Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


p ort-au-Prince (Haiti)










de M, Egguisars, retraité; conseiller
Ala cour da appel de la Guadeloupe,
| Mr Dowling Carnier, juge de paix

Cnltate ltt







ourc 9.--- Une bagarre |
| te-a-Pitre.
foule, groupée autour d’un | ~ Les re
| ques ont comolétement annibilé au

| hanel, juge-supplé
| permutation avec M. Depierre, Poin-
ns le quartier Peski, en- |.
1, Satonioug 9
ala réserve qui pronongait |
iG “What ane he de RBuoloares
scours révolutionnaire, et les pourd hoi une bande de Buigares.











pol-ce. Ces derniers voulo- | ; oo
saisir lofficier, mais farent arte. | pishta: Y2 Buleares ont été tues,
Ip foule qui lenr langa des | Pures out perda une
_ Un détachement. de Cosa. | d hommes. ;
ppelé au secours de lu police, |, PAMBCR J — Une mu
Wsurles révolutionnaires; plu-- €laté le 7 Juillet parm |
s personnes ont été tuées.. J da regiment ue cavilene af
9--Un duel au revolver a ‘Pendant les désordres quit ont suivig
wjour Vhui entre le général pun offict er ainfanterie et uo dragon |
etle colonel Picqnart, au su- | duiégiment ! Nejp} onl été f
‘allaire Dreyfus, Le général fit pune allaq! ie contre les mutins.
se sont barricadés

premier, mais manqua l’ex- | (°? ers

les








HeOTEG

jo



BS



Kasarva,








Ces:

dans




| leur caserne.
Havrr 10.-—Cacaos Halli:

ai déchargea son revolver |

es—duellistes "ne se sont |
neiliés,
Ym Le conseil des minis-|
Matin. 3 lElysée, sous la |
Ree de Mr Falliéres, s’est en- |

’ divers | Le Sénat, dans sa séance (hier, a
t le ers he discussions & 8 Ve- | entendu la lecture dune prot DOSHLON

de : chambres, avant lal émanant du Sénateur Laroche, relative
la session.

14 la situation financiére de la Républi i
il s'est occupé. ensuite, | que. Ii découle du résumé sueciut yue
AS-commerciales avec | lauteur de a proposition a cru devoir
‘aversent actuellement | en faire que les avanlages qui en résul-

difficile, | teront sont les suivants :



Lark.














meFalligres entrecu hier | 1° Degreveinent dimpét a Vimpor-
Long Wor 9 4. | tation.
id jaa Re gendre ni | eo Baisse consiie able du Choinge.
80ir, un diner i iw Of | 3 Diminution du pri x des art ighes de
en leur nOo- | eaysomination.


















ion care | 4 Paiement des appointements des
fon de la marine de la | employés et fonctionuaires, ele, en une |
ndu mee Mr Thom- | Monnare de bon aloi 0 ou par son équi-

ur 1007

oO Equilibre el méme Se pls-valn bud.
Mr Temes, Hennesty,

|gélaire sans avoir recours a aucune
a été ély député de jq | nouvelle frappe de nickel.

rem la | Ge Augmentation de l’Impor tation par
P ent we: Mr | guile de | augmentation des ressources

| individuelles Focilitaot ks Co an
| Jo Retour dans le pays dela mon-
i Mar nique, Mav: | naied urgent métalliqve exportée et cir-
ae -| culation de.celle qui se trouve immo-
t bilisée dans. les caisses. privées.

de Rachgia, par permutati on avec,
| Mr Lacouture, neo Chine); M. Cha-
éant de Cayenne,

jroupes fur-

i

qui opérait dans le district de Kono-
. vingtaine

a b-
hommes

tues dans

Mercredi; 1 1 Juillet 1906



Voici le texte de la proposition:

Considérant que la dépréciation du
_ papier monnuie est la cavse principale
du malaise économique qui paralyse
‘les transactions commercia'e: et en-
trave Paclivilé nationale;

Considérant que lun des plus impeé-
rieux devoirs des Grands Pouvoirs Pu-
blics est de recher ‘her et de porter re-
méde aux maux dont. soullre Ja com-
munuauteé |p tuen ie:

Considérant. guil y a urgerce de
donner une ‘promple amélioralion a la
situation actueile ou se débat le pays,
par lappication de mesures linancié-
res ssyves, ralionnelles eb adéquates.

Considérant que ladoplion dune ba-
se monétaire de bon aloi répond au
voou et aux besoins du peuple et yuen
jattendant que Vélsbussement de Péta-
lon dor soit possible, il y a Hen de
hure usage de ia mopnaie dargent et
| de de fixer équivalerten bulet de caisse
ey cane de cel jistrument d échange,

Varuele 6O de la Cons‘itul Hon, le
| C ons Légishilfa adopté Ja lol suivante:
Arter. La totaité des droits de
dowa. ne esl paysble en er; cependant,
res droits allh importation seront regus
» billets de caisse a raison de quatre
dollar or (laux de
300 pour 100) sort & 025 centimes or
Fpourune gourd papier; toutes taxes
| ou parlies de droits pénéralement quel-
Fconyn nes deja exivibles en or et affee-
ltées au ret-alt du papier-monnaie se-
rout recus eu billets de cuisse comme
| il est plus bant intigué,
| lien sera de méme pour les 0.23 1/3
cenlimes résultant de la rec duction des
dela

courdes pours ut

alfectations Delle pebl ique in-

tépieure.



i ,
;* Art. 2. La monnaie nationale dare
i gent el de brorze circulera et sera re-

cue dans les versements et trat saclions
dans la proportion. de 1a 2, c’est a-
dire une gourde métallique argent ou
ry bionz2 pour deux gourdes en billets
| de caisse, leur équi uivelent.
| La monnnie de nickel subira le mé-
| me surt yue les billets de caisse,
icest-a dire que-la pléce de cing cen-
| times (1. 0 05) nickel vaudra 0 02 1/2.
centimes de la mo: naie de billon,
Celte monnaie de nickel et de billoa
‘ne sera recue dans les yersements que
/dans la proportion de 10 pour cent.
| “Art 3. La monnaie d'argent étran=



