Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text



i,

Juoctidien, Commercial et d'A

- CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAII











- tne | Abonnoment pour Dépar 28
sees ia etees | & « Etranger 2.00 oe SOUR

communications aux bureaux du journal, angle des rues B & Port-F ere








E FRANC AISE sé, par suite de l'arrestation de Mr éléves. Evitez done de vous surmeuer,

een | Blend van Denberg, administrateur! os dludes doivent éire réglées. Les

TBLEGRAPHIQUES | de cette banque, qui est soupconne , heures de classe sont de 8 hres et mé-

OUVELLISTE avoir détourné 1.294.000 dollars de | ™@,7 hres du matin @ onze heures.

du NOUVELLISTE Voneaisse de cette banque Elles seront entrecoupées de récré-
CTION INTERDITE). ° aes ‘

Â¥



|
| ations capables de reposer vos jeunes —
cerveaux.

| L’aprés-midi, vous étudierez de deux



ie général Me- | “QUESTIONS DHYGIEN p -

lant les velérans et M.
Nous avons eu la bonne fortune de parcou-

keures et demie a quatre heures et
demie. oe
Pendant les mois de-chaleur, il est
bon de ne pas faire travailler vos jeunes
cerveanx outre mesure.
| Employez vos vacances & vous amu~
iser sagement, honnétemeut. Organisez

osent de se rendre a
automobile on ils €8~ | yr le « Petit Manuel d'Hygiénes du Docteur
ne conférence pour la} Gastron Datencour a Pusage des classes pri-
Guerra.--- Ge dernier | mz inps et qui vient d'étreautorisé par unarrété
es repeontrer dans le du Département de lInstruction publique.
as Sie Cest un excellent petit livre, écrit dans | d sions d eu pan
Le chérif Zaclainein | 2” style simple et clair, a la portée de toutes | C&S excursions Gans les Campagnes, VOS
f Cnerl aClO REID les intelligences. Enice moment que les ques~_| DOUMONS respireronl un air atmos-
Blanca avec250 hom- | tions d‘hygiéne sont & Vordre du jour, le pe- | phérique sec et pur, en méme temps
e a fer francaise a été | Ut Manuel est appelé a rendre d'éminents yous apprendrez & bien connaitre votre
ropéens ont été pour- | SeFviees aux grands comme aux pebis; car, | pays, a laimer davantage.
rues : plusieurs ont il faut lavouer, les regles d hygiene privée, } ;
: ? ves ef surtout publique, nant guére relenu Pal- |
tention chez nous, ,
Le chef de notre Université a done fait)
incendie: ja piison “ cuvre utile de progres en introduisaat dans |
‘ont réussi toutefois | 2&8 Programmes scolaires Vetude des prin- | pentes parties de notre corps. Pour
cre Ce rite ee ciNise: tous tes dest | Her de ces mouvements leurs bons
a su avec synthétis - | wy op. lng onw neanutmae
On s'attend, 4 cha- | derata possibles. On en jugera par Jes deux | ‘ ets, il put Peger toe Pacasotnce h
une crise ministériel- | extrails ci-dessous qui sont bien dactualité, |, yee uns @adees et a nog b y
ait la démission’ du i® la vellle de la révuverture des classés. | signes, Les uns sucressent a NOs Dras
: Pale +seulement, les autres a nos jambes,
Du Travail Intellectuel

. an | quelques uns aux deux a la fois et un
se elLlareine Victo-} pyomme est né pour travailler: | certain nombre a tout le corps. Tous
Tésidence au peleis . be travail développe le cerveau, élé- les exercices font travajller nos mus-
foe Lye fame. C’est pourquoi de bon e heu- cles ; tous exer cent nolrejugement, nos
xplosionde la pou- tre, dés notre terdre erfance, nos pa- | facullés cérébrales. .
ancon patait avoir | rents nous envoiental école pour pren- | Voulez-vous devenir fort, adroit, vous
foudre: on compte | dre | habitude du travail, | bien développer? Avoir ane poitrine
lessés.~-- Le fort a | Hl n’y a pas que le travail de Vesprit | large, de puissantes épiules? Voulez-
teil €ié détuit, | quidléve lame de Thomme ; les travaux | vous posseae! de beaux bras, Bervenn,
ents rave ads. ay manuels Peanoblissent également. et Bros: ~ ene es exereices!
P EEE PSY | L’Hygiéne recommande de tout fai | Les exercices physiques donnent de
frees usies, Ont! vee mesure. L’exces est manvais. | la souplesse aux membres; par eux
Collisions san- nous acquerrons de belles formes.

L’enfint doit faire ses devoirs. étn- |
dier ses lecons sans se fatiguer. Ladas | Comment devez vous prendre des
| ligue arrive quand il reste trop long- | exercices : _Cela est important, mes
[temps a éudier. Au lieu de dévelop-j; jeunes amis, trés important si vous
J per soi intelligence, Vorner sou es-| voulz pro et des mouvements que
pritc ii se surmeéne. - | Yous © 2 aoe :
Pe parmauage scala nd malade;| Un enfant de buit ans ne peut pas, —
“| Penfant devient faible, enémique, tu- | ne doit pas jouer avec des enfants de _
| berculeux. - | quinge ans. Leurs exercices ne sont
| Tey a des énfanis, mes jeunes amis, | pas les memes. ae
i dtudiaient trés bien, qui recevaient | L'exercice physique sera done appro-
“i, prié a Vage et aussi au développement.
ils oceupaient | de- Fenfant Quels que soient es exer- 5
émidres classes dans les compo- | cices auxquels il se livre, il doit 8 vt”
s:du jour qu'ils se soul surmenés, |-vret avecmodération. Ses mouvements
lal wie doivent étre lents et moddrds et durer

