Citation
Le Matin

Material Information

Title:
Le Matin
Place of Publication:
Port-au-Prince Haiti
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Frequency:
daily

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
Coordinates:
-72.2803802891673 x 18.5142993036392

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000358166 ( ALEPH )
ABZ6468 ( NOTIS )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
^gilo nat N 4262
Poil tu Pnnct, Bstiti
Mercrli DAcmbrt 1021
OMmem-SIAtUHItE
ttM3 20'HUM
Quotidien
iju*uj|ou voudrs'tabhr une ctuipa-
raison entre le dveloppement du peup.e
amricain et Ctli i du peuple bai len, que
l'on commence i comparer les chefs d h-
tat qui ont gouvern rtspcctivement les
Etats Unis et flaif. Respect des institu-
tions, dsintressement et prvoyance de
l'avenir, d une pari, violation bypociite
on b utale des inst tutions.goiame et in*
souciance, de l'autre, tel est ce qui rsulte
d un parallle snr lequel mon patriotisme
m'empche d'appuyer.
A. FIRM1N
HKD/CTION; Rns,Arr.->nca;n> No. ttbb
L'Intrt Hatien
b le capital de la Dette nationale
ses objets de l'emprun' projit-l'encaisse rt les billets qu'uns propo
t tachai a tin de coaversio i de toi d 12 O|0
Dette franaise, qui! s'aguaiij Ouant a 1 liemagne, contre une
Informer en une dctl en do!- encaisse d'or au 2; juillet 19(4, d
amricains. 1.696 millions de francs, et une ci
une voulons pas pour le mo cuialion de billet; de 2,^64 miilior
entrer dan les dtails de lope de lraocs, la proportion entre ei-
pai voir, si dans sa technique, came et billets tant de ;s o..>. -
tarait pas perte pour lersot ;ciie noffic, i la hn de 1920, quun
Mais tous p-usons utile dexa [stock d'or de 1,364 raillicfn-id?francs
Ir la question L 1 -: gfc 0o5 millions de francs, av
ither si.en principe mine.Haili
lt comme dbitrice,i abandon
franc pour le dollar
sortons pour cela de la lectu
tude-confrence de M. Cha-
M, collaborateur la c Rtvut
wnie politique , tude publie.
cette revue mme et de celU
trie d'ebJMtons que cette pu
|MQ a souleves de la pail
inent banquier de profession.
|jlons ainsi l'avantage d'orriir
question le point de vue dr
c uni celai de la pratique
ot qui nous 1 suggr ces qael-
ajpes..

