime match battait, sur le score de 2 buts ˆ 1, l'Žquipe de Carcajou, toujours ˆ la recherche d'une victoire. Samedi soir, l'Amical, l'une des formations favorites de ce championnat avec l'ASPSB et Young Stars, Žtait tenu en Žchec 1-1 par l'ASCCO qui marquait son premier point dans le championnat. Des scores non comparables ˆ ceux de la saison dernire qui s'Žtaient avŽrŽs des scores fleuves, les Žquipes Žtant plus ŽquilibrŽes cette saison. RŽsultats de la 4 journŽeASPSB bat Carcajou 2-1 Amical-ASCCO 1-1 Classement provisoire1er ASPSB 9pts (3 matchs jouŽs), 2 Amical 7pts (3 matchs jouŽs), 3 Young Stars 6pts (2 matchs jouŽs), 4 ASCCO 1 pt (3 matchs jouŽs), 5 Diables Rouges 0pt (2 matchs jouŽs), 6 Carcajou 0pt (3 matchs jouŽs). Calendrier de la 5 journŽe V endr edi 8 fŽvrier ˆ 20h ASCCO vs Diables Rouges Samedi 9 fŽvrier ˆ 19h30 Young Stars vs Amical Championnat de Saint-Bar th de football LASPSB invaincu Un grand merci ˆ Mathias et Laurent, leurs Žducateurs mais Žgalement surtout ˆ la voiture de Laurent puisque le bus prŽvu a oubliŽ de venir chercher les enfantsÉFootball Les poussins à la troisième place Equitation Deux nouveaux chevaux au ranch des Flamands MAXIGOYAVES!RenŽe a dŽcidŽment la main verte qui a dŽcouvert sur son pied de goyavier ‰gŽ de trois ans quatre maxi goyavesÉ de la taille d'une cristophine!En image

