Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
‘Port-au-Prince (Halll)





























Ea

la presse une information qui m’était
parvenue de Paris sous une forme ou:
je ne pouvais que reconnaitre un mal-
entendu. — Voici, en ellet,la lettre que
javais regue le 4 Juillet 49

pulnire hier “organisée @ pour témot-
‘deleurs syr npa athies pour la
France. Leurs chefs les ayant enga~
ee gés & enveyer leurs cartes a lambas-
RUG TION ANT EROIT E). sade de France, celles-ci_ y sont ar-
ne : | rivées en si grand nombre qu'il est
Fanconi eis eres impossible de les compter: il y ena
deg milliers.

se qui doit prendre part a C i
vale organisée & l'occasion | , Le Gouvernement t Espagnol a no-
ion de Jamestown. Cette tilié av Vatican qu'ea raison de la

ié
a composée des croiseurs | PUplurg des relations di lomatiques
i



fo
re
let



INSTITUT DE FRANCE
Académie Francaise
Paris, le 19 Juin 1906.
Le Seorétaire perpétuel est heureux dan-
foucer. 4 Monsieur Ménos que VP Académie

Frangaise lui a décerné un prix de la valeur
de cing cents francs sur la fondation B URTARDO.










‘Comme je n’avais soumis au suf- ~
feage de PAcademie Fraygaise aucune
cpuvre personnelle, je demeurais per-
suadé qu’il ne s'avissait. que de ces
deus volumes ou, “suivent les propres
termes du Rapport a (Giavre des Ecri-
vaing hailiens,étaient rassemblées quel»
-ques-unes des meillenres pages de nos
. | auteers. Mais ma surprise était d’au-
I ‘ NGsTON ‘Jamaica ) 17.—- Le pa- | tant plus grande de constater que, pour
quebot « Prinszesin Victoria Luisa as attribution du pris, mon nom seul
dela Ce Hambougeoise Américaine, avail été ete, tant dans la séunce de
rtie de New-York le 12 courant 2) ° °° e Frangiise en date du 19

stination de ce port, sest échoud p10 7° 8" WEY dans les coin ples: rendus
ae large de P ort-foyal: Le des journaux parieiens, alors que la
er soir eu tat vi P| lettre suivante, que j'avais, en 1905,

durant. Wue mission a@ Paris, transmise
1a san secours, Le ct roiseur fr ang: is aw. Gaston Boissier, Secrétaire per-
-« Duguay-Trouin » se prépare a en) pétuel de Académie, était s gnée_ de:
faite autant.—Le beau temps aidant, | tous les membres du jury : |

op espére renflouer le paquebot é-f ‘Monsieur et-cher Maitre,

choue. : Nous nous, permelious de vous adresser,
oe aE Académie oe en

Kleber s, etules Ferry » of | entre if France etle Vaticxn, if se
( i






refusait A prendr
ASBOURG 47. Le eomte | ves de la Noneiat
“ex-ministre llaires. 6t.an- Poar-moutH 17.— Neuf matelots
gravement Mable. éyuipage du cuirassé «Hindus-
qos Raisali a déclaré a été noyés, la chal oupe %
i

gull avail Gerit aux aulo | |
: re. Sloigner les na | BOF jah aquelle is allaient a terre

an port ae
engerait aur.
any ite; silue



e charge des archi-
nee da Pape a Paris.






























a valssance envers la Fane, ls

ers jeule a qui hotre pays doit sa forma-

e souvenir ‘ of intellectuelte, el marquer plus partico-
al midis de Juille t derni c duns le ement notre sympathie a l'éminente Com-
Nouvelliste, le Soir et Haitt Utd: a 1 isentement apiversel a coas-

pSocialen.. a sie, prix ¢

se | q far ui avait,
by | a Siva A, dé
a roceasion du Gonte Letts

Pp
hoisis de nos po
ava see 8



vait, si je ne me trompe, au
riat de lInstitat. ainsi qu’a so
re Benito Sylvain et @ M. William

pour avoir quelques éclaircissemen
ce propos. . ee

Entre temps je recevais cette nou- |), cult ancais “re
valle lettre : | de nous avoir donné une fois de plus
Instirur DE France | gaveie que dans aucun des pays ot

Paris, le 7 Aodl 1906. | Brance; elle west oublite,) eo

Le Chef du Seerétariat_prie Mr Ménos de} Cette citation si élogieuse met le:
passer au Secrétariat de Institut pour rece- | choses au poiat et il est bien eatendu
voir le prix Furtado (de 500 frs) décerné par | que c'est aux quatre auteurs u double
Académie Frangaise. | recueil que le prix a été décerné,

