Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text





rince (Haiti)

















































ble A cette quest
lasses de la société.
Opgssa 25.— La gréve des mate-


















tefaix, qui s’eot récemment déclarée
ici, est maintenant devenue générale.
Toutes lescompagnies de navigation

‘mandes des grévisies:- comprennent
une amnistie générale en faveur de
ceux de leurs. camarades qui ont été
emprisonnés A la suite des troubles
de Pannée derniére.

Une dépéche de Tokio annonce

@ parlement a accepté
proposition du pré-
e des obséques natio-
: Henrik Ibsen. .
25. ~ La person-
siner le vice-ami-
ferneur-général dé
dentifiée comme.étant







rt du général Stoessel, le général


























nmé Holschevnikoff.
Cette année, la ré-
rOpjasa dépassé de
_lasneilleure récolte



stocisme militaire.

au ¥
atrivée ce matin de
tle territoire espa-
\é_recue-par-le-roi
mbres d* ministére
ons enthousiast





létaillés-sur la-demar
de 26 millions de dollars pour les
canal..deRanama.-M

ingénieurs chargés des travaux.

- BERLIN
ne au |














voir le sauver.

dis:ours prononcé cette aprés-mid
‘ala Douma, Mr Gorimykin, prési-
dent du conseil des ministres, a défi-
/ni la politique du Gouvernement. Le
discoursa produit une impression
fet. un conflit semble inévitable,



| lots, chauffeurs, méeaniciens et por- ,

% ; -pavire wa pu"
quitterle Pers: ujourd’hui.—Les de-1-

fta dit qu’en tenant compte de)
4outes-fes difficultés & prévoir, il)
- était. possible de terminerun. canal
se, est arrivé €e soir |a-écluses pour le fer Juillet 1914. |
0.-~ Les princesses | Cette prévision est basée sur les |
ec un cérémonial | calculs soigreusement revisés des |

%

‘

qu’en apprenant la condamnation a |

gi, vaingueur de Port-Arthur, a
aré qu'il doutait de Pexactitude
de cette nouvelle; mais que si ce-|
dant elle était vraie, il était con- |
rcu que le général Stoessel ac- ise Poffre de l’Augleterre d’envoyer
caterait sa condamnation avec un | dans les eaux russes une escadre
. | britannique. Tous les arrangements

WasHineton 25.---M. Taft, secré- |
taire de la guerre,a été entendu au-| | FAR ve
jour? hui par la comrnission des | kin dit que le bruit court que P En ~
erédits A la chambre des représen- | pereur est malade; certains préter-
tants. Il a fournides renseignements | dent

le-d’un crédit | Ours Ue
|ragan s'est abattu bier aprés-midi

96,--- Un message de Vien- |
orgen-Post annonce que)
‘empereur d’Autriche est dangerou- |
sement malade et que, vu Son grand |

parts 26.--- Le général Dalsteia |

—

monwcecnn feito



a di, 28 Mai 7 | 5 :

sn dans toutes-les s'est rendu anjourd’ hui au ministeé-

re des affaires étrangéres pour y ré-
cevoir des instructions relatives 4 sa
mission 4 Madiid ot il va représen-
ter la Fiance au aoiatiage du Rol.
Il sera accompagné de Mr Paleolo-
gue,du Jieutenant-colonel Ebernf et.



da-tapitaine Courcel.

Mapa 96+ bes -représentants
diplomatiques de la Frawce. de lAu-
triche et de VAllemagne sont en ce
moment ici, of ils -viennent collabo-
rer a Vorganisation de la Banque
@’Etat Marocaine en accord avec les
décisions de la coniérence dA gé-
giras.

Sr Perernspourc 26--- La visite
de escadre anglaise 4 Cronstad! est
maintenant chose. certaine, le Gour
vernement Russe ayant officielle-
ment exprimé le plaisir que lai cau-

né sont pas encore compleis
Paris 26.--- Une dépéche de Pé-



héme qu'il est mort. _
Omana (Nebraska) 26.---" Un ou-





Voici un grand et nouveau vide que
la mort creuse encore dans le rang des
esprits cullivés.

