Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
S ee on temic d p- Hai : ECE
Société Astronomique __ajle de Médecine (_ session ex’r

#

gr Mértonotocique pe Port-au-Pnince. | re ); — Compositions données au con-

»:

Observations faites ce matin & 7 heures. | cours pont Yobtention des bourses de {a | tente
, Pression barométrique 2 ...--763 "/™ 89 | Ferme Nationale d'Expérimentation ¢°
Température a d’ombre..........21° 0} Turgean et liste des candidats regis a ce
Tension de la vapeur Ce concours. re oe ay
Humidité relative en centiémes.... 58 | Partie non Officielle. — Georges Sand, | “0' | vil
Direction du velit ..........Est 15* Sud | pédipogue; —= Résolutions du- KVme is
Nébulosité...........alt» cumulus 0,5 | Congrés univercelle de la Paix ; —Bchos;
Pluie. eS ee er eae Néant Distributions dé prix aux Lycées de Jac-
= Maximum de température d’hier...31°O] melet des Cayes-aux- Ecoles secordaires
__Minimum Ce : 19-0 demoisel'es do Cap et des es :
“Lt t-Marc; — Projet de pro- ies 6 ee
Oe Baio fensergvement seepad aires le devoir de prél .
une large part a4

AlaP.C.S. | lidarites

«Monsieur le Directeur, ~Voa! ez-vovs C’est ainsi qu’
avoir la complaisance de transmettre 3]-d’un million 4 |
qui de droit humble et simple requé-e
suivante ?
































2






OZONE . cece cecennccrereanane
- Observations particuliéres >
Le baromé:re, trés haut, continue a
moater. Mouvements sismiques pendant
la noit,
Le Directeur de I Observatoire,
_ Fr. Constantin.

Mercuriale

«Maintenant que la paix est hevreuse-
ment et solidement rétablie, le service | d’organisation par
urbain du Tramway ne pourrait-il pas périoriteindus rielle :
dtre reoris, comme devant, suivant Uho-
raire primitif, c’es-a-dire nous donner les
moyens de rentrer chez nous par le car
apres 9 heures du soit? —





$25 et §27 °/o,en faiblesse ce matin.

Les titres soat : les consolidés 4 32 er
18 >/o, les emprunis réunis a 30 °%/e, les
ob'igations bleve: et roses a 16-4870

Le café de la Cove a G16 payé 30 cests. .
soutes, 32 cents. ~ Pee Sr cela ne deveir ” pas présenter din-

Instruction Publique——+ convénienr, cela novs rendrait 4 novus un

Le « Balletin officiel da Département | famenx service | ;
de Instruc ion Publiqae » qui vient de] Biem vorre. — Un groupe d’ Abonnes. |
paraicre, porte le sommatie suivantt | Beole francaise au Mexique
‘Partie Officielle. — Rapport de la come Nous dédions cet extrait de Ll’ Illustration
mi-sion chargée d’examiner louvrage du | du 18 Janvier dernier, aux nombreux étran-
Frére Pascal Joseph intiralé: « Cours élé- | gers qui ont fait fortune-en Haiti:
mentaire de Géographie. » ; — Rapport Ib-vient de s’oivrir & Mexico, une
de la..commission chargée d’examiner | école conmerciale frangtise, dont Vinau-
-Pouvrage de Melle H» Sauveur-Faubert | garation a eu lea le et décemb ec. der-
intitulé: « Lectures religieases et Code | pier, ea présence da Gaéral ~ Porfirio



































-pliguées avee leu
fére av clima’.
Quant As'enseignement, s
ce des not naires qu







t

















voila que notre mipche tremblotte de froid.
J¢an.— Tu as-raison, pauvre femme fem-

me, }y cours | -

: ~“ SCENEAV
® Iza (seul).—Pauvre Jean |..Luiai-je donné.
des peines, des miséres, du chagrin [..A quel Vincent. Le bien -
e-sacrifice—va-t=it-done-—+e—livrer-—pour--cette-eruelle pensée.. ven
m’apporter mon reméde ce soir inéme’ et le | ceux qui onta faire
pain de demain ?...A qui va-t-il encore ten- | dire une parole du
dre la main...(On frappe) Qui va 1a ? vaises gens et tant de mauvai





DRAME INEDIT EN 4 ACTES
pan MASSILLON COICOU








‘oi ow - | la raison est plus grande
j ,— aa, veux-ta ?..,Donne- SCENE V co ; est pis gran
= sna (aopant) yewes “Vincent pe Paut, Iza. voil et en souffre de n’
ma q nes gens et ne pli









VINCENT (au dehors, non vu )—Ouvrez,au , aS
nom de la eae , HA de bonnes _¢ ai oe
Iza. — La charité? Hé! mon Dieu ! que ment aurle sath @
_pouvons nous pour elle? Au contraire, si elle
ponvail quelque chose pour nous, jamais elle |
n’aurail mieux fait (Entrouvrant..la_porte
Jeaarriena—vous~donrners je-le- regrette 5
mais vraiment, je o’ai rien...
VINGENT (sur le seuil, la téte encapu-
chonnée et un vieux manteau dhiver lui
tombant jusqwaus genoux, par dessus sa}
robe). Si Seulement je pouvais me reposer un