* gére ne sera acceptée dans les caisses
publiques que pour "sa valeur intrin- |

eéque et comme appoint. ee
a céte des métaua précieux sera
publiée mensuellement par le Syndicat 1ent 9c
des Agents de change suivant les cours | mises au méme systéme. C'est dire
de New-York transmis par le Consul | tous les contrats de chemin de fer ont
général d'Haiti. . | été. votés sans qu’oa ait tenu compt
Art. 4. Les employés et fonction-.}-des lois (2) régissant la matiére.
naires publics dont les appointements|. Ti nous semble que la Commission.
sont en gourdes nationales, la ration, 1d’ Eaquéte Administrative aurait dd se
la solde, la pension civile et la pension] donner la peine d'inliquer & tous les) DE
militaire, par suite de la transforma- | concessionnaires de chemin de fer les. fue mt moiodre, bien
tion de la base monétaire, seront payés | lois haitiennes sur lesquelles s'étaie | de construction soit pl
en monnaie de bon aloi ou en billets} son opinion, d'autant plus que cette | qui comporte une parti
de caisse équivalents dans la propor- | Commission accepte, tacitement, la de- | nue dans les bénélic
tion de 2 @1, comme il est dit 4 l’ar-| mande de Monsieur Schwadersky, ce | la durée de la con
ticle 2. oo qui laisse supposer qu'elle ales mo-| Le chemin de fer ‘que
Les ergagements antérieurs@ la pré- | yens nécessaires pour faire modilier, | dans le département de.
sente loi et entrainant pour Etat des] dans le sens voulu, tous les autres] qui va déterminer lex




























obligations en cours ou en soultfrance, | contrats. foréts et des mines de

seront régiés sur lancienne base mo | ba Commission déclare que la ga- | aura certaiement un tral

nétaire. a rantie dintérét est remboursable de | bie, etle fonctionnement de
Art. 5. La surtaxe de 25°/, a VIm- |] droit et doit étre remboursée de fait, | dintérét s'arrétera peu

portation est supprimée. ce qui sigmfie que toate compagnie de |
Art. 6. La moitié de toute plus-va- |} chemin de fer qui regoit une garantie | cais, il aurait trés peu :
lue provenant des recettes générales | d intérét de I'Etat, en est illico. débi- | tat, tandis qu’avec la part
de Etat sera versée ala caisse de Re- | trice et doit formellement la rembour- | tinue dans les bénélices
trait pour étre brulée confurmément 4} ser. Cela montre que celle Commis-| recevoir de l’argent da ch
la loi sur le retrait_du papier-monuaie. | sion ne tieut pas grand. compte de la | pendant toate la durée de
Art. 7, La présente loi abroge toutes | valeur des termes juridiques. La resti- | sion presque. Ce fait est ceri
lois ou dispositions de loi qui lui sont } tution de la garauti® “n'est que condi- | y a déja deux mines do@t on
contraires et sera exécutse a la dili-. tidnnelle: si le chemin de fer rapporte | mencer I'exploitation. —
gence du Sserétaire W’Etit des finances. [td dela de ce qui est nécessaire pour| Cessons d invoquer a tout
Cette proposition a été envoyée au | payer 41+ son service de fonctionne- | lois franc:ises comme si Noll
Comité des Finances. | ment; 2? les réparations ou le renou-) bliqueétaitun départementdel
Le Grand Corps avait préeédem-jvellement du matériel roulant et au- | et habituons nous a pous fo
ment voté la loi accordant une rente | tres; 3 les intérétS ‘et l'amortissement | jugement propre s'adaplant
_ Viagére de 150 gourdes aun Dr Lonis | du capital de construction; et-4>un di- fiieu et non au midieu [rane
Joseph Janvier. wile a été adoptée avec j vidende pour les actionnaires, alors, R. GARD
une légere modification et retournée | muis alors seulement! la garantie d'in Venere |
a la Chambre-des Députés. | térél payée jusque la devient rem |. (*) Ce systéme
eran | boursable de droit et de fait, et dans | durée de 99 ans
la mesure seulement du surplus du bé-
| néfice. Oa peut done ‘dire que, tant | roulant queng lpr’
| qu’en fait, le remboursement nest pas | Cy “Tout ceci a été change pa
Diseussion sur le rapport dela Con. possible, u niet ei droit, HUCUDE i“ 1883, quia mis a la charge
~ it - i | Obligation effective de restitution. + « enies 10.000 kilométres de
missin G@nguéte Administrative,) ~,° 3 Foe ge fo Bates ‘ea Pinterdt de |
Maintenant ce systéme frangais (**) |“ 1Etat rembourse Pinteret ©

yelatif 6 la concession du Chemin | . ff. . id
. . ag 28) e é nie b+ de 2/3 des excédenté ¢
le Fer de la Plaine du Cul-de Sac, | 4° la Commission d’Enquéte Admi- | ie specu, au-dessus

: | nistrative cherche 4 introduire subtile- | eee.

Une chose gue tout le monde igno- | ment dans la législation haitienne, est-} °° dulermin® laye, dictionnal
rait, sans doute, et que la Commission | il préferaple au systéme du contrat day —~ ch . at 59 ch, 4.
d'Enquéte Administrative vient de ré- | chemin de fer de ?Artibonite, compor- | M2?batnr’’ ec caocai
véler é. cathedra, c'est que «la légis- | tant pour Etat une participation dans |
lation hailienne a adopté le systeme | les bénéfices? Seed
frangais(*)en ce quiconcerne Uélablis-| Qu’on Je sache bien, en France il}
sement des chemins de fer chez nous, et |

a gga a | uy a eu, je crois, que deux- ow trois |
que la garantie dintérét par | Etat | lignes de chemin de fer qui ont pu res: }
west qu'une avance qui est rembour-

. ) rem | tituer la garantie d'intérét. Mais leurs
sable de (adroit comme elle doit étre bénéfices sont allés bien au-dela de. ce ‘en vente 20.000 dollars aa tas
remboursée de fait.» qui etait nécessaire pour ce faire. Si, ¥ du Retrait.
Tolle, lege, dirofs-nous a celui qui | au lieu du remboursement de la garan- poor compte | ate
voudrail en doater. en lui désignant le | tie, c’était une part dans les bénéfices, | Ecole des Arts |
. rapport de la dite Commission au Se- |) Etat aurait eu 4 encaisser beaucoup:
crelaire d Etat des Travaux publics sur | plus que ce qu'on [ui a versé a titre de’ Arts et”
les affaires dela Compagnie duChemin rescitution, et par ee moyen Il ssion de trols membre ;
de ferde ta Plaine du Gul de Sac. Les | rattrappé une partie de ce quil conti. 1@ Ducas Bistros Lar E
mo-s soulignés ci-dessus y ligarent en | nue a payer aux autees tignes dont Destouches et P. J. Mex

