Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




















































































































7 ‘homme d'environ 50 ans, qui a et Beauin 2.— L’empereur Guillan-
signalé 4 la police’ ‘espagnole par les mea inavguré aujourd'hui louver-
détectives atiglais. qui accompagnent ; , ture du canal Teltow, destiné a relier’
| le pfince de-Galles, Son arrestation | le centre manufaclurier de Berlin &
be causé une grande émmolion, ila mer en passant pur les cantux
2 _ | Mapai ter.--- (soit) Cet | aprés- | @'Havel et d’Erebe.

@ nombre des tud midi un membre de la garde’ civile| Naco Arizona 3.— Une bagarre a
; a reconnu Hamilton pour avoir vu , eu lieu hier & Cananea ( Mexique )
ont }avec’Manuel Morales sur le balcon , entre les natifs et des sujets amétri-
da, d’oti_la bombe a été lancée, Les cains. Cinquante personnes ont été
+i deux. hommes ont. également été | tuées.---Les Mexicains ont incendié
vues ensemb ea Barceionne. + des propriétés américaines. On éva-
‘Panis fer.---Les journaux fran- i lue les pertes 4 250.000 dollars.---Le
“| gais-sont unanimes 4 cofidamner | Consul américain, sur la demande
| Vattentat anarchiste commis & Ma-| du gooverneur de Sonora, a deman-
but de calmer | ‘ap-| drid-et a cxprime leurs pimpathies | dédes renfortsau département d’Etat.
lique. Le roi/Alphon-| a TPégard du couple royal espagnol.| PorTLANnD (Oregon) 2.--- A la sui-
Tous louent le sang-froid du roi|/tede Varrestation d’un polonais a
}Alphonse et de la reine.-- En par-}Portland pour voies de fait envers
lant de cette dermére, ils disent que | plusieurs russes, les détectives de
"| dans cette terrible circonstance elle | cette ville ont découvert l’exisience
ip in-| 8 est montrée digne de partager les} d’une importante colonie de nihilis-.
eo pluraaeeee honneurs et les périls dun tréne, | tes russes qui auraient formé le
pil Leute Melee | dontle titulaire a déja fait. preuve | projet d’assassiner le Président Ro-
‘tonna | a popula | Wun cou-‘age remarquable dans des | osevelt.--- Les conspirateurs —h’atten-—-—-
| circonstances semblables. — | daient, assure-t-on, que l’arrivée de
| Panis der.— Le sénat et la cham- | fonds suffisants pour envoyer une
re des députés ont aujourd hui re- députation a Washington et mettre
fis séances. Presque-tous tes | le projet 4 exécution.
ir de Tae inel | déput es sénateurs élaient pré- | ‘Le Polonais arrété a déclaré qu il
rid. es au. cuts ot i sents.Un certain. nombre. de. femme ‘ait. été exposé.a des menacés de
mort de la part des conspirateurs,
_lancé dans rhémieyele des | Ila comparu aujourd’hui deVant le
ulletins. demandart -le age des Pjuge eta ete acquitté.--- Ce sont ses...
fdécarations | qui ont fait connaitre =
e but réel_pou arta colonie
des ni ihilistes,

Paris 2.--- Hier pendant la séance
d’ouverture dela Chambre des dé-
putés, le doyen de la chambre, Mr

la bataille de la Mer da Japon. L’a- | Louis Passy, a exprimé la sympathie
niral se trouvait blessé et sans con- | dé ses col légues a l’égard de Espa-

: pene a bord de ce navire, au gne eta fortement condamné Patton.
tat d’avant-hier,--- [la ajoulé que la~-
| chambre se joignait aw Gouverne+ .

ai 2.— Le eanhee de per- | ment pour envoyer ses félicitations
nes tudes par Vattentat uf ners aux souverains espagnols.

aga: 2 + Lopz 2---Des rencontres sanglan-

: énéral | tes se produisent chaque jour entre

‘les ouvriers ‘appartenant au parti

ational polonais et des socialistes,

Saran hoi, un homme a été tug

5 autres mortellement blesses, .



