Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






























Vendredi, 24 Mal 1907 —



















Abonnement pour Département....1.20
4 « Etranger 2.00



ENT



RENTER ER

er les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.





























































pce Haver 22.---Caflé Hoi, Cap: 38.50.
| ob Le Président de lal Republi ne, ace
ADLER | eIsives ie | compagné de Madame et de Made-
OPOLE du NOUVELLIS’ ae tulle. | i moiselle Falliéres, inangura aujonr-
PRODUCTION INTERDITE). Varsovie 22. ~ 2.000 lanciers po- | d@hui, aa Cours de la Heit ine, Vexpo-
a eo lopsis de la garde ont rego lerdre | sition générale des fleurs.
Tavar 99.-- 400 marins ont | de se rendre immédiatement 4 Tsar- M. Clémencean-offrit hier solr un
aujourd’hui en faveur de la koé-Selo, , diner en Vhonneur des membres du
ve genérale ; celle-ci sera décla~ | Sypney (Nouvelles Galles du Sud) | corps diplomatique.
i peu par le comité-directeur | 22.~ On apprend que le 30 Avi Yl A la Chambre, toes te oral i
yodicat des marins au Jong | dernier, un-ouregan et un raz de} général Piequart déposa le pro,
‘ tarolines: | de iol relalif au renvoi te la classe

g

oe 22.—A la-snite du re | 200 personnes ont per
ela direction de ia Compagnie sont consi lérables.. «
e, daecorder le voyage uratuit| Bucharesr 2%.— En raison de la | été ordonné.— M. Thomsona depose
hetin de fer de Sout hampton sécheresse, des priéves spéciales ont | sur le bareau un projet modifiant la
| inatelots. farsant partie de | él é Strlotiudes 2 aos tous les districts |loi du 41 Avril 1881, relauf a la
ye de ceux de ses aque ‘hots de la Houmanie. /pension sur la caisse des invalides
Hes an Premier port, | ‘equipage | - Wa-hincron 22,—Le contre-ami | de la marine. M.. Caillaux.déposa tn
I
Pe

t i

marée ont dévasté les iles C
les degats |) de 1903 et demanda le renvoi de Th

| commission de larmée; le renveia



quebot «Ovéanie-,s’est mis en | ral Stockton areca ordre de prendre projet tendant 4 prévenir le mouil-

) demandant une angmenta- | le commandament d’pne escadre | lage des vins et Pabus da sucrage.
salaire de deux dollars clu- | spéciale, comprenant les croiseurs “Au Sénat, M. Prévet ¢ céposera le

‘par mois. «Tennesse eto € wastengton 2 aye rapport sur le rachat de la Compa=.—

OURG 22.—Sins—attendre da | qnittera N jport (Rhode e {sland), Je | gnie de TOuest.- Le shal Galliéni_

s Compagnies de vaviga- | 10 Juin. pour se rendre A Bordenax passa en revne les fronpes du qua-

e demande d’ augmentation ‘cieclle représentera tes Etats-Unis

torziéme corps au grand camp.--Mr
is Ay le Syndicat des marins bay es exposili sy) PHariiime internatio- Saboux pane ren: batonnier de Yor-
sa décl lard lag A pbb ramen dre tes avon

its, a ét6--éln-membre-——-

- | Betesape 23 — La garnison tur- | de Académie francaise, en.rempla-
; ta Chambre: “quea Uskub composée d’environ » mil- | cement de M Brunetiere.
te la discussion des | le hommes, a dérerté, emportaut les | = me
MUONS sur les récentes gré-

NOlents incidents se sont.
> uesites députés rocialis-
sah pene préci pités verslet
cent el ont me- seulement out pu éire .recaptt ures,
26 168 ministres, Uskob est ane ville d’environ vings
: ac outer nement | aile habitants, siluée 4 150 kilomeé-

avin. mus Etat de | tres de Saloniqueé.

fitérnala e ela fron- -WASHINGION 23 ~—- Le Départe-
ie orca ny a pas| ment d’E:at a été officiellement avi-
ee a en Diag et} sé que ja Chambre des députés de.
alc Son cabinet | Giéce, a voté ui fords de 10,000. O00
aL a ine de) dol lars pour } ypocurer des secours aux
pros est de voir leis bulgares en Gréce.

Pérer, mais ils ST PRTERSBOURG 23. —- La police
. peuvent to- arrety aujourd ho ving! soldats. et

PS la situation ac= | officiers afliliés & une ‘secle révelu-
peuvent permettre | ionnaire.
Gu Mexiquesoient| Lonpuxs 93. ~ Le Hoi Al phonse et
* comme elles | la Reme,accompagués du prince heri-
oe temps; ils | Ler, tronteo Angleterte duns le cous |











i
i












arimes. mauviise “qualité des sin.
Wres el er ertaines. autres. conditions.
Seraient les eauses de cette dése ie





Atotry jusqe’ici cinquante: ‘fommes |) Les idées gurannées qui depuis un
siévle pons servenl de regle direetrice

et présilent & notre formation sociale,
gsonten voe de modification, s'tl faut
en eroire du moins les souveaulés. de
fort bon aloi que nous sert depuis peu
ld presse porl-au princienne.

Nous sommes, semble tu, er parse
de vomiprendre enfin que sous le 1ap-
port éducelf, notre guciclé Test pas en
possession de Vimmunble vérid, pour
ja bonneraison que notre maviére éilu-
‘eable a 1é souMmise jusqu ici a une frie
tarulion mmanifesterient irrationne le,
eb quant aux moyens employés, aL
quant aux résultets ‘obienus.

Ec c'est @ chereher, trouver et applic
quer les moyens” propres a produjre
une ttiluration meilleure et conte-
| quemment des résuilats moins 1 égauls -
el plus seviux, que t chieun s'iagénle.





