Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text











































pour Dépavtoment....4 20





> Btranger 2.





3 as ¢éw journal, kagle






















la Ghambre de Commerce frangaise
e Londres. En parlant de l’impor-
ance de l’entente cordiale sur la
paix du mond@ M. Cambon a dit} Au moment ott le Procés de la Con-
nae tous les cfforis tendant a accen- j Solidation est a sa fin et ou nous n’en
er la bonne entente qui existe | avons plus que de faibles échos par les
entre la France ét l'Angleterre, méri- | proces verbaux de la « Commission de
jent d’étre appuyés par tous [es eee a eee fixer P de notre
ens bien pensants, —Parmi ces ef- | Gores oui ont te ol e-fixer Pung des fi:
Hs se trouvete Panel dela-Mas-| Sonne au cours te ces. sensitiounels
| che. L’opinion frangaise,a-t-il dit, est | débats: celle du rapporteur de la Com-
| devenue trés favorable 4 ce projet, | mission d Enquéte, M. Auexanpre Lt-
| qui, il n’y a que peu d'années, était | LAvoIs. a
+ eonsidéré-comme une ufopie. A peine agé de quarante deux ans,
| St-Péreasnoure 2. ba nouvelle | Lilavois semble encore un tout jeune
annongant que i dgiission du ore-| NOMIME One ins st
ee ais *bb oo mint J ‘ ‘ 3 oY é my LE a,
: 4 Mee anaes er miaisire do Tints | vifs et une longue et épaisse moust iche
A oe ; . | coupant sa physionomie mobile; la
4 rieur Georwykf allait lui ‘suecéder, @| yoix toujours chaude et nerveuse,
4 eps. | 66 officiellament confirmde aujout~ | « semblant avoir en toul un intérét
pris dans le bud- | d’hui.~-- On affirme que le nouveau | personnel. » =.
1907... ——s premier ministre et Mr Durnovo,mi-| —_ L’immense guceés gu il vient dobte-
afabrique de dy- | nistre de Vintérieur, ont eu récem- | pia en un an de travail, est le produit
de la compagnie | ment une querelle et le maintien de | dune accumulation de longues anuees
he, située prés de|¢e dernier dans le cabinet est ime | de guttes Fate ersatemploy fon
ole détratite ae a possible. , de | Départemeni des Finances, il donnait
ne explosion dont| S1-PETERsBoURG 2.— La cour de | 5. Gémission quaud le Gouvernement
nue; quatre hom- | justice révolulionnaire annonce Que | dernier Lui eut assigné pour chef hié-
fle pére Gapone a été mis a mort pour | parchique un. homme qu'il jugeait ne.
-- Ce soir A la | crime de trahison.— Une proclama- | pouvoir que perdre ce pays.
un eseadron de | tion envoyée de Berlin a Mr Margo-|~ A ce moment, il entra dans la vie
sition en face de | lin, avoué de l’ancien prétre, confir- | privée pour ne soccuper que d'agri-

: ;.| me la premiére nouvelle qui avait | culture, et, sil en sortit une fois ou
été pablide d cevsnjet one nn eel deux pour collaborer : Peas vetnate
f-_Amminaes 2. = tar course. de More [ ner aves plus de tristesse & sa retrile

on qui _ rong res dca a zat ct demander @ ses Higa soee- mete
si ea. S, HIE GAZRee’ | compagnons en cet numa voyage » 7
par’ le canadien William Herring, | ja force de porter les ennuis. y ° ,
| 7 Hamilton (Ontario), Serre de présa/ Ge trait est, & mon avis, le plus im-.
| Parrivée par le suédois Swamberg | portant. On ne se rend généralement
qui n’a été battu que de 7 minutes. | pas compte des heures de désespoir
La distance quiétait de 40 kilométres’ des rares haitiens aimant réellement le.
a été couverte en 2heures 51 minutes | pays. quand ils sont obliges Wassister,
93 seeondes 3/4---- ‘William Frank, | sans protester, @ Vanéanlissement, cal-
américain, était le deme; 96 grecs,7 | eulé de sang-froid, de ce panvre Pays
anglais, 5 américains, 3 allemands, 2 | P* (les. mutes = OES eS et sor.
frangais. 2 ilaliens, 3 suisses, 4 bel-| hie of Von voudrait crier: of on jure
Bo danois et 2 égyptiens ph t Pris. Ge ‘courir le lendemain par les rues se-
nari celle course. = == | mer la bonne parole; de ces crises de
_ Havre 3.—Cacaos Haiti: 47.52. | larmes devant Vimpuissance dagir, la
Le président de la République et

certitude qu’aucun sacrifice ne serait
Mme Pailiéres offrent un’ diner en | compris d’une societe apathique, hais-
r “da roi d’Angleterre.. «

