Citation
Le Matin

Material Information

Title:
Le Matin
Place of Publication:
Port-au-Prince Haiti
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
1916
Frequency:
daily

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Coordinates:
-72.2803802891673 x 18.5142993036392

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000358166 ( ALEPH )
ABZ6468 ( NOTIS )

Full Text



OUINZE CENTIMRS


Luan 3.RI 1t14WIB


;~~~~~~~~~s .I- Wq fl S1~1 --- -I CII-UYl~~~_


ln6ment-MAGLOIBRE
DIRECTEUR
AAO BMEZINTS :
PORT AU PRINCE
SMoi *
I -I I "

DEPARTMENTS
loi I G. s
SMois *
STRANGER
.uoi.. : : : : G 8


S


2.00
5.00

2.20
3.00


J


j


OUOTIDIEN


PORT-AU-PRINCE ( Haiti


RiCDACTION ADMINISTRATION
Angle des Rues Fdrou & Americak*e

Los annoxces soat re~a :
A Pexr-AU-pJiNcC:aux bureaux du journal
A. PAwIs: chez L.Mayence & Cie 9, Rue TronchWl
A LONDaBS: chex L. Mayence & CO. 19. 21,32
Ludgate Hil
A BMxLI.'.cbez Rudolt Mosse S. w 19, Jerusale
Strasse 46-49
A Nuw-Yoax Universal Publicity Company 45 WOE
34 in Street
Les manuscrits insdrds ou non ne sont p*'renda*

