Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
Port-au-Prince (Halt!) Mardi, 11 Septembre 191 €























es
Se
4

























































‘ urne@l Quotas : x, Sor
GHERAQUIT,---!





















Abounement pour Départe
@ a Etrang












, CENTIMES



yes qui voulaient les exciter au dé- A raison de leurs sources. I euffit d’y
sordre. 3 | recourir pour contréle, et apprendre
; | LaHavang 4.— De plusieurs points , ©€ que M. Vaval n’aurail pu rapporter
ok eS id § arriv -apports sur jes | £2 quelques pages..

LEda NOUVELLISTE pou pays a ent des t Ppo! - Liauteur n’a pas fail une nvyre
ae peooe /mouvements des révolulionnoires. a ‘lation. de d ation hi
OUGTION INTERDITS). LA Cruces | utorités ont invité aun @ compilation, Ae ocumentation ris -
== S UCES les auLOries 0 "| torique. S’appliquant a détruire les lé-
ron 4.-- Une dépéche | banquet le général Fuzman, chet des | cendes,alin de présenter sous leur vrat

' +rebelles. Le Général est entré dans

a ee @
ie aujourd’hui d’Hono- |







ponte

; § DS | jour ces nobles figures, il exalte en
nee que le transport «She- | la ville sans étre autrement inguié-| méme temps leur mémo¢ire en mar-
onsidéré comme totale- | é el y est resté jusqu’au soir, étant | quant les traits de jeur vie les plus di-
are | pendant tout ce tomps-la ’hdte des | gnes de leur conciller la vénéralion de

: tous.
Les héros sonlsusceptibles d’erreurs

Une conférence des | fonctionnaires da Gouvernement. A

ee aacnniortice | Marti, ‘j de Camaguay, les in- ; :

et évéques francais fat | Marti, province de Camaguay, nae ee es

ourd’hui wp oe dis. | Surgés ont incendiélagare. Au cours | parce qu’ils ont des passions comme

Our aris pour y dis: | de "i nuit. derniare “1s ce sont si- | (us les autres hommes. Le bien qu’ils
e danull Gernlere, is se se’ © ont pu faire, est assez grand pour ra-

oyens 4 employer pour | : : 7 6
: { gnalés sur d'autres points de Vile par’ cheter le mal qu’on leur impute ou
qu ils ont pu commetire dans une crise

: 4
det couserver les intéléts | : im-|
an oN des démonstrations de moindre Im: |
portance, , _ ; d’humaine faiblesse. Déja notre juge-
Lonpres 4, - Le cuirassé anglais | ment devrait étre celui de la poaté-





























‘— Une conspiration
Gdivernement des iles a
Hedans la province de
eile de Lueen; 150 in-

« Lord Nelson > du méme modéle ; rité quand nous osons prendre le com-
que « 'Agammmnon » et venant com-| pas pour mesurer la gloire de Tous-

élé arrélés. | ie tonnage immédiatement aprés le , Saint Louyerinre ou celle, ¢ une, fagon
| «Dreadnaught » a été lancé aujour- générale, des valeureux soldals de po-
tre Indépendance.

BURG 4.— 300 -révola- | ahui avec succés des forgeset chan
rent. expulsés aujour- | avec s aes aa is aie |éerivai «tant
tersbour jous | tiers de Constructions navales a Jar- Je crois que Pécrivain doit toujours
nh—U Bs ache d | rowonlvne sinspirer, en Voccasion, d'une grande
te Une CGepecne ae | aon auté. Ces procédes de chéti i
reciie ici auiourd’hu; an. | COLOGNE 5.--- Le correspondant de loyauté. Ces procédes de chetils petits
: jourd hui, ane | — de Co‘ogr a St-Péters avocats qni exposent ainsi chaque jour
né bande de 30 rebelles | la « Gugette de Go.ognes & ot-relers- | 1. renommée des grands hommes en
_ bourg annonce que la Douma se 1éU-| des discussions irritantes, sont une

Se
er la petite ville de Catel- | °° Syrier
, batie sur la baie de | Bira trés probablament avant fee. | besogne du plus mauvais goit Nous














| prochain, date précédemment fixée. | devons avoir, quant & la juste idée que
CarcuTta 5.- - La famine s’étend | l'on doit se fnire de lo valeur intrinsé-

que (te ces teens. une pariaite unanl
: , mité de vue. Montrons les désormais.
alurément la_conclu- | de Made. _ eon I ans générations dans In sérénité de la
© dune alliance anglo- | _ ~ | gloire intégrale qui soit digne de leur

‘Ya méme jusqu’a dire * ° grand génie.

uils ne reposent sur au- | ee “ | Je sais gréa M. Vaval d’avoir,autant
oe eC | Mp Duraciné Vaval vient de publier, | gue possible, condensé ses idées et de

uRG 4.— On est par- | a PImprimerie de « PAbeille », des nous avoir épargne ce complaisant éta-
‘Identité de la jeune | Conférences Historiques du plus.grand , lage d érudition gui est deyenue une
iué le général Mine. | jntérét. Le conférencier s'est. donné a, Manie et qui horripile l'amour. propre
Zénai de Zonopliani-| tache de dcguger des légendes, des as- | da lec eur le plus bienveill ui. M.Vaval
ce et fille d’un | sertions errounées quiles obscurcissent, | ‘it ce qui ua dire avec chaleur ; c'est
fait pa: les grandes figures de DrssaLines et , je le redis, la conviction gui parle chez

de TOUSSAINT LOUVERTURE. iui. On peul ne pas parlager ses idées;
| Pour le fire, il trouve des accents ; Ma's tous ceux Gi liront ses Gonfé-
| qu'ingpire seule ane conviction pro- rences lui rendront justice. oe
1COUTS | onde. Je ne me dissimule pas qu-ilse | Par ces temps de dissolution et de

tué 4 per-| anit hourté contre la puissance des lachetés de toutes ‘sortes, les premié
mbreu | lieux communs,contre des conclusions res qualités de quicouqne se sert de
nts de| généralement udmises. par beaucoup Vécriture comme dun instrument -de-
| eomme. définitives. Mais les lémoigna- ‘ propagande, doivent étre le courage et.

| ges qu il cite, font autorité parce qa’ils. la probilte. : eyo

sont les moins suspects de. pariialite, Vv. D.




