Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


2

resser les: communicati



, tant de l’activité militaire dela Chi-
| ne et des relations de cette puissan-
4 ce avec le Japon.

Munich 28.— De terribles inon-
dations ont eu liew dans toute la
Baviére, & la suite du dégel subit. Un
pont de chemin de fer sur la riviére

MPAGNIE ‘FRANCAISE

MONOPOLE | DU NOUVELLISTE.
JAEPRQDUCTION: INTERDITE.

train de marchandises:

terrompue, Peau recouvrant la voie.
Busnos-Aings.28.— Les officiers




or la paix de | "Eure.
La majorité obtenue p
Pnement pour sa pollu
a été de 336 voix:. 92 députés
st voté contre et 428 pour, |
ASHINGTON 28.— Le Président a
é-ce soir une. proclamation an-
cant la conclusion dune conven-
commerciale franco-américaine,
tonformité avec Varticle 3 du ta
jingle y.

OME 28.— Le Gouvernement a
|publier par le Bureau d’immi--
iliov, une note destinge A décoo-
er immigration aux Etats-Unis.
1ote dit que le Consul d’Ttalie a
-Yorka envoyé.a Rome un télé-
nme invitant les Laliens a res-
hez eux pendant ja crise indus-
le actuelle et tant que le travail
inue a étre rate.

oki0 28.—- Le vicomte Hayashi,
istre. des affaires elrangeres, a













recus aujourd’ hui par le
Alcorta..















pu obtenir du Gouvernement Japo-



tant l’immigration japonaise.
LisBonnE 29.—_ Une.émeute rapi-

lieu aujourd’hui dans tes rues de







elé mortellement blessées.











a prononeé ata Diéte sur la po
ve étrangére, gue Ja question}
immigration au Canada avait été”
titivement régiée: le Japon syant.
pté de restreindre cetteimmigra-
a des limites raisonnables qui
nt fixées par memorandum. *~ | MM. Clémenceau, Caitlaux, Viviani-
r- PETERsBoURG 28.—Le ministre | et Cuvinot, président de la. Commis-
a guerre vient d’ordonner l’envoi | sion sénatoriale des retraites ouvrié-
ansbaikalie de 4 brigades d’in- | res. — Les ministres. firent connai-
erie én ce moment. en garnison Ave a Mr Covinot-leur accord sur les
essa. Ces troupes sont destinées | dépenses maxima. auxquelles [Etat
iforcer les garnisons de la pourrait étre expose et demandérent

russo chinvise ‘ba celui ei de faire connaitre la ré-
ponsedela Commissionsur les points
fe, en méme temps que les

seen: de la Jol.



‘du Trés6oreee
Paris 29.—- Rente ofr angaise:; 96.




















" Abonnement. pour Département. caae A. 20
« « Etrangor........- 2.00

Is-s’est effondré pendant le passage |
une |
one a été tuée, plusieurs autfes |
été blessées. Sur un grand nom- |
re.de lignes, la cifculation a été in- |






il
‘| de la flottille des: forpilleurs améri-|
cains qui-sont arrivés ici dimanche |
venant de Rio-de-Janeiro, ont été}
Président |
| armées de terre et de mer qui com.

Orrawa (Canada) 29.— Par une]
majorité de 53 voix, le congrés are- |:
jeté un vote de censure pour les ac-|
‘tes da Gouvernement Canadien en- |
vers Pimmigration j japonaise, déposé |
par_Je chef de ,?opposition qui re-|
prochait au Gouvernement de n’avoir|
| sont fixées & samedi.



nais les mémes mesures que celles |
oblenues par les Etats-Unis et limi-|
| léme.



'dement réprimée par la police; a eu |
Lisbonne, Plusieurs personnes ont
Sr-Pérerspourc 29.— Le Gouver- |

nement a autorisé l’émission de 163. |
000-000-de rouble es en bons de 4 k 0/0 |
















Mr Cuvinot promit de réunir la
Commission et de procéder 4 l’exa-
men de ensemble des modifications
que le projet comportera,

Hier la Chambre, aprés avoir en-
tendu les discours de MM. Denys
Cochin et Jaurés,vete-par-436 voix
contre 51 Vordre du jour suivant ac-
cepté par le Gouvernement. « La
Chambre résolue & appuyer l’acte
@’Algésiras et d’assurer la défense
des droits el des ir téréts frangais au
roc, sans intervention dans la po-
itigue intérieure de ’ Empire Chéri-
fien, approuve les déclarations du
Gouvernement, lui exprime sa con-
fiance, adresse ses félicitations a la
nation, aux officiers et soldats des







battent en Afrique».
La Chambre s’ajourna. ensuite 4
jeudi.
gr Amette, coadjuteur du car-
dinal Richard, a été pommé arche-
véque de Paris.