jus'i fier le rachat et la con
de notre Dette, on invoque
t unit de la baisse actuelle du
Voila donc, du coup, agite la
m de l'avenir du franc et de
si le franc remontera ou s'il
liera. Et il nous semble que
oc question i ne pas perJre
car, si, contrairement aux
ions mises en avant, le franc
ptdans un avenu plus ou moios
>in, baisser davamage au lieu
Mnier, nous aurions, en ayi.it
la conversion, fait une mau-
i affaire au lieu d une bonne: ce
Ihut viter.
Ourle* R st explique,ce que
Il monde souponnait dj plus
ios, que la dprciation du
ut le rsultat, la fois, de II
l'ion des s ocks d'or tranao
'missions exagres de billet
|ue ou papei monnaie 11 re-
a ce sujet un lableau li de
Nouvelles Etrangres Mariage
Par Gable
France Angleterre
.eoasai arriver
a
lu r dam In salons de Mr et Mm
I. L. UfriSSOH, a l\u d* Uhut eu
rceR3-'e> de rM im ;it.telle-tualiei JS ll''" ,r,J tre tons les p uple M-- Ventura U^is$M m dttu lutim Lbensso ,
Cali-roo lit -a eur P uvieo pa la av '* l'norme tuf uence -1e I nrt h d<*a foihel taslilu t-ur
l ttrf b frsBQaitei d ma
l'Amrique L-iti te.
i
les lu y a d j
Nouvelles Diverse*
Us tmoins et i,ent pour la marie
MM. isnardoi l'ieux [.. C. Lknvan.
Hindsor Michel .t Jlt C ovu Si Qu*
\(>our le mine, .Vj.U. a-meut .d,
UUCUtltEST- Le gouvernail mt 8*otrtt ttoraci BibJart Corulan m Ma
Rotrnaia a dcid de laptmmer lea y-vd tl Stinio l inctnl*
liMDCei d'importation juqu non- La BndJction nupiale sera donne
PAULS -En lponse une int-?r vnlo-dr et annonce q e la liore \dtmain nfllation d-3 Mr Mot*, ex tuioiaire "portation des c*ri-s serait pr. sihque \olre Dame. Parrain et mat
u^ic p.opottion de 1 1 2 o[o.
Lts bacques fdrales des Etats
Uas, qui avaient en 191^ une en
cii:>se d'or de 1,208 millionsdefriocs
contre seulement 80 millions de
iraocs de billets, ce qui fais.it L
crastata proportion de 1,510 o,o.
e trouvent i la tin de 1923, avec
une encaisse de 10,247 millions de
iuqcs contre une circulation fidu-
ciaire de 16,86; millions de francs, -
soit une propoition de o o[o.
Seulement les EVaVUnis ont heu
reosement cumul la qualit de beih
grants avec ce les defouroiseurs;ce
qui a tait que la situation empire
des banques fdrales a tu une on
pensation dans l'am iouuoo l'en
caisse gnrale des b aquesdaf tires;
qui sest leve de 9.730 millions de
francs i 14 301.
La contre-paitie de cette situation
gnrale des pays belligrants se trou
vent nitu elle ent. en manire de
lOrjtr^-preuv.dans la situation, com
p .re d'avant guerre et d'apts-guerre
des p ' i'th'cunomiste europen donnent dans le
dtail pour chique p y. et que nous
rsumons pour nos lecteurs dans les
chiffres g obaux suivants, qui int-
tesseni les pays neul e> suivaa s E
p gne, Suisse, l'ays lias, D>nemnk
Sude et No vge
Au 2} juillet 1914, l'encaisse ru
oie de ces pays s eltvnt i,j8j ml
tons de francs et leut circulation
3 351 mill.os, avec aind une pto
poitioa de 39 0/0A la fil de 1220,
les encaisses inontaunt i 5 2 j4 m>l
nous ; la circult,01, i 9 -jn m>l-
i.iiii mon
dea b'tuHi.ca air lea reauita'a des 8 -'lt ta garan ie de la Ibtf du cou
couveratioua de Londrea Mr ISiiaod in r'''
dclara qie lu meilleur moyeo d'ar PAHIS 5?ti- I)i rapport lu aujou
river un accord uunu voo le d bui au snat oar I rapporteur e
jouveioeuieut aogtaii eia-l de d-acn nJr"' du bdg il rsilie que h
ter les qtuatioua pendantes et q ie defe de la Prince s'lve 335 mil
ces diacisaioaa avaient eu lieu dans li*r'" de frauca.
une ambiance de parfaite corJialit. PAHIS M- 11' u'ovd George a;t
Air Ifnan I dclara auasi que la aujourd liai de passade a Aiuien
queatiou des lpar-ttious intereane * r0l,t pour Caoues o il va hhsi-
uou seulement ie r'r*aceet l'Agleter,**<" la cunlronce allie. M. LloyJ
ie mata aussi toua les autres allis, i George a dclara qu il aaaiatora
Dans leur entrevue les chefs de cette confrence avec l'atdent dai'
tfouveroeineui liient tou'. ce qui leur 1 aHv>r un rsilia- p'-a'iqia po r
tait permis de taire pjur tiarmoni normaii-a'ion de I Enroue
ser leara poiuts de vue et arriver 1 HO MB Hi Le Roi d'Italie a con-
un accota>vant la coofience de f r^ au G nral Ui z le titre de D ic
Ua*oea. |de la victoi e ce 11 ra sera hredi
Mr Briaoi nia que ta France dut f** nnl "ulemant poor e< fl i ai
renoncer a auenu tiej gaiaotieb du ioj du g*u"al.
trait de Versailles Le Presi .ent du| SANTIAGO DK GHK1 2ti Le
cotasit reudii boiumsge S son cj le gouverneineat du 1 li U s accept le
gue Lloyd George qui tut le premier propositions du Prou au sujet d.*
s recjuuaiire la position spciale de 'ngociations su '.es Province d^
la France dans tou es les difluu tis iacua et Anca Ces ngociations au
ijresenles et que peraoune u*avauirol heu Washington sous auspicen
pens que dans la proctisice coof da Rouverneimnt des Btats-Unls.
rence ou demauderait a la France
je eauiiUer le inoinurc des avautages
qui lui ont t accotds,
Nous avons examine quele taient
les mei leuis moyens a employer
