Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
initcepet otc

Port.an-Prince (Haiti) Mercredi, 30 Octobre 1907 _
































Abonnement pour Département. .» 4,20
« « Etranger 2.00





PAR MOIS GOURDE



F CENTIMES

3s commmunications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.

guestions que souléve Ja discussion |
du budget qui commence aujour-—
d’hui.

Hier, la Chambre a voié, par 517 -
voix contre 45, lensemble des cide. -
dits supplémentaires pour les exer-
cices 1906 et 1907; elle commenga,
ensuite, Ja discussion du projet de
loi, tendavt 4 modifier les differents
articles de la loi de Séparation des
Eglises et de I'Etat et renvoya la dis-
cussion 4 une autre séance. oe
a-Ghambre-a-eommence anjour=
@hui la discussion du budget de
VIntérieur.

Vordre du jour du Sénat appelle
la fixation de la date de l’interpel-.
lation sur le Maroc; Mr Pichon a la

iE FRANCAISE Lesélections continuent partout dans
IS TELEGRAPHIQUES New-York 28.— La crise finan-
‘du NOUVELLISTE (| C’ére_parait bien terminée cette fois.
CTION INTERDITE). | Si la journée dlier r’a_ pas été tout
—-- / |. fait normale, elle n’a pas eu le ca-
endant Paprés-midi, | 'actére inquiétant de.certaines jour-
es 0} nées de la semaine derniére.Aucune
banque n’a suspendu ses paiements.
WasHincron 28— Le Président
dinera 4 VElysée; a- | Roosevelt publiera le samedi 16 No-
-au thédtre avec-la| vembre prochain une proclamation
ia. - Les Souverains es~ | annongant l’admission dans TU
irontde Paris. ce soir 4| du nonvel Frat d’Oklahoma.La cons-
endropta Cherbourg, | titution de |}Oklaboma a été remi-
rqueront a bord du|se ce matin au Président par le
s-«Renoun»,; qui- tes} gouverarur Frantz, qui était accom-
Angleterre ~~} pagné' d'une nombreuse délégation
8. Le paquebot «Fin- | des citeyens du nouvel Hlat.
Red Star Line», partide Wasnincton 29. -- Le cabinet s'est
9 Octobre 4 destination | réuni anjourd hui et a discnté la si-
at jeté ce soir sur la je- | tuation financiére qui, quoique meil-
port. Son avant a été} leure que la semaine derniére, con-
défoneé. Le paquebot | tinue. cependant dtlaisser beaucoup)
quai, Ti sera demain | 4 désirer.
spection, dans le but; PrymouTu20.-~ Le paquebol trans-
sil peut continuer sa | atlantique allemand AKuiser Wilhelm
Dergrosse est arrivé ich A neal heu-
res trente minutes, ayant perdu son
ximoffsky est Mlle Ra- | gouveriiail denx jours aprés son dé-
la-provinee-Pernr- -part de New-Â¥ ork: a .
‘un professeur de mu-| VEapivestock 29.— Une multinerie
vatoireimpérial,Lors- | s'est produite parmi les sapeurs ar-
eonduite au poste de] rivés récemment ici. — Elle a été
ottes aux mains, on | réduite par la force. Une dovzaine
elle essayaj pore d’entre-eux—furent-tuésou_blessés_-
sa poitrine. Elle a été} Sainr-Parerspourc 29.—Mlle Ra-
atement aprés son | gozinne Kova qui assassina hier le
uva. dans s0n corsa- général Maximoffsky, a été anjour-
explosif des plus | d’hui condamnée 4 Ja pendaison.
aurait pu. réduire en |. Bertin 29.— Le Japon va, dit-on,
ent ettous ceux qui | faire une commande importante
) jeune fille passera| de car.ons anx fabriqnes alleman-
re, cetle semaine. | des, Dix ballons militares seront.
RG 28. — Jusqu’A | aussi achetés. Oo
bres du parlement| Bracin 20. — La Cour a acquitle
e décomposent en} Mr Maximilien Harden de fa pour:
92 octobristes et | suite qni luravait été -intentée par |
tdé »crates cons- | le comte H von Moltke, en condam-

nantcelui-ci aux dépens. : . ohne
Panis 29,-— Rente 94.49. - li ya cing ans depuis que l'adminis-
, | ( tration. de | hospice a 8 confiée al'As- .,-

| Le Conseil de cabinet, de. ce ma- | tration de {noes © © a
‘Ttin a été -consacre &. examen des} sociation de Bienfaisance, société de











































cielles ont été échan-
e Roi d’Espagne et le)
République. Ce soir, |






















__ Petit Godve, 24 Octobre 1907.

Monsieur le Directeur, a ene
Jai lu, dans le numéro du 19 de.
yotre intéressant journal, une lettre
d'un correspondant de Jecmel qui,
faisant allusion & un article publié dans
les colonnes du « Matin», exprime clai-
rement son opinion sur la question des
hospices.

Je wai jamais eu lavantage d’avoir
sous les yeux le No. du 2 Septembre
du journal «Le Matin»; mais pour
avoir longiemps travaillé a la bonne
marche de |’Hospice St-Jean_deDieu.—.
de cetle ville, je suis loin de conclure
que les ét:blissements de ce genre ne
sunt pas nécessaires.

Le correspoudant de Jacmel fait er-
reur en pensant que célait parce que
tont manguait & Lhospice de Petit
Godve que les indigents adressaient
des propos injurieux a ceux qui les y
conduisiient,

Venillez croire, Mr le Directeur, que
c'était. plutét par esprit d jndiscipline
que ces malheureux, i conscients, qui
iavaient jamais appris a se soumeltre... ..
4 nucuns réglements, appelaient sur
leurs bienf.iteurs toutes les malédic-
tions du ciel.




































dames, de j jeunes: filles et ‘hommes,
dont le but est d'améliorer le sort de
leurs semblables. --- Toute la popuie:
tion constate chaque jour le dévoue-
ment du Conseil F “Administration de
l'CEavre. Un personnel composé d'un
directeur, de deux infirmiéres, _d’un}—
~portier et Wine cuisiniére, sal ariés par
V’Aesociation de Bientaisance, font al-
ler le service aussi réguliérement qu'il
est possib e de le faire, Un médecin
est spécialement attachéa l’As'le.