Les obséques du cardinal Richaid



Mr Chéron Visita hier hdépital mi-
litaire et les casernements d’Angou-










Drame en un acte (de probilé)
EN TROIS TABLBAUX, PAR RANROF

Seomopmon eccentaie






ss Premier tableau
I" Honnéte pelit-gareon,- qui est té-



légraphiste. porte une depéche urge pte;
Ce matin, il yaeu une conféren- |

‘ce au ministére de VIntérieur entre!

il va, insensible @ tout ce qui se passe
autour (le lui, sans s’arréter aux grou-
pes formés autour des chanteurs am-
bu.ants, Orphées qui charment les bé-
tes de Paris, Ampbions qui n’élevent
plus parle seul charme de leurs voix
ies plerres en forme de murs, mais les
arrétent au contraire, aux mains des
macgons charmeés et fredounants,

Hi va, laissant choirles chevaux aux
descéntes sans éprouver le besoin d’ai
der de conseils el d’objurgatious les
charreliers, qui invoquenl vainement

{ dans i lear’ embarras le sacré nom de

i @



Dieu et la mémoire du général Cam- j

bronne; il va sur la chaussée, ne vo-
yant rien, n’entendant rien, portant 's
dépéche urgente, et jouant-simplement
avec deux billes qu'il fait se poursuivre
-alternativement. } ~

Soudain, le petit télégraphiste pousse
un cri d’étonnement: l'une de ses billes
vient de heurter un obstacle inconnu,
qu'il reconnait..pour..étre...un_ porte-.
monnaie. Le petit télégraphiste sent
battre son coeur d'une vague émotion.
Il prend le porte-monnaie, l’ouvre et
le scrute d'un ceil attentif.

Il y trouve: 4: un bouton propre a
--faire-Lornement. d’une culotie ; 2° une
correspondance d’omnibus, probable-






ment périmée; 3° un sou espagnol. Le | ~

petit télégraphiste a une moue dédai-
gneuse et murmure cette phrase énig-
matique: eJ’suis rien volé!»

Mais il reste un compartiment, ce-
lui du milieu; le petit télégraphiste
louvre. peniblement. --- Etonnement,
joié! une lueur dun jaune éteint appa-
rait: le porte-monnaie contient une
piéce de dix francs!

Alors ’honnéte petit garcon entend

de ressemblance morale ~ ni physique
d ailleurs.

PREMIERE VOIX (Célé gauche: cété du |
cur et des passions, coté du glaive|
juslicier). -- Chouette! dix frances! Tu |
vas les garder! Pense done ce que ¢a |

représente de sous !

(Le petit garcon compte sur ses |
dotyts). Deux cents sous! Que dis-jel |
Deux cents un sous «vee espagnol! }
Cest ca qui en, fuit des billes | (des |

billes d'agate), des morceaux de ré-
glisse semblables a de vieilles racines,
des sucres de pomme contre” lesque's
nul ne garde longtemps une dent, des
guimauyes fades ou des glaces ‘frela-
tées.

représentations chez Guignol, destour-
nees surles chevaux de bois et dans
les bulangoires. (Tais tois. mon coeur!)
Personne ne t'a vu ; laisse le porte-
monnaie et garde les dix frances!
SECONDE vorx (Célé droit: célé de la
franchise et de la drotture, comme
son nom Vindique).~ Tu n’a pas honte?
Garder de largent qui ne t appartient

~~ pas? Mais‘les“sucrertes ‘que tu-acheéte=”
~-ras-avee-te tourneront dans Festomac,-| -

les glaces. te douneront d alfreuses co-
ligues, Guignol en te voyant entrer,
criera «Au voleurl» et ta mere si elle
Suit jamais cela, tou excellente mére,
quelle tournée elle te flanquera !
~ «Personne ne Va vu dis iu? Mais
~ en es-tu sir ?—Dieu a mis daus toutes
les rues, pur Vintermédiaire du préfet
_ de police, des arges gardiens de la
paix. Retourne-toi: en vois tu un, 1a,
“qui fait seasblant de dire des gaudrio-
les @ une bobonne? C’est pour dissimu-
jer; ilta vu, sdrement, et, quand tu
‘vas Vouloir Venfuir avec le produit de
ton vol, it le pincera par le fond de la
culotie ef te portera ainsi chez le com-
migsaire... - eS
€

va trouver le s
confie sa tro

avec laquelle il flirtait, Mais, donnant
al’enfant un sublime exemple de dis-

‘devoir.

‘ ' i \ mol § 5 { mulus j
des voix— tout comme Jeanne d’Are, | Nébulosité Alto-stratus, strato cu 8

avec laquelle pourtout il-n’a que peu |

| Minimum «

| jours,

«Deux cents sous! En voila du plai- |
Sir,— avec ou sans jeu de mots, — des;



«Allons, un bon mouvement, va p
ter ta-trouvaille A ce bon sergent de) -
iHe;-et-souviens-toi qu'une bonne ac
tion est toujours récompenséele =~
Uhonnéte petit gargon, convaineu,
ergent de ville et ‘lui
‘ille; cela embéte forte-
ent obligé de lacher la bonne,

























ment l’a Le magonfique ra

grande Armada Américaine ‘est
détroit de: Magellan, doo










cipline, il emméne faire ‘sa déclara» | dé de Magellan
tion au commissariat.... lui ouvrira TOséan Pa
Honneur a cette héroique esclave du | Sait-on qu'il existe, en ce
de l'univers, on bureau de po
en son genre!—dont le local
| d'une simple barrique et, chi
traordinaire, n’est sous la se
d’ancun emp'oyé?
C=: bureau modéle est sitaé
trot de Magellan, sur les 6
gonie, en face de la Terre de}
mité sud de ’Amé:ique méridi
Cette barrique qui floue sur
retenue 4 un rocher par uae so
[neen fer; a cdié'se dresse un &1
eau indicateur en métal, sur
lit, en gros caraciéres, cette.
souscripuion : ‘Poss office.
Tous les navites qui travers
trot, retirent de cette barrigu
les lettvés pour les desitaations
| servent et y déposent celles de
| sagers, qui seronc recoeillies ¢
| dautres navires. gui-les.transs
leurs destinataires,
| Ce bureau de poste qui,de pri
jatar dune vulgaire épave,
| sous la sauvegarde des muatins
| les nanuns aut fréquenteat le
| Sod. . .
Aucun ta iment, de passaged
tron, quelque soit le. pavilor
denvoyer une embircation a
flottame 9, pour-yorempur les.
possales. .
Service Hydrauh

Les abounés du Service Hy
cout informés-que l'eau de!
de Plaisance kera a rétée dey
heures du matin d 10 heures
pour‘cause de réparatious urg
Porl-au Priice, 30 Janv et

A Tower ~
| Dons les hauteurs de Biz
| bonne maison, ayant. trot
| loutes-ses dépendances +-ba
| dé premiére main. etc, et

S'adresser-a-M-Amblard,.


