See

lear Fepgman: vant de Novembre. SS







& qui mieux mieux dans nos quotidiens. 1 régles que l'on découvre toujours qua gue les Erats Unis
Bean mouvement duquel on est en|on sait bien lesehercher.
droit d’espérer beaucoup, dautantpins | Par exemple cette loi a ele vé
qu’en lespéce les efforts a faire ne se- | coutrdiée a la fumiére des fails, ettrou
ront pas de nature a nous rompre Tes) vee exacte, savoir que. le miteu tnflue)
fibres musculaires, les articulations ou | sur Vindividu, les agglomérations hu- | taires 4 la Maison B anche &
les cellules cérébrales. Point n’est be~ | maines se ressentent. du tewipéra | affiblec, et le Président Roosey
goia d’innover, en eflet, et il nous suf- | ment général desindividusqui les com | quail était heareux de saluer |
fira d’étre emprunteurs, aujourd'hui |-posent ;--- mais qu’en definitive cepx- _sentants d Haiti a Jamestown, -
comme hier, de demander a notre mo [ci & leur tour fagonnenta leur res-| Senet
déle séculaire, la France, les ex+ mples | semblance les milieux soumis 4 leur] — Aprés les travaax préliminal
de réaction contre les erreurs et les} domination, —. Q | de la correspondance et sanctig
préjugés que nous avons apprisa son} Deux grandes divisions sociales 00 | jer procés-verbal, le Sénat a
école. | éié mises en pleine lumiére par la | hier, le raspor: de sa Commis
~—~-La France du vingtiéme siécle nen | Science nouvelle :

; | chargée. déiudier le proje
est plus a se croire le premier peuple |
































































































Tap ospéri.é dex Républigu
Li réception fdte 4 nosd

























A l4 derniére séance de lu G
Mr le dépuré Théraméne Rom
posé une modification 4 [an
Code de Procédute-civile,. come

« Les pensions, irdemuités, tai
et appoiotements dus par | Eut,
vent tre saisis que pour un cg
de leur montant.»

-Laretence jadiciaire Gtant at
du tiers des appointemeats, ©
une réduction notable que pro
député Th. Romais eo fiveur ces
yés publics qui ne peuvent rempy
erg gements.
Faisant le tour du me
Nous avons recu, ce matin, @
Mr Louts AveNeL. ua vaillant
trotter #, qui parconct le mon
le rer Janvier 1903 e¢ dou conga
jatéressantes pérégrinations mond
dant 53 6 ans encore. |

Tia déja visite tour 'e Sad de
de (Asie: Perse. Hintoustamys
bodge, Annam,-Took'a, Monge
ne; Mandchourie, J ipons i
mois de | mené prisonmier 4 Nagasaki;
| Amérique-parl’Alaska ctle Can
| vait a San-Francisco lors de

‘atasirophe, a visite tous le
pour arriver en Hai t par Cubs
des Cayes et de Jacmel; I







a

+









euple | Ales sociétés a formation stalique- Agricole, déja voté l'année d
de la terre ; ou du moins ce préjugé. | ou communautaire. cesta dire celles |), Chimbre.
batlu en bréche par une conception | dans lesquelies individu a besoin dun | Ledie rapport conclat a lad
fondée sur des données~scientitiques, | point dappui qui cherche toujours, | projet, qui sera pobablement
est désorm iis la guperstitieuse religion | qu il trouve souvent dans ka famide. la | voré a la séance d'avjourd hal.
des gens alfectés de céc.té incurable | société et PEtat..Les peuples @origine | 7
Mais pour ceix qui-pensent juste et | latine sont, parmi les civilisés. les ty-
voient clair, ce n’est plus un crime de | pes les plus avérés de ce mode de for-
lése-patrie que de reconnaitre et, de} mation adynamigue, --- ot la sociéte,
crier bien fort que d'autres peup'es ont | Etat est tout, et VPindividu pas grand’
su prendre de l'avance sur elle, qui| chose ; ota
étaient partis du meilleur pied, et qui] 2° les sociétés a formation particula-
_savuient mieux se prémunir contre les | riste, cest-a-dire celles dans lesquelles
accidents de lu route. | Vindivide est soumis 4 Péducation dy-
Un éminent auteur frangais, Mon- | xnamique, of il est tremp} & méme
sieur Edmond Demolins,iura puécrire | l'énergie, ta volouté; "Ta Virilité agis-
un livre --qui d’ailleursafait sensa | sante,---ce qui lui permes de se passer
tion dans le monde: « A quoi tient la | de ja famille, de la société, de I Etat,
supériorilé des Anglo Sawons? » sans | réduisant ainsi le rdle, l’empire et les
gue personne.en France ait osé lui} obligations de ce dernier au minimum
reprocher détre un mauvais frangtis. | des nécessités. Pypes-apéciaux: les Scan
A la vérité, ce reproche ne serait pas | dinaves du Nord de l'Europe, et leurs
facile & articuler et A soutenir, a rai- | descendants directs, les Anglo-Saxons,
sun de la valeur scientifique delou-|.Nous-allons essayer d’étudier. ces
rage, Bref-ee-seul titre : --- A quoi | deus types et de faire ressortir,d’apres
lientla supériorilé des Anglo-Saxons? » | la Science Sociale, en quoi le second |
est déja une formelle reconnaissance | est supérieur au premier Mais le lec- |
de cette supériorité dont l’auteur aj teur nous permettra pour les. b-seins
-recherché, dégagé, établi de facon | mémes de la thése, de donner pour
xéremptoire lis causes prochaines ou | épigraphe 4 cette étude la fuble de la
oinlames, . | Fontaine :--- La Cigale et la Fourmt.
Crest désormais entendu: Edmond] |
Demolins, discip'e et conlinuateur de |
Leplay. dont ila amplifié le méthode |
et rectifié certaines idées, esten France |
chef d école et propayateur @une nou |
velle doctrine, off d’irrécusables conus
tations font sonner bien fort aux-oreil
les des [raucais d’auiourd hui: me ‘ :
anglo saxons vous sout supérieurs,par Observations faites ce matin & 7 heures. | toutes les Antilles, puis les
ce quiils se doivent A. uve préparation, | Pression barométrique a 0°. 2.760 "/" 97 | Sud Américaines,pour sedi
aun régime éducatif meilleur que le | Température s Vombre.........26° 6 — | céanie et l'Afrique.
youre Loe | Humidité relative en centiémes. . 67 | Me Louts Avenet est brclot
Ce sont ces idées neuves et véridi- | Direction da vent...s.scr00+) B10°S | pour le journal «Le Pest ia
ques qu'il est nécessaire de faire péné | Nébulosué...Cirrus-Cirro S.ratis.4 a recueili dabondsnies moe

NO

trer dang le concept haitien, en de- | Pluie me Néant tes ethniques, car on nla pe
mandant a notre gociété,non sans doute | Maximum de température d’hier 3477 | des contrées si diverse eo
de briser sa vieilie idole,mais au moins | Minimum 8 21° 8 — | plus ou moins intéressa0is
de Vadorer plutét sous la forme nou- | Propartion d’ozone (9.3 21) 5 | ques. --- Nous lui souhaited

| suecés dans son en fey
particuligrement 90 48! a
Hait.

