Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text







Port-au-Prince (Haiti) Lundi, 9 Juillet 1906

ini 8

































































niqué au Gov vernement abyssin et général a menace de faire arréter et

il ne sera signé a" ‘aprés que l'em- de punir tous les agents qui ne re-

| pereur Ménélick aura approuve. [I prendraient pas leur service.

| ne sera publié que quand il sera de- | HHARKOW 6.--M. Svanofisky, di-

ivenu définitif. ,recteur dé la igne du chemin de ter
Maperp 6. ~~ Le nouveau ministere Kursk-Sébastopol, a été assassiné au-

représente les mémes opinions po- | jourd’hui par des employés qu'il

urca tenté de prendre pos- | siques que'lancien. [] se compose | avait renvoyés. _

lu territoire persan, sur la | d’hommes éminentsappartenant au | Paris 6.--La commission du bud-

eTo | groupes libéranx du sénat et de la, get élue hier, comprend 27 radicaux

re Turco- Persanne, mais a été |
| chambre des députés. |e radicaux-socialistes, un radical
it
|
i
‘|



PRODUOTION INTERDITE).







NTINOPLE 6.~Un -délache-











-par-le gouverneur de Puis- |
Maprip 6.— Pendant un orage de | indépendant: M. Paul Doumer, 4
membres de | union-démocratique:

Tures ont subi des pertes |
M.M. Ceillaux, Deschanel, Cochery,



es.o-Leconseil des ministres | gréle yni sest abattu aujourd’ me
itlé général-ture Zekki-Pa- | sur cette ville, un enfant a été ‘
replier ses vositions avancées ; et 5U personnes onl été blessées. Les Cheron, un progressiste: M. Sibille.
lerriloire ture. . : grelons aussi gros gue des oranges, Le président de la commission est
ont enfoncéles toital ves Jes thaisons | M. Berteaux, élu par 18 voix contre
4h 4 Mr Peiletan; le rapporleuregé-
néral est M. Mongeot.

La Chambre discute aujourd hu








Lrona (Prusse) 6.-—-L’anarchiste |
ste Rosenberg venant de Steat-7 obligeant les habitanis 4 se refugier
(Blats-Unis), a été arrété ier ie 3) dans les caves.—Les récolies ont étg
1, au moment of il descendait | déiruites dans un grand nombre dé

tralo. _ districts, causant la ruine des pay
RES 6. ~ D’ apres un message | sans, Des secours immeédiats ont ele
inaune agence de nouvelles, | demaudés. ~
iste Rosenberg serait venu| Manitte 7.— Le transport des
emagne. dans le dessein de} Elats-Unis «Thomas» sest échoué
‘empereur Guillaume. }sur un bane de corail prés de Tile |
IN 6.—~Une » dépéche de Kat- | Guan Tous les elforts pour dégager
YHA ( ilésie) au «Local i Bazeig sere, | le pavire ont été, jusqua présent qnu- | diers de-Farmée achive.
once gue cel aprés- -midi 3 Nis. liles, Le wthonase a des passagers Le roi du Cambodge a rendu Vie
10 (Pu logne), . viagt cing * Cosa | et des soldats qui seront transbor rdés | sites hi ier aux ministres des colonies

}

i

je!

It





linterpellation de M. Basty sur la
réglementation du travail dans les
mines du Pas-de-Calais.

ke penal a terminé hier fexamen
ide la loi sur je repos bhebdomadaire
et

2

te













tL adopté une propow@ion relative 2
Pavancement des cuporaux et briga-







drent une maison-oG se | sur le transport t «Meades, le général | et de Ja guerre. i a part) aujour-
naient des bombes. Au mo-| Wood en ayant demandé lautorisa- | @hui & nsidi pour Nancy, ot des fé-
ates allaient entrer, | tion an secrétaire de la marine. Le | tes sont prepares en sop bonneur.
ible explosion se produisit, | «Phomas» n'est pas en danger im- ms Violents orages ont éclaté sar
Cosaques et en blessant | médiat. le littoral de la Médit terranée, cau-
ee | GonsTANTINOPLE 6.— Mr Jry, se- | & it de notnbreux accidents sur
iD 6.~ Le nouveau ministére | crétaire de la légation américaine, a
| composé; —Président du | présenté hier 3 Terofits-Pach, mi- victinies. . _ -
ministre de Ja guerre, | nistre des affaires étrangeéres, une Vigo (Espagne) 7.---- Plusieurs
Lopez Dotinguez; affaires | nole l'informant de I'élévation de la, actes dvusubordination se sont pre-
setior Gullon; intérieur, | légation au rang dambassade. ; duits a bord du croiseur tusse «Te-
Vila; finances, Navaro | Vans ovik 6.—La frayeur inspirée reks, actuellement dans ce port.Bien
travaux publics, Garcia] par ies terroristes est si grande ici, due les _olliciers exercent une sur-
tine, senor Alvarador; | que toute la police a décidé de don- veillance étroite sur Jéquipage, plu-
publique, Amalio Gi- | her sa démission.—Il y a pen de sieurs Marips onl réussi a a déserter.
» comte Romanones. | jours, afin de se protéger contre les} Panis 7.--- De violents orages ont
6.— Sir Edward Grey; se- | bombes des révolutionnaires, les a- sévi dans le midi de la France. Une
allaires étrangéres, M.| gents de police ne circulaient pius | demi- douzaine de personnes ont été
nbassadeur d'ltalie, et. M. | danslesrues gu’en patrouilles; mais | tuées par la foudre. L’hopital d’ Hy-
onambassadeur de Fran- | cela ne fit que les rendre plus ac- | éres-a été détruit par la foudre; plu-
fois d'uccord ce soir sur,| cessibles aux coups de revolver des








teprectsur mer, et faisant plusieurs























aeeatiatchaanehinaencniiinsiiny 5 Shenae amma

sieurs autres maisons ont ate ine

de Vaccord relatif a [’A- | terrovistes.~-Quand: ila appris la cendices. 7 st
mu-}décision de la potieey. je gouvernear, Lesfils télégraphiques ont étérom-_

_nee arate



_ pus entre Nice et Toulon. Plusieurs
naufrages se sont produits su

~—~erés 22374, sur New-York on a payé pection scolaire.