(A suitvre )



OUVELLES DIVERSES



Société Astronomig 36
er Mértornotocioue ve Port-au-Prinee.
Observations faites.ce matin & 7 heures.
Pression barométrique 4 .....762 "/™ 48
Température & l’ombre ......++++23° 6

Homidité relative ea centiénes.... 63
Direction dw vent....,....Est roe Sud


















PIDI€. ecco eee c csr e seers sec ee Nant

Maximum de température d’hier...30%-3-

19° 8

OZONE. coc acnacrsecererecrrarenrd§
Observations particulieres :

_ Halo luraire a5 bres ce matin. — Le

barométre monte peu 4 peu depuis deux



Le sous Directeur de 1 Observatoire,
F, ARTHUR

Publication
C’rst unm ariéte de S. E. le Président de |
la République, levant le blocus des ports |
de Saint-Mare et des Gonaives, gui a ée
pablié bier dans les principaux gia ters
de la ville.
















Funeérailles

Cet aprésemiai auront liewles.obse-.
ques de Mme Charles Vorbe, née Euchar.s |
‘Pailliere, decédée ce matin A 4 rears,
munie des sucremenis de I'Eglise.

Le convoi partira de la maison Ledoux
Paiiliére, Bows-Verna, ~pour se rendre a]
la Cathédrale. 7

C'est une perte cruelie pour les families |
Vorbe et Pailliére; aussi nous associons: PO
nous dufond du coeur A leurdeuileombien |






dovlcureugz. :
Administration Postale

Eu raison du mauvais temps qui a sé
vila semaine passee dans la rade de Je-
remie, la malie pour Vétranger, par le
steamer @G:acias (vid Jeremie), n’a pas
pu @tre acheminée samedi dernier &
destination.

Les correspondances seront expédiées
par le sieamer holla dais «Prins Willem
iv de cette semaine.

Mariage

Ce matin a éé célébrée, a la Cathédrale,
la benédiction nu;tiale de Mile L> cia
Normil uoie 8 Mr Lysias Lovison, mu i-
cien du-Paais, Ls ont éte conduits 4
Parte par Mme Arthur Bilmir et Mr
D:ossaini Lilavois.
< ~ Nos meilleurs vceux de bonheur avx
ncuve.ux éroux, Da eae ist ce



od - ¥E =
Un cheval dé trait de gran
S‘adresser & Mr Alfred Go
son Gaston Revest & Ce.
On désire ache

Un Code télégraphique
édition. Ge
S'adresser au bureau du.

A Vendre
Une douzaine de chaises!

Sa |





BOUQUETS A VENDRE —

Pour Mariages, Fiangailles,ete..

-S’adressera M=e Cyrus Saure., Ave-
nue John Brown, en face do Pension -
anat- net Sato: Rose de- Lima. ve



elle qu donne le meilleur pain,
Qui produit le plus de pain,
Que donne te pain-tle plus blane
-ét le plus léger, _
Crest la Paillsburys Best
de ia rillsbury Washburn “Flour
Mills Co, -- Minneapolis Minn.

Ern. GASTERA, représentant. a

















Pour des affaires d’ urgence, ‘un Se ;
étaire se tiendra’ dans lantien local | ~
pu Consulal- -général de 10 4 11 heures.







| Chez Cc A. N visette,
1-86, Rue des Fronts-Forts, 56.

* A-un prix exceptionnel de bon mar-
| ché, bel assortiment de bonbons fins,
raisins, prunes Sensen et de biscuits
| doux de toute fraicheur.





; “Avis

- Ve public est informé que PHore DE
PETION. VILLE est. converti en une pen-
on de faoilie cn
‘Logement avec ou sans pension. * "
’ sa adresser & Mme Vve ALCIDE BoRKe. A h Phommarie Léon GUST A
Renouvellement de Stock. | Grand choix d’articles de cordonne-
| Vin de. Malaga supérieur. Phospha- | rie, arrivés par le dernier courrier.

| tine. Lait condensé Nesthlé. Tétines |.
| Gentile. Nouveaux tubes encaoutchouc |

Offre de -Lecons
|} pour bock. Huile foie de Morne. Spé-
| cialités neuvelles.

| Uo protesseur “offre ses services | Grande droa Vent gros
aux familles 4 des conditions rai- |. ST@%de droguerie. Vente en gros.
sonnables!.. S’adresser au bureau [ Prix réduite:










| Les numéros suivants sont sortis au
| urage des obligations 5 o/o, quia ev
| Heu le 21 courant: :

























é u journal. pe a No. “ uM
the mre eat —_ : ay : francisco L B 94
Collége-Louverture | fabricant de Chaussures | 5 ny

Internat’ =i ssi xternat | ~~ | D. Bg

_ Le Cotice-Lovverture est un éta- | La Manufacture a toujours er A. 19



| Ces coupons d’obligations de g 100
| (cent dollars) chacun, sont remboursa-
| bles au pair a la Caisse de la Uompa-
nie, contre remise des titres.
Le Conseil @ Administration.
Le Président, --- G. Scuwepersxy.