&



merc ion pe









et




































































| sant Pinstinet ses défenseurs, ne prog,





| iguant § ses éloges uaux malyei
"et applau nt
fames

sceau ¢

ave Lilavoi:
mirable; sa Racdctne. ses soufiran-
ces muettes, ibles a pu les contenir.Im-

fe pt
de nos Pér
An lép

puissant 4 arréter le flot, il ’'a observé tons ici la description qui e
avec la pénétration d'un-grand talent, faite: dans le -
en a.nolé les moindres-détails;. et; &
eine le Gouvernement du Généra
Nord Alexis ‘parut, que trouvant da
ses ranceurs, dans ses souffrances °
“ ypassées, une note particuliérement '
dense, profondément vive, originale, sé- .
vére, illanca, dans le « NouVELLUISTE »
8eS..¢. Questions 4 -qui-de droite. Mises en
volume, elles marquérent une ‘pout
et eurent la puissance de |’Enquéte |
parlementaire de 1876. Ge volume pro- |
voqua un revirement financier com-
-plet. qui’donna un courant d’esprit |
nouveau +
acharnée au vice, dessayer de débar- |
rasser ce pauvré Pays de toutes les i ini-
quités qui le grevaient,
La vérité, c'est qu'une digue est dé-
sormais mise @ ces emprunts servant
“a@~repaitre qu elques_voleurs, |
pérations ténébreuses qui mettent sur
ce Pays des charges écrasantes et qui,
pompant toute sa fortune, ree
_ Pévoluer.
~Grandi--aujourd hui d
et de la sympatnie de la Répabliges,
recénnu pour un financier de haute’
compétence; remereié d'avoir, au mi-

lieu de toutes les corruptions, de toutes | vant. réjonir-tor doisirs des travaillen

les tentations, gardé one moralité de-
venue proverbiale, une correction con-
tre laquelle aucun doute n'a percé, pas.
méme ces petites calomnies que l'on
dusinue @habitude pour rapetiaser les
‘plus belles figures; surnommé «1 incor-
ruptibles, Lil avois, bientét bent étre,
rentrera dans la vie privée. Sous quel
jour nouveau ce. putssant fravatloun
va pousser ses recherches ?—qu’en-res-
sortira-t il pour ce pauvre Pays?
Heureux, trop heureux sont ceud% gui,
comme lui, auront pu faire triomp er |
, Jes causes qu’ils ont crues bonnes!;.<-

Nous reviendrons bieutét sur le Pré- | roi couronné: ‘gersonnifcation
torité ferme al 60

sident de is Commission, M. G. Brano,
qualités sont. te comple
te

i:
a4

celui de-fiire- une ‘guerre | Pierrot: Dessalines, la

‘Entre les colonnes . s’entrecroisen

| tre plus grands Hérosd’Haiti:

j seur de I'Indépendance. C'est. le Ben én

Tsen meédaillon, une épée “dégali
| montre Is les débris de ta. chaing b

Ent tate sé trouvent
Ja République. A gauche epics
trouve une colonne qui 1
commencement du ¢i
monté d'une statue de
nant en main le flambeau qui
rer le monde, oe

Cette colonne est. en oul

| de la reproduction de trois fai

tants de la oe de. lIndépendanee :
4° La seéne du fort de la Greét

| de- poudre-et-invi e
| ceur
| pour

. he sont pas pret
a liberté,
2 Le com mbat de Verti
ipois-la-Mort.
3 L’acte solennel de la signature de
Hedepaadaeye: aux oi
La colonne de droite. représente la

| fin da siécle: elle est-surr
|déesse de l'Industrie: c'est celle du
| Travail, de |’Agriculture, des Sci

| et Lettres. Deus anges y_représentent
| la Musique et les Beaux Arts qui do











médaillons portaat les bustes des

altre.-- Nous

1° Toussaint-Louvearure_ préeur ons suivantes. fai

de la race noire; il regoit da
inspiration, ° :
2’ Dessauines, le Bras et

guerre, ‘eelal qui chasse Vétea
“brisé Tes Ters des esela:

ica
icaire au Sueré-
é Pana et, préctde

ailes. déployées, flamboie



pariant d’eux: ils gont le correctif| Yon

de lautre.
Le ‘TITIEN.

a | conn certains
‘| dance. Il sem
| la Providence |

Retin ee demande dé : I : i de x ié

ce passage du comple-rendu des Fétes |
du ee a Gonaives. oer
el du. a1 Janvier 1 1904):
























$A AASB he «he AEE ERROR RAEI Re TERE NRE PA EEE REE HE TE oe —_

fly, M. Déjean. ~ | ~-« ecous
¢ 2 A. SteRome. de Littérature, Rhétorique. .Philoso-
4 050. Enfants : 25 cts, -phie, Economie politique, Droit, His-
psE toire universelle, Géographie, Latin,

L’Assemblée. genérale est convoquée (ree.

