Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text



purnal Quotidiesm, Cormmmercial et d’Annonces

CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE




Abonnement pour Département....1.20

GENTIMES « « Etranger — 2.00

;
PAR MOIS



GOURDE















gator et danslarsenat-de-fouton-La vieil-] ont fait 116 victimes 4 Malaga; 86
| le frégate «La Guerriére» a été inon- | cadavres ont été retrouves.
-dée et ce n'est qu’aux prix des plus| Sr-PETERsBuurG 30,—Le général
du NOUVELLISTE grands efforts qu’on l’a empéché de Kaulbars gouverneur-général dO-
a éouler. esta, a été réveque, ‘
Ee Tenors Papis 29,— Une dépéche de Mar- | Tokio 30.— Le Secrétaire ala guer-
seille dit que des pluies torrentiel- | re des Etats-Unis. Mr Taft, continue
|les ont inondé les bas quartiers de | a étre objet de symphatiques ova-
simmenses désas- | la ville. | tions au Japon,
le Midi~par-tes | ~~ Oraw 29. — Tl ya en jnsqu’a pré- Provincetown ( Massachussets )
Président Fallidres, | Sent 4 décés dis a la peste et le nom- | 30.— Le croiseur américain « Des-
ec. M. Clémenceau | bre des cas actuellement scignés a | moines » et le bateau réfrigérateur
décida de modifier le | PhOpital est de douze. américain «Glaciers»,se sont abordés
de son voyage dans le} ~ Paris 29.— Les ballons prenant| bier prés de Barnskole. Les deux.
cP part ata course du prix de |’Aéro- | navirés se sont dirigés sur Boston
accompagné par MM. | Club de France,sont partis cel aprés- | pour y procéder a des réparations.
nv et Milliés-Lacroix, | midi_du jardin des Tuileries. Le dé- La Haye.30. — La conférence de
medi. soir pour Mar-| patt s'est «ffectué par une pluie tor- la parka commence a se dissoudre.
arsé Ja journée di- | renlielljle vent qu: soufflait du sud, CasaBLanca 30. — Les otages des
rrendu ensuite a Mont-|a entraing les concurrents dans la] trois tibus marocaines qui se sont
tparti_ce” matin en| direction des_cétes anglaises.—-—- -soumises-avx-conditions dela Fran-"
ur visiter les commu! Les nations représentées sont: la} ce, ont éié remis anjourd’huian gé-
nvironnantes, Le Pré- | France, !ANemagne et la Belgique. | néral Drude.
inud son voyige jus- Parmi les aéronautes, se trouvent le | 2
ee comie de Saint-Victor,le comte Daul-
| tremont ct M. Léon Barthou, frere
du ministre des travaux publi
ges-sont-arrivés-ce| La Havanese 29. Lag
blanca. La situation est-| employés de-chemins de fer s’accen-
tue. Aucun train n’a pu circuler au-
jourd’bui, Au moment of il allait
entrer'en gare de la Havane, l'ex-
press de Santiago a été arrété par kes
grévistes, Ceux-ci ont voulu assaillir > je ne suis pas un imbecile et je ne refuse-
te mécanicien,mais la prompte arri- | rais pas d’épcuser une jeune fille que faime-
ty99 twa. _vée de la police les on empéchés, _ a et qui mjaime rail, Jour Ja seule raison
iy29-> Un dé- | Cienrurcos 29.— Tout le persone | Tyee ee ee posite 1° °
‘oldats de génie a éié| nel des cafés et des restaurants a dé- vee, cant pas la bine qe eit none ine
ry, ou la situation | cidé de se mettre cn gréve aujour- riions, Nous serons Hes et non.unis, -ef, cela
it = Ce Village est | d iui. Ll demande le paiement des | ne marchera guere. -~ AMOR.
ane d’eau de dix | salaires en monnaie américaine, Lamont et Pargeut< pourguol veuloir g6-
deur, aimrerny : Puecgo ;. | parer cvs Geus choves cyalement tndispensa-
pe. ; ,
lémoins de cet-ae-| mé te—Departement-PEtat- que te
ur porter secours, | Gouvernement Vénézuélien lui aver-
encé a tomber ce | sé la part des recettes des douanes
so | du mois @actt quirevientaux Btats-
rages qui déso- | Unis comme acompte sur la somme
France, ont sévi| qui leur a été allouée par le iribu-
tie Hst du dé- | nal d’arbitrage de la Haye. M. Russel
ite des rai- | ajoute que le versement du mois de
a | Septembre seffectuera bientot.
| Maprip 30, -—. Les. inondations *

é


































































HL — (Voir No du 25 Septeribre ).