pour obliger l'Allemagne nuus pa
NICARAGUA 8d De g.andsi-
tes ont lieu 00 jr clbrer le ce-ite-
naire de la Kpublique de Nicir*
gua-
WASHINGTON 2 Le p-og-otn
me pres-mt par 1h gouvernement
rauu Mr Chtrht Boaebereau et Mme
hh Clovis M Qnge.
Nous tenouvtlont no* meilleurs vaux
d' bonbair aux nouveaux epo,i\,
Les inj'citons
tntra~cardiaqu
Peuvat parfois ressuoeitor
les sujets eu tat, de
syncope g ave
Dans le cas Je syncope ou d'lec-
iruQa.iJu et dau4|M:asd-j ciriuua
intoxications aigui il ,iu p^j JT
mpoisibie dereveilLir le cuTw oTm
a cesse ou qu. st p,, de cesser de
battra Oiu ce but, ,1 est maint..
usa* recom.uaudj qe oor,er .
1 aotiou, a.m.crieur m.ue des es-
vues v:ard.ajuee oerta.uessuHUnceH
sb.es d exciter | c )ntf,,,lrvitt
cape
du C'i'.i
yel. Si cette u^lioo ue a excute pas' amricain pour fixer lea p oposilions
et que nos gammes soieu |uges
insuitisautes la hpublique en pren
ura neutres, tl u'y a aucune poss:bi
lit de detiuire !e nave de Versailles
comme- le croieut ou l-espreut cer
talfil ho-nmes dlit allemauJs L'an
xit de ceux qui croieiu que la
France devra abautlouuer ses giran
du tonnage des SOJI-marina accorde
chique nation prvoit Oj.ooo toi;
ns pou: les Btoia Unis et la Grand
Bretagne. Ce riogramma ne dtoiau
de aucune rduct.ou pour le lonna
e des sous marina de la France du
Japo 1 et de l'Italie.
PAHIS Le Conseil Snprmi a'-
9mste europen, o ce double
leiitdedeplacementdesstockr ,ous J et a proponiou est
>ires et de la circulation des tec a Mes principales banques est exj
'une mauiie vriment saisie-
tous rsumons ce t.b.tau pour
Ihcleurs
relevs de ['$Economiste euro
^comprennent une priode se-
1 de jui.let 1914 lin de 1920
ai, il existait, au 2) juilie
aos les banques des pays bel
U europeos (France, Angle w
Italie) des stocks dot s'ekvao.!
La Fiance a eu sa part plus sens},
ble dans ces changements abstracJ -'
tiaction faite de l'Allemagne chez i)
laquelle ils ont pris une allure de v
niable dsastre.Et voila comment le
iranc s'est trouv avili au point qu'il
ea'iaut auj jurd'hui une qu rzaine
foui se procurer un dollar amn
ClOi Se relvera t il de celte situa
ion ? Comment ? Et d.ns quel Up;
ns de nation vainqueur u'a aucune j''e a ^xe au u Janvier prochain la re-
r i.oa dtre- (prise de ses dlibrations Les con
versations seront prcdes du h
nouvelle entrevu4 entre M. Lloyn
G'.orge et Mna 1 qui rgleront le
p-ogiv m ne des questions ex >i un ne
PARIS O 1 aunonce que a C m
misaio'i intetallie a encoie dco .-
vert '247 tubes pour cnons obusierf
en ditfereutea locli*.s de l'Allema-
gne I0j d'entre-eux dans une usin-
le Dresde ou tout rcemment forai
^tt France et les
Nations allies
PARIS. Aujourd'hui et lieu la
S.itb jime une g'awde iti la
de solidarit intellectuelle en re
France et les nations allies- ,*
ex Prsident Poincir et Maurice
an es parlrent, faisant ressortir la
dcouverts .iiJ tubei
d'arlillene lourde.
pour pi Je>
6,213 millions de fraucsldc ,tmps?Ces* es que nous allons' dCMier UH
c >ntractloas
laui agir vi e : aussi clioi
>t-ou ie plus aouveoi da mii-tt-
nou parue Uirem nu actives, l'dr
-.aime ouia a.rophiame K meuted^n.s qoelque tem.H, ce mo-
yen de tieue.ue.it des eteu daesp
rs a douue parfois des rsultats
ueureuitouiauu^pr^,^,^
lila 'yaioaesdoea
Pi le CUUM'OforuM
i7urn!ueuv,af,ij'iu9,j,iei','j^
-urtou su
1 lautstueaie
Cin Galaul
"ne cuculation hducuue de
Aillions de francs,ce qui ia
1 ooe propoit on d-. *7 112 0 0
Rencaisse et les billets*
tranage de ces stocks montai
pays belligrants, dans les.
atres et kux Etats-Unis,
^ que M. v-harles Rtsts com
Uu irnmeuse courant et qu'il
^pudutllemtirH (iolubtnum,
'aie les lsultau uivnt>, a
.juillet 1920-
7lte on stock d'or de 7.S79 nl
'-francs, il s'est tab;i une en
V
VU>1
maintenant avec M Char.es Rist,
qu. nous perme tu de nous faire Ami f*l fAlWm\*&
Ce soir
loterie.
grvulgala.
lirait de t
P.\R SANS FIL
15 Dcembre
o^UJK~ ,,eux rA'fnen:a anglsis
NEWYOHK-L,, .oi-diato. ra
lieux r4vol.i'io'.nairesl.Conven
vailleurs d Amrique W
NKW-YOIIK- v-r.U ,.aliwo||
nrem-er adjoint du d.strict attoTnev
deKii.g, Coiotryaes to4 en si T
rant une b .Ile. Victime de dpre
WASHWiTON- u ojejor gn-
6t pour Un t*mm**m ,V !5
tonta du Dpartem, t i'gj. "re a l
une juste idte de l'opration qu on |Yernrj0i Saint LeC-
aous propose. ,.-.
liu^e ae 400 pages.
En vente la Phav
(La hn dem in)
100 de billet de 56 S09 million
fi ne rtpiseniani ^lus enlit
5>nci
Le [\laiin
mttc/e.
Abonnomoat
Un mois
Port au Prinoo Gdes
Dpartement
Etranger
insoitions et abonnements fLmmntl'RilC
9 Chez Veuve 0o%j-
1 y ou & Joseph (ieor.
Vaincre ou orir
ti l'an J dis ne on ciuq parties ou
Prott et
Hotnmv anguille
Dvouement Extreord:aai'e
ElTbrt ejrbumaia
Viennent d arriver
ChetJOANNY CQRDASCft
Hue des fronta Forts
Machine Cmidr
vmtrque *SIj\QEK
Dni Com qaes iWCJB oinsrts,TAiLLaRs
Canuio. Deux chauscii* nouvelles. | de l( HiDOVM Wti<{
tn.r gnrait P. 0,J0. Preisoz-viu- le Sroek i'epi.