Dutcmé Jean-Louis vient de mou-
rir, aprés avoir eu une vie sonlignée

Age, les docteurs ne pensent pas pou- | d’un remarquable labeur intellectuel.

| Il s’&ait consacré aux Sciences natu-

ii
Sr.PéreRsBOURG 26.--- Dans un | relles et agronomiques, of il tint une

lace vraiment distinguée. Oase plaisait

la le considéker comme l'un dé “nos

meilleurs agronomes, pour ne pas dire .
le premier. Ll eut la douce satisfaction
de Veotendre répéter autour de tui.
Cest la plus haute consolation réser~

yée dans notre milieu aux fervents de
ia Peusée dont le travail revét le plug






































--—Hitariste-d'entre les utilitaristes — au

trahissait @ savoir, avait, luiaussi,) i :
entendu ies déclamations sonores eb; |, os lui prése
coustaté | oS ea pompeux sur PA- | ce yet lo laisons nes
griculture. ais alors, se demanda-t-il, :
ne fant-il pas cesser de plaisanter sur
“une chose si i sérieuse? I era Ft
dée de la culture méthodigque, mélan ‘Monit * diosement feé le
les principes théoriques aux faits prati- |. Le dernier- numéro. sae «€ . Journ Off vOrdre, 4 Poccasio
' ques, avec cette généreuse et adiira- | ciel » para. samedi, publie : ola rendu mettant.
ble ardeur que les ftrimas de. Ihiver}—- connique du 19 Oc
n’ont jamais pu refroidir, A cette épo- | “Un grand no
que se rattache “une partie véritable- ades et une brillante
ment intéressante de l'existence de Dul- | es A vie et temporal
ciné Jean-Louis: celle qu il accomplit —~ | pris part a cere t

Jacmel-alors-cité-rayonnante - avec Dé- goeaud et lathe eM. P. ri he. Go. Pr ote
silus Lamour dans « LIndépendance | ---Procés-verbaux. des. stances du ae Lge

WU Haiti +. | nat-( 18 Mai courant,
Que de pages absolument i impérissa | la Chambre ( 28. Jain | .

. bles, étincelantes de vérité, tracées] = Contrat de con

par-cet-écrivain” ‘des choses agrestes ! | néral J. Carrié ‘er Edg. 1

Les. écrils si_appréciables-retepaient,-Fegrog des “coupes de- obs a Do
a l’Extérieur, Vattention par leur origi- ‘national dans le Départe

nalilé. Mais c'est avec pein i

= tacl uit,






: big, 21 -er 2 Mai courant,

cartons ait ils avaient oo, dollars aux taux de 482 et a6 iy
—Nielli. D'a ceil pHOUx, it-enressait-ces4 -Avis domanianx et autres et bul

précieux Papiers qui contiennent de | tin méré ologique. -
précieux enseignements. Il avait formé.

le beau réve de les réunir en volumes. | ~
;
Il espérait le voir,un jour. se réaliser. | ~ Tonjours méme situation dans’ les

Aussi les retouchait-il avec un soin | fires: pea de ventes de marchandises Compagoie. des Pompe

1 don
ieux. Mais ce n’était qu'un rével Voici | livraisons de cafe faibles. ee pement complet
ea il s'est éteint avec ta ripidité que lat Le taux du Change na guére vatit n matériel,
Mort seule oblient. en semant le deuil | Qvelques affaires sans importance on Nos Pompiers vo u
ella désolation. égociées dans le commerce de 484 a de casques, plumets, cht

Avjourd*hut qué“Ta” Nation semb fs. Le Goavernement a venda $2.00 bews;_ bottes avec les ot
xouloir se. ressaisir.en~-prétant-m
orei le plus bienveillante a lEvangil
ulihtaire, Dulciné Jean-Louis, — uti









A terme, on a- fait sur fins ‘foil et, lement en’ meilleure
Aott et Septembre a 475, pois 4472 /é. | mieux en mesuge. de!