“Ya (étonnée) — La robe de_Vaumdnier ?
Dis, Jean, qu'en veux-tu faire ?
Jean. ~ Je voulais men couvrit...

ean,-j-y-songeais pour moieméme et
ur le cher Maurice. co
Jean? Eb bien, tu garderas le manteaw...
C’est qu'il fait si froid que ma rude. écorce-
frisonne fief qu’a la seule pensée de braver
Ja tempétede vent qui fait rage ce soir,
Jza.— Eh bien... puisqu’il en est ainsi, je
te la donnerai, Jean. Mais, je t’en prie, garde
Jade toute intempérie, n’est-ce pas ? Sou- t
_- gjens-toi que e’est une relique qui doit nous | peu, car la bise est froide ; mes dents cla-
_ Stre éternellement précieuse Poo quent, et j'ai les membres gourds. — a
‘Jean.—Eternellement précieuse! (/za sort) | Iza (hésitunte).—Oui...mais e’est que... je
Encore un mensonge en ma vie ! Mais cette | ne peux pas. BSS ae
- fois, du moins, ce sera pour racheler la tien. : VINCENT. — Pourquoi doue ne yvoulez-vous
_ne, 6ma pauvre compagne de misére! Je tap- | pas ? oe : ease
porterai du pain et jéloufferai le martyre Iza, ~- Gest que, Monsieur...je ne peux |”
que tu portes | : | pass oe oS
_" faa (rentrée avec la robe). ~ Voici, je le VINCENT. — Pourquoi, énfin ? | %
Ja-donne. Mais hate-toi, Jean, car c'est du Iza.e-Eh*bien..., clest que...le maitre du | 4
gher masteau que j’enycloppais Maurice, et | logis est sorii. | ne

*
























































ts, il aura pe r
5 jennes gens, Mi
ains, a la science

= i Ah, VUE | cessis i Raym mond Lacombe, enregis~
Tribunal de Cc EX dée biet dans | tré le 24 Octo 2 1906. al dament ia
udisoir,’e tribunal sous ‘tira de la ec u i
oyen Le ‘Chapotea c a v ol re . - - :
gements suivent$i 0° , poor y te * oe } : emenut signi a aque jue” .
“Fyvear Henri Brisson oa fas condoléas. - | ment entérine le rapport des eQperts délégués -
Pévélope Lorquet; — JL z a ae 4 pour Visiter el estimer les biens dépendant -
eu a da dame Thérencia des dites communauté et succession ; 3° d’un
contre 1a “5. B.S fren on net fk remer- ‘| troisiéme jugement du méme Tribunal; pers
sper 3. et ada ¢ ous ceux qui leur | mett at os vente du bien ci-aprés désigné au-
















m. Michaud et $00 epoux 3 > oe fo é fe ’ * Lapa : Pes ation faite par’ les expéeris,
aii frees & Ce contre Cha +s se caller? ugemept, en date du 27 Février 1908,

—Heori Brisson contre | ore : dament enregisiré est également totilis ;











Goldman. "OV bee” ak, ll sera procédé, le mereredi que t’on eomp-

7 eae eee fera onze Mars courant, 4 dix heures du ma--
- : “ ASS PUIE if ite, comme tow tin senl'étudeet par le ministorede Me Edmond
Ri. Boncourt; ~ “Matealte eee on | "ade mei OTS: sentiments € | Oriol, notaire &ce commis, 4 la vente au
contre E.ie A. Mansour; LL H. Becker 8 & gratite eae : plus offrant et dernier enehérisseur de Vim-

Le Guide ‘Aveagis— ~-pmeuble suivaat: Une maisoa a étage en ma-
eacle dite d'une plaquerte give nons -gonnerie, avec ses dépendances, sise ea cette

ae » 4 ville, Rue des Fronts Forts, borné au nord.
1? sadtorte, du Cap, M. le Dr Bl. A. Jack=| ot a Youesr-pa par qui de droit, a Pest par l’an-

json, et qui est uae. COntroverse: ‘théolo- cieune propriété Reguemond Regnier, au des-
_* 4 gique. a of. 0u8 dela mise a prix de deux att huit cents
jres entamees et renvoyées > —Paaul 8 Pp
i contre Pierre renvoyées ‘Merci et éompliticers a Vauteu-. dollars fixée par les experts, cy... $ 2.800 or.
DAcbio j con te Webster eH, ‘Bec. Py Vendre* . “AT requéte de-Madane ‘Bugenie Casnille
ec BOY 0 , Wue maison 4 étage située Grand Ronquette, Vee Adrien Vital Lachia Pouchao,
ef ° ‘ “ ‘ >
-propriétaire, demeurant et domicilicé a Pau
: Affures fisées : ~~ Pierre Panl Simon | Rue, ayant, 4 piéces en b. 3, 4 pié ces | (France), .agissant. tant en-son—-nom- pir sonnel
-oatre-icflrard;—-S ran ‘Gavenw cor aut, “cuisine; “chambre. Teux Wai- ‘quecomine Lutrice légalede ses enfants min urs
VErat. | sances, écurig, bassin, Léon, Jeanne, René et Yvonne Lachia Pou-

