Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
NUMERO =f 0 =

Abonnement va Sépartonsont « eee 4 20

Reranger.- 25-1200 Z| PAR wors



COMPAGNIE FRANCAISE
DES CABLES TELEGRAPHIQUES~
-MONOPOLE DU NOUVELLISTE

“Lonpres 22.— En réponse aux
questions eoncernant la situation
dans les Balkuns, guy ont été posées
ayjourd hui 4 Ja Chambre. des Com-
munes, sir Eiward Grey, le secre-
iaire des affaires étrangéres, ‘a dé-
claré que des communications rela-
fives au progrsinme de la corféren-
epiojetée elaicnt évhangées entre
des Puissances. Comme la Turquie’
‘Vélat le plas jffecte pir les ré-
puts événement:, le Gouvernement
Anglais peuse que. les Puissinces
deviaientd’: Lord songer a la dédom--
iger afin de‘siuvegarder ses inté-
setrafferndr le nouveau régne
lontTavénement a.déja produit dex-
lenis résultats dans Padministra-
Hon du pays.
Bupapsst 22. — Dans un discours
moncé en présence dela commis-
ges alfaises étrangér.s, des ‘dé-
8 lions austr uv -hongroises,
@Aebrenthi!, le ministre des affai-
Aes éangér a les négocia-
s-entie \’Autriche et Ta Turquie
arsujet de la Bosnie et de l’Herzé-
Vine aient été rompues. Le ton de
scours ctat plutdt optimiste.
Ris 22.— L’aéroclub de France
idé dorganiser une grande
6 d’aérop lanes au cours delau-
lite de 1909; le. grand_prix-de-Pa~
On-y sera couru.-ka- valeur’ de
fix sera de 20,000 dollars.
Course aura lieu-en
dans la Beauce od la Champa -
lle donnera lieu a. des: luttes
€sse et dendurance,
ADRID 22.— La ville de ‘Barce|
(est Iagnifiquement. pavoisée
HOaneur de la visite du roi et.

‘¥eine d’ Espagne. C'és st: la re-
® Visite de Mae : Ww
cette ville.

































ee:

ae.

Les femmes de la

|

‘rousoff, ’'ambassadeur de« Russie~A




le baron

‘|

nt Olganisé une. ‘bataijle. de. a6 autrichien eRizherzog- franz Fer-—
Les cuirassées Weschdre fran-| dinand» a été jeté: 4 la’ cote “hier &

reine les-hommages du Gouverne- 4

REPRODUCTION INTERDITE. ==) ment Frangais.

quelques mois,
-sonnes.ont ététaées dans Ia ville da

“aSt-Pirérspova 23 — Le «Nou:

ceghi concerne le prince: Guarousott

‘continua la discussion del’impot sur |

lui des Finances.

de Pinterpelfatione

été tués.-

| franche sur Roargue, ancien minis- ?
jeune: souyer sine | tre, est .dééédé. :



Cais s Patries éte “Républiques et deux
contre-torpil leurs sont venus & Bar-
celone:pour.présenter au roi et ala,

este.

d’ stat refusa’ aujourd’hui, d’e extrador
‘Vamiral qui com- ; lé nihiliste Janjanoff, réclamé par | ee
mande cate division navale, est allé Gouvernement Russe, :
rendre visife aux autorités locales. |. Toxto 23. —cL’escadre- Américaine |

' Mexico 22:— On annongait - hier | se prépare A-quitter Yokohama. Les

que le: Président Diaz était résolu a | funérailles du maréchal Nodzu_ont_
eu lieu apjourd’ hui. s

ne pas poser sa candidature aux é-—
Soria 23.— Le Gouvernement a

lections prochaines, qui auront lieu e
en 1910. Cette “déclaration conirme | instruit son envoyé spécial “4 Cons- |
-tantinople, M. Dimitroff, de reyenir =

les bruits publiés ace—sujet-il_y—a
4 Sofia-pour y recevoir de ‘oureles: -

instractions.
> CONSTANTINOPLE. 23. ~ Venvoyé :
spécial de la Bulgarie :a été rappelé



MAMILLE. 22. Les rapports: de
{intérieur antfencent que 500 per-

Cagayan pac le typhon du 12 Ovto-}
bre,” | Gences' de vues. On-s’attend 4 ce gue —
‘dés négociations officielles soient
bie::fé6t commencées. La Porte con- -
tinue a-soutenir que la question de. .
Vannexion de la Bosnie et de I Her-- :
zégovire concerne [Europe et que
sa discussion ne. peut étre exclue dit
progt amme qui-sera soumis au A cons:
8 és international.

_veau Temps» dit que le prince Qu-

Vienne, va étre mis 4 la retraite et
remplacé par le comte: “Witte.. Cette
nouvelle'n’est pas confirinée,qudique

Sige,

soit exacte.
- Paris 23.— Hier la Chambre des
pulés, dans sa séance du’maltin,



le révenu. Dans lap: és-midi, elle
vota les budgets de la Légion d’Hon-
neur et del Imprimerie Nationale et
elle commenca la discussion de ce-



Les j journavx do outre mer ont- donné
force détails sur le’ mariage qui fut é-—
i lébré il y a quelques mois New-York,
entre le comte Laslo Szechenyi et miss
dans sa_séance du Gladys Vanderbilt, fille du amlliardaivg
américain.
Ponr.de.belles fétes, ce furent de

Avjourd’hui,
matin, elle continua la discussion de’
Vimpét sur le revenu. Elle commen-
ea-cet“aprés-midi™
‘sor [a ‘politique
du Gouvernement.— Mr Picard





gnifiques dans les contes d> Perrault.
prit | Et, de fuit_ees noces eurent.un carac}



>| officiellement possession ce. matin- ‘tere féerique ; ce furent les noes de.
‘des différents services de la Marine.

Pedu d’Ane ou de la Belle au Bois. der- .
. Un. dégagement. d’acide ‘carboni- | mant.
qte s’est produit daos les.mines de} Elles étaient, ‘hdtons-nous de jou

Rechellé (Gard); huit -ouveier s ont! ler, proportionnées a la fortune de Van.
“ | des conjoints : Mss. Gladys a recuen,

' dot 37.500.000 fr rancs,placés eit bonnes _
valeurs de« méres de famille » rap-_
portant 4 et 5 °/,; et comme elle
séde, d’attre: part, des intéréts dans
ides entreprises: paiternelles, on évalué”
son avoir ac‘uel 4 108 millions.- Ciest —
coquet... Et. elle a. des. é espérances at.

Mr Martigjouls, dépulé de. Ville~

TRigsTE-23,— Le. nouveau cuiras:

Isolranéufolles, au sud-ouest de Tie : |

WasHINGTON. 23. — Le secrélaire 7

ASofit en dépit de quelques diver-

lasdiscussiOn | petes fetest-H-n’en-est-pas-de plus tia-

908-


















Le comte et la combesse Szechenyi
‘sémblent avoir enduré le plus gaill
Richesse oblig ge, Miss Gladys et-son | dement-du monde ce fardeau. |
noble épours( le comte Laslo est musi- | le trate pas assez lourd, ils” As =f
cien, sportsman, ancien officier de hus- | cidé qu’ils le porteraient deux fois de
_sards, 2 parfait cavalier, bon chauffeur | suite> Car’ nous ne vous avons pas tout
‘d’'automobile : bref, un homme ¢ trés | dit...
chic » ) ont résolu d’éblouir, par leur} —Leur mariage fut: précédé: d'une «ré-
splendeur, le vieux et le nouveau mons | pétition . générale » avec accessoires et lo
des. en. costumes, L'avant-veille du grand. tée au
oici comment les choses | se sont| jour, on s'assembla, les héro aay
pissées. féte et les invités,; les protagonistes et
Le repas nuptial a. été dressé dans | les comparses, et Pon fit lous les ges
Yimmense salle de bal du. palais~-des | tes que l'on devait recommencer, ‘pour gaa.
Vanderbilt, ob 400 convives tienneat a} de bon, lé surlendemain... Il s’agissait Lg brochure qui st ‘déd
de régler ‘ordre du spectacle et d'évi- hommes 4’Etat d'Haili, te !

laise. Elle avait été ornée pour la cir-
constance d'une forét de palmiers,d’un | ter qu'un accident en dérangeat Vhar-
monie...

-parterred’orchidées, chacune de ces.
C’était un spectable, effectivement.

fleurs contenant une ampoule électri-
que, et d'une grotte artificielle ob les | Miss Gladys Vanderbilt: et le comte, | miéres ti
rayonus de fortes lampes, ingénieuse- | son époux. sont des acteurs qui. para- brochure: ice vende x
ment disposées, imitaient. par leurs | dent en public.. ‘Que voulez-vous ? L’é- | @une conversation: avéc unt
faisceaux puissants, la lumiére du so- | normité de leur opulence constitue une | g° une grande notoriété, sur
leil. —Dans cette grotte, se tenait l'évé | sorte de royauté. Et vous n'ignorez pas | mission prochaine de la Prési
que catholique Myr Luvelle ; il y devait | que le destin condamne les rois et les | jy République. »
officier le lendemain et, en attendant, | reines a une perpétuelle representa Remérciements et complime
ily dinait. | . _[ tion... _ Dr Laroche quia donné asa b
La feuille a laquelle nous emprun-| Il fant aussi considérer Te ditemme comme. épigraphe la belle pen:
tons ces renseignements, estime que la | ou se déebattent ces infor unés milliar- |-Jyjes Simon :—¢S'il faut une
décoration du palais occasionna une | daires...S ils agissent avec simplicité, ayons’-celle. de faire du bien
dépense de 300.000 francs, et que les} on sécrie : « “Quels pingres! »% s ils | ambition Virile, »































































































Je ne sus impression gu'éveille en
vous la description de ce faste. Moi elle
rovaltriste. Jaienvie de mécrier: «Pau

vies gens!»

Mon Dieu! que ce doit étre ennr-
yeux de gaspiller tant d'argent et de
compliquer ace point sa vie, dans un
pur inlérét de vanitée.Ou les deux époux
saimeut tendrement, - et ils soatav




























invités consommeérent pour un demi- | jetcent l’or par les fenétres, on s'écrie
million de vins et de victuailles. Elle | « Quels cabotins ! quels pdseurs t's Départ
attribue ala robe et au trousseau de Que d’embarras! Et combien de- Sont partis. hier soir sur le
Miss Gladys une valeur- minima de] vons nous préférera leur sort envié |~ Sibiria » pour Kingston :
800.000 francs et croit que celle des} notre sort modeste!... I| me semble | Mr et Mme-T. R. Picot, Mre :
cadeaux quelle a recus dépasse 5 mil- | gue, si j’étais.a la place de M. Vander. | Edu. Benjamin, Mile M. Mai :
lions de francs! bilt, les vers d’Agamemnon me remon- F. Poux, Mr et Mme H. Stralle
Si vous désirez connuitre, la toilette | teraicnt souvent ala mémoire: A Funeérailles
de la mariée, quoique les questions de | Heurenx qui, satisfait de son humble forlune, Cet apres midi-auront-lieu les
mode échappent a notre compétence, Libre du joug superbe oti je suis attaché, _ques de Herruann H. RosentHa
uous vous dirons qu'elle était admira- | Vit dans l'état obscur of les dieux Pont vache. cédé. cette nuit a Page de 2
ble et se composait « d’une jupe de sa- B. U. [| convoi. partira de ‘la rue:
tin ivoire, brodée. d’orchidées, sur la- — a ~ | Pavée, N° 51, pour se rendre
que lle vepait retomber un- splendide vane Baptiste.
vole d’ancienne dentelle drapé a ta —NOU UF, LES DIVERSES Nos condoléances aux fami
Watteau et te a ta tele par ey cha _| seathal et Ahrendts. ae
pelet d’orchidées blanches ». = L'orchi- : nstr
dée remplagait linnocente et venéra- “Societe Astronomique On oe le pees
ble fleur d’oranger de nos aieules,| gy Méréorovocique pe Port-au-PRINCR. sement de Londres? — Les.
Liorchidée est une fleur plus distin- vats aA
Observations faites ce matin d 7 hres..} recensements fixent. & six milli
gucée 5 et puis, surtout. elle coute plus ba: . ae 1 ula! de cette.
cher - c'est la fleur des milliardaires | | Pression barométriquea O»,...758-2/= 98 | demi ta. pop tion de cette v
Température al'ombre....,..... 2405 | tte avec un mouvement annué
Humidité relative en centiémes ,... 82| tre-vingt mille naissances.
Tension de lavapeurss.+.+++48-2/2-93+—On--y: compte une-naissan
Direction du vent seseeec. Est 359 Sud s..minutes et une mort
Nébulosité,Cirrus,Cirro etfractocum 5 les cing. minutes. 4
Pluie.............eeeeeees, 482/m 45] “Londres contient plus de
Maximum de température d hier 34° 2 la Palestine, plus d d Eeosrait a
Minimum ‘ 94° 3 |. bourg, plus de Gallois que Car
OZONE. eee reese eee eee see eeeees 9| d’Irlandais_que Belfast, plus
des AS pair ECAE-86 ES thnk " pa lor ‘i ede s rues est
— &- Paik Cle SoH Lae }-OU-4-S tH Ss a longueur de Ses Vet
sent leurs situations surides et quelle luie a plusieurs reprises de 5 5 hs a mille Kilométres: environ.
meiancolie de . marier sans amour'!.. 7 hs du soir, a8 hs, pluie accompagnée |. "Le tiers de la population 68)
Joignez que, le soir des noces, sls d’écliirs et de tonnerre Wéré comme dénué de moye

durent étre rudement fatigués. J’en Le Directeur de V Observatoire, tence. — Les at de |
appelle a vos souvenirs. Il n'est rien de Fr, ConsTanTiN | t

plus exténuant que le protocole du mt. Mercuriale >

,fiige? les comphments donnés et re- Chéque N. York...... » 3/4°/o de rling.

cus, les sour ires, le défi é, les poignéas « Paris ..........34/2 7

de main! —le retour de ’église. lelunch | Traites Paris ........... 2 Lj2olo «4

et les mille obligations, les wille petits | Traites Cote documentées 4. We, ‘

estlavi ges qui en découlent. Or que « Hambourg. Paris. . eee me :

sont nos humbles cérémonies bour-|, Consolidé6 of, seeeeee 37°), :

gevises en comparaison des magnifi 4 Belo.eee a a ns 0.

cences new- yorkaiscs ! - Emprunts.réunis.... oo Dt a 12.



Maison.4 louer >
utson confortable,en face-de.
r§t Louis (Turgeaa ).




ivection avise le publi: que In.

ition entre Port an-Prince et

: bats, des ng Ssumatre (Manneville) est en-
ee ge ge | bdbrenent relablie. ee
de paille fine, 1/2 fine et] .’', partir de cette date, NHorsire ré=
ir homies et enfants. | slementajve est repris; Gy ie













A Vendre Se
es de salon. -- Pour les con- |"
s'adresser au N° 50-du Poste-
















On offre, sw |
ehalle en location 91, Rue du fgaj,
e(porles ep fer) avec cour et dé ¥

4. agsorlies par tonneau, dou- |
_détail. Boissons-assorties. Ab- |
. Pernod. Bitter. Havrais. Champa- | 7

ie Bouzy & R: & D. Cognacs. Créme |.
soda. Hau de fleurs d’orangers. Gin |.
| Focking, Liqueurs assorties. Vins fins |
rouges et blancs. Muscat de Frontignan |
et Lanel. Sherry. Sirops. Cannelle. |
Dentelle. Fil Kaiser 200 yards. Fil laine. |
Parfumerie. Savon. Fay et Sapolio.




.Aevendre

Montiments pour Tombes
Henry Spank & Co

64, Rue du Magasin de UEtat, 64.
















er aux bureaux da Journa
dregse ci-dessus. |
A louer a .
ia maison dans vaste propriété,
a Turgean-Peu de Chose, ayant
gn confortable ( grand bassin,









en | Hrancisco DESUSE
-Docleur Jules. PLEURY “| fabeicant de Chaussnres

134, Rue du Reservoir, 134. | - La Manufacture a ‘toujours eb.
Lin face de UInspection Solaire. . | iépét.uin grand stock, — pour ta

|. .« °+ (4 (Maladies‘des femmes, - -| vente “en gros et détail, — de
| Spécialites Maladies: des organes gé-| ~h.











‘adresser en nos bureaux.

Maison a louer
Dansleshauteurs de Martissant,ayant |
ges dépendances : bassin, remi- |
euries, elc. fo
eodre deux presses a bras.
‘adresser en nos bureaux. °~

. Bonne Patisserie
e Vve MoxpLaisin Prerre se. tient |
lisposition du public pour la cone |
nde patisserie fine de tous genres >, © J
soirées, services, mariage, ete. | hres a. m. et de 245 hres p. m.
Travail soigné, trés apprécié des}. -
nets, Prompte exécution des-cont |
es

a

senza ermesion 4 %







! B: des OF; | chaussures en.tous genres pour
nito urinaires poe F E .
Maladies vénériennes. = | ~ HOMMES, EMMES, WNFANTS. ”
Clinique tous les jours de 7hresa11| Les commandes des commer~
| ants de l’intérieur pourront étre
, | axécutées dans une semaine %
| peu pres.
, Puedes Prents-Ports, 23, 0 |
7" BORT-AU-PRINCE, WAIT?)


















emanate moe

Turgeav, 20, Avenue Sumner. |

A Vendre “Oni lave et remet A neuf toutes es. |

Une glace de salon. Co
Sadresser au bureau du journals — | Petes de Chapeaux dans le renommé |











- 3

| Etablissement de chapellerie « La Bo--+
ij ‘iquen » situé Grand’Rue No-122, en...
‘re l’Administration des Postes et «Aur

Armes de Paris»,---EMILE-GUEBAS.— |~ “fa. gvélett et SrrENe >: part irae
| de Cuba, prenantfrét et passagers-
« Express» partira samedi soir, -
| 24 courant pour Miragoane'et Jé~
rémie, pranant frét et passagers. »
Port.au Prince,23 Octobre #908:

R. Kavanacn & Co. |
39) Ree du Quai.










x Armes de Paris
Mme SERRE
wesclassiqurs Cuhiersd'écoliers.
abaires Chenct. Histoiré et Ma-
uelcivique pur W. Bellegarde.
hieles milituirvs. Argenterie Fla-
ire et bleue (spécialité Rode- |
& Co.) Chemises zéphyr pour
¢, dessins vuriés - Pétards et
Sassortis, ete. oo
















"Espagnol Wile! Le Frangais Mécesaie
L’Angtais Iadispensable!






--A Yoecasion du renouvellement de
Vannée. scolaire et de la reprise des
- travaux’ intellectuels, Mr Jos. Jno. |
Desce, lexprofesseur. de langues vi-|
‘vantes si hauilementapprécié du public, |
‘ge fait le. devoir. de rappeler’a tous la }
_grandeimportance des connaissances de
ees. langues et. Surteut- de TAnuglais, |
devenu universel-et,par—consé quent, |
‘indispensable aux diplomates, comtmer-
cants, professeurs, industriels voya-
eurs, étudiants, hommes de lettres,en:.1.
fin & quiconque voudra se tenir: au_ni- |
‘yeau-de la vie moderne et: faire face |
. maple aux éventualités de l'ére nouvelle.
Quant. a ‘Aprés-dix-huit-ans-dahs-le-pays, pas-.
arra lui eonfier, | sés dans Pinstruction tant publique que
ulées d'aprés leg mo-| privée,’ses commaissances acquises, son
hee sur les cutulogues. 'Texpérience bien n trie et si méthode
Coen #; €n Outre, un grand | perfectionnée lui permettent de, mettre | ppohablement dans la soirée pour
ant conc ae toutes les formes | ses: éléves,.en peu de temps, : em me-| Dorit_Goave, Miragoanie, Jérémie
ta venit a toutes les con- | sure de lire, d’écrire, de parler“2t de’ Ss “la C cee ‘S | Uy
fe [ovtts les bourses, ccomprendre.ces trois langues. Savanila. Cariegena, Santa-Marla
€S précédents établis par} . Leggns-dans..les institutions, & do-' et New-York, prenant la malle,
imporiinee a aux ucheteurs “micile, n son cabinet, wie nord-est | frét et passagers. —
“nce de Puchat, . eg Bonne fo’ et du Centre, ou en . CAL SB -
pour P chat, des iré- | des rues Bove 10 sccaane. on face des | F- HERRMANN & Co. Agent

é %pusition des cerepells: oe eo =
Ades colonies porte cece? : . Port au-l’rince, 24 Octobre 1908, -

















} [ enmdacmantenss |"

Gi Hauthourgeoise Ameri













. Fanceav prévieht ses clients et
lie qu ilarepris la direction de ses
el que son atelier est établi 63
0 (ci-devant-des Miracles).














Le vapeur «ALLEGHANY», ayant
quitté New-York le-2L courant
pour le Cap-'aitien, Pt-de Paix’ -
Gonaives «t notre port, est atten-
du ici jeudit 29 courant. Il partira


























INGENIEUR-MECANICIEN = mM...
-PORGERON-CARROSSIER

——Hontage, Ajustage et Réparation
de toutes sortes de Machines

Installation d'Usines a Suore ef de Distleries,ete, | 4,
CARROSSERIE













_A Foceasion de rouverture ‘de noire Ey
o 83, nous avisons le public en. général, que nous

< vente un assortiment de chaussures en tous genres:
Constr uction ‘
et Réparation Pour Hommes, Femmes et. ‘Enfants 2 aux prix
de Buss, Buggys, Cabrouets Chaussures pour homme — = B 411.95

ef tous genres de véhicules, | «4 Dame - —

Forges, Ferrage de cheval,

Art Vetéerinaire.

Monsieur Ropert A. Horry, Pngé
nieur Mécaricien, Diplomeé de PEnsti-
tuf Piatt ¢ Etats-U: nis ) assisté de ces
neveux, Messieurs Lekon & CHARLES

|
Hotty, Diplomés de « St Pauls Nor-

Médailles dor, a argent. Mention honorable, Membre @:

Grand prix, Hors concours dans toutes les Expositio
puis 1884 jusqu’ ‘a 1907 (Ancien et. Nouveau Continen

Jadame Veuve BARBANCOLRT, seule dé
la marque Rhum Barbancourt et. seule propriét

mules qui ont fait obtenirau Rhum Barbancourt les me
d’or de toutes les Expositions, a pris la suite des affaires de
mari, et se tient a la méme halle, sise Rue des Césars, No
position de sa nombreuse clientéle, dont les commandes
‘cutées avec le mé ne soin que par le passé.

eS



mal el Industrial Schvel » ( Etats-
Unis ),

Onit hon neur dinformer les inte,
_pessds uiis sont complétement outilles
eLee tennenta la disposition de tous
pour bexsecation des trav: a énumerés
ci dessus et dont ils ont la spécialite.
Sideesser, 8 rue Pétion, en atten-
dant |in-tulation de l-urs Ateliers,
rie oda Chimp de Mars, en face du!
Mayasiar t putral de U Etat.
uérison ‘de [me CANIER ee
atleinte de tuberculose pulmonaire arn aru

par VELIXIR DUPEYROUX

Mme CANTER; que représente la photogravure ¢@he
contre, est née a Paris et habite b rue Ordener,
"4 Paris. Elle vinta ma








~














Elle avait mal dang
la pottrine, toussait





Z x beaucoup, EXpecto- fete = .
rat des crachats ‘@T Ce ssa a oe ‘ nee =— e
epals el franspirait Bi scing Gh ‘ : S
4 lanuit: elle étail tres . tes. :
“aible et avail cras | Consequences. Engorgement a
CTE GT san Ele 38 ie 2 4 Tube digesti A
Jj plaignait de dou- Be ; . ie Le
“ I ‘urs intercostales f par. i emploi 4 my J Miseties du Fol —
hoe | re dormait mal. ve DPE LA ne . - (Caw archi ns, Cirrhoses
4 sons tuberculeuses ” 5 Oop Br fections bitaires, ©
: . duw degre occupant ‘“evre jaune)y
tere Vie mre) toute Vetendue du ° Paludisme, biev 3 y :
pose Poll et ie maimmet du neat Ra exIA & : ; hye astipation de la Grossesse;"
wi oprescrivis mon traitement a base ¢ mH d . :
DUPEY ROUX ot le 18 jnillet igor ele était completes \ganefileur preventil” él ‘APPENDIGITE.
ment guerie. Mine Canicr mea permis de publier ~
gon cag dans le but d’étre utile a we yelp ies. » purxin. une mopy “DIEMPLO! } un pen dont. 0m
Dy DUPEYHRO ~
} ty solr.
5, Square dé Mcssine, 3, Paris. . ‘o comimend-ment. da -repux ¢ couchants
P.-8. om LElixiy Dapeyrous est a bse de ereosots vale de | PILULES.— De tb 3 avant te rages le soir owen :

hétre, lode, laniu et gly hos phi
yoquant la formation? J
sanguin, Le flacon d'Eip ' eoteure de ia methods da]
trallement de ja tuberculose emu dose par de Doeteur Dupe yrouty
-e@t en vette’ chez Sime-tih,Bwani, oe Albertini, @ Port-au-Prinee







roux, EL agit en pro- tg
nleuses dares ie serum { PHILIPPE TERRIAL, 33. Roul* Haussmann. PAR $


















@



Maitre- Tailleur,
Grand Rue, 181,

Annonce a ses nombreux clients
jue sa maison est nouvellemen:
assortie dune grande quantité de

dag onales, Flanelles, Sheviottes et Gasimirs,

iune réelle superiorité,

Dans son établissement, on trou

era, -- conime toujours, ---. les
arpniares micdes francaises et an
| uses

ama



Lagle des Rue Rues Kugéne Bourjollyet
0 ries. de westte 4 i la “

ye
iern
&



Full Text
NUMERO =f 0 =

Abonnement va Sépartonsont « eee 4 20

Reranger.- 25-1200 Z| PAR wors



COMPAGNIE FRANCAISE
DES CABLES TELEGRAPHIQUES~
-MONOPOLE DU NOUVELLISTE

“Lonpres 22.— En réponse aux
questions eoncernant la situation
dans les Balkuns, guy ont été posées
ayjourd hui 4 Ja Chambre. des Com-
munes, sir Eiward Grey, le secre-
iaire des affaires étrangéres, ‘a dé-
claré que des communications rela-
fives au progrsinme de la corféren-
epiojetée elaicnt évhangées entre
des Puissances. Comme la Turquie’
‘Vélat le plas jffecte pir les ré-
puts événement:, le Gouvernement
Anglais peuse que. les Puissinces
deviaientd’: Lord songer a la dédom--
iger afin de‘siuvegarder ses inté-
setrafferndr le nouveau régne
lontTavénement a.déja produit dex-
lenis résultats dans Padministra-
Hon du pays.
Bupapsst 22. — Dans un discours
moncé en présence dela commis-
ges alfaises étrangér.s, des ‘dé-
8 lions austr uv -hongroises,
@Aebrenthi!, le ministre des affai-
Aes éangér a les négocia-
s-entie \’Autriche et Ta Turquie
arsujet de la Bosnie et de l’Herzé-
Vine aient été rompues. Le ton de
scours ctat plutdt optimiste.
Ris 22.— L’aéroclub de France
idé dorganiser une grande
6 d’aérop lanes au cours delau-
lite de 1909; le. grand_prix-de-Pa~
On-y sera couru.-ka- valeur’ de
fix sera de 20,000 dollars.
Course aura lieu-en
dans la Beauce od la Champa -
lle donnera lieu a. des: luttes
€sse et dendurance,
ADRID 22.— La ville de ‘Barce|
(est Iagnifiquement. pavoisée
HOaneur de la visite du roi et.

‘¥eine d’ Espagne. C'és st: la re-
® Visite de Mae : Ww
cette ville.

































ee:

ae.

Les femmes de la

|

‘rousoff, ’'ambassadeur de« Russie~A




le baron

‘|

nt Olganisé une. ‘bataijle. de. a6 autrichien eRizherzog- franz Fer-—
Les cuirassées Weschdre fran-| dinand» a été jeté: 4 la’ cote “hier &

reine les-hommages du Gouverne- 4

REPRODUCTION INTERDITE. ==) ment Frangais.

quelques mois,
-sonnes.ont ététaées dans Ia ville da

“aSt-Pirérspova 23 — Le «Nou:

ceghi concerne le prince: Guarousott

‘continua la discussion del’impot sur |

lui des Finances.

de Pinterpelfatione

été tués.-

| franche sur Roargue, ancien minis- ?
jeune: souyer sine | tre, est .dééédé. :



Cais s Patries éte “Républiques et deux
contre-torpil leurs sont venus & Bar-
celone:pour.présenter au roi et ala,

este.

d’ stat refusa’ aujourd’hui, d’e extrador
‘Vamiral qui com- ; lé nihiliste Janjanoff, réclamé par | ee
mande cate division navale, est allé Gouvernement Russe, :
rendre visife aux autorités locales. |. Toxto 23. —cL’escadre- Américaine |

' Mexico 22:— On annongait - hier | se prépare A-quitter Yokohama. Les

que le: Président Diaz était résolu a | funérailles du maréchal Nodzu_ont_
eu lieu apjourd’ hui. s

ne pas poser sa candidature aux é-—
Soria 23.— Le Gouvernement a

lections prochaines, qui auront lieu e
en 1910. Cette “déclaration conirme | instruit son envoyé spécial “4 Cons- |
-tantinople, M. Dimitroff, de reyenir =

les bruits publiés ace—sujet-il_y—a
4 Sofia-pour y recevoir de ‘oureles: -

instractions.
> CONSTANTINOPLE. 23. ~ Venvoyé :
spécial de la Bulgarie :a été rappelé



MAMILLE. 22. Les rapports: de
{intérieur antfencent que 500 per-

Cagayan pac le typhon du 12 Ovto-}
bre,” | Gences' de vues. On-s’attend 4 ce gue —
‘dés négociations officielles soient
bie::fé6t commencées. La Porte con- -
tinue a-soutenir que la question de. .
Vannexion de la Bosnie et de I Her-- :
zégovire concerne [Europe et que
sa discussion ne. peut étre exclue dit
progt amme qui-sera soumis au A cons:
8 és international.

_veau Temps» dit que le prince Qu-

Vienne, va étre mis 4 la retraite et
remplacé par le comte: “Witte.. Cette
nouvelle'n’est pas confirinée,qudique

Sige,

soit exacte.
- Paris 23.— Hier la Chambre des
pulés, dans sa séance du’maltin,



le révenu. Dans lap: és-midi, elle
vota les budgets de la Légion d’Hon-
neur et del Imprimerie Nationale et
elle commenca la discussion de ce-



Les j journavx do outre mer ont- donné
force détails sur le’ mariage qui fut é-—
i lébré il y a quelques mois New-York,
entre le comte Laslo Szechenyi et miss
dans sa_séance du Gladys Vanderbilt, fille du amlliardaivg
américain.
Ponr.de.belles fétes, ce furent de

Avjourd’hui,
matin, elle continua la discussion de’
Vimpét sur le revenu. Elle commen-
ea-cet“aprés-midi™
‘sor [a ‘politique
du Gouvernement.— Mr Picard





gnifiques dans les contes d> Perrault.
prit | Et, de fuit_ees noces eurent.un carac}



>| officiellement possession ce. matin- ‘tere féerique ; ce furent les noes de.
‘des différents services de la Marine.

Pedu d’Ane ou de la Belle au Bois. der- .
. Un. dégagement. d’acide ‘carboni- | mant.
qte s’est produit daos les.mines de} Elles étaient, ‘hdtons-nous de jou

Rechellé (Gard); huit -ouveier s ont! ler, proportionnées a la fortune de Van.
“ | des conjoints : Mss. Gladys a recuen,

' dot 37.500.000 fr rancs,placés eit bonnes _
valeurs de« méres de famille » rap-_
portant 4 et 5 °/,; et comme elle
séde, d’attre: part, des intéréts dans
ides entreprises: paiternelles, on évalué”
son avoir ac‘uel 4 108 millions.- Ciest —
coquet... Et. elle a. des. é espérances at.

Mr Martigjouls, dépulé de. Ville~

TRigsTE-23,— Le. nouveau cuiras:

Isolranéufolles, au sud-ouest de Tie : |

WasHINGTON. 23. — Le secrélaire 7

ASofit en dépit de quelques diver-

lasdiscussiOn | petes fetest-H-n’en-est-pas-de plus tia-

908-















Le comte et la combesse Szechenyi
‘sémblent avoir enduré le plus gaill
Richesse oblig ge, Miss Gladys et-son | dement-du monde ce fardeau. |
noble épours( le comte Laslo est musi- | le trate pas assez lourd, ils” As =f
cien, sportsman, ancien officier de hus- | cidé qu’ils le porteraient deux fois de
_sards, 2 parfait cavalier, bon chauffeur | suite> Car’ nous ne vous avons pas tout
‘d’'automobile : bref, un homme ¢ trés | dit...
chic » ) ont résolu d’éblouir, par leur} —Leur mariage fut: précédé: d'une «ré-
splendeur, le vieux et le nouveau mons | pétition . générale » avec accessoires et lo
des. en. costumes, L'avant-veille du grand. tée au
oici comment les choses | se sont| jour, on s'assembla, les héro aay
pissées. féte et les invités,; les protagonistes et
Le repas nuptial a. été dressé dans | les comparses, et Pon fit lous les ges
Yimmense salle de bal du. palais~-des | tes que l'on devait recommencer, ‘pour gaa.
Vanderbilt, ob 400 convives tienneat a} de bon, lé surlendemain... Il s’agissait Lg brochure qui st ‘déd
de régler ‘ordre du spectacle et d'évi- hommes 4’Etat d'Haili, te !

laise. Elle avait été ornée pour la cir-
constance d'une forét de palmiers,d’un | ter qu'un accident en dérangeat Vhar-
monie...

-parterred’orchidées, chacune de ces.
C’était un spectable, effectivement.

fleurs contenant une ampoule électri-
que, et d'une grotte artificielle ob les | Miss Gladys Vanderbilt: et le comte, | miéres ti
rayonus de fortes lampes, ingénieuse- | son époux. sont des acteurs qui. para- brochure: ice vende x
ment disposées, imitaient. par leurs | dent en public.. ‘Que voulez-vous ? L’é- | @une conversation: avéc unt
faisceaux puissants, la lumiére du so- | normité de leur opulence constitue une | g° une grande notoriété, sur
leil. —Dans cette grotte, se tenait l'évé | sorte de royauté. Et vous n'ignorez pas | mission prochaine de la Prési
que catholique Myr Luvelle ; il y devait | que le destin condamne les rois et les | jy République. »
officier le lendemain et, en attendant, | reines a une perpétuelle representa Remérciements et complime
ily dinait. | . _[ tion... _ Dr Laroche quia donné asa b
La feuille a laquelle nous emprun-| Il fant aussi considérer Te ditemme comme. épigraphe la belle pen:
tons ces renseignements, estime que la | ou se déebattent ces infor unés milliar- |-Jyjes Simon :—¢S'il faut une
décoration du palais occasionna une | daires...S ils agissent avec simplicité, ayons’-celle. de faire du bien
dépense de 300.000 francs, et que les} on sécrie : « “Quels pingres! »% s ils | ambition Virile, »































































































Je ne sus impression gu'éveille en
vous la description de ce faste. Moi elle
rovaltriste. Jaienvie de mécrier: «Pau

vies gens!»

Mon Dieu! que ce doit étre ennr-
yeux de gaspiller tant d'argent et de
compliquer ace point sa vie, dans un
pur inlérét de vanitée.Ou les deux époux
saimeut tendrement, - et ils soatav




























invités consommeérent pour un demi- | jetcent l’or par les fenétres, on s'écrie
million de vins et de victuailles. Elle | « Quels cabotins ! quels pdseurs t's Départ
attribue ala robe et au trousseau de Que d’embarras! Et combien de- Sont partis. hier soir sur le
Miss Gladys une valeur- minima de] vons nous préférera leur sort envié |~ Sibiria » pour Kingston :
800.000 francs et croit que celle des} notre sort modeste!... I| me semble | Mr et Mme-T. R. Picot, Mre :
cadeaux quelle a recus dépasse 5 mil- | gue, si j’étais.a la place de M. Vander. | Edu. Benjamin, Mile M. Mai :
lions de francs! bilt, les vers d’Agamemnon me remon- F. Poux, Mr et Mme H. Stralle
Si vous désirez connuitre, la toilette | teraicnt souvent ala mémoire: A Funeérailles
de la mariée, quoique les questions de | Heurenx qui, satisfait de son humble forlune, Cet apres midi-auront-lieu les
mode échappent a notre compétence, Libre du joug superbe oti je suis attaché, _ques de Herruann H. RosentHa
uous vous dirons qu'elle était admira- | Vit dans l'état obscur of les dieux Pont vache. cédé. cette nuit a Page de 2
ble et se composait « d’une jupe de sa- B. U. [| convoi. partira de ‘la rue:
tin ivoire, brodée. d’orchidées, sur la- — a ~ | Pavée, N° 51, pour se rendre
que lle vepait retomber un- splendide vane Baptiste.
vole d’ancienne dentelle drapé a ta —NOU UF, LES DIVERSES Nos condoléances aux fami
Watteau et te a ta tele par ey cha _| seathal et Ahrendts. ae
pelet d’orchidées blanches ». = L'orchi- : nstr
dée remplagait linnocente et venéra- “Societe Astronomique On oe le pees
ble fleur d’oranger de nos aieules,| gy Méréorovocique pe Port-au-PRINCR. sement de Londres? — Les.
Liorchidée est une fleur plus distin- vats aA
Observations faites ce matin d 7 hres..} recensements fixent. & six milli
gucée 5 et puis, surtout. elle coute plus ba: . ae 1 ula! de cette.
cher - c'est la fleur des milliardaires | | Pression barométriquea O»,...758-2/= 98 | demi ta. pop tion de cette v
Température al'ombre....,..... 2405 | tte avec un mouvement annué
Humidité relative en centiémes ,... 82| tre-vingt mille naissances.
Tension de lavapeurss.+.+++48-2/2-93+—On--y: compte une-naissan
Direction du vent seseeec. Est 359 Sud s..minutes et une mort
Nébulosité,Cirrus,Cirro etfractocum 5 les cing. minutes. 4
Pluie.............eeeeeees, 482/m 45] “Londres contient plus de
Maximum de température d hier 34° 2 la Palestine, plus d d Eeosrait a
Minimum ‘ 94° 3 |. bourg, plus de Gallois que Car
OZONE. eee reese eee eee see eeeees 9| d’Irlandais_que Belfast, plus
des AS pair ECAE-86 ES thnk " pa lor ‘i ede s rues est
— &- Paik Cle SoH Lae }-OU-4-S tH Ss a longueur de Ses Vet
sent leurs situations surides et quelle luie a plusieurs reprises de 5 5 hs a mille Kilométres: environ.
meiancolie de . marier sans amour'!.. 7 hs du soir, a8 hs, pluie accompagnée |. "Le tiers de la population 68)
Joignez que, le soir des noces, sls d’écliirs et de tonnerre Wéré comme dénué de moye

durent étre rudement fatigués. J’en Le Directeur de V Observatoire, tence. — Les at de |
appelle a vos souvenirs. Il n'est rien de Fr, ConsTanTiN | t

plus exténuant que le protocole du mt. Mercuriale >

,fiige? les comphments donnés et re- Chéque N. York...... » 3/4°/o de rling.

cus, les sour ires, le défi é, les poignéas « Paris ..........34/2 7

de main! —le retour de ’église. lelunch | Traites Paris ........... 2 Lj2olo «4

et les mille obligations, les wille petits | Traites Cote documentées 4. We, ‘

estlavi ges qui en découlent. Or que « Hambourg. Paris. . eee me :

sont nos humbles cérémonies bour-|, Consolidé6 of, seeeeee 37°), :

gevises en comparaison des magnifi 4 Belo.eee a a ns 0.

cences new- yorkaiscs ! - Emprunts.réunis.... oo Dt a 12.
Maison.4 louer >
utson confortable,en face-de.
r§t Louis (Turgeaa ).




ivection avise le publi: que In.

ition entre Port an-Prince et

: bats, des ng Ssumatre (Manneville) est en-
ee ge ge | bdbrenent relablie. ee
de paille fine, 1/2 fine et] .’', partir de cette date, NHorsire ré=
ir homies et enfants. | slementajve est repris; Gy ie













A Vendre Se
es de salon. -- Pour les con- |"
s'adresser au N° 50-du Poste-
















On offre, sw |
ehalle en location 91, Rue du fgaj,
e(porles ep fer) avec cour et dé ¥

4. agsorlies par tonneau, dou- |
_détail. Boissons-assorties. Ab- |
. Pernod. Bitter. Havrais. Champa- | 7

ie Bouzy & R: & D. Cognacs. Créme |.
soda. Hau de fleurs d’orangers. Gin |.
| Focking, Liqueurs assorties. Vins fins |
rouges et blancs. Muscat de Frontignan |
et Lanel. Sherry. Sirops. Cannelle. |
Dentelle. Fil Kaiser 200 yards. Fil laine. |
Parfumerie. Savon. Fay et Sapolio.




.Aevendre

Montiments pour Tombes
Henry Spank & Co

64, Rue du Magasin de UEtat, 64.
















er aux bureaux da Journa
dregse ci-dessus. |
A louer a .
ia maison dans vaste propriété,
a Turgean-Peu de Chose, ayant
gn confortable ( grand bassin,









en | Hrancisco DESUSE
-Docleur Jules. PLEURY “| fabeicant de Chaussnres

134, Rue du Reservoir, 134. | - La Manufacture a ‘toujours eb.
Lin face de UInspection Solaire. . | iépét.uin grand stock, — pour ta

|. .« °+ (4 (Maladies‘des femmes, - -| vente “en gros et détail, — de
| Spécialites Maladies: des organes gé-| ~h.











‘adresser en nos bureaux.

Maison a louer
Dansleshauteurs de Martissant,ayant |
ges dépendances : bassin, remi- |
euries, elc. fo
eodre deux presses a bras.
‘adresser en nos bureaux. °~

. Bonne Patisserie
e Vve MoxpLaisin Prerre se. tient |
lisposition du public pour la cone |
nde patisserie fine de tous genres >, © J
soirées, services, mariage, ete. | hres a. m. et de 245 hres p. m.
Travail soigné, trés apprécié des}. -
nets, Prompte exécution des-cont |
es

a

senza ermesion 4 %







! B: des OF; | chaussures en.tous genres pour
nito urinaires poe F E .
Maladies vénériennes. = | ~ HOMMES, EMMES, WNFANTS. ”
Clinique tous les jours de 7hresa11| Les commandes des commer~
| ants de l’intérieur pourront étre
, | axécutées dans une semaine %
| peu pres.
, Puedes Prents-Ports, 23, 0 |
7" BORT-AU-PRINCE, WAIT?)


















emanate moe

Turgeav, 20, Avenue Sumner. |

A Vendre “Oni lave et remet A neuf toutes es. |

Une glace de salon. Co
Sadresser au bureau du journals — | Petes de Chapeaux dans le renommé |











- 3

| Etablissement de chapellerie « La Bo--+
ij ‘iquen » situé Grand’Rue No-122, en...
‘re l’Administration des Postes et «Aur

Armes de Paris»,---EMILE-GUEBAS.— |~ “fa. gvélett et SrrENe >: part irae
| de Cuba, prenantfrét et passagers-
« Express» partira samedi soir, -
| 24 courant pour Miragoane'et Jé~
rémie, pranant frét et passagers. »
Port.au Prince,23 Octobre #908:

R. Kavanacn & Co. |
39) Ree du Quai.










x Armes de Paris
Mme SERRE
wesclassiqurs Cuhiersd'écoliers.
abaires Chenct. Histoiré et Ma-
uelcivique pur W. Bellegarde.
hieles milituirvs. Argenterie Fla-
ire et bleue (spécialité Rode- |
& Co.) Chemises zéphyr pour
¢, dessins vuriés - Pétards et
Sassortis, ete. oo
















"Espagnol Wile! Le Frangais Mécesaie
L’Angtais Iadispensable!






--A Yoecasion du renouvellement de
Vannée. scolaire et de la reprise des
- travaux’ intellectuels, Mr Jos. Jno. |
Desce, lexprofesseur. de langues vi-|
‘vantes si hauilementapprécié du public, |
‘ge fait le. devoir. de rappeler’a tous la }
_grandeimportance des connaissances de
ees. langues et. Surteut- de TAnuglais, |
devenu universel-et,par—consé quent, |
‘indispensable aux diplomates, comtmer-
cants, professeurs, industriels voya-
eurs, étudiants, hommes de lettres,en:.1.
fin & quiconque voudra se tenir: au_ni- |
‘yeau-de la vie moderne et: faire face |
. maple aux éventualités de l'ére nouvelle.
Quant. a ‘Aprés-dix-huit-ans-dahs-le-pays, pas-.
arra lui eonfier, | sés dans Pinstruction tant publique que
ulées d'aprés leg mo-| privée,’ses commaissances acquises, son
hee sur les cutulogues. 'Texpérience bien n trie et si méthode
Coen #; €n Outre, un grand | perfectionnée lui permettent de, mettre | ppohablement dans la soirée pour
ant conc ae toutes les formes | ses: éléves,.en peu de temps, : em me-| Dorit_Goave, Miragoanie, Jérémie
ta venit a toutes les con- | sure de lire, d’écrire, de parler“2t de’ Ss “la C cee ‘S | Uy
fe [ovtts les bourses, ccomprendre.ces trois langues. Savanila. Cariegena, Santa-Marla
€S précédents établis par} . Leggns-dans..les institutions, & do-' et New-York, prenant la malle,
imporiinee a aux ucheteurs “micile, n son cabinet, wie nord-est | frét et passagers. —
“nce de Puchat, . eg Bonne fo’ et du Centre, ou en . CAL SB -
pour P chat, des iré- | des rues Bove 10 sccaane. on face des | F- HERRMANN & Co. Agent

é %pusition des cerepells: oe eo =
Ades colonies porte cece? : . Port au-l’rince, 24 Octobre 1908, -

















} [ enmdacmantenss |"

Gi Hauthourgeoise Ameri













. Fanceav prévieht ses clients et
lie qu ilarepris la direction de ses
el que son atelier est établi 63
0 (ci-devant-des Miracles).














Le vapeur «ALLEGHANY», ayant
quitté New-York le-2L courant
pour le Cap-'aitien, Pt-de Paix’ -
Gonaives «t notre port, est atten-
du ici jeudit 29 courant. Il partira























INGENIEUR-MECANICIEN = mM...
-PORGERON-CARROSSIER

——Hontage, Ajustage et Réparation
de toutes sortes de Machines

Installation d'Usines a Suore ef de Distleries,ete, | 4,
CARROSSERIE













_A Foceasion de rouverture ‘de noire Ey
o 83, nous avisons le public en. général, que nous

< vente un assortiment de chaussures en tous genres:
Constr uction ‘
et Réparation Pour Hommes, Femmes et. ‘Enfants 2 aux prix
de Buss, Buggys, Cabrouets Chaussures pour homme — = B 411.95

ef tous genres de véhicules, | «4 Dame - —

Forges, Ferrage de cheval,

Art Vetéerinaire.

Monsieur Ropert A. Horry, Pngé
nieur Mécaricien, Diplomeé de PEnsti-
tuf Piatt ¢ Etats-U: nis ) assisté de ces
neveux, Messieurs Lekon & CHARLES

|
Hotty, Diplomés de « St Pauls Nor-

Médailles dor, a argent. Mention honorable, Membre @:

Grand prix, Hors concours dans toutes les Expositio
puis 1884 jusqu’ ‘a 1907 (Ancien et. Nouveau Continen

Jadame Veuve BARBANCOLRT, seule dé
la marque Rhum Barbancourt et. seule propriét

mules qui ont fait obtenirau Rhum Barbancourt les me
d’or de toutes les Expositions, a pris la suite des affaires de
mari, et se tient a la méme halle, sise Rue des Césars, No
position de sa nombreuse clientéle, dont les commandes
‘cutées avec le mé ne soin que par le passé.

eS



mal el Industrial Schvel » ( Etats-
Unis ),

Onit hon neur dinformer les inte,
_pessds uiis sont complétement outilles
eLee tennenta la disposition de tous
pour bexsecation des trav: a énumerés
ci dessus et dont ils ont la spécialite.
Sideesser, 8 rue Pétion, en atten-
dant |in-tulation de l-urs Ateliers,
rie oda Chimp de Mars, en face du!
Mayasiar t putral de U Etat.
uérison ‘de [me CANIER ee
atleinte de tuberculose pulmonaire arn aru

par VELIXIR DUPEYROUX

Mme CANTER; que représente la photogravure ¢@he
contre, est née a Paris et habite b rue Ordener,
"4 Paris. Elle vinta ma








~














Elle avait mal dang
la pottrine, toussait





Z x beaucoup, EXpecto- fete = .
rat des crachats ‘@T Ce ssa a oe ‘ nee =— e
epals el franspirait Bi scing Gh ‘ : S
4 lanuit: elle étail tres . tes. :
“aible et avail cras | Consequences. Engorgement a
CTE GT san Ele 38 ie 2 4 Tube digesti A
Jj plaignait de dou- Be ; . ie Le
“ I ‘urs intercostales f par. i emploi 4 my J Miseties du Fol —
hoe | re dormait mal. ve DPE LA ne . - (Caw archi ns, Cirrhoses
4 sons tuberculeuses ” 5 Oop Br fections bitaires, ©
: . duw degre occupant ‘“evre jaune)y
tere Vie mre) toute Vetendue du ° Paludisme, biev 3 y :
pose Poll et ie maimmet du neat Ra exIA & : ; hye astipation de la Grossesse;"
wi oprescrivis mon traitement a base ¢ mH d . :
DUPEY ROUX ot le 18 jnillet igor ele était completes \ganefileur preventil” él ‘APPENDIGITE.
ment guerie. Mine Canicr mea permis de publier ~
gon cag dans le but d’étre utile a we yelp ies. » purxin. une mopy “DIEMPLO! } un pen dont. 0m
Dy DUPEYHRO ~
} ty solr.
5, Square dé Mcssine, 3, Paris. . ‘o comimend-ment. da -repux ¢ couchants
P.-8. om LElixiy Dapeyrous est a bse de ereosots vale de | PILULES.— De tb 3 avant te rages le soir owen :

hétre, lode, laniu et gly hos phi
yoquant la formation? J
sanguin, Le flacon d'Eip ' eoteure de ia methods da]
trallement de ja tuberculose emu dose par de Doeteur Dupe yrouty
-e@t en vette’ chez Sime-tih,Bwani, oe Albertini, @ Port-au-Prinee







roux, EL agit en pro- tg
nleuses dares ie serum { PHILIPPE TERRIAL, 33. Roul* Haussmann. PAR $


















@



Maitre- Tailleur,
Grand Rue, 181,

Annonce a ses nombreux clients
jue sa maison est nouvellemen:
assortie dune grande quantité de

dag onales, Flanelles, Sheviottes et Gasimirs,

iune réelle superiorité,

Dans son établissement, on trou

era, -- conime toujours, ---. les
arpniares micdes francaises et an
| uses

ama



Lagle des Rue Rues Kugéne Bourjollyet
0 ries. de westte 4 i la “

ye
iern
&