imanche 6 Mai coarant, chez Mr Emile Vigoureux enseignement permettant. .
Martin, Place de la Paix (ancien local da 24% éléves studieux de faire trois clas-
‘Peti Ciub . mS , ses par an. Professeur iL. de Bucg, avo-

S “Le président, ~Emice Prkzeau eal du barreau de Paris, 29-rne Bour-
Occasion exceptionnelle _ jolly, en face de la Madeleine.
-Offerte aus Patriotes | Au domicile des familles pour jes:

ie, Francois Xavier; | Monsieur. Lacoyannis olffe a tous feu’ : o

ntoine Laforest; Ex- | ceux qui venlent avoir dans leurs mai- Aw L moe Praternelle + nek

etites notes, A. L. —-s- | 808. Un souvenir instructif pour leurs ¢,, sférée. ae cliente < ee elle ses
Revue, en retard de enfants, et appréciable pour eux, des ' Fronts Fo te AN é me oe Rue des.
sient po wie gible ‘iwines et de Vhistoire d'Halti, son! N on 5 Bot s, en face de la harmacie
oe que Tableau Allégorique édité a | one Por: 9 far 49098
0. ee ees we . Port-au-Prince, 2 Mal 1902
as Littéreires occasion das fétes du Centenaire. 7
Mr Emile Marcelin vient | _ co tableau. on couleurs estune re- | AVig ws
¢oq.ue ‘volume de 160 pas | production sincere fe Poriginal qui : es sole twa partir, au commet ve
amerie I’ Abeille et au orne le Palais des Gonaives. Le prix ¢ au public, qua partir Ge cetle date,
nerie [Abele 6t QUI Ava 4 P.O. est réduitMen ce moment | Je 2° fais plus partie de la « Compagnie.
AE A P. 10, afin de faciliter Ia vulgarisation | Wagons Trust». Mes unciens. chen's
_ de Poeuvre et de faire plaisir aux clients | 42! 2uront besoin de mon servic’, lot
sit abr caeghrardes a de la Maison L Aqosixars. vent ares ti nectennen a mobi
os sar leurs eairen Ce tableau dans une maison est une | ue du Fort-Per, Ne 1. ee nes
uiemame, legon d'Histoire et de Patriotisme pla Port-au-Prince, 2 Mai 1906:
ane cee constamment sous les yeux de tous _ F. DEYANT.
e’est aussi un hommage reiidu aux AN- Le Purgatif Zenon
Pie de tous les Par deat ona Te Exiger sur chaque prise, Vetiquetie
; . dela Pharmacie et les mots
PURGATIF ZENON.

pirceau artiste, d'une ° ‘
¢ qui-ne—-manque — pa cultefet_le respect...

| Ce purgatif de composition absolu-
| ment végétale d'un eflet prompt et dous,

“Accourez donc tous chez LaGojan
ual
ne nécessitant aucun changement dhy
b

| bitudes; est souveraix_dans toutes les.

_affections bilienses : iPuég ge imme-







ss rita ASEAN.































B. — Tous drotls réservés.
; ad tren tion y
: : ouer pour la ville et Pétion. Ville,
Pe Satria fils « heuten- corbillard tout neuf, en noir ; | diatement le foie, chasse de Vintestin
rénoims de RENE JEAN ~_A-venpre : cercueils, _ [les glaires et toutes les impuretes qui
iments 4 Mr et Mme L Sadresser 4 Mr Frangois Ambroise, | empoisonnent le sang, combat rapide~
Gre veeux aa bébé. rue Pentiévre, derriére I'Eglise Ste- | ment les dangereux elfets des boissons
2’ ‘ Anne. | alcooligues, ce qui explique son effics-
; e Nouvelle | cité contre certaines hydropysies,
zc imnencet que la reprise Pau. ZENON, pharmacien.
ae di fame. teprésentés Fromage Gruyére. la livre seul préparateur.
ok imanche dernier 20 Sardine Amieux Fréres la boite | Angles des Rues des Césars
inaire,par les membres du Biscuits Pilot Crackers la livre et Grand’ Rue N° 53.
, est fixée au Dimanche Prunes et Raisins,.lo livre
ait condensé ( Rival Brand)
| Avis
L’Usine a Glace de Port au-Prince
donne avis 4 ses clients-en-particulier.
iblic en général, qu'elle vient
On-trouvera dans ce dépdt qui est
provisoirement installé, Avenue Char-
~ Jes Sumner, Ne 39, prés du Réservoir,
de la Glace en gros et au cétail, au
méme prix et dansles mémes conditions

-qu'au Deébit de P’Usine, sise rue du Port.
~ <> Port-au-Prince, ‘3 Mai 1906 oe
. | e pour New-York et
l'Europe par le steamer « VaLp!






































du Centenaire—
Jambon bouilli la livre




reo Biggs

€,sensiblement écourlé, con-
éux monologues et chan-
i. ~~ Clodius ne fera pas
yASSUTE fON,















Le steamer «ALENE? partira
ce soir pour Jérémie, Jacmel et
arta, prenantla malle, frat
et passagers








La mall



Sr Loterie .