Contre or, le taux est resté ‘soninal 4 | gent contre l'incendie,
2 1/2 %/o de prime pour traites sur France | Perlodiquemen: notre m:
oon t/2-1/4 %/o-pour chéques - sur _New: | ‘Punérai

< q Cet aprés-midi, 3 la Cat

ble qui lui a permis de consigner quel- | es livraisons de café ont be fe 666 | cont les obseques den
que part que snouseommes en arriére | S2°% Vendus & 32--35 centimes la _ pro: rrareut concitoyen
méme de notre passé ». vince, et 35-36 cts les soures. Jean iu nee
Nl sera toujours difficile 4.lajeunesse |, “© (20% dés titres est nominal 7 = Tes S






rait éle d'un puissant secours. Il pour- |
rait, en effet, a pareille minute, mettre |
en action une experince. incontesta-.





















‘ onome, Publicist
. uctuclle doublier. cette figure of se | Consolidés,a 44/45_et 22 1/2» 35 Ag Dart
“dégageait une si franche expression de fo Janvier. et Brovisolee a 43/445 cien Admit

douceur. Les jeunes l’avaient prise en | Obligations bleues et roses a 23 et a2 | a/ |
belle sympathie;-non seulement pour | =e

a -——-Faeouer-combien-agréahle qi € quelle leur |
7 ———faisnit,” mais aussi pour sa plume. de |!’

“coloriste qui parfumait Ses q@uvres, des |

—genteurs ‘ois. de Thaleine-de |son- chef a division, ve a

nos plaines et. vallons. ‘Lame de cet| ‘he chef de notre Univers 6 se
homme os’élait que eee peu égarée|de se rendre ainsi dans nos. prig
datis le monde. Il-suffisait de le voir de | etablisgemect scolaires. oe
prés, afin de s'en convainere. Il y a des |
jempéraments qui ne font pas bon mé |
nage avec le péenible frottement social.
ls gnt toujours a en soulfrir. Pris dans
lembarras de nos complexités sociales.
: ee inlimes, ila su sou-
: ae de cohersiaut)

al
politique qui prend pour programme
| défense a neat ajeu og
a pleines mains des i
gtessives et faites de droit
nement da Géné :

i | politig a est tout
ee ieure ob i celal éiliation.»

es voir été. . conversation | Répondant
confrére, hous

ns la paix,
Sak, le sens. du a
ie SEE medelavie. _









D Conformément aux instructions-dw—
a imma Tee hice Gabriel, Secerétaire ad’ Etat des Finances. la Ban-
D. Barbancourt. “gu er lee i e d’Haitia !bonneur din--
ormer les intéressés qu’ils penvent, a.
u étion-V
er a P - Anna bonne maj | Partir de ce jour, toucher a ses gui-

{son @’ Pétion-Ville. cyant toutes’ les chets sur les emprunts suivants :

| commodités désirables, située & uneex- Gouvernement d’ Haiti 64/,

#€ | eallente position. fe répartition demi pour cent Cie:

ae 3 ainsi i compromis. los: Sadresser aa « Nouvelliste ». */,) intéréts du ter au 31 Mars 19065.
: a Gouvernement d’Haiti 3°}.

4e yépartition : un quart pour cent
( /4°/.) intéréts du au 3i

































vis

| Je souasignée, “eslare au public qu’ "A
| partir de cette date il n’est permis a
personne de contracter aucune affaire
vec mon pére, Mr Thomas Romain, a)
use de son age avancée.

Nous sommes deux enfants,moi-Oré-
lit‘Thomas Romain et mon frére Tho-
mas Romain ; ce: ‘dernier,bien que gar-
op,au lieu de soccuper de cette ques-
tion, méne plutot une tout autre con-
vite. Dans la p idnitude de mes droits,
~ je donne te~ ‘present avis pour “éviter
: te contestation,





e
Contre recus et sur présentation des:
Sons.