Abonnements & insertions payables d avance


"iU1iREBEUROPEENAE oa miles chiffres' connus jusqu':ci, vaste aztio: -i 1: I:
C est I. un succ6s indiscatable. tout ILn de croir-e .'l
-- II est trop t6t pour pr6voir le d(- pour Ie moment, que i'un
veloppement que pourront pren Ire diversion opire da:m- e
M inaniPlniP loesorations; mais on peut d-ores d'a!,Ig:r Li. p,.se fmnidai
Sdle6, a firmer, sins crainte d'etre imes auni iKiennes centre
dementi par les evenements, que italien et dci'ei .i to
-- il'arm e russe, bien que aguerrie et envoi de matdri2l suL no
-bien prepare. s'apprete A tournir un
De noire corrspondant tres gros effort. Apies vingt-deux Paris, 27 JuIlet
mois de guerre, notre alli possede COLONEL V tILR
sdis que les pc- tes A ou. ifne arm6e bien sup&rieure A celle
et lcs anmort.. ui votent qu'il avait au d6but. Ses reserves de ----
tout en no 1 ceux qui munitions sont quatre fois plu; le-
I ttous pr:o t hors de v6es qu-ea Aoutt 1914 et le nombre, b sht.
,0commenie:,t, une tris- de ses canons a d6cupl6. Quant aul I
chaque iou: ,ante, les moral, il.ne saurait 6tre meilleur.
9 cmouimivat a gigan- .. Le seldat russe, brave et coura- "
e lutte qui e devant geux entire tous, ne veut plus con-
, ks Fra)., t le bon naitre la d faite il saura vaincre The f(i i ls II il.w.:' e I
con me : i time, a ou mourir cornime son" canmarade!
deetout germ n, solide frangais, mais il ne cedera plus un EN VEN FE CHIEZ
me le roc. inat'.., e ct dur pouce de terrain A 1-ennemi. II futr
etk granite. ais, suirs oattu., 'an dernier, parce qu'il man- I -
roisme de ; dats, en quait d'armes et de munitions. Au- -f
dut 1-heure J :oire, sa- jourd'hui, il n'en est p'us heureuse-
tqtc)oice les .. dcenats de ment de menLe, graze A Li collabora- En! gros et e.a detail
Is, Anglais ,. s. lion active du lapon et de la France
swcts out .. impor- 11 dispose maintenant de fusils et de Angle dc. rues Cour 'e et
que nos ennw- x-memes rmtrailleuses en abondance. 11 ne se La meilleure et la !us
p(ni de leu .quences; battra plus, les mains vides, colosse que des bieres.
pouvons do., her sans:i,
.erie et uous uir avec -...-...-
itime t rt6 I mier de
Ccs par !e LA GUVERRE EUTRTO
s dsn 1 p:u batailleI
t quat Lurtgs'-. i ; .
balailllenava, .. po hfite. l
o'. avec une
uic ucsnco1t',1 '"C la flotte 0
flotte al me' rqui une'
ulnit e, iie'e. ,.,: I: .nme parties < ''" ^ : B
ire tncou ti t...i ,0 :.nosalli s. "
nble tn :t Je en plus' .
fiant, auL Ir.L t sure qu -
ttails de Ce 1 me nous1
arets da:n.. 6'es, 'que '
liemands t:n li 'd declarer
is du resu .t: leur aveu
, leur fltte plusieu ris
mellieure u, ; elle se
done dan', posss bilii. ..
e absolut Jeiri-: e une ini-.
a inergique L, re. maig .-
ites doulouti. qu'ils out
peries du a it qu une
escadre legece d soutet ir.
ent le Ite de _,.ie la fl,.ue
en aucundai: .- ,rriv~e dcs ___.__-."
rt'ite dLns ies mctiies propor- AgaucheG&n~ral KENRIClJI OSI11\\
Uavaps net a bij t l oGrsc au mandant en chef de I'Arn de Jdpoai -
la nuit, les Allemnands on0 A droite: Gintral \. A 13RUSILIOFF, Conmmandant RI ss, Dir
retirer et gagner leurs bases la grande offensive, dans laquelle, 175.C00 aulrichiens o
avant que la tlotte de l'atr.i tdla gran pensive, d s captures.
kicocait pu obtenir un resultat
i; mais l'affaire n ea constitute -
as une preuve brillante des'
is continuels que font nos impuissant contre un Adversaire su-[ f i t s D i
sur ie chemin de la victoire. pdrieurement arm&.
vieille Angleterre, habitu6e A, --
esur mer en detruisant I'ad-1 Tous les services de l'amlre russe REN SEIGNE IENT
re, a comprise qu'en faisant ont, d'ailleurs, 6te consid6rablement Mt.TE;OROLOC
les plans de lamiraut6 alle- am6lior6s depuis septembre dernier. OI3SERVATOI1
et o permettant de nresurer Le nombre des aeroplanes a aug- DU
exacte de lennemi, la r6-! ment6 dans de respectable prropor- CO
bataille du lutland a about 1 tions, et les appaieils rSiforasky, S lMISNAIRE COLLAG -
table succs, plein d heu- capable de transporter plus de mille, Di e 30 Juillet
uco fences. I kilos d'explosifs, abondent sur Dimance 30Juiet
Int que les neutres redres-'tout le front. Le g6nie militaiie a Baromrtre
lr ugement sur cette affaire; enfin completement remedi A lin- mini
Sque les communiques suffisance des transports qui taillit Termprature m
de l'agence Wolff avaient comprometire A jamais le sort des m neax
~1Uta"sti par surprise, 1'often- armies russes : par ses soins, des Mloyenne d
rallume tous les espoirs routes ont 6t6 construites sur piloris Ciel presque couvert.
les enthousiasmes. A travers les immense marais du Horizon tortementemb
Utve que les Russes out centre ; des points ont 6te jets Baromtrte en hausse-
isur one tr6s large chelle, I pour remplacer ceux que les Autri- J .SC
t front qui traverse toute la chiens avaient d6truits, et de nou- Trinal de Cassai
Ct la Galicic jusqu'A lfa veles voies ferries ont surgi, comme Tribunal d e assat
R s* ;nest une brillante par enchantement, dans les steppes A c 2 i
S..s Ihoc, les lignes au-1 JIiciales qui s'etendent sans fin vers P idence du VicePrside
iR' ne~ ', puts se *sont l$ ligns ennemies, tre Emile Alexandre, dit E
mpu ssoEn ent ai Les Russes semblent done prets A Monsieur le juge D M
rs et los.ooo soldats aller de l'avant. Mais on ne saurait tendu en son rapport.
t 'onn t soentre prise est lof ds a cassation du jugenent at