plissement prive d’Enseigherat secon | iépét un grand stock, — pour |s
|vente en gros et détail, — de

aux jeunes gens tine instruction solide /shaussures en tous genres pour

jOinte a une forte éducation morale et |

patrotigoe | HomMEs, FEMMES, EINFANTS. |
Les commandes des commer: |

L’Ecole forme trois divisions distinc. | |
ses : division élémentaire, division de | sants de l’intérieur pourront Atre |
| sxécutées dans une semaine ? |





















ammairé et division supérieure.
Elle regoit des enfants dés l'age de |
sept ans. Ils sont l’objet de soins parti | peu pres.
puliers de maitres spéciaux. | 23,
Ls enseignement comprend toutes les |
Studes prescrites par les programmes |
pfticiels :
Instruction religieuse.— Instruction mo- |
rate et civique.— Langue et littérature |
rancaises.— Littérature ancienne.—Lan- |
gus et littérature espagnoles.— Langue et |
ittérature angluises — Langue et littéra
ure allemandes. — Sciences mathémati
ues ef Nosmographie. — Sciences physi- |
ues et naturelles. — Histoire et Géogra- |
phic d Haiti. — Histoire et Géographie |
énérales. —- Dessin. — Principe du Droit |
t Economie politique. . Hygiéne.— No- |
ions d Agriculture.— Comptabilité et Te- |
aue des Livres, — Musique. - ~ | Baercices |
physiques.

L’Ecole_posséde lout ce qui est né- |
essaire 4 la bonne. exécution-du pro- |
ramme. . Gopi Eee ccettncntttecttncerncegpanae ont ene tye —vnncenmeenineermeeenitstusteuneiattesmeee

Une discipline ala fois ferme et Pa- | paces de Chapeaux dans le voniornendé

ernelle assure le progrés des Eléves. ablissement de chapellerie « La Bo | = ox ge
En tonte circonstance. les éléveg du | riquen > situé Grand*Rue No 429, en. Service :

OLLEGE LouvERTURE sont soumis 4 la | trel’Administration des Postes et Aux | Le steamer ALLEGHANY venant
plus stricle surveillance: -ils sout lob Armes de Paris»,---Emite CUEBAS. | de New-York, Uap Haitien, Port-
get de la sollicitude la plus bienveillan- _ | de-Paix. ne sera ici que demain
le at la pl as constante pour- tout ce gui L tp pense era e- alx, q
poncerne leur situation matérielle, in- \ f lin Tl partira probablement dans la

tellectuelle et morale. - ed Ltr le “es Sciences pp que GFS | soirée pour Petit Goave, Cayes,

fuer hie Bite renseignements. S’a- Jacmel et Santa-M arta, prenant
resser a la irection de | Etablisee-

Les porteurs-de e billets sont avi- frét et passagers.
sés que le tirage aura lieu le di-| Port-au-Prince,30 Janvier 1908.

nent,
Port-au Prince, 436, Rue du Peuple,
Ausanelie Bras, fer Mars prochain. F, HERRMANN. & Co,— Agents.

Dicecten, _ be &. _ LHERISSON..









MM Failleur,
grand Rue, 181,

| Annonce a ses nombreux clients
| qué sa maison est nouvellement
| assortie d'une grande quantité de

agonales, Planelles, Chevicttes et Casimirs,

| dune réelle supériorité.
| Dans son établissement, on trou:
| vera, ~- comme toujours. -~- leg
derniéres modes francaises et an-
glaises ©

rue des Fronis-Rorts, 23,
PORT-AU-PRINGE « HAITI)
















































|

i
. C |

F OURN ISSEUR:

4u Grand Gercle de Port-au-Prineo |
du Petit-Club |



Chevreau glacé : (boutonné ot tacé) f puur + Hommes et Danas Ss 10: Hix gt
a recommandée $ 10 ie gout des
& ; Vernt et Couleurs : & PO CONT u6

de Hotel Bellevue

« Central Evfants @ 6 (six gourdes. )

« de France LEE see
8 Patrie i -
20 Café dePort

de PUniofi Sportive Haltienne
du Restaurant de ia Paix
du Commerce











4u Bar Fin de Siécle

du Gommerce
des Amateurs,
du Port
International

de la Bourse

de ia Ghambre
de la Po&te

de la Gare.

dua Palais

de Union
Larousse
Lavictoire
Bourdon
Cantave

Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Schau
Petit-Godve + Café Lochard
Jéréynie . Gaté de la Pais
St-Marc: A. Dalencourt
Jacmel. N, Lafontant













































































S&S SS gm ge mR Sy gee ee te mm ak






Washburn Crosby Co






Employé ec par fous les boulangers, grands——
et pelils, car its trouvent économie, plus
vrande quantité de pam et aussi meilleure-
qualité, quiavec les autres farines. Unecom: |
paraison avec ny importe quelle autre mar. |
que que vous pouvez choisir, vous confire |
“mera ce que nous disons,










BOUT “ACP EABE “i — CONSERVATION PARFAITE eo

Pe ae, “AS
3 NPL 29 7- AR ROEGH! ES “re EWROUEMENTS §
ine He ov — SPF oa re
no kis, wosken — ArPEOTIONS BES POUMORS —
"tte oa, cee BeMasing, ao ia, PORT Ay PRINCE BA rr. aT Las DUBVINGES |
MOREE a BS atta EERE
‘as tin”





















Full Text




2

resser les: communicati



, tant de l’activité militaire dela Chi-
| ne et des relations de cette puissan-
4 ce avec le Japon.