%














2



s Exereices Physiques

Prendre des exercices physiques,c’est
faire des mouvements avec les diffé-




-« Les révolutionnai-


























































ujovrsde bonnes noles pour leurs

oirs et leurs legons,

iis n’ont plus continué a étre de bons



juste le temps ndcessaire, cest-d-dire tuell
ne pas arriver ala fatigue, —

en sera de méme pour tous les nis en asse
jeux et exercices. a _ PEacyclique
La fatigue est amenée par un exeés loi deséparation. = =
de dépense de nos forces. Le corps — Une interview sur la nony
fatigue devient faible, peu résistant, ' tion eréée entre le Saint-Sidge
anémique. La fatigue rend certains or- ; vernement Prangais par PEacycliq:
__ganismes trés nerveux, =. Chronique: ordination au Grand ‘ et
Vous ferez bien de vous livrer aux minaire d’Haiti; tournées de Mer |’ _ de ce grand Evangéliste, pare
exercices physiques pendant certaines vague dans les mornes de Pétion-Vill se qu il est sppeléad pi
heures du jour. Durant. les saisons yetraites des Fraces ct des Sceurs. * protection duguel il est. placé.
chaudes, le corps se fatigue vite, la} —. Nouvelles du monde catholique et) — Monsieur le curé a-t-il





























ehaleur. incommode! C'est pourquoi ~ Nécrologie..

vous choisirez les premiéres heures du ~~ :
:; os ; anpat. La nouvelle Gathédrale —
jour ou les derniéres d’une belle aprés: Le
midi. C’est ainsi seulement qu'on peut |. : oe
tirer de bons effets des exercices ny seignements suivants sur les travaux. de oe
{ia nouvelle Cathédrale: eee | soit avec les passagers spivant

siques. : : Pe Puce arg we
ees exercices ont encore l’avantage |. «lls se poursvivent résolament. Le Miragodne.— Mr et Mme O,
de distraire les enfants des mauvaises | chantier est rempli de pierres artificielles’ = Cayes. — Mr et Mme A. Per
pensées. -_ en ciment armé qui n’attendent plus qu’a Hogarth et 1 enfant, Mme Mo
Aprés les longues courses, lea exwer- prendre leurs places. respectives, S . : a | i enfant, MM. M. Morisset, FP,
cices un peu prolongés, ne vous expo-} * La fagide est rendue 4 la hauteur de. A. Simon, Guchet, A. D. Rimea
sez pas aux courants d’air frais; vous

prés de 13 méures, Les murs lacérao . viose.



vous refroidirez, a6 métres sartoutle pourtour. Da cdxé | i i(is«éWD part
Ne buvez pas de l'eau fraide; l’eau nord, immédiatement atienant a la lagade, i Le voilier « Expagss» par
* % ne ee ee gg * Po
froide vous rendrait malade. Habituez-|4e mur monte jucqu’a rom. jo, et la _ pour Pelit-soave et Miragoane

vous 4 attendre une bonne demi heure ; conférence des trois rosaces déja achevées frét et passagers.
avant de hoire et n’oubliez pas de man- } }isse entrevoir la beauté da moaument TOS ing
ger un aliment solide, un morceau de , futur. We ag eg ae ee
pain avant de boire. j «© Les Chambres viennent d/affecter a la

Vous ne conserverez pas non plus les | nouvelle Cathédrale 4 centimes de plus
linges humides de sueur 5 cele donne pat 160 livres de-calé. Nous ne doutons
des rhumes de cerveau,des refroidisse- | Pas qu’avec ces nouvelles ressources, les
ments! Attendez ieux a trois heuras | t'avaux ne prennent encore ure nouvelle

1 ) tay: en :

apres les repas, avantde jouer.

