Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


Port-au-Prince (Haiti)









, calmne régnedanslesautres provi NCES,
| Plusieurs des agitateurs ont été
| rétés,
| VaLparaiso.— Les ineendies
js étaient déclurés par suite
eee ~ (tremblements de terre ont été
Le «Rey Nold's News |
ournal a sensation de}
voir appris, ’une sour- | US2ge dela dynamite. |
ut doute impossible, Les rues dela ville sont sans Ce)
uthenticité de la non se parcourues par des | patroaiiles.
Les auloriiés ont pris des

eux anarchistes des plus | inéraiques uc ; satien d
etrouvaientaSouthamp | éenérgiques pour le maintien de

la semaine des régates, | dre. De nombreux pillards

tion évidente d’attenter | fsillés sommairement --

Roi d' Espagne, en dui je- | siege a élé proclamé.

WIE FRARCAI
BLES TBLEGRAPHIQUES |

Edu NOUVELLISTE ~
GTION INTER OITE).



















Var-











t



Dapras. des réfogiés | 5
ile nombre des morts, 4 | egrephiques sont
O° chemin de fer

‘alt environ SOO, Les | Cb ie che
PCbCcare. es COMTI.
a cheval.






he ‘lre - Das









fYont pas sonffert et les
és dans le quartier commer-










tems

TERS BoURG, Dis mem-| Visions ont ele env ye de
mais

aDouma ont été arrétés. | ne peuvent aniver on ic.
La police de streté de} On croifici que le Ie anble inent de
@arrété un anarchiste jta- | terre de Valparaiso a cte plas
é Cirillo, chez lequel ont | que celni de Sane Francisco. ~
ees des substances ex plo- | Les perles en vies bumalines et
‘Croit que c'est un attentat | dégats materi sont certal
Ontre Mr Fal lliéres an cours | éno1 mes; fonte estimaion serait ac-
ochain voyage 4 Marseille. : thellerment prématureée.
“Le Toi et la reine a’ Es- | Lima (Pérou ).- Une pouy vies sé
‘lennent de faire un'sé- | cousse ve i remblement
clerr: Sob repartis pour | élé 1essentie & Valparaiso. Une eae
re ondniati tion fut observé & Lima.
‘D’aprés les plus recentes infortaa-

Sab
ju











els























N.— Le chargé d'affaires

avane. a télégraphié

nt d Etat que des-ma-

Siiites contre le Gou- |

In s’étaient produites | mes, aurait été complétement dé-
pes de Piriar-del-Rio

| truites.
Ajoute que dansla| (Wa minton.— Il n’ya
fe. enomnbre des‘mani- |

ae usieurs centai- | Département d’Etat de s'immiscer

>|} Le département estime que le Gou

ae












ape

qui}
des
ene |
fin arrétés dans leur marche, gidce
3un travail acharné. On a fait grand |



PeSUPres

ont été)

tte FY
Lelal ces

-hombe, pendant qu'il serait} Les commtinicalions fel’g) “phe
eas Vile de Wight. ques entre Valparaiso ct Sanuiago |
6 pont été rétablies, ais ies lignes te-4

enges vO UO PCOs i
‘

att ons se font

mol,

| Vurticle chapes qui en fall

out pus tras SELieDX; par Les habilants a apa nel

quarters populaires ont, Sent pour ia plug mi decoura~ |
Nlement dévasiés. La mer | ges. Pi ubattus. Beaucoup sont restés
the pendant la catastrophe. | plein s da ent et despoir, Par on
ion s’éclaircit, Le ecmmer- | dre des ant rites on distribue de |
rete. la viande. Des tralnseha



rgés u pro- :
Les

Violent) iaission d Euquete
|les Consolidurds

les | uellejuu Hea de sigt
nement Ou Ge veritubles Lraue
|ments el nous
P yous na
“| par aucune note perfide
de | al

Lae

fions,la ville de Quillola,siluée a en- |

iviron 26 milles de Valparaiso el] a ment |
: > population de 10,000 4-7] &8 Ce Na Ment 1 op!
ayant une popur | tuation del Na PLCS.



Mardi, 28 Aout 19C6.



du jourmal, angle des rues Bourjolly & Fort-P er



_vernement Cubain est pleinement ca-
| pable de se protéger contre les révo-
| lulionnaires,

Paris. --- Une bréve dépéche,
du consul de France a Valparaiso,
an ministére des affaires étrangéres,
innonce que lamoilié cela ville sété
détruite par le tremblement de ter-
re ef par Vincendie

2ST Eh RRO TEASE EAE SEO RENE RTE EY A EE OTS







ne

Tou

jours Mr Georges Séjourn
| La Commission @inquéte el la
|

PGS

Les journuux quicouvrent la Com-

|) mission d’Enguéte ella P.C.S., et qui
pont acheté leur cunse, accusent Mr Sé-
iguine de faire Ini méme son propre
Pe ove : (esl une erreur, cal © est moi
quisuis Vauteur de barucie pubieé duns
Diaeurs je Pal sie
seh outre, il n'est
habitudes de
vient pes de

|« Le Nouvelliste »
pgndé de mes initiales
| juiniis ent “Ls mes
signer ubarlicie Qui Le

re ch:

Sang aller plus Join, pons publions

la preuve,

iid bul vis ee déclurer yuie Moa-
Psreur Seéjourne a quel: ues uEHis qui
s jnléressent a sx cause J parce qu'elle

esi juste cl noble ct ue ‘ opinion P ape
preuve Coulme eile approuvalt la Com-
lorsguche euvoyait
Sup ia seletle crime
ner des Conventions
ehlous avee eux.
a ‘tous ¥OS argue
3 persuacés que
inllacneer personne
el insidieuse.
KF. DYWTZ.