Tribunal civil :
irordinaire hier 80













































Naissances : 41 cour. chan, agisant couformément 4 Vart: 956 du
Mme Lonts Boorgain, née Hibbert, dresser at pares, du 1 journal. Code civil, en vertu d'une obligation hypothé-

caire: passée au rapport de Me Oriol, notaire.
4 Port-au-Pri:ece, entre la dame Hebbé Pat~
ton, Veuve Cami le Raymond Lacombe et Vitat

hevfeusement acouchee samedi dernier, :

avx Gonaives, d’une supe, be fillette qui a Un buggy Feleh en bon étatet ade

regu le prénom d’Armande. | bonnes conditions. ~ Sladresser en nos Lachia Ponchan, 6,oux dela Veuve Lachia

Nos feliciteticas @ notre ami Bourgain bureaux. _ : Pouchan et pore des pupilles de c-lle-ci, ayaut.

et meilleurs sceux a la mete t as fant. “Porlou-Prinee, Je6- Mars. 1B domicile él-x Port-au-Prines; Rie da C ne
oe - Feuilles. adirées tre Ne 128, au cabinet de ses avoca!s consti-

Mr et Mme Daniel Dupré’ ent mis av. Le soussigné déclare au public et au fués Me Lexpinasse ot Bm. Ethéart. "

: arte sieur Edovard Lacomh=, pro-
fhonde one petite fille quia regu ommerce aveir pei'du les deux tiers Contr t Mon-ie “ aa-Prinew cheat
‘nom d’ ANTONIA. - V4 te d VAott priétaire, domietié—-a Port au-f rinee, ayan
de.ses appointements: des niois OUL TP domicile élu au cabinet de soa avocat consti-

g Compliments et meilleurs voeux au et de Septembre ile cette année, s'6le 4 tye Me Emile D- siandes ; 2° Mon-ieur Henrik
fvant ense nble ala somme de quarante. Lacorb-;—pr opridtaire, domenie a Port aus
ste gourdes; il les déclare nu “Prince.

Port « au Prince 7 Mars 1908. Pour plus amples renseignements, $ "adres
; “A. BaRRav Trera Me Ed, Ortol, notaitedépositaire du ea-

hier des charges ou aux avocals soussignés.
—— Eu. " ETWEART a: wwe LESPINASSE, AY.






































Fiangailies~——
Nous avons regu avec plaisir la carte

nargailey de MUe BLancne- ee
avec Mr ALexis Beworr. © 0 oe

“Nos meilleurs compliments.ao nou- Fa

















Avis
Neau coople. Te soussigné, Titus Pierre, habitant
steamer «P dia 5e section des Pendus, commune
entre h « Prins Maurits * | de Gros-Morue, déclare au public et au
feast 2¥e6 les passagers sulvan's| commerce en- ‘particulier que je me
New-York. — Mr Marcel C: . suis entiérement séparé de mon épouse |
StMarc. ~ Mr S.- Arcee wast ob Mme Titus Pierre; née Mina Louis José, |
r S. B. Wolff, Mme P. Lp use grave et qua partir -de-cet
das > ne sole s nullement res onsable






Vent de Bien de Hi reus

QOu-faitsavoir-a tous ceux qu'il appirtien-
a gu’en verto d'une délibération du. couseil
defamille des miniéurs Stephen, Léon, Lucie
i Ehigeheth Pierre Fortin, tenu sous fa pré-
sidence-du juge-de—Poix de la Capitale, sec-
> | tion Suds-en" date da qiatorae Septenibre init”
bi jentot jiitentée: nent cent sept, enreyistiée et homoloyuée
OBI jean Moree, ter Mars 1908. “par jugement da Tiibunal Civil de ce ressort,
> Wo A. rendu le dix Octobre suivant, enregistré aw
ftre Char go Bie aie 4 el oe = ee # | oe oe dune ue Von complera
las : a pry & :
him Joseph, Mr> ‘Bal , rene joseph, 1 Le soussigné déelare au. i cable el aut douse ‘Mare prochain, a dix heute du malin,
aulire, Moe Angrose Antoine ce gua parte de cette date, 1) on Patude et par le ministére de Me H. Astrel- -
lida Uplion, ‘ Le “mais } Laforest, volaive public eH celle résidener > ¥
aie e méme demeurant, a la vente par sicitatio., au plus






























nt paris Depart Ce . a : es | offrant et des ii- renchésieseur, desdroits, 8G~

tdo > Gler sO sar :€ st 24 = } fiovs el préleutions dea dils tuineurs sur le
nias pOUur = aoe : a cine d un emplacement sis en celle ules
Aoo—~ Mr Antoine Bat - Du ER eS Rue del "Eval ilé, en fecd de TP hespice Saiai~

s0naives, — MM, E: imen : : Way e ee ‘Vineent de Paul, jreeiratit ev lolalié dix-Sept
W. Lyrdoll 1, Mme Jacin Poi pa, 3 ie-Verna.-- ‘adres- picds qualee potives dhe fagide sar badit: Rue,
Poriede-P ; bp cca edd ls deix po oe fu-
tde-Paix ... M: Josi : : : : tode brenle { uy Spt us ues es. add





a”







