Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


‘Port-au-Prince (fait) | Jeudl, 7 Juin 1906

& ee &




















































































































































-- DIRECT

| “hud a . «. Ei










plantation. de
e préparation.

































la séance de la Douma en protestant , ment les procédés de
contre Pautorisation accordée aux | culture, de récolte et d
ministrés de monter A ld tribune. [employes ici. |
| Tyra B.--- Le mouvement agraire | Sa hauteur, qui n’est pas limitée par
| se répind rapidement dons la pro- | cing hvsix metres, au grant 46 ri
Sp Rs iid re arrivé & une phase in- | ment de la récolte en fruits. Ses bran-
attend a ce qie | GUetable. 2 ,- , | ebes sont liantes et forment assez sou:
n navive-de guerre 4 Tan- | P. ARIS 5.--- La grande Verrerie de | yent-an iouillis inextricable lorsque les
enminder satisfaction au | Carmeuax A pris: feu. cette nuit. | pieds sont trop rapprochés. Elles sont
assassinat d’un citoyen'| incendie nest pas. encore éteint. | revétues toutel’année de feuilles oblon-
‘des excuses iinaié: | Deux personnes ont ete tuees, les | gues d’un beau vert foncé, et, suivant
la part du. Maroc’—-Le | Pertes sent. immenses. oe les terrains, Paltitude, sont ornées, de
ant est résoli’ & soutenir| _ SAN-FRancisco 5.--- Une violente | Janvier a Mai, de petites fleurs blan-
ela France dans VAfri-| Secousse de tremblement de terre, 5 es rappelant un peu notre jasmin ;
prance Gane I. irée da dix secondes, a éfé de juillet a février, de frnits semblables
Un nem ° »& S-a neg cerises et cont ta couleur varie









es intentions, sentic ici a t4-h,-50-du soir. i dy vert au rouge, selon le degré de
5.—Le cadavre de Mora-| _ NovveLir-Orttans 6--- La ville} matarité,
ut_de—l'attentat- contre le | de Buckhill (Mississipi), denviron | Ce fruit qui est une baie, renferme
sine d’'Espagne, a été en- | UP miller, d’habitants, a été entiére- | deux semences { grains de café ) re-
alin, aprés avoir -été- sou- ‘ent détruite aujourd’hui par le feu.|ceuvertes d’une [forte enveloppe ( par-
One autopsie.--- Un_ grand | Vienne 6,---Lempereor d’Allema- | che ), placées au milieu d’une pulpe
a /gne est arrivé ici ce matin. Il fut | suerce. Usemince peau entoure le tout.
Les terrains caléiers se divisent en

4 documents compromel- | ;

46 trouvés A Barcelone | Te¢4 4 la station par Vempereur |

ppa : terrains chauds et en terrains froids.
~Les premiers donnent en général des
récoltes -abondantes, mais de qualité

fement. de assassin. La | Ftapgois Joseph. oye
| | Lonpres 6.--De Novembre a Mars

inférieure. La féve hative est peu nour-

rie, les grains sont petits ef souvent

| possession. d’une lettre | BEES Oe e
libadressée de Lisbonne. prochain, 500 instituteurs anglais se)
sive renferme un. grand rendront aux” Etats-Unis | pour y
comparer les mélhodes d'éducation complétement avorlés dans les cerises
qui, 4 lextérfeur, presentent le meme
aspect. *

& signe mystérieux, que j
des deux pays.
erdational,
oe : Dans les seconds, le café murit plus

‘Croit_indiguer as
ah ne vaste Havre 6.---Cacaos Haiti: 47-55,
pre total das. personnes
lessées par ‘Vexplos om lentement, les féves sont plus grosses,
ner ue a: port NOs
falson.-~-Le roi Aphonse ~ : Pr des
bla e caessage de . Ne 5. extrayons dat : one nes-
: * OE wlérleures %, G2 aris, ces BBA:
3 Oa, ge Moralés pou d’un long article consacré 4 notre wars. °
1 a infligée 4 son . - .
sa “Ph. Un des chirmes de la campagne hal
80ir Ta malian | tenne est eertainement le eaféier. Ce
ue Wateel re bel aibuste d’une éternelle verdeur,
Paris, le 31 mai 7 FUG) élégant malgré sa symeétrie, est en mé-
ai) mai 1905, | me temps un des ornements et la prin-
x“ pale richesse d’ Haiti.
‘Importé en 1729 par-- Déclieux,-sa
culture a pris un tel développement
s-3ce au peu de soins qu'elle demande
| et aux gains gu elle procure, que pres-
ig “led habitants ont négligé: la
icre, le cueao, le colon, ete,
onner presque -uriquement






























