-avec rapidité la rade.

toujours sans animation.-- Seale la spé- |

— A terme, iba été traité environ 115.000:

cétes, oe -
~ Bruipa 7.--~ Le fils de Behanzin

‘ex-roi du Dahomey, a tentéde se] Le procés-verbal de la stance de

| enat,
suicider. On croit que cet acte de | &? date da 12 Juin dernier, pu lig dans.
désespoir a été causé par ennui que | © «Monitears, comoor






























Ye

lui cause son emprisonnement. port do comiré des finances : :
| président; D. Laroché, rapporte
— See ee -promesses suivantes: =~ | 4. Sabarrivés hier matt
« MM. les Sénateurs, — La crise éca- francais « Salvador» les
NOUVELLES DIVERSES ~ [Tnomigue qui érreint le pays, en dépit des | Venantde : ae
. _ . lovables efforts des Pouvoirs publics (| _ Portede France. - Mc D
: a . en enrayer la marche, est faite pour tenir | Castel. ee
Le Nord Alexis en éveil la vigilance de votre comité des{ $¢- Thomas.-- Mme Gobi
Hier matin, vers les 9 heures, un na- | Finances et dv. Commerce, quia seoti la) Mayaguez. — Me Camo
vire peint de blanc, sur lequel flottait | nécessité de retourner aux principes de~ | Sto-Domingo.—- Mr et M
alertement fe pavillon haitien, sillonnait | vant régir examen des diverses questions | José Vanterpol.
. qui lui seront soumises durant la session. | Jérémie, — Général Bri
C’était le nouvel aviso de goéfre, com- | « La société, comme la nature, ne mar- | Rovzier, Mile Rouzier,
mandé,—ainsi qu’onle sait, —al’Etranger | che, en effet, que par des lois qui en as-| Miles L. Degraff, Reoée
par le Gouvernement : le Nord «Alexis | sarent Péquilibre. : toat est désordre | Garoute, Mr Petit, Mme





qui prenait mouillage dans notre port. uand on en rompt le cours. En fait de | Sibo, Mmes Bontenps,
Ll fic immédiatement le salut par goel- dances, surtout, chaque infraction dan | thar Cavé, Azélia Louis, $3
ques vibrants coups de canon. . principe, est marquée par un embarras ryemitte, Roland, Eug. |
. Réjouissances une détresse. Le Comité, en conséquen ant, Samson, Gaph y, Nee
Liarrivée de cette unité-navale donna | 6», téservera une sollicimde toute -| Mile Lasseigne, Mr Pierre
lieu a des réjouissances qui se passérent | Ciale au sy:teme d’économie dans | ouin, Pierre, Marcel Sali

des lois et une-administration monétai

claires et précises dirigeront les finances Cet aprés-midi, auront fi

vraient la sérénade quit se répéta a7 hres dans lequel la valeur du signe marchera | drale, les fanérailles de

da-soir. Feux d'artifice, fusées abondan- | 8 Proportion, autany qu il est nee

tes, éclatérent par toute |: ville éclairée, | av¢¢ la valeur des productions agricoles| .. Les amis Qui n'ont past

égayée par les luewrs des torches et P’en- { ¢t industrielles; dans lequel enfin ta faci-| sont priés de considérer |i pel

train des coudiailleurs. lité des changes appellera le commerce | comme invita ion. S

Petite Mercuriale et les capitaux rangers sur notre terri- 4 Nos sincéres condoléances 4s

La semaine derniére n’a apporté aucun j (OMS, tout en bannissant des affaires, Vary + Remerciments

4 $ : a
changement dans les affaires, qui sont; 8tOtge et Pusure, ot we Alfred de Ma
if a «Nous ne saurons avoir la prétention | Mr et Mme

, SA fae at te. 1 Ecient sincérement tus les am
culation, 4 terme surtout, a agi assez sé de ne fiillic jamais dans les conclusions | © + assistéé 2 l'occasion’ de ld
; : ui seront soumises aox sages délibéra- | OBE O5518"* ue
rieusement, car les trem actions au comp- | 4 saBe beta" Tieor regretté fils Josepn.
tions du Grand Corps; mais ce qui est | /©O% TERTEte. at
tant, en. dehors des 19.000 dollars du! * Ofps; © eSOh Sen les prient de croire A toute
Gouvernement vendus a 48 Bo er | aurdessus des atteintes, c'est Vinteation | ol ee 2
4°}, 492 £0) 2. Comité, c'est la voloncé ani l’a cons- | COmaaissance-
478 °/o, les ventes de particuliers n’ont: diss a VOIORLE QUE La CONS: |
vere depassé 20.000 dollars. --- On a | @mment dirigé vers le bien du pays.»
ermé samedi a 480 ¢/c, faible. |S Bele de Droit — > f Pri pone
fa i } Comme nous l’avions annoneé, les exa: | & nee hic fea-relirer
, mens ont commené ce matin a l'Ecole | YOM, Dien | ;

‘oit;-en— présence de TIas | fe nuard i410 Juillet, de 2

en la note habituelle.
A rr heures, taimbours et clairons ou-













dollars sur Aodt a fin Octobre a 470 °/..
Contre or, 30.000 frances ont été négo-in