Ay OES Be lroi i
SCH Me

rriverez a

pour

% CH.



“4

7

Commission @Enquéte et la P. , 8,
Lue brechure de He G, Seyourne

Une quesiion is gruve passionne

‘opinion : west ‘la Si-

E.eflel, la Commission d Enquéte

| vient de découvrir que cette Société.
aucune ID) po olS. a majoré-le compte de cons-.

dication ou dispos ition je la part du |

"1 Décembre
dollars |

4903- de
Et sur cette

truction au
8. AZT SLY

= | daus le mouvement actuel- A Guba. | somme le pe chillre de 100.000 dol.

| lurs n'est « nullement justifiuble. »

”



~ Cette grave déclaration de la Com-—
Mission est 4 retenir parce qu'elle amé-
_he une question inévitable : Y a-t-il eu
fraude ? 2 oe,
Dans un but, qui parait yenir de la 415 a1
seule générosité, la Commission vou-! La Commission
drait aider la Compagnie au lieu de la les dépenses de |
~ -Fuiner;-rien-n’est eertes plus_louable. ; Mr Séjourné les por
Cependant, au cas ot les déclarations cettesbrutes, =
| Elle prévoit la garantie
dament justifiées, il y aurait encore P. 41.280 dollars, Monsieur
lieu de s'arréter 4 l'élement fraude, de P,42900. = —
voir si_c’est ‘sciemmeot que l'Etat aj Elle limite les frais d’établi
été frustré. - | Monsieur Séjourné fait tout le
ce ne serait: ré; et, maintenant le no

del: Commission dEnquéte seraient |

ig

Or dans ce dernier cas,
_ pas une convention qui pourrait tran- | 42.900 dollars de garanti
cher le lilige, et cela parce que I dtran- + laisse 4 la P. C. S. toute la
ger jugé hier pour des -faits au. fond--s'agrandir—et-s’étendre.
_ analogues. pourraient suspécter la lo-} pour I'Etat. —
yaulé de l’Etat haitien et refagé d’ac-| Et cette derniére int roretation e
cepter les décisions de ses tribunaux.! vraiment rationnelle, car la {
Sides dépenses injnstifiées de la part | d'intérét n'est pas une subve
de la P.C.S.ont eu pour effet de spo- | c'est uniquement un fonds der
lier la nation, la Justice est seu'e juge | que I’Elat fient disponible pou
du cas. faire les 6 °/p d'intéréts au cas ol
Notre maniére de voir n’enléve nul-| taux ne serait pas alteint. Mon:
—lement a la Commission d’Enquéte son , Séjourné I’a bien senti, mais trop
haut caractére ni son iatraitable patrio- [ cinctement développé. -Voild pour



villégiatoristes po
Caniculaires, est mainte






Nea seulement on y joo
| tes soirées cinématographi
: d@auditions de.













lism? ; elle a pu fuire erreur dans ce points essentiels, ee
cas et croire qu-une transaction pou-| Nous ne voulons retenir de tout ce | Place est. ‘ iL
vait avoir pour effet de tout régler.} débat qu'une chose, c’est que chacun } dblescents, qui an «sage
Crest une petite erreur. fa fait son devoir: la Commission d croguet, qui au fvotball.
En effet, lorsqu’un délit existe, la quéte avec une bonne volonté que ri _ Depuis une ear
seule Justice établie pour en connaitre | ne lasse, et Monsieur Séjourné avec: une série de bals. — a
peut admetire des circonstances atté-| une science at une conseiente vrai- | 1086, ‘eétalt une apt
nuantes. | pour les jeunes gens che
ns N’en~~-félicitons~pas moins’ la~ Cons ~~ Maintenant, il y a “de ces débals con: : Stephen Archer, qui se‘
mission d’Enquéte pour ses uliles in-! tradictoires un enseignement poar le uit par uo grand pee
vestigations. Gouvernement Haitien, lequel est res- | ¥ mivorg fe a vprolite -
ponsable envers la Nation de la sauye- | Joseph» & aC i /PF vee MM
garde dé tous les intéréts, et surtout | . Regina Ma Dry :
| d’une parfaite impartialité “a Vendroit a if “fice id *
j de tous, afin d’éviter tout ennui diplo- ee evoeblel “en
ler, est plus sévére dans ses conelu- | Matique. . lee ae dernier, 2 la 8
sions, | Quelques amis de Georges Séjourné, | yi?

i 5 ae: i | Meet Mme A. L. Gouérin, pa
Monsieur Georges Séjourné a qui |

a





ment dignes d’éloges.




ae |

La Brochure de Monsieur Georges
Sejourné concernant Je rapport de la
Commission dont nous venons de par-



















i trainante fanfare de Prit- Chat
via fete précéden'e, on sam!
‘jasqu’as heures do matin, et)
| farent transmis 4 Miles Gran
| laume, Edmée Hyppolite, Ce
Ila été liveé aux flammes hier la ‘valeur | Antoinette - Boucherean,
de 60.510 gourdes de billets de caisse re» | valiers, MM. Louis Lota, E
«> ne traités, | Auguste, Alfred Cooke et
cetle derni¢re pour son bon renom ne}; somme totale de papier-monnaie | On parle de la remise de

manquera pas de rectifier.par exemple | ,, ‘ tan PAL ee di soi
: . -enlevé dela circulation, s’éléve au- | pour samedi soir. SS
en faisant adopter sa maniére de voir | Hon, SSeee Ory Ae f Ce nest pas tout! —

par le Gouvernement. | jourd’hoi 4 4.214.000 pourdes. et st

faux qui ont motivé lenquéte, part |
d'un autre point de vue que la Com
mission. i