Tous nos correspondants ne se dé-
clarent pas aussi énergiquement les ad=
versuires de la dot. Il y en a qui ad-
meltent des d.stinctions et méme des
sous-distinclions :














onique a fait son ap-
hy OU On -signale 4 dé-
€8 cas sont en voie de
‘Mesures énergiques
pour enrayer l'épidé-






































quand celacoplinue trop longtemps, c’est
ferriblement pénible pour la femme et pour
Phomme. Ne craignes-vous pas qu’a la fin les
caracléres s’aigrissent et que l’amour s’en~
vole? — PERSPICACE. a a os
Tout se raméne en délinitive au ca-
ractére de la femme qu’on épouse:
| Mon opinion point ndgivai_teltement. Aw!
‘} fait, péut-on dire nettement ga: pensée en >
matiére $i complexe? La dot est chose bonne









--_paleet cher nous, €ar savez-Vous ce qui ar-

~—~Er en tout cela que fait on fle fa

“Foss -attender Wore conclusion? A

. pelle: vous avez.sousies-yeux-les pie~

‘Yabaodonneriez pour une autre plus forta-

~possib le. il n’ y a ‘oalle ‘richesse qui “puisse |

“que par




















ou mauvaise suivant les femmes épousées:
bonne avec celle-ci, matvaise avec. celle-la.
sehen tonne ee iin OBES

' Sila femme est mauvaise, votre désinté- !
ressement laigrira davantage: elle vous en
~-woudrad’avoir été magnanime. Si elle est»
bonne, elle vous sera reconnaissante de vetre .
amour, etda fortune qu'elle vous aura ap-

portée ne lui paraitra pas compenser assez.
largement vos soins affectueux. —L. M.

Ne faudrait-il pas dire p lutot que la
nécessité dela dot dépend de usage
gwen fait le mari?

Le salutde ja femme, conclut M. Henri-.|
quez, dépend, non du mariage dotal ow
non dotal, mais de la bonne éducation qu’-
elle aura recue dans le sein de sa famille. |
Du jour.ot les-jeunes gens auront renoncé &
se servir de la dot comme d’un engrais bon a
afumer leurs terres», on se ressentira des ef »
fets bienflisants de cette dot. Ne Voublions
pas, elle a une haute importance, non seule: | Ue er

eC Hationale, mais encore so- | Observations faites ce malin a 7 @ beures..
ciolo; sique. Crest elle, en effet, qui, rendant | Pression barométrique A 0°. ..760, m/m 42
aux jeunes epoux plus facile la tache ardue Température a l'ombre.....++.-26° 0
de Peducation, leur permet d’atteindre @ l’a- | ya oidité relative en centiémes. . 83.
detec Findividu et pag consequent Direction du vent......s+..Est §* Nord
P Nébulosité, Comulo-stratus.. ccs ce0 I
Plate ceveceenevncennccessst§ ™/™3
Maximum de température d’hier 33° 5°
Minimum ¢ 21° 3
Qeonevivsrwr eisai eens F
Observations particuliéres*
Orage, hier, 26h 1f2du soir,
Fr. Constantin.

La prochaine récolte __
Si la forte sécheresse de.ces derniers
vertu? — en _Lmois.aeu on effet désastreax pour hi frac:

Elle est “vertueuse eb ans fortune, et vous | tification des. sia ces_almesnence coms

Lopeision: se présentera | poor
convoler et: eo nopces, te
sion qu'on voudra. Lt

chacun d'une facon plus nette les

, tel sens ~~ que aa see autre,
s toujours.

semen

pasitanton( Ra wee



i victions encore
























Juges, juges!





Société Astronomique
et METEOROLOGIQUE DE “Pornt-au-PRINCE |

Mae nentend pas que y usage de la
dot se géneralise:

La dot_n’est pas en.soi- chose détestable.
Mais il ne faudrait pas que Pusage s’en géné-
-riverail? Les mariages se feraient de plus en eS
pius rares el lon en viendrait 4 ne plus con- |
sidérer la ferme. qu’on épouse, mais Vargent |
qu'elle apporte. Et cela serait désastreux pour |
la morale! |

’Agricaltore +, Hous ‘eons, de riantes

perspectives pour nos denehas emai

tion.

nee, 81S MOMs ¥e floruset : Asmen Vargent,
car il donne V midépendance et garantit Vave-
Mir, mais que ce ne soit pas du moins au dé- |

ticulivemon ssondaate cee nade! et,
grace aux avis do Département de-lAgri-—
| culture, aux conseils, auz moyens prom
| digués a tous pour Ja mise” “en train de
cette culture, le cacad atteindra une sure
production ja-qu’a ce jour inconnue. De
nombreuses commanicitions sont ee
noes dans ce sens, 9

-. Bcho-de- Thomazeau~ oO
Il nous est parvenn que le général | Pé-

donner a votre femme la verti qui lui man-
que et 4 volre foyer Vharmonie qui n'est pas
en youx. — Mang,

—- Dol? Question secondaire, Amour?
Question secondaire. Reapect? voila! Crest la]
qii@ git la vraie question Ui faut le respect dela
femme pour l'homme, et le respect de Vhom- |
me pour la femme. Sans’¢a nulle union pos- |
sible. “ respect mutue| ne peut dire oblenu |
la mnoralité de Thome et la dignité |
4% 22S. * ”

4 fal me VER mye tion Tooreau, lactif commandant de la

Crest sur celle parole énergigue que |

nous lermerons noire enqaéle, N | Place de Thomazeau, est ea trata & 9 10>
aurions ew plaisir 4 contin er nos. ita mer un corps de musique sous le pstto-
tions; ‘aaah place nous” im: angae : il Hage de, SE. le Bsésident dnt,

ad @ ple ages HU Cetie fanfare asalué sor leur passage 3
nous fut nous borner, - 5 uf et Pee

qu’au retour, les Secrétaires d’Ecat de la
| Guerre e: de la Marine,'de la Justice et
de | Instruction publique, des Finances et.
du Commerce, ce dernier, chargé pit in-
ces du procés, yous jugerez. L’ enquéte | térim du portefeuille de i Intérienr et de
a révélé une infinie diversité d'appré | la Police générale. Le digne chef du Ca-
ciations: e’était a prévoir, La question | binet particalier de Son Excellence ac-
de la doi intéresse le mariage qui, pone | compagnait ces honurables - autores 4
__ beaucoup, est_la_grande- aflaire de la | ze ¥etidiient 4 aGlores.