j

-cerises de qualité supérieure.
— La République d'Haiti est particulié- —
rement favorisée.pour ce qui est des .
terrains convenant. aux eafdiers. Ces
arbustes poussent partout et réussis-
sent parfaitement, sauf dans la pointe

S, E. de Vile, qui est trés humide et

qui dotine beaucoup de petites féves.

En résumé, le café est le. principal
ronagede la vie économique haitienne:
il donne le bien-étre a Vhabitant, il.
fait vivre et enrichit souvent le come
mergant prudent, il fournit la majeure
partiedesressources du Gouvernement.

Ses qualités le font estimer de plus
en plus, et, malgré see détracteurs “il
faut croire, avec Fontenelle, que stle
eafé est un poison, c'est certainement
un poison agréable 4 prendre et trés

deake —
bAaES Wevray MAZOT.


























*
























En Haiti, le café pousse» pour ainsi
» & Veétat. sauvage. Je ‘ne parieral
ne-pas.de la fagon. dont it

tire callivés mais: j/exposeral: -simple-

y




i

\



__fets de 1896-2t- de 1898: 21900, reconnus
” walables ;

“faites, Ex. 1905- 1906 (. erédits iguides et

a aa dépenses; Ex: “$9067 1907 } gern

, : liter les rapports et
tre ce département et act différentes. m

sions diplom '
sidence, le Sec





“Extéricures de la. bli

~Phonneur d’aviser MM. Tes Membres ¢
Corps “diplomatique qu'il” ra al .
leur disposition dans les salons du Minis- | 7" *" ie. = Ei
tére les Mereredis de chaque semaine, de | °'°

« 41 heures du matin a 2 heures de l’aprés- | “enfants Se sont apptochss

midi. ble-Sainte..

Moniteur
Outre Tavis prdcédent, de ‘Journal
ficiel d’hier publie:
— Procés-verbal du Sénat, séance. du
~§9 Mai dernier; 3 d
~ Procés-verbal de la Chambre- des )o
~ Dépuiés, séance du. a5. Mai dernier 5 aie
~~ Avis administraufs et autres. : coe
pchiaraiae dea” Dépatae ~- | Clest ce soir que le Theédtre-Hajtien va (et ses ‘dépendances, os
Ala stance d'hier, M.1 “Ministre des | nous redonner ane derniére du dsame ; V8 pu alanele PHe
finances a fait | dep 4 des tase de }combien remitagable de notre. extellent | 9 Aéresser
ol sui esa fait le depot des 9 projets de | contray Massillon Coico: -—~
i suivants : tl

1a dans cette piéce qi env ne
3° Loi sur. la: contre-vérification des ef | igante période. isereriies des p ued :































‘Sur lesquels il fait bon de revenir et
méditer.Car toute la force d'dme, le
sant courage, les lnmes gg
| loyées par les preg Ros ancétres,
| brossés n oe termes qui excite ¢

| miration des Parisiens.
3° Loi portant modification a VP. art. 27.) Ajoutons que f ‘soirée sera agré

de ta loi'sur les dowanes; Lde “monologues. € “aattes: choses
4° Loi accordant des créditssupplémen= poo ate i