Munich 28.— De terribles inon-
dations ont eu liew dans toute la
Baviére, & la suite du dégel subit. Un
pont de chemin de fer sur la riviére

MPAGNIE ‘FRANCAISE

MONOPOLE | DU NOUVELLISTE.
JAEPRQDUCTION: INTERDITE.

train de marchandises:

terrompue, Peau recouvrant la voie.
Busnos-Aings.28.— Les officiers




or la paix de | "Eure.
La majorité obtenue p
Pnement pour sa pollu
a été de 336 voix:. 92 députés
st voté contre et 428 pour, |
ASHINGTON 28.— Le Président a
é-ce soir une. proclamation an-
cant la conclusion dune conven-
commerciale franco-américaine,
tonformité avec Varticle 3 du ta
jingle y.

OME 28.— Le Gouvernement a
|publier par le Bureau d’immi--
iliov, une note destinge A décoo-
er immigration aux Etats-Unis.
1ote dit que le Consul d’Ttalie a
-Yorka envoyé.a Rome un télé-
nme invitant les Laliens a res-
hez eux pendant ja crise indus-
le actuelle et tant que le travail
inue a étre rate.

oki0 28.—- Le vicomte Hayashi,
istre. des affaires elrangeres, a













recus aujourd’ hui par le
Alcorta..















pu obtenir du Gouvernement Japo-



tant l’immigration japonaise.
LisBonnE 29.—_ Une.émeute rapi-

lieu aujourd’hui dans tes rues de







elé mortellement blessées.











a prononeé ata Diéte sur la po
ve étrangére, gue Ja question}
immigration au Canada avait été”
titivement régiée: le Japon syant.
pté de restreindre cetteimmigra-
a des limites raisonnables qui
nt fixées par memorandum. *~ | MM. Clémenceau, Caitlaux, Viviani-
r- PETERsBoURG 28.—Le ministre | et Cuvinot, président de la. Commis-
a guerre vient d’ordonner l’envoi | sion sénatoriale des retraites ouvrié-
ansbaikalie de 4 brigades d’in- | res. — Les ministres. firent connai-
erie én ce moment. en garnison Ave a Mr Covinot-leur accord sur les
essa. Ces troupes sont destinées | dépenses maxima. auxquelles [Etat
iforcer les garnisons de la pourrait étre expose et demandérent

russo chinvise ‘ba celui ei de faire connaitre la ré-
ponsedela Commissionsur les points
fe, en méme temps que les

seen: de la Jol.



‘du Trés6oreee
Paris 29.—- Rente ofr angaise:; 96.




















" Abonnement. pour Département. caae A. 20
« « Etrangor........- 2.00

Is-s’est effondré pendant le passage |
une |
one a été tuée, plusieurs autfes |
été blessées. Sur un grand nom- |
re.de lignes, la cifculation a été in- |






il
‘| de la flottille des: forpilleurs améri-|
cains qui-sont arrivés ici dimanche |
venant de Rio-de-Janeiro, ont été}
Président |
| armées de terre et de mer qui com.

Orrawa (Canada) 29.— Par une]
majorité de 53 voix, le congrés are- |:
jeté un vote de censure pour les ac-|
‘tes da Gouvernement Canadien en- |
vers Pimmigration j japonaise, déposé |
par_Je chef de ,?opposition qui re-|
prochait au Gouvernement de n’avoir|
| sont fixées & samedi.



nais les mémes mesures que celles |
oblenues par les Etats-Unis et limi-|
| léme.



'dement réprimée par la police; a eu |
Lisbonne, Plusieurs personnes ont
Sr-Pérerspourc 29.— Le Gouver- |

nement a autorisé l’émission de 163. |
000-000-de rouble es en bons de 4 k 0/0 |
















Mr Cuvinot promit de réunir la
Commission et de procéder 4 l’exa-
men de ensemble des modifications
que le projet comportera,

Hier la Chambre, aprés avoir en-
tendu les discours de MM. Denys
Cochin et Jaurés,vete-par-436 voix
contre 51 Vordre du jour suivant ac-
cepté par le Gouvernement. « La
Chambre résolue & appuyer l’acte
@’Algésiras et d’assurer la défense
des droits el des ir téréts frangais au
roc, sans intervention dans la po-
itigue intérieure de ’ Empire Chéri-
fien, approuve les déclarations du
Gouvernement, lui exprime sa con-
fiance, adresse ses félicitations a la
nation, aux officiers et soldats des







battent en Afrique».
La Chambre s’ajourna. ensuite 4
jeudi.
gr Amette, coadjuteur du car-
dinal Richard, a été pommé arche-
véque de Paris.

