Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
S aux bureaux du ournal, angled des. rues

le département a’Btat a décidé de re- h

â„¢ | fuser derendre publique toute infor- j le

=| en cours

aver nément we “recuts’ hier soir de
pat; disent que l’armée du Sultan
mandée par le caid Bagdani, qui

in debors. des murs de

é Vi ile, a été rappelée dans l’en-

ite mesure cause’ de gran- |
| tion & Cuba, ‘qué le Se -réteire de la

uropéens, qui

gnent autant ‘Tes soldats d’Abdel-

z que ceux de Moulai-Hafid. Une +

éche spéciale adressée au «Petit-

isien» dit que les nouvelles de}. il
| cation des
,higue de P

Laine telle impre
i indigéne de Tan

que les. donetiontiait es marocains |

gnent que la déposition du Sul-

“Abdel-Aziz soit également pro- |

uée dans cette ville: |
anise 43.— Mr -Heur
vouaute francais,a gagneé aujour-

ile prix Deutsch Archdeacon |
leuliassés d’e sscadre

10: 000 dollars, en décrivant avec
aéioplane unecirconférence d’an

jmidtre de tour,Le vol s’est effec-}
en présence du comité et du di- |
eur. de PAer oclub. Le oe

eERLIN 13.— On ne
races des: désordr:

feste encor 7
Ls. —-Les: e

| de la guerre,

| Facervissement de fa

dans les quartiers

mation concernant les négociations
ste Japon.

Wasitnaron 43.— Le secrétaire ;
Taft, fait tout ce
qui est €p son pouvoitm pour -entrai-
ner le Gouvernement. a.promettre de |
se retirer complétement de Cuba au
commencement du printemps 1909.
Cest dans une lettre vabemettant
au président Roosevelt le rapport
du gouverneur Magoon sur sa ges-

guerre fait cette tentative,
WasHineton 13.—-. Mr Taft a a-

dressé au Président ane lettre dans

laquelle il recommande une modifi-

anama, D’aprés ces plans,
la largeur du canal doit étre de cent
pieds “anglais; ; Mr Taft propose qu’el-
Je soil portée ée i110 pieds.La dépense
dditionnelle qui en—résultera, est

valuée 45 millions de dollars; mais

largeur du Ca-

possible aux
fort tonnage
ire consirul-

nalen rendra. la

cece
ad

S
ae
que lamarine pourrait fa
re_ plus AaFd\
Toxio 14.— Le présid
AOKIO 14. 46 presicel
sell des ministres a~offert

yt du con-
‘celles du ministre des finances et du

5 Be. ces démis- j ir

Be
WASHINGTON 14. —

le rapport du gouverneur Magoon

|sur.les conditions actuelles & Cuba.

dit que le Gouveruement de. Vile se.
a tumis a ‘houveau le ter eee

Bovenrow epeseylvan anie).
re de cette Mille 4

Bo

Mexico 4 4 ym rire d’or El Oro,
pias impor lant > do Mexique, 4 été
resque antiarement détre
continu
a is sent dét
CA SALE 3 d i a -

gwar G OO
Cel ade BFK,
-

plans, du Canal interocéa- | v

sa démis- , F
~Lsion & PEmpereur, qui la refusé;

pininistre des- communications ont ae

. Le Président ie

pen regues: des | 4 Roosevelt en. transmettant au Sénat

Dans son volume « AMBRIGAIN »,
& Président Th. Roo evel! geee de rom:
dattre in classe nombreuse des pessimis tes 4
courte vue gui critiquent vo'ontiers. te

re el fool ellort de leur pays 8, et qui non

ieih le ee

Tat, cet « e8-
eax pour la marche et
ynévicaime. -
ne grand “pe wil ei
wUn s,de vivre ans





gine nationale, déploie triomphant sur
nos tétes, comme un nouveau lab
drapeau des anciens mattres enné
~ Aussi pensons-nous qu’on lita avee profi
la page suivante de.str Roosevelt que nous
“produisons’ avec plaisir, ea affir
~“pouvelle fois le déplaisir que no
“volrs'iaplaater chez_nous. une.
quelle qu'elle soit |— qui seral