On trouve deg billets..de la Loterie Ae §

_del’Ecole'des Sciences Appliquées a la | vIA » (via Jérémie) sera fermée
‘Banque nationale d’Haiti, chez Mes-| 4 Ja Poste ce soir a 6 heures |

sieurs Roberts Dutton et Co, C. Vieux, |

“Simmonds fréres, Auguste Gabriel, et |

. D. Barbaneourt.




| Lesteamer « GRAECIA» a quit-
: louer |té New-York le 2 Mai courant et
Villa Joyeuses, sise présta Chapel- est attendu ict mercredi prochain
le St- Louis, a Targeau. Belle vue, bon ; 9 courant
air. toutes les commodités.
. Pour les conditions, sadresser chez
_M. Jacques Dunocuer, au Bois-Verna.

en,
ma




















































HOTEL St-CHARLES

a Ther, Port-au-Prince (Haiti).
TELEPHONE |

ahambres et. salons somplueusement

meublés Salle de féle,permettant de
donner Banquets, Concerts, ete.

-Arrargements spéciaux pour familles
“faigant un séjour -prolonge.

esta ala Carte,
pas a prix fixes.

Kciries et Remises,Bassin, Bain entre

eux eave.

Bnawcos Jn-GHARLES, propridtaire.

‘GB Transports des bagages et ef-

fets des voyageurs a la charge de Péta-
blissement.

Ontrouvera 4 | Hotel Saint Charles

Salvies romaines, laitues francaises,
radis reves, padis ordinaires,4 des prix:
wAaderes |








pour |e Irattement dé toutes les
maladies 1 N rorveuses préparées par
le Doetrur Bernardo Ochoa, de
Madrid
a tile
plete ds
par

“pour la guérison com-

2 tt
le Doe ttenr Ochoa.



| Antagra-Bisle

RemeJde pour la compléte gué-
vison de lu goutte et toutes les
analadics siinilaires [i ides a la dia-
thése urique ( rhumatisme arti-
culaire ef musculaire, névralgies,
Ce)



f “%

(Sour ROE

ANG GELICA)

Digesti ive par excellence,combat la
ay spepsie.





pour ies enfants.
400 flacons déja épuisés,
Stock renanvelé. .



Liqueur reconstituante du sang.

in vente a la Pharmacie NOTRE-DAME



SEULE Déposrrame pour Hair.
e Fronts-Forts et du Centre



y uresypele, préparées »

1___St Boobs

Sa gSaR ARRAS RG EEK RRR HEINE ANEMONE A

24, Avenue Charles Sumner (Turgeau} )

Cabinet de. Consultations

179, Rue Républicaine (presqu’a I’s angle
des rues Miracles et Républicaine )

Consultations tous les. j jours —

de. 10 henres a mi idi I
“CHIRURGIE —

vendté pari de ce jour aux prix de -
Le gallon .
Les 5 gallons
Les 24 boyteilles ( verre non compris .
La bouteifle ( verre compris)

La Barrique $ 23 dollars -



Le gallor on
Les 5 gallons :
Les 24 houteilles ( verre non compris )

La Barrique 25 dol Hai

Nous rappelons a nos clients qu’agent dés” polos de’
avons établi nos prix de vente aussi “bas quwil est possible det
qu’aucune concurrence sérieuse ne ‘Saurall étre faite a nos Vit
dans le domaine de la falsification: -

Les Vins de A. Gutnaow FRERE. Aint de Bordeaux, qui sont ven
sont garanis « sur analyse et. sur facture, absolument naturels, p
sins frais de Vendange et de bonne conservation...

Par la qualilé de nos vius. et notre réguiarité en al faires, n
attiré la fourniture d’na granft nombre de communautés reli
nals, membres du clergé ete..., nous persévererons dans cell
mes-nous persuadés que nos clients nous continueront la co
ont bien voulu uous honorer jusqu’a ce jour.
Nous leur offrons un grand assortiment de vins fins pour fe
» Mévoe- Vienxte-gatton—- =
S v Esrtpus #4 OR Sees
D " é 12 bouteilles |

Cos de la Moutine lacaisse de 42bou eilles
—GHatgau Pontret-Caner 1900 la caisse de 12 bouteilles

cs pour divers et réceptions

Sr-Sel Ive, la eaisse de 12 bouteilles
Loupiac (4 oux ) la caisse de 12 bouteilles
Barsac laéaisse de 12 bouteilles -
SAUTERNES' la ¢aisse de 12 bouteilles Le
Haut Saurernss Ie caisse ae 42. bouteiliee

fo RRURRENRY MRNY



N. BL Un retard imppive” ae
. articles dé réclame: Mais uous avo
ce jour gratuitement & nos eli
Sera ici its 7 Mai prochal

recu u as sa cani ya
“nécessaire de ‘toilette



Full Text











































pour Dépavtoment....4 20





> Btranger 2.