On considére, dansies | sein septentrionales
formés, qu'on annon- | 4ans les provinces septentnionales





























snaeena











NOUVELLES DIVERSES.



oS Be

Ret nao

Vente d'Or
Ce matin le Gouvernement a mis en
vente, au Syndicat des Agents de change,
. la somme en Of américain de 10. 880.89
4325 °/o.
‘La contre-valeur en gourdes est desti-
née au service du Retrait. 3




an cyclone qui, vendredi dernier, i
vait an S E de Porto-Rico. Dans sa mar

che N W ila passé prés de cétte derniére |
jle et un pen a lest, puis sest dirigé?
[vers les fies Turques. Le 6,00 le signalait
Chambre des Députés [an nord decesiles. = =I distingué confrére Massillo
Nous avons eu hier 4 la Chambre, une} ¢C’est dans la matinée da 4 Septembre | caucerie : la femme bhaitienne
réupion de noaveau animée, parce quill |e il était le plus prés de nous, 4 une rive, pat notre non moins
était encore agi de la.thésé a U’Ecole de | distance denviron 500 kilometres vers le | confidre Jules Rosemond; --
Droit. NE. ( D'aprés les cablogrammes envoy€
Dés la lecture de la. correspondance ob | 4¢ Washington a VObservatoire.)
se trouva naturellement le Message du ~~ Une lectre arrivée bier de Santo:
Sénat, annongint qu'il avait rétabl: T'ar-- Domingo parle d'un vent violent qui | didat, couiédie en un acie; a
ticle 11 du projet de loi sur l'Enseigne- souffle en Dominicanie. = | d Oowald Darand.
“ment du Droit, en donnant 4 la thése un Vers Pétion-Ville . | La belle canserie annoncte
caractére non éliminatoire, la discussion] [1 nous revient qu’hier matin le con= | © vente, au cours de la Fete,
sengagea, | cessionnaire du Chemin de fer de Pétion- | 0.0 cestimes. Ele ext loxucuse
Durant trois heures prés, ceci retint | Ville, a effectué le dépdrc du nouveau tra- | plimeéc. Co
Vassemblée. : “[cé gu’avait sollicité le Département des | _ Des cars speciaus sont garantl
Les. Députés J..M. Brédy et. Jean. Zé- |) Travauz Pablics. Je plus..parfait régaera acB
phir reprirent position, conjurérent leurs} Apres ce second travail, il est pres- | Bains >. oe
collégues de maiatenir lear premier vote, | que certain qu’une décision sera prise. Ua} A demain donc, a 4 heures da
en d’autres termes de rejeter l’article tel |) chemin de fer d'ici a notre ville dcaux | us Pour Bizoton
quel du Sénat, | devient dune incontestab'e utilité. == A l'occasion de la fete crg:
~. Messieurs..Féquitre.et.Price-Mars-leur | Comme nous le disions-dés- de débot, | zoron parle « Thédtre Hatnens,
répliquérent, demandéreat 4 la~ Chambre [nous soahaitons que la ligne ne soit pas | :2 da courant, le public est prey
de. suivre la sagesse du Grand Corps dont | seulement de simple agrément, mais qu’- | un train supplémentaire laissera la
la proposition est des meilleures. lle concilie,fe plus étroitement possible, | Nord a 9 bres p.m. pour Bizoton
D’autres oraieurs inscrits n’eurent pas |les intéréis des citadins et des campa- | cette derniére station pout la ville
le temps de se faire entendre; Vassemblée | gnards. C’est d’ailleurs la meitleure forme | dis soir.
se déclara satisfaire,. - |d@introduire le progrés --- n’importe lee | |
Eile ~ plutd: la majorité --- considéra | quel--- en sotre milieu.









































La Dies

L' Annexe Irangal
Dimanche est eatré Lanmexe
aSalvador» avec les passagets §

venant de :
Mayaguez. ~ Emilio Cucbaset}









la question du méme opil et la suppres- A. Pétion-Ville
sion del’article rr aété de nouveau votée, Dt epee ‘
Foule compacte,, dimanche, dans. la

Puis on passa 2 la convention cone! : .
entre le Couvernement et la Compagnie | grande salle du presbyzére de Pétion: Ville,
des Chemins de fer P.C.S. Elle a 61a} 9%? PAF la grace de St-Pierre, heureux

ae -midi -~Domingo.— José Rane:
sanctionnée avec de légéres modifizations. } de la charmante aprés-midi donnée Ason | Santo-Domingo. ~ J