‘iraditions nationales. ~~

- Certains groupes de lanation ne
viennent pas-a-accomplir ce qu‘ils ¢
vraient, parce qu’ils conservent leur es
prit de dépendance coloniale eide défe
rence exagérée envers |’opinion euro-
_péenne. : AE
Nous avons a

nous avons travaillé avec le plus diu=
dépendance,et c’est dans les professions
ot nous avons. sagement profilé. de
Pexpérience étrangére, sans nous Y
-goumettre servilement, que nous avons

_profes+

produit nos plus grands hommes.
D

ook rt; e-est dans les
sions oll o

‘efforeés d'imiter | esprit de convention

equis les résultats les | a
plus considérables dans les voies ot |

le plus}



ganiques: sur |
| ufigque de TA
; | sidence de Silna
pP }
| Température a l’ombre ..
| Homidité relative en centiés
Direction du-veote.. see es Het
. .Cirro stratus,
CORO CRATE OTe
perature Gh

@.

enropéen que mous avons le mois |
réusst.. Gela est encore. vral-actuelle=|-

ment, |-échec. étant particuli¢rement
-remargquable quand | homme s établit
eh Europe

civilisé,
_-aperda I enduran: :
qui lui sont indispensables dans | apre

Jutte de notre vie nationale. N’oublions |
pas que cet étre ve devient jamais vn
véritabie européen ‘il cessed éire anré-

-pioain, et ne deVient men. fl ub

andonne

y ib devient alors un euro-.
péen de second ordre, car il est trop |

rop sensible, trop raffiné, et|
idurance et le cousage virils |

registres hier
nuit derni¢re

Enfin, novus

dée apaisante/ et
quelques. pluies

‘pelre nos campagnes énolé
‘tous que rendait m
| persis'ante.
; olement:





mpag nie des

Sac ‘avise Nee portend des cartes de
ibre circulation sur les trains de la
P.C.S qu'ils peuvent sc préeenter en ses
hupanux, sis au Champ de Mars, pour
échanger leurs cartes: tontre de nou-

ANNULEES | er ne “devas
ceptdes par les receveurs et co
Il lear est donné jusqu’au 45 Janvier
{908 exclusivement, pour effectuer cet
échange.

‘Une halle? red A partir de celle date, seron) SEULES
AO cherche doserc cane” Walle dove - VALABLES les CARTES RoUGES nouvelle-
bonne grandeur, si poss “ible avec depo: s | ment émises. -
Gane} de OUR oo LA DIREC TIO

‘Sadresser ad bureau da journal.

A Vendre.
Un. n buss Felch en parfait état.
Sadresser au NS. 176, Grand Rue, |
ne Ch.


























atre N° 39 ‘rite
e rendre Ala Catné






Celle qui donne le meilleur pain,



co ndoléances ala Qui produit le plus de pain, '
us donne le pain le plus blanc |





— le plus Léger, |
e, nous apprenons | ~ Crest la Pillsburys

qc Mou hae Prin de la Pillsbury Washburn Flour |
os L ilts Co,~ Minneapolis Minn. | Poric

rn: GASTERA, représentant. Port-ay
















86. ‘Rue és Fronts-Forts, 56.

A un prix exceptioinel de bon mar

ehé, bei assortiment de boubons fins,

raisins, prunes Sensen et-de biscuits

: emor = | doux de toule fraicheur. =

oslo Geo, cian aces ates Grand choix d'articles de cordonne-
pga nor ea fey ree ie crives par le dernier courrier.