3 as ¢éw journal, kagle






















la Ghambre de Commerce frangaise
e Londres. En parlant de l’impor-
ance de l’entente cordiale sur la
paix du mond@ M. Cambon a dit} Au moment ott le Procés de la Con-
nae tous les cfforis tendant a accen- j Solidation est a sa fin et ou nous n’en
er la bonne entente qui existe | avons plus que de faibles échos par les
entre la France ét l'Angleterre, méri- | proces verbaux de la « Commission de
jent d’étre appuyés par tous [es eee a eee fixer P de notre
ens bien pensants, —Parmi ces ef- | Gores oui ont te ol e-fixer Pung des fi:
Hs se trouvete Panel dela-Mas-| Sonne au cours te ces. sensitiounels
| che. L’opinion frangaise,a-t-il dit, est | débats: celle du rapporteur de la Com-
| devenue trés favorable 4 ce projet, | mission d Enquéte, M. Auexanpre Lt-
| qui, il n’y a que peu d'années, était | LAvoIs. a
+ eonsidéré-comme une ufopie. A peine agé de quarante deux ans,
| St-Péreasnoure 2. ba nouvelle | Lilavois semble encore un tout jeune
annongant que i dgiission du ore-| NOMIME One ins st
ee ais *bb oo mint J ‘ ‘ 3 oY é my LE a,
: 4 Mee anaes er miaisire do Tints | vifs et une longue et épaisse moust iche
A oe ; . | coupant sa physionomie mobile; la
4 rieur Georwykf allait lui ‘suecéder, @| yoix toujours chaude et nerveuse,
4 eps. | 66 officiellament confirmde aujout~ | « semblant avoir en toul un intérét
pris dans le bud- | d’hui.~-- On affirme que le nouveau | personnel. » =.
1907... ——s premier ministre et Mr Durnovo,mi-| —_ L’immense guceés gu il vient dobte-
afabrique de dy- | nistre de Vintérieur, ont eu récem- | pia en un an de travail, est le produit
de la compagnie | ment une querelle et le maintien de | dune accumulation de longues anuees
he, située prés de|¢e dernier dans le cabinet est ime | de guttes Fate ersatemploy fon
ole détratite ae a possible. , de | Départemeni des Finances, il donnait
ne explosion dont| S1-PETERsBoURG 2.— La cour de | 5. Gémission quaud le Gouvernement
nue; quatre hom- | justice révolulionnaire annonce Que | dernier Lui eut assigné pour chef hié-
fle pére Gapone a été mis a mort pour | parchique un. homme qu'il jugeait ne.
-- Ce soir A la | crime de trahison.— Une proclama- | pouvoir que perdre ce pays.
un eseadron de | tion envoyée de Berlin a Mr Margo-|~ A ce moment, il entra dans la vie
sition en face de | lin, avoué de l’ancien prétre, confir- | privée pour ne soccuper que d'agri-

: ;.| me la premiére nouvelle qui avait | culture, et, sil en sortit une fois ou
été pablide d cevsnjet one nn eel deux pour collaborer : Peas vetnate
f-_Amminaes 2. = tar course. de More [ ner aves plus de tristesse & sa retrile

on qui _ rong res dca a zat ct demander @ ses Higa soee- mete
si ea. S, HIE GAZRee’ | compagnons en cet numa voyage » 7
par’ le canadien William Herring, | ja force de porter les ennuis. y ° ,
| 7 Hamilton (Ontario), Serre de présa/ Ge trait est, & mon avis, le plus im-.
| Parrivée par le suédois Swamberg | portant. On ne se rend généralement
qui n’a été battu que de 7 minutes. | pas compte des heures de désespoir
La distance quiétait de 40 kilométres’ des rares haitiens aimant réellement le.
a été couverte en 2heures 51 minutes | pays. quand ils sont obliges Wassister,
93 seeondes 3/4---- ‘William Frank, | sans protester, @ Vanéanlissement, cal-
américain, était le deme; 96 grecs,7 | eulé de sang-froid, de ce panvre Pays
anglais, 5 américains, 3 allemands, 2 | P* (les. mutes = OES eS et sor.
frangais. 2 ilaliens, 3 suisses, 4 bel-| hie of Von voudrait crier: of on jure
Bo danois et 2 égyptiens ph t Pris. Ge ‘courir le lendemain par les rues se-
nari celle course. = == | mer la bonne parole; de ces crises de
_ Havre 3.—Cacaos Haiti: 47.52. | larmes devant Vimpuissance dagir, la
Le président de la République et

certitude qu’aucun sacrifice ne serait
Mme Pailiéres offrent un’ diner en | compris d’une societe apathique, hais-
r “da roi d’Angleterre.. «