Port-au Prince, 28 Mai 190













Par décigion du Gonseil Adminis.
tration, les Succursales de la Banque-
lui qui contractera alfaire autre~ | Nationale d’Haili aux Gonaives, Jéré-.

tment, aura mal contracté. | mie et Cayes sont transformées en.
3 pas trop grande, 7 Port-au-Priace. 25 Mui 1906. Agences.
enable, pour un og |” _Onéiya Tuomas ROMAIN. | MM. F Henamann &Co, aux Gonalves:
AL. ve Roseats Durron, aux Cayes et 2.
Un terrain situé au Bois-Verna, | Jérémie, sont chargés de la gestion de
Avgnue Lamarliniére, mesurant 50 | ces agences 4 dater du Jer Juin 1906.

ne~-jeune-personne, | Pi€ds de fagade sur 130 de profondeur. Le Directeur, ~- Ch. van WIICH.
ayant de bonnes dis- S‘adresser au bureau du Journal.















ceaaA.L, bP
Prince. a

DEREIX, propriétaire,
Annonce 4 sa nombrense clientele:
wil vient de recevoir, des Cigares et
igarettes de la Havane, provenant des.
meilleures fabriques. --Vente par hoites..
etau détail.

. @
de tapis « moquette 8
age, mélé de bleu, jau-

eté volé chez Monsieur t
avis est donné au eom- par eaisse de 42 bouteilies: et 24/2 bou-














. i. général d’aver- | teilles. La maison se recommande fgale-
ven e en était falle ejb --~ rr enmmemnmer ae ™ | ment pour so: service de table d'héte.-
foes et Os : Z oe _et-ses Ving “deaux., de provenance.





ense.a qui fera. re- ws
de lapis. PES os ‘ tie Macleutiests fry aevicaite

os (Service, New-VorkHaiti,)






directe, garantis purs.








ignand ot Sani | NED a quitté}~ Le steai
on Climement ¢ fe New-York le 93 I mvem [V », venant “de New.
de-Paix et no re port, ou i) -| York, est altendu ici mardi, 29

tendu mercredi prochain JO courant, et repartira probable--

’ IP suivra probablement I ment dins la soirée pour St

wr pour St-Mare, Jeremie, Petit-Goave, Cayes, Jacmelet. :

| el et pee ria, renant la | racao











S’adresser a Mme Cyrus SAUREL, Ave
aue John Brown, en face du Pensionn:
Lose de Lima. . :







&

Hatreprise. Far Ca ses de i
Port-au-Prince = t
21, Rue des Mir actes, 24 | eee tara
, FOURNISSEUR;: Splat ae coupon
. a Grand Certle de Port-au-Prince | et gile ets de premier

4u Petit-Club dson
de l'Union Sportive Haltienne Lame ta eae





































































































iu Restaurant de la Paix 4 Haiti en coochy re
« . du Commerce
‘fel’ Hate i Belletne
_« Central -
a de France
é Patrie
tu Café duPort ee Le. ed} sve Whisky. ‘
wi; Bar Fin de Siécle Ss : Crawford. & Ce de a
«. du Gommere« | par. la marque brevetée «C.C.
« des Amateurs. _ Lest le seul Whisky recommandé
« du Port “ | Paeulté de Médecine. |
_4 International . ' ‘Pour plus amples Abts ils,
a de la Bourse ———--}-#fa maison Jas. Gipson & C.
« dela Chambre — | Vincent Street, Glasgow, on
‘ « de la Poste | rie Lombard, Boite 3 ) Sersinte
2 « dela Gare. _ De
* ae A Palais
a ys “de PUnion
. e Larousse
« Lavictoire
« Bourdon
« Cantave

Aux Cuves de Bordeux
Gonaives: R. Sehatt
Pelit-Godve: Café Lochard
Jérémie. Café de la Paix
St-Mare: A: Dalencourt
Jaemel: M. Lafentant









: 1a Médailles de toutes ‘ise Bap alae du Monde, y Q
€Or, quail vient d obterdir Joe pt epoetic de ‘











| BET Dis DU MLLER ce :
|Deépot rues Césars, Ne 7 et du Q)

: ou se tient Monsieur. Barbancourt 4 la dispositio
teurs, et aussi i poe éxpédier leurs command
MMe que ee r Borioget ng



































SERVATION P

TES — FAROE
























‘Orgeat al de Frramboises,de ine} ~ “ AFFECTIONS DES P00

PRINCE, Bair



- gene, deCrenadine de Citron, I .
4 de le Fleursd Orangers, de mt te a
liane to








Full Text





rince (Haiti)

















































ble A cette quest
lasses de la société.
Opgssa 25.— La gréve des mate-


















tefaix, qui s’eot récemment déclarée
ici, est maintenant devenue générale.
Toutes lescompagnies de navigation

‘mandes des grévisies:- comprennent
une amnistie générale en faveur de
ceux de leurs. camarades qui ont été
emprisonnés A la suite des troubles
de Pannée derniére.