Sannon, Mmes ‘Emilie Perpillent,
Adee ee He,” coat Satie Goss, b Lina











Mb FARGEAU- prévient ses. Lents ainsi |
bhi lier UEbé- L

aohouryes aise jr calte
(Service Hew-Vark-Haks)













lal ie 30 te reomplet t ‘de Meubi es

en tous genres et Aan prix exception | Service Atlas
aellement bon marché. Ce ou,
Sen dépét de Cereuetts pourvu de Le steamer C(aRARCIAD a quille












toutes les formes 4 Ia mode, est a le New York, mercree lh 8 courant,
disposition du public-et @ un prix 4 la} pour Uap Hiitien, Port-de-Paix,
ee de tCnear Heda siste ent | Gonaives et notre port. of il est
: eroueils pour: enfants depuis sept |. i+, vendredi17 courant, po
gourdes. jusqu’a quaire vingis; pour altenal u vent bai yo ur one » PS ue
grandes personnes depula guinge: gour: partir proba nlemen L Uals 1a SOIPEE
aqua trois cenis pour Petit Goave, Cayes, ok



blissement fourn
: ei das vier (URS -
& a, ~~ Agents.

*



tu Grand Cercle de Port-au-Prinee
du PeetleD

au: Commerce

de Hel Béllevue

@
&
“%

Au Ca {6 duPort

du Bar
@

ee & & & FR 8 SF KR we S

4
Aux Ca

Gonaives : BR. Sechaitt
Petit-Godve : Café Lochard

Jérémie

Si-Marc: A. Dalencourt

Jacmel:



‘Central
de France
Patrie.





















Fin de Siécle
du: Commerce
des Amateurs.
du Port.
Internatic
la Bourse
de ia Ghambre
de la Poste .
de la Gare. . Cedar fait Loriginstice
: : ley prinuines eed fives * bes ce
du Palais . AAU Pe, ek ext ! : dps bogie
de Union Hees Bs eitog
Larousse —
Lavictoire ‘
oy Hs oe. Ke

Bourdon | . pA MA Si. altel Bub St Pets Soe a Al cn cle a Slay
Cantaye | a





LE F FLECaN



ves de bordeuxs

Café dela Paix



N. Cafontant: |

poet ee ee

(He SMGUS ce

| sins de Washburn Creag Co:
“plus pune ims le monde en



Full Text
S aux bureaux du ournal, angled des. rues

le département a’Btat a décidé de re- h

â„¢ | fuser derendre publique toute infor- j le

=| en cours

aver nément we “recuts’ hier soir de
pat; disent que l’armée du Sultan
mandée par le caid Bagdani, qui

in debors. des murs de

é Vi ile, a été rappelée dans l’en-

ite mesure cause’ de gran- |
| tion & Cuba, ‘qué le Se -réteire de la

uropéens, qui

gnent autant ‘Tes soldats d’Abdel-

z que ceux de Moulai-Hafid. Une +

éche spéciale adressée au «Petit-

isien» dit que les nouvelles de}. il
| cation des
,higue de P

Laine telle impre
i indigéne de Tan

que les. donetiontiait es marocains |

gnent que la déposition du Sul-

“Abdel-Aziz soit également pro- |

uée dans cette ville: |
anise 43.— Mr -Heur
vouaute francais,a gagneé aujour-

ile prix Deutsch Archdeacon |
leuliassés d’e sscadre

10: 000 dollars, en décrivant avec
aéioplane unecirconférence d’an

jmidtre de tour,Le vol s’est effec-}
en présence du comité et du di- |
eur. de PAer oclub. Le oe

eERLIN 13.— On ne
races des: désordr:

feste encor 7
Ls. —-Les: e

| de la guerre,

| Facervissement de fa

dans les quartiers

mation concernant les négociations
ste Japon.