wie et qui ne la ee personne in lilfé-} Nous saisdksons cette occasion “pour
rent, De part €t dautre, comme vous |

le constatez, on a invoqué des argu | nos compliments. Amant da Beau et da
ments sérieux: les uns ont fail appel |
wu sentiment, jes autres 4 Vinlérél
bien entendu. Comme chacun, en dé-
Jinilive, est maitke de son existence et |S
de Ses 1 résol lutions, on pepndra, aid a

quoi bon vous la donner? Elle n’aurait
qué la valear d'une opinion person-

pais, poor Vavancement des travaux de
lise pereinisly du ee aes

sons pour lesquelles il se décide can -
buera-t-elte a}

Les debate sont clos. Et imaintenant,
| dire qu'il est facile de distin

_| article paru dans un des

‘contre les vendeurs de vins

“pée A Eetie question deh;

| mité et porte pour sommatte |

| yer

[reace de_ Price- Mars

: la_station deThomezeau,tant-a-Valler 7

| adresser an Général Pétion Toureau tous a

Progrés, il vient tout récemment de don- |
ner son concours le plus franc an curé de | |
Thomazeav, le Révérend Pére Constant

sentations de la bonne presse



presse de la mauvaise _
« Vous devez vous ae
BS

Pacificateur », ila été s
nga la sociélé entiére et
pe ce fait est ma

Il sagit: de intervention.
‘estraita

sifie les vins qu'on vend 2
sous la rubrique de « vins st
qui constitue- un danger .
nos enfants.

que da thission der
d'indi meilleure mes



-dite Commission fat ainsi cog
nateurs Baussan, Vaodré |
phin, D Laroche. M. EB. Ma
ennis, Camille Scint-Remy.
Le public aurait intérét 3
lution pratique et effective q
































pour la santé ¢ des contti
$e

Crest une nouvelle Bas
mensuelle qui nous vient
_# Nowvelle Revoev- et dirigée
mier numéro:

“Une aesthtique littéraire2
diction; » = Les Morts mystériet
saint. Lonvertare, pat le D
: ; ~ FAngoinse. da So:



a

ANE S

de I'Esthé:ique dans Tes Races

Compliments a ce nouvead
meilleurs voeux de réalisation
pane dart.

Funeraitles

“Cer: gpiés-midi 43 ne
ae de Madame Vew
Basquiat, née Acna Dojout
décedée_hier- mado, ai
Lent errement sera chante
Lees partira de la R
No 18, pour s€ rendre ac cet
Nos meilleures con
rents de la défante. A









pom aun admiraple
: commence 4 en avol
ui nest cortaines













‘@héliam ; il aura’
sj, 4 eau, on substilue

te de -cuivre, ¢& Ba seni Se

ul es manifeste, tandis | ‘chez Vautecr tdi eur 95,ruedu Réservoir,
rese dissocieraient en ast Pexemplaire.. asoruedu Re WASHBURN CROSBY & ta.
Tak Paring « cl ia ill ir »







1, beaucoup plas simple, .
tomique du lithium est de | ica Engrenages _

eG3pourlecuivre, = “Pour 3 chine a coudre, gros: et dé. |
eal un savat cade D | tail chez ———_— -

































Gnformations... Nous voici | LAGOJANNIS Lest fabriquée par les plus grands mou-
yoilesa la_remorque de la | On trouve 4 acheter lins du monde, produisant 35. 000 barils:
namutation,dans Valchimie | la pelite carte d Haiti, de M. Dantés par jour. .

: egarde, Ils sont aussi propristaires de 350 dé. .
le, s etonner” ennsee ha Chez lAuteur.97, rue des Casernes, | pols dans les Etats du Nord-Ouest qui
Bs toutes ces sUrpr ala Pharmacie Séjourné, ala Phar- | produisent le fameux bié dur du. prin-

ue le radium nous 4 dé) macie Lamartine Camille (Grand’Rue). | temps.

















. qui donne ces li nes au Gos. | 1G. Pexemplaire. a
ei une bien Iagitime salise | Le Roi de is Beaute ft. LA FARINE EDAHLE D OR
INE tedébut-de-4908,/-—-pon tre ét Savon Naftalone le Roi de | 2 ‘toujours. 1 Ne : bonne:
eulement le

et excellente, et fail no:

|meilleur pain, mais~donne 20 °/o de
| plus que n ‘imports quelle marque.
| Commé la plus bonne qualité de fa-
-T¥ine produite, elle est assurée d’avoir le-
| Grand Prix et la Médaille d’Or achaque-
| Exposition, pour plusieurs années.