Les compies de pharmacie qui ont
été publiés dans les différents rapports
de la Trésoriére,expriment clairement
activité de assistance médico-chirur-
gicale. Les prétres de la paroisse s'em-
pressent toujours d’olfrir 4 \'CEuvre le |
concours de leur ministére ; ils disent
des messes une fois le-mois-a lacha=

pelle de l’établissement, of ils vont ré-|

guliérement -recueillir je deroier sous |
pir des mourants.

La police est eacore, malgré tout,
obligée de courir aprés les. indigents
qui circulent en ville et qui aiment
mieux promener aux yeax de chacun

leurs miséres et leurs’ infirmités que |.
d'aller 4 Hospice of ils regoiverit les |

soins nécessaires a leur état.

~Tis sont nombreux cependant ceux-
la dont les noms sont inserits sur les
registres de I'établissement et qui en
sont sortis en bonne santé et gui, de-
puis, ont repris ‘feurs O¢cupalions ba-4
~—bitvetiess Tis “ie ‘hanguaient done pas
de pain et ne se trouvaievt pas comme
dans une. cellule, autre forme dun ca-|
chot, privés du grand air qui | convient |.
tant-aux matadées, comme-le pense le

~ eorrespondant de Jaemel,.

Ces exemples, parait il, ne sont. pas
suffisamment éloquents aux yeux des |
indigents qui, au mépris de ce qui
semble étre plus naturel, ont intéret a
fuir les asiles ol ils seraient soignes





POUR AVOIR AINE.

oman de. moeurs créoles~
Tg o— : .
Oisif dans une ville ou il ne connaissait

personne, le jeune Parisien. qui trouvait en
moi'un interloeuteur complaisaut.devint bien-

46t mon visiteur aseidu. A force de me voir |.

sécher des planies, disséquer de e pelits_m mas.
_mniféres-ou—piquer des Insectes, il prit godt
aVhisloire naturelle, “et nos idées se récon-
-ciliérent un peu. Ilse reconfortait a vued’oeil
__et pouvail, sans-trep-de fatigue, maccompa-
gner dans mies excursions, se réveillant &
Venthousiasme, s’émouvant aux spectacles.
‘merveilleox de la nature tropicale. Jen étais

heureux, car celui qui admire l'ceuvre est

hier prés, sous peine d inconséquence, dad
—walrer aussi louvrier. -
——Dilicieux! exqui ! ravissant! murmurait

_ hon conipagion ey face des magnilicences 2S

de ia. eréalion<
Et je -ouriais de Verploi singulier qu’ ay
> faisait de ces: mots, de leur miévrerie devant |
tes merveilles qui

provoqnaient.— Au 1é-








sumé, | je nVapplagdiseais: davow retenu le}

horome qu




jeune ui, ie blement t, Revepait ala}



Je présental alors mon nouvel ami a
| sieurs A jeunes gens de la ville, et bientét 4 fat

| -passionnérent-vite ce soi-







an de coulinder a a Va
ge profession. de mendiant
met de se livrer hbreme
de toules sortes.
Agréez, Mr le Directeur,

lela civilités.

LS Siankennione cent
ee ee a ae










vse entendce Ah
La pris dés Fou
‘une allure yi
at un mysiére entoure |
€0X accusés Caschus
ére, et Dulaurier Da
rendre compte.
Darius Dargent et Enm
| deux j ab hommes de |
pareillent uo beav j jour lear
oe voile pour Gressier. [ls von
Société Astronomique— | Petit. Compére réputé a de
er Méréonorocique pe Pont-au-Pr ronde pour sa science de |’
_ Observations faites ce matin a 7 heures. _ | wenaieot-ils demander 4
Pression barométrique A o°.. 761 @/™ 4a bie? Pourquoi tentaientils
| Température 4 ombre......-00277 1 | FF bravaient-ils meme la mer
















































Humidité relative en centiémes..70 saient peat-érre aller 2 la
Direction du veat....+..+Esi 60° Sud bonhear — et marchaient vers
Nébulosité......-+. Citro camulus 1 cL incertitade de Vavenir
Pe en ee pes de homme oo.
Maximum de température d’ier 3272 | pas ‘tonjours se conte
Minimum eS ee soft. Ce n’est certainement pas



| Ozone oe ge mavigateors de TArcahsie |
ELROD RMAD GREET EE TEE RSS 7

: : gg demander une pareille sages
Observations particuliéres: derniéres dépéches nous rév
Halo solaire, hier aprés-midi, _

sens les torpitudes reavers:
Le soir, éclairs au Nord et at Nord-Est.

owe cour européenne. 5
Pour les Morts— e plus léger coin du voile q

Depuis quelques jours, nos cimetidres pote esprit: telle est Ta
recoivent de continuelles visites, en vue | maine. Ect chacun le fair, selo
de la prochaine fee des. Morts. ~ - Chacun | dés que lui: permetient son in
se fait un piewx devoir d’aller procéder a | so ae
la toilette particolidre-des-tombes de-ses | ~ Ceux ¢ jent “couram
-chers Défants; envue de ‘commémora- ciolugie oat-ils songé 4 suiv
tion de tous les Trépassés. — Aussi nos | criminelles: véritable cliniqa
nécropo'es revétent déja un air de fee, | fon peut observer des scass
dun charme mélancol: que, tres pioétrant. | et dignes da traitement. i

“La fie de Ja-Toussaint date” da VITe Froute une théorie de rémoins Of
sous le pape Giégoire HII, gai. érigea em] cette | qudience dvi dorera}
| église Saint-Pierre de Rome une cha- | anit. Ils ne connaissent guere
pelle en lhonneur de fous les Saints; la| ne savent donc ni lire ni te
fete de la commémoration des Morts fot | l’Ame enveloppée de ténedbre
instituée par Siint-Odiloa a la fin du X*] yances fausses. Une grande
siecle. Toutes Jes deux sont. universelle- | tera jasqua: Paadition due
ment célébrées par le monde eartiiene s - Jne eta eee dune f. es






















rouval ‘ik Roberto an ue bes ‘i
je remarquai su rtout ses maniéres
comme if eut dit dans soo jargon

