Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text














Abonnement pour Département....1.20
‘ « Etranger 2.






30 Avabes ont été tués.et bon nom- ,
bre d’autres blessés; le resfe s’est
eufui dans les montagnes.

Panis 25.-- Une dépéche de Ma-
drid A I'«Eicho de Paris» dit que le
oe bruit court dans cette ville qu’une
Qh. Le Gouvernement | collision entre la troupe et des insur- |
hier la création d’un tri-; gés s'est produite a Lisbonne et
ordinaire qui jugera sans | que de nombreuses personnes ont

ivant piis | été tudes on blesséé-. Cette dépéche

Onpes ayant pris part a | eche
ols ou 4 des attentals, ou | ajoute que des personnes arrivant
de Lisbonne disent que le colonel

rovoqué des désordres |
jtre Pordre public on la | Tasts,aide-de-camp da Roi Charles,
‘Etat. ta donné sadémissionet que plosieurs
94. --- Des dépéches de | officiers dune fidélité donteuse ont
liges ici aujourd’hui, di- | été désarmés. Tous les chefs de partis
s rebelles ing de | politignes sont surveillés par des
ont ré it tombés | détectives,et de nombreuses person-
mbuscade, pres de Gue- | nes quittent le pays. Le Roi a refu-
wils ont été anéantis par | 86 de signer an décret proclamant |
impériales. | état de siége dans tout le royaume.
.—- Les nouvelles qu'une | Hanirax 25.—~ Le croiseur anglais
st a la veille d’éclater en | «Brillante a été désigné pour aller
sont reques’ ici avec un | remplacer aux Antilles. le croiseur
ptigisme, car lés dépéches | « Indéfatigabie », a bord duqrel la
Hrectement de Ligbotine | fidvre jaune a éclaté, au cours de
r les mains de la-eensu~| son séjour a la Barbade.
velles qui parient du ban-| 9 Panis 20. -~ Une dépéche de Lis-
du prince héritier et d’a- | boune gue l'un croit de source offi-
| cleuse,am: once quele paysestcaline.

e dans la. marine, eon | é a.
par Pambassade de Por- | New-York 25.— La situation fi-
| nanciére est tovjours mauvalse.

dant le nombre des ar-
_opérées, la suspension| Un incendie a fut {3 victimes dans
ik et les autres mesures | un des quartiers italiens.
agoptées parle premier | Paris 95.—Rente frangaise: 00.10.
neo; ~semblent prou-| Le Hava 25.— Le vapeur «Piins
tuation au Portugal est | Willem V» est arrivé aujourd hut.
§ une phase aigtie. ~ Papis 25.- - La Chambre des Deée~
~ Sur des ordres venus | putés continue anjourd’huai le bad
glon, le consul-général | get des travaux publics. .
is se livrea une étnde| Monsieur Clemenceau, président
du systéme des ¢aisses | du Conseil des ministres, a conféré
ostales francaises.--- Ces | ce matin avec MM. Pichon, général
yaites au profit du direc Piequart, Thomson el Miliies Lacroix
des postes américaines, | au sujet de la repartition des crédiis
au prochain budget concernant les
troupes coloniales et la défense des
colonies.
Les marocains attaquérent a Hali
Khalifat prés de la frontiére de PAI-
gérie, une palrouille frangaise,--- Les
| marocains furent repoussés, les fran-
‘Teaigeurentun tue | -

BLES TELEGRAPHIOL
OLE du NOUVELLISTE
ODUCTION INTERDITE ).













































































cormceeinnsemnnininnnie a Lanegnernnnnoeinen hepa jueret



#








Le « Journal officiel » publie des
décrets du 16 Novembre portant les
nominations sulvantes: procureur-
général de la Guadeloupe, Mr da
Trenou de Brefeilhac, en rempiace-
ment de M.Sicé, nomuéala Réunion;
Mr Lefrancois, procurenr- général
dela Guyane; Mr Dochesne, procu-
renr-général & la Martinique; Mr
Thonon, président du tribunal de
premiére instance 4 St Denis ( Réu-
nion ), nommé conseiller 4 la Cour
d’appel de la Martinique; le procu-
reur de la République de Cotonou,
nommeé président du tribunal de pre-
miére instance 4 Saint-Denis, — puis
des décrets du 22 Novembre por-
tant les nominations suivantes :

Mr Fawtier William, secrétaire-
généraldu Gouvernement de la Gua-
deloupe,nommeé secrétaire-général du
Gouvernement de la. Cote d'ivoire;
Mr Henry (Philippe Marius) secré-
tnire-général des Colonies hors ¢a-
dre, a été réintégré et nommé com-
me -secrétaire-général a la Guade-
loupe. .
Le général de brigade Dupuy pas-
se dans le cadre de réserve.

Mr le comte de fa Ferronnays fils,
monarchiste, a été nommeé député
d’Ancenis.



Societé Astronomique
at Méréonoloscious pe Pour-au-Prince

Observations faites ce matin & 7 heures,
Pression baroméirique 40°,.760 ™/m 65

Température a Pombre.........24° 4
Humidité relarive en ceniiemes. «74.
‘Direction da vent....... Est 40° Sad
Nébulosité, ....-.+.-+. Ciel vapareng
PIDIC Se ceo nese eseseasecerens NGAnt
Maximum de température d’hier 32° 8
Minimam « 19° 9
Or eee ee
Observations particuliéres:
Les sismographes sont toujours agités,
La direction dominame des mouvements
du sol est Sud. oo apes
Fr Constantin,
gy.