Washburn Crosby : & Co .

rage | Electricité ¢ta-
monde, au sujet de la mers _
de Curie:
t que de surprises nous ‘ate | !
moude si nouveau de la dé. |
la reconstitution des atomes.
nous est plus interdit d'espérer | de Por
a ce doinaine_incompara135 Assemblée nénérate demain mer-

s-siait defends jusqu ict |
‘ds nos moyens.. ‘ug ‘ane | | crédi ¢ deux Octobre, a dix heures di

omiaécen eilst, et doude | Malin, aw Tribunal Civil. pour pro- |
constquence de Ja puissance | céder aux élections du Badtonnier et |
en provoquer d’autres, 1é= | dos membres du Conseil de Discipti- |
és 4 présent a notre dis- | ,

ne de U Ordre.

‘35s goule pour nous le levier
_Port-au-Prinee, fer. ‘Getobre- ee

ealiéc de-ce domaine Déja si

bs @lroiles limites off elle se |

pourra prétendre la chime weg ge Fabrica a
ouverte foul grand le-ehant

ef ration, walnut de Va Pt
, mais rénevé, ma
et stisceptible de.toutes les-




la Beauté et le déstructeur des bou-

_tons, ete, ete
= Chez LAGOJANNIS,
Ordre des Avocats































, Broad Street, — New- York.
F. B. NEWELL.
Agent-yénéral d' Exportation..

Francisco DESUSE

de Ghaussures.

































5 La-Mannfacture a toujours er:
| dépét un grand stock, — pour Tas

en Pint enter les Geeta nente en Bree Or dé bath. Ges.

res des indemnités accordées par la) ¢

Commission mice franco: hatlienne
fla connaissance du com=)

H public. qua partir du pre-| :
n cette-année al sera | ° tern OiOP Tiki nae det nterieur pourronl etre

| “sxéculées- dans une semaine 4.
ey rh -| pew-prés. ge
ae ii s Paynédit a ~ |e rae des Fronts-Forts, 23,
PORT-AU*PRINGE (HAITI

Faancors MATHON.
AVi8- .
































Les vommandes des” commere-

"et-correspondunee par
lV élra nger,-





a

ie: Hambouryeoise amvieaive:
Service Hew-Vork-Hal)

“Fleurs superbes.
" Epinglesd chapeau, dernier ert.
Ceinlures.— Voileites







tes cen enete ork YONGE Service Atlas”
—— |... Le vapeur_« « VALDIVIA »venant.
'36-Sepleiabie 1907. ide New-York, et des Gonaives,
Vendre i bonne maison. haute, ayant s _-seraiel demain matin 2 courant, sui-~
| vra dans la soirée pour Petit-Goa-

| ve, Jérémie, Montego-Bay, et Sta-
Marta.

: gs
La Borinquen - | La malle pour FBteanger par

: ' rer > -fermera-a~la Peste -

: e des lave et pemet a peat toutes a “GRA

eo | oe de ert dans le renommeé | demain mereredi 2 2 courant a6 bres.
be elimewnent de chapellerie 4A Bo- précises du soir.

: neat ae riquen) gitaé Grand Rue ‘Ne-422, en-” | Port-au- -Prince, Ler *(etobre 1907."
a ! @ osha el aA
Le Administration des Vostes et «Aux P.HE RRM ANN | & Co, Agents.









- Parise, +--EMILE GUEBAS.



t reprise ¢ an tome ay Ie. | _p

~ Port-au-Prince
21, Rue dés Miracles, 21
FOURNISSEUR:
iu Gfand Cercle de Port-au-Prines - —
du Petit-Club -
de Union Sportive Haltienne

du. Restaurant de la Paix
° du Commerce
















del Hotel Bellevua —

« Central
«a de France
‘ Patrie

TiCaté duPort
in Bar Fin de Sidcle

« dn Commerce

cuPor Prospectus, Brothers. Tout
Bourse | | es etc.

de la Hourse
de la Ghambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de | Union
Larousse le ecg MB Gg pa enn oN : wi ga
Lavictoire ne Ve OD

Bourdon.

sae eat | GRAND PRIX. : |
faux Cay @ pordeuz .

Gonaives - : R. Schatt | 96 Médailles de toutes les Hapositions du Monde, y compris: ie
Petit-Godve : Café Lochard | @Or, quiit-vient-Pobtenir de ha vas ol de St-Louis.
J ér émie : até de fla Paix —— - — oe — or ep a ee

Jacmel: N. Lafontant

Dépot 4 Turgeau Vrai produit de la CANNE A SUCRE

Kola Ch ampagne| SUCRERIE ET DISTILLERIE DE L'Et

aN PLAINE DU CUL-DE-SAC.
44 , ‘Ear GATEUSES | Dépot:— _-rues-Césars, No-7 et-du Qual. :

|ou se tient Monsieur Barbancourt a la_di isposition det

~~ teurs, ef aussi pour expédier leurs commandes tant

Siphons | I'lle que pour I'Etranger.
os ~prépavés_avee de

- rt Eau Stérilisée
at de acide le Carbonique Liquett¢ +}











a fs 8 eo & Fe & HB & B w #H

























Sen

Sitters Angosiura, Anisette, (i. | | Varices, I Zz prihoides, Yat ‘ \ a ‘'
‘ 0, Pep F | — _ chroniques, Accidents du Ealou dAge, 1

Co qui Init Toriginalité de ret Bllxir, ot-cn :
© les principas actifa dea foulites ot 44
aauhewee 4. 4 et jomtement conic

