Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


ercial @t d’Annonces

- CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE.















HIE FRANCAISE arrestations ont été failes.--- Iln’ya, Or, édugner s'entend d'une prépa-

: pas lieu de s'inquiéter, mais. les ré- ration forte et solide de vos enlauts,
BS TRLRGRAPHIQUES | serves de la police ont été renforcées | 14! les -fagonne pour Jes luttes de la
OLEdu NOUVELLISTE | |





en vue d’une manifestation possible vie, qui les pourvoie dune culture in-
RGDUCTION INTERDITE), ~~ -destinée-a- empécher la ~réunion du

eo nouveau Congrés qhi-a été fixée au
2 Avril. 7 ee -
- Panis 22,---Le cabinet a décidé de
| décerner des médailles dhonneur
| aux membres du corps Westphalien
meeting fut bonne. | qui a activement participé aux tra-
TERSBOURG 2{.~La nouvelle | Vaux. de secours a Gourriéres; ce
‘mutinerie aurait éelafé 4 9é-| QUI indique une amélioration des | ;

‘comme conséquence de Vé- relations franco-allemandes. quels ils se trouvent en lutte jourrelle-

ment, Et, il faut bien le reconnaitre: = «

a leutenant Schmidt, -GoLoGNe 22:+ «Volks Zeitunas poe": 5 eee . /
pen veutenant schanidf, est, impri aes éira alk ~ ee c'est une Education incomplete; vide

ranger a été arrété |
aujourd’hui 4 Essen, aprés avoir of- |
de letirés, eL pas un seul sujet ayant
A-~La légation francaise | a 2
s en.toute certitude dans ’immédia-
eres AES vet cidérent de ne pas siéger aujour-|
es sur le Yangtse et sur le] d’hui.---La prochaine session aura); Pe’ er,
Ps ed | L’Education ainsi entendue, apparalt
e dépache inspit | dobjectif. dans P éorique; di
une dépéche inspirée de- Wobjectif, dans Pordre théorique; dans
et nulle, puisqu’aussi bien elle nous
8 gouvernemenits fran-| vole du Budget.---Avjourd hui a été}
et-de son labeur. Et toute société dans
tAllemague iasiste sur | co-suisses fut’ adopté a Punanimite.
recours. -
HAGUE 24.---M- FredjofNan-+

tellectuelle aussi dével -ppée gre ros-
sible, mai qui les munisse er méme
temps des. moyess pouvant assurer
Vexistence matérielle dela familie.
L’instruction exclusivement classique
que nos enfants ont trouvé jusqu ici
dans nos écoles, n’est nullement Cite
our les orienter vers les nécessilés,
es pratiques ulilités p opres a les sor:
| tir des multiples embarras avec les-











ras 24.—Le Comité spécial |

ence discuta a nouveau
de la question relative a
ice, ~~ L'impression produite











































DRID 21.---Le roi Alphonse--a{
s Waccepter la démission du
niet


















x






















| et sans but, que celle qui nous prepare
fert plusieurs milliers de. marks |
Qn soldat pour tur procurer: puisé,.sur lee bazes de l’école méme,
; de mobilisation du district dE 0
visde démonstrations contre . Wad
: te solution du probléme obsédant du
| lieu samedi. 5
| déja passablement utopisle..et dénuce—
. { | La-echambre a-discaté h-er-la- pro- |
que dans les régocia-| position Paul Constant, supprimant |
forme une jetnesse-inhabile-a~se- tail-
Mand, en ce qui concerne | examinée la loi des finances: le pro- |
laquelle les lois de l’elfort sont mécon-
Sn officier neutre, d'un} Les souscriptions pour les victimes |

des lettrés, des demi. jettrés, des quarts”
| an-soldat pour lui procurer le plan}
aIOD GU ‘connaissances pratiques, ulilisa-
ALeGksiras 22. --Les délegu
gers, lesquelles se serdient | ad
. | pain quotidien: ~~~
1.---La «Gazettes publie| Havre 22.---Cacao Haiti: 47.52. |
| Pordre des résultats, elle est décevante.
E pow rsuivent:en.ce-mo-| conseils de—guerre;-renvoyée apres f
ler sa destinée a la faveur de ses ellorts
générale de la police | jet.de proregation des dovanes fran- is de I’ 1
-nues, est une société condamnée sans -
ae ont -| de Courriéres dépassent.un million. |
HINES: apg mg .