- comme Inspecteur sp § fini
des douanes. — Il est délégué dans les ar- at
rondissements. financiers de Petit Godve | blement intéressant
et de Miragodne. cette fois, ce n'est pas sealement 1a
— Nos compliments, tbe A se as rea =
‘ a cause, Ces ¢ a &dictio ij
_ Assises Griminelles vations des vcavaitle urs.rnravx, de les en. i nee a Mme:
Hier matin, comparaissait le siear Dur |ygudie dire quiils avaient passé [a nuit See: Abel 1 heart,
mas Jn-Lonis devant la Cour d’Assises. |. 4 ne ines | 5 mailed ont éé condu
d’Assises- | dans learschamps pour éviter les rapines boar Mme EL. C. Lhérisson et
BH est né a Jacmel et habite Thomazeau, Oe eis reptraient La hee tacked rae
ott il exerce le métier de journalier, ¢ pe gas aurore presam. nie | Derocher, ingenieur
Uo exer ometier Ge jourt: er, €N | chee eux, quand ils renconirevent ub ami! ” yy, wei leas coeds. de
costume deguel d’ailleurs il saésied sur plus tard arré@: pour le méme fait, ren-1 nouveaux é ;
la selletie: ample vareuse et pantalon | voyé hors de coar, chez fequel ils pri- | UVCAUE CpOUR.
étroit bleus, qui ont plardt en ce moment | rene ce matin la un grog ouleur café. fp
uné nbance couleur de terre” | - Quel est alois le réle de Vaccusation ?
_. Aw bourg voisin ob “le struggle for fe} ty en a un. Mr A. Thibault qui siégeait
~-devient ardent aux jours du marché, Mtlaier au parquet, a bien compris; il
‘Talandiew Crispin livre le combat.com=|-yirtowable geste. Les débats orabx, 2~'-il
-ome-spéculatetir en deorees. Le chemin G€ | gir ne révélent ‘conire |
fer avai a peine déposé 2 Thomazeau, | ce homme, je vous demande de le ten-
quand: dans ta nuit, Ja malle contenant | yoyer. Crest le cri de la. conscience, gai |
son avoir: nenf cents gourdes, disparut. |. aucant de prix pour la socitié que fa | sdain 9
Elle est retrouvée le lendemain natin a | condamnation d'un grand chimine), —-_- PSOMmAire suivant:
une assez bonne distance, mais lacérée de | Me Btie Genesté remit siaiplement lac: | _Nékervlogie, — Importance de
tous cétés. Et c'est grace d’abord a la cu~ | case enire les mains ‘du Jory, lequel. pré- | tologie dans le disgnostic dee
ridsité d’an pourceau qui, fovillant en ces | ide par Mr David Borges, { pays. iniertropicaux,
liewx, sovleva une masse de pieces nicke~ | verdict de non-culgsbi , 7 lin -atmi
lées, ensnite a la bienveillance d’une vo- | ‘banal ” oe
yageuse qui Pavertic, a une nouvelle dé | ener egs tee pong t?
converte faite Yun autre endroit, que la oer ae assist Ne he
perte du brave spéculateor s’allégea de Tesi ibéra sur le Se ea aa
—quelqpes centaines de gourdes. | | son grand: ‘chipeab de ‘puille e
IL y ent grand émoi dens. laCommane! | euke ai pourralent passer iui
C'est uo mendiant, --- ot le sonci dela}, ia, i sae détresse eatinai
morale va-t-ilse nicher ?--- Séraphin Fle BE 2
ranville, pauvre, infirme, qui dénonga | aE
Petit-Méda Bossicot et. Damas. Ja-Louis | VBS gia08® ©
comme auteurs. da-voly ‘disant avai “4
connu leurs voix dans la soirée, tandis|
que lamalle ew fetbianc-se-déforgsit-sans-|
merci prés de sa. cuhute. : 4 ies.
Petit Méda Bossicot a compara devant) ‘Des parrains et marrames chouis. pal OL part a. da ae
la Justice qei tient Ja clef des.my-s:éres,- _mi-nos personnalités port au-princiennes, | fr la Cathedrale. fami
ot toutes les fautes: sont expiées: il est commencent déja a recevol lg HON






























































vient dé



saravaille ties activ 7 =
4 Vinauguration dela nouvelle et coquette | Cer apres:
ison batie pout I’Esole dey Médécine, | railles de la jeune Exma !
rs et le Corps de Santé. dectdee cette noir 41 age Oe









Ne 97,-Feuttieton.py «Nouventisren” | Mon_vieil ami, avee une docilité d’e | fois. 1, Néanmoiess raed :
a ou | stasait & Ja place que je lui avais eS Tumaine,il posséda!
+) oeMoi un deurtrier linur

POUR AVOIR AIME | vis deux latmes voulef Str eee jowes.: Reo.
; coe | Lorsque Jouvrisla por ' naval

Roman de moeurs créoles.