ll .vnn.M

ft
s.
r.x-".:-'. .
=
Jl.1
jilll

'$?'-"


WASHINGTON 1 a co-liouation
d ut e pr'i e, lo:ce militaire arrncai
re en Hslti i.sl ircttsatrt jour 'h
ra^x le r'/vr crr^rren du r*y
telle est 1 op'rion du C^rri S r
toiial du Snat gui vie ni de rstoui
i e i d'un vcy; gp o' i.v tt patioi s si r
l5 cordi ions d Ha t et de la k^pu
blique Dcmiricamt. le raproit Offi-
ciel symt trait su* rMienc'ues airo
citsd.crtre ;ts ird'fnr-s t !es ma-
rins peseta pas rendu public avant
le ter livriei peu p es.
Poud
re
Idale
^W_ '' ^ Beaut
ciu Telai
* e?j&' &* > 'j -&
impalpable, adhrer, te, d'un parfum
dlicat, conserve la fracheur d la
jeunesse, embellit, efface las ride*
donne un teint de hr
Pou.lre Icwl-in 'blanrlu-.i h.m.
Parisiana
1EUDI
Cheval tM %
du b"\ q
SV r TQM MOI
( ('emat d;
t t a /r.-* *"

jj-and tirsme pathp*iq'
Eu lie i G
DIMANCHE
( lour de l'an y
Matiuu de gala
a 5 b. p.m.
Filou nouveaux
!> prqi fbnt M o > t. i a,
B-ii^p x ' 18 o a>' s itt ji
!' 3 i I1 rn. iP |..1..rn,j,)
H v s M-ov,
G l) 8
la 'a. fl
eou niivi-*
L'/geiitE ROBELIN
Maison louer
Boia Verna, Avenue Lamtrtioira
Sndresser Mme J Doroeher.
- -- Fardmoinrs < ifi
- -w.,-. 11 :r.j-,- ,
Aucun envoi conta rtmltourcmeru
t TOUTCS PA&rUMEBIFA
rr OIU-VM MAOAS1NII
ARYS
3. ftsade b vl. : ::.

Vaillant $ Houet
Agents gnranx pr fUiii, 1720 Bue di Vajaiii d* l'Eut
A propo* de classe Le placard d'hie*
enfantine
Un avis publi par lea soin* de
rii-apectioo Scolaireavitelea (aaailles
fl classe eutantiue pour tetita
ga. tf. m de 5 1/1 ans a t cre
alaiio chaque co'e primaire de tilles
i professe une uormalieune
Npus relevnns les erreuri suivantes qui se sont
glisses hier 4ans le rUcard du candidat Rowxier
I.kuN Bongard au lieu de LELlO Jean
Jacuues Dessalines, ajouter FILS.- Ajouter la
liste des Conseillers le nom de Mr Bda ond
Abraham qui a t omis.
Bonne Nouvelle
h'aisant droit la requte du MATIN, le D
partMMBt de l'Instructiou publique a fixe au 9
TOUT POUR RIEN
Cks Aitnii TAL&H&S
lin du magasin de *'E' t m* face de Simon Vipux
On achte avec peu (i'argen. beaul
coup de Diarchaudises.On esti,HIC|
avec peu d'argetf. On a une belle
toilette ave peu d'argenl.El c'eslce
qui l'ait que tout lenion rendez-vous j
Mous t.oua duiuaiidoDs qu l est le Jsawiai la fin des vacances.
Ort de (Plies qui sont n Uinm du Un avis dc ''lnsPee''0" Scolaire annonce aux
cerutcjt dapd.ude p^dagog.que. i^^^^TSZ^ST^
llles sont lusquici dlaisaea tan- abord fixe au 3 janvier. q
ia que lea peraouuea dpourvues de
titre oui t nomm a ces jours der-1 -rmrnt~i __
era-
Nous peesons qu il ne doit pas y!
avoir deui poids et deux meturee j
Le mrite doit avoir le pas pas sur
le favoritisme.
s.TW-r:xrn;-
Athllic Club
Vendre
Beau Cheval gris
grande ta lie.
S'adresser 1729
Chaussures Chaussures
Blant hes suuelles caoulchjuc
Pour KbUuig. FaliCtMM l JcutKS
t- ill.
L/-& Hjimues trouveront *;ale-
mt"l uth soulitis Llaii.s pour
IVuiii et
Chez Franck J M bTiJN
iiue du iluyumt Ut l Ht t
Ln juui ae la Ci lu \rt
Ul Mcnbic de .Interna.io.al Atkltic ClubI r4ltnpA1, g1 Q ,,
est prit* dauister au leams Twmament, **r J/"C4 U Wtf Luadi le i Janvier, i } hearcs Se l'aprs-raidi f C)
Convocation de I Astcmbie, Gnrale Mardi le fJ IIS.
Janvier 7 Sfwru du soir.S
Ordre d jour Aflairei rinaacirei.
Llectin de nouveaux memlnes,
Kcoiganiution du Sureau d'administration
Slutbiion dintr: gnral.
W. Quiniin Williams
Secretary.
Bulletin de l'Obaervatoire m
Uoro ogiqu du Sminaire
Collge St Martial
A la Conscience
Nous avoas reu le bulletin annuel de I obser-
vatoire teoroiofcqut du Sminaire CollRe SI
Martial dirig par le H. P. J. Scaerer avec corarn.
soas-directeur le Pre R. Baltcawerlc.
Ct bullemi contient des informations scienti
hque exactes *ur la miarologie d Uaiti poui
19JO- Une note sur le oonfre dans la paroisse 1
de Ptoaville par le R P. Strassl des observai Bureau de la l'o te.
iioas i travers le pays laites dans les divre?| la maiSOU lit-iv*' ni m
au.., de mtoro,ogi, *,., ,.rt ,n,resunte5.| l' ,r ,Ve Uu %Up**} '
- out acbleur aune paire de chaus
Pour les te-, s de fia d'anne la
:oidonaeiie t A L Cinscerce mei
la dis^osi ion des laroillts des
haussuiese d^s sandales de tomes
=>F*s et i des ptM defiiut Jouit k*Ari'naiZ
concurrence. Amncaino.
L. M ison dc. < A 'a CBcierfcei
est miu- e la brsi d Kue, a cot du
Jaibon Oiila
rharcoteries,^ataioaa Thcuc ou'e c'.nsfiv-1 d' viande. lgumes,
Fruits Fo f g'ai t'nff -l'ovons.
les r'o Lutta O! IDA soi -^n vente chez ;
MM D re'x, B N. S,l. &fo; lo .- Kivera, El. Itve, G. Cevei,
S mon Vi ux A'fnd Nouv u B z^d ; l'or' -a Pr net.
Peirapdini N p u- e. B ion ph m. Gu'l nanr; ye
Al^ssandM, |avaui, P os pi ii, S h tt' 1 S niehi, Lu h i;"ap H r tien
Volnjfau tie, I B o nets, M ot, Ed. M Glesca et Co Saint Ma-c
B'Un, D'nies. .-rT'Oinp, armel .
Gou>Sf, ovar. De t. Mcagc e.
Bouig'in, Lacoix, Biyd, Ac^tca.i / H6 ' S M;ch -t ) Goiiives
Agit. G.n.an; MM M GNAN I & DUPOMT
il Ru D v.oud Paris .
Sous Ag ois, Mvl E M CLESOA & lia St Mire Haiti
ta