Alloas tous, ce soir, nous atlecter a

-5* Loi poar la frappe de G. 600.000 de | Thebrre: Habgan to
piéces de nick:| de 1 et 2 ceatimes ; | Association Ouvrisre
o Loi portant prorogation de fa loi |. L'attention de nos lecteurs observateurs | ye §
sur la régie desimoaositions directes; | 8 dh étre sollicitée, de temps a-autre, par Ou weauve des billets de
7° Loi portant fization du Budget deg) des publications, ici, relatives A ’Assoctit«'| 4. Hoole des Sciences =e
‘Recettes, Ex. 190649075 tion Ouvriére de la Cordonnerie.— Bile vient Banque, nationale d’Haill
8* Loi portbar fixation da Badget des | de nous adresser ses statuis,qui-disent que | sisurs Roberts Dutton et Ce
Son bat «est de porter secours et assis, Simmonds fréres, Auguste
g’ Loi relative & la Chambre du Gom- | tance en cas de maladie ou de décésx.
merce, Quant aux échantillons de: demiées Son bureau est composé d: MM. Helve-
a expédier aux consulsa Vétranger. © | ve rides Pe a 5 Désus: a ’
oP vice'p at; Elie St-Suiria, se
Vo} Assembise : Neen ale on et Narbal- Jobn, trésorier. "
Législative chargée de’ tédiger un projet. | sn
d mepowne au ‘Message a ident

2° Loi relative a une affectation de 10,
centimes sur le café exporté, au paiement
de la Dette” intérieure; ' échéance: da re
. Juillet 1905;




aliquider);













Te a Ls

op par ordre de métier, dans.un esprit-de 0- |.
[iene fructueuse.=—L’anion-f sit-la-fo

| afficmne uo vieila ne pe

a
Sete

re qu'il entre dan
alcool, de ca
ieres colorantes,que
ary médical qgi



a

37.50 37.80

aS





SS

35.32:

92

oo
&

33

36.22 36.50:
65

35.04

s
x







ne ee .
Lo: S a a
F520

ee

a
$

46 42.80 e



35

&

[76 42.44 ©

OT 44.42 4A

37.14. 37.43 “87.73 38.04 a8



37.98 38.30 38.62 38.94

36.80
10 35.40 33.70

33,9

34,47

34.18

36:50

19

36

37.84 37.66

i

38.96 39.30 39165 (40.00 40.34 40.66 41.00 41,33 41.66





80

3
cdg

34

35
.

3

3.32,

5

34,50

35.57

£

Ser

35.25
34.2

.74, 33.08,

(39.67 40.03 - 40.38 4O\73

36.39 36.71 37.03

:

48.30 38.62

|

36.07

31] 34.63 34.95
32

5.75

(36,83 37.16 37.49 37.82 38.16 38/49 38.81 39.44 39.47, 39.79 40.12 40.44 0.78, 4

$3.83 84.15. 34.47 ‘$A.79 = 35.11 35.43 3








40° 98:70 34,01

3

A



+

5.
34.76
38.55
32

ac



a
on
Fe s



- 34.87



aa
32.73
35 31.64

“
&

34.3E

pe
©
o3
ee

a
a
a &
Chm
oo
w
ni
oF

Go «
rw,
wale
| ae



82

33.08

&

Bay

QS =

alg

2
30.20 630.56

98.89 29.46

7.

32.5
31.40 31.37
30.04

&
&

4

31}93 ~ 39.93
30182
29.78

ae

Bs
See
gon
oe

2
as 8

Gt
Xo)
S
Oe

32-45 °

‘ af
Ss & &
om = 6
on av oy

30.83

29.74

ol
govt
GO
OS
Eve
ap
a

30.55

29.47

27

27.93 28.20



Ee



"70

1.18: S144 3h

29.97.

30.22 30.45

0

€
aS



27.60 27.80

on
om

27.37



27.46



30. 42
29.23 29.48

RR

0.47



27.81
26.70



5



=



ce
ot
i

e
ae &

ppm, ae
Go
| OM

27



i

28.28

28.038

79



28.63










#

8
x





4.67



a
28.98 |
21.