plet achévement. Avec





















































































Vente d'Or.
Le Syndicat des Agent de



i
1a















toutes lettres. rendement est insaffisant, . -chobie poor remerite te
_ Ue rapport trouble quelque peu la| Le mot remboursable : ierre Ig, brevet de capay”
raison, car toul en declarant que le | loereille, mais, en fait, ion un | mérité ses travaus comme
-représentant de la Compagnie de la mnétri fl nt a

leurre si le codt kilométriaque

Plaine du Cul de-Suc n’a pas hésité | joré. Sappaiocs, pula ags aces

une seule minute a reconnaitre le bien | en Haiti, que, pour un moti

_ fendé de lopinion de la Commission | un autre, je cont kilométrique d'un rf jiss]On Law
gor \ identitd de la législation baitienne ' seauw soit doubié et que. in concours; ©





cle talent oratoire evla A da’ anshing,
sentiments patriotiques as in a l'Asile,a 7 heures trés pré-
ait, a faitcune: superbe et cises du soir. _ a
qui a‘tena l'assistan= Naissance
fone heure, littéralement . Nous apprenons des Ciyes que
eres: ila été frénéti- Téléus S -Firmin est accouchée d'un pe-~
oF tit gargon qui a rega le prénom de René.
causerie et pendant que la... Nous adressons nos meillears compli-
ait les plus beaux mor-’ ments aux. époux St-Firmin et sincéres
ebpertoire, le champagne of- , vecux de bonheur aa bébé.
pathique Directeur, Mon- Administration Postale
pole 4 flots.-~ Lientrain Les dépéches poar Inague, New York
n petit bal sen est swi¥l,” et | Eurare (vid New-York) par le stea-
hh fete vers 9 heures da SOI | mer «eG ®ciaw seront fermées vendredi
ge de tous les assistants. | 12 dy courant A 6 heures, p écises du soir.
eux compliments tant a0 | © — Celles pour Petit-Godve, St-Mare,
Ecolelgyi sait lai imprimer | Gonaives. Cip-Hoiien, Sanio Domingo
si salutaire, qu'aux citoyens e, Saint-Thomas par le steamer « Antoni-
loi ont prété leur concours | pa» se ont fermées jeudi, 12 du coarant,

bres de la commission, et 2/4 5 heurés précises du soir.
Giace de Pt-au-Prince

Président de la République
de faire les efforts nécessai- | “Ly bli ‘aver lorén:
faciliter de plus en plus le | & pe ' est prevenu que Corena-
§ progressif de cet établis-| vant, dans e but d offti plus de faci-
lie valeat et de véritable | lités aux consommateurs de glace, notre
ue — oA. Systant. établissement restera ouvert les diman-
re ches et les jours de féte, jusqu’a six ,
été d’Agriculture heures du soir. .
usl'avons annoncé ces jours-
té la fondation en cette ville
éd’Agriculture dont l'immé-
se comprend aisément.
ars qui sunt: MM. Camille
chard Martineao, Camille Ga-
ot Prophéte, Alexandre Ville-
stoaches, Justin Dévor, G.
las, Dt Léon Séjourné, Jéré-
toine Laforest, désirent placer
Ous le haut patronage du Prési-
République.
ce con ité Vinitiative, en des ré-
éliminaires, a formulé un pro-
Satuts qu'il va soumettre aux
, th une premiére assemblée

4%




































































wae



ween

Avis
Monsieur EF Deruix, propriétaire du

Restaurant «Aux Caves de Bordeauxs,
avise que sur la demande réilérée de
sa nombreuse clientéle. i] vient d’ad-
joindre 4 son service de table dhote,
un service dé petit déjetiner 4 la carte,
dé 8 adi heures du matin. ( Sand

witehs & toute heure,)

“ Va reeevoir par le paguenot francais
de ce mois, un assortiment de ving lins,,:
qui seront vendus par bouteilles et!
emi-bouteilles. ~~
La maison se recOmmanie pour ses;
cigaras et cigarettes de la Havane de ,
provenance direcle. ;
Avis Important

Je, soussignée, fait savoir au public
et au commerce gu'un bon de quatre

BARRE OE Pb ae

iatanages ot SN

sR

ow

He

a-cette mame

la Société,
ese fera demain 4 3 heures de
Hai Palais de la Chambre des

réanion, le
cents dollars (@ 400 or) a 616 déliveé
par mon tuteur, Mr Ney Gayemitte, pour |
certaines valeurs 4 mol personnelie-
ment dues avant mon mariage et dont
le reglement stant survenu pendant la
communauté. Ce bon a été souserit a
Mr Thomas Roche, gui, sans aucun
scrupule, depuis la dissolution et mal-
gré mes démarehes ne veut pas s’en
dessaisir; et avec un sans géne et une
certaine indélicatesse que je m’abstiens
de qualifier, continue, perdant toute
honte, a singérer frauduleasement
dans la gestion de ce qu'il n’a pu_m/en-
lever. 6

_ En conséquence, je déclare le bon
jul et non avenu jusqu’a ce que remise
-en soit faite 4 mon avocat.
Port-au-Prince, 9 Juillet 1906.

~ Dame Amérie DIEUDONNE,

Gie Générale Transatlantique
Pendant m6én absence, Mr Davin, ea-
voyé par la direction de Paris, est
chargé par intérim de l’Agence princi-
pile de la Compagnie Générale Tran-
satlantique a Port-au-Prince.

Port-au Prince, 10 Juillet 1906.

- LAgent-principal, -

eos Js. Pec DUVALLON

Pouvons que souhaiter plein
Ot si belle entreprise,

_ “rand Concert
Year Favbert organise une
leaftisance d’initiative privée,
fation de son projet, elle
Aailier des conférences sur
tigieux et moraux 4 Vorga-

44 son travail et
exposée plus tard, plus
téciée et trouvera con-

© dans le. Programme. o0
€xécitante est remar-
aittes Jean qui pleare

ot waromatique, P

¢ , Hotceau exigeant

if a Vinterprétation :

me! .XANDRE Roperceau, avec le méme



Avia - 4 8

Le soussigné annonce au public et
au commerce qu’il ne signe plus Nico-
LAS Prernre, mais bien Nico.as ALE-
a
raphe.

Nico.as ALexanpre ROBERGEA

Grand-Boucan du Sad, 13 Mai 1906.

