Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text













| 0 CENTIMES



NUMERO

resser les



COMPAGNIE FRANCAISE,
DES CABLES TELEGRAPHIQUES

MONOPOLE DU NOUVELLISTE
‘REPRODUCTION INTERDITE. -

- Maprip ter.—Le procés des anar-
chistes de Barcelone a continué
avjourd’hui. Juan Rull a déclaré
qu'il professait des idées anarchistes,
inais qu'il avait aidé la police de
Pareelone aA arréter des tertoristes
etquil avait souvent regu de Var-.
gent des autorités,
Ce prisonnier a, en outre, accusé
le député Lerroux, en ce moment 4
Paris, d’avoir pris part au complot
contre la vie du Roi Alphonse dans
arue Rivoli; puisil a ajouté que
siles autorités avaient tenu compte
de ses avis, Pattentat commis d°Ma-
did le jor du mariage royal, aurait
pa étre empécheé. :
Limpresssion générale est que
Roll sera condamné 4 mort. .
_Metpovrne ter.—Mr Alfred Dea-
Kin, premier ministre d’Australie, a











Neos












Tegu un cablogramme Ini annoncant
ek flotte américaine, divisée en
xescadres de huit navires cha-
ine. artivera & Melbourne le ier
plembre et qu’clle y restera dix
brs,
Eo quittant ce port,la flotte se ren-
Ta aSydney, of elle arrivera le 13
eptembre et ou elle. restera égalee.
ent une dizaine de jours,
Cette dépéche ajoute qu’aucun des
wists Culrassés nese rendra dans
aux-australrenmes;——— :
RESDE ter: —-La~princesse Ma-
ide de Saxe, sceur du Roi Frédé-
C Auguste, a fait aujourdhui une
lute de cheval. Elle s’est cassé Ia‘
oe droite et s’est démis I’é-




















Santiago DE CaLivorNig ter.—Le
ase « Connecticut» est arrivé en
¢Coronado ce matin 4 6 hen-

shor gontte-amiral Evans a été

pode sur Paviso «Canktons qui
pas susquau quai de débar-

Aeut O8 altendait une voiture.



: journal Quotidien, Commercial &d'Annonces _
___CHERAQUIT,-—-DIRECTEUR-PROPRIETAIRE

Abonnement pour.

- On‘signalele passage de italienne
‘@ Santa-Barbara (Californie), faisant

dent.du foyer.Mr Doumergue ayant |

sur la dévol

_ San-Francisco 2. — Les cuirassés-

“ARTICLE 68:— Les commandantsd’ar-

et lasurveillance générales. de toutes



Département,.....4.20

PAR MOIS | GOURDE
Etranger......... 2.00 i

@ «

communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per. |





-+tendue de leur commandement. .

« [ls exercent au nom du Président
d' Haiti, toute Pautorité nécessaire pour
la-sécurité des personnes, la protee-
tion des propriétés et des travaux, le
développement et le progrés des cul-
tures..Uentretien...et.le...bon...état..des-
routes et chemins publics, digues et
canaux, pour le maintien de l’ordre et
de la tranguHité publique, la répres-
sion du vagabondage.
«is ont. sous leurs ordres les com-
mandants de commune, les chefs de
section et de district et tous les agents
[dela police rurale; ils sont responsa-
bles de leur négligence, lorsqu’ils n’au-
ront pas réprimé cette négligence. »

— Les commandants darrondisse-
| ments sont les délégués du Président
| d’Huaiti ; ils exercent l’autorité en son
| nom dans toute I’étendue de leur com-
| mandement C'est 4 eux que devaient
étre naturellement confiées la haute
-fospection et la.surveillance générale
dans les campagnes,comme il les exer-
cent.aussi dans les villes.

Sous leurs’ ordres,sont placés im-

privée. Il paraissait trés fatigué._—

| SeaTT_e (Washington) ter.—L’au-
tomobile américaine « Thomas » a
été mis aujourd'hui @ bord du va- |
peur Santa-Clara qui est parti pour |
Valdez (Alaska),


















route pour San-Francisco, en sui-
vant la céte;la trangaise de Dion a
traversé Resyolite ( Nevada) cette,
aprés-midi se dirigeant vers Death
Valley; Pallemande Protos était ce
soir 4 Evanston Wyoming. ° .
Paris 2.—L’« Assyria » est arrivé |
au Havre venant du Vénézaéla et |
Curacao,
A la Chmbre aujourd’hui, M. Meu-
nier posa Ja question au ministre
des Beaux-Arts au sujet de linci-

répondé gue le différend était-porte-

devant le tribunal, il ne pouvait-don--

ner d’explication ; l’incident est clos. |

La Chambre continue la discussion |
du projet d’amnistie.

Le. Sénat continue la discussion

ur | ution des biens ecclésias-

| munes, les chefs de section, les chefs

de district et généralement tous les
_ | agents de la police rurale.

4 , ys Cest a eux qu’appartient la répres-

A la suite de Penquéte sur l’acci- | gion, mais par voie disciplinaire seu-

dent du « Jeanne d’Arc », Vofficier | jement, des négligences et de toutes

supérieur, le mécanicien sont mis par | infractions a la loi commises par ces

décision présidentielle_en non-acti- |

vité par suspension d’emploi pen- | mes de les réprimer ou de les dénon-
oe cer, ils en deviennent personnellement

dant six mois. ~
responsables,

La sécurité des personnes ;
La protection des propriétés et des
Le développement et le progrés des

tiques.





américains ont quitté la baie Made. |
leine.ce matin, faisant_route vers le
Nord..







oo












On nous demande de publier Tex-| L’entretien et le bon état des routes,
trait-suivant du ides chemins publics, des digues et des

CODE RURAL D'HAGTI | "tem

Le maintien de lordre et de Ja tran-
Section II

quilité publique ;
De la haute inspection et de

La répression du vagabondage.
Tel est le résumé sommaire que
la surdeillance des Commandants —
d Arrondissement.



contient Varticle 68, de leurs attribu-
tions ; mais il faut remarquer que ce
méme article, pour l’exercice de ces
attributions, leur confére toute Vau-
torité nécessaire.

Si a ces attributions on ajoute celles

les propristés. rurales situées dans I’é- |.qui leur appartiennent en vertu des




rondissement ont la haute inspection



| médiatementiescommandants.descom......

auxiliaires ; et sils négligent eux mé-



dispositions du code d’instruction cri- 1 premiers ordres de nobless
“minelle et qui consistent principale-| La belle défense qu'il fic avec S
_ment, surtout en matiére de flagrant | au Cap Huitieo, lors de la Révol
délit, 4 rechercher les cr 1865, le désigna comme

fe

lits et les contraventions, 4 en rassem- | guerre da gouvernement de Sain
bler les preuves, 4 en livrer les au- en 1868. Ses capacités militaires

teurs aux tribunaux ;si on y ajoute | qae sa droitare et ses hantes—q: ae
encore les nombreuses attributions qui | d’homme politique et d’administeatent |.

leur sont conférées par les lois spécia- | lui gagrérent la confiance et lestime du
les, on verra que de ta—vigilance, de | peuple haitien tont entier, etc est appaye Ls
l'activité et de lintelligence des com- | sur cette affection unanime qu'il fut élu ay
mandants d'arrondissement,dépendent | la dignité de président de la République
ordre public et la prospérité générale. | a l'énorme majorité de cent-voix-sar cent) | 8
Leur-autorité est grande, ‘mais leur | quinze votants. | gouverneor de
responsabilité ne Test pas moins. Depuis plus d’un siécle qu’a été pro- M. Mac

= ion clamée I’Indépendance d'Haiti, jamais
| -chef-d’Etat-ne-fur-pius-populaire.et plas |

a : ment invit a
NOUVELLES DIVERGES ihe elfen. te en
| , ble, courtois, alfab'e, sachant recevoir avec ricains consider: ot : com
_ _Vingtiém


























la plus exquise bonne grace et la plus :im- | merveille
ple dignité, il provoque immédiatement| Il sa
les plus respectuetses sympathies~et,
guand il parle, sa physionomie un peu ard’! h
froide s'anine, Poeil devient plus doox, | pis plu: B
la figure s’éclaire d’un franc rire et Von | ouvriers ct employés qui,
s'apergoit vite qu’on se trouve en face} ment, pas-enr d'une rive &
d’un homme dont |: rare énergie se dou. | naient-le-bateaa. A dater dé
ble de bonté. prendront le chemin de fe
Dans un récent discours, d’une forme | - Le train de Vinaugurati
trés littéraire ex trés élégante, M. Mer- | avaient pris place, en compag
Célifty Ministre des finances et de com- | verneurs des deux Buats d:
merce, a retracé l’ceavre du général Nord | de New-Jersey, les maires de
depuis son élection 4 la_présidence. Le | et quelques privilégiés, a
programme qui la résume estcelui-ci: «Il | particulier qa’il a éré mis €
faut demeurer_en_ paix poor conserver | M. Rooseve’t
-Pindépendance da pays, pour le five! Quoiqu’il tata 300 kilo
prospérer, se développer, et pour fpren- | a trois heures trente, le gov
dre enfin notre place parmiles nitions ci- | ghes aenvoyé une dépéche 4
vilisses ». ini disant: « Every thing
( Toarest prét.)
- Cetre dépéche mit di
parvenir A la Maiscn B
cason deta fé-e d' Alexandre étioa, fon- Sent apuys s0H 8) ae te
dateur da Lycée de Port-au-Prince, ane | 4002 2°08 ae
: : y délégation d'éléves-lavréats alia s-lucr le | te circuit du ai;way, fit pat
| Pré ident Nord, «restaurateur» de notre | rain seed a
premier Lablissement scolalres— ue direc — ——?p - fant ‘buit kilométres,
< gs 3 2 + Par “ . S
marchait aliggfément, banaiére et musi- | ermine lenge Casson Tt
que en rete. de beaeq ag €\ se prolong 7
La réceotion ideur fat Fai été met Vendroit ou ne :
4 quiteur fat Tite, a SC) metres environ et ot la
es plus affectueuses, Av beau discours a peared ae
. acta : eaux atteint de 25 430
liade.sé par Péléve Geithume, de la Qiand on fut arrivé.
. a x 4g
Par de potcrnels, conseile eb-le. mer pa, | Heures le stain) raleotits &
t idtisme 2 vibré et fat applauds avec pe gerbe de feu colpys indiys
thousjasme par nos | Pe sitovers. | a lafrontiéie des deux
| 3 p Is jeunes concioyens. CS | et de New Jersey. a
hommes de demein, Les gouverneurs se cor
Aa .chimpagne,.le_Cirectens P. Tessi eee rmilece.

Société Astronomique....
~~ py--MErEOROLOGIQUE. DE. PORT#AUsPRINCE.
_..Observations faites ce matin & 7 heures.
Pression barométrique 4 0°...762 ™/™ 16
Température a Pombre .......... 23% 8
“Humidité relative en centimess + 85-—}
Tension de la vapeur....++-. 18 m/M 56
Direction du vent........ Est.15° Sud
Nébolosité, Fracto cumalas, alto cum. 3
Pluiersccccss cee cecsscecees sNGant-—4
_ Maximum de température d’hier.. 32° 2
Minimum. « 20° 0
©7701) rarer ra
Observations particuliéres :
~~~Agitation sismique-vers-9-hres-ce matin.
Le Directeur de l Observatoire,
Fr. CoNnSTA®TIN.

Le Président d’Haiti

Dans le « Gil Blas », cetimportant orga-

~ne-parisien qui-fait-autorité..dans—la—Presse|.
francaise, est publié an numéro du 15
~Mars-dernier.i..«- Oe

On sait que, au cours des événements

politiques qui se sont déroulés récem-

ment en Haiti, des révolotioinaires het













































E. pe La CHALOTTRIE.

La Saint-Alexandre
Com ne nous lavions annoncé, 3 |’ oce














étrangers, notamment. a2 .consulat.anéi-
cain. Le “New-York Herald a fait une
campagne poor obtenir du gouvernement
haitien la grace de ceux qui se sont ainsi
_,abrités sous sou pavillon.
Quant aux. avtres, le gtnéral Nord,
président dé la Républtzue, voudrair™ les
Or jager MEME Sis re trur-en gt e que
‘sorte prisonniers daas les consu’ats. ise
réserve du-er, au- moment voulu, de son
_. drnit de grace; mis ilestime. ta ré-res
_ sion au moins Morale, absolument.né
eran ee
at vee "Cae THEIGEN IS Me Te nee elton
“téressante physionomie du presideut Novd.
——~—-(Le-pénéralt-est- né—en 1820-Hl-a donc
actuellement 88 ans, et son grand Age ne
lui a rien enlevé de ses remirquables f[a-
cultés,
Iidébutaa VAze de 19 ans, comme
simple soldat, dans la cirriére des armes
et passa successivement pir tous les gra-
des, qu'il gagna, tous, 3 la poiste de ‘son
épfe
Officier de gendarmerie en 1843, chet
descad:oa en 1845, aide de camp du pré-
sident d Haiti, doot if épousa la fille, | du Ly-ée qui, on doitcetencouragement
~~ Amelia Pierrot, en 1846, adjudant deja gtonné ses -auditeurs d’hier, au Pal.is. |
place an Cop Heitien de Varrondissement | pir ses remarquables progrés.. ite
de | Empire en 1847, il regat les deex| Au, son diree-cur, le mest-o Mérés, | vri

























ports un tort
Mr Laleau, mi
De retour au Lycée, la fére se poorsui- “du monde étaient
vit par une séance littéraire ol les meil-! au-dessus de
leures cOzies de nos jeunes «philosophe ». ¢
ont été lues, er glonifiges nos llustr-tions | éé parcoara, et le
natonaes. — Une magistrale conférence | tratlles de {a tert
de Mr Pierre, professear d’anglais, sur l’u- Le nouveaa toncel 4
tli é.des lingnes vivantes, c écora super: | lions de francs et a deman
bement la petite solennité sco'aire. ~~ | yravall ininterrompy.
(Cet aprés-midi, rutior spo, tive pour
continuer la fate et corcert par la fanfare






















wien









_ ero go temps

da M.-Mee Gowan. . I. gag ——
resque dix minutes. i U son 4 é:age, situde Gran 4-Roe gs adresser& Mme Cynus S UREL, Ave-
te ia diférence des deux m nde . pices en bas 4 pidces | 00°. Johu Brown, en face du Pension: "~
seette-révonse, En Amé 4/P nat Sainte HOE de Lima.

fe, lieux d’aisan-
our fire :

pr IY oto es St, on , bos in, tuyau, grande cour,
1 5 *

}48 350 frances poor fiire pig0e : oe e baresa de jporasl. | - Manuactue de Tatas

‘ Aux :
ovr.te.— Apiculteurs










STEPHANE Lavzan : n trouvera au Ne 50, Avenue Ma- o
épart ee gloire-Ambroise, derriére V'Exposition, : Liens o Ee. se
Depar | des reines italiennes de choix, 4 des prix —O— :
Sont partis, hier soir’ sur le. ‘steamer. modérés, reco - Américains en paquets de 10 cigares



eretiad, pour Jérémie : a labri des poussiéres et purete ga-

rantie






iMOH. Legagneur, G. Wiener, Sandle, ee . fee cat
aveau; E: Bresh. P.Brigman,L.Dronin, | Aven nla on’
pecs Eich P boemar LDrosto | Banaue Nationale FT
eo, Mr et Mme Lavean, Mmes C. Mae
anche, Jacque. Vallert, C. Grandott, po
Balmis.

Pribunal de Commerce
Her ad sor, le tbanal, sous ta-p-ési= 7
ce du doyen L. Chipotean, assisté des
Dr St-Léger Perier et Alix Roy, a
du les aflatres suivantes ¢

L. de Picciotto contre Mme Eegéne
font, Conun suanion renvoyée 4 hui-
ae); ~- Si-Jean Nicolas contre Marie
4 (dépor des pitces); — Henry Stark | tuts).
C* contre Lhirtsson Hyppolste, (dépat . Conformément 3 A article 33 des Sta- |
pidces). tuts, les titres devront étre déposés 30 |
ugements rendus | — Faveur Fernand jours au-moins avant la date de la réu- |
upet-contre Vil Lubin ;— Mareelle-An--nion,ala-Soeiéié- Générale de Crédit
na Bacon contre Bie A. "Mansoar & Co. Industriel et Commercial, 66, rue de la

Tribunal civil
Audience civile du2 Avril 1908.
-Présidence du jage H. Mondestiny=mi-
histére public, Ae zy. Montas.

Agaires entendues : Pinganeau Imbert
contte Aristide ex Alfr d Imbert ( appel
de justice de paix de |’ Arcahare ).

acore Pingineau Imbert contre Fran:
5, Brienre,. Alexindre, Chérant et Ar-
as Imbert ( appel de jusice de- paix
de VArczhiie ).

Th. Pen contre L..G. Trabeau (corg?
wut d'une Opposition ).

lian ct O.zan Pierre contre S.-Ger,
0 Jean Lonis Cappel de justice de paix
Thomazeau ), ce

_ Erratum

ins la note sur le mois de S: Joseph,
edi, lisez : En allé, au lieu de




VENDUS COMME SUIT :
Format No 4: 0.25 cts. les 10 cigares
oe « 2 O30 «
Assemblée Générale ordinaire.——+4~-~---- Soil en délail :
MY . les actionnaires sont convoqués Format N° A, 0 05 cts, pour 2 cigares
en Assemblée générale ordinaire pour q 2, 0.03 ects. par piece.
te-25-Mai-prochain~@ troisheures de} —-po ay 1 ‘achats en gros, les

relevée, at Siége Social, 66, rue de la | t , -
Chaussée d’Antin, a. Paris s (Art 35 des sbitants obtlendront | “econ
DEPOT :

*Statuts):
Place Gejfrard, No. 138.








afeecwees ieseeee






































L’Assemblée générale s se compose de
tous les actionnaires propriétaires de
dix actions au moins (Art, 33 des Sta



La orinquen
aoe an

On lave et remet 4 neuf toutes es-

| péces de Chapeaux dans le renommé

| Etablissement de chapellerie « La Bo-

Victoire, 4 Paris, et a la Banque a Port- | riquen » situé Grand’Rue No 129, en-

au-Prince- | trel’Administration des Postes et «Aux

Contre le @épét de leurs titres. MM. | Armes de Paris».---Emwite CUEBAS.
tes_ aetionnaires recevront une carte | —

dadmission a l’Assemblée,

ORpRE DU J-UR :

Rapports da Conseil d’administra- |
‘tion et des Commissaires et approba- |
lions des comptes de Texercice T1907.

| ‘Proposition émanant d'un groupe} La Manufacture a toujours er
= Vactionnaires demundant la répartition























































Francisco DESUSE |

Fabricant de Chaussures..





| iépdét un grand stock, — pour le
du Fonds: de-Prévoyance, jusqu’a con | vente -en- gros el det tuilh —- de
currence de 100'fr. par action. | -haussurés- tr tous penres pour

Hommes, Femmes, Enrants.
Les commandes des commer

La Moilewe Paring du Monde} tes ommandes ds, commer
Celle qui donne le meilleur pain, | axécutées dans une ‘semaine i
| peu prés.

| 23, rnedes Proats-Forts, 23,

. Oe LE ! PORT-AU-PRINGE HAITI) -

- -Cest- la Pslisb: - se

ide la vilisbury Washburn Flour

Mills Co,- Minneapolis Minn. |

) Maitre- ‘Tailleur,. —_
rand Rue, 181; a

‘Brn. CASTERA, seprtaentant, ,
Annonce a ses nombreux clients

“que sa maison est nouvellement
assortie d'une grande quantité da

Diagonales, Flanelles, Chevicttes et Casimirs,
June réelle supériorité.



“Port au- “Prince, ter ‘Avril 1908.



Qui produit le plus de pain,
Ce Puneérailles Qui donne le pain tle plus blanc
Geese nidi a3 heure., auront lieo
fanérailles de Jean Baptiste “Raoul
~~ Le convoi pirtira de la maison |
tuaire, sise Grand’Rue p @. de T’Asile
: rts Pour se rendre a | 1 Eglis ise ¢ Stinte-























Nos condolérnces 4 ses pares

A affermer pour ruchers
a ve quantité de deux carreaur de
ee a Martissant. habitation
airk a Chemin «Leclair», avec
Sane venue Louverture Qu Fouts.

us emplacement. sis









“Mne Hoge Guiteau

“Annonee au public qu'oa trouvera
chez elle 163 et 167 Avenue. Lalue, des
~chaises neuves, élég iutes, a lover pour! DPansson élablissement, on trou.
Baplémes, Mariag ges, Haterrements, vera, ~« comme toujours, --- les
F ie eonons Sadresser a Me eae we Mr Hock Gurreav, au “ai niéres modes frangaises et an-





‘environ 90 pied au “Poste |
0 90 pieds de large
ies sieurs Ernest Rigaud et vente










fatreprise d' Eau 1 Gareuses: ee — - T







-|GRAND PRIX

FOURN ISSEUR: | 96 Médailles de toutes 5 les Expositions du ‘Monde, y co

SSL . @Or, qwil vient @obtenir de l Exposition de S
su Grand Cercle de Port-au-Pringe-

du Petit-Club
de PUnion Sportive Haltienne
du Restaurant de la Paix

@ du Commerce
de ’Hétel Bellevue

«>... Central

a de France

4 Patrie
du Café duPort
du Bar Fin de Siécle

« du Commerce



Meiarque de LV Evtc >
Vrai produit de la CANNE A SUC

|SUCRERIE BT DISTILLERIE DE

PLAINE DU CUL-DE- SAC.
Dépot: rue des Césars, No 7

des Amateurs.
du Port
International

Les commandes tant pour Il’lle que pour—F ’Btranger
jours expédiées avec la trés grande régularite qui est |
de la maison.



de la Bourse
de la Chambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de | Union
Larousse
Lavietoire
Bourdon
Cantave

Sux Caves de bordeux
R. Schatt



























co QB & gw & BW WW KR MW SG we gw A

Gonaives «

Café Lochard

Gafé dela Paix

A. Dalencouri
walontank

Pelit-Goéve :
Jévémie :
Si-Marc:
Jacmel: N.

Port-au “Prine | | a
|
|
|
i
|
|
|






Washburn Crosby Co.

| imployée par tous les boulangers, grand
- et petits, car ils y trouvent économie, plus -
orande quantité de pain et aussi meilleure
qualité, quavec les autres farines- Une com:
paraison avec n’importe quelle autre mar:
que que vous pouvez choisir, vous ; contin

mera ce que nous disons, 8





-Préparés avec de
Kau Stérilisée
et de l’Acide Carbomique Liqaefie .

Sir reps

















SE af aT he
Z (277. e

CHAUVET

Angle des Rues Kugéne Bourjollyet
artes de visite ata Mu







Full Text













| 0 CENTIMES



NUMERO

resser les



COMPAGNIE FRANCAISE,
DES CABLES TELEGRAPHIQUES

MONOPOLE DU NOUVELLISTE
‘REPRODUCTION INTERDITE. -

- Maprip ter.—Le procés des anar-
chistes de Barcelone a continué
avjourd’hui. Juan Rull a déclaré
qu'il professait des idées anarchistes,
inais qu'il avait aidé la police de
Pareelone aA arréter des tertoristes
etquil avait souvent regu de Var-.
gent des autorités,
Ce prisonnier a, en outre, accusé
le député Lerroux, en ce moment 4
Paris, d’avoir pris part au complot
contre la vie du Roi Alphonse dans
arue Rivoli; puisil a ajouté que
siles autorités avaient tenu compte
de ses avis, Pattentat commis d°Ma-
did le jor du mariage royal, aurait
pa étre empécheé. :
Limpresssion générale est que
Roll sera condamné 4 mort. .
_Metpovrne ter.—Mr Alfred Dea-
Kin, premier ministre d’Australie, a











Neos












Tegu un cablogramme Ini annoncant
ek flotte américaine, divisée en
xescadres de huit navires cha-
ine. artivera & Melbourne le ier
plembre et qu’clle y restera dix
brs,
Eo quittant ce port,la flotte se ren-
Ta aSydney, of elle arrivera le 13
eptembre et ou elle. restera égalee.
ent une dizaine de jours,
Cette dépéche ajoute qu’aucun des
wists Culrassés nese rendra dans
aux-australrenmes;——— :
RESDE ter: —-La~princesse Ma-
ide de Saxe, sceur du Roi Frédé-
C Auguste, a fait aujourdhui une
lute de cheval. Elle s’est cassé Ia‘
oe droite et s’est démis I’é-




















Santiago DE CaLivorNig ter.—Le
ase « Connecticut» est arrivé en
¢Coronado ce matin 4 6 hen-

shor gontte-amiral Evans a été

pode sur Paviso «Canktons qui
pas susquau quai de débar-

Aeut O8 altendait une voiture.



: journal Quotidien, Commercial &d'Annonces _
___CHERAQUIT,-—-DIRECTEUR-PROPRIETAIRE

Abonnement pour.

- On‘signalele passage de italienne
‘@ Santa-Barbara (Californie), faisant

dent.du foyer.Mr Doumergue ayant |

sur la dévol

_ San-Francisco 2. — Les cuirassés-

“ARTICLE 68:— Les commandantsd’ar-

et lasurveillance générales. de toutes



Département,.....4.20

PAR MOIS | GOURDE
Etranger......... 2.00 i

@ «

communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per. |





-+tendue de leur commandement. .

« [ls exercent au nom du Président
d' Haiti, toute Pautorité nécessaire pour
la-sécurité des personnes, la protee-
tion des propriétés et des travaux, le
développement et le progrés des cul-
tures..Uentretien...et.le...bon...état..des-
routes et chemins publics, digues et
canaux, pour le maintien de l’ordre et
de la tranguHité publique, la répres-
sion du vagabondage.
«is ont. sous leurs ordres les com-
mandants de commune, les chefs de
section et de district et tous les agents
[dela police rurale; ils sont responsa-
bles de leur négligence, lorsqu’ils n’au-
ront pas réprimé cette négligence. »

— Les commandants darrondisse-
| ments sont les délégués du Président
| d’Huaiti ; ils exercent l’autorité en son
| nom dans toute I’étendue de leur com-
| mandement C'est 4 eux que devaient
étre naturellement confiées la haute
-fospection et la.surveillance générale
dans les campagnes,comme il les exer-
cent.aussi dans les villes.

Sous leurs’ ordres,sont placés im-

privée. Il paraissait trés fatigué._—

| SeaTT_e (Washington) ter.—L’au-
tomobile américaine « Thomas » a
été mis aujourd'hui @ bord du va- |
peur Santa-Clara qui est parti pour |
Valdez (Alaska),


















route pour San-Francisco, en sui-
vant la céte;la trangaise de Dion a
traversé Resyolite ( Nevada) cette,
aprés-midi se dirigeant vers Death
Valley; Pallemande Protos était ce
soir 4 Evanston Wyoming. ° .
Paris 2.—L’« Assyria » est arrivé |
au Havre venant du Vénézaéla et |
Curacao,
A la Chmbre aujourd’hui, M. Meu-
nier posa Ja question au ministre
des Beaux-Arts au sujet de linci-

répondé gue le différend était-porte-

devant le tribunal, il ne pouvait-don--

ner d’explication ; l’incident est clos. |

La Chambre continue la discussion |
du projet d’amnistie.

Le. Sénat continue la discussion

ur | ution des biens ecclésias-

| munes, les chefs de section, les chefs

de district et généralement tous les
_ | agents de la police rurale.

4 , ys Cest a eux qu’appartient la répres-

A la suite de Penquéte sur l’acci- | gion, mais par voie disciplinaire seu-

dent du « Jeanne d’Arc », Vofficier | jement, des négligences et de toutes

supérieur, le mécanicien sont mis par | infractions a la loi commises par ces

décision présidentielle_en non-acti- |

vité par suspension d’emploi pen- | mes de les réprimer ou de les dénon-
oe cer, ils en deviennent personnellement

dant six mois. ~
responsables,

La sécurité des personnes ;
La protection des propriétés et des
Le développement et le progrés des

tiques.





américains ont quitté la baie Made. |
leine.ce matin, faisant_route vers le
Nord..







oo












On nous demande de publier Tex-| L’entretien et le bon état des routes,
trait-suivant du ides chemins publics, des digues et des

CODE RURAL D'HAGTI | "tem

Le maintien de lordre et de Ja tran-
Section II

quilité publique ;
De la haute inspection et de

La répression du vagabondage.
Tel est le résumé sommaire que
la surdeillance des Commandants —
d Arrondissement.



contient Varticle 68, de leurs attribu-
tions ; mais il faut remarquer que ce
méme article, pour l’exercice de ces
attributions, leur confére toute Vau-
torité nécessaire.

Si a ces attributions on ajoute celles

les propristés. rurales situées dans I’é- |.qui leur appartiennent en vertu des




rondissement ont la haute inspection



| médiatementiescommandants.descom......

auxiliaires ; et sils négligent eux mé-
dispositions du code d’instruction cri- 1 premiers ordres de nobless
“minelle et qui consistent principale-| La belle défense qu'il fic avec S
_ment, surtout en matiére de flagrant | au Cap Huitieo, lors de la Révol
délit, 4 rechercher les cr 1865, le désigna comme

fe

lits et les contraventions, 4 en rassem- | guerre da gouvernement de Sain
bler les preuves, 4 en livrer les au- en 1868. Ses capacités militaires

teurs aux tribunaux ;si on y ajoute | qae sa droitare et ses hantes—q: ae
encore les nombreuses attributions qui | d’homme politique et d’administeatent |.

leur sont conférées par les lois spécia- | lui gagrérent la confiance et lestime du
les, on verra que de ta—vigilance, de | peuple haitien tont entier, etc est appaye Ls
l'activité et de lintelligence des com- | sur cette affection unanime qu'il fut élu ay
mandants d'arrondissement,dépendent | la dignité de président de la République
ordre public et la prospérité générale. | a l'énorme majorité de cent-voix-sar cent) | 8
Leur-autorité est grande, ‘mais leur | quinze votants. | gouverneor de
responsabilité ne Test pas moins. Depuis plus d’un siécle qu’a été pro- M. Mac

= ion clamée I’Indépendance d'Haiti, jamais
| -chef-d’Etat-ne-fur-pius-populaire.et plas |

a : ment invit a
NOUVELLES DIVERGES ihe elfen. te en
| , ble, courtois, alfab'e, sachant recevoir avec ricains consider: ot : com
_ _Vingtiém


























la plus exquise bonne grace et la plus :im- | merveille
ple dignité, il provoque immédiatement| Il sa
les plus respectuetses sympathies~et,
guand il parle, sa physionomie un peu ard’! h
froide s'anine, Poeil devient plus doox, | pis plu: B
la figure s’éclaire d’un franc rire et Von | ouvriers ct employés qui,
s'apergoit vite qu’on se trouve en face} ment, pas-enr d'une rive &
d’un homme dont |: rare énergie se dou. | naient-le-bateaa. A dater dé
ble de bonté. prendront le chemin de fe
Dans un récent discours, d’une forme | - Le train de Vinaugurati
trés littéraire ex trés élégante, M. Mer- | avaient pris place, en compag
Célifty Ministre des finances et de com- | verneurs des deux Buats d:
merce, a retracé l’ceavre du général Nord | de New-Jersey, les maires de
depuis son élection 4 la_présidence. Le | et quelques privilégiés, a
programme qui la résume estcelui-ci: «Il | particulier qa’il a éré mis €
faut demeurer_en_ paix poor conserver | M. Rooseve’t
-Pindépendance da pays, pour le five! Quoiqu’il tata 300 kilo
prospérer, se développer, et pour fpren- | a trois heures trente, le gov
dre enfin notre place parmiles nitions ci- | ghes aenvoyé une dépéche 4
vilisses ». ini disant: « Every thing
( Toarest prét.)
- Cetre dépéche mit di
parvenir A la Maiscn B
cason deta fé-e d' Alexandre étioa, fon- Sent apuys s0H 8) ae te
dateur da Lycée de Port-au-Prince, ane | 4002 2°08 ae
: : y délégation d'éléves-lavréats alia s-lucr le | te circuit du ai;way, fit pat
| Pré ident Nord, «restaurateur» de notre | rain seed a
premier Lablissement scolalres— ue direc — ——?p - fant ‘buit kilométres,
< gs 3 2 + Par “ . S
marchait aliggfément, banaiére et musi- | ermine lenge Casson Tt
que en rete. de beaeq ag €\ se prolong 7
La réceotion ideur fat Fai été met Vendroit ou ne :
4 quiteur fat Tite, a SC) metres environ et ot la
es plus affectueuses, Av beau discours a peared ae
. acta : eaux atteint de 25 430
liade.sé par Péléve Geithume, de la Qiand on fut arrivé.
. a x 4g
Par de potcrnels, conseile eb-le. mer pa, | Heures le stain) raleotits &
t idtisme 2 vibré et fat applauds avec pe gerbe de feu colpys indiys
thousjasme par nos | Pe sitovers. | a lafrontiéie des deux
| 3 p Is jeunes concioyens. CS | et de New Jersey. a
hommes de demein, Les gouverneurs se cor
Aa .chimpagne,.le_Cirectens P. Tessi eee rmilece.

Société Astronomique....
~~ py--MErEOROLOGIQUE. DE. PORT#AUsPRINCE.
_..Observations faites ce matin & 7 heures.
Pression barométrique 4 0°...762 ™/™ 16
Température a Pombre .......... 23% 8
“Humidité relative en centimess + 85-—}
Tension de la vapeur....++-. 18 m/M 56
Direction du vent........ Est.15° Sud
Nébolosité, Fracto cumalas, alto cum. 3
Pluiersccccss cee cecsscecees sNGant-—4
_ Maximum de température d’hier.. 32° 2
Minimum. « 20° 0
©7701) rarer ra
Observations particuliéres :
~~~Agitation sismique-vers-9-hres-ce matin.
Le Directeur de l Observatoire,
Fr. CoNnSTA®TIN.

Le Président d’Haiti

Dans le « Gil Blas », cetimportant orga-

~ne-parisien qui-fait-autorité..dans—la—Presse|.
francaise, est publié an numéro du 15
~Mars-dernier.i..«- Oe

On sait que, au cours des événements

politiques qui se sont déroulés récem-

ment en Haiti, des révolotioinaires het













































E. pe La CHALOTTRIE.

La Saint-Alexandre
Com ne nous lavions annoncé, 3 |’ oce














étrangers, notamment. a2 .consulat.anéi-
cain. Le “New-York Herald a fait une
campagne poor obtenir du gouvernement
haitien la grace de ceux qui se sont ainsi
_,abrités sous sou pavillon.
Quant aux. avtres, le gtnéral Nord,
président dé la Républtzue, voudrair™ les
Or jager MEME Sis re trur-en gt e que
‘sorte prisonniers daas les consu’ats. ise
réserve du-er, au- moment voulu, de son
_. drnit de grace; mis ilestime. ta ré-res
_ sion au moins Morale, absolument.né
eran ee
at vee "Cae THEIGEN IS Me Te nee elton
“téressante physionomie du presideut Novd.
——~—-(Le-pénéralt-est- né—en 1820-Hl-a donc
actuellement 88 ans, et son grand Age ne
lui a rien enlevé de ses remirquables f[a-
cultés,
Iidébutaa VAze de 19 ans, comme
simple soldat, dans la cirriére des armes
et passa successivement pir tous les gra-
des, qu'il gagna, tous, 3 la poiste de ‘son
épfe
Officier de gendarmerie en 1843, chet
descad:oa en 1845, aide de camp du pré-
sident d Haiti, doot if épousa la fille, | du Ly-ée qui, on doitcetencouragement
~~ Amelia Pierrot, en 1846, adjudant deja gtonné ses -auditeurs d’hier, au Pal.is. |
place an Cop Heitien de Varrondissement | pir ses remarquables progrés.. ite
de | Empire en 1847, il regat les deex| Au, son diree-cur, le mest-o Mérés, | vri

























ports un tort
Mr Laleau, mi
De retour au Lycée, la fére se poorsui- “du monde étaient
vit par une séance littéraire ol les meil-! au-dessus de
leures cOzies de nos jeunes «philosophe ». ¢
ont été lues, er glonifiges nos llustr-tions | éé parcoara, et le
natonaes. — Une magistrale conférence | tratlles de {a tert
de Mr Pierre, professear d’anglais, sur l’u- Le nouveaa toncel 4
tli é.des lingnes vivantes, c écora super: | lions de francs et a deman
bement la petite solennité sco'aire. ~~ | yravall ininterrompy.
(Cet aprés-midi, rutior spo, tive pour
continuer la fate et corcert par la fanfare






















wien






_ ero go temps

da M.-Mee Gowan. . I. gag ——
resque dix minutes. i U son 4 é:age, situde Gran 4-Roe gs adresser& Mme Cynus S UREL, Ave-
te ia diférence des deux m nde . pices en bas 4 pidces | 00°. Johu Brown, en face du Pension: "~
seette-révonse, En Amé 4/P nat Sainte HOE de Lima.

fe, lieux d’aisan-
our fire :

pr IY oto es St, on , bos in, tuyau, grande cour,
1 5 *

}48 350 frances poor fiire pig0e : oe e baresa de jporasl. | - Manuactue de Tatas

‘ Aux :
ovr.te.— Apiculteurs










STEPHANE Lavzan : n trouvera au Ne 50, Avenue Ma- o
épart ee gloire-Ambroise, derriére V'Exposition, : Liens o Ee. se
Depar | des reines italiennes de choix, 4 des prix —O— :
Sont partis, hier soir’ sur le. ‘steamer. modérés, reco - Américains en paquets de 10 cigares



eretiad, pour Jérémie : a labri des poussiéres et purete ga-

rantie






iMOH. Legagneur, G. Wiener, Sandle, ee . fee cat
aveau; E: Bresh. P.Brigman,L.Dronin, | Aven nla on’
pecs Eich P boemar LDrosto | Banaue Nationale FT
eo, Mr et Mme Lavean, Mmes C. Mae
anche, Jacque. Vallert, C. Grandott, po
Balmis.

Pribunal de Commerce
Her ad sor, le tbanal, sous ta-p-ési= 7
ce du doyen L. Chipotean, assisté des
Dr St-Léger Perier et Alix Roy, a
du les aflatres suivantes ¢

L. de Picciotto contre Mme Eegéne
font, Conun suanion renvoyée 4 hui-
ae); ~- Si-Jean Nicolas contre Marie
4 (dépor des pitces); — Henry Stark | tuts).
C* contre Lhirtsson Hyppolste, (dépat . Conformément 3 A article 33 des Sta- |
pidces). tuts, les titres devront étre déposés 30 |
ugements rendus | — Faveur Fernand jours au-moins avant la date de la réu- |
upet-contre Vil Lubin ;— Mareelle-An--nion,ala-Soeiéié- Générale de Crédit
na Bacon contre Bie A. "Mansoar & Co. Industriel et Commercial, 66, rue de la

Tribunal civil
Audience civile du2 Avril 1908.
-Présidence du jage H. Mondestiny=mi-
histére public, Ae zy. Montas.

Agaires entendues : Pinganeau Imbert
contte Aristide ex Alfr d Imbert ( appel
de justice de paix de |’ Arcahare ).

acore Pingineau Imbert contre Fran:
5, Brienre,. Alexindre, Chérant et Ar-
as Imbert ( appel de jusice de- paix
de VArczhiie ).

Th. Pen contre L..G. Trabeau (corg?
wut d'une Opposition ).

lian ct O.zan Pierre contre S.-Ger,
0 Jean Lonis Cappel de justice de paix
Thomazeau ), ce

_ Erratum

ins la note sur le mois de S: Joseph,
edi, lisez : En allé, au lieu de




VENDUS COMME SUIT :
Format No 4: 0.25 cts. les 10 cigares
oe « 2 O30 «
Assemblée Générale ordinaire.——+4~-~---- Soil en délail :
MY . les actionnaires sont convoqués Format N° A, 0 05 cts, pour 2 cigares
en Assemblée générale ordinaire pour q 2, 0.03 ects. par piece.
te-25-Mai-prochain~@ troisheures de} —-po ay 1 ‘achats en gros, les

relevée, at Siége Social, 66, rue de la | t , -
Chaussée d’Antin, a. Paris s (Art 35 des sbitants obtlendront | “econ
DEPOT :

*Statuts):
Place Gejfrard, No. 138.








afeecwees ieseeee






































L’Assemblée générale s se compose de
tous les actionnaires propriétaires de
dix actions au moins (Art, 33 des Sta



La orinquen
aoe an

On lave et remet 4 neuf toutes es-

| péces de Chapeaux dans le renommé

| Etablissement de chapellerie « La Bo-

Victoire, 4 Paris, et a la Banque a Port- | riquen » situé Grand’Rue No 129, en-

au-Prince- | trel’Administration des Postes et «Aux

Contre le @épét de leurs titres. MM. | Armes de Paris».---Emwite CUEBAS.
tes_ aetionnaires recevront une carte | —

dadmission a l’Assemblée,

ORpRE DU J-UR :

Rapports da Conseil d’administra- |
‘tion et des Commissaires et approba- |
lions des comptes de Texercice T1907.

| ‘Proposition émanant d'un groupe} La Manufacture a toujours er
= Vactionnaires demundant la répartition























































Francisco DESUSE |

Fabricant de Chaussures..





| iépdét un grand stock, — pour le
du Fonds: de-Prévoyance, jusqu’a con | vente -en- gros el det tuilh —- de
currence de 100'fr. par action. | -haussurés- tr tous penres pour

Hommes, Femmes, Enrants.
Les commandes des commer

La Moilewe Paring du Monde} tes ommandes ds, commer
Celle qui donne le meilleur pain, | axécutées dans une ‘semaine i
| peu prés.

| 23, rnedes Proats-Forts, 23,

. Oe LE ! PORT-AU-PRINGE HAITI) -

- -Cest- la Pslisb: - se

ide la vilisbury Washburn Flour

Mills Co,- Minneapolis Minn. |

) Maitre- ‘Tailleur,. —_
rand Rue, 181; a

‘Brn. CASTERA, seprtaentant, ,
Annonce a ses nombreux clients

“que sa maison est nouvellement
assortie d'une grande quantité da

Diagonales, Flanelles, Chevicttes et Casimirs,
June réelle supériorité.



“Port au- “Prince, ter ‘Avril 1908.



Qui produit le plus de pain,
Ce Puneérailles Qui donne le pain tle plus blanc
Geese nidi a3 heure., auront lieo
fanérailles de Jean Baptiste “Raoul
~~ Le convoi pirtira de la maison |
tuaire, sise Grand’Rue p @. de T’Asile
: rts Pour se rendre a | 1 Eglis ise ¢ Stinte-























Nos condolérnces 4 ses pares

A affermer pour ruchers
a ve quantité de deux carreaur de
ee a Martissant. habitation
airk a Chemin «Leclair», avec
Sane venue Louverture Qu Fouts.

us emplacement. sis









“Mne Hoge Guiteau

“Annonee au public qu'oa trouvera
chez elle 163 et 167 Avenue. Lalue, des
~chaises neuves, élég iutes, a lover pour! DPansson élablissement, on trou.
Baplémes, Mariag ges, Haterrements, vera, ~« comme toujours, --- les
F ie eonons Sadresser a Me eae we Mr Hock Gurreav, au “ai niéres modes frangaises et an-





‘environ 90 pied au “Poste |
0 90 pieds de large
ies sieurs Ernest Rigaud et vente







fatreprise d' Eau 1 Gareuses: ee — - T







-|GRAND PRIX

FOURN ISSEUR: | 96 Médailles de toutes 5 les Expositions du ‘Monde, y co

SSL . @Or, qwil vient @obtenir de l Exposition de S
su Grand Cercle de Port-au-Pringe-

du Petit-Club
de PUnion Sportive Haltienne
du Restaurant de la Paix

@ du Commerce
de ’Hétel Bellevue

«>... Central

a de France

4 Patrie
du Café duPort
du Bar Fin de Siécle

« du Commerce



Meiarque de LV Evtc >
Vrai produit de la CANNE A SUC

|SUCRERIE BT DISTILLERIE DE

PLAINE DU CUL-DE- SAC.
Dépot: rue des Césars, No 7

des Amateurs.
du Port
International

Les commandes tant pour Il’lle que pour—F ’Btranger
jours expédiées avec la trés grande régularite qui est |
de la maison.



de la Bourse
de la Chambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de | Union
Larousse
Lavietoire
Bourdon
Cantave

Sux Caves de bordeux
R. Schatt



























co QB & gw & BW WW KR MW SG we gw A

Gonaives «

Café Lochard

Gafé dela Paix

A. Dalencouri
walontank

Pelit-Goéve :
Jévémie :
Si-Marc:
Jacmel: N.

Port-au “Prine | | a
|
|
|
i
|
|
|






Washburn Crosby Co.

| imployée par tous les boulangers, grand
- et petits, car ils y trouvent économie, plus -
orande quantité de pain et aussi meilleure
qualité, quavec les autres farines- Une com:
paraison avec n’importe quelle autre mar:
que que vous pouvez choisir, vous ; contin

mera ce que nous disons, 8





-Préparés avec de
Kau Stérilisée
et de l’Acide Carbomique Liqaefie .

Sir reps

















SE af aT he
Z (277. e

CHAUVET

Angle des Rues Kugéne Bourjollyet
artes de visite ata Mu