Une dépéche de Tokio annonce

@ parlement a accepté
proposition du pré-
e des obséques natio-
: Henrik Ibsen. .
25. ~ La person-
siner le vice-ami-
ferneur-général dé
dentifiée comme.étant







rt du général Stoessel, le général


























nmé Holschevnikoff.
Cette année, la ré-
rOpjasa dépassé de
_lasneilleure récolte



stocisme militaire.

au ¥
atrivée ce matin de
tle territoire espa-
\é_recue-par-le-roi
mbres d* ministére
ons enthousiast





létaillés-sur la-demar
de 26 millions de dollars pour les
canal..deRanama.-M

ingénieurs chargés des travaux.

- BERLIN
ne au |














voir le sauver.

dis:ours prononcé cette aprés-mid
‘ala Douma, Mr Gorimykin, prési-
dent du conseil des ministres, a défi-
/ni la politique du Gouvernement. Le
discoursa produit une impression
fet. un conflit semble inévitable,



| lots, chauffeurs, méeaniciens et por- ,

% ; -pavire wa pu"
quitterle Pers: ujourd’hui.—Les de-1-

fta dit qu’en tenant compte de)
4outes-fes difficultés & prévoir, il)
- était. possible de terminerun. canal
se, est arrivé €e soir |a-écluses pour le fer Juillet 1914. |
0.-~ Les princesses | Cette prévision est basée sur les |
ec un cérémonial | calculs soigreusement revisés des |

%

‘

qu’en apprenant la condamnation a |

gi, vaingueur de Port-Arthur, a
aré qu'il doutait de Pexactitude
de cette nouvelle; mais que si ce-|
dant elle était vraie, il était con- |
rcu que le général Stoessel ac- ise Poffre de l’Augleterre d’envoyer
caterait sa condamnation avec un | dans les eaux russes une escadre
. | britannique. Tous les arrangements

WasHineton 25.---M. Taft, secré- |
taire de la guerre,a été entendu au-| | FAR ve
jour? hui par la comrnission des | kin dit que le bruit court que P En ~
erédits A la chambre des représen- | pereur est malade; certains préter-
tants. Il a fournides renseignements | dent

le-d’un crédit | Ours Ue
|ragan s'est abattu bier aprés-midi

96,--- Un message de Vien- |
orgen-Post annonce que)
‘empereur d’Autriche est dangerou- |
sement malade et que, vu Son grand |

parts 26.--- Le général Dalsteia |

—

monwcecnn feito



a di, 28 Mai 7 | 5 :

sn dans toutes-les s'est rendu anjourd’ hui au ministeé-

re des affaires étrangéres pour y ré-
cevoir des instructions relatives 4 sa
mission 4 Madiid ot il va représen-
ter la Fiance au aoiatiage du Rol.
Il sera accompagné de Mr Paleolo-
gue,du Jieutenant-colonel Ebernf et.



da-tapitaine Courcel.

Mapa 96+ bes -représentants
diplomatiques de la Frawce. de lAu-
triche et de VAllemagne sont en ce
moment ici, of ils -viennent collabo-
rer a Vorganisation de la Banque
@’Etat Marocaine en accord avec les
décisions de la coniérence dA gé-
giras.

Sr Perernspourc 26--- La visite
de escadre anglaise 4 Cronstad! est
maintenant chose. certaine, le Gour
vernement Russe ayant officielle-
ment exprimé le plaisir que lai cau-

né sont pas encore compleis
Paris 26.--- Une dépéche de Pé-



héme qu'il est mort. _
Omana (Nebraska) 26.---" Un ou-





Voici un grand et nouveau vide que
la mort creuse encore dans le rang des
esprits cullivés.

