Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






























































gaises ont fait construire vingt na- -tat-ma jor, et |'Emperenr sera le seul

vires sous marins. | chef de ces services. Cette décision
| Pants 6.—Le secrétaire de la be pure a été prise er raigon des lois fonda-
se du travail de Dijon a disparu a- | mentales existantes et par lesquelles
vee une somme de 3,000 francs ap- | les ministres de lagucire et de la
partenant- & la caisse de Porganisa-. marine doivent répondre aux inter~
silations de la Douma ow L@ Tsar a

i pe ‘Tsar
6.— On asesare que le | pensé que cette exigence était con-

4 4

i







{ONOPOLE da [ OUVELLISTE
AEPROOUGTION LAP Ory).



- Sp-Perensnovnc ha Le général
von der Launitz, préfet de! la police







forps de

we i |
un -hopit al ing ue unt jour el ot |
i
|

de St Pétersbourg,. a 61é assassind Gouvernement ~Japons sa achete ‘traire a aux inléréts de la défense de
old r- Jen gortant de la chapelle iat une jnimense quantité ‘We eordilés a | | Exapire.
a’ A des fabricants de Londres.-- Cet ex- | COPENHAGUE 6§.—Le duc dOrléacs
ibavall assislé en qua lité- officielle, ) plosif-deit éire expédié au Japon a fait part Ases amis de sonunten--
par un jeune homme trés-éidgatn- | auss) vife qu i pourra étre labri- - | tion. d’entreprendre une nou ivelle
ment habillé qui lui tira deux coups | qué. Malgre le secret observé au Sie | expédition au Groénland vers le
de revolver a bout portant. Les deux | JF e-ees-eommandes, On a appris | printenmips p POC hain.
halles [ni tuavereérent le cerseay et | U° 40.060 bi livres de cordité ont dé- BERLIN 6.-—— Quatre officiers d’é-
i omourut sur de champ. Un des aj- | 42 €l* EXPE aiées el qu un autre epvoi | tat-major sont partis pour le Japon
des de camp du gran wd due Olden- | 8 bientot parr. | ot ils resteront penda ant deux ans
borg gut ussistail egalement ta lacé- SOHAL anal G.— A la suite de Vin- | alin d’étudier organisation de Var-
—femonie, yee ea sou épée dans. le succés du Gouvernement des. Elats- | meée japonaise.
Varsaxsi Unis dé faire modifier i loi relati-| Ongssa 6.~ Des tempétes de nel-
gration

Omana 5D. Une collision eu

4 ve aVimmigration chinoises le boy- | ge d'une violence exceptionn 3 e dé-
iew entre deux trains prés de. Di ies

| cottage des marchandis esrarnérigee | § solent en ce. mom ut toutes IT O-





‘ae |
leneb ; plasieney personnes: ont été |nes se propage maintenant dans | vinces du sud et di Sad aes de la
tudes. ~-teute-la Chine.Les chefs du mouve- Russie. Le trafic y des mins de fer:
° pRip 5 = Des troubles aby feux | ment font ious leurs efforts pour ob- _ eslinterrompn.elon annonce qu ‘en-
ils | viron 160 personnes ‘ont deja sue-

A _ont 6it lieu a. Alicante,-province de |tenir des journaux ‘chinois qui
“Valence, par suite dune décision | refusertt ros

2 autorités d’augmenter Vuciros. | tures am

“eon tf béau froid. X

| San-Francisco 6.—-Une. dépéche
t

ar

ye





















d
a

La foule se porta aux bureaux doce |. e Pescadero dit que le paq quebo
roi et essaya d’y mettre le feu. La | nistre dela guerre Sidi City of Panama» parti d’ci le 3t
| Gabbas ait \'intention de aeae im: | Décembre. pour lAmérique Centrale

‘troupectira sur la foule et tua deux |
oe blessant ant plusieuls , au
balith g.

Lonpaes 5. ‘Une dépeche de St-
Pétersbourg dit que lassassin du
“général: von der Lauhitz- était armeé

| dun revolver a sept coups, quil t-
ra six balles cur sa victime et se fil
_ Sauter la cervelle avec ja septidme.
__ Deux arrestalions ont été_opérées.
On croit que l'assassi : Tam-
boffotle: genéral | possédait de vas-
Je domaines.

Benuin 6.— Le | Gouvernement Ale

matt Pr a fait: sae au Gouverne-

%

&
médiatement: batai lle & Raisouli,que

Yon dit étre encore 4 Zinat. Presque
toutes ses troupes sont parties pour | y av ait & bord 70 passagers~et-Té=~

cetie place. A la suite des pluie ine) -quipage était d’une trentaine dhom-

interrompnes tout le pays a laspect | mes. Une tempete épouvantable. fait
rage sur la céte depuis 24 heures.

dan immense marais et, ‘ep yaison |

de absence de. routes, le transport | Des épaves du «City ol f Panamas ont

de-lartillerie se fait avec difficultés. | été rejetées sur la cole.
-Tanora 6 (Goir).— Le sémaphor ¢-PETERSBOURG 6.-~ De nom-

du cap Sportel signale que des vi
lages sont gu fammes | ‘du céié de
Zimat et qu ‘on entend la tusillade
dans la mémedirection.
‘St-Pkrenssours 6.— Pendant le
couseil de oe quia eu lieu 4
Tsatkoé Selo sous la présidence do
-|'Psar, ila été décidé de supprime
portefenilles de la guerre et de

la marine.---

D
et PAmnériqne duSud,asombreé corps .
et biens prés de Wadell ‘Beack. Ll

























Gunes arrestations ont élé opérées -
la suite de l'assassinat du préfet
de police général vou der Launila.
Liidentilé de assassin n'a pu engo-
re étre élablie.

Toxio 6. --- La cll irculation do
ournal socialiste-japonais. qui est
mprite rkeley ( Gal ifornie), a
élé interdite ap Japon, Cost ¢e meé--
journal qui incitait a Passassinat
























SNIGS



















* Elections

__ Les élections se sant poursuivies bier] 4
dans le plus grand calme 4 Port-au-Prin- t

rer Conseiller, Sténio. Vincent ;

3 « Léon Séjourné
4 « Si-Léper Fortin.

