Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text







réception grandiose qui’a eu lieu a} _ Nomination _— ee
l'Hotel de lArrondissement of rien} Nous apprenons avec plaisic ve te eis amille
n’a-nmeanqué, tous les coeurs ont battu a | Général Justin Porrevien, chef des cha Cetait a ce mien gat
l'unisson.---C’est iei_ pour nous locea-| seurs a pied de la Garde du Gouverne= . méme, aux faits jour:

_ sion de manifester ouvertement le dé- ment, a été commissionné Commandant I a celal
sintéressement sans borne denotresym- | de la Commune de l’Arcahaie, en Fem | Vo 4 pour _Vinterpré
_pathique Commandant. d’Arrondisse- | placement du Général H. Sainte Lovis, oe malrimontaux »,
ment et de notre dévoué Administra- | promu an commandement de la place des ree des sentiments du p







teur des Finances. Tous deux contri- | Gonaives. : oublié, sans doure, des
buent d’une facon digne.d’éloge & tou- | =~ Nos meilleurs compliments. youre dévoué serviteor.
tes les choses dont le mobile concourt Theatre Haitian
a la gloire du Chef d’Etatet au bonheur | Nos amis du Théa:re Haitien ont sus-
du pays. . pendu la répétition d'une comédie locale
Le soir, la musique de la Marine} dont on dit grand bien ; et ce. afin de
nous gratifia d'un joli. concert. Toute | faire coincider apparition de ’Empereur
la population s’y donna rendez vous €t | Dessalines avec deux représentations de | “ Le fondateur de [CEavy
elle envoie, en relour,-au charmant | ce drame,qui seront les derniéses.~ C'est | ment social des Noirs, sur
chef d’orchestre, Mr Ch. O. Jeanty, ses | donc avant le 17 Onrobre que la piéce de | groupe de jeunes Canadiens
plus vifs remerciements. . | Coicou va paraitre en brochure,a Vimpri- | va étendre [i-bas la coura
_ Elle remercie aussi hautement—les| merie Chenet, thropique dont
—wiembres de la Délégation qui-luiont-|— A ce propos nous sommes prié d'aviser | ve. Cette tournéea I’é
maintes fois adressé des paroles de | que les souscsipteurs qui n’abrant pas | ou trois mci ; au bout d
sympathie, notamment Mr Montreuil | versé jusqu’a la date du_ ro, perdront le | mandant Benito reviendr
Guillaume et l’Amiral Lebon qui lui | bénéfice de la sousctiption. Ly constivuer les Cemités
ont manifesté lenr contentement de

Moriages |a annoncés av cours de oo
"empressement qu’on a_mis @ répoh: | a os urd hui est . | Nous soubaitons au vaillar
Pee rd’hui est célébrée au Cap la bé- 7], *F |
dre al invitation de Son Excellence et de né Ae eptiale de pte a Jn- de la grande GEavre régéné
Vaceueil tout cordial dont ils ont eté Giuies, fille du Délégué dans le Nord | succes que méritent sa mal
Vobjet. |__| anie 4 Mr Aurive Hyppourre, secrétaire | YOUSMER! Et S0n a6 .
__..Nouslesremercions-et-croyous gwils-Fa yy ztzpatio gation. =O He
ne manqueront dans leur rapport au ~- Aprés demain lundi sera béni lema-) . Hier ont eu lieu aPéi ae
Chef d Etat de lui soumettre l'état de tinge religieux, a Jéréniie, de. Mie Claire [s¢ques dela Soear Salt
notre Cathédrale; dont ‘les travaux ne P's .Tac avec Mr Lc CHASSAGNE. | Pensionnat Saint-Joseph





























































peuvent conlinuer va Ie manque aan ~ Aux deux nouvessx couples nos meil- ) os condoléances 4 la /
_ Bent, ef _esperons que es —Marns-- leurs veux de bonheur eo plot da Gitr





jOurs bienfaisantes de Son Excellence
nous accordéront quelques subsides
- qui permettront d'achever-le—cloehe:

Port de Paix.16 Septembre.
Leonce DEVIS.