ya pluioe 20 Oloflson Lucas et C o centre' si tue la rue des Ca.ernes facade
ne s agt la Vve Adolphe Allien, Mr 'e luge nord, voisinage de l'Eglise Episco-
e heureuse t1. lb. Dupont Day entendu en son pale.
it 6vident expose sommaire, M"s Arrault jeune Un semblant de cl6ture v a atd
)le des ar- et H. Malebranche, en leurs observa- dlev6 pour tromper la vigilance de
! le iront lions pour les parties, le Minisitre 1'autorit6 communale qui devrait
ut nouvel public a conclu au rejet du pourvoi. exiger la cidture complete de ce ter-
tre front Arrits rendus Celui qui casse rain out ne cessent de venir tout, s
et annule, sur le seal chef de l'a- sortes de gens mal fames : depuis
1916. men.de, le jugement du tribunal ceux qui y Jettent leurs matires ex-
AULT. civil de Port-au-Prince, en date du cremeintiellesjusqu'aux cambrioleurs
14 cc oble 1915 renda entire Joseph don't c'est un repaire danoereux.
Michel et Hersulia Bruny ;
20 Cilui qui casse et annule le on0ar61 ie et In petioa des Dananes
jugm'nent sur appel rendu p ler I ee n spectioa des D danes
tribunal civil des Cayes entire Siint la Comnpgnie Gan&rale T ansal an-
Vic:or Blanc Bellabre et les consorts l enerale T ansalan-
D..chesse Linur, avec renvoi de la que, venant de Bordeaux est arrive
cause et des parties devant le triba- ici le mercredi 26 fuillet courint et
Beer nal civil d'Aquin. apporte pour Port-au-Prnce cent
c iv d 2 quaratute s.'pt lonn's 70/o00 ( 147, t
Autl,wncen du 24 uillet 70/100 ) de m irch inises diverses.
Prcsidencedu President L ger Cauvin Port-au-Prince le 2) Juillet 19:6.
Altaires entendues. -Eugene Frain-
G O cis R iz contre le tribunal civil de Citeima-Parisiana
icmnel.--\lonsieur le jug' Dbu mgnyodehier soiri arisi.
entenda en son:i rapport, le Minist- lbeau modehier soir Pris.
re public a conclu au rejet de la na. 11 y avail surtout la foale des
-, demand. amateurs dart qui avaient reJem-i-
-Csars Derstin Valci contre les consortsd6 LiG!Lu le cdl6bre romt d
hygieni- Vixama Alexis.--Ionsieur le judge laseri pidequo ne saurait se
Va!embrun enteadu en son expos uant gdn lesser de oa petitr.
sommaire, le minister public : a con- l uu-nt d ---- clu au reject a 1-irrecevabilite de la de- oullinet a ce film d'ua comique
E mande des cosos Alexis intense d6rida tous les fronts. L-im-
0 o P rprn, *,-'4..; I.. ,.-....-- p able Pri nce reqc t lA inu e ncuvel-
nevent de l.icimel contre un Jage- au su. '.'. cotri
menit du tribunal correctionnel -- station qi est l-une Jes plus reusies
Monsicur le jage Viard entendu en du Cinldna-Parisiana.
son rapport, ie minister pub'.i. a
conclu LI -j r 't do p )urvoi (ttliir. Ci:0f-V lii6l;,
Vincent Dl)aui0hi et jlseph Mi:hel)
L. It re i.la audien-:e ten in c .s b- :s s r
rejette le dit poarv ,it ,' i".t
n2t n n t o i l e a in q i i n ) i iti s it
.-1 *i ,! 2 1i !l't lesi ch!iii ;; et m. i Sm: Ile o ir et
PriLcj ncedu Vice-lP s le it F Bi.ro t it lc ap.l ta iis-':n: st n.arris
All ires enien Les 1 V rn iiI furent rete air le vaste rcz. --Ih Iuas-
Benoit contre F:ab en I -N M.a she des tr.b :i;.


sieur l juc e .\lM g'in en e idu Len
son rapportp M I :antint e.) se, o0b-
servations, le \.ni:tre public a co i
Ju au rcj '- da pi.voi.
2" aI,-Louis Verite ccn.re MNn'u-
Do"cil. M.\Ins:eur le juge MN hlveu
entendu en son rapport M Vole)
en ses ube v.itions, le M.\inisteCe pu-
b ic a conclu a la cessation du juge
ment.
31 Les consorts Duanas centre les
consorts Benj tirin, Monsieur le luge
Mathieu e.atendu en son expose
somiaire, Mc Millet en ses obser-
vations, le Mi.aist&re public a conclu
A la cassation du jugement dn6onc6.
Audience du 27 Jilletl
Presider.ce du President LUger Cauvin
Affaires entendues.--Marcel Latour
contre P.G Schutt et Cie et consorts.
Monsieur le juge Valembrun enten-
du en son rapport sommaire,M1 Fan-
tant en ses observations, le Ministe-
e r nhblic conclu au reiet de la


Ce firJiit a -i u< u ri r n m :i
p)ur le Ci d-V nriei q iiv 'it gCrS-
sir chltque j -ir le n i:nb e d. ses
sp :ctateurs ravis de can l ter qut.ls
peuvent admirer a ch i e reIr,~;i-
ta i )n, no.i s-ulm :it dest ibletax .e
coute b !iat6, n tis des tiltin nou-
veAux.