On continue aujourd’hui pour Télec.

tion des 1b autres conseillers,

otre nouveau Feuilleton

Nous commencerons la semiine pro-
haine, la publication d'un noaveay ro-
man i Le CHarimens, par...

Voila, par qui? Nous ne le savons pes,
absolument. C'est un petit roman lui.
méme que lenvoi fait A nous da manus-
crit, = Ho nous a éré adressé par, poste,
avec une letire signée Miss Tegtous d’uhe
écriture feminine et avec priére instante



&

si nous publions, de ne jamais chercher 3’

connalué Pauteur, :
Le Cuariment est un drame dy coe ay,
@un intéré: passionnel
admirablement bien compesé, écrit d'un
style simple et élégant, avec de prefonds
apergus psychologiques.
Nos-lecteurs vont bientét

‘juger par

eux-mémes gue cette courte appreciation’

a’est aucunement exagérée.

Merci et vils complimentsa notre aMys
-lri¢use a collaboratrice qui, nous
Vespérons, ne s’arratera pas en si bonne
POUL. ; . :

Petite Bolte aux Lettres

«M. le Directeur, — Gydce a votre an-
nonce, avant- hier, des milliers de per-



vonnes ont passé une agréable soirée en |

admirant les merveilleux tableaux animés
_4u Cinématographe; place da Panthéon,
«Le people est tellement privé de dis-
tractions, Que.ce serait. bonne ceavre que
Ge le gratifier de temps.a autre de pareille
aubaine.
«Quen pensez-vous, Mrde Directeur?
~~ ¢ Bien véue.— ‘A. Bonnay.>’
| Grand Concert
Crest ce suir, au Cercle de Port-au-Prin-
“€e;-a-7-heures et demie, que se.donne_le
Grasid Coneert ofganisé par Mme Fra

“Fanbeit. . ce
Les~Wiguanti de bonne musique re
maaquerontâ„¢pag cette rare occasion de
passer quelques heures de. délices artis
ques que leur promet un programme-ti-
che et vané ol sont reprééates nos meil-

leuss musiciens. | .
fi reste encore quelques cartes en pos





“boreaus: 3 goats pour cavalier, ro pour:
damille de 3. personnes Qa’on se pics.

A. Bizoton-les-Bains
‘Epfin c'est demain !.. Nous ne savon
files amateurs des belles ec bonnes cho
Ses O81 1008 Suivi pasconseils; mais pou
deur tappelons qu’on ne perd jamais 4
sasser quelques heures en compagnie du
Théitre Hiiuen. EB demain il va 6tre bedu
comme ioajours : des diseurs et diseuy
d'une cortection parfiite, des acteurs din
brio éniogvant oo endiablé vont défler
sor la scéce rostique de Biso'on-les-Bains,
@ ta grande joie des spectaieurs qui an-



des plos intenses, |

ae sets
























_ Si le proverbe vox populi, wx Dei
vial, le Succts de la (te de charité est
dores et déj’ assuré, grace a0 tle des
dames patronne ses qui vendent avec en:
train les cartes denirée. .
De son e616, le Conseil d’administration









WOus revient qu'il s'est entende avec la
a 1 i “ ae gg
Compagnie Franco-Haitienne pour 'é-

opfiés 2M. Dereix, le sympathique pro-
wiétaire des Caves de Bordeaux et nous
‘pOuvONnS assuler que les p
t le seevicr all right.

Le Comité d'organisation rappelle aps
| dames patronnesses que la réunion proje-
€ pour Porgafisation et lagencemenc

' }

, fant, a 4 heares de Vaprés-midi. .

» dL est bien entendy que.le produit de
a Fete de Charité est affecté a -subvenir
aux besoins de l'Erablissement e¢ a assue

: rer sa bonne marche; il ne pourra denc

, tre donné aucune carte de faveun & quei

; que titre §ue ce soit, le Conseil d’Admi-

| nistration comptans sur la boone disposi~

von de tous en favear de VASE.

7

i

%

i Séances Paychiques
} M, le Docteur Edouard Amb'ard nous
| informe qu’il.va- donner ane séne de séan-

, eS récréatives privées, cest-a-dire gue
_b’y seront admis que-des invites,

Les cartespour chacune de ces séances
,sont limitées A 100 et cotiteront 2
' gourdes,

e
&

clairage électrique de la salle et des jar«

ins; que le buffet et les buvettes ant été |
q | mort de Jean~-Baprisre

tix seront doux |

| colas, Thimothée, Léger et Lombard






a Salle, reste fixée pour lundi 1g cou a

4

#

| c'est im concert de louanges et d'adm

» . Ledocteur Amblard, Vinitiateur clyral-.

| gatisateur des sciences magnéliqnes en
Haiti, se propose ‘d'intéresser agtéable-
ment etutilement les assistants par des ex=

Ppén

age ssa ens

a

ences vraiment intéressantes. 7

i
[ fa été célébré 4 Paris, a0 Tetiple Wes- |
| leyen dela rue-Ro

de Mile Eva Brisson avee Mr Feananp
Pressoir



, ingénieur des Arts et Man
| tores, sree -
_Avx nouveaux époux nos meillears
i vorux de félicité, .
. Fiaacaliles
Nous avons recu la carte’ de fangaiiles
de Mile Racuen Curem avec Mr josers
BresH. os
_~~ Compliments aux Ganeés,
“Mr Kellerman Grégoire fils instiiuteur,
ayant bien voolo prendre Vagence da
« Nouvellistes & Cavaillon, no; abonnés
et clients de cette ville sone priés de ga.
dresser 4-lui pour’tout ce gai concerne
hore Journa eee a





i.