LE FLACON os



Full Text



purnal Quotidiesm, Cormmmercial et d’Annonces

CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE




Abonnement pour Département....1.20

GENTIMES « « Etranger — 2.00

;
PAR MOIS



GOURDE















gator et danslarsenat-de-fouton-La vieil-] ont fait 116 victimes 4 Malaga; 86
| le frégate «La Guerriére» a été inon- | cadavres ont été retrouves.
-dée et ce n'est qu’aux prix des plus| Sr-PETERsBuurG 30,—Le général
du NOUVELLISTE grands efforts qu’on l’a empéché de Kaulbars gouverneur-général dO-
a éouler. esta, a été réveque, ‘
Ee Tenors Papis 29,— Une dépéche de Mar- | Tokio 30.— Le Secrétaire ala guer-
seille dit que des pluies torrentiel- | re des Etats-Unis. Mr Taft, continue
|les ont inondé les bas quartiers de | a étre objet de symphatiques ova-
simmenses désas- | la ville. | tions au Japon,
le Midi~par-tes | ~~ Oraw 29. — Tl ya en jnsqu’a pré- Provincetown ( Massachussets )
Président Fallidres, | Sent 4 décés dis a la peste et le nom- | 30.— Le croiseur américain « Des-
ec. M. Clémenceau | bre des cas actuellement scignés a | moines » et le bateau réfrigérateur
décida de modifier le | PhOpital est de douze. américain «Glaciers»,se sont abordés
de son voyage dans le} ~ Paris 29.— Les ballons prenant| bier prés de Barnskole. Les deux.
cP part ata course du prix de |’Aéro- | navirés se sont dirigés sur Boston
accompagné par MM. | Club de France,sont partis cel aprés- | pour y procéder a des réparations.
nv et Milliés-Lacroix, | midi_du jardin des Tuileries. Le dé- La Haye.30. — La conférence de
medi. soir pour Mar-| patt s'est «ffectué par une pluie tor- la parka commence a se dissoudre.
arsé Ja journée di- | renlielljle vent qu: soufflait du sud, CasaBLanca 30. — Les otages des
rrendu ensuite a Mont-|a entraing les concurrents dans la] trois tibus marocaines qui se sont
tparti_ce” matin en| direction des_cétes anglaises.—-—- -soumises-avx-conditions dela Fran-"
ur visiter les commu! Les nations représentées sont: la} ce, ont éié remis anjourd’huian gé-
nvironnantes, Le Pré- | France, !ANemagne et la Belgique. | néral Drude.
inud son voyige jus- Parmi les aéronautes, se trouvent le | 2
ee comie de Saint-Victor,le comte Daul-
| tremont ct M. Léon Barthou, frere
du ministre des travaux publi
ges-sont-arrivés-ce| La Havanese 29. Lag
blanca. La situation est-| employés de-chemins de fer s’accen-
tue. Aucun train n’a pu circuler au-
jourd’bui, Au moment of il allait
entrer'en gare de la Havane, l'ex-
press de Santiago a été arrété par kes
grévistes, Ceux-ci ont voulu assaillir > je ne suis pas un imbecile et je ne refuse-
te mécanicien,mais la prompte arri- | rais pas d’épcuser une jeune fille que faime-
ty99 twa. _vée de la police les on empéchés, _ a et qui mjaime rail, Jour Ja seule raison
iy29-> Un dé- | Cienrurcos 29.— Tout le persone | Tyee ee ee posite 1° °
‘oldats de génie a éié| nel des cafés et des restaurants a dé- vee, cant pas la bine qe eit none ine
ry, ou la situation | cidé de se mettre cn gréve aujour- riions, Nous serons Hes et non.unis, -ef, cela
it = Ce Village est | d iui. Ll demande le paiement des | ne marchera guere. -~ AMOR.
ane d’eau de dix | salaires en monnaie américaine, Lamont et Pargeut< pourguol veuloir g6-
deur, aimrerny : Puecgo ;. | parer cvs Geus choves cyalement tndispensa-
pe. ; ,
lémoins de cet-ae-| mé te—Departement-PEtat- que te
ur porter secours, | Gouvernement Vénézuélien lui aver-
encé a tomber ce | sé la part des recettes des douanes
so | du mois @actt quirevientaux Btats-
rages qui déso- | Unis comme acompte sur la somme
France, ont sévi| qui leur a été allouée par le iribu-
tie Hst du dé- | nal d’arbitrage de la Haye. M. Russel
ite des rai- | ajoute que le versement du mois de
a | Septembre seffectuera bientot.
| Maprip 30, -—. Les. inondations *

é


































































HL — (Voir No du 25 Septeribre ).