Avec celle apreté qui marque son |
style, interpréte d’une pensée sincére,
il va plus loin que la Cominission. et |
lui fait méme d’améres reproches que

: : eS bets . » i lante soirée dansante que |
revient lhonneur d'avoir dévoilé les |

Br alement













_ Cependant, il serait injuste de ne pas

‘reconnallre que Monsieur Séjourné a}

fait un travail important,que sa conclu-
“sion est bien supérieure a la Conven-

~ tion que_la Commission a cru devoir,

_ & tort pensons nous, signer avee Mon:
sieur Sehwedrsky. ©
En elfet, la Commission arréte le

get de lTotérieur.

bureaux da Sénat et de la

Ghambre des Députés -

_ A la. séance d’hier, la Chambre apres
a

dépouillement de la correspondance,
entamé la discussion et

g

"Les appointements des person

été aogmentés.

compte de premier établissement a} °C:

_ 858.000 dollars, et Monsieur Séjourné

soulient que I’Etat ne peut limiter ce
_ compte, mais simplement fixer la limi-
_ te dans laquelle le Gouvernement peut
servirlagaranlie dintérét. sit
ment éChap
qu aussi bien ¢ ¢
que a de la garantie

ee

a S |, | pieux devoirs, peuve
Or il ne semble pas que ceci ait veai- | dat 6)

pe a la Commission, puis- |
‘fest sur cette somme |

"Nous signalonsa l’atte

muce le manvais ét

meiiére des Varioleax,
Les fimilles qui v

ans cet cropol
‘eres chers dorment

Ne dédaignons pas

le vote do Bud-





dames épouse, lui ont. envoyé ‘leurs sympathi-
ee tf ques condoléances. © fog
ion-Ville élégant y assistera,) Le Délégué présente particuligrement
ares les meilleures seront prises | expression de sa gratitude 2 Son Excel- . . cay. tee
cle suceés parfait. ilence le Président ef A Madame Nord Vues de villes et de villages d'Haiti,

4 B &. e * *
ard, détails. : | Alexis; au Clerg$ de la Grand’Anse ex Y COMpriS environ 15. vues des plus in-
Ide Tiburon ; au Co.ps Consulaire et aux téressantes de Jérémie, — et des vues.













































ire en plein air ] » Con é
tembre prochain aura liea, : Corps d'Erat de Jérémie. typiques. aa ap
plains », Pinaugeration du . ofant persu ; Envente a UHdtel de F hen | a
Q % ’ & E ca & ° 2 we on 4 2 4 4 i.
Jein aire, autrement dit 4. Un enfant du nom d’Emice s’et sauvé au- Prince; et a Jérémie, chez les edi
, teurs, Messieyys Mauger et Brierre,

-

- . «eos ee : de a * oye val A !

eee tres originale f la saison ou il avait éré copfé par ses Gui Gonnent gratuitement adresses de
Be OO BUrOpe OF ee fees | Pe por hem} correspondants échangistes en France,
essigurs Christian Mevs, Mas- porte une chemise et un chapeau A oicterre, Belpique, Suisse, Allema-
: le, Rosemond bleus, est Ave de 8 aus a peine pieberre, be pique, - .
wo, Jules Kosemond, | DIETS Be a pane. gne, Portugal, Italie, Russie, Turquie,
ates rigoureuses seront prises | Nous le signalons 4 la Police qui pourra Egypte, Algérie, Canada, etc, etc

ite complete de cette matinée | le conduire aux Bureaux du Nouvelliae. ; ‘i , ele, |
vigommensers 44 heures et| Service Hydrautique | ,,N:>,,,,Albums pou cares postales,

a sn none net anne i catale 1 ep ge : z i 7 2 4 80 aie

" L’Administration du Service hydrau- - ; ; ‘

. . “ . - eo : ae depuis 2 dollars jusqu’ our
wa discours, une causerié ser | lique informe ses abonnés que l'eau de ses, Sones lollars sen IS, p
s-femmes, potsies, monolegues, | 1a Source de Plaisance sera arrétée de-y °°“?

na, musique, graphopbone, etc,etc. | main de 7 heures du matin d 4 heures

ésentera un drame et one comé-| de Vaprés-midi, pour faciliter le netto-

Bra emcrpretts Par Jes ace Pyage du Chateau d’Eau a Latue. |
heise Haltien 2. — Deet'a- | Port au Prince, 28 Aout 1906. a
Seront 2 y assister Le Directeur, —- I. ULYSSE. Ne. yous laissez pas souffrir d’aucu -

mirée ; caries de famille, P. 5 cha 7, 6B hes whe fe a € celebre ‘ uri fiow

sbles pour 6 membres. Les eréanciers de la faillite Georges ; st I R, SANG Gb NEPULAleur AU fowe »
y reviendrons. Nicolas sont invités & se réunir le ven-} a . estar eur de ia santé. ~ C st

‘en , dredi quatorze Septembre prochain, a ,'*@ P+US grande aecouverte ae no

feamer Hispani . [Uno nae SERN Posh} ® j ies

on Panta dix heures du matin,au local du Tribu- | temps : elle guérit toutes les maladies
merest entré hier avee les pas- | i provenunt de limpureté du sang.
d