face du prefet militaire
~ | que ; je m’y allesdais ua pets au dessus G©
|" =. Que s’est-il passe? me demanderet it dexpiret eel
‘Tout A coup, il se rapprocha du lit, se-pen- | DO ae é; la mort a i, in
cha au-dessus du visage de sa femme et posa “eauserons foul a. Vheure, ré. | Loreque je me ff ern
ses lévres sur son front. nc quaud yh my integer atde nouver™
—Va-telle mourir ? me_
me regardaat dais les yeux.
Non, lui répondis-je grandement soulagé | nines. . Se
de le voir sortir de sa slupeuc ;. mais je crois | Elle dort, et je réclame. pour elle un peu
prudent qu'elle ve vous apercoive pas, du | de silence. ee vo
moins A l’heure ot elle se réveillera... ~ Mouvrant passage, et ne répondant 4 au~ |
“‘m=Dort-elle donc ? = | cune interrogation, j'arrivai sous 13
Oui; épuisée, elle a passé“d’une syncope | oli se preseaient quelques jeunes homme
au sommiei!. Gest” un cas ‘pare. dont.,.Asse- | Robert gisail tel que je lava Sse, 1
--yez-vous: ja, derrieze la moustiquaire, et [si ayant osé; par: crat
__ De ge réveille durant mou absence, que Rosa | Vapprocher, ni le toucher oS
seule lui parle. : ‘Je m’azenouillai prés de lui. Sa tete

tt atte



demanda-t-il en | vu-mon compatriote. 2
~ Et Antonia ?'me criérent



.



Yous allez vous éloigner? = —s——CS—*s regard clon ‘ciel,
Ne faut-il pas que... a | Maqoe de sung. — El avait,
_oAh [fit ilen se couvrant les yeux, le gauche du

walheureux | Je les-croyais seuls, ajouta-t il; - gulaire e¢

wie.

yous avails apercu, si j’avais su que vous -morl foudroyé. :

: ‘pourquoi avait-il les bras ten- | Ce ve ful pas sans €
juoi a-t-elle. ur ses pupilles morn
shiquerai cela plus Vinfortuné.—IL


















ee ge AV 80. ee TTA MEX

tall ad juseriversi-di nuovo nel re | ST Oe Ee







Bie a nizionali che & aperto fino vo nO oe ee
fl 26 Magyio 1908 secondo je disposi- |) ( *. i lle
zioni dal articoty?# della legge Con- C6aSiON xceplonne @
aniare, ° me ey NS.

| Portau-Prince i) 26° Novembre 1908.
VRAL BONHEUR El Console,

da monde on quelque liou perda, ALFaepo pe MATTHIS
_ ges pas et aa sauillure, ;
A918

ie soi que la belle nature, :
cs, a fond d'un bois touffa ; Jannonee au publie qu'on trouvera stock de vingt et une Galsses de
ee oe dn pore salé-frais A OBO la livre. rue) VINS de Bordeaux divers, blancs.
les. Fromts Forts Ne 75, tout prés de la | et rouges. ayat.t plus de- cing ans
# Phartnacie da Peuple ». | de bouteille, et que les soussignés
Port-au Prince, 26 Novembre 4907. | désirent liquider au plus tat.

a oo Caner bUNDE OPO pap Ne TAT Te

Wit pour les am Sy

usés qui cherchent sur la terre Agqo1 lobje?
mens et. Hires inequenrs.4----Pjes- inettes en or oul été tronvées |
surcle chemin des Dalles e 18 de ce)

VINS VIEUX
A vendre a des conditions ex-
ceptionnellement avantageuses uit












































ROBERTS, DUTTON & Co.
Rue Courbe, Ne 8g.







‘golant deca myads dorgie ote Lampitiaiay aa smd > . .

é soulfvir, d’assister ‘aux: horreurs mois.-~-Le propriclaire peut les récla. | r obert Ewal:

fire, avide dinfamic finer, en fatsant veloir sop droit, au] - a ‘ os
FE. A. Wenrworrn, | Général Auguste Laroche sous Inspec- | Chirurgien- entiste

Ly yisraieta de enlvrve le | leur de la police, section lst. s,
dyace laces santel? Pour sae | Toyoux | lomé te lp Faculté de alelphie
eae mt qe Vai é@labore, en 1 Oi demande a@ acheter des tuysun 4 | Parti pour Jérémie, annonce a ses:
* Each hy coe tt re" Lou 3/4 pouce. ‘ | clients et au public qu’il-sera. de re-
Silosits eR BSE Cas Weal | _ A Jover | tour au mois de Décembre, ala méme-
2 Alisnivee. points, | Villa Joyeuse + a TPurgerv, pres de adresse,
eexivaliere matuelies Tbr Chapelle St-Lonis. Grands apparte- | 7,

ous n+ serois jamais heureax, | ments de loutes commodileés.
e
a porin g ver







e Américaine, Port-au-Prince.

MOLLE AOD LOO RUN it IE LLCO te





pus répuyne dentreprendre la} S'adresser & Mr Jacques Durocher. |
qui condsise an honhéur, Done ,
shor pas! = BL Wy
JANES mes, |. : ~ On lave et remet a. neuf toutes es=-
péces- de Chapeaux dans le renommé:
Etablissement de chapellerie « La Bo-.
riquen’» situé Grand’Rue Ne 422, en-
tre Administration des Postes et «Aux:
Armes dé. Paris» ,---Exune CUEBAS.