Naissance | Un médecin. contemporal
___Les époux Louis D. Berrover, de Jac- | ainsi: : ee
mel, ont eu, cette semaine, une gentile | « Parmi les simples concen
fillette quia regu le prénom de Louise. | donner aux gens pour ¢
La méie et enfant se portent bien. [la santé, il n’en est pas de
Bons voeux au bébé etcompliments aux | mandable que ce:ui de far
jeunes-pasentss— = Feoustsat decions. Fe
Petite Bolte aux Lettres | Malade qui soul i foie
Mr le Directeur, --- Jai lo avec satise | @ 99 eBgorgement eo 4
faction la lettre gni vous a été ad-essée | 1¢ SOnseil qu 98. lat avat o
dans tLe Nuuvellistes. dhier. Jadmire | 47@ matin et soir one i 4
la franchise de Paurenr et Leo. félicixe | Mélangte avec Ie nel ;
bien sincérement., Qu il se rassure. Li n’a | S48 SUSTE ve ame
pas a s inquiéter de ce que des amis pour- | ** produisit. Les eee ‘
raient lui dite. Je me pensais. pas a Ini | (Se Bava Pe one 2
quand jée rédigea:s mon article. Oh! on. eae Abe ss as .
Croyez-moi, je vous pile. Car un pareil | leur, ‘fi en que s aedh
carac:ére donné a mon sujet, n’ef. prow | T8BMEDU dep aoe i
duit aucun cflet, et edt evé peu gentil. | @ um certain temps et at
Pluie oo... cece cece eee eeaves Néant ‘Seulement un cas particulier m’avait | UA° oes mans de.
Maximum de temperatere d hier 32° 7 | frappé Vesprit.. Et ma seule intention | plus ent a shea Hat
7 en écrivant les «avis matrimoniaux, était Leics de ce tr

Minimum « 22° 6 i foie et
; : : des ole 6 &
Ozone i i «§ necromancer de Saricaturer, en les -généralisant, les. les fonct tons 3a l agit £

oom "Te Directeur de I’ Observatoire, Moeurs de ces époux la qui agissent com pestifs; bees 2 sreme en
; mas me je l'ai dit. Ces gens me sont absolue | (ONIQUE §) tok 8 le
. Fr. CONSTANTIN. | eng indifférents, J'ignore et je veux | @" reméde & la fols SIP.
_ Bulletin de VAgrtoulture ignorer les petits-enovis de wae On recommande . Td
Le « Balletin Officiel de PAgriculture.| ges. Je ne m’attache qu’a mes propres | Personnes Gh ee bi















































Société Astronomique
ver Méréonetociour pe Port-au-Prince
Observations faites ce matin a 7 heures.





émMes... 74 -
Escro Sud

Nébulosité, Cirrus, Cirro er alto com... .8















et de LIndusirie » .2 para, avec’ la Loi | affaires. Et notez- qu’en rédigeant mon | mopaires. Dans ce cas &
-rapportant les modifications f.ites aVart.5 | article, mon orgaeil de jeune homme | 125 4¢ 5% |
de la Convention duto S:piembre 1906, | soucieux de sa personne sooffrait déja de
a Vart.5 du Contrat et-aux-art3-7 er la publication -des lettres de dénouciait
“yr da Cahier des charges relatifs 4 la | conjugales dans le « Nouvelliste 9
_«onsiruction de igligne de chemin de fer | jours derniers. On se rappelle, n'est-
do Cap a Port-du-Pricce ( Loi, Conven- | pas? Je ne pouvais donc penser a celui-
tion, Contrat et Ceh-er-des charges y an- | a celui-la. Autrement, je me serais &

caficaturerd mon tour.

mess). ee ‘

“La panie non olfisiele comtient din-| Mais il s'est trouvé «=
séressantes. mations sur les absilles | dence, mon Dieu a
comme dist :
du pore, cic.



Collége-Louverture

Internal Externat

| Le Cotttce Louverture est un éta-
blissement privé d’ Enseignement secon-
daire Moderne,.créé en vue de donner
aux jeunes gens uve instruction solide
jointe 4 une forte éducation morale et
patriotique. °
L’Ecole forme trois divisions distinc-
tes: division élémentaire, division de:
grammaire et division supérieure.
| Elle regoit des enfants dés Vage de
| sept ans. Ils sont Pobjet de soins parti-



a




Joo own cee WASHBURN CROSBY &
ressez-vous & Mme~Vve-U- | Vi ’ .
us le préparera avec un po. :
gfivi particoliers. .
demeure: 15 RUB PEriIon, prés
ini caille Lavic!
ie Smith avise ses nombreux
ents quil a installé son café
e do Fort-Per, prés dela Place
cest-a-dire en plein centre des

sec ceo

. 2 : \aa
LA Farin « Médaille Or >
est fabriqnée par les plns grands mou-
lins du monde, produisant 35.000 barils
par jour.