g
G~
oe








Or, quand Ja jeune fille hattienne a.
ateur—arctique, a été

- quitté les classes, elle passe en gén
cia 4 PemreacenM E . s ro “OTT TEE pete 7 y= Ten = porte 2B EGE" FEES TEENS
ls 1-sen,Fexplorateur—

| nummé ambassadeur au Norvége a









3

toilettes, que ses pére et mére sont plus |
Lu ou moins’en mesure de lui procurer,—
' | Londfes. | en altendant que vienne l’epouseur
ioe wax st quelque peu | vencincate | qui assorera ~ peut-atre! — son sort a
yolk “pas” ecore | a a a “gigs | venir. Mais il arrive fort souvent que
He dune enténte: car | FENNEC EIEN) PRAT | cet épouseur ne vieut pas tot, et cela,
i Hoedat G8 bbls eR Se) pour la méme raison qui oblige made~
SE AO ahaaea OS "| moisellea le désirer.Car notre jeunesse -
uffle, ces jours-ci, & un ra- | masculine n’est guére mieux outillée

ection dans ’E-|.que la féminine, pour tes luttes, la” _
“notre jeunesse des deux | grande balaille deja vie. :
pus en sommes venusacom-| Allendre un épouseur, cest dans —
a nstruils par les dures legon -Vordre, pour ane demoiselle en age de |
| d'une expérience rt | porter le fardeau do ménage, putsque —
| décer Tie mariage, le plus de mariages possi- ~
ble, est Pune des conditions essentiel-

: +

* ah,

Jes de existence inéme de la sociéte. ae
| Mais il est, en l'espéce, une condition © .
| plus essentielle encore, parce “quelle ~

Se

wae












riches ou pauvres,— soit en uissance
de travailler ulilement a son bien-étre.
Etalors, si pour la jeune fille, ‘idéal

révé se réalise, cela.ne nuira aucune | 700""

ment quelle ait fourni un travail ho- |

sndant. au contraire! —

é pas, elle se trouve tout |
de méme avoir pu -faire son chemin ,
toute seule, et par cela seul que I'Edu- ,
cation avait fait d’elle une personne
faborieuse.
_. Sous la direction avisée de Made-

moiselle Isabelle Laporte, il vient de se

fonder a Port-au-Prince, rue du Port
ou Pavée N? 58, une Ecole secondaire
“denseignement pratique pour jeunes |
filles. Voila une institution
mmanduait absolument, et qui vient rem-
pli le desideratum actuet de notre so-
eiélé.

Notre intérét direct, positif et im-
médiat, c'est de pouvoir compter avant
longtemps, dans l’ordre primaire com--
me dans lordre secondaire, un grand
nombre d’établissements scolaires du_
mime genre, placés dans lcs conditions
youl ues pour aider efficacement. a la.
réforme de notre état social si lamen-

table.
~Lécole de Mile Laporte, organiséé, |
dirigée de fagon a reonae pleinement

Ete ET G

des familles, est une ceuvre que celles-

Pia

ub noeus- 4.

Diet th de Frat
eption des plus cordiales.

neurs ont été rendus par la Cot
'd'instruction da Centenaire et la

i gue du Palais.

Message Dominicain
Nous avons ee le Noo ee do cito~
yen Président de la Répoblique Domini-
caine au Congrés Nations. 4 l'occasion de
Vanniversaire de | "Indépendance ».

Le Président Cacerés affirme que la |!’
paix régne‘dans la plus grande partie de |
la République;~ seulement dans- ee ‘mor- |

nes de Monte-Cristi anelaues ee
d’agitations entretiennent le désordre,qui

Ess te

ae se: val
te reuts aarde ier mat

ne tardera.pas 4 tre réprimé complé:e-. :

men’.

_A. propos.de-la Convention financiére,
le Message dit aux membres du Congrés
Américain: — « Vous en-connaissez les
causes,vous pouvez donc en peser les con-
séquences et pressentir, selon vos senti-.
ments... patriotiques, de-son adoption ou

Nous ne sommes pas ae

de circonstances ati proviennent de nos

ft$3 _ rj

4
par. la nbcessive, “poas sommes obligés 3

Nous apprenons avec ol
scordailles de M!* Man
avec Mr Pascaz Euigz. |
Nos meilleurs complime
et inEnresegains flancés.



“ei doivent éncourager, aider a vivre;en
quoi elles auronttravaillé pour le bien-

étre de leurs enfants, el par conséquent <
--de-la Seciété-haitienne-elle-méme.—

Il v sera fait A Penseignement clas-
sique la part nécessaire pour permet-

--tre-sux-jeunes_filles—qui-en-sortiront, }~

de fuire dans le monde aussi belle figu-

re que celles d'avjourd’hui. Mais aussi,
elles y puiseront une instruction pra-
‘tique ‘et. substantielle, de solides: con~
naissances enfin, qu ‘elles pourront uti-

liser dans la famille, a leur profit per-.
sonnel, 4 celui du foyer domestique, et
en général, au grand bénéfice de la
-eollectivité. De la sorte, elles feront vé-
ritablement fonetion de membres. utiles

ae ne cesserai de crier as. EG

“| Dominicain da prac

des sacrifices pour payer nos—dette
sauvegarder l’intégrité del’ indépendances.