Wasitnaron 43.— Le secrétaire ;
Taft, fait tout ce
qui est €p son pouvoitm pour -entrai-
ner le Gouvernement. a.promettre de |
se retirer complétement de Cuba au
commencement du printemps 1909.
Cest dans une lettre vabemettant
au président Roosevelt le rapport
du gouverneur Magoon sur sa ges-

guerre fait cette tentative,
WasHineton 13.—-. Mr Taft a a-

dressé au Président ane lettre dans

laquelle il recommande une modifi-

anama, D’aprés ces plans,
la largeur du canal doit étre de cent
pieds “anglais; ; Mr Taft propose qu’el-
Je soil portée ée i110 pieds.La dépense
dditionnelle qui en—résultera, est

valuée 45 millions de dollars; mais

largeur du Ca-

possible aux
fort tonnage
ire consirul-

nalen rendra. la

cece
ad

S
ae
que lamarine pourrait fa
re_ plus AaFd\
Toxio 14.— Le présid
AOKIO 14. 46 presicel
sell des ministres a~offert

yt du con-
‘celles du ministre des finances et du

5 Be. ces démis- j ir

Be
WASHINGTON 14. —

le rapport du gouverneur Magoon

|sur.les conditions actuelles & Cuba.

dit que le Gouveruement de. Vile se.
a tumis a ‘houveau le ter eee

Bovenrow epeseylvan anie).
re de cette Mille 4

Bo

Mexico 4 4 ym rire d’or El Oro,
pias impor lant > do Mexique, 4 été
resque antiarement détre
continu
a is sent dét
CA SALE 3 d i a -

gwar G OO
Cel ade BFK,
-

plans, du Canal interocéa- | v

sa démis- , F
~Lsion & PEmpereur, qui la refusé;

pininistre des- communications ont ae

. Le Président ie

pen regues: des | 4 Roosevelt en. transmettant au Sénat

Dans son volume « AMBRIGAIN »,
& Président Th. Roo evel! geee de rom:
dattre in classe nombreuse des pessimis tes 4
courte vue gui critiquent vo'ontiers. te

re el fool ellort de leur pays 8, et qui non

ieih le ee

Tat, cet « e8-
eax pour la marche et
ynévicaime. -
ne grand “pe wil ei
wUn s,de vivre ans


gine nationale, déploie triomphant sur
nos tétes, comme un nouveau lab
drapeau des anciens mattres enné
~ Aussi pensons-nous qu’on lita avee profi
la page suivante de.str Roosevelt que nous
“produisons’ avec plaisir, ea affir
~“pouvelle fois le déplaisir que no
“volrs'iaplaater chez_nous. une.
quelle qu'elle soit |— qui seral

‘iraditions nationales. ~~

- Certains groupes de lanation ne
viennent pas-a-accomplir ce qu‘ils ¢
vraient, parce qu’ils conservent leur es
prit de dépendance coloniale eide défe
rence exagérée envers |’opinion euro-
_péenne. : AE
Nous avons a

nous avons travaillé avec le plus diu=
dépendance,et c’est dans les professions
ot nous avons. sagement profilé. de
Pexpérience étrangére, sans nous Y
-goumettre servilement, que nous avons

_profes+

produit nos plus grands hommes.
D

ook rt; e-est dans les
sions oll o

‘efforeés d'imiter | esprit de convention

equis les résultats les | a
plus considérables dans les voies ot |

le plus}



ganiques: sur |
| ufigque de TA
; | sidence de Silna
pP }
| Température a l’ombre ..
| Homidité relative en centiés
Direction du-veote.. see es Het
. .Cirro stratus,
CORO CRATE OTe
perature Gh

@.

enropéen que mous avons le mois |
réusst.. Gela est encore. vral-actuelle=|-

ment, |-échec. étant particuli¢rement
-remargquable quand | homme s établit
eh Europe

civilisé,
_-aperda I enduran: :
qui lui sont indispensables dans | apre

Jutte de notre vie nationale. N’oublions |
pas que cet étre ve devient jamais vn
véritabie européen ‘il cessed éire anré-

-pioain, et ne deVient men. fl ub

andonne

y ib devient alors un euro-.
péen de second ordre, car il est trop |

rop sensible, trop raffiné, et|
idurance et le cousage virils |

registres hier
nuit derni¢re

Enfin, novus

dée apaisante/ et
quelques. pluies

‘pelre nos campagnes énolé
‘tous que rendait m
| persis'ante.
; olement:


mpag nie des

Sac ‘avise Nee portend des cartes de
ibre circulation sur les trains de la
P.C.S qu'ils peuvent sc préeenter en ses
hupanux, sis au Champ de Mars, pour
échanger leurs cartes: tontre de nou-

ANNULEES | er ne “devas
ceptdes par les receveurs et co
Il lear est donné jusqu’au 45 Janvier
{908 exclusivement, pour effectuer cet
échange.