|
i
!




















































"Se-Pitinsnovai ter.—On¢ annon
ce officiellement aujourd hui que l’a

{| miral Rojestvensky sera traduit de-
,| Vant un conseil de guerre pour avoir
rendu le torpilleur «Biedovy» aprés




























di main, de 125.030 gourdes de bill
de caisse retraités; - 7
— La fia da procés- verbal de la Cham:
bre, stance du 28 Juin 1905, qui con- —
Ment les débats relatifs au Chemin de fer
des Gonaives; me
~— La liste nominative des acheteurs
des 10.000 dollars du Retrait, vendas le
a9 Mai 2 480 %o.

Au Palais National |
Nous extrayons de’ Actualité ces bennes / en comme
paroles de paix et de conciliation dives par NS Eg tres d'or
S. E. le. Président Nord, grand Protec. MApisttet SOmmuns’, fi & pe cere
vear de 1 Ordre Maconnique, en réponse GO 14 56% .
aux félicitations que lui adressa Mr Dacis — 2& pall
Viard, grand .Maitre de POrdre, a Voce ‘Favbert continue son eee \
casion dela te du 27 Mai: " de la loi da 6 Octobre 188 so
« Messieurs, if faut aue la fraterniné _ seils Communauz, et_un article
chez nous ne soit pas un vain not. Pour &POse MN Jmporaece de la Ri igion
qu'elle soit_bies: comprise et qu’ ’elle fasse
rayonnet partaut son action bienfaisante, ren
il est nécessaire qué nous prenions atacshe cient be’ sincéreme ie gai
de l’exercer, de la—metire en pratique, leur ont prété leur concours dese ge
chacun en particulier. C'est de cette fa- dant Vincendie quj a fuilli détre
con sevlement que la fraternité chez nous -quartier vendredi- matin. =
pourrase traduire en actions belles et [ls remercient. particalidrement le Gé
grandes. Et c'est pac elle que notre jeune néral J. Carrié, commandant de l’Arrot
société €voluera et atteindra. les grandes dissement, le général J. Coicou, com} eur — ek I
des:inées qui lui sont réservées. === mandant de la Place, les Commandants | piable a la fleur hamaine qui
« Pour ma part, croyez bien que je ne~ Ba: -q, Mondésir, et leurs vaillants pom- pague et dont la fine senteu
cesserai de précher Ventente, lanios et. piers, ainsi-que-Messieurs: J. Sibalar, S. | tous ceux quit'eatourent ¢
la fraternité dans le monde magonnique -Pradel, Moran-Molse, J. Floras, FP, Pla- | Oh! que vous aller ttre heur
comme dans.le monde profane; car, je le ide, Emile. Amédée, N. Bell, F. Gabriel vous:
rappelle, ce sont ces nobles et beaux sen- L, Hall et B Dennis fils, qui sé sont dis
uments qui ont présidé 4 PIndépendance -lingués-ea- la-circonstance. eo or :
_ Ga sol que nous ont légué nos péreso> ¥ Ala Maternité ssid Agséablement surpris,

Petite Mercuriale = | Les Médecins de lave Maternité de Port- ee tem
Pas de changement dans les affaires qui av-Prince », convoqués a l'extraordinaire a ne MEG kt
sont restées sans animation, la semaine le samedi 2 Juin 1906, aprés vérification vi oe sane cel 4
_ derniére. _ et approbation des: comptes, ont réélu a ts serie
Malgré les ventes | dor du Gouyerne- Pananimité le Conseil d'Ad inis :
ment gui out fut féchir, chaque fois, le tration, composé des Drs Ann Lt
Change de 2 4 3 %o, le taux s'est matn- chaud et Bouchereau, pant i
tenu de 483 4 Aba ley. en dépit d'une pe- 1907.
tite ce a oe provoguée par ja li-
endrédi 5.000.
Sees ont été < oh a8 e service -