Zh LGA



3/4 41%, de prime. o
La semaine a fourni 791 sacs de café,






Nous souhaitons heureuse chance aux} Un. magnifique cheval de
postulants. ES (fer, de grande taille.
vendu 4 32/34 lacdte et 34/35 les soutes. Fiancailles =§=§==-——
Les Titres restent nominalement : les | Nous avons rega, de l’Anse-’-Veau,} = Avis Importan
Consolidés, 4 44 et 22°/,;--- les 10 Jan~, !a carte de fiancailles de Mile Louise} je soussignée, fait say
vier et Provisoire 4 42; --- les Roses et | PAILLIEREavec Mr Epcarp MALEBRANCHE. | et au commerce qu’un bond
les Bleus 4 22 8/5, : % oe ee cents dollars (#400








oe oe or
Moniteur Nous venons d’apprendre les récentes | par mon tuteur, Mr Ney Gay
Le «Moniteurs d’avant hier contient: accordailles de Mile Lovise Feananp avec | certaines valeurs @ mo!
— Procés-verbaux do Sénat, séances, Mr Arruur Batmir. | ment dues avant mon
des 21 et 22 Juin dernier; | —Cordiales félicitations aux deux non- | le réglement tant sur ee
— Anété dedoozéme budgétaire du , Y¢4¥% couples. oo | communauté. Ce bon a
mois de Mai écoulé, s’élevant a 443. _ Conférence | a mn
360,88 en gourdes et 60.579,98 1/2 en} , LE mauvais temps a fait manguer jeud
oraméricain; oo dernier la conférence de notre ami le Dr
_ = Procés-verbal de brilement dy 2 Avdain pére. Elle se
illet: 60.coo gourdes; = — Ss apts demain mercredi, ay.
— Procés-verbaux des examens du Pen- | 45 1/2 heures trés précises









_sionnat de N. D. du Sacré-Coeur, a ia | pis lectfe : c'est un délicat rég

uite desquels Miles Valérie Laville, Ma-| _ Les amis étrangers et régnicoles
ia Bardinal, Héténe Feliv, Lucia Piguant | !¢s lettrés surtoat, feront bi
Maria Saint-Léger ont obtenu tears | manqner. Les jonrnalistes:

: le brevet d'trades becandatres : oo
_— Procts-Verbal d’examen do jeune Le Concert, d.
pha Pierre ( Ecole des Arts et Métiers) soot piéts,est irr v0












important. Usine & Glace de Pt-au-Prince
Mee Amélie Dieudon- , Le or est prévenu que doréna= | ie a
blic et a la Banque vant, dans le but d'oftrir plus. de faci PO
ticulier, ee ; lités aux consommateurs de glace,notr
e par divarce dd { dibbinbetrent restera ouvert les dima
vis le 4 Aod , ches et les jours de féte, jusqu’a si
youn acte et sous au-, heures du soir,
oir le droit de me re-| === Maison & Lower
quen outre ne Ini ayant; Ayant tout son confortable : bassin, |
atorisation a cette fin,” gcuries. remise, beau parterre,---Ave
efonds& moi apparte- nye de Turgeau, N° 20.
gient seuls responsables , S’adresser au bureau du journal.
nce s'ils se libérgient
du dit sieur, qui déja,}
touché en mon nom de
nale le montant des

res pratiquées en ma

oe, a Conformément aux instructions du
ince, 6 Juillet 1906.” Secrétaire d’Elat des finances, la Ban-
eAwéuie DIEUDONNE que Nationale d'Haili a Thonneur d’in-
s trouvera- _ former les intéressés qu’ils peuvent, a
. Nowerre. 56 Rue des. tir de ce jour, toucher a@ ses gul-
4 on prix exceptionnel de. chets les répartitions suivantes ;
asortiment de bonbons Emprunt Gouvernement d’Haitt 6°/..



RTI-



ive
qualité, le litre @ 4,
ne Supérieur

























MM. Roberts, Dutton & C* ont trans-
‘éré leurs bureaux au N 89, Place de
@ Pais. , ,















Se



oterie de |
(Danish West-Indian Lottery)

Autorisée par loi du 29 Mars 1904 et
arrélé ministériel du 8 Juin 1904.










nement



Achenr et des articles de; Un et demi pour cent 1 1/2 /. inté- Gros Lots *
rivés par dernier courtier. “rgtg du der Avril au 30 Juin 1906; 1 100,000 francs
Bieta “ Emprunt Gouvernement d’ Haiti 3 ° fg q 50.000 “
eiteh raichement remis Trois quarts pour cat 3,4 %o inté- 1 10.000 “

1 5.000 «

7 de 2.000 @

45 « 1.000 €

33 800 @

42 4% 300 @

9 499 «4 100 #
| Prochain, rage :

a bureau du Journal. a réts du Jer Avril au 30 Juin 1906.

: = “ Dette dntérieure Converlie et Consoli-
es billets de la Loterie 24, Coupon No {2 du ter Juillet 1906. |
Sciences Appliquées a la Port au Prince, 7 Juillet 1906. |
male d’Haiti, chez Mes-
s Duttonet Co, C. Vieux, :
freres, Auguste Gabriel, et



