Nora. -— En cas d’empéchement, remetire | Jajoute que Vhonneur e evien
une procuration & une personne de gon choix. | plnigt @ Messieurs Georges Sylvain,

Gepen dant, le mieux était encore | Dantés Bellegarde a Amilcar Daval
@attendre les explicatioas demandées PCar un deuil ernel, SUOVON 9 Ne)
et qui se trouvaient retardées par l'ab | de Décembre 1903 pe miayait plo

‘sence du Secrétaire perpétuel, parti en | permis de collaborer activ
villégiature.

dition des Morceaua Cheisis d
Ep taut cas, le Rapport de M. Gas- oe

tou Boissier sur les concours. de Van-
née 1906, lu le 29 novembre dernie nae
dans la séance publique annuelle d Par oubli notre paginateur a laissé sur les
PAcadémie Francaise, parait devoir | galées, avant-hier lundi, cette piéce que nous
sur ce point donner pleine satisfaction: | nous empressons de publier aujourd hai en

«ll nous arrive, dit-it, de fort loin— d’Hai- J HOU excusan}prés de Vaulear, notre att
ti— deux volumes qui nous ont causé beau. | Wentworth, : Tees : oe
coup de plaisir et un pea de surprise. C’es fa ro
une anthologie des auteurs hailiens, publice
a Port-au Prince 4 Voecasion da Centenaire | PO ee
de Pladépeadance Nationale. Qui se serait dou : Pour Jean-Charles Pe ‘ape
té que dans la République noire, déchirés de’ Ge Git le premier sole du adda dsalda: 6 =

ig Balthazar, Gaspard et Melchior







































tant de discordes, agilée de tant Vorages, qau Les: Grands Rois
jusqu’ici a si peu connn le repos, il se trou- | Sujvirent, d'un pas sor, une dtoile splendide
verail lant de personnes, magistrats, profes~ | Us porisient le cinmame 4 I'Enlant-Salvato:
seurs, journalistes, que rien n’a°pe decoura- - BO ee
ger de cultiver les lettres. Ils ont des poétes | Depuis, nulle Ineur, nos ciels sont

en grand nombre, qui chantent les beautés | El Vonl serulant doujonrs io lenéore dee

| Se lasse 4 découvrir la nouvelle Aliant

de leur pays, les exp‘oits de. leurs péres A la | Gonducteice de homme 4 aon id

conquéte de leur liberté, et. les chantenLien
vers sonores et brillanis. Is ont des histo Gependant, elle lit. sa lone

riens, des romanciers, des oratenrs, dont | Zebre Vhorizon noir... Mais.

Panthologie nouscite de nombreux fragments, | ~Ceunde Pameouduceur—qui

qui se lisent. avec beaucoup dintérét. Vous | yi oe soir de Wael au temple ek bathe pure :
comprenez bien que ce qui nous touche lé plus, | geonrde sous la votie. ace ieber
cest de voir que ce pays, qui s'est sépare | G’est (étolle qui méne & Béthiéem ! Suis-la!

de nous depuis un long siéele, gardetoujours | Be Be
le gout de notre lilléfalure, qail lil nos aue | 24 Décembre 1906. (bes Atlantides
teurs ef les imite, cullive nulve langue, eb ‘Puen. Aveuste WENTAWORTH













velle culture & inlroduire en Halli
mipens perles provoqu
Laine: rétabli
ie























manche prochain, comporte une partie:
littéraire, théarrale et musicale.

Deox corps de mane promis aces} ° Chez ¥ e | lace Corvingioa
Dames, ajouteraont i Véclat des réciéadions é R : 69
aul seront dorinées. : 9. Rue Roux,

uliés quae nos nombrenz lec. | Les cartes sont en veate dés avjovr-
lients de la Province ont éprou- Phoi aux prix d'une gourde podr grandes
de nous ire aboutir ae petites GOT ONES EF cingvatite centimes pour ene
ut abonnements ct cartes de fants.