| oe -Vendre
1° Habitation Dessources :
reaux de térre. 8
8° Partie de Vhabitation
400 carreaux detlerre.
Les deux habitations, en pat
mitrophes, :
3 Hobitation au Pont Thér, au
Petite Tribune Pablique minus actuel du chemin de fer 91
e by Saint-Mare, 20 Septembre 1906. de carreau va de tat
tent leur développement et les forti- | Nous regrettons infiviment d’éttre obli-. 4* Propriete au chemin de La
fient. Les enfants forts apprennent vite : gés de prendre le wole de le pablicité, tre Gamille Bruno et Gabriel.
etbien. ee, | pour mettre sous les yeux de l’Archecé- 5? Propriété plantée, Bourd
7 Malheur aux enfants qui ne jouent | qne Conan des faits qui peat-étre ne pied du morne aJe Cros.
pas. | sont pas a sa connaissance. — Le caré~ 6 Deux emplacements Choier
ae = e la paroisse vient de former son nou- ton «Rasteaus, & «Pev de Na
sos outs ae tees es tatmintionem me ue 4 veiu tarif pour les enterrements comme 7? Un em lacement Rue wl
| seit: borné par hdpital Saint fran
Grand solennel...5.... P.8 _ Sales. |
Petit solennel.......4. és * 8 Un emplacement Res
_ | 38 Classe...eccccceees 4§ Gt, connu sous le nom dew”
Le «Moniteur» d’hier a pour som- | Nous trouvons ce tarif éloqueot poar 9918; dive Malate: + Yencoignit
maire: | Vactualité.— Notez bien qu'il meurt plus | 9» Emp ae or de Mars et. Magas
___ o- Loi affectant o. 10. sur chaque cent |.de gens d' hamble condition que de per- rues du Champ de oa
livres de café exporté, aa paiement des | sonnes aisées ; le plus souvent c'est l'as- a ja Riviére Fr
sommes dues au 1 Juillet 1905 pour in- | sistance publique gui leur permet de faire | ,, 10° FOO ee LoS
téréis et arn ortissemenis de la Dette inté- | face auz obligations fanéraires.Nous cons-. | peptone ont 4 Turgea
rieure. | tatons bien souvent, avec l’Ame navrée, | _, 21” a ieds facade §
— Avis et circulaires du Ministre des | que les indigents sont portés au cimetigre Bdmond Miot: d ‘peer
finances, relatifs aux poids-étalons qai vont | sans étre accompagnés de la croix. Voild cent dix profon eur supra a
étre expédiés aux Administratears. - | comment on traite nos fréres infartunés! | , 12° Sept porllo rabitation €: ta
— Procés-verbaldelaséancedelaCham-1 © temporal 6 mores§) ~ ,dépendant d HH ‘tal mesit
bre des Représentants ea date du 17 Aodt | Nous prions instamment Monseigeenr. i section Morne e eae sie
1905. | [VArchevéjve de vouloir bien potter one j semble O48 pieds lagatls "
— Procés-verbaux de bidlemen:. prompte modification a ce tarif exagéré, 4@ profondeur. ditions, sade
~— Suite de [Exposé de 1905. | afin de faire taire des commentaires dé-{ , Pour les reo ——
~~ Lettre de Varpenteuregéométre Bou- | sagréables, de nature 4 influencer les es< ON HALL & ce
zon, a légard de l’emplacement du Ré- | prits.. CS Gs
servoir du Bel-Air. — | Auue fait, — L’Eglise tombe en ce. Je soussigne, dec
_~~ Avis divers et bolletio météorolo- | moment dans une apathie désolante : les com: een général






















; activité.
Lesenfants doivent prendredes exer- |
cices; les exercices physiques facili- |

































































Eps | Gidéles sont livrés 4 eux-n
Bulletin Religieux’ —_—__| présence de nos trois pré.
Le numéro de ce mois da «Balletia| traction les Dimanches |

q

= Religieux d'Haiti» a paru avec:
= La lettre. Eneyclique du Saint Pere | gagne & covars, € , 2 3 Sex
le Pape Pe X,auxz Archevéques et Evé propria sont nécessaires > pee eS

Sav

de France, relative aux «associations cul-{ Le pasteur a pour m

Boe
















































lan du plus

pour glorifier la
] Libérateur :

DESSALINES,
al’honneur de faire
st en me-

roit, qu'il
T.

3 Dessalines méme |

asalines méme !

chez LaGOJANNIs,
laleur el exportateur

loos Musicales

rai re la belle méringue |
spar Albert Granville. | i :
. essai, le Savon Naftalone reste inven-

%
e

7, VEditeur, 95 rue du ,

| Maison LaGoJannis, seule dépositaire

ez Paul Robelin, Place

iNa Joyeuse

fortables et fraichement

M, Durocuen. -

onde Nouveaut
sorles chez Lagojannis.
ent dang les Dazare en

urs, On ne trouve qgne
de leurs pays Tandis qu’a
tee chez Lagojannis, c'est
®onde: France, Angleterre,
.Aulriche, Amé ique, etc.
4 potez que les joujoux,
Me, etc, dont Varrivée a déja

€n gros et en détail.

u Buzar est toujours libre.
Sciences Applique
ts admission a
andi tet Octobre, a



VEcole
9 bres

MS peuvent s’iuserire au
iblissement tous les jours
4a midi. .

“des classes aurea Len |
oF ame @ °
18 Octobre.

Villa, Avenue de Tur-
dt lout son eonforta-

Magasin Gaston Re-

Sponible

er Oetobre, la supe
‘ perbe. ticulier que, devant intenter une action

Mellement par Mr H.
Oximité de Turgeau.,
USique |! ees
iio

e Férou, & Watage,
res, p. tn. —

ttention!..

” Poudre ef Savon |

yon est garanti par

i, s

sHATELAIN,

justement lout ce qui
proprié & célébrer no. |
éclat cette féle gacrée : |

ommuns en parfait état, |

Is, Sadresser 4 Me |






suite. Grands apparte. |





6



















néralement quelconques. ee



« & vendre

oh Une maison ayant trois avant-corps
Chambres ont ar couverte en ardoises, située 4 langle
me-

des rues du Centre et des Césars,Na65,
de la contenance de 18 pieds de facade
( rue du Centre) et de 66 pieds de

‘profondeur (rue des Césars) apparte-

nent aux héritiers Trovillot.
‘Sadvesser 4 Me Th. Trovitior.



: ain sane risques!
On demande des agents pour toute



| la République, avee les garanties sui-
Lvantes :

Je fournis excellent Savon Nafle-
lone pour la toilette, contre dépot, com-
me garantie, de la valeur équivalente
apres escomple, avec, gratis, la récla-
mé nécessaire pour la vente. Si, apres

du, if pourra étre retourné et Vargent
sera remboursé immédiatement par la

en Halli.
Prix de chaque Savon 6 7
Pour la Province 1.25
euple sur sa Santé
La Beauté physique concourt 4 don-



- new beaucoup de prestige a la personne
ne. Tous, sans nul doute, vou- -

humai





draient avoir celle grace du visage, |

celle fraicheur du teint, qui sont en
quelque sorte les fermenis de la Bean-
té. Tous voudraient conserver ces pre-

lisation des articles de tousjles ciexs avantages de la Beauté, et trou-

ver un moyen de se garanur contre les

l
vilaines maladies de la peau, trap fré- -

guentes, hélas dans nos climats.
Dames, jeunes files, hommes et jeu-

Mt venius 4 des préw nes gens de toutes classes, désirent

étre préservés de cea boutons, taches,
rougeurs, dartres. boussaro’e, ete. ele,
gui leur dtent leur grace physique.