Ils sont aussi propriétaires de 350 dé-
pots dans les Etats du Nord-Ouest qui |
produisent le fameux blé dur du prin- |
" temps.

era chez liew du bon thum a ; oe
hed liea du bon thum & LA FARINE MEDAILLE

depaivo. 15 le verre; de Peau dé |
ach ou autre, etc, sets te de | a toujours les mémes qualités : bonne | culiers de maitres spéciaux.

yeuse humeur constante de | a excellente, et fait non-seulement le} L'enseignement comprend toutes les.
atron. batt tL aa ““lmeilleur pain, mais donne 20 °/o de | études prescrites par les programmes
ille papa Lavit tee | plus que n'impo: te quelle marque. | ofticiels :
cations Musicales | . Comme la plus bone qualité de fa-| Instruction religieuse.— Instruction mo-
epareitre la belle méringue _ rine produite, elle est assurée d'avairle | vale etcivique.— Langue et—littérature—~
vlateurs Un baiser tnterromps | Grand Prix et la Médaille d'Or achaque | frangaises.— Littérature ancienne.— Lan-

anty. a ed ' _ | Exposition, pour plusieurs années. | gue et jiterature espagnotes.— Langue et
tea0 prix d’une gourde l’esem- | , — ae Sf | littérature angluises — Langue él wttéra-.
ty Pharmacie Centrale et chez} ¥° ashburn Crosby | Co | ture allemandes. — Se‘ences mathémati-
95: rue du Réservoir. | 416; Broad Street, — New York. | ques et Cosmographie. — Sciences physi-
4 prochainement: « Jaquinette, | - FB. NEWELL | ques et naturelles. — Histoire ef Géogra-

| Agent-yénéral d Exportation.



































































































i phie d@ Haiti. — Histoire et Géographie
oles Chassaing. | générales. — Dessin. — Principe du Droit
Ordination . Let_Economie_poliique.__Hygiéne:— Now ——
priécd assister aa Seivice F | tions d’Agriculture.— Comptabiliteé et Te-
i sera célébré—en-l Eglise- nue des Livres: Musique. — Bxercices —
we Trin ité », ree des Casernes

r Kdmond Heraux -buee
| physiques.
leag-d a courant, 29 heures

















ae

Revenu de san. voyage aux. Hlats- | . . .
ye : L’Ecole posséde tout ce qui est ne-

Unis d’ Amérique, le Docteur EDMOND | mee a,
| cessaire & la bonne exéculion du pro-





















in. - ; Héravx se tient a la disposition de ses | 7
TEvégue Orth. Apost. d’Hairi elienis et du public, 34 rue des Caser- | O79
‘4 n Ie P . (Che PUD es ok One bee Une-discipl ine 4-lafeisferme-et pas
je £¥% 4 pie CE ss 4
es ” ternelle assure le progrés des Eléves.



ypureils électriques pere | °""; i
pe bbw ches Sety-Bnes etl _En-toute-circonstanee, les éléves Hire _

preduisant-éleetricité-statique, les-Ra- | COLLEGE LouvearurE sont soumis 4 bes
yons X les courants de haute fré-| plus stricte suryeillance: ils sout lob. -
lp | jet de la sollicitude In plus bienveillan~-






















osaint Lilavois et sou enfat
iors Eaterriére, Mr et Mme Ro- |
oney et leurs enfants feront | ° . ; ansion. |
: , . | quence. les courants de haute tension, | -
da Cathédrale, le landi go Sep- | Twence, | te et la plus constente pour tout ce qui-

| les courants sinusoidaux, les courants | : : es |
yarant, 2 6 heures 1/2 du matin, | ’ , | concerne levr situation matérielle, in--
