Avis aux Clien
Monsieur Atexis Beyorr fail savoir
a aés clients qu ils trouveront ses li-
queurs ét sirops: |
Dans sa fabrique, Rue Traversiére,
4
pirdle de PAdminiatrasion serait | Ne AO, /
yaccepterait de payer, au lieu de | Chez Mme Vve Roche, rue Bonnefoi,
3. 4.00 5 °/os ce Ne 73, ys : .
: vouvelle ressoGrce non 4 dé- Chez Mme M.N, Bonoit, rue des Mi
£ racles, No 05, ”
Tvmetepe (idke a Pactive initiae | Daas.s. demoure privée, rue Pisée
t Drossaint Lilavois. | No 41.

La fabrique restera ouverte le 3t
cle de Port-au Prince Décembre jusqu’A neuf heures du soir.
On nous prie dé publier:

Port au-Prince, 24 Décembre 1906
que le. Grand Gercle va rompre



aTquol nos bureavs dé poste ne
tent ils pas des mandate de @ 1 4





















Bous et jolis coutéaux table
Couverts inoxydables










méeavec ses bonnes habitodes? . | Verres a pieds 4
snous pas le bal de fin d’année? O@CZEAU VOle | Petites carafes 8 rhum, Vane 1
my wesHlEgIE: les Membres, w'atti- 4OEZEal ° Belles chemises couleurs 6
































air vous les foudres des danseu-es om Faux-cols toile, tous modéles dz iy
-Princiermes!.. Celle chanson populaire de «Can- Splendides cravates, depuis 1.
boty cous Lote bal annoel. pio» went de paraditre. & quelques Chapeaux paille hommes depuis 2
Ains s0it- al, eentaiyes d'exemplaires. Bounes chaussettes, douzaine 42



es a flewurs
La paire, 8, 6, 3 eb 2.50.

Vaisselle terre de fer en tons gefires.

Parfums: Avuréa; Salranor, Floramye.

.& On en trouvera au bureau. du

nouvelle qui va ae plaisir 4005} « Nouvelliste » et chez Mr A. de Mat-

fsde bonne musique! Mme Franck | 105. piace Geffrard. Prix 21 gourde.

Ht prépare un prand Concert qui)” as °
né le ¥2 Janvier prochain, dans

ie dé Pori-av-Prince.

ogrammie séunira ls fine feut de

cles musiciens. Nous y revien-






A vendre a we prix exceplionnel propriétatre.

Ving fins de 1« choix, provenant Pune Viennént La arriver -

cave privée : , Promagee de Roquelort, Camembert,
Chambertin 1893. Oporto 4879. Pont VEvégue et autre es.

Chablis 1893. Vin du Rhin. Beurre frangais en pot.

Schlosberg 1 300; Frensac 1893. Jambob en bolte, jambeon desossé » jane

: Chateau Alenessec 1893, : bonoean.

e quantile t fea da guiolaut. Malaga, Xérés, Muscatel, ete, ete Fruits lrais. see et vont ts.

est comme ie TB al 4 tis Bh ch
: ; Rue Bonnefoi. en face de la’ Phar- | Bonbons fins. assortis. jonbons ¢ 1060-
8 dedans.0 Ae , BPE IRE Jat ussortis, Prunes d’ Ente, ele.

macie Ropents.













8 recevoir un ees. we

‘el . ap seu lat
te tran et Broderies en lax « ALrat >, ayant

"Bin vente chez elle, 44 Avenue p ‘ork le 19 ct. pour
yer (Bois-de-Chene). sot Pai

L'Usine. a Glace de
donne avis aa public qu
so

lies dimanch
deux heutes de lap pe











Porlail Mi-doseph

; . . 2.0 + Pont Mongar.
Arc detriomphe |. v4 4 Tiisand
Chancerelle 40.8 = oO ‘Ale . Thomazeau
Deohilherd : : ‘ j Matte Cadet, —
Carrefour Vincent OAD 45/4 00) reg ye ee
Sirthe
toile
| oy Uszean
croix des Missions,
| 7 Papan ma
Goureanu
Fleurtat
UChateanblond
“Tabarre
Carrefour Marassa
\Croixdes ouduet
J) + Savanne Blonde
_Pont- Beudet
; La Morigaieére -
Le Serre
+ Vaudreuil.
+ Drouillard gi plaine
Goustard. -
Merceron |
Jeineau petite pla
ae Cadet

Low a Sse

won hooe

t
8

3

axes enn

s

t
a

4
2.
3
4
2.
6

“
ceebete
se i
JOSE GR

ce

bo
oe
ya

RO oe
we

pe ot

i)

oO

race
=

s*
ae

tS
. :
Se

to

bet
ot

baie





Full Text
‘Port-au-Prince (Halll)





