FLUGEft V\S- LMW

Avis tous les clients
ueia M-hn B(jiu Frres*
"'" = ' '"v^nr" 1 Yotr me la MaisdVi Bij o FK S est en retard pour les Etrennef babi-
A ve, drp un bn bleb eo wfM tueles d( fi ( d inne ? h e m,M Ia di^oMtion de ^ clients et du pobhC
t.p 11 r> hiiL'v .\ln'SV C'-r-n rin'e. .. .r___.___-___. ... __.i. mat
- . *'"' " iniercsianirs.
Nous remercions le R P. Schtrer de son ai
aaabie ca?ai
"surrs ou de sioJales

NEURASTHNIE. FAIBLESSE
CHLOROSE, DBILITE

6IO;5 ft
Dg^OHlKKS
i rBsu,c~loblaa
n?fl*nrateur du Ej'7. prescrit par IV!" 1
tmprloar la riand* cru* e aux frrugiioux. Ad-^ts dan* '- BidotfatM 1'* F.Vi
Varvi ot(L DSSCHKNS, , BM -1*1 -u-i>, MM9 . aja*jm
Borne occ ftioo
vei drp un b'fs ft-'i'h ro PL. ,
s '.. Mrl la remi e 136* Ru- un u**r\ -n
^mr,0alne- 4 A-uumz.........
C \i GJ\ On trouvera cgalcmenl des Pneu
0/ Roger $ de
Marnue- America

BOURGOGNE
MOVSSEVX 110 E
Marque: Nuits
4rritpar afi Curavtlle.
En vente chez
Li C "" l |i UIM'UN||l|;i| UC CM tlICII'S C "" r"----1
d as:o;timint de Binbons fios et c'o olats de p-entiie nnr|
ei au quart t visi'tz l'it.l g' quiruira tous l*s entants.
marque ilood verilahlcs
:i0x,3 1|2 PlaiL O. 18
30 x 1,5. Cord (2b
30 x 3 l|-2Firestone 18
99 x 4 lord 4S
63 x 4 t 5J
Tubes
m
eu
El
II
ai
tt
N
B
tt
V

la
14
P
i*
u
30 x 3 L(i
84 x 4
33x4
Or 3
.">
5
1
0. A. LUND
Un grad reste tfargent rie garanti*
SHl.hure d" gr 60 vendu'
uvurdes 90 ta douMame.