/ Loterie oe
On trouve des billets de la Loterie

' del’Ecole des Sciences Appliqnées a la

Banque nationale d’Haiti, chez Mes-
sieurs Roberts Duitonet Co, C. Vieux,
Simmonds fréres, Auguste Gabriel, et
D. Barbancourt. .
Pour la Toilette

N’employez plus, aVavenir, que le
Savon Naftalone et la Poudre veloutée
de ‘Perle, ~ @1 chaque.

C’est te conseil de toutes les sommi-

tés médicales. — Yous les trouverez
partout et chez LacojAnnis.
A Vendre
Un buggy Felteh fraichement remis

a neuf.

er 0° 0 ere BEC TIE PESOS ERED SEATED

LGALITE



toe He eet Bee





LIBERTE FP RATERNITE
REPUBLIQUE D HAITI.
No 47,.— Port-au-Prince 10 Juillet 1906,
an 103¢ de ’Indépendance.
L Magistrat Communal de Port-au-Prince

Vu Varticle 121 de la loi du 8 Sep-
tembre 1904 sur les douanes de la Ré-
publigue.

Rappelle aux egents des navires ve-
nant de Vélranger et aux négociants
consignataires qu'ils sont responsabies
des droits de fontaine marine qui doi-
vent étre percus conformément au ta-
rif ci dessous, de la loi précitée:

Navire deida S5Otonneaux V. 1.
a 51 a 100 1b

x 101 a 450 2

“ 154 a 230 3.
4 251 a 300 350

& au-dessus de 300 5.

| Steamer 10.

Tous ceux qui n’acguilleront pas les
sus-dits droils seront poursulvis, com-

rol
me le veut la lol.
i

Fait a ’?Hétel Communal, les jour,
mois ef an que dessus.
A. SAMBOUR.



REE TES LOE OE OG



“Conformément aux instructions da
Secrétaire d’Etat des finances, la Ban-
que Nationale d’Haiti a Thonneur d’in-
former les intéressés quils peuvent, @
partir de cejour, touchar @ ses gul-
chets les répartitions suivantes:.
Emprunt Gouvernement @ Haiti 6°/>.

Un et demi pour cent 1 1/2 °/, inté-
réts du ler Avril au 30 Juin 19060;
Emprunt Gouvernement @ Haitt 3 °/..

Troig quarts pour cant 3/4 °%/o inté-
réts du der Avril au 30 Juin 1906.
Dette intériewre Convertlie et Consoli-
dée, Coupon Not 2 du ler Juillet 1906.

Port an Prince, 7 Juillet 1906.



Lig’ Holla ndaise, A VAnge Gardien | Le Café

98, Rue du Réservoir,98 ”

Le steamer hollandais « Prins Renouvellement de Stock |
Freperik Henprik}, venant de} = Arrictes Francais | des premises
a

New-York, est attendu ici jeudi] Spécialité ; Denil, demi-dewil, Cou- | Ee outre, i mara

le 42 courant et repartira le mé- | ronnes mortuaires, Crépe, Etamine, Halli du. Champagn
me jour pour St-Marc, Petit-Goa- | Diagonale, Cachemire, Chapeaux de si apprécié des conna
ve, Cayes, Jacmel, Curacao. et | erépe, Formes de chapeaux, ele. _ |

















l'Europe Prix MOSLEM. oe : : Spall |
Port-au-Prince, 11 Juillet 1906. nea | 16 b il
GERLACH & Co, Agents. | ARCOU | —Corbeilles ¢

: archand- Tailleur 1 fg pour Talat nei e

101, rueduCentre gue 8 pour
Coupe Moderne et Hlégante ye Gréations N
Le steamer «© ANTONINA? par- | Spécialité de coupons pour pantatons | Conronnes ct Croix ‘s
tira demain jeudi durant la nuit et gilete de premier choix. - Travail sot





"-Vanilles stl]
S'adresser 4 Mmet
Bois-Verna rue Maur

pour Petit-Goave, St-Mare, Go- | La maison la mieux assortie de toute
naives, Port-de-Paix,Cap-Haitien | Haiti en étoffes fantaisie, cus |
et PEurope. quettes et képis mibtaires
C+ steamer se recommande par | «
son luxe et confort et peut ainé-|

nager 7) passagers de trec RS
Port-au-Prince, 14 Juillet 906. |
G. KEITEL & C, Agen |





' 26 Médailles de toutes lés Expositions du Monde, y compris
a Or, quwil vient dobtenir de UExposition de St-Low



ne : |

Le Sleamer « AScCANIA?, venant |
de l'Europe, Cap Haitien et Go-
naives, sera ici ver.dredi matin et
partira le méme soir pour Jéré-
mie et Kingston. |

Ll sera de retour_.de Kingston
(vid Jérémie) le 28 courant. s “A
Port-au-Prince, 11 Juillet 1906. e tient Monsieur Barbancourt 4 is disposition jon

G. KEITEL & Co, Agents. | teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tat
Pile que pour l Etranger.









cop RNR AERRRSEETIRN Site we onan



















cis sanourgenise Pmaéricaint Die | aa : |
(Servite i Mew-York-Halth) | : | & ee
= [f= ae 7, oy a 4) DE é ye AL!
Service Atlas GOUT AGREABLE — CONSERVATION PA ‘
Le steamer ¢ ALTA», ayant] TOU — RHUMES — CRONCIITES — pr a
guité New-York le 5 courant! | INFLUENZA — AFFECTIONS DES F yee
pour le Cap, Port-de Paix, esi at- | Eve Rupublicaine, a 191, FORT AU FRINGE 22 pela
tendu ici le 13 courant et suivra] | , alia
probablement le méme jour pour} . 41.25.88 2
- Gonaives, Jérémie, Savanilla, Sta : ei D
Marta, prenant la malle, fret ety. : Visalia
- passagers. op VON pistoniatccmaal is ala

mI








‘La malle pour les Etats-Unis ct]
l'Europe par le steamer « Grar
cIAD (via Gonaives) sera fermée |



Varices, Hémoi rhodes, Varleocdle, Palebites
chroniques, Accidents du Retour d Ase,



= Ca qui fait Voricinallté de e@ Blislr, et ce at exp xplique “ng clones ert ;
4 la Poste, vendredi 13 cou rant, 4 Posey ie mee ae - ‘kena
5 heures du soir. _[F Antindtiorretdaices. ~ Doan: Ua verre liquepr par ou coup! 2
C AOON AOTSD 8
Port-au-Prince, 9 Juillet 1908. I _ B.160 ms ren IRM ACIO Sie