UETS A VEND









| Diplémé de Institut de Médecine Coloniale |
‘| de Patis; ex-Moniteur du. Service Ophtal- |
iiologique.de Ja. Faculté, a UHotel-Dieu, et |
ancien assistant de ta’ Clinigbe’ du Docteur |
. | Galezonski, Membre de la Soeiété de Méde- |

| cine et d’Hygiéue tropicales.
Médecine — Chirurgie: Pour Mariages, Fiangailles,ete.
| Maladies des yeux. ~S’adresser 4 Mm Cyrus|Sauren, Ave--
| Consultations privees : de? a 4 hres, | nue John Brown, en face da Pension--.
- Clinique de 10 heures a'midi. j nat Ste-Rose de Lima- oe

8&3, Rue du Peuple.
































BS ihe wigan «| ei aT, id ‘tf stilt ita leis

LEER, han eh ocunnatng Moatatantae,
wae {te Maypanvyegios Daérieaint:
ey . . eo

(sersce Mew-VYork-HaSLy



| Ebénisterie Nouvelle}



gneroncnanncnlct YT apmelanclan' TY wilawskoapeatinkeaas
Service Atlas

| Suivantavisrecu de New- York,
le vapeur «VALDIVIA» a élé rem=-
placé par le steamer «Avtar», le--
quel est attendu ici jeudi 28 cou-

rant. Il syivra dans la sorrée pour: =

Petit-Goave, Jérémie et la Jamai--
disposition du public et a un prix a la oe :

| que. <
é-| portée de toutes les bourses. ot :
,_ letcuells oe an epuis sept| 15 malle pour étranger-par le
grandes personmies depuis guinze gour- | VaPeUr eGRAECIA® fermera a la
{des jusqu’a trois cenls = pase jeudi, 28 courant, 46 heures
| L'Etablissement fournit aux ache-, du soir. Oe

leurs des TRETEAUX pour Vex position Port-au-Prince, 25 Novbre 1907...

| Me Faaceau prévient ses clients ainsi |

Te =, _Fque le public, qae son Atelier d Ebé- |
ve carreaux Guvi- |) icterie est transféré ala: Grand Rue, |

‘Bate chandelles, | xo 950 Cancienne maison Capré). |
oe a On trouvera, comme toujours, chez

l lui un assortiment complet. de Meubles
en lous genres el &@ un prix e&ceplion ~
nellement bon marché. :
|--Son-dépdt de Cereneils, pourvu de
toutes les formes A la mode, est a la

























' aj les omaisons mor,.|/ 7 AMG Ge
ides cereyeile. dans lS My ._ts BJHERRMANN & Co, Agents.
- oe ms OS ee

2











ace at eines erie

reprise t'Taur Ca

cos Port-au-Pri ince =
21. Rue des: Miracles, 24













FOURNISSEUR: Ad jidntiows Vinfarmer le os a el ses hol
4u Grand Cerela de Port-au-Prines | Partirulier. quatrive cree a Pévivert sur ce:



veo an ele K ieporlant.

du Petit-Club [son de commictee a partir’ :
Fran e ~ hien

deT’Union Sportive Haftienne fraiches, migatirusement (uae
du Restanrant de la Paix goats et aux besvies du pays.






: du Commerce oe Vo la modirité des pilin, Cu i pis de 0:
de. PHotel Bellevue ce soil sil Weal paye tile pre Tne t duvance ell ve te
« Central oe Jcune demands. le cred,
« de France a a Port-au-Hrince, le? koa






~ au Café duPort eee
elu Bar Fin de Siéele oe
du Commerce


























«des Amateurs, a Splend ides chem: kes couleurs a ae Canteovs al couver
« du Port. Faus- cols ious mod tedps- = S _ Ciseaux, canis, ‘
4 ‘Internationa! Cannes et eravates élég: nies 2 Petuen el one
«de la Bourse ————~ Ceintuies. bretellen. sete Ss pore on
«de la Ghambre Chaussettes coton et iil, has | Valsselie an lous ¢
soe ore Ghapen it de pailie Wases A leurs
ede la Gare. Cravachis, é; erens, janbiares rerses 4 hoire tout
« de l'Union ~

« Larousse GRAND. ASS

« Lavictoire-

« Bourdon

a Cantave cpa

tAux Caves de Bordeuz.
Gonaives : B. Schott.
Pelit-Godve : Café Lochard
Jérémie > Café de la Paix
St-Mare: A. Dalencourt... cee
Jaemel: N. ‘Lafontant ee ee 2 SSE Se

- Dépot A a “Targea eau - ve a








a ~Siphons — SS
Préparés avec de A

Eau S térilisée
oat de Viteide Carbonique Liguell =

‘Sirops: fo
b 4 Orgeat, de Rramboises, de gin |
- qembre, de Crenadine,de
de sigabiobiee ot g, de

Oe

Liqueurs ff
- ler Angostara, Anisette, Cy boo
fa a0, Soqyeni Créme de}



















trons, : |

Citrons, |
¢ Péches. :


























Full Text
















Abonnement pour Département....1.20
‘ « Etranger 2.