a

: nal de Commerce de ce ressort, 4 l’effet ; .
ivanis, venant de ; —— de procéder a la nomination du Syndic | Le Restauraleur de la Santé atteint
on.— Léger Cauvin, Cauvia ainé,! provisoire de ta dite faillite, conformé- es résultats merveilleux dans la cure
sph. Dormacet, Mme Gédéon Si- | ment d’ailleurs aux dispositions de} es maladies. parce qu'il va jusqu’a la
Mr Jost de Leon y Valdés, Jos¢| Particle 4758 du Code de Commerce. | Pa¢ine du mal en.¢liminant les impu-
2, général Si-Fort Colin, Genre homes diets. ‘ Ashe > retes contenues dans le sang ~— C'est
Port au-Prinee, 28 Aodt 1906. we gs o.,
Oe. toh Co ainsi gu il rend les malades bien por
oe MM, Jules Laville, Gustave al UGE omnes AH ENS tanig, preserve ceux gui le sont, des
Vv. Beavbeecf, A. Rouzier, Al- 2H. LATIONS. maladies de toutes sortes. C'est le seul
lin. L’ Hétel St-Charles a Thor reméde préparé dans le but spécial
/@st reparti dans Ja soirée avec les Annonce au public gua partir du c’arréter cette fermentation des impo -
Siivants pour : ler Aotit, on trouvera des chambres 4 | retés du sang...
~ MM. Raoul Piquion et Fé- | lover en dehors da service de !' Hotel. | Venez avec assurance : les prospec~
Hens Pour le prix el conditions, s’adresser | tus vous seront délivrés gratuitement.
_ : bo en oe DrOOriglaitl . .
aiten. —- MM. Samuel Gautier | au Duecteur-proprietaire. Prix : 25 tablettes ® 7.

abouin. A Vendre . :
au oo Be ; Mere Decime TARGET
Cavre Chrétienna Le « New-York Hérald » a 10 cent 96, Grond Rue. 96.

















Hon miate de (CEuyre Che mes or, chez LAGOJANNIS.
chanter aprés demain jeudi, a ouvesutées Indispeusables! __
da mitin, 4 Siinte-Anne, une} Voici une partie de spécialités- des
Anelle en Vhonneur de gon glo- | dernidéres créations :

a St-Vincent de Paul. Geintures. Eventails, Gants, Bretelles
ae yesse ily aura une par- Chapeaux, Epingles, Peignes, Valises,
5 aqvelle Jes invités sont | Pelerines, Layeties, Bonnets, Rubans,
oe Denlelles, Lingerie, Broderie et Soilerie

Fonéraill de toutes sortes.

s“tidi auront lieu les funé= Articles pour mariages, mortalités,
me Veuve Thézan j.une, née | Couronnes toutes peaulés. .

Lise Lilavois, décédée hier Glaces, Meubles, Tableaux et Mous-
Tes, 4 Pétion- Ville, tiquaires. Verrerie, Lampes, Méches,







g

iiourgesise América
Gervice | waw-York-Hani)








ervi Atlas

Le steamer «GRAECIA », ayant
quitté New-York le 22 courant
pour St-Marc et notre port, est
attendu ici mercredi prochain 29













Partira dela maison mor- | Globes et Verres (inbe).— Beauw Al : |
de- la Réanion; pour se | phabels Jouets magnifiques, par les- courant et sulvra probabl neat
thédrle et le méme jour pour .Miragoane,

Cayes, Jacmel, Savanilla, Santa-
Marta, prenant la malle, frét et
passagers. .

La malle pour New-York et
Europe par steamer «ALLEGHA~
ny» (via Jérémie) sera fermée a la
Poste mercredi prochain 29 cou-
rant a6 heures précises d® soir.

ortau-Pri :

quels les enfants en jouant apprennent
Alphabet sans aucune géne, etc.
Cahiers et papeterie de toutes sortes.
= cS Touets d'enfants, Bibelots, Mercerie,
fances aux Samilles Janssen, Quineaillerie, etc, ete. ;
Michaud, Lagojannis, | En Gros et en détail chez
Bes _ LAGOJANNIS
_ 136, Grand’ Rue et.72 Rue Rous.
N. B, — Bieutét arriveront ~Vexcel-
lent. poudre et savon Naftalone.

Stand’ Anse et de Tiba-| , vendre i
Nemeat les amis qui, a| Un grand buss réparé a neuf. Sia
use de la mort de son dresser rue du Poste-Marckand, N 41.

® qui n’auraient pas recu de
Sa de considérer le pré- |









we



Latreprise d'Eaux. Gazeuses de

Port-au-Prince |

21, Rue des Miracles, 21.
FOURNISSEUR:

4u Grand Cercle de Port-au-Prince
du Petit-Claub
de ’ Union Sportive Haltienne
“du Restaurant de la Paix
du Commerce
de Hotel Bellevue







Travaux Typogra aphigue .
iartes de visile a








































# Central
«de France °-- (4M
é Patrie

du Café duPort . / .
du Bar Fin de Siécle 9 = é = 8 : y a?
du Commeres toa ci 7 bE ok L
des Amateurs.
au Port Z..
International -
de la Bourse
de la Ghambre
de la Poste
de ia Gare.
du Palais
VUnion
Larousse
Lavictoire
Bourdon
Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Secbatt
Petit-Godve - Café Lochard
Jérémie. Uaié dele-Paix
St-Mare: *. Dalencourt
Jaemel. %. Lafontant

} . née
Lurgea

a

RR

& @ se ae By

26 Médailles de toutes les Expositions du. Monde, y compris la
@Or, qwil vient dobtenir de UExposition de St-Louis..






PLAINE DU CUL-DE-SAC.
| lo Tet du

ou se tient Monsieur “Barbancourt 4 la disposition des vt
leurs, et aussi pour expédier leprs commandes tant da
He que pour | Etranger.






lérilisée
ai de Acide Carbonique Liguefié



INFLUETEA = SFEECTI
ORT

28 Tapaniioat
egrer ip resp ce



rrhoities, Varicucdie, Pule
chroniques, Accidenis du Hetow @ fz

gt fait Voriginallté de eet Eads, et en ant esp fas
meee + cee des featiles ob da Vécorce @ Meena
Antihémorrhol agent nats

LE eo SRCON oe





Full Text


Port-au-Prince (Haiti)









, calmne régnedanslesautres provi NCES,
| Plusieurs des agitateurs ont été
| rétés,
| VaLparaiso.— Les ineendies
js étaient déclurés par suite
eee ~ (tremblements de terre ont été
Le «Rey Nold's News |
ournal a sensation de}
voir appris, ’une sour- | US2ge dela dynamite. |
ut doute impossible, Les rues dela ville sont sans Ce)
uthenticité de la non se parcourues par des | patroaiiles.
Les auloriiés ont pris des

eux anarchistes des plus | inéraiques uc ; satien d
etrouvaientaSouthamp | éenérgiques pour le maintien de

la semaine des régates, | dre. De nombreux pillards

tion évidente d’attenter | fsillés sommairement --

Roi d' Espagne, en dui je- | siege a élé proclamé.