Ce tes,
he dgtuire 2 481. matin, a sept heures sonssante es, et

: tiew en notre église la cél
grandiose, du mariage _

cies : 2 Ve 46 soiree, “bier
a 472 as sur Ouobie 468 °/s. — Contre iri ab cn ie par M a Nombe des

of, la traite sur France est resite. 423/@ E.G.
21/2 J, de prime: - te chéqac sur New- - e
York, ar 230.7

Ain’s &:é lived, haa le semaine, 4
539 s de café, venda: ls province 4
el 44 centies et Jes soutes a
campéche fait toujours $ 12 -
le coron de J Briboove; 56)

-soclarté. La minute, en. elf:
ie douce. I Ls temole é





iben ga aualite be
Me

E ead |

cost sion encore | :

public est pré-| Le Café de la Paix |

aite hors sa par- 7 f& Jérémie |

ame vente: ae Ole ‘48a clientéle tout ce. qu'il y a
ee a mieux gomine boissons étrangéres:.

| des premiéres marques.

ILE ‘MUNTER | Ea outre, il est le représentant pour

: | Haiti da Champagne Léon Chandow,.
Pendant mon ae ce du pays, Mr A. | si apprécié des connaisseurs. |

Coles ‘ta procuration, | _ Jérémie, le 10 Mai 1906.

LL. EISENSTEIN. |






Use maicor hachan Bois-Verna, « en} ° vous
pro Me, Danckombe, ayant] Nagtre-Tailleur,
| ... arand Rue, 181,
Annonce 4 ses nombrétx clients:
©} que sa maison est nouvellement:
-assortie dune. gr ande. quantité dex















Guapellert ‘Gentr Dans son établissement, on trou-
mn de confiance.— Grand Rue, 169 vera, -- comme toujours, — les.
soin de} L’Btablissement annonce.d sa nom-| derniéres modes francaises et an--
ique ae to | breuse clientéle et au public en génd- glaises.
iliterla-deseente aa | ral que dans son sulon,.on tronvera 4 |?

gaufres nous vous | ehoisir “toutes” sortes de formes tant
: “é fe pour dames pour
jlen oulre, il mettra













lia anufacture 2 a toujours ete
dépét un grand ‘stock, — pour la
vente en gros et détail, — dex
chaussures en tous genres pour~

* Hommes, Femmes, ENFANTS.

Les co mandes des commere-
érieur pourront éires
: semaine _& ri

| ‘Materité de Tareaw-Prage
So ‘ous le haul patronage de S. Exe. le
_ Président Nord Alexis.















Service Atlas.
Lo Le steamer GRAECIA, ayant.
| quitté New-York le 3! Mai écou--

m | |é pour Cap Haitienet notre port,

A, | est P aflendu | ici jeudi procheil 7
Juin courant et suivra probable -
ment le méme jor pour Gonai- -

s, Miragoane, Cayes et Santa--
| Marta, | prenant la nalle, fet ek.
passazers. ; :

a HERRMANN L& Aen.



soe aI ... :


























Ma ‘are faerie cheegisley oo pu
hecia ‘procédé le vendredi que Von é daly a
tera quinze Juin courant, 4 onze heures : eee
matin, en Vétude de Me Louis Etienne Ed- | rie Low
smoond Oriol, nofaive au Port-au-Prince, 6)
“rue Rus ci-devant rue Bonne-foi, a la vente :
~au plus offrant et dernier enchérisseur :
40 Pune propri ‘iélé appartenant au_ mineur |
Pierre Liavaud, sise en cette ville, entre le]
Bois- Verna et Lalue, dela contenance de ce: :
-pieds sur Vimpasse Lavaud, quatre vingt um 10 , rue da Cent
pieds au coté sud et quatre vingt sept meds |
equatté fovces au cole “nord, bornée sau nord
par Verse Darius Devis, au sud par une route |
de vingl jicds, a Vest par le No 3 et a Vouest | |
par Pin pagse Lavaud, sur Ja mise a prix de
——~ adeux mille 2 pourdes, fixée par Texpert, outre |
-les charges de Penchére,—cy pee Ba .T
El2e..e portion d’emp.acement sise au
‘mémne «: droit, appartenant. 41a mineure |
Jeanne Lavaud, ‘de la conienance de cinquante | ,
pieds sur Vinpasse Lavaud, eoixante aL