Full Text

PAGE 1

LL .vnn.M € ft s. r.x-".:-'. .• % %  = •• Jl.1 •jilll %  •'$ % •' %  %  -" WASHINGTON 1 a co-liouation d ut e pr'i e, lo:ce militaire arrncai re en Hslti i.sl ircttsatrt jour 'H ra^x • le r'/vr crr^rre n du r*y telle est 1 op'rion du C^rri S r • toiial du Snat gui vie ni de rstoui i e i d'un vcy; gp o' i.v tt patioi s si r l5 cordi ions d Ha t et de la k^pu blique Dcmiricamt. le raproit Officiel symt trait su* rMienc'ues airo citsd.crtre ;ts ird'fnr-s t !es marins peseta pas rendu public avant le ter livriei peu p es. Poud re Idale ^W_ '' ^ Beaut ciu Telai e?j&' &* > %  'j -& impalpable, adhrer, te, d'un parfum dlicat, conserve la fracheur d la jeunesse, embellit, efface las ride* donne un teint de hr Pou.lre Icwl-in 'blanrlu-.i h.m. Parisiana 1EUDI Cheval tM % du b"\ q SV r TQM MOI ( ('emat d; t t a /r.-* *" • jj-and tirsme pathp*iq' %  Eu lie i G DIMANCHE ( lour de l'an y Matiuu de gala a 5 b. p.m. Filou nouveaux !> prqi fbnt M o > t i a, B-II^P x ' 18 o a>' s itt ji !•' 3 i • I 1 rn. i P |..„1.. rn j, ) H • v s M-ov, G l) 8 • %  la • 'a. fl eou niivi-* L'/geiitE ROBELIN Maison louer Boia Verna, Avenue Lamtrtioira Sndresser Mme J Doroeher. -Fardmoinrs <F*s et i des ptM defiiut Jouit k A ri nai Z concurrence. • Amncaino. L. M ison dc. < A 'a CBcierfcei est MIUe la brsi d Kue, a cot du Jaibon Oiila rharcoteries,^ataioaa Thcuc ou'e c'.nsfiv1 d' viande. lgumes, Fruits Fo f g'ai t'nff -l'ovons. • les r'o Lutta O! IDA soi -^n vente chez ; MM D re'x, B N. S,l. &fo; lo .Kivera, El. Itve, G. Cevei, S mon Vi ux A'fnd Nouv u B z^d ; l'or' -a Pr net. Peirapdini N p ue. B ion ph m. Gu'l nanr; • ye Al^ssandM, |avaui, P os pi ii, S h tt' 1 S niehi, Lu h i;"ap H r tien Volnjfau tie, I B o nets, M ot, Ed. M Glesca et Co Saint Ma-c B'Un, D'nies. .-rT'Oinp, armel Gou>Sf, ovar. De t. Mcagc e. Bouig'in, Lacoix, Biyd, Ac^tca.i / H6 ' S M ; ch -t ) Goiiives Agit. G.n. an; MM M GNAN I & DUPOMT il Ru D v.oud Paris Sous Ag ois, Mvl E M CLESOA & lia St Mire Haiti ta %  FLUGEft V \SLMW Avis tous les clients ueia M-hn B(jiu Frres* "'" = ' '"v^nr" 1 Yotr me la MaisdVi Bij o FK ŒS est en retard pour les Etrennef babiA ve, drp un bn bleb eo wfM tue les d( fi ( d inne ? h e m M Ia di^oMtion de ^ clients et du pobhC t.p 11 r> hiiL'v .\ ln'SV C'-r-n rin'e. .. .r_ . ... __.i. mat -—— — . % % % % % %  • %  •*'"' %  •" iniercsianirs. Nous remercions le R P. Schtrer de son ai aaabie ca?ai "surrs ou de sioJales NEURASTHNIE. FAIBLESSE CHLOROSE, DBILITE 6IO; 5 ft Dg^OHlKKS i rBsu,c~loblaa n?fl*nrateur du EJ'7. prescrit par IV!" 1 — tmprloar la riand* cru* e aux frrugiioux. Ad-^ts dan* '-• BidotfatM 1'* F.Vi Varvi ot(L DSSCHKNS, , BM -1*1 -u-i>, MM9 . aja*jm • Borne occ ftioo „ vei drp un b'fs ft-'i'h ro PL. s '.. Mrl la remi e 136* Ruun u **r\ -n ^ mr,0alne 4 A UUMZ C \i GJ\ On trouvera cgalcmenl des Pneu 0/ Roger $ de Mar n ueAmerica • BOURGOGNE MOVSSEVX 110 E Marque : Nuits 4rritpar afi Curavtlle. En vente chez Li C "" l € |i UIM'UN||l|;i| UC CM tlICII'S C "" %  r" 1 d as:o;timint de Binbons fios et c'o olats de p-entiie nnr| ei au quart uira tous l*s entants. marque ilood verilahlcs :i0x,3 1|2 PlaiL O. 18 30 x 1,5. Cord ( 2b 30 x 3 l|-2Firestone 18 99 x 4 lord 4S 63 x 4 t 5J Tubes m eu El II ai tt N •B tt V la 14 P i* u 30 x 3 L(i 84 x 4 33x4 Or 3 ."> 5 1 0. A. LUND Un grad reste tfargent rie garanti* SHl.hure d" gr 60 vendu' uvurdes 90 ta douMame.


xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID EM2QOMPOE_YE4HLK INGEST_TIME 2011-10-28T20:01:41Z PACKAGE UF00081213_05560
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