30 Avabes ont été tués.et bon nom- ,
bre d’autres blessés; le resfe s’est
eufui dans les montagnes.

Panis 25.-- Une dépéche de Ma-
drid A I'«Eicho de Paris» dit que le
oe bruit court dans cette ville qu’une
Qh. Le Gouvernement | collision entre la troupe et des insur- |
hier la création d’un tri-; gés s'est produite a Lisbonne et
ordinaire qui jugera sans | que de nombreuses personnes ont

ivant piis | été tudes on blesséé-. Cette dépéche

Onpes ayant pris part a | eche
ols ou 4 des attentals, ou | ajoute que des personnes arrivant
de Lisbonne disent que le colonel

rovoqué des désordres |
jtre Pordre public on la | Tasts,aide-de-camp da Roi Charles,
‘Etat. ta donné sadémissionet que plosieurs
94. --- Des dépéches de | officiers dune fidélité donteuse ont
liges ici aujourd’hui, di- | été désarmés. Tous les chefs de partis
s rebelles ing de | politignes sont surveillés par des
ont ré it tombés | détectives,et de nombreuses person-
mbuscade, pres de Gue- | nes quittent le pays. Le Roi a refu-
wils ont été anéantis par | 86 de signer an décret proclamant |
impériales. | état de siége dans tout le royaume.
.—- Les nouvelles qu'une | Hanirax 25.—~ Le croiseur anglais
st a la veille d’éclater en | «Brillante a été désigné pour aller
sont reques’ ici avec un | remplacer aux Antilles. le croiseur
ptigisme, car lés dépéches | « Indéfatigabie », a bord duqrel la
Hrectement de Ligbotine | fidvre jaune a éclaté, au cours de
r les mains de la-eensu~| son séjour a la Barbade.
velles qui parient du ban-| 9 Panis 20. -~ Une dépéche de Lis-
du prince héritier et d’a- | boune gue l'un croit de source offi-
| cleuse,am: once quele paysestcaline.

e dans la. marine, eon | é a.
par Pambassade de Por- | New-York 25.— La situation fi-
| nanciére est tovjours mauvalse.

dant le nombre des ar-
_opérées, la suspension| Un incendie a fut {3 victimes dans
ik et les autres mesures | un des quartiers italiens.
agoptées parle premier | Paris 95.—Rente frangaise: 00.10.
neo; ~semblent prou-| Le Hava 25.— Le vapeur «Piins
tuation au Portugal est | Willem V» est arrivé aujourd hut.
§ une phase aigtie. ~ Papis 25.- - La Chambre des Deée~
~ Sur des ordres venus | putés continue anjourd’huai le bad
glon, le consul-général | get des travaux publics. .
is se livrea une étnde| Monsieur Clemenceau, président
du systéme des ¢aisses | du Conseil des ministres, a conféré
ostales francaises.--- Ces | ce matin avec MM. Pichon, général
yaites au profit du direc Piequart, Thomson el Miliies Lacroix
des postes américaines, | au sujet de la repartition des crédiis
au prochain budget concernant les
troupes coloniales et la défense des
colonies.
Les marocains attaquérent a Hali
Khalifat prés de la frontiére de PAI-
gérie, une palrouille frangaise,--- Les
| marocains furent repoussés, les fran-
‘Teaigeurentun tue | -

BLES TELEGRAPHIOL
OLE du NOUVELLISTE
ODUCTION INTERDITE ).













































































cormceeinnsemnnininnnie a Lanegnernnnnoeinen hepa jueret



#








Le « Journal officiel » publie des
décrets du 16 Novembre portant les
nominations sulvantes: procureur-
général de la Guadeloupe, Mr da
Trenou de Brefeilhac, en rempiace-
ment de M.Sicé, nomuéala Réunion;
Mr Lefrancois, procurenr- général
dela Guyane; Mr Dochesne, procu-
renr-général & la Martinique; Mr
Thonon, président du tribunal de
premiére instance 4 St Denis ( Réu-
nion ), nommé conseiller 4 la Cour
d’appel de la Martinique; le procu-
reur de la République de Cotonou,
nommeé président du tribunal de pre-
miére instance 4 Saint-Denis, — puis
des décrets du 22 Novembre por-
tant les nominations suivantes :

Mr Fawtier William, secrétaire-
généraldu Gouvernement de la Gua-
deloupe,nommeé secrétaire-général du
Gouvernement de la. Cote d'ivoire;
Mr Henry (Philippe Marius) secré-
tnire-général des Colonies hors ¢a-
dre, a été réintégré et nommé com-
me -secrétaire-général a la Guade-
loupe. .
Le général de brigade Dupuy pas-
se dans le cadre de réserve.

Mr le comte de fa Ferronnays fils,
monarchiste, a été nommeé député
d’Ancenis.