Le élégation — -
La délégation a’Aguin tetourne a4 ges
foyers ce soir ues: heureuse du succés de
si démarche a Porvau-Prince,

Bile se (licite surtoy

Be

tdemporter la pr
ae ¢ Général Nord Alesis
bientor la popalution sera dorée d’an



messe de S
que



coccceceec Pre :

*
e

zg
4
E

#

ee



PIN, 2 caletiere

ne, néglige rien pour alder ces dames: i! | de plosieurs genérations.













4 sa deraiére demeure
© (0b ce
































-— Nos condo Fances 4a famille



a

ll moas est (iit part, de
























Kon, décédé le 5 courant.
Aux Omilles Desguiron,



sym pathiques condoléanzea,

PeUw
Discoves prosonté le fer lanviey 106
ie. general Paut Foul commandan
Commane de Po¥t-a-Pi ment,
Couciloyens,
‘Depols le jour 4 jamais mémorab
la proclamation de notre Indépenda
chajue premier Jaavier, tour 08
fait un devoir de célébrer avec le p
pompe possible, la tie des Héros qui
jondé cee Indépendance. -
‘Dian bout a Vautre de fa Républig



tion adressé & nos immortels Alea
cette Epoque oll tous les coeurs dans |
légresse se réunissent, et vant au pied
autels bénir Dieu, et lui demander
puissamte protec:ion pour la Grandeur
WOsale. Boge
liy-a de cela trois ans, mes chers
citoyens, ceue féie revétait on caraci
lus grandiose, plus iposant; 6 Ga
occasion da Centenaire,
Est lement 4 ces manifestations pudiques
doivent se borner toutes nos obligati
énvers nos Peres, envers la Patrie et
t$-<@ Vaeilard, 2 Ot daguel pouss
Vous, €€ qui s€ dépense pour nous |é
une Paix aussi douce, et aussi sou
, Groupons-nous tons, €
ty EL OCCOLORS nous
rieosement pour l’aider a oaintenir ce
Paix, dont nous jOUlssons en ce mome
Je crois qu il est plas emp:

ee



ee


















Mettre la main a Veuve: car nous
vens remargver, mes chers Concito, 2








que ce Vieiliaed, malgsé 8e8 vieux [0













“Mes chers Concitoyens, avant de fe
rendre aux pieds de la Vierge, patrod
de cette Commone, criez avec moi
vent Vunion ec le ‘travail! Vive la
Vive Tlodépendagce! Vive























le la Place:
Ment




















ans f oe . vmioe | amatenrs.



eT a. . ix dela section sud de cette | UME
Bee le plopart des: penis avi, _ bit. décembre mil neal cont cing, | PROGRAMME
nouvel e Ge ¥) InOT), 16 su fait un de-| op sera procdlé, te eendredi que l'on comp: ie Pantie

=

: role la ¢ a ie demeire) teva dix nuit lanvier de la pré-ente année,
- aerpicre, ° sonpirs, vos 510g cts étonl- | 4 onge heures da matin, eu |élude et par le
tes, dient assez en quelle evime vivairy ministive de Me Hippelyle Actrel Laforest, |
ceue Dame, que ne pleuren: pas seule. | Dole a Vorleau-Vrice, live Teépublicaiwe |
“ment ses-enfants, mais toule une popu: | No 174 bis, 4 ls veale au plus offraut et der
* \aion! Ce a'ext pas sans d’amers regret, hier encherimseur Gune prop viele, sine Lue

. Soyous gaint marche, Violuns et Piano __
Un pave, nidlodie, — Violoug-et Plage
Lucreia Goris, sélectioa Piano
Allo’ Ally] two-steps. Piano
LA Vavoile, opera, Violane 6 Plage

i.

&

_ . -.
Sees:

i.
AS
€





_eneflet, que Von voit partir cette “belle |" oe E re ae ne aie ‘B.— Vabe rochantée, —_Violons ef Pianw
ery ee ille ae ee Vries # ues eons ee Le as oe ie (opera Le sel) Pn
: figure qui fut Madame MARSAN, ay elle Hace de 4 ay ae pieds le Perdis Sy © inqQuan- : y eke at yo FF a ie ope ee Vata

cutla fol @ on apoue, et le GOUTIRE dun | te trois pi ede de profendenr, «tf bornée au | : GQ. v Hella. valee, Pigee
“Heros,” [nord el a Vest Ua ay Madame siren deanly; 46... ee Amores: datiee colaine,

. Permettez- moi, ma chére mére, avant | au Sad par la dit # ue dn { ‘harap de Mars. i :

de fioir la mission gue je vieos rempliy, i a Vouest pat Kiuli wa smilh, savant praces- ‘ Sag

verbal et plan de UVarpenteur Justin Domini-

-aunom de vos enfants, en pariiculier de
/ que Bougon-en dale du premier Octobre ml |

fami lroné Marsan, que je vous dise que,

Occasion Unique





vos jeunes fil ile $ tener jos Gy Prix de deux mille deny cents gour- “Ving fing de de chelx, provenant dane
senit ce Vous; qu ils -se-tessentiront-e | des fixé par Pexpert,ontre les charges de Pen , Ae «
core du vide. que Volre mort fait Jans | chare, OW oe csc are veeeee 9.900. CAYE privée 8
leur coeur. L Ela ls requele dix sievr Panl Chantilly, _. Chalean Rieussac: Santerne
Aussi, en saluant votre tombe, de ces | propriétaive de meubles, demeurant aPort- Chambertin, Geisenheimer, Oporto.
- paroles, (€moignapes de notre vive et) a- Prince, sons agieant comme tuteur) ~ — Moseatel, Malyoisia, Chab'is,
sincere affection, ne vous divans: eA0s pas ! leg ra) ae $0n PH lent Wane re Sophie tener eres eq fe, ere ae iy. bronte “
avieu, wats que Vere voyage vers la ebe i Pp Hilseneie : G franlily aig « tee WE ee eE oe Médoc, Jepeg cis Lee Fardoes. Vie as
rité et la justice, soit pour tous tout une | sien®. Renold. Sainase,. propriélaire, demeu~ Rudesheimer Berg

vada Portan. Prince, subrogo-latewr dela,

Porm

se
<
ee
er
Ae
ape.
Hegel
0
soe
ae
ae
88
oa,
ss
ee.
nae

suite de joie! — Amen. F dite mineure:
Convocation . i. Pour plus am ee renseignemenia,wadres-
:





Les membres de |’Association Oavrié- | ser a Me Hippulyle Astvel Laforesi, uolaire




$ oe
ige : : “| £% |
16 3007 convogues demain gain. 4: A » depoeilaive da cahierdes charges, ou: ao Mr a Goi.








heures précises, aus fos dé. procéder. a0 Alfred iy ariere, représentant anlarise fu : aénéral Casimire ¥. de
vérvfication de la caisse, dentend: re eb dis: ppeny iC Ghantilly, No 20, Rue Begéne

cule 4 : » Bourjolly, & 1

. : ole ee aes ‘Se Sank . Porteau Prince, le 12 Janvier 1907. ' Echelle de: Be ee See
: . 3 Pos, CHANTILLY,- ALFRED GARDERE, | : ACG, 000 |
Deja 5 000- re yet, os At ona i La plos exaete et la olus complete _
¢ fe ia igoes oa ; le | de celles éditées jusqu’a ce jour,
_ jenni ont été distribués.— ae Orde au x Priv. 10 dollars or.







ad : :

APC Ue. . pouyade & C

| En vente chez Papi ROBELIN,
Sadré-ser a. Ar Calida? Fouchard

730, Place Geffrard 130.

Pour éviter toute discussion, les per: |

“wach Penpervens de la Maison Lago-
‘
-sofnes qui :

font | de Bon -ou-quin:











— wachétent pas de | laftalone ou ou aulrés ©.

ee se procurer Palma- |

_ Meh au prix d Une gourde chacun, |
Pour vente eB BFO8, ra Fabais de 2» ce















meaconnerie et en harpenterie ef
Journisseur des maleriaun UOUs
lus ene ces travaun,

| se recommande au public. :



Backion 3 repas, vin compris el
chambre, & partir dé © Gdes par jour.

,Déjeuners et Diners dla carte.
Déjeaners et Diners { . pe fixe, depui

ae Hislaurateur de ie Santé gucrit
ubsolument toutes les-maladies, en fai-
Sant un traitement radical, de Ye jours.



















| oe inlet! ee. Pour ns renseigaements,s “adresse?
AG Hes” oe aye 8 hres diy malin a 7 lires au SOP: . 5 Vie da | : Veunion, Dae rye, ene Mens ‘
oe 250 vin compris. Vve Nicaon MICHEL.
6 ok Ontraited forfail.— Diners et Pension:










pour famille, d des prix modérés.

“Tous les dimanches, mandis et jeudis

glace ala vanille, elec, ou ee
Cigarettes Habana, Henry Clay, Ci-

gures de Ki

esde
v

Prospectus donne gratuitement.
ee Deana Tae, me: ied Rue,








sien exe nishnete — -Profilezen








ngston an etal et Soe ba







SO, ve
pagne . Vi clor &
Pommery a



ce



He cerer,,







































Consullations de 6 a8 heures et
de 2 a 4 heures. LSSUPES,

47, Rue Pavée,47.. | Porte a ta colnaissance du poblie cer
PB Les personnes des autres jo. ( eulleremer ee Bes nom hg el en

LL
calités trouveraut des chambres pour de la Cote = qee rE :
es

les operations chirurgieales etlour trai- blissement if st
ement chanesurese pour b he




















enfinis.en lous genres, et Hes, mgr | 2 %
Vollre de cing pour cent si
Bros ae), 2 fat uu rabaie ¢ xe pUOhe :

od VE : Carat contre
ibaa monn atoo se REE eT EPL “ae rerveat P COrVZA,
auer lt ce



]

ae

a steamer « HELVETIA® par
i ie heures pour

. are, Gonai JS,

Port de-P: IX, Ca AD ‘Flaiti len, Saint:

€ "Ope
Poreai-Prince; 11.

rc anv er 1907.
G.KE ITE! L&E

LOA g Yee |

ony St












anul facture : 4.10 yours ey
‘un grarid stock, —-- pour la
en gros et détail, — d





oe : vente é
“Suivant dépec she du Cap-Hai- chaussures en tous genres pour
tien le steamer (UALCIAD, ve nant Hommes, Fesmes, Enrants
de lEurope, Saint ‘Thomas, Cap- Les commandes des commer-
Haitien, Gi onaives et SaigtMarc, gants de l’intérieur pourront étre
est attendu.ici.mardi le loct. ~~ exécutées dans. une semaine 2
ilrepartica probablement le mé- peu prés. o
“me soir pour Jérémieet Kingston 23. rye des Fronts-Forts, 23, °
(lsera de retour de Kingston

PORT-AU-PRINCE (H..171),




via-Jérémie}ie-23 courant
Portau Brit ee, 1? Janvier. =



os des voies 5 urin
souverain, su périe

re aux capsiile
thu, de Gu



: “nus qt aa. partir
(Service New-Vork-Haitl). | doit éire lives a ta
a wd comme snr a
Pour le peli
der br: in cet

eg “

&




dite le frét
Gare da Nord,














eoipiinl >








_ Le sleamer. * GRAECIA ®, ayant
quitté New-York le 9 courant
pour Gonaives. St fare, est at-
tenda | ich jendi prot vain 47 Jan:





0
20





Pour les gros colis pesant plus de
(8 BOO Riles:
ges
She. reso
Be a 4
lout fret Herd aprés ces heures ne
sera expedié que par le trein suivant.
_IL est rappelé aux. chargetrs-que- Tes
ie : marchandises noo emballées qui sont
© pour New-York ef | transporices en baes, barila, paniers
var steamer «Venetian | OUverls ete, doivent étre uecompaynées

pave ) sera fermée 4

par leurs propeiétai res, la Compagnie

declinant toule resp nsabilité pour les
a vedi Pe ai 1g cou: manque qui peuvent se produire. .