WIE FRARCAI
BLES TBLEGRAPHIQUES |

Edu NOUVELLISTE ~
GTION INTER OITE).



















Var-











t



Dapras. des réfogiés | 5
ile nombre des morts, 4 | egrephiques sont
O° chemin de fer

‘alt environ SOO, Les | Cb ie che
PCbCcare. es COMTI.
a cheval.






he ‘lre - Das









fYont pas sonffert et les
és dans le quartier commer-










tems

TERS BoURG, Dis mem-| Visions ont ele env ye de
mais

aDouma ont été arrétés. | ne peuvent aniver on ic.
La police de streté de} On croifici que le Ie anble inent de
@arrété un anarchiste jta- | terre de Valparaiso a cte plas
é Cirillo, chez lequel ont | que celni de Sane Francisco. ~
ees des substances ex plo- | Les perles en vies bumalines et
‘Croit que c'est un attentat | dégats materi sont certal
Ontre Mr Fal lliéres an cours | éno1 mes; fonte estimaion serait ac-
ochain voyage 4 Marseille. : thellerment prématureée.
“Le Toi et la reine a’ Es- | Lima (Pérou ).- Une pouy vies sé
‘lennent de faire un'sé- | cousse ve i remblement
clerr: Sob repartis pour | élé 1essentie & Valparaiso. Une eae
re ondniati tion fut observé & Lima.
‘D’aprés les plus recentes infortaa-

Sab
ju











els























N.— Le chargé d'affaires

avane. a télégraphié

nt d Etat que des-ma-

Siiites contre le Gou- |

In s’étaient produites | mes, aurait été complétement dé-
pes de Piriar-del-Rio

| truites.
Ajoute que dansla| (Wa minton.— Il n’ya
fe. enomnbre des‘mani- |

ae usieurs centai- | Département d’Etat de s'immiscer

>|} Le département estime que le Gou

ae












ape

qui}
des
ene |
fin arrétés dans leur marche, gidce
3un travail acharné. On a fait grand |



PeSUPres

ont été)

tte FY
Lelal ces

-hombe, pendant qu'il serait} Les commtinicalions fel’g) “phe
eas Vile de Wight. ques entre Valparaiso ct Sanuiago |
6 pont été rétablies, ais ies lignes te-4

enges vO UO PCOs i
‘

att ons se font

mol,

| Vurticle chapes qui en fall

out pus tras SELieDX; par Les habilants a apa nel

quarters populaires ont, Sent pour ia plug mi decoura~ |
Nlement dévasiés. La mer | ges. Pi ubattus. Beaucoup sont restés
the pendant la catastrophe. | plein s da ent et despoir, Par on
ion s’éclaircit, Le ecmmer- | dre des ant rites on distribue de |
rete. la viande. Des tralnseha



rgés u pro- :
Les

Violent) iaission d Euquete
|les Consolidurds

les | uellejuu Hea de sigt
nement Ou Ge veritubles Lraue
|ments el nous
P yous na
“| par aucune note perfide
de | al

Lae

fions,la ville de Quillola,siluée a en- |

iviron 26 milles de Valparaiso el] a ment |
: > population de 10,000 4-7] &8 Ce Na Ment 1 op!
ayant une popur | tuation del Na PLCS.



Mardi, 28 Aout 19C6.



du jourmal, angle des rues Bourjolly & Fort-P er



_vernement Cubain est pleinement ca-
| pable de se protéger contre les révo-
| lulionnaires,

Paris. --- Une bréve dépéche,
du consul de France a Valparaiso,
an ministére des affaires étrangéres,
innonce que lamoilié cela ville sété
détruite par le tremblement de ter-
re ef par Vincendie

2ST Eh RRO TEASE EAE SEO RENE RTE EY A EE OTS







ne

Tou

jours Mr Georges Séjourn
| La Commission @inquéte el la
|

PGS

Les journuux quicouvrent la Com-

|) mission d’Enguéte ella P.C.S., et qui
pont acheté leur cunse, accusent Mr Sé-
iguine de faire Ini méme son propre
Pe ove : (esl une erreur, cal © est moi
quisuis Vauteur de barucie pubieé duns
Diaeurs je Pal sie
seh outre, il n'est
habitudes de
vient pes de

|« Le Nouvelliste »
pgndé de mes initiales
| juiniis ent “Ls mes
signer ubarlicie Qui Le

re ch:

Sang aller plus Join, pons publions

la preuve,

iid bul vis ee déclurer yuie Moa-
Psreur Seéjourne a quel: ues uEHis qui
s jnléressent a sx cause J parce qu'elle

esi juste cl noble ct ue ‘ opinion P ape
preuve Coulme eile approuvalt la Com-
lorsguche euvoyait
Sup ia seletle crime
ner des Conventions
ehlous avee eux.
a ‘tous ¥OS argue
3 persuacés que
inllacneer personne
el insidieuse.
KF. DYWTZ.