Notvelles par sans FdI
Encore une fois le public q-,i s'in-
t6resse tant aux nouvelles que nous
publions cheque jour va en etre
priv6. Un nouvel accident survenu
au Sins fil du Champ-de-Mirs vient
de cause une nouvelle interruption.
Nous esp&ons que la communi-
cation soit vite r6tablie et que nius
puissio.is le plus t6t possible tenir
nos lecteurs au courant des nouvel-
l:s qui les passionnent tant.


Alliance Franaise


'S demand de suspicion legitime. Sous le patronage du Com:tt hai-
rIQUt-.S 2o Proc6dureinstruite contreMoise tien de I'Alliance trantise et sur
RE Tellus Frangois, ex-juge de paix de ['initiative de Mmes.V. Daubceuf et
Grande S-tline. Monsieur le juge Emile Rouzier, deux Frangaises au
Viard entendu en son rapport, le coear d6voue, il s'est constitu6 au
.MARTIAl Ministre public a conclu au renvoi au Cap-Haitien et A Port-au-Prince
1916 du prevenu des liens de la pr6- un groupement de dames et de de-
DI vention. Puis, la requisition de Mon- moiselles, qui tiavaille activement 1
762.3 sieur Luc Domin*que, Commissaire confectionner des v6tements A 1-usa-
mum 23.1 du Gouvernement,ladeuxi6mecham- -e des combatants du tront franutis,
bre a prononc6 les grandes vacances. venus ou originaires d-Haiti. des
imumr32,0 'amilies que 1-occupation de leur
iiurne 27.4 Un point n6ce,saire terre natale a forces de chercher un
LA od un pont serait n6cessaire, refuge en France, et des autres vic-
rum6. c-est A l'intersection des rues des Ca- times de la guerre.
series et de la Reunion, pr6cis6ment Un premier envoi est part hier
HEREB sur la rigole Nord. sur le Quebec. II comprend pour le
ion II y a lA un v6&itable fosse ou les Cap et pour Port-au-Prince un dou-
I r616 voitures s'engouffrent avec des ris- ble lot, de 236 pieces. D'autrcs en-
ntAnselme ques d-accidents trop 6vidents pour vois suiviont perioliqueinent. La
'Etat coa- qu'on ne prenne pas cet entrefilet en repartition s'en fera par les soins du
3rutus. s6rieuse consideration. Codsel administration de l'Allian.m
aignan en- frangaise A Paris, pres de quai le Tr-
aignan en- 16trez done le terrain I sorier du Comit6 de Port- tu-Prince,
conclu A la Nous r6tt6rons nos dol6ances A Monsieur N Lemoyne, est delegu *
taqu6. propos de la proptiit6 non cl6tur6c, cette fin.


.6~


i~ri I 'I~F-- -i------~lp J 'rr~L~PIPC--C---~sl


hk


Isis


I
000


P


sll~~~c-






LE MARTIN


*I


75 ~ -


-N,----


La Ille d'hier a Pe ion-Vil'e
Nous publieronsdemain lelcompte-
Tendu de la ite donane samedi soir
: P&tion-Ville par la ,Ligue de la
leunesse Haitiennes.
Disons d'ores et d6)j qu'elle ob-
tint le plus lgitime des succes et
nuela nice e LeonLaleau etGeoges


V


L


Bonne r eompense
Sera donnee A'qui raporterail'H16-
el Montagne une paire de lunettes
aunes qui a tW perdue da-ns la jour- r
ee du samedi 27 luilet entire le
ord de mer et 1 Ho6el Montagne. 1
Les lunettes 6iaient renferm&es d
ans un 6iui ainsi que 5 dollars eti
ne prescription pour les ytux.
CHARLES C. SMITH.