7 Se ad ce sa femme
Le dépuré Féquiére demanda que les | Perea ee aa con mele du contena : Sa | B Marcie . oF
5 oP cic C gee eat iae Pd La premiére partie du programme a 616 | Jérémie. ~ Mme S Thebaed af
dammes. Oa abonda dans ce sens | gentiment exécutée: morceaux dé piavo | Mr Marco Silvera, Mie L. oS
’ : ._ | par Miles Apollon et Pierre Louis,mono~ | Mr Charles Rolland, Me
Ensuite on vint au contrat du Chemin | logues par Miles Anita Pierre-Louis, Jean- | geant, Mme Laville, Mr Rout
de fer qui doit partir de Léogane aux j ne Grimes, Lucie Elie et Renée Apollon, | Vallade et 2 entants, Mr Desgr
Cayes, lequel a é1é aussi adopié. - | romance par Mile Alice Blie, --- saynates | fant, Mr Heimhreng, Dur ovss
Vu l'heure avancée, on leva la séance. Ppar les deux jeunes Clouchetd’abord,puis | et 2 enfants, Mr Louis baer
Senat Miles Alice Elie et Claire Archer, et ea- | gadgi, Antoine Bernard,
ite Mies i | | Cédra, Mme Impockia Elie,
Le Grand Corps ayant déclaré. la per- a L Al'es Jeanne Grimes, Claire Archer | m Mr Elie Pierre, Mam
" manence, a par conséquent travaillé hier. | £° RUC Elie. - - Tout-alla bien, avec des | Slee ee Philantrope
, ma ae : intermédes au Graphophone et par la | phe Pierre, Mile Philantt’
A cette séance, il a été fait la sanction Musique de Pétion-Ville. Legagoeur, Mme Fromean te
paneer _procts-tetbal et Aiquidé la Le rideau, coquettement brossé, se | Philippe, Lovie, “e eo
eG ge | léve sur. un décor gracieux pour une in- | famis, Mile Dona, NO
Ensuite, on a voté la loi affectant 10 | génieuse adaptation en opérette des «Deux | Mile Cavé, Mme et Mile So!
centimes sur le café pour acquitter les in- | Sourds» de Labiche, --- On applaudissait | Rocourt ec 1 enfant, FT
térets en souftrance de la Dette Intérieure. | avec plaisir Miles Renée Apollon, tame | camp, Mr Voltaire, Dogoti,
Aprés, lectore fut donnée par Monsieur | réussie, Anita Apollon, ‘nidce matine, | En transit pout
_ de sénateur Camille S:-Rémy du rapport | Lucie Elie, délicieuse américaine, Lucie |
_ sur le projet de loi accordant des secours | Coles, espidgle soubrette, — © spec
aux sinistrés-da Petit-Godve. Notons qu’- | tacle dit &tre arraté p:
il sera formé une commission législative | intempestives des jeunes
de 3 sénateurs et de 4 députés qui seront | la salle, mécontents de ne
€lus au scrutin secret. Elle aura pour | la salle était pleine.
_mission de vider la question des 50.600} Nous sommes obli
gourdes accordées--- A titre d’aide--- aux | o at
_. sinistrés haitiens. EI
On leva la stance. =
_ Avjoud hui, on commence la discus- | suadent
‘sion et le vote du Budget général de la}
République. ee



















































Be









































CCA One R dE on - .
- Une grande villa, Avenue de Tur- ured tudes sychiques
geaul No 10, ayant tout son conforta- de P S
ble: bassin, écuries, remise, parterre. de Port-au-Prince
dresser au magasin Gaston Re- Autorisé par le Ministre de UIntérieur
vest & Co. ‘Directeur-Fondateur: D’ Aupiann, de.
_ Alouwer & bon marché la Faculté des Setek ees Magnéliques de
| “Corbillard en blanc ou en noir. Buss New York, mes
: men Dam-| bien atielé; en ville: 1 heure $2, ,, Le Directeur de cet Etablissement a
joie, Landon F 9918, | toutes heures aprés @ 1; pour Pélion- Lhouneur, eu méme temps le plaisir
4 Ville,Carrefour, Léogane,Grand Goave. de porter a la co nnaissance des p erSor-
! . | Plusieurs roues a louer pour buss ou P&S de la Province qu'il vient dinsti-
ba. -- Justin Duhar, Joho br ‘ds. flaches tuer un cours spécial par correspon-
, Hal, 980 | buggy, prancards, lléches. ~ Ae é e
meilie Darque, Alix Ni-P 2°VL. pave: Deux buss, 2 cabriolets, Gee sur le Magnétisme Personnel, |
ae P a 2 se A x! STE ya Ak ea hgy + annals la Gai 4 . 3
Mdriguez, Rat.él Baptista, 14 flache pour brancards, 1 ou plusieurs autrement appelé la Seieuce de la Per-
Mie Wi Peat Lroues, plusieurs petits cabroueis. es a i: . ;
wre MUC MM. Pascal. | Un cheval bien dressé pour buggy, es elu “ails recevront. leurs ins-
reiements _ | grande taille. truclions sous forme de lettres. per-
Dammo Bossicot remercie] S'adresser dans la maison, rue Pen- sonnelles. 6 dune ecience ce
tle Président Noro Atz- | thievre, derriére Ste-Anne. a science dune science,-~ la philo-
Se toute sa profane: 16: Avis sophie, met ala portée de tous. le
anise dat eee i. mysteriens ie “ayo * de
favoir daigné signer up| Je, soussigné, négociant établi- sur rsdes ha pouvoir de aie une ‘les
n sa favenr a la date du | cette place, ai Phouneur de prévenir aoe etd tacchAtinne ahi asap ehew
2s Ito ‘i ' Mr Georees S sonnalité magnétique qui saura char-
Eile de \'occasiae pour us mes clients que Mr Georges 5a- mer et séduire.
oY » pour | roul, mon neveu,n’est pas mon associé, Demandez prospectus a Mr Henai
itode 4 tous ceax-IA gui | y’éiant plus-chez moi. En conséquence, Boxneurn. viee-! a edent ct Dirt
our lui auprés da Prési- lie wa le droit. d'acquitter aucun bor. ONHEUR, vice-président el Directeur-
fave. vee ale ‘droit d'acquitter aucun dor- délégué, 183, Grand’ Rue.
a | dereav, oi bon,en mon nom. :
: pacts 1906. : Broine ABDALLA
ae Aso Dessieer, - - Avis Commerciaux
i dlaire ooo * Pdi Phonneur d’aviser le public et
avons Vhonneur de vous} le commerce en particulier que la mai-
verture ea cette ville de no- | son. de Commerce gui existail sur cette |
écial de réparations & neuf} place, rue Combe Ne 68, sous la rai-
telier situé au Ne 107} son sociale de Josepu Dwex, est dis-
soute, et conlinvera sous la nouvelle
raiséh sociale SASsON & SCHAMA, avec
lesquels ies débiteurs de Vancienne
muison régleront leurs comptes.
Port-au-Prince, 7 Septembre 1906.
JosepH DWEK.
_
Nous, soussigaés, avisons le public
etle commerce en particulier que la
maison de Commerce qui existail sur
celle place rue Gourbe Ne 68, sous k
raison sociale de JosepH Dwek, n’existe
plus, qu'elle a été remplacée par les
soussignés, sous la nouvelle raison so-
ciale de Sasson & SCHAMA et que nous
sommes responsables des dettes de
Pancienne maison, ;
ae vou sok Port au-Prince, 7 Septembre 1906
S-Vous ~ ‘ “4 a got g” a
oe brablicce EMpressé SASSON & SCHAMA.
: iblissement, nous

etement 2 vos ordres et Disponible

et nos salutations em. | A partir du der Octobre, la superbe
ee Villa oceupée actuellement par Mr H
Asruur BALMIR, —'| @. Ropers, 4 proximite de Turgeau.
e-accordeur réparateur, | Vue splendide et unique!

ee

a

lei Gatescher.