plus ‘considérable des hac
it Carlos Bezavez, était
rapprochérent encore de la nature, Robert. 4 Cette demeure, ertee ® i
enseignait 4 ses nouvelles connaissauces quel- | de see propriétaires, at uA ne
ques-unes de ses élésances parisiennes et leur | pélérinage.-— Les een Pug
apprit une danse. qui fit promptement forear: | dans ce domaine, 08 a : a
le ccolillony, | tion do sol, est. plus fe ee
Ti fut bientot la personnalité la plus murs | __Rebert, co: wie at Ao
quante des salons. Sa qualite: de-Parisien, sa Ganaine a ee ce
parenté avec le ministre de France, ma re pal q | charger i. . as
commandation, le faisaient admettre dans | le «c yavec dona le te
toutes les familles,voire rechercher.-—It avail | Si mener coed oe
adoplé le pittoresque costume rehaussé d'or | par cit 4 ee car
des rancheros, et cet. hones flattait Va- at chez Glan
mour= propre national de bh fron a! ‘
@Orizava, aussi idéveloppé qu
Une de mes clientes me parla un jour
bonne grace de mon eompatric alee
doux, de ses dents. pene sé
de me voir surpris de
—~ Allons, docteur, |
aveugle, avoues que ¥
la malicieuse personne
Now, j je n'etais ni,
Hemet, j Je navais ju
venir, prélé aucune
des traits de mon com

me et j « —— rw



de toutes les chasses, de. toutes les fetes. Les
exereices violents, mais sains de la jeunesse
mexicaine, de celle qui s ‘oecupe de chevaux, |
















































t Daries Darg at er Em-, ‘oi ‘pour da capitale,— Les discours devront ,
r dispar, ce qu’ils sont | etme modérés, martelés. H. Rurz, |
que l'on a retroavé leur} Feuille adirée
ang les mangles, la vergue _ Lesoussigné avise le public avoir
te déchiré,_les-rebords- tache--| égaré’sa feuille d’Octobre courant, s’é-| -
: . _ | levanta 450 gourdes;il la déclare nulle,
Mauvais, accasé aussi, avait | une nenvelle feuille ayaut été dressée |
nstances tragiques, mals il et visée par le comptable des Travaux |
eours de Vinstrection dans la | publics,
re ville. Malgré les ¢fforts du] Port-au-Prince, 30 Octobre 1907
Je Jngestpies 2 , Tuomas Price.
es Nicolas et Ra- .
ey do Jury; Feuille adhirée |
: : e soussigné déclare : i au}
Mr Esicnne Fils et celles non oussigné déclare au public et au |
" en Public, Mr | Commerce avoir adhiré un regu du |
ec du Ministére Public, Mri a. ae a
atre plave tonjours| député Lebon, de 300 gourdes, visé du
‘e my Pee | payeur de la Chambre; il le déc are nul |
parti que va en. tirer le Con- | et non avenu, duplicata devant étre |

és, M? Luc Théard qui plai- | 40mPE. = |
Jement, en un vigoureex lan- | __R_H. GORDON. |
e de preuves et conclat au ‘Port au-Prince, 29 Octobre 1907. |
ses clients qui sont nécessaire- | Avis
ns-de-biensc—or Le Ministre de la Républigus Fran- |
‘délibare et rend on verdict | caise en Haiti invite les frangais nés en | 4} c ‘ ;
| 14887, a se présenter en la Chancellerie | faires, a recommence ses importations,
ompere Casséus et Dulavtier | de sa Légation pour se faire inserire | qo elle renouvell -constamment au pro-.
yegignent leur ‘foyer. | sur les tableaux de reerutement de la} ft de ne clrentele. gat rouvera . a
classe de 1907. | jours chez elle un assortiment comple
‘Pour Delorme ; sg “e 1907. | d'articles de toute fraicheur et de pre-
uliire suivante a &16 adresste, | Port aa-Prince, 29 Octobre 1907.

. ont ; | mier choix :

does les dtltguts da Comiré de On desire acheter | Bonbons assorlis. Phospho-cacao
ee de D Delorme: Un buss, en b on etal. met | Phosphatine Fatiéres. Lait condensé,. _
Délégue, = Nous—xons_sanen- -S'adresser én nos bureadx. | Furine lactée. Sondes de Nelaton. Te.

Veuvre de commémoration de De- | Compagaie P. Cc. S.

we a sonlevé Padhéaion du pays | ine Gentile Irrigateurs Eguisier. Pése~_
ncipales villes ont ouvert des re- | Le public est prévenu quegles 31 Oc | aleool. Vin d Anduran. Vin tlémoglo=~

Comité Central, aux fins de | tobre, Je" et 2 novernbre, a loccasion | bine et Dragées Deschiens. Alcool de —
lache, au point de vue maté-| de ja téte des Morts, le service des} menihe de Riclés. Eau de mélisse des

Secrétaire-général, Mr Jules | Tramways commencera AG beures.15-Carmes:-Pubes~ en Cuoutchouc. pour: .
E 1ép: bock.

Produtts Chimiques et Pharma-
s élaborer, la semaine prochai- | lg aire faisant | ice entre | nomtes ues
rties du programme de la | supplémentaire talsant ie service L gt
ovembre prochain, — Pour cela lia Gare du Nord et le Fort-Lerebours| le tout regu pur le «Québec» et le.
ts vet * a # js aby » : i = ory ’ .
amabilité de nous expédier, sans | @ partir de 2 heures p. m. | «Savole ». ; .
montant des souseriplions re-| Port-au Prince, 28 Octobre 4907. | Port-au Prince. 28 Octobre 4907...
®lesnoms des Membres choi- | La Dinrcrion. :
ntconférer avec nous ef repré- | ;
. AWIS
pulations. neem, NY Madame
© Magistrat Jérémie, aucien Se- | Madane, .
at des Relations Extérienres,an- | Nous avons Uhonneur de vous avi- |
oS honneur de VAsgociation Ju | sey gue nous avons fondé sur cette |
ge, dbpendance, qui dirtgera 1a | place, sous la raison sociale L. de|
i ion. a - ”
} i Gassion & Co, une mason Ol NOUS |

ndrez, par la voix des journaux, |. ae Peg eggs py om
rte membre Alphonse Hen- | nous attacherons a lenir a votre dts- |

is pour démissionner. — Sans | position un choix bien compris de |
Hite, sans aucune aatorisation | 7 ny noautés francaises qui nous par |
Mr Henriques a réclamé du ser) t voir vous intéresser
| Vadministration dela caisse rast ont pou “ ear § ir, 2
Gelui-ci, avocat, sachant les res- | _ Nays espérons, Madame, que vous.) @-a ge
ersonnelles—attachées © 1a G8 lyoudre: bien nous faire Phonneur 3
, Sy est formellemeut oppo- | de wisiter nos rayons de soterve, den-
0 ine | i ob se Ee wip |
Fe tie te | felles, bonnetterie, lingerie, ganterte, |
Detiges ang uns el aux autres. | confections, us qa sone pours . Le vapeur « VALDIVIA?, venant
e bon droit est de notre cé- | d'articles de toute [r¢ |de New-York et Gonaives, sera

AS nous m “délicatset|. Fo nrineine de notre maison.qaut) 74 : . 1
ons nous montrer’ délicatset | Le principe ae lici demain matin 31 courant Ih





























































La Meilleure Farine du Monde.