&



ne Rca SR RRR

cade opposée,sur une profondeur de cenl tren-
~--fe-six pieds huit'pouces au
- _-cinquante et un piec
=. prisée-an cété Sud,— _borné, savoir
par M. Lajoie, les héritiers
par Mee Vve Chouloute Guitaud, au Sud par
yeorges Alerte, par les ayants-droit des 6-
poux Xavier Mondésir, par un passage com> |;
mun et par Mr Julien Dominique, a PEst par
ia dite Rue, et a l'Ouest par Pancienne pro-
priété Veuve Soie; tels d’ailleurs, que les
dils droits, actions et prétentions se poursui-
vent, étendet® et comportent, avec apparte-
‘ances et dépendances sans aucune exception,
niréserve, sur la mise a prix de la somme
- de cent quarante gourdes, prix fixé par Pex-

: au Nord |
Chéry Mony et |










pert a ce commis, dutre les charges de VPen- | , na

sev aatoareagearee
Ala retjudte de Monsienr Auguste Chou-.)..

loupe et de la dame Bellevina Bellevue, de-
meurant et domiciliés a Port-au Prince, tu-
teur et tutrice des minceurs sus-nommes.

Eten présence de Monsieur Georges Aler-
te, subrogé-tuteur des dits mineurs,aussi pro-
pridtaire, demeurant et domicilié 4 Port-au-
Prince, qualité qu’il a acceptee.

Pour plus amples rerseignements, gs adres-
ser a Me H. Astrel-Laforest, Nolaire commis
pour la dite vente, dépositaire du cahier des
charges.

Port-au-Prince, le 7 Mars 1908.
AucusTe CHouLoupe.— G. ALERTE.



Liquidation’

Mr E. Ropeuin a Phonneur
Vinformer te-publie-queta hquwi-
dation de la maison de son frere |
sera suspendue depuis samedi 7 |
au soir jusjuau lund 46 Mars |
courant. :
Port-au-Prince, 6 Mars 4908. |



Compagnie Gle Transallantique
Le steamer «QuéBEC> est al- |
tendu dim:nche 8 courant et par
tira le méme jour 5 hres du sor |
_pour Petit Goave, Saimt-larc el

Gonaives.
Port-au: Prince, 7 Mars 1908.
ALT [ERI :

L’Agent, —F. M








rae Cie: Hambonryeoise Américaint
wD, (Service New-York-Haitl)
ne coms

Service Atlas.

Le vapeur ©GRAECIA®, ayant)
quitté New-York mercredi A cou-
rant pour le Cap-Haitien, Port- |
de-Paix, Gonaives, est attendu ici
veadredi 43 courant. U partira |
a soiree pour |
vEeCoave, ayes, Jacmel ec Sta:
frét et!

|



LOTTO

per



el

Marfa. presand a’ malie,

passagers,
Port-au-Prince, 6 Mars 1908

FP. HERRMANN & Co,—Agents }

célé Nord, ef cent »

eds “six pouces en ligne ~

PREPARATION D

| Maladies du foie, du coeur,
| opéralion.

[ter par poste,

|] —qualité-qu’avee‘les-atitres farines






















ES PEAUX DE VINGT-QUATRE

285

CAPACITE 500 PEAUX PAR JOUR.--PRIX DES CHAUSS

Chevreau glacé : (boutonné et lacé) puur Hommes et Dames $
« recommandée $ 10 (di
Verni et Couleurs : a recommandée $ 12 (di

Enfants ¢ 6 (six gourdes.) -



Oe Oem ee Ee

LA SANTE VAUT MIEUX QUE DE L

Le Docteur Seetulsingh, diplémé de Université de Philade i
Unis), récemment arrivé de Inde, son pays natal, offre ses se
euérison par le sysiéme des Orientaux : cee Se

Maladies des poumons, Asthme, Paralysie, Epilepsie, Anémie, :
Dyspepsie, Tumeurs « fibrofdal », ete,
Ceux qui habitent les autres villes dela République, pourront s
sans se déranger et sans danger. re
Adresser toutes lettres a « Jérémie p, , 2S DS

Rue des Philosophes, pour plus amples renseigr
NOUBLIEZ PAS:

we

TERME RAISONNABLE ET SATISFACTION GARAN

































Vashburn Crosby Co .

tous les boulangers,, grands
ils y trouvent éeonomie, plus
té de pain et aussi meilleure:

ie

Employee par
et petits, car

grande quanti

504



*

paraison avec n importe quelle autre mal
que que vous pouvez choisir, vous cconfir-
» mera ce que nous disons. - Se,

2.