&



merc ion pe









et




































































| sant Pinstinet ses défenseurs, ne prog,


| iguant § ses éloges uaux malyei
"et applau nt
fames

sceau ¢

ave Lilavoi:
mirable; sa Racdctne. ses soufiran-
ces muettes, ibles a pu les contenir.Im-

fe pt
de nos Pér
An lép

puissant 4 arréter le flot, il ’'a observé tons ici la description qui e
avec la pénétration d'un-grand talent, faite: dans le -
en a.nolé les moindres-détails;. et; &
eine le Gouvernement du Généra
Nord Alexis ‘parut, que trouvant da
ses ranceurs, dans ses souffrances °
“ ypassées, une note particuliérement '
dense, profondément vive, originale, sé- .
vére, illanca, dans le « NouVELLUISTE »
8eS..¢. Questions 4 -qui-de droite. Mises en
volume, elles marquérent une ‘pout
et eurent la puissance de |’Enquéte |
parlementaire de 1876. Ge volume pro- |
voqua un revirement financier com-
-plet. qui’donna un courant d’esprit |
nouveau +
acharnée au vice, dessayer de débar- |
rasser ce pauvré Pays de toutes les i ini-
quités qui le grevaient,
La vérité, c'est qu'une digue est dé-
sormais mise @ ces emprunts servant
“a@~repaitre qu elques_voleurs, |
pérations ténébreuses qui mettent sur
ce Pays des charges écrasantes et qui,
pompant toute sa fortune, ree
_ Pévoluer.
~Grandi--aujourd hui d
et de la sympatnie de la Répabliges,
recénnu pour un financier de haute’
compétence; remereié d'avoir, au mi-

lieu de toutes les corruptions, de toutes | vant. réjonir-tor doisirs des travaillen

les tentations, gardé one moralité de-
venue proverbiale, une correction con-
tre laquelle aucun doute n'a percé, pas.
méme ces petites calomnies que l'on
dusinue @habitude pour rapetiaser les
‘plus belles figures; surnommé «1 incor-
ruptibles, Lil avois, bientét bent étre,
rentrera dans la vie privée. Sous quel
jour nouveau ce. putssant fravatloun
va pousser ses recherches ?—qu’en-res-
sortira-t il pour ce pauvre Pays?
Heureux, trop heureux sont ceud% gui,
comme lui, auront pu faire triomp er |
, Jes causes qu’ils ont crues bonnes!;.<-

Nous reviendrons bieutét sur le Pré- | roi couronné: ‘gersonnifcation
torité ferme al 60

sident de is Commission, M. G. Brano,
qualités sont. te comple
te

i:
a4

celui de-fiire- une ‘guerre | Pierrot: Dessalines, la

‘Entre les colonnes . s’entrecroisen

| tre plus grands Hérosd’Haiti:

j seur de I'Indépendance. C'est. le Ben én

Tsen meédaillon, une épée “dégali
| montre Is les débris de ta. chaing b

Ent tate sé trouvent
Ja République. A gauche epics
trouve une colonne qui 1
commencement du ¢i
monté d'une statue de
nant en main le flambeau qui
rer le monde, oe

Cette colonne est. en oul

| de la reproduction de trois fai

tants de la oe de. lIndépendanee :
4° La seéne du fort de la Greét

| de- poudre-et-invi e
| ceur
| pour

. he sont pas pret
a liberté,
2 Le com mbat de Verti
ipois-la-Mort.
3 L’acte solennel de la signature de
Hedepaadaeye: aux oi
La colonne de droite. représente la

| fin da siécle: elle est-surr
|déesse de l'Industrie: c'est celle du
| Travail, de |’Agriculture, des Sci

| et Lettres. Deus anges y_représentent
| la Musique et les Beaux Arts qui do











médaillons portaat les bustes des

altre.-- Nous

1° Toussaint-Louvearure_ préeur ons suivantes. fai

de la race noire; il regoit da
inspiration, ° :
2’ Dessauines, le Bras et

guerre, ‘eelal qui chasse Vétea
“brisé Tes Ters des esela:

ica
icaire au Sueré-
é Pana et, préctde

ailes. déployées, flamboie



pariant d’eux: ils gont le correctif| Yon

de lautre.
Le ‘TITIEN.

a | conn certains
‘| dance. Il sem
| la Providence |

Retin ee demande dé : I : i de x ié

ce passage du comple-rendu des Fétes |
du ee a Gonaives. oer
el du. a1 Janvier 1 1904):





















$A AASB he «he AEE ERROR RAEI Re TERE NRE PA EEE REE HE TE oe —_

fly, M. Déjean. ~ | ~-« ecous
¢ 2 A. SteRome. de Littérature, Rhétorique. .Philoso-
4 050. Enfants : 25 cts, -phie, Economie politique, Droit, His-
psE toire universelle, Géographie, Latin,

L’Assemblée. genérale est convoquée (ree.