Tous nos correspondants ne se dé-
clarent pas aussi énergiquement les ad=
versuires de la dot. Il y en a qui ad-
meltent des d.stinctions et méme des
sous-distinclions :














onique a fait son ap-
hy OU On -signale 4 dé-
€8 cas sont en voie de
‘Mesures énergiques
pour enrayer l'épidé-






































quand celacoplinue trop longtemps, c’est
ferriblement pénible pour la femme et pour
Phomme. Ne craignes-vous pas qu’a la fin les
caracléres s’aigrissent et que l’amour s’en~
vole? — PERSPICACE. a a os
Tout se raméne en délinitive au ca-
ractére de la femme qu’on épouse:
| Mon opinion point ndgivai_teltement. Aw!
‘} fait, péut-on dire nettement ga: pensée en >
matiére $i complexe? La dot est chose bonne






--_paleet cher nous, €ar savez-Vous ce qui ar-

~—~Er en tout cela que fait on fle fa

“Foss -attender Wore conclusion? A

. pelle: vous avez.sousies-yeux-les pie~

‘Yabaodonneriez pour une autre plus forta-

~possib le. il n’ y a ‘oalle ‘richesse qui “puisse |

“que par




















ou mauvaise suivant les femmes épousées:
bonne avec celle-ci, matvaise avec. celle-la.
sehen tonne ee iin OBES

' Sila femme est mauvaise, votre désinté- !
ressement laigrira davantage: elle vous en
~-woudrad’avoir été magnanime. Si elle est»
bonne, elle vous sera reconnaissante de vetre .
amour, etda fortune qu'elle vous aura ap-

portée ne lui paraitra pas compenser assez.
largement vos soins affectueux. —L. M.

Ne faudrait-il pas dire p lutot que la
nécessité dela dot dépend de usage
gwen fait le mari?

Le salutde ja femme, conclut M. Henri-.|
quez, dépend, non du mariage dotal ow
non dotal, mais de la bonne éducation qu’-
elle aura recue dans le sein de sa famille. |
Du jour.ot les-jeunes gens auront renoncé &
se servir de la dot comme d’un engrais bon a
afumer leurs terres», on se ressentira des ef »
fets bienflisants de cette dot. Ne Voublions
pas, elle a une haute importance, non seule: | Ue er

eC Hationale, mais encore so- | Observations faites ce malin a 7 @ beures..
ciolo; sique. Crest elle, en effet, qui, rendant | Pression barométrique A 0°. ..760, m/m 42
aux jeunes epoux plus facile la tache ardue Température a l'ombre.....++.-26° 0
de Peducation, leur permet d’atteindre @ l’a- | ya oidité relative en centiémes. . 83.
detec Findividu et pag consequent Direction du vent......s+..Est §* Nord
P Nébulosité, Comulo-stratus.. ccs ce0 I
Plate ceveceenevncennccessst§ ™/™3
Maximum de température d’hier 33° 5°
Minimum ¢ 21° 3
Qeonevivsrwr eisai eens F
Observations particuliéres*
Orage, hier, 26h 1f2du soir,
Fr. Constantin.

La prochaine récolte __
Si la forte sécheresse de.ces derniers
vertu? — en _Lmois.aeu on effet désastreax pour hi frac:

Elle est “vertueuse eb ans fortune, et vous | tification des. sia ces_almesnence coms

Lopeision: se présentera | poor
convoler et: eo nopces, te
sion qu'on voudra. Lt

chacun d'une facon plus nette les

, tel sens ~~ que aa see autre,
s toujours.

semen

pasitanton( Ra wee



i victions encore
























Juges, juges!





Société Astronomique
et METEOROLOGIQUE DE “Pornt-au-PRINCE |

Mae nentend pas que y usage de la
dot se géneralise:

La dot_n’est pas en.soi- chose détestable.
Mais il ne faudrait pas que Pusage s’en géné-
-riverail? Les mariages se feraient de plus en eS
pius rares el lon en viendrait 4 ne plus con- |
sidérer la ferme. qu’on épouse, mais Vargent |
qu'elle apporte. Et cela serait désastreux pour |
la morale! |

’Agricaltore +, Hous ‘eons, de riantes

perspectives pour nos denehas emai

tion.

nee, 81S MOMs ¥e floruset : Asmen Vargent,
car il donne V midépendance et garantit Vave-
Mir, mais que ce ne soit pas du moins au dé- |

ticulivemon ssondaate cee nade! et,
grace aux avis do Département de-lAgri-—
| culture, aux conseils, auz moyens prom
| digués a tous pour Ja mise” “en train de
cette culture, le cacad atteindra une sure
production ja-qu’a ce jour inconnue. De
nombreuses commanicitions sont ee
noes dans ce sens, 9

-. Bcho-de- Thomazeau~ oO
Il nous est parvenn que le général | Pé-

donner a votre femme la verti qui lui man-
que et 4 volre foyer Vharmonie qui n'est pas
en youx. — Mang,

—- Dol? Question secondaire, Amour?
Question secondaire. Reapect? voila! Crest la]
qii@ git la vraie question Ui faut le respect dela
femme pour l'homme, et le respect de Vhom- |
me pour la femme. Sans’¢a nulle union pos- |
sible. “ respect mutue| ne peut dire oblenu |
la mnoralité de Thome et la dignité |
4% 22S. * ”

4 fal me VER mye tion Tooreau, lactif commandant de la

Crest sur celle parole énergigue que |

nous lermerons noire enqaéle, N | Place de Thomazeau, est ea trata & 9 10>
aurions ew plaisir 4 contin er nos. ita mer un corps de musique sous le pstto-
tions; ‘aaah place nous” im: angae : il Hage de, SE. le Bsésident dnt,

ad @ ple ages HU Cetie fanfare asalué sor leur passage 3
nous fut nous borner, - 5 uf et Pee

qu’au retour, les Secrétaires d’Ecat de la
| Guerre e: de la Marine,'de la Justice et
de | Instruction publique, des Finances et.
du Commerce, ce dernier, chargé pit in-
ces du procés, yous jugerez. L’ enquéte | térim du portefeuille de i Intérienr et de
a révélé une infinie diversité d'appré | la Police générale. Le digne chef du Ca-
ciations: e’était a prévoir, La question | binet particalier de Son Excellence ac-
de la doi intéresse le mariage qui, pone | compagnait ces honurables - autores 4
__ beaucoup, est_la_grande- aflaire de la | ze ¥etidiient 4 aGlores.