: __«pieds au. foes nord ; ele est bor bornée au nord |
par le reste . fay propriété, au-sud pi par le No |
“2, & Vest par Visnpasse Lavaud et a l'ouest_par |
“Rémy. Basis sur la mise 4 prix de six cents.

-gourdes, fix jar Vexpert, outre les charges |

«de Penché:e. ey... P. 600. GRA!

A la requdix de Madame Carida. Pasquet, Ae
“Veuve Mest vo Lavaad, oe re rea 26 Médailles ‘de toutes lee = poe
‘yant et dons « lite en cette ville,agissant com- | a Or, qu: a vient di € Fobtenin de de
the tte Ludie-destiis-mmeursc cme aoa ee po
Pour ple oples renseigements svadresser :

-au notaiie Faimond Oriol, “depositaire du ca- Te 4
_ Auer desclures.

oma gy PT INCE TE” yates 4906
Ye M, LAVAUD:










































nile de iviede Morne aux Glycérophos- |
phates de Chanx et de Soude,.
: PREPAREE PAR
~ LA PHARMACIE SAINT CHARLES.
Gonaives; — W. Boca
Cette préoparalion soignée est recom |
____wmafidée surtout pour les enfants quite.
prennent facilement a cause @ de. ‘son

gout frais et agréable. bo
Ua chion des Uelyeérophosphates est |



— “anédezins. les prescriveot et eiteouple. |
‘tement abandonné les sae |

‘Par :.G. 3 per flacon
Se vena la a ‘Centrale

















Full Text




















































































































7 ‘homme d'environ 50 ans, qui a et Beauin 2.— L’empereur Guillan-
signalé 4 la police’ ‘espagnole par les mea inavguré aujourd'hui louver-
détectives atiglais. qui accompagnent ; , ture du canal Teltow, destiné a relier’
| le pfince de-Galles, Son arrestation | le centre manufaclurier de Berlin &
be causé une grande émmolion, ila mer en passant pur les cantux
2 _ | Mapai ter.--- (soit) Cet | aprés- | @'Havel et d’Erebe.

@ nombre des tud midi un membre de la garde’ civile| Naco Arizona 3.— Une bagarre a
; a reconnu Hamilton pour avoir vu , eu lieu hier & Cananea ( Mexique )
ont }avec’Manuel Morales sur le balcon , entre les natifs et des sujets amétri-
da, d’oti_la bombe a été lancée, Les cains. Cinquante personnes ont été
+i deux. hommes ont. également été | tuées.---Les Mexicains ont incendié
vues ensemb ea Barceionne. + des propriétés américaines. On éva-
‘Panis fer.---Les journaux fran- i lue les pertes 4 250.000 dollars.---Le
“| gais-sont unanimes 4 cofidamner | Consul américain, sur la demande
| Vattentat anarchiste commis & Ma-| du gooverneur de Sonora, a deman-
but de calmer | ‘ap-| drid-et a cxprime leurs pimpathies | dédes renfortsau département d’Etat.
lique. Le roi/Alphon-| a TPégard du couple royal espagnol.| PorTLANnD (Oregon) 2.--- A la sui-
Tous louent le sang-froid du roi|/tede Varrestation d’un polonais a
}Alphonse et de la reine.-- En par-}Portland pour voies de fait envers
lant de cette dermére, ils disent que | plusieurs russes, les détectives de
"| dans cette terrible circonstance elle | cette ville ont découvert l’exisience
ip in-| 8 est montrée digne de partager les} d’une importante colonie de nihilis-.
eo pluraaeeee honneurs et les périls dun tréne, | tes russes qui auraient formé le
pil Leute Melee | dontle titulaire a déja fait. preuve | projet d’assassiner le Président Ro-
‘tonna | a popula | Wun cou-‘age remarquable dans des | osevelt.--- Les conspirateurs —h’atten-—-—-
| circonstances semblables. — | daient, assure-t-on, que l’arrivée de
| Panis der.— Le sénat et la cham- | fonds suffisants pour envoyer une
re des députés ont aujourd hui re- députation a Washington et mettre
fis séances. Presque-tous tes | le projet 4 exécution.
ir de Tae inel | déput es sénateurs élaient pré- | ‘Le Polonais arrété a déclaré qu il
rid. es au. cuts ot i sents.Un certain. nombre. de. femme ‘ait. été exposé.a des menacés de
mort de la part des conspirateurs,
_lancé dans rhémieyele des | Ila comparu aujourd’hui deVant le
ulletins. demandart -le age des Pjuge eta ete acquitté.--- Ce sont ses...
fdécarations | qui ont fait connaitre =
e but réel_pou arta colonie
des ni ihilistes,