seen | | etmccmpmatintei

































re pe | faradiques et les..courants continus, le alion_mi
olennel-debour-de Tan, POUT] Docteur Epnoan Hsnavx entrepren- | Wypetuerle et more.
Tame de leur regretiée ae ke lan nitnainne abhi lechii. |. Pour tous aulres renseignements, Sa- -
i dra, d’aprés les principes et la techui- | ; eS Penseignel :
Mane Cécine Larerribes, _ | que de d'Arsonval, d Oudin, de Tesla, | dresser Ala Direction de | Etablisse--
se, mére, sceur er beile-sceur. | de Dubois Reymond, de Marton, de | ment. OS
ne invitation spéciale n’ayant | Monell, de Goelet et de Mussey, lelral-| “Porta Prine, 136 Rue du Peuple..
ies amis sont priés de considé- | tement des maladies suivantes: | Le Directeur, — L. C. LUERISSON.
oe comme en tenant Hie. | Cancer, lupus, neurasthanie, névralgte, .
Prince, 24 Septembre 1907. | hystérie, hypocondrie, paralysie, alaxie loco-
Engrenages i motrice, rhumalisme, goulte, scialique, ar~ a
Machine a _ | thrite déformante, chorée, paralysie agitante, | ; te ee
Machine a coudre, gros et dé- | astme, épilepsie, eczema, érysipéle, dyspep- anhourgeoise jmerical ff:
| sie, dilatation de Vestomae, diarrhée chroni- Service New-York-Huaith.
LAGOJANNIS | que, iclére, troubles fonctioonels du cur, ¢ a , y
s Sciences Applanuées | ytério-sclérose, impnissance génitale, phthi- | l
a eed ny | sie, goitre exophtalmique, diabéle, chlorose, | on esarhas
Beanens dadmission | see imal de Bright. ééphantiasis, hémo-| OE vice Atlas |
ii eet, Poet ies | phoides, aménor: hee, seer abite, fibromes, D'apres cable recu, le vapeur
ims3sion dui Octob havie ulévine, métrite, salpiugite, fibromes,.|-¢ Vaorpyvrap a Guilte New-York.
t Ollvert tous les jours de 44 | ainsi que les états morbides tels que : ané- | xe On a quitte New York,
idi et demi, au siége de | mie, cachexie et slérilité de Vhomme et de la | METCPeUl 2d courant pour Go-
Tue de l'Abreuvoir. | femine. | naives et notre port, ott ilest a--
La Dingerion. |tendu mercredi 2 Octobre, il par-
Roi de la Beauté tev | lira probablement dars la soiré»
avon Naftalone.le Roi de | 489 °° | ‘Tpour Petit-Goave, Jérémie et
— destructeur des bou- po Om | Montego Bay.
chez LAGOIANNIS. | Lastéamer «Pains WiL‘em V>, | to
ronve & acheter lest attendu cel aprés-midi venant | La malle pour 'Etranger par ’
le dHaiti, de M. Dantés| du Sud et de Saint Mare, pour | le vapeur « GRAECIA? lermera &
og Tl eontinver dans ta soirée directement | la Poste mereredi 2 Octobre A &
oe ooh uernes, }pour New-York. _ pheures du soir. -
lle ‘Gee 4 Phar- | pi ay-Prince, 28 Septembre 1907. Ptrau-Prince,27 Septembre 1907. |
GERLACH & Co, Agents. F. HERRMANN & Co, Agents.

€



























“Aatreprise d'Baux Gazeuses «é | TMP. DP H CHA |
Port-au-Prince | Angle Ags Rue ees Bourjollyet

324, Rue des Miracles, 22
- FOURNISSEUR: T Ty hiaue
is Grand Cercle de Port-au-Prinee ravaux ypogr ap gi
&u Petit-Club
de PUnion Sportive Haftienne
4u Restaurant de la Paix - ,
@ du Commerce
de PHétel Bellevue
« Central
« de France
é Patrie
du Gafé duPort
Au Bar Fin de Siécle
«, du Commerce
des Amateurs.
du Port
International
__de la Bourse —
de la Ghambre
de la Poste
dela Gar
du Palais
de Union
Larousse
ETO re
« Bourdon
w= Cantave
———#eary Caves ce bormeis
Gonaives: BR. Schitt
Petit-Godve . Uaté Lochard
Jérémie. Café dela Paix
_ St-Mare: A. Dalencourt ——_____
~Faemel N--batontant 4





Ss Bw



‘_

ww & & GS RB









i 26 Médailles de toutes les Exposite tons au “Monde, y comprik
: Or, quil vient dobtenir de ? Exposition de St-Lowi























jou ‘se tient ! 3
| teurs, et aussi pour expédier leurs comma:
Tle que pour VEtranger.