Hier aprés-midi, ve je; ;
lew, dans les salons de Me “
marisge civil de 64 ile, fm
Bias Vreras, avec Mt ¥ ah

“Les mariés étaient asiee
la fille, de MM. Che. G
cisco Desuse; du coda ©
Horelle Biyard et Me Ast
Asanorcons que cet ©

velle oft nous la trouvons en meilleure |

UNOS CH THE! Observations. particultéres :
posture, pour servir a ’édilication de} Mouvements microsismiques remarqua-
eeux qui. participent delle a un titre | bles de g* 4t A to" 15, hier soir.
ou a un aulre. 3

Z 6 - & *

D'aprés le systéemne inauguré par Le- Le Directeur dé L Observatoire,
play, étadié et développé par E De- | Fr. CoNSsTaNrin.
joolins, il existe une véritable Science; Deéclaration de Mr Roosevelt
Sociale, tout comme il existe une! Les distingués membres de la Mission
Science Economique. (est 4 dire que | militaire Haitienne & Jamestown, A leur
ln foymabon des socictes, loin Uélre | préseniation par notre Ministre plénipo-
uy phéenomeme procedant da basard | teniiaire J. No Léger au Président Ruose-
ou soumis au cauprice des homies, sei velt, ont été heureus- d'en:endre l'emi-
trouve sous la dépend uice de cerlaines; nent bomme dE a: alGrmer catégorique=


























































00 savoir maintenant dans quel, Cereeauy-eols, etc, ete.

a0 9 permé l'idée d'une pareille mai- Pour tous articles introuvabies ail-
oa? C'est dans celui d’un architecte | leurs, demandez le chez LAGOIANNIS
| frangiis — plus américain que nature.on | = 196, Grand'rue, ~ Port au Prince.

ons nos voeux les plus sin« | lavouera cependant — et qui répond au |

Anne, que les noavenns
gnduits au pied de I antel:
Destoaches et Mme Gail-
























































e#


































ureux couple. | prénom de... Napoléon.. prea le Ch ee
ucert Recital © | Telégramoie funébfe éfe de Gharite

Dimauche prochain 26 courant |
ore
Lo yee “4 .

les Filles de la Saqesse

cntrée générale: G@, 1.00

nllets de la Loterie: 0.50

On trouvera des caries au Pension-

nat, chez Mesdames Jérémie. W. Mé-

198, F. Deret, Aug, Paret, J. Borno,

ique du Palais. écé )noass ot Dg. eat
Aime ( pigce romantique ) | Mile Sénateur Sandaire a eu la don- | ‘ h Thomasset, Bosselmann, J. Laville

se Rustique, Dubois. | leur de recevoir la urisie nouvelle de la)
e Piston, Occide Jeanty. | mort de sa fille ainte, LaveinciA, dame |
le hongroise n°.2, Liszt. | TRonNE Marsan, décédée 4 Port-a-Pi-|
es amants de bonne musique ne | ment, 3 lage de 35 2ns.- a'
oni certainement point Ace regal) — Nos sincéres condoléances au Sénateur | billards. voitures. chaises et ver
oe | Sandsireetaux quatieenfants de la regret | MOFUE ands, VOHOPES, Chatses Ot Ver
So . 8" | pes. Soin et promplitude.
(tee défunte, dont. tous ceox qui Vont| Sad + MeB hex Mme
« disparition si | S'advessera Mr Boiscontier,chez Mme «
|connue déplorent la disparition si préma~ |” 80ressera Sit BOISGON TIER Ce
Mturées j | Vve Dumai Thésan, 34, rue Courbe.
een louer emcee |
Une maison de famille, 115 rue dul
Peuple (quartier central). — S'adres- |
ser 4 Mme Vve Frangeul, 95 rue du |

| Une dépéche funébre nous annonce la |
soe donne demain soi, au Cer- | mort a Porta -Pinient dan homme bien |
ai-Prince,le pianiste virtuosé | canna en cette ville: Mr Prerre Paut
: _ | Damas. ancien député do peup'e.
rrare,pat la Musique da Palais. | Le défunt était une personnalité de |
4 (envie posthome 0? 2), Eu: | Varrondissement des Céreaux oti il jovis- |
aie (op. 53), Chopio. | saied’une haute estime.
de en forme de valse, Saint-| : ae vives et sincéres condoléances a sa |

Oe amille. .

programme de l'artistique



|
I
t







&



| Arrivage
tin est entré le steamer hollas-
Prins Willem Il» avec les passe
pivanis, venant de :
ind. Mme Adriana Advien.
‘Mret Mme Silvera, Mine Mi
c Ant. Alexandre, Mie” Mar
Joe, Mret Mme Dufresne, Mis
MrLuis Frossard, Mme Altém
s, Me PL Laporte, Charles Smith
Adam, Mme Sc-Preus, Mr Ea-
me, Guillaume de la Tour, Mme
Matisse, Corneille Das, Em, Jo-
i¢ Augusta Barry.

. Me Aaron. Silvera, Arthu



trés fraiches
ede | Heeellente Laitue Romaine

Le Restaurateur dela Santé main-|
ientles organes digestifs en bon ordre: |
upprime Jes terribles effets produits |
av usage excessif.de Valcool,guerit)
adicalement les rhumatismes, exces) —





tous les paquets & 0,20 ets.

ca

Pharrnacie Nouvelle
A. HOBERTS & Co.