Paris 2.--- Hier pendant la séance
d’ouverture dela Chambre des dé-
putés, le doyen de la chambre, Mr

la bataille de la Mer da Japon. L’a- | Louis Passy, a exprimé la sympathie
niral se trouvait blessé et sans con- | dé ses col légues a l’égard de Espa-

: pene a bord de ce navire, au gne eta fortement condamné Patton.
tat d’avant-hier,--- [la ajoulé que la~-
| chambre se joignait aw Gouverne+ .

ai 2.— Le eanhee de per- | ment pour envoyer ses félicitations
nes tudes par Vattentat uf ners aux souverains espagnols.

aga: 2 + Lopz 2---Des rencontres sanglan-

: énéral | tes se produisent chaque jour entre

‘les ouvriers ‘appartenant au parti

ational polonais et des socialistes,

Saran hoi, un homme a été tug

5 autres mortellement blesses, .



|
i
!




















































"Se-Pitinsnovai ter.—On¢ annon
ce officiellement aujourd hui que l’a

{| miral Rojestvensky sera traduit de-
,| Vant un conseil de guerre pour avoir
rendu le torpilleur «Biedovy» aprés

























di main, de 125.030 gourdes de bill
de caisse retraités; - 7
— La fia da procés- verbal de la Cham:
bre, stance du 28 Juin 1905, qui con- —
Ment les débats relatifs au Chemin de fer
des Gonaives; me
~— La liste nominative des acheteurs
des 10.000 dollars du Retrait, vendas le
a9 Mai 2 480 %o.

Au Palais National |
Nous extrayons de’ Actualité ces bennes / en comme
paroles de paix et de conciliation dives par NS Eg tres d'or
S. E. le. Président Nord, grand Protec. MApisttet SOmmuns’, fi & pe cere
vear de 1 Ordre Maconnique, en réponse GO 14 56% .
aux félicitations que lui adressa Mr Dacis — 2& pall
Viard, grand .Maitre de POrdre, a Voce ‘Favbert continue son eee \
casion dela te du 27 Mai: " de la loi da 6 Octobre 188 so
« Messieurs, if faut aue la fraterniné _ seils Communauz, et_un article
chez nous ne soit pas un vain not. Pour &POse MN Jmporaece de la Ri igion
qu'elle soit_bies: comprise et qu’ ’elle fasse
rayonnet partaut son action bienfaisante, ren
il est nécessaire qué nous prenions atacshe cient be’ sincéreme ie gai
de l’exercer, de la—metire en pratique, leur ont prété leur concours dese ge
chacun en particulier. C'est de cette fa- dant Vincendie quj a fuilli détre
con sevlement que la fraternité chez nous -quartier vendredi- matin. =
pourrase traduire en actions belles et [ls remercient. particalidrement le Gé
grandes. Et c'est pac elle que notre jeune néral J. Carrié, commandant de l’Arrot
société €voluera et atteindra. les grandes dissement, le général J. Coicou, com} eur — ek I
des:inées qui lui sont réservées. === mandant de la Place, les Commandants | piable a la fleur hamaine qui
« Pour ma part, croyez bien que je ne~ Ba: -q, Mondésir, et leurs vaillants pom- pague et dont la fine senteu
cesserai de précher Ventente, lanios et. piers, ainsi-que-Messieurs: J. Sibalar, S. | tous ceux quit'eatourent ¢
la fraternité dans le monde magonnique -Pradel, Moran-Molse, J. Floras, FP, Pla- | Oh! que vous aller ttre heur
comme dans.le monde profane; car, je le ide, Emile. Amédée, N. Bell, F. Gabriel vous:
rappelle, ce sont ces nobles et beaux sen- L, Hall et B Dennis fils, qui sé sont dis
uments qui ont présidé 4 PIndépendance -lingués-ea- la-circonstance. eo or :
_ Ga sol que nous ont légué nos péreso> ¥ Ala Maternité ssid Agséablement surpris,