Les obséques du cardinal Richaid



Mr Chéron Visita hier hdépital mi-
litaire et les casernements d’Angou-










Drame en un acte (de probilé)
EN TROIS TABLBAUX, PAR RANROF

Seomopmon eccentaie






ss Premier tableau
I" Honnéte pelit-gareon,- qui est té-



légraphiste. porte une depéche urge pte;
Ce matin, il yaeu une conféren- |

‘ce au ministére de VIntérieur entre!

il va, insensible @ tout ce qui se passe
autour (le lui, sans s’arréter aux grou-
pes formés autour des chanteurs am-
bu.ants, Orphées qui charment les bé-
tes de Paris, Ampbions qui n’élevent
plus parle seul charme de leurs voix
ies plerres en forme de murs, mais les
arrétent au contraire, aux mains des
macgons charmeés et fredounants,

Hi va, laissant choirles chevaux aux
descéntes sans éprouver le besoin d’ai
der de conseils el d’objurgatious les
charreliers, qui invoquenl vainement

{ dans i lear’ embarras le sacré nom de

i @
Dieu et la mémoire du général Cam- j

bronne; il va sur la chaussée, ne vo-
yant rien, n’entendant rien, portant 's
dépéche urgente, et jouant-simplement
avec deux billes qu'il fait se poursuivre
-alternativement. } ~

Soudain, le petit télégraphiste pousse
un cri d’étonnement: l'une de ses billes
vient de heurter un obstacle inconnu,
qu'il reconnait..pour..étre...un_ porte-.
monnaie. Le petit télégraphiste sent
battre son coeur d'une vague émotion.
Il prend le porte-monnaie, l’ouvre et
le scrute d'un ceil attentif.

Il y trouve: 4: un bouton propre a
--faire-Lornement. d’une culotie ; 2° une
correspondance d’omnibus, probable-






ment périmée; 3° un sou espagnol. Le | ~

petit télégraphiste a une moue dédai-
gneuse et murmure cette phrase énig-
matique: eJ’suis rien volé!»

Mais il reste un compartiment, ce-
lui du milieu; le petit télégraphiste
louvre. peniblement. --- Etonnement,
joié! une lueur dun jaune éteint appa-
rait: le porte-monnaie contient une
piéce de dix francs!

Alors ’honnéte petit garcon entend

de ressemblance morale ~ ni physique
d ailleurs.

PREMIERE VOIX (Célé gauche: cété du |
cur et des passions, coté du glaive|
juslicier). -- Chouette! dix frances! Tu |
vas les garder! Pense done ce que ¢a |

représente de sous !

(Le petit garcon compte sur ses |
dotyts). Deux cents sous! Que dis-jel |
Deux cents un sous «vee espagnol! }
Cest ca qui en, fuit des billes | (des |

billes d'agate), des morceaux de ré-
glisse semblables a de vieilles racines,
des sucres de pomme contre” lesque's
nul ne garde longtemps une dent, des
guimauyes fades ou des glaces ‘frela-
tées.

représentations chez Guignol, destour-
nees surles chevaux de bois et dans
les bulangoires. (Tais tois. mon coeur!)
Personne ne t'a vu ; laisse le porte-
monnaie et garde les dix frances!
SECONDE vorx (Célé droit: célé de la
franchise et de la drotture, comme
son nom Vindique).~ Tu n’a pas honte?
Garder de largent qui ne t appartient

~~ pas? Mais‘les“sucrertes ‘que tu-acheéte=”
~-ras-avee-te tourneront dans Festomac,-| -

les glaces. te douneront d alfreuses co-
ligues, Guignol en te voyant entrer,
criera «Au voleurl» et ta mere si elle
Suit jamais cela, tou excellente mére,
quelle tournée elle te flanquera !
~ «Personne ne Va vu dis iu? Mais
~ en es-tu sir ?—Dieu a mis daus toutes
les rues, pur Vintermédiaire du préfet
_ de police, des arges gardiens de la
paix. Retourne-toi: en vois tu un, 1a,
“qui fait seasblant de dire des gaudrio-
les @ une bobonne? C’est pour dissimu-
jer; ilta vu, sdrement, et, quand tu
‘vas Vouloir Venfuir avec le produit de
ton vol, it le pincera par le fond de la
culotie ef te portera ainsi chez le com-
migsaire... - eS
€

va trouver le s
confie sa tro

avec laquelle il flirtait, Mais, donnant
al’enfant un sublime exemple de dis-

‘devoir.

‘ ' i \ mol § 5 { mulus j
des voix— tout comme Jeanne d’Are, | Nébulosité Alto-stratus, strato cu 8

avec laquelle pourtout il-n’a que peu |

| Minimum «

| jours,

«Deux cents sous! En voila du plai- |
Sir,— avec ou sans jeu de mots, — des;



«Allons, un bon mouvement, va p
ter ta-trouvaille A ce bon sergent de) -
iHe;-et-souviens-toi qu'une bonne ac
tion est toujours récompenséele =~
Uhonnéte petit gargon, convaineu,
ergent de ville et ‘lui
‘ille; cela embéte forte-
ent obligé de lacher la bonne,

























ment l’a Le magonfique ra

grande Armada Américaine ‘est
détroit de: Magellan, doo










cipline, il emméne faire ‘sa déclara» | dé de Magellan
tion au commissariat.... lui ouvrira TOséan Pa
Honneur a cette héroique esclave du | Sait-on qu'il existe, en ce
de l'univers, on bureau de po
en son genre!—dont le local
| d'une simple barrique et, chi
traordinaire, n’est sous la se
d’ancun emp'oyé?
C=: bureau modéle est sitaé
trot de Magellan, sur les 6
gonie, en face de la Terre de}
mité sud de ’Amé:ique méridi
Cette barrique qui floue sur
retenue 4 un rocher par uae so
[neen fer; a cdié'se dresse un &1
eau indicateur en métal, sur
lit, en gros caraciéres, cette.
souscripuion : ‘Poss office.
Tous les navites qui travers
trot, retirent de cette barrigu
les lettvés pour les desitaations
| servent et y déposent celles de
| sagers, qui seronc recoeillies ¢
| dautres navires. gui-les.transs
leurs destinataires,
| Ce bureau de poste qui,de pri
jatar dune vulgaire épave,
| sous la sauvegarde des muatins
| les nanuns aut fréquenteat le
| Sod. . .
Aucun ta iment, de passaged
tron, quelque soit le. pavilor
denvoyer une embircation a
flottame 9, pour-yorempur les.
possales. .
Service Hydrauh

Les abounés du Service Hy
cout informés-que l'eau de!
de Plaisance kera a rétée dey
heures du matin d 10 heures
pour‘cause de réparatious urg
Porl-au Priice, 30 Janv et

A Tower ~
| Dons les hauteurs de Biz
| bonne maison, ayant. trot
| loutes-ses dépendances +-ba
| dé premiére main. etc, et

S'adresser-a-M-Amblard,.


