Celle qui donne le meilleur pain,
Qui produit le plus de pain. ~
Qui donne le pain le plus blane
et le plus léger, aL
Cest la Pillsbury’s Best

de la Pillsbury Washburn Flour -
Mills Co,— Minneapolis Minn.
rn. CASTERA, représentant..



















i Thor, Port-au-Prince (Haiti)
TELEPHONE



Fe











d
|

Ayant liquidé et régié ses anciennes. af—

| uons-représente; -prowve eo="1 am (depart du Champ-de-Mars) ; les |
son énergie ef son civisme. /4er et 2 novembre, il y aura un train |

ob



















Il ne resie plus qu’un petit lot de-
rails pour vodter dans les construc-
tions en mur, grilles, voie ferrée,-ete.—
Conditions avantageuses.
S'adresser au bureau du journal.

peoee eee ts hs nen cree ene teeny
ce sense tinea. 1} ihm aqme | | are eterno te OLLIE.
coer ner nnee ment nie (abe aeaumennaernnt the anna ematemenins
fila

Fie. alg

crm of 69%




@

mnonrgecise Aaéri
(Sarvice New-York-Haith)

seen





nee





| [inn maoonieor |







Service Atlas -





leoceasion, | egt dene mettre en vente, meme aus | 4 io Th
le « Nouvelliste ». du jeudi 24 | PPC? les plus rédutis, que des articles | fs t Pie et Sento M
© Henriquez luieméme allégue | de bonne qualité, et de vendre a tout | oave, ori m e inta art a.
fests, Ia été, dans Vaprés- | petit bénéfice, nous font espérer que | eo i /
sp blece par le signalaire de | sone youdrez bien nous réserver la) J.q malle pour lEtranger par le
: si ie Comte ts das a faveur de. vos. ordres auxquels nous | vapeur «Gragcia>, fermeraa la
“igi qui ont supplié Mr Jules | apporlerons nos meilleurs One | Post e, jeu ali 3h courant, 3 six nies
Bas sees aa. ys L. de Gaston& CO. | nrécises du soir.
Plein succés de la solennité. 44 8, Grand’Rue, & cote de Madame HERRMANN & Co, Agents
-G. Serre (Maison Brisson) Port- p aa Pri ‘a a 30 Octobre | 1907.
au Prince. | 7 ortau PrINCe, tobre 1907.

BE






























fu des Caves : : : ,
ecm me amr A Voceasion dela fete. pa ronale de fo r. : poblie,

Pharmacie. a manche 3, ae f et mara _
INTERCONTINENTALE |

44, Rue des Fronts-Forts, 44:

Promptitude et exactitule dans Vexé- |
cution des ordonnances.

Grande Drogueris. Produits’ cbimi-
‘ques. Articles “de pinsements antisep -
tiques stérilisés

- Spécialités Pharmaceutiques.
Spécialités photographiques Cristablos.
Parfumerie fine. - - Bonbons.
Papeter! ie, ete.

Fort- Lerebanre: départ

Bizoton: passage daller 6 Bo. 8. 40 40. 25, =
Carrefour ; arrivée i 8.50 10 35 12.20 &
Carrefour: départ . 7.15 9g hs 10.45 12.25 — 3 25
Bizoton: passage au retour 7.25 | 910 1055 —.
Fort-Lerebours: arrivée 1.40 | 025 A110 12. 40 340

BOUQUETS A VENDRE |< or

Les trains supplémentaires 4 et 5 ones ‘arréteront pas a Broton
Pour Mariages, Fiancailles,ete.

S’adresser 8 Mm: Cyrus Saupe, Ave- |
mue John Brown, en face du Pension- |
anat Ste-Rose de Lima-





Le train 7 da soir: rentre a la Gare du Nord.
Prix des. Passages

Fort. Lerebours-Carrefour: Aste ef Ze classes. $0.50
&, « ge . Fourgon : S
Port au Prince, 29 Octobre 4907

“On lave et remet 4 neuf toutes e3- |
_apéces. de Chareaux dans le revommé | 7

~"Etablissement de chapellerie « La Boe |* = Bg ILE. . 3
riquen » situé Grand’ Rue Ne 122, en= -
trel’Administr tion des Postes et «Aux “ Maitre-Tailleur, ae

Armes de Paris», vo EwiLe C UEBAS. po. _ Grand Rue, 181

ideas gensib

4} Bar Sanita din Taye aula vi asinirs, ce ode Prats. 100
mn Parine t « Medal (Or d'une réelle supériorité. = + | Sap a Box a

est fabriqnée par les plus-grands mou- Dans son établisse 1. américains.
lins du monde; produisant 35.000 barils | meni, on trou | trangais ¢

par jour. | vera, ~~ comme toujours,.--- les | Byée.tion _ i ipa des
—Analyse







La Borinquen

sowcenien costae























Ils sont aussi. propriétaires de 350 dé- Aernieres mode frangaises et an-_
___ pots dans les. Hints do Nerd-Ouest: gut 3 fae
“produisent le, fameux bié dur du prin: . : -

_temps. i

“Annonce. & tous ses 2 clients. q
a toujours les mémes ue lités + bonng “yveront-dins-son dé] -

i. excellente. et- fait TT SBI iH , -Fronts Forts,” NOS =
—-meitleur-pain, mais donne 20°/o de!” guere turbind, tafia, clairin
_ plus que nimpo te quelle narane: t¢ 95°, rhwm. :
Comme la plus bonne qualité de fa-} wi
rine produite. elle est assurée d'avoirle
4Grand Prix et la Médailed Or achaque
Exposition, pour plusieurs années.
‘Washburn Crosby & Co
116, Broad Street, — New York.
F B. NEWELL fun-erand
Ag ntegénéral a Bxportation.| : ente on gros ae Hail CS

‘| chaussures. en tous gen



=
xe



- miahle Tale ‘Chamnpag 1e oy Hommes, F's Es
aP.s igetaiee |

A vendre chez

| canis de |’intérieur.