Full Text


S ee on temic d p- Hai : ECE
Société Astronomique __ajle de Médecine (_ session ex’r

#

gr Mértonotocique pe Port-au-Pnince. | re ); — Compositions données au con-

»:

Observations faites ce matin & 7 heures. | cours pont Yobtention des bourses de {a | tente
, Pression barométrique 2 ...--763 "/™ 89 | Ferme Nationale d'Expérimentation ¢°
Température a d’ombre..........21° 0} Turgean et liste des candidats regis a ce
Tension de la vapeur Ce concours. re oe ay
Humidité relative en centiémes.... 58 | Partie non Officielle. — Georges Sand, | “0' | vil
Direction du velit ..........Est 15* Sud | pédipogue; —= Résolutions du- KVme is
Nébulosité...........alt» cumulus 0,5 | Congrés univercelle de la Paix ; —Bchos;
Pluie. eS ee er eae Néant Distributions dé prix aux Lycées de Jac-
= Maximum de température d’hier...31°O] melet des Cayes-aux- Ecoles secordaires
__Minimum Ce : 19-0 demoisel'es do Cap et des es :
“Lt t-Marc; — Projet de pro- ies 6 ee
Oe Baio fensergvement seepad aires le devoir de prél .
une large part a4

AlaP.C.S. | lidarites

«Monsieur le Directeur, ~Voa! ez-vovs C’est ainsi qu’
avoir la complaisance de transmettre 3]-d’un million 4 |
qui de droit humble et simple requé-e
suivante ?
































2






OZONE . cece cecennccrereanane
- Observations particuliéres >
Le baromé:re, trés haut, continue a
moater. Mouvements sismiques pendant
la noit,
Le Directeur de I Observatoire,
_ Fr. Constantin.

Mercuriale

«Maintenant que la paix est hevreuse-
ment et solidement rétablie, le service | d’organisation par
urbain du Tramway ne pourrait-il pas périoriteindus rielle :
dtre reoris, comme devant, suivant Uho-
raire primitif, c’es-a-dire nous donner les
moyens de rentrer chez nous par le car
apres 9 heures du soit? —





$25 et §27 °/o,en faiblesse ce matin.

Les titres soat : les consolidés 4 32 er
18 >/o, les emprunis réunis a 30 °%/e, les
ob'igations bleve: et roses a 16-4870

Le café de la Cove a G16 payé 30 cests. .
soutes, 32 cents. ~ Pee Sr cela ne deveir ” pas présenter din-

Instruction Publique——+ convénienr, cela novs rendrait 4 novus un

Le « Balletin officiel da Département | famenx service | ;
de Instruc ion Publiqae » qui vient de] Biem vorre. — Un groupe d’ Abonnes. |
paraicre, porte le sommatie suivantt | Beole francaise au Mexique
‘Partie Officielle. — Rapport de la come Nous dédions cet extrait de Ll’ Illustration
mi-sion chargée d’examiner louvrage du | du 18 Janvier dernier, aux nombreux étran-
Frére Pascal Joseph intiralé: « Cours élé- | gers qui ont fait fortune-en Haiti:
mentaire de Géographie. » ; — Rapport Ib-vient de s’oivrir & Mexico, une
de la..commission chargée d’examiner | école conmerciale frangtise, dont Vinau-
-Pouvrage de Melle H» Sauveur-Faubert | garation a eu lea le et décemb ec. der-
intitulé: « Lectures religieases et Code | pier, ea présence da Gaéral ~ Porfirio



































-pliguées avee leu
fére av clima’.
Quant As'enseignement, s
ce des not naires qu







t

















voila que notre mipche tremblotte de froid.
J¢an.— Tu as-raison, pauvre femme fem-

me, }y cours | -

: ~“ SCENEAV
® Iza (seul).—Pauvre Jean |..Luiai-je donné.
des peines, des miséres, du chagrin [..A quel Vincent. Le bien -
e-sacrifice—va-t=it-done-—+e—livrer-—pour--cette-eruelle pensée.. ven
m’apporter mon reméde ce soir inéme’ et le | ceux qui onta faire
pain de demain ?...A qui va-t-il encore ten- | dire une parole du
dre la main...(On frappe) Qui va 1a ? vaises gens et tant de mauvai





DRAME INEDIT EN 4 ACTES
pan MASSILLON COICOU








‘oi ow - | la raison est plus grande
j ,— aa, veux-ta ?..,Donne- SCENE V co ; est pis gran
= sna (aopant) yewes “Vincent pe Paut, Iza. voil et en souffre de n’
ma q nes gens et ne pli









VINCENT (au dehors, non vu )—Ouvrez,au , aS
nom de la eae , HA de bonnes _¢ ai oe
Iza. — La charité? Hé! mon Dieu ! que ment aurle sath @
_pouvons nous pour elle? Au contraire, si elle
ponvail quelque chose pour nous, jamais elle |
n’aurail mieux fait (Entrouvrant..la_porte
Jeaarriena—vous~donrners je-le- regrette 5
mais vraiment, je o’ai rien...
VINGENT (sur le seuil, la téte encapu-
chonnée et un vieux manteau dhiver lui
tombant jusqwaus genoux, par dessus sa}
robe). Si Seulement je pouvais me reposer un