(A suitvre )



OUVELLES DIVERSES



Société Astronomig 36
er Mértornotocioue ve Port-au-Prinee.
Observations faites.ce matin & 7 heures.
Pression barométrique 4 .....762 "/™ 48
Température & l’ombre ......++++23° 6

Homidité relative ea centiénes.... 63
Direction dw vent....,....Est roe Sud


















PIDI€. ecco eee c csr e seers sec ee Nant

Maximum de température d’hier...30%-3-

19° 8

OZONE. coc acnacrsecererecrrarenrd§
Observations particulieres :

_ Halo luraire a5 bres ce matin. — Le

barométre monte peu 4 peu depuis deux



Le sous Directeur de 1 Observatoire,
F, ARTHUR

Publication
C’rst unm ariéte de S. E. le Président de |
la République, levant le blocus des ports |
de Saint-Mare et des Gonaives, gui a ée
pablié bier dans les principaux gia ters
de la ville.
















Funeérailles

Cet aprésemiai auront liewles.obse-.
ques de Mme Charles Vorbe, née Euchar.s |
‘Pailliere, decédée ce matin A 4 rears,
munie des sucremenis de I'Eglise.

Le convoi partira de la maison Ledoux
Paiiliére, Bows-Verna, ~pour se rendre a]
la Cathédrale. 7

C'est une perte cruelie pour les families |
Vorbe et Pailliére; aussi nous associons: PO
nous dufond du coeur A leurdeuileombien |






dovlcureugz. :
Administration Postale

Eu raison du mauvais temps qui a sé
vila semaine passee dans la rade de Je-
remie, la malie pour Vétranger, par le
steamer @G:acias (vid Jeremie), n’a pas
pu @tre acheminée samedi dernier &
destination.

Les correspondances seront expédiées
par le sieamer holla dais «Prins Willem
iv de cette semaine.

Mariage

Ce matin a éé célébrée, a la Cathédrale,
la benédiction nu;tiale de Mile L> cia
Normil uoie 8 Mr Lysias Lovison, mu i-
cien du-Paais, Ls ont éte conduits 4
Parte par Mme Arthur Bilmir et Mr
D:ossaini Lilavois.
< ~ Nos meilleurs vceux de bonheur avx
ncuve.ux éroux, Da eae ist ce



od - ¥E =
Un cheval dé trait de gran
S‘adresser & Mr Alfred Go
son Gaston Revest & Ce.
On désire ache

Un Code télégraphique
édition. Ge
S'adresser au bureau du.

A Vendre
Une douzaine de chaises!

Sa |


BOUQUETS A VENDRE —

Pour Mariages, Fiangailles,ete..

-S’adressera M=e Cyrus Saure., Ave-
nue John Brown, en face do Pension -
anat- net Sato: Rose de- Lima. ve



elle qu donne le meilleur pain,
Qui produit le plus de pain,
Que donne te pain-tle plus blane
-ét le plus léger, _
Crest la Paillsburys Best
de ia rillsbury Washburn “Flour
Mills Co, -- Minneapolis Minn.

Ern. GASTERA, représentant. a

















Pour des affaires d’ urgence, ‘un Se ;
étaire se tiendra’ dans lantien local | ~
pu Consulal- -général de 10 4 11 heures.







| Chez Cc A. N visette,
1-86, Rue des Fronts-Forts, 56.

* A-un prix exceptionnel de bon mar-
| ché, bel assortiment de bonbons fins,
raisins, prunes Sensen et de biscuits
| doux de toute fraicheur.





; “Avis

- Ve public est informé que PHore DE
PETION. VILLE est. converti en une pen-
on de faoilie cn
‘Logement avec ou sans pension. * "
’ sa adresser & Mme Vve ALCIDE BoRKe. A h Phommarie Léon GUST A
Renouvellement de Stock. | Grand choix d’articles de cordonne-
| Vin de. Malaga supérieur. Phospha- | rie, arrivés par le dernier courrier.

| tine. Lait condensé Nesthlé. Tétines |.
| Gentile. Nouveaux tubes encaoutchouc |

Offre de -Lecons
|} pour bock. Huile foie de Morne. Spé-
| cialités neuvelles.

| Uo protesseur “offre ses services | Grande droa Vent gros
aux familles 4 des conditions rai- |. ST@%de droguerie. Vente en gros.
sonnables!.. S’adresser au bureau [ Prix réduite:










| Les numéros suivants sont sortis au
| urage des obligations 5 o/o, quia ev
| Heu le 21 courant: :

























é u journal. pe a No. “ uM
the mre eat —_ : ay : francisco L B 94
Collége-Louverture | fabricant de Chaussures | 5 ny

Internat’ =i ssi xternat | ~~ | D. Bg

_ Le Cotice-Lovverture est un éta- | La Manufacture a toujours er A. 19



| Ces coupons d’obligations de g 100
| (cent dollars) chacun, sont remboursa-
| bles au pair a la Caisse de la Uompa-
nie, contre remise des titres.
Le Conseil @ Administration.
Le Président, --- G. Scuwepersxy.