HERR



NN & C?,Agents |. - Ee,





Full Text




p ort-au-Prince (Haiti)










de M, Egguisars, retraité; conseiller
Ala cour da appel de la Guadeloupe,
| Mr Dowling Carnier, juge de paix

Cnltate ltt







ourc 9.--- Une bagarre |
| te-a-Pitre.
foule, groupée autour d’un | ~ Les re
| ques ont comolétement annibilé au

| hanel, juge-supplé
| permutation avec M. Depierre, Poin-
ns le quartier Peski, en- |.
1, Satonioug 9
ala réserve qui pronongait |
iG “What ane he de RBuoloares
scours révolutionnaire, et les pourd hoi une bande de Buigares.











pol-ce. Ces derniers voulo- | ; oo
saisir lofficier, mais farent arte. | pishta: Y2 Buleares ont été tues,
Ip foule qui lenr langa des | Pures out perda une
_ Un détachement. de Cosa. | d hommes. ;
ppelé au secours de lu police, |, PAMBCR J — Une mu
Wsurles révolutionnaires; plu-- €laté le 7 Juillet parm |
s personnes ont été tuées.. J da regiment ue cavilene af
9--Un duel au revolver a ‘Pendant les désordres quit ont suivig
wjour Vhui entre le général pun offict er ainfanterie et uo dragon |
etle colonel Picqnart, au su- | duiégiment ! Nejp} onl été f
‘allaire Dreyfus, Le général fit pune allaq! ie contre les mutins.
se sont barricadés

premier, mais manqua l’ex- | (°? ers

les








HeOTEG

jo



BS



Kasarva,








Ces:

dans




| leur caserne.
Havrr 10.-—Cacaos Halli:

ai déchargea son revolver |

es—duellistes "ne se sont |
neiliés,
Ym Le conseil des minis-|
Matin. 3 lElysée, sous la |
Ree de Mr Falliéres, s’est en- |

’ divers | Le Sénat, dans sa séance (hier, a
t le ers he discussions & 8 Ve- | entendu la lecture dune prot DOSHLON

de : chambres, avant lal émanant du Sénateur Laroche, relative
la session.

14 la situation financiére de la Républi i
il s'est occupé. ensuite, | que. Ii découle du résumé sueciut yue
AS-commerciales avec | lauteur de a proposition a cru devoir
‘aversent actuellement | en faire que les avanlages qui en résul-

difficile, | teront sont les suivants :



Lark.














meFalligres entrecu hier | 1° Degreveinent dimpét a Vimpor-
Long Wor 9 4. | tation.
id jaa Re gendre ni | eo Baisse consiie able du Choinge.
80ir, un diner i iw Of | 3 Diminution du pri x des art ighes de
en leur nOo- | eaysomination.


















ion care | 4 Paiement des appointements des
fon de la marine de la | employés et fonctionuaires, ele, en une |
ndu mee Mr Thom- | Monnare de bon aloi 0 ou par son équi-

ur 1007

oO Equilibre el méme Se pls-valn bud.
Mr Temes, Hennesty,

|gélaire sans avoir recours a aucune
a été ély député de jq | nouvelle frappe de nickel.

rem la | Ge Augmentation de l’Impor tation par
P ent we: Mr | guile de | augmentation des ressources

| individuelles Focilitaot ks Co an
| Jo Retour dans le pays dela mon-
i Mar nique, Mav: | naied urgent métalliqve exportée et cir-
ae -| culation de.celle qui se trouve immo-
t bilisée dans. les caisses. privées.

de Rachgia, par permutati on avec,
| Mr Lacouture, neo Chine); M. Cha-
éant de Cayenne,

jroupes fur-

i

qui opérait dans le district de Kono-
. vingtaine

a b-
hommes

tues dans

Mercredi; 1 1 Juillet 1906



Voici le texte de la proposition:

Considérant que la dépréciation du
_ papier monnuie est la cavse principale
du malaise économique qui paralyse
‘les transactions commercia'e: et en-
trave Paclivilé nationale;

Considérant que lun des plus impeé-
rieux devoirs des Grands Pouvoirs Pu-
blics est de recher ‘her et de porter re-
méde aux maux dont. soullre Ja com-
munuauteé |p tuen ie:

Considérant. guil y a urgerce de
donner une ‘promple amélioralion a la
situation actueile ou se débat le pays,
par lappication de mesures linancié-
res ssyves, ralionnelles eb adéquates.

Considérant que ladoplion dune ba-
se monétaire de bon aloi répond au
voou et aux besoins du peuple et yuen
jattendant que Vélsbussement de Péta-
lon dor soit possible, il y a Hen de
hure usage de ia mopnaie dargent et
| de de fixer équivalerten bulet de caisse
ey cane de cel jistrument d échange,

Varuele 6O de la Cons‘itul Hon, le
| C ons Légishilfa adopté Ja lol suivante:
Arter. La totaité des droits de
dowa. ne esl paysble en er; cependant,
res droits allh importation seront regus
» billets de caisse a raison de quatre
dollar or (laux de
300 pour 100) sort & 025 centimes or
Fpourune gourd papier; toutes taxes
| ou parlies de droits pénéralement quel-
Fconyn nes deja exivibles en or et affee-
ltées au ret-alt du papier-monnaie se-
rout recus eu billets de cuisse comme
| il est plus bant intigué,
| lien sera de méme pour les 0.23 1/3
cenlimes résultant de la rec duction des
dela

courdes pours ut

alfectations Delle pebl ique in-

tépieure.



i ,
;* Art. 2. La monnaie nationale dare
i gent el de brorze circulera et sera re-

cue dans les versements et trat saclions
dans la proportion. de 1a 2, c’est a-
dire une gourde métallique argent ou
ry bionz2 pour deux gourdes en billets
| de caisse, leur équi uivelent.
| La monnnie de nickel subira le mé-
| me surt yue les billets de caisse,
icest-a dire que-la pléce de cing cen-
| times (1. 0 05) nickel vaudra 0 02 1/2.
centimes de la mo: naie de billon,
Celte monnaie de nickel et de billoa
‘ne sera recue dans les yersements que
/dans la proportion de 10 pour cent.
| “Art 3. La monnaie d'argent étran=
* gére ne sera acceptée dans les caisses
publiques que pour "sa valeur intrin- |