Les lots sont payés intégralement au

Ep vertu de deux jugements du tribunal Siéze de la Loterie, Ala Banque Na-

rhe.
bur la Toilette wide? oe rere ta et |
zplus, Al’avenir, que le ete Ona ee eon ates des 23 Mai et | tionale des Antilles Danoises ( Natio-
lone et la Poudre veloutée Se ele Pre eo Oe fey tage } nal Bank of the Danish West-Indies )
@1 chaque e Vimaveu le cic essous desixen’, e © Be et A ses succursales
nseil de’ ton ~.. eond entérinant le rapport des expels, 1 ~ -
seil de‘toutes les sommi- sera procédé le Iundi que l'on comptera 16 | HUMEAU, agent «@ Port. au-Prince.
a L Vous les trouverez Juillet 1906,4 10 hewres du matin, en l'étude’) Rue des Miracles, N> 12, en face de
7 LaGojANnis. et par le ministére de Me Joseph Henry Ho- la « Fabrique de Bougies.»
ALover = carb nolaire, Bérow ci-devant rue des | “On _trowvera aussi des billels chez
riété 4 i eo iacles, a la licilation d’une maison 4 élage) Wy Bd, Le Kheue, horloger Grand’
as Miers te ee sise rie. du Centre, mesurant seize pieds | Rue No 130 "4 coté de rHétet de lea
a 3 GL GE 1d OLAMON Loy ts-pouces de facade sur quatre vinut pieds | poste, ’
pour tous renseignement de profondeur, bornee au noid par portals ,
a renseignements Nicolas, au sud par H. Baussau, a Vest par
2B PREZEKU,(rue Capois, Vve A. Chabeau ef a l'ouest par la rue du
Centre. ‘
Avis ne Ala requéte et diligence de: to M me
é annon j Marie Lerebours, Vve Antoine Lerebours, 20
Vil ne sone. public et Mademoinelle Anna Lerebours, propriétaires,
ais bien N pIUS NIGO- Gemeurant et domiciliées a Port-au-Prince,
he IcoLas ALE-. avant pour avocal Me H. Baussan, et Jo Mer : i
EAU, avec le mame | yent Poe tat . Serv
; @méme pa- Harmoniére Bayard, propriétaire, demeurant ©
| Portail é « ALY f
et domicilié & Port-au-Prince, tuteur légal Le steamer LTAL 4, ayan
ae NDBE ROBERGEALU . de ses enfants mineures Lucie, Célie et Louise ° quitté New-York le 5 courant
a ‘Sud, 13 Mai 4906. Bayard, représentant leur mere fene Marie! pour le Cap, Port-de Paix, est at-

Vis j






















en, cece organ ere








e







AEN | ARETE ARRAS NN













. ont NOUE at Me Constaritin Be- : - 33
_ Merlet, ayant pour avoca ‘tendu ici le 13 courant et stivra

poll. - i » .
Sur Ja mise.a prix, fixée par les experts,de probablement le méme Jour pour

deux mille huit cents gourdes,-—~- cy 2.800. Gonaives, Jérémie, Savanilla, Sta-.

Pour plus amples renseignements, s'adres- : of
“ser au notaire sus dit, dépositaire du cahier arta, prenant la malle, fret et

@ table d'hote, ‘les charges ou aux ayocats soussignés.” ~~ passagers.
jeGner alacarte, _—=_~—«~Port-au~Prinee, 9 Juillet 4906.
du matin. (Sand- H. BAUSSAN, av. ©. BENOIT, av.

- QUE oa da Poste, vendredi 13 courant, a
Pour Mariages, Fiancailles,ele._ _ Bheuresdusoir, 4

*adresner & Mm? Cynus SAUREL, AVe- ; Port-au-Prince 9 Juitlet 1906
in Brown,en face duPensionnat : Me AAT eee
hue ee: oe _ F.HERRMANN & Cr,Agents.



ee ,
_ La malle pour les Etats-Unis et
Europe par le steamer « GRAE-
‘cra Cvid Gonaives) sera fermée







ne



Ae







Entreprise d'Daiix Gazéuses de,

Port-au-Prince.
21, Rue des Miracles, 24.

FOURNISSEUR:.

du Grand Cerele de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de Union Sportive Haltienne
du Restaurant de la Paix
du Commerce
de Hotel Bellevue

-a Central
«a de France
é Patrie

du, Café duPort
du Bar}Fin de Siécla-—
‘du Commeree
des Amateurs.

du Port
International

de la Bourse

de la Chambre
de ia Poste

de la Gare.

du Palhis

de VUnion
Larousse
Lavictoire
Bourdon

Cantave

Aux Caves de Lerdeux
Gonaives : BR. Sehatt
Petit-Godve : Caté Lochard
Jérémie . Café dela Paix
St-Mare: A. Dalencourt:
Jaemel: N. Lafontant

ss & & & & & € 8 8S & SF we wo &

Préparés avee de

l’] Stérilisée
at de I’ Acide Carbonique Liquefié

SIPOps
d Orgeat, de ¢ Framboises,
embre,de Grenadine, de
¢ Fleursd Orangers dei

- Liqueurs —



4
d

ti ers ; Angostura, Anis sete, Cu.
ra¢ao, Peppermint, Créme de}
he de Noyaur, de}




, | Renouvellement de Stock ||

[erépe, Formes de chapeaux, etc.

.| Spécialité de coupons pour eee - :

de cin- -
itrons,
ches. |




















O98, a a Résore:



ARTICLES Francais | des pre
Spéctalité : “Deuil, demi-deuil, Cou- Ea ee est |

ronnes mortuaires, Crépé, Etamine, an du Chnie ,
Diagonale. Cachemire, ere de 8


















{ rie modeérés. | ue S













M aréhand Tailleur
101, rue du Centre. :
Coupe Moderne et Elégante —

et gilets de : premier ¢ oi.

| La maison la mieux assortie de on

| Haiti en étoffes fantaisie, Coe
queites et képis milittaires = |



Beas Yorae rue Ma

96 Médailles de toutes les “Expositions du Monde, y co
SO d'Or, quil vient dobtenir de ike Eposition de St.

— teurs, et aussi pour. expedier jours oven
re que, peur lEtranger.

“UE GOODE (
GOUT AGREEABLE — CONSERVATION PA

S TOUX — AHUMES — BRONSHITES — ESAOUEE
INFLUENZA — AFFEG@TIONS DES Four

slivaine, peat), : PORT A. a (MAYYI, rt













8 | » }





ee.