— Nous remerci le Gouvernement

cument officiel.

~ Echo de Santo- -Donitngo

~ Nous lisons dans le a Listin Diario» « "
7 Mars courant :

gramme de ses plus bean

‘la Seunlite Représentation |

gisne au Cercle de Porteat
_La Compagnie Franco-

Que donc les famill

més.
pe le spectacle de

est des

Avec Vassistanee dun: nisenbsnetix groupe ad
de la société élégante de la Capitale, le jeune | ora

pianiste haitien Mr Justin Elie donna hier

soir son premier concert.au « a del

pion ».
« Le succés obtenu par le dietiupssd artisle,

ne pourrail étre plus fen ni plus splendide.

Parson exéculion des - brill

Vexacte inte j

cune des piéces qui “constituaient
gianime, l’assistance lui prodigia j
et méritée, de bruy

cette évidente vérité, savoir que dang | je
Ja toute petite fille d’aujourd hui, nous}

sevens pers sérieuszement la jeu- | ¢
S cest a dire. la:
rice. de

_fille de

Rapeodia da mém auteur,
a“ Monsieur Elie
he





40, Rne ¢ dix oii Per.






Si Soci, samedi A la Corbeille Flare

: ce eures précises.
_A Louer eo aTe | Messieurs' les Actionnaires qui neé a
‘maison a stage sise a Tur pn pas senate la reunion: sont ~~ Mme Ervesr CASTens” rnppelte’ a gis
_priés de se faire représenter par un au- nombreuse clientéle qu'elle = Hiewt-.
& Mr Seymour THEZAN, tre Actionnaire conformément a Part. ¢ d ‘

; ’ oujours 4 sa disposition pour les com:
edo Fort Per. . | A des Statuts mandes de fleurs.
-Avendre Objet’ dela convocation 1° rapport On peut trouver chez elle les inne -

¢. Lyon Hatt & Co du Conseil Ce oes sur la si* yafions Jes plus récentes :
talliques et Cranipons. ; tuation e la-Société; 2° renouvelle-
a P ment.des Administrateurs et des Com: Couronnes superbes,
' missaires. Ger bes idéales,
ora 1 orbeilles printanniéres,
Cap- ‘be Cons le 8 wars 1906. Apothéose Bouquets.
ye £ CONSEIL D’ADMINISTRATION. ' Sa réputation depuis longtemps éta- -
j ~~ blie, est uty sir garant du gout artisti--
CHA ANGEMENT 1D ADRES: - que-qui-présidera. toujours a l'éxécu--
tion des commandes que ses clients.
: voudront bien continuer 4 lui confier






































tireur de grande taille. '
dresser au bureau du journal. ‘

*







EP EE ey RN ONC AO RC



Sailigie. villa & ‘Pétion- Vilie,
ée et ayant toutes ses dépen-
avec superbe jardin.

esser au bureau du journal. 7 Dr RIBOUL |
ohe janni /Médecin de ort au-Prince et de la”

is. jours ma femme_souf-_. Facullé de Paris.
reux mal de dents; je vous os, ‘Avenue Charles Sumner (Turgeav) Marchand. Tatileur

@ infiniment pour vos «Gouttes
riques » gui Pe Tont guérie immédia- ‘Cabinet de eee a orl 101, rue du Centre.
apres lieati on. " u éeépubdiu e presqu g¢ . 4
: : ‘ale remede es dgs rues Miracles et Républicaine ) s oe e en ne et segonts !
p ~ “Consultations tous tes jours ~~ «4 P* éctalité de coupons pour pao
Bien & a vous, — Cu. Mevs, de 40 oe a midi et gilets de premier choix. .
e * La maison la waieux assortie de touiee

B ton-les Bains.
tzoton-les Bains MEDECINE — CHIRURGIE.






ah SRR en RSRNRRIS evtrneteoneneror


















‘REPUBLIQUE E DHAITI.