Ea

la presse une information qui m’était
parvenue de Paris sous une forme ou:
je ne pouvais que reconnaitre un mal-
entendu. — Voici, en ellet,la lettre que
javais regue le 4 Juillet 49

pulnire hier “organisée @ pour témot-
‘deleurs syr npa athies pour la
France. Leurs chefs les ayant enga~
ee gés & enveyer leurs cartes a lambas-
RUG TION ANT EROIT E). sade de France, celles-ci_ y sont ar-
ne : | rivées en si grand nombre qu'il est
Fanconi eis eres impossible de les compter: il y ena
deg milliers.

se qui doit prendre part a C i
vale organisée & l'occasion | , Le Gouvernement t Espagnol a no-
ion de Jamestown. Cette tilié av Vatican qu'ea raison de la

ié
a composée des croiseurs | PUplurg des relations di lomatiques
i



fo
re
let



INSTITUT DE FRANCE
Académie Francaise
Paris, le 19 Juin 1906.
Le Seorétaire perpétuel est heureux dan-
foucer. 4 Monsieur Ménos que VP Académie

Frangaise lui a décerné un prix de la valeur
de cing cents francs sur la fondation B URTARDO.










‘Comme je n’avais soumis au suf- ~
feage de PAcademie Fraygaise aucune
cpuvre personnelle, je demeurais per-
suadé qu’il ne s'avissait. que de ces
deus volumes ou, “suivent les propres
termes du Rapport a (Giavre des Ecri-
vaing hailiens,étaient rassemblées quel»
-ques-unes des meillenres pages de nos
. | auteers. Mais ma surprise était d’au-
I ‘ NGsTON ‘Jamaica ) 17.—- Le pa- | tant plus grande de constater que, pour
quebot « Prinszesin Victoria Luisa as attribution du pris, mon nom seul
dela Ce Hambougeoise Américaine, avail été ete, tant dans la séunce de
rtie de New-York le 12 courant 2) ° °° e Frangiise en date du 19

stination de ce port, sest échoud p10 7° 8" WEY dans les coin ples: rendus
ae large de P ort-foyal: Le des journaux parieiens, alors que la
er soir eu tat vi P| lettre suivante, que j'avais, en 1905,

durant. Wue mission a@ Paris, transmise
1a san secours, Le ct roiseur fr ang: is aw. Gaston Boissier, Secrétaire per-
-« Duguay-Trouin » se prépare a en) pétuel de Académie, était s gnée_ de:
faite autant.—Le beau temps aidant, | tous les membres du jury : |

op espére renflouer le paquebot é-f ‘Monsieur et-cher Maitre,

choue. : Nous nous, permelious de vous adresser,
oe aE Académie oe en

Kleber s, etules Ferry » of | entre if France etle Vaticxn, if se
( i






refusait A prendr
ASBOURG 47. Le eomte | ves de la Noneiat
“ex-ministre llaires. 6t.an- Poar-moutH 17.— Neuf matelots
gravement Mable. éyuipage du cuirassé «Hindus-
qos Raisali a déclaré a été noyés, la chal oupe %
i

gull avail Gerit aux aulo | |
: re. Sloigner les na | BOF jah aquelle is allaient a terre

an port ae
engerait aur.
any ite; silue



e charge des archi-
nee da Pape a Paris.






























a valssance envers la Fane, ls

ers jeule a qui hotre pays doit sa forma-

e souvenir ‘ of intellectuelte, el marquer plus partico-
al midis de Juille t derni c duns le ement notre sympathie a l'éminente Com-
Nouvelliste, le Soir et Haitt Utd: a 1 isentement apiversel a coas-

pSocialen.. a sie, prix ¢

se | q far ui avait,
by | a Siva A, dé
a roceasion du Gonte Letts

Pp
hoisis de nos po
ava see 8
vait, si je ne me trompe, au
riat de lInstitat. ainsi qu’a so
re Benito Sylvain et @ M. William

pour avoir quelques éclaircissemen
ce propos. . ee

Entre temps je recevais cette nou- |), cult ancais “re
valle lettre : | de nous avoir donné une fois de plus
Instirur DE France | gaveie que dans aucun des pays ot