Ay OES Be lroi i
SCH Me

rriverez a

pour

% CH.



“4

7

Commission @Enquéte et la P. , 8,
Lue brechure de He G, Seyourne

Une quesiion is gruve passionne

‘opinion : west ‘la Si-

E.eflel, la Commission d Enquéte

| vient de découvrir que cette Société.
aucune ID) po olS. a majoré-le compte de cons-.

dication ou dispos ition je la part du |

"1 Décembre
dollars |

4903- de
Et sur cette

truction au
8. AZT SLY

= | daus le mouvement actuel- A Guba. | somme le pe chillre de 100.000 dol.

| lurs n'est « nullement justifiuble. »

”
~ Cette grave déclaration de la Com-—
Mission est 4 retenir parce qu'elle amé-
_he une question inévitable : Y a-t-il eu
fraude ? 2 oe,
Dans un but, qui parait yenir de la 415 a1
seule générosité, la Commission vou-! La Commission
drait aider la Compagnie au lieu de la les dépenses de |
~ -Fuiner;-rien-n’est eertes plus_louable. ; Mr Séjourné les por
Cependant, au cas ot les déclarations cettesbrutes, =
| Elle prévoit la garantie
dament justifiées, il y aurait encore P. 41.280 dollars, Monsieur
lieu de s'arréter 4 l'élement fraude, de P,42900. = —
voir si_c’est ‘sciemmeot que l'Etat aj Elle limite les frais d’établi
été frustré. - | Monsieur Séjourné fait tout le
ce ne serait: ré; et, maintenant le no

del: Commission dEnquéte seraient |

ig

Or dans ce dernier cas,
_ pas une convention qui pourrait tran- | 42.900 dollars de garanti
cher le lilige, et cela parce que I dtran- + laisse 4 la P. C. S. toute la
ger jugé hier pour des -faits au. fond--s'agrandir—et-s’étendre.
_ analogues. pourraient suspécter la lo-} pour I'Etat. —
yaulé de l’Etat haitien et refagé d’ac-| Et cette derniére int roretation e
cepter les décisions de ses tribunaux.! vraiment rationnelle, car la {
Sides dépenses injnstifiées de la part | d'intérét n'est pas une subve
de la P.C.S.ont eu pour effet de spo- | c'est uniquement un fonds der
lier la nation, la Justice est seu'e juge | que I’Elat fient disponible pou
du cas. faire les 6 °/p d'intéréts au cas ol
Notre maniére de voir n’enléve nul-| taux ne serait pas alteint. Mon:
—lement a la Commission d’Enquéte son , Séjourné I’a bien senti, mais trop
haut caractére ni son iatraitable patrio- [ cinctement développé. -Voild pour



villégiatoristes po
Caniculaires, est mainte






Nea seulement on y joo
| tes soirées cinématographi
: d@auditions de.













lism? ; elle a pu fuire erreur dans ce points essentiels, ee
cas et croire qu-une transaction pou-| Nous ne voulons retenir de tout ce | Place est. ‘ iL
vait avoir pour effet de tout régler.} débat qu'une chose, c’est que chacun } dblescents, qui an «sage
Crest une petite erreur. fa fait son devoir: la Commission d croguet, qui au fvotball.
En effet, lorsqu’un délit existe, la quéte avec une bonne volonté que ri _ Depuis une ear
seule Justice établie pour en connaitre | ne lasse, et Monsieur Séjourné avec: une série de bals. — a
peut admetire des circonstances atté-| une science at une conseiente vrai- | 1086, ‘eétalt une apt
nuantes. | pour les jeunes gens che
ns N’en~~-félicitons~pas moins’ la~ Cons ~~ Maintenant, il y a “de ces débals con: : Stephen Archer, qui se‘
mission d’Enquéte pour ses uliles in-! tradictoires un enseignement poar le uit par uo grand pee
vestigations. Gouvernement Haitien, lequel est res- | ¥ mivorg fe a vprolite -
ponsable envers la Nation de la sauye- | Joseph» & aC i /PF vee MM
garde dé tous les intéréts, et surtout | . Regina Ma Dry :
| d’une parfaite impartialité “a Vendroit a if “fice id *
j de tous, afin d’éviter tout ennui diplo- ee evoeblel “en
ler, est plus sévére dans ses conelu- | Matique. . lee ae dernier, 2 la 8
sions, | Quelques amis de Georges Séjourné, | yi?

i 5 ae: i | Meet Mme A. L. Gouérin, pa
Monsieur Georges Séjourné a qui |

a





ment dignes d’éloges.




ae |

La Brochure de Monsieur Georges
Sejourné concernant Je rapport de la
Commission dont nous venons de par-



















i trainante fanfare de Prit- Chat
via fete précéden'e, on sam!
‘jasqu’as heures do matin, et)
| farent transmis 4 Miles Gran
| laume, Edmée Hyppolite, Ce
Ila été liveé aux flammes hier la ‘valeur | Antoinette - Boucherean,
de 60.510 gourdes de billets de caisse re» | valiers, MM. Louis Lota, E
«> ne traités, | Auguste, Alfred Cooke et
cetle derni¢re pour son bon renom ne}; somme totale de papier-monnaie | On parle de la remise de

manquera pas de rectifier.par exemple | ,, ‘ tan PAL ee di soi
: . -enlevé dela circulation, s’éléve au- | pour samedi soir. SS
en faisant adopter sa maniére de voir | Hon, SSeee Ory Ae f Ce nest pas tout! —

par le Gouvernement. | jourd’hoi 4 4.214.000 pourdes. et st

faux qui ont motivé lenquéte, part |
d'un autre point de vue que la Com
mission. i