Médecine, Chirurgie, Accouch>ments, | , SE
ri/hui meroredi quatorziémejour-du————. BetLevor No 4 Fabricant de Chaussures.
Mars mil ‘neuf cent six, an d03° de Cabinet de consultations : La Manufacture a toujours et

« a



Extrait deg Registres du Tribunal
= Paix de la Capitale, section Sud.






eee Aiiola heures de V'aprés-midi; Rue pu Centre, 107. dépét un d stock, toe
hous Emile Lucie, juge de J épdot un grana@ siock, ~~ pour te
Commune de Port-an-Pritee ae Tous | les jours de 2.44 hres p. m. ee ef gros’ et detail, a de
scllnyen Be Away rele. “g i alte tb lb Masa ‘an ~ | chaussures en tous genres pour”
Bi [rel Boat Heurtelon, } . ~ Hommes, Femmes, Enrants.
m 6 % :
eee eee Corbeillés de Fleurs Les commandes des commei-

in, proprictaire, demeurant ¢t
ane, lequel nous a dit et dé-
raison des intéréts. qu iL posséde. pour. Fiancaille S.

nee, qu a vient eoue: déclarér

Ecler eakiie nar rer Honguets pour Flangailles et Mariagt

a TID vetectetine Seas ee —Erécationsa- Pouvelles— ol)

ie nous-Juge dePaixsus-dit-Conrennes ct Croix de loules beautés

acle au comparan _

déclarations et avons dressé le oT ravail ‘sok pea

coe gucae ao --Vanilles superbes

ng Signé avec Je conipavant et. " Padpdaact é Mme CHEFDRUE
prés lecture, Deux mots ra- _Bois-Verna ¥ rue ie, Haaren, Neg

cants de lintérieur pourront tre:
exécutées dans une. semaine es






bp





















: Sar ane ani RRR ERNIE EDO.
‘

{| Annonce a ses nonib j

er aves |
> B8,re es onsen

‘Lait condensé Nestlé Suisse, trés
Trais.--- Savons anti. septiques de Mole on

ae elaton et r
Tétines.--- Sondes N nev vera, ~~ comme. toujours. — Ves!

outchouc de toute e fraic
iveau. stock “de lites. derniéres. modes framgaises. etan~

” glaise









Te USINES. “ME GER
frent aux coupeurs ou fournis- at
seurs des pitch-pins du pays le| ~~
prix ae on gourdes ( $ 100 00) | :
par millier livré a n’importe ae ales ae i Dna lhe, i
reir foe mene for aA la ture Teco.t en pension un
charge des Usi Abe , fe détudiants qui Suiver
aa Fo
dle toutes, ‘Les bois doivent étre sains et| Ils sont placés sous
j Eile est aussi la plus | avoir au moins 42 pouces de dia- [de maitres ae de les
"folie, ia pies durable et | metre au petit bout. Toute lon- | les diriger dans-leurs étud
Demanter | gueur a partir de huit pieds sera | L’établissement donne «
acceptée. retard nee aun je
Joun D. METZGER. | "4"
Port-au-Prince, 12 Mars 1906.





449, aGLawel aan YORK CITY
_G.. PIERCE, Géran.

a “Celte fabrique de ma- |
chine a coudre est la plus
— grande du monde. La
/ So @\\ Machine SINGER est re-
3 nommée comme la meil-
leure et la plus par faite
























— Demander la machine
SINGER, et on aura la meilleure, parce
equ’elle est toujours celle qui cotite le moins |
wher, ,

Agent-général pour Haiti,

BF. B. NEWELL

412, Broad St. New- Yi City.
T.-G:.-ESTEE, — Gérant.- —
Farise portant la Marque:
RMEDAILLE D'OR.

Produc ion quotidienne: (35000 barils | oo,




















Cette farine est, sans conteste, la |
ameilie ne de PAmeérique.

ae ee oO Be Stace + -SUCRER' : DISTILLERE: e E Or Let

Farine GOLD MEDAL sont invariable- | PLAINE DU CUL-DE-SAC.

ment de la méme hauteur et dune :
Dépot > “rues Césars, N

| qualité uniforme.. -
- ~ Agent-général pour Haili,
F. B. NEWELL jou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition de
, teurs, et aussi pour expédier leurs commandes t tant ¢
— re que pour "Etranger. o














































ABASED!
OUT AGPEABLE =
A Tur RUUMES — "OR






“UFLBENZA — — AFFEGTIANS :

a - See- ‘Hepublicaie, Re Fst POET BUS







MALADLES'ny SYSTEM

Varlcas, 8 sasribaides, Varicacai
chronigques, Secideats du Psi

Coan fatty “original He des it Biutr, at co
Jen prrmelpes: 209s dea feullies et Oe 1 bray
ep rintue, val cet dusteinent ran ie pag
Antihémorrhoidaires. Digs

LE Piso























Full Text


ercial @t d’Annonces

- CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE.