eéque et comme appoint. ee
a céte des métaua précieux sera
publiée mensuellement par le Syndicat 1ent 9c
des Agents de change suivant les cours | mises au méme systéme. C'est dire
de New-York transmis par le Consul | tous les contrats de chemin de fer ont
général d'Haiti. . | été. votés sans qu’oa ait tenu compt
Art. 4. Les employés et fonction-.}-des lois (2) régissant la matiére.
naires publics dont les appointements|. Ti nous semble que la Commission.
sont en gourdes nationales, la ration, 1d’ Eaquéte Administrative aurait dd se
la solde, la pension civile et la pension] donner la peine d'inliquer & tous les) DE
militaire, par suite de la transforma- | concessionnaires de chemin de fer les. fue mt moiodre, bien
tion de la base monétaire, seront payés | lois haitiennes sur lesquelles s'étaie | de construction soit pl
en monnaie de bon aloi ou en billets} son opinion, d'autant plus que cette | qui comporte une parti
de caisse équivalents dans la propor- | Commission accepte, tacitement, la de- | nue dans les bénélic
tion de 2 @1, comme il est dit 4 l’ar-| mande de Monsieur Schwadersky, ce | la durée de la con
ticle 2. oo qui laisse supposer qu'elle ales mo-| Le chemin de fer ‘que
Les ergagements antérieurs@ la pré- | yens nécessaires pour faire modilier, | dans le département de.
sente loi et entrainant pour Etat des] dans le sens voulu, tous les autres] qui va déterminer lex




























obligations en cours ou en soultfrance, | contrats. foréts et des mines de

seront régiés sur lancienne base mo | ba Commission déclare que la ga- | aura certaiement un tral

nétaire. a rantie dintérét est remboursable de | bie, etle fonctionnement de
Art. 5. La surtaxe de 25°/, a VIm- |] droit et doit étre remboursée de fait, | dintérét s'arrétera peu

portation est supprimée. ce qui sigmfie que toate compagnie de |
Art. 6. La moitié de toute plus-va- |} chemin de fer qui regoit une garantie | cais, il aurait trés peu :
lue provenant des recettes générales | d intérét de I'Etat, en est illico. débi- | tat, tandis qu’avec la part
de Etat sera versée ala caisse de Re- | trice et doit formellement la rembour- | tinue dans les bénélices
trait pour étre brulée confurmément 4} ser. Cela montre que celle Commis-| recevoir de l’argent da ch
la loi sur le retrait_du papier-monuaie. | sion ne tieut pas grand. compte de la | pendant toate la durée de
Art. 7, La présente loi abroge toutes | valeur des termes juridiques. La resti- | sion presque. Ce fait est ceri
lois ou dispositions de loi qui lui sont } tution de la garauti® “n'est que condi- | y a déja deux mines do@t on
contraires et sera exécutse a la dili-. tidnnelle: si le chemin de fer rapporte | mencer I'exploitation. —
gence du Sserétaire W’Etit des finances. [td dela de ce qui est nécessaire pour| Cessons d invoquer a tout
Cette proposition a été envoyée au | payer 41+ son service de fonctionne- | lois franc:ises comme si Noll
Comité des Finances. | ment; 2? les réparations ou le renou-) bliqueétaitun départementdel
Le Grand Corps avait préeédem-jvellement du matériel roulant et au- | et habituons nous a pous fo
ment voté la loi accordant une rente | tres; 3 les intérétS ‘et l'amortissement | jugement propre s'adaplant
_ Viagére de 150 gourdes aun Dr Lonis | du capital de construction; et-4>un di- fiieu et non au midieu [rane
Joseph Janvier. wile a été adoptée avec j vidende pour les actionnaires, alors, R. GARD
une légere modification et retournée | muis alors seulement! la garantie d'in Venere |
a la Chambre-des Députés. | térél payée jusque la devient rem |. (*) Ce systéme
eran | boursable de droit et de fait, et dans | durée de 99 ans
la mesure seulement du surplus du bé-
| néfice. Oa peut done ‘dire que, tant | roulant queng lpr’
| qu’en fait, le remboursement nest pas | Cy “Tout ceci a été change pa
Diseussion sur le rapport dela Con. possible, u niet ei droit, HUCUDE i“ 1883, quia mis a la charge
~ it - i | Obligation effective de restitution. + « enies 10.000 kilométres de
missin G@nguéte Administrative,) ~,° 3 Foe ge fo Bates ‘ea Pinterdt de |
Maintenant ce systéme frangais (**) |“ 1Etat rembourse Pinteret ©

yelatif 6 la concession du Chemin | . ff. . id
. . ag 28) e é nie b+ de 2/3 des excédenté ¢
le Fer de la Plaine du Cul-de Sac, | 4° la Commission d’Enquéte Admi- | ie specu, au-dessus

: | nistrative cherche 4 introduire subtile- | eee.

Une chose gue tout le monde igno- | ment dans la législation haitienne, est-} °° dulermin® laye, dictionnal
rait, sans doute, et que la Commission | il préferaple au systéme du contrat day —~ ch . at 59 ch, 4.
d'Enquéte Administrative vient de ré- | chemin de fer de ?Artibonite, compor- | M2?batnr’’ ec caocai
véler é. cathedra, c'est que «la légis- | tant pour Etat une participation dans |
lation hailienne a adopté le systeme | les bénéfices? Seed
frangais(*)en ce quiconcerne Uélablis-| Qu’on Je sache bien, en France il}
sement des chemins de fer chez nous, et |

a gga a | uy a eu, je crois, que deux- ow trois |
que la garantie dintérét par | Etat | lignes de chemin de fer qui ont pu res: }
west qu'une avance qui est rembour-

. ) rem | tituer la garantie d'intérét. Mais leurs
sable de (adroit comme elle doit étre bénéfices sont allés bien au-dela de. ce ‘en vente 20.000 dollars aa tas
remboursée de fait.» qui etait nécessaire pour ce faire. Si, ¥ du Retrait.
Tolle, lege, dirofs-nous a celui qui | au lieu du remboursement de la garan- poor compte | ate
voudrail en doater. en lui désignant le | tie, c’était une part dans les bénéfices, | Ecole des Arts |
. rapport de la dite Commission au Se- |) Etat aurait eu 4 encaisser beaucoup:
crelaire d Etat des Travaux publics sur | plus que ce qu'on [ui a versé a titre de’ Arts et”
les affaires dela Compagnie duChemin rescitution, et par ee moyen Il ssion de trols membre ;
de ferde ta Plaine du Gul de Sac. Les | rattrappé une partie de ce quil conti. 1@ Ducas Bistros Lar E
mo-s soulignés ci-dessus y ligarent en | nue a payer aux autees tignes dont Destouches et P. J. Mex