Societé Astronomique
at Méréonoloscious pe Pour-au-Prince

Observations faites ce matin & 7 heures,
Pression baroméirique 40°,.760 ™/m 65

Température a Pombre.........24° 4
Humidité relarive en ceniiemes. «74.
‘Direction da vent....... Est 40° Sad
Nébulosité, ....-.+.-+. Ciel vapareng
PIDIC Se ceo nese eseseasecerens NGAnt
Maximum de température d’hier 32° 8
Minimam « 19° 9
Or eee ee
Observations particuliéres:
Les sismographes sont toujours agités,
La direction dominame des mouvements
du sol est Sud. oo apes
Fr Constantin,
gy.
- comme Inspecteur sp § fini
des douanes. — Il est délégué dans les ar- at
rondissements. financiers de Petit Godve | blement intéressant
et de Miragodne. cette fois, ce n'est pas sealement 1a
— Nos compliments, tbe A se as rea =
‘ a cause, Ces ¢ a &dictio ij
_ Assises Griminelles vations des vcavaitle urs.rnravx, de les en. i nee a Mme:
Hier matin, comparaissait le siear Dur |ygudie dire quiils avaient passé [a nuit See: Abel 1 heart,
mas Jn-Lonis devant la Cour d’Assises. |. 4 ne ines | 5 mailed ont éé condu
d’Assises- | dans learschamps pour éviter les rapines boar Mme EL. C. Lhérisson et
BH est né a Jacmel et habite Thomazeau, Oe eis reptraient La hee tacked rae
ott il exerce le métier de journalier, ¢ pe gas aurore presam. nie | Derocher, ingenieur
Uo exer ometier Ge jourt: er, €N | chee eux, quand ils renconirevent ub ami! ” yy, wei leas coeds. de
costume deguel d’ailleurs il saésied sur plus tard arré@: pour le méme fait, ren-1 nouveaux é ;
la selletie: ample vareuse et pantalon | voyé hors de coar, chez fequel ils pri- | UVCAUE CpOUR.
étroit bleus, qui ont plardt en ce moment | rene ce matin la un grog ouleur café. fp
uné nbance couleur de terre” | - Quel est alois le réle de Vaccusation ?
_. Aw bourg voisin ob “le struggle for fe} ty en a un. Mr A. Thibault qui siégeait
~-devient ardent aux jours du marché, Mtlaier au parquet, a bien compris; il
‘Talandiew Crispin livre le combat.com=|-yirtowable geste. Les débats orabx, 2~'-il
-ome-spéculatetir en deorees. Le chemin G€ | gir ne révélent ‘conire |
fer avai a peine déposé 2 Thomazeau, | ce homme, je vous demande de le ten-
quand: dans ta nuit, Ja malle contenant | yoyer. Crest le cri de la. conscience, gai |
son avoir: nenf cents gourdes, disparut. |. aucant de prix pour la socitié que fa | sdain 9
Elle est retrouvée le lendemain natin a | condamnation d'un grand chimine), —-_- PSOMmAire suivant:
une assez bonne distance, mais lacérée de | Me Btie Genesté remit siaiplement lac: | _Nékervlogie, — Importance de
tous cétés. Et c'est grace d’abord a la cu~ | case enire les mains ‘du Jory, lequel. pré- | tologie dans le disgnostic dee
ridsité d’an pourceau qui, fovillant en ces | ide par Mr David Borges, { pays. iniertropicaux,
liewx, sovleva une masse de pieces nicke~ | verdict de non-culgsbi , 7 lin -atmi
lées, ensnite a la bienveillance d’une vo- | ‘banal ” oe
yageuse qui Pavertic, a une nouvelle dé | ener egs tee pong t?
converte faite Yun autre endroit, que la oer ae assist Ne he
perte du brave spéculateor s’allégea de Tesi ibéra sur le Se ea aa
—quelqpes centaines de gourdes. | | son grand: ‘chipeab de ‘puille e
IL y ent grand émoi dens. laCommane! | euke ai pourralent passer iui
C'est uo mendiant, --- ot le sonci dela}, ia, i sae détresse eatinai
morale va-t-ilse nicher ?--- Séraphin Fle BE 2
ranville, pauvre, infirme, qui dénonga | aE
Petit-Méda Bossicot et. Damas. Ja-Louis | VBS gia08® ©
comme auteurs. da-voly ‘disant avai “4
connu leurs voix dans la soirée, tandis|
que lamalle ew fetbianc-se-déforgsit-sans-|
merci prés de sa. cuhute. : 4 ies.
Petit Méda Bossicot a compara devant) ‘Des parrains et marrames chouis. pal OL part a. da ae
la Justice qei tient Ja clef des.my-s:éres,- _mi-nos personnalités port au-princiennes, | fr la Cathedrale. fami
ot toutes les fautes: sont expiées: il est commencent déja a recevol lg HON






























































vient dé



saravaille ties activ 7 =
4 Vinauguration dela nouvelle et coquette | Cer apres:
ison batie pout I’Esole dey Médécine, | railles de la jeune Exma !
rs et le Corps de Santé. dectdee cette noir 41 age Oe









Ne 97,-Feuttieton.py «Nouventisren” | Mon_vieil ami, avee une docilité d’e | fois. 1, Néanmoiess raed :
a ou | stasait & Ja place que je lui avais eS Tumaine,il posséda!
+) oeMoi un deurtrier linur

POUR AVOIR AIME | vis deux latmes voulef Str eee jowes.: Reo.
; coe | Lorsque Jouvrisla por ' naval

Roman de moeurs créoles.