c
Un advantage

Voulez-voas trouver de quoi rece-
voir vos amis avec distinction,
Allez a ila
Society G 'enerale
DR,
Kola Chantpagne
Du Chcmin des Dalles
oa vous aurez I emnarras du choix
rente I excellent kola. les limonades
gazeuses, liqueurs varies, sirops as
ssorti, etc.
Le reputation de la Fabrique
grandit chaque jour, gi.ce A la per
fection des products.
0 -

Vins de Bordeaux

ROUGE ET BLANC
CHEZ
AT '"RED N) COOKE


'1 4 --- ~- Tps~p


.iger eut toulesles faveursdu public. u
a Brise Marine I
Un charmant otablissement ayant
>our tire a Brise Marine D vient de
*ouvrir A Martissant, en face de la
>ropTiet6 de Mr Einst Ewald.
Les piomeneurs irouveront dans
:et lthgant Bar situ6 A quelques mi-
nutes de la Ville et A proximity du
train, des consommations de premier
choix, au meme prix qu'en ville. -
Sandwichs et con-e:ves tousles jours.
Epicerie St Louis
Mme Hilg.r Peters vient d'ouvrir
au Petit Four A l'ancienne Pharmacie
St Louis oi se trouvait pr&cedem-
ment son Cate une 6picerie de pre-
mier ordre ou les families trouve-
ront tout ce qui leur sera n&cessaire.
Les marchandises qui sont de pre-
miere fraicheur sont vendues A des
prix raisonnables, defiant toute con-
currence.
Messe de Requiem
Madame Vve Antonius Latontant
et ses enfants font chanter le 4 aocit
prochain en la Basilique St lean A
iragoa.ne un service funebre A la


Changemen t
d'adresse


S,_W.s---i RHUMS, ALCOOLS, etc. B
m DEROY FILS AINt
a 7,rMe du Thr9113r5a 5
I GUIDE PRATiOQUF dE Distillateur d'EAUX-DE-
VIE, ESSENCES etc. MANUEL du Fabricant de
EUOM: t TARlF ILLUSTrtA adresses fracO.-
.l