S








Mme Rosine Filsaimé, Mom 901 ta atfes rm —

| On lave et remet a neul toutes es ~
mes de St- Vincent de Paul on — péces de Chapeaux cans le renomme:
Her pierse par pierre ¥consttuir inte ARNE bhi | Etablissement de chapellerie « La Bo».
‘salle pour les malades. 3 laquelle | _ de, sOUSSsIgue, donne avis au Py Due riquen » situé Grand’ Rue Ne 422, ene
eubiquement la toitare.Le travail | et au commerce que mon frere Mon- | tre Administration des Postes ef «Aux:
tent mené 4 ce degré, elles vou- |v. Aaron Silvera n'est plus employe | Armes de Puris»,---Eaote CUEBAS.
Tachever, Pautant plus: que les | dans ma maison de commerce a Jére- | ao —
eraient par 1A méme viseky eh | Mie, et que je nia plus aucune rela-
Conditions. Mais comme cela Hon avec lui.
Muellement, faure WVargent,ane |
Wslormation ne peut tire ob |.

“Maac Decime TARGET,

tiative charitable 96, Grand’ Rue.



7





Jéiémie, 22 Mat 4907.
cans Marco SILVERA

Avis reial —
“Jai Thonneur daviser le pablic et}





’ | Le steamer Pars Wittew TT,”
a 80 la péndéreuse idée dor: ey laissera. aujourd hui, Oh courant,
oh, ne de conférences avec pro- | le. commerce que pendant mon ab-| a cing heures de laprés-midi pour
ou ell lsence, Messieurs M. et J. Bresn sont} O00’ ye ’ ton |

~ | Saint-Mare et New- Yor

oa espere tirer des revenas | : ; t
eth -chargés de ma procuralion. "~ ogi
| Port-au-Prince, 24 Mai 1907.

~ GERLACH & Co. Agents.















font de terminer |’ .
ee eave Jérémie, le 16 Mai 4907. -
Manco SILVERA











-Nouveauté Bazar, Mercerie, Papete-)

€ nous ex A A eae! iioapons vim | novo | | mr
hue apenas 4 con | terie, Quineaillerie, gente d
co apie action. | Diverses spécialitésrenommeées et ga-* Cle: AMIGHTZEOISS ZMer CAINE



poaute maison | ranties. : Hoe pogo
__uatson du-monde va} Savon Naftalone de toilette qui gue-
oa d'une com- | rit toutes sortes d’éruptions, ecseina, | a Stila
ee Youk, geil anne, rouecuy? cue aanhe service Atlas. .
ss plans. let conserve la peau tou! PEE ES wane JENE ena
Giatssée d'une speifisie | Poudre de fiz velovlé de «Perle fiserlenmont de New York set at:
oo 48 étages au- | dite Naftulone : chaque boite 0.75. | @ Seer eee ees
. 8t €norme iraen-| Goutles éleclriques quérissant le mal | tendu ici le der Juin prochain et
(), 40x environs de| dedents. : : __| quittera probablement le Jende-

(Service New-Yark-Halth)

















de - la Cone ay oe 4 . = ee eS 4 ;

"tt Consiruction | = Eugrenages poul machine. En gros) 1.7, ,, |
bre et brigues ee . ee ean pour oes oe
~~ | sHan de fleur doranger, I qualité. | F HERRMAI N& ©, Agents.
nee EERE as 2 S : oe s eS fest z : ?












Aux Caves de Bordeaux i
DEREIX, — Propriétaire, : |
Prévient Messieurs os gourmets qu ‘ me ava Typogra
vient de recevoir par le vapeur_« Fer- | oe ee |

dinand de Lesseps « ;

Conserves de la maison Rodel de Bor-
deaux ef Liqueurs de la maison
Marie Brizard et Roger.

Il prévient en ontre sa nombreuse cli-
entéle que les CAVES DE BORDEAUX
sont en dehors de tout GHARLATA- He A he aE
NISME et de toute CONCURRENCE. f o-

Vins rouge 2.50 fe gallon . . . I
Vins blane a he
finvoi de prix courent sur demande

wt










































is-a-vis la Poste, — Gra-dRue.

senna LY entre



Le principe de notre maison est de
-vendre an plus bas prix possiole, mais |
entigrement de confiance. Nous avons |
toujours pensé que Vhonnéteté était la
supréme hubileté commerciale et le |

meilleur facteur de réussite. } oo. ae ; ~ yo a
Cesta quot le E LA POSTE | 26 Médailles de toutes les Expositions du. Monde, y compris ™
| d Or, quil vient. doblenir de Exposition de St-Lout

doit la poy pularite toujours grandissante |
de seg vins el cest ce dont il ne se dé- |
partiva janai-.
Nos pris quoiquetrés rédaiis ne |
descendent prmais on tu qualité cesse. |
Placés sur ce terrtin, nous ne crai-
gnons ancune concurrence.
r dela Poste vient de recevoir par le francais. |
Virrouge, Clos Beau Soleil G. 2 gal. |
Vin blanc, Graves 2.50
Vins fins recom

Vin rouge, Médoc 1900) -G. 3 gal,
Vin rouge St Estéphe 1900 4 gal.
Vin blanc St Morillon 3 gals]
Vio blanc Loupiac: (doux) 4 gal.





















}ou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition des
teurs, ‘at aussi pour expédier leurs. eommandes tant



ERE DE MAXEVILLE |

La douzaine de beuteilles 16 gourdes:
~Larbouterte 7250-— |

La dowzal Netg de litres 20 gourdes g



Le gros litre 4 70.

Madre, Malaga, Xérés, Vermouth,
Cognac 4 2.75 la bouteille.
Vertouth Noilly-Pratt, Amer Picon,
Gin-en gros: flavors G. 4 la bouteille.
Champagne, Vins fins.
LeBARD LA POSTE avice sa cen
téle quil.na ‘pas de succursales, mais
que Ba répuial iO donne nolasance a
des petites boutiques au on détaille
tantbien que mal des ae ae in ‘entend

pas couvrir de son pavillon.