2

26.56 26.

eo AT

op
*
te
aq



25.23
24°92 24. 4

.07 26.31

5.00



27.13



eal
oft
ae
ool
a



foe:
bom
“ia
oy

%

5S

24.54











| Un irés beau choix de eh {kit der
| nier genre pour dames et jeunes fill ef.



| i
™ | — gg

| Aprés entente entre Mr L R..

| STECHER et moi, mes clients sont:
| _-prévenus qu ‘ils trouveront les.

ote

Ct
| « Aux Caves de PEtoile» No Ah.

edes Fronts-Fort Is, onl 1 jai ul
grand depot: -
Comme par le passé: + pureté
-et bon marché.
Port-au-Prince, & Juin 1906.
Marcen AUDAIN, destillateny.
. ¢












~ Service A
Le steamer «GR ECIA ®y-¥e~
nant de New-York, ‘tap-Haitien,
Gonaives et Miragoane, sera tcr
-dimanche matin 10 courant, et
_suivra le méme jour pour les Ua
‘yes ef Santa-Marta, prenant la -
‘malle, irét et passagers.
a oe

| Le steamer «ALTAry a quitle
| New-York le 5 courant pour Cap-

; Hai Lien, Port-de-Paix et notre

4 sé
‘ ie
nc wecmient i « wetter inne a eR era RAR ERAN cee
i





p
| prochain 13 courant pour sulyre
probablement le méme jour pour
waives, uérémie, Sabanilla, Ste-
arti, prenant la malle, fret et.
passagers. | ,







Le steamer hollandais « Pains.
s LLEM II] », venant du Sud et

de Saint | are, sera ici demain
vendredi, le 8 courant et, repyrh-- -
ra‘a midi précis direttement pour:
New- York.

Port. -au:Prince, 7 Juin | 7
: Co, Agents:..






190 _ différentes qualités de mon.rhum......

“ot, vf est alfendyu. “merer POU

age



449, BROADWAY NEW. ronecety semb
OG, nb PTERGE. Geran

\ dbus est la plus |
rande du monde. La pi

. Sachine SINGER est re ae ide
nommriée comme la mei .
Hicure et In. plus. par faite: son, entretiendra « un mo
de toutes. biée sur la valeur morale d

Elle est aussi la_ plus | et sur Putilité du journalismerel
svlide,la plusdurableet | Il y sera chanté, avee ac

japlus rapide. Ee ment dorgue et autres 1
Demander la machine "quelques uns de nos phi

SINGH i, et Pon aura la meilleure, parce ee M. te Pasteur i
«qu'elle est toujours celle qui cotite le moine | pop un solo approprié a la
echer. | tance.




















A gent- général pour Haili,
F.B, NEWELE



+P, Broad St. New-York City. iy GEuvre.

: Shas LE BUREAU
a has F4 4 Yi sia io :
‘ " ESTER, . eran | ON, B. ~~. Nous saisissons cetle occa
Parine portaatta Marque: [sion pour prier les lecteurs du « Mes-

_ w : D AILLE . D’OR ' | gagers de nous efecuser-si le 4m¢ nue

_ 7 . méro de notre journal v’a pas para
Production quotidienne: 35000 bartis | s4 date. Ea revarche, nous leur. an=
Gette furine est, sans conteste, le | pongons qu'il paraitra en double a ia J
aneilleure ve T Améri ique. | fin de lautre irimestre.
«Elle de-ne P| us de pains et le meil- |
deur. — T ong les barils expédiés de. la]
‘Farine a6 _D MEDAL sont invariable.
anent dela méme hanteur et Pune | |
--agualits us forme. | Huile de foie de Morue aux Glycérophos-|

Agent-général, pour Haiti, — | phates de Chanx et de Soule,
. FOB. NEWELL. |. PaePaARBE PAR

— : LA PHARMACIE SAINT cuknt: 7 1c
Fle: urs, Rubans,

ilsion


















Gonaives,-— We. Bucu
Celte préparation soignée est recotr
; | mandée surtout pour les enfants, qui. la |

We faire aacunach.t sans avoir préa- | prennent fiicilement. a@ eause ‘de son}

Hablement examiné les imtéressantes | ooo: frais et agréable,
fleurs; rubans, organdi, | BO an gh |

collections-d y * at chapen 1” Laction des G! yeérophosphates est |
formes ilo _chapeanx ¢ et ehapenus ote asjourd hui si reconnue que lous. no,

s que fa Maison: | médecins les préescrivent et ontcomplé
AAA Gardien _ | fement abandouné les hypophosphite:
Pax: G. 3 Her ae :



stlie
Zaoues regional de Bordeaux eed q e $2. maison. est. no
” 39 |

mes ad Amsterdam i sortie d’ une grande uantité

“Paris
Chicago



Full Text




‘Port-au-Prince (fait) | Jeudl, 7 Juin 1906

& ee &




















































































































































-- DIRECT

| “hud a . «. Ei










plantation. de
e préparation.

