plissement prive d’Enseigherat secon | iépét un grand stock, — pour |s
|vente en gros et détail, — de

aux jeunes gens tine instruction solide /shaussures en tous genres pour

jOinte a une forte éducation morale et |

patrotigoe | HomMEs, FEMMES, EINFANTS. |
Les commandes des commer: |

L’Ecole forme trois divisions distinc. | |
ses : division élémentaire, division de | sants de l’intérieur pourront Atre |
| sxécutées dans une semaine ? |





















ammairé et division supérieure.
Elle regoit des enfants dés l'age de |
sept ans. Ils sont l’objet de soins parti | peu pres.
puliers de maitres spéciaux. | 23,
Ls enseignement comprend toutes les |
Studes prescrites par les programmes |
pfticiels :
Instruction religieuse.— Instruction mo- |
rate et civique.— Langue et littérature |
rancaises.— Littérature ancienne.—Lan- |
gus et littérature espagnoles.— Langue et |
ittérature angluises — Langue et littéra
ure allemandes. — Sciences mathémati
ues ef Nosmographie. — Sciences physi- |
ues et naturelles. — Histoire et Géogra- |
phic d Haiti. — Histoire et Géographie |
énérales. —- Dessin. — Principe du Droit |
t Economie politique. . Hygiéne.— No- |
ions d Agriculture.— Comptabilité et Te- |
aue des Livres, — Musique. - ~ | Baercices |
physiques.

L’Ecole_posséde lout ce qui est né- |
essaire 4 la bonne. exécution-du pro- |
ramme. . Gopi Eee ccettncntttecttncerncegpanae ont ene tye —vnncenmeenineermeeenitstusteuneiattesmeee

Une discipline ala fois ferme et Pa- | paces de Chapeaux dans le voniornendé

ernelle assure le progrés des Eléves. ablissement de chapellerie « La Bo | = ox ge
En tonte circonstance. les éléveg du | riquen > situé Grand*Rue No 429, en. Service :

OLLEGE LouvERTURE sont soumis 4 la | trel’Administration des Postes et Aux | Le steamer ALLEGHANY venant
plus stricle surveillance: -ils sout lob Armes de Paris»,---Emite CUEBAS. | de New-York, Uap Haitien, Port-
get de la sollicitude la plus bienveillan- _ | de-Paix. ne sera ici que demain
le at la pl as constante pour- tout ce gui L tp pense era e- alx, q
poncerne leur situation matérielle, in- \ f lin Tl partira probablement dans la

tellectuelle et morale. - ed Ltr le “es Sciences pp que GFS | soirée pour Petit Goave, Cayes,

fuer hie Bite renseignements. S’a- Jacmel et Santa-M arta, prenant
resser a la irection de | Etablisee-

Les porteurs-de e billets sont avi- frét et passagers.
sés que le tirage aura lieu le di-| Port-au-Prince,30 Janvier 1908.

nent,
Port-au Prince, 436, Rue du Peuple,
Ausanelie Bras, fer Mars prochain. F, HERRMANN. & Co,— Agents.

Dicecten, _ be &. _ LHERISSON..









MM Failleur,
grand Rue, 181,

| Annonce a ses nombreux clients
| qué sa maison est nouvellement
| assortie d'une grande quantité de

agonales, Planelles, Chevicttes et Casimirs,

| dune réelle supériorité.
| Dans son établissement, on trou:
| vera, ~- comme toujours. -~- leg
derniéres modes francaises et an-
glaises ©

rue des Fronis-Rorts, 23,
PORT-AU-PRINGE « HAITI)













































|

i
. C |

F OURN ISSEUR:

4u Grand Gercle de Port-au-Prineo |
du Petit-Club |



Chevreau glacé : (boutonné ot tacé) f puur + Hommes et Danas Ss 10: Hix gt
a recommandée $ 10 ie gout des
& ; Vernt et Couleurs : & PO CONT u6

de Hotel Bellevue

« Central Evfants @ 6 (six gourdes. )

« de France LEE see
8 Patrie i -
20 Café dePort

de PUniofi Sportive Haltienne
du Restaurant de ia Paix
du Commerce











4u Bar Fin de Siécle

du Gommerce
des Amateurs,
du Port
International

de la Bourse

de ia Ghambre
de la Po&te

de la Gare.

dua Palais

de Union
Larousse
Lavictoire
Bourdon
Cantave

Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Schau
Petit-Godve + Café Lochard
Jéréynie . Gaté de la Pais
St-Marc: A. Dalencourt
Jacmel. N, Lafontant













































































S&S SS gm ge mR Sy gee ee te mm ak






Washburn Crosby Co






Employé ec par fous les boulangers, grands——
et pelils, car its trouvent économie, plus
vrande quantité de pam et aussi meilleure-
qualité, quiavec les autres farines. Unecom: |
paraison avec ny importe quelle autre mar. |
que que vous pouvez choisir, vous confire |
“mera ce que nous disons,










BOUT “ACP EABE “i — CONSERVATION PARFAITE eo

Pe ae, “AS
3 NPL 29 7- AR ROEGH! ES “re EWROUEMENTS §
ine He ov — SPF oa re
no kis, wosken — ArPEOTIONS BES POUMORS —
"tte oa, cee BeMasing, ao ia, PORT Ay PRINCE BA rr. aT Las DUBVINGES |
MOREE a BS atta EERE
‘as tin”