Paris, le 7 Aodl 1906. | Brance; elle west oublite,) eo

Le Chef du Seerétariat_prie Mr Ménos de} Cette citation si élogieuse met le:
passer au Secrétariat de Institut pour rece- | choses au poiat et il est bien eatendu
voir le prix Furtado (de 500 frs) décerné par | que c'est aux quatre auteurs u double
Académie Frangaise. | recueil que le prix a été décerné,

Nora. -— En cas d’empéchement, remetire | Jajoute que Vhonneur e evien
une procuration & une personne de gon choix. | plnigt @ Messieurs Georges Sylvain,

Gepen dant, le mieux était encore | Dantés Bellegarde a Amilcar Daval
@attendre les explicatioas demandées PCar un deuil ernel, SUOVON 9 Ne)
et qui se trouvaient retardées par l'ab | de Décembre 1903 pe miayait plo

‘sence du Secrétaire perpétuel, parti en | permis de collaborer activ
villégiature.

dition des Morceaua Cheisis d
Ep taut cas, le Rapport de M. Gas- oe

tou Boissier sur les concours. de Van-
née 1906, lu le 29 novembre dernie nae
dans la séance publique annuelle d Par oubli notre paginateur a laissé sur les
PAcadémie Francaise, parait devoir | galées, avant-hier lundi, cette piéce que nous
sur ce point donner pleine satisfaction: | nous empressons de publier aujourd hai en

«ll nous arrive, dit-it, de fort loin— d’Hai- J HOU excusan}prés de Vaulear, notre att
ti— deux volumes qui nous ont causé beau. | Wentworth, : Tees : oe
coup de plaisir et un pea de surprise. C’es fa ro
une anthologie des auteurs hailiens, publice
a Port-au Prince 4 Voecasion da Centenaire | PO ee
de Pladépeadance Nationale. Qui se serait dou : Pour Jean-Charles Pe ‘ape
té que dans la République noire, déchirés de’ Ge Git le premier sole du adda dsalda: 6 =

ig Balthazar, Gaspard et Melchior







































tant de discordes, agilée de tant Vorages, qau Les: Grands Rois
jusqu’ici a si peu connn le repos, il se trou- | Sujvirent, d'un pas sor, une dtoile splendide
verail lant de personnes, magistrats, profes~ | Us porisient le cinmame 4 I'Enlant-Salvato:
seurs, journalistes, que rien n’a°pe decoura- - BO ee
ger de cultiver les lettres. Ils ont des poétes | Depuis, nulle Ineur, nos ciels sont

en grand nombre, qui chantent les beautés | El Vonl serulant doujonrs io lenéore dee

| Se lasse 4 découvrir la nouvelle Aliant

de leur pays, les exp‘oits de. leurs péres A la | Gonducteice de homme 4 aon id

conquéte de leur liberté, et. les chantenLien
vers sonores et brillanis. Is ont des histo Gependant, elle lit. sa lone

riens, des romanciers, des oratenrs, dont | Zebre Vhorizon noir... Mais.

Panthologie nouscite de nombreux fragments, | ~Ceunde Pameouduceur—qui

qui se lisent. avec beaucoup dintérét. Vous | yi oe soir de Wael au temple ek bathe pure :
comprenez bien que ce qui nous touche lé plus, | geonrde sous la votie. ace ieber
cest de voir que ce pays, qui s'est sépare | G’est (étolle qui méne & Béthiéem ! Suis-la!

de nous depuis un long siéele, gardetoujours | Be Be
le gout de notre lilléfalure, qail lil nos aue | 24 Décembre 1906. (bes Atlantides
teurs ef les imite, cullive nulve langue, eb ‘Puen. Aveuste WENTAWORTH













velle culture & inlroduire en Halli
mipens perles provoqu
Laine: rétabli
ie




















manche prochain, comporte une partie:
littéraire, théarrale et musicale.

Deox corps de mane promis aces} ° Chez ¥ e | lace Corvingioa
Dames, ajouteraont i Véclat des réciéadions é R : 69
aul seront dorinées. : 9. Rue Roux,

uliés quae nos nombrenz lec. | Les cartes sont en veate dés avjovr-
lients de la Province ont éprou- Phoi aux prix d'une gourde podr grandes
de nous ire aboutir ae petites GOT ONES EF cingvatite centimes pour ene
ut abonnements ct cartes de fants.