EVERARDS


Rie-re


~s~Pe .. -.~ -a~--


m6moire de leur regrettu poux, pV .LA.J%. _
re, Anlonius Lafoniant, ainsi que des 68, Rue du Magasin de TlElat, 68 Les ateliers de la maison L. lHo teilleure quality -
autres victims du tragique evene- delin, tailleur, sont transforms eilleurs connquaisseurs.t
ment du 27 juillet 1915. asi NO 63 de la rue |Doux ci D ead par les connaisseurs.
LaGr c 'Getude de Me Oriol. L. PREETZMANN-AGGERHOLM CRtME DS
rer le present avis come aire-part. Les clients ylrouveront toujours Manufacturer's Agent tXo LA eaI m
l,'agmenlation dnu Ifet L'AMIRAUT'i ALLEMANDE les o pmes avantxages.-Tiavail"
Le Tunes, A propose des 6normes RAPPORTE" sosigu A prix moderns. a-tn."
profits que raise la navigatt.n Costum( s dofficiers de mains l
neutre, signal que le prix du fret le Le croiseur auxiliaire allemand et dinanteie amricaine. MAISON
plus level qui aitt enregistrT vient capture le 27 Juillet a une heure du l N
d'tk:e pay6 pour le voyage de la mating 15 miles au sud de Arendal, ......
Plata aux ports frangais de l'Atlanti- apr~s on engagement, le bateau an- ENT D lE E ERESL Ro
que. Ce prix est de 162 sh. 6 par glais aim6 d Eskimo D, et lamena NTE u WBIEND dEjIINemRESL iveHell
cne, FoiI 225 1F.60. commeprise. En vertu.o d'un jugement du
e" qoi2 don0 ono m- r 'I E-U nIt Americain, Tilbu al tivi1 de PFori-Faut- rince en M asin DdeFEWI
grain, ce qui done un total de adresse A toutes les nations bellige- date du six juillet mil neu cent seize
991.760 francs. Le m6ne navire ranges pour lacilirer les huvres de contenani h molagation d'une deli- Prodzuis d alimentalions die routes sorte e
charge en Argleterre pour se rendre ravitaillement en Pologne. Sir Ed. beration du conseil de famille des 1-RA.X AJSI-S eli AMEIRICAiNES.e 29 coura
en Amjique au prix de 72 sh 6 par Grey e16ondit et lainu une d6clara- mineures E'meline et Clem.nce Conserves alimentaires Do E ,, rn N.w-
tonre sol 90 fr 60, transportait tion qui iest ni pus ni moins 1Vobe ;2 d'un jugement du mme et Pickles Le S/S \ E NA.
4 2co tonnes de chaibon pour une qu'une tentative dedtendre aussi sur Tiibunal, en date du douze juillet Aoit.
.cmni e total de 380.520 francs. les territoles occupies par Its Allt- nil neuf cent seize ent iriant le BIS UITS PEHI OT, n ie d'une d fl mi-lVre Port-a.-1: :'i 1( i1 I
Dars son voyage daller et retour, mands et les Ausiro-Hongrois, le rapport d'expert. Ti aiin pieente. AUG. .. T. A
ce naviD e aura ralish la some de minme svsmne de fine qui a 6t6 11 sera .proc~d le mercredi que "'
I 372.280 tiancs, dans une p'riode poclaiime par le government ai.- i'on comp'er.t dL, x Aoit mil neuf 13(, ;, 2 -) 25 ;,- l litre
de iois i quatie wnois, c'est-a-dire, gla;s contie' lAlleinagne, a ~ lenco- cent seize a quatre in ures de IBap~s cu i s 1, u 2 .0 5- laIIire
dcri, le lim's, put-tuiie presque le ire de tous klc drots iniernationaux midi, par le miuistn re de AMI As crel I l l(' e cu 1.iC ) .- ( t
do blc de ce que le vapeur aurait Sir Grey essaie de rendre le Gouvet- Laf9rcst, notaire ccnmmis A cet f et Unie n n ,ion.td
C(fei a (ontrune, il y a peu d'ar- ntment allemand resLponsable dLs en on 1tude sise a Port-au-PrinceP unce f/a,'ai cs d" U ror lire sit neau '. rnavecd
Sits. Sa valour, 1n le ccmprend, a consequences que ce dessein incro- en presence du sieur E Pillese, pro- S'adres r P
.i gulicim u(nt augnunt6 depuis. able renferme poui les lWab.tanits des pritairedemeuranteidon-icili Port- a(u r OPgC
Le navmI e est inutre ; ceci txpli- tenitoires occups. au-PrincesubscgiuteurAlavcnieau Pour Bbs
quell s Lfbulux dividndes distri- L'hypocrisie biltannique est bien plusoffrantet derniereicheiisseuretA Aour JI j
bues tar Is ccmpagnies de naviga- visible dans ce cas special. 1'adjudication dun emplacement sis Papier Job, Vinaigre de-table Fp ries I S&P
lion de la Hollande, de la Suede et a I,6tonville, Rue Faubert No 38,de F1omrnieH T e de aure
autles. OUARTIER GENERAL hacontonance desoixante pieds de ta- -omge e dMa
LOfficiel ALLEMAND 26 JUILLET 1916 gade, sur cent pieds de profondeur et ..i.. ,
bomne savoir : au nord par ]'empla- 44 ntoenoveedu -oI lvo. Gl:d 1t
Le Monizut a paru avec les ma- Une grande bastionan glaisesuileca- cement No 36 appartenant A Therz6- esnearsunefcacitrou
tires suivanies nal CominesYpres iu dttluiteparune lus Dossous,au sud par le No 40 ap- 'J'Ig'j:14; ll.i'-m.-r'ta, r FIE iUI I tI.aI1 It
A- A i n sio. a c mine allemande, avec sts occupants, partenant A la dame Gaetjens, a. l'est V"*,, .'Z,,---,mo ,,. h, .>.uIrdZ. j. ( lFOR.
nan i a croix -l.,io du Conseil Commu- Les anglais, apres un combat violent par le No 16 au senateur Stewart et A- v ins rougl ;.' I'F
Arrdt appopri.n, J'cole Nationale des prirent pied dans ce qui rest de Po- A l'ouest par la rue Faubert, suivant Poir I-n riages, vips b .17' i a
icsdu Cp 11iticn l'laccent qu'oc- zz&ee. Pius a lest, pies du bois de ploccs-veibal d'arpentage d'H61i St. Mssett
va c l'ai du Gocrent e cetteFoureaux et Longutval, les faibles Onge en date du premier r.ovembre baptem sassac sett Bre
SCHAMBri.-- St'ice du 20 Aocit 191. attaques de l'ennemi iurent repous- mil huit cent quatre vingt dix sept, CHIIZ .MADiE Pl if ha, nas Bo t
crtaue oc- s es Linention de ennemi daana- enregistr6. Tel d'ailleurs que cet em- ,, t5UI
lemcnt des lbest c io 4. quer prs du bois de Troncs fut d- placement se pursuit, comporte et Vebly P lles
Rccttc tc gr1e dcs tesibu,':: couverse nt e par notre ufe. send, sans a.ucune exception ni Avenue John Brown (Lalue) THOS WOODW
R sultat dts tsiudes -terrcole N ationaledc NOUS avons m ainten u, contrela ten-a -serve -sas
Mrdcinc et de h, itative Irangaise de le reconqurir, le La dite vente se ferasur la miRepr
-Originedn ces.--- strait e Union gain de terrain r alis6par nous dans prix de mille dollars or ambIicain, passes, serviettes, nappes, arges eterie,
.- Avis dmen.itais.- Avis divers. la nuit du 22 5uillet au nord-ouest fixs par i-expert .... cy....P. ooo.-- cuires, fou rchettes, coutpeax,vais L
Bulletin des ob'erxations nm6torologiques de la ferme La Maisonnette. Au sud outres les charges de l'ench&e oet sellers, etc, nouvellement arrives, en y. Re
du 8 au 14 juin 16. dEsires, il y cut uncombatde corps les honoraires e l'avocat. o A s x rn s IORT-A
ddAc crps assi z animQSur ila auteur oA la req ute du seur Paillre fils,
Leltres reimm4,ies en Soffraace de la Fille Morte, Ics Franqais occu- propritaire, dameurant et domici .-..
du 24 a 31 Juiilel 1916 peent le create d'une mine saute lii A Port-au-Prince, agissant en sa "
Service postal par eLx, mais peu de temps apres, ils qualitI de tuteur des sus dites mi- M Onsieur L. C. VEET",
Mmine Zulma Amilcar. Mmeloseph Y furent enterris par une contre-mi- neures. ayant pour avocat constitute TAILLiUR-MARCHAND, ImpoD ta'Ur.
3acet te, MNlle Vierge Devilas. Mme ne allemande. A 1 ouest de la Meuse Me J. Llio Joseph. ave: election de 78, Rue di Magasin de -'Elai, 73.
Houtancia Durand. Louvelut Dorie- les Allemands piogressErent pros de domicile au cabinet du dit avocat, Avise sa bihnveillane cli e qe sa n f
ins. Henry Dcbrosse, Polonis Hyp- la hauteur de 304. Al'est de la Meu- Rues Roux et Courte, No 48 et 88. rabais surle pri des c ntle que eS mars. o
:olite, Anus Larmour, Mine Eva se, i y ut dans la nuit un duel Pour plus amples renseignements La mson vend des plets fais etur
Lafontant, Lavenet, Louisida Leo- d'atillerie dans le voisinage de la s'adresser M Astrel Laforest, no- de maer c so vend des fourel en d tureai. pour, taileura
nard, Melle Zulimen Msidor, Mme forteresse de Thiaumont. Des pa- tarfe commis, dbpositaire du cahier ier col x en g ros el en detail. On y treumera d
Elucia Zphir, Mme Odensil Fils, trouilles enemies furent repoussees des Charges. homes en gdndral: chateaux haute former, melon
Mme Lilia Bien-Aim Mme Zula en diversendroits du tront. Au nord Port-au-Prince, le 15 juillet 1916, vaille sur rieure pour homes et enfants, faux-cols
Amilca, Mme Louise Louis Charles. dela Somme, aeroplanes enremis J LLIO JOSEPH, av. otle, cravaIps en tout ge -e, chemises blanches et
furent descendus dans nos lines rieures, pour hcmrmes t en/ants, gilet, I lazelle et tria2
Nouville a la main par le feu de l'intanterie et des mi- ---- colepns tr-cot, fll et z1ephir chauseUtes soie, f l et cpto
trailleuses, un autre apr~s un corn,- et enfonts, bas fl pour dame, -stum pour elaIaitI
Au tribunal: 'cst ce bat ain, fut prcipit en lmm eEdward M.Raphel &Co tel o
m Etr u, e encore 'st c qui vous ans le voisinage de Luntville. Le New-Yoats PORT-AUU-P NC raplue sot e en tout atre,mouchoirs depoche sa, 8 .
m ~e encore ici ? oeu des canons anti-avions allemands Spdcialit s do PRoduits nes d clef, ceintures cuir en tout pe.tae i 6rm
Le pri'm.-- Ce ont Adeux gen- descendit un biplan frar.gais dans la RA1 OREL Asnes ae laau c e nour c r en aiout genre.
ares duecution de la forteresse Souvill. Farine Kibit. Ar I slautene ola ate nuved parsiene a pris '
.0 ... LasWason failunrabaissdo QOArto vaWI so j


Mme Vve C. Maignan offre ses
services aux families pour des lemons
de piano A domicile ou chez elle.rue
Boisrond-Tonnerre, Bois-Verna No8


S
I


I


L-----4


I



I
I

I
j
3
-I
.1
'4




a


M. Nestor Feliu Avis nimprta ald
Je soussigne, pot te h La connais.
Le maitre-iailleur avantageuse- sance du public en generalet du
ment connu de toute la Republique commerce ncipalticulier quejeviens
*ient de retourner de son voyage d o ablir ~an de o n1 l tl N s 9 o.
'Etranger oi il s'est mis au courant JRe t,'occuIe'kai sd e ialetneltL d'a-..
les derni&es modes et des nouveau- ch ts et d ventes lie maisons et
ts les plus r~centes.t',Is et e ueq dais les
11 offre des costumes trs bien Plaites (du Cul-de-Sac et de 16 ogane
soign^s et sprix mod&rs. aidnsi tiule de plotss l ytothlca'ies
Rue des Miracles en face de la de bon:ts conditions.
Banquet Nationale. I a Mlaison s occupera tgalement
Banque Nationale. de toutes transactions relatives aux
-. cr6anees arri6rees d(e i'Etat hoitien
.... .. et, enfin do parts sur tous objets de
< Une douvenrte ati0oale valour telsque bijoux, titres,etc.etc.
Jc me ties a la disposition des
Monsieur Christian Box le liquo Sp culateurs en denrOes de la Pro-
riste bien connu des habitants de vince pouIr al hats et ventes de Cam-
Ption-Ville et des villt'gialuistes, peche, Care, Coton, Cacao, Miel.
vient de fabriquer e Un Royal-Gin .)) La Maison 5 ronet de donner sa
qu il recommande pour Coktails tisfactiolt )a tons ceux qui voudront
aux botis.aiateurS.- bien lui cot ter leurs alfaires. ,
Le Royal-Gin estidentique au Gin Port au Prince, le 20 Ju et 1916
de l'Etranger. Les commander CHARLn s LeLAVOIS
serontexecultesavec soin et promp-
titude ....0
Bonne reference.

SNOUVEAUX ALAMBICS
A vis Ponr DISTILLER & RECTIFIER,
SLos EA'JX-DE-VIE,


f r


E.sano


Le .aill(4r (1
$01iZ~erilmO rmarelr Irs
plus rebelb'v.

Eti (We Ch,

Place GetrrPW-
GWu1* et DETAlL


Aiis
Me Pierre II ultilourt
publiia qu di -,lt1nd dl I
son Cabint t



Cale'~- es Ilauraj


L~e reind, ., vous du sei~w,


francaise, Pot,'-, de via*d
et GAteau2 i t "fl'nande, L
et V ins d o, 111Wr Ch(M L
Salon V'' 1.ltesete*6
se d'agrai i -. uti. mw a wl
en face nfl t-WrE Leon.


R dl1


- Mo




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0008121302662datestamp 2008-04-01setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le matin.dc:subject Newspapers. -- Port-au-Prince (Haiti)Newspapers. -- HaitiNewspapers -- CaribbeanCaribbeandc:description "Le plus fort tirage des journaux haitiens."Description based on: 24. année, no 7.162 (8 déc. 1930).Latest issue consulted: 71ème. année, no. 21.932 (22 au ... 24 mai 1977).Also available on Microfilm from the Library of Congress, Photoduplication Service and from New York Public Library.dc:publisher C. Magloire,dc:date 7/31/1916dc:type Newspaperdc:format v. : ill. ; 56-63 cm.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00081213&v=02662000358166 (ALEPH)ABZ6468 (NOTIS)32377129 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage North America -- Haiti -- Port-au-Prince -- OuestHaiti -- Port-au-Prince.Caribbean