Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text







DE VETR

ion et. Administration







Abonnerments:
Un Mois.........G. 4.75
Trois Mois......%. 4.50
_ Un Mois.........¢ 2.25
P

ROVINCE so | vs Moia.......¢ @.00

{ Un Mois.........# 3.09
i Trois Moisecc.0..¢ 7.50

me

sae




: CHERAQUIT & (Y, Progridies



PORT-AU=PRINCE

qoutes communications - ‘ ven

rues Bourjolly et Fort-Per. i .

7 (8.0. Box, 6.) : REDACTION:
4

is partent du te et. du 15 dei.
val sont payables davance. — { UN COMITE. :











ETRANGER

|



leur influence.

Crest ainsi que l’Asie, P Afrique hier
encore inexplorée- subissent une trans-
formation profonde ; les voies de péne-
tration apportent la vie a ces vastes
déserts et la civilisation européenne
ne s’arrétera que sur leurs conlins les
plug reculés.

De tous les peuples, les Américains,
avee leur sens dela vie réelle, avec














: Onzieme Année.—N° 3186 — se AWI
6 Avril 1909.—Port-au- Prince (Haiti) — du Departement de Intérieur.

DE VETRANGER _ josstenterqucte vole sei

————— — _'etala Grande-Riviére du Nord.

Il résulte des rapports multi-

iles Commandants militaires, les

EL LES. fait'son apparition 4 Fort-Liberié
fF FRANCAISE DES CABLES TELEGRAPHIOUES ide adressés au Département par |




































































_ Rente: 98.05. _.
8.—Le paquebot «Québece

été le peuple qui aura le plas vite comn-

“(REPRODUCTION INTERDITE) oo cnnnnenn OPFOR p ap Le... d UY Médical du | moins de 200,000 kilométres de voues
~ | vers de vistes prairies et de hautes

s Antilles, est atrivé au- | lau, de Lima, a échoué dans ses quelque peu sévi ala Grande Ri-| _ Tout le monde a entendo parler du
binet, en raison du refasde M. Lu-| ~ Les familles peuvent done s€] 94 Northern Pacific qui se dirige vers

leur génie pratique, auront peut dire
: . . 4 pris le parti qu’on pouvait Urer des
Monopole du .« 5 Pp p f
| Cap-Haitien, qu’aucun cas de va- | ferrées-qui-retient. entre elles, a tra-
combatire cette influence. | riole na até-constaté dans ces | nontagnes, toutes tes villes-de-ta-gran
Lispoxne 3 -~Ledocteur Wenche- régions. Seulement la rougeole a| de République Etoilée.
efforts pour former un nouveau cas | yiére. | Central Pacific qui met New York en
| communication“avec San Francisco, et
. sy » ; a Se .
cien Castro, le chef du parti progres-| racssurer, | Orégon.

siste, de Paider dans cette iache. Port-au-Prince, le 5 Avril 14909, | Dans l’Amérique Centrale et l'Amé-
r le Gouvernement. Elle
taille de Santiago de Cub», est mort

| rique du Sud, pourtant si souvent dé-
éosuile un projet de loi, dépo- N EK
ici cet aprés-midi. a

| chirées par les guerres intérieures, |x
| construction des chemios de fer nan-
iD | a 10K, j}ra pas peu contribué a développer
ccesten de Vagriculta- 5 3s : , mm | Tindustrie, le commerce et Vagricul-
antle paragraphe pre- DAYAQUIL vatear) 3.—Soisan- . ‘os | ture et a faire de ces contrées fertiles,
article ide la loi Hn Juin | te etan ne ea cas de peste bubo- LEssor Agricole et les Ghemins de Fer | couvertes d'une exubérante végetation,
ourna ensnite an 44 Mai. | mtque et 28 décés ont été enregistrés Lexpériencea démentré que, de} des centres important: de produc:
but de la séanee, elle va-| au cours du mois de Mars. ll y a eu |teurs de toules sortes of les capilaus

keetions de MM. Heritier & | aassi 108 cas de figvre jaune, dont

aisson’ Marseille,-—-hefeb--| 50 mottels. :

rey aSaintomer, Marrol &| Santtaco (Chill) 3—Un_ incendie

} quia éclaté-aujourd hut dans laree

tous les moyens que le génie moder: |
| étrangers rivalisent, sur le terrain éco-
‘Ferrand, Lecointe” a A=
usevel & Doulleus. Huerfanos, a détruit les bureava da

ne met au service de Vhomme pour) } 1
triompher deg obstacles qui s opposent nomique,avee les capitaux indigenes,
ap accroissant la prospérité morale ve
a adopta hier, un’ projet'de [cable (élégraphique, avant que les
opté par la Chambre des Dépu-| pompiers alent pu sen rendie mal-

au développement de la puissanee- éeo- : (
nomigue d'un pays, le chemin de fer | matérielle des habitants,
| En Asie, ce sont les Japonais qui
4 chemin de fer.de Dji- | tres. Les pertes sont évaluées a un
[4 Addas-Ababa, Il adopta en- Sareea

est encore celui reconnu le pus effi |
: 3 million de dollars.
rojet de loi relati{, aux tra-

Haiti-Cap: 51.50.
Hier, la Chambfe/aprés
endy. MM. de Pesspned ot
ix, dans l'interpallation | © Poesate-Réat(Espagne)3.— Le vie
essensé vola ordre dthjour | ce-amiral Pasenal Cervers, qui com-

mandait la flotte espagnole ala ba-




































































cace, parce que c’en est le plus sir et} sillonnent leur pays de chemins de fer,
le plus rapide. Ice sont. les Francais, les Hollandais,
Fles Portugais qui les introdursent dans

New Yoru 4.—Le «Marathon Der-
by».qui réunissait les meilleurs cou-
reurs du monde, s'est terminé hier
nar la victoire da francais Saint-Yves

Interrogeaz Thistoirete la civilisas | sent
[leurs possessions ; les Anglais qui ins
qui dés le départ s'est" imontré tres
supérieur aux autres.

tion de la vieille Europe et de la jeune)
-Amérique.Elle vous ira le merveil vurent, dans VHindeustan, un v-sle
leax ingirument. de domination et de égeatr i travers-les-montagues,leajuu....
conquétes qu’a été pour ces contrées les, les foréts ; les Russes qui entre-

/prennent le Transcaspien gui traverse

age avjoird hulle quae |> Sis toureurs

léme cougrés des sométés |rathon Derby: Saini-Yves

— ‘sentela France ;Dorando,..UItalle 5,

Maloney, firlande ; Longboat, le

_dans_le.champ.de la politique,du com- | aL tra
le Transsibérien et va jusqu’d (Océan
huitrameurs entre les re- Canadaetl’Angleterre;Hayes,lesEtats-

merce et de Pindustrie, la construction |
des voies ferrées. | Pacifique.
‘Pies sou veraios; fee-ghela PEt ne) En Afrique, enfin, ceat encore ta
dédaignent pas Wattacher leur .nomr) litle entre. leg pulssances Tivatés pour”
cation deg « routes de fer » eb té- | la prépondérance éconor: qe, qurobli-
rent ainsi qu'ils’ considérent leur | gea la construction des voies ferrces
ie les Universités Cam Unis. Les courenrs portaient les cou-
Our la 6G *-eu—tieu—aujour-teurs-de-leur_pays el ont été accla-
ir la GGéme fois sur la Tami- | més, lorsqu’ils ont para sar la piste.
gnée par Oxford. - Saint Yves pour sa victoire trou-
7x 3-—On aporend que | vers5.000 dollars.
sti nglais se préoccu- | — Paris 5.--Sont élus dépatés: MM
, ap do développement | Chenal, radical-socialiste, pour la Ze
i iption de S




































Res 3.—{ a course annuelle de


















promulguait solenpellement lordre de ‘Tr néeessitede tetab-issement-es soies——
‘son pere & ViadivOstok, point termi- ferrées, le parti avantageax quiune nae
pus du nouveau chemin de fer, en ac- | Hon peat en tirer pour lesiension de






construction comme une entreprise du | qui développent la richtsse des coo
&¢ du dapon-en Extrém x; Nectaux,

‘plus Hitt intérét pour Favenir de leur| nies et des comptoirs du vaste cant:

ays. “ : | nent noir.
est ainsi qu’au mois de Mars 1891, LA encore, les Angliis poursuivent
je tsar Alexandre LI, qui posa les ba- | la construction de ladigue ferrée da
ses de Valliance franco-russe, signait | Cap qui traversera toute PAfrique du
le rescrit impérial qui Consacrant tay Sud, entreprise cigantesque
déeision de ta constructian du Transsi- | qui valut a Gecil Rhodes 4 éire appels
oa Kon fect res an | sodialiste 4 ee stant la présrdence da-eomité-cha. sor-influevce- politique et commerciele
ee se plai : seen ye: and, radical-secialis- , ceplantl4 ence Ga’ psorinfluevee-potiquee commer’
OEE. Crate na ee i Holle’ ade Oct . gade la direction des travaux, * Ainsi se trouve vérifide leur atilité
poss q HAH | fe 8 Galas, G1 FOLEY Coli 2 #6? rT atilité des. chemins de fer, dout incontestable daus Jes pays qui se pr
Wes dos J : cL Erreonsen pe d' Espinal , Colin, pro- voles de_ navigation ue sont que le! quent davancement et prétendent oc-
eat Sn aponais & Hong- | gressiste 4 Neutchateau. = prolongement.. est done—uni : aee_lionoreble- dans_ees
oe Vatten-| M. Picard est chargé de lintérim ment reconnue; et de nos jours, les | grandes assises de la paix et du travai
tif dai embres du Con-|du ministére do Travail pendant. puissances qni se parlagent jes conti- | qui se tiennent. périodiquemen! dans
aa8 cette ville; et dans | absence de Mr Viviani gui prend nents asiastique et alticain sempres: | les capitales du mone crvilisé.
ord | : Aussi bien n’avons vous plus le droit

bérien, et quiau mois de Mai suivant |‘ le Napoléon du Cap ©
=-Esaréviteh,—aujourd’hui Nicolas Il, | Par tout ce qui precede, on voil donc

travaillent dace | quelques jours de repo = M.Cruppi sent d’introddire ce puissant fac eur | v's
sat : a les Zones soumises 4’ de nous désintéresser de Vaveniy que


































Wes anglais pour | est ar wea Génes. ee

e:



~=pous devons vaillante: nationale,



et nous laisser emporter. par le grand | vain ils-auralent essaye de a sae 8 as
courant moderne en affirmantuotre in- | paupiéres. Ils auraient entenda celle eaple 1 mpatience. Or, | Ih. Sersile, (rare ay
dividualité- par des actes-qui-imposent--voi pa prés-qiil-eut Uopinial pablique West pas encore | Pierre, Mmes_ Lali a
a la conscience des peuplescivilisés. | tad Abel, delir enler Assassins! as- F congultée, suivant Vasage a, puisque | Desert emia Joseph
tiintraduction, dans noure pays, ssivs-l-yn'aves vous fait. du sang de | le temps presse, les journaux 0 appor- fLowise Auluin, Idalig
« routes de fer” serale premier pas | ces innocents ? Et, comme te premier | terunt pas, celte (ois. dans Jes débats | Paulire, Elvira € aplel.
que nous ferons dans ce sens. Elle fr is auratent foi: 5 -}les appréciations souvent.si n@eessaires (6, aoa mer
marqueca pour noua Paurare d'une ére Lectedre, ¢etta voix lea-assassins da’ a I'éelosion des lois de finances. | diik » est eanarti dane y
ouvelle ¢ rit a Laetivi 7.445 a dasa . f -ésiuner a fiulre cré=-4 BATU dane iy
nouvelle qui ouvriea-a—Lactivilé bai | 13 Vara ne boat pes entendaue, dusqu Lo fant done SE POSIT ie MS 4s Mane Marie D tabree
Hienue les plus beaus horizons,” au 16 Mars, ils cri ieut encore) Vive dit au - Ministre des Ginanees de ses pour Petit-Gadve.-
DF RISCHE RE








Nord fet étaient leur tromphe . : Fonnes intentions sds he ee J MM. Gédéo4
Et aujourd hui jears amiz, — leors ~ lai plaira decles teansloraer pas seu mon Denuery, Séve



















nome ; amis, ceux-la quis oul st gangrener, mienl en paroles eben, doris, W148 en bouse, Eme"Panis Viste
TRIBUNE PUBLIQUE ceux-la g i out fait d'eux des dieax, ) actes édifiants -- ScautaTon. Lucien Bontietil Herman
~— ~ eeux-la qui n'ont pa avec To | - Nord Alexis en exil Berh mibiix. Mave f
~ a ta“Four qual a Le 6; onda” da Standard aE phine Macias at Lydig
: Halte-la-~ un nom que de l argentel qui. s lone | jvcmuique vient de recue dir, dans uel tives” ald
rent jasqu'A cetle~beure détre leurs | interview. récente, les impressions depo". -



; , ; Deuil
Nord Alexis, ex-présidens de la Repur |) Le. Nowvellige gj

bliqus Wali reuré en ce momenta qui vient de fexpper leg
Kingston. Ce fat la pour lai, ditil, a0] vet Desravines at Polya
grand privilege. 1) fat regu dans 80] eombien prématurée de ay
appartement servant 4 la fois de salle | sini Arpear CHAUver He
ad inuiger, de salon et de clrimbreWau- [4 lage de 36 ins seule
dience swe petite, aux murs recou= | Sse tanéiuillas autont te
smbés. dis sont punta ; , o ariin , verts de papier @ boy marehé et dont | idi: de convoi a
tombés, is sont punts de Feurs basses. | NOUVEL LES DIVERSES _ ile parquet malpropre. démuui de tout [Centre Ne 99 ‘pour’ se e
ve de leurs platitudes Par le MEpTS § td Vas | tapis etait sillonué de longnes fissures. | thédrale. a Se
h ain pawl er ar Cindifference ow la —— Comme umeublement in’ yavait qeune Le cher défunt laisse une
Honteux, mécontents de Ta sitwi- Change ~~ walgaire to “pueoan et ane chaise | (pee et trois. “petits
tion gu ils se sout eréés, ils essuient de | OR AMERICAIN,.., rine 430 4/0 fo ° ane ve étaient Vobjet de ses plu

Da a0 Salen 4 baseule sur laquelle était assis Nord | oig ‘Pant ¢ j
déenigver, de vilipender ceux 1a qui ont sneral ie Norrres ith feet
i p 4g Au Bassin Genera Alexis, qu homme privé, i full

mieux aimé soullrir que de sacrifer|] Sf #983) Antoine Si Past Th a -eprésenti wf ee se wide

leur honneur leur digits an vii métal- S. E. we resident Antoine einen Crest fa que le represenbint du Stan voir. Deux fois président d
Paraent | lls essaiait de dénwrer. d gui lent a se rendre Cample a? visu | dard put approcher Timeien dictateur, | tholigue, il est mart en:
argen & esSalenl ae denigrer, de : tontes les entreprises: Pate pu | pdcre dutype le plus pronoacé, aux

“Un soleil de Justice et de Liberté
apparait et chasse avec les ambres les
ames viles ef prostituées.— FL.



fidéiesservitenrs ~ trament,comploteut
et ne se rappelentpis qual y a une |
honndieid—é-—yarder méme dans tes |
chases malhonneéles.
Auri sacra. fames!
Feraxaxp Lavorne, |










Hier daucuns reniaient les leurs
pour entrer dans quriqnue e*nacle ou
on née Tés admetlatt gu aprésieur avoir
fait subir toutes sortes dhumilialions
et de dédaints: Aujourd hai leurs dieux












site

vihpender ceux-la qui trouvent dans | piiqna, a visité hier le Bussin-Général | javres hppues eb aus yeux gronds, mais

(Jutnze Mars aw cdéti- jeté a la justice un RAGHS Teo PPS. 8 ANS. “ ,
outrage fait @ Vhumanité, un violent
sou'flet appliqué sur la joue de la na-
tion. Ils essaient de dénigrer, de vili-
pender ceux 1a gai demaudent justice

“Plaine du Enbie-Sie 5, aecampovene mie par tar ‘ 5; . : » thstten ema of ed
a Général Bolsronl Canal Ministre on His Par | ase et (Dries | ernere oe , 4 fa Veuve, a-sa:famill
“ grandes lonelles en or, avec Un DeZ) Paimions aussi, nous disaug
| Dans la béstitude céleste: of
tout droit i " i




des Travaux publics eLde PAgricaiture, court d'une Jargeur extraordinaire, et
du Seeréiaire d Fiat J. JF. Magny de [tp visage ridé et horde d'une babe





Hayénivad—Darocher ot dep useurs. courte, frisée-et- grisonnanie, Ses fectio








de tant de forfaits | ~ Quel crime ! personnalités de maryie. étaient converts de bigues erties.» we Puneérailies”
Tout le monde est au courant des |” So. Exceilenee, mulgré les fatigues | eros diamante, mais ses yelemenls, de .
lus secrétes, des plus basses intrigaes ele ain | LOS Glummanis, mate ae at Les funérailles de-Mage
Pa S) tes Bibs basses Ininigaes de cette longue chevauchie, en plein | couleur sombre, étaient plaldt rdpés. | Pioga Fueuny, décédée h
quiils or ...mnenees el menent encore | soleil el par ia poussidre atoul examiné Désle début de Fentretien, Nord}. at oe
covtre certains. le sais gue, pour avoir ire ind ‘sonne! cee ee bP ES rant hea 4d heurede }
an 8 que, pou , | pour se fuire une opinion persunnete) alesis ge plaigait amérerement & son

'VEglise Ste Aune. - Le

}- a al j ATS . 63} aD. & ra,tiapr Lota : . . a z © a
moj-méme fait toucher du doigt duns} de @uvre inportunte-A-réaliser, Pais [igterocuteur d'avoir te vold de 3.009 le iamaison mmortucire, A

up Ne du « Nouvellista » de Janvier... Sroejdeant : 5 jenee aux ha- bu... ae ua ro ait 4 ; :
dermér, Phorrear du Quinze Mars | le i resident a donne auihence AWN AS" | livres stering, ajoutont qa il compluit] yepture (ci devant portal
1908, —- won nom feure dane la liste | ane aCCOUPHS Pali i SHuer, e888 | bien gue la Gouvernement brilannigue® | Nog condoléances symp
SAU g Br ans bL 2% 08 Lake gyal elo dereDondP@a@nsk boo oei te yj . ‘guy gs seemed , ; Mee
de ceux a massacrer daus dix ans,dans | rads sacrilioes . lo ouver pment | et faire realrer 20 poses n | N.B.~ Les amis sout prh
gy alee ee pg pg | BEANES SaCCHiCes Ye ie GOUVEPUVMeLL de cotarventet punir ies mlsdrables | ageap peg wate come
wingt ans. N ayant pamais full marché! impose dans léuriniérét. Comme tou- : . 2? : : oo : ever Velie pole Coming
, cide in wate | OA POSE Bans le ou qui-avaient-perpeteé-ce—larcin-nu-quai | ——__.
de mon honneur, de ma digniét, je suis | jours notre Chef a’ Liat por ses paroles, | da port-ausPrinee-—bex président fai- Société Astronon
-haut, trés haut; quant 4 leurs insultes, jserties du cagur et qui vont droilan | os al usion au vo! danede ses mal-| &t Meréonococique ve Po
"atle: 2 46 46) ‘ 4 5 . 2 aft tEeds iT oes x. ne - e “eee J z, , ;
elles nae alleguent an . een _ cueae, a Bane Laeas de son wrtlOle | tog gai se pro tusit lorsqu'il senfuit de Ubservations faites ce ma
c at ie eu noe a leur re umbe ee acels half ctuensement _. [sa capitale. envelepo® dans uudrapeas | Pression barométriquea,
, ee ° eee ps | a0 On a et nee 4 Mes: aris. 4 a Bate aitres he lee- francais, pour se réfagier sur oun de température alombre..,
obs he ween ola de fauc ui 4 ‘te néral Simon. je wal constaté sor UT wa virey de gaerre amacrésd wis le port, | duandité relative en centl
filet se uilhes ? inate “se inle. route guére de chuups de caltures de] Nord Alexis se mantra tés allecté de | fension de la vapentecse
vont le womnty : ours © . 5 L wn ne dine pis¢qpe von i dts point labo- | sone perte bien gi posséde une | Direction du ventercss ce
" ¥ Re aye « ae sh geiay : " “ya ei tee « ~ : : x "8 °
a haine au “niiew d’élros, i e “he. , Pleas ich. its Cesl assure nienl iasall fortune de 850.000 livres sterling | Nébulosité.. 0.5... 006
manent gu’a s‘aimerten cement Ce! sant... Pens-2 a vos cues quand vous) 4.950.000 dollars) en yoleurs ds. ] 4 0 SC
rast pas i leur faule. . isuuils soat counties un grain a la terre... de suis ¥e- | Sosée dans diverses bangaes de Paris. | Maximam de température
vee vila Mes ning ae pe “at “* t nu berpour VOUS RSSHPEP Bay indispen- Lonpcien président S& reluse 4 adiwet- j Vinimnum ne _4 :
Bh bien | wal se leur dis: halte-la | ‘sable a Ore eae U ve impor ie tre quil alt perduson ancienne puis | Jone... .....cceneeerees
ala) 0 JE ROUT St Dakes ia |" somme est ulfectés 6 latelection..4u | saieocfpeecousidace comme duit toa P° ~~ Observations park
balte-la! Sinon.... je démolirai ee Gab Bassin-Géneéral: @2 travail se fora ai~ 3: x “it ‘ ; . ‘ eu cs
leur reste de réputution surfalte i i ye wentraveral p Pe jours le pré-ident d Hii, I atribae] Petite pluie, bier soie a6
She 3 ‘ x . i ; p HOP YEE. i + ‘ ‘ : i ‘ : gk x
Apninccmatees De be pte dpe meane to Que, Bl Je HentPavern pas FER | sy | spussess ‘iemporaire ’da po oud asitation. sismigaes,
Et je continuerars prorierles-ass: wepreneur, weoten tear oi plig : : . ae ey
ins du 1D Macs d anaihe ; ae pe machinations da Gouverne- | midi et a 6 b. 30.
Sins Oa TO Ahes Ge wes aha es aucu 2 de 2 LL américsin.Les-Btats Unis-dd ib dee bo -
jusqua ce a ils comprennent a Sen aucune fagon détuurnée de sou al- girent Haiti Pendant les. six “années
ne sont que des monstres excerables. | 4 e’alieser ae “ wg noes ae
Te les cond imerai lowe on dé " de |i fectation. Nul ne doit s'ab.isser Hus | qu i est resté au ponvoir,il a constame voter elon
haine de ceux ai ont sacritié | a nom 3euk @aucon concessiunnaire, prrodes--ayent-conenerd-ses-eftoria-et-sen-atige Asis Lape
en DEE CRUX + HL Sucre : tomieel 5; “ *e 2g i “ deshogsg Byegg ete poo laad-d ‘
au nickel des 4 clussés d hie. — Pmaraig Pom Promissions muhonne: s-Plantez; rite dempéc in eamerieainey Le venorame: établissemott
& o 3 f ih gses et al - ioe Y¥ n ¢ ST ey TT “ee Re ; p, * , * < “i Md
youlu les voir tous réunis devant moi © nlez, Mesainis. surlhul le munis, Par un sentiment d orguell,--Nerd- -peterie-«La Horinguents)
pour Tear demander s'ils ont une ame 21) YOUS Mangue de pluuls, je vous en | Alexis ne veut point admettre que le | ceux qui oat des chapel
et une conscience! a fevaivenir des Cayes.«— yénérai Simon soit tan ear de sa chu-| tion depuis plus de det
Peut. on, quand on a une a out _ A son retour; te Présilent sest ar [te, mais il déclire que Fusurpatear est pir ‘es prendre inonils
© Maaciite Fer EEE été ane boone heures. & bP bablation entre les wmaing des Eat TA Aout TT aay piix delay réparatios
fleter Massillon Goicou parce que de | prases - yigiter FUsine et le grand : : _ : Ss
sa bouche tombs le mot: Liberte ? reres, pour visiter | Usine et le grand | veguit un appui actif, dort-au-Prince, 6
Peut-on,quand ona une conscience. | bassin la encore,’ a préché la sunteté | Pourt.n', a ajoaté Vancien président,
‘ : ahi yue je tus au pouvoir, Heli réa

lisa de_gr: plogrés tant ay po pide L on E
vue commercial et fluancier que. so Jamais yous ne revue

vial. Le peuple. étoit eroyant et obdis- | goifiques occssions, 6? ne
sait aux lois. Si le- événements avaient de olfertes mardi e e
saivi-normmilement lear-canrs: Nord avrit,-aux—simables. YE
Alexis se serait retiré le 15 Mai pro | tes de lamison G. Tro 4
hain, ses fonctions de président ex- | ~ 160 rue’ Républicane
pirant 4 cette-dite—Muais.-dans-les-¢ POP

diteos aeieles, il relournera certai-
nemant, di-il, dans sa capitula avant






























































































“tuire feu sur Pierre Louis. parce que | et la dignité féconde da travuil.p omet-
‘4 ierre Louis, parece que jy) a

“Massillon implore-son-pardon-pour—sa-
pauvre mére desormais sang soullen ?
Peut on,quand on a une ame, polgnar-
4, L “ ‘%





ix habitants une visite spéc
~ La corlege présidentiel tai ¢
tour au Palais National vera 1 hre, fati-
gué de cetle course pénible, mais heu-
reux.du devoir accompli,
Chronique Parlementaire
Pour obéir an voor de la -Constitu
Hon, jes-Dépuidés- mbre-de—40-se-
soul reams bier vu Palais de lay Cham
bre. Muls.couformémnent 4 Jusage, le










Feud




















der Roche Armand de el
meliere? So
Peut-on,quand on a une conscience,
tonmner Je dos & Robert Lamothe de-
“pandaril & envoyer deuxmotsi-sapane,
yre mére ) let liypoerite assassin vo.
Yant qu'il persisiait 4 parler, dit- que















» Avis
Je soussigné adminis’







cet homme se taise.... Peal... © | quorum obligatoire, qui est de 65 Re le wet de Mai et il reprendrasesfone-| sore de tous les bien
Or tora rompu tes fz bese PreseHiin B- & Bp aaile : 4-80 hein “Te ane nt 2 Re g poup fy ' ues app per
~/ post étre pins long qu’une fosse hali- | maine de, Paques, - si les mandataires haluiew le réc’amera dict peuetilré | gon Jn Baptiste Dorcas

sont Bien imbus-de la nécessiié. de | Pordra aussitdt a son appel. Dordor,porte & 1a cont
leur présence, pour coutsitre, discu- Mouvement maritime biteurs, locataires 04 48
ter et mettre & bon point ce que le} Le steamer hollandais ented dimanche | succession,que tout ¥°

Ministre. des finances cache dang son | a débarqnd les passagers suivants pris a! faiten d'autres mains q"





vernenl creusde |
Peal. on,quandon a aune-dme trainer
———“Ksul Saint-Fort seulement blessé, le
jeter dansune fosse ct l'y enterrer ussis?





































































































































on

sone noone |i sr Lai
Convocation = |_—_Au-essous de Pestimation




les membres dela Cham: |.
merce Frangaise en Haiti

en Assemblée générale,
4 14 Avril 4 cing heures trés
je faprésemidi, au local de la
Commerce 4,rue do Forts

Sete ice


















































de Port-au-Prince en dale alu 3 Mars 1004,
il sera procédé le vendredi que Von comple:
Ya seize Avril 1909 0 dic heures du matin,
j eu Vétude et par Je ministére de Me Joseph
i Henry Hogarth, nolaire expressément cam:




ee a ee

Dedre du jour:
at sanction du procés-verb.l
piée Générale du15-

ehérisseur, au-dessous de la mise 4 prix fixée
patles experts, oulie jes charges de Ten-
bre; ‘proprivtes cisapres désigaées dé-
pendant des succession el commuddulé de
feu le yénéral Jean Baptiste Alfud Badére,
-baavoirs-
de Une propriété gloturée en maconnerie,
426 pieds A l'es);.4135 4\/ouest-en dignes bri-
sées ; 59 pleds au sud et 40 pieds au nord;
bornée aa sid, a Pest eta Voueat par trois
Avenues; au nord par le reste dela propriéta;
peatlands eo % 2.500
2o.Uu emplocenient comprenant le reste
de la propriété ci-dessus, mesurant envir
25 pieds de facade sur une profundeur de 76
pieds, borné au noid pav Lasi Moatésy an.
sud parun corridor; 4 lest par lavenue St-
lo-Baptiste; & Vouest par le chemin-Badére,
estimé a $ 300
do Une’ propriété, fonds et bAtisses, sise







































du Président :.
da Trésorier;
caus articles 4 et 13 des
“43 et 47 du réglement” inié-

Port-au Prince, 5-Aveil 1909.
dent :-- PAUL SANTALLIER.
—Importantll
nt déja une collection uni-
portraits. des secrétuires
ie | Jndépendance, je.viens
pel _patriotique aux person-
raient-en-leuy possession les,
Siivanis qui m:
lection, de vouloir bi




Â¥ tJ *
ie & U'avance fous mes re-' ord et 198 piedsau sud; bornée adl’est. par
: Emile Phéodat aVourst par Arthur Isidore;
au sud par qui de dioit et au nerd par une |
toute publique, estimée & G 1.500
40 Une petite propriété dans l‘endroit ap-
pele «Vide Badies, ayant accés sur la rue
rmarte et sur la routedu Poste-Marchand ;
bornée au nord par un passage commun; au |
Sud par qui de dioit; 4 Vest par un corridor |
at 4 Pouest par les héritiers J. J, Audain, me-
suranl environ JO pieds de facade sur 45 pieds |
de profondeur, estimée a oT
__8o_ Une propistée ancienflement conune
sous le nom dea Savane Valembrun», dela
contenance de deux carrraux environ, bornee
au nord par Sadrac Hyppolite; au sud par |
guide droit; a Vest par Justin Carrié et PA |
venue Nord Alexis, et & Touest par Maria
Conlident, estimée a :
Bo Une propriété du nom de «Covina, si- |
fuée non loin du Fort National, mesuraut 3 |
j-earreaux 1/2 environ, bornée au sud par les |
héritiera Vallon, & fest et au cord par le |
reste de Vhabitation, estinée a 1.000 |
__ 70 Une propriété au quartier St Antoine,
avenue St- Michel, mesurant environ 72 pieds
sur ladile avenue, 82 pieds sur lavenue St- |

lés portraits de:
Vernet, Juste Chanlatte, Bru
het, César Télémaque, Ji
uge, Pierre Thomani, Segret-
rd Dumesie, André Alcé Lan-
. Général Lazarre, Alphonse
tlie: Etienne-abriel
nye Louis Vaval, Jn-Baptiste
ué, Vietorin Plésance, Obas
ules Bance, Jn-Pierre Hector |
ebecca, JJ. Dasny Lubonté, Omer’
ip; Pre Alex. Florent dit Flo-
nstlimont Blot, J. Adelson Don-
Massillon Liuture, Pétion Eveil-
Erysiale Glaude, Louis Tanis
SS “ $:> Rovzter.
-au-Prince, 7 Avenue Ducoste.
7 Avis (leet
tiavisons le commerce que Mr
biead Saint Victor n’est plus em-
hOT nous.

Le 5 Avril 1909.
1a profession d’Avocat
Sous ce titre, Me Dinvitte Caaries
kamisen brochure {le diséours
‘Prononga a Poceasion de sa pres-
ade serment devant le tribunal
u Cap-Haitien, .
Rouvel avocat_ a exprimé, en uo
levé et digne, des idées-qu'anime
ae jueere de hante morale et





L, Peroux & C?

Jn Baptiste; 400 pieds au sud el a l’est; bor- |
née ay ford par Vavenue St-Michel, au sud |
et 4 Vovest par Pavenue St Jn Baptiste, et af
Vest par Badére, estimes a g 1000 |
Bu Une proprieté an quarlier St-Antuine, |
mesurant enyiren 10 pieds de fkcade sur 72 |
pieds de profondeur, bornée au nerd par Sa- |
drac Hyppolite; a Vest par Ja chapelle; au)
sud par Pavenue St-Michel et 4 Vouest par j
QBs de dioit, estimée AB BOD
: " 9 Deux carreaus de terre 4 Bourdon a ex- |
indépendance. . 4

: gee Wy | traive d'une quaniilé de 4 carreaux 12 qui]
* Tecommandons la lecture’“de'} ont appartenu & feu le général Badére et bor~
ochure,qai se trouve au cabinet | a

és. originaifement au nord par les ayant- |
EB. Mathow-an “prix “deg 300°"
vis aux Apiculteurs

auirée de_qualité-supérievre-a-
t. ~ Prix exceptionnel ; P. 3 la

droits Duchemin et’ Mme Jo-Gharles, au sud |
par le chemin de Pétion- Ville et a louest par
les héritiers Jn-Charles, estimés 4 $ 2 000

Oe Un sinplaceivient aw tos -du~-poste-de-
Thor, mesuranut environ 27 pas et demi de |
“| fagade“sur 30 -pas-de~prufendeur,-borné-au-]
nord par le grand chemin de Port-au-Prince

erengnsntnniieie etait a-Léoga Heya

«..Nouvel-

Thor et appelé communéimient 4 Badére $,me- |
‘suraut environ & earreaux 81,100, arrosée, |
planiée d’ar bres fruitiers etde visres alimen- J
_laires, ayant bain de rer, borpée au nord
par le Hiltoral; au sad por la grand route; a |
Fest par un pefit chemin et & Pouest par les
héritiera Mérové Armand, estimée a deuc |
mille dollars, cy or P. 2.000 |
equéle, poursuites et diligences de la

8 a €té commis chez lui et qu'au
‘Ges ouvrages volés se trou-

on Lyon—Clinique thérapeutique
ao Chirurgie durgence ;

ol Chirurgie et Médecine Opé-
: ratoire ;
Gancher—_Legons-surtes Matadi

1 de la peau, 2 ¥Ol.5 | proprigtaire, demeurant et domiciliée & Port-
fe Panessan ~~ Plantes - indus: bi-Brince, tutrice légale de ses epfants mi-
‘ dicinal wY_A ES AO 3 i nears Rossini et St-Marlia Badére, assistée
aca gk de Mr G. Séjour, subrogé-tulear, ayait pour
avocat. Mé Constantin Benoit, contre ; to fa
dame Célia Rémy, Vve Jn B Alfred Badere;
-Go-les-époug—-Ermile--Audaia, ia femme née
‘Celia Badére; 30 Te sigur Céligny “Ardowia
et 40 la. Dile Angéle Ardouin, tous proprie-
teires, demeuraut et domiciliés & Poit-ag-
Prince, ayant-pour avecal Me Camille 5St-
Remy. - >

Pour plus amples renseignements, s'adres-
ser au ootaire Hogarth ov a Pavacal, soussi-

ney .
Port-au-Priee, la3 Avril 1009. |
C. Benoit, av,



ee teux a if mn sine :
seront qui ces différents ou
ih

af at 2 orts, Wavoir la honté
St pour lnret-de tii ei done



_ Doctenr Léon Strounne
80nt (propriété Lafontant.)

7 Gésire louer -
o au Bord de Mer, ou dans

oF e0 nos bureaus,
rat-Prince, 4 Mars 1909.



| Le Directeur, ayant 616 autorisé

nverta d'un jugement du Gibunal civil

+ niga “la vente au pls olfrant et dernier el

bivdenioine,-mecsurantenclvon 0

au Poste-Marchand, inesurani environ cing |
pieds & Vest; 52 pieds & Vouests 118 pieds au 4

|de la «Pillsbury Wa-hburn Flour

pair chaud exactement controle, daprés | Lafaurie; Vins fins :
pha améthode-elassique de Bier~ ntilisée;

} ces appareils, et il se tient volontiers
pada disposition des miludes pour tral-
| temenis @ domicile «1a prix modérés.

——ba-Boringuen

Avis Rong ePerrier; & Touest par Dota | ~
bssigné doune avis ati public et | feuille, estime a 2.000 |
decing en particulier, qouh Fol | Ho Une propristé, fonds et batieses, sise a |

dame Angéle Solages, Vve Nélai” Badére, 7”

cchaussures—en-tous-genres por





~Mangea toujours: du Pain

Beaucoup de pain
Sul est fait avec la furine de ta
AMERICAN-HOMINY COMPANY
da sneilleure importée a Haiti et de
beaucoup le meilleur marche.
LV. LANGENDONCK.
Représentant.
=e a me — 7 : |
[ipicerie St-Joseph
64, Rue...des..Remparts, en face de-
UR glise St-Joseph, prés de la
Gare di Nord.
ra@ acheier.en gros et en

ee : Ee Mais 0 n ob Cen { ra le enn gee



















AE.
Tle Dépariement de | latérieur 4 pate:

ver 10 °/¢ sur le montant du prix des
travaum executes dans: | établicsenient
pour. compte des -particuliers, rappetle
-an_-pablie que les commandes ou répa-
rulions doivent étre udressées divecte

ment @ la Direction. contre an ticket
portant le Node Tenregistrementet la
date de li promesse de remise.

Port au Prince, & Avril 1909

: ¥ a) fe
Chez DELINOIS &G
Voyez les articles de-la-saison-:
Matyres extras
Bonbons-extra- tine, eeuts wsanine
seculs degserig aseortis,
Conserves bien frais,
. Champagnes,
Vins fins : roages et hlanes recomman
dés-et gorantis













































On trouve
détail ;
| .-Atticles de Caréme,teis que . Morur,

Saumon, Maquereauxc, Harengs, Sor-
_ dines, Saucissons, Huile d Olive;

Riz, Mantégue, Beurre Savon, suif,
Kium,, Vins, Liqueurs, Nola, Biérc,
» Porter, Tabac, Cigares, Cigarettes, Al-
lumeltes, Verinicelle, Oiqnous, ‘Po.vre,
inrofle, Anis éloild, ete ete, ele.

Les voyageurs des chemins de ter

SE VEN
o Ak
) rouveront a acheter des provisions de

_Dans loutes les Pharmacies | voyege, toisles matius a partir le 6

Une des meilleures Sources du] heures.
Bassin de Vichy. j a Bon marché) — Accoure: tous.
Eau de Viehy, source Andreau : | Evie AUGUSTIN, procurateur.
$2 25.la bouteille; $ 24 la douz. |
Toutes les qualités de composi-
tion minérale et d’actions théra-| PT NIRORIER
peutiques ‘ | iin face de la Douane
Feu! Concessionnaive et Agent pour | Provisions Frangaises et Américalnes
Pour les fétes dela «Semaine S:sintes:

Pu 7 - Tetegice
ALp. DESMARQUETS | Saumon sa'é, Maquereanx saide, Lan-

Rue Roux. : Port-au-Prince. gues de morue pur tivre, Morue dé-og-

see en paquet de ft livre.
| d Conserves: Saumon, Homard, Uuitres,
G mange, pulls 6 pe pSerdines, Minquereauy a [huis Agperges
sil nest fait avec la
Pillsbury’s Best

| frapcaises et umeéricames, Pho a Phuile
_La meilleure farine du monde;

des Gestronomes, Lamproie ala Bor-
delaise, Cepes St Anue al huile, Petits
Celle qui donne le meilleur pain ;
Qui produit le plus de pain;

| pois fins au naturel, Saindonx francais
jen boite de 2 knlos 142 Petits flacons
Le pain ie plus blanc;
Le pain le plus léger !

eignons blines au vinaigre, Olives,
Capres, Cornichons, Anchois a lhuile,

Mour lous renseignements, s'adres-
ser & Eanesy CastTera, représentant





.











21,



i Picallii, Moutarde prdéparée, Pois eas-
sés cl petites lentilles vertes par livre.
Fromages Pate grasse, Gruyére,
Téte de-Maure; Hnile: Duret, Vierge
@Aix, Huile extra fine par gallon et par
litre.

Langues fumées, Jambons, Bacon,

Saucissons : Lyon et Artes,



Mills C°, Minneapolis, Minn.»

Phaspho Cacao,

NF Lymphangite Caro Bonbons chocolt & le crame de De-

traitée avec succés par la sudation lo- | latour, Fignes en panier de | livre,Pru-
cale aux moyens d’appareils spéciaux a) nes séches, Fruits au jus ussoitis de
rouge et blane.
Lait condensé





{
3
avanlageusement par les mddecing bré-
‘iliens, aaglais et américnins.

Le Dr C. Giveau vient de teeevoir |



+

|

Le paquebot ‘‘Montneau’ par-
tira cesoir’a 6 heures pour Pe-
tit-Godave. -I sera de retour jeudi
8 courant et partira vendredi 4a
6 heures du soir pour St-Marc et
}Gonaivess .

_, Porvau:Prince,6. Avril 190Y.
Lagent, F M-ALTHERE-—

SalvessersGabinet d-tectrothérapie-
128 Rue du Centre. Port au Vrivee.



ueul toutes.es.

On luve et remet a
veces de Chapeaua

mtablissement de chapellerie « La Ge - |



igquen > situé Grated Rue Ne 122, er- off. SLI Sunt Lice

vel'Administration des.Postes el ¢Aua ce Wie. Maestaciemnnt eee

Somes de Parigs,--Exnue CUEBAS | is Ce: Havikourycoise Américaine >
nsec _ hace coe apmcandttrnetne CGervict



Sew-YorkeHaitl, —, S



francisco DESUS

“abricant de Chaussures |
_..La Manufacture a toujours. en.
iépdi un grand stock, — pour |:
rente en gros-et- detail, -- di

Service Atlas.
| Le vapeur ‘* Sipthia”™ ayant
iquillé New-York samedi 3 cou-
L.ram, directementpour. notre port,
Lest allendu ici vendredi 9 couract. UT) .
|parlira le méme jour a 2~heures
-précisesde laprés midi pour Kings-
j}ton, Colon, Port-Limon ei New-
York, prenant la malle frét et pas-
S.geFs. —
La malle fermera a la poste
| vendredi 9 courant a midi

Homues, Femmes, ENranrs,

Les commandes das commer.
ants de lintérieur pourront étre
gécutées dans une semaine ° |

12 pres. yu | .
~ Port au-Prince. 6 Avril 190°.

:3. rue dea Pronts-Forts, 23, |
PORT-AU-PRINCE (Haiti) | F. HERRMANN & Co. — 4 cents,









travail et le commerce.

TH. SMITH |

S65 Maitre Talllcur,
L'Bspaynol utile! Le PransisCnévessaire qrand’ Tue, 180,
“Annouce a ses nombreux chent

L Anglais Indispensable 112" yo} que sa maison est nouvellemen

ee _[assortie d'une grande quantiteâ„¢ dey
“Giagonales, Planclles, Sheviottes et Casimirs, Te a

Nous~ voit: 4-laurore (une-ére-eu-

_yelle qui s’ouvre pour-le Pays, belle-ett fune réelle supériorité, | nis S
yleine de promesses. Elle nous promet, | Dans son établissement, on trou at
n elfet, bien étre et prosper ité, par la fara, -- comme toujours, -- les J

paix et la liberté, Vordre et Ventente, le. jernjares modes francaises et av:
re Uae tod

vont naitre et se dével opper. Hest
“d'une importance eapitale que l'on s'a-
donne a bétnde~ es ‘jengues-vivantes.-
lei PAnglais et | Espagnol occupent le |
premier rang a coté du frangsis, la
langue angliise dim-tlevenue-indispen-
sable en-commeree;—en voyage, en lit-
i 146.——_——-}>
“térature et méme en diplomat daire Moderné, cree wir vue de donner”






trois langues, voir le sonssigné, en face
de Ecole des Peents a4 Bois de Chéne.

angle des rues Stontalais et Pavée.









En vue. des relations nonvelles qui] rlaises.-
~ hommes et dames $ 10

Chevreau glace é pour Bak
) Verms Ech ceeeigt he SS oe : 42
Conleur Lotus - : a ee

laterfial ‘Esternal Pou r ial vente Gy gros * Ss ole dad’ ese ompte
Le Conikee Lovvearunr est trr éta :
blissement privé d’ Enseignement secon:






: i







“College Louver ture.








































|

Pour des lecons a domicile en ces |
aux jeunes gens une instruction 80 lide
jomnte & ane forte éducatton morale et

Cours populaires 4 Ecole du Soir, patriotique.
| Une discipline ala fois ferme et pa-
Correspondance — Traduction. ternelle assure-le progres des Eleves.
] teach French and Spanish. En toute circoustance. les éleves du
Jos. Ino. Desce | Counce Louverrure sont soumis @ |x
‘ . pis stricté sur veillunee : is sont Tob



“~ BRONGHITES — ENROUEME
23 -- BFFEOTIONS BES POUMONS

| 2
, jet de la sollicitude ln plus bienveillan- PORT AU FRINGE, HAIL &

ike



te et la pins constante pour toul ee. qi

t
| oncerue levy situation matérielle, inet.
7 éllectuelle et morale.

LALPepTISe ( ("Gaur Ganeuses

2 Instruction religieuse. — frsteuction mo

Port-au-Prince
rale et civigua.— Langue et litérature

4, Rue des Miractes, 27 eee ite — Litlérature ancienné.— Lan
FOURBNI ISSEUR.: | ‘gue et littérature espagnoles.-— Langue et
i lillere-

. littérature anglaises — Langue ¢
ra Grand Lercle | de Port-an-Prias | ture allemandes, — Se: “euices inathemati-.
OPK ques et Cosmographie. — Se iences phiysi-
Dépoi a T ur "Beau ques et naturelles ~-- Histoire et Géogra-
re“ phie @ Hatt. — Havre at Gipgraphie
générales; —~ Dessin..— Princ ipe du Droit
ef Economie paliligue..-. ygiene.~ Ne-
tions d’ Agric culture. -- Compiabilité ef Te-
nue des Liwres: a Musique. — Exereices
physiques.
L’Ecole possede tout ce qui est né-
cessaire & ju bonne exécution du pro-











O gramme.
. Pour tous aulres rense igne sments, S’a-
Préparés avee de dresser a4 la Direction de | Etablisse-
au Stérilisée | oe 196 auedu Peuple | j
ort-au Prince, 136. Rue du Peuple | Cartes ae visite ae



ot de "Acide Carbonique Liguetié 76 pirecteur, ~ L. C. LHERISSON. |

Sirops

“Orgeat,de Framboises. de quo
yewbre, de Crenadine,de fitrons
de Pe

e Fleursd’Orangers, de Péckes

ou Restaurant de la Paiz
@ du Gommeres
ge PHAtal Bellevue
a Ge France
40 Café-dePor ooo uw. geen
du Bar Fin de Siécle
« do Commerce
«a des Amateurs.
a du Port
..dpternational



















« de ila Chambre
ag de la Poste
« dela Gare

« do Palas

2 de VUnian -
a

%

4
wee








AKON UTAC
RHUM DE LETOILE

29 Médailies detoutes.les.dexpositions du. Monde, y comp la Méd.
. de U Exposition de Jamestown (- 907).



Laratiage
Lavictoire
Bourdon
a ALR A SB.
hua Caves de Bordeaut |
“Gonaives : Bo Schat
Petit-Godve . Uafé Lothard
Javdmie ° CATA de la Pais
§t-Mare: A. Dalencourt
Jaemel: MN. Lafontant

“Liqueurs



iw



g



EET DIST! LLERIE









Sy
wer Aagostura, Au sete




PLAINE DU CUL-DE-SAC.
DEPOT: i lace de la Paix, a cote de Mattéis.

ydes tant pour THe que: pour }Btranger seront: expédiées: avee _promplitude



won





Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
xml-stylesheet type textxsl href daitss_report_xhtml.xsl
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss
xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
ERROR REJECT_TIME 2009-09-06T20:56:06Z
MESSAGE Descriptors must be valid
could not validate /var/daitss/ingest/work/UF00000081_14661/E20090906_AAAATV/UF00000081_14661.xml
File: /var/daitss/ingest/work/UF00000081_14661/E20090906_AAAATV/UF00000081_14661.xml
PACKAGE UF00000081_14661











DE VETR

ion et. Administration







Abonnerments:
Un Mois.........G. 4.75
Trois Mois......%. 4.50
_ Un Mois.........¢ 2.25
P

ROVINCE so | vs Moia.......¢ @.00

{ Un Mois.........# 3.09
i Trois Moisecc.0..¢ 7.50

me

sae




: CHERAQUIT & (Y, Progridies



PORT-AU=PRINCE

qoutes communications - ‘ ven

rues Bourjolly et Fort-Per. i .

7 (8.0. Box, 6.) : REDACTION:
4

is partent du te et. du 15 dei.
val sont payables davance. — { UN COMITE. :











ETRANGER

|



leur influence.

Crest ainsi que l’Asie, P Afrique hier
encore inexplorée- subissent une trans-
formation profonde ; les voies de péne-
tration apportent la vie a ces vastes
déserts et la civilisation européenne
ne s’arrétera que sur leurs conlins les
plug reculés.

De tous les peuples, les Américains,
avee leur sens dela vie réelle, avec














: Onzieme Année.—N° 3186 — se AWI
6 Avril 1909.—Port-au- Prince (Haiti) — du Departement de Intérieur.

DE VETRANGER _ josstenterqucte vole sei

————— — _'etala Grande-Riviére du Nord.

Il résulte des rapports multi-

iles Commandants militaires, les

EL LES. fait'son apparition 4 Fort-Liberié
fF FRANCAISE DES CABLES TELEGRAPHIOUES ide adressés au Département par |




































































_ Rente: 98.05. _.
8.—Le paquebot «Québece

été le peuple qui aura le plas vite comn-

“(REPRODUCTION INTERDITE) oo cnnnnenn OPFOR p ap Le... d UY Médical du | moins de 200,000 kilométres de voues
~ | vers de vistes prairies et de hautes

s Antilles, est atrivé au- | lau, de Lima, a échoué dans ses quelque peu sévi ala Grande Ri-| _ Tout le monde a entendo parler du
binet, en raison du refasde M. Lu-| ~ Les familles peuvent done s€] 94 Northern Pacific qui se dirige vers

leur génie pratique, auront peut dire
: . . 4 pris le parti qu’on pouvait Urer des
Monopole du .« 5 Pp p f
| Cap-Haitien, qu’aucun cas de va- | ferrées-qui-retient. entre elles, a tra-
combatire cette influence. | riole na até-constaté dans ces | nontagnes, toutes tes villes-de-ta-gran
Lispoxne 3 -~Ledocteur Wenche- régions. Seulement la rougeole a| de République Etoilée.
efforts pour former un nouveau cas | yiére. | Central Pacific qui met New York en
| communication“avec San Francisco, et
. sy » ; a Se .
cien Castro, le chef du parti progres-| racssurer, | Orégon.

siste, de Paider dans cette iache. Port-au-Prince, le 5 Avril 14909, | Dans l’Amérique Centrale et l'Amé-
r le Gouvernement. Elle
taille de Santiago de Cub», est mort

| rique du Sud, pourtant si souvent dé-
éosuile un projet de loi, dépo- N EK
ici cet aprés-midi. a

| chirées par les guerres intérieures, |x
| construction des chemios de fer nan-
iD | a 10K, j}ra pas peu contribué a développer
ccesten de Vagriculta- 5 3s : , mm | Tindustrie, le commerce et Vagricul-
antle paragraphe pre- DAYAQUIL vatear) 3.—Soisan- . ‘os | ture et a faire de ces contrées fertiles,
article ide la loi Hn Juin | te etan ne ea cas de peste bubo- LEssor Agricole et les Ghemins de Fer | couvertes d'une exubérante végetation,
ourna ensnite an 44 Mai. | mtque et 28 décés ont été enregistrés Lexpériencea démentré que, de} des centres important: de produc:
but de la séanee, elle va-| au cours du mois de Mars. ll y a eu |teurs de toules sortes of les capilaus

keetions de MM. Heritier & | aassi 108 cas de figvre jaune, dont

aisson’ Marseille,-—-hefeb--| 50 mottels. :

rey aSaintomer, Marrol &| Santtaco (Chill) 3—Un_ incendie

} quia éclaté-aujourd hut dans laree

tous les moyens que le génie moder: |
| étrangers rivalisent, sur le terrain éco-
‘Ferrand, Lecointe” a A=
usevel & Doulleus. Huerfanos, a détruit les bureava da

ne met au service de Vhomme pour) } 1
triompher deg obstacles qui s opposent nomique,avee les capitaux indigenes,
ap accroissant la prospérité morale ve
a adopta hier, un’ projet'de [cable (élégraphique, avant que les
opté par la Chambre des Dépu-| pompiers alent pu sen rendie mal-

au développement de la puissanee- éeo- : (
nomigue d'un pays, le chemin de fer | matérielle des habitants,
| En Asie, ce sont les Japonais qui
4 chemin de fer.de Dji- | tres. Les pertes sont évaluées a un
[4 Addas-Ababa, Il adopta en- Sareea

est encore celui reconnu le pus effi |
: 3 million de dollars.
rojet de loi relati{, aux tra-

Haiti-Cap: 51.50.
Hier, la Chambfe/aprés
endy. MM. de Pesspned ot
ix, dans l'interpallation | © Poesate-Réat(Espagne)3.— Le vie
essensé vola ordre dthjour | ce-amiral Pasenal Cervers, qui com-

mandait la flotte espagnole ala ba-




































































cace, parce que c’en est le plus sir et} sillonnent leur pays de chemins de fer,
le plus rapide. Ice sont. les Francais, les Hollandais,
Fles Portugais qui les introdursent dans

New Yoru 4.—Le «Marathon Der-
by».qui réunissait les meilleurs cou-
reurs du monde, s'est terminé hier
nar la victoire da francais Saint-Yves

Interrogeaz Thistoirete la civilisas | sent
[leurs possessions ; les Anglais qui ins
qui dés le départ s'est" imontré tres
supérieur aux autres.

tion de la vieille Europe et de la jeune)
-Amérique.Elle vous ira le merveil vurent, dans VHindeustan, un v-sle
leax ingirument. de domination et de égeatr i travers-les-montagues,leajuu....
conquétes qu’a été pour ces contrées les, les foréts ; les Russes qui entre-

/prennent le Transcaspien gui traverse

age avjoird hulle quae |> Sis toureurs

léme cougrés des sométés |rathon Derby: Saini-Yves

— ‘sentela France ;Dorando,..UItalle 5,

Maloney, firlande ; Longboat, le

_dans_le.champ.de la politique,du com- | aL tra
le Transsibérien et va jusqu’d (Océan
huitrameurs entre les re- Canadaetl’Angleterre;Hayes,lesEtats-

merce et de Pindustrie, la construction |
des voies ferrées. | Pacifique.
‘Pies sou veraios; fee-ghela PEt ne) En Afrique, enfin, ceat encore ta
dédaignent pas Wattacher leur .nomr) litle entre. leg pulssances Tivatés pour”
cation deg « routes de fer » eb té- | la prépondérance éconor: qe, qurobli-
rent ainsi qu'ils’ considérent leur | gea la construction des voies ferrces
ie les Universités Cam Unis. Les courenrs portaient les cou-
Our la 6G *-eu—tieu—aujour-teurs-de-leur_pays el ont été accla-
ir la GGéme fois sur la Tami- | més, lorsqu’ils ont para sar la piste.
gnée par Oxford. - Saint Yves pour sa victoire trou-
7x 3-—On aporend que | vers5.000 dollars.
sti nglais se préoccu- | — Paris 5.--Sont élus dépatés: MM
, ap do développement | Chenal, radical-socialiste, pour la Ze
i iption de S




































Res 3.—{ a course annuelle de


















promulguait solenpellement lordre de ‘Tr néeessitede tetab-issement-es soies——
‘son pere & ViadivOstok, point termi- ferrées, le parti avantageax quiune nae
pus du nouveau chemin de fer, en ac- | Hon peat en tirer pour lesiension de






construction comme une entreprise du | qui développent la richtsse des coo
&¢ du dapon-en Extrém x; Nectaux,

‘plus Hitt intérét pour Favenir de leur| nies et des comptoirs du vaste cant:

ays. “ : | nent noir.
est ainsi qu’au mois de Mars 1891, LA encore, les Angliis poursuivent
je tsar Alexandre LI, qui posa les ba- | la construction de ladigue ferrée da
ses de Valliance franco-russe, signait | Cap qui traversera toute PAfrique du
le rescrit impérial qui Consacrant tay Sud, entreprise cigantesque
déeision de ta constructian du Transsi- | qui valut a Gecil Rhodes 4 éire appels
oa Kon fect res an | sodialiste 4 ee stant la présrdence da-eomité-cha. sor-influevce- politique et commerciele
ee se plai : seen ye: and, radical-secialis- , ceplantl4 ence Ga’ psorinfluevee-potiquee commer’
OEE. Crate na ee i Holle’ ade Oct . gade la direction des travaux, * Ainsi se trouve vérifide leur atilité
poss q HAH | fe 8 Galas, G1 FOLEY Coli 2 #6? rT atilité des. chemins de fer, dout incontestable daus Jes pays qui se pr
Wes dos J : cL Erreonsen pe d' Espinal , Colin, pro- voles de_ navigation ue sont que le! quent davancement et prétendent oc-
eat Sn aponais & Hong- | gressiste 4 Neutchateau. = prolongement.. est done—uni : aee_lionoreble- dans_ees
oe Vatten-| M. Picard est chargé de lintérim ment reconnue; et de nos jours, les | grandes assises de la paix et du travai
tif dai embres du Con-|du ministére do Travail pendant. puissances qni se parlagent jes conti- | qui se tiennent. périodiquemen! dans
aa8 cette ville; et dans | absence de Mr Viviani gui prend nents asiastique et alticain sempres: | les capitales du mone crvilisé.
ord | : Aussi bien n’avons vous plus le droit

bérien, et quiau mois de Mai suivant |‘ le Napoléon du Cap ©
=-Esaréviteh,—aujourd’hui Nicolas Il, | Par tout ce qui precede, on voil donc

travaillent dace | quelques jours de repo = M.Cruppi sent d’introddire ce puissant fac eur | v's
sat : a les Zones soumises 4’ de nous désintéresser de Vaveniy que


































Wes anglais pour | est ar wea Génes. ee

e:
~=pous devons vaillante: nationale,



et nous laisser emporter. par le grand | vain ils-auralent essaye de a sae 8 as
courant moderne en affirmantuotre in- | paupiéres. Ils auraient entenda celle eaple 1 mpatience. Or, | Ih. Sersile, (rare ay
dividualité- par des actes-qui-imposent--voi pa prés-qiil-eut Uopinial pablique West pas encore | Pierre, Mmes_ Lali a
a la conscience des peuplescivilisés. | tad Abel, delir enler Assassins! as- F congultée, suivant Vasage a, puisque | Desert emia Joseph
tiintraduction, dans noure pays, ssivs-l-yn'aves vous fait. du sang de | le temps presse, les journaux 0 appor- fLowise Auluin, Idalig
« routes de fer” serale premier pas | ces innocents ? Et, comme te premier | terunt pas, celte (ois. dans Jes débats | Paulire, Elvira € aplel.
que nous ferons dans ce sens. Elle fr is auratent foi: 5 -}les appréciations souvent.si n@eessaires (6, aoa mer
marqueca pour noua Paurare d'une ére Lectedre, ¢etta voix lea-assassins da’ a I'éelosion des lois de finances. | diik » est eanarti dane y
ouvelle ¢ rit a Laetivi 7.445 a dasa . f -ésiuner a fiulre cré=-4 BATU dane iy
nouvelle qui ouvriea-a—Lactivilé bai | 13 Vara ne boat pes entendaue, dusqu Lo fant done SE POSIT ie MS 4s Mane Marie D tabree
Hienue les plus beaus horizons,” au 16 Mars, ils cri ieut encore) Vive dit au - Ministre des Ginanees de ses pour Petit-Gadve.-
DF RISCHE RE








Nord fet étaient leur tromphe . : Fonnes intentions sds he ee J MM. Gédéo4
Et aujourd hui jears amiz, — leors ~ lai plaira decles teansloraer pas seu mon Denuery, Séve



















nome ; amis, ceux-la quis oul st gangrener, mienl en paroles eben, doris, W148 en bouse, Eme"Panis Viste
TRIBUNE PUBLIQUE ceux-la g i out fait d'eux des dieax, ) actes édifiants -- ScautaTon. Lucien Bontietil Herman
~— ~ eeux-la qui n'ont pa avec To | - Nord Alexis en exil Berh mibiix. Mave f
~ a ta“Four qual a Le 6; onda” da Standard aE phine Macias at Lydig
: Halte-la-~ un nom que de l argentel qui. s lone | jvcmuique vient de recue dir, dans uel tives” ald
rent jasqu'A cetle~beure détre leurs | interview. récente, les impressions depo". -



; , ; Deuil
Nord Alexis, ex-présidens de la Repur |) Le. Nowvellige gj

bliqus Wali reuré en ce momenta qui vient de fexpper leg
Kingston. Ce fat la pour lai, ditil, a0] vet Desravines at Polya
grand privilege. 1) fat regu dans 80] eombien prématurée de ay
appartement servant 4 la fois de salle | sini Arpear CHAUver He
ad inuiger, de salon et de clrimbreWau- [4 lage de 36 ins seule
dience swe petite, aux murs recou= | Sse tanéiuillas autont te
smbés. dis sont punta ; , o ariin , verts de papier @ boy marehé et dont | idi: de convoi a
tombés, is sont punts de Feurs basses. | NOUVEL LES DIVERSES _ ile parquet malpropre. démuui de tout [Centre Ne 99 ‘pour’ se e
ve de leurs platitudes Par le MEpTS § td Vas | tapis etait sillonué de longnes fissures. | thédrale. a Se
h ain pawl er ar Cindifference ow la —— Comme umeublement in’ yavait qeune Le cher défunt laisse une
Honteux, mécontents de Ta sitwi- Change ~~ walgaire to “pueoan et ane chaise | (pee et trois. “petits
tion gu ils se sout eréés, ils essuient de | OR AMERICAIN,.., rine 430 4/0 fo ° ane ve étaient Vobjet de ses plu

Da a0 Salen 4 baseule sur laquelle était assis Nord | oig ‘Pant ¢ j
déenigver, de vilipender ceux 1a qui ont sneral ie Norrres ith feet
i p 4g Au Bassin Genera Alexis, qu homme privé, i full

mieux aimé soullrir que de sacrifer|] Sf #983) Antoine Si Past Th a -eprésenti wf ee se wide

leur honneur leur digits an vii métal- S. E. we resident Antoine einen Crest fa que le represenbint du Stan voir. Deux fois président d
Paraent | lls essaiait de dénwrer. d gui lent a se rendre Cample a? visu | dard put approcher Timeien dictateur, | tholigue, il est mart en:
argen & esSalenl ae denigrer, de : tontes les entreprises: Pate pu | pdcre dutype le plus pronoacé, aux

“Un soleil de Justice et de Liberté
apparait et chasse avec les ambres les
ames viles ef prostituées.— FL.



fidéiesservitenrs ~ trament,comploteut
et ne se rappelentpis qual y a une |
honndieid—é-—yarder méme dans tes |
chases malhonneéles.
Auri sacra. fames!
Feraxaxp Lavorne, |










Hier daucuns reniaient les leurs
pour entrer dans quriqnue e*nacle ou
on née Tés admetlatt gu aprésieur avoir
fait subir toutes sortes dhumilialions
et de dédaints: Aujourd hai leurs dieux












site

vihpender ceux-la qui trouvent dans | piiqna, a visité hier le Bussin-Général | javres hppues eb aus yeux gronds, mais

(Jutnze Mars aw cdéti- jeté a la justice un RAGHS Teo PPS. 8 ANS. “ ,
outrage fait @ Vhumanité, un violent
sou'flet appliqué sur la joue de la na-
tion. Ils essaient de dénigrer, de vili-
pender ceux 1a gai demaudent justice

“Plaine du Enbie-Sie 5, aecampovene mie par tar ‘ 5; . : » thstten ema of ed
a Général Bolsronl Canal Ministre on His Par | ase et (Dries | ernere oe , 4 fa Veuve, a-sa:famill
“ grandes lonelles en or, avec Un DeZ) Paimions aussi, nous disaug
| Dans la béstitude céleste: of
tout droit i " i




des Travaux publics eLde PAgricaiture, court d'une Jargeur extraordinaire, et
du Seeréiaire d Fiat J. JF. Magny de [tp visage ridé et horde d'une babe





Hayénivad—Darocher ot dep useurs. courte, frisée-et- grisonnanie, Ses fectio








de tant de forfaits | ~ Quel crime ! personnalités de maryie. étaient converts de bigues erties.» we Puneérailies”
Tout le monde est au courant des |” So. Exceilenee, mulgré les fatigues | eros diamante, mais ses yelemenls, de .
lus secrétes, des plus basses intrigaes ele ain | LOS Glummanis, mate ae at Les funérailles de-Mage
Pa S) tes Bibs basses Ininigaes de cette longue chevauchie, en plein | couleur sombre, étaient plaldt rdpés. | Pioga Fueuny, décédée h
quiils or ...mnenees el menent encore | soleil el par ia poussidre atoul examiné Désle début de Fentretien, Nord}. at oe
covtre certains. le sais gue, pour avoir ire ind ‘sonne! cee ee bP ES rant hea 4d heurede }
an 8 que, pou , | pour se fuire une opinion persunnete) alesis ge plaigait amérerement & son

'VEglise Ste Aune. - Le

}- a al j ATS . 63} aD. & ra,tiapr Lota : . . a z © a
moj-méme fait toucher du doigt duns} de @uvre inportunte-A-réaliser, Pais [igterocuteur d'avoir te vold de 3.009 le iamaison mmortucire, A

up Ne du « Nouvellista » de Janvier... Sroejdeant : 5 jenee aux ha- bu... ae ua ro ait 4 ; :
dermér, Phorrear du Quinze Mars | le i resident a donne auihence AWN AS" | livres stering, ajoutont qa il compluit] yepture (ci devant portal
1908, —- won nom feure dane la liste | ane aCCOUPHS Pali i SHuer, e888 | bien gue la Gouvernement brilannigue® | Nog condoléances symp
SAU g Br ans bL 2% 08 Lake gyal elo dereDondP@a@nsk boo oei te yj . ‘guy gs seemed , ; Mee
de ceux a massacrer daus dix ans,dans | rads sacrilioes . lo ouver pment | et faire realrer 20 poses n | N.B.~ Les amis sout prh
gy alee ee pg pg | BEANES SaCCHiCes Ye ie GOUVEPUVMeLL de cotarventet punir ies mlsdrables | ageap peg wate come
wingt ans. N ayant pamais full marché! impose dans léuriniérét. Comme tou- : . 2? : : oo : ever Velie pole Coming
, cide in wate | OA POSE Bans le ou qui-avaient-perpeteé-ce—larcin-nu-quai | ——__.
de mon honneur, de ma digniét, je suis | jours notre Chef a’ Liat por ses paroles, | da port-ausPrinee-—bex président fai- Société Astronon
-haut, trés haut; quant 4 leurs insultes, jserties du cagur et qui vont droilan | os al usion au vo! danede ses mal-| &t Meréonococique ve Po
"atle: 2 46 46) ‘ 4 5 . 2 aft tEeds iT oes x. ne - e “eee J z, , ;
elles nae alleguent an . een _ cueae, a Bane Laeas de son wrtlOle | tog gai se pro tusit lorsqu'il senfuit de Ubservations faites ce ma
c at ie eu noe a leur re umbe ee acels half ctuensement _. [sa capitale. envelepo® dans uudrapeas | Pression barométriquea,
, ee ° eee ps | a0 On a et nee 4 Mes: aris. 4 a Bate aitres he lee- francais, pour se réfagier sur oun de température alombre..,
obs he ween ola de fauc ui 4 ‘te néral Simon. je wal constaté sor UT wa virey de gaerre amacrésd wis le port, | duandité relative en centl
filet se uilhes ? inate “se inle. route guére de chuups de caltures de] Nord Alexis se mantra tés allecté de | fension de la vapentecse
vont le womnty : ours © . 5 L wn ne dine pis¢qpe von i dts point labo- | sone perte bien gi posséde une | Direction du ventercss ce
" ¥ Re aye « ae sh geiay : " “ya ei tee « ~ : : x "8 °
a haine au “niiew d’élros, i e “he. , Pleas ich. its Cesl assure nienl iasall fortune de 850.000 livres sterling | Nébulosité.. 0.5... 006
manent gu’a s‘aimerten cement Ce! sant... Pens-2 a vos cues quand vous) 4.950.000 dollars) en yoleurs ds. ] 4 0 SC
rast pas i leur faule. . isuuils soat counties un grain a la terre... de suis ¥e- | Sosée dans diverses bangaes de Paris. | Maximam de température
vee vila Mes ning ae pe “at “* t nu berpour VOUS RSSHPEP Bay indispen- Lonpcien président S& reluse 4 adiwet- j Vinimnum ne _4 :
Bh bien | wal se leur dis: halte-la | ‘sable a Ore eae U ve impor ie tre quil alt perduson ancienne puis | Jone... .....cceneeerees
ala) 0 JE ROUT St Dakes ia |" somme est ulfectés 6 latelection..4u | saieocfpeecousidace comme duit toa P° ~~ Observations park
balte-la! Sinon.... je démolirai ee Gab Bassin-Géneéral: @2 travail se fora ai~ 3: x “it ‘ ; . ‘ eu cs
leur reste de réputution surfalte i i ye wentraveral p Pe jours le pré-ident d Hii, I atribae] Petite pluie, bier soie a6
She 3 ‘ x . i ; p HOP YEE. i + ‘ ‘ : i ‘ : gk x
Apninccmatees De be pte dpe meane to Que, Bl Je HentPavern pas FER | sy | spussess ‘iemporaire ’da po oud asitation. sismigaes,
Et je continuerars prorierles-ass: wepreneur, weoten tear oi plig : : . ae ey
ins du 1D Macs d anaihe ; ae pe machinations da Gouverne- | midi et a 6 b. 30.
Sins Oa TO Ahes Ge wes aha es aucu 2 de 2 LL américsin.Les-Btats Unis-dd ib dee bo -
jusqua ce a ils comprennent a Sen aucune fagon détuurnée de sou al- girent Haiti Pendant les. six “années
ne sont que des monstres excerables. | 4 e’alieser ae “ wg noes ae
Te les cond imerai lowe on dé " de |i fectation. Nul ne doit s'ab.isser Hus | qu i est resté au ponvoir,il a constame voter elon
haine de ceux ai ont sacritié | a nom 3euk @aucon concessiunnaire, prrodes--ayent-conenerd-ses-eftoria-et-sen-atige Asis Lape
en DEE CRUX + HL Sucre : tomieel 5; “ *e 2g i “ deshogsg Byegg ete poo laad-d ‘
au nickel des 4 clussés d hie. — Pmaraig Pom Promissions muhonne: s-Plantez; rite dempéc in eamerieainey Le venorame: établissemott
& o 3 f ih gses et al - ioe Y¥ n ¢ ST ey TT “ee Re ; p, * , * < “i Md
youlu les voir tous réunis devant moi © nlez, Mesainis. surlhul le munis, Par un sentiment d orguell,--Nerd- -peterie-«La Horinguents)
pour Tear demander s'ils ont une ame 21) YOUS Mangue de pluuls, je vous en | Alexis ne veut point admettre que le | ceux qui oat des chapel
et une conscience! a fevaivenir des Cayes.«— yénérai Simon soit tan ear de sa chu-| tion depuis plus de det
Peut. on, quand on a une a out _ A son retour; te Présilent sest ar [te, mais il déclire que Fusurpatear est pir ‘es prendre inonils
© Maaciite Fer EEE été ane boone heures. & bP bablation entre les wmaing des Eat TA Aout TT aay piix delay réparatios
fleter Massillon Goicou parce que de | prases - yigiter FUsine et le grand : : _ : Ss
sa bouche tombs le mot: Liberte ? reres, pour visiter | Usine et le grand | veguit un appui actif, dort-au-Prince, 6
Peut-on,quand ona une conscience. | bassin la encore,’ a préché la sunteté | Pourt.n', a ajoaté Vancien président,
‘ : ahi yue je tus au pouvoir, Heli réa

lisa de_gr: plogrés tant ay po pide L on E
vue commercial et fluancier que. so Jamais yous ne revue

vial. Le peuple. étoit eroyant et obdis- | goifiques occssions, 6? ne
sait aux lois. Si le- événements avaient de olfertes mardi e e
saivi-normmilement lear-canrs: Nord avrit,-aux—simables. YE
Alexis se serait retiré le 15 Mai pro | tes de lamison G. Tro 4
hain, ses fonctions de président ex- | ~ 160 rue’ Républicane
pirant 4 cette-dite—Muais.-dans-les-¢ POP

diteos aeieles, il relournera certai-
nemant, di-il, dans sa capitula avant






























































































“tuire feu sur Pierre Louis. parce que | et la dignité féconde da travuil.p omet-
‘4 ierre Louis, parece que jy) a

“Massillon implore-son-pardon-pour—sa-
pauvre mére desormais sang soullen ?
Peut on,quand on a une ame, polgnar-
4, L “ ‘%





ix habitants une visite spéc
~ La corlege présidentiel tai ¢
tour au Palais National vera 1 hre, fati-
gué de cetle course pénible, mais heu-
reux.du devoir accompli,
Chronique Parlementaire
Pour obéir an voor de la -Constitu
Hon, jes-Dépuidés- mbre-de—40-se-
soul reams bier vu Palais de lay Cham
bre. Muls.couformémnent 4 Jusage, le










Feud




















der Roche Armand de el
meliere? So
Peut-on,quand on a une conscience,
tonmner Je dos & Robert Lamothe de-
“pandaril & envoyer deuxmotsi-sapane,
yre mére ) let liypoerite assassin vo.
Yant qu'il persisiait 4 parler, dit- que















» Avis
Je soussigné adminis’







cet homme se taise.... Peal... © | quorum obligatoire, qui est de 65 Re le wet de Mai et il reprendrasesfone-| sore de tous les bien
Or tora rompu tes fz bese PreseHiin B- & Bp aaile : 4-80 hein “Te ane nt 2 Re g poup fy ' ues app per
~/ post étre pins long qu’une fosse hali- | maine de, Paques, - si les mandataires haluiew le réc’amera dict peuetilré | gon Jn Baptiste Dorcas

sont Bien imbus-de la nécessiié. de | Pordra aussitdt a son appel. Dordor,porte & 1a cont
leur présence, pour coutsitre, discu- Mouvement maritime biteurs, locataires 04 48
ter et mettre & bon point ce que le} Le steamer hollandais ented dimanche | succession,que tout ¥°

Ministre. des finances cache dang son | a débarqnd les passagers suivants pris a! faiten d'autres mains q"





vernenl creusde |
Peal. on,quandon a aune-dme trainer
———“Ksul Saint-Fort seulement blessé, le
jeter dansune fosse ct l'y enterrer ussis?


































































































































on

sone noone |i sr Lai
Convocation = |_—_Au-essous de Pestimation




les membres dela Cham: |.
merce Frangaise en Haiti

en Assemblée générale,
4 14 Avril 4 cing heures trés
je faprésemidi, au local de la
Commerce 4,rue do Forts

Sete ice


















































de Port-au-Prince en dale alu 3 Mars 1004,
il sera procédé le vendredi que Von comple:
Ya seize Avril 1909 0 dic heures du matin,
j eu Vétude et par Je ministére de Me Joseph
i Henry Hogarth, nolaire expressément cam:




ee a ee

Dedre du jour:
at sanction du procés-verb.l
piée Générale du15-

ehérisseur, au-dessous de la mise 4 prix fixée
patles experts, oulie jes charges de Ten-
bre; ‘proprivtes cisapres désigaées dé-
pendant des succession el commuddulé de
feu le yénéral Jean Baptiste Alfud Badére,
-baavoirs-
de Une propriété gloturée en maconnerie,
426 pieds A l'es);.4135 4\/ouest-en dignes bri-
sées ; 59 pleds au sud et 40 pieds au nord;
bornée aa sid, a Pest eta Voueat par trois
Avenues; au nord par le reste dela propriéta;
peatlands eo % 2.500
2o.Uu emplocenient comprenant le reste
de la propriété ci-dessus, mesurant envir
25 pieds de facade sur une profundeur de 76
pieds, borné au noid pav Lasi Moatésy an.
sud parun corridor; 4 lest par lavenue St-
lo-Baptiste; & Vouest par le chemin-Badére,
estimé a $ 300
do Une’ propriété, fonds et bAtisses, sise







































du Président :.
da Trésorier;
caus articles 4 et 13 des
“43 et 47 du réglement” inié-

Port-au Prince, 5-Aveil 1909.
dent :-- PAUL SANTALLIER.
—Importantll
nt déja une collection uni-
portraits. des secrétuires
ie | Jndépendance, je.viens
pel _patriotique aux person-
raient-en-leuy possession les,
Siivanis qui m:
lection, de vouloir bi




Â¥ tJ *
ie & U'avance fous mes re-' ord et 198 piedsau sud; bornée adl’est. par
: Emile Phéodat aVourst par Arthur Isidore;
au sud par qui de dioit et au nerd par une |
toute publique, estimée & G 1.500
40 Une petite propriété dans l‘endroit ap-
pele «Vide Badies, ayant accés sur la rue
rmarte et sur la routedu Poste-Marchand ;
bornée au nord par un passage commun; au |
Sud par qui de dioit; 4 Vest par un corridor |
at 4 Pouest par les héritiers J. J, Audain, me-
suranl environ JO pieds de facade sur 45 pieds |
de profondeur, estimée a oT
__8o_ Une propistée ancienflement conune
sous le nom dea Savane Valembrun», dela
contenance de deux carrraux environ, bornee
au nord par Sadrac Hyppolite; au sud par |
guide droit; a Vest par Justin Carrié et PA |
venue Nord Alexis, et & Touest par Maria
Conlident, estimée a :
Bo Une propriété du nom de «Covina, si- |
fuée non loin du Fort National, mesuraut 3 |
j-earreaux 1/2 environ, bornée au sud par les |
héritiera Vallon, & fest et au cord par le |
reste de Vhabitation, estinée a 1.000 |
__ 70 Une propriété au quartier St Antoine,
avenue St- Michel, mesurant environ 72 pieds
sur ladile avenue, 82 pieds sur lavenue St- |

lés portraits de:
Vernet, Juste Chanlatte, Bru
het, César Télémaque, Ji
uge, Pierre Thomani, Segret-
rd Dumesie, André Alcé Lan-
. Général Lazarre, Alphonse
tlie: Etienne-abriel
nye Louis Vaval, Jn-Baptiste
ué, Vietorin Plésance, Obas
ules Bance, Jn-Pierre Hector |
ebecca, JJ. Dasny Lubonté, Omer’
ip; Pre Alex. Florent dit Flo-
nstlimont Blot, J. Adelson Don-
Massillon Liuture, Pétion Eveil-
Erysiale Glaude, Louis Tanis
SS “ $:> Rovzter.
-au-Prince, 7 Avenue Ducoste.
7 Avis (leet
tiavisons le commerce que Mr
biead Saint Victor n’est plus em-
hOT nous.

Le 5 Avril 1909.
1a profession d’Avocat
Sous ce titre, Me Dinvitte Caaries
kamisen brochure {le diséours
‘Prononga a Poceasion de sa pres-
ade serment devant le tribunal
u Cap-Haitien, .
Rouvel avocat_ a exprimé, en uo
levé et digne, des idées-qu'anime
ae jueere de hante morale et





L, Peroux & C?

Jn Baptiste; 400 pieds au sud el a l’est; bor- |
née ay ford par Vavenue St-Michel, au sud |
et 4 Vovest par Pavenue St Jn Baptiste, et af
Vest par Badére, estimes a g 1000 |
Bu Une proprieté an quarlier St-Antuine, |
mesurant enyiren 10 pieds de fkcade sur 72 |
pieds de profondeur, bornée au nerd par Sa- |
drac Hyppolite; a Vest par Ja chapelle; au)
sud par Pavenue St-Michel et 4 Vouest par j
QBs de dioit, estimée AB BOD
: " 9 Deux carreaus de terre 4 Bourdon a ex- |
indépendance. . 4

: gee Wy | traive d'une quaniilé de 4 carreaux 12 qui]
* Tecommandons la lecture’“de'} ont appartenu & feu le général Badére et bor~
ochure,qai se trouve au cabinet | a

és. originaifement au nord par les ayant- |
EB. Mathow-an “prix “deg 300°"
vis aux Apiculteurs

auirée de_qualité-supérievre-a-
t. ~ Prix exceptionnel ; P. 3 la

droits Duchemin et’ Mme Jo-Gharles, au sud |
par le chemin de Pétion- Ville et a louest par
les héritiers Jn-Charles, estimés 4 $ 2 000

Oe Un sinplaceivient aw tos -du~-poste-de-
Thor, mesuranut environ 27 pas et demi de |
“| fagade“sur 30 -pas-de~prufendeur,-borné-au-]
nord par le grand chemin de Port-au-Prince

erengnsntnniieie etait a-Léoga Heya

«..Nouvel-

Thor et appelé communéimient 4 Badére $,me- |
‘suraut environ & earreaux 81,100, arrosée, |
planiée d’ar bres fruitiers etde visres alimen- J
_laires, ayant bain de rer, borpée au nord
par le Hiltoral; au sad por la grand route; a |
Fest par un pefit chemin et & Pouest par les
héritiera Mérové Armand, estimée a deuc |
mille dollars, cy or P. 2.000 |
equéle, poursuites et diligences de la

8 a €té commis chez lui et qu'au
‘Ges ouvrages volés se trou-

on Lyon—Clinique thérapeutique
ao Chirurgie durgence ;

ol Chirurgie et Médecine Opé-
: ratoire ;
Gancher—_Legons-surtes Matadi

1 de la peau, 2 ¥Ol.5 | proprigtaire, demeurant et domiciliée & Port-
fe Panessan ~~ Plantes - indus: bi-Brince, tutrice légale de ses epfants mi-
‘ dicinal wY_A ES AO 3 i nears Rossini et St-Marlia Badére, assistée
aca gk de Mr G. Séjour, subrogé-tulear, ayait pour
avocat. Mé Constantin Benoit, contre ; to fa
dame Célia Rémy, Vve Jn B Alfred Badere;
-Go-les-époug—-Ermile--Audaia, ia femme née
‘Celia Badére; 30 Te sigur Céligny “Ardowia
et 40 la. Dile Angéle Ardouin, tous proprie-
teires, demeuraut et domiciliés & Poit-ag-
Prince, ayant-pour avecal Me Camille 5St-
Remy. - >

Pour plus amples renseignements, s'adres-
ser au ootaire Hogarth ov a Pavacal, soussi-

ney .
Port-au-Priee, la3 Avril 1009. |
C. Benoit, av,



ee teux a if mn sine :
seront qui ces différents ou
ih

af at 2 orts, Wavoir la honté
St pour lnret-de tii ei done



_ Doctenr Léon Strounne
80nt (propriété Lafontant.)

7 Gésire louer -
o au Bord de Mer, ou dans

oF e0 nos bureaus,
rat-Prince, 4 Mars 1909.



| Le Directeur, ayant 616 autorisé

nverta d'un jugement du Gibunal civil

+ niga “la vente au pls olfrant et dernier el

bivdenioine,-mecsurantenclvon 0

au Poste-Marchand, inesurani environ cing |
pieds & Vest; 52 pieds & Vouests 118 pieds au 4

|de la «Pillsbury Wa-hburn Flour

pair chaud exactement controle, daprés | Lafaurie; Vins fins :
pha améthode-elassique de Bier~ ntilisée;

} ces appareils, et il se tient volontiers
pada disposition des miludes pour tral-
| temenis @ domicile «1a prix modérés.

——ba-Boringuen

Avis Rong ePerrier; & Touest par Dota | ~
bssigné doune avis ati public et | feuille, estime a 2.000 |
decing en particulier, qouh Fol | Ho Une propristé, fonds et batieses, sise a |

dame Angéle Solages, Vve Nélai” Badére, 7”

cchaussures—en-tous-genres por





~Mangea toujours: du Pain

Beaucoup de pain
Sul est fait avec la furine de ta
AMERICAN-HOMINY COMPANY
da sneilleure importée a Haiti et de
beaucoup le meilleur marche.
LV. LANGENDONCK.
Représentant.
=e a me — 7 : |
[ipicerie St-Joseph
64, Rue...des..Remparts, en face de-
UR glise St-Joseph, prés de la
Gare di Nord.
ra@ acheier.en gros et en

ee : Ee Mais 0 n ob Cen { ra le enn gee



















AE.
Tle Dépariement de | latérieur 4 pate:

ver 10 °/¢ sur le montant du prix des
travaum executes dans: | établicsenient
pour. compte des -particuliers, rappetle
-an_-pablie que les commandes ou répa-
rulions doivent étre udressées divecte

ment @ la Direction. contre an ticket
portant le Node Tenregistrementet la
date de li promesse de remise.

Port au Prince, & Avril 1909

: ¥ a) fe
Chez DELINOIS &G
Voyez les articles de-la-saison-:
Matyres extras
Bonbons-extra- tine, eeuts wsanine
seculs degserig aseortis,
Conserves bien frais,
. Champagnes,
Vins fins : roages et hlanes recomman
dés-et gorantis













































On trouve
détail ;
| .-Atticles de Caréme,teis que . Morur,

Saumon, Maquereauxc, Harengs, Sor-
_ dines, Saucissons, Huile d Olive;

Riz, Mantégue, Beurre Savon, suif,
Kium,, Vins, Liqueurs, Nola, Biérc,
» Porter, Tabac, Cigares, Cigarettes, Al-
lumeltes, Verinicelle, Oiqnous, ‘Po.vre,
inrofle, Anis éloild, ete ete, ele.

Les voyageurs des chemins de ter

SE VEN
o Ak
) rouveront a acheter des provisions de

_Dans loutes les Pharmacies | voyege, toisles matius a partir le 6

Une des meilleures Sources du] heures.
Bassin de Vichy. j a Bon marché) — Accoure: tous.
Eau de Viehy, source Andreau : | Evie AUGUSTIN, procurateur.
$2 25.la bouteille; $ 24 la douz. |
Toutes les qualités de composi-
tion minérale et d’actions théra-| PT NIRORIER
peutiques ‘ | iin face de la Douane
Feu! Concessionnaive et Agent pour | Provisions Frangaises et Américalnes
Pour les fétes dela «Semaine S:sintes:

Pu 7 - Tetegice
ALp. DESMARQUETS | Saumon sa'é, Maquereanx saide, Lan-

Rue Roux. : Port-au-Prince. gues de morue pur tivre, Morue dé-og-

see en paquet de ft livre.
| d Conserves: Saumon, Homard, Uuitres,
G mange, pulls 6 pe pSerdines, Minquereauy a [huis Agperges
sil nest fait avec la
Pillsbury’s Best

| frapcaises et umeéricames, Pho a Phuile
_La meilleure farine du monde;

des Gestronomes, Lamproie ala Bor-
delaise, Cepes St Anue al huile, Petits
Celle qui donne le meilleur pain ;
Qui produit le plus de pain;

| pois fins au naturel, Saindonx francais
jen boite de 2 knlos 142 Petits flacons
Le pain ie plus blanc;
Le pain le plus léger !

eignons blines au vinaigre, Olives,
Capres, Cornichons, Anchois a lhuile,

Mour lous renseignements, s'adres-
ser & Eanesy CastTera, représentant





.











21,



i Picallii, Moutarde prdéparée, Pois eas-
sés cl petites lentilles vertes par livre.
Fromages Pate grasse, Gruyére,
Téte de-Maure; Hnile: Duret, Vierge
@Aix, Huile extra fine par gallon et par
litre.

Langues fumées, Jambons, Bacon,

Saucissons : Lyon et Artes,



Mills C°, Minneapolis, Minn.»

Phaspho Cacao,

NF Lymphangite Caro Bonbons chocolt & le crame de De-

traitée avec succés par la sudation lo- | latour, Fignes en panier de | livre,Pru-
cale aux moyens d’appareils spéciaux a) nes séches, Fruits au jus ussoitis de
rouge et blane.
Lait condensé





{
3
avanlageusement par les mddecing bré-
‘iliens, aaglais et américnins.

Le Dr C. Giveau vient de teeevoir |



+

|

Le paquebot ‘‘Montneau’ par-
tira cesoir’a 6 heures pour Pe-
tit-Godave. -I sera de retour jeudi
8 courant et partira vendredi 4a
6 heures du soir pour St-Marc et
}Gonaivess .

_, Porvau:Prince,6. Avril 190Y.
Lagent, F M-ALTHERE-—

SalvessersGabinet d-tectrothérapie-
128 Rue du Centre. Port au Vrivee.



ueul toutes.es.

On luve et remet a
veces de Chapeaua

mtablissement de chapellerie « La Ge - |



igquen > situé Grated Rue Ne 122, er- off. SLI Sunt Lice

vel'Administration des.Postes el ¢Aua ce Wie. Maestaciemnnt eee

Somes de Parigs,--Exnue CUEBAS | is Ce: Havikourycoise Américaine >
nsec _ hace coe apmcandttrnetne CGervict



Sew-YorkeHaitl, —, S



francisco DESUS

“abricant de Chaussures |
_..La Manufacture a toujours. en.
iépdi un grand stock, — pour |:
rente en gros-et- detail, -- di

Service Atlas.
| Le vapeur ‘* Sipthia”™ ayant
iquillé New-York samedi 3 cou-
L.ram, directementpour. notre port,
Lest allendu ici vendredi 9 couract. UT) .
|parlira le méme jour a 2~heures
-précisesde laprés midi pour Kings-
j}ton, Colon, Port-Limon ei New-
York, prenant la malle frét et pas-
S.geFs. —
La malle fermera a la poste
| vendredi 9 courant a midi

Homues, Femmes, ENranrs,

Les commandes das commer.
ants de lintérieur pourront étre
gécutées dans une semaine ° |

12 pres. yu | .
~ Port au-Prince. 6 Avril 190°.

:3. rue dea Pronts-Forts, 23, |
PORT-AU-PRINCE (Haiti) | F. HERRMANN & Co. — 4 cents,






travail et le commerce.

TH. SMITH |

S65 Maitre Talllcur,
L'Bspaynol utile! Le PransisCnévessaire qrand’ Tue, 180,
“Annouce a ses nombreux chent

L Anglais Indispensable 112" yo} que sa maison est nouvellemen

ee _[assortie d'une grande quantiteâ„¢ dey
“Giagonales, Planclles, Sheviottes et Casimirs, Te a

Nous~ voit: 4-laurore (une-ére-eu-

_yelle qui s’ouvre pour-le Pays, belle-ett fune réelle supériorité, | nis S
yleine de promesses. Elle nous promet, | Dans son établissement, on trou at
n elfet, bien étre et prosper ité, par la fara, -- comme toujours, -- les J

paix et la liberté, Vordre et Ventente, le. jernjares modes francaises et av:
re Uae tod

vont naitre et se dével opper. Hest
“d'une importance eapitale que l'on s'a-
donne a bétnde~ es ‘jengues-vivantes.-
lei PAnglais et | Espagnol occupent le |
premier rang a coté du frangsis, la
langue angliise dim-tlevenue-indispen-
sable en-commeree;—en voyage, en lit-
i 146.——_——-}>
“térature et méme en diplomat daire Moderné, cree wir vue de donner”






trois langues, voir le sonssigné, en face
de Ecole des Peents a4 Bois de Chéne.

angle des rues Stontalais et Pavée.









En vue. des relations nonvelles qui] rlaises.-
~ hommes et dames $ 10

Chevreau glace é pour Bak
) Verms Ech ceeeigt he SS oe : 42
Conleur Lotus - : a ee

laterfial ‘Esternal Pou r ial vente Gy gros * Ss ole dad’ ese ompte
Le Conikee Lovvearunr est trr éta :
blissement privé d’ Enseignement secon:






: i







“College Louver ture.








































|

Pour des lecons a domicile en ces |
aux jeunes gens une instruction 80 lide
jomnte & ane forte éducatton morale et

Cours populaires 4 Ecole du Soir, patriotique.
| Une discipline ala fois ferme et pa-
Correspondance — Traduction. ternelle assure-le progres des Eleves.
] teach French and Spanish. En toute circoustance. les éleves du
Jos. Ino. Desce | Counce Louverrure sont soumis @ |x
‘ . pis stricté sur veillunee : is sont Tob



“~ BRONGHITES — ENROUEME
23 -- BFFEOTIONS BES POUMONS

| 2
, jet de la sollicitude ln plus bienveillan- PORT AU FRINGE, HAIL &

ike



te et la pins constante pour toul ee. qi

t
| oncerue levy situation matérielle, inet.
7 éllectuelle et morale.

LALPepTISe ( ("Gaur Ganeuses

2 Instruction religieuse. — frsteuction mo

Port-au-Prince
rale et civigua.— Langue et litérature

4, Rue des Miractes, 27 eee ite — Litlérature ancienné.— Lan
FOURBNI ISSEUR.: | ‘gue et littérature espagnoles.-— Langue et
i lillere-

. littérature anglaises — Langue ¢
ra Grand Lercle | de Port-an-Prias | ture allemandes, — Se: “euices inathemati-.
OPK ques et Cosmographie. — Se iences phiysi-
Dépoi a T ur "Beau ques et naturelles ~-- Histoire et Géogra-
re“ phie @ Hatt. — Havre at Gipgraphie
générales; —~ Dessin..— Princ ipe du Droit
ef Economie paliligue..-. ygiene.~ Ne-
tions d’ Agric culture. -- Compiabilité ef Te-
nue des Liwres: a Musique. — Exereices
physiques.
L’Ecole possede tout ce qui est né-
cessaire & ju bonne exécution du pro-











O gramme.
. Pour tous aulres rense igne sments, S’a-
Préparés avee de dresser a4 la Direction de | Etablisse-
au Stérilisée | oe 196 auedu Peuple | j
ort-au Prince, 136. Rue du Peuple | Cartes ae visite ae



ot de "Acide Carbonique Liguetié 76 pirecteur, ~ L. C. LHERISSON. |

Sirops

“Orgeat,de Framboises. de quo
yewbre, de Crenadine,de fitrons
de Pe

e Fleursd’Orangers, de Péckes

ou Restaurant de la Paiz
@ du Gommeres
ge PHAtal Bellevue
a Ge France
40 Café-dePor ooo uw. geen
du Bar Fin de Siécle
« do Commerce
«a des Amateurs.
a du Port
..dpternational



















« de ila Chambre
ag de la Poste
« dela Gare

« do Palas

2 de VUnian -
a

%

4
wee








AKON UTAC
RHUM DE LETOILE

29 Médailies detoutes.les.dexpositions du. Monde, y comp la Méd.
. de U Exposition de Jamestown (- 907).



Laratiage
Lavictoire
Bourdon
a ALR A SB.
hua Caves de Bordeaut |
“Gonaives : Bo Schat
Petit-Godve . Uafé Lothard
Javdmie ° CATA de la Pais
§t-Mare: A. Dalencourt
Jaemel: MN. Lafontant

“Liqueurs



iw



g



EET DIST! LLERIE









Sy
wer Aagostura, Au sete




PLAINE DU CUL-DE-SAC.
DEPOT: i lace de la Paix, a cote de Mattéis.

ydes tant pour THe que: pour }Btranger seront: expédiées: avee _promplitude



won