Sage





pe exclusivement des. tra-

tlaviers--- Regirnissage
NCparations de mécaniques
Hon dela Boiserie, de la
¢ --- Blanchissage de ['t-
de rechange -- Consoles
Gbandeliers--- Vernis supé-
isde noyer et palissandre
fale pour dérouiller les




RRR IIR cant ane SATE OREO NR

































Wolatears couleurs variées

ches en ivoire~-- Cordes
tra-Fournitures, ma-
es.
achat de pianos. Accord
Vail paranti.











Sur la demande du Public, la Direc-
ion informe Messieurs les Passagers
u’d parlir de peMain, mardi 71 du
ottvant, un train laissera le Dépét
Central (Champ de Mars) a six HEURES
*RECISES du MATEN pour donner la cor-
espondance au Crotsement dela Rue
les Cusernes et de la Grand’ Rue avec
e 1@ train de Bizoton eat ala Gare —
iu nord avee celui de la Plaine.

Port-au-Prince, 10 Septembre 1906..

Pour les conditions, s'adresser 4 M* La DIRECTION.

Ch. C, Gerri, 6 roe Férou, a Pélage, . sa

entre midi et quatre heures, p. m.

A Vendre

_ Ua buss.en bon état. 0

‘S’adresser A Mr Lélio Heurtelou, N°

tn pt | 192, rue Roux. a
ss)... On trouvera :


























, 3° colonne, il
OuEg Milieu, au lieu |











Le steamer hollandais « Prins
Z Wittem Il», venant de St-Mare,
« Conférences Historiques » par Du- est attendu ici vendredi le 414
iné R. Vaval, au prix d'une gourde, | courant, et repartira probable-
la Pharmacie « Saint-Louis’, aux} ment le méme jour directement
bureaux du aSoirs at du «Nouvellistes. pour New -York. |
: A Ve Pt-au-Pce, 415
C.

: ndre _—sisisg
e « New-York Hérald » 4 10 cenli-

mes or, chez LAGOJANNIS.











LISEZ

Restaurateur de la Santé -
Pilules vraiment curatives et préserva-
trices des affections de Lestomac, du
sang et surtout du foie — Seules et
vraies anti-bilieuses.

EN VENTE CHEZ
Emmanuel Chauncy fils,



Agent.
73, Rue del Egalité.
Aux prix de: ea es irk
$ 5 ‘fy Pour ne pilules avec prospectus « il “> Spir Tues
AI a *
3 0D 400 « 4 f
3.00 400 ‘ , Notre Excellent vin rouge

Prix au-dessus de toute coneurrence! { Le gallon

iiss Adis | °LOS BEAU SOLRLEY corre



‘Carles-F

«+ Le gallon
Vues de villes et de villages d'Haiti, Notre y in Blane «Graves yp, Les 5 ae
y compris environ 15 vues des plus in- La bouteille

cs



téressantes de Jérémie, — et des vues

typiques.
En vente 4 |’ Hotel de France,3 Port- De

au-Prince; et a Jérémie, chez les édi- ( Le gallon & 4.50 upiac Vahl

teurs, Messieurs-Mauger et Brierre, lédoc "| Les 5 gall ons 22.00 | Loupiac Vii

qui donnent gratuitement adresses de La bouteille 1.25

correspond: ants échangistes en France, | 00 la

| (" Le gallon. G. 5.00.
Angleterre, Belgique, Suisse, Allema- st-Estaphe Les 5yallons 24.00 | ‘$-Morillon ha tot, ®
gne, Portugal, Italie, Russie, Turquie, , I

La bouteille 1.50
Egyple, Algérie, Canada, ete, ete.
N.B. - Albums pour cartes- postales, . P Is
ayy, Bag Albums pone cartes postales, | cork EXCEPTIONNELLES EN VINS DE CAISSES
des, depuis 2 dollars jusqu’a 15, pour ‘ ‘. : (OU frére ai te {
100, 200, 300, 500 on 1000 cartes. Vids : Blanes
- | Graves, la gaisse de 12 b

St Sele .
| Loupiac (doux)






















— : —







Pour Mariages, Fiangailles,ete. | Clos de la Mouline







: Barsac
S’adresser 4 Mm-Cyrus Saunen, Ave- | St-Julien | Gerons
nave John’ Brown, en face du Pension- | Ghateau Pontet Canet 330) Ge Morillon
nat Ste-Rose de Lima- a | Chateau Citran $30 | -
. | Chateau Cheval Blane 392 | Sauternes
| Cteau Moutond’Armuillhacg $35 Haut Sauternes

| . NOTA, — Pour la vente en gros, par caisse d’origine de 50 bo
mandez le catal ogue A. GUILHOU Lere aine (Bordeaux ). Je cede
| prix cottant, élablis avec les droits de Vancien tarif en qe
_| meilleur comple g que ge pete de aia actuel.

Cz: nuarassise ha névicaian
(Service, Mew-VYork-Haltl)

Service Atlas E
Le steamer ¢ VALDIVIA », ayant |
quitté New-York le 5 courant)
pour St-Mare et notre port, est |

atfendu ici mercredi prochain 12] © Le litre d huile tout eraboutallte a. 6400
courant et suivra probablement Le 4/2 litre (en bouteille de 1 litre ) ee
le méme jour pour letit-Goave, | Le 1/4 litre (en pouteille de 4/4 litre ) 3, io”
Cayes, Jacmel, Savanilla, Santa- | L’estagnon (contenant 1 kilog.)

Les 4 de litre et celled
Marta, prenand la male, et et Eslagnon sont garenies. ae ie salts de 1 :

= “passagers.- eo | ace _Biere oe a P 4 illette.

La* malle pour New: Yok ath c = - 00
‘YEurope par steamer « ALTAL a]
a Jérémie), sera fermée a lal

oste, mercredi prochain 42cou-|
rant, a6 heures précises du soir. }

_ Ptau-Pce, 7 Septembre 1906. |
Le HERRMA NN & , Agents. Li i









Full Text


Port-au-Prince (Halt!) Mardi, 11 Septembre 191 €























es
Se
4

























































‘ urne@l Quotas : x, Sor
GHERAQUIT,---!





