face du prefet militaire
~ | que ; je m’y allesdais ua pets au dessus G©
|" =. Que s’est-il passe? me demanderet it dexpiret eel
‘Tout A coup, il se rapprocha du lit, se-pen- | DO ae é; la mort a i, in
cha au-dessus du visage de sa femme et posa “eauserons foul a. Vheure, ré. | Loreque je me ff ern
ses lévres sur son front. nc quaud yh my integer atde nouver™
—Va-telle mourir ? me_
me regardaat dais les yeux.
Non, lui répondis-je grandement soulagé | nines. . Se
de le voir sortir de sa slupeuc ;. mais je crois | Elle dort, et je réclame. pour elle un peu
prudent qu'elle ve vous apercoive pas, du | de silence. ee vo
moins A l’heure ot elle se réveillera... ~ Mouvrant passage, et ne répondant 4 au~ |
“‘m=Dort-elle donc ? = | cune interrogation, j'arrivai sous 13
Oui; épuisée, elle a passé“d’une syncope | oli se preseaient quelques jeunes homme
au sommiei!. Gest” un cas ‘pare. dont.,.Asse- | Robert gisail tel que je lava Sse, 1
--yez-vous: ja, derrieze la moustiquaire, et [si ayant osé; par: crat
__ De ge réveille durant mou absence, que Rosa | Vapprocher, ni le toucher oS
seule lui parle. : ‘Je m’azenouillai prés de lui. Sa tete

tt atte



demanda-t-il en | vu-mon compatriote. 2
~ Et Antonia ?'me criérent



.



Yous allez vous éloigner? = —s——CS—*s regard clon ‘ciel,
Ne faut-il pas que... a | Maqoe de sung. — El avait,
_oAh [fit ilen se couvrant les yeux, le gauche du

walheureux | Je les-croyais seuls, ajouta-t il; - gulaire e¢

wie.

yous avails apercu, si j’avais su que vous -morl foudroyé. :

: ‘pourquoi avait-il les bras ten- | Ce ve ful pas sans €
juoi a-t-elle. ur ses pupilles morn
shiquerai cela plus Vinfortuné.—IL















ee ge AV 80. ee TTA MEX

tall ad juseriversi-di nuovo nel re | ST Oe Ee







Bie a nizionali che & aperto fino vo nO oe ee
fl 26 Magyio 1908 secondo je disposi- |) ( *. i lle
zioni dal articoty?# della legge Con- C6aSiON xceplonne @
aniare, ° me ey NS.

| Portau-Prince i) 26° Novembre 1908.
VRAL BONHEUR El Console,

da monde on quelque liou perda, ALFaepo pe MATTHIS
_ ges pas et aa sauillure, ;
A918

ie soi que la belle nature, :
cs, a fond d'un bois touffa ; Jannonee au publie qu'on trouvera stock de vingt et une Galsses de
ee oe dn pore salé-frais A OBO la livre. rue) VINS de Bordeaux divers, blancs.
les. Fromts Forts Ne 75, tout prés de la | et rouges. ayat.t plus de- cing ans
# Phartnacie da Peuple ». | de bouteille, et que les soussignés
Port-au Prince, 26 Novembre 4907. | désirent liquider au plus tat.

a oo Caner bUNDE OPO pap Ne TAT Te

Wit pour les am Sy

usés qui cherchent sur la terre Agqo1 lobje?
mens et. Hires inequenrs.4----Pjes- inettes en or oul été tronvées |
surcle chemin des Dalles e 18 de ce)

VINS VIEUX
A vendre a des conditions ex-
ceptionnellement avantageuses uit












































ROBERTS, DUTTON & Co.
Rue Courbe, Ne 8g.







‘golant deca myads dorgie ote Lampitiaiay aa smd > . .

é soulfvir, d’assister ‘aux: horreurs mois.-~-Le propriclaire peut les récla. | r obert Ewal:

fire, avide dinfamic finer, en fatsant veloir sop droit, au] - a ‘ os
FE. A. Wenrworrn, | Général Auguste Laroche sous Inspec- | Chirurgien- entiste

Ly yisraieta de enlvrve le | leur de la police, section lst. s,
dyace laces santel? Pour sae | Toyoux | lomé te lp Faculté de alelphie
eae mt qe Vai é@labore, en 1 Oi demande a@ acheter des tuysun 4 | Parti pour Jérémie, annonce a ses:
* Each hy coe tt re" Lou 3/4 pouce. ‘ | clients et au public qu’il-sera. de re-
Silosits eR BSE Cas Weal | _ A Jover | tour au mois de Décembre, ala méme-
2 Alisnivee. points, | Villa Joyeuse + a TPurgerv, pres de adresse,
eexivaliere matuelies Tbr Chapelle St-Lonis. Grands apparte- | 7,

ous n+ serois jamais heureax, | ments de loutes commodileés.
e
a porin g ver







e Américaine, Port-au-Prince.

MOLLE AOD LOO RUN it IE LLCO te





pus répuyne dentreprendre la} S'adresser & Mr Jacques Durocher. |
qui condsise an honhéur, Done ,
shor pas! = BL Wy
JANES mes, |. : ~ On lave et remet a. neuf toutes es=-
péces- de Chapeaux dans le renommé:
Etablissement de chapellerie « La Bo-.
riquen’» situé Grand’Rue Ne 422, en-
tre Administration des Postes et «Aux:
Armes dé. Paris» ,---Exune CUEBAS.