^gilo nat N 4262 Poil tu Pnnct, Bstiti Mercrli DAcmbrt 1021 OMmem-SIAtUHItE ttM3 20—' HUM Quotidien IJU*UJ|OU voudrs'tabhr une ctuiparaison entre le dveloppement du peup.e amricain et Ctli i du peuple bai len, que l'on commence i comparer les chefs d htat qui ont gouvern rtspcctivement les Etats Unis et flaif. Respect des institutions, dsintressement et prvoyance de l'avenir, d une pari,— violation bypociite on b utale des inst tutions.goiame et in* souciance, de l'autre, tel est ce qui rsulte d un parallle snr lequel mon patriotisme m'empche d'appuyer. A. FIRM1N HKD/CTION; Rns,Arr.->nca;n> No. ttbb L'Intrt Hatien b le capital de la Dette nationale ses objets de l'emprun' projitl 'encaisse rt les billets qu'uns propo t tachai a tin de coaversio i de toi d %  12 O|0 Dette franaise, qui! s'aguaiij Ouant a 1 liemagne, contre une Informer en une dctl en do!encaisse d'or au 2; juillet 19(4, d amricains. 1.696 millions de francs, et une ci une voulons pas pour le mo cuialion de billet; de 2,^64 miilior entrer dan les dtails de lope de lraocs,— la proportion entre eipai voir, si dans sa technique, came et billets tant de ;s o..>. tarait pas perte pour lersot ; c iie noffic, i la hn de 1920, quun Mais tous p-usons utile dexa [stock d'or de 1,364 raillicfn-id?francs Ir la question in, baisser davamage au lieu Mnier, nous aurions, en ayi.it la conversion, fait une maui affaire au lieu d une bonne: ce Ihut viter. Ourle* R st explique,—ce que Il monde souponnait dj plus ios,— que la dprciation du ut le rsultat, la fois, de II l'ion des s ocks d'or tranao 'missions exagres de billet |ue ou papei monnaie 11 re a ce sujet un lableau li de Nouvelles Etrangres Mariage Par Gable France Angleterre .eoasai arriver a lu r dam In salons de Mr et Mm I. L. UfriSSOH, a l\u d* Uhut eu rceR3-'e> de rM IM ;it.telle tualiei JS ll ''" ,r,J < f '''' / Mlle l-'ran me • tre tons les p uple M-Ventura U^is$M m dttu lutim Lbensso Cali-roo lit -a eur P uvieo pa la avour le mine, .Vj.U. a-meut .d, UUCUtltESTLe gouvernail mt 8*otrt t ttoraci BibJart Corulan m Ma Rotrnaia a dcid de laptmmer lea y-vd tl Stinio l inctnl* liMDCei d'importation juqu nonLa BndJction nupiale sera donne PAULS -En lponse une int-?r vnlo-dr et annonce q e la liore \dtmain se d'or de 1,208 millionsdefriocs contre seulement 80 millions de iraocs de billets,— ce qui fais.it L crastata proportion de 1,510 o,o.— ••e trouvent i la tin de 1923, avec une encaisse de 10,247 millions de IUQCS contre une circulation fiduciaire de 16,86; millions de francs, soit une propoition de o o[o. Seulement les EVaVUnis ont heu reosement cumul la qualit de beih grants avec ce les defouroiseurs;ce qui a tait que la situation empire des banques fdrales a tu une on pensation dans l'am iouuoo l'en caisse gnrale des b aquesdaf tires; qui sest leve de 9.730 millions de francs i 14 301. La contre-paitie de cette situation gnrale des pays belligrants se trou vent nitu elle ent. en manire de lOrjtr^-preuv.dans la situation, com p .re d'avant guerre et d'apts-guerre des p suivaa s E p gne, Suisse, l'ays lias, D>nemnk Sude et No vge Au 2} juillet 1914, l'encaisse ru oie de ces pays s eltvnt I,J8J ml tons de francs et leut circulation 3 351 mill.os,— avec aind une pto poitioa de 39 0/0—A la fil de 1220, les encaisses inontaunt i 5 2 j4 m>l nous ; la circult, 01, i 9 -jn m>li.iiii mon dea b'tuHi.ca air lea reauita'a des 8 -'• lt ta garan ie de la Ibtf du cou couveratioua de Londrea Mr ISiiaod in r ''' dclara qie lu meilleur moyeo d'ar PAHIS 5?tiI)i rapport lu aujou river un accord uunu voo le d bui au snat oar I rapporteur e jouveioeuieut aogtaii eia-l de d-acn nJr "' du bdg il rsilie que h ter les qtuatioua pendantes et q ie defe de la Prince s'lve 335 mil ces diacisaioaa avaient eu lieu dans li* r de frauca. une ambiance de parfaite corJialit. PAHIS M11' u'ovd George a ; t Air Ifnan I dclara auasi que la aujourd liai de passade a Aiuien queatiou des lpar-ttious intereane * r0l, t pour Caoues o il va HHSIuou seulement ie r'r*aceet l'Agleter,**<" la cunlronce allie. M. LloyJ ie mata aussi toua les autres allis, i George a dclara qu il aaaiatora Dans leur entrevue les chefs de cette confrence avec l'atdent dai' tfouveroeineui liient tou'. ce qui leur 1 aHv>r un rsiliap'-a'iqia po r tait permis de taire pjur tiarmoni normaii-a'ion de I Enroue ser leara poiuts de vue et arriver 1 HO MB Hi Le Roi d'Italie a conun accota>vant la coofience de f r ^ au G nral Ui z le titre de D ic Ua*oea. |de la victoi e ce 11 ra sera hredi Mr Briaoi nia que ta France dut f** !" nnl "ulemant poor e< fl i ai renoncer a auenu • tiej gaiaotieb du ioj du g*u"al. trait de Versailles Le Presi .ent du| SANTIAGO DK GHK1 2ti Le cotasit reudii boiumsge S son CJ le gouverneineat du 1 li U s accept le gue Lloyd George qui tut le premier propositions du Prou au sujet d.* s recjuuaiire la position spciale de 'ngociations su '.es Province d^ la France dans tou es les difluu tis iacua et Anca Ces ngociations au ijresenles et que peraoune u*avaui r o l heu Washington sous auspicen pens que dans la proctisice coof da Rouverneimnt des Btats-Unls. rence ou demauderait a la France je eauiiUer le inoinurc des avautages qui lui ont t accotds, Nous avons examine quele taient les mei leuis moyens a employer pour obliger l'Allemagne nuus pa NICARAGUA 8d De g.andsites ont lieu 00 jr clbrer le ce-itenaire de la Kpublique de Nicir* guaWASHINGTON 2 — Le p-og-otn me pres-mt par 1H gouvernement rauu Mr Chtrht Boaebereau et Mme hh Clovis M Qnge. Nous tenouvtlont no* meilleurs vaux d' bonbair aux nouveaux epo,i\, Les inj'citons tntra~cardiaqu Peuvat parfois ressuoeitor les sujets eu tat, de syncope g ave Dans le cas Je syncope ou d'leciruQa.iJu et dau4| M :asd-j ciriuua intoxications aigui il iu p^j JT • mpoisibie dereveilLir le cuTw OTM a cesse ou qu. st p,, de cesser de battra Oiu ce but, ,1 est maint.. usa* recom.uaudj q e oor er 1 aotiou, a.m.crieur m.ue des esvues v:ard.ajuee oerta.uessuHUnceH sb.es d exciter | c )ntf ,,, lrvitt cape du C'i'.i yel. Si cette u^lioo ue a excute pas' amricain pour fixer lea p oposilions et que nos gammes soieu |uges insuitisautes la hpublique en pren ura neutres, tl u'y a aucune poss:bi lit de detiuire !e nave de Versailles commele croieut ou l-espreut cer talfil ho-nmes dlit allemauJs L'an xit de ceux qui croieiu que la France devra abautlouuer ses giran du tonnage des SOJI-marina accorde chique nation prvoit OJ.OOO toi; ns pou: les Btoia Unis et la Grand Bretagne. Ce riogramma ne dtoiau de aucune rduct.ou pour le lonna e des sous marina de la France du Japo 1 et de l'Italie. PAHIS Le Conseil Snprmi a'9mste europen, o ce double leiitdedeplacementdesstockr ous J e t a proponiou est >ires et de la circulation des tec a i un ne PARIS— O 1 aunonce que a C m misaio'i intetallie a encoie dco .vert '247 tubes pour cnons obusier f en ditfereutea locli*.s de l'Allemagne I0j d'entre-eux dans une usinle Dresde ou tout rcemment forai ^tt France et les Nations allies PARIS. Aujourd'hui et lieu la S.itb jime une g'awde iti 6,213 millions de fraucsl d c tmps ? — Ces* es que nous allons' £ dCMier UH c >ntractloas laui agir vi e : aussi clioi >t-ou ie plus aouveoi da miitt nou parue Uirem nu actives, l'dr -.aime ouia a.rophiame K