‘ei | axécutées. dans -

27, Rue des Césars, 27. S p oie de .
Seul représeniant de Mr. W. Buch, |. oo



Full Text
initcepet otc

Port.an-Prince (Haiti) Mercredi, 30 Octobre 1907 _
































Abonnement pour Département. .» 4,20
« « Etranger 2.00





PAR MOIS GOURDE



F CENTIMES

3s commmunications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.

guestions que souléve Ja discussion |
du budget qui commence aujour-—
d’hui.

Hier, la Chambre a voié, par 517 -
voix contre 45, lensemble des cide. -
dits supplémentaires pour les exer-
cices 1906 et 1907; elle commenga,
ensuite, Ja discussion du projet de
loi, tendavt 4 modifier les differents
articles de la loi de Séparation des
Eglises et de I'Etat et renvoya la dis-
cussion 4 une autre séance. oe
a-Ghambre-a-eommence anjour=
@hui la discussion du budget de
VIntérieur.

Vordre du jour du Sénat appelle
la fixation de la date de l’interpel-.
lation sur le Maroc; Mr Pichon a la

iE FRANCAISE Lesélections continuent partout dans
IS TELEGRAPHIQUES New-York 28.— La crise finan-
‘du NOUVELLISTE (| C’ére_parait bien terminée cette fois.
CTION INTERDITE). | Si la journée dlier r’a_ pas été tout
—-- / |. fait normale, elle n’a pas eu le ca-
endant Paprés-midi, | 'actére inquiétant de.certaines jour-
es 0} nées de la semaine derniére.Aucune
banque n’a suspendu ses paiements.
WasHincron 28— Le Président
dinera 4 VElysée; a- | Roosevelt publiera le samedi 16 No-
-au thédtre avec-la| vembre prochain une proclamation
ia. - Les Souverains es~ | annongant l’admission dans TU
irontde Paris. ce soir 4| du nonvel Frat d’Oklahoma.La cons-
endropta Cherbourg, | titution de |}Oklaboma a été remi-
rqueront a bord du|se ce matin au Président par le
s-«Renoun»,; qui- tes} gouverarur Frantz, qui était accom-
Angleterre ~~} pagné' d'une nombreuse délégation
8. Le paquebot «Fin- | des citeyens du nouvel Hlat.
Red Star Line», partide Wasnincton 29. -- Le cabinet s'est
9 Octobre 4 destination | réuni anjourd hui et a discnté la si-
at jeté ce soir sur la je- | tuation financiére qui, quoique meil-
port. Son avant a été} leure que la semaine derniére, con-
défoneé. Le paquebot | tinue. cependant dtlaisser beaucoup)
quai, Ti sera demain | 4 désirer.
spection, dans le but; PrymouTu20.-~ Le paquebol trans-
sil peut continuer sa | atlantique allemand AKuiser Wilhelm
Dergrosse est arrivé ich A neal heu-
res trente minutes, ayant perdu son
ximoffsky est Mlle Ra- | gouveriiail denx jours aprés son dé-
la-provinee-Pernr- -part de New-Â¥ ork: a .
‘un professeur de mu-| VEapivestock 29.— Une multinerie
vatoireimpérial,Lors- | s'est produite parmi les sapeurs ar-
eonduite au poste de] rivés récemment ici. — Elle a été
ottes aux mains, on | réduite par la force. Une dovzaine
elle essayaj pore d’entre-eux—furent-tuésou_blessés_-
sa poitrine. Elle a été} Sainr-Parerspourc 29.—Mlle Ra-
atement aprés son | gozinne Kova qui assassina hier le
uva. dans s0n corsa- général Maximoffsky, a été anjour-
explosif des plus | d’hui condamnée 4 Ja pendaison.
aurait pu. réduire en |. Bertin 29.— Le Japon va, dit-on,
ent ettous ceux qui | faire une commande importante
) jeune fille passera| de car.ons anx fabriqnes alleman-
re, cetle semaine. | des, Dix ballons militares seront.
RG 28. — Jusqu’A | aussi achetés. Oo
bres du parlement| Bracin 20. — La Cour a acquitle
e décomposent en} Mr Maximilien Harden de fa pour:
92 octobristes et | suite qni luravait été -intentée par |
tdé »crates cons- | le comte H von Moltke, en condam-

nantcelui-ci aux dépens. : . ohne
Panis 29,-— Rente 94.49. - li ya cing ans depuis que l'adminis-
, | ( tration. de | hospice a 8 confiée al'As- .,-

| Le Conseil de cabinet, de. ce ma- | tration de {noes © © a
‘Ttin a été -consacre &. examen des} sociation de Bienfaisance, société de











































cielles ont été échan-
e Roi d’Espagne et le)
République. Ce soir, |






















__ Petit Godve, 24 Octobre 1907.

Monsieur le Directeur, a ene
Jai lu, dans le numéro du 19 de.
yotre intéressant journal, une lettre
d'un correspondant de Jecmel qui,
faisant allusion & un article publié dans
les colonnes du « Matin», exprime clai-
rement son opinion sur la question des
hospices.

Je wai jamais eu lavantage d’avoir
sous les yeux le No. du 2 Septembre
du journal «Le Matin»; mais pour
avoir longiemps travaillé a la bonne
marche de |’Hospice St-Jean_deDieu.—.
de cetle ville, je suis loin de conclure
que les ét:blissements de ce genre ne
sunt pas nécessaires.

Le correspoudant de Jacmel fait er-
reur en pensant que célait parce que
tont manguait & Lhospice de Petit
Godve que les indigents adressaient
des propos injurieux a ceux qui les y
conduisiient,

Venillez croire, Mr le Directeur, que
c'était. plutét par esprit d jndiscipline
que ces malheureux, i conscients, qui
iavaient jamais appris a se soumeltre... ..
4 nucuns réglements, appelaient sur
leurs bienf.iteurs toutes les malédic-
tions du ciel.

































dames, de j jeunes: filles et ‘hommes,
dont le but est d'améliorer le sort de
leurs semblables. --- Toute la popuie:
tion constate chaque jour le dévoue-
ment du Conseil F “Administration de
l'CEavre. Un personnel composé d'un
directeur, de deux infirmiéres, _d’un}—
~portier et Wine cuisiniére, sal ariés par
V’Aesociation de Bientaisance, font al-
ler le service aussi réguliérement qu'il
est possib e de le faire, Un médecin
est spécialement attachéa l’As'le.