HIE FRANCAISE arrestations ont été failes.--- Iln’ya, Or, édugner s'entend d'une prépa-

: pas lieu de s'inquiéter, mais. les ré- ration forte et solide de vos enlauts,
BS TRLRGRAPHIQUES | serves de la police ont été renforcées | 14! les -fagonne pour Jes luttes de la
OLEdu NOUVELLISTE | |





en vue d’une manifestation possible vie, qui les pourvoie dune culture in-
RGDUCTION INTERDITE), ~~ -destinée-a- empécher la ~réunion du

eo nouveau Congrés qhi-a été fixée au
2 Avril. 7 ee -
- Panis 22,---Le cabinet a décidé de
| décerner des médailles dhonneur
| aux membres du corps Westphalien
meeting fut bonne. | qui a activement participé aux tra-
TERSBOURG 2{.~La nouvelle | Vaux. de secours a Gourriéres; ce
‘mutinerie aurait éelafé 4 9é-| QUI indique une amélioration des | ;

‘comme conséquence de Vé- relations franco-allemandes. quels ils se trouvent en lutte jourrelle-

ment, Et, il faut bien le reconnaitre: = «

a leutenant Schmidt, -GoLoGNe 22:+ «Volks Zeitunas poe": 5 eee . /
pen veutenant schanidf, est, impri aes éira alk ~ ee c'est une Education incomplete; vide

ranger a été arrété |
aujourd’hui 4 Essen, aprés avoir of- |
de letirés, eL pas un seul sujet ayant
A-~La légation francaise | a 2
s en.toute certitude dans ’immédia-
eres AES vet cidérent de ne pas siéger aujour-|
es sur le Yangtse et sur le] d’hui.---La prochaine session aura); Pe’ er,
Ps ed | L’Education ainsi entendue, apparalt
e dépache inspit | dobjectif. dans P éorique; di
une dépéche inspirée de- Wobjectif, dans Pordre théorique; dans
et nulle, puisqu’aussi bien elle nous
8 gouvernemenits fran-| vole du Budget.---Avjourd hui a été}
et-de son labeur. Et toute société dans
tAllemague iasiste sur | co-suisses fut’ adopté a Punanimite.
recours. -
HAGUE 24.---M- FredjofNan-+

tellectuelle aussi dével -ppée gre ros-
sible, mai qui les munisse er méme
temps des. moyess pouvant assurer
Vexistence matérielle dela familie.
L’instruction exclusivement classique
que nos enfants ont trouvé jusqu ici
dans nos écoles, n’est nullement Cite
our les orienter vers les nécessilés,
es pratiques ulilités p opres a les sor:
| tir des multiples embarras avec les-











ras 24.—Le Comité spécial |

ence discuta a nouveau
de la question relative a
ice, ~~ L'impression produite











































DRID 21.---Le roi Alphonse--a{
s Waccepter la démission du
niet


















x






















| et sans but, que celle qui nous prepare
fert plusieurs milliers de. marks |
Qn soldat pour tur procurer: puisé,.sur lee bazes de l’école méme,
; de mobilisation du district dE 0
visde démonstrations contre . Wad
: te solution du probléme obsédant du
| lieu samedi. 5
| déja passablement utopisle..et dénuce—
. { | La-echambre a-discaté h-er-la- pro- |
que dans les régocia-| position Paul Constant, supprimant |
forme une jetnesse-inhabile-a~se- tail-
Mand, en ce qui concerne | examinée la loi des finances: le pro- |
laquelle les lois de l’elfort sont mécon-
Sn officier neutre, d'un} Les souscriptions pour les victimes |

des lettrés, des demi. jettrés, des quarts”
| an-soldat pour lui procurer le plan}
aIOD GU ‘connaissances pratiques, ulilisa-
ALeGksiras 22. --Les délegu
gers, lesquelles se serdient | ad
. | pain quotidien: ~~~
1.---La «Gazettes publie| Havre 22.---Cacao Haiti: 47.52. |
| Pordre des résultats, elle est décevante.
E pow rsuivent:en.ce-mo-| conseils de—guerre;-renvoyée apres f
ler sa destinée a la faveur de ses ellorts
générale de la police | jet.de proregation des dovanes fran- is de I’ 1
-nues, est une société condamnée sans -
ae ont -| de Courriéres dépassent.un million. |
HINES: apg mg .