Af





Bwe

ae



























Full Text









Port-au-Prince (Haiti) Lundi, 9 Juillet 1906

ini 8

































































niqué au Gov vernement abyssin et général a menace de faire arréter et

il ne sera signé a" ‘aprés que l'em- de punir tous les agents qui ne re-

| pereur Ménélick aura approuve. [I prendraient pas leur service.

| ne sera publié que quand il sera de- | HHARKOW 6.--M. Svanofisky, di-

ivenu définitif. ,recteur dé la igne du chemin de ter
Maperp 6. ~~ Le nouveau ministere Kursk-Sébastopol, a été assassiné au-

représente les mémes opinions po- | jourd’hui par des employés qu'il

urca tenté de prendre pos- | siques que'lancien. [] se compose | avait renvoyés. _

lu territoire persan, sur la | d’hommes éminentsappartenant au | Paris 6.--La commission du bud-

eTo | groupes libéranx du sénat et de la, get élue hier, comprend 27 radicaux

re Turco- Persanne, mais a été |
| chambre des députés. |e radicaux-socialistes, un radical
it
|
i
‘|



PRODUOTION INTERDITE).







NTINOPLE 6.~Un -délache-











-par-le gouverneur de Puis- |
Maprip 6.— Pendant un orage de | indépendant: M. Paul Doumer, 4
membres de | union-démocratique:

Tures ont subi des pertes |
M.M. Ceillaux, Deschanel, Cochery,



es.o-Leconseil des ministres | gréle yni sest abattu aujourd’ me
itlé général-ture Zekki-Pa- | sur cette ville, un enfant a été ‘
replier ses vositions avancées ; et 5U personnes onl été blessées. Les Cheron, un progressiste: M. Sibille.
lerriloire ture. . : grelons aussi gros gue des oranges, Le président de la commission est
ont enfoncéles toital ves Jes thaisons | M. Berteaux, élu par 18 voix contre
4h 4 Mr Peiletan; le rapporleuregé-
néral est M. Mongeot.

La Chambre discute aujourd hu








Lrona (Prusse) 6.-—-L’anarchiste |
ste Rosenberg venant de Steat-7 obligeant les habitanis 4 se refugier
(Blats-Unis), a été arrété ier ie 3) dans les caves.—Les récolies ont étg
1, au moment of il descendait | déiruites dans un grand nombre dé

tralo. _ districts, causant la ruine des pay
RES 6. ~ D’ apres un message | sans, Des secours immeédiats ont ele
inaune agence de nouvelles, | demaudés. ~
iste Rosenberg serait venu| Manitte 7.— Le transport des
emagne. dans le dessein de} Elats-Unis «Thomas» sest échoué
‘empereur Guillaume. }sur un bane de corail prés de Tile |
IN 6.—~Une » dépéche de Kat- | Guan Tous les elforts pour dégager
YHA ( ilésie) au «Local i Bazeig sere, | le pavire ont été, jusqua présent qnu- | diers de-Farmée achive.
once gue cel aprés- -midi 3 Nis. liles, Le wthonase a des passagers Le roi du Cambodge a rendu Vie
10 (Pu logne), . viagt cing * Cosa | et des soldats qui seront transbor rdés | sites hi ier aux ministres des colonies

}

i

je!

It





linterpellation de M. Basty sur la
réglementation du travail dans les
mines du Pas-de-Calais.

ke penal a terminé hier fexamen
ide la loi sur je repos bhebdomadaire
et

2

te













tL adopté une propow@ion relative 2
Pavancement des cuporaux et briga-







drent une maison-oG se | sur le transport t «Meades, le général | et de Ja guerre. i a part) aujour-
naient des bombes. Au mo-| Wood en ayant demandé lautorisa- | @hui & nsidi pour Nancy, ot des fé-
ates allaient entrer, | tion an secrétaire de la marine. Le | tes sont prepares en sop bonneur.
ible explosion se produisit, | «Phomas» n'est pas en danger im- ms Violents orages ont éclaté sar
Cosaques et en blessant | médiat. le littoral de la Médit terranée, cau-
ee | GonsTANTINOPLE 6.— Mr Jry, se- | & it de notnbreux accidents sur
iD 6.~ Le nouveau ministére | crétaire de la légation américaine, a
| composé; —Président du | présenté hier 3 Terofits-Pach, mi- victinies. . _ -
ministre de Ja guerre, | nistre des affaires étrangeéres, une Vigo (Espagne) 7.---- Plusieurs
Lopez Dotinguez; affaires | nole l'informant de I'élévation de la, actes dvusubordination se sont pre-
setior Gullon; intérieur, | légation au rang dambassade. ; duits a bord du croiseur tusse «Te-
Vila; finances, Navaro | Vans ovik 6.—La frayeur inspirée reks, actuellement dans ce port.Bien
travaux publics, Garcia] par ies terroristes est si grande ici, due les _olliciers exercent une sur-
tine, senor Alvarador; | que toute la police a décidé de don- veillance étroite sur Jéquipage, plu-
publique, Amalio Gi- | her sa démission.—Il y a pen de sieurs Marips onl réussi a a déserter.
» comte Romanones. | jours, afin de se protéger contre les} Panis 7.--- De violents orages ont
6.— Sir Edward Grey; se- | bombes des révolutionnaires, les a- sévi dans le midi de la France. Une
allaires étrangéres, M.| gents de police ne circulaient pius | demi- douzaine de personnes ont été
nbassadeur d'ltalie, et. M. | danslesrues gu’en patrouilles; mais | tuées par la foudre. L’hopital d’ Hy-
onambassadeur de Fran- | cela ne fit que les rendre plus ac- | éres-a été détruit par la foudre; plu-
fois d'uccord ce soir sur,| cessibles aux coups de revolver des








teprectsur mer, et faisant plusieurs























aeeatiatchaanehinaencniiinsiiny 5 Shenae amma

sieurs autres maisons ont ate ine

de Vaccord relatif a [’A- | terrovistes.~-Quand: ila appris la cendices. 7 st
mu-}décision de la potieey. je gouvernear, Lesfils télégraphiques ont étérom-_

_nee arate
_ pus entre Nice et Toulon. Plusieurs
naufrages se sont produits su

~—~erés 22374, sur New-York on a payé pection scolaire.