Les compies de pharmacie qui ont
été publiés dans les différents rapports
de la Trésoriére,expriment clairement
activité de assistance médico-chirur-
gicale. Les prétres de la paroisse s'em-
pressent toujours d’olfrir 4 \'CEuvre le |
concours de leur ministére ; ils disent
des messes une fois le-mois-a lacha=

pelle de l’établissement, of ils vont ré-|

guliérement -recueillir je deroier sous |
pir des mourants.

La police est eacore, malgré tout,
obligée de courir aprés les. indigents
qui circulent en ville et qui aiment
mieux promener aux yeax de chacun

leurs miséres et leurs’ infirmités que |.
d'aller 4 Hospice of ils regoiverit les |

soins nécessaires a leur état.

~Tis sont nombreux cependant ceux-
la dont les noms sont inserits sur les
registres de I'établissement et qui en
sont sortis en bonne santé et gui, de-
puis, ont repris ‘feurs O¢cupalions ba-4
~—bitvetiess Tis “ie ‘hanguaient done pas
de pain et ne se trouvaievt pas comme
dans une. cellule, autre forme dun ca-|
chot, privés du grand air qui | convient |.
tant-aux matadées, comme-le pense le

~ eorrespondant de Jaemel,.

Ces exemples, parait il, ne sont. pas
suffisamment éloquents aux yeux des |
indigents qui, au mépris de ce qui
semble étre plus naturel, ont intéret a
fuir les asiles ol ils seraient soignes





POUR AVOIR AINE.

oman de. moeurs créoles~
Tg o— : .
Oisif dans une ville ou il ne connaissait

personne, le jeune Parisien. qui trouvait en
moi'un interloeuteur complaisaut.devint bien-

46t mon visiteur aseidu. A force de me voir |.

sécher des planies, disséquer de e pelits_m mas.
_mniféres-ou—piquer des Insectes, il prit godt
aVhisloire naturelle, “et nos idées se récon-
-ciliérent un peu. Ilse reconfortait a vued’oeil
__et pouvail, sans-trep-de fatigue, maccompa-
gner dans mies excursions, se réveillant &
Venthousiasme, s’émouvant aux spectacles.
‘merveilleox de la nature tropicale. Jen étais

heureux, car celui qui admire l'ceuvre est

hier prés, sous peine d inconséquence, dad
—walrer aussi louvrier. -
——Dilicieux! exqui ! ravissant! murmurait

_ hon conipagion ey face des magnilicences 2S

de ia. eréalion<
Et je -ouriais de Verploi singulier qu’ ay
> faisait de ces: mots, de leur miévrerie devant |
tes merveilles qui

provoqnaient.— Au 1é-








sumé, | je nVapplagdiseais: davow retenu le}

horome qu




jeune ui, ie blement t, Revepait ala}



Je présental alors mon nouvel ami a
| sieurs A jeunes gens de la ville, et bientét 4 fat

| -passionnérent-vite ce soi-







an de coulinder a a Va
ge profession. de mendiant
met de se livrer hbreme
de toules sortes.
Agréez, Mr le Directeur,

lela civilités.

LS Siankennione cent
ee ee a ae










vse entendce Ah
La pris dés Fou
‘une allure yi
at un mysiére entoure |
€0X accusés Caschus
ére, et Dulaurier Da
rendre compte.
Darius Dargent et Enm
| deux j ab hommes de |
pareillent uo beav j jour lear
oe voile pour Gressier. [ls von
Société Astronomique— | Petit. Compére réputé a de
er Méréonorocique pe Pont-au-Pr ronde pour sa science de |’
_ Observations faites ce matin a 7 heures. _ | wenaieot-ils demander 4
Pression barométrique A o°.. 761 @/™ 4a bie? Pourquoi tentaientils
| Température 4 ombre......-00277 1 | FF bravaient-ils meme la mer
















































Humidité relative en centiémes..70 saient peat-érre aller 2 la
Direction du veat....+..+Esi 60° Sud bonhear — et marchaient vers
Nébulosité......-+. Citro camulus 1 cL incertitade de Vavenir
Pe en ee pes de homme oo.
Maximum de température d’ier 3272 | pas ‘tonjours se conte
Minimum eS ee soft. Ce n’est certainement pas



| Ozone oe ge mavigateors de TArcahsie |
ELROD RMAD GREET EE TEE RSS 7

: : gg demander une pareille sages
Observations particuliéres: derniéres dépéches nous rév
Halo solaire, hier aprés-midi, _

sens les torpitudes reavers:
Le soir, éclairs au Nord et at Nord-Est.

owe cour européenne. 5
Pour les Morts— e plus léger coin du voile q

Depuis quelques jours, nos cimetidres pote esprit: telle est Ta
recoivent de continuelles visites, en vue | maine. Ect chacun le fair, selo
de la prochaine fee des. Morts. ~ - Chacun | dés que lui: permetient son in
se fait un piewx devoir d’aller procéder a | so ae
la toilette particolidre-des-tombes de-ses | ~ Ceux ¢ jent “couram
-chers Défants; envue de ‘commémora- ciolugie oat-ils songé 4 suiv
tion de tous les Trépassés. — Aussi nos | criminelles: véritable cliniqa
nécropo'es revétent déja un air de fee, | fon peut observer des scass
dun charme mélancol: que, tres pioétrant. | et dignes da traitement. i

“La fie de Ja-Toussaint date” da VITe Froute une théorie de rémoins Of
sous le pape Giégoire HII, gai. érigea em] cette | qudience dvi dorera}
| église Saint-Pierre de Rome une cha- | anit. Ils ne connaissent guere
pelle en lhonneur de fous les Saints; la| ne savent donc ni lire ni te
fete de la commémoration des Morts fot | l’Ame enveloppée de ténedbre
instituée par Siint-Odiloa a la fin du X*] yances fausses. Une grande
siecle. Toutes Jes deux sont. universelle- | tera jasqua: Paadition due
ment célébrées par le monde eartiiene s - Jne eta eee dune f. es






















rouval ‘ik Roberto an ue bes ‘i
je remarquai su rtout ses maniéres
comme if eut dit dans soo jargon