Sachez que les excellents Poudre et
Savon Nallalone de Toilette, antisep-
tiques et hygiéniques spécialement re-
commandés par les plus hautes aulori-
tés médicales, guérissent promplement
toutes ces maladies par leur usage con-
tinuel.

Prix de chaque $ 7
Vente en gros et detail, chez

LAGOJANNIS,

. gent dépositaire pour Hail.
Nes. remise, parterre. P P

Avis

ind n 2 oo | > .
Le soussigné, demeurant au Bourg de} ont avec «l Angnstura» qui, sur le champ

Saint-Miche! du Sad, annonce au pu- |

blic en général et au commerce en par

en divorce contre son épouse, née Cé-
lide Choute Blane, de qui il s'est sépa-
ré depuis 1885, pour canse d’incompa-

tibilité. de mceurs et de caractére, i!

n'est plus responsable de ses actes gé-

saint Michel du Sad, 10 Sept. 4
Sawt-Caun BAPTISTIN.

: Livret Adiré
La soussigée, ayant perdu son livret



REAU.



Vee Tu, BOVE

e pension,le déclare nul et non avenu.
Duplicata devant en étre dressé.
~ Port-au-Prince, 22 Septembre 1906.















esmarquets
21, Rue Roux Port au- Prince.
Vu la baisse du change, a partir de

ce jour, baisse des prix sur toutes les

marchandises.
A commencer par les
Un excellent Vin de Bordeaux
St-Emilion 4% 2 le gallon
a8 2le gallon
Pour la vente en gros on fera des
prix défliant foute concurrence.

i-moustique



ia





ry

1 gourde la bole.

infaillible pour la destruction des
moustiques.
Allestation du Dr Léon Audain
« Mon cher Desmarquets,
ai essayé vo're Quéry contre les
ustiques. Yen suis trés salisfait.
| fait merveille.
Bien affectueusement & vous,
Dr Léon AUDAIN
Ancien Interne des Hépitauz de Paris.

e

J
mo
I



Grand Rue, 181,

Amnonce a ses nombreux chents
gyie sa maison est nouvellement
assortie d’une grande quantité de

agonales, Flanelles, Gheviettes et

d'une réelle supériorité.

nsson établissement, on trou-
vera, ~~ comme toujours, — les
dernidres modes francaises et an-
glaises



SUBS,





somite IY met

M.-- J'ai Phonneur de vous annoncer que
jai préparé un Biller, auquel j'ai donné le
nom de «Amer a’Halli ep. :

Ge produit a élé honoré Vune médaille a
VEx position de St-Louis, E. U. d’Amérique
Gd | |

Moa «Amer d’Haili » rivalise avantageuse-

de bataille pacifigne de P Exposition, n’a pas
pu Vempécher dobtenirla médaille et le Di-
pléme qui sont ses meilleurs avocats.

Aussi est-il adoplé dans tows les Cafés,
Restaurants et Cercles dela Capitale et de la
pluspart des grand+s villes des provinces.

Grace 4. lapprebation de nos Médecins et
de nos hommes de science, «PAngustera» a
trouvé encore dans «Amer d’Haiti»s un re~
doutable adversaire dans les familles; il tré-
ne sur la lable du riche, il est précieusement

gardé dans le foyer du pauvre. Il est 4 Ja hau-

teur de toutes les bourses.
Prix: 1424/2 bouteille P. 10
La bouteillle « 2
Tat « -@ 4
Se ved chea Vinventeur, Mi. PAPAILLeR
Narncisse, pharmacien, Port-au-Prince, Rue
Feérou, ci-devant des Miracles, Ne 7, maison
en fer prés la Banque.

s



_ S

buare th d'Baux Crazeses dey TI if

Port-au- Prince ee de
21, Rue des Miracles, 1. ng @ es
FOURNISSEUR: ©

du Grand Cercle de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de PUnion Sportive Hattienne
du Restaurant : de la Paix

« du Commerce
de PHétel Bellevue

« Central

«de France.

« __ Patrie
du Café duPort
du Bar Fin de Siécle

« du Commerce “Traites. - — poe coely a Souc
cero [POs sie Brochures. :

International
de la Bourse
de la Chambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de VUnion —
Larousse
Lavicteie
Bourdon

“GRAND PRIX _ Ce gas HORS
Cantave
Aux Caves de Lordeux 96 Médailles de toutes les Expositions du Monde, y comp io
Gonaives: R. Schittt @Or, quil vient oblenir de UE xposition de St-Louis,
Petit-Godve : Caté Lochard ]
Jérémie. Café de la Paix
St-Mare:. A. Dalencourt
Jacmel. %. Lafontant






































ss 2 2 gs & € & RF FS & SF A








sanensagggaecaneattiea 6 aRpeRRNRORTA Fea STREET

rues Casares Ne 7 et du nai :

‘ot se tient Monsieur “Barbancourt a la disposition des ¥

; teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tan






r lle que pour. |’Etranger.







| Préparés avec de

Kaw Stérilisée |
. Acide. Carbonigne Liguette” | .