-avec rapidité la rade.

toujours sans animation.-- Seale la spé- |

— A terme, iba été traité environ 115.000:

cétes, oe -
~ Bruipa 7.--~ Le fils de Behanzin

‘ex-roi du Dahomey, a tentéde se] Le procés-verbal de la stance de

| enat,
suicider. On croit que cet acte de | &? date da 12 Juin dernier, pu lig dans.
désespoir a été causé par ennui que | © «Monitears, comoor






























Ye

lui cause son emprisonnement. port do comiré des finances : :
| président; D. Laroché, rapporte
— See ee -promesses suivantes: =~ | 4. Sabarrivés hier matt
« MM. les Sénateurs, — La crise éca- francais « Salvador» les
NOUVELLES DIVERSES ~ [Tnomigue qui érreint le pays, en dépit des | Venantde : ae
. _ . lovables efforts des Pouvoirs publics (| _ Portede France. - Mc D
: a . en enrayer la marche, est faite pour tenir | Castel. ee
Le Nord Alexis en éveil la vigilance de votre comité des{ $¢- Thomas.-- Mme Gobi
Hier matin, vers les 9 heures, un na- | Finances et dv. Commerce, quia seoti la) Mayaguez. — Me Camo
vire peint de blanc, sur lequel flottait | nécessité de retourner aux principes de~ | Sto-Domingo.—- Mr et M
alertement fe pavillon haitien, sillonnait | vant régir examen des diverses questions | José Vanterpol.
. qui lui seront soumises durant la session. | Jérémie, — Général Bri
C’était le nouvel aviso de goéfre, com- | « La société, comme la nature, ne mar- | Rovzier, Mile Rouzier,
mandé,—ainsi qu’onle sait, —al’Etranger | che, en effet, que par des lois qui en as-| Miles L. Degraff, Reoée
par le Gouvernement : le Nord «Alexis | sarent Péquilibre. : toat est désordre | Garoute, Mr Petit, Mme





qui prenait mouillage dans notre port. uand on en rompt le cours. En fait de | Sibo, Mmes Bontenps,
Ll fic immédiatement le salut par goel- dances, surtout, chaque infraction dan | thar Cavé, Azélia Louis, $3
ques vibrants coups de canon. . principe, est marquée par un embarras ryemitte, Roland, Eug. |
. Réjouissances une détresse. Le Comité, en conséquen ant, Samson, Gaph y, Nee
Liarrivée de cette unité-navale donna | 6», téservera une sollicimde toute -| Mile Lasseigne, Mr Pierre
lieu a des réjouissances qui se passérent | Ciale au sy:teme d’économie dans | ouin, Pierre, Marcel Sali

des lois et une-administration monétai

claires et précises dirigeront les finances Cet aprés-midi, auront fi

vraient la sérénade quit se répéta a7 hres dans lequel la valeur du signe marchera | drale, les fanérailles de

da-soir. Feux d'artifice, fusées abondan- | 8 Proportion, autany qu il est nee

tes, éclatérent par toute |: ville éclairée, | av¢¢ la valeur des productions agricoles| .. Les amis Qui n'ont past

égayée par les luewrs des torches et P’en- { ¢t industrielles; dans lequel enfin ta faci-| sont priés de considérer |i pel

train des coudiailleurs. lité des changes appellera le commerce | comme invita ion. S

Petite Mercuriale et les capitaux rangers sur notre terri- 4 Nos sincéres condoléances 4s

La semaine derniére n’a apporté aucun j (OMS, tout en bannissant des affaires, Vary + Remerciments

4 $ : a
changement dans les affaires, qui sont; 8tOtge et Pusure, ot we Alfred de Ma
if a «Nous ne saurons avoir la prétention | Mr et Mme

, SA fae at te. 1 Ecient sincérement tus les am
culation, 4 terme surtout, a agi assez sé de ne fiillic jamais dans les conclusions | © + assistéé 2 l'occasion’ de ld
; : ui seront soumises aox sages délibéra- | OBE O5518"* ue
rieusement, car les trem actions au comp- | 4 saBe beta" Tieor regretté fils Josepn.
tions du Grand Corps; mais ce qui est | /©O% TERTEte. at
tant, en. dehors des 19.000 dollars du! * Ofps; © eSOh Sen les prient de croire A toute
Gouvernement vendus a 48 Bo er | aurdessus des atteintes, c'est Vinteation | ol ee 2
4°}, 492 £0) 2. Comité, c'est la voloncé ani l’a cons- | COmaaissance-
478 °/o, les ventes de particuliers n’ont: diss a VOIORLE QUE La CONS: |
vere depassé 20.000 dollars. --- On a | @mment dirigé vers le bien du pays.»
ermé samedi a 480 ¢/c, faible. |S Bele de Droit — > f Pri pone
fa i } Comme nous l’avions annoneé, les exa: | & nee hic fea-relirer
, mens ont commené ce matin a l'Ecole | YOM, Dien | ;

‘oit;-en— présence de TIas | fe nuard i410 Juillet, de 2

en la note habituelle.
A rr heures, taimbours et clairons ou-













dollars sur Aodt a fin Octobre a 470 °/..
Contre or, 30.000 frances ont été négo-in