plus ‘considérable des hac
it Carlos Bezavez, était
rapprochérent encore de la nature, Robert. 4 Cette demeure, ertee ® i
enseignait 4 ses nouvelles connaissauces quel- | de see propriétaires, at uA ne
ques-unes de ses élésances parisiennes et leur | pélérinage.-— Les een Pug
apprit une danse. qui fit promptement forear: | dans ce domaine, 08 a : a
le ccolillony, | tion do sol, est. plus fe ee
Ti fut bientot la personnalité la plus murs | __Rebert, co: wie at Ao
quante des salons. Sa qualite: de-Parisien, sa Ganaine a ee ce
parenté avec le ministre de France, ma re pal q | charger i. . as
commandation, le faisaient admettre dans | le «c yavec dona le te
toutes les familles,voire rechercher.-—It avail | Si mener coed oe
adoplé le pittoresque costume rehaussé d'or | par cit 4 ee car
des rancheros, et cet. hones flattait Va- at chez Glan
mour= propre national de bh fron a! ‘
@Orizava, aussi idéveloppé qu
Une de mes clientes me parla un jour
bonne grace de mon eompatric alee
doux, de ses dents. pene sé
de me voir surpris de
—~ Allons, docteur, |
aveugle, avoues que ¥
la malicieuse personne
Now, j je n'etais ni,
Hemet, j Je navais ju
venir, prélé aucune
des traits de mon com

me et j « —— rw



de toutes les chasses, de. toutes les fetes. Les
exereices violents, mais sains de la jeunesse
mexicaine, de celle qui s ‘oecupe de chevaux, |













































t Daries Darg at er Em-, ‘oi ‘pour da capitale,— Les discours devront ,
r dispar, ce qu’ils sont | etme modérés, martelés. H. Rurz, |
que l'on a retroavé leur} Feuille adirée
ang les mangles, la vergue _ Lesoussigné avise le public avoir
te déchiré,_les-rebords- tache--| égaré’sa feuille d’Octobre courant, s’é-| -
: . _ | levanta 450 gourdes;il la déclare nulle,
Mauvais, accasé aussi, avait | une nenvelle feuille ayaut été dressée |
nstances tragiques, mals il et visée par le comptable des Travaux |
eours de Vinstrection dans la | publics,
re ville. Malgré les ¢fforts du] Port-au-Prince, 30 Octobre 1907
Je Jngestpies 2 , Tuomas Price.
es Nicolas et Ra- .
ey do Jury; Feuille adhirée |
: : e soussigné déclare : i au}
Mr Esicnne Fils et celles non oussigné déclare au public et au |
" en Public, Mr | Commerce avoir adhiré un regu du |
ec du Ministére Public, Mri a. ae a
atre plave tonjours| député Lebon, de 300 gourdes, visé du
‘e my Pee | payeur de la Chambre; il le déc are nul |
parti que va en. tirer le Con- | et non avenu, duplicata devant étre |

és, M? Luc Théard qui plai- | 40mPE. = |
Jement, en un vigoureex lan- | __R_H. GORDON. |
e de preuves et conclat au ‘Port au-Prince, 29 Octobre 1907. |
ses clients qui sont nécessaire- | Avis
ns-de-biensc—or Le Ministre de la Républigus Fran- |
‘délibare et rend on verdict | caise en Haiti invite les frangais nés en | 4} c ‘ ;
| 14887, a se présenter en la Chancellerie | faires, a recommence ses importations,
ompere Casséus et Dulavtier | de sa Légation pour se faire inserire | qo elle renouvell -constamment au pro-.
yegignent leur ‘foyer. | sur les tableaux de reerutement de la} ft de ne clrentele. gat rouvera . a
classe de 1907. | jours chez elle un assortiment comple
‘Pour Delorme ; sg “e 1907. | d'articles de toute fraicheur et de pre-
uliire suivante a &16 adresste, | Port aa-Prince, 29 Octobre 1907.

. ont ; | mier choix :

does les dtltguts da Comiré de On desire acheter | Bonbons assorlis. Phospho-cacao
ee de D Delorme: Un buss, en b on etal. met | Phosphatine Fatiéres. Lait condensé,. _
Délégue, = Nous—xons_sanen- -S'adresser én nos bureadx. | Furine lactée. Sondes de Nelaton. Te.

Veuvre de commémoration de De- | Compagaie P. Cc. S.

we a sonlevé Padhéaion du pays | ine Gentile Irrigateurs Eguisier. Pése~_
ncipales villes ont ouvert des re- | Le public est prévenu quegles 31 Oc | aleool. Vin d Anduran. Vin tlémoglo=~

Comité Central, aux fins de | tobre, Je" et 2 novernbre, a loccasion | bine et Dragées Deschiens. Alcool de —
lache, au point de vue maté-| de ja téte des Morts, le service des} menihe de Riclés. Eau de mélisse des

Secrétaire-général, Mr Jules | Tramways commencera AG beures.15-Carmes:-Pubes~ en Cuoutchouc. pour: .
E 1ép: bock.

Produtts Chimiques et Pharma-
s élaborer, la semaine prochai- | lg aire faisant | ice entre | nomtes ues
rties du programme de la | supplémentaire talsant ie service L gt
ovembre prochain, — Pour cela lia Gare du Nord et le Fort-Lerebours| le tout regu pur le «Québec» et le.
ts vet * a # js aby » : i = ory ’ .
amabilité de nous expédier, sans | @ partir de 2 heures p. m. | «Savole ». ; .
montant des souseriplions re-| Port-au Prince, 28 Octobre 4907. | Port-au Prince. 28 Octobre 4907...
®lesnoms des Membres choi- | La Dinrcrion. :
ntconférer avec nous ef repré- | ;
. AWIS
pulations. neem, NY Madame
© Magistrat Jérémie, aucien Se- | Madane, .
at des Relations Extérienres,an- | Nous avons Uhonneur de vous avi- |
oS honneur de VAsgociation Ju | sey gue nous avons fondé sur cette |
ge, dbpendance, qui dirtgera 1a | place, sous la raison sociale L. de|
i ion. a - ”
} i Gassion & Co, une mason Ol NOUS |

ndrez, par la voix des journaux, |. ae Peg eggs py om
rte membre Alphonse Hen- | nous attacherons a lenir a votre dts- |

is pour démissionner. — Sans | position un choix bien compris de |
Hite, sans aucune aatorisation | 7 ny noautés francaises qui nous par |
Mr Henriques a réclamé du ser) t voir vous intéresser
| Vadministration dela caisse rast ont pou “ ear § ir, 2
Gelui-ci, avocat, sachant les res- | _ Nays espérons, Madame, que vous.) @-a ge
ersonnelles—attachées © 1a G8 lyoudre: bien nous faire Phonneur 3
, Sy est formellemeut oppo- | de wisiter nos rayons de soterve, den-
0 ine | i ob se Ee wip |
Fe tie te | felles, bonnetterie, lingerie, ganterte, |
Detiges ang uns el aux autres. | confections, us qa sone pours . Le vapeur « VALDIVIA?, venant
e bon droit est de notre cé- | d'articles de toute [r¢ |de New-York et Gonaives, sera

AS nous m “délicatset|. Fo nrineine de notre maison.qaut) 74 : . 1
ons nous montrer’ délicatset | Le principe ae lici demain matin 31 courant Ih





























































La Meilleure Farine du Monde.