plet achévement. Avec





















































































Vente d'Or.
Le Syndicat des Agent de



i
1a















toutes lettres. rendement est insaffisant, . -chobie poor remerite te
_ Ue rapport trouble quelque peu la| Le mot remboursable : ierre Ig, brevet de capay”
raison, car toul en declarant que le | loereille, mais, en fait, ion un | mérité ses travaus comme
-représentant de la Compagnie de la mnétri fl nt a

leurre si le codt kilométriaque

Plaine du Cul de-Suc n’a pas hésité | joré. Sappaiocs, pula ags aces

une seule minute a reconnaitre le bien | en Haiti, que, pour un moti

_ fendé de lopinion de la Commission | un autre, je cont kilométrique d'un rf jiss]On Law
gor \ identitd de la législation baitienne ' seauw soit doubié et que. in concours; ©


cle talent oratoire evla A da’ anshing,
sentiments patriotiques as in a l'Asile,a 7 heures trés pré-
ait, a faitcune: superbe et cises du soir. _ a
qui a‘tena l'assistan= Naissance
fone heure, littéralement . Nous apprenons des Ciyes que
eres: ila été frénéti- Téléus S -Firmin est accouchée d'un pe-~
oF tit gargon qui a rega le prénom de René.
causerie et pendant que la... Nous adressons nos meillears compli-
ait les plus beaux mor-’ ments aux. époux St-Firmin et sincéres
ebpertoire, le champagne of- , vecux de bonheur aa bébé.
pathique Directeur, Mon- Administration Postale
pole 4 flots.-~ Lientrain Les dépéches poar Inague, New York
n petit bal sen est swi¥l,” et | Eurare (vid New-York) par le stea-
hh fete vers 9 heures da SOI | mer «eG ®ciaw seront fermées vendredi
ge de tous les assistants. | 12 dy courant A 6 heures, p écises du soir.
eux compliments tant a0 | © — Celles pour Petit-Godve, St-Mare,
Ecolelgyi sait lai imprimer | Gonaives. Cip-Hoiien, Sanio Domingo
si salutaire, qu'aux citoyens e, Saint-Thomas par le steamer « Antoni-
loi ont prété leur concours | pa» se ont fermées jeudi, 12 du coarant,

bres de la commission, et 2/4 5 heurés précises du soir.
Giace de Pt-au-Prince

Président de la République
de faire les efforts nécessai- | “Ly bli ‘aver lorén:
faciliter de plus en plus le | & pe ' est prevenu que Corena-
§ progressif de cet établis-| vant, dans e but d offti plus de faci-
lie valeat et de véritable | lités aux consommateurs de glace, notre
ue — oA. Systant. établissement restera ouvert les diman-
re ches et les jours de féte, jusqu’a six ,
été d’Agriculture heures du soir. .
usl'avons annoncé ces jours-
té la fondation en cette ville
éd’Agriculture dont l'immé-
se comprend aisément.
ars qui sunt: MM. Camille
chard Martineao, Camille Ga-
ot Prophéte, Alexandre Ville-
stoaches, Justin Dévor, G.
las, Dt Léon Séjourné, Jéré-
toine Laforest, désirent placer
Ous le haut patronage du Prési-
République.
ce con ité Vinitiative, en des ré-
éliminaires, a formulé un pro-
Satuts qu'il va soumettre aux
, th une premiére assemblée

4%




































































wae



ween

Avis
Monsieur EF Deruix, propriétaire du

Restaurant «Aux Caves de Bordeauxs,
avise que sur la demande réilérée de
sa nombreuse clientéle. i] vient d’ad-
joindre 4 son service de table dhote,
un service dé petit déjetiner 4 la carte,
dé 8 adi heures du matin. ( Sand

witehs & toute heure,)

“ Va reeevoir par le paguenot francais
de ce mois, un assortiment de ving lins,,:
qui seront vendus par bouteilles et!
emi-bouteilles. ~~
La maison se recOmmanie pour ses;
cigaras et cigarettes de la Havane de ,
provenance direcle. ;
Avis Important

Je, soussignée, fait savoir au public
et au commerce gu'un bon de quatre

BARRE OE Pb ae

iatanages ot SN

sR

ow

He

a-cette mame

la Société,
ese fera demain 4 3 heures de
Hai Palais de la Chambre des

réanion, le
cents dollars (@ 400 or) a 616 déliveé
par mon tuteur, Mr Ney Gayemitte, pour |
certaines valeurs 4 mol personnelie-
ment dues avant mon mariage et dont
le reglement stant survenu pendant la
communauté. Ce bon a été souserit a
Mr Thomas Roche, gui, sans aucun
scrupule, depuis la dissolution et mal-
gré mes démarehes ne veut pas s’en
dessaisir; et avec un sans géne et une
certaine indélicatesse que je m’abstiens
de qualifier, continue, perdant toute
honte, a singérer frauduleasement
dans la gestion de ce qu'il n’a pu_m/en-
lever. 6

_ En conséquence, je déclare le bon
jul et non avenu jusqu’a ce que remise
-en soit faite 4 mon avocat.
Port-au-Prince, 9 Juillet 1906.

~ Dame Amérie DIEUDONNE,

Gie Générale Transatlantique
Pendant m6én absence, Mr Davin, ea-
voyé par la direction de Paris, est
chargé par intérim de l’Agence princi-
pile de la Compagnie Générale Tran-
satlantique a Port-au-Prince.

Port-au Prince, 10 Juillet 1906.

- LAgent-principal, -

eos Js. Pec DUVALLON

Pouvons que souhaiter plein
Ot si belle entreprise,

_ “rand Concert
Year Favbert organise une
leaftisance d’initiative privée,
fation de son projet, elle
Aailier des conférences sur
tigieux et moraux 4 Vorga-

44 son travail et
exposée plus tard, plus
téciée et trouvera con-

© dans le. Programme. o0
€xécitante est remar-
aittes Jean qui pleare

ot waromatique, P

¢ , Hotceau exigeant

if a Vinterprétation :

me! .XANDRE Roperceau, avec le méme



Avia - 4 8

Le soussigné annonce au public et
au commerce qu’il ne signe plus Nico-
LAS Prernre, mais bien Nico.as ALE-
a
raphe.

Nico.as ALexanpre ROBERGEA

Grand-Boucan du Sad, 13 Mai 1906.