GOUT AGEESBLE — CONSERVATION PAL
TOUL — ANUMES — RRORCHITES — ‘ENRODEMER
IRFLUENZA ~ AFFECTIONS BES POURSES

Régubilivs 1, PORT AU PRINCES, HAITI, er ite BRONTE

Varices, Aémorrhoides, Vazi
_ chronique os, Accidents dy

an falt Vor! analtré de ret Bide, at ee gal ©

Lpe:
Saat. aul ost Jnstement enmeiderd par tet
Antihémorrhoidaires, « Dosa: Un verre i

LE F LACON



Full Text







réception grandiose qui’a eu lieu a} _ Nomination _— ee
l'Hotel de lArrondissement of rien} Nous apprenons avec plaisic ve te eis amille
n’a-nmeanqué, tous les coeurs ont battu a | Général Justin Porrevien, chef des cha Cetait a ce mien gat
l'unisson.---C’est iei_ pour nous locea-| seurs a pied de la Garde du Gouverne= . méme, aux faits jour:

_ sion de manifester ouvertement le dé- ment, a été commissionné Commandant I a celal
sintéressement sans borne denotresym- | de la Commune de l’Arcahaie, en Fem | Vo 4 pour _Vinterpré
_pathique Commandant. d’Arrondisse- | placement du Général H. Sainte Lovis, oe malrimontaux »,
ment et de notre dévoué Administra- | promu an commandement de la place des ree des sentiments du p







teur des Finances. Tous deux contri- | Gonaives. : oublié, sans doure, des
buent d’une facon digne.d’éloge & tou- | =~ Nos meilleurs compliments. youre dévoué serviteor.
tes les choses dont le mobile concourt Theatre Haitian
a la gloire du Chef d’Etatet au bonheur | Nos amis du Théa:re Haitien ont sus-
du pays. . pendu la répétition d'une comédie locale
Le soir, la musique de la Marine} dont on dit grand bien ; et ce. afin de
nous gratifia d'un joli. concert. Toute | faire coincider apparition de ’Empereur
la population s’y donna rendez vous €t | Dessalines avec deux représentations de | “ Le fondateur de [CEavy
elle envoie, en relour,-au charmant | ce drame,qui seront les derniéses.~ C'est | ment social des Noirs, sur
chef d’orchestre, Mr Ch. O. Jeanty, ses | donc avant le 17 Onrobre que la piéce de | groupe de jeunes Canadiens
plus vifs remerciements. . | Coicou va paraitre en brochure,a Vimpri- | va étendre [i-bas la coura
_ Elle remercie aussi hautement—les| merie Chenet, thropique dont
—wiembres de la Délégation qui-luiont-|— A ce propos nous sommes prié d'aviser | ve. Cette tournéea I’é
maintes fois adressé des paroles de | que les souscsipteurs qui n’abrant pas | ou trois mci ; au bout d
sympathie, notamment Mr Montreuil | versé jusqu’a la date du_ ro, perdront le | mandant Benito reviendr
Guillaume et l’Amiral Lebon qui lui | bénéfice de la sousctiption. Ly constivuer les Cemités
ont manifesté lenr contentement de

Moriages |a annoncés av cours de oo
"empressement qu’on a_mis @ répoh: | a os urd hui est . | Nous soubaitons au vaillar
Pee rd’hui est célébrée au Cap la bé- 7], *F |
dre al invitation de Son Excellence et de né Ae eptiale de pte a Jn- de la grande GEavre régéné
Vaceueil tout cordial dont ils ont eté Giuies, fille du Délégué dans le Nord | succes que méritent sa mal
Vobjet. |__| anie 4 Mr Aurive Hyppourre, secrétaire | YOUSMER! Et S0n a6 .
__..Nouslesremercions-et-croyous gwils-Fa yy ztzpatio gation. =O He
ne manqueront dans leur rapport au ~- Aprés demain lundi sera béni lema-) . Hier ont eu lieu aPéi ae
Chef d Etat de lui soumettre l'état de tinge religieux, a Jéréniie, de. Mie Claire [s¢ques dela Soear Salt
notre Cathédrale; dont ‘les travaux ne P's .Tac avec Mr Lc CHASSAGNE. | Pensionnat Saint-Joseph





























































peuvent conlinuer va Ie manque aan ~ Aux deux nouvessx couples nos meil- ) os condoléances 4 la /
_ Bent, ef _esperons que es —Marns-- leurs veux de bonheur eo plot da Gitr





jOurs bienfaisantes de Son Excellence
nous accordéront quelques subsides
- qui permettront d'achever-le—cloehe:

Port de Paix.16 Septembre.
Leonce DEVIS.