*UNPLUERZA

Lique eurs:
= Bitters Angostara, Anisette, Cu-] fj Varises, we
ratao, Pepperinit, Crome de} ocean

prouclies petite

uboises, de Noy, ie S



Full Text



i,

Juoctidien, Commercial et d'A

- CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAII











- tne | Abonnoment pour Dépar 28
sees ia etees | & « Etranger 2.00 oe SOUR

communications aux bureaux du journal, angle des rues B & Port-F ere








E FRANC AISE sé, par suite de l'arrestation de Mr éléves. Evitez done de vous surmeuer,

een | Blend van Denberg, administrateur! os dludes doivent éire réglées. Les

TBLEGRAPHIQUES | de cette banque, qui est soupconne , heures de classe sont de 8 hres et mé-

OUVELLISTE avoir détourné 1.294.000 dollars de | ™@,7 hres du matin @ onze heures.

du NOUVELLISTE Voneaisse de cette banque Elles seront entrecoupées de récré-
CTION INTERDITE). ° aes ‘

Â¥



|
| ations capables de reposer vos jeunes —
cerveaux.

| L’aprés-midi, vous étudierez de deux



ie général Me- | “QUESTIONS DHYGIEN p -

lant les velérans et M.
Nous avons eu la bonne fortune de parcou-

keures et demie a quatre heures et
demie. oe
Pendant les mois de-chaleur, il est
bon de ne pas faire travailler vos jeunes
cerveanx outre mesure.
| Employez vos vacances & vous amu~
iser sagement, honnétemeut. Organisez

osent de se rendre a
automobile on ils €8~ | yr le « Petit Manuel d'Hygiénes du Docteur
ne conférence pour la} Gastron Datencour a Pusage des classes pri-
Guerra.--- Ge dernier | mz inps et qui vient d'étreautorisé par unarrété
es repeontrer dans le du Département de lInstruction publique.
as Sie Cest un excellent petit livre, écrit dans | d sions d eu pan
Le chérif Zaclainein | 2” style simple et clair, a la portée de toutes | C&S excursions Gans les Campagnes, VOS
f Cnerl aClO REID les intelligences. Enice moment que les ques~_| DOUMONS respireronl un air atmos-
Blanca avec250 hom- | tions d‘hygiéne sont & Vordre du jour, le pe- | phérique sec et pur, en méme temps
e a fer francaise a été | Ut Manuel est appelé a rendre d'éminents yous apprendrez & bien connaitre votre
ropéens ont été pour- | SeFviees aux grands comme aux pebis; car, | pays, a laimer davantage.
rues : plusieurs ont il faut lavouer, les regles d hygiene privée, } ;
: ? ves ef surtout publique, nant guére relenu Pal- |
tention chez nous, ,
Le chef de notre Université a done fait)
incendie: ja piison “ cuvre utile de progres en introduisaat dans |
‘ont réussi toutefois | 2&8 Programmes scolaires Vetude des prin- | pentes parties de notre corps. Pour
cre Ce rite ee ciNise: tous tes dest | Her de ces mouvements leurs bons
a su avec synthétis - | wy op. lng onw neanutmae
On s'attend, 4 cha- | derata possibles. On en jugera par Jes deux | ‘ ets, il put Peger toe Pacasotnce h
une crise ministériel- | extrails ci-dessous qui sont bien dactualité, |, yee uns @adees et a nog b y
ait la démission’ du i® la vellle de la révuverture des classés. | signes, Les uns sucressent a NOs Dras
: Pale +seulement, les autres a nos jambes,
Du Travail Intellectuel

. an | quelques uns aux deux a la fois et un
se elLlareine Victo-} pyomme est né pour travailler: | certain nombre a tout le corps. Tous
Tésidence au peleis . be travail développe le cerveau, élé- les exercices font travajller nos mus-
foe Lye fame. C’est pourquoi de bon e heu- cles ; tous exer cent nolrejugement, nos
xplosionde la pou- tre, dés notre terdre erfance, nos pa- | facullés cérébrales. .
ancon patait avoir | rents nous envoiental école pour pren- | Voulez-vous devenir fort, adroit, vous
foudre: on compte | dre | habitude du travail, | bien développer? Avoir ane poitrine
lessés.~-- Le fort a | Hl n’y a pas que le travail de Vesprit | large, de puissantes épiules? Voulez-
teil €ié détuit, | quidléve lame de Thomme ; les travaux | vous posseae! de beaux bras, Bervenn,
ents rave ads. ay manuels Peanoblissent également. et Bros: ~ ene es exereices!
P EEE PSY | L’Hygiéne recommande de tout fai | Les exercices physiques donnent de
frees usies, Ont! vee mesure. L’exces est manvais. | la souplesse aux membres; par eux
Collisions san- nous acquerrons de belles formes.

L’enfint doit faire ses devoirs. étn- |
dier ses lecons sans se fatiguer. Ladas | Comment devez vous prendre des
| ligue arrive quand il reste trop long- | exercices : _Cela est important, mes
[temps a éudier. Au lieu de dévelop-j; jeunes amis, trés important si vous
J per soi intelligence, Vorner sou es-| voulz pro et des mouvements que
pritc ii se surmeéne. - | Yous © 2 aoe :
Pe parmauage scala nd malade;| Un enfant de buit ans ne peut pas, —
“| Penfant devient faible, enémique, tu- | ne doit pas jouer avec des enfants de _
| berculeux. - | quinge ans. Leurs exercices ne sont
| Tey a des énfanis, mes jeunes amis, | pas les memes. ae
i dtudiaient trés bien, qui recevaient | L'exercice physique sera done appro-
“i, prié a Vage et aussi au développement.
ils oceupaient | de- Fenfant Quels que soient es exer- 5
émidres classes dans les compo- | cices auxquels il se livre, il doit 8 vt”
s:du jour qu'ils se soul surmenés, |-vret avecmodération. Ses mouvements
lal wie doivent étre lents et moddrds et durer