Dutcmé Jean-Louis vient de mou-
rir, aprés avoir eu une vie sonlignée

Age, les docteurs ne pensent pas pou- | d’un remarquable labeur intellectuel.

| Il s’&ait consacré aux Sciences natu-

ii
Sr.PéreRsBOURG 26.--- Dans un | relles et agronomiques, of il tint une

lace vraiment distinguée. Oase plaisait

la le considéker comme l'un dé “nos

meilleurs agronomes, pour ne pas dire .
le premier. Ll eut la douce satisfaction
de Veotendre répéter autour de tui.
Cest la plus haute consolation réser~

yée dans notre milieu aux fervents de
ia Peusée dont le travail revét le plug



































--—Hitariste-d'entre les utilitaristes — au

trahissait @ savoir, avait, luiaussi,) i :
entendu ies déclamations sonores eb; |, os lui prése
coustaté | oS ea pompeux sur PA- | ce yet lo laisons nes
griculture. ais alors, se demanda-t-il, :
ne fant-il pas cesser de plaisanter sur
“une chose si i sérieuse? I era Ft
dée de la culture méthodigque, mélan ‘Monit * diosement feé le
les principes théoriques aux faits prati- |. Le dernier- numéro. sae «€ . Journ Off vOrdre, 4 Poccasio
' ques, avec cette généreuse et adiira- | ciel » para. samedi, publie : ola rendu mettant.
ble ardeur que les ftrimas de. Ihiver}—- connique du 19 Oc
n’ont jamais pu refroidir, A cette épo- | “Un grand no
que se rattache “une partie véritable- ades et une brillante
ment intéressante de l'existence de Dul- | es A vie et temporal
ciné Jean-Louis: celle qu il accomplit —~ | pris part a cere t

Jacmel-alors-cité-rayonnante - avec Dé- goeaud et lathe eM. P. ri he. Go. Pr ote
silus Lamour dans « LIndépendance | ---Procés-verbaux. des. stances du ae Lge

WU Haiti +. | nat-( 18 Mai courant,
Que de pages absolument i impérissa | la Chambre ( 28. Jain | .

. bles, étincelantes de vérité, tracées] = Contrat de con

par-cet-écrivain” ‘des choses agrestes ! | néral J. Carrié ‘er Edg. 1

Les. écrils si_appréciables-retepaient,-Fegrog des “coupes de- obs a Do
a l’Extérieur, Vattention par leur origi- ‘national dans le Départe

nalilé. Mais c'est avec pein i

= tacl uit,






: big, 21 -er 2 Mai courant,

cartons ait ils avaient oo, dollars aux taux de 482 et a6 iy
—Nielli. D'a ceil pHOUx, it-enressait-ces4 -Avis domanianx et autres et bul

précieux Papiers qui contiennent de | tin méré ologique. -
précieux enseignements. Il avait formé.

le beau réve de les réunir en volumes. | ~
;
Il espérait le voir,un jour. se réaliser. | ~ Tonjours méme situation dans’ les

Aussi les retouchait-il avec un soin | fires: pea de ventes de marchandises Compagoie. des Pompe

1 don
ieux. Mais ce n’était qu'un rével Voici | livraisons de cafe faibles. ee pement complet
ea il s'est éteint avec ta ripidité que lat Le taux du Change na guére vatit n matériel,
Mort seule oblient. en semant le deuil | Qvelques affaires sans importance on Nos Pompiers vo u
ella désolation. égociées dans le commerce de 484 a de casques, plumets, cht

Avjourd*hut qué“Ta” Nation semb fs. Le Goavernement a venda $2.00 bews;_ bottes avec les ot
xouloir se. ressaisir.en~-prétant-m
orei le plus bienveillante a lEvangil
ulihtaire, Dulciné Jean-Louis, — uti









A terme, on a- fait sur fins ‘foil et, lement en’ meilleure
Aott et Septembre a 475, pois 4472 /é. | mieux en mesuge. de!