Zh LGA



3/4 41%, de prime. o
La semaine a fourni 791 sacs de café,






Nous souhaitons heureuse chance aux} Un. magnifique cheval de
postulants. ES (fer, de grande taille.
vendu 4 32/34 lacdte et 34/35 les soutes. Fiancailles =§=§==-——
Les Titres restent nominalement : les | Nous avons rega, de l’Anse-’-Veau,} = Avis Importan
Consolidés, 4 44 et 22°/,;--- les 10 Jan~, !a carte de fiancailles de Mile Louise} je soussignée, fait say
vier et Provisoire 4 42; --- les Roses et | PAILLIEREavec Mr Epcarp MALEBRANCHE. | et au commerce qu’un bond
les Bleus 4 22 8/5, : % oe ee cents dollars (#400








oe oe or
Moniteur Nous venons d’apprendre les récentes | par mon tuteur, Mr Ney Gay
Le «Moniteurs d’avant hier contient: accordailles de Mile Lovise Feananp avec | certaines valeurs @ mo!
— Procés-verbaux do Sénat, séances, Mr Arruur Batmir. | ment dues avant mon
des 21 et 22 Juin dernier; | —Cordiales félicitations aux deux non- | le réglement tant sur ee
— Anété dedoozéme budgétaire du , Y¢4¥% couples. oo | communauté. Ce bon a
mois de Mai écoulé, s’élevant a 443. _ Conférence | a mn
360,88 en gourdes et 60.579,98 1/2 en} , LE mauvais temps a fait manguer jeud
oraméricain; oo dernier la conférence de notre ami le Dr
_ = Procés-verbal de brilement dy 2 Avdain pére. Elle se
illet: 60.coo gourdes; = — Ss apts demain mercredi, ay.
— Procés-verbaux des examens du Pen- | 45 1/2 heures trés précises









_sionnat de N. D. du Sacré-Coeur, a ia | pis lectfe : c'est un délicat rég

uite desquels Miles Valérie Laville, Ma-| _ Les amis étrangers et régnicoles
ia Bardinal, Héténe Feliv, Lucia Piguant | !¢s lettrés surtoat, feront bi
Maria Saint-Léger ont obtenu tears | manqner. Les jonrnalistes:

: le brevet d'trades becandatres : oo
_— Procts-Verbal d’examen do jeune Le Concert, d.
pha Pierre ( Ecole des Arts et Métiers) soot piéts,est irr v0









important. Usine & Glace de Pt-au-Prince
Mee Amélie Dieudon- , Le or est prévenu que doréna= | ie a
blic et a la Banque vant, dans le but d'oftrir plus. de faci PO
ticulier, ee ; lités aux consommateurs de glace,notr
e par divarce dd { dibbinbetrent restera ouvert les dima
vis le 4 Aod , ches et les jours de féte, jusqu’a si
youn acte et sous au-, heures du soir,
oir le droit de me re-| === Maison & Lower
quen outre ne Ini ayant; Ayant tout son confortable : bassin, |
atorisation a cette fin,” gcuries. remise, beau parterre,---Ave
efonds& moi apparte- nye de Turgeau, N° 20.
gient seuls responsables , S’adresser au bureau du journal.
nce s'ils se libérgient
du dit sieur, qui déja,}
touché en mon nom de
nale le montant des

res pratiquées en ma

oe, a Conformément aux instructions du
ince, 6 Juillet 1906.” Secrétaire d’Elat des finances, la Ban-
eAwéuie DIEUDONNE que Nationale d'Haili a Thonneur d’in-
s trouvera- _ former les intéressés qu’ils peuvent, a
. Nowerre. 56 Rue des. tir de ce jour, toucher a@ ses gul-
4 on prix exceptionnel de. chets les répartitions suivantes ;
asortiment de bonbons Emprunt Gouvernement d’Haitt 6°/..



RTI-



ive
qualité, le litre @ 4,
ne Supérieur

























MM. Roberts, Dutton & C* ont trans-
‘éré leurs bureaux au N 89, Place de
@ Pais. , ,















Se



oterie de |
(Danish West-Indian Lottery)

Autorisée par loi du 29 Mars 1904 et
arrélé ministériel du 8 Juin 1904.










nement



Achenr et des articles de; Un et demi pour cent 1 1/2 /. inté- Gros Lots *
rivés par dernier courtier. “rgtg du der Avril au 30 Juin 1906; 1 100,000 francs
Bieta “ Emprunt Gouvernement d’ Haiti 3 ° fg q 50.000 “
eiteh raichement remis Trois quarts pour cat 3,4 %o inté- 1 10.000 “

1 5.000 «

7 de 2.000 @

45 « 1.000 €

33 800 @

42 4% 300 @

9 499 «4 100 #
| Prochain, rage :

a bureau du Journal. a réts du Jer Avril au 30 Juin 1906.

: = “ Dette dntérieure Converlie et Consoli-
es billets de la Loterie 24, Coupon No {2 du ter Juillet 1906. |
Sciences Appliquées a la Port au Prince, 7 Juillet 1906. |
male d’Haiti, chez Mes-
s Duttonet Co, C. Vieux, :
freres, Auguste Gabriel, et



