%














2



s Exereices Physiques

Prendre des exercices physiques,c’est
faire des mouvements avec les diffé-




-« Les révolutionnai-


























































ujovrsde bonnes noles pour leurs

oirs et leurs legons,

iis n’ont plus continué a étre de bons
juste le temps ndcessaire, cest-d-dire tuell
ne pas arriver ala fatigue, —

en sera de méme pour tous les nis en asse
jeux et exercices. a _ PEacyclique
La fatigue est amenée par un exeés loi deséparation. = =
de dépense de nos forces. Le corps — Une interview sur la nony
fatigue devient faible, peu résistant, ' tion eréée entre le Saint-Sidge
anémique. La fatigue rend certains or- ; vernement Prangais par PEacycliq:
__ganismes trés nerveux, =. Chronique: ordination au Grand ‘ et
Vous ferez bien de vous livrer aux minaire d’Haiti; tournées de Mer |’ _ de ce grand Evangéliste, pare
exercices physiques pendant certaines vague dans les mornes de Pétion-Vill se qu il est sppeléad pi
heures du jour. Durant. les saisons yetraites des Fraces ct des Sceurs. * protection duguel il est. placé.
chaudes, le corps se fatigue vite, la} —. Nouvelles du monde catholique et) — Monsieur le curé a-t-il





























ehaleur. incommode! C'est pourquoi ~ Nécrologie..

vous choisirez les premiéres heures du ~~ :
:; os ; anpat. La nouvelle Gathédrale —
jour ou les derniéres d’une belle aprés: Le
midi. C’est ainsi seulement qu'on peut |. : oe
tirer de bons effets des exercices ny seignements suivants sur les travaux. de oe
{ia nouvelle Cathédrale: eee | soit avec les passagers spivant

siques. : : Pe Puce arg we
ees exercices ont encore l’avantage |. «lls se poursvivent résolament. Le Miragodne.— Mr et Mme O,
de distraire les enfants des mauvaises | chantier est rempli de pierres artificielles’ = Cayes. — Mr et Mme A. Per
pensées. -_ en ciment armé qui n’attendent plus qu’a Hogarth et 1 enfant, Mme Mo
Aprés les longues courses, lea exwer- prendre leurs places. respectives, S . : a | i enfant, MM. M. Morisset, FP,
cices un peu prolongés, ne vous expo-} * La fagide est rendue 4 la hauteur de. A. Simon, Guchet, A. D. Rimea
sez pas aux courants d’air frais; vous

prés de 13 méures, Les murs lacérao . viose.



vous refroidirez, a6 métres sartoutle pourtour. Da cdxé | i i(is«éWD part
Ne buvez pas de l'eau fraide; l’eau nord, immédiatement atienant a la lagade, i Le voilier « Expagss» par
* % ne ee ee gg * Po
froide vous rendrait malade. Habituez-|4e mur monte jucqu’a rom. jo, et la _ pour Pelit-soave et Miragoane

vous 4 attendre une bonne demi heure ; conférence des trois rosaces déja achevées frét et passagers.
avant de hoire et n’oubliez pas de man- } }isse entrevoir la beauté da moaument TOS ing
ger un aliment solide, un morceau de , futur. We ag eg ae ee
pain avant de boire. j «© Les Chambres viennent d/affecter a la

Vous ne conserverez pas non plus les | nouvelle Cathédrale 4 centimes de plus
linges humides de sueur 5 cele donne pat 160 livres de-calé. Nous ne doutons
des rhumes de cerveau,des refroidisse- | Pas qu’avec ces nouvelles ressources, les
ments! Attendez ieux a trois heuras | t'avaux ne prennent encore ure nouvelle

1 ) tay: en :

apres les repas, avantde jouer.