Full Text






























































gaises ont fait construire vingt na- -tat-ma jor, et |'Emperenr sera le seul

vires sous marins. | chef de ces services. Cette décision
| Pants 6.—Le secrétaire de la be pure a été prise er raigon des lois fonda-
se du travail de Dijon a disparu a- | mentales existantes et par lesquelles
vee une somme de 3,000 francs ap- | les ministres de lagucire et de la
partenant- & la caisse de Porganisa-. marine doivent répondre aux inter~
silations de la Douma ow L@ Tsar a

i pe ‘Tsar
6.— On asesare que le | pensé que cette exigence était con-

4 4

i







{ONOPOLE da [ OUVELLISTE
AEPROOUGTION LAP Ory).



- Sp-Perensnovnc ha Le général
von der Launitz, préfet de! la police







forps de

we i |
un -hopit al ing ue unt jour el ot |
i
|

de St Pétersbourg,. a 61é assassind Gouvernement ~Japons sa achete ‘traire a aux inléréts de la défense de
old r- Jen gortant de la chapelle iat une jnimense quantité ‘We eordilés a | | Exapire.
a’ A des fabricants de Londres.-- Cet ex- | COPENHAGUE 6§.—Le duc dOrléacs
ibavall assislé en qua lité- officielle, ) plosif-deit éire expédié au Japon a fait part Ases amis de sonunten--
par un jeune homme trés-éidgatn- | auss) vife qu i pourra étre labri- - | tion. d’entreprendre une nou ivelle
ment habillé qui lui tira deux coups | qué. Malgre le secret observé au Sie | expédition au Groénland vers le
de revolver a bout portant. Les deux | JF e-ees-eommandes, On a appris | printenmips p POC hain.
halles [ni tuavereérent le cerseay et | U° 40.060 bi livres de cordité ont dé- BERLIN 6.-—— Quatre officiers d’é-
i omourut sur de champ. Un des aj- | 42 €l* EXPE aiées el qu un autre epvoi | tat-major sont partis pour le Japon
des de camp du gran wd due Olden- | 8 bientot parr. | ot ils resteront penda ant deux ans
borg gut ussistail egalement ta lacé- SOHAL anal G.— A la suite de Vin- | alin d’étudier organisation de Var-
—femonie, yee ea sou épée dans. le succés du Gouvernement des. Elats- | meée japonaise.
Varsaxsi Unis dé faire modifier i loi relati-| Ongssa 6.~ Des tempétes de nel-
gration

Omana 5D. Une collision eu

4 ve aVimmigration chinoises le boy- | ge d'une violence exceptionn 3 e dé-
iew entre deux trains prés de. Di ies

| cottage des marchandis esrarnérigee | § solent en ce. mom ut toutes IT O-





‘ae |
leneb ; plasieney personnes: ont été |nes se propage maintenant dans | vinces du sud et di Sad aes de la
tudes. ~-teute-la Chine.Les chefs du mouve- Russie. Le trafic y des mins de fer:
° pRip 5 = Des troubles aby feux | ment font ious leurs efforts pour ob- _ eslinterrompn.elon annonce qu ‘en-
ils | viron 160 personnes ‘ont deja sue-

A _ont 6it lieu a. Alicante,-province de |tenir des journaux ‘chinois qui
“Valence, par suite dune décision | refusertt ros

2 autorités d’augmenter Vuciros. | tures am

“eon tf béau froid. X

| San-Francisco 6.—-Une. dépéche
t

ar

ye





















d
a

La foule se porta aux bureaux doce |. e Pescadero dit que le paq quebo
roi et essaya d’y mettre le feu. La | nistre dela guerre Sidi City of Panama» parti d’ci le 3t
| Gabbas ait \'intention de aeae im: | Décembre. pour lAmérique Centrale

‘troupectira sur la foule et tua deux |
oe blessant ant plusieuls , au
balith g.

Lonpaes 5. ‘Une dépeche de St-
Pétersbourg dit que lassassin du
“général: von der Lauhitz- était armeé

| dun revolver a sept coups, quil t-
ra six balles cur sa victime et se fil
_ Sauter la cervelle avec ja septidme.
__ Deux arrestalions ont été_opérées.
On croit que l'assassi : Tam-
boffotle: genéral | possédait de vas-
Je domaines.

Benuin 6.— Le | Gouvernement Ale

matt Pr a fait: sae au Gouverne-

%

&
médiatement: batai lle & Raisouli,que

Yon dit étre encore 4 Zinat. Presque
toutes ses troupes sont parties pour | y av ait & bord 70 passagers~et-Té=~

cetie place. A la suite des pluie ine) -quipage était d’une trentaine dhom-

interrompnes tout le pays a laspect | mes. Une tempete épouvantable. fait
rage sur la céte depuis 24 heures.

dan immense marais et, ‘ep yaison |

de absence de. routes, le transport | Des épaves du «City ol f Panamas ont

de-lartillerie se fait avec difficultés. | été rejetées sur la cole.
-Tanora 6 (Goir).— Le sémaphor ¢-PETERSBOURG 6.-~ De nom-

du cap Sportel signale que des vi
lages sont gu fammes | ‘du céié de
Zimat et qu ‘on entend la tusillade
dans la mémedirection.
‘St-Pkrenssours 6.— Pendant le
couseil de oe quia eu lieu 4
Tsatkoé Selo sous la présidence do
-|'Psar, ila été décidé de supprime
portefenilles de la guerre et de

la marine.---

D
et PAmnériqne duSud,asombreé corps .
et biens prés de Wadell ‘Beack. Ll

























Gunes arrestations ont élé opérées -
la suite de l'assassinat du préfet
de police général vou der Launila.
Liidentilé de assassin n'a pu engo-
re étre élablie.

Toxio 6. --- La cll irculation do
ournal socialiste-japonais. qui est
mprite rkeley ( Gal ifornie), a
élé interdite ap Japon, Cost ¢e meé--
journal qui incitait a Passassinat
























SNIGS
















* Elections

__ Les élections se sant poursuivies bier] 4
dans le plus grand calme 4 Port-au-Prin- t

rer Conseiller, Sténio. Vincent ;

3 « Léon Séjourné
4 « Si-Léper Fortin.