La Respor sabilité du BAR DE LA
POSTE nest engagée que tout autant
que les vins sont vendus sous gon éli- os piineljos cotits dea teullles ce an 16
anette, portant notre nem notre adres Sd skeet
se et la date du jour de | achut. LE FLACON

Go 4s
txigez dove a chaque | ivraison | elie

i Toux — RAUMES __ magueniyés — 3
__WWELUERZA -- AFFEGTIONS DES

040% PORT AD PRIN k. ©




ibid, Sis

orrhoities, Varisss. Ro, #3
Residents ag Hotoat de

quette da Bar de la Poste.

mee



Full Text
































Vendredi, 24 Mal 1907 —



















Abonnement pour Département....1.20
4 « Etranger 2.00



ENT



RENTER ER

er les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.





























































pce Haver 22.---Caflé Hoi, Cap: 38.50.
| ob Le Président de lal Republi ne, ace
ADLER | eIsives ie | compagné de Madame et de Made-
OPOLE du NOUVELLIS’ ae tulle. | i moiselle Falliéres, inangura aujonr-
PRODUCTION INTERDITE). Varsovie 22. ~ 2.000 lanciers po- | d@hui, aa Cours de la Heit ine, Vexpo-
a eo lopsis de la garde ont rego lerdre | sition générale des fleurs.
Tavar 99.-- 400 marins ont | de se rendre immédiatement 4 Tsar- M. Clémencean-offrit hier solr un
aujourd’hui en faveur de la koé-Selo, , diner en Vhonneur des membres du
ve genérale ; celle-ci sera décla~ | Sypney (Nouvelles Galles du Sud) | corps diplomatique.
i peu par le comité-directeur | 22.~ On apprend que le 30 Avi Yl A la Chambre, toes te oral i
yodicat des marins au Jong | dernier, un-ouregan et un raz de} général Piequart déposa le pro,
‘ tarolines: | de iol relalif au renvoi te la classe

g

oe 22.—A la-snite du re | 200 personnes ont per
ela direction de ia Compagnie sont consi lérables.. «
e, daecorder le voyage uratuit| Bucharesr 2%.— En raison de la | été ordonné.— M. Thomsona depose
hetin de fer de Sout hampton sécheresse, des priéves spéciales ont | sur le bareau un projet modifiant la
| inatelots. farsant partie de | él é Strlotiudes 2 aos tous les districts |loi du 41 Avril 1881, relauf a la
ye de ceux de ses aque ‘hots de la Houmanie. /pension sur la caisse des invalides
Hes an Premier port, | ‘equipage | - Wa-hincron 22,—Le contre-ami | de la marine. M.. Caillaux.déposa tn
I
Pe

t i

marée ont dévasté les iles C
les degats |) de 1903 et demanda le renvoi de Th

| commission de larmée; le renveia



quebot «Ovéanie-,s’est mis en | ral Stockton areca ordre de prendre projet tendant 4 prévenir le mouil-

) demandant une angmenta- | le commandament d’pne escadre | lage des vins et Pabus da sucrage.
salaire de deux dollars clu- | spéciale, comprenant les croiseurs “Au Sénat, M. Prévet ¢ céposera le

‘par mois. «Tennesse eto € wastengton 2 aye rapport sur le rachat de la Compa=.—

OURG 22.—Sins—attendre da | qnittera N jport (Rhode e {sland), Je | gnie de TOuest.- Le shal Galliéni_

s Compagnies de vaviga- | 10 Juin. pour se rendre A Bordenax passa en revne les fronpes du qua-

e demande d’ augmentation ‘cieclle représentera tes Etats-Unis

torziéme corps au grand camp.--Mr
is Ay le Syndicat des marins bay es exposili sy) PHariiime internatio- Saboux pane ren: batonnier de Yor-
sa décl lard lag A pbb ramen dre tes avon

its, a ét6--éln-membre-——-

- | Betesape 23 — La garnison tur- | de Académie francaise, en.rempla-
; ta Chambre: “quea Uskub composée d’environ » mil- | cement de M Brunetiere.
te la discussion des | le hommes, a dérerté, emportaut les | = me
MUONS sur les récentes gré-

NOlents incidents se sont.
> uesites députés rocialis-
sah pene préci pités verslet
cent el ont me- seulement out pu éire .recaptt ures,
26 168 ministres, Uskob est ane ville d’environ vings
: ac outer nement | aile habitants, siluée 4 150 kilomeé-

avin. mus Etat de | tres de Saloniqueé.

fitérnala e ela fron- -WASHINGION 23 ~—- Le Départe-
ie orca ny a pas| ment d’E:at a été officiellement avi-
ee a en Diag et} sé que ja Chambre des députés de.
alc Son cabinet | Giéce, a voté ui fords de 10,000. O00
aL a ine de) dol lars pour } ypocurer des secours aux
pros est de voir leis bulgares en Gréce.

Pérer, mais ils ST PRTERSBOURG 23. —- La police
. peuvent to- arrety aujourd ho ving! soldats. et

PS la situation ac= | officiers afliliés & une ‘secle révelu-
peuvent permettre | ionnaire.
Gu Mexiquesoient| Lonpuxs 93. ~ Le Hoi Al phonse et
* comme elles | la Reme,accompagués du prince heri-
oe temps; ils | Ler, tronteo Angleterte duns le cous |











i
i












arimes. mauviise “qualité des sin.
Wres el er ertaines. autres. conditions.
Seraient les eauses de cette dése ie





Atotry jusqe’ici cinquante: ‘fommes |) Les idées gurannées qui depuis un
siévle pons servenl de regle direetrice

et présilent & notre formation sociale,
gsonten voe de modification, s'tl faut
en eroire du moins les souveaulés. de
fort bon aloi que nous sert depuis peu
ld presse porl-au princienne.

Nous sommes, semble tu, er parse
de vomiprendre enfin que sous le 1ap-
port éducelf, notre guciclé Test pas en
possession de Vimmunble vérid, pour
ja bonneraison que notre maviére éilu-
‘eable a 1é souMmise jusqu ici a une frie
tarulion mmanifesterient irrationne le,
eb quant aux moyens employés, aL
quant aux résultets ‘obienus.

Ec c'est @ chereher, trouver et applic
quer les moyens” propres a produjre
une ttiluration meilleure et conte-
| quemment des résuilats moins 1 égauls -
el plus seviux, que t chieun s'iagénle.