Avec celle apreté qui marque son |
style, interpréte d’une pensée sincére,
il va plus loin que la Cominission. et |
lui fait méme d’améres reproches que

: : eS bets . » i lante soirée dansante que |
revient lhonneur d'avoir dévoilé les |

Br alement













_ Cependant, il serait injuste de ne pas

‘reconnallre que Monsieur Séjourné a}

fait un travail important,que sa conclu-
“sion est bien supérieure a la Conven-

~ tion que_la Commission a cru devoir,

_ & tort pensons nous, signer avee Mon:
sieur Sehwedrsky. ©
En elfet, la Commission arréte le

get de lTotérieur.

bureaux da Sénat et de la

Ghambre des Députés -

_ A la. séance d’hier, la Chambre apres
a

dépouillement de la correspondance,
entamé la discussion et

g

"Les appointements des person

été aogmentés.

compte de premier établissement a} °C:

_ 858.000 dollars, et Monsieur Séjourné

soulient que I’Etat ne peut limiter ce
_ compte, mais simplement fixer la limi-
_ te dans laquelle le Gouvernement peut
servirlagaranlie dintérét. sit
ment éChap
qu aussi bien ¢ ¢
que a de la garantie

ee

a S |, | pieux devoirs, peuve
Or il ne semble pas que ceci ait veai- | dat 6)

pe a la Commission, puis- |
‘fest sur cette somme |

"Nous signalonsa l’atte

muce le manvais ét

meiiére des Varioleax,
Les fimilles qui v

ans cet cropol
‘eres chers dorment

Ne dédaignons pas

le vote do Bud-


dames épouse, lui ont. envoyé ‘leurs sympathi-
ee tf ques condoléances. © fog
ion-Ville élégant y assistera,) Le Délégué présente particuligrement
ares les meilleures seront prises | expression de sa gratitude 2 Son Excel- . . cay. tee
cle suceés parfait. ilence le Président ef A Madame Nord Vues de villes et de villages d'Haiti,

4 B &. e * *
ard, détails. : | Alexis; au Clerg$ de la Grand’Anse ex Y COMpriS environ 15. vues des plus in-
Ide Tiburon ; au Co.ps Consulaire et aux téressantes de Jérémie, — et des vues.













































ire en plein air ] » Con é
tembre prochain aura liea, : Corps d'Erat de Jérémie. typiques. aa ap
plains », Pinaugeration du . ofant persu ; Envente a UHdtel de F hen | a
Q % ’ & E ca & ° 2 we on 4 2 4 4 i.
Jein aire, autrement dit 4. Un enfant du nom d’Emice s’et sauvé au- Prince; et a Jérémie, chez les edi
, teurs, Messieyys Mauger et Brierre,

-

- . «eos ee : de a * oye val A !

eee tres originale f la saison ou il avait éré copfé par ses Gui Gonnent gratuitement adresses de
Be OO BUrOpe OF ee fees | Pe por hem} correspondants échangistes en France,
essigurs Christian Mevs, Mas- porte une chemise et un chapeau A oicterre, Belpique, Suisse, Allema-
: le, Rosemond bleus, est Ave de 8 aus a peine pieberre, be pique, - .
wo, Jules Kosemond, | DIETS Be a pane. gne, Portugal, Italie, Russie, Turquie,
ates rigoureuses seront prises | Nous le signalons 4 la Police qui pourra Egypte, Algérie, Canada, etc, etc

ite complete de cette matinée | le conduire aux Bureaux du Nouvelliae. ; ‘i , ele, |
vigommensers 44 heures et| Service Hydrautique | ,,N:>,,,,Albums pou cares postales,

a sn none net anne i catale 1 ep ge : z i 7 2 4 80 aie

" L’Administration du Service hydrau- - ; ; ‘

. . “ . - eo : ae depuis 2 dollars jusqu’ our
wa discours, une causerié ser | lique informe ses abonnés que l'eau de ses, Sones lollars sen IS, p
s-femmes, potsies, monolegues, | 1a Source de Plaisance sera arrétée de-y °°“?

na, musique, graphopbone, etc,etc. | main de 7 heures du matin d 4 heures

ésentera un drame et one comé-| de Vaprés-midi, pour faciliter le netto-

Bra emcrpretts Par Jes ace Pyage du Chateau d’Eau a Latue. |
heise Haltien 2. — Deet'a- | Port au Prince, 28 Aout 1906. a
Seront 2 y assister Le Directeur, —- I. ULYSSE. Ne. yous laissez pas souffrir d’aucu -

mirée ; caries de famille, P. 5 cha 7, 6B hes whe fe a € celebre ‘ uri fiow

sbles pour 6 membres. Les eréanciers de la faillite Georges ; st I R, SANG Gb NEPULAleur AU fowe »
y reviendrons. Nicolas sont invités & se réunir le ven-} a . estar eur de ia santé. ~ C st

‘en , dredi quatorze Septembre prochain, a ,'*@ P+US grande aecouverte ae no

feamer Hispani . [Uno nae SERN Posh} ® j ies

on Panta dix heures du matin,au local du Tribu- | temps : elle guérit toutes les maladies
merest entré hier avee les pas- | i provenunt de limpureté du sang.
d











