Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
Port-au- >

Journal Quotidien, Gomme:

: 8 CHERAQUIT,--- DIRECT E J

' @ ee Btranger..........200 fp

iy:































mmunications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



MPAGNIE FRANCAISE BERLIN 27,— L’assaut de la Fri- | Mr Thomson west rendu a St-Na~~
. Le f@& drichsberger bank commencé hier ztireod il assista Aun banquet of -
CABLES TELEGRAPHIQUES ~ | aprés-midi, a continu aujourd’hui ; fert par la municipalité et la Cham-

, . toute la journée. Malgré les déclara- , bre.de Commerce. a,

NONOPOLE DU NOUVELLISTE tions des directeurs que ect établis- | Le Roi Georges de Gréce est arii--

_— -| sement est entiérement solvable, des | vé 4 Par.s anjourn’ bul. .—

Pants 27. — Les agents de Moulai- centaines de petits déposants sont Mr M. Mas, ancien député de ’'Hé-
afid A Paris, que Mr Pichon, mi- restés toute nuit dans la rue en at-| rault, est décédé. ss
istre des affaires étrangéres, a ré- ‘tendant louverture des portes; plu- |. ; a psn rp

ment refusé de recevoir et qui'| sieurs d’entre eux’ rompus de fali- Fabrig an 7
tondent patiemment le moment | gues, sont tombés sang connaissance. | d FIQUOLS OS

‘étra entendus, déclarent que Mou Tancer 27.— On recoit la nou- |:



- REPRODUCTION INTERDITE.



%

























j-Hafid sera un sincére ami de Velle que . Moulai-Hafid a été pro-
Rurope et qu'il maintiendra ordre | Clameé Sultan ‘a Mazagan et que les.

C’est lindustrie qui requiert le mi-
‘nimem—d’eutillege: il suffit.de dispo-
ser de ses dix doigts, un -point, c-est
‘tout. Au risque de passer pour un ma-
-lotru, j’ose basarder la remarque sui-
vanle. > an ce

Si nos demoiselles des écoles publi-
gues quiapprennent a faire de la den- °
telle au fuseau - et parmi lesquelles je
ne connais pas encore de millionnaires
~—~employaient les-momients de “loi
gue leur laisse ce délassement artistig .
que, a tresser des chapeaux de lata-
‘nier, elles fourniraient.au pays des ob-
jets de premiére nécessité, en méme
temps qu'elles apprendraient a gagner
du pain 4 coup sr... |

u Maroc. Ts ajoutent q uF représentants d’Abdel-Aziz dans cet-
yea Salten est le Smverain d’nn | te ville se sont réfugiés au_consulat
pve démembré et sans le sou,|de France, ee
willui sera difficile daccédder A} Toxto 28.— La nouvelle du nau-
cles les demandes yni lui seront | frage da steamer anglais «Dunearo »
aites, ais quil sera sans aucun | a été regue ici aujourd’hul. L’équi-
wate obligé de prendre dson compte | page composé de 53 hommes, a péri
jes préts consentis a Abdel -Aziz ain- | moins un mécanicien et.un maria...
que les lourdes obligations qui | Le sinistre s‘est produit le 26 Aoat
ui ont été imposées_ pour le meur- | prés du port de Goto, ilede Kiuhiu.
te dau Dr Mauchamp a Marrakech et CoPenHAGuE 28.~— Deux hommes
assassinat d’européensa Casablanca. | furent tués et 6 autres dangereuse-
le Gouvernement. affirme queta-|ment-blessés aujourd’hutsnr te croi-
France continuera 4 s’en tenir aux | seurdanois «Kekla» consécutivement "pe aia ‘ioularistes ».comme
emes-de 'acle d’Algésivas et qu’- | 8 Pexplosion d’un projectile au cours! pa ndleierre ¢ Par follande. interviene
dle retirer. ses troupes du Ma- | d’exereices de tir dans la baie d’A- PAngleterre, et la Hobanc®, Intervene
ikeit6t que Vordre et la tran- | arhus > nent officiellemeat pour implanter dans -
Le Oral us. . eurs colonies l'industrie chapeliére.
BeOeGaae oe Sinat a com-| steamer norégion Beacon west mis | munastaie», demander 8 nos. pou-
: : 1 . Peas ¢ : 1 + pou-
tneuce aujourd'hui la discussion du | 4 la céte a Port-Maria; l’équipage a | voirs publics d’encourager et de dé-
lé d'annexion du Congo a la Bel- | pu se sauver,mais le bateau est con- velopper la méme industrie en Haiti, &
ue. M Schollaert, le der ministre, | sidéré comme perdu. Vaide des écoles nationales de demoi-
emandé la rapide adoption de cet-| Le Mans 28.— Le comte de la selles. a: .
mesure, La lache de la Belgique, | Rochefoucand, duc de Doudeanville, | ,, Of cite lel Madagascar etsone aul
‘il dit, sera grande et lourde et {ancien ambassadeur de. France a Jource ae qualeur, comme.on le.
arrdussiy, neue davans Acaw | a ay | verra plus loin dans ua utticle que je
téussir, nous devons oser. Le | Londres, est mort aujourd hui. cite, a tiré I’'an dernier plus d'un mil-
‘Mopold nous a donné une colo- | Fit Paso (Texas) 28. —La moitié de lion de dollars de “son exportation de

~
See
*




eke et bien organisée que nous | la ville de Folsoon, nouveau Mexi- | chapeaux de-puille..

“us accepter avec reconnaissance. | que, a été détiuite par une inonda- Cette industrie s'adapterait admira-
deux traités avee la France se- | lon; onze personnes ont peri. _ | blement A nos habitudes féminines: on
Fenouvelés; le premies recon-} Paris 28 — Rente francaise: 96.70. peut tresser la paille en caquetant sous
les droits de préemption de cet-| Havak 28.— Cacaos Haiti: 56 aj les galeriés et en regardant circuler le
lissance sur le Congo; et par le | 72. . tramway. C’est méme le travail le plus

“ond, celui de 1895, la France ac-; Le Prins « Willem I » est arrive commode que l'on Er ene on cntet Tank
@Vannexion et obtient un tarif| aujourd hai au Havre | cette altitude ; rien d encombrant, rien,

Yeur pour le transport d | 1 » retour de Mr Clémenceau en de Jonrd, rien d agedjettissant “hee doles
aNdises sur les ‘th ‘min “da By nce qui a it fi Sau 2 Septem- | courent aussi vite, méme si la téte est

a Cone at ete oe ae ia aa ee auite “ay eonl | Cuecatls teabie aucle deed"an de ix
woego et une rectification, de bre, sera retardé par suite de son roe, etla langue sure dos d'un passant, |

ade Sanghal indisposition. Al est te.bon ton, de déclamer ¢o1 @..

a










oon farrodes essqis-“yvee des”



_Ja paresse de nos campagnards. Il.com-.
mence a étre temps que l’on s’occupe
un peu de-ce qui se passe dans nos
villes; car les observateurs de boune

-—-{oi-reconnaitront-que~l’onn’y fait pas,

en matiére de travail, tout ce que Von

devrait et pourrait faire..Et le specta-
cle des compatriotes, hommes ou fem-

mes, occupés uniquement 4 regarder |
les passants, entre le lever et le coucher
___ du-Soleil, n’a_rien de rassurant._pour=

notre avenir. économique et-moral.

~ Nous citons l'article du jourral d’A-
griculture tropidale : « Depuis quelques
années, le commerce des chapeaux de
paille a pris en Europe un developpe-
ment considerable ; le couteux panama,
jadis réservé aux grandes fortunes,s est
peu a peu abaissé jusqu 4 la portée Ges
‘bourses moyennes. Cela tient surtout
a l'utilisation de qnantité de mateériaux
jusqu'ici délaissés... Ce fait joint a la
demande, a amené Vexportation de lE-
quateur 4 doubler en un an: en ellet,
tte 681-000 dollars en 1905 elle est mon-
tée a:1.200 000 dollars en 1906.

« A coté du palmier cardulorica pal-
mata, le C, Jamafcensis, espéce trés-
voisine, connue aux Antilles sous le
nom de Jippi-Jappa, a été utilisé pour
la production d’une pail e fine et blan
che servant a la confection de chapeaux
genre panuma; i croit spontanément
ala Jamaigue, ot: il est souvent dési-
‘gné sous le nom de Broom Thatch. De
vant les prix rémunérateurs obtenus

em par~tes chapeaux” de Nippi-Jappa, ila
elé inslitué par les sociétés d’Agricul-
ture locale. des uteliers-écoles puur les
jeunes Plies. La méme voie a été sul-
vie a Curacao, on le Gouvernement de
ja Colonie est intervenu pour alder la
société d’Agriculture datis son cenvre.
Les ate iers ¥ sont ouverts atous : Vap-
prepli paie ia paille et touche le prix
du chapeau vendu En peu de temps,
fe succés a répon tu a ces ¢fforis pris-
que déja,en 1904, Pile exportult 26.500
donzaives.... "

«A Java, e’est le bermbou ani cst pre-
feré, Diapres note correspondant. M,
Serre, vest un clenois qui tutrocduisit

cette industrie da s le pivs. et elle

fait vivre anjourd’ hui pilus de 60.000 —

ti
individus, L’écoree de bimbou est de-
coupe ep linieres mirces et tissée par
les fernmes et les enfants...
« Les chapeauy sont b'anehis par.

immersion dans uu bain de bisnifite de |

soude, exportation se fut sur Anvers,
Paris et les [tuts Unis Une maticre
assez inattendue dans cetie tadustric,
eest lavcinae a suere. Ele est pour-.
tant employee a Madagisca



delaveryvorve des feuiiles ¢@le ci est ra-
botée encore fraiche, sechée cb tissée:
suivant les espeecs, elle a diverses
teintes, du vert au rose a

Comme on le voit, la mutiére pre- |

miere est Ce qui manque le moins, La
parole est désormais a Mesdames les
Institutrices; le succés du mouvement
dépend en grande partie de leur bonne
volonté, et 1! est a espérer gue le con
cours du Département de I'Instructio

publique ne leur fera point détaut,

&,

~ oll On |
eres tivéss |]





4. rare.





i
|







Dpe-ceréve qui ma desherité de tout T

_ Truites (a wdoeumpertées TTH4-bT 2 tfe 4-4

gown gs Muses |
svete OS ori :
( Extrait du «Courrier», revue litt
t arlistique de.Paris, Ne du.
15 Juillet 1908.)




























































essence est divine et ton but est supréme,
fle parti d'En-Haut, soultle toujours vainqueur ! io

S'il est quelques mortels pour nier ta grandeur,
C’est qu’ils ne savent pas ce que celui qui t'aime
Savoure d'ineffable en te rimant son théme,

Nice qu’en lui tu mets de sereine splendeur.

Quand Ia Muse s’insuffle en Pame du poéte,
Elle fait, pour le Beau, de Phomme la conquéte,
Et du laurier des dieux enguirlande son front; délivré par
C'est pourquoi je viens donc, plein d'une foi réelle, lyn le 4 Jan
T’offrant VFhommage pur de mon culte profond, - Roe :
Te chanter en ces vers, Poésie-éternelle-

Jérémie (Haiti) 1903. -- Timornee PAREP

S lence |
A la Deéesse.
(Reproduit des « Annales »).
Je ne parlerai plus et ta ne sauras rien :
Torturons-nous! Je veux souffrir et tout est bien!
Et c'est mon chatiment de me taire, et le tien,
Ton chatiment, a toi qui ne devines rien !
Ah! par instants, je crois te hair, tant je Vaime 1!
Je sens monter en moi des fureurs d’anathéme, ’
Des besoins d’étre libre et de pleurer quand meme! -
Seul, et libre de toi, loin! parce que je aime! |
Si loin de toi, si loin de moi, si loin de tout,
Que je puisse mourir d’ennui, mourir dun coup, -
Et mourir, puisqu’entin rien ne reste debout

verses, auxquel
d’ordinaire, les
- Nous avons reg:
quettement éditée a

_« Une Commune dt
cellent Belotte. C'es
te monogrophie de

Rangnitte. ~ Voici ¢3

me préfuce, Me J, BLN

Votre opuscnle a Une

est plein de fui, de pain
seils pour Vavancement
lai lu avec admiration

rgene, sortis de nos Lycées.
exemple en faisant connalt





société Astronomique

eT ME&TEOROLOGIQUE DE PorT-AU-PRINCE.
Observations failes ce matin.d 7 hres.
Pression baromeétrique a... 761 ™/™ 85
Temperature a Vombre... 2.200.279 4
Homidiie pelotive en centiemes .. . 37
Tension dei: vipeur......, 15 °/" 03



Divee Ta da vent seas Est 20° Sad | tact, de dévouement et
Nébalosite. Cirrus, cirrortaltocum 7 | coin-de terre d'Haiti
PIO eee eee ee Néant | les Poavoirs public:
Maximuin de température d hier 372 9 [sur ces localilés quills ne
| Sanimum ~ 94. Q | jours visiler, et travails’
ONO. occ c cece ence cece eee. G achivement a leur dévele

" onan ef moral.

Observations particuliéres :

Haig scuure persistant presque toute
fa ipbaduee dhier.

Tonnerretolutain au Sad Est Paprés-

mudi.

R
de

« Mercuriale .
Cheyne N York... 4/2,3:4°%/ode prime
soot PUR S a og
Traites Paris 21/2 23° 4e/o

«

+t oe eo

, Hamboury-Paris, veer eaaeee » 2°%e:
Consoude G6 eo} oo... cersecere BO fo

a Ola cece eee . 20° |
Iuiprunts réunis o......08 Ob
Titres roses etbleus.......... 47
UDANSC sees cece ee eeesees OLD.
Café soute sso... vorvesscccee 4h. |B
a Province ..........°,.406> FL
Tafia 20, barrique......0..@ 135

a 48 & 4, $10

Cacao, 40. Campéche, $16. Coton, 56. :

7+ ee

+





oi partira de lan rue du

nour se rendre @ celte I
/ayants. -droit mn
Le Président, —Lioy Nav. | Monsieur Lannée: BARBANCOURT,
R a | distillateur, liquoriste, | années de
“Le public et les intéressdés sont avie pratique, ancien associ Di
sés gue le tirage de la rafle du cheval gérant des Usines de l'ha tion al’)
rouge, aura lieu dimanche 30 du cou- | toiles (4 Lavaud), dang } de
rant a4 heures de l’aprés midi au Res- | Cul de Sac pour la fabrication du Rhum
taurant-Desriviére, angle de srues Roux et du Tafis, qui a obtenu des médailles —
et Magasin de l’Etat. a toutes les Expos tions tant & V’étran-

|, Ceux qui u’ont pas encore payé sont ger quien Haiti et dont il a toujours
invités.a venir régler au plus tard sa- ry le seul fabricant,

medi. | A Vhonneur d'aviser. le public_et sa
Lazare Damaza & Francois Dervin. clientéle, @uh commun accord,
_ A louer | Vassociation qui existait entre Ini et Mr_
- Une maison haute situde a Vangle | Dupré Barbangourt, son‘ frére, est dis-
des rues Macajoux el du Centre. | soute depuis le mois de Mars 1902 et —
| Pour les renseignements, s’adresser | qu'il continue-depuis 4 fabriquer ce
fau député Auguste Douyon, rue Amé- | Méme Ruom, tantapprécié des amateurs, |
/ricaine, No 10. | pour son compte personnel, sous la ~ “
'N.-D. deLamercie _ '_}| dénomination de -

Rhom Labbée Barbancourt
Débit en gros et en détail.
Rhum,— Clairin, — Alcool, _ Tapia.
241, Avenue John- Brown
et 51, Rue Lamarre.
Port au Prince ( Haiti )

mer la Cigarette: aa |
| "HABANER








rés- midi aussi. a da Cathe rale, .
Jes obséques du jeune Lowis
- le convoi partira de langle
, du Peuple et des Césars.

amis sont priés daccueilli ir Te
t comme invitation.”



































apprenons encore le déees. ce
é la petile Ruancue Heraux, a
e2 ans. ~ L’enterrement ‘aura |
main matin.
as nous associons cordialement |
suil des trois familles éprouvées.

= Erratum
i les passagers arrivés hier ma:
uur le hollandais, venant des Cayes,
jeu de «Mret Mme C.-L. Verrets,
-gimp'ement Mr C. L Verret qui |
eélibataire. a tener
L Ozone | de « Notre-Dame de Lamercie » sont
‘ux quiintéresse ce gaz, nous | priés d'apporter leurs offrandes en sa |
nons les indications suivantes, sur| Pésidence, dans le méme endroit. rue |
roprités physiques et chimiques; | du Gentre, N+ 279.
M Hautefeuille et Chappuis qui}. La neuvaine. commencera, comm
éludié V'ozone, affirment que ce | tou] ours, le 15 Septembre a 4 heure
qui prrait incolore sous une faible | de laprés midi. Le 24 la me Se: Alae: |.
isseur, est d’ une couleur bleue, rap- | Hon de | grace se a chantée @ a6 heures |
ntcelle du ciel. | du matin al’Eglise de Ste-Anne, et le}
ozone atlaque les métaux précieux, | Jendemain 4 la méme heure, une niesse |
argent et les oxydes ; il déco- des morts sera. Chantée. pour toutes les
jes couleurs or saniques la ma Ames de la confrérie qui sont déeédées:
edu chiore. Parie papier ozonomé- |. Mme CR. Boyer.
ve dont pons avons parlé dernié = Livees d’oceasion
ent, Hows vOyons son action sur} On offre 4 vendre: fe
luré de pot: sss1UM. “Deux recueils de Lois et ‘Actes ‘d'Em- |
ous lisons dis + Cosmos » da 28 manuel Edouard, de 1840-1843 :,1843- |

ae a “
dernier guelyues notes intéressan 1845. ~ Denx volumes de Mallery sur | Mattre-Taillear,
le MM. Henri et Bouvssy sur fo | la procédure civile,

o Bons en extravons quelques unes, | Deny recueils de“ ldik de Linsrant | Grand Rue, 181,

t linte Higence de nos lecteurs =~ PRADINES, tame I, tome VI . annonce a ses nombreux clients
+ Vozone de Pair prend naissan~ Un lot @ouvrages de médecine. -- | que sa maison est nouvellemen:
dépens de | oxygéue des hautes Sadresser au bureau du-journal. | assortie d'une grande quantité de
fos lt ore Violotieg qr Publications musicales 4 Dlagonales, Flanelles, cheviottes et Casimirs,

- Vient d’étre rééditée ]’enlevante mé- une réelle supériori i

pent du soleil Ti (chant
— Lozone est ame .| ringue populaire « Tipinaoua ».( chant }- ane :
‘air voisines snene dane leno. el piano ), Paraitra prochainement « Lu- Dans son établissement, On trou:
vals et ea quiniité d’antant plus | clap valse lenté par Fernand Fran- vera, ~«- comme toujours, - -- Jeg
‘geul ( trés recommandée ). jerniéres modes francaises. et abies
dlaises





















































































































































de que ces venis viennent de plus En vente chez A. de Matteis &0°Ce

ensuite 23 lal

avec ih : 8 qui entrai place Geffrard’ et chez Editeur 95,
s grandes alti-

: rue du Réservoir. a




Francisco DESUSE

venemn teertin













ere. est : . :
s, Jes radiat tons solaires agissent- mé notaire public a la résidence de La Manufacture a toujours. en :

@8 touches daar iy ifecieures pour | cette ville, par, commission de Son Exe iépot un grand stock, — pour | le-
orion dozone, V.M | cellence le Prési tent d'Hatti, offre ses} vente en gros et - détail, — de

services a la population. de cetle judi--
la répartition deg | diction. Il promet zéle et ‘activité dans | ee Fr lous genres pour,
olés par les Ch athe ton GCS | Pexercice de cette nouvelle fonction. OMMES, (EMMES, INFANTS.
des5 Bet 40 Juillet yee a » Aux Cayes, 21 Juillet 1908. Les commandes des commer-
les intéressés gu’un dorian S _. Pavr Monpeau, notaire. | jants de l'intéreur pourront ‘étre
Wbjours leur est accordé, at tC CA Nendre axécutées dans ‘une Sending: a
Sted Septembre prochain, Une Roue de Tourneus. toute neuve pen prés, - ee re
ee delay et extra solide. Le og as Berets Fronts-Forts,

élailes re istres d'inscr Sa , ALF Oy, TEE on
) itrévocubleshent closy rus Mem eee NO PORTAU-PRuNcr | CH

































we


























Park -all- Prin Ce

24, Rue des Miracles, 21.
- BOURNISSEUR: PREPARATION DES PEAUX DE VING

__4u Grand Cercle de Port-au-Prings UP ACITE 500 PEAUA PAR JOUR
da Petit-Club
e@ je l’Union Sportive Haftienne
du Restaurant de la Paix
« du Commorce
de l'Hétel Bellevue
« Centrab
a de France
4 Patrie
4u Gafé duFort
da Bar Fin de Siécle
« du Commerce
des Amateurs.
du Port
International
de la PRourse
de la Uhambre
de ln Poste
dela Gare.
_du Palais
de I Gnion
Larousac
Lavictoir
Bourden
Cantave
Auz Gavyes deo Derdeauz
Gonaives. BR. Schatt
Pent it-Godve . Café Lochars
itvrémie : Gaié ~e la Paix
St-Mare: A @sleneourt
iaemel:

“eoererenecttattt eens oie





é

ee #8 ga a oo SE cg 2 i mR





éparés ayee de
Otay led
slépilisée
e Carienique Ligaelis







: 199K — — “HABNE 3 -
IHPLUEGZS — sFRECTIONS TES

Riko Republic ine, 2° 422, rout AY











* £ .
aon fait Vay igipalita 4 in noe Bele



BL Oe GPR
neipeg getifs dea Feondies vt At i
7. uid est Justomeng capsidert oy
i os sevhowialres. om Doar: in veRe





Full Text


Port-au- >

Journal Quotidien, Gomme:

: 8 CHERAQUIT,--- DIRECT E J

' @ ee Btranger..........200 fp

iy:































mmunications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



MPAGNIE FRANCAISE BERLIN 27,— L’assaut de la Fri- | Mr Thomson west rendu a St-Na~~
. Le f@& drichsberger bank commencé hier ztireod il assista Aun banquet of -
CABLES TELEGRAPHIQUES ~ | aprés-midi, a continu aujourd’hui ; fert par la municipalité et la Cham-

, . toute la journée. Malgré les déclara- , bre.de Commerce. a,

NONOPOLE DU NOUVELLISTE tions des directeurs que ect établis- | Le Roi Georges de Gréce est arii--

_— -| sement est entiérement solvable, des | vé 4 Par.s anjourn’ bul. .—

Pants 27. — Les agents de Moulai- centaines de petits déposants sont Mr M. Mas, ancien député de ’'Hé-
afid A Paris, que Mr Pichon, mi- restés toute nuit dans la rue en at-| rault, est décédé. ss
istre des affaires étrangéres, a ré- ‘tendant louverture des portes; plu- |. ; a psn rp

ment refusé de recevoir et qui'| sieurs d’entre eux’ rompus de fali- Fabrig an 7
tondent patiemment le moment | gues, sont tombés sang connaissance. | d FIQUOLS OS

‘étra entendus, déclarent que Mou Tancer 27.— On recoit la nou- |:



- REPRODUCTION INTERDITE.



%

























j-Hafid sera un sincére ami de Velle que . Moulai-Hafid a été pro-
Rurope et qu'il maintiendra ordre | Clameé Sultan ‘a Mazagan et que les.

C’est lindustrie qui requiert le mi-
‘nimem—d’eutillege: il suffit.de dispo-
ser de ses dix doigts, un -point, c-est
‘tout. Au risque de passer pour un ma-
-lotru, j’ose basarder la remarque sui-
vanle. > an ce

Si nos demoiselles des écoles publi-
gues quiapprennent a faire de la den- °
telle au fuseau - et parmi lesquelles je
ne connais pas encore de millionnaires
~—~employaient les-momients de “loi
gue leur laisse ce délassement artistig .
que, a tresser des chapeaux de lata-
‘nier, elles fourniraient.au pays des ob-
jets de premiére nécessité, en méme
temps qu'elles apprendraient a gagner
du pain 4 coup sr... |

u Maroc. Ts ajoutent q uF représentants d’Abdel-Aziz dans cet-
yea Salten est le Smverain d’nn | te ville se sont réfugiés au_consulat
pve démembré et sans le sou,|de France, ee
willui sera difficile daccédder A} Toxto 28.— La nouvelle du nau-
cles les demandes yni lui seront | frage da steamer anglais «Dunearo »
aites, ais quil sera sans aucun | a été regue ici aujourd’hul. L’équi-
wate obligé de prendre dson compte | page composé de 53 hommes, a péri
jes préts consentis a Abdel -Aziz ain- | moins un mécanicien et.un maria...
que les lourdes obligations qui | Le sinistre s‘est produit le 26 Aoat
ui ont été imposées_ pour le meur- | prés du port de Goto, ilede Kiuhiu.
te dau Dr Mauchamp a Marrakech et CoPenHAGuE 28.~— Deux hommes
assassinat d’européensa Casablanca. | furent tués et 6 autres dangereuse-
le Gouvernement. affirme queta-|ment-blessés aujourd’hutsnr te croi-
France continuera 4 s’en tenir aux | seurdanois «Kekla» consécutivement "pe aia ‘ioularistes ».comme
emes-de 'acle d’Algésivas et qu’- | 8 Pexplosion d’un projectile au cours! pa ndleierre ¢ Par follande. interviene
dle retirer. ses troupes du Ma- | d’exereices de tir dans la baie d’A- PAngleterre, et la Hobanc®, Intervene
ikeit6t que Vordre et la tran- | arhus > nent officiellemeat pour implanter dans -
Le Oral us. . eurs colonies l'industrie chapeliére.
BeOeGaae oe Sinat a com-| steamer norégion Beacon west mis | munastaie», demander 8 nos. pou-
: : 1 . Peas ¢ : 1 + pou-
tneuce aujourd'hui la discussion du | 4 la céte a Port-Maria; l’équipage a | voirs publics d’encourager et de dé-
lé d'annexion du Congo a la Bel- | pu se sauver,mais le bateau est con- velopper la méme industrie en Haiti, &
ue. M Schollaert, le der ministre, | sidéré comme perdu. Vaide des écoles nationales de demoi-
emandé la rapide adoption de cet-| Le Mans 28.— Le comte de la selles. a: .
mesure, La lache de la Belgique, | Rochefoucand, duc de Doudeanville, | ,, Of cite lel Madagascar etsone aul
‘il dit, sera grande et lourde et {ancien ambassadeur de. France a Jource ae qualeur, comme.on le.
arrdussiy, neue davans Acaw | a ay | verra plus loin dans ua utticle que je
téussir, nous devons oser. Le | Londres, est mort aujourd hui. cite, a tiré I’'an dernier plus d'un mil-
‘Mopold nous a donné une colo- | Fit Paso (Texas) 28. —La moitié de lion de dollars de “son exportation de

~
See
*




eke et bien organisée que nous | la ville de Folsoon, nouveau Mexi- | chapeaux de-puille..

“us accepter avec reconnaissance. | que, a été détiuite par une inonda- Cette industrie s'adapterait admira-
deux traités avee la France se- | lon; onze personnes ont peri. _ | blement A nos habitudes féminines: on
Fenouvelés; le premies recon-} Paris 28 — Rente francaise: 96.70. peut tresser la paille en caquetant sous
les droits de préemption de cet-| Havak 28.— Cacaos Haiti: 56 aj les galeriés et en regardant circuler le
lissance sur le Congo; et par le | 72. . tramway. C’est méme le travail le plus

“ond, celui de 1895, la France ac-; Le Prins « Willem I » est arrive commode que l'on Er ene on cntet Tank
@Vannexion et obtient un tarif| aujourd hai au Havre | cette altitude ; rien d encombrant, rien,

Yeur pour le transport d | 1 » retour de Mr Clémenceau en de Jonrd, rien d agedjettissant “hee doles
aNdises sur les ‘th ‘min “da By nce qui a it fi Sau 2 Septem- | courent aussi vite, méme si la téte est

a Cone at ete oe ae ia aa ee auite “ay eonl | Cuecatls teabie aucle deed"an de ix
woego et une rectification, de bre, sera retardé par suite de son roe, etla langue sure dos d'un passant, |

ade Sanghal indisposition. Al est te.bon ton, de déclamer ¢o1 @..

a







oon farrodes essqis-“yvee des”



_Ja paresse de nos campagnards. Il.com-.
mence a étre temps que l’on s’occupe
un peu de-ce qui se passe dans nos
villes; car les observateurs de boune

-—-{oi-reconnaitront-que~l’onn’y fait pas,

en matiére de travail, tout ce que Von

devrait et pourrait faire..Et le specta-
cle des compatriotes, hommes ou fem-

mes, occupés uniquement 4 regarder |
les passants, entre le lever et le coucher
___ du-Soleil, n’a_rien de rassurant._pour=

notre avenir. économique et-moral.

~ Nous citons l'article du jourral d’A-
griculture tropidale : « Depuis quelques
années, le commerce des chapeaux de
paille a pris en Europe un developpe-
ment considerable ; le couteux panama,
jadis réservé aux grandes fortunes,s est
peu a peu abaissé jusqu 4 la portée Ges
‘bourses moyennes. Cela tient surtout
a l'utilisation de qnantité de mateériaux
jusqu'ici délaissés... Ce fait joint a la
demande, a amené Vexportation de lE-
quateur 4 doubler en un an: en ellet,
tte 681-000 dollars en 1905 elle est mon-
tée a:1.200 000 dollars en 1906.

« A coté du palmier cardulorica pal-
mata, le C, Jamafcensis, espéce trés-
voisine, connue aux Antilles sous le
nom de Jippi-Jappa, a été utilisé pour
la production d’une pail e fine et blan
che servant a la confection de chapeaux
genre panuma; i croit spontanément
ala Jamaigue, ot: il est souvent dési-
‘gné sous le nom de Broom Thatch. De
vant les prix rémunérateurs obtenus

em par~tes chapeaux” de Nippi-Jappa, ila
elé inslitué par les sociétés d’Agricul-
ture locale. des uteliers-écoles puur les
jeunes Plies. La méme voie a été sul-
vie a Curacao, on le Gouvernement de
ja Colonie est intervenu pour alder la
société d’Agriculture datis son cenvre.
Les ate iers ¥ sont ouverts atous : Vap-
prepli paie ia paille et touche le prix
du chapeau vendu En peu de temps,
fe succés a répon tu a ces ¢fforis pris-
que déja,en 1904, Pile exportult 26.500
donzaives.... "

«A Java, e’est le bermbou ani cst pre-
feré, Diapres note correspondant. M,
Serre, vest un clenois qui tutrocduisit

cette industrie da s le pivs. et elle

fait vivre anjourd’ hui pilus de 60.000 —

ti
individus, L’écoree de bimbou est de-
coupe ep linieres mirces et tissée par
les fernmes et les enfants...
« Les chapeauy sont b'anehis par.

immersion dans uu bain de bisnifite de |

soude, exportation se fut sur Anvers,
Paris et les [tuts Unis Une maticre
assez inattendue dans cetie tadustric,
eest lavcinae a suere. Ele est pour-.
tant employee a Madagisca



delaveryvorve des feuiiles ¢@le ci est ra-
botée encore fraiche, sechée cb tissée:
suivant les espeecs, elle a diverses
teintes, du vert au rose a

Comme on le voit, la mutiére pre- |

miere est Ce qui manque le moins, La
parole est désormais a Mesdames les
Institutrices; le succés du mouvement
dépend en grande partie de leur bonne
volonté, et 1! est a espérer gue le con
cours du Département de I'Instructio

publique ne leur fera point détaut,

&,

~ oll On |
eres tivéss |]





4. rare.





i
|







Dpe-ceréve qui ma desherité de tout T

_ Truites (a wdoeumpertées TTH4-bT 2 tfe 4-4

gown gs Muses |
svete OS ori :
( Extrait du «Courrier», revue litt
t arlistique de.Paris, Ne du.
15 Juillet 1908.)




























































essence est divine et ton but est supréme,
fle parti d'En-Haut, soultle toujours vainqueur ! io

S'il est quelques mortels pour nier ta grandeur,
C’est qu’ils ne savent pas ce que celui qui t'aime
Savoure d'ineffable en te rimant son théme,

Nice qu’en lui tu mets de sereine splendeur.

Quand Ia Muse s’insuffle en Pame du poéte,
Elle fait, pour le Beau, de Phomme la conquéte,
Et du laurier des dieux enguirlande son front; délivré par
C'est pourquoi je viens donc, plein d'une foi réelle, lyn le 4 Jan
T’offrant VFhommage pur de mon culte profond, - Roe :
Te chanter en ces vers, Poésie-éternelle-

Jérémie (Haiti) 1903. -- Timornee PAREP

S lence |
A la Deéesse.
(Reproduit des « Annales »).
Je ne parlerai plus et ta ne sauras rien :
Torturons-nous! Je veux souffrir et tout est bien!
Et c'est mon chatiment de me taire, et le tien,
Ton chatiment, a toi qui ne devines rien !
Ah! par instants, je crois te hair, tant je Vaime 1!
Je sens monter en moi des fureurs d’anathéme, ’
Des besoins d’étre libre et de pleurer quand meme! -
Seul, et libre de toi, loin! parce que je aime! |
Si loin de toi, si loin de moi, si loin de tout,
Que je puisse mourir d’ennui, mourir dun coup, -
Et mourir, puisqu’entin rien ne reste debout

verses, auxquel
d’ordinaire, les
- Nous avons reg:
quettement éditée a

_« Une Commune dt
cellent Belotte. C'es
te monogrophie de

Rangnitte. ~ Voici ¢3

me préfuce, Me J, BLN

Votre opuscnle a Une

est plein de fui, de pain
seils pour Vavancement
lai lu avec admiration

rgene, sortis de nos Lycées.
exemple en faisant connalt





société Astronomique

eT ME&TEOROLOGIQUE DE PorT-AU-PRINCE.
Observations failes ce matin.d 7 hres.
Pression baromeétrique a... 761 ™/™ 85
Temperature a Vombre... 2.200.279 4
Homidiie pelotive en centiemes .. . 37
Tension dei: vipeur......, 15 °/" 03



Divee Ta da vent seas Est 20° Sad | tact, de dévouement et
Nébalosite. Cirrus, cirrortaltocum 7 | coin-de terre d'Haiti
PIO eee eee ee Néant | les Poavoirs public:
Maximuin de température d hier 372 9 [sur ces localilés quills ne
| Sanimum ~ 94. Q | jours visiler, et travails’
ONO. occ c cece ence cece eee. G achivement a leur dévele

" onan ef moral.

Observations particuliéres :

Haig scuure persistant presque toute
fa ipbaduee dhier.

Tonnerretolutain au Sad Est Paprés-

mudi.

R
de

« Mercuriale .
Cheyne N York... 4/2,3:4°%/ode prime
soot PUR S a og
Traites Paris 21/2 23° 4e/o

«

+t oe eo

, Hamboury-Paris, veer eaaeee » 2°%e:
Consoude G6 eo} oo... cersecere BO fo

a Ola cece eee . 20° |
Iuiprunts réunis o......08 Ob
Titres roses etbleus.......... 47
UDANSC sees cece ee eeesees OLD.
Café soute sso... vorvesscccee 4h. |B
a Province ..........°,.406> FL
Tafia 20, barrique......0..@ 135

a 48 & 4, $10

Cacao, 40. Campéche, $16. Coton, 56. :

7+ ee

+


oi partira de lan rue du

nour se rendre @ celte I
/ayants. -droit mn
Le Président, —Lioy Nav. | Monsieur Lannée: BARBANCOURT,
R a | distillateur, liquoriste, | années de
“Le public et les intéressdés sont avie pratique, ancien associ Di
sés gue le tirage de la rafle du cheval gérant des Usines de l'ha tion al’)
rouge, aura lieu dimanche 30 du cou- | toiles (4 Lavaud), dang } de
rant a4 heures de l’aprés midi au Res- | Cul de Sac pour la fabrication du Rhum
taurant-Desriviére, angle de srues Roux et du Tafis, qui a obtenu des médailles —
et Magasin de l’Etat. a toutes les Expos tions tant & V’étran-

|, Ceux qui u’ont pas encore payé sont ger quien Haiti et dont il a toujours
invités.a venir régler au plus tard sa- ry le seul fabricant,

medi. | A Vhonneur d'aviser. le public_et sa
Lazare Damaza & Francois Dervin. clientéle, @uh commun accord,
_ A louer | Vassociation qui existait entre Ini et Mr_
- Une maison haute situde a Vangle | Dupré Barbangourt, son‘ frére, est dis-
des rues Macajoux el du Centre. | soute depuis le mois de Mars 1902 et —
| Pour les renseignements, s’adresser | qu'il continue-depuis 4 fabriquer ce
fau député Auguste Douyon, rue Amé- | Méme Ruom, tantapprécié des amateurs, |
/ricaine, No 10. | pour son compte personnel, sous la ~ “
'N.-D. deLamercie _ '_}| dénomination de -

Rhom Labbée Barbancourt
Débit en gros et en détail.
Rhum,— Clairin, — Alcool, _ Tapia.
241, Avenue John- Brown
et 51, Rue Lamarre.
Port au Prince ( Haiti )

mer la Cigarette: aa |
| "HABANER








rés- midi aussi. a da Cathe rale, .
Jes obséques du jeune Lowis
- le convoi partira de langle
, du Peuple et des Césars.

amis sont priés daccueilli ir Te
t comme invitation.”



































apprenons encore le déees. ce
é la petile Ruancue Heraux, a
e2 ans. ~ L’enterrement ‘aura |
main matin.
as nous associons cordialement |
suil des trois familles éprouvées.

= Erratum
i les passagers arrivés hier ma:
uur le hollandais, venant des Cayes,
jeu de «Mret Mme C.-L. Verrets,
-gimp'ement Mr C. L Verret qui |
eélibataire. a tener
L Ozone | de « Notre-Dame de Lamercie » sont
‘ux quiintéresse ce gaz, nous | priés d'apporter leurs offrandes en sa |
nons les indications suivantes, sur| Pésidence, dans le méme endroit. rue |
roprités physiques et chimiques; | du Gentre, N+ 279.
M Hautefeuille et Chappuis qui}. La neuvaine. commencera, comm
éludié V'ozone, affirment que ce | tou] ours, le 15 Septembre a 4 heure
qui prrait incolore sous une faible | de laprés midi. Le 24 la me Se: Alae: |.
isseur, est d’ une couleur bleue, rap- | Hon de | grace se a chantée @ a6 heures |
ntcelle du ciel. | du matin al’Eglise de Ste-Anne, et le}
ozone atlaque les métaux précieux, | Jendemain 4 la méme heure, une niesse |
argent et les oxydes ; il déco- des morts sera. Chantée. pour toutes les
jes couleurs or saniques la ma Ames de la confrérie qui sont déeédées:
edu chiore. Parie papier ozonomé- |. Mme CR. Boyer.
ve dont pons avons parlé dernié = Livees d’oceasion
ent, Hows vOyons son action sur} On offre 4 vendre: fe
luré de pot: sss1UM. “Deux recueils de Lois et ‘Actes ‘d'Em- |
ous lisons dis + Cosmos » da 28 manuel Edouard, de 1840-1843 :,1843- |

ae a “
dernier guelyues notes intéressan 1845. ~ Denx volumes de Mallery sur | Mattre-Taillear,
le MM. Henri et Bouvssy sur fo | la procédure civile,

o Bons en extravons quelques unes, | Deny recueils de“ ldik de Linsrant | Grand Rue, 181,

t linte Higence de nos lecteurs =~ PRADINES, tame I, tome VI . annonce a ses nombreux clients
+ Vozone de Pair prend naissan~ Un lot @ouvrages de médecine. -- | que sa maison est nouvellemen:
dépens de | oxygéue des hautes Sadresser au bureau du-journal. | assortie d'une grande quantité de
fos lt ore Violotieg qr Publications musicales 4 Dlagonales, Flanelles, cheviottes et Casimirs,

- Vient d’étre rééditée ]’enlevante mé- une réelle supériori i

pent du soleil Ti (chant
— Lozone est ame .| ringue populaire « Tipinaoua ».( chant }- ane :
‘air voisines snene dane leno. el piano ), Paraitra prochainement « Lu- Dans son établissement, On trou:
vals et ea quiniité d’antant plus | clap valse lenté par Fernand Fran- vera, ~«- comme toujours, - -- Jeg
‘geul ( trés recommandée ). jerniéres modes francaises. et abies
dlaises





















































































































































de que ces venis viennent de plus En vente chez A. de Matteis &0°Ce

ensuite 23 lal

avec ih : 8 qui entrai place Geffrard’ et chez Editeur 95,
s grandes alti-

: rue du Réservoir. a




Francisco DESUSE

venemn teertin













ere. est : . :
s, Jes radiat tons solaires agissent- mé notaire public a la résidence de La Manufacture a toujours. en :

@8 touches daar iy ifecieures pour | cette ville, par, commission de Son Exe iépot un grand stock, — pour | le-
orion dozone, V.M | cellence le Prési tent d'Hatti, offre ses} vente en gros et - détail, — de

services a la population. de cetle judi--
la répartition deg | diction. Il promet zéle et ‘activité dans | ee Fr lous genres pour,
olés par les Ch athe ton GCS | Pexercice de cette nouvelle fonction. OMMES, (EMMES, INFANTS.
des5 Bet 40 Juillet yee a » Aux Cayes, 21 Juillet 1908. Les commandes des commer-
les intéressés gu’un dorian S _. Pavr Monpeau, notaire. | jants de l'intéreur pourront ‘étre
Wbjours leur est accordé, at tC CA Nendre axécutées dans ‘une Sending: a
Sted Septembre prochain, Une Roue de Tourneus. toute neuve pen prés, - ee re
ee delay et extra solide. Le og as Berets Fronts-Forts,

élailes re istres d'inscr Sa , ALF Oy, TEE on
) itrévocubleshent closy rus Mem eee NO PORTAU-PRuNcr | CH

































we























Park -all- Prin Ce

24, Rue des Miracles, 21.
- BOURNISSEUR: PREPARATION DES PEAUX DE VING

__4u Grand Cercle de Port-au-Prings UP ACITE 500 PEAUA PAR JOUR
da Petit-Club
e@ je l’Union Sportive Haftienne
du Restaurant de la Paix
« du Commorce
de l'Hétel Bellevue
« Centrab
a de France
4 Patrie
4u Gafé duFort
da Bar Fin de Siécle
« du Commerce
des Amateurs.
du Port
International
de la PRourse
de la Uhambre
de ln Poste
dela Gare.
_du Palais
de I Gnion
Larousac
Lavictoir
Bourden
Cantave
Auz Gavyes deo Derdeauz
Gonaives. BR. Schatt
Pent it-Godve . Café Lochars
itvrémie : Gaié ~e la Paix
St-Mare: A @sleneourt
iaemel:

“eoererenecttattt eens oie





é

ee #8 ga a oo SE cg 2 i mR





éparés ayee de
Otay led
slépilisée
e Carienique Ligaelis







: 199K — — “HABNE 3 -
IHPLUEGZS — sFRECTIONS TES

Riko Republic ine, 2° 422, rout AY











* £ .
aon fait Vay igipalita 4 in noe Bele



BL Oe GPR
neipeg getifs dea Feondies vt At i
7. uid est Justomeng capsidert oy
i os sevhowialres. om Doar: in veRe