| oe -Vendre
1° Habitation Dessources :
reaux de térre. 8
8° Partie de Vhabitation
400 carreaux detlerre.
Les deux habitations, en pat
mitrophes, :
3 Hobitation au Pont Thér, au
Petite Tribune Pablique minus actuel du chemin de fer 91
e by Saint-Mare, 20 Septembre 1906. de carreau va de tat
tent leur développement et les forti- | Nous regrettons infiviment d’éttre obli-. 4* Propriete au chemin de La
fient. Les enfants forts apprennent vite : gés de prendre le wole de le pablicité, tre Gamille Bruno et Gabriel.
etbien. ee, | pour mettre sous les yeux de l’Archecé- 5? Propriété plantée, Bourd
7 Malheur aux enfants qui ne jouent | qne Conan des faits qui peat-étre ne pied du morne aJe Cros.
pas. | sont pas a sa connaissance. — Le caré~ 6 Deux emplacements Choier
ae = e la paroisse vient de former son nou- ton «Rasteaus, & «Pev de Na
sos outs ae tees es tatmintionem me ue 4 veiu tarif pour les enterrements comme 7? Un em lacement Rue wl
| seit: borné par hdpital Saint fran
Grand solennel...5.... P.8 _ Sales. |
Petit solennel.......4. és * 8 Un emplacement Res
_ | 38 Classe...eccccceees 4§ Gt, connu sous le nom dew”
Le «Moniteur» d’hier a pour som- | Nous trouvons ce tarif éloqueot poar 9918; dive Malate: + Yencoignit
maire: | Vactualité.— Notez bien qu'il meurt plus | 9» Emp ae or de Mars et. Magas
___ o- Loi affectant o. 10. sur chaque cent |.de gens d' hamble condition que de per- rues du Champ de oa
livres de café exporté, aa paiement des | sonnes aisées ; le plus souvent c'est l'as- a ja Riviére Fr
sommes dues au 1 Juillet 1905 pour in- | sistance publique gui leur permet de faire | ,, 10° FOO ee LoS
téréis et arn ortissemenis de la Dette inté- | face auz obligations fanéraires.Nous cons-. | peptone ont 4 Turgea
rieure. | tatons bien souvent, avec l’Ame navrée, | _, 21” a ieds facade §
— Avis et circulaires du Ministre des | que les indigents sont portés au cimetigre Bdmond Miot: d ‘peer
finances, relatifs aux poids-étalons qai vont | sans étre accompagnés de la croix. Voild cent dix profon eur supra a
étre expédiés aux Administratears. - | comment on traite nos fréres infartunés! | , 12° Sept porllo rabitation €: ta
— Procés-verbaldelaséancedelaCham-1 © temporal 6 mores§) ~ ,dépendant d HH ‘tal mesit
bre des Représentants ea date du 17 Aodt | Nous prions instamment Monseigeenr. i section Morne e eae sie
1905. | [VArchevéjve de vouloir bien potter one j semble O48 pieds lagatls "
— Procés-verbaux de bidlemen:. prompte modification a ce tarif exagéré, 4@ profondeur. ditions, sade
~— Suite de [Exposé de 1905. | afin de faire taire des commentaires dé-{ , Pour les reo ——
~~ Lettre de Varpenteuregéométre Bou- | sagréables, de nature 4 influencer les es< ON HALL & ce
zon, a légard de l’emplacement du Ré- | prits.. CS Gs
servoir du Bel-Air. — | Auue fait, — L’Eglise tombe en ce. Je soussigne, dec
_~~ Avis divers et bolletio météorolo- | moment dans une apathie désolante : les com: een général






















; activité.
Lesenfants doivent prendredes exer- |
cices; les exercices physiques facili- |

































































Eps | Gidéles sont livrés 4 eux-n
Bulletin Religieux’ —_—__| présence de nos trois pré.
Le numéro de ce mois da «Balletia| traction les Dimanches |

q

= Religieux d'Haiti» a paru avec:
= La lettre. Eneyclique du Saint Pere | gagne & covars, € , 2 3 Sex
le Pape Pe X,auxz Archevéques et Evé propria sont nécessaires > pee eS

Sav

de France, relative aux «associations cul-{ Le pasteur a pour m

Boe













































lan du plus

pour glorifier la
] Libérateur :

DESSALINES,
al’honneur de faire
st en me-

roit, qu'il
T.

3 Dessalines méme |

asalines méme !

chez LaGOJANNIs,
laleur el exportateur

loos Musicales

rai re la belle méringue |
spar Albert Granville. | i :
. essai, le Savon Naftalone reste inven-

%
e

7, VEditeur, 95 rue du ,

| Maison LaGoJannis, seule dépositaire

ez Paul Robelin, Place

iNa Joyeuse

fortables et fraichement

M, Durocuen. -

onde Nouveaut
sorles chez Lagojannis.
ent dang les Dazare en

urs, On ne trouve qgne
de leurs pays Tandis qu’a
tee chez Lagojannis, c'est
®onde: France, Angleterre,
.Aulriche, Amé ique, etc.
4 potez que les joujoux,
Me, etc, dont Varrivée a déja

€n gros et en détail.

u Buzar est toujours libre.
Sciences Applique
ts admission a
andi tet Octobre, a



VEcole
9 bres

MS peuvent s’iuserire au
iblissement tous les jours
4a midi. .

“des classes aurea Len |
oF ame @ °
18 Octobre.

Villa, Avenue de Tur-
dt lout son eonforta-

Magasin Gaston Re-

Sponible

er Oetobre, la supe
‘ perbe. ticulier que, devant intenter une action

Mellement par Mr H.
Oximité de Turgeau.,
USique |! ees
iio

e Férou, & Watage,
res, p. tn. —

ttention!..

” Poudre ef Savon |

yon est garanti par

i, s

sHATELAIN,

justement lout ce qui
proprié & célébrer no. |
éclat cette féle gacrée : |

ommuns en parfait état, |

Is, Sadresser 4 Me |






suite. Grands apparte. |





6



















néralement quelconques. ee



« & vendre

oh Une maison ayant trois avant-corps
Chambres ont ar couverte en ardoises, située 4 langle
me-

des rues du Centre et des Césars,Na65,
de la contenance de 18 pieds de facade
( rue du Centre) et de 66 pieds de

‘profondeur (rue des Césars) apparte-

nent aux héritiers Trovillot.
‘Sadvesser 4 Me Th. Trovitior.



: ain sane risques!
On demande des agents pour toute



| la République, avee les garanties sui-
Lvantes :

Je fournis excellent Savon Nafle-
lone pour la toilette, contre dépot, com-
me garantie, de la valeur équivalente
apres escomple, avec, gratis, la récla-
mé nécessaire pour la vente. Si, apres

du, if pourra étre retourné et Vargent
sera remboursé immédiatement par la

en Halli.
Prix de chaque Savon 6 7
Pour la Province 1.25
euple sur sa Santé
La Beauté physique concourt 4 don-



- new beaucoup de prestige a la personne
ne. Tous, sans nul doute, vou- -

humai





draient avoir celle grace du visage, |

celle fraicheur du teint, qui sont en
quelque sorte les fermenis de la Bean-
té. Tous voudraient conserver ces pre-

lisation des articles de tousjles ciexs avantages de la Beauté, et trou-

ver un moyen de se garanur contre les

l
vilaines maladies de la peau, trap fré- -

guentes, hélas dans nos climats.
Dames, jeunes files, hommes et jeu-

Mt venius 4 des préw nes gens de toutes classes, désirent

étre préservés de cea boutons, taches,
rougeurs, dartres. boussaro’e, ete. ele,
gui leur dtent leur grace physique.