imanche 6 Mai coarant, chez Mr Emile Vigoureux enseignement permettant. .
Martin, Place de la Paix (ancien local da 24% éléves studieux de faire trois clas-
‘Peti Ciub . mS , ses par an. Professeur iL. de Bucg, avo-

S “Le président, ~Emice Prkzeau eal du barreau de Paris, 29-rne Bour-
Occasion exceptionnelle _ jolly, en face de la Madeleine.
-Offerte aus Patriotes | Au domicile des familles pour jes:

ie, Francois Xavier; | Monsieur. Lacoyannis olffe a tous feu’ : o

ntoine Laforest; Ex- | ceux qui venlent avoir dans leurs mai- Aw L moe Praternelle + nek

etites notes, A. L. —-s- | 808. Un souvenir instructif pour leurs ¢,, sférée. ae cliente < ee elle ses
Revue, en retard de enfants, et appréciable pour eux, des ' Fronts Fo te AN é me oe Rue des.
sient po wie gible ‘iwines et de Vhistoire d'Halti, son! N on 5 Bot s, en face de la harmacie
oe que Tableau Allégorique édité a | one Por: 9 far 49098
0. ee ees we . Port-au-Prince, 2 Mal 1902
as Littéreires occasion das fétes du Centenaire. 7
Mr Emile Marcelin vient | _ co tableau. on couleurs estune re- | AVig ws
¢oq.ue ‘volume de 160 pas | production sincere fe Poriginal qui : es sole twa partir, au commet ve
amerie I’ Abeille et au orne le Palais des Gonaives. Le prix ¢ au public, qua partir Ge cetle date,
nerie [Abele 6t QUI Ava 4 P.O. est réduitMen ce moment | Je 2° fais plus partie de la « Compagnie.
AE A P. 10, afin de faciliter Ia vulgarisation | Wagons Trust». Mes unciens. chen's
_ de Poeuvre et de faire plaisir aux clients | 42! 2uront besoin de mon servic’, lot
sit abr caeghrardes a de la Maison L Aqosixars. vent ares ti nectennen a mobi
os sar leurs eairen Ce tableau dans une maison est une | ue du Fort-Per, Ne 1. ee nes
uiemame, legon d'Histoire et de Patriotisme pla Port-au-Prince, 2 Mai 1906:
ane cee constamment sous les yeux de tous _ F. DEYANT.
e’est aussi un hommage reiidu aux AN- Le Purgatif Zenon
Pie de tous les Par deat ona Te Exiger sur chaque prise, Vetiquetie
; . dela Pharmacie et les mots
PURGATIF ZENON.

pirceau artiste, d'une ° ‘
¢ qui-ne—-manque — pa cultefet_le respect...

| Ce purgatif de composition absolu-
| ment végétale d'un eflet prompt et dous,

“Accourez donc tous chez LaGojan
ual
ne nécessitant aucun changement dhy
b

| bitudes; est souveraix_dans toutes les.

_affections bilienses : iPuég ge imme-







ss rita ASEAN.































B. — Tous drotls réservés.
; ad tren tion y
: : ouer pour la ville et Pétion. Ville,
Pe Satria fils « heuten- corbillard tout neuf, en noir ; | diatement le foie, chasse de Vintestin
rénoims de RENE JEAN ~_A-venpre : cercueils, _ [les glaires et toutes les impuretes qui
iments 4 Mr et Mme L Sadresser 4 Mr Frangois Ambroise, | empoisonnent le sang, combat rapide~
Gre veeux aa bébé. rue Pentiévre, derriére I'Eglise Ste- | ment les dangereux elfets des boissons
2’ ‘ Anne. | alcooligues, ce qui explique son effics-
; e Nouvelle | cité contre certaines hydropysies,
zc imnencet que la reprise Pau. ZENON, pharmacien.
ae di fame. teprésentés Fromage Gruyére. la livre seul préparateur.
ok imanche dernier 20 Sardine Amieux Fréres la boite | Angles des Rues des Césars
inaire,par les membres du Biscuits Pilot Crackers la livre et Grand’ Rue N° 53.
, est fixée au Dimanche Prunes et Raisins,.lo livre
ait condensé ( Rival Brand)
| Avis
L’Usine a Glace de Port au-Prince
donne avis 4 ses clients-en-particulier.
iblic en général, qu'elle vient
On-trouvera dans ce dépdt qui est
provisoirement installé, Avenue Char-
~ Jes Sumner, Ne 39, prés du Réservoir,
de la Glace en gros et au cétail, au
méme prix et dansles mémes conditions

-qu'au Deébit de P’Usine, sise rue du Port.
~ <> Port-au-Prince, ‘3 Mai 1906 oe
. | e pour New-York et
l'Europe par le steamer « VaLp!






































du Centenaire—
Jambon bouilli la livre




reo Biggs

€,sensiblement écourlé, con-
éux monologues et chan-
i. ~~ Clodius ne fera pas
yASSUTE fON,















Le steamer «ALENE? partira
ce soir pour Jérémie, Jacmel et
arta, prenantla malle, frat
et passagers








La mall



Sr Loterie .