Naissance | Un médecin. contemporal
___Les époux Louis D. Berrover, de Jac- | ainsi: : ee
mel, ont eu, cette semaine, une gentile | « Parmi les simples concen
fillette quia regu le prénom de Louise. | donner aux gens pour ¢
La méie et enfant se portent bien. [la santé, il n’en est pas de
Bons voeux au bébé etcompliments aux | mandable que ce:ui de far
jeunes-pasentss— = Feoustsat decions. Fe
Petite Bolte aux Lettres | Malade qui soul i foie
Mr le Directeur, --- Jai lo avec satise | @ 99 eBgorgement eo 4
faction la lettre gni vous a été ad-essée | 1¢ SOnseil qu 98. lat avat o
dans tLe Nuuvellistes. dhier. Jadmire | 47@ matin et soir one i 4
la franchise de Paurenr et Leo. félicixe | Mélangte avec Ie nel ;
bien sincérement., Qu il se rassure. Li n’a | S48 SUSTE ve ame
pas a s inquiéter de ce que des amis pour- | ** produisit. Les eee ‘
raient lui dite. Je me pensais. pas a Ini | (Se Bava Pe one 2
quand jée rédigea:s mon article. Oh! on. eae Abe ss as .
Croyez-moi, je vous pile. Car un pareil | leur, ‘fi en que s aedh
carac:ére donné a mon sujet, n’ef. prow | T8BMEDU dep aoe i
duit aucun cflet, et edt evé peu gentil. | @ um certain temps et at
Pluie oo... cece cece eee eeaves Néant ‘Seulement un cas particulier m’avait | UA° oes mans de.
Maximum de temperatere d hier 32° 7 | frappé Vesprit.. Et ma seule intention | plus ent a shea Hat
7 en écrivant les «avis matrimoniaux, était Leics de ce tr

Minimum « 22° 6 i foie et
; : : des ole 6 &
Ozone i i «§ necromancer de Saricaturer, en les -généralisant, les. les fonct tons 3a l agit £

oom "Te Directeur de I’ Observatoire, Moeurs de ces époux la qui agissent com pestifs; bees 2 sreme en
; mas me je l'ai dit. Ces gens me sont absolue | (ONIQUE §) tok 8 le
. Fr. CONSTANTIN. | eng indifférents, J'ignore et je veux | @" reméde & la fols SIP.
_ Bulletin de VAgrtoulture ignorer les petits-enovis de wae On recommande . Td
Le « Balletin Officiel de PAgriculture.| ges. Je ne m’attache qu’a mes propres | Personnes Gh ee bi















































Société Astronomique
ver Méréonetociour pe Port-au-Prince
Observations faites ce matin a 7 heures.





émMes... 74 -
Escro Sud

Nébulosité, Cirrus, Cirro er alto com... .8















et de LIndusirie » .2 para, avec’ la Loi | affaires. Et notez- qu’en rédigeant mon | mopaires. Dans ce cas &
-rapportant les modifications f.ites aVart.5 | article, mon orgaeil de jeune homme | 125 4¢ 5% |
de la Convention duto S:piembre 1906, | soucieux de sa personne sooffrait déja de
a Vart.5 du Contrat et-aux-art3-7 er la publication -des lettres de dénouciait
“yr da Cahier des charges relatifs 4 la | conjugales dans le « Nouvelliste 9
_«onsiruction de igligne de chemin de fer | jours derniers. On se rappelle, n'est-
do Cap a Port-du-Pricce ( Loi, Conven- | pas? Je ne pouvais donc penser a celui-
tion, Contrat et Ceh-er-des charges y an- | a celui-la. Autrement, je me serais &

caficaturerd mon tour.

mess). ee ‘

“La panie non olfisiele comtient din-| Mais il s'est trouvé «=
séressantes. mations sur les absilles | dence, mon Dieu a
comme dist :
du pore, cic.
Collége-Louverture

Internal Externat

| Le Cotttce Louverture est un éta-
blissement privé d’ Enseignement secon-
daire Moderne,.créé en vue de donner
aux jeunes gens uve instruction solide
jointe 4 une forte éducation morale et
patriotique. °
L’Ecole forme trois divisions distinc-
tes: division élémentaire, division de:
grammaire et division supérieure.
| Elle regoit des enfants dés Vage de
| sept ans. Ils sont Pobjet de soins parti-



a




Joo own cee WASHBURN CROSBY &
ressez-vous & Mme~Vve-U- | Vi ’ .
us le préparera avec un po. :
gfivi particoliers. .
demeure: 15 RUB PEriIon, prés
ini caille Lavic!
ie Smith avise ses nombreux
ents quil a installé son café
e do Fort-Per, prés dela Place
cest-a-dire en plein centre des

sec ceo

. 2 : \aa
LA Farin « Médaille Or >
est fabriqnée par les plns grands mou-
lins du monde, produisant 35.000 barils
par jour.