a

: nal de Commerce de ce ressort, 4 l’effet ; .
ivanis, venant de ; —— de procéder a la nomination du Syndic | Le Restauraleur de la Santé atteint
on.— Léger Cauvin, Cauvia ainé,! provisoire de ta dite faillite, conformé- es résultats merveilleux dans la cure
sph. Dormacet, Mme Gédéon Si- | ment d’ailleurs aux dispositions de} es maladies. parce qu'il va jusqu’a la
Mr Jost de Leon y Valdés, Jos¢| Particle 4758 du Code de Commerce. | Pa¢ine du mal en.¢liminant les impu-
2, général Si-Fort Colin, Genre homes diets. ‘ Ashe > retes contenues dans le sang ~— C'est
Port au-Prinee, 28 Aodt 1906. we gs o.,
Oe. toh Co ainsi gu il rend les malades bien por
oe MM, Jules Laville, Gustave al UGE omnes AH ENS tanig, preserve ceux gui le sont, des
Vv. Beavbeecf, A. Rouzier, Al- 2H. LATIONS. maladies de toutes sortes. C'est le seul
lin. L’ Hétel St-Charles a Thor reméde préparé dans le but spécial
/@st reparti dans Ja soirée avec les Annonce au public gua partir du c’arréter cette fermentation des impo -
Siivants pour : ler Aotit, on trouvera des chambres 4 | retés du sang...
~ MM. Raoul Piquion et Fé- | lover en dehors da service de !' Hotel. | Venez avec assurance : les prospec~
Hens Pour le prix el conditions, s’adresser | tus vous seront délivrés gratuitement.
_ : bo en oe DrOOriglaitl . .
aiten. —- MM. Samuel Gautier | au Duecteur-proprietaire. Prix : 25 tablettes ® 7.

abouin. A Vendre . :
au oo Be ; Mere Decime TARGET
Cavre Chrétienna Le « New-York Hérald » a 10 cent 96, Grond Rue. 96.

















Hon miate de (CEuyre Che mes or, chez LAGOJANNIS.
chanter aprés demain jeudi, a ouvesutées Indispeusables! __
da mitin, 4 Siinte-Anne, une} Voici une partie de spécialités- des
Anelle en Vhonneur de gon glo- | dernidéres créations :

a St-Vincent de Paul. Geintures. Eventails, Gants, Bretelles
ae yesse ily aura une par- Chapeaux, Epingles, Peignes, Valises,
5 aqvelle Jes invités sont | Pelerines, Layeties, Bonnets, Rubans,
oe Denlelles, Lingerie, Broderie et Soilerie

Fonéraill de toutes sortes.

s“tidi auront lieu les funé= Articles pour mariages, mortalités,
me Veuve Thézan j.une, née | Couronnes toutes peaulés. .

Lise Lilavois, décédée hier Glaces, Meubles, Tableaux et Mous-
Tes, 4 Pétion- Ville, tiquaires. Verrerie, Lampes, Méches,







g

iiourgesise América
Gervice | waw-York-Hani)








ervi Atlas

Le steamer «GRAECIA », ayant
quitté New-York le 22 courant
pour St-Marc et notre port, est
attendu ici mercredi prochain 29













Partira dela maison mor- | Globes et Verres (inbe).— Beauw Al : |
de- la Réanion; pour se | phabels Jouets magnifiques, par les- courant et sulvra probabl neat
thédrle et le méme jour pour .Miragoane,

Cayes, Jacmel, Savanilla, Santa-
Marta, prenant la malle, frét et
passagers. .

La malle pour New-York et
Europe par steamer «ALLEGHA~
ny» (via Jérémie) sera fermée a la
Poste mercredi prochain 29 cou-
rant a6 heures précises d® soir.

ortau-Pri :

quels les enfants en jouant apprennent
Alphabet sans aucune géne, etc.
Cahiers et papeterie de toutes sortes.
= cS Touets d'enfants, Bibelots, Mercerie,
fances aux Samilles Janssen, Quineaillerie, etc, ete. ;
Michaud, Lagojannis, | En Gros et en détail chez
Bes _ LAGOJANNIS
_ 136, Grand’ Rue et.72 Rue Rous.
N. B, — Bieutét arriveront ~Vexcel-
lent. poudre et savon Naftalone.

Stand’ Anse et de Tiba-| , vendre i
Nemeat les amis qui, a| Un grand buss réparé a neuf. Sia
use de la mort de son dresser rue du Poste-Marckand, N 41.

® qui n’auraient pas recu de
Sa de considérer le pré- |









we
Latreprise d'Eaux. Gazeuses de

Port-au-Prince |

21, Rue des Miracles, 21.
FOURNISSEUR:

4u Grand Cercle de Port-au-Prince
du Petit-Claub
de ’ Union Sportive Haltienne
“du Restaurant de la Paix
du Commerce
de Hotel Bellevue







Travaux Typogra aphigue .
iartes de visile a








































# Central
«de France °-- (4M
é Patrie

du Café duPort . / .
du Bar Fin de Siécle 9 = é = 8 : y a?
du Commeres toa ci 7 bE ok L
des Amateurs.
au Port Z..
International -
de la Bourse
de la Ghambre
de la Poste
de ia Gare.
du Palais
VUnion
Larousse
Lavictoire
Bourdon
Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Secbatt
Petit-Godve - Café Lochard
Jérémie. Uaié dele-Paix
St-Mare: *. Dalencourt
Jaemel. %. Lafontant

} . née
Lurgea

a

RR

& @ se ae By

26 Médailles de toutes les Expositions du. Monde, y compris la
@Or, qwil vient dobtenir de UExposition de St-Louis..






PLAINE DU CUL-DE-SAC.
| lo Tet du

ou se tient Monsieur “Barbancourt 4 la disposition des vt
leurs, et aussi pour expédier leprs commandes tant da
He que pour | Etranger.






lérilisée
ai de Acide Carbonique Liguefié



INFLUETEA = SFEECTI
ORT

28 Tapaniioat
egrer ip resp ce



rrhoities, Varicucdie, Pule
chroniques, Accidenis du Hetow @ fz

gt fait Voriginallté de eet Eads, et en ant esp fas
meee + cee des featiles ob da Vécorce @ Meena
Antihémorrhol agent nats

LE eo SRCON oe