See

lear Fepgman: vant de Novembre. SS




& qui mieux mieux dans nos quotidiens. 1 régles que l'on découvre toujours qua gue les Erats Unis
Bean mouvement duquel on est en|on sait bien lesehercher.
droit d’espérer beaucoup, dautantpins | Par exemple cette loi a ele vé
qu’en lespéce les efforts a faire ne se- | coutrdiée a la fumiére des fails, ettrou
ront pas de nature a nous rompre Tes) vee exacte, savoir que. le miteu tnflue)
fibres musculaires, les articulations ou | sur Vindividu, les agglomérations hu- | taires 4 la Maison B anche &
les cellules cérébrales. Point n’est be~ | maines se ressentent. du tewipéra | affiblec, et le Président Roosey
goia d’innover, en eflet, et il nous suf- | ment général desindividusqui les com | quail était heareux de saluer |
fira d’étre emprunteurs, aujourd'hui |-posent ;--- mais qu’en definitive cepx- _sentants d Haiti a Jamestown, -
comme hier, de demander a notre mo [ci & leur tour fagonnenta leur res-| Senet
déle séculaire, la France, les ex+ mples | semblance les milieux soumis 4 leur] — Aprés les travaax préliminal
de réaction contre les erreurs et les} domination, —. Q | de la correspondance et sanctig
préjugés que nous avons apprisa son} Deux grandes divisions sociales 00 | jer procés-verbal, le Sénat a
école. | éié mises en pleine lumiére par la | hier, le raspor: de sa Commis
~—~-La France du vingtiéme siécle nen | Science nouvelle :

; | chargée. déiudier le proje
est plus a se croire le premier peuple |
































































































Tap ospéri.é dex Républigu
Li réception fdte 4 nosd

























A l4 derniére séance de lu G
Mr le dépuré Théraméne Rom
posé une modification 4 [an
Code de Procédute-civile,. come

« Les pensions, irdemuités, tai
et appoiotements dus par | Eut,
vent tre saisis que pour un cg
de leur montant.»

-Laretence jadiciaire Gtant at
du tiers des appointemeats, ©
une réduction notable que pro
député Th. Romais eo fiveur ces
yés publics qui ne peuvent rempy
erg gements.
Faisant le tour du me
Nous avons recu, ce matin, @
Mr Louts AveNeL. ua vaillant
trotter #, qui parconct le mon
le rer Janvier 1903 e¢ dou conga
jatéressantes pérégrinations mond
dant 53 6 ans encore. |

Tia déja visite tour 'e Sad de
de (Asie: Perse. Hintoustamys
bodge, Annam,-Took'a, Monge
ne; Mandchourie, J ipons i
mois de | mené prisonmier 4 Nagasaki;
| Amérique-parl’Alaska ctle Can
| vait a San-Francisco lors de

‘atasirophe, a visite tous le
pour arriver en Hai t par Cubs
des Cayes et de Jacmel; I







a

+









euple | Ales sociétés a formation stalique- Agricole, déja voté l'année d
de la terre ; ou du moins ce préjugé. | ou communautaire. cesta dire celles |), Chimbre.
batlu en bréche par une conception | dans lesquelies individu a besoin dun | Ledie rapport conclat a lad
fondée sur des données~scientitiques, | point dappui qui cherche toujours, | projet, qui sera pobablement
est désorm iis la guperstitieuse religion | qu il trouve souvent dans ka famide. la | voré a la séance d'avjourd hal.
des gens alfectés de céc.té incurable | société et PEtat..Les peuples @origine | 7
Mais pour ceix qui-pensent juste et | latine sont, parmi les civilisés. les ty-
voient clair, ce n’est plus un crime de | pes les plus avérés de ce mode de for-
lése-patrie que de reconnaitre et, de} mation adynamigue, --- ot la sociéte,
crier bien fort que d'autres peup'es ont | Etat est tout, et VPindividu pas grand’
su prendre de l'avance sur elle, qui| chose ; ota
étaient partis du meilleur pied, et qui] 2° les sociétés a formation particula-
_savuient mieux se prémunir contre les | riste, cest-a-dire celles dans lesquelles
accidents de lu route. | Vindivide est soumis 4 Péducation dy-
Un éminent auteur frangais, Mon- | xnamique, of il est tremp} & méme
sieur Edmond Demolins,iura puécrire | l'énergie, ta volouté; "Ta Virilité agis-
un livre --qui d’ailleursafait sensa | sante,---ce qui lui permes de se passer
tion dans le monde: « A quoi tient la | de ja famille, de la société, de I Etat,
supériorilé des Anglo Sawons? » sans | réduisant ainsi le rdle, l’empire et les
gue personne.en France ait osé lui} obligations de ce dernier au minimum
reprocher détre un mauvais frangtis. | des nécessités. Pypes-apéciaux: les Scan
A la vérité, ce reproche ne serait pas | dinaves du Nord de l'Europe, et leurs
facile & articuler et A soutenir, a rai- | descendants directs, les Anglo-Saxons,
sun de la valeur scientifique delou-|.Nous-allons essayer d’étudier. ces
rage, Bref-ee-seul titre : --- A quoi | deus types et de faire ressortir,d’apres
lientla supériorilé des Anglo-Saxons? » | la Science Sociale, en quoi le second |
est déja une formelle reconnaissance | est supérieur au premier Mais le lec- |
de cette supériorité dont l’auteur aj teur nous permettra pour les. b-seins
-recherché, dégagé, établi de facon | mémes de la thése, de donner pour
xéremptoire lis causes prochaines ou | épigraphe 4 cette étude la fuble de la
oinlames, . | Fontaine :--- La Cigale et la Fourmt.
Crest désormais entendu: Edmond] |
Demolins, discip'e et conlinuateur de |
Leplay. dont ila amplifié le méthode |
et rectifié certaines idées, esten France |
chef d école et propayateur @une nou |
velle doctrine, off d’irrécusables conus
tations font sonner bien fort aux-oreil
les des [raucais d’auiourd hui: me ‘ :
anglo saxons vous sout supérieurs,par Observations faites ce matin & 7 heures. | toutes les Antilles, puis les
ce quiils se doivent A. uve préparation, | Pression barométrique a 0°. 2.760 "/" 97 | Sud Américaines,pour sedi
aun régime éducatif meilleur que le | Température s Vombre.........26° 6 — | céanie et l'Afrique.
youre Loe | Humidité relative en centiémes. . 67 | Me Louts Avenet est brclot
Ce sont ces idées neuves et véridi- | Direction da vent...s.scr00+) B10°S | pour le journal «Le Pest ia
ques qu'il est nécessaire de faire péné | Nébulosué...Cirrus-Cirro S.ratis.4 a recueili dabondsnies moe

NO

trer dang le concept haitien, en de- | Pluie me Néant tes ethniques, car on nla pe
mandant a notre gociété,non sans doute | Maximum de température d’hier 3477 | des contrées si diverse eo
de briser sa vieilie idole,mais au moins | Minimum 8 21° 8 — | plus ou moins intéressa0is
de Vadorer plutét sous la forme nou- | Propartion d’ozone (9.3 21) 5 | ques. --- Nous lui souhaited

| suecés dans son en fey
particuligrement 90 48! a
Hait.