la séance de la Douma en protestant , ment les procédés de
contre Pautorisation accordée aux | culture, de récolte et d
ministrés de monter A ld tribune. [employes ici. |
| Tyra B.--- Le mouvement agraire | Sa hauteur, qui n’est pas limitée par
| se répind rapidement dons la pro- | cing hvsix metres, au grant 46 ri
Sp Rs iid re arrivé & une phase in- | ment de la récolte en fruits. Ses bran-
attend a ce qie | GUetable. 2 ,- , | ebes sont liantes et forment assez sou:
n navive-de guerre 4 Tan- | P. ARIS 5.--- La grande Verrerie de | yent-an iouillis inextricable lorsque les
enminder satisfaction au | Carmeuax A pris: feu. cette nuit. | pieds sont trop rapprochés. Elles sont
assassinat d’un citoyen'| incendie nest pas. encore éteint. | revétues toutel’année de feuilles oblon-
‘des excuses iinaié: | Deux personnes ont ete tuees, les | gues d’un beau vert foncé, et, suivant
la part du. Maroc’—-Le | Pertes sent. immenses. oe les terrains, Paltitude, sont ornées, de
ant est résoli’ & soutenir| _ SAN-FRancisco 5.--- Une violente | Janvier a Mai, de petites fleurs blan-
ela France dans VAfri-| Secousse de tremblement de terre, 5 es rappelant un peu notre jasmin ;
prance Gane I. irée da dix secondes, a éfé de juillet a février, de frnits semblables
Un nem ° »& S-a neg cerises et cont ta couleur varie









es intentions, sentic ici a t4-h,-50-du soir. i dy vert au rouge, selon le degré de
5.—Le cadavre de Mora-| _ NovveLir-Orttans 6--- La ville} matarité,
ut_de—l'attentat- contre le | de Buckhill (Mississipi), denviron | Ce fruit qui est une baie, renferme
sine d’'Espagne, a été en- | UP miller, d’habitants, a été entiére- | deux semences { grains de café ) re-
alin, aprés avoir -été- sou- ‘ent détruite aujourd’hui par le feu.|ceuvertes d’une [forte enveloppe ( par-
One autopsie.--- Un_ grand | Vienne 6,---Lempereor d’Allema- | che ), placées au milieu d’une pulpe
a /gne est arrivé ici ce matin. Il fut | suerce. Usemince peau entoure le tout.
Les terrains caléiers se divisent en

4 documents compromel- | ;

46 trouvés A Barcelone | Te¢4 4 la station par Vempereur |

ppa : terrains chauds et en terrains froids.
~Les premiers donnent en général des
récoltes -abondantes, mais de qualité

fement. de assassin. La | Ftapgois Joseph. oye
| | Lonpres 6.--De Novembre a Mars

inférieure. La féve hative est peu nour-

rie, les grains sont petits ef souvent

| possession. d’une lettre | BEES Oe e
libadressée de Lisbonne. prochain, 500 instituteurs anglais se)
sive renferme un. grand rendront aux” Etats-Unis | pour y
comparer les mélhodes d'éducation complétement avorlés dans les cerises
qui, 4 lextérfeur, presentent le meme
aspect. *

& signe mystérieux, que j
des deux pays.
erdational,
oe : Dans les seconds, le café murit plus

‘Croit_indiguer as
ah ne vaste Havre 6.---Cacaos Haiti: 47-55,
pre total das. personnes
lessées par ‘Vexplos om lentement, les féves sont plus grosses,
ner ue a: port NOs
falson.-~-Le roi Aphonse ~ : Pr des
bla e caessage de . Ne 5. extrayons dat : one nes-
: * OE wlérleures %, G2 aris, ces BBA:
3 Oa, ge Moralés pou d’un long article consacré 4 notre wars. °
1 a infligée 4 son . - .
sa “Ph. Un des chirmes de la campagne hal
80ir Ta malian | tenne est eertainement le eaféier. Ce
ue Wateel re bel aibuste d’une éternelle verdeur,
Paris, le 31 mai 7 FUG) élégant malgré sa symeétrie, est en mé-
ai) mai 1905, | me temps un des ornements et la prin-
x“ pale richesse d’ Haiti.
‘Importé en 1729 par-- Déclieux,-sa
culture a pris un tel développement
s-3ce au peu de soins qu'elle demande
| et aux gains gu elle procure, que pres-
ig “led habitants ont négligé: la
icre, le cueao, le colon, ete,
onner presque -uriquement






























