“Ya (étonnée) — La robe de_Vaumdnier ?
Dis, Jean, qu'en veux-tu faire ?
Jean. ~ Je voulais men couvrit...

ean,-j-y-songeais pour moieméme et
ur le cher Maurice. co
Jean? Eb bien, tu garderas le manteaw...
C’est qu'il fait si froid que ma rude. écorce-
frisonne fief qu’a la seule pensée de braver
Ja tempétede vent qui fait rage ce soir,
Jza.— Eh bien... puisqu’il en est ainsi, je
te la donnerai, Jean. Mais, je t’en prie, garde
Jade toute intempérie, n’est-ce pas ? Sou- t
_- gjens-toi que e’est une relique qui doit nous | peu, car la bise est froide ; mes dents cla-
_ Stre éternellement précieuse Poo quent, et j'ai les membres gourds. — a
‘Jean.—Eternellement précieuse! (/za sort) | Iza (hésitunte).—Oui...mais e’est que... je
Encore un mensonge en ma vie ! Mais cette | ne peux pas. BSS ae
- fois, du moins, ce sera pour racheler la tien. : VINCENT. — Pourquoi doue ne yvoulez-vous
_ne, 6ma pauvre compagne de misére! Je tap- | pas ? oe : ease
porterai du pain et jéloufferai le martyre Iza, ~- Gest que, Monsieur...je ne peux |”
que tu portes | : | pass oe oS
_" faa (rentrée avec la robe). ~ Voici, je le VINCENT. — Pourquoi, énfin ? | %
Ja-donne. Mais hate-toi, Jean, car c'est du Iza.e-Eh*bien..., clest que...le maitre du | 4
gher masteau que j’enycloppais Maurice, et | logis est sorii. | ne

*





















































ts, il aura pe r
5 jennes gens, Mi
ains, a la science

= i Ah, VUE | cessis i Raym mond Lacombe, enregis~
Tribunal de Cc EX dée biet dans | tré le 24 Octo 2 1906. al dament ia
udisoir,’e tribunal sous ‘tira de la ec u i
oyen Le ‘Chapotea c a v ol re . - - :
gements suivent$i 0° , poor y te * oe } : emenut signi a aque jue” .
“Fyvear Henri Brisson oa fas condoléas. - | ment entérine le rapport des eQperts délégués -
Pévélope Lorquet; — JL z a ae 4 pour Visiter el estimer les biens dépendant -
eu a da dame Thérencia des dites communauté et succession ; 3° d’un
contre 1a “5. B.S fren on net fk remer- ‘| troisiéme jugement du méme Tribunal; pers
sper 3. et ada ¢ ous ceux qui leur | mett at os vente du bien ci-aprés désigné au-
















m. Michaud et $00 epoux 3 > oe fo é fe ’ * Lapa : Pes ation faite par’ les expéeris,
aii frees & Ce contre Cha +s se caller? ugemept, en date du 27 Février 1908,

—Heori Brisson contre | ore : dament enregisiré est également totilis ;











Goldman. "OV bee” ak, ll sera procédé, le mereredi que t’on eomp-

7 eae eee fera onze Mars courant, 4 dix heures du ma--
- : “ ASS PUIE if ite, comme tow tin senl'étudeet par le ministorede Me Edmond
Ri. Boncourt; ~ “Matealte eee on | "ade mei OTS: sentiments € | Oriol, notaire &ce commis, 4 la vente au
contre E.ie A. Mansour; LL H. Becker 8 & gratite eae : plus offrant et dernier enehérisseur de Vim-

Le Guide ‘Aveagis— ~-pmeuble suivaat: Une maisoa a étage en ma-
eacle dite d'une plaquerte give nons -gonnerie, avec ses dépendances, sise ea cette

ae » 4 ville, Rue des Fronts Forts, borné au nord.
1? sadtorte, du Cap, M. le Dr Bl. A. Jack=| ot a Youesr-pa par qui de droit, a Pest par l’an-

json, et qui est uae. COntroverse: ‘théolo- cieune propriété Reguemond Regnier, au des-
_* 4 gique. a of. 0u8 dela mise a prix de deux att huit cents
jres entamees et renvoyées > —Paaul 8 Pp
i contre Pierre renvoyées ‘Merci et éompliticers a Vauteu-. dollars fixée par les experts, cy... $ 2.800 or.
DAcbio j con te Webster eH, ‘Bec. Py Vendre* . “AT requéte de-Madane ‘Bugenie Casnille
ec BOY 0 , Wue maison 4 étage située Grand Ronquette, Vee Adrien Vital Lachia Pouchao,
ef ° ‘ “ ‘ >
-propriétaire, demeurant et domicilicé a Pau
: Affures fisées : ~~ Pierre Panl Simon | Rue, ayant, 4 piéces en b. 3, 4 pié ces | (France), .agissant. tant en-son—-nom- pir sonnel
-oatre-icflrard;—-S ran ‘Gavenw cor aut, “cuisine; “chambre. Teux Wai- ‘quecomine Lutrice légalede ses enfants min urs
VErat. | sances, écurig, bassin, Léon, Jeanne, René et Yvonne Lachia Pou-