Petite Mercuriale = | Les Médecins de lave Maternité de Port- ee tem
Pas de changement dans les affaires qui av-Prince », convoqués a l'extraordinaire a ne MEG kt
sont restées sans animation, la semaine le samedi 2 Juin 1906, aprés vérification vi oe sane cel 4
_ derniére. _ et approbation des: comptes, ont réélu a ts serie
Malgré les ventes | dor du Gouyerne- Pananimité le Conseil d'Ad inis :
ment gui out fut féchir, chaque fois, le tration, composé des Drs Ann Lt
Change de 2 4 3 %o, le taux s'est matn- chaud et Bouchereau, pant i
tenu de 483 4 Aba ley. en dépit d'une pe- 1907.
tite ce a oe provoguée par ja li-
endrédi 5.000.
Sees ont été < oh a8 e service -

Ce tes,
he dgtuire 2 481. matin, a sept heures sonssante es, et

: tiew en notre église la cél
grandiose, du mariage _

cies : 2 Ve 46 soiree, “bier
a 472 as sur Ouobie 468 °/s. — Contre iri ab cn ie par M a Nombe des

of, la traite sur France est resite. 423/@ E.G.
21/2 J, de prime: - te chéqac sur New- - e
York, ar 230.7

Ain’s &:é lived, haa le semaine, 4
539 s de café, venda: ls province 4
el 44 centies et Jes soutes a
campéche fait toujours $ 12 -
le coron de J Briboove; 56)

-soclarté. La minute, en. elf:
ie douce. I Ls temole é


iben ga aualite be
Me

E ead |

cost sion encore | :

public est pré-| Le Café de la Paix |

aite hors sa par- 7 f& Jérémie |

ame vente: ae Ole ‘48a clientéle tout ce. qu'il y a
ee a mieux gomine boissons étrangéres:.

| des premiéres marques.

ILE ‘MUNTER | Ea outre, il est le représentant pour

: | Haiti da Champagne Léon Chandow,.
Pendant mon ae ce du pays, Mr A. | si apprécié des connaisseurs. |

Coles ‘ta procuration, | _ Jérémie, le 10 Mai 1906.

LL. EISENSTEIN. |






Use maicor hachan Bois-Verna, « en} ° vous
pro Me, Danckombe, ayant] Nagtre-Tailleur,
| ... arand Rue, 181,
Annonce 4 ses nombrétx clients:
©} que sa maison est nouvellement:
-assortie dune. gr ande. quantité dex















Guapellert ‘Gentr Dans son établissement, on trou-
mn de confiance.— Grand Rue, 169 vera, -- comme toujours, — les.
soin de} L’Btablissement annonce.d sa nom-| derniéres modes francaises et an--
ique ae to | breuse clientéle et au public en génd- glaises.
iliterla-deseente aa | ral que dans son sulon,.on tronvera 4 |?

gaufres nous vous | ehoisir “toutes” sortes de formes tant
: “é fe pour dames pour
jlen oulre, il mettra













lia anufacture 2 a toujours ete
dépét un grand ‘stock, — pour la
vente en gros et détail, — dex
chaussures en tous genres pour~

* Hommes, Femmes, ENFANTS.