Avis aux Clien
Monsieur Atexis Beyorr fail savoir
a aés clients qu ils trouveront ses li-
queurs ét sirops: |
Dans sa fabrique, Rue Traversiére,
4
pirdle de PAdminiatrasion serait | Ne AO, /
yaccepterait de payer, au lieu de | Chez Mme Vve Roche, rue Bonnefoi,
3. 4.00 5 °/os ce Ne 73, ys : .
: vouvelle ressoGrce non 4 dé- Chez Mme M.N, Bonoit, rue des Mi
£ racles, No 05, ”
Tvmetepe (idke a Pactive initiae | Daas.s. demoure privée, rue Pisée
t Drossaint Lilavois. | No 41.

La fabrique restera ouverte le 3t
cle de Port-au Prince Décembre jusqu’A neuf heures du soir.
On nous prie dé publier:

Port au-Prince, 24 Décembre 1906
que le. Grand Gercle va rompre



aTquol nos bureavs dé poste ne
tent ils pas des mandate de @ 1 4





















Bous et jolis coutéaux table
Couverts inoxydables










méeavec ses bonnes habitodes? . | Verres a pieds 4
snous pas le bal de fin d’année? O@CZEAU VOle | Petites carafes 8 rhum, Vane 1
my wesHlEgIE: les Membres, w'atti- 4OEZEal ° Belles chemises couleurs 6
































air vous les foudres des danseu-es om Faux-cols toile, tous modéles dz iy
-Princiermes!.. Celle chanson populaire de «Can- Splendides cravates, depuis 1.
boty cous Lote bal annoel. pio» went de paraditre. & quelques Chapeaux paille hommes depuis 2
Ains s0it- al, eentaiyes d'exemplaires. Bounes chaussettes, douzaine 42



es a flewurs
La paire, 8, 6, 3 eb 2.50.

Vaisselle terre de fer en tons gefires.

Parfums: Avuréa; Salranor, Floramye.

.& On en trouvera au bureau. du

nouvelle qui va ae plaisir 4005} « Nouvelliste » et chez Mr A. de Mat-

fsde bonne musique! Mme Franck | 105. piace Geffrard. Prix 21 gourde.

Ht prépare un prand Concert qui)” as °
né le ¥2 Janvier prochain, dans

ie dé Pori-av-Prince.

ogrammie séunira ls fine feut de

cles musiciens. Nous y revien-






A vendre a we prix exceplionnel propriétatre.

Ving fins de 1« choix, provenant Pune Viennént La arriver -

cave privée : , Promagee de Roquelort, Camembert,
Chambertin 1893. Oporto 4879. Pont VEvégue et autre es.

Chablis 1893. Vin du Rhin. Beurre frangais en pot.

Schlosberg 1 300; Frensac 1893. Jambob en bolte, jambeon desossé » jane

: Chateau Alenessec 1893, : bonoean.

e quantile t fea da guiolaut. Malaga, Xérés, Muscatel, ete, ete Fruits lrais. see et vont ts.

est comme ie TB al 4 tis Bh ch
: ; Rue Bonnefoi. en face de la’ Phar- | Bonbons fins. assortis. jonbons ¢ 1060-
8 dedans.0 Ae , BPE IRE Jat ussortis, Prunes d’ Ente, ele.

macie Ropents.













8 recevoir un ees. we

‘el . ap seu lat
te tran et Broderies en lax « ALrat >, ayant

"Bin vente chez elle, 44 Avenue p ‘ork le 19 ct. pour
yer (Bois-de-Chene). sot Pai

L'Usine. a Glace de
donne avis aa public qu
so

lies dimanch
deux heutes de lap pe








Porlail Mi-doseph

; . . 2.0 + Pont Mongar.
Arc detriomphe |. v4 4 Tiisand
Chancerelle 40.8 = oO ‘Ale . Thomazeau
Deohilherd : : ‘ j Matte Cadet, —
Carrefour Vincent OAD 45/4 00) reg ye ee
Sirthe
toile
| oy Uszean
croix des Missions,
| 7 Papan ma
Goureanu
Fleurtat
UChateanblond
“Tabarre
Carrefour Marassa
\Croixdes ouduet
J) + Savanne Blonde
_Pont- Beudet
; La Morigaieére -
Le Serre
+ Vaudreuil.
+ Drouillard gi plaine
Goustard. -
Merceron |
Jeineau petite pla
ae Cadet

Low a Sse

won hooe

t
8

3

axes enn

s

t
a

4
2.
3
4
2.
6

“
ceebete
se i
JOSE GR

ce

bo
oe
ya

RO oe
we

pe ot

i)

oO

race
=

s*
ae

tS
. :
Se

to

bet
ot

baie