/ Loterie oe
On trouve des billets de la Loterie

' del’Ecole des Sciences Appliqnées a la

Banque nationale d’Haiti, chez Mes-
sieurs Roberts Duitonet Co, C. Vieux,
Simmonds fréres, Auguste Gabriel, et
D. Barbancourt. .
Pour la Toilette

N’employez plus, aVavenir, que le
Savon Naftalone et la Poudre veloutée
de ‘Perle, ~ @1 chaque.

C’est te conseil de toutes les sommi-

tés médicales. — Yous les trouverez
partout et chez LacojAnnis.
A Vendre
Un buggy Felteh fraichement remis

a neuf.

er 0° 0 ere BEC TIE PESOS ERED SEATED

LGALITE



toe He eet Bee





LIBERTE FP RATERNITE
REPUBLIQUE D HAITI.
No 47,.— Port-au-Prince 10 Juillet 1906,
an 103¢ de ’Indépendance.
L Magistrat Communal de Port-au-Prince

Vu Varticle 121 de la loi du 8 Sep-
tembre 1904 sur les douanes de la Ré-
publigue.

Rappelle aux egents des navires ve-
nant de Vélranger et aux négociants
consignataires qu'ils sont responsabies
des droits de fontaine marine qui doi-
vent étre percus conformément au ta-
rif ci dessous, de la loi précitée:

Navire deida S5Otonneaux V. 1.
a 51 a 100 1b

x 101 a 450 2

“ 154 a 230 3.
4 251 a 300 350

& au-dessus de 300 5.

| Steamer 10.

Tous ceux qui n’acguilleront pas les
sus-dits droils seront poursulvis, com-

rol
me le veut la lol.
i

Fait a ’?Hétel Communal, les jour,
mois ef an que dessus.
A. SAMBOUR.



REE TES LOE OE OG



“Conformément aux instructions da
Secrétaire d’Etat des finances, la Ban-
que Nationale d’Haiti a Thonneur d’in-
former les intéressés quils peuvent, @
partir de cejour, touchar @ ses gul-
chets les répartitions suivantes:.
Emprunt Gouvernement @ Haiti 6°/>.

Un et demi pour cent 1 1/2 °/, inté-
réts du ler Avril au 30 Juin 19060;
Emprunt Gouvernement @ Haitt 3 °/..

Troig quarts pour cant 3/4 °%/o inté-
réts du der Avril au 30 Juin 1906.
Dette intériewre Convertlie et Consoli-
dée, Coupon Not 2 du ler Juillet 1906.

Port an Prince, 7 Juillet 1906.
Lig’ Holla ndaise, A VAnge Gardien | Le Café

98, Rue du Réservoir,98 ”

Le steamer hollandais « Prins Renouvellement de Stock |
Freperik Henprik}, venant de} = Arrictes Francais | des premises
a

New-York, est attendu ici jeudi] Spécialité ; Denil, demi-dewil, Cou- | Ee outre, i mara

le 42 courant et repartira le mé- | ronnes mortuaires, Crépe, Etamine, Halli du. Champagn
me jour pour St-Marc, Petit-Goa- | Diagonale, Cachemire, Chapeaux de si apprécié des conna
ve, Cayes, Jacmel, Curacao. et | erépe, Formes de chapeaux, ele. _ |

















l'Europe Prix MOSLEM. oe : : Spall |
Port-au-Prince, 11 Juillet 1906. nea | 16 b il
GERLACH & Co, Agents. | ARCOU | —Corbeilles ¢

: archand- Tailleur 1 fg pour Talat nei e

101, rueduCentre gue 8 pour
Coupe Moderne et Hlégante ye Gréations N
Le steamer «© ANTONINA? par- | Spécialité de coupons pour pantatons | Conronnes ct Croix ‘s
tira demain jeudi durant la nuit et gilete de premier choix. - Travail sot





"-Vanilles stl]
S'adresser 4 Mmet
Bois-Verna rue Maur

pour Petit-Goave, St-Mare, Go- | La maison la mieux assortie de toute
naives, Port-de-Paix,Cap-Haitien | Haiti en étoffes fantaisie, cus |
et PEurope. quettes et képis mibtaires
C+ steamer se recommande par | «
son luxe et confort et peut ainé-|

nager 7) passagers de trec RS
Port-au-Prince, 14 Juillet 906. |
G. KEITEL & C, Agen |





' 26 Médailles de toutes lés Expositions du Monde, y compris
a Or, quwil vient dobtenir de UExposition de St-Low



ne : |

Le Sleamer « AScCANIA?, venant |
de l'Europe, Cap Haitien et Go-
naives, sera ici ver.dredi matin et
partira le méme soir pour Jéré-
mie et Kingston. |

Ll sera de retour_.de Kingston
(vid Jérémie) le 28 courant. s “A
Port-au-Prince, 11 Juillet 1906. e tient Monsieur Barbancourt 4 is disposition jon

G. KEITEL & Co, Agents. | teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tat
Pile que pour l Etranger.









cop RNR AERRRSEETIRN Site we onan



















cis sanourgenise Pmaéricaint Die | aa : |
(Servite i Mew-York-Halth) | : | & ee
= [f= ae 7, oy a 4) DE é ye AL!
Service Atlas GOUT AGREABLE — CONSERVATION PA ‘
Le steamer ¢ ALTA», ayant] TOU — RHUMES — CRONCIITES — pr a
guité New-York le 5 courant! | INFLUENZA — AFFECTIONS DES F yee
pour le Cap, Port-de Paix, esi at- | Eve Rupublicaine, a 191, FORT AU FRINGE 22 pela
tendu ici le 13 courant et suivra] | , alia
probablement le méme jour pour} . 41.25.88 2
- Gonaives, Jérémie, Savanilla, Sta : ei D
Marta, prenant la malle, fret ety. : Visalia
- passagers. op VON pistoniatccmaal is ala

mI








‘La malle pour les Etats-Unis ct]
l'Europe par le steamer « Grar
cIAD (via Gonaives) sera fermée |



Varices, Hémoi rhodes, Varleocdle, Palebites
chroniques, Accidents du Retour d Ase,



= Ca qui fait Voricinallté de e@ Blislr, et ce at exp xplique “ng clones ert ;
4 la Poste, vendredi 13 cou rant, 4 Posey ie mee ae - ‘kena
5 heures du soir. _[F Antindtiorretdaices. ~ Doan: Ua verre liquepr par ou coup! 2
C AOON AOTSD 8
Port-au-Prince, 9 Juillet 1908. I _ B.160 ms ren IRM ACIO Sie

HERR



NN & C?,Agents |. - Ee,