Abounement pour Départe
@ a Etrang












, CENTIMES



yes qui voulaient les exciter au dé- A raison de leurs sources. I euffit d’y
sordre. 3 | recourir pour contréle, et apprendre
; | LaHavang 4.— De plusieurs points , ©€ que M. Vaval n’aurail pu rapporter
ok eS id § arriv -apports sur jes | £2 quelques pages..

LEda NOUVELLISTE pou pays a ent des t Ppo! - Liauteur n’a pas fail une nvyre
ae peooe /mouvements des révolulionnoires. a ‘lation. de d ation hi
OUGTION INTERDITS). LA Cruces | utorités ont invité aun @ compilation, Ae ocumentation ris -
== S UCES les auLOries 0 "| torique. S’appliquant a détruire les lé-
ron 4.-- Une dépéche | banquet le général Fuzman, chet des | cendes,alin de présenter sous leur vrat

' +rebelles. Le Général est entré dans

a ee @
ie aujourd’hui d’Hono- |







ponte

; § DS | jour ces nobles figures, il exalte en
nee que le transport «She- | la ville sans étre autrement inguié-| méme temps leur mémo¢ire en mar-
onsidéré comme totale- | é el y est resté jusqu’au soir, étant | quant les traits de jeur vie les plus di-
are | pendant tout ce tomps-la ’hdte des | gnes de leur conciller la vénéralion de

: tous.
Les héros sonlsusceptibles d’erreurs

Une conférence des | fonctionnaires da Gouvernement. A

ee aacnniortice | Marti, ‘j de Camaguay, les in- ; :

et évéques francais fat | Marti, province de Camaguay, nae ee es

ourd’hui wp oe dis. | Surgés ont incendiélagare. Au cours | parce qu’ils ont des passions comme

Our aris pour y dis: | de "i nuit. derniare “1s ce sont si- | (us les autres hommes. Le bien qu’ils
e danull Gernlere, is se se’ © ont pu faire, est assez grand pour ra-

oyens 4 employer pour | : : 7 6
: { gnalés sur d'autres points de Vile par’ cheter le mal qu’on leur impute ou
qu ils ont pu commetire dans une crise

: 4
det couserver les intéléts | : im-|
an oN des démonstrations de moindre Im: |
portance, , _ ; d’humaine faiblesse. Déja notre juge-
Lonpres 4, - Le cuirassé anglais | ment devrait étre celui de la poaté-





























‘— Une conspiration
Gdivernement des iles a
Hedans la province de
eile de Lueen; 150 in-

« Lord Nelson > du méme modéle ; rité quand nous osons prendre le com-
que « 'Agammmnon » et venant com-| pas pour mesurer la gloire de Tous-

élé arrélés. | ie tonnage immédiatement aprés le , Saint Louyerinre ou celle, ¢ une, fagon
| «Dreadnaught » a été lancé aujour- générale, des valeureux soldals de po-
tre Indépendance.

BURG 4.— 300 -révola- | ahui avec succés des forgeset chan
rent. expulsés aujour- | avec s aes aa is aie |éerivai «tant
tersbour jous | tiers de Constructions navales a Jar- Je crois que Pécrivain doit toujours
nh—U Bs ache d | rowonlvne sinspirer, en Voccasion, d'une grande
te Une CGepecne ae | aon auté. Ces procédes de chéti i
reciie ici auiourd’hu; an. | COLOGNE 5.--- Le correspondant de loyauté. Ces procédes de chetils petits
: jourd hui, ane | — de Co‘ogr a St-Péters avocats qni exposent ainsi chaque jour
né bande de 30 rebelles | la « Gugette de Go.ognes & ot-relers- | 1. renommée des grands hommes en
_ bourg annonce que la Douma se 1éU-| des discussions irritantes, sont une

Se
er la petite ville de Catel- | °° Syrier
, batie sur la baie de | Bira trés probablament avant fee. | besogne du plus mauvais goit Nous














| prochain, date précédemment fixée. | devons avoir, quant & la juste idée que
CarcuTta 5.- - La famine s’étend | l'on doit se fnire de lo valeur intrinsé-

que (te ces teens. une pariaite unanl
: , mité de vue. Montrons les désormais.
alurément la_conclu- | de Made. _ eon I ans générations dans In sérénité de la
© dune alliance anglo- | _ ~ | gloire intégrale qui soit digne de leur

‘Ya méme jusqu’a dire * ° grand génie.

uils ne reposent sur au- | ee “ | Je sais gréa M. Vaval d’avoir,autant
oe eC | Mp Duraciné Vaval vient de publier, | gue possible, condensé ses idées et de

uRG 4.— On est par- | a PImprimerie de « PAbeille », des nous avoir épargne ce complaisant éta-
‘Identité de la jeune | Conférences Historiques du plus.grand , lage d érudition gui est deyenue une
iué le général Mine. | jntérét. Le conférencier s'est. donné a, Manie et qui horripile l'amour. propre
Zénai de Zonopliani-| tache de dcguger des légendes, des as- | da lec eur le plus bienveill ui. M.Vaval
ce et fille d’un | sertions errounées quiles obscurcissent, | ‘it ce qui ua dire avec chaleur ; c'est
fait pa: les grandes figures de DrssaLines et , je le redis, la conviction gui parle chez

de TOUSSAINT LOUVERTURE. iui. On peul ne pas parlager ses idées;
| Pour le fire, il trouve des accents ; Ma's tous ceux Gi liront ses Gonfé-
| qu'ingpire seule ane conviction pro- rences lui rendront justice. oe
1COUTS | onde. Je ne me dissimule pas qu-ilse | Par ces temps de dissolution et de

tué 4 per-| anit hourté contre la puissance des lachetés de toutes ‘sortes, les premié
mbreu | lieux communs,contre des conclusions res qualités de quicouqne se sert de
nts de| généralement udmises. par beaucoup Vécriture comme dun instrument -de-
| eomme. définitives. Mais les lémoigna- ‘ propagande, doivent étre le courage et.

| ges qu il cite, font autorité parce qa’ils. la probilte. : eyo

sont les moins suspects de. pariialite, Vv. D.