wie et qui ne la ee personne in lilfé-} Nous saisdksons cette occasion “pour
rent, De part €t dautre, comme vous |

le constatez, on a invoqué des argu | nos compliments. Amant da Beau et da
ments sérieux: les uns ont fail appel |
wu sentiment, jes autres 4 Vinlérél
bien entendu. Comme chacun, en dé-
Jinilive, est maitke de son existence et |S
de Ses 1 résol lutions, on pepndra, aid a

quoi bon vous la donner? Elle n’aurait
qué la valear d'une opinion person-

pais, poor Vavancement des travaux de
lise pereinisly du ee aes

sons pour lesquelles il se décide can -
buera-t-elte a}

Les debate sont clos. Et imaintenant,
| dire qu'il est facile de distin

_| article paru dans un des

‘contre les vendeurs de vins

“pée A Eetie question deh;

| mité et porte pour sommatte |

| yer

[reace de_ Price- Mars

: la_station deThomezeau,tant-a-Valler 7

| adresser an Général Pétion Toureau tous a

Progrés, il vient tout récemment de don- |
ner son concours le plus franc an curé de | |
Thomazeav, le Révérend Pére Constant

sentations de la bonne presse



presse de la mauvaise _
« Vous devez vous ae
BS

Pacificateur », ila été s
nga la sociélé entiére et
pe ce fait est ma

Il sagit: de intervention.
‘estraita

sifie les vins qu'on vend 2
sous la rubrique de « vins st
qui constitue- un danger .
nos enfants.

que da thission der
d'indi meilleure mes



-dite Commission fat ainsi cog
nateurs Baussan, Vaodré |
phin, D Laroche. M. EB. Ma
ennis, Camille Scint-Remy.
Le public aurait intérét 3
lution pratique et effective q
































pour la santé ¢ des contti
$e

Crest une nouvelle Bas
mensuelle qui nous vient
_# Nowvelle Revoev- et dirigée
mier numéro:

“Une aesthtique littéraire2
diction; » = Les Morts mystériet
saint. Lonvertare, pat le D
: ; ~ FAngoinse. da So:



a

ANE S

de I'Esthé:ique dans Tes Races

Compliments a ce nouvead
meilleurs voeux de réalisation
pane dart.

Funeraitles

“Cer: gpiés-midi 43 ne
ae de Madame Vew
Basquiat, née Acna Dojout
décedée_hier- mado, ai
Lent errement sera chante
Lees partira de la R
No 18, pour s€ rendre ac cet
Nos meilleures con
rents de la défante. A









pom aun admiraple
: commence 4 en avol
ui nest cortaines










‘@héliam ; il aura’
sj, 4 eau, on substilue

te de -cuivre, ¢& Ba seni Se

ul es manifeste, tandis | ‘chez Vautecr tdi eur 95,ruedu Réservoir,
rese dissocieraient en ast Pexemplaire.. asoruedu Re WASHBURN CROSBY & ta.
Tak Paring « cl ia ill ir »







1, beaucoup plas simple, .
tomique du lithium est de | ica Engrenages _

eG3pourlecuivre, = “Pour 3 chine a coudre, gros: et dé. |
eal un savat cade D | tail chez ———_— -

































Gnformations... Nous voici | LAGOJANNIS Lest fabriquée par les plus grands mou-
yoilesa la_remorque de la | On trouve 4 acheter lins du monde, produisant 35. 000 barils:
namutation,dans Valchimie | la pelite carte d Haiti, de M. Dantés par jour. .

: egarde, Ils sont aussi propristaires de 350 dé. .
le, s etonner” ennsee ha Chez lAuteur.97, rue des Casernes, | pols dans les Etats du Nord-Ouest qui
Bs toutes ces sUrpr ala Pharmacie Séjourné, ala Phar- | produisent le fameux bié dur du. prin-

ue le radium nous 4 dé) macie Lamartine Camille (Grand’Rue). | temps.

















. qui donne ces li nes au Gos. | 1G. Pexemplaire. a
ei une bien Iagitime salise | Le Roi de is Beaute ft. LA FARINE EDAHLE D OR
INE tedébut-de-4908,/-—-pon tre ét Savon Naftalone le Roi de | 2 ‘toujours. 1 Ne : bonne:
eulement le

et excellente, et fail no:

|meilleur pain, mais~donne 20 °/o de
| plus que n ‘imports quelle marque.
| Commé la plus bonne qualité de fa-
-T¥ine produite, elle est assurée d’avoir le-
| Grand Prix et la Médaille d’Or achaque-
| Exposition, pour plusieurs années.