g
G~
oe








Or, quand Ja jeune fille hattienne a.
ateur—arctique, a été

- quitté les classes, elle passe en gén
cia 4 PemreacenM E . s ro “OTT TEE pete 7 y= Ten = porte 2B EGE" FEES TEENS
ls 1-sen,Fexplorateur—

| nummé ambassadeur au Norvége a









3

toilettes, que ses pére et mére sont plus |
Lu ou moins’en mesure de lui procurer,—
' | Londfes. | en altendant que vienne l’epouseur
ioe wax st quelque peu | vencincate | qui assorera ~ peut-atre! — son sort a
yolk “pas” ecore | a a a “gigs | venir. Mais il arrive fort souvent que
He dune enténte: car | FENNEC EIEN) PRAT | cet épouseur ne vieut pas tot, et cela,
i Hoedat G8 bbls eR Se) pour la méme raison qui oblige made~
SE AO ahaaea OS "| moisellea le désirer.Car notre jeunesse -
uffle, ces jours-ci, & un ra- | masculine n’est guére mieux outillée

ection dans ’E-|.que la féminine, pour tes luttes, la” _
“notre jeunesse des deux | grande balaille deja vie. :
pus en sommes venusacom-| Allendre un épouseur, cest dans —
a nstruils par les dures legon -Vordre, pour ane demoiselle en age de |
| d'une expérience rt | porter le fardeau do ménage, putsque —
| décer Tie mariage, le plus de mariages possi- ~
ble, est Pune des conditions essentiel-

: +

* ah,

Jes de existence inéme de la sociéte. ae
| Mais il est, en l'espéce, une condition © .
| plus essentielle encore, parce “quelle ~

Se

wae









riches ou pauvres,— soit en uissance
de travailler ulilement a son bien-étre.
Etalors, si pour la jeune fille, ‘idéal

révé se réalise, cela.ne nuira aucune | 700""

ment quelle ait fourni un travail ho- |

sndant. au contraire! —

é pas, elle se trouve tout |
de méme avoir pu -faire son chemin ,
toute seule, et par cela seul que I'Edu- ,
cation avait fait d’elle une personne
faborieuse.
_. Sous la direction avisée de Made-

moiselle Isabelle Laporte, il vient de se

fonder a Port-au-Prince, rue du Port
ou Pavée N? 58, une Ecole secondaire
“denseignement pratique pour jeunes |
filles. Voila une institution
mmanduait absolument, et qui vient rem-
pli le desideratum actuet de notre so-
eiélé.

Notre intérét direct, positif et im-
médiat, c'est de pouvoir compter avant
longtemps, dans l’ordre primaire com--
me dans lordre secondaire, un grand
nombre d’établissements scolaires du_
mime genre, placés dans lcs conditions
youl ues pour aider efficacement. a la.
réforme de notre état social si lamen-

table.
~Lécole de Mile Laporte, organiséé, |
dirigée de fagon a reonae pleinement

Ete ET G

des familles, est une ceuvre que celles-

Pia

ub noeus- 4.

Diet th de Frat
eption des plus cordiales.

neurs ont été rendus par la Cot
'd'instruction da Centenaire et la

i gue du Palais.

Message Dominicain
Nous avons ee le Noo ee do cito~
yen Président de la Répoblique Domini-
caine au Congrés Nations. 4 l'occasion de
Vanniversaire de | "Indépendance ».

Le Président Cacerés affirme que la |!’
paix régne‘dans la plus grande partie de |
la République;~ seulement dans- ee ‘mor- |

nes de Monte-Cristi anelaues ee
d’agitations entretiennent le désordre,qui

Ess te

ae se: val
te reuts aarde ier mat

ne tardera.pas 4 tre réprimé complé:e-. :

men’.

_A. propos.de-la Convention financiére,
le Message dit aux membres du Congrés
Américain: — « Vous en-connaissez les
causes,vous pouvez donc en peser les con-
séquences et pressentir, selon vos senti-.
ments... patriotiques, de-son adoption ou

Nous ne sommes pas ae

de circonstances ati proviennent de nos

ft$3 _ rj

4
par. la nbcessive, “poas sommes obligés 3

Nous apprenons avec ol
scordailles de M!* Man
avec Mr Pascaz Euigz. |
Nos meilleurs complime
et inEnresegains flancés.



“ei doivent éncourager, aider a vivre;en
quoi elles auronttravaillé pour le bien-

étre de leurs enfants, el par conséquent <
--de-la Seciété-haitienne-elle-méme.—

Il v sera fait A Penseignement clas-
sique la part nécessaire pour permet-

--tre-sux-jeunes_filles—qui-en-sortiront, }~

de fuire dans le monde aussi belle figu-

re que celles d'avjourd’hui. Mais aussi,
elles y puiseront une instruction pra-
‘tique ‘et. substantielle, de solides: con~
naissances enfin, qu ‘elles pourront uti-

liser dans la famille, a leur profit per-.
sonnel, 4 celui du foyer domestique, et
en général, au grand bénéfice de la
-eollectivité. De la sorte, elles feront vé-
ritablement fonetion de membres. utiles

ae ne cesserai de crier as. EG

“| Dominicain da prac

des sacrifices pour payer nos—dette
sauvegarder l’intégrité del’ indépendances.