Contre or, le taux est resté ‘soninal 4 | gent contre l'incendie,
2 1/2 %/o de prime pour traites sur France | Perlodiquemen: notre m:
oon t/2-1/4 %/o-pour chéques - sur _New: | ‘Punérai

< q Cet aprés-midi, 3 la Cat

ble qui lui a permis de consigner quel- | es livraisons de café ont be fe 666 | cont les obseques den
que part que snouseommes en arriére | S2°% Vendus & 32--35 centimes la _ pro: rrareut concitoyen
méme de notre passé ». vince, et 35-36 cts les soures. Jean iu nee
Nl sera toujours difficile 4.lajeunesse |, “© (20% dés titres est nominal 7 = Tes S






rait éle d'un puissant secours. Il pour- |
rait, en effet, a pareille minute, mettre |
en action une experince. incontesta-.





















‘ onome, Publicist
. uctuclle doublier. cette figure of se | Consolidés,a 44/45_et 22 1/2» 35 Ag Dart
“dégageait une si franche expression de fo Janvier. et Brovisolee a 43/445 cien Admit

douceur. Les jeunes l’avaient prise en | Obligations bleues et roses a 23 et a2 | a/ |
belle sympathie;-non seulement pour | =e

a -——-Faeouer-combien-agréahle qi € quelle leur |
7 ———faisnit,” mais aussi pour sa plume. de |!’

“coloriste qui parfumait Ses q@uvres, des |

—genteurs ‘ois. de Thaleine-de |son- chef a division, ve a

nos plaines et. vallons. ‘Lame de cet| ‘he chef de notre Univers 6 se
homme os’élait que eee peu égarée|de se rendre ainsi dans nos. prig
datis le monde. Il-suffisait de le voir de | etablisgemect scolaires. oe
prés, afin de s'en convainere. Il y a des |
jempéraments qui ne font pas bon mé |
nage avec le péenible frottement social.
ls gnt toujours a en soulfrir. Pris dans
lembarras de nos complexités sociales.
: ee inlimes, ila su sou-
: ae de cohersiaut)

al
politique qui prend pour programme
| défense a neat ajeu og
a pleines mains des i
gtessives et faites de droit
nement da Géné :

i | politig a est tout
ee ieure ob i celal éiliation.»

es voir été. . conversation | Répondant
confrére, hous

ns la paix,
Sak, le sens. du a
ie SEE medelavie. _






D Conformément aux instructions-dw—
a imma Tee hice Gabriel, Secerétaire ad’ Etat des Finances. la Ban-
D. Barbancourt. “gu er lee i e d’Haitia !bonneur din--
ormer les intéressés qu’ils penvent, a.
u étion-V
er a P - Anna bonne maj | Partir de ce jour, toucher a ses gui-

{son @’ Pétion-Ville. cyant toutes’ les chets sur les emprunts suivants :

| commodités désirables, située & uneex- Gouvernement d’ Haiti 64/,

#€ | eallente position. fe répartition demi pour cent Cie:

ae 3 ainsi i compromis. los: Sadresser aa « Nouvelliste ». */,) intéréts du ter au 31 Mars 19065.
: a Gouvernement d’Haiti 3°}.

4e yépartition : un quart pour cent
( /4°/.) intéréts du au 3i

































vis

| Je souasignée, “eslare au public qu’ "A
| partir de cette date il n’est permis a
personne de contracter aucune affaire
vec mon pére, Mr Thomas Romain, a)
use de son age avancée.

Nous sommes deux enfants,moi-Oré-
lit‘Thomas Romain et mon frére Tho-
mas Romain ; ce: ‘dernier,bien que gar-
op,au lieu de soccuper de cette ques-
tion, méne plutot une tout autre con-
vite. Dans la p idnitude de mes droits,
~ je donne te~ ‘present avis pour “éviter
: te contestation,





e
Contre recus et sur présentation des:
Sons.