Ils sont aussi propriétaires de 350 dé-
pots dans les Etats du Nord-Ouest qui |
produisent le fameux blé dur du prin- |
" temps.

era chez liew du bon thum a ; oe
hed liea du bon thum & LA FARINE MEDAILLE

depaivo. 15 le verre; de Peau dé |
ach ou autre, etc, sets te de | a toujours les mémes qualités : bonne | culiers de maitres spéciaux.

yeuse humeur constante de | a excellente, et fait non-seulement le} L'enseignement comprend toutes les.
atron. batt tL aa ““lmeilleur pain, mais donne 20 °/o de | études prescrites par les programmes
ille papa Lavit tee | plus que n'impo: te quelle marque. | ofticiels :
cations Musicales | . Comme la plus bone qualité de fa-| Instruction religieuse.— Instruction mo-
epareitre la belle méringue _ rine produite, elle est assurée d'avairle | vale etcivique.— Langue et—littérature—~
vlateurs Un baiser tnterromps | Grand Prix et la Médaille d'Or achaque | frangaises.— Littérature ancienne.— Lan-

anty. a ed ' _ | Exposition, pour plusieurs années. | gue et jiterature espagnotes.— Langue et
tea0 prix d’une gourde l’esem- | , — ae Sf | littérature angluises — Langue él wttéra-.
ty Pharmacie Centrale et chez} ¥° ashburn Crosby | Co | ture allemandes. — Se‘ences mathémati-
95: rue du Réservoir. | 416; Broad Street, — New York. | ques et Cosmographie. — Sciences physi-
4 prochainement: « Jaquinette, | - FB. NEWELL | ques et naturelles. — Histoire ef Géogra-

| Agent-yénéral d Exportation.



































































































i phie d@ Haiti. — Histoire et Géographie
oles Chassaing. | générales. — Dessin. — Principe du Droit
Ordination . Let_Economie_poliique.__Hygiéne:— Now ——
priécd assister aa Seivice F | tions d’Agriculture.— Comptabiliteé et Te-
i sera célébré—en-l Eglise- nue des Livres: Musique. — Bxercices —
we Trin ité », ree des Casernes

r Kdmond Heraux -buee
| physiques.
leag-d a courant, 29 heures

















ae

Revenu de san. voyage aux. Hlats- | . . .
ye : L’Ecole posséde tout ce qui est ne-

Unis d’ Amérique, le Docteur EDMOND | mee a,
| cessaire & la bonne exéculion du pro-





















in. - ; Héravx se tient a la disposition de ses | 7
TEvégue Orth. Apost. d’Hairi elienis et du public, 34 rue des Caser- | O79
‘4 n Ie P . (Che PUD es ok One bee Une-discipl ine 4-lafeisferme-et pas
je £¥% 4 pie CE ss 4
es ” ternelle assure le progrés des Eléves.



ypureils électriques pere | °""; i
pe bbw ches Sety-Bnes etl _En-toute-circonstanee, les éléves Hire _

preduisant-éleetricité-statique, les-Ra- | COLLEGE LouvearurE sont soumis 4 bes
yons X les courants de haute fré-| plus stricte suryeillance: ils sout lob. -
lp | jet de la sollicitude In plus bienveillan~-






















osaint Lilavois et sou enfat
iors Eaterriére, Mr et Mme Ro- |
oney et leurs enfants feront | ° . ; ansion. |
: , . | quence. les courants de haute tension, | -
da Cathédrale, le landi go Sep- | Twence, | te et la plus constente pour tout ce qui-

| les courants sinusoidaux, les courants | : : es |
yarant, 2 6 heures 1/2 du matin, | ’ , | concerne levr situation matérielle, in--
