Tribunal civil :
irordinaire hier 80













































Naissances : 41 cour. chan, agisant couformément 4 Vart: 956 du
Mme Lonts Boorgain, née Hibbert, dresser at pares, du 1 journal. Code civil, en vertu d'une obligation hypothé-

caire: passée au rapport de Me Oriol, notaire.
4 Port-au-Pri:ece, entre la dame Hebbé Pat~
ton, Veuve Cami le Raymond Lacombe et Vitat

hevfeusement acouchee samedi dernier, :

avx Gonaives, d’une supe, be fillette qui a Un buggy Feleh en bon étatet ade

regu le prénom d’Armande. | bonnes conditions. ~ Sladresser en nos Lachia Ponchan, 6,oux dela Veuve Lachia

Nos feliciteticas @ notre ami Bourgain bureaux. _ : Pouchan et pore des pupilles de c-lle-ci, ayaut.

et meilleurs sceux a la mete t as fant. “Porlou-Prinee, Je6- Mars. 1B domicile él-x Port-au-Prines; Rie da C ne
oe - Feuilles. adirées tre Ne 128, au cabinet de ses avoca!s consti-

Mr et Mme Daniel Dupré’ ent mis av. Le soussigné déclare au public et au fués Me Lexpinasse ot Bm. Ethéart. "

: arte sieur Edovard Lacomh=, pro-
fhonde one petite fille quia regu ommerce aveir pei'du les deux tiers Contr t Mon-ie “ aa-Prinew cheat
‘nom d’ ANTONIA. - V4 te d VAott priétaire, domietié—-a Port au-f rinee, ayan
de.ses appointements: des niois OUL TP domicile élu au cabinet de soa avocat consti-

g Compliments et meilleurs voeux au et de Septembre ile cette année, s'6le 4 tye Me Emile D- siandes ; 2° Mon-ieur Henrik
fvant ense nble ala somme de quarante. Lacorb-;—pr opridtaire, domenie a Port aus
ste gourdes; il les déclare nu “Prince.

Port « au Prince 7 Mars 1908. Pour plus amples renseignements, $ "adres
; “A. BaRRav Trera Me Ed, Ortol, notaitedépositaire du ea-

hier des charges ou aux avocals soussignés.
—— Eu. " ETWEART a: wwe LESPINASSE, AY.






































Fiangailies~——
Nous avons regu avec plaisir la carte

nargailey de MUe BLancne- ee
avec Mr ALexis Beworr. © 0 oe

“Nos meilleurs compliments.ao nou- Fa

















Avis
Neau coople. Te soussigné, Titus Pierre, habitant
steamer «P dia 5e section des Pendus, commune
entre h « Prins Maurits * | de Gros-Morue, déclare au public et au
feast 2¥e6 les passagers sulvan's| commerce en- ‘particulier que je me
New-York. — Mr Marcel C: . suis entiérement séparé de mon épouse |
StMarc. ~ Mr S.- Arcee wast ob Mme Titus Pierre; née Mina Louis José, |
r S. B. Wolff, Mme P. Lp use grave et qua partir -de-cet
das > ne sole s nullement res onsable






Vent de Bien de Hi reus

QOu-faitsavoir-a tous ceux qu'il appirtien-
a gu’en verto d'une délibération du. couseil
defamille des miniéurs Stephen, Léon, Lucie
i Ehigeheth Pierre Fortin, tenu sous fa pré-
sidence-du juge-de—Poix de la Capitale, sec-
> | tion Suds-en" date da qiatorae Septenibre init”
bi jentot jiitentée: nent cent sept, enreyistiée et homoloyuée
OBI jean Moree, ter Mars 1908. “par jugement da Tiibunal Civil de ce ressort,
> Wo A. rendu le dix Octobre suivant, enregistré aw
ftre Char go Bie aie 4 el oe = ee # | oe oe dune ue Von complera
las : a pry & :
him Joseph, Mr> ‘Bal , rene joseph, 1 Le soussigné déelare au. i cable el aut douse ‘Mare prochain, a dix heute du malin,
aulire, Moe Angrose Antoine ce gua parte de cette date, 1) on Patude et par le ministére de Me H. Astrel- -
lida Uplion, ‘ Le “mais } Laforest, volaive public eH celle résidener > ¥
aie e méme demeurant, a la vente par sicitatio., au plus






























nt paris Depart Ce . a : es | offrant et des ii- renchésieseur, desdroits, 8G~

tdo > Gler sO sar :€ st 24 = } fiovs el préleutions dea dils tuineurs sur le
nias pOUur = aoe : a cine d un emplacement sis en celle ules
Aoo—~ Mr Antoine Bat - Du ER eS Rue del "Eval ilé, en fecd de TP hespice Saiai~

s0naives, — MM, E: imen : : Way e ee ‘Vineent de Paul, jreeiratit ev lolalié dix-Sept
W. Lyrdoll 1, Mme Jacin Poi pa, 3 ie-Verna.-- ‘adres- picds qualee potives dhe fagide sar badit: Rue,
Poriede-P ; bp cca edd ls deix po oe fu-
tde-Paix ... M: Josi : : : : tode brenle { uy Spt us ues es. add





a”