j

-cerises de qualité supérieure.
— La République d'Haiti est particulié- —
rement favorisée.pour ce qui est des .
terrains convenant. aux eafdiers. Ces
arbustes poussent partout et réussis-
sent parfaitement, sauf dans la pointe

S, E. de Vile, qui est trés humide et

qui dotine beaucoup de petites féves.

En résumé, le café est le. principal
ronagede la vie économique haitienne:
il donne le bien-étre a Vhabitant, il.
fait vivre et enrichit souvent le come
mergant prudent, il fournit la majeure
partiedesressources du Gouvernement.

Ses qualités le font estimer de plus
en plus, et, malgré see détracteurs “il
faut croire, avec Fontenelle, que stle
eafé est un poison, c'est certainement
un poison agréable 4 prendre et trés

deake —
bAaES Wevray MAZOT.


























*
























En Haiti, le café pousse» pour ainsi
» & Veétat. sauvage. Je ‘ne parieral
ne-pas.de la fagon. dont it

tire callivés mais: j/exposeral: -simple-

y




i

\
__fets de 1896-2t- de 1898: 21900, reconnus
” walables ;

“faites, Ex. 1905- 1906 (. erédits iguides et

a aa dépenses; Ex: “$9067 1907 } gern

, : liter les rapports et
tre ce département et act différentes. m

sions diplom '
sidence, le Sec





“Extéricures de la. bli

~Phonneur d’aviser MM. Tes Membres ¢
Corps “diplomatique qu'il” ra al .
leur disposition dans les salons du Minis- | 7" *" ie. = Ei
tére les Mereredis de chaque semaine, de | °'°

« 41 heures du matin a 2 heures de l’aprés- | “enfants Se sont apptochss

midi. ble-Sainte..

Moniteur
Outre Tavis prdcédent, de ‘Journal
ficiel d’hier publie:
— Procés-verbal du Sénat, séance. du
~§9 Mai dernier; 3 d
~ Procés-verbal de la Chambre- des )o
~ Dépuiés, séance du. a5. Mai dernier 5 aie
~~ Avis administraufs et autres. : coe
pchiaraiae dea” Dépatae ~- | Clest ce soir que le Theédtre-Hajtien va (et ses ‘dépendances, os
Ala stance d'hier, M.1 “Ministre des | nous redonner ane derniére du dsame ; V8 pu alanele PHe
finances a fait | dep 4 des tase de }combien remitagable de notre. extellent | 9 Aéresser
ol sui esa fait le depot des 9 projets de | contray Massillon Coico: -—~
i suivants : tl

1a dans cette piéce qi env ne
3° Loi sur. la: contre-vérification des ef | igante période. isereriies des p ued :































‘Sur lesquels il fait bon de revenir et
méditer.Car toute la force d'dme, le
sant courage, les lnmes gg
| loyées par les preg Ros ancétres,
| brossés n oe termes qui excite ¢

| miration des Parisiens.
3° Loi portant modification a VP. art. 27.) Ajoutons que f ‘soirée sera agré

de ta loi'sur les dowanes; Lde “monologues. € “aattes: choses
4° Loi accordant des créditssupplémen= poo ate i