On continue aujourd’hui pour Télec.

tion des 1b autres conseillers,

otre nouveau Feuilleton

Nous commencerons la semiine pro-
haine, la publication d'un noaveay ro-
man i Le CHarimens, par...

Voila, par qui? Nous ne le savons pes,
absolument. C'est un petit roman lui.
méme que lenvoi fait A nous da manus-
crit, = Ho nous a éré adressé par, poste,
avec une letire signée Miss Tegtous d’uhe
écriture feminine et avec priére instante



&

si nous publions, de ne jamais chercher 3’

connalué Pauteur, :
Le Cuariment est un drame dy coe ay,
@un intéré: passionnel
admirablement bien compesé, écrit d'un
style simple et élégant, avec de prefonds
apergus psychologiques.
Nos-lecteurs vont bientét

‘juger par

eux-mémes gue cette courte appreciation’

a’est aucunement exagérée.

Merci et vils complimentsa notre aMys
-lri¢use a collaboratrice qui, nous
Vespérons, ne s’arratera pas en si bonne
POUL. ; . :

Petite Bolte aux Lettres

«M. le Directeur, — Gydce a votre an-
nonce, avant- hier, des milliers de per-



vonnes ont passé une agréable soirée en |

admirant les merveilleux tableaux animés
_4u Cinématographe; place da Panthéon,
«Le people est tellement privé de dis-
tractions, Que.ce serait. bonne ceavre que
Ge le gratifier de temps.a autre de pareille
aubaine.
«Quen pensez-vous, Mrde Directeur?
~~ ¢ Bien véue.— ‘A. Bonnay.>’
| Grand Concert
Crest ce suir, au Cercle de Port-au-Prin-
“€e;-a-7-heures et demie, que se.donne_le
Grasid Coneert ofganisé par Mme Fra

“Fanbeit. . ce
Les~Wiguanti de bonne musique re
maaquerontâ„¢pag cette rare occasion de
passer quelques heures de. délices artis
ques que leur promet un programme-ti-
che et vané ol sont reprééates nos meil-

leuss musiciens. | .
fi reste encore quelques cartes en pos





“boreaus: 3 goats pour cavalier, ro pour:
damille de 3. personnes Qa’on se pics.

A. Bizoton-les-Bains
‘Epfin c'est demain !.. Nous ne savon
files amateurs des belles ec bonnes cho
Ses O81 1008 Suivi pasconseils; mais pou
deur tappelons qu’on ne perd jamais 4
sasser quelques heures en compagnie du
Théitre Hiiuen. EB demain il va 6tre bedu
comme ioajours : des diseurs et diseuy
d'une cortection parfiite, des acteurs din
brio éniogvant oo endiablé vont défler
sor la scéce rostique de Biso'on-les-Bains,
@ ta grande joie des spectaieurs qui an-



des plos intenses, |

ae sets
























_ Si le proverbe vox populi, wx Dei
vial, le Succts de la (te de charité est
dores et déj’ assuré, grace a0 tle des
dames patronne ses qui vendent avec en:
train les cartes denirée. .
De son e616, le Conseil d’administration









WOus revient qu'il s'est entende avec la
a 1 i “ ae gg
Compagnie Franco-Haitienne pour 'é-

opfiés 2M. Dereix, le sympathique pro-
wiétaire des Caves de Bordeaux et nous
‘pOuvONnS assuler que les p
t le seevicr all right.

Le Comité d'organisation rappelle aps
| dames patronnesses que la réunion proje-
€ pour Porgafisation et lagencemenc

' }

, fant, a 4 heares de Vaprés-midi. .

» dL est bien entendy que.le produit de
a Fete de Charité est affecté a -subvenir
aux besoins de l'Erablissement e¢ a assue

: rer sa bonne marche; il ne pourra denc

, tre donné aucune carte de faveun & quei

; que titre §ue ce soit, le Conseil d’Admi-

| nistration comptans sur la boone disposi~

von de tous en favear de VASE.

7

i

%

i Séances Paychiques
} M, le Docteur Edouard Amb'ard nous
| informe qu’il.va- donner ane séne de séan-

, eS récréatives privées, cest-a-dire gue
_b’y seront admis que-des invites,

Les cartespour chacune de ces séances
,sont limitées A 100 et cotiteront 2
' gourdes,

e
&

clairage électrique de la salle et des jar«

ins; que le buffet et les buvettes ant été |
q | mort de Jean~-Baprisre

tix seront doux |

| colas, Thimothée, Léger et Lombard






a Salle, reste fixée pour lundi 1g cou a

4

#

| c'est im concert de louanges et d'adm

» . Ledocteur Amblard, Vinitiateur clyral-.

| gatisateur des sciences magnéliqnes en
Haiti, se propose ‘d'intéresser agtéable-
ment etutilement les assistants par des ex=

Ppén

age ssa ens

a

ences vraiment intéressantes. 7

i
[ fa été célébré 4 Paris, a0 Tetiple Wes- |
| leyen dela rue-Ro

de Mile Eva Brisson avee Mr Feananp
Pressoir



, ingénieur des Arts et Man
| tores, sree -
_Avx nouveaux époux nos meillears
i vorux de félicité, .
. Fiaacaliles
Nous avons recu la carte’ de fangaiiles
de Mile Racuen Curem avec Mr josers
BresH. os
_~~ Compliments aux Ganeés,
“Mr Kellerman Grégoire fils instiiuteur,
ayant bien voolo prendre Vagence da
« Nouvellistes & Cavaillon, no; abonnés
et clients de cette ville sone priés de ga.
dresser 4-lui pour’tout ce gai concerne
hore Journa eee a





i.