&



ne Rca SR RRR

cade opposée,sur une profondeur de cenl tren-
~--fe-six pieds huit'pouces au
- _-cinquante et un piec
=. prisée-an cété Sud,— _borné, savoir
par M. Lajoie, les héritiers
par Mee Vve Chouloute Guitaud, au Sud par
yeorges Alerte, par les ayants-droit des 6-
poux Xavier Mondésir, par un passage com> |;
mun et par Mr Julien Dominique, a PEst par
ia dite Rue, et a l'Ouest par Pancienne pro-
priété Veuve Soie; tels d’ailleurs, que les
dils droits, actions et prétentions se poursui-
vent, étendet® et comportent, avec apparte-
‘ances et dépendances sans aucune exception,
niréserve, sur la mise a prix de la somme
- de cent quarante gourdes, prix fixé par Pex-

: au Nord |
Chéry Mony et |










pert a ce commis, dutre les charges de VPen- | , na

sev aatoareagearee
Ala retjudte de Monsienr Auguste Chou-.)..

loupe et de la dame Bellevina Bellevue, de-
meurant et domiciliés a Port-au Prince, tu-
teur et tutrice des minceurs sus-nommes.

Eten présence de Monsieur Georges Aler-
te, subrogé-tuteur des dits mineurs,aussi pro-
pridtaire, demeurant et domicilié 4 Port-au-
Prince, qualité qu’il a acceptee.

Pour plus amples rerseignements, gs adres-
ser a Me H. Astrel-Laforest, Nolaire commis
pour la dite vente, dépositaire du cahier des
charges.

Port-au-Prince, le 7 Mars 1908.
AucusTe CHouLoupe.— G. ALERTE.



Liquidation’

Mr E. Ropeuin a Phonneur
Vinformer te-publie-queta hquwi-
dation de la maison de son frere |
sera suspendue depuis samedi 7 |
au soir jusjuau lund 46 Mars |
courant. :
Port-au-Prince, 6 Mars 4908. |



Compagnie Gle Transallantique
Le steamer «QuéBEC> est al- |
tendu dim:nche 8 courant et par
tira le méme jour 5 hres du sor |
_pour Petit Goave, Saimt-larc el

Gonaives.
Port-au: Prince, 7 Mars 1908.
ALT [ERI :

L’Agent, —F. M








rae Cie: Hambonryeoise Américaint
wD, (Service New-York-Haitl)
ne coms

Service Atlas.

Le vapeur ©GRAECIA®, ayant)
quitté New-York mercredi A cou-
rant pour le Cap-Haitien, Port- |
de-Paix, Gonaives, est attendu ici
veadredi 43 courant. U partira |
a soiree pour |
vEeCoave, ayes, Jacmel ec Sta:
frét et!

|



LOTTO

per



el

Marfa. presand a’ malie,

passagers,
Port-au-Prince, 6 Mars 1908

FP. HERRMANN & Co,—Agents }

célé Nord, ef cent »

eds “six pouces en ligne ~

PREPARATION D

| Maladies du foie, du coeur,
| opéralion.

[ter par poste,

|] —qualité-qu’avee‘les-atitres farines






















ES PEAUX DE VINGT-QUATRE

285

CAPACITE 500 PEAUX PAR JOUR.--PRIX DES CHAUSS

Chevreau glacé : (boutonné et lacé) puur Hommes et Dames $
« recommandée $ 10 (di
Verni et Couleurs : a recommandée $ 12 (di

Enfants ¢ 6 (six gourdes.) -



Oe Oem ee Ee

LA SANTE VAUT MIEUX QUE DE L

Le Docteur Seetulsingh, diplémé de Université de Philade i
Unis), récemment arrivé de Inde, son pays natal, offre ses se
euérison par le sysiéme des Orientaux : cee Se

Maladies des poumons, Asthme, Paralysie, Epilepsie, Anémie, :
Dyspepsie, Tumeurs « fibrofdal », ete,
Ceux qui habitent les autres villes dela République, pourront s
sans se déranger et sans danger. re
Adresser toutes lettres a « Jérémie p, , 2S DS

Rue des Philosophes, pour plus amples renseigr
NOUBLIEZ PAS:

we

TERME RAISONNABLE ET SATISFACTION GARAN

































Vashburn Crosby Co .

tous les boulangers,, grands
ils y trouvent éeonomie, plus
té de pain et aussi meilleure:

ie

Employee par
et petits, car

grande quanti

504



*

paraison avec n importe quelle autre mal
que que vous pouvez choisir, vous cconfir-
» mera ce que nous disons. - Se,

2.