Alloas tous, ce soir, nous atlecter a

-5* Loi poar la frappe de G. 600.000 de | Thebrre: Habgan to
piéces de nick:| de 1 et 2 ceatimes ; | Association Ouvrisre
o Loi portant prorogation de fa loi |. L'attention de nos lecteurs observateurs | ye §
sur la régie desimoaositions directes; | 8 dh étre sollicitée, de temps a-autre, par Ou weauve des billets de
7° Loi portant fization du Budget deg) des publications, ici, relatives A ’Assoctit«'| 4. Hoole des Sciences =e
‘Recettes, Ex. 190649075 tion Ouvriére de la Cordonnerie.— Bile vient Banque, nationale d’Haill
8* Loi portbar fixation da Badget des | de nous adresser ses statuis,qui-disent que | sisurs Roberts Dutton et Ce
Son bat «est de porter secours et assis, Simmonds fréres, Auguste
g’ Loi relative & la Chambre du Gom- | tance en cas de maladie ou de décésx.
merce, Quant aux échantillons de: demiées Son bureau est composé d: MM. Helve-
a expédier aux consulsa Vétranger. © | ve rides Pe a 5 Désus: a ’
oP vice'p at; Elie St-Suiria, se
Vo} Assembise : Neen ale on et Narbal- Jobn, trésorier. "
Législative chargée de’ tédiger un projet. | sn
d mepowne au ‘Message a ident

2° Loi relative a une affectation de 10,
centimes sur le café exporté, au paiement
de la Dette” intérieure; ' échéance: da re
. Juillet 1905;




aliquider);













Te a Ls

op par ordre de métier, dans.un esprit-de 0- |.
[iene fructueuse.=—L’anion-f sit-la-fo

| afficmne uo vieila ne pe

a
Sete

re qu'il entre dan
alcool, de ca
ieres colorantes,que
ary médical qgi
a

37.50 37.80

aS





SS

35.32:

92

oo
&

33

36.22 36.50:
65

35.04

s
x







ne ee .
Lo: S a a
F520

ee

a
$

46 42.80 e



35

&

[76 42.44 ©

OT 44.42 4A

37.14. 37.43 “87.73 38.04 a8



37.98 38.30 38.62 38.94

36.80
10 35.40 33.70

33,9

34,47

34.18

36:50

19

36

37.84 37.66

i

38.96 39.30 39165 (40.00 40.34 40.66 41.00 41,33 41.66





80

3
cdg

34

35
.

3

3.32,

5

34,50

35.57

£

Ser

35.25
34.2

.74, 33.08,

(39.67 40.03 - 40.38 4O\73

36.39 36.71 37.03

:

48.30 38.62

|

36.07

31] 34.63 34.95
32

5.75

(36,83 37.16 37.49 37.82 38.16 38/49 38.81 39.44 39.47, 39.79 40.12 40.44 0.78, 4

$3.83 84.15. 34.47 ‘$A.79 = 35.11 35.43 3








40° 98:70 34,01

3

A



+

5.
34.76
38.55
32

ac



a
on
Fe s



- 34.87



aa
32.73
35 31.64

“
&

34.3E

pe
©
o3
ee

a
a
a &
Chm
oo
w
ni
oF

Go «
rw,
wale
| ae



82

33.08

&

Bay

QS =

alg

2
30.20 630.56

98.89 29.46

7.

32.5
31.40 31.37
30.04

&
&

4

31}93 ~ 39.93
30182
29.78

ae

Bs
See
gon
oe

2
as 8

Gt
Xo)
S
Oe

32-45 °

‘ af
Ss & &
om = 6
on av oy

30.83

29.74

ol
govt
GO
OS
Eve
ap
a

30.55

29.47

27

27.93 28.20



Ee



"70

1.18: S144 3h

29.97.

30.22 30.45

0

€
aS



27.60 27.80

on
om

27.37



27.46



30. 42
29.23 29.48

RR

0.47



27.81
26.70



5



=



ce
ot
i

e
ae &

ppm, ae
Go
| OM

27



i

28.28

28.038

79



28.63










#

8
x





4.67



a
28.98 |
21.