Le élégation — -
La délégation a’Aguin tetourne a4 ges
foyers ce soir ues: heureuse du succés de
si démarche a Porvau-Prince,

Bile se (licite surtoy

Be

tdemporter la pr
ae ¢ Général Nord Alesis
bientor la popalution sera dorée d’an



messe de S
que



coccceceec Pre :

*
e

zg
4
E

#

ee



PIN, 2 caletiere

ne, néglige rien pour alder ces dames: i! | de plosieurs genérations.













4 sa deraiére demeure
© (0b ce
































-— Nos condo Fances 4a famille



a

ll moas est (iit part, de
























Kon, décédé le 5 courant.
Aux Omilles Desguiron,



sym pathiques condoléanzea,

PeUw
Discoves prosonté le fer lanviey 106
ie. general Paut Foul commandan
Commane de Po¥t-a-Pi ment,
Couciloyens,
‘Depols le jour 4 jamais mémorab
la proclamation de notre Indépenda
chajue premier Jaavier, tour 08
fait un devoir de célébrer avec le p
pompe possible, la tie des Héros qui
jondé cee Indépendance. -
‘Dian bout a Vautre de fa Républig



tion adressé & nos immortels Alea
cette Epoque oll tous les coeurs dans |
légresse se réunissent, et vant au pied
autels bénir Dieu, et lui demander
puissamte protec:ion pour la Grandeur
WOsale. Boge
liy-a de cela trois ans, mes chers
citoyens, ceue féie revétait on caraci
lus grandiose, plus iposant; 6 Ga
occasion da Centenaire,
Est lement 4 ces manifestations pudiques
doivent se borner toutes nos obligati
énvers nos Peres, envers la Patrie et
t$-<@ Vaeilard, 2 Ot daguel pouss
Vous, €€ qui s€ dépense pour nous |é
une Paix aussi douce, et aussi sou
, Groupons-nous tons, €
ty EL OCCOLORS nous
rieosement pour l’aider a oaintenir ce
Paix, dont nous jOUlssons en ce mome
Je crois qu il est plas emp:

ee



ee


















Mettre la main a Veuve: car nous
vens remargver, mes chers Concito, 2








que ce Vieiliaed, malgsé 8e8 vieux [0













“Mes chers Concitoyens, avant de fe
rendre aux pieds de la Vierge, patrod
de cette Commone, criez avec moi
vent Vunion ec le ‘travail! Vive la
Vive Tlodépendagce! Vive























le la Place:
Ment

















ans f oe . vmioe | amatenrs.



eT a. . ix dela section sud de cette | UME
Bee le plopart des: penis avi, _ bit. décembre mil neal cont cing, | PROGRAMME
nouvel e Ge ¥) InOT), 16 su fait un de-| op sera procdlé, te eendredi que l'on comp: ie Pantie

=

: role la ¢ a ie demeire) teva dix nuit lanvier de la pré-ente année,
- aerpicre, ° sonpirs, vos 510g cts étonl- | 4 onge heures da matin, eu |élude et par le
tes, dient assez en quelle evime vivairy ministive de Me Hippelyle Actrel Laforest, |
ceue Dame, que ne pleuren: pas seule. | Dole a Vorleau-Vrice, live Teépublicaiwe |
“ment ses-enfants, mais toule une popu: | No 174 bis, 4 ls veale au plus offraut et der
* \aion! Ce a'ext pas sans d’amers regret, hier encherimseur Gune prop viele, sine Lue

. Soyous gaint marche, Violuns et Piano __
Un pave, nidlodie, — Violoug-et Plage
Lucreia Goris, sélectioa Piano
Allo’ Ally] two-steps. Piano
LA Vavoile, opera, Violane 6 Plage

i.

&

_ . -.
Sees:

i.
AS
€





_eneflet, que Von voit partir cette “belle |" oe E re ae ne aie ‘B.— Vabe rochantée, —_Violons ef Pianw
ery ee ille ae ee Vries # ues eons ee Le as oe ie (opera Le sel) Pn
: figure qui fut Madame MARSAN, ay elle Hace de 4 ay ae pieds le Perdis Sy © inqQuan- : y eke at yo FF a ie ope ee Vata

cutla fol @ on apoue, et le GOUTIRE dun | te trois pi ede de profendenr, «tf bornée au | : GQ. v Hella. valee, Pigee
“Heros,” [nord el a Vest Ua ay Madame siren deanly; 46... ee Amores: datiee colaine,

. Permettez- moi, ma chére mére, avant | au Sad par la dit # ue dn { ‘harap de Mars. i :

de fioir la mission gue je vieos rempliy, i a Vouest pat Kiuli wa smilh, savant praces- ‘ Sag

verbal et plan de UVarpenteur Justin Domini-

-aunom de vos enfants, en pariiculier de
/ que Bougon-en dale du premier Octobre ml |

fami lroné Marsan, que je vous dise que,

Occasion Unique





vos jeunes fil ile $ tener jos Gy Prix de deux mille deny cents gour- “Ving fing de de chelx, provenant dane
senit ce Vous; qu ils -se-tessentiront-e | des fixé par Pexpert,ontre les charges de Pen , Ae «
core du vide. que Volre mort fait Jans | chare, OW oe csc are veeeee 9.900. CAYE privée 8
leur coeur. L Ela ls requele dix sievr Panl Chantilly, _. Chalean Rieussac: Santerne
Aussi, en saluant votre tombe, de ces | propriétaive de meubles, demeurant aPort- Chambertin, Geisenheimer, Oporto.
- paroles, (€moignapes de notre vive et) a- Prince, sons agieant comme tuteur) ~ — Moseatel, Malyoisia, Chab'is,
sincere affection, ne vous divans: eA0s pas ! leg ra) ae $0n PH lent Wane re Sophie tener eres eq fe, ere ae iy. bronte “
avieu, wats que Vere voyage vers la ebe i Pp Hilseneie : G franlily aig « tee WE ee eE oe Médoc, Jepeg cis Lee Fardoes. Vie as
rité et la justice, soit pour tous tout une | sien®. Renold. Sainase,. propriélaire, demeu~ Rudesheimer Berg

vada Portan. Prince, subrogo-latewr dela,

Porm

se
<
ee
er
Ae
ape.
Hegel
0
soe
ae
ae
88
oa,
ss
ee.
nae

suite de joie! — Amen. F dite mineure:
Convocation . i. Pour plus am ee renseignemenia,wadres-
:





Les membres de |’Association Oavrié- | ser a Me Hippulyle Astvel Laforesi, uolaire




$ oe
ige : : “| £% |
16 3007 convogues demain gain. 4: A » depoeilaive da cahierdes charges, ou: ao Mr a Goi.








heures précises, aus fos dé. procéder. a0 Alfred iy ariere, représentant anlarise fu : aénéral Casimire ¥. de
vérvfication de la caisse, dentend: re eb dis: ppeny iC Ghantilly, No 20, Rue Begéne

cule 4 : » Bourjolly, & 1

. : ole ee aes ‘Se Sank . Porteau Prince, le 12 Janvier 1907. ' Echelle de: Be ee See
: . 3 Pos, CHANTILLY,- ALFRED GARDERE, | : ACG, 000 |
Deja 5 000- re yet, os At ona i La plos exaete et la olus complete _
¢ fe ia igoes oa ; le | de celles éditées jusqu’a ce jour,
_ jenni ont été distribués.— ae Orde au x Priv. 10 dollars or.







ad : :

APC Ue. . pouyade & C

| En vente chez Papi ROBELIN,
Sadré-ser a. Ar Calida? Fouchard

730, Place Geffrard 130.

Pour éviter toute discussion, les per: |

“wach Penpervens de la Maison Lago-
‘
-sofnes qui :

font | de Bon -ou-quin:











— wachétent pas de | laftalone ou ou aulrés ©.

ee se procurer Palma- |

_ Meh au prix d Une gourde chacun, |
Pour vente eB BFO8, ra Fabais de 2» ce















meaconnerie et en harpenterie ef
Journisseur des maleriaun UOUs
lus ene ces travaun,

| se recommande au public. :



Backion 3 repas, vin compris el
chambre, & partir dé © Gdes par jour.

,Déjeuners et Diners dla carte.
Déjeaners et Diners { . pe fixe, depui

ae Hislaurateur de ie Santé gucrit
ubsolument toutes les-maladies, en fai-
Sant un traitement radical, de Ye jours.



















| oe inlet! ee. Pour ns renseigaements,s “adresse?
AG Hes” oe aye 8 hres diy malin a 7 lires au SOP: . 5 Vie da | : Veunion, Dae rye, ene Mens ‘
oe 250 vin compris. Vve Nicaon MICHEL.
6 ok Ontraited forfail.— Diners et Pension:










pour famille, d des prix modérés.

“Tous les dimanches, mandis et jeudis

glace ala vanille, elec, ou ee
Cigarettes Habana, Henry Clay, Ci-

gures de Ki

esde
v

Prospectus donne gratuitement.
ee Deana Tae, me: ied Rue,








sien exe nishnete — -Profilezen








ngston an etal et Soe ba







SO, ve
pagne . Vi clor &
Pommery a



ce



He cerer,,




































Consullations de 6 a8 heures et
de 2 a 4 heures. LSSUPES,

47, Rue Pavée,47.. | Porte a ta colnaissance du poblie cer
PB Les personnes des autres jo. ( eulleremer ee Bes nom hg el en

LL
calités trouveraut des chambres pour de la Cote = qee rE :
es

les operations chirurgieales etlour trai- blissement if st
ement chanesurese pour b he




















enfinis.en lous genres, et Hes, mgr | 2 %
Vollre de cing pour cent si
Bros ae), 2 fat uu rabaie ¢ xe pUOhe :

od VE : Carat contre
ibaa monn atoo se REE eT EPL “ae rerveat P COrVZA,
auer lt ce



]

ae

a steamer « HELVETIA® par
i ie heures pour

. are, Gonai JS,

Port de-P: IX, Ca AD ‘Flaiti len, Saint:

€ "Ope
Poreai-Prince; 11.

rc anv er 1907.
G.KE ITE! L&E

LOA g Yee |

ony St












anul facture : 4.10 yours ey
‘un grarid stock, —-- pour la
en gros et détail, — d





oe : vente é
“Suivant dépec she du Cap-Hai- chaussures en tous genres pour
tien le steamer (UALCIAD, ve nant Hommes, Fesmes, Enrants
de lEurope, Saint ‘Thomas, Cap- Les commandes des commer-
Haitien, Gi onaives et SaigtMarc, gants de l’intérieur pourront étre
est attendu.ici.mardi le loct. ~~ exécutées dans. une semaine 2
ilrepartica probablement le mé- peu prés. o
“me soir pour Jérémieet Kingston 23. rye des Fronts-Forts, 23, °
(lsera de retour de Kingston

PORT-AU-PRINCE (H..171),




via-Jérémie}ie-23 courant
Portau Brit ee, 1? Janvier. =



os des voies 5 urin
souverain, su périe

re aux capsiile
thu, de Gu



: “nus qt aa. partir
(Service New-Vork-Haitl). | doit éire lives a ta
a wd comme snr a
Pour le peli
der br: in cet

eg “

&




dite le frét
Gare da Nord,














eoipiinl >








_ Le sleamer. * GRAECIA ®, ayant
quitté New-York le 9 courant
pour Gonaives. St fare, est at-
tenda | ich jendi prot vain 47 Jan:





0
20





Pour les gros colis pesant plus de
(8 BOO Riles:
ges
She. reso
Be a 4
lout fret Herd aprés ces heures ne
sera expedié que par le trein suivant.
_IL est rappelé aux. chargetrs-que- Tes
ie : marchandises noo emballées qui sont
© pour New-York ef | transporices en baes, barila, paniers
var steamer «Venetian | OUverls ete, doivent étre uecompaynées

pave ) sera fermée 4

par leurs propeiétai res, la Compagnie

declinant toule resp nsabilité pour les
a vedi Pe ai 1g cou: manque qui peuvent se produire. .