— Nous remerci le Gouvernement

cument officiel.

~ Echo de Santo- -Donitngo

~ Nous lisons dans le a Listin Diario» « "
7 Mars courant :

gramme de ses plus bean

‘la Seunlite Représentation |

gisne au Cercle de Porteat
_La Compagnie Franco-

Que donc les famill

més.
pe le spectacle de

est des

Avec Vassistanee dun: nisenbsnetix groupe ad
de la société élégante de la Capitale, le jeune | ora

pianiste haitien Mr Justin Elie donna hier

soir son premier concert.au « a del

pion ».
« Le succés obtenu par le dietiupssd artisle,

ne pourrail étre plus fen ni plus splendide.

Parson exéculion des - brill

Vexacte inte j

cune des piéces qui “constituaient
gianime, l’assistance lui prodigia j
et méritée, de bruy

cette évidente vérité, savoir que dang | je
Ja toute petite fille d’aujourd hui, nous}

sevens pers sérieuszement la jeu- | ¢
S cest a dire. la:
rice. de

_fille de

Rapeodia da mém auteur,
a“ Monsieur Elie
he


40, Rne ¢ dix oii Per.






Si Soci, samedi A la Corbeille Flare

: ce eures précises.
_A Louer eo aTe | Messieurs' les Actionnaires qui neé a
‘maison a stage sise a Tur pn pas senate la reunion: sont ~~ Mme Ervesr CASTens” rnppelte’ a gis
_priés de se faire représenter par un au- nombreuse clientéle qu'elle = Hiewt-.
& Mr Seymour THEZAN, tre Actionnaire conformément a Part. ¢ d ‘

; ’ oujours 4 sa disposition pour les com:
edo Fort Per. . | A des Statuts mandes de fleurs.
-Avendre Objet’ dela convocation 1° rapport On peut trouver chez elle les inne -

¢. Lyon Hatt & Co du Conseil Ce oes sur la si* yafions Jes plus récentes :
talliques et Cranipons. ; tuation e la-Société; 2° renouvelle-
a P ment.des Administrateurs et des Com: Couronnes superbes,
' missaires. Ger bes idéales,
ora 1 orbeilles printanniéres,
Cap- ‘be Cons le 8 wars 1906. Apothéose Bouquets.
ye £ CONSEIL D’ADMINISTRATION. ' Sa réputation depuis longtemps éta- -
j ~~ blie, est uty sir garant du gout artisti--
CHA ANGEMENT 1D ADRES: - que-qui-présidera. toujours a l'éxécu--
tion des commandes que ses clients.
: voudront bien continuer 4 lui confier






































tireur de grande taille. '
dresser au bureau du journal. ‘

*







EP EE ey RN ONC AO RC



Sailigie. villa & ‘Pétion- Vilie,
ée et ayant toutes ses dépen-
avec superbe jardin.

esser au bureau du journal. 7 Dr RIBOUL |
ohe janni /Médecin de ort au-Prince et de la”

is. jours ma femme_souf-_. Facullé de Paris.
reux mal de dents; je vous os, ‘Avenue Charles Sumner (Turgeav) Marchand. Tatileur

@ infiniment pour vos «Gouttes
riques » gui Pe Tont guérie immédia- ‘Cabinet de eee a orl 101, rue du Centre.
apres lieati on. " u éeépubdiu e presqu g¢ . 4
: : ‘ale remede es dgs rues Miracles et Républicaine ) s oe e en ne et segonts !
p ~ “Consultations tous tes jours ~~ «4 P* éctalité de coupons pour pao
Bien & a vous, — Cu. Mevs, de 40 oe a midi et gilets de premier choix. .
e * La maison la waieux assortie de touiee

B ton-les Bains.
tzoton-les Bains MEDECINE — CHIRURGIE.






ah SRR en RSRNRRIS evtrneteoneneror


















‘REPUBLIQUE E DHAITI.