On considére, dansies | sein septentrionales
formés, qu'on annon- | 4ans les provinces septentnionales





























snaeena








NOUVELLES DIVERSES.



oS Be

Ret nao

Vente d'Or
Ce matin le Gouvernement a mis en
vente, au Syndicat des Agents de change,
. la somme en Of américain de 10. 880.89
4325 °/o.
‘La contre-valeur en gourdes est desti-
née au service du Retrait. 3




an cyclone qui, vendredi dernier, i
vait an S E de Porto-Rico. Dans sa mar

che N W ila passé prés de cétte derniére |
jle et un pen a lest, puis sest dirigé?
[vers les fies Turques. Le 6,00 le signalait
Chambre des Députés [an nord decesiles. = =I distingué confrére Massillo
Nous avons eu hier 4 la Chambre, une} ¢C’est dans la matinée da 4 Septembre | caucerie : la femme bhaitienne
réupion de noaveau animée, parce quill |e il était le plus prés de nous, 4 une rive, pat notre non moins
était encore agi de la.thésé a U’Ecole de | distance denviron 500 kilometres vers le | confidre Jules Rosemond; --
Droit. NE. ( D'aprés les cablogrammes envoy€
Dés la lecture de la. correspondance ob | 4¢ Washington a VObservatoire.)
se trouva naturellement le Message du ~~ Une lectre arrivée bier de Santo:
Sénat, annongint qu'il avait rétabl: T'ar-- Domingo parle d'un vent violent qui | didat, couiédie en un acie; a
ticle 11 du projet de loi sur l'Enseigne- souffle en Dominicanie. = | d Oowald Darand.
“ment du Droit, en donnant 4 la thése un Vers Pétion-Ville . | La belle canserie annoncte
caractére non éliminatoire, la discussion] [1 nous revient qu’hier matin le con= | © vente, au cours de la Fete,
sengagea, | cessionnaire du Chemin de fer de Pétion- | 0.0 cestimes. Ele ext loxucuse
Durant trois heures prés, ceci retint | Ville, a effectué le dépdrc du nouveau tra- | plimeéc. Co
Vassemblée. : “[cé gu’avait sollicité le Département des | _ Des cars speciaus sont garantl
Les. Députés J..M. Brédy et. Jean. Zé- |) Travauz Pablics. Je plus..parfait régaera acB
phir reprirent position, conjurérent leurs} Apres ce second travail, il est pres- | Bains >. oe
collégues de maiatenir lear premier vote, | que certain qu’une décision sera prise. Ua} A demain donc, a 4 heures da
en d’autres termes de rejeter l’article tel |) chemin de fer d'ici a notre ville dcaux | us Pour Bizoton
quel du Sénat, | devient dune incontestab'e utilité. == A l'occasion de la fete crg:
~. Messieurs..Féquitre.et.Price-Mars-leur | Comme nous le disions-dés- de débot, | zoron parle « Thédtre Hatnens,
répliquérent, demandéreat 4 la~ Chambre [nous soahaitons que la ligne ne soit pas | :2 da courant, le public est prey
de. suivre la sagesse du Grand Corps dont | seulement de simple agrément, mais qu’- | un train supplémentaire laissera la
la proposition est des meilleures. lle concilie,fe plus étroitement possible, | Nord a 9 bres p.m. pour Bizoton
D’autres oraieurs inscrits n’eurent pas |les intéréis des citadins et des campa- | cette derniére station pout la ville
le temps de se faire entendre; Vassemblée | gnards. C’est d’ailleurs la meitleure forme | dis soir.
se déclara satisfaire,. - |d@introduire le progrés --- n’importe lee | |
Eile ~ plutd: la majorité --- considéra | quel--- en sotre milieu.









































La Dies

L' Annexe Irangal
Dimanche est eatré Lanmexe
aSalvador» avec les passagets §

venant de :
Mayaguez. ~ Emilio Cucbaset}









la question du méme opil et la suppres- A. Pétion-Ville
sion del’article rr aété de nouveau votée, Dt epee ‘
Foule compacte,, dimanche, dans. la

Puis on passa 2 la convention cone! : .
entre le Couvernement et la Compagnie | grande salle du presbyzére de Pétion: Ville,
des Chemins de fer P.C.S. Elle a 61a} 9%? PAF la grace de St-Pierre, heureux

ae -midi -~Domingo.— José Rane:
sanctionnée avec de légéres modifizations. } de la charmante aprés-midi donnée Ason | Santo-Domingo. ~ J