Washburn Crosby : & Co .

rage | Electricité ¢ta-
monde, au sujet de la mers _
de Curie:
t que de surprises nous ‘ate | !
moude si nouveau de la dé. |
la reconstitution des atomes.
nous est plus interdit d'espérer | de Por
a ce doinaine_incompara135 Assemblée nénérate demain mer-

s-siait defends jusqu ict |
‘ds nos moyens.. ‘ug ‘ane | | crédi ¢ deux Octobre, a dix heures di

omiaécen eilst, et doude | Malin, aw Tribunal Civil. pour pro- |
constquence de Ja puissance | céder aux élections du Badtonnier et |
en provoquer d’autres, 1é= | dos membres du Conseil de Discipti- |
és 4 présent a notre dis- | ,

ne de U Ordre.

‘35s goule pour nous le levier
_Port-au-Prinee, fer. ‘Getobre- ee

ealiéc de-ce domaine Déja si

bs @lroiles limites off elle se |

pourra prétendre la chime weg ge Fabrica a
ouverte foul grand le-ehant

ef ration, walnut de Va Pt
, mais rénevé, ma
et stisceptible de.toutes les-




la Beauté et le déstructeur des bou-

_tons, ete, ete
= Chez LAGOJANNIS,
Ordre des Avocats































, Broad Street, — New- York.
F. B. NEWELL.
Agent-yénéral d' Exportation..

Francisco DESUSE

de Ghaussures.

































5 La-Mannfacture a toujours er:
| dépét un grand stock, — pour Tas

en Pint enter les Geeta nente en Bree Or dé bath. Ges.

res des indemnités accordées par la) ¢

Commission mice franco: hatlienne
fla connaissance du com=)

H public. qua partir du pre-| :
n cette-année al sera | ° tern OiOP Tiki nae det nterieur pourronl etre

| “sxéculées- dans une semaine 4.
ey rh -| pew-prés. ge
ae ii s Paynédit a ~ |e rae des Fronts-Forts, 23,
PORT-AU*PRINGE (HAITI

Faancors MATHON.
AVi8- .
































Les vommandes des” commere-

"et-correspondunee par
lV élra nger,-





a

ie: Hambouryeoise amvieaive:
Service Hew-Vork-Hal)

“Fleurs superbes.
" Epinglesd chapeau, dernier ert.
Ceinlures.— Voileites







tes cen enete ork YONGE Service Atlas”
—— |... Le vapeur_« « VALDIVIA »venant.
'36-Sepleiabie 1907. ide New-York, et des Gonaives,
Vendre i bonne maison. haute, ayant s _-seraiel demain matin 2 courant, sui-~
| vra dans la soirée pour Petit-Goa-

| ve, Jérémie, Montego-Bay, et Sta-
Marta.

: gs
La Borinquen - | La malle pour FBteanger par

: ' rer > -fermera-a~la Peste -

: e des lave et pemet a peat toutes a “GRA

eo | oe de ert dans le renommeé | demain mereredi 2 2 courant a6 bres.
be elimewnent de chapellerie 4A Bo- précises du soir.

: neat ae riquen) gitaé Grand Rue ‘Ne-422, en-” | Port-au- -Prince, Ler *(etobre 1907."
a ! @ osha el aA
Le Administration des Vostes et «Aux P.HE RRM ANN | & Co, Agents.









- Parise, +--EMILE GUEBAS.
t reprise ¢ an tome ay Ie. | _p

~ Port-au-Prince
21, Rue dés Miracles, 21
FOURNISSEUR:
iu Gfand Cercle de Port-au-Prines - —
du Petit-Club -
de Union Sportive Haltienne

du. Restaurant de la Paix
° du Commerce
















del Hotel Bellevua —

« Central
«a de France
‘ Patrie

TiCaté duPort
in Bar Fin de Sidcle

« dn Commerce

cuPor Prospectus, Brothers. Tout
Bourse | | es etc.

de la Hourse
de la Ghambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de | Union
Larousse le ecg MB Gg pa enn oN : wi ga
Lavictoire ne Ve OD

Bourdon.

sae eat | GRAND PRIX. : |
faux Cay @ pordeuz .

Gonaives - : R. Schatt | 96 Médailles de toutes les Hapositions du Monde, y compris: ie
Petit-Godve : Café Lochard | @Or, quiit-vient-Pobtenir de ha vas ol de St-Louis.
J ér émie : até de fla Paix —— - — oe — or ep a ee

Jacmel: N. Lafontant

Dépot 4 Turgeau Vrai produit de la CANNE A SUCRE

Kola Ch ampagne| SUCRERIE ET DISTILLERIE DE L'Et

aN PLAINE DU CUL-DE-SAC.
44 , ‘Ear GATEUSES | Dépot:— _-rues-Césars, No-7 et-du Qual. :

|ou se tient Monsieur Barbancourt a la_di isposition det

~~ teurs, ef aussi pour expédier leurs commandes tant

Siphons | I'lle que pour I'Etranger.
os ~prépavés_avee de

- rt Eau Stérilisée
at de acide le Carbonique Liquett¢ +}











a fs 8 eo & Fe & HB & B w #H

























Sen

Sitters Angosiura, Anisette, (i. | | Varices, I Zz prihoides, Yat ‘ \ a ‘'
‘ 0, Pep F | — _ chroniques, Accidents du Ealou dAge, 1

Co qui Init Toriginalité de ret Bllxir, ot-cn :
© les principas actifa dea foulites ot 44
aauhewee 4. 4 et jomtement conic

LE FLACON os