UETS A VEND









| Diplémé de Institut de Médecine Coloniale |
‘| de Patis; ex-Moniteur du. Service Ophtal- |
iiologique.de Ja. Faculté, a UHotel-Dieu, et |
ancien assistant de ta’ Clinigbe’ du Docteur |
. | Galezonski, Membre de la Soeiété de Méde- |

| cine et d’Hygiéue tropicales.
Médecine — Chirurgie: Pour Mariages, Fiangailles,ete.
| Maladies des yeux. ~S’adresser 4 Mm Cyrus|Sauren, Ave--
| Consultations privees : de? a 4 hres, | nue John Brown, en face da Pension--.
- Clinique de 10 heures a'midi. j nat Ste-Rose de Lima- oe

8&3, Rue du Peuple.
































BS ihe wigan «| ei aT, id ‘tf stilt ita leis

LEER, han eh ocunnatng Moatatantae,
wae {te Maypanvyegios Daérieaint:
ey . . eo

(sersce Mew-VYork-HaSLy



| Ebénisterie Nouvelle}



gneroncnanncnlct YT apmelanclan' TY wilawskoapeatinkeaas
Service Atlas

| Suivantavisrecu de New- York,
le vapeur «VALDIVIA» a élé rem=-
placé par le steamer «Avtar», le--
quel est attendu ici jeudi 28 cou-

rant. Il syivra dans la sorrée pour: =

Petit-Goave, Jérémie et la Jamai--
disposition du public et a un prix a la oe :

| que. <
é-| portée de toutes les bourses. ot :
,_ letcuells oe an epuis sept| 15 malle pour étranger-par le
grandes personmies depuis guinze gour- | VaPeUr eGRAECIA® fermera a la
{des jusqu’a trois cenls = pase jeudi, 28 courant, 46 heures
| L'Etablissement fournit aux ache-, du soir. Oe

leurs des TRETEAUX pour Vex position Port-au-Prince, 25 Novbre 1907...

| Me Faaceau prévient ses clients ainsi |

Te =, _Fque le public, qae son Atelier d Ebé- |
ve carreaux Guvi- |) icterie est transféré ala: Grand Rue, |

‘Bate chandelles, | xo 950 Cancienne maison Capré). |
oe a On trouvera, comme toujours, chez

l lui un assortiment complet. de Meubles
en lous genres el &@ un prix e&ceplion ~
nellement bon marché. :
|--Son-dépdt de Cereneils, pourvu de
toutes les formes A la mode, est a la

























' aj les omaisons mor,.|/ 7 AMG Ge
ides cereyeile. dans lS My ._ts BJHERRMANN & Co, Agents.
- oe ms OS ee

2








ace at eines erie

reprise t'Taur Ca

cos Port-au-Pri ince =
21. Rue des: Miracles, 24













FOURNISSEUR: Ad jidntiows Vinfarmer le os a el ses hol
4u Grand Cerela de Port-au-Prines | Partirulier. quatrive cree a Pévivert sur ce:



veo an ele K ieporlant.

du Petit-Club [son de commictee a partir’ :
Fran e ~ hien

deT’Union Sportive Haftienne fraiches, migatirusement (uae
du Restanrant de la Paix goats et aux besvies du pays.






: du Commerce oe Vo la modirité des pilin, Cu i pis de 0:
de. PHotel Bellevue ce soil sil Weal paye tile pre Tne t duvance ell ve te
« Central oe Jcune demands. le cred,
« de France a a Port-au-Hrince, le? koa






~ au Café duPort eee
elu Bar Fin de Siéele oe
du Commerce


























«des Amateurs, a Splend ides chem: kes couleurs a ae Canteovs al couver
« du Port. Faus- cols ious mod tedps- = S _ Ciseaux, canis, ‘
4 ‘Internationa! Cannes et eravates élég: nies 2 Petuen el one
«de la Bourse ————~ Ceintuies. bretellen. sete Ss pore on
«de la Ghambre Chaussettes coton et iil, has | Valsselie an lous ¢
soe ore Ghapen it de pailie Wases A leurs
ede la Gare. Cravachis, é; erens, janbiares rerses 4 hoire tout
« de l'Union ~

« Larousse GRAND. ASS

« Lavictoire-

« Bourdon

a Cantave cpa

tAux Caves de Bordeuz.
Gonaives : B. Schott.
Pelit-Godve : Café Lochard
Jérémie > Café de la Paix
St-Mare: A. Dalencourt... cee
Jaemel: N. ‘Lafontant ee ee 2 SSE Se

- Dépot A a “Targea eau - ve a








a ~Siphons — SS
Préparés avec de A

Eau S térilisée
oat de Viteide Carbonique Liguell =

‘Sirops: fo
b 4 Orgeat, de Rramboises, de gin |
- qembre, de Crenadine,de
de sigabiobiee ot g, de

Oe

Liqueurs ff
- ler Angostara, Anisette, Cy boo
fa a0, Soqyeni Créme de}



















trons, : |

Citrons, |
¢ Péches. :