2

26.56 26.

eo AT

op
*
te
aq



25.23
24°92 24. 4

.07 26.31

5.00



27.13



eal
oft
ae
ool
a



foe:
bom
“ia
oy

%

5S

24.54











| Un irés beau choix de eh {kit der
| nier genre pour dames et jeunes fill ef.



| i
™ | — gg

| Aprés entente entre Mr L R..

| STECHER et moi, mes clients sont:
| _-prévenus qu ‘ils trouveront les.

ote

Ct
| « Aux Caves de PEtoile» No Ah.

edes Fronts-Fort Is, onl 1 jai ul
grand depot: -
Comme par le passé: + pureté
-et bon marché.
Port-au-Prince, & Juin 1906.
Marcen AUDAIN, destillateny.
. ¢












~ Service A
Le steamer «GR ECIA ®y-¥e~
nant de New-York, ‘tap-Haitien,
Gonaives et Miragoane, sera tcr
-dimanche matin 10 courant, et
_suivra le méme jour pour les Ua
‘yes ef Santa-Marta, prenant la -
‘malle, irét et passagers.
a oe

| Le steamer «ALTAry a quitle
| New-York le 5 courant pour Cap-

; Hai Lien, Port-de-Paix et notre

4 sé
‘ ie
nc wecmient i « wetter inne a eR era RAR ERAN cee
i





p
| prochain 13 courant pour sulyre
probablement le méme jour pour
waives, uérémie, Sabanilla, Ste-
arti, prenant la malle, fret et.
passagers. | ,







Le steamer hollandais « Pains.
s LLEM II] », venant du Sud et

de Saint | are, sera ici demain
vendredi, le 8 courant et, repyrh-- -
ra‘a midi précis direttement pour:
New- York.

Port. -au:Prince, 7 Juin | 7
: Co, Agents:..






190 _ différentes qualités de mon.rhum......

“ot, vf est alfendyu. “merer POU

age
449, BROADWAY NEW. ronecety semb
OG, nb PTERGE. Geran

\ dbus est la plus |
rande du monde. La pi

. Sachine SINGER est re ae ide
nommriée comme la mei .
Hicure et In. plus. par faite: son, entretiendra « un mo
de toutes. biée sur la valeur morale d

Elle est aussi la_ plus | et sur Putilité du journalismerel
svlide,la plusdurableet | Il y sera chanté, avee ac

japlus rapide. Ee ment dorgue et autres 1
Demander la machine "quelques uns de nos phi

SINGH i, et Pon aura la meilleure, parce ee M. te Pasteur i
«qu'elle est toujours celle qui cotite le moine | pop un solo approprié a la
echer. | tance.




















A gent- général pour Haili,
F.B, NEWELE



+P, Broad St. New-York City. iy GEuvre.

: Shas LE BUREAU
a has F4 4 Yi sia io :
‘ " ESTER, . eran | ON, B. ~~. Nous saisissons cetle occa
Parine portaatta Marque: [sion pour prier les lecteurs du « Mes-

_ w : D AILLE . D’OR ' | gagers de nous efecuser-si le 4m¢ nue

_ 7 . méro de notre journal v’a pas para
Production quotidienne: 35000 bartis | s4 date. Ea revarche, nous leur. an=
Gette furine est, sans conteste, le | pongons qu'il paraitra en double a ia J
aneilleure ve T Améri ique. | fin de lautre irimestre.
«Elle de-ne P| us de pains et le meil- |
deur. — T ong les barils expédiés de. la]
‘Farine a6 _D MEDAL sont invariable.
anent dela méme hanteur et Pune | |
--agualits us forme. | Huile de foie de Morue aux Glycérophos-|

Agent-général, pour Haiti, — | phates de Chanx et de Soule,
. FOB. NEWELL. |. PaePaARBE PAR

— : LA PHARMACIE SAINT cuknt: 7 1c
Fle: urs, Rubans,

ilsion


















Gonaives,-— We. Bucu
Celte préparation soignée est recotr
; | mandée surtout pour les enfants, qui. la |

We faire aacunach.t sans avoir préa- | prennent fiicilement. a@ eause ‘de son}

Hablement examiné les imtéressantes | ooo: frais et agréable,
fleurs; rubans, organdi, | BO an gh |

collections-d y * at chapen 1” Laction des G! yeérophosphates est |
formes ilo _chapeanx ¢ et ehapenus ote asjourd hui si reconnue que lous. no,

s que fa Maison: | médecins les préescrivent et ontcomplé
AAA Gardien _ | fement abandouné les hypophosphite:
Pax: G. 3 Her ae :



stlie
Zaoues regional de Bordeaux eed q e $2. maison. est. no
” 39 |

mes ad Amsterdam i sortie d’ une grande uantité

“Paris
Chicago