Hier aprés-midi, ve je; ;
lew, dans les salons de Me “
marisge civil de 64 ile, fm
Bias Vreras, avec Mt ¥ ah

“Les mariés étaient asiee
la fille, de MM. Che. G
cisco Desuse; du coda ©
Horelle Biyard et Me Ast
Asanorcons que cet ©

velle oft nous la trouvons en meilleure |

UNOS CH THE! Observations. particultéres :
posture, pour servir a ’édilication de} Mouvements microsismiques remarqua-
eeux qui. participent delle a un titre | bles de g* 4t A to" 15, hier soir.
ou a un aulre. 3

Z 6 - & *

D'aprés le systéemne inauguré par Le- Le Directeur dé L Observatoire,
play, étadié et développé par E De- | Fr. CoNSsTaNrin.
joolins, il existe une véritable Science; Deéclaration de Mr Roosevelt
Sociale, tout comme il existe une! Les distingués membres de la Mission
Science Economique. (est 4 dire que | militaire Haitienne & Jamestown, A leur
ln foymabon des socictes, loin Uélre | préseniation par notre Ministre plénipo-
uy phéenomeme procedant da basard | teniiaire J. No Léger au Président Ruose-
ou soumis au cauprice des homies, sei velt, ont été heureus- d'en:endre l'emi-
trouve sous la dépend uice de cerlaines; nent bomme dE a: alGrmer catégorique=























































00 savoir maintenant dans quel, Cereeauy-eols, etc, ete.

a0 9 permé l'idée d'une pareille mai- Pour tous articles introuvabies ail-
oa? C'est dans celui d’un architecte | leurs, demandez le chez LAGOIANNIS
| frangiis — plus américain que nature.on | = 196, Grand'rue, ~ Port au Prince.

ons nos voeux les plus sin« | lavouera cependant — et qui répond au |

Anne, que les noavenns
gnduits au pied de I antel:
Destoaches et Mme Gail-
























































e#


































ureux couple. | prénom de... Napoléon.. prea le Ch ee
ucert Recital © | Telégramoie funébfe éfe de Gharite

Dimauche prochain 26 courant |
ore
Lo yee “4 .

les Filles de la Saqesse

cntrée générale: G@, 1.00

nllets de la Loterie: 0.50

On trouvera des caries au Pension-

nat, chez Mesdames Jérémie. W. Mé-

198, F. Deret, Aug, Paret, J. Borno,

ique du Palais. écé )noass ot Dg. eat
Aime ( pigce romantique ) | Mile Sénateur Sandaire a eu la don- | ‘ h Thomasset, Bosselmann, J. Laville

se Rustique, Dubois. | leur de recevoir la urisie nouvelle de la)
e Piston, Occide Jeanty. | mort de sa fille ainte, LaveinciA, dame |
le hongroise n°.2, Liszt. | TRonNE Marsan, décédée 4 Port-a-Pi-|
es amants de bonne musique ne | ment, 3 lage de 35 2ns.- a'
oni certainement point Ace regal) — Nos sincéres condoléances au Sénateur | billards. voitures. chaises et ver
oe | Sandsireetaux quatieenfants de la regret | MOFUE ands, VOHOPES, Chatses Ot Ver
So . 8" | pes. Soin et promplitude.
(tee défunte, dont. tous ceox qui Vont| Sad + MeB hex Mme
« disparition si | S'advessera Mr Boiscontier,chez Mme «
|connue déplorent la disparition si préma~ |” 80ressera Sit BOISGON TIER Ce
Mturées j | Vve Dumai Thésan, 34, rue Courbe.
een louer emcee |
Une maison de famille, 115 rue dul
Peuple (quartier central). — S'adres- |
ser 4 Mme Vve Frangeul, 95 rue du |

| Une dépéche funébre nous annonce la |
soe donne demain soi, au Cer- | mort a Porta -Pinient dan homme bien |
ai-Prince,le pianiste virtuosé | canna en cette ville: Mr Prerre Paut
: _ | Damas. ancien député do peup'e.
rrare,pat la Musique da Palais. | Le défunt était une personnalité de |
4 (envie posthome 0? 2), Eu: | Varrondissement des Céreaux oti il jovis- |
aie (op. 53), Chopio. | saied’une haute estime.
de en forme de valse, Saint-| : ae vives et sincéres condoléances a sa |

Oe amille. .

programme de l'artistique



|
I
t







&



| Arrivage
tin est entré le steamer hollas-
Prins Willem Il» avec les passe
pivanis, venant de :
ind. Mme Adriana Advien.
‘Mret Mme Silvera, Mine Mi
c Ant. Alexandre, Mie” Mar
Joe, Mret Mme Dufresne, Mis
MrLuis Frossard, Mme Altém
s, Me PL Laporte, Charles Smith
Adam, Mme Sc-Preus, Mr Ea-
me, Guillaume de la Tour, Mme
Matisse, Corneille Das, Em, Jo-
i¢ Augusta Barry.

. Me Aaron. Silvera, Arthu



trés fraiches
ede | Heeellente Laitue Romaine

Le Restaurateur dela Santé main-|
ientles organes digestifs en bon ordre: |
upprime Jes terribles effets produits |
av usage excessif.de Valcool,guerit)
adicalement les rhumatismes, exces) —





tous les paquets & 0,20 ets.

ca

Pharrnacie Nouvelle
A. HOBERTS & Co.