Celle qui donne le meilleur pain,
Qui produit le plus de pain. ~
Qui donne le pain le plus blane
et le plus léger, aL
Cest la Pillsbury’s Best

de la Pillsbury Washburn Flour -
Mills Co,— Minneapolis Minn.
rn. CASTERA, représentant..



















i Thor, Port-au-Prince (Haiti)
TELEPHONE



Fe











d
|

Ayant liquidé et régié ses anciennes. af—

| uons-représente; -prowve eo="1 am (depart du Champ-de-Mars) ; les |
son énergie ef son civisme. /4er et 2 novembre, il y aura un train |

ob



















Il ne resie plus qu’un petit lot de-
rails pour vodter dans les construc-
tions en mur, grilles, voie ferrée,-ete.—
Conditions avantageuses.
S'adresser au bureau du journal.

peoee eee ts hs nen cree ene teeny
ce sense tinea. 1} ihm aqme | | are eterno te OLLIE.
coer ner nnee ment nie (abe aeaumennaernnt the anna ematemenins
fila

Fie. alg

crm of 69%




@

mnonrgecise Aaéri
(Sarvice New-York-Haith)

seen





nee





| [inn maoonieor |







Service Atlas -





leoceasion, | egt dene mettre en vente, meme aus | 4 io Th
le « Nouvelliste ». du jeudi 24 | PPC? les plus rédutis, que des articles | fs t Pie et Sento M
© Henriquez luieméme allégue | de bonne qualité, et de vendre a tout | oave, ori m e inta art a.
fests, Ia été, dans Vaprés- | petit bénéfice, nous font espérer que | eo i /
sp blece par le signalaire de | sone youdrez bien nous réserver la) J.q malle pour lEtranger par le
: si ie Comte ts das a faveur de. vos. ordres auxquels nous | vapeur «Gragcia>, fermeraa la
“igi qui ont supplié Mr Jules | apporlerons nos meilleurs One | Post e, jeu ali 3h courant, 3 six nies
Bas sees aa. ys L. de Gaston& CO. | nrécises du soir.
Plein succés de la solennité. 44 8, Grand’Rue, & cote de Madame HERRMANN & Co, Agents
-G. Serre (Maison Brisson) Port- p aa Pri ‘a a 30 Octobre | 1907.
au Prince. | 7 ortau PrINCe, tobre 1907.

BE



























fu des Caves : : : ,
ecm me amr A Voceasion dela fete. pa ronale de fo r. : poblie,

Pharmacie. a manche 3, ae f et mara _
INTERCONTINENTALE |

44, Rue des Fronts-Forts, 44:

Promptitude et exactitule dans Vexé- |
cution des ordonnances.

Grande Drogueris. Produits’ cbimi-
‘ques. Articles “de pinsements antisep -
tiques stérilisés

- Spécialités Pharmaceutiques.
Spécialités photographiques Cristablos.
Parfumerie fine. - - Bonbons.
Papeter! ie, ete.

Fort- Lerebanre: départ

Bizoton: passage daller 6 Bo. 8. 40 40. 25, =
Carrefour ; arrivée i 8.50 10 35 12.20 &
Carrefour: départ . 7.15 9g hs 10.45 12.25 — 3 25
Bizoton: passage au retour 7.25 | 910 1055 —.
Fort-Lerebours: arrivée 1.40 | 025 A110 12. 40 340

BOUQUETS A VENDRE |< or

Les trains supplémentaires 4 et 5 ones ‘arréteront pas a Broton
Pour Mariages, Fiancailles,ete.

S’adresser 8 Mm: Cyrus Saupe, Ave- |
mue John Brown, en face du Pension- |
anat Ste-Rose de Lima-





Le train 7 da soir: rentre a la Gare du Nord.
Prix des. Passages

Fort. Lerebours-Carrefour: Aste ef Ze classes. $0.50
&, « ge . Fourgon : S
Port au Prince, 29 Octobre 4907

“On lave et remet 4 neuf toutes e3- |
_apéces. de Chareaux dans le revommé | 7

~"Etablissement de chapellerie « La Boe |* = Bg ILE. . 3
riquen » situé Grand’ Rue Ne 122, en= -
trel’Administr tion des Postes et «Aux “ Maitre-Tailleur, ae

Armes de Paris», vo EwiLe C UEBAS. po. _ Grand Rue, 181

ideas gensib

4} Bar Sanita din Taye aula vi asinirs, ce ode Prats. 100
mn Parine t « Medal (Or d'une réelle supériorité. = + | Sap a Box a

est fabriqnée par les plus-grands mou- Dans son établisse 1. américains.
lins du monde; produisant 35.000 barils | meni, on trou | trangais ¢

par jour. | vera, ~~ comme toujours,.--- les | Byée.tion _ i ipa des
—Analyse







La Borinquen

sowcenien costae























Ils sont aussi. propriétaires de 350 dé- Aernieres mode frangaises et an-_
___ pots dans les. Hints do Nerd-Ouest: gut 3 fae
“produisent le, fameux bié dur du prin: . : -

_temps. i

“Annonce. & tous ses 2 clients. q
a toujours les mémes ue lités + bonng “yveront-dins-son dé] -

i. excellente. et- fait TT SBI iH , -Fronts Forts,” NOS =
—-meitleur-pain, mais donne 20°/o de!” guere turbind, tafia, clairin
_ plus que nimpo te quelle narane: t¢ 95°, rhwm. :
Comme la plus bonne qualité de fa-} wi
rine produite. elle est assurée d'avoirle
4Grand Prix et la Médailed Or achaque
Exposition, pour plusieurs années.
‘Washburn Crosby & Co
116, Broad Street, — New York.
F B. NEWELL fun-erand
Ag ntegénéral a Bxportation.| : ente on gros ae Hail CS

‘| chaussures. en tous gen



=
xe



- miahle Tale ‘Chamnpag 1e oy Hommes, F's Es
aP.s igetaiee |

A vendre chez

| canis de |’intérieur.

‘ei | axécutées. dans -

27, Rue des Césars, 27. S p oie de .
Seul représeniant de Mr. W. Buch, |. oo