7 Se ad ce sa femme
Le dépuré Féquiére demanda que les | Perea ee aa con mele du contena : Sa | B Marcie . oF
5 oP cic C gee eat iae Pd La premiére partie du programme a 616 | Jérémie. ~ Mme S Thebaed af
dammes. Oa abonda dans ce sens | gentiment exécutée: morceaux dé piavo | Mr Marco Silvera, Mie L. oS
’ : ._ | par Miles Apollon et Pierre Louis,mono~ | Mr Charles Rolland, Me
Ensuite on vint au contrat du Chemin | logues par Miles Anita Pierre-Louis, Jean- | geant, Mme Laville, Mr Rout
de fer qui doit partir de Léogane aux j ne Grimes, Lucie Elie et Renée Apollon, | Vallade et 2 entants, Mr Desgr
Cayes, lequel a é1é aussi adopié. - | romance par Mile Alice Blie, --- saynates | fant, Mr Heimhreng, Dur ovss
Vu l'heure avancée, on leva la séance. Ppar les deux jeunes Clouchetd’abord,puis | et 2 enfants, Mr Louis baer
Senat Miles Alice Elie et Claire Archer, et ea- | gadgi, Antoine Bernard,
ite Mies i | | Cédra, Mme Impockia Elie,
Le Grand Corps ayant déclaré. la per- a L Al'es Jeanne Grimes, Claire Archer | m Mr Elie Pierre, Mam
" manence, a par conséquent travaillé hier. | £° RUC Elie. - - Tout-alla bien, avec des | Slee ee Philantrope
, ma ae : intermédes au Graphophone et par la | phe Pierre, Mile Philantt’
A cette séance, il a été fait la sanction Musique de Pétion-Ville. Legagoeur, Mme Fromean te
paneer _procts-tetbal et Aiquidé la Le rideau, coquettement brossé, se | Philippe, Lovie, “e eo
eG ge | léve sur. un décor gracieux pour une in- | famis, Mile Dona, NO
Ensuite, on a voté la loi affectant 10 | génieuse adaptation en opérette des «Deux | Mile Cavé, Mme et Mile So!
centimes sur le café pour acquitter les in- | Sourds» de Labiche, --- On applaudissait | Rocourt ec 1 enfant, FT
térets en souftrance de la Dette Intérieure. | avec plaisir Miles Renée Apollon, tame | camp, Mr Voltaire, Dogoti,
Aprés, lectore fut donnée par Monsieur | réussie, Anita Apollon, ‘nidce matine, | En transit pout
_ de sénateur Camille S:-Rémy du rapport | Lucie Elie, délicieuse américaine, Lucie |
_ sur le projet de loi accordant des secours | Coles, espidgle soubrette, — © spec
aux sinistrés-da Petit-Godve. Notons qu’- | tacle dit &tre arraté p:
il sera formé une commission législative | intempestives des jeunes
de 3 sénateurs et de 4 députés qui seront | la salle, mécontents de ne
€lus au scrutin secret. Elle aura pour | la salle était pleine.
_mission de vider la question des 50.600} Nous sommes obli
gourdes accordées--- A titre d’aide--- aux | o at
_. sinistrés haitiens. EI
On leva la stance. =
_ Avjoud hui, on commence la discus- | suadent
‘sion et le vote du Budget général de la}
République. ee
















































Be









































CCA One R dE on - .
- Une grande villa, Avenue de Tur- ured tudes sychiques
geaul No 10, ayant tout son conforta- de P S
ble: bassin, écuries, remise, parterre. de Port-au-Prince
dresser au magasin Gaston Re- Autorisé par le Ministre de UIntérieur
vest & Co. ‘Directeur-Fondateur: D’ Aupiann, de.
_ Alouwer & bon marché la Faculté des Setek ees Magnéliques de
| “Corbillard en blanc ou en noir. Buss New York, mes
: men Dam-| bien atielé; en ville: 1 heure $2, ,, Le Directeur de cet Etablissement a
joie, Landon F 9918, | toutes heures aprés @ 1; pour Pélion- Lhouneur, eu méme temps le plaisir
4 Ville,Carrefour, Léogane,Grand Goave. de porter a la co nnaissance des p erSor-
! . | Plusieurs roues a louer pour buss ou P&S de la Province qu'il vient dinsti-
ba. -- Justin Duhar, Joho br ‘ds. flaches tuer un cours spécial par correspon-
, Hal, 980 | buggy, prancards, lléches. ~ Ae é e
meilie Darque, Alix Ni-P 2°VL. pave: Deux buss, 2 cabriolets, Gee sur le Magnétisme Personnel, |
ae P a 2 se A x! STE ya Ak ea hgy + annals la Gai 4 . 3
Mdriguez, Rat.él Baptista, 14 flache pour brancards, 1 ou plusieurs autrement appelé la Seieuce de la Per-
Mie Wi Peat Lroues, plusieurs petits cabroueis. es a i: . ;
wre MUC MM. Pascal. | Un cheval bien dressé pour buggy, es elu “ails recevront. leurs ins-
reiements _ | grande taille. truclions sous forme de lettres. per-
Dammo Bossicot remercie] S'adresser dans la maison, rue Pen- sonnelles. 6 dune ecience ce
tle Président Noro Atz- | thievre, derriére Ste-Anne. a science dune science,-~ la philo-
Se toute sa profane: 16: Avis sophie, met ala portée de tous. le
anise dat eee i. mysteriens ie “ayo * de
favoir daigné signer up| Je, soussigné, négociant établi- sur rsdes ha pouvoir de aie une ‘les
n sa favenr a la date du | cette place, ai Phouneur de prévenir aoe etd tacchAtinne ahi asap ehew
2s Ito ‘i ' Mr Georees S sonnalité magnétique qui saura char-
Eile de \'occasiae pour us mes clients que Mr Georges 5a- mer et séduire.
oY » pour | roul, mon neveu,n’est pas mon associé, Demandez prospectus a Mr Henai
itode 4 tous ceax-IA gui | y’éiant plus-chez moi. En conséquence, Boxneurn. viee-! a edent ct Dirt
our lui auprés da Prési- lie wa le droit. d'acquitter aucun bor. ONHEUR, vice-président el Directeur-
fave. vee ale ‘droit d'acquitter aucun dor- délégué, 183, Grand’ Rue.
a | dereav, oi bon,en mon nom. :
: pacts 1906. : Broine ABDALLA
ae Aso Dessieer, - - Avis Commerciaux
i dlaire ooo * Pdi Phonneur d’aviser le public et
avons Vhonneur de vous} le commerce en particulier que la mai-
verture ea cette ville de no- | son. de Commerce gui existail sur cette |
écial de réparations & neuf} place, rue Combe Ne 68, sous la rai-
telier situé au Ne 107} son sociale de Josepu Dwex, est dis-
soute, et conlinvera sous la nouvelle
raiséh sociale SASsON & SCHAMA, avec
lesquels ies débiteurs de Vancienne
muison régleront leurs comptes.
Port-au-Prince, 7 Septembre 1906.
JosepH DWEK.
_
Nous, soussigaés, avisons le public
etle commerce en particulier que la
maison de Commerce qui existail sur
celle place rue Gourbe Ne 68, sous k
raison sociale de JosepH Dwek, n’existe
plus, qu'elle a été remplacée par les
soussignés, sous la nouvelle raison so-
ciale de Sasson & SCHAMA et que nous
sommes responsables des dettes de
Pancienne maison, ;
ae vou sok Port au-Prince, 7 Septembre 1906
S-Vous ~ ‘ “4 a got g” a
oe brablicce EMpressé SASSON & SCHAMA.
: iblissement, nous

etement 2 vos ordres et Disponible

et nos salutations em. | A partir du der Octobre, la superbe
ee Villa oceupée actuellement par Mr H
Asruur BALMIR, —'| @. Ropers, 4 proximite de Turgeau.
e-accordeur réparateur, | Vue splendide et unique!

ee

a

lei Gatescher.