Médecine, Chirurgie, Accouch>ments, | , SE
ri/hui meroredi quatorziémejour-du————. BetLevor No 4 Fabricant de Chaussures.
Mars mil ‘neuf cent six, an d03° de Cabinet de consultations : La Manufacture a toujours et

« a



Extrait deg Registres du Tribunal
= Paix de la Capitale, section Sud.






eee Aiiola heures de V'aprés-midi; Rue pu Centre, 107. dépét un d stock, toe
hous Emile Lucie, juge de J épdot un grana@ siock, ~~ pour te
Commune de Port-an-Pritee ae Tous | les jours de 2.44 hres p. m. ee ef gros’ et detail, a de
scllnyen Be Away rele. “g i alte tb lb Masa ‘an ~ | chaussures en tous genres pour”
Bi [rel Boat Heurtelon, } . ~ Hommes, Femmes, Enrants.
m 6 % :
eee eee Corbeillés de Fleurs Les commandes des commei-

in, proprictaire, demeurant ¢t
ane, lequel nous a dit et dé-
raison des intéréts. qu iL posséde. pour. Fiancaille S.

nee, qu a vient eoue: déclarér

Ecler eakiie nar rer Honguets pour Flangailles et Mariagt

a TID vetectetine Seas ee —Erécationsa- Pouvelles— ol)

ie nous-Juge dePaixsus-dit-Conrennes ct Croix de loules beautés

acle au comparan _

déclarations et avons dressé le oT ravail ‘sok pea

coe gucae ao --Vanilles superbes

ng Signé avec Je conipavant et. " Padpdaact é Mme CHEFDRUE
prés lecture, Deux mots ra- _Bois-Verna ¥ rue ie, Haaren, Neg

cants de lintérieur pourront tre:
exécutées dans une. semaine es






bp





















: Sar ane ani RRR ERNIE EDO.
‘

{| Annonce a ses nonib j

er aves |
> B8,re es onsen

‘Lait condensé Nestlé Suisse, trés
Trais.--- Savons anti. septiques de Mole on

ae elaton et r
Tétines.--- Sondes N nev vera, ~~ comme. toujours. — Ves!

outchouc de toute e fraic
iveau. stock “de lites. derniéres. modes framgaises. etan~

” glaise






Te USINES. “ME GER
frent aux coupeurs ou fournis- at
seurs des pitch-pins du pays le| ~~
prix ae on gourdes ( $ 100 00) | :
par millier livré a n’importe ae ales ae i Dna lhe, i
reir foe mene for aA la ture Teco.t en pension un
charge des Usi Abe , fe détudiants qui Suiver
aa Fo
dle toutes, ‘Les bois doivent étre sains et| Ils sont placés sous
j Eile est aussi la plus | avoir au moins 42 pouces de dia- [de maitres ae de les
"folie, ia pies durable et | metre au petit bout. Toute lon- | les diriger dans-leurs étud
Demanter | gueur a partir de huit pieds sera | L’établissement donne «
acceptée. retard nee aun je
Joun D. METZGER. | "4"
Port-au-Prince, 12 Mars 1906.





449, aGLawel aan YORK CITY
_G.. PIERCE, Géran.

a “Celte fabrique de ma- |
chine a coudre est la plus
— grande du monde. La
/ So @\\ Machine SINGER est re-
3 nommée comme la meil-
leure et la plus par faite
























— Demander la machine
SINGER, et on aura la meilleure, parce
equ’elle est toujours celle qui cotite le moins |
wher, ,

Agent-général pour Haiti,

BF. B. NEWELL

412, Broad St. New- Yi City.
T.-G:.-ESTEE, — Gérant.- —
Farise portant la Marque:
RMEDAILLE D'OR.

Produc ion quotidienne: (35000 barils | oo,




















Cette farine est, sans conteste, la |
ameilie ne de PAmeérique.

ae ee oO Be Stace + -SUCRER' : DISTILLERE: e E Or Let

Farine GOLD MEDAL sont invariable- | PLAINE DU CUL-DE-SAC.

ment de la méme hauteur et dune :
Dépot > “rues Césars, N

| qualité uniforme.. -
- ~ Agent-général pour Haili,
F. B. NEWELL jou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition de
, teurs, et aussi pour expédier leurs commandes t tant ¢
— re que pour "Etranger. o














































ABASED!
OUT AGPEABLE =
A Tur RUUMES — "OR






“UFLBENZA — — AFFEGTIANS :

a - See- ‘Hepublicaie, Re Fst POET BUS







MALADLES'ny SYSTEM

Varlcas, 8 sasribaides, Varicacai
chronigques, Secideats du Psi

Coan fatty “original He des it Biutr, at co
Jen prrmelpes: 209s dea feullies et Oe 1 bray
ep rintue, val cet dusteinent ran ie pag
Antihémorrhoidaires. Digs

LE Piso