Les lots sont payés intégralement au

Ep vertu de deux jugements du tribunal Siéze de la Loterie, Ala Banque Na-

rhe.
bur la Toilette wide? oe rere ta et |
zplus, Al’avenir, que le ete Ona ee eon ates des 23 Mai et | tionale des Antilles Danoises ( Natio-
lone et la Poudre veloutée Se ele Pre eo Oe fey tage } nal Bank of the Danish West-Indies )
@1 chaque e Vimaveu le cic essous desixen’, e © Be et A ses succursales
nseil de’ ton ~.. eond entérinant le rapport des expels, 1 ~ -
seil de‘toutes les sommi- sera procédé le Iundi que l'on comptera 16 | HUMEAU, agent «@ Port. au-Prince.
a L Vous les trouverez Juillet 1906,4 10 hewres du matin, en l'étude’) Rue des Miracles, N> 12, en face de
7 LaGojANnis. et par le ministére de Me Joseph Henry Ho- la « Fabrique de Bougies.»
ALover = carb nolaire, Bérow ci-devant rue des | “On _trowvera aussi des billels chez
riété 4 i eo iacles, a la licilation d’une maison 4 élage) Wy Bd, Le Kheue, horloger Grand’
as Miers te ee sise rie. du Centre, mesurant seize pieds | Rue No 130 "4 coté de rHétet de lea
a 3 GL GE 1d OLAMON Loy ts-pouces de facade sur quatre vinut pieds | poste, ’
pour tous renseignement de profondeur, bornee au noid par portals ,
a renseignements Nicolas, au sud par H. Baussau, a Vest par
2B PREZEKU,(rue Capois, Vve A. Chabeau ef a l'ouest par la rue du
Centre. ‘
Avis ne Ala requéte et diligence de: to M me
é annon j Marie Lerebours, Vve Antoine Lerebours, 20
Vil ne sone. public et Mademoinelle Anna Lerebours, propriétaires,
ais bien N pIUS NIGO- Gemeurant et domiciliées a Port-au-Prince,
he IcoLas ALE-. avant pour avocal Me H. Baussan, et Jo Mer : i
EAU, avec le mame | yent Poe tat . Serv
; @méme pa- Harmoniére Bayard, propriétaire, demeurant ©
| Portail é « ALY f
et domicilié & Port-au-Prince, tuteur légal Le steamer LTAL 4, ayan
ae NDBE ROBERGEALU . de ses enfants mineures Lucie, Célie et Louise ° quitté New-York le 5 courant
a ‘Sud, 13 Mai 4906. Bayard, représentant leur mere fene Marie! pour le Cap, Port-de Paix, est at-

Vis j






















en, cece organ ere








e







AEN | ARETE ARRAS NN













. ont NOUE at Me Constaritin Be- : - 33
_ Merlet, ayant pour avoca ‘tendu ici le 13 courant et stivra

poll. - i » .
Sur Ja mise.a prix, fixée par les experts,de probablement le méme Jour pour

deux mille huit cents gourdes,-—~- cy 2.800. Gonaives, Jérémie, Savanilla, Sta-.

Pour plus amples renseignements, s'adres- : of
“ser au notaire sus dit, dépositaire du cahier arta, prenant la malle, fret et

@ table d'hote, ‘les charges ou aux ayocats soussignés.” ~~ passagers.
jeGner alacarte, _—=_~—«~Port-au~Prinee, 9 Juillet 4906.
du matin. (Sand- H. BAUSSAN, av. ©. BENOIT, av.

- QUE oa da Poste, vendredi 13 courant, a
Pour Mariages, Fiancailles,ele._ _ Bheuresdusoir, 4

*adresner & Mm? Cynus SAUREL, AVe- ; Port-au-Prince 9 Juitlet 1906
in Brown,en face duPensionnat : Me AAT eee
hue ee: oe _ F.HERRMANN & Cr,Agents.



ee ,
_ La malle pour les Etats-Unis et
Europe par le steamer « GRAE-
‘cra Cvid Gonaives) sera fermée







ne



Ae




Entreprise d'Daiix Gazéuses de,

Port-au-Prince.
21, Rue des Miracles, 24.

FOURNISSEUR:.

du Grand Cerele de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de Union Sportive Haltienne
du Restaurant de la Paix
du Commerce
de Hotel Bellevue

-a Central
«a de France
é Patrie

du, Café duPort
du Bar}Fin de Siécla-—
‘du Commeree
des Amateurs.

du Port
International

de la Bourse

de la Chambre
de ia Poste

de la Gare.

du Palhis

de VUnion
Larousse
Lavictoire
Bourdon

Cantave

Aux Caves de Lerdeux
Gonaives : BR. Sehatt
Petit-Godve : Caté Lochard
Jérémie . Café dela Paix
St-Mare: A. Dalencourt:
Jaemel: N. Lafontant

ss & & & & & € 8 8S & SF we wo &

Préparés avee de

l’] Stérilisée
at de I’ Acide Carbonique Liquefié

SIPOps
d Orgeat, de ¢ Framboises,
embre,de Grenadine, de
¢ Fleursd Orangers dei

- Liqueurs —



4
d

ti ers ; Angostura, Anis sete, Cu.
ra¢ao, Peppermint, Créme de}
he de Noyaur, de}




, | Renouvellement de Stock ||

[erépe, Formes de chapeaux, etc.

.| Spécialité de coupons pour eee - :

de cin- -
itrons,
ches. |




















O98, a a Résore:



ARTICLES Francais | des pre
Spéctalité : “Deuil, demi-deuil, Cou- Ea ee est |

ronnes mortuaires, Crépé, Etamine, an du Chnie ,
Diagonale. Cachemire, ere de 8


















{ rie modeérés. | ue S













M aréhand Tailleur
101, rue du Centre. :
Coupe Moderne et Elégante —

et gilets de : premier ¢ oi.

| La maison la mieux assortie de on

| Haiti en étoffes fantaisie, Coe
queites et képis milittaires = |



Beas Yorae rue Ma

96 Médailles de toutes les “Expositions du Monde, y co
SO d'Or, quil vient dobtenir de ike Eposition de St.

— teurs, et aussi pour. expedier jours oven
re que, peur lEtranger.

“UE GOODE (
GOUT AGREEABLE — CONSERVATION PA

S TOUX — AHUMES — BRONSHITES — ESAOUEE
INFLUENZA — AFFEG@TIONS DES Four

slivaine, peat), : PORT A. a (MAYYI, rt













8 | » }





ee.

Af





Bwe

ae