Sage





pe exclusivement des. tra-

tlaviers--- Regirnissage
NCparations de mécaniques
Hon dela Boiserie, de la
¢ --- Blanchissage de ['t-
de rechange -- Consoles
Gbandeliers--- Vernis supé-
isde noyer et palissandre
fale pour dérouiller les




RRR IIR cant ane SATE OREO NR

































Wolatears couleurs variées

ches en ivoire~-- Cordes
tra-Fournitures, ma-
es.
achat de pianos. Accord
Vail paranti.











Sur la demande du Public, la Direc-
ion informe Messieurs les Passagers
u’d parlir de peMain, mardi 71 du
ottvant, un train laissera le Dépét
Central (Champ de Mars) a six HEURES
*RECISES du MATEN pour donner la cor-
espondance au Crotsement dela Rue
les Cusernes et de la Grand’ Rue avec
e 1@ train de Bizoton eat ala Gare —
iu nord avee celui de la Plaine.

Port-au-Prince, 10 Septembre 1906..

Pour les conditions, s'adresser 4 M* La DIRECTION.

Ch. C, Gerri, 6 roe Férou, a Pélage, . sa

entre midi et quatre heures, p. m.

A Vendre

_ Ua buss.en bon état. 0

‘S’adresser A Mr Lélio Heurtelou, N°

tn pt | 192, rue Roux. a
ss)... On trouvera :


























, 3° colonne, il
OuEg Milieu, au lieu |











Le steamer hollandais « Prins
Z Wittem Il», venant de St-Mare,
« Conférences Historiques » par Du- est attendu ici vendredi le 414
iné R. Vaval, au prix d'une gourde, | courant, et repartira probable-
la Pharmacie « Saint-Louis’, aux} ment le méme jour directement
bureaux du aSoirs at du «Nouvellistes. pour New -York. |
: A Ve Pt-au-Pce, 415
C.

: ndre _—sisisg
e « New-York Hérald » 4 10 cenli-

mes or, chez LAGOJANNIS.








LISEZ

Restaurateur de la Santé -
Pilules vraiment curatives et préserva-
trices des affections de Lestomac, du
sang et surtout du foie — Seules et
vraies anti-bilieuses.

EN VENTE CHEZ
Emmanuel Chauncy fils,



Agent.
73, Rue del Egalité.
Aux prix de: ea es irk
$ 5 ‘fy Pour ne pilules avec prospectus « il “> Spir Tues
AI a *
3 0D 400 « 4 f
3.00 400 ‘ , Notre Excellent vin rouge

Prix au-dessus de toute coneurrence! { Le gallon

iiss Adis | °LOS BEAU SOLRLEY corre



‘Carles-F

«+ Le gallon
Vues de villes et de villages d'Haiti, Notre y in Blane «Graves yp, Les 5 ae
y compris environ 15 vues des plus in- La bouteille

cs



téressantes de Jérémie, — et des vues

typiques.
En vente 4 |’ Hotel de France,3 Port- De

au-Prince; et a Jérémie, chez les édi- ( Le gallon & 4.50 upiac Vahl

teurs, Messieurs-Mauger et Brierre, lédoc "| Les 5 gall ons 22.00 | Loupiac Vii

qui donnent gratuitement adresses de La bouteille 1.25

correspond: ants échangistes en France, | 00 la

| (" Le gallon. G. 5.00.
Angleterre, Belgique, Suisse, Allema- st-Estaphe Les 5yallons 24.00 | ‘$-Morillon ha tot, ®
gne, Portugal, Italie, Russie, Turquie, , I

La bouteille 1.50
Egyple, Algérie, Canada, ete, ete.
N.B. - Albums pour cartes- postales, . P Is
ayy, Bag Albums pone cartes postales, | cork EXCEPTIONNELLES EN VINS DE CAISSES
des, depuis 2 dollars jusqu’a 15, pour ‘ ‘. : (OU frére ai te {
100, 200, 300, 500 on 1000 cartes. Vids : Blanes
- | Graves, la gaisse de 12 b

St Sele .
| Loupiac (doux)






















— : —







Pour Mariages, Fiangailles,ete. | Clos de la Mouline







: Barsac
S’adresser 4 Mm-Cyrus Saunen, Ave- | St-Julien | Gerons
nave John’ Brown, en face du Pension- | Ghateau Pontet Canet 330) Ge Morillon
nat Ste-Rose de Lima- a | Chateau Citran $30 | -
. | Chateau Cheval Blane 392 | Sauternes
| Cteau Moutond’Armuillhacg $35 Haut Sauternes

| . NOTA, — Pour la vente en gros, par caisse d’origine de 50 bo
mandez le catal ogue A. GUILHOU Lere aine (Bordeaux ). Je cede
| prix cottant, élablis avec les droits de Vancien tarif en qe
_| meilleur comple g que ge pete de aia actuel.

Cz: nuarassise ha névicaian
(Service, Mew-VYork-Haltl)

Service Atlas E
Le steamer ¢ VALDIVIA », ayant |
quitté New-York le 5 courant)
pour St-Mare et notre port, est |

atfendu ici mercredi prochain 12] © Le litre d huile tout eraboutallte a. 6400
courant et suivra probablement Le 4/2 litre (en bouteille de 1 litre ) ee
le méme jour pour letit-Goave, | Le 1/4 litre (en pouteille de 4/4 litre ) 3, io”
Cayes, Jacmel, Savanilla, Santa- | L’estagnon (contenant 1 kilog.)

Les 4 de litre et celled
Marta, prenand la male, et et Eslagnon sont garenies. ae ie salts de 1 :

= “passagers.- eo | ace _Biere oe a P 4 illette.

La* malle pour New: Yok ath c = - 00
‘YEurope par steamer « ALTAL a]
a Jérémie), sera fermée a lal

oste, mercredi prochain 42cou-|
rant, a6 heures précises du soir. }

_ Ptau-Pce, 7 Septembre 1906. |
Le HERRMA NN & , Agents. Li i