Sachez que les excellents Poudre et
Savon Nallalone de Toilette, antisep-
tiques et hygiéniques spécialement re-
commandés par les plus hautes aulori-
tés médicales, guérissent promplement
toutes ces maladies par leur usage con-
tinuel.

Prix de chaque $ 7
Vente en gros et detail, chez

LAGOJANNIS,

. gent dépositaire pour Hail.
Nes. remise, parterre. P P

Avis

ind n 2 oo | > .
Le soussigné, demeurant au Bourg de} ont avec «l Angnstura» qui, sur le champ

Saint-Miche! du Sad, annonce au pu- |

blic en général et au commerce en par

en divorce contre son épouse, née Cé-
lide Choute Blane, de qui il s'est sépa-
ré depuis 1885, pour canse d’incompa-

tibilité. de mceurs et de caractére, i!

n'est plus responsable de ses actes gé-

saint Michel du Sad, 10 Sept. 4
Sawt-Caun BAPTISTIN.

: Livret Adiré
La soussigée, ayant perdu son livret



REAU.



Vee Tu, BOVE

e pension,le déclare nul et non avenu.
Duplicata devant en étre dressé.
~ Port-au-Prince, 22 Septembre 1906.















esmarquets
21, Rue Roux Port au- Prince.
Vu la baisse du change, a partir de

ce jour, baisse des prix sur toutes les

marchandises.
A commencer par les
Un excellent Vin de Bordeaux
St-Emilion 4% 2 le gallon
a8 2le gallon
Pour la vente en gros on fera des
prix défliant foute concurrence.

i-moustique



ia





ry

1 gourde la bole.

infaillible pour la destruction des
moustiques.
Allestation du Dr Léon Audain
« Mon cher Desmarquets,
ai essayé vo're Quéry contre les
ustiques. Yen suis trés salisfait.
| fait merveille.
Bien affectueusement & vous,
Dr Léon AUDAIN
Ancien Interne des Hépitauz de Paris.

e

J
mo
I



Grand Rue, 181,

Amnonce a ses nombreux chents
gyie sa maison est nouvellement
assortie d’une grande quantité de

agonales, Flanelles, Gheviettes et

d'une réelle supériorité.

nsson établissement, on trou-
vera, ~~ comme toujours, — les
dernidres modes francaises et an-
glaises



SUBS,





somite IY met

M.-- J'ai Phonneur de vous annoncer que
jai préparé un Biller, auquel j'ai donné le
nom de «Amer a’Halli ep. :

Ge produit a élé honoré Vune médaille a
VEx position de St-Louis, E. U. d’Amérique
Gd | |

Moa «Amer d’Haili » rivalise avantageuse-

de bataille pacifigne de P Exposition, n’a pas
pu Vempécher dobtenirla médaille et le Di-
pléme qui sont ses meilleurs avocats.

Aussi est-il adoplé dans tows les Cafés,
Restaurants et Cercles dela Capitale et de la
pluspart des grand+s villes des provinces.

Grace 4. lapprebation de nos Médecins et
de nos hommes de science, «PAngustera» a
trouvé encore dans «Amer d’Haiti»s un re~
doutable adversaire dans les familles; il tré-
ne sur la lable du riche, il est précieusement

gardé dans le foyer du pauvre. Il est 4 Ja hau-

teur de toutes les bourses.
Prix: 1424/2 bouteille P. 10
La bouteillle « 2
Tat « -@ 4
Se ved chea Vinventeur, Mi. PAPAILLeR
Narncisse, pharmacien, Port-au-Prince, Rue
Feérou, ci-devant des Miracles, Ne 7, maison
en fer prés la Banque.

s
_ S

buare th d'Baux Crazeses dey TI if

Port-au- Prince ee de
21, Rue des Miracles, 1. ng @ es
FOURNISSEUR: ©

du Grand Cercle de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de PUnion Sportive Hattienne
du Restaurant : de la Paix

« du Commerce
de PHétel Bellevue

« Central

«de France.

« __ Patrie
du Café duPort
du Bar Fin de Siécle

« du Commerce “Traites. - — poe coely a Souc
cero [POs sie Brochures. :

International
de la Bourse
de la Chambre
de la Poste

de la Gare.

du Palais

de VUnion —
Larousse
Lavicteie
Bourdon

“GRAND PRIX _ Ce gas HORS
Cantave
Aux Caves de Lordeux 96 Médailles de toutes les Expositions du Monde, y comp io
Gonaives: R. Schittt @Or, quil vient oblenir de UE xposition de St-Louis,
Petit-Godve : Caté Lochard ]
Jérémie. Café de la Paix
St-Mare:. A. Dalencourt
Jacmel. %. Lafontant






































ss 2 2 gs & € & RF FS & SF A








sanensagggaecaneattiea 6 aRpeRRNRORTA Fea STREET

rues Casares Ne 7 et du nai :

‘ot se tient Monsieur “Barbancourt a la disposition des ¥

; teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tan






r lle que pour. |’Etranger.







| Préparés avec de

Kaw Stérilisée |
. Acide. Carbonigne Liguette” | .





*UNPLUERZA

Lique eurs:
= Bitters Angostara, Anisette, Cu-] fj Varises, we
ratao, Pepperinit, Crome de} ocean

prouclies petite

uboises, de Noy, ie S