Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




Adresser. idle cos ueuons :
ue des rues Bourjolly et Sore et

CP. O. Box, 66.)

‘abonnements partent du fer et du 45 de-




eS Gariane Année.—Ne 3152
Jeudl, 25 FF évrier 1909. ~Portau Prince ( Haiti)








OUVELLES DE

(PAGNIE FRANCAISE DES CABLES TELEGRAPHIQUES

Monopole du.

aRnow (Angleterre) 22:—-Le-cui~
_sVanguarda, le septieme navi-
Hype «Dreadnoughts, a été Jan-
jourd’hui avec succés. Mme Re-
id MacKenna,femme da premier
| de Jamirauté, a baptisé le Ha:

ADAID 92 ~ Ul bya aeu de nou-
bs secousses de trembleaient de
e dans le sud-est de P Espagne.
premicres secousses-ont-6té 1é-
is: mais laderniére a duré 3 ae-
jes et.a élé assez forte.
s bien dex endrous, lea habi-
frappés de panique, se sont
is dans les









e produite a El.




ag endommagées etles habitants
antés se sont enfuis dans la
pagne, Les mémes ¢ scénes se sont
Buites 4 Crevillante et dang d’au
: localités situdes dans les envi-
dAlicante, o& Je tremblement
Fire a été #ussl resseuti...Avant
agit.
DRID sic OU. fete cals: muTies

es










is: on remarque la présence



ment ae vipiteurs anglais.
BRLIN 22.— De nouveau, le mys-



de s femmes dans la rae, a bi





L Une jeune femme qui passait
p4ne tue déserte. Une-fois de
le Jack-l’éventreur de Berlin, a







Â¥s'enfair.
DRES 22.— Une dépéche de
, SA yres dit que le br mt court









épuipage dt
* Presideuia Rotas ont été
8. Quatre NaVires sant partis de
hos~Avres—-pour-se Fendee “Sut





ida sinistre. :
*Présidente Roca» ae échous
cole entre Puerto de San-Aa-

chaque mois et sont payables d avance,

JELETR ANG



(REPRODUCTION INTERDITE)

-des-Travaux- publics,

‘ues. Une avtre se.)
en des maisons |

| ibaires prises par [Autriche ont in- |

7 lamer aAlicante ‘Stat
: your Nicolas vinta St-Pélersbourg

e+



individu quia. déjA attaqué:





in, d'u ‘un coup de couteaa-a-la-






A borimerments:
Un: Mois........-> Spe 75

: ‘Direction. el “Administration










; CHERAQUIT & (8, Propritaires— ; PORT-AU"PRINGE | ois Mois.......¢ 4.50
Pe Ba it ‘ = n Mois..+++++ +48 2.25
RED eS Cerrar: 4 PROVINCE . | Trois. Mois. eases 6:00 °

3.00

| “= {Un} Moi8.cxe«: som
ETRANGER. | Trois ‘Mois. . sone

“99 B-







: ene becca oe on

Chefs militaires d Haiti, pendant vingt
_années il entretint es. meilleures rela-

Hart A L'EXTERTE UR
| itions-avec le Corps consulaire des Ga-

La Presse ameéricaine ext. comme. yes, et les maisons étrangéres étaient

a ujours, curi¢use 2. SULyLe ea. At | toutes. ~plus-ou-maolis.ses. famies..Passé
jer. Jusqu’ ce jour les joarnalistes _ qui ne peut que bien faire augurer du
élrangars qui, bresque Bane Sy arreier, | fucur.

Passuient & Haiti, i ‘avaient Peis neous | ¢ Le Général Simon est un meédila-
qu Hjpusiice @ en souvent infure ' til , presque un timide, qui pense beau-
sous leur plume ; en Jisant le colosse | coup; on lui altribne la seconde vue,
quia’ nom + New-York Herald » on je lu recotanis- tout simplement un
femargue, avec p aisir, wus Ces lenips | tras g og bon sense, et beaucoup dine
son bien changes, que sou correspon-° tenjon,

dant, quoigue sévere et sareastique sll est, de plig, réligieux, ce qui.ne
pour 03 coulumes linudnecleres et po- | ate ren.

litigues, rend 4 Gésar-ce qui appartent; " « By somme, [homme est un choix
a César, et-ne eraint nullement, quand peureux, eat pourrait, s sil-s'entoure de
il eo trouve. Voceasion, de rél pier Jes Ty i i. gens. probes ab indépendents, faire un _

i ealomnies gui ont ead oubli 1285 aur GO ' excellent Président pour la petite sceur
‘tre comple lors de ia derniére réyolu- hailienne ».

phon par laPresse américuine et sar- |
4 ,
POINT



TT

KR

t IN ouvelliste *

adaif-aujour~|
dhui ane ascension avec M. Wilbo
Wright; Vaéroplane.aeffectué plu
sieurs virages merveilleux, plus es
revenu & son point de départ,oti a
atlerri sams incidel.





Sane tenenntincannnntne amen







itont-la-franesise. —-
i, Dans je Heralid.da 10 Sanvier ae Pe
da



5 } ney jferant aux atrocilés que larinte
Paris Pe Les funérailles da | Général Simon aura cammisesy _
marquigde Nosilles onl eu Heu au- écrit, dorés avole assiste 4 leura mar: ay a Thon! -
4 \ p Port-de- Paix, 16 Pévrier 1909.

jourd hulavec les houneurs mililai- | ches:

res; deg conrounes avaient
vovées par | 'Empereur Guillaume et | d'un aspect sympathique ; ¢’était un de bien vouloir accorder Vhospitalile
le Sultan. detilé de braves campagaards, & 4 tug-| de volre intéressant journal aux lignes

pa antes, Elles réclament hautement
la bienveilianle attention des nombreux |
lecteurs de votre ® quotidien ; caren mé:
lant notre voix 4 celles des antres,noug
voulons simplement ugir dans le sens...
du bien general. -— La mére-patrie de»
inandete-concours detous 86s anlants,

‘uta (Russie) 22.—Six personnes ; Pec! peuguerrier, et moins encore mar-

ont été écrasées et trente gravenent | dal.Aucune.violence,.aucun. désordre..

,etcestune des grandes qualités de

bleasées aujourd hui,au ec urs a BRE | ison armée. n'ont ens signulés ; ef seuls
panigue dans un théatre, ot une pel-

ceux qui nent jamais. suivi ses trou-
licule de cinématographe a pris fev.) oo. ceux qui mont peut-étre jamais |

“BERLIN 23.—Lattitude menagante “joule ie sot haitien, o1t pa rapporler i
de la Serbie ei Jes dispositions mi-' que des exdentions ou atrociiés alent; Le moment est plus que solennel, et
_eté commises par elle; Haiti en cette | nous souhaltons faire cpuvre gni yaille
eité le Gouvernement Franguis, dans occasion, cowie” “ei biend' wutres; a em donnint-publieité—d-ceg~rallexions.
Vintérét de la paix,d intervenir com- ; été chacgée decrimes qu'elen's jamais; Depuis trente-cing ans, nous cons
me médiateur.~— Le Gouvernement comms. + . talons avec une extréme affliction que
Allemand a été invitéa ee jorndre a Dansle numéro. du.27 Janvier lira: | la République. d'Haiti_se trouve sous
la commission de la France. ce an bref portrait du Président Si- | intluence dune situation polilique
= ‘Sr-Pirenspouns—23: LE pe~ | Mon ; Rous en extrayons les lignes sui- | telle, que ses meilleurs gestes devien-

Vantes: hyent “mperceptibles-en~présence~des— —

«Né eu 1845, ceat-a dire dgé de 64 courants contraires envahissant ¢ cons-
Get aprés-midi ot sendit visite § au ror ans, jrés bien ejnservé, d'une “taille de tamment la bonne-voie-a-suivre.

ROR EGTTS ace abite le inférieure wd celle de son pres m7 Ge ous obser: VOns que. ga

palais @hiver. VE inpereura dengu- idécosaeur, “qui était uueespéce de geant, -et-la surgissent des voix autorisées qui
percouri-les-pees-saps- sabs-escorte l'homme est avenaut. et. xymnai erient. gare. Mais plus on écrit, sem-

et fat salué respéctueusement parla) « Sa vie futcelle de presque Tous Tes” ‘ble ti plus Thibilete michiivelique

population. haitiens nés & cette Spoygue tourmentée | gagne du terrain au détriment des in-

_ Wastinoton. 23. - we. Le. Président. 7 de leur histoire. A4d4 ans, i} était déja | léréis saerés, de li vitaliié méme de
soldat; puis gagnant Un a Ui tous “ses |) notre République.
~ ore en 1830. iL-est-nommé. général; |. Aussi les peuples qui ont véeu

ren 1889, généralen chef de Varmée du quis cette bonne dose dexpérienc
‘ Sud; et de cette époque 4 uos jours on leur accordant le droit de représenter
ile trouve comme Délégué extraordi~ | des nations policées, guoique an prix
aire du Gouvernement aux Cayes. Wy de grands saeriices yue les différen-
serail GHCOTE Si le Président Alexis 1s al tes histoires-du- ‘yenre~humen nous
,vait eu la malencontreuse idé> de lui) out largement signalés ; ces peuples,
' supprimer sa place. : disong nous, s ‘étonnent maintenaat ide
ot a projet—de_révision— _sLle nouveau Présidentd’ Hai est un | notre marasme.et nous setnblous pré-
; modeste. Je ne sais si le pouvoir aura iter le flane & leurs critignés, ei nous
sur lui Uinfluence néfuste qu'il a exered | contentact de lire ou de repoosser an
ue tous ses prédécesseurs, | besoin,” gest a dire selon. Vidtérét en
passé le recomanndey q est” vie, les médisances qui nous viewnent —
_ de plus, comment devrais je? wr hue , de toutes purts.
, mains, car chef incontestédu Sud pea Avec 11 condition esine qua non» de
‘dant yingt années, il n/a jamais fait fa- fuire abnégation de nos passions ellre-





















4 la bourse des valeurs.
Panis 23.— Renie: 97.75. \
MM~ Crippi, Pichon et Ruaw tue
rent entendus cet aprés midi par la

comm.ssion des douanes de la Chim- |




Vre-at
da tarif général douanie.

Le général d'Amade, renirant en
France, quits Canablancn -hier-pour.
Tanger ob il repartira pour Oran.
Le aépart eut lieu au milieu'des ma-
nifestalions sympathiques.
















0 Manuel. Le feu s'est
te déclaré & bord, et les pre-
fapports disent que l’équi page
et avaient péri.




| malades et cine décés.




Une epidémie de ti
s'est déclaré 4 Vanues partnl les Irou-
pes de la garnison. Ii y 4 quarante

of

Furtes_politiques.—
la prospérité ‘a Haiti dépend, en ellet,
dela mise e1 activité de touies jes
bonnes volontés et surtoutde la probité

libue, . chose lgconnue eu Haiti! i

« C'est un-excellent pére de familie,
era ren de. tres nombreux héritiers.






Mr a ministre





-[-des.ciloyens appelés a faire jouer les



Panis 94 —~ Honte 3 far FESO.





PPS WOLFE -aSPOuelan ver

RE

“différents. resorts de la gab
chine gué non
LEtar, a

des mémes resp
fous chere ae .

les par la unscieuee da Directeur de

J Univers et nous asseoir de lous coles

ee es aquses mu iples qui
~délourvent de lu route du ssell gover
“ments 2 Li faut v paivepir
me, ep Corrigeant bos murs socisles
ob oa :
isn 190%, époque de la
-du Célteuuire dé udlre Independance,
» Pays enlier, mulgre ja contestation
ins it “forts, aL. dans

“rappelle encore les grandes av anife: bs
ong publiques qui redoanerent ¢
__ wife dés Gondives “son aticienoe ex
pression de gravite, oF que les si
guatuires de vacte de | Independance
haltienne prireot-la résolution de mou-
rir platot. que de pusser encore-sous la

domination étraygére.

1 dirait que,selon taute apparence,

sulfat dee
mille devait indubitablement uous con
duire @ un alavigine satus reproche et
donner ainsi une “vouvelle direction a
Haiti, ea cupport avec les progres des
temps. O contrast On uvah vile on
bliéles paroles de paix’ et de cousola
hou-qui soriiuent.de..tontes les jevres
él que la plame transerivait en des ex-
pr essions charmantesLes.citoyens out
vu, malgré tout, des jours sombres et
la Républ liquea pleuré des firs allee-
tionnes.

Liindifférentisine sest emparé des
cweurs, ‘jaissant—ainsi_la~-barque é
seuls caprices des uns el des autres.

& LOUvOns eu
responsabilité sur. Pierre, Paul ou Jaé-
ques ; néus avons tous ‘péche. Et si,
pendant wi WD... MONT $s
enpreinis dun éyols etme doub'é a une
brutalité exagérée. provoquaient Vin

_dignation..d li
Justice doit,
qui lui appartieut et niveler dés lors

Je terrain, afia a appre dre aux en |

_fauis de ce nities te t's}
mer matuell ement etd inp

pect det la Republ ique & H Tan de

BE ” i
Nous ¢ avons. en somme, tous bie did}:

ments necesszires..eb indispensables
ourla bonne marche dun Elst fibre.
i y ena dans toutes tes villes du. ter-
riloire h Hien. - ea ils-s rentendeut done

Président pte Siw0s j :
jours derniers au. Pays en réconciiiant
deux eitoyens distimués,
uray
stacharnant apres WOUS, POU contra-
444
Meéttais nous & 7 anise
_ voir a ceux-ta qj yous ok
nonobstant les malhear
ités dott la nation se trouve accablee,
peut britier briler Teripe “pour sort
eutin de Vorniére de la rautitre et-cde
préjugés, Soo
Haiti aux. Haitiens, répétons nous
“souvent: Nous devons-- eB
‘prenve. a
@ Qi de. frére.dn
he a, Port-au-Prince, goncourant au
' bien-étre national; que le frére das
Uayes sdit le bienvenu au Gap Hale
tiew, pont 4a-bonne- march
public; yue le frére des Gonnives
owe nuere sécurité aux Cuyes lors-

i Gu a

célebralion

ide fete te tae ph use

~aganer Ja 5

diservice.



en tralnant le Prorecron\?. :
fous ‘croyans fer.
|

Pour notre part,
Memenl a la ¢
Président Anloi
pecter | ge

_tes iaeduliot Bouin anole |

mie de votre Républipie isne +

volonté indomptable des hommes-de

4804.0
Tous, lant que

fats Halu, ti le

‘. pops.

de la- Pres

pagne anvers eh matte tus 1, PROVES. Gat
alive wc: pat toalela
rédempuion~ Lien est wings |
Greapons nous autour dia, Goay
HeMeur du Venbrel Aniaiue Sim

nous fearvivon! sivemest. Foceusion

d@ive Dieu vus 4 Lextéricar et de joatr: one
a

anluges itn
Zia du progre
pe

ERS TELA MAMES

§ AL Vieex.

jeter lata

plu Fauttoation
cédentes,

De nombrete-t iaques se prome-
alent dans les tues ef des 1 lire de
Paprées-inidi la baile de confetis
ear) grande lurtievards
nérale,

Parin 2
pubique,

4 «be prei ia BS

MOWi pag woe Protea,
@ mati chee S Mo Gasy
Pet Chedanne pur Soir fe ay

di rnong ment THiS ai COR CONTS par
leGonvernementArgentiy par coi
miémorer Vindéper tenes de la e-
publique Argentine,

A ld séauce de la Gli anhe#,
Vous, Me—Brisean,
wong bélege.
zach. La Uhainbie vox
ladisuasslon deb wap serie revaia,

Tovey) fas

Mi

ALOT
presmdcbecrst

eres

OR AMERIGAIN. Prime 345-—44.
ee eravaL

ébals due peuple -en lease, q
les 4 Pouriiésordre déglorvab'e sint
toul gAler.
: Desinarins 00 anéiens marinsda i port,
Fenfortésdequelquesih: adits quiaealent
jaré de “se verger ‘de da police pour
de

agit toujours de la collectivité ; avoir dte lorees” rendre gorge @ 1a
que pa Mori de= Paix apper ita du opulage de lanuit du 2 Deé-

petite pierre al’ édifice commun el soil) cembre,

Vobjet a un coveours francel loya a lé-

trouve giiement. 1 pla e@ sous le co.
leil de Port- de Paix, pour que la chose
publique vive, grande et prospere sous
YOUR
“Nous avons lu enti
le «Nouvellistes du 25 Janvier, Varticle
tiré du « New York Sun»: « Situs
tion. enmbarcussante en Haiti a _tar-

rutres choses daus

ae pour agsaillir un groupe de
sa la lol a, 4a Cove da pesige:)
dn cimpée “marché-aex herbes 4

de revolver meme furent Urés: = Aus:
8 Cles Gommandents- deta place et de
lars ondissement, le Minisive de ['faté

rlienr secoururent et mirent vite hola

Pour prévenir le retour de nouvelles | Me Joseph B othe:

Ties, ordre. fat donne uicavec les!

“Ppae fre
4 Yavdnementie Nol Alesis an pouvoir,

Leone
[is étaient ane vingisine contre quel-| Edmond Prer el
ques policemen seviement. Des coups | joint; Mile Lucile Prophéie, trésoriére ;

tee de joie, qail a Lad Wunpos e de
ober aHCUU HOTS, cent Lee
' signulerde 00
breax. ur Z idl
iv jusqu’e ‘au lendemain mula,
persouues ollal encore

| enul: iba. ial Hn
opriescrha-sare

Â¥

iis” Seunes; ets}

L

ne “que leurs amis sont en bom
bre trop grand” pour qa ‘elles nee
géhieut 4 se loner ua local spreieds
HY eaustquens ;
leprendre une inert comme ¢
a. pautoak dora

hall

EE

pent ee we sr celia Tide.

ge Question 4 austell :
Mercredi, 24 Fevrier,
Meo is Direct

votre journal ia beaucoup inleressé,

Les quelqnes Nenes de notve aml Tho-

mas Lechuad acrAes a la Dause

Uré6le, avont fait ragpeler je}

J ieines of jeunes et vieuX pouvaleal s'a-

nent :
esti ie powell praval

leque, consclent dans le mal, lermait ies
portes, des plaisirs Qe NS et HOR a+
bres. (ipa avait a ae Dinners jes

que Thomas Lechatd abindonna ly

re Meriigue et moi ie Meme,

AuprieP hud la eer diace semble rae

sob ib GB ATS
Dugsnche soir, a0.
bon Excelleuce dass
ia Samos wi metuel
lias Marve,
Gégere Ulysse Simon se inirent de [4
patie, uu grand pieisir des intiares,
A ce oropos, ule pertietireg-vous: de
vous. raconler yuaud eb par qui le Ga-
rabinier fut introdad 4 pops?
ee atte de varie de
Dessulines, U allalt josqu'd ge donner
ire de danse da hom de AL

Pluk TBOUYS,
# votre journal,
avec Mie Céles-
_ La Monistve Sop

qo Ts Novd hier de

Wile Vedededl Sj
4 eorecia Biman,
Lrous de Siunenel. Sar ie

Paes Wiss nt aust

pos

ree

CO)
uisires plémpote. slinires,
fesidents 6b an shay

Spa =
Gabaim welts rapilemen
ganisalion déliuitive de toi

: thes du

1 ee Days OU ie brava agticole
lune ite Ile.

venir al

réservé
Mine smu,

SUELUUL ae

-Peeonomnple.

Fétea Bi
Dir ache aprés-inidi grand
raire eb musicale d Bizolon:
Programne riche et varid:
nologues, chants-violoa,
nupeniale. Pourdout dire:
farmeux Cannio best ded

| teadra, aussi. notre magal
} stent aN Tore INNOCE

idatre” Puyréable excursion

| cle campag

noun ligissans,
Ao dunanche done! —

Fiancaides

og compliments aux je
Nautrage
fendredi dernier, an ¢
rast: Fleury -Arisil
i Source Matelas¢ pr
a "sombrs corps et biens

gers, 4 temas ont peri; 6
tesocadavres de deux d en
Aludog el Henestine. Lesa
gers ont pu élre recueillis
« Murquez Gra, €

ananger

iro
“Front en temps de forte bi

an
“sorr~ -premite $i eubablnich Tam
pere vu ouai.coucou dansé, lempere.
a etait une Salive; car le coueda était
: ne ani 4 dausait jLavec
“entrain au miliea da) rireubiversel +,
_Recevez, Mr. le Directeur, ,_ ines sa-
lutalions empressde: rs
Axroine Micagr
ne Cauvre utile
L’Associatio g
” daVereu i Prince.
fin reveillé da sommeil létharzique que
lal avalent unposé des circoustinges
diverges. — Elle s'est reconstitude hier
au College la prési-
denee du OY
Joseph Barthe,

Aprés de boaww et chaleureux dis-

profiférent ds libertés de pours Ontdte clus: —- Mr Joseph Chui

cy, président de | Association? Mave }
Vve Augaste-Pice
"Rég

se Shige ade

Mr Buinaduel t Désir, bibliathéesire.
Les s inembres du Conseil fe LOrdr

*
iM, le ve Wie Thue, Me Calas Lhstisson:

Nous Soultaitons: ardemmentc que sous

civcons- |

ee membres du Corps |
esben-)

i oworabl le Me

6
eee ieee

» Unvol impor
Petite tabu
Des voleure 66 SUIT
nuit en la demoure de Mi
Bart, 137, rve du Peuple
levé a- malhed
jolg de prix, une grand
Ties de ‘soieries,- det
tes sorted et des [antl
pour une robe deo noces,
1 dans une lle. =

ap Halien,
Thor: ig parle tube
{gees ce soir a & heurt
‘Celles pour Kingsl0

-« Savoia », dematt
midi précis y

“Bercelles pourNew 22
vid New-York, par «1a

| pont fecmées samedi

11 orécises du matin.











ole
Gels ae donne le meilleur pain;
voduit- le plus de pain,











plus loicle aurveillauce: Us sont [ob
td soli nitude la plus ae

-eoncerne leve situation matével ite b
tellectuelie et morale.



























Pp) elk oo Gener Rue
Férou. ci-devant des Miracios, Se 7
Ss sla Banque a The





OUT tous renseignements, 8 adres -

L'Ecole posséile tout ce qui est né-| ser @ ERNest CasTeRa. représentant
cee # it Doone execution da pro: | de Ja «Pillebary Washburn Flour

Mills Ce, Minneapolis, Minn.»



: i gramme.
Ase @Haiti> Buariaas dated rensei nemehis.s S’a-
_ Bittec. stamachi me sans rival. oo dresser Al la_Dir

: ment.









= ; a Peale
oe, communale de “Porta le Do _ cy ce LUERISSUN-

Prince, 1907.



: , La Houraeee PC. S. previent les
: : 2 jnleressés qu elle mel en adiudi€alion—
Prépiré avec le plus grand soin par La Bo rin qu en ] i E



Bonne ‘récompense

qui rapportera ; a Mr Erust Stempel linvei.teur jui-méme, ce Bitter extra a la Journilure des approvisioniements.

braceléen or, perda hier apres | acquis rapidement la faveur de tous les _o mensuels suivants ; a

j entre Peu de Chose et Chemin des | amateurs de bon goit. Hl est aujour-] On lave et remet_a neuf toutes es 1> — 900 (neuls cents) métres eubes.

giles, probiblement dane un buss. d’bui adopté dans tous les cafés et res | oéces de Chapeavx dans le renomm: | de bois a briler, (le métre cube calcu-

_ Port-au Prince, 24 Février 1909.” luurunts de la Capilule, en aieme temps | Etablissement de chapellerie « La Be |Jé par poids A-raison de 480 (quatre —
- Objew woe — qu'il fait tes délices des families qui y ‘iquen » situé Grand’Rue Ne 122, en | cent quatre vingt) kilogs le métve cube.

lA chi trouvent, a part ane beisson agréable, | «rel’Administration des Postes et tAu | Le bois doit étre détaillé de facon ane

: j | bygidnique. on medicament peu cou-4 irmesa de Paris: ---Ewine CURBAS pas” ‘présenter.. des _piéces ayant ine.

Jieux et a afdminetrec dang loules lougueur supérieure 4 75 centimétres

rest wes dee aux | les indi on résullant de dérange | iy eb-une Gpaisseur ou up diamétre dé~—
er vee avec: priere Weuts de Lestumac, de mauy de OS CHANGEMENT D A DRESSE fees 2 ceulimnéires ; :
n prévenic Mr Henriquez si ce oe gastralgies ete {1 compile aussi dang

ss était ollert en vente. _ files peincipsles villes de lx province del Mle Enoch Desert. avocat, | 4e bois:
















































nombreux chests dont les commundes Do pe "200 Ha cents} traverses en
: . So. Bane CPGRE PRUOUVEelees, BOWL le. roe: - cee . Droit de ee de Pe aris. | bayahond, bois br ay FQU8 athe lane ache, dua
Vente wel Voie Parte leurtémoignage deson excel ence et de | Bey Hug du Centre.-- Port- ue Bunce: de 1 75 de longueur, 08 90 de 1: argeur



minima et 0015 dépuissenr Ces tra-
Verses doivent: étre droites- con tene
HES Stides aux deux bouts uvec- deus
sutiaces planes ou puralléles travaillées
fla hache, 4 la scie;.
Les quantilés ci dessus sont a liveer
‘Thensbelleiient le long de 1a vole.” |
_L'adjudication sera “faite pour la du-
-Prée-de six mois, a partir du-déer Mars,
contre le depot fun’ caulionnement,
wélevantdr ie valeur de la moitié-d'une
livraison mensuelle,

[son pris économique. ° re

riu de la grosse ioe bn forme exéculoire Auy evfeliers el restuuratears deme. | D th
Ea ve aa hypothécaire paste au aL raut hors la ville de. Port au Prince a octeur ston D ALENCOUR |
eH. Asirel Laturesi et seh CONS” | gora expédié des échautillons gratis de | :
res, & Port-au-Prince, en date du eelte merveilleuse liqueur, mais fou Chemin des Dalles, No 35

id procédé le lundi que Poa jours et seulement par Vintermédiaire | » Consullaline LA

a pager Mars prochaio, a trois heures de leurs correspoudants 4 la uupitule. | Matin, 7 7 AO hires. oie CHC BRS.
2
Me resmidi; en Vélude-el parte _minio- |

é Me Astiel Laforest, uotaire ue a

: ~ Communic ue
ee 1, sent pblgue, ae pas oF - Stati Générale Hath. |

sit et dernier enchérieseur,d'un terrain sis | | Seerétairerie d'Ktai dei fatérieur et



nn ae =





as-les-euivirons de cette ville et dependant | 7 ans @ eeportetn — 1 an déaillé | . de ‘a Police Générale. ; Les offres sont @ adresser, sous pli ca-
Fancienne habitation counue sous le nom a faiport. . - Gonformement a notre avis du 27 cheté.au Dépot central Champ de Mars,”
qRasteau», A Pen de-Chose avjourd hu! ; Prix - 6 2 00 Veremplaire | Janvier 1909.au «Moniteurs et concer- jusqu’a la date du 25 Pévrier 4909,






dillerrain mesure cent vingl pleds de fa: 4 on uces SErnuase puant ies eflets-en.or et en billets, ac-
tt — deaxcent > Se L Piet Abeille, | compagnés de letires de paiement du
mete, sur Une M. Crépin, ree Benne Foi. Département ides Finances et désignés

— sits sous la robrique de frais de police et

| Depenses. extraardinsires. une -p
des effete nous ont été remis le 16 Fe-

Porl-au Prince, 9 FPévrier 1909,
LA. DIRECLION





Avis” Import ant:





pau nord pat [a
nee! jes ayanls-







+ Nicalas, @ | yrier courant par Tex payeur de. I[n-
“ ae terrain hE — — cv coe térieur, Voir nomenclature ej dessous,
ribdont ate Laure roletafOustpar) = =9§5xREPRODUCTION Tous leselfets qui ont été inserg dans | - Chambre de Commerce de
juste Bijou, K. Elie et Joseph Nicolas, tel, | les Créiits supplémentaires de lexer- Pontaubans porte ala con-
leurs, que le terrain se ee oC Port-au-Prince, ler. Aol 1908. | cice 1907 1008 at portés av compte de | quissance du public que, seul, son
fe ules apie ae ee MM. | Lexercice 1908 1909. hotammentuwhon | president signe la correspondance



‘Vet toutes autres™ préces “émanant

de cette Institution,

Port au-Prince, 17 Février 1909.
Le Pré ident de la Chambre

de Commerce,

7 cae aan ‘ - oo fo Neus avons Thonneur de porter a | nistre Marcelin, so Let deineures tnuls,
Hey Fe ENE IE OES. "= gig | volre connuissance que nous sities |ayanl 6 émia sans motifs.
‘ de ia demojselle Laure Milien | Cevenus propridtaires de la grande| Les personnes uni peuvent avoir a





laire, demmeurant et domicitiee | Rabitation | Eroiie» ow se fabriquait | leur disposition ces elfvts, sont invitees

i Ge, ayant pour avoeat Me Wat le Khem | Barbanepatt, géneralement 4 jes epporter au Département de Clie |
© Glection de domicile Aévieur pour éuiler que daa poursuites













“sofent dirigées-conte--eites pour-dsten—
lien Hee ie d ples publes., =
Etat des valeurs en or ef en » billets, Ane
~nuldes parle: Déparl deVIniérigur. |
remplir ses ane et délicates fonc- | Crédit supp'émentaire (Ex 1007 08)
tions, Dans ces conditions le produit, | Pour ‘depenses exlruordinaires de police
quia été consacré partoules les ex-| (Chap. 8 section 2)... - Service Adias
posilians s agricoles e et industrielles, y | Dépée. ‘Nedord. Date Mois Bi s . Ne
Gompriscellede Jamestown! (1006seul 279 25 Not ie Vapeut OARNTA: ayantquillé
___ | rhumayant obtenu unemédaille d’or),| 3388 om > fo Now-York samedi 20 courant, di-
AL _| | restera toujours le méme; mais il sap reclement pour nol re port, est at-

= 5 diepiai ion | pellera désormais FAhom de tendu ici vendredi 26 courant. Ul

i nalre service; bien plus Tin-
me Chavineau Duro-
i, depuis pres de sept ans, di-

a rige seul les Dist
de TEtoile, a6



















aoe TR eee 4



illene et Sucrerie.
ntinis


















Saat n ameren SE wcamiconeee | | ec aces ewe atin
manor, siwenenene

























: TEStoile ay liu de Rhum partira probablement dans l'aprés-
es | arbancourt Nous som- midi pour Kingston, Colon, Port-




ig a Haha entiére disposilion pour
e vos ordres; nous y ap-
| pore soin ef le zéle quy met-
[lait feu M. Barbancourt, motre

re EC —*"BEEE | KR wD SC; “40.000 | mera a la Posie eal ‘97 cavaut
aes S MM : ;
fetiéres. | : 599 a 11 hres préeises pour éfre expe-
| ciée gue paurNew York,
ort-air- Prince, 227 Sy ae

Limon, prenant la malle, fret et
assagers. =e
































_yelle “qui s' souvre , pour. aye,
pleine de promesses. Elle nous promet,

in an “des relations nouvelles quit
vont naltre et se_ développer,
d'une im orlance capitale que Vo

téralure el mém

Pour des jec en ces
trois langues, vol le soussigue, en &
de! Ecole een au Bois de Chéne.

Cours populaires a [Ecole du Soir, |
angle des rites Montuluis et Pavée— fp

Correspondance — Traduction.

L tench French and Spanish.

Jos. dno. Desce

-Annonce A ses ‘nonibreg
jue $a maison est nouvellemen
issortie-d’une grande quantité de
Giagonales, Planelles, Gheviottes et Casimirs,
{une réelle supériorité.
Dans son établissement, on trou
rera, -- comme toujours, ~~ les
derniéres modes francaises eLaD:

“aire eprse Bau Gareuses i ae

Port-au-Prince - Eau Minérale naturelle
41, Rue des Miracles, 24 Si-Leqe éger = Pougues w= \{-],

. OURNISSE a
: Succes execlients depuis: 4670

catrand Cercle de Port
fu Restaurant de la Paix Poir régulariser-la Digestion
© acliver la nutrition

du Commeree
de (iistel Bellevue

x da Frante
So ale duPort.

ef

#

mie, la Ch’ orose.

“du Commerce.

das Amateurs. .
da Pos
lolernational .
de la Bourse

dela Chambre
tet Poste

devla Gare.

da Palais

del Unie:
Larousse
Lavictoire

Bourdon

Cantave ee
Aux Caves de Gordaaux :
Gonaives > Ro Schott
Petit-Godve: Ualé Loohard .
dérdmié > Galé dela. Pais
Si-Mare: A. Dalencouri
fdacmel. No Lafontant

Fea rgeau —
Sola Champagne|
IMONADES GATEUSES )

a. 2 et
Contre le "‘Diabate, :

Contre la Goutte cL, le Rhnma-
tisme.,

Tris agréable abot

;EAU DE CARABA

Purgative se

: Dépurative
Antiseptique.

rel

N

a
4
¢
4
€
€
a
Â¥
4
4
i
‘
4

curative, contre





[ Be Stlérilisée

de V Acide. Carbonique Liquctle

Congestions, Attaques|

de are re,” ae

. Fleursd ae ie Picker
Ligueurs
-—gllers Angostura, Snisette, Ce
sa Baul hed a

PHARMAGIE

~D' KOEHN:

Jérémic.,

DEPOT A

es lex Roberts & fe

St-Marc
Petit-Goave (Phe Nouvelle)

“Port-de-Paiz : Mr P. E. Laraque.

‘Tasses couleur, douz.

les-engor gements du,

Aepréventants et déposilares géaéraus sot Bat to

| Tasses.a café couleur, quae |
lité supérieure, douz. 4
Assiettes blanches _
Assieites couleur qual

Porcelaine a
/ onal
Tasses blanches douz., 6 et 6.004 -
7 eas

Services 4 café supérieurs : >com-| i
poses de 6 tasses, 1 sucrier.1 pot oe qualité supérieg
a lait, tecafetiére- ae 4). les 100 sacs or 8 95
Cabarets iméta : 4 aS pee
: vourdes la douzain

nea que ‘tous fe aul
ticles du stock,

Contre la Neurasthénie, ’Ané=!

“A Poecasion de ouverture de notre Succursale, ru
No 83, nous. avisons le public en général, que nous
ve ente_un assortiment ade chaussures en tous genres:
Pour Hommes, Femmes et Enfants aux prix suivan
Chaussures pour homme % 11.95
« Dame

| Action doce, rapide, énergique, |

Moutes du Foie
(Consotons. Corhoses,
Aifections bdiaives, 2

Médailles te or, des aed Maas hondrable, Membre
Grand priv, Hors concours dans toutes les E. positio
puis 18814 Jug ‘a 1907 (Ancien. et Nouvea’

ee Veuve BARBANCOURT, seule di
la marque Rhum Barbancourt et seule bone
mules qui ont fait oblenir au Rhum Barbancourt

dor de toutes les Expositions, a pris la suite des affaire
Mari, et se tient a la méme halle x





Full Text






Adresser. idle cos ueuons :
ue des rues Bourjolly et Sore et

CP. O. Box, 66.)

‘abonnements partent du fer et du 45 de-




eS Gariane Année.—Ne 3152
Jeudl, 25 FF évrier 1909. ~Portau Prince ( Haiti)








OUVELLES DE

(PAGNIE FRANCAISE DES CABLES TELEGRAPHIQUES

Monopole du.

aRnow (Angleterre) 22:—-Le-cui~
_sVanguarda, le septieme navi-
Hype «Dreadnoughts, a été Jan-
jourd’hui avec succés. Mme Re-
id MacKenna,femme da premier
| de Jamirauté, a baptisé le Ha:

ADAID 92 ~ Ul bya aeu de nou-
bs secousses de trembleaient de
e dans le sud-est de P Espagne.
premicres secousses-ont-6té 1é-
is: mais laderniére a duré 3 ae-
jes et.a élé assez forte.
s bien dex endrous, lea habi-
frappés de panique, se sont
is dans les









e produite a El.




ag endommagées etles habitants
antés se sont enfuis dans la
pagne, Les mémes ¢ scénes se sont
Buites 4 Crevillante et dang d’au
: localités situdes dans les envi-
dAlicante, o& Je tremblement
Fire a été #ussl resseuti...Avant
agit.
DRID sic OU. fete cals: muTies

es










is: on remarque la présence



ment ae vipiteurs anglais.
BRLIN 22.— De nouveau, le mys-



de s femmes dans la rae, a bi





L Une jeune femme qui passait
p4ne tue déserte. Une-fois de
le Jack-l’éventreur de Berlin, a







Â¥s'enfair.
DRES 22.— Une dépéche de
, SA yres dit que le br mt court









épuipage dt
* Presideuia Rotas ont été
8. Quatre NaVires sant partis de
hos~Avres—-pour-se Fendee “Sut





ida sinistre. :
*Présidente Roca» ae échous
cole entre Puerto de San-Aa-

chaque mois et sont payables d avance,

JELETR ANG



(REPRODUCTION INTERDITE)

-des-Travaux- publics,

‘ues. Une avtre se.)
en des maisons |

| ibaires prises par [Autriche ont in- |

7 lamer aAlicante ‘Stat
: your Nicolas vinta St-Pélersbourg

e+



individu quia. déjA attaqué:





in, d'u ‘un coup de couteaa-a-la-






A borimerments:
Un: Mois........-> Spe 75

: ‘Direction. el “Administration










; CHERAQUIT & (8, Propritaires— ; PORT-AU"PRINGE | ois Mois.......¢ 4.50
Pe Ba it ‘ = n Mois..+++++ +48 2.25
RED eS Cerrar: 4 PROVINCE . | Trois. Mois. eases 6:00 °

3.00

| “= {Un} Moi8.cxe«: som
ETRANGER. | Trois ‘Mois. . sone

“99 B-







: ene becca oe on

Chefs militaires d Haiti, pendant vingt
_années il entretint es. meilleures rela-

Hart A L'EXTERTE UR
| itions-avec le Corps consulaire des Ga-

La Presse ameéricaine ext. comme. yes, et les maisons étrangéres étaient

a ujours, curi¢use 2. SULyLe ea. At | toutes. ~plus-ou-maolis.ses. famies..Passé
jer. Jusqu’ ce jour les joarnalistes _ qui ne peut que bien faire augurer du
élrangars qui, bresque Bane Sy arreier, | fucur.

Passuient & Haiti, i ‘avaient Peis neous | ¢ Le Général Simon est un meédila-
qu Hjpusiice @ en souvent infure ' til , presque un timide, qui pense beau-
sous leur plume ; en Jisant le colosse | coup; on lui altribne la seconde vue,
quia’ nom + New-York Herald » on je lu recotanis- tout simplement un
femargue, avec p aisir, wus Ces lenips | tras g og bon sense, et beaucoup dine
son bien changes, que sou correspon-° tenjon,

dant, quoigue sévere et sareastique sll est, de plig, réligieux, ce qui.ne
pour 03 coulumes linudnecleres et po- | ate ren.

litigues, rend 4 Gésar-ce qui appartent; " « By somme, [homme est un choix
a César, et-ne eraint nullement, quand peureux, eat pourrait, s sil-s'entoure de
il eo trouve. Voceasion, de rél pier Jes Ty i i. gens. probes ab indépendents, faire un _

i ealomnies gui ont ead oubli 1285 aur GO ' excellent Président pour la petite sceur
‘tre comple lors de ia derniére réyolu- hailienne ».

phon par laPresse américuine et sar- |
4 ,
POINT



TT

KR

t IN ouvelliste *

adaif-aujour~|
dhui ane ascension avec M. Wilbo
Wright; Vaéroplane.aeffectué plu
sieurs virages merveilleux, plus es
revenu & son point de départ,oti a
atlerri sams incidel.





Sane tenenntincannnntne amen







itont-la-franesise. —-
i, Dans je Heralid.da 10 Sanvier ae Pe
da



5 } ney jferant aux atrocilés que larinte
Paris Pe Les funérailles da | Général Simon aura cammisesy _
marquigde Nosilles onl eu Heu au- écrit, dorés avole assiste 4 leura mar: ay a Thon! -
4 \ p Port-de- Paix, 16 Pévrier 1909.

jourd hulavec les houneurs mililai- | ches:

res; deg conrounes avaient
vovées par | 'Empereur Guillaume et | d'un aspect sympathique ; ¢’était un de bien vouloir accorder Vhospitalile
le Sultan. detilé de braves campagaards, & 4 tug-| de volre intéressant journal aux lignes

pa antes, Elles réclament hautement
la bienveilianle attention des nombreux |
lecteurs de votre ® quotidien ; caren mé:
lant notre voix 4 celles des antres,noug
voulons simplement ugir dans le sens...
du bien general. -— La mére-patrie de»
inandete-concours detous 86s anlants,

‘uta (Russie) 22.—Six personnes ; Pec! peuguerrier, et moins encore mar-

ont été écrasées et trente gravenent | dal.Aucune.violence,.aucun. désordre..

,etcestune des grandes qualités de

bleasées aujourd hui,au ec urs a BRE | ison armée. n'ont ens signulés ; ef seuls
panigue dans un théatre, ot une pel-

ceux qui nent jamais. suivi ses trou-
licule de cinématographe a pris fev.) oo. ceux qui mont peut-étre jamais |

“BERLIN 23.—Lattitude menagante “joule ie sot haitien, o1t pa rapporler i
de la Serbie ei Jes dispositions mi-' que des exdentions ou atrociiés alent; Le moment est plus que solennel, et
_eté commises par elle; Haiti en cette | nous souhaltons faire cpuvre gni yaille
eité le Gouvernement Franguis, dans occasion, cowie” “ei biend' wutres; a em donnint-publieité—d-ceg~rallexions.
Vintérét de la paix,d intervenir com- ; été chacgée decrimes qu'elen's jamais; Depuis trente-cing ans, nous cons
me médiateur.~— Le Gouvernement comms. + . talons avec une extréme affliction que
Allemand a été invitéa ee jorndre a Dansle numéro. du.27 Janvier lira: | la République. d'Haiti_se trouve sous
la commission de la France. ce an bref portrait du Président Si- | intluence dune situation polilique
= ‘Sr-Pirenspouns—23: LE pe~ | Mon ; Rous en extrayons les lignes sui- | telle, que ses meilleurs gestes devien-

Vantes: hyent “mperceptibles-en~présence~des— —

«Né eu 1845, ceat-a dire dgé de 64 courants contraires envahissant ¢ cons-
Get aprés-midi ot sendit visite § au ror ans, jrés bien ejnservé, d'une “taille de tamment la bonne-voie-a-suivre.

ROR EGTTS ace abite le inférieure wd celle de son pres m7 Ge ous obser: VOns que. ga

palais @hiver. VE inpereura dengu- idécosaeur, “qui était uueespéce de geant, -et-la surgissent des voix autorisées qui
percouri-les-pees-saps- sabs-escorte l'homme est avenaut. et. xymnai erient. gare. Mais plus on écrit, sem-

et fat salué respéctueusement parla) « Sa vie futcelle de presque Tous Tes” ‘ble ti plus Thibilete michiivelique

population. haitiens nés & cette Spoygue tourmentée | gagne du terrain au détriment des in-

_ Wastinoton. 23. - we. Le. Président. 7 de leur histoire. A4d4 ans, i} était déja | léréis saerés, de li vitaliié méme de
soldat; puis gagnant Un a Ui tous “ses |) notre République.
~ ore en 1830. iL-est-nommé. général; |. Aussi les peuples qui ont véeu

ren 1889, généralen chef de Varmée du quis cette bonne dose dexpérienc
‘ Sud; et de cette époque 4 uos jours on leur accordant le droit de représenter
ile trouve comme Délégué extraordi~ | des nations policées, guoique an prix
aire du Gouvernement aux Cayes. Wy de grands saeriices yue les différen-
serail GHCOTE Si le Président Alexis 1s al tes histoires-du- ‘yenre~humen nous
,vait eu la malencontreuse idé> de lui) out largement signalés ; ces peuples,
' supprimer sa place. : disong nous, s ‘étonnent maintenaat ide
ot a projet—de_révision— _sLle nouveau Présidentd’ Hai est un | notre marasme.et nous setnblous pré-
; modeste. Je ne sais si le pouvoir aura iter le flane & leurs critignés, ei nous
sur lui Uinfluence néfuste qu'il a exered | contentact de lire ou de repoosser an
ue tous ses prédécesseurs, | besoin,” gest a dire selon. Vidtérét en
passé le recomanndey q est” vie, les médisances qui nous viewnent —
_ de plus, comment devrais je? wr hue , de toutes purts.
, mains, car chef incontestédu Sud pea Avec 11 condition esine qua non» de
‘dant yingt années, il n/a jamais fait fa- fuire abnégation de nos passions ellre-





















4 la bourse des valeurs.
Panis 23.— Renie: 97.75. \
MM~ Crippi, Pichon et Ruaw tue
rent entendus cet aprés midi par la

comm.ssion des douanes de la Chim- |




Vre-at
da tarif général douanie.

Le général d'Amade, renirant en
France, quits Canablancn -hier-pour.
Tanger ob il repartira pour Oran.
Le aépart eut lieu au milieu'des ma-
nifestalions sympathiques.
















0 Manuel. Le feu s'est
te déclaré & bord, et les pre-
fapports disent que l’équi page
et avaient péri.




| malades et cine décés.




Une epidémie de ti
s'est déclaré 4 Vanues partnl les Irou-
pes de la garnison. Ii y 4 quarante

of

Furtes_politiques.—
la prospérité ‘a Haiti dépend, en ellet,
dela mise e1 activité de touies jes
bonnes volontés et surtoutde la probité

libue, . chose lgconnue eu Haiti! i

« C'est un-excellent pére de familie,
era ren de. tres nombreux héritiers.






Mr a ministre





-[-des.ciloyens appelés a faire jouer les



Panis 94 —~ Honte 3 far FESO.


PPS WOLFE -aSPOuelan ver

RE

“différents. resorts de la gab
chine gué non
LEtar, a

des mémes resp
fous chere ae .

les par la unscieuee da Directeur de

J Univers et nous asseoir de lous coles

ee es aquses mu iples qui
~délourvent de lu route du ssell gover
“ments 2 Li faut v paivepir
me, ep Corrigeant bos murs socisles
ob oa :
isn 190%, époque de la
-du Célteuuire dé udlre Independance,
» Pays enlier, mulgre ja contestation
ins it “forts, aL. dans

“rappelle encore les grandes av anife: bs
ong publiques qui redoanerent ¢
__ wife dés Gondives “son aticienoe ex
pression de gravite, oF que les si
guatuires de vacte de | Independance
haltienne prireot-la résolution de mou-
rir platot. que de pusser encore-sous la

domination étraygére.

1 dirait que,selon taute apparence,

sulfat dee
mille devait indubitablement uous con
duire @ un alavigine satus reproche et
donner ainsi une “vouvelle direction a
Haiti, ea cupport avec les progres des
temps. O contrast On uvah vile on
bliéles paroles de paix’ et de cousola
hou-qui soriiuent.de..tontes les jevres
él que la plame transerivait en des ex-
pr essions charmantesLes.citoyens out
vu, malgré tout, des jours sombres et
la Républ liquea pleuré des firs allee-
tionnes.

Liindifférentisine sest emparé des
cweurs, ‘jaissant—ainsi_la~-barque é
seuls caprices des uns el des autres.

& LOUvOns eu
responsabilité sur. Pierre, Paul ou Jaé-
ques ; néus avons tous ‘péche. Et si,
pendant wi WD... MONT $s
enpreinis dun éyols etme doub'é a une
brutalité exagérée. provoquaient Vin

_dignation..d li
Justice doit,
qui lui appartieut et niveler dés lors

Je terrain, afia a appre dre aux en |

_fauis de ce nities te t's}
mer matuell ement etd inp

pect det la Republ ique & H Tan de

BE ” i
Nous ¢ avons. en somme, tous bie did}:

ments necesszires..eb indispensables
ourla bonne marche dun Elst fibre.
i y ena dans toutes tes villes du. ter-
riloire h Hien. - ea ils-s rentendeut done

Président pte Siw0s j :
jours derniers au. Pays en réconciiiant
deux eitoyens distimués,
uray
stacharnant apres WOUS, POU contra-
444
Meéttais nous & 7 anise
_ voir a ceux-ta qj yous ok
nonobstant les malhear
ités dott la nation se trouve accablee,
peut britier briler Teripe “pour sort
eutin de Vorniére de la rautitre et-cde
préjugés, Soo
Haiti aux. Haitiens, répétons nous
“souvent: Nous devons-- eB
‘prenve. a
@ Qi de. frére.dn
he a, Port-au-Prince, goncourant au
' bien-étre national; que le frére das
Uayes sdit le bienvenu au Gap Hale
tiew, pont 4a-bonne- march
public; yue le frére des Gonnives
owe nuere sécurité aux Cuyes lors-

i Gu a

célebralion

ide fete te tae ph use

~aganer Ja 5

diservice.



en tralnant le Prorecron\?. :
fous ‘croyans fer.
|

Pour notre part,
Memenl a la ¢
Président Anloi
pecter | ge

_tes iaeduliot Bouin anole |

mie de votre Républipie isne +

volonté indomptable des hommes-de

4804.0
Tous, lant que

fats Halu, ti le

‘. pops.

de la- Pres

pagne anvers eh matte tus 1, PROVES. Gat
alive wc: pat toalela
rédempuion~ Lien est wings |
Greapons nous autour dia, Goay
HeMeur du Venbrel Aniaiue Sim

nous fearvivon! sivemest. Foceusion

d@ive Dieu vus 4 Lextéricar et de joatr: one
a

anluges itn
Zia du progre
pe

ERS TELA MAMES

§ AL Vieex.

jeter lata

plu Fauttoation
cédentes,

De nombrete-t iaques se prome-
alent dans les tues ef des 1 lire de
Paprées-inidi la baile de confetis
ear) grande lurtievards
nérale,

Parin 2
pubique,

4 «be prei ia BS

MOWi pag woe Protea,
@ mati chee S Mo Gasy
Pet Chedanne pur Soir fe ay

di rnong ment THiS ai COR CONTS par
leGonvernementArgentiy par coi
miémorer Vindéper tenes de la e-
publique Argentine,

A ld séauce de la Gli anhe#,
Vous, Me—Brisean,
wong bélege.
zach. La Uhainbie vox
ladisuasslon deb wap serie revaia,

Tovey) fas

Mi

ALOT
presmdcbecrst

eres

OR AMERIGAIN. Prime 345-—44.
ee eravaL

ébals due peuple -en lease, q
les 4 Pouriiésordre déglorvab'e sint
toul gAler.
: Desinarins 00 anéiens marinsda i port,
Fenfortésdequelquesih: adits quiaealent
jaré de “se verger ‘de da police pour
de

agit toujours de la collectivité ; avoir dte lorees” rendre gorge @ 1a
que pa Mori de= Paix apper ita du opulage de lanuit du 2 Deé-

petite pierre al’ édifice commun el soil) cembre,

Vobjet a un coveours francel loya a lé-

trouve giiement. 1 pla e@ sous le co.
leil de Port- de Paix, pour que la chose
publique vive, grande et prospere sous
YOUR
“Nous avons lu enti
le «Nouvellistes du 25 Janvier, Varticle
tiré du « New York Sun»: « Situs
tion. enmbarcussante en Haiti a _tar-

rutres choses daus

ae pour agsaillir un groupe de
sa la lol a, 4a Cove da pesige:)
dn cimpée “marché-aex herbes 4

de revolver meme furent Urés: = Aus:
8 Cles Gommandents- deta place et de
lars ondissement, le Minisive de ['faté

rlienr secoururent et mirent vite hola

Pour prévenir le retour de nouvelles | Me Joseph B othe:

Ties, ordre. fat donne uicavec les!

“Ppae fre
4 Yavdnementie Nol Alesis an pouvoir,

Leone
[is étaient ane vingisine contre quel-| Edmond Prer el
ques policemen seviement. Des coups | joint; Mile Lucile Prophéie, trésoriére ;

tee de joie, qail a Lad Wunpos e de
ober aHCUU HOTS, cent Lee
' signulerde 00
breax. ur Z idl
iv jusqu’e ‘au lendemain mula,
persouues ollal encore

| enul: iba. ial Hn
opriescrha-sare

Â¥

iis” Seunes; ets}

L

ne “que leurs amis sont en bom
bre trop grand” pour qa ‘elles nee
géhieut 4 se loner ua local spreieds
HY eaustquens ;
leprendre une inert comme ¢
a. pautoak dora

hall

EE

pent ee we sr celia Tide.

ge Question 4 austell :
Mercredi, 24 Fevrier,
Meo is Direct

votre journal ia beaucoup inleressé,

Les quelqnes Nenes de notve aml Tho-

mas Lechuad acrAes a la Dause

Uré6le, avont fait ragpeler je}

J ieines of jeunes et vieuX pouvaleal s'a-

nent :
esti ie powell praval

leque, consclent dans le mal, lermait ies
portes, des plaisirs Qe NS et HOR a+
bres. (ipa avait a ae Dinners jes

que Thomas Lechatd abindonna ly

re Meriigue et moi ie Meme,

AuprieP hud la eer diace semble rae

sob ib GB ATS
Dugsnche soir, a0.
bon Excelleuce dass
ia Samos wi metuel
lias Marve,
Gégere Ulysse Simon se inirent de [4
patie, uu grand pieisir des intiares,
A ce oropos, ule pertietireg-vous: de
vous. raconler yuaud eb par qui le Ga-
rabinier fut introdad 4 pops?
ee atte de varie de
Dessulines, U allalt josqu'd ge donner
ire de danse da hom de AL

Pluk TBOUYS,
# votre journal,
avec Mie Céles-
_ La Monistve Sop

qo Ts Novd hier de

Wile Vedededl Sj
4 eorecia Biman,
Lrous de Siunenel. Sar ie

Paes Wiss nt aust

pos

ree

CO)
uisires plémpote. slinires,
fesidents 6b an shay

Spa =
Gabaim welts rapilemen
ganisalion déliuitive de toi

: thes du

1 ee Days OU ie brava agticole
lune ite Ile.

venir al

réservé
Mine smu,

SUELUUL ae

-Peeonomnple.

Fétea Bi
Dir ache aprés-inidi grand
raire eb musicale d Bizolon:
Programne riche et varid:
nologues, chants-violoa,
nupeniale. Pourdout dire:
farmeux Cannio best ded

| teadra, aussi. notre magal
} stent aN Tore INNOCE

idatre” Puyréable excursion

| cle campag

noun ligissans,
Ao dunanche done! —

Fiancaides

og compliments aux je
Nautrage
fendredi dernier, an ¢
rast: Fleury -Arisil
i Source Matelas¢ pr
a "sombrs corps et biens

gers, 4 temas ont peri; 6
tesocadavres de deux d en
Aludog el Henestine. Lesa
gers ont pu élre recueillis
« Murquez Gra, €

ananger

iro
“Front en temps de forte bi

an
“sorr~ -premite $i eubablnich Tam
pere vu ouai.coucou dansé, lempere.
a etait une Salive; car le coueda était
: ne ani 4 dausait jLavec
“entrain au miliea da) rireubiversel +,
_Recevez, Mr. le Directeur, ,_ ines sa-
lutalions empressde: rs
Axroine Micagr
ne Cauvre utile
L’Associatio g
” daVereu i Prince.
fin reveillé da sommeil létharzique que
lal avalent unposé des circoustinges
diverges. — Elle s'est reconstitude hier
au College la prési-
denee du OY
Joseph Barthe,

Aprés de boaww et chaleureux dis-

profiférent ds libertés de pours Ontdte clus: —- Mr Joseph Chui

cy, président de | Association? Mave }
Vve Augaste-Pice
"Rég

se Shige ade

Mr Buinaduel t Désir, bibliathéesire.
Les s inembres du Conseil fe LOrdr

*
iM, le ve Wie Thue, Me Calas Lhstisson:

Nous Soultaitons: ardemmentc que sous

civcons- |

ee membres du Corps |
esben-)

i oworabl le Me

6
eee ieee

» Unvol impor
Petite tabu
Des voleure 66 SUIT
nuit en la demoure de Mi
Bart, 137, rve du Peuple
levé a- malhed
jolg de prix, une grand
Ties de ‘soieries,- det
tes sorted et des [antl
pour une robe deo noces,
1 dans une lle. =

ap Halien,
Thor: ig parle tube
{gees ce soir a & heurt
‘Celles pour Kingsl0

-« Savoia », dematt
midi précis y

“Bercelles pourNew 22
vid New-York, par «1a

| pont fecmées samedi

11 orécises du matin.








ole
Gels ae donne le meilleur pain;
voduit- le plus de pain,











plus loicle aurveillauce: Us sont [ob
td soli nitude la plus ae

-eoncerne leve situation matével ite b
tellectuelie et morale.



























Pp) elk oo Gener Rue
Férou. ci-devant des Miracios, Se 7
Ss sla Banque a The





OUT tous renseignements, 8 adres -

L'Ecole posséile tout ce qui est né-| ser @ ERNest CasTeRa. représentant
cee # it Doone execution da pro: | de Ja «Pillebary Washburn Flour

Mills Ce, Minneapolis, Minn.»



: i gramme.
Ase @Haiti> Buariaas dated rensei nemehis.s S’a-
_ Bittec. stamachi me sans rival. oo dresser Al la_Dir

: ment.









= ; a Peale
oe, communale de “Porta le Do _ cy ce LUERISSUN-

Prince, 1907.



: , La Houraeee PC. S. previent les
: : 2 jnleressés qu elle mel en adiudi€alion—
Prépiré avec le plus grand soin par La Bo rin qu en ] i E



Bonne ‘récompense

qui rapportera ; a Mr Erust Stempel linvei.teur jui-méme, ce Bitter extra a la Journilure des approvisioniements.

braceléen or, perda hier apres | acquis rapidement la faveur de tous les _o mensuels suivants ; a

j entre Peu de Chose et Chemin des | amateurs de bon goit. Hl est aujour-] On lave et remet_a neuf toutes es 1> — 900 (neuls cents) métres eubes.

giles, probiblement dane un buss. d’bui adopté dans tous les cafés et res | oéces de Chapeavx dans le renomm: | de bois a briler, (le métre cube calcu-

_ Port-au Prince, 24 Février 1909.” luurunts de la Capilule, en aieme temps | Etablissement de chapellerie « La Be |Jé par poids A-raison de 480 (quatre —
- Objew woe — qu'il fait tes délices des families qui y ‘iquen » situé Grand’Rue Ne 122, en | cent quatre vingt) kilogs le métve cube.

lA chi trouvent, a part ane beisson agréable, | «rel’Administration des Postes et tAu | Le bois doit étre détaillé de facon ane

: j | bygidnique. on medicament peu cou-4 irmesa de Paris: ---Ewine CURBAS pas” ‘présenter.. des _piéces ayant ine.

Jieux et a afdminetrec dang loules lougueur supérieure 4 75 centimétres

rest wes dee aux | les indi on résullant de dérange | iy eb-une Gpaisseur ou up diamétre dé~—
er vee avec: priere Weuts de Lestumac, de mauy de OS CHANGEMENT D A DRESSE fees 2 ceulimnéires ; :
n prévenic Mr Henriquez si ce oe gastralgies ete {1 compile aussi dang

ss était ollert en vente. _ files peincipsles villes de lx province del Mle Enoch Desert. avocat, | 4e bois:
















































nombreux chests dont les commundes Do pe "200 Ha cents} traverses en
: . So. Bane CPGRE PRUOUVEelees, BOWL le. roe: - cee . Droit de ee de Pe aris. | bayahond, bois br ay FQU8 athe lane ache, dua
Vente wel Voie Parte leurtémoignage deson excel ence et de | Bey Hug du Centre.-- Port- ue Bunce: de 1 75 de longueur, 08 90 de 1: argeur



minima et 0015 dépuissenr Ces tra-
Verses doivent: étre droites- con tene
HES Stides aux deux bouts uvec- deus
sutiaces planes ou puralléles travaillées
fla hache, 4 la scie;.
Les quantilés ci dessus sont a liveer
‘Thensbelleiient le long de 1a vole.” |
_L'adjudication sera “faite pour la du-
-Prée-de six mois, a partir du-déer Mars,
contre le depot fun’ caulionnement,
wélevantdr ie valeur de la moitié-d'une
livraison mensuelle,

[son pris économique. ° re

riu de la grosse ioe bn forme exéculoire Auy evfeliers el restuuratears deme. | D th
Ea ve aa hypothécaire paste au aL raut hors la ville de. Port au Prince a octeur ston D ALENCOUR |
eH. Asirel Laturesi et seh CONS” | gora expédié des échautillons gratis de | :
res, & Port-au-Prince, en date du eelte merveilleuse liqueur, mais fou Chemin des Dalles, No 35

id procédé le lundi que Poa jours et seulement par Vintermédiaire | » Consullaline LA

a pager Mars prochaio, a trois heures de leurs correspoudants 4 la uupitule. | Matin, 7 7 AO hires. oie CHC BRS.
2
Me resmidi; en Vélude-el parte _minio- |

é Me Astiel Laforest, uotaire ue a

: ~ Communic ue
ee 1, sent pblgue, ae pas oF - Stati Générale Hath. |

sit et dernier enchérieseur,d'un terrain sis | | Seerétairerie d'Ktai dei fatérieur et



nn ae =





as-les-euivirons de cette ville et dependant | 7 ans @ eeportetn — 1 an déaillé | . de ‘a Police Générale. ; Les offres sont @ adresser, sous pli ca-
Fancienne habitation counue sous le nom a faiport. . - Gonformement a notre avis du 27 cheté.au Dépot central Champ de Mars,”
qRasteau», A Pen de-Chose avjourd hu! ; Prix - 6 2 00 Veremplaire | Janvier 1909.au «Moniteurs et concer- jusqu’a la date du 25 Pévrier 4909,






dillerrain mesure cent vingl pleds de fa: 4 on uces SErnuase puant ies eflets-en.or et en billets, ac-
tt — deaxcent > Se L Piet Abeille, | compagnés de letires de paiement du
mete, sur Une M. Crépin, ree Benne Foi. Département ides Finances et désignés

— sits sous la robrique de frais de police et

| Depenses. extraardinsires. une -p
des effete nous ont été remis le 16 Fe-

Porl-au Prince, 9 FPévrier 1909,
LA. DIRECLION





Avis” Import ant:





pau nord pat [a
nee! jes ayanls-







+ Nicalas, @ | yrier courant par Tex payeur de. I[n-
“ ae terrain hE — — cv coe térieur, Voir nomenclature ej dessous,
ribdont ate Laure roletafOustpar) = =9§5xREPRODUCTION Tous leselfets qui ont été inserg dans | - Chambre de Commerce de
juste Bijou, K. Elie et Joseph Nicolas, tel, | les Créiits supplémentaires de lexer- Pontaubans porte ala con-
leurs, que le terrain se ee oC Port-au-Prince, ler. Aol 1908. | cice 1907 1008 at portés av compte de | quissance du public que, seul, son
fe ules apie ae ee MM. | Lexercice 1908 1909. hotammentuwhon | president signe la correspondance



‘Vet toutes autres™ préces “émanant

de cette Institution,

Port au-Prince, 17 Février 1909.
Le Pré ident de la Chambre

de Commerce,

7 cae aan ‘ - oo fo Neus avons Thonneur de porter a | nistre Marcelin, so Let deineures tnuls,
Hey Fe ENE IE OES. "= gig | volre connuissance que nous sities |ayanl 6 émia sans motifs.
‘ de ia demojselle Laure Milien | Cevenus propridtaires de la grande| Les personnes uni peuvent avoir a





laire, demmeurant et domicitiee | Rabitation | Eroiie» ow se fabriquait | leur disposition ces elfvts, sont invitees

i Ge, ayant pour avoeat Me Wat le Khem | Barbanepatt, géneralement 4 jes epporter au Département de Clie |
© Glection de domicile Aévieur pour éuiler que daa poursuites













“sofent dirigées-conte--eites pour-dsten—
lien Hee ie d ples publes., =
Etat des valeurs en or ef en » billets, Ane
~nuldes parle: Déparl deVIniérigur. |
remplir ses ane et délicates fonc- | Crédit supp'émentaire (Ex 1007 08)
tions, Dans ces conditions le produit, | Pour ‘depenses exlruordinaires de police
quia été consacré partoules les ex-| (Chap. 8 section 2)... - Service Adias
posilians s agricoles e et industrielles, y | Dépée. ‘Nedord. Date Mois Bi s . Ne
Gompriscellede Jamestown! (1006seul 279 25 Not ie Vapeut OARNTA: ayantquillé
___ | rhumayant obtenu unemédaille d’or),| 3388 om > fo Now-York samedi 20 courant, di-
AL _| | restera toujours le méme; mais il sap reclement pour nol re port, est at-

= 5 diepiai ion | pellera désormais FAhom de tendu ici vendredi 26 courant. Ul

i nalre service; bien plus Tin-
me Chavineau Duro-
i, depuis pres de sept ans, di-

a rige seul les Dist
de TEtoile, a6



















aoe TR eee 4



illene et Sucrerie.
ntinis


















Saat n ameren SE wcamiconeee | | ec aces ewe atin
manor, siwenenene

























: TEStoile ay liu de Rhum partira probablement dans l'aprés-
es | arbancourt Nous som- midi pour Kingston, Colon, Port-




ig a Haha entiére disposilion pour
e vos ordres; nous y ap-
| pore soin ef le zéle quy met-
[lait feu M. Barbancourt, motre

re EC —*"BEEE | KR wD SC; “40.000 | mera a la Posie eal ‘97 cavaut
aes S MM : ;
fetiéres. | : 599 a 11 hres préeises pour éfre expe-
| ciée gue paurNew York,
ort-air- Prince, 227 Sy ae

Limon, prenant la malle, fret et
assagers. =e





























_yelle “qui s' souvre , pour. aye,
pleine de promesses. Elle nous promet,

in an “des relations nouvelles quit
vont naltre et se_ développer,
d'une im orlance capitale que Vo

téralure el mém

Pour des jec en ces
trois langues, vol le soussigue, en &
de! Ecole een au Bois de Chéne.

Cours populaires a [Ecole du Soir, |
angle des rites Montuluis et Pavée— fp

Correspondance — Traduction.

L tench French and Spanish.

Jos. dno. Desce

-Annonce A ses ‘nonibreg
jue $a maison est nouvellemen
issortie-d’une grande quantité de
Giagonales, Planelles, Gheviottes et Casimirs,
{une réelle supériorité.
Dans son établissement, on trou
rera, -- comme toujours, ~~ les
derniéres modes francaises eLaD:

“aire eprse Bau Gareuses i ae

Port-au-Prince - Eau Minérale naturelle
41, Rue des Miracles, 24 Si-Leqe éger = Pougues w= \{-],

. OURNISSE a
: Succes execlients depuis: 4670

catrand Cercle de Port
fu Restaurant de la Paix Poir régulariser-la Digestion
© acliver la nutrition

du Commeree
de (iistel Bellevue

x da Frante
So ale duPort.

ef

#

mie, la Ch’ orose.

“du Commerce.

das Amateurs. .
da Pos
lolernational .
de la Bourse

dela Chambre
tet Poste

devla Gare.

da Palais

del Unie:
Larousse
Lavictoire

Bourdon

Cantave ee
Aux Caves de Gordaaux :
Gonaives > Ro Schott
Petit-Godve: Ualé Loohard .
dérdmié > Galé dela. Pais
Si-Mare: A. Dalencouri
fdacmel. No Lafontant

Fea rgeau —
Sola Champagne|
IMONADES GATEUSES )

a. 2 et
Contre le "‘Diabate, :

Contre la Goutte cL, le Rhnma-
tisme.,

Tris agréable abot

;EAU DE CARABA

Purgative se

: Dépurative
Antiseptique.

rel

N

a
4
¢
4
€
€
a
Â¥
4
4
i
‘
4

curative, contre





[ Be Stlérilisée

de V Acide. Carbonique Liquctle

Congestions, Attaques|

de are re,” ae

. Fleursd ae ie Picker
Ligueurs
-—gllers Angostura, Snisette, Ce
sa Baul hed a

PHARMAGIE

~D' KOEHN:

Jérémic.,

DEPOT A

es lex Roberts & fe

St-Marc
Petit-Goave (Phe Nouvelle)

“Port-de-Paiz : Mr P. E. Laraque.

‘Tasses couleur, douz.

les-engor gements du,

Aepréventants et déposilares géaéraus sot Bat to

| Tasses.a café couleur, quae |
lité supérieure, douz. 4
Assiettes blanches _
Assieites couleur qual

Porcelaine a
/ onal
Tasses blanches douz., 6 et 6.004 -
7 eas

Services 4 café supérieurs : >com-| i
poses de 6 tasses, 1 sucrier.1 pot oe qualité supérieg
a lait, tecafetiére- ae 4). les 100 sacs or 8 95
Cabarets iméta : 4 aS pee
: vourdes la douzain

nea que ‘tous fe aul
ticles du stock,

Contre la Neurasthénie, ’Ané=!

“A Poecasion de ouverture de notre Succursale, ru
No 83, nous. avisons le public en général, que nous
ve ente_un assortiment ade chaussures en tous genres:
Pour Hommes, Femmes et Enfants aux prix suivan
Chaussures pour homme % 11.95
« Dame

| Action doce, rapide, énergique, |

Moutes du Foie
(Consotons. Corhoses,
Aifections bdiaives, 2

Médailles te or, des aed Maas hondrable, Membre
Grand priv, Hors concours dans toutes les E. positio
puis 18814 Jug ‘a 1907 (Ancien. et Nouvea’

ee Veuve BARBANCOURT, seule di
la marque Rhum Barbancourt et seule bone
mules qui ont fait oblenir au Rhum Barbancourt

dor de toutes les Expositions, a pris la suite des affaire
Mari, et se tient a la méme halle x





xml version 1.0 encoding UTF-8
xml-stylesheet type textxsl href daitss_report_xhtml.xsl
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss
xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
ERROR REJECT_TIME 2009-09-06T21:08:21Z
MESSAGE Descriptors must be valid
could not validate /var/daitss/ingest/work/UF00000081_14627/E20090906_AAAAVC/UF00000081_14627.xml
File: /var/daitss/ingest/work/UF00000081_14627/E20090906_AAAAVC/UF00000081_14627.xml
PACKAGE UF00000081_14627