‘Une halle? red A partir de celle date, seron) SEULES
AO cherche doserc cane” Walle dove - VALABLES les CARTES RoUGES nouvelle-
bonne grandeur, si poss “ible avec depo: s | ment émises. -
Gane} de OUR oo LA DIREC TIO

‘Sadresser ad bureau da journal.

A Vendre.
Un. n buss Felch en parfait état.
Sadresser au NS. 176, Grand Rue, |
ne Ch.


























atre N° 39 ‘rite
e rendre Ala Catné






Celle qui donne le meilleur pain,



co ndoléances ala Qui produit le plus de pain, '
us donne le pain le plus blanc |





— le plus Léger, |
e, nous apprenons | ~ Crest la Pillsburys

qc Mou hae Prin de la Pillsbury Washburn Flour |
os L ilts Co,~ Minneapolis Minn. | Poric

rn: GASTERA, représentant. Port-ay
















86. ‘Rue és Fronts-Forts, 56.

A un prix exceptioinel de bon mar

ehé, bei assortiment de boubons fins,

raisins, prunes Sensen et-de biscuits

: emor = | doux de toule fraicheur. =

oslo Geo, cian aces ates Grand choix d'articles de cordonne-
pga nor ea fey ree ie crives par le dernier courrier.




Sannon, Mmes ‘Emilie Perpillent,
Adee ee He,” coat Satie Goss, b Lina











Mb FARGEAU- prévient ses. Lents ainsi |
bhi lier UEbé- L

aohouryes aise jr calte
(Service Hew-Vark-Haks)













lal ie 30 te reomplet t ‘de Meubi es

en tous genres et Aan prix exception | Service Atlas
aellement bon marché. Ce ou,
Sen dépét de Cereuetts pourvu de Le steamer C(aRARCIAD a quille












toutes les formes 4 Ia mode, est a le New York, mercree lh 8 courant,
disposition du public-et @ un prix 4 la} pour Uap Hiitien, Port-de-Paix,
ee de tCnear Heda siste ent | Gonaives et notre port. of il est
: eroueils pour: enfants depuis sept |. i+, vendredi17 courant, po
gourdes. jusqu’a quaire vingis; pour altenal u vent bai yo ur one » PS ue
grandes personnes depula guinge: gour: partir proba nlemen L Uals 1a SOIPEE
aqua trois cenis pour Petit Goave, Cayes, ok



blissement fourn
: ei das vier (URS -
& a, ~~ Agents.

*
tu Grand Cercle de Port-au-Prinee
du PeetleD

au: Commerce

de Hel Béllevue

@
&
“%

Au Ca {6 duPort

du Bar
@

ee & & & FR 8 SF KR we S

4
Aux Ca

Gonaives : BR. Sechaitt
Petit-Godve : Café Lochard

Jérémie

Si-Marc: A. Dalencourt

Jacmel:



‘Central
de France
Patrie.





















Fin de Siécle
du: Commerce
des Amateurs.
du Port.
Internatic
la Bourse
de ia Ghambre
de la Poste .
de la Gare. . Cedar fait Loriginstice
: : ley prinuines eed fives * bes ce
du Palais . AAU Pe, ek ext ! : dps bogie
de Union Hees Bs eitog
Larousse —
Lavictoire ‘
oy Hs oe. Ke

Bourdon | . pA MA Si. altel Bub St Pets Soe a Al cn cle a Slay
Cantaye | a





LE F FLECaN



ves de bordeuxs

Café dela Paix



N. Cafontant: |

poet ee ee

(He SMGUS ce

| sins de Washburn Creag Co:
“plus pune ims le monde en