seen | | etmccmpmatintei

































re pe | faradiques et les..courants continus, le alion_mi
olennel-debour-de Tan, POUT] Docteur Epnoan Hsnavx entrepren- | Wypetuerle et more.
Tame de leur regretiée ae ke lan nitnainne abhi lechii. |. Pour tous aulres renseignements, Sa- -
i dra, d’aprés les principes et la techui- | ; eS Penseignel :
Mane Cécine Larerribes, _ | que de d'Arsonval, d Oudin, de Tesla, | dresser Ala Direction de | Etablisse--
se, mére, sceur er beile-sceur. | de Dubois Reymond, de Marton, de | ment. OS
ne invitation spéciale n’ayant | Monell, de Goelet et de Mussey, lelral-| “Porta Prine, 136 Rue du Peuple..
ies amis sont priés de considé- | tement des maladies suivantes: | Le Directeur, — L. C. LUERISSON.
oe comme en tenant Hie. | Cancer, lupus, neurasthanie, névralgte, .
Prince, 24 Septembre 1907. | hystérie, hypocondrie, paralysie, alaxie loco-
Engrenages i motrice, rhumalisme, goulte, scialique, ar~ a
Machine a _ | thrite déformante, chorée, paralysie agitante, | ; te ee
Machine a coudre, gros et dé- | astme, épilepsie, eczema, érysipéle, dyspep- anhourgeoise jmerical ff:
| sie, dilatation de Vestomae, diarrhée chroni- Service New-York-Huaith.
LAGOJANNIS | que, iclére, troubles fonctioonels du cur, ¢ a , y
s Sciences Applanuées | ytério-sclérose, impnissance génitale, phthi- | l
a eed ny | sie, goitre exophtalmique, diabéle, chlorose, | on esarhas
Beanens dadmission | see imal de Bright. ééphantiasis, hémo-| OE vice Atlas |
ii eet, Poet ies | phoides, aménor: hee, seer abite, fibromes, D'apres cable recu, le vapeur
ims3sion dui Octob havie ulévine, métrite, salpiugite, fibromes,.|-¢ Vaorpyvrap a Guilte New-York.
t Ollvert tous les jours de 44 | ainsi que les états morbides tels que : ané- | xe On a quitte New York,
idi et demi, au siége de | mie, cachexie et slérilité de Vhomme et de la | METCPeUl 2d courant pour Go-
Tue de l'Abreuvoir. | femine. | naives et notre port, ott ilest a--
La Dingerion. |tendu mercredi 2 Octobre, il par-
Roi de la Beauté tev | lira probablement dars la soiré»
avon Naftalone.le Roi de | 489 °° | ‘Tpour Petit-Goave, Jérémie et
— destructeur des bou- po Om | Montego Bay.
chez LAGOIANNIS. | Lastéamer «Pains WiL‘em V>, | to
ronve & acheter lest attendu cel aprés-midi venant | La malle pour 'Etranger par ’
le dHaiti, de M. Dantés| du Sud et de Saint Mare, pour | le vapeur « GRAECIA? lermera &
og Tl eontinver dans ta soirée directement | la Poste mereredi 2 Octobre A &
oe ooh uernes, }pour New-York. _ pheures du soir. -
lle ‘Gee 4 Phar- | pi ay-Prince, 28 Septembre 1907. Ptrau-Prince,27 Septembre 1907. |
GERLACH & Co, Agents. F. HERRMANN & Co, Agents.

€
























“Aatreprise d'Baux Gazeuses «é | TMP. DP H CHA |
Port-au-Prince | Angle Ags Rue ees Bourjollyet

324, Rue des Miracles, 22
- FOURNISSEUR: T Ty hiaue
is Grand Cercle de Port-au-Prinee ravaux ypogr ap gi
&u Petit-Club
de PUnion Sportive Haftienne
4u Restaurant de la Paix - ,
@ du Commerce
de PHétel Bellevue
« Central
« de France
é Patrie
du Gafé duPort
Au Bar Fin de Siécle
«, du Commerce
des Amateurs.
du Port
International
__de la Bourse —
de la Ghambre
de la Poste
dela Gar
du Palais
de Union
Larousse
ETO re
« Bourdon
w= Cantave
———#eary Caves ce bormeis
Gonaives: BR. Schitt
Petit-Godve . Uaté Lochard
Jérémie. Café dela Paix
_ St-Mare: A. Dalencourt ——_____
~Faemel N--batontant 4





Ss Bw



‘_

ww & & GS RB









i 26 Médailles de toutes les Exposite tons au “Monde, y comprik
: Or, quil vient dobtenir de ? Exposition de St-Lowi























jou ‘se tient ! 3
| teurs, et aussi pour expédier leurs comma:
Tle que pour VEtranger.

GOUT AGEESBLE — CONSERVATION PAL
TOUL — ANUMES — RRORCHITES — ‘ENRODEMER
IRFLUENZA ~ AFFECTIONS BES POURSES

Régubilivs 1, PORT AU PRINCES, HAITI, er ite BRONTE

Varices, Aémorrhoides, Vazi
_ chronique os, Accidents dy

an falt Vor! analtré de ret Bide, at ee gal ©

Lpe:
Saat. aul ost Jnstement enmeiderd par tet
Antihémorrhoidaires, « Dosa: Un verre i

LE F LACON