, a .juillet 19207 lt e on stock d'or de 7.S79 nl '-francs, il s'est tab;i une en V VU>1 maintenant avec M Char.es Rist, qu. nous perme tu de nous faire Ami f*l fAlWm\*& Ce soir loterie. grvulgala. lirait de t P.\R SANS FIL 15 Dcembre •o^ U J K ~ ,,eux rA ' f nen:a anglsis NEWYOHK-L,, .oi-diato. ra lieux r4vol.i'io'.nairesl.Conven vailleurs d Amrique W NKW-YOIIKv-r.U ,. aliwo|| nrem-er adjoint du d.strict attoTnev deKii.g, Coiotryaes to4 en si T rant une b .Ile. Victime de dpre WASHWiTONu ojejor gn6t pour U n t*mm**m ,V „ !5 tonta du Dpartem, t i'gj. "re a l une juste idte de l'opration qu on |Y ernr j 0 i Saint LeCaous propose. ,.-. liu^e ae 400 pages. En vente la Phav (La hn dem in) 100 de billet de 56 S09 million fi ne rtpiseniani ^lus enlit 5>nci Le [\laiin mttc/e. Abonnomoat Un mois Port au Prinoo Gdes Dpartement Etranger insoitions et abonnements fLmmntl'RilC 9 Chez Veuve 0O % J1 y ou & Joseph (ieor. Vaincre ou orir ti l'an J dis ne on ciuq parties ou Prott et Hotnmv anguille Dvouement Extreord : aai'e ElTbrt ejrbumaia Viennent d arriver ChetJOANNY CQRDASCft Hue des fronta Forts Machine Cmidr vmtrque *SIJ\QEK Dni Com qaes iWCJB oinsrts,TAiLLaRs CANUIO. Deux chauscii* nouvelles. | de l( HiDOVM Wti<{ tn.r gnrait P. 0,J0. Preisoz-viule Sroek i'epi.