PAGE 9

ACTUALITƒSJEUDI1ERJUIN2006 N¡6889 L'une a acquis ses lettres de noblesse dans le circuit Figaro en figurant rŽgulirement dans le top ten des rendez-vous de la classe. L'un est un petit nouveau trs prometteur qui a dŽbutŽ dans le circuit il y a ˆ peine un an. Tous deux composent l'Žquipage du Figaro aux couleurs de Banque Pop qui prendra le dŽpart de la transat Ag2r Concarneau SaintBarth le 20 avril prochain. Pour la petite histoire, Nicolas Lunven, c'est ce jeune vannetais qui en fŽvrier 2007, pour sa premire navigation ˆ bord d'un Figaro, passe la bouŽe au vent en tte et termine premier de la manche. La suite? l'espoir a fait ses preuves qui a remportŽ cet ŽtŽ le classement bizuth de la Solitaire en se classant 14 au gŽnŽral. Jeanne? C'est cette Žcuyre hors pair qui a dŽcouvert la voile ˆ l'‰ge de 18 ans lors d'un stage aux GlŽnans alors qu'elle s'apprtait ˆ entrer en PrŽpa Science-PoÉ et bifurque. C'est elle qui a volŽ la troisime place au tandem Jourdain ÐNelias sur VŽolia, les coiffant au poteau dans le port de Gustavia lors de l'Ždition 2006. On avait alors parlŽ de hold upÉEntra”nement ˆ Port Laf'En attendant le dŽpart, c'est au centre de Port Laf™rt que le tandem va apprendre ˆ se conna”tre vraiment en participant aux entra”nements du centre sous la direction de Christian Le Pape et Lo•c Ponceau. Quant au bateau, aprs cinq mois de chantier (Jeanne avait dŽm‰tŽ lors de la dernire Žtape de la Solitaire en 2007), il sera mis ˆ l'eau demain, jeudi 7 fŽvrier. Mardi 29 janvier dans la salle de la capitainerie, Patrick Perron d'Arc, responsable du service territorial des sports et prŽsident d'associations animait une rŽunion technique concernant la crŽation d'un futur CTOS, ComitŽ Territorial Olympique et Sportif de Saint-BarthŽlemy. Une quinzaine de prŽsidents et responsables d'associations et clubs Žtaient prŽsents. Le compte-rendu de Patrick Perron d'Arc. "Le 12 septembre 2007, tous les prŽsidents d'associations sportives ont ŽtŽ informŽs par la CollectivitŽ de Saint-BarthŽlemy qu'une rŽunion s'Žtait tenue avec les responsables de la DDJS (Direction DŽpartementale Jeunesse et Sport) le 6 septembre 2007 sur l'avenir du sport ˆ Saint-BarthŽlemy et ce, suite au passage de l'”le en CollectivitŽ d'outre-mer. Monsieur Michel Magras participait ˆ cette rŽunion et dŽfendait les intŽrts des associations sportives et du mouvement sportif ˆ Saint-Barth. Nous avons tous ŽtŽ destinataires du Procs-verbal de cette rŽunion du 6 septembre et tenus informŽs de la venue prochaine de Madame Michelle Poumarde, Directrice dŽpartementale de la Jeunesse et des Sports qui devait rencontrer les Žlus et dirigeants du mouvement sportif local, c'est-ˆ-dire les prŽsidents et prŽsidentes d'associations sportives. C'est dans cette optique que tous les prŽsidents d'associations sportives Žtaient conviŽs ˆ participer ˆ une premire rŽunion d'information dŽbat jeudi 29 novembre ˆ l'ordre du jour bien prŽcis: les consŽquences de l'Žvolution de Saint-BarthŽlemy en CollectivitŽ sur nos relations avec la DDJS. Il s'agissait lˆ surtout d'une rŽunion dÔinformation et de travail. Dans son procs-verbal du 6 septembre, Madame Poumarde a prŽcisŽ que dorŽnavant, le mouvement sportif local ne dŽpendra plus des ComitŽs, Ligues et du CROS Guadeloupe (ComitŽ RŽgional Olympique et Sportif). Elle insiste ainsi sur le fait que dans l'organisation verticale du sport, Saint-Barth doit dŽsormais tre reliŽ directement ˆ l'organisation nationale, c'est-ˆ-dire ˆ la FŽdŽration de chaque discipline sportive. Tout ceci n'est rien d'autre que la consŽquence directe de l'Žvolution statutaire de Saint-Barth survenue le 15 juillet 2007. Notre reconnaissance hiŽrarchique en tant que sportif est donc assurŽe par les associations et donc, par les prŽsidents habilitŽs ˆ les reprŽsenter. Madame Poumarde prŽcise qu'il est important que le mouvement sportif local se structure et qu'il est fondamental de crŽer un CTOS (ComitŽ Territorial Olympique et Sportif). Cependant, avant la crŽation d'un CTOS, il est important dans un premier temps, de rŽaliser un ǎtat des lieuxÈ des associations sportives ˆ Saint-BarthŽlemy. Dans un second temps, il faut que celles-ci soient toutes en rgle, c'est-ˆ-dire, qu'elles soient tous affiliŽes ˆ leur fŽdŽration sportive et que tous les adhŽrents, et plus particulirement les jeunes, soient licenciŽs pour pouvoir participer aux ŽvŽnements extŽrieurs (rencontres, compŽtitions). Enfin, il faut que tous les Žducateurs soient dŽclarŽs auprs de la DDJS (dipl™me et cartes professionnelles). Les associations pourront alors prŽtendre ˆ s'organiser et crŽer une structure, ici un CTOS (ComitŽ Territorial Olympique et Sportif), afin de devenir un interlocuteur identifiŽ, mais surtout reprŽsentatif du mouvement sportif auprs des acteurs que sont la CollectivitŽ de Saint-Barth et l'Etat. Pour pouvoir nous dŽplacer avec nos sportifs ˆ l'extŽrieur, mais aussi former de futurs cadres pour nos associations, il est important de pouvoir bŽnŽficier des subventions, pas seulement de la CollectivitŽ, mais aussi de l'Etat. Madame Poumarde l'a rappelŽ: rien que pour l'annŽe 2006, la Guadeloupe ˆ elle seule a bŽnŽficiŽ d'un peu plus de 1,8 million d'euros! Saint-Barth? 11 000 eurosÉ. Lors de la rŽunion du 29 novembre 2007, Madame Poumarde avait fixŽ deux dates importantes ˆ ses yeux: le 31 janvier 2008 et le 16 mai 2008. Aprs cette rŽunion, il est Žvident que nous n'aurions pas pu nous ÇstructurerÈ en deux mois! DŽcembre/ Janvier! Soyons Honntes! Que sont donc ces deux dates? Le 31 janvier 2008 constituait une date butoir pour nommer un reprŽsentant du mouvement sportif local -d'o la programmation de cette rŽunion ce mardi 29 janvierˆ la salle de la Capitainerie de Gustavia avec tous les prŽsidents de clubs. Or, on apprend dans le mme temps qu'une rŽunion avec le CNDS s'est tenue en Guadeloupe avec le prŽfet. RŽunion ˆ laquelle personne n'a ŽtŽ conviŽ et ˆ laquelle aucun reprŽsentant du mouvement sportif local de Saint-BarthŽlemy ne pouvait donc assister ! Le CNDS (Centre National pour le DŽveloppement du Sport) est un Žtablissement public national placŽ sous la tutelle du ministre chargŽ des sports dont la gouvernance associe l'Etat, le mouvement sportif et les reprŽsentants des collectivitŽs territoriales, dont Saint-BarthŽlemy. Il contribue fortement au dŽveloppement du sport en France et ˆ l'amŽnagement du territoire dans le domaine sportif. C'est Madame Poumarde qui est dŽlŽguŽe des cellules rŽgionales du CNDS pour la Guadeloupe et les ëles du Nord. Le mouvement sportif local est donc passŽ ˆ c™tŽ de cette rŽunion importante. Techniquement, cela ne changera nŽanmoins pas grand-chose pour le sport ˆ Saint-Barth puisque nous sommes dans une pŽriode transitoire en 2008. La collectivitŽ de Saint-BarthŽlemy nous soutiendra comme d'habitude pour cette annŽe, ˆ condition bien sžr que les prŽsidents d'associations transmettent leurs demandes de subvention ˆ la date imposŽe par la collectivitŽ. La deuxime date est celle du 16 mai 2008, date de rŽpartition des enveloppes pour le CNDS rŽgional. Que pouvons-nous faire pour attraper "une part du g‰teau 2008"? Il parait plus prudent de se projeter pour 2009 et de se structurer correctement et calmement. Il n'y a pas d'urgence. Il ne faut pas non plus se prŽcipiter. Mais quoi qu'il en soit, le mouvement sportif local doit se structurer et prendre forme au cours de cette annŽe. Cette rŽunion technique du mardi 29 janvier 2008 a donc ŽtŽ organisŽe ˆ l'initiative de Patrick Perron d'Arc dans le cadre professionnel du service territorial des sports, un service public au bŽnŽfice de tous les prŽsidents de clubs sportifs. Il s'agissait avant tout de mener une rŽflexion commune afin qu'Žmerge un projet cohŽrent de crŽation d'un CTOS (ComitŽ Territorial Olympique et Sportif) de Saint-BarthŽlemy avec des statuts et donc un prŽsident et ce, afin d'avoir une reprŽsentation de mouvement sportif au niveau des instances sportives supŽrieures, de la collectivitŽ, mais aussi au niveau du ministre des sports. Sur les 22 associations sportives recensŽes officiellement, 14 Žtaient reprŽsentŽes. Une trentaine de personnes ont participŽ ˆ cette rŽunion. Pour une premire rencontre, les Žchanges ont ŽtŽ riches et encourageants. Il s'agit dŽsormais et surtout de s'impliquer rŽellement dans ce mouvement local et pas simplement d'y faire de la prŽsence. Les prŽsidents ont ŽtŽ assez enthousiastes pour une Çpremire" et ont d'ailleurs souhaitŽ se retrouver ˆ nouveau. Les acteurs du sport ˆ Saint-Barth ont bien compris qu'il fallait tirer la charrette tous ensemble et que nous devions nous positionner en tant que force de proposition face ˆ nos Žlus. Une rŽunion sera programmŽe prochainement avec les Žducateurs sportifs cette fois-ci". RŽunion pour la crŽation d'un CTOST ransat Ag2r Concarneau Ð Saint Bar thŽlemy Jeanne Grégoire et Nicolas Lunven sur Banque Pop Patrick Perron d'Arc, responsable du service territorial des sports MISEENPLACEDUNCTOSLe mouvement sportif local invite les prŽsidents et reprŽsentants d'associations sportives ˆ une rŽunion concernant la mise en place d'un ComitŽ Territorial Olympique et Sportif. La rŽunion aura lieu vendredi 15 fŽvrier ˆ 18h dans la salle de la capitainerie TENNISSaint Barth Tennis Club remercie M. et Mme Olivier Dain pour leur don qui a permis de doter les courts de huit bancs pour les joueurs.FOOTBALLCrŽation du Football Club de Saint-Barth ˆ partir du mois de mars. La premire catŽgorie concernŽe est celle des vŽtŽrans. L'‰ge requis minimum est 40 ans. La prŽparation physique est prŽvue ˆ partir du 1er fŽvrier. La visite mŽdicale et le certificat de non contre indication sont obligatoires ainsi qu'une photocopie de la carte d'identitŽ ou du passeport. Renseignement auprs de Patrick Perron d'Arc au 0590.29.48.18. GYMNASTIQUECrŽation d'un club de gymnastique et sportive ˆ partir du mois de mars 2008. Les personnes intŽressŽes peuvent contacter Patrick Perron d'Arc au 0590.29.48.18. COURSEÀPIEDSamedi 16 fŽvrier se dŽroulera la 7 Ždition des 15km de St-Martin. Les coureurs de Saint-Barth voulant participer peuvent contacter Michel ou Jean-Marc au 0590.27.60.96 ou Patrick Trival au 0690.75.16.85. CommuniquŽs sport CRÉATIONDUNEFÉDÉRATION DELUMPLa section UMP de Saint-BarthŽlemy se constitue en fŽdŽration territoriale. Les adhŽrents de l'UMP seront amenŽs ˆ Žlire leurs reprŽsentants le 29 mars prochain. Pour participer ˆ ces Žlections internes, les adhŽrents doivent tre ˆ jour de la cotisation 2008. Aussi, ils sont invitŽs ˆ renouveler leur cotisation ˆ l'occasion de permanences hebdomadaires au restaurant ÇWall HouseÈ ˆ Gustavia, les lundis du mois de fŽvrier de 17h ˆ 19h, ˆ compter du lundi 4 fŽvrier 2008.SESSIONDEFORMATIONAUCRR La station de Sauvetage en Mer de Saint-BarthŽlemy organise une session de formation pour l'utilisation de la VHF Marine, le Certificat Restreint de RadiotŽlŽphoniste. L'Žpreuve d'examen est prŽvue le mercredi 2 Avril 2008.Le nombre maximum de candidats par session est de 12. Le nombre de sessions d'examen est de 3. Pour toute information ou inscription: TŽl. ou Fax: 05.90.27.57. 58.ASSEMBLÉEGÉNÉRALEDUCIGVLe PrŽsident du Club International des Grands Voyageurs de St.BarthŽlemy rappelle ˆ ses adhŽrents que l'AssemblŽe GŽnŽrale de l'Association se tiendra le Vendredi 8 fŽvrier ˆ 19 h 30 au restaurant le ÇZÈ, route de Saline ˆ St.Jean. Cette AssemblŽe sera suivie d'un d”ner. Bernard Dolphin: 0590275280CONSULTATIONDERMATO ÀLHÔPITALUne consultation de dermatologie est mise en place ˆ l'h™pital De Bruyn ˆ compter du 22 fŽvrier 2008. Elle sera assurŽe par le docteur Marie-Lise Bafounta, mŽdecin dermatologue ˆ Saint-Franois en Guadeloupe. Les rendez-vous doivent tre pris auprs de son secrŽtariat : 05 90 24 08 47. Aucun rendez-vous ne peut tre donnŽ par l'h™pital. CommuniquŽs vie locale