S








Mme Rosine Filsaimé, Mom 901 ta atfes rm —

| On lave et remet a neul toutes es ~
mes de St- Vincent de Paul on — péces de Chapeaux cans le renomme:
Her pierse par pierre ¥consttuir inte ARNE bhi | Etablissement de chapellerie « La Bo».
‘salle pour les malades. 3 laquelle | _ de, sOUSSsIgue, donne avis au Py Due riquen » situé Grand’ Rue Ne 422, ene
eubiquement la toitare.Le travail | et au commerce que mon frere Mon- | tre Administration des Postes ef «Aux:
tent mené 4 ce degré, elles vou- |v. Aaron Silvera n'est plus employe | Armes de Puris»,---Eaote CUEBAS.
Tachever, Pautant plus: que les | dans ma maison de commerce a Jére- | ao —
eraient par 1A méme viseky eh | Mie, et que je nia plus aucune rela-
Conditions. Mais comme cela Hon avec lui.
Muellement, faure WVargent,ane |
Wslormation ne peut tire ob |.

“Maac Decime TARGET,

tiative charitable 96, Grand’ Rue.



7





Jéiémie, 22 Mat 4907.
cans Marco SILVERA

Avis reial —
“Jai Thonneur daviser le pablic et}





’ | Le steamer Pars Wittew TT,”
a 80 la péndéreuse idée dor: ey laissera. aujourd hui, Oh courant,
oh, ne de conférences avec pro- | le. commerce que pendant mon ab-| a cing heures de laprés-midi pour
ou ell lsence, Messieurs M. et J. Bresn sont} O00’ ye ’ ton |

~ | Saint-Mare et New- Yor

oa espere tirer des revenas | : ; t
eth -chargés de ma procuralion. "~ ogi
| Port-au-Prince, 24 Mai 1907.

~ GERLACH & Co. Agents.















font de terminer |’ .
ee eave Jérémie, le 16 Mai 4907. -
Manco SILVERA











-Nouveauté Bazar, Mercerie, Papete-)

€ nous ex A A eae! iioapons vim | novo | | mr
hue apenas 4 con | terie, Quineaillerie, gente d
co apie action. | Diverses spécialitésrenommeées et ga-* Cle: AMIGHTZEOISS ZMer CAINE



poaute maison | ranties. : Hoe pogo
__uatson du-monde va} Savon Naftalone de toilette qui gue-
oa d'une com- | rit toutes sortes d’éruptions, ecseina, | a Stila
ee Youk, geil anne, rouecuy? cue aanhe service Atlas. .
ss plans. let conserve la peau tou! PEE ES wane JENE ena
Giatssée d'une speifisie | Poudre de fiz velovlé de «Perle fiserlenmont de New York set at:
oo 48 étages au- | dite Naftulone : chaque boite 0.75. | @ Seer eee ees
. 8t €norme iraen-| Goutles éleclriques quérissant le mal | tendu ici le der Juin prochain et
(), 40x environs de| dedents. : : __| quittera probablement le Jende-

(Service New-Yark-Halth)

















de - la Cone ay oe 4 . = ee eS 4 ;

"tt Consiruction | = Eugrenages poul machine. En gros) 1.7, ,, |
bre et brigues ee . ee ean pour oes oe
~~ | sHan de fleur doranger, I qualité. | F HERRMAI N& ©, Agents.
nee EERE as 2 S : oe s eS fest z : ?









Aux Caves de Bordeaux i
DEREIX, — Propriétaire, : |
Prévient Messieurs os gourmets qu ‘ me ava Typogra
vient de recevoir par le vapeur_« Fer- | oe ee |

dinand de Lesseps « ;

Conserves de la maison Rodel de Bor-
deaux ef Liqueurs de la maison
Marie Brizard et Roger.

Il prévient en ontre sa nombreuse cli-
entéle que les CAVES DE BORDEAUX
sont en dehors de tout GHARLATA- He A he aE
NISME et de toute CONCURRENCE. f o-

Vins rouge 2.50 fe gallon . . . I
Vins blane a he
finvoi de prix courent sur demande

wt










































is-a-vis la Poste, — Gra-dRue.

senna LY entre



Le principe de notre maison est de
-vendre an plus bas prix possiole, mais |
entigrement de confiance. Nous avons |
toujours pensé que Vhonnéteté était la
supréme hubileté commerciale et le |

meilleur facteur de réussite. } oo. ae ; ~ yo a
Cesta quot le E LA POSTE | 26 Médailles de toutes les Expositions du. Monde, y compris ™
| d Or, quil vient. doblenir de Exposition de St-Lout

doit la poy pularite toujours grandissante |
de seg vins el cest ce dont il ne se dé- |
partiva janai-.
Nos pris quoiquetrés rédaiis ne |
descendent prmais on tu qualité cesse. |
Placés sur ce terrtin, nous ne crai-
gnons ancune concurrence.
r dela Poste vient de recevoir par le francais. |
Virrouge, Clos Beau Soleil G. 2 gal. |
Vin blanc, Graves 2.50
Vins fins recom

Vin rouge, Médoc 1900) -G. 3 gal,
Vin rouge St Estéphe 1900 4 gal.
Vin blanc St Morillon 3 gals]
Vio blanc Loupiac: (doux) 4 gal.





















}ou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition des
teurs, ‘at aussi pour expédier leurs. eommandes tant



ERE DE MAXEVILLE |

La douzaine de beuteilles 16 gourdes:
~Larbouterte 7250-— |

La dowzal Netg de litres 20 gourdes g



Le gros litre 4 70.

Madre, Malaga, Xérés, Vermouth,
Cognac 4 2.75 la bouteille.
Vertouth Noilly-Pratt, Amer Picon,
Gin-en gros: flavors G. 4 la bouteille.
Champagne, Vins fins.
LeBARD LA POSTE avice sa cen
téle quil.na ‘pas de succursales, mais
que Ba répuial iO donne nolasance a
des petites boutiques au on détaille
tantbien que mal des ae ae in ‘entend

pas couvrir de son pavillon.

La Respor sabilité du BAR DE LA
POSTE nest engagée que tout autant
que les vins sont vendus sous gon éli- os piineljos cotits dea teullles ce an 16
anette, portant notre nem notre adres Sd skeet
se et la date du jour de | achut. LE FLACON

Go 4s
txigez dove a chaque | ivraison | elie

i Toux — RAUMES __ magueniyés — 3
__WWELUERZA -- AFFEGTIONS DES

040% PORT AD PRIN k. ©




ibid, Sis

orrhoities, Varisss. Ro, #3
Residents ag Hotoat de

quette da Bar de la Poste.

mee