Port-au Prince, 28 Mai 190













Par décigion du Gonseil Adminis.
tration, les Succursales de la Banque-
lui qui contractera alfaire autre~ | Nationale d’Haili aux Gonaives, Jéré-.

tment, aura mal contracté. | mie et Cayes sont transformées en.
3 pas trop grande, 7 Port-au-Priace. 25 Mui 1906. Agences.
enable, pour un og |” _Onéiya Tuomas ROMAIN. | MM. F Henamann &Co, aux Gonalves:
AL. ve Roseats Durron, aux Cayes et 2.
Un terrain situé au Bois-Verna, | Jérémie, sont chargés de la gestion de
Avgnue Lamarliniére, mesurant 50 | ces agences 4 dater du Jer Juin 1906.

ne~-jeune-personne, | Pi€ds de fagade sur 130 de profondeur. Le Directeur, ~- Ch. van WIICH.
ayant de bonnes dis- S‘adresser au bureau du Journal.















ceaaA.L, bP
Prince. a

DEREIX, propriétaire,
Annonce 4 sa nombrense clientele:
wil vient de recevoir, des Cigares et
igarettes de la Havane, provenant des.
meilleures fabriques. --Vente par hoites..
etau détail.

. @
de tapis « moquette 8
age, mélé de bleu, jau-

eté volé chez Monsieur t
avis est donné au eom- par eaisse de 42 bouteilies: et 24/2 bou-














. i. général d’aver- | teilles. La maison se recommande fgale-
ven e en était falle ejb --~ rr enmmemnmer ae ™ | ment pour so: service de table d'héte.-
foes et Os : Z oe _et-ses Ving “deaux., de provenance.





ense.a qui fera. re- ws
de lapis. PES os ‘ tie Macleutiests fry aevicaite

os (Service, New-VorkHaiti,)






directe, garantis purs.








ignand ot Sani | NED a quitté}~ Le steai
on Climement ¢ fe New-York le 93 I mvem [V », venant “de New.
de-Paix et no re port, ou i) -| York, est altendu ici mardi, 29

tendu mercredi prochain JO courant, et repartira probable--

’ IP suivra probablement I ment dins la soirée pour St

wr pour St-Mare, Jeremie, Petit-Goave, Cayes, Jacmelet. :

| el et pee ria, renant la | racao











S’adresser a Mme Cyrus SAUREL, Ave
aue John Brown, en face du Pensionn:
Lose de Lima. . :




&

Hatreprise. Far Ca ses de i
Port-au-Prince = t
21, Rue des Mir actes, 24 | eee tara
, FOURNISSEUR;: Splat ae coupon
. a Grand Certle de Port-au-Prince | et gile ets de premier

4u Petit-Club dson
de l'Union Sportive Haltienne Lame ta eae





































































































iu Restaurant de la Paix 4 Haiti en coochy re
« . du Commerce
‘fel’ Hate i Belletne
_« Central -
a de France
é Patrie
tu Café duPort ee Le. ed} sve Whisky. ‘
wi; Bar Fin de Siécle Ss : Crawford. & Ce de a
«. du Gommere« | par. la marque brevetée «C.C.
« des Amateurs. _ Lest le seul Whisky recommandé
« du Port “ | Paeulté de Médecine. |
_4 International . ' ‘Pour plus amples Abts ils,
a de la Bourse ———--}-#fa maison Jas. Gipson & C.
« dela Chambre — | Vincent Street, Glasgow, on
‘ « de la Poste | rie Lombard, Boite 3 ) Sersinte
2 « dela Gare. _ De
* ae A Palais
a ys “de PUnion
. e Larousse
« Lavictoire
« Bourdon
« Cantave

Aux Cuves de Bordeux
Gonaives: R. Sehatt
Pelit-Godve: Café Lochard
Jérémie. Café de la Paix
St-Mare: A: Dalencourt
Jaemel: M. Lafentant









: 1a Médailles de toutes ‘ise Bap alae du Monde, y Q
€Or, quail vient d obterdir Joe pt epoetic de ‘











| BET Dis DU MLLER ce :
|Deépot rues Césars, Ne 7 et du Q)

: ou se tient Monsieur. Barbancourt 4 la dispositio
teurs, et aussi i poe éxpédier leurs command
MMe que ee r Borioget ng



































SERVATION P

TES — FAROE
























‘Orgeat al de Frramboises,de ine} ~ “ AFFECTIONS DES P00

PRINCE, Bair



- gene, deCrenadine de Citron, I .
4 de le Fleursd Orangers, de mt te a
liane to