Les co mandes des commere-
érieur pourront éires
: semaine _& ri

| ‘Materité de Tareaw-Prage
So ‘ous le haul patronage de S. Exe. le
_ Président Nord Alexis.















Service Atlas.
Lo Le steamer GRAECIA, ayant.
| quitté New-York le 3! Mai écou--

m | |é pour Cap Haitienet notre port,

A, | est P aflendu | ici jeudi procheil 7
Juin courant et suivra probable -
ment le méme jor pour Gonai- -

s, Miragoane, Cayes et Santa--
| Marta, | prenant la nalle, fet ek.
passazers. ; :

a HERRMANN L& Aen.
soe aI ... :


























Ma ‘are faerie cheegisley oo pu
hecia ‘procédé le vendredi que Von é daly a
tera quinze Juin courant, 4 onze heures : eee
matin, en Vétude de Me Louis Etienne Ed- | rie Low
smoond Oriol, nofaive au Port-au-Prince, 6)
“rue Rus ci-devant rue Bonne-foi, a la vente :
~au plus offrant et dernier enchérisseur :
40 Pune propri ‘iélé appartenant au_ mineur |
Pierre Liavaud, sise en cette ville, entre le]
Bois- Verna et Lalue, dela contenance de ce: :
-pieds sur Vimpasse Lavaud, quatre vingt um 10 , rue da Cent
pieds au coté sud et quatre vingt sept meds |
equatté fovces au cole “nord, bornée sau nord
par Verse Darius Devis, au sud par une route |
de vingl jicds, a Vest par le No 3 et a Vouest | |
par Pin pagse Lavaud, sur Ja mise a prix de
——~ adeux mille 2 pourdes, fixée par Texpert, outre |
-les charges de Penchére,—cy pee Ba .T
El2e..e portion d’emp.acement sise au
‘mémne «: droit, appartenant. 41a mineure |
Jeanne Lavaud, ‘de la conienance de cinquante | ,
pieds sur Vinpasse Lavaud, eoixante aL

: __«pieds au. foes nord ; ele est bor bornée au nord |
par le reste . fay propriété, au-sud pi par le No |
“2, & Vest par Visnpasse Lavaud et a l'ouest_par |
“Rémy. Basis sur la mise 4 prix de six cents.

-gourdes, fix jar Vexpert, outre les charges |

«de Penché:e. ey... P. 600. GRA!

A la requdix de Madame Carida. Pasquet, Ae
“Veuve Mest vo Lavaad, oe re rea 26 Médailles ‘de toutes lee = poe
‘yant et dons « lite en cette ville,agissant com- | a Or, qu: a vient di € Fobtenin de de
the tte Ludie-destiis-mmeursc cme aoa ee po
Pour ple oples renseigements svadresser :

-au notaiie Faimond Oriol, “depositaire du ca- Te 4
_ Auer desclures.

oma gy PT INCE TE” yates 4906
Ye M, LAVAUD:










































nile de iviede Morne aux Glycérophos- |
phates de Chanx et de Soude,.
: PREPAREE PAR
~ LA PHARMACIE SAINT CHARLES.
Gonaives; — W. Boca
Cette préoparalion soignée est recom |
____wmafidée surtout pour les enfants quite.
prennent facilement a cause @ de. ‘son

gout frais et agréable. bo
Ua chion des Uelyeérophosphates est |



— “anédezins. les prescriveot et eiteouple. |
‘tement abandonné les sae |

‘Par :.G. 3 per flacon
Se vena la a ‘Centrale