Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


See . gg

_ CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE










cenrimes | Abenmement pour Départomeat.£ 38
peers @ a ~~ Btranger a

resser los communications aux bureaux du journal, angle










PACNIE FRANCAISE: qui craignent le retrait de ces trou- nes tumultueuses qui se sont pro-

DES | | pes, font tout ce qu'ils peuvent pour | duite Ala Chambre des députés, le
DES CABLES TELEGRAPHIQUES | le prévenir. roi Charles a signé un décrét annon«
“WONOPOLE du NOUVELLISTE St-Pererspouare 9 (soir).— Le vi- | cantla dissolution du Parlement,
REPRODUