Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
ur Département......4.20

er, #6 O00 <8 6. dae






dent Roosevelt serait a la veille d’a-
dresser au Congrés un nouveau mes-
‘sage dans lequel il appellerait lat-
fention des Chambres sur la néces-
| sité de voter promptement certaines
lois demandées par les représentants
es associations ouvriéres. .
aRIs 17.— La nouvelle publice
‘par «Le Gaulois» que _le Gouverne-
ment francais aurait décidé de dé-




DES CABLES TELEGRAPHIQUES —

“ MONOPOLE DU NOUVELLISTE
“REPRODUCTION INTERDITE. ~

Wasnincton 17. —L’étatde’ san-
46 du contre-amiral Evans Iai
beaucoupa désirer depuis quelque
temps et, @’aprés ce qu’on dit, celui-
clad rester dans sa cabine pep-
ant.la plus grande partie da voya
ge-de la flotte. Il souffre de la gout
fe et sen rappel est considéré comme
nechose naturelle, vu les circons-
tances. Oe
Berun 17.—Le comte Ernest Re-
intlow, spécialiste naval, a pablié
dansle «Tagliche Rundschaws une
préciation sur le voyage de la flot- |
teaméricaine au'our de VAmérique
du sud, oe -
Lecomte Reventlow lowa la déci-.
onda Gouvernement.de Washin-
denvoyer la flotte en Australie,
Alliance anglaise avec le
apon est t1és impopulaire dans ce
ays et que l’Australie considére les
is-Unis comme son supréme pro-
leur contre les projets japonais.
Dansles-autresmiliewx maritimes,
h nentend quedes complimentssur
-contre-amiral Evans et oa admet.
Variivée de_tous-les navires-de-
Werte en bon état A Magdalena: bay
tune véritable surprise,
nsatiendait 4 ce que quelques
Sarriventadestination ema’
lat et méme eussent dt étre re-
par les autres. uw
LEDE 17.—Le Roi Alphonse qui
ii as aujourd'hui . dans tette
a ailli de nouveau étre: victime
mit Se Bes alomabile quecon
ga deste fail entree en
a - machine |
La Feroangs Pereonnes de $8)
BEUN sodden ee ee
i sy i sanutet les & person~
it blessées, “ onbate le ge |
SHINGTON 17. — On dément
e publige ~~ On dame
par un journa























requis les Puissances-de convoquer
une nouvelle conférence ou de pla-
-cer la question’ marocaine devant le
tribunal d’arbitrage de la Haye, est
‘démentie officiellement.
Ber.in 17.— La population habi-
iant leedété Est de Berlina commé-
moré aujourd'hui. Panniversaire de
Ja mort-des révolutionnaires quicom-
battaient dans. les rues de la ville en
41848. a =
_. Rome 18.—- Le cardinal Casali del
Sr-Ptrersponre 18.—La peine de
aport prononcée contre le général
Stoessel a été commuée en 10 années
d'emprisonnement dans une~ forte-
Tesse. =
Les-généraux Fock et Smirnoff se.
sont battus en duel aujourd’hui, Ce
dernier a été trés sérieusement bles-
sé; on ereit lablessure mortelle. —
~~ Paris18.— Rente: 97.20.
- La Chambre: des Députés~ conti-
naa hier la discussion de |’impdt sur
e revenu et s’ajourpa ajeudi.
Le Sénat continua Ja discussion:
-la-proposition de lor relative-’-
petite propriété-et aux maisons a
ben marché. MM. Rey et Fortier
-ayant proposé des amendements, M.




































































“


























Commission. Le renvoi a
sL .@ Sénat volta ensuite la loi
déte: minant les conditions dans les-
guelles les minutes des actes nota-
is, les minutes des registres et des
rront étre déposés dans
départementales. —
2ult et le général Lyau-
és aujourd hui a Casa- «













ork, d’apiés laquelle la Prési-, blanca. Ils considérent la situation

oncer la convention d’Algésiras et |.

8



















heur,”

‘Stranes, rapporteur, demanda le ren-|_










PAR MOIS 7





comme excellente.

Mr Noofflard, secrétaire-général
de 4ére classe des Colonies, a été
nommé gouverneur de 3éme classe.
_ Par le méme décrét,a été mis hors
classe et nommé Commissaire-rési-
dent aux Nouvelles-Hébrides, Mr
Gaudard, secrétaire-général de 1ére
classe des Colonies, provenant de la

| Martinique.— Ila été désigné pour

remplacer par intérim le gouverneur
du Dahomey, pendant Vabsence du
titulaire.

<



Mardi so'r, V'intéreesant prédica~
teur du Carémea entretenu ses audi-
teurs de Vinfluence du travail sur le
chirétien. ae

Qu’est-ce qu'un chrélien laborieux?
Crest celui qui considére le travail
comme un agent expiateur. de-ses fau-

|-tes, sanctificateurdes- jours présents--

et glorificateur des jours 4 venir.— La
‘réponse faite @ eetre question, appa-
remment simple, améne cependant des
considérations d’un ordre peu com-
mun: Oe

Mais en quoi se légitime la respon-
‘gabilité originelle, se demandent cer-
tains esprits qui s’appuient sur des
textes bibliques ow ils établit que les en-
fants -ne-puient-pas les fautes de leurs~
pareats ? La grande erreur c'est de
penser, dira l’oraleur, qu’Adam repré-
sentait ’ homme: il était plutdt un type,
personnifiait ’humanité qui,aprésavoir
perdu les délices de I'Eden, est obligée-

de courir aprés la perfection et le bon-



~ C’est la un legs pénible, dont nous -
ne pouvons nous debarrasser. A preu--

‘ve: chez certains peuples, dans les -

langues romanes, expression travail

se confond avec le mot douleur. Il
doit étre alors bien doux pour Je ehré-
tien, en accomplissant les devoirs de.
son état, de penser quilse rédime de.

ses torts, Et d’aillours ilse sanctifie..
par la méme, quel que soit son genre —

“860

d’occupations, — «se consacre-t-il aux _
‘travaux manvels qui ne sont pas Jes

moins nobles et aux. travaux intellec-
juels qui ne sont pas les moins rudes. »



“hones one att ee vel inlay, ie numéro ou
ser dans le labeur. Cet aphorisme taire pour le réglement de: son abon-
ZL ini prédicateur sur | nement

u s riens| Ny ents dans les Dépai tement
que. rien, ‘p'éc ‘I. ~ 1 n'y ade no sont priés de tenir la main ferme

blesse, ajoutera-t- a ae yo tate
joutera-t-il encore, qui ne dé Wie eave. Nous ae rennie .

‘chore en s’ab
abstenant de travailler. lons publiquement notre décisi on, afin ta plus vive

Ec il s'interroge pour savoir sily a
véritablem Es nes qui. schapef {que nul n’en’ ignore ‘et ne'cherche a@

pent a cette régie ?---Ou ils sont mala- les rendre responsab! es _personnel-
“des, et alors ils sont minés parungrand lement d'une. prescription. générales,
travail, en assistant a Pusure de leur | nécessitée par certains abus inadmis-
physique; du bien ce sont des oisifs. | szbles. .

Le paresseux c’est un étre anormal,une ncrmipinsivineni “ieee
maniére de dégénéré qui donne plei- ; 7
ne raison a Vadage™: + Poisiveté engen-
dre tous les vices. Vivre c’est agir. Or,
le _paresseux n vagissant pas, ne vit pas, |.
au (sens strict du mot.

d es labo rey plutot la vaillante armée EF METEOROLOGIQUE DE Port- Au-Prince.
‘ Observations faites ce matin & 7 heures.

Quel est celui qui vit plus prés de

‘Dieu que le laboureur. dans son éter- Pression baroméinigue a 07...764 */” 23 | publique. MM Bi h

nelle conversation avec la nature? S'ils | Température 4 lombre .....-+-+- 24 3 | granhié hier soir.

pouvaient connaitre tout le prix de | Humidité relative en cenriémes.... 66 « Veuillez, Mr le

leur bonheur, a délicieusement écrit le Tension de la vapeur. ....ees 14 mim 87 | agréer les nonvel'es ass
Direciion du vent ...2..e.. Es 5 oud te considératios et de- mes |

doux poéte latin !
Ceux gui descendent dans les mines, Nebo osité ...... Cirrus, » Citrostravas bien sympa thiques.
IDO r sce ccccccceceresercccce Neat

véritables comptables des trésors “de é ne :
Dieu qu’ils vont rechercher dans les Maximum de température d’hier.. 32° 7 eo a
Minimum « 20 5 @ Je viens poner a yor

entrailles de Ja terre, pour les répat-
que le Gouvernement Ha
affrmant de nouveau,

dre au dehors.
Ceux qui discutent les bonnes cau- j
ses, les magisirats qui font de leurs roit, plus net q¢ ‘4 1S
- décisions le reflet de la Justice céleste. sot tes aie ee yee
La~Presse~ sont ta ‘noble—et- haute- gos Gonaives, de SuiatMare:
de-Paix; a voulu cependant,

ase eat te
euples et des nations,

me 1 accepter les diverses solutions:

été poporees, donnet au

‘Vidée de Dieu se retrouve dans tou-

tes les manifestations de nos efforts : sreseeceed

une célébrité médicale et chirurgicale tg ing en de Be

n’a pu s'empécher de s’écrier que le page :
P P 4 L’Orricige. d hier publie: toajours animé; ila. décidé,

corps anatomique est un hymne au Sei-
ps é 4 y — Le Commusiqu’ du Dépar ement | quence, de ne plus s opposer.

gneur.
Aussi les figures les plus populaires de I'Intérieur et de la Police Génér.l+,que | quement de ces ¢ imines cont
nous avons publié hier; tefois, la fusticz continte ad

de I’Eglise ont-elles été de grands. tra
Eg S — Retrai: de Pexequatara Mr Aristide | cours.

vailleurs: Vincent de Paul, Antoine 2 XE
de Padoue, Thérése d Avila, eté. Lagojannis comme ConsulGénéral dew Je profite deVozcrstda
Les premiers évéques étaient ponti- Costa Rica en H ici; terer, Monsieur te Ministre,
fes dans les catacombes et artisans auj La corfésvondince entre le Minis: | dé ma haute road
dehors. Voila pourquoi la religion chré- | tre de France et notre Secrétaire d’Esat
_tienne entrainuit les coeurs; elle allait | des Re'aions Exrérieares, relative a l'em-

3 la masse laborieuse,. aux classes po- barquement des téfogiés dans | es Conosu~
_pulaires. lats des Gonaives, de Siint-Mar: et de

Le travail glorifie [homme. Port-de- Paix ;

—-Gertes,-iese-méleune pact illu. ~ Liordre da joar de Sidi. le Prisi-
sions dans les glolres lerrestres ; ; mais deat de}







vainica, a Ae
que cette solutic
| prés d’étve accepiée 1





































































EL Ozone cc sceeccecesccerececvesrs J
Observations particuliéres :
Couronnesiuna’e: dansla soirée d*hier
et éclairs fréquents a l’ouest et an sud-
~ouest, —Mouvements sism qucs pendant,














--Birométre trés haut ce matin.
Le Darecteur de U Observatoire,
Fr. CONSTAST.N.

Moniteur




core ‘iaates heurevs
ua ‘émoignage: de ete
Pots‘ances intéressées eta

le atteste encore ane fois la
a République, déja-publi¢-ic pele ene :
— Avis da Département de‘ Ja Jusice gaanimire elas 3

que les sienrs E. Assade, de la Turquie
ae ate “aad. - PAsiCn er ‘Lovis-Charles—Ul timo Allen, |
: rBiaisyome acquis lenationt t? hale

d
















oe re 1H lage | SENS
al Segoe qui nous a laissé cette |

be le-et miséricordieuse promesse:. Ve
mez d moi, vans lous gui éles. chargés
du poids du travail et je vous soula
gerai!

Ce soir, une troisiéme conférence
sera donnée sur le travail dans la vie
ehrétionne. .

er ta cd

Nous rappelons & nos abonnés que
deur mensualité est rigoureusement
payable d’avance et que nos. distribu-
teuis ont pour instructionde refuser,
d’o.dre del adtuinis}tation du «Nou '



Conseil













one:
wom Arrés re de douziéme budgétsire du
mois de Janvier 1908;
| 7. He verbal de la Chambre, stan:
ce du 19 Juillet 1907; man & de ae
— Adresse de félicitations a S$. E, te et gee
Président de la Répoblique des villes des:
Gonaives et du Cap Haitien.
om Avis administratifs et autres.
Embarquement des Réfugiés
Nous extrayons de la correspondance .

publige dans le « Moniteur » ‘d’hier, les C est a Mr Fe rand &
-passeges suivants: om Buscignant, lie

« Cest encore Pernbatgietien: aah me , qu ‘adit cont ié

















Déntiste,



in, ental College and Garetson’s
ee mtr ile ncigii ic MM Sg Fe Aas : ‘eA ri oe DHALG Coral . i
tin Chérisso eae a.

ce ne ae : éger, Aiplémé du «Philadelphia. Scho

aiti Litter Oh fee ch. a. eh Anatomy ny | :
vue de notre con . | | a * : PAAR se ee ~Annonce a ses ‘clients ‘en particulier
avec Heeressae ue Li e ont wesoury Washburn Flour | et au public en général,qu’il est de re-
rgeance du Be rE ubert : | Mélls Co; ~ “Minneapolis Minn. tour de Jérémie et qu'il se tient @ la
Crate le dé cqaanients e Mic | | ie - représenta: sapere a clientéle ge Port au-

PO ee a, "| Prince.




- ee DRESSE : 7, Rue Américaine ( en
ret de Georges Lescov A i A ber ica

gar te Gaara Leow | La Borin | face de Mr Bvt: Lasers)

rMyriam vit,(nouvelle) Laforét Noire; | Bo

lettre de Webdehay ; Téie canard |

égar table, Gontran 3 Todustrie






?
Bee

lav ft emet, A Heal toutes es-
; Me pe pee 1h cf eaux dans le renommé : :
a San-Thonis; Ordre da- Jour, Pr ice ae hapellerie «La Bo. Pour Mariages, Fiancailles.ete
t Nord Alex's ; rene NOES en “Fiquen >" situé Grand’Rue Ne 122 en. _..S/adresser a Mme Cyrus SAUREL, Ave-
- ~Punérailles ., | rel Administration des Postes et «Aux | nue John Brown, en face du Pension-
Cet aprés-midi auront Leu les fanérail- | Armas de Parisa,---EMite CUEBAS. nat Sainte-Rose de Lima.
s de Marie Francoise ‘Rosa Troude fp we se ramensanatncattmveniicninatercasnsas ens

Le convoi partira de Avenue de Lalue | re . ry )

oe



























rola de Kingston























































pean (onsite























ice rapide de Voiliers



La goélette «Striwey. attendue le
[24 courant, repartira le méme jour
pour Dame-Marie et Jacmel.









lo.71, pour se rendre a 1g Cathédrale. ”
Nos condoléanc2s aux-famiilés Troude, ;
cise, Acrubin et Séraphin. Mae’ Nish’s « Kola pure » | Maitre-Tailleur,
_, Courrier aa gstal A * Mae’ Nish’s clrombrew> rand’ Rue, 181,
Les dépéches pour St Marc, Gonaives, | - 2 \ -
ort de-Paix, Cip-Haitien, Prerio Plata, | IN VENTE CHEZ | | Annonce a ses nombreux clients
St Thomas par le steamer « Bavaria» CATINAT FOUCHARD que Sa maison est nouvellement
ni fermées ce soir a 3 heures p-écises. 7 assortie d'une grande quantité de
_ Cells pour Inague, New-York et I’Eu : Rue du Centre. | at beelen!
Ser aaaes NeW 201K et Boe uammeamesncemenmne | Diagondles, Flanelles, Cheviottes et Casimirs,
pe par le si€amer «Graecia» seront fers La elroy ty iii Willd ; : : a . .
‘Mmées vendredi 20 du courant A § heures | | | dune réelle supériorité, vo
piécises du sor, Pabacs | Dans son établissement, on trou-
. Lunettes en or _ | vera, ~- comme toujours, --- Jes
ita te perda hier matin une paire de{ | derniéres modes francaises et an-
lopettes mootées en or. sai
gone récompease a qui les rapporte- ; So oc
au berean du journal, |. Aindrieains en paquets de10 cigares |
vis spécial aux orfévres et bijoutiers, |} l'abri des poussiéres et -pureté ga- . Nery
Certificat Adiré oy |finie ee oO
Le soussigné donne avis au. ublic, |... . VENDYS CoMME suIT : |
,fommerce et surtout: au Bureau | Format Ne 4°: 0 25 cts. les 10 cigares
Recette et de li Dépense, avoir| «20.30 « «
le certificat relatif 4 Fordonnance} +. Sott en détail :~
‘Fermat N?.4,.0.05-cts, -pour.2 cigares |

dépense au No 25, émise en faveut®
pere Porrier, professeur au Petit:














Mioure Colon eressenr au Pet ‘ 2, 0.03 cts. par piéce. — }---Pert-au-Prince;19-Mars 4908
wee Vollege Saint-Martial, s’éle- . on Ray Sey 43
utdlasomme de cent quatre vingt |, po les vchats en gros, les | R. Kavanacy & 6

débitants obticudroat Pescom-
tante centimes..... | pobisan te | |
E or. pour ses frais de passage: | - ge a a —
ec psedience. ilie déclare nul et| Ea | .

q bul effet, duplicata devant e.étre | fe. fambourgeoise fméricaine —





















|

uSsSUPes |

Port-au Prince, le 16 Mars 1908. ;
| Stepuen PAUL.

Alouer 9 3)

Maison a Belle vue. (P.















petite
= Fesser au bureau du Journal.




notre port directement, est atten
du ici jeudi 49 courant. [1 partira
probablement vendredi soir pour

| Las anufacture a toujours ex
~| tépdt un grand stock, — pour la
vente en gros et détail, — de




Maison de MM. Huneck & CG est
laos rue des Fronts Fort, N» 6,


















fie de ancien ene “| thaussures en tous genres’ pow | Jérémie et Santa-Marta, prenant.
Occasion oe Homes, Femmes, Enrants. | la malle, frét ct p: ssagers.
SYecasion a Profiter = | .* ans ee

ema n
Occasion

%.



de @ acheter Ges pianos| . Les commandes des commer- _La malle pour I'Etranger ( via
dresser css. oe zants de l’intérieur pourront étre | Jérémie)par le vapeur *GRancia>
ie dy Cue? Mr A. Merrezzus, | Sxseutées dans: une semaine 2 | serafermée a la Poste,vendredi 25
een Centre, oe - ot gourant, 26 heures précises..du soir.
in bugoy apy Wemare a Port-au-Prince, 17 Mars 4908.
BBY ct deux chevaux de trai are

Sera Mp Gastoy. Revesr, 8














Ne

~ dg Bar Fin de Siécle



Liqueurs Theace tase boc at
og. = LE FEACON PE AR RMA
Ritters Angostura, Aniselte, Ci | Eos Samnciee trees
, - ee Blass aaa x

du Grand Cercle de Port-au-Prinee





~ ei de PAeide Carbonique Liqnetté

~-£Orgeat, de Pramboises.de giv |
_gembre, de Crenadine, de Gitrons
ae Fleursd Orangers, de Péches.

framboises, de Noyaux, dr]
Yaaille la,

des Mir aclk Unis), réécemment arrivé de UInde, son pa

TGERNLSEER _ | guérison par le systéme des Orientaux:
Maladies des poumons, Asthme, Paralyaio, Beep
Maladies du foie, du copur, Dyspepsie,, Tumeurs
opération.

Ceux qui habitent les aytres villeg de la République
ter par poste, sans se déranger et sans danger.

Adreser’ toutes lettres a «Jérémie %,







du Petit-Club
de l'Union Sportive Hattienne
du Réstaurant de la Paix

meres g = AQ Commeres
_de.’Hétel Bellevue









« ~“Gentral |
« de France '
é Patrie

“ay Café duPort






« du Commeres

des Amateurs.
au Port :
International - 4
de la Bourse ‘
de la Ghampre i
dela Poste. GR >
de la Gare. ' 96 Médailles de toutes les Expositions du Monde ye com
du Palais , @Or, quil vient Cobtenir de UEwposition de St-
de Union r, quil vient @obtenir de wpostt ton e St-
Larousse ,

Lavictoire

Bourdon

_ Cantave

Oo. ee R. Schatt.
Petit-Godve : Café Lochard.
Jérémie : Café dela Paix
St-Marc: A. Dalencourt NAAT? poe qes ( esars.
Jacmel: N. Lafontant :

_f ae a ne RR eA Ae

jours oxpédices avec la tras erandc regulants qui S
de la maison. :

Dépat a Purgear

Préparés avee de
Eau Stérilisée

SAERUQIE RT ONME LARD We ENA eg RE ee

_ Sirops

z









2A 2 Be Te
3, Segidents ay

Ce qui fait 1 oviginaltt ‘es dacet Elixir, er ne one ax
fee primcipes sutits das foniPes ot da Is

me













me
g
es sel. et Ea bie



Angle des Rues Eugéne Bourjollye



Full Text


ur Département......4.20

er, #6 O00 <8 6. dae






dent Roosevelt serait a la veille d’a-
dresser au Congrés un nouveau mes-
‘sage dans lequel il appellerait lat-
fention des Chambres sur la néces-
| sité de voter promptement certaines
lois demandées par les représentants
es associations ouvriéres. .
aRIs 17.— La nouvelle publice
‘par «Le Gaulois» que _le Gouverne-
ment francais aurait décidé de dé-




DES CABLES TELEGRAPHIQUES —

“ MONOPOLE DU NOUVELLISTE
“REPRODUCTION INTERDITE. ~

Wasnincton 17. —L’étatde’ san-
46 du contre-amiral Evans Iai
beaucoupa désirer depuis quelque
temps et, @’aprés ce qu’on dit, celui-
clad rester dans sa cabine pep-
ant.la plus grande partie da voya
ge-de la flotte. Il souffre de la gout
fe et sen rappel est considéré comme
nechose naturelle, vu les circons-
tances. Oe
Berun 17.—Le comte Ernest Re-
intlow, spécialiste naval, a pablié
dansle «Tagliche Rundschaws une
préciation sur le voyage de la flot- |
teaméricaine au'our de VAmérique
du sud, oe -
Lecomte Reventlow lowa la déci-.
onda Gouvernement.de Washin-
denvoyer la flotte en Australie,
Alliance anglaise avec le
apon est t1és impopulaire dans ce
ays et que l’Australie considére les
is-Unis comme son supréme pro-
leur contre les projets japonais.
Dansles-autresmiliewx maritimes,
h nentend quedes complimentssur
-contre-amiral Evans et oa admet.
Variivée de_tous-les navires-de-
Werte en bon état A Magdalena: bay
tune véritable surprise,
nsatiendait 4 ce que quelques
Sarriventadestination ema’
lat et méme eussent dt étre re-
par les autres. uw
LEDE 17.—Le Roi Alphonse qui
ii as aujourd'hui . dans tette
a ailli de nouveau étre: victime
mit Se Bes alomabile quecon
ga deste fail entree en
a - machine |
La Feroangs Pereonnes de $8)
BEUN sodden ee ee
i sy i sanutet les & person~
it blessées, “ onbate le ge |
SHINGTON 17. — On dément
e publige ~~ On dame
par un journa























requis les Puissances-de convoquer
une nouvelle conférence ou de pla-
-cer la question’ marocaine devant le
tribunal d’arbitrage de la Haye, est
‘démentie officiellement.
Ber.in 17.— La population habi-
iant leedété Est de Berlina commé-
moré aujourd'hui. Panniversaire de
Ja mort-des révolutionnaires quicom-
battaient dans. les rues de la ville en
41848. a =
_. Rome 18.—- Le cardinal Casali del
Sr-Ptrersponre 18.—La peine de
aport prononcée contre le général
Stoessel a été commuée en 10 années
d'emprisonnement dans une~ forte-
Tesse. =
Les-généraux Fock et Smirnoff se.
sont battus en duel aujourd’hui, Ce
dernier a été trés sérieusement bles-
sé; on ereit lablessure mortelle. —
~~ Paris18.— Rente: 97.20.
- La Chambre: des Députés~ conti-
naa hier la discussion de |’impdt sur
e revenu et s’ajourpa ajeudi.
Le Sénat continua Ja discussion:
-la-proposition de lor relative-’-
petite propriété-et aux maisons a
ben marché. MM. Rey et Fortier
-ayant proposé des amendements, M.




































































“


























Commission. Le renvoi a
sL .@ Sénat volta ensuite la loi
déte: minant les conditions dans les-
guelles les minutes des actes nota-
is, les minutes des registres et des
rront étre déposés dans
départementales. —
2ult et le général Lyau-
és aujourd hui a Casa- «













ork, d’apiés laquelle la Prési-, blanca. Ils considérent la situation

oncer la convention d’Algésiras et |.

8



















heur,”

‘Stranes, rapporteur, demanda le ren-|_










PAR MOIS 7





comme excellente.

Mr Noofflard, secrétaire-général
de 4ére classe des Colonies, a été
nommé gouverneur de 3éme classe.
_ Par le méme décrét,a été mis hors
classe et nommé Commissaire-rési-
dent aux Nouvelles-Hébrides, Mr
Gaudard, secrétaire-général de 1ére
classe des Colonies, provenant de la

| Martinique.— Ila été désigné pour

remplacer par intérim le gouverneur
du Dahomey, pendant Vabsence du
titulaire.

<



Mardi so'r, V'intéreesant prédica~
teur du Carémea entretenu ses audi-
teurs de Vinfluence du travail sur le
chirétien. ae

Qu’est-ce qu'un chrélien laborieux?
Crest celui qui considére le travail
comme un agent expiateur. de-ses fau-

|-tes, sanctificateurdes- jours présents--

et glorificateur des jours 4 venir.— La
‘réponse faite @ eetre question, appa-
remment simple, améne cependant des
considérations d’un ordre peu com-
mun: Oe

Mais en quoi se légitime la respon-
‘gabilité originelle, se demandent cer-
tains esprits qui s’appuient sur des
textes bibliques ow ils établit que les en-
fants -ne-puient-pas les fautes de leurs~
pareats ? La grande erreur c'est de
penser, dira l’oraleur, qu’Adam repré-
sentait ’ homme: il était plutdt un type,
personnifiait ’humanité qui,aprésavoir
perdu les délices de I'Eden, est obligée-

de courir aprés la perfection et le bon-



~ C’est la un legs pénible, dont nous -
ne pouvons nous debarrasser. A preu--

‘ve: chez certains peuples, dans les -

langues romanes, expression travail

se confond avec le mot douleur. Il
doit étre alors bien doux pour Je ehré-
tien, en accomplissant les devoirs de.
son état, de penser quilse rédime de.

ses torts, Et d’aillours ilse sanctifie..
par la méme, quel que soit son genre —

“860

d’occupations, — «se consacre-t-il aux _
‘travaux manvels qui ne sont pas Jes

moins nobles et aux. travaux intellec-
juels qui ne sont pas les moins rudes. »
“hones one att ee vel inlay, ie numéro ou
ser dans le labeur. Cet aphorisme taire pour le réglement de: son abon-
ZL ini prédicateur sur | nement

u s riens| Ny ents dans les Dépai tement
que. rien, ‘p'éc ‘I. ~ 1 n'y ade no sont priés de tenir la main ferme

blesse, ajoutera-t- a ae yo tate
joutera-t-il encore, qui ne dé Wie eave. Nous ae rennie .

‘chore en s’ab
abstenant de travailler. lons publiquement notre décisi on, afin ta plus vive

Ec il s'interroge pour savoir sily a
véritablem Es nes qui. schapef {que nul n’en’ ignore ‘et ne'cherche a@

pent a cette régie ?---Ou ils sont mala- les rendre responsab! es _personnel-
“des, et alors ils sont minés parungrand lement d'une. prescription. générales,
travail, en assistant a Pusure de leur | nécessitée par certains abus inadmis-
physique; du bien ce sont des oisifs. | szbles. .

Le paresseux c’est un étre anormal,une ncrmipinsivineni “ieee
maniére de dégénéré qui donne plei- ; 7
ne raison a Vadage™: + Poisiveté engen-
dre tous les vices. Vivre c’est agir. Or,
le _paresseux n vagissant pas, ne vit pas, |.
au (sens strict du mot.

d es labo rey plutot la vaillante armée EF METEOROLOGIQUE DE Port- Au-Prince.
‘ Observations faites ce matin & 7 heures.

Quel est celui qui vit plus prés de

‘Dieu que le laboureur. dans son éter- Pression baroméinigue a 07...764 */” 23 | publique. MM Bi h

nelle conversation avec la nature? S'ils | Température 4 lombre .....-+-+- 24 3 | granhié hier soir.

pouvaient connaitre tout le prix de | Humidité relative en cenriémes.... 66 « Veuillez, Mr le

leur bonheur, a délicieusement écrit le Tension de la vapeur. ....ees 14 mim 87 | agréer les nonvel'es ass
Direciion du vent ...2..e.. Es 5 oud te considératios et de- mes |

doux poéte latin !
Ceux gui descendent dans les mines, Nebo osité ...... Cirrus, » Citrostravas bien sympa thiques.
IDO r sce ccccccceceresercccce Neat

véritables comptables des trésors “de é ne :
Dieu qu’ils vont rechercher dans les Maximum de température d’hier.. 32° 7 eo a
Minimum « 20 5 @ Je viens poner a yor

entrailles de Ja terre, pour les répat-
que le Gouvernement Ha
affrmant de nouveau,

dre au dehors.
Ceux qui discutent les bonnes cau- j
ses, les magisirats qui font de leurs roit, plus net q¢ ‘4 1S
- décisions le reflet de la Justice céleste. sot tes aie ee yee
La~Presse~ sont ta ‘noble—et- haute- gos Gonaives, de SuiatMare:
de-Paix; a voulu cependant,

ase eat te
euples et des nations,

me 1 accepter les diverses solutions:

été poporees, donnet au

‘Vidée de Dieu se retrouve dans tou-

tes les manifestations de nos efforts : sreseeceed

une célébrité médicale et chirurgicale tg ing en de Be

n’a pu s'empécher de s’écrier que le page :
P P 4 L’Orricige. d hier publie: toajours animé; ila. décidé,

corps anatomique est un hymne au Sei-
ps é 4 y — Le Commusiqu’ du Dépar ement | quence, de ne plus s opposer.

gneur.
Aussi les figures les plus populaires de I'Intérieur et de la Police Génér.l+,que | quement de ces ¢ imines cont
nous avons publié hier; tefois, la fusticz continte ad

de I’Eglise ont-elles été de grands. tra
Eg S — Retrai: de Pexequatara Mr Aristide | cours.

vailleurs: Vincent de Paul, Antoine 2 XE
de Padoue, Thérése d Avila, eté. Lagojannis comme ConsulGénéral dew Je profite deVozcrstda
Les premiers évéques étaient ponti- Costa Rica en H ici; terer, Monsieur te Ministre,
fes dans les catacombes et artisans auj La corfésvondince entre le Minis: | dé ma haute road
dehors. Voila pourquoi la religion chré- | tre de France et notre Secrétaire d’Esat
_tienne entrainuit les coeurs; elle allait | des Re'aions Exrérieares, relative a l'em-

3 la masse laborieuse,. aux classes po- barquement des téfogiés dans | es Conosu~
_pulaires. lats des Gonaives, de Siint-Mar: et de

Le travail glorifie [homme. Port-de- Paix ;

—-Gertes,-iese-méleune pact illu. ~ Liordre da joar de Sidi. le Prisi-
sions dans les glolres lerrestres ; ; mais deat de}







vainica, a Ae
que cette solutic
| prés d’étve accepiée 1





































































EL Ozone cc sceeccecesccerececvesrs J
Observations particuliéres :
Couronnesiuna’e: dansla soirée d*hier
et éclairs fréquents a l’ouest et an sud-
~ouest, —Mouvements sism qucs pendant,














--Birométre trés haut ce matin.
Le Darecteur de U Observatoire,
Fr. CONSTAST.N.

Moniteur




core ‘iaates heurevs
ua ‘émoignage: de ete
Pots‘ances intéressées eta

le atteste encore ane fois la
a République, déja-publi¢-ic pele ene :
— Avis da Département de‘ Ja Jusice gaanimire elas 3

que les sienrs E. Assade, de la Turquie
ae ate “aad. - PAsiCn er ‘Lovis-Charles—Ul timo Allen, |
: rBiaisyome acquis lenationt t? hale

d
















oe re 1H lage | SENS
al Segoe qui nous a laissé cette |

be le-et miséricordieuse promesse:. Ve
mez d moi, vans lous gui éles. chargés
du poids du travail et je vous soula
gerai!

Ce soir, une troisiéme conférence
sera donnée sur le travail dans la vie
ehrétionne. .

er ta cd

Nous rappelons & nos abonnés que
deur mensualité est rigoureusement
payable d’avance et que nos. distribu-
teuis ont pour instructionde refuser,
d’o.dre del adtuinis}tation du «Nou '



Conseil













one:
wom Arrés re de douziéme budgétsire du
mois de Janvier 1908;
| 7. He verbal de la Chambre, stan:
ce du 19 Juillet 1907; man & de ae
— Adresse de félicitations a S$. E, te et gee
Président de la Répoblique des villes des:
Gonaives et du Cap Haitien.
om Avis administratifs et autres.
Embarquement des Réfugiés
Nous extrayons de la correspondance .

publige dans le « Moniteur » ‘d’hier, les C est a Mr Fe rand &
-passeges suivants: om Buscignant, lie

« Cest encore Pernbatgietien: aah me , qu ‘adit cont ié














Déntiste,



in, ental College and Garetson’s
ee mtr ile ncigii ic MM Sg Fe Aas : ‘eA ri oe DHALG Coral . i
tin Chérisso eae a.

ce ne ae : éger, Aiplémé du «Philadelphia. Scho

aiti Litter Oh fee ch. a. eh Anatomy ny | :
vue de notre con . | | a * : PAAR se ee ~Annonce a ses ‘clients ‘en particulier
avec Heeressae ue Li e ont wesoury Washburn Flour | et au public en général,qu’il est de re-
rgeance du Be rE ubert : | Mélls Co; ~ “Minneapolis Minn. tour de Jérémie et qu'il se tient @ la
Crate le dé cqaanients e Mic | | ie - représenta: sapere a clientéle ge Port au-

PO ee a, "| Prince.




- ee DRESSE : 7, Rue Américaine ( en
ret de Georges Lescov A i A ber ica

gar te Gaara Leow | La Borin | face de Mr Bvt: Lasers)

rMyriam vit,(nouvelle) Laforét Noire; | Bo

lettre de Webdehay ; Téie canard |

égar table, Gontran 3 Todustrie






?
Bee

lav ft emet, A Heal toutes es-
; Me pe pee 1h cf eaux dans le renommé : :
a San-Thonis; Ordre da- Jour, Pr ice ae hapellerie «La Bo. Pour Mariages, Fiancailles.ete
t Nord Alex's ; rene NOES en “Fiquen >" situé Grand’Rue Ne 122 en. _..S/adresser a Mme Cyrus SAUREL, Ave-
- ~Punérailles ., | rel Administration des Postes et «Aux | nue John Brown, en face du Pension-
Cet aprés-midi auront Leu les fanérail- | Armas de Parisa,---EMite CUEBAS. nat Sainte-Rose de Lima.
s de Marie Francoise ‘Rosa Troude fp we se ramensanatncattmveniicninatercasnsas ens

Le convoi partira de Avenue de Lalue | re . ry )

oe



























rola de Kingston























































pean (onsite























ice rapide de Voiliers



La goélette «Striwey. attendue le
[24 courant, repartira le méme jour
pour Dame-Marie et Jacmel.









lo.71, pour se rendre a 1g Cathédrale. ”
Nos condoléanc2s aux-famiilés Troude, ;
cise, Acrubin et Séraphin. Mae’ Nish’s « Kola pure » | Maitre-Tailleur,
_, Courrier aa gstal A * Mae’ Nish’s clrombrew> rand’ Rue, 181,
Les dépéches pour St Marc, Gonaives, | - 2 \ -
ort de-Paix, Cip-Haitien, Prerio Plata, | IN VENTE CHEZ | | Annonce a ses nombreux clients
St Thomas par le steamer « Bavaria» CATINAT FOUCHARD que Sa maison est nouvellement
ni fermées ce soir a 3 heures p-écises. 7 assortie d'une grande quantité de
_ Cells pour Inague, New-York et I’Eu : Rue du Centre. | at beelen!
Ser aaaes NeW 201K et Boe uammeamesncemenmne | Diagondles, Flanelles, Cheviottes et Casimirs,
pe par le si€amer «Graecia» seront fers La elroy ty iii Willd ; : : a . .
‘Mmées vendredi 20 du courant A § heures | | | dune réelle supériorité, vo
piécises du sor, Pabacs | Dans son établissement, on trou-
. Lunettes en or _ | vera, ~- comme toujours, --- Jes
ita te perda hier matin une paire de{ | derniéres modes francaises et an-
lopettes mootées en or. sai
gone récompease a qui les rapporte- ; So oc
au berean du journal, |. Aindrieains en paquets de10 cigares |
vis spécial aux orfévres et bijoutiers, |} l'abri des poussiéres et -pureté ga- . Nery
Certificat Adiré oy |finie ee oO
Le soussigné donne avis au. ublic, |... . VENDYS CoMME suIT : |
,fommerce et surtout: au Bureau | Format Ne 4°: 0 25 cts. les 10 cigares
Recette et de li Dépense, avoir| «20.30 « «
le certificat relatif 4 Fordonnance} +. Sott en détail :~
‘Fermat N?.4,.0.05-cts, -pour.2 cigares |

dépense au No 25, émise en faveut®
pere Porrier, professeur au Petit:














Mioure Colon eressenr au Pet ‘ 2, 0.03 cts. par piéce. — }---Pert-au-Prince;19-Mars 4908
wee Vollege Saint-Martial, s’éle- . on Ray Sey 43
utdlasomme de cent quatre vingt |, po les vchats en gros, les | R. Kavanacy & 6

débitants obticudroat Pescom-
tante centimes..... | pobisan te | |
E or. pour ses frais de passage: | - ge a a —
ec psedience. ilie déclare nul et| Ea | .

q bul effet, duplicata devant e.étre | fe. fambourgeoise fméricaine —





















|

uSsSUPes |

Port-au Prince, le 16 Mars 1908. ;
| Stepuen PAUL.

Alouer 9 3)

Maison a Belle vue. (P.















petite
= Fesser au bureau du Journal.




notre port directement, est atten
du ici jeudi 49 courant. [1 partira
probablement vendredi soir pour

| Las anufacture a toujours ex
~| tépdt un grand stock, — pour la
vente en gros et détail, — de




Maison de MM. Huneck & CG est
laos rue des Fronts Fort, N» 6,


















fie de ancien ene “| thaussures en tous genres’ pow | Jérémie et Santa-Marta, prenant.
Occasion oe Homes, Femmes, Enrants. | la malle, frét ct p: ssagers.
SYecasion a Profiter = | .* ans ee

ema n
Occasion

%.



de @ acheter Ges pianos| . Les commandes des commer- _La malle pour I'Etranger ( via
dresser css. oe zants de l’intérieur pourront étre | Jérémie)par le vapeur *GRancia>
ie dy Cue? Mr A. Merrezzus, | Sxseutées dans: une semaine 2 | serafermée a la Poste,vendredi 25
een Centre, oe - ot gourant, 26 heures précises..du soir.
in bugoy apy Wemare a Port-au-Prince, 17 Mars 4908.
BBY ct deux chevaux de trai are

Sera Mp Gastoy. Revesr, 8











Ne

~ dg Bar Fin de Siécle



Liqueurs Theace tase boc at
og. = LE FEACON PE AR RMA
Ritters Angostura, Aniselte, Ci | Eos Samnciee trees
, - ee Blass aaa x

du Grand Cercle de Port-au-Prinee





~ ei de PAeide Carbonique Liqnetté

~-£Orgeat, de Pramboises.de giv |
_gembre, de Crenadine, de Gitrons
ae Fleursd Orangers, de Péches.

framboises, de Noyaux, dr]
Yaaille la,

des Mir aclk Unis), réécemment arrivé de UInde, son pa

TGERNLSEER _ | guérison par le systéme des Orientaux:
Maladies des poumons, Asthme, Paralyaio, Beep
Maladies du foie, du copur, Dyspepsie,, Tumeurs
opération.

Ceux qui habitent les aytres villeg de la République
ter par poste, sans se déranger et sans danger.

Adreser’ toutes lettres a «Jérémie %,







du Petit-Club
de l'Union Sportive Hattienne
du Réstaurant de la Paix

meres g = AQ Commeres
_de.’Hétel Bellevue









« ~“Gentral |
« de France '
é Patrie

“ay Café duPort






« du Commeres

des Amateurs.
au Port :
International - 4
de la Bourse ‘
de la Ghampre i
dela Poste. GR >
de la Gare. ' 96 Médailles de toutes les Expositions du Monde ye com
du Palais , @Or, quil vient Cobtenir de UEwposition de St-
de Union r, quil vient @obtenir de wpostt ton e St-
Larousse ,

Lavictoire

Bourdon

_ Cantave

Oo. ee R. Schatt.
Petit-Godve : Café Lochard.
Jérémie : Café dela Paix
St-Marc: A. Dalencourt NAAT? poe qes ( esars.
Jacmel: N. Lafontant :

_f ae a ne RR eA Ae

jours oxpédices avec la tras erandc regulants qui S
de la maison. :

Dépat a Purgear

Préparés avee de
Eau Stérilisée

SAERUQIE RT ONME LARD We ENA eg RE ee

_ Sirops

z









2A 2 Be Te
3, Segidents ay

Ce qui fait 1 oviginaltt ‘es dacet Elixir, er ne one ax
fee primcipes sutits das foniPes ot da Is

me













me
g
es sel. et Ea bie



Angle des Rues Eugéne Bourjollye