On trouve deg billets..de la Loterie Ae §

_del’Ecole'des Sciences Appliquées a la | vIA » (via Jérémie) sera fermée
‘Banque nationale d’Haiti, chez Mes-| 4 Ja Poste ce soir a 6 heures |

sieurs Roberts Dutton et Co, C. Vieux, |

“Simmonds fréres, Auguste Gabriel, et |

. D. Barbaneourt.




| Lesteamer « GRAECIA» a quit-
: louer |té New-York le 2 Mai courant et
Villa Joyeuses, sise présta Chapel- est attendu ict mercredi prochain
le St- Louis, a Targeau. Belle vue, bon ; 9 courant
air. toutes les commodités.
. Pour les conditions, sadresser chez
_M. Jacques Dunocuer, au Bois-Verna.

en,
ma

















































HOTEL St-CHARLES

a Ther, Port-au-Prince (Haiti).
TELEPHONE |

ahambres et. salons somplueusement

meublés Salle de féle,permettant de
donner Banquets, Concerts, ete.

-Arrargements spéciaux pour familles
“faigant un séjour -prolonge.

esta ala Carte,
pas a prix fixes.

Kciries et Remises,Bassin, Bain entre

eux eave.

Bnawcos Jn-GHARLES, propridtaire.

‘GB Transports des bagages et ef-

fets des voyageurs a la charge de Péta-
blissement.

Ontrouvera 4 | Hotel Saint Charles

Salvies romaines, laitues francaises,
radis reves, padis ordinaires,4 des prix:
wAaderes |








pour |e Irattement dé toutes les
maladies 1 N rorveuses préparées par
le Doetrur Bernardo Ochoa, de
Madrid
a tile
plete ds
par

“pour la guérison com-

2 tt
le Doe ttenr Ochoa.



| Antagra-Bisle

RemeJde pour la compléte gué-
vison de lu goutte et toutes les
analadics siinilaires [i ides a la dia-
thése urique ( rhumatisme arti-
culaire ef musculaire, névralgies,
Ce)



f “%

(Sour ROE

ANG GELICA)

Digesti ive par excellence,combat la
ay spepsie.





pour ies enfants.
400 flacons déja épuisés,
Stock renanvelé. .



Liqueur reconstituante du sang.

in vente a la Pharmacie NOTRE-DAME



SEULE Déposrrame pour Hair.
e Fronts-Forts et du Centre



y uresypele, préparées »

1___St Boobs

Sa gSaR ARRAS RG EEK RRR HEINE ANEMONE A

24, Avenue Charles Sumner (Turgeau} )

Cabinet de. Consultations

179, Rue Républicaine (presqu’a I’s angle
des rues Miracles et Républicaine )

Consultations tous les. j jours —

de. 10 henres a mi idi I
“CHIRURGIE —

vendté pari de ce jour aux prix de -
Le gallon .
Les 5 gallons
Les 24 boyteilles ( verre non compris .
La bouteifle ( verre compris)

La Barrique $ 23 dollars -



Le gallor on
Les 5 gallons :
Les 24 houteilles ( verre non compris )

La Barrique 25 dol Hai

Nous rappelons a nos clients qu’agent dés” polos de’
avons établi nos prix de vente aussi “bas quwil est possible det
qu’aucune concurrence sérieuse ne ‘Saurall étre faite a nos Vit
dans le domaine de la falsification: -

Les Vins de A. Gutnaow FRERE. Aint de Bordeaux, qui sont ven
sont garanis « sur analyse et. sur facture, absolument naturels, p
sins frais de Vendange et de bonne conservation...

Par la qualilé de nos vius. et notre réguiarité en al faires, n
attiré la fourniture d’na granft nombre de communautés reli
nals, membres du clergé ete..., nous persévererons dans cell
mes-nous persuadés que nos clients nous continueront la co
ont bien voulu uous honorer jusqu’a ce jour.
Nous leur offrons un grand assortiment de vins fins pour fe
» Mévoe- Vienxte-gatton—- =
S v Esrtpus #4 OR Sees
D " é 12 bouteilles |

Cos de la Moutine lacaisse de 42bou eilles
—GHatgau Pontret-Caner 1900 la caisse de 12 bouteilles

cs pour divers et réceptions

Sr-Sel Ive, la eaisse de 12 bouteilles
Loupiac (4 oux ) la caisse de 12 bouteilles
Barsac laéaisse de 12 bouteilles -
SAUTERNES' la ¢aisse de 12 bouteilles Le
Haut Saurernss Ie caisse ae 42. bouteiliee

fo RRURRENRY MRNY



N. BL Un retard imppive” ae
. articles dé réclame: Mais uous avo
ce jour gratuitement & nos eli
Sera ici its 7 Mai prochal

recu u as sa cani ya
“nécessaire de ‘toilette