PAGE 10

LECARNAVAL2008 ENIMAGESJSB-6 fÂŽvrier2008 76610

PAGE 12

SAINT-MARTIN/ SINTMAARTENJSB-6 fŽvrier2008 76612 Source Le PelicanDu Mercredi 30 janvier au mardi 5 fŽvrier 2008Vignette auto : trois mois pour se mettre en rgle ActŽe par dŽlibŽration en date du 21 novembre dernier, la taxe sur les vŽhicules ˆ moteur est entrŽe en vigueur au 1er janvier 2008. Son recouvrement commencera le 18 fŽvrier prochain pour s'achever le 15 mai au plus tard. Tout propriŽtaire d'un vŽhicule demeurant en partie franaise y est assujetti. Aprs le 15 mai, et lors de contr™les routiers rŽalisŽs soit par les services de la gendarmerie, ceux de la Police Territoriale ou encore ceux de la PAF, tous les vŽhicules immatriculŽs en partie franaise devront arborer en bas ˆ droite de leur parebrise Ç la vignette È qui aura ŽtŽ remise contre paiement, et les conducteurs devront tre en mesure de prŽsenter le rŽcŽpissŽ. Ë dŽfaut, l'amende ˆ payer sera de 2 fois le montant de la taxe due pour le vŽhicule. De surcro”t, les contrevenants devront Žvidemment s'acquitter de la taxe pour acquŽrir la vignette. Le produit de la taxe collectŽe est estimŽ entre 2 et 3 millions d'euros par an. Des sommes qui seront affectŽes exclusivement ˆ la ligne budgŽtaire de la COM consacrŽe ˆ la rŽfection des routes et ˆ la construction de routes nouvelles. Le montant de la taxe oscille de 110 euros pour les voitures particulires quelle que soit sa cylindrŽe ˆ 500 euros pour les poids lourds. Un tarif deux roues a Žgalement ŽtŽ prŽvu: 20 euros pour les moins de 125 CM3, 80 pour les cylindrŽes supŽrieures. Shaggy va mettre le feu ! Charges sociales : information aux entreprisesLe prŽsident du Conseil territorial de Saint-Martin communique: ÇLes charges sociales des entreprises de Saint-Martin relvent exclusivement de la compŽtence de l'Etat et non de la CollectivitŽ. L'une des premires dŽmarches de celle-ci auprs des pouvoirs publics nationaux a cependant consistŽ ˆ leur demander, ds septembre 2007, que la CollectivitŽ de Saint-Martin fasse l'objet de dispositions spŽcifiques dans la future loi de programme pour l'outre-mer en prŽparation. Ceci afin que soient, non seulement, assurŽs aux entreprises de Saint-Martin les allŽgements de charges sociales patronales prŽvus par la LOPOM de 2003, mais aussi que soit prŽvu un renforcement de ces allŽgements par la prise en compte des difficultŽs particulires aggravŽes par la paritŽ euro-dollar. La CollectivitŽ de SaintMartin reste particulirement attentive ˆ l'Žvolution de ce dossierÈ. Les22 membres du Conseil Economique Social et Culturel se rŽunissaient mardi 29 janvier ˆ l'H™tel de la CollectivitŽ pour Žlire son bureau. Une Commission ad hoc avait ŽtŽ crŽŽe fin dŽcembre pour travailler sur l'Žlaboration d'un rglement intŽrieur. Ce dernier a ŽtŽ adoptŽ ˆ l'unanimitŽ aprs un dŽbat qui aura durŽ 3 heures. L'Žlection des membres du bureau a eu lieu dans la sŽrŽnitŽ, malgrŽ une tension perceptible entre deux tendances. Le bureau est constituŽ de six membres incluant le prŽsident Georges Gumbs, parmi lesquels le collge Žconomique et le collge social et culturel sont reprŽsentŽs ˆ ŽgalitŽ. Les membres du conseil travailleront dŽsormais soit en sŽances plŽnires, soit en commissions. Trois commissions seront prochainement mises en place : La commission des affaires Žconomiques et financires, la commission des affaires sociales, la commission des affaires culturelles et du cadre de vie. Des Žlections devraient tre organisŽes prochainement pour la mise en place d'un bureau composŽ de trois membres pour chaque commission : 1 prŽsident, 1 vice-prŽsident et un secrŽtaire. 1er vice PrŽsident : Philippe ThŽvenet, reprŽsentant l'association des h™teliers de Saint Martin 2 vice PrŽsident : Victor Paines, reprŽsentant la chambre des mŽtiers 3 vice prŽsidente : Marvelyn Etienne, reprŽsentant l'organisation syndicale UTLSM Questeur : Louis Fleming, reprŽsentant les maisons des jeunes et de la Culture de Saint Martin SecrŽtaire : Nicolas Maslach, reprŽsentant l'association de gestion de la rŽserve naturelle de Saint Martin LACOMPOSITIONDUBUREAULe CESC a désigné son bureau Dans le cadre de la 28e Ždition de la Heineken Regatta, Shaggy se produira en concert le dimanche 9 mars sur la plage du Kim Sha ˆ Sint Maarten (Simpson Bay). Un ŽvŽnement qui promet de rassembler un public Žnorme, car Shaggy, est une star internationale dont la carrire a permis de diffuser largement la musique reggae. NŽ en Jama•que, Shaggy, de son vrai nom Orville Richard Burrel, a rŽalisŽ en une dŽcennie, pas moins de six albums, o l'inspiration caribŽenne reste trs prŽsente. Pour plus d'information sur ce concert ou le programme complet de la Sint Maarten Heineken Regatta, consultez le site www.heinekenregatta. com ou tŽlŽphonez au bureau de la Regatta au : 599 544 2079 ; email: regatta@heinekenregatta.comPour faire face ˆ un afflux important de population et un retard en matire d'Žquipements scolaires, la commune de SaintMartin avait lancŽ un programme triennal pour b‰tir des Žcoles, pour un montant total de 12 millions d'euros. La nouvelle Žcole de Spring a ŽtŽ construite et la reconstruction de celle de Sandy Ground est en cours. Cette Žcole accueille pas moins de 489 Žlves en ŽlŽmentaire (accueillis sur le site de la nouvelle Žcole Spring ˆ Concordia, le temps des travaux) et 275 en maternelle : au total 35 classes, l'Žquivalent d'un gros collge ! Le programme en cours depuis septembre dernier a permis tout d'abord de relever le terrain d'au moins un mtre pour Žviter les inondations dans un secteur fortement exposŽ. Il est prŽvu Žgalement un plateau sportif et un rŽamŽnagement des parkings ˆ proximitŽ du Centre culturel de Sandy Ground. Cette nouvelle Žcole devrait tre prte pour la rentrŽe 2008. Dans ce programme triennal, entamŽ depuis 2005 par la commune, pas moins de 63 nouvelles classes ont ŽtŽ (ou seront) construites ˆ Saint-Martin, avec la participation de l'Europe (Feder) pour 37 %, l'Etat 37 % Žgalement et la commune, aujourd'hui la CollectivitŽ 26 %. Commande publique: Constructions décoles en priorité ! La piscine, actuellement en construction ˆ l'h™tel Radisson, ˆ l'Anse Marcel, sera, de trs loin, la plus grande piscine de Saint-Martin, et l'une des plus grandes de la Cara•be. La future piscine du Radisson fera en effet 1243 m2, presque un lac artificiel ! Soit une centaine de mtres de long. De formes libres, elle permet dans une sŽrie de courbes, d'amŽnager des plages sur un total de 2300 m2, avec de multiples cascades, un dŽversoir, un jacuzzi en surplomb, deux espaces avec des chaises longues en partie immergŽes, des jardins... Pour l'entreprise de SaintMartin, SOS Piscines installŽe dans la zone d'activitŽs Hope Estate, Çfaire une telle piscine est un rveÈ explique Laurent Desnoyers, l'un des associŽs de SOS Piscines, car le projet, complexe, mobilise une expŽrience ˆ la hauteur de la rŽalisation ˆ produire. Conu ˆ l'origine par un cabinet amŽricain spŽcialisŽ, il a fallu quatre mois ˆ deux bureaux d'Žtudes locaux (EDSAet CIEC), pour transposer le projet en tenant compte des normes et des exigences en matire de sŽcuritŽ de la lŽgislation franaise. Le chantier a dŽmarrŽ durant l'ŽtŽ 2007 et durera au total prs d'une annŽe. M.LRadisson: une piscine hors normes ! POS, PLU : Comment sy retrouver ? Avant que la commune de Saint-Martin ne cde la place en juillet dernier ˆ la COM, une dŽlibŽration du Conseil municipal annonait une rŽvision du POS, le document d'urbanisme actuellement en vigueur dans le but d'Žlaborer le PLU (plan local d'urbanisme), conformŽment ˆ la loi de dŽcembre 2000. Mais depuis la mise en place de la COM, aucune confirmation de cette rŽvision n'a ŽtŽ faite: ÇNous en restons donc ˆ une dŽlibŽration d'intentionÈ, confirment les agents de la Direction dŽpartementale de l'ƒquipement, mme s'il semble aujourd'hui Žvident que la nouvelle Žquipe en place devra s'atteler ˆ la t‰che: la CollectivitŽ, compŽtente en matire d'urbanisme, devant dŽterminer quelles rgles seront applicables en la matire sur le territoire de la collectivitŽ. Selon nos sources, le travail d'Žlaboration d'un PLU devrait commencer courant 2008, pour s'acheverÉ difficile ˆ dire. Elaborer un Plu est un trs long travail de diagnostic, d'analyses et de projections dans le futur. Ce type de document demande de nombreuses analyses, confiŽes en gŽnŽral ˆ des bureaux d'Žtudes spŽcialisŽs, qui nŽcessite en moyenne quatre ans avant d'tre bouclŽ. Pour preuve, en Guadeloupe continentale une seule commune a dŽsormais un PLU en plein exercice. Il s'agit de Trois-Rivires. Hope Estate en plein boom ! La zone d'activitŽs de Grand Case est en pleine effervescence depuis quelques mois. Les constructions s'y multiplient et la zone risque bien de devenir le coeur Žconomique de Saint-Martin. De nombreuses entreprises locales, en pleine expansion ont dŽjˆ choisi de s'y implanter dans des locaux neufs et pensŽs pour leur activitŽ. L'arrivŽe annoncŽe d'enseignes commerciales grand public devrait finir de changer la perception de cette zone et de modifier Žgalement sa frŽquentation.

PAGE 13

ACTUALITƒSJSB-6 fŽvrier2008 76613 Anik Karadjian est de retour ˆ la Galerie PORTA34. Cette annŽe ÇAKÈ prŽsente ÇPaysages et Horizons", une sŽrie de grandes huiles sur toile et d'une soixantaine d'Ïuvres sur papier. ÇUne vision du paysage minimaliste et sensuelle, raffinŽe, couleurs d'un monde cosmique entre idŽalitŽ et aspiration mystiqueÈ, comme la dŽcrit D. Gavach, rŽdactrice du Soualig'Art magazine. C'est une citation de l'Žcrivain Fatos Arapi -Ço que j'aille je suis un morceau du paysage de mon paysÈqui a inspirŽ la nouvelle exposition d'AK. Originaire d'ArmŽnie qu'elle a quittŽ en 1970 ˆ l'‰ge de 9 ans, depuis, l'artiste n'a eu de cesse de voyager posant quelquefois ses valises. Depuis 2004, elle partage son temps entre Nice et Saint Martin. "AK", du 8 au 14 fŽvrier ˆ Gustavia, Galerie Porta 34. Tous les jours de 9 ˆ 13 heures et de 15 ˆ 21 heures. Aprs de gros travaux destinŽs ˆ remettre l'assainissement aux meilleures normes environnementales, l'h™tel*** Village Saint-Jean s'est offert un nouveau cÏur: aire dÔarrivŽe et de stationnement compltement revisitŽ, plage piscine privatisŽe et agrandie et en point d'orgue ˆ cette rŽnovation, un superbe b‰timent bois IpŽ et verre, accueillant le nouvel espace de remise en forme de l'h™tel. Un espace sur deux niveaux baptisŽ ÇCottage bien-treÈ, construit sur les ruines de l'ancienne petite boutique et qui franchement, est une vŽritable rŽussite. On doit la conception initiale ˆ Bertrand Charneau, propriŽtaire des lieux avec sa mre Gaby et sa sÏur Catherine. Mais c'est un travail commun avec le ma”tre d'oeuvre Alain Aupy qui a donnŽ naissance ˆ ce b‰timent unique ˆ SaintBarth qui se fond admirablement au paysage gr‰ce ˆ sa structure verre qui reflte l'entourage immŽdiat. Le 1er niveau est consacrŽ ˆ la dŽtente et la relaxation avec une salle privative, trs zen, rŽservŽe aux massages, soins du visage dispensŽs sur rendezvous par les cinq partenaires sŽlectionnŽs par la direction de l'h™tel, ainsi qu'aux cours privŽs de yoga ou stretching. Au second niveau, une salle classique de remise en forme avec appareils surplombant la baie de Saint-Jean : on pŽdale avec vue sur l'”let Bonhomme, un rve. L'espace est ouvert ˆ tous L'aire d'arrivŽe et de stationnement a ŽtŽ compltement repavŽe avec des pierres au ton chaud trouvŽes sur place: ŽlŽgant, naturel et sobre. Des pergolas de bois en cours de vŽgŽtalisation (des plants de bougainvillŽes devraient rapidement les recouvrir) cernent l'espace parking ce qui offrira, une fois les plants poussŽs d'offrir de l'ombre au vŽhicule et privatisera compltement la plage piscine, elle aussi totalement refaite. Le bassin a ŽtŽ carrelŽ de petites mosa•ques bleu foncŽ, les decks ont ŽtŽ repris et agrandis, rŽalisŽs en bois IpŽ pour un ensemble o il fait vraiment bon se prŽlasser. Et pour les frenchies ou les inconditionnels, un petit terrain de pŽtanque a ŽtŽ rŽalisŽ o il fait Žgalement bon paresser le soir. Anik Karadjian à la Galerie Porta 34 Les poux sont de r etour PROFITEZDESVACANCESPOUREN DÉBARRASSERLESENFANTSUne semaine de vacancesÉ Profitons de la disponibilitŽ des enfants pour mener une bonne chasse aux poux en passant patiemment les chevelures au peigne fin. Il n'y a pas de honte ˆ tre atteint de pŽdiculose, autre nom de l'infection par les poux. En revanche, il n'est pas normal qu'une pŽdiculose Žvolue pendant des semaines, sans que les parents s'en aperoivent. Les enfants sont fragilisŽs, sujets aux moqueries et s'exposent ˆ des risques de surinfection des lŽsions de grattage (impŽtigo). Il faut agir sans tarder si votre enfant a des dŽmangeaisons, est porteur de lentes (petits Ïufs qui collent aux cheveux) et/ou de poux. La bonne cureUtiliser des insecticides adŽquats (renseignez vous en pharmacie ou auprs du mŽdecin). Retirer les lentes au peigne fin RŽpŽter le traitement une semaine plus tard pour Žliminer tout survivant. Laver la literie, vtements, casquettes en les passant ˆ la machine ˆ 50¡C au moins. Traiter toutes les personnes atteintes de la famille en mme temps. Si votre enfant n'est pas atteint, restez vigilants, mais sachez que les shampoings prŽventifs sont inutiles. Il suffit de limiter les risques de contamination en faisant porter des coiffures courtes et ramassŽes, un bonnet de bain ˆ la piscine (les poux ne se noient pas), en peignant les cheveux rŽgulirement et en Žvitant les Žchanges de casquettes et autres chouchousÉ Il est souhaitable de prŽvenir l'infirmire scolaire afin de pouvoir renforcer les mesures de dŽpistage: l'information est confidentielle et est utile pour enrayer l'ŽpidŽmie. L'annŽe du changement pour le village Saint-JeanCINQPROSDUBIEN-ÊTRE ÀVOTRESERVICEPour offrir une large palette de soins et massages, l'h™tel Village Saint-Jean a fait appel ˆ cinq pros du bien-tre. Amandine, adepte de la philosophie et des soins ayurvŽdiques; Dominique, spŽcialiste du Shiatsu et de la rŽflexologie; Arnaud, kinŽ, pro du massage : Sandrine, l'esthŽticienne du groupe qui travaille en label Institut Esthederm et enfin Baptiste, fascinŽ par la Tha•lande d'o il puise l'inspiration de ses massages.

PAGE 14

Prince perdu par KawaloNelson et la caverne des rvespar EizheneimMoi, la Terrepar LuluConcours Jeunes PlumesSaint B'Art Concours de Nouvelles 2007/2008Depuis la nuit des temps, en Inde, les enfants Žtaient exploitŽs, vendus par leurs parents ou bien orphelins. Mon histoire se dŽroule prs de Bombay, ˆ Puna dans une usine de tissus. Lˆ, des femmes travaillent depuis dŽjˆ de longues heures. Entre ces murs de bois et de mŽtal rouillŽ, non loin des Žnormes mŽtiers ˆ tisser, des enfants courent, crient, jouent pendant que d'autres portent des tissus, les plient et les rangent. Parmi ces enfants qui travaillent dur, il y en a un diffŽrent des autres car dans son regard on peut apercevoir de l'espoir, du courage et de la foi. Il s'appelle Kowalo. Orphelin depuis deux ans, aujourd'hui ˆ huit ans, il est obligŽ de travailler. Il se bat contre la famine avec un emploi mal payŽ qui commence t™t pour se terminer trs tard. Un soir, tard dans la nuit, Kowalo, malgrŽ la fatigue, Žtait ŽveillŽ et il n'arrivait pas ˆ dormir. A l'intŽrieur de sa petite cabane de paille tissŽe, il Žtouffait et avait besoin de prendre l'air. Il sortit de son refuge. Il vivait lˆ, dans un bidonville. Kowalo se mit ˆ observer plus loin ˆ des kilomtres les lumires de la ville qui rayonnaient de richesses et d'un peuple vivant. Il ne supportait plus l'injustice. La pauvretŽ dans laquelle il vivait le rendait triste et il avait envie d'arrter de se battre et de se soumettre aux ordres qui le rendaient fou. Ce soir-lˆ, il dŽcida que a ne pouvait plus durer, il Žtait fatiguŽ. Il retourna se coucher car le lendemain, une nouvelle journŽe de travail l'attendait. Il s'allongea sur le peu de tissus qu'il avait pu rŽcupŽrer en cachette et s'endormit. Le lendemain matin, Kawalo se rŽveilla tardivement et il arriva en retard ˆ l'usine. Son patron s'en rendit compte et le punit sŽvrement en lui retirant son salaire pendant trois semaines. Triste et dŽsespŽrŽ, Kawalo se mit au travail. Quatre longues heures passrent et toujours le mme cycle: porter, poser, plier, porter, poser, etcÉ C'est ˆ ce moment-lˆ qu'il entendit deux surveillants discuter: ÇIl para”t que le jeune prince perdu depuis sa naissance vivrait dans un bidonville! Oui, ˆ ce qu'il para”t et on dit aussi qu'il s'appellerait Kawalo, ajouta l'autre. Tu te rends compte et si c'Žtait vrai?!!! Qui sait?!!!È Kawalo ne pouvait pas le croire. Il se dit d'abord que ce n'Žtaient que des sottises mais pourtant depuis toujours, au fond de lui, il avait senti qu'il ne faisait pas partie de la famille dans laquelle il avait grandi. Le soir venu, il dŽcida de percer le mystre. Il courut jusqu'au palais de la ville puis il dut escalader les grilles. Les gardes Žtaient partout prŽsents et il se fit prendre. Aussit™t, il fut mis au cachot. Trs rapidement, un jugement fut organisŽ et la dŽcision tomba: on l'emmena dans la cour des condamnŽs. Kawalo n'avait pas peur de mourir, tout ce qu'il voulait Žtait que la justice soit faite ˆ Puna. Alors, ˆ genoux, au milieu de la cour, il dŽclara: ÇPre, Mre, si un jour vous me reconnaissez, lisez ces quelques lignes.È Et il sortit de sa poche un bout de papier qu'il dŽposa sur le sol. Les gardes lui firent boire le poison du coma Žternel et il dit simplement:ÇPuna! Depuis le premier et jusqu'au dernier mot qu'il pronona, sa mre, la Reine qui avait assistŽ ˆ la scne, le reconnut. Mais il Žtait trop tard. Depuis, selon la volontŽ de Kawalo, l'esclavage n'existe plus ˆ Puna et cette histoire restera ŽternelleÉ Je suis nŽe il y a des milliards d'annŽes, mon pre s'appelle Big Bang, et moi, je me prŽnomme La Terre. Quand je suis arrivŽe, j'Žtais belle, verte et bleue. Il n'y avait que des animaux: des dinosaures, des girafes, des mammouths, des poissonsÉPendant des milliers d'annŽes, aucun humain ne m'habitait, jusqu'au jour o Adam et Eve sont arrivŽs. Ils me peuplrent. Au dŽbut, ils ne m'ab”maient pas, ils vivaient de ce qui existait: la vŽgŽtation, la pche, la chasseÉMais un jour, ils dŽcouvrirent le feu. Apartir de ce moment-lˆ, tout changea! Les hommes se mirent ˆ construire des b‰timents, des bateaux, des ŽglisesÉIls m'ab”maient, ils me tuaient peu ˆ peu. Toute ma beautŽ disparaissait. Je me sentais faible, je ne pouvais rien faire. Les guerres commencrent, les bombardements, les attentats, tout cela m'abattait. Maintenant je ne suis plus belle, verte et bleue. Je suis bleue, grise et d'autres couleurs tristes, ce vert si beau m'a quittŽe. Aujourd'hui tout est parfait pour eux! Mais pas pour moi. Ces humains sont ˆ la pointe de la technologie, ils construisent encore et toujours. Seulement, les hommes ne savent pas et ne comprennent pas ce qui arrive: le changement climatique, les trous dans la couche d'ozoneÉJe meurs chaque jour un peu plus que la veille. Je sens ma fin approcher. Plus ces personnes croient que tout va bien, plus elles me dŽtruisent. Mon noyau surchauffe, la taille des ouvertures dans l'atmosphre augmenteÉ Je ne sais que faire! Maintenant, ils inventent les voitures ˆ moteur, les humains ont crŽŽ la pollution. Voilˆ un problme de plus sur moi!! Ces difficultŽs ne font que cro”tre. Nous sommes en 2057, cette annŽe est pour moi la dernire, tout va mal. Cela continue, mes problmes ˆ cause de tous ces humains. La tempŽrature de mon cÏur est de plus en plus ŽlevŽe, ma stratosphre recle de plus en plus de brchesÉ Ce mois-ci est le dernier de l'annŽe civile, c'est aussi la fin de ma vie. La chaleur est dŽsormais si intense que la survie est impossible pour les humains. J'ai de moins en moins de force pour rŽsister. Mon noyau grossit de jour en jour. L'explosion est imminente. Il me ronge de l'intŽrieur. Voilˆ, je meursÉJe commence ˆ sentir l'explosion prendre de l'ampleurÉElle est palpable, elle arrive. DŽvaste tout. Aujourd'hui, je suis morte. Cela, c'est ˆ cause de ces humains! J'ai explosŽ de l'intŽrieurÉC'est l'histoire de Nelson, un garon qui a vŽcu une aventure inoubliable. C'Žtait pendant les vacances d'ŽtŽ. Nelson Žtait parti en MŽditerranŽe comme le voulait la coutume de sa famille. Il rŽsidait dans le bungalow familial (de son grandpre) au bord de la plage. Ce matin-lˆ, Nelson sentait qu'il avait besoin de la fra”cheur matinale de l'eau sur son visage. Il dŽcida donc de se rendre ˆ la plage pour s'y baigner. Ason arrivŽe, le soleil se levait sur le sable, la mer Žtait peu agitŽe. Nelson enfila son maillot, ayant h‰te de sentir l'eau chalouper sur son corps. Une fois dans l'eau, il ne pensa plus qu'ˆ une chose : faire du body-surf dans les vagues. Le garon Žtait un mordu de cette activitŽ. Il prenait les vagues avec vivacitŽ et revenait rapidement ˆ la reforme, lˆ o elles cassent. Tout ˆ coup, une Žnorme vague surgit : il commena ˆ nager pour la prendre, mais, plus forte que les autres, elle l'entra”na vers le fond. Il avait beau se dŽbattre de toutes ses forces, il n'arrivait pas ˆ remonter ˆ la surface. Alors, il perdit connaissance. Lorsqu'il reprit ses esprits,il se trouvait Žtendu de tout son long sur une plage dŽserte et la premire chose qui lui vint ˆ l'esprit fut : "Chouette ! Une nouvelle crique ˆ explorer !" C'Žtait une petite baie solitaire entourŽe de rochers, fort heureusement plats pour la plupart. Nelson n'Žtait pas inquiet. il avait confiance en lui car depuis ses plus jeunes annŽes, il c™toyait ces paysages et ˆ force il commenait ˆ les conna”tre. Il eut vite fait d'explorer les lieux du regard et remarqua une caverne. Il se dit que c'Žtait peut-tre un vieux chemin qu'empruntaient autrefois les flibustiers pour rejoindre la ville sans se faire repŽrer par les autoritŽs. Alors il entra. La caverne Žtait aussi obscure que dans ses rves les plus noirs. Il remarqua quand mme de petites torches disposŽes en ligne le long des parois. Ace moment-lˆ, rien ne lui aurait fait plus plaisir que de trouver des allumettes pour pouvoir allumer ces torches. Soudain, il vit une petite lueur qui rayonnait dans le fond de la grotte. Il fit un pas pour se rapprocher et comprendre ce mystŽrieux phŽnomne, mais il n'eut pas besoin d'en faire plus, car la lumire s'intensifiait et il dŽcouvrit que les torches s'allumaient toutes seules une ˆ une jusqu'ˆ lui. Il se dit que s'il avait pris ses chaussures et ses vtements, il n'aurait pas risquŽ de se blesser les pieds ou de tomber malade car il sortait de l'eau et il Žtait trempŽ. Tout ˆ coup, un petit tas d'habits bien pliŽs et des chaussures apparurent devant lui, et il reconnut ses affaires. Nelson marcha le long de la galerie, en se demandant ce qu'il allait trouver au fond de cette caverne : un trŽsor en euros ou en pices d'or ? des quantitŽs d'articles de son hŽros prŽfŽrŽ, ou mieux encore un scooter ? En tout cas, il avait des idŽes plein la tte. ArrivŽ au fond, il n'en crut pas ses yeux : il y avait TOUTce dont il rvait ! Il profita de cet instant pour tout essayer. Aprs avoir tirŽ parti de toutes ces choses, il se donna plusieurs claques sur le visage afin de se convaincre que c'Žtait bien la rŽalitŽ et non un rve. "Pas mal de temps s'est ŽcoulŽ depuis ma fameuse dŽcouverte", pensa-t-il. Il dŽcida donc d'aller plus loin dans le tunnel mais il parvint dans un cul-de-sac, et lˆ, que faire ? Il se mit ˆ inspecter la paroi comme il l'avait vu faire dans les films mais rien. Il pensa qu'il y avait peut-tre un bouton secret, et soudain un bouton apparut dans sa main. "HŽ ! Je commence ˆ bien m'y prendre !" dit-il. Il pressa le bouton, prit une torche et suivit la galerie. Al'extrŽmitŽ de celle-ci, il y avait une trappe qui servait de portail entre le monde de la caverne et celui de la surface. Elle ouvrait sur un petit chemin qui, entre les rochers, menait apparemment ˆ la plage devant son bungalow. RentrŽ dans sa chambre, il se jeta sur son lit pour se reposer. L'aprs-midi, Nelson se rendit au marchŽ avec ses parents. Ceux-ci avaient d'abord prŽvu d'aller prendre le gožter chez son grand-pre mais celui-ci n'Žtait pas lˆ. Evidemment, le marchŽ n'Žtait pas l'occupation prŽfŽrŽe de Nelson, et il prŽvint ses parents qu'il allait se balader dans les rues voisines. FatiguŽ de marcher, il s'arrta dans un bar pour se dŽsaltŽrer. Au moment o il allait passer sa commande, il entendit une brve conversation entre deux clients. " Tu ne devineras jamais ! Quoi ? Hier, j'ai vu un coucher de soleil au rayon vert. On raconte que lorsque ce phŽnomne se produit, cela veut dire que la Caverne des Rves a ŽtŽ remise en service. Mais je t'en dirai plus aprs, car les murs ont des oreilles "conclut le premier en regardant Nelson, qui heureusement, avait dŽjˆ dŽtournŽ le regard. Les jours suivants, il remarqua que, chaque fois qu'il allait ˆ la plage, il voyait deux hommes assis lˆ, en train de discuter du butin de leur matinŽe de pche. C'Žtait louche. Un jour, Nelson s'ennuyait tellement qu'il dŽcida de se rendre ˆ la Caverne des Rves. Jusqu'ˆ prŽsent, il ne s'y Žtait rendu qu'en cas d'extrme besoin de distraction. ArrivŽ ˆ la crique, il eut l'impression d'tre suivi, et il dŽcida d'en avoir le coeur net. Il entra et fit en sorte que la porte se referme aussit™t derrire lui. Il ressortit immŽdiatement, mais une mauvaise surprise l'attendait : deux hommes armŽs Žtaient postŽs devant lui. Tu vas nous faire rentrer lˆ-dedans, dit l'un. Nelson les reconnaissait : c'Žtait ceux qu'il avait entendus auparavant au bar. Comment avaient-il pu remonter jusqu'ˆ lui ? Il allait les interroger quand il entendit : Pourquoi ne laisseriez-vous pas ce petit tranquille et ne demanderiez-vous pas ˆ quelqu'un d'autre ? Au moment ou Nelson tournait la tte pour identifier l'interlocuteur, PAF, plus rien, on l'avait assommŽ. Lorsqu'il se rŽveilla, Nelson se trouvait aux c™tŽs de son grand-pre. Grand-Pre ! Que s'est-il passŽ ? Eh bien, je me suis dŽbrouillŽ pour chasser les brigands et les dŽnoncer ˆ la police. Ils Žtaient mlŽs ˆ un trafic d'antiquitŽs. Mais Grand-Pre, comment as-tu su pour la Caverne des Rves ? Quand j'Žtais petit, je me promenais souvent dans les criques et les rochers. Un jour, en marchant, j'ai trouvŽ un grimoire ouvert, j'ai rŽcitŽ ce qui Žtait Žcrit, et c'est ainsi qu'est nŽe la Caverne des Rves. Wouhaou ! Mais attention, ce sera notre secret ! Depuis, tous les ŽtŽs, Nelson et son Grandpre perpŽtuent le secret de cette lŽgende.

PAGE 15

Les Mangliers ˆ St Jean (ˆ c™tŽ de la Poste)email: claudine.mora@wanadoo.frTŽl : 0590 27 80 88Fax : 0590 27 80 85 REAL ESTATE IMMOBILIER A VENDRE PropriŽtŽ de 2000 m2, villa de 2 chambres, 2 SE, SŽjour double avec cuisine intŽgrŽe, piscine vue mer 2.950.000 PropriŽtŽ de 2000 m2, bien ventilŽe, deux b‰timents existants ˆ rŽnover 2.100.000 Appartements comprenant une ou deux chambres, sde/Wc, SŽjour avec cuisine intŽgrŽede 460.000 ˆ 780.000 Droits au bail de locaux sur Saint-Jean ˆ partir de 50.000 NOS BUREAUX AUX MANGLIERS Ë SAINT JEAN (ˆ c™tŽ de la Poste, en face de Fedex) The Best Selection of Villas in St BarthReal EstateVilla RentalsVilla Management Agence ImmobilireLocation de VillasGestion de VillasSale Vente contact : estate@icietlavillas.com Rental Location contact : rental@icietlavillas.comPh : 05.90.27.78.78 Ð Fax : 05.90.27.78.28 ou 27.72.72rue Samuel Fahlberg Ð Gustavia 97133 Saint-BarthŽlemyVisit our villas on / Visitez nos villas sur :www.icietlavillas.com LES GALERIES DU COMMERCE SAINT JEANT : (590) 51 07 50 F. (590) 51 07 30 • www.lagence.com A LOUERLurin Charmant studio, coin cuisine, terrasse, vue mer 1400 /mois, hors charges d'eau et d'ŽlectricitŽ. Saint Jean Appartement de type grand studio, vue mer, 1 salle de bains, 1 coin cuisine, 1 terrasse, libre en mars 2008 1475 /mois, hors charges d'eau et d'ŽlectricitŽ. Appartement 2 chambres, 1 salle de bains, grand salon / salle ˆ manger, terrasse, piscine 2100 /mois hors charges d'eau et d'ŽlectricitŽ A VENDRELorient Trs beaux appts. neufs de type T2 ˆ deux pas de la plage avec jardins privatifs 1 salon avec coin cuisine entirement ŽquipŽ, 1 terrasse couverte, 1 sdb/WC en rez de jardin 1 chb. , 1 sb/WC, 1 terrasse couverte au 1er Žtage Vendus meublŽs et ŽquipŽs Ë partir de 650 000 /HT St Jean Appartement de type T3, composŽ de : 2 chambres, 1 salle de bains, 1 salon / cuisine 385 000 EXCLUSIVITƒ A SAISIRSaint-Martin : Orient Bay Terrain de 2140 m2 avec permis de construire (villa 3 chambres, 2 piscines, solarium), vue panoramique sur les plages de la baie et sur Saint Barth 470.000 .

PAGE 16

LECARNAVAL2008 ENIMAGESJSB-6 fÂŽvrier2008 76616

PAGE 18

767-Vend Cuore de 2001, CT OK, Prix : 3000 euros TŽl. : 06 90 82 95 10 767-Recherche commercial(e) motivŽ (e) pour vente d'espaces publicitaires dans support trs bien implantŽ. Profil dynamique bonne connaissance de l'”le. DiscrŽtion assurŽe. Contacter le 06 90 55 96 92 766Notre croissance sur nos agences de la Baie Orientale et St BarthŽlŽmy nous amne ˆ recruter deux nŽgociateurs (trices) Immobilier. Vos fonctions vous conduisent ˆ apporter un service global ˆ notre clientle de particuliers : recherches et prŽsentations des biens, conseils personnalisŽs en financement, assurance et expertise, Suivi des dossiers jusqu'ˆ signature de l'acte authentique. Profils : Anglais courant, Autonome, DŽveloppeur, vous commercialisez les biens issus de vos propres recherches mais aussi de notre fichier interne de gestion. Une expŽrience et des rŽsultats en transaction immobilire seront apprŽciŽs. Vous rejoindrez une enseigne nationale reconnue et serez encadrŽ tout au long de votre parcours. Merci d'adresser CV+ lettre de motivations ˆ : philippel@cap-caraibes.com ou par fax 05 90 52 07 13 Cap Cara•bes/Sprimbarth 766-L'agence Immobilire RE/MAX Island Properties St Barth , recrute un agent de rŽservation, connaissance informatique souhaitŽe, Anglais indispensable avec expŽrience. tel: 0590297820 ou envoyer CV: info@remax-stbarths.com 766-L'agence Immobilire RE/MAX Island Properties St Barth , recrute un nŽgociateur immobilier Anglais indispensable avec expŽrience. tel: 0590297820 ou envoyer CV: info@remaxstbarths.com 765-Saint Martin Vitrerie Aluminium (SMVA) rech. pour Saint Barth un poseur professionnel et un(e) commercial(e). TŽl. : 0690 49 03 06 764-Ici et Lˆ recherche un(e) agent de rŽservation. Trs bon anglais indispensable. Contacter Sophie au 05 90 27 78 78 770URGENT. Agnes "Les Artisans" depuis 17 ans sur l'ile rech logement 0690 49 27 44 770-Recherche Belle location ˆ l'annŽe pour locataires de qualitŽs.Agence Immobarth Christophe Sachot, nŽgociateur immobilier. Tel 0690 537 713 767-Location Villa de deux Chambres et une salle de bain Loyer 3000 euros Contact 05 90 87 30 80 ou info@avalonsbh.com Avendre, 3 terrains avec trs belles vues, situŽs dans un lotissement sur les hauteurs de Lurin. Contacter St. Barth Properties/Sotheby's International Realty : 0590 29 75 05 767-AVendre Studio avec terrasse sur St Jean Prix 225 000 euros. Contact 05 90 87 30 80 ou info@avalonsbh.com 767-AVendre Villa composŽe de deux chambres avec piscine et un garage, prix 795 000 euros. Contact 05 90 87 30 80 ou info@avalonsbh.com 765-Avendre maison ˆ Grand Cul de Sac avec un Žtage. une chambre ˆ l'Žtage, salon, cuisine, 2 sdb, terrasse. Toute ŽquipŽe. PV: 710.000 euros TŽl. : 06 90 63 74 34 765-Avendre villa hauteur Anse des Cayes, 3 chambres, prix 1.000.000 euros. Contacter l'agence Ici et Lˆ : 05 90 27 78 78 764-Avendre appartements avec vue mer, 1 et 2 chambres prix entre 460.000 euros et 800.000 euros. Contacter l'agence Ici et Lˆ : 05 90 27 78 78 AVterrain avec vue spectaculaire situŽ ˆ DŽvŽ avec permis de construire pour une villa de 2 chambres avec piscine. Contacter St. Barth Properties/ Sotheby's Int. Realty : 0590 29 75 05 AV, villa de 3 chambres et piscine avec belle vue, situŽe sur les hauteurs de Vitet. Prix trs intŽressant. OpportunitŽ ˆ saisir. Contacter St. Barth Properties/ Sotheby's International Realty : 0590 29 75 05 767-Jeune Homme donne cours d'espagnol en groupe ou en particulier. Remise ˆ niveau et traduction de documents. Donne Žgalement cours de Salsa en groupe ou en particulier le soir ou le week end. TŽl. : 0690.54.89.80 Demandes de locations Automobiles PETITESANNONCESJSB-6 fŽvrier2008 76618 www.sudokustar.fr SudokuSolution du prŽcŽdent numŽro A VENDRE Immeuble LafayetteTŽl. : 05 90 87 30 80 Gustavia Saint BarthŽlemy06 90 67 96 66 Fax : 05 90 87 30 89 www.avalon-sbh.cominfo@avalon-sbh.com € Appartements de type T: séjour cuisine chambre salle de bains balcon ou terrasse piscine commune à partir de Euros € Appartements de type T: séjour cuisine chambres salle de bains balcon ou terrasse piscine commune à partir de Euros A VENDRE Un ensemble composé de deux très belles villas et dun studio Parking / voitures Ces biens sont situés à Vitet Endroit très calme Vue imprenable! P P r r i i x x : : E E u u r r o o s s DE PARTICULIER À PARTICULIER SANS COMMISSION DAGENCE. Vendez vosmaisons, appartements, terrains, commerces en France et à l'international ! Dossiers personnalisés. Contacts sélectionnés.0590.68.01.69 www .micimmo.com A vendre villa comprenant 2 chambres, 2 1/2salles de bain avec une vue exceptionnelle Ameublement & dŽcoration de qualitŽ, trs calme, piscine Proche de l'aŽroport & de Gustavia. Terrain de 3000m2VUE INCROYABLE ! contact : 001 610 587 7441 and 001 610 775 1553 ou visitez notre site : www.stbartvilla.com A VENDRE VILLAVUE IMPRENABLE SUR L'OCƒAN

PAGE 19

GARDE-CORPSALUMINIUM VOLETSALUMINIUMBATTANTS VOLETSALUMINIUMAccordŽon et traditionnelMARIGOTÐ 05.90.27.76.21Fax:05.90.27.81.07 GARAGEHENRIGREAUXCOLOMBIERTƒL: 05 90 27 77 67 ƒCHAPPEMENTÐ AMORTISSEUR G G A A R R A A G G E E R R A A Y Y M M O O N N D D L L ƒ ƒ D D ƒ ƒ E EFILS TOTO Ð GRAND FONDR R E E M M O O R R Q Q U U A A G G E EE E N N T T R R E E T T I I E E N N / / R R ƒ ƒ P P A A R R A A T T I I O O N NTEL 05 90 27 89 14 SBEGENTREPRISE GÉNÉRALE DU BTPGROSOEUVRE CHARPENTE COUVERTURE MENUISERIETÉL: 05.90.51.15.85 … FAX: 0590.279.917sbegsaintbarthentreprisegenerale.com J.P. DELVALPAYSAGISTELANDSCAPINGBP 698 Ð Saint BarthŽlemy 97099Siret 390 542 520 000 15 APE 451 BTŽl. / Fax : 0590 27 96 87 Cell : 06.90.59.81.01 JOUEZLATRANSPARENCE...A A .C.S .C.SP PL L E E X X I I G G L L A A S S S S& &P PV V C Cpar plaque ou coupe sur mesure0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 1 1 8 8 3 3 8 8 8 8 0 0 6 6 9 9 0 0 6 6 1 1 8 8 3 3 8 8 8 8 AVOTRESERVICEJSB-6 fŽvrier2008 766 TŽl: 05 90 52 92 66Fax :05 90 52 92 67MENUISERIEALUMINIUMÐ MIROITERIEstbarthaluverinternational.com MƒDECINS GƒNƒRALISTES Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 Husson Bernard05.90.27.66.84 Husson Chantal05.90.27.66.84 Maury Philippe05.90.27.66.50 Rouaud Pierre05.90.27.64.27 Tiberghien Yann Eugne05.90.29.71.01 Weil Edgar05.90.27.62.40 Worthington Theophilus05.90.27.66.50 Acuponcteur/HomŽopathe : Tiberghien 05.90.29.71.01 GŽriatre : Frappier Gervais Odile05.90.52.08.43 HomŽopathe/OstŽopathe : Worthington 05.90.27.66.50 MƒDECINS SPƒCIALISTES Chirurgien : Grasset Daniel05.90.27 81 60 Dermatologue: Salzer Birgit06.90.36.10.83 GynŽcologue : Bordjel Patrick05.90.27.68.78 Maladie appareil digestif : Vassel Bernard05.90.87.90.92 Ophtalmologistes: Cals Jean-Paul05.90.87 25 55 Delaplace Yves05.90.23 59 81 Pallas Alain05.90.87 25 55 Rident VŽronique06.90.41.93.9205.90.51.10.90 Oto-rhino-laryngologiste Ð Chirurgie de la face et du cou De Lanversin Hubert06.90.73.09.02 Rhumatologue/mŽdecin ostŽopathe Vuala Catherine05.90.29.61.89 Stomatologue : Chlous Franois05.90.27.87.31 CABINETS DENTAIRES Achache Joseph05.90.52.80.32 Chlous Franois05.90.27.87.31 Mangel Marc05.90.27.73.48 Maze Marie-Laurence05.90.27.65.95 Redon Dimitri05.90.27.87.28 Vergniault Pascal05.90.29.86.08 AUTRES PROFESSIONS DE SANTƒ A.U.D.R.A. 05.90.29.27.65 Chiropracteur : Klein GŽrard06.90.64.87.40 Infirmiers-Infirmires : BarbŽ Sophie 05.90.27.67.5506.90.62.28.29 Benoit HŽlne06.90.41.88.27 Briscadieu Christophe06.90.48.63.69 Cardon Isabelle06.90.62.90.10 Dechavanne VŽronique06.90.71.83.63 Deguingand Carole06.90.41.78.22 Febrissy GrŽaux Corinne06.90.59.81.67 Melinand CŽcile06.90.37.27.42 Meyer Marie-Jo06.90.73.93.94 Rillot Brigitte05.90.27.72.4906.90.49.87.29 Masseur-KinŽsithŽrapeutes : AndrŽ Sandrine05.90.87.20.09 Blanc Pierre05.90.27.67.86 Drouadaine Valerie05.90.27.81.32 Jourdan VŽronique05.90.29.72.42 Klein GŽrard06.90.64.87.40 Maingard Bernadette05.90.27.81.32 Marchesseau C.05.90.29.48.10 Van Hove FrŽdŽric05.90.27.76.37 Wormser Nicolas05.90.27.67.86 Orthophoniste : Bouyer Christine05.90.27.88.29 OstŽopathe : Minguy Benoit06 90 71.36.15 PŽdicure Podologue : Boutiller Dominique05.90.29.24.26 Psychologue : Ardil-Brinster Monique05.90.51.14.40 Javelle Audrey05.90.27.50.29 PsychothŽrapeute M.Laure Penot05.90.52.00.55 PHARMACIES Pharmacie de l'aŽroport05.90.27.66.61 Pharmacie Saint-Barth de Gustavia05.90.27.61.82 Island Pharmacie ˆ St-Jean05.90.29.02.12 LABORATOIRE D'ANALYSES : 05.90.29.75.02 RADIOLOGIE: Centre du Wall House05.90.52.05.02 VƒTƒRINAIRES Delorme Laurence05.90.27.89.72 Kaiser Maurice05.90.27.90.91 Maille Jean-Claude05.90.27.89.72 Z.A. les Mangliers St Jeanouvert du Lundi au Samedi 7h -13h Tél. : 05 90 27 80 31 06 90 41 95 96 LEJOURNALDESAINT-BARTHLes Mangliers B.P.602 97098 St-BarthŽlemy cedexjournalsbh@wanadoo.fr I I S S S S N N : : 1 1 2 2 5 5 4 4 0 0 1 1 1 1 0 0 T T Ž Ž l l . . : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 6 6 5 5 . . 1 1 9 9 F F a a x x : : 0 0 5 5 . . 9 9 0 0 . . 2 2 7 7 . . 9 9 1 1 . . 6 6 0 0E E d d i i t t e e u u r r : : S.a.r.l. Société de Presse Antillaise G G é é r r a a n n t t e e e e t t d d i i r r . . d d e e l l a a p p u u b b l l i i c c a a t t i i o o n n Avigaël Haddad R R é é d d a a c c t t r r i i c c e e e e n n c c h h e e f f Pierrette Guiraute R R é é d d a a c c t t i i o o n n Rosemond Gréaux C C o o m m m m e e r r c c i i a a u u x x Ange Patureau,Avigaël Haddad M M a a q q u u e e t t t t e e Agnes, nanasbh.com II m m p p r r i i m m e e u u r r Daily Herald N.V.Dépôt légal à chaque parution. Le Journal de St-Barth décline toute responsabilité sur les annonces publiés. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, publicités publiés dans le journal i i n n t t e e r r d d i i t t e e s s sans notre autorisation écrite. NUMÉROSUTILES CROSSAG(SAUVETAGEENMER)05.96.70.92.92 GENDARMERIE05.90.27.11.70 POLICEDEL'AIRETAUXFRONTIéRES05.90.29.76.76 POLICEMUNICIPALE05.90.27.66.66 HïPITAL05.90.27.60.35 POMPIERS18 OU05.90.27.66.13 MƒDECINDEGARDE05.90.27.76.03 MAIRIE05.90.29.80.40Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 ˆ 12h00 et de 13h30 ˆ 17h00 sauf le mercredi de 7h30 ˆ 12h30ETATCIVILNumŽro d'urgence week-ends et jours fŽrŽs06.90.33.12.75 SOUS-PRƒFECTURE05.90.27.64.10 RƒSERVEMARINE06.90.31.70.73 DISPENSAIRE05.90.27.60.27 Bruno PROST TŽl : 0690 54 10 98 Ð Fax : 0590 27 58 38Peinture DŽcoration NOUVEAU GƒRANT Vous tes ARTISAN.RŽfŽrencez-vous dans la page "A votre service"du Journal de St BarthË UN PRIX TOUT DOUXN'attendez pas, contactez Ange au 06 90 49 47 23 Aviga‘l au 06 90 54 76 24 NUMÉROS UTILES: SANTÉ19 Anse des Cayes TŽl 05.90.27.67.78 Ð Fax 05.90.27.68.15 Stores extŽrieurs et intŽrieurs, Toile sur mesure, Moustiquaires SudokuUne grille de sudoku est divisŽe en 9 lignes, 9 colonnes et 9 carrŽs. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres de 1 ˆ 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par ligne, par colonne et par carrŽ de 3x3 cases. Vous devriez rapidement rŽussir vos premires grilles. Bon jeu ! Retrouvez la solution dans notre prochain numŽro www.sudokustar.fr RENOVEFFECTUETOUSLESPETITSETGROSTRAVAUX DERƒPARATION, D'INSTALLATION, D'ENTRETIENETDERƒNOVATIONANDRƒ AU 06 90 64 17 12

PAGE 20

GARAGE BUDGET GARAGE BUDGET TERIOS NEUFS* toutes options 15.800 D'OCCASION*TERIOS Toutes optionsVŽhicules 1 an,+/5000km 13.500 en stock * Terios Neufs et Occasion Modles idendiques Toutes options Garage Budget Route de la Plage (direction Maya's) Public TŽl. : 0590 27 70 98 Fax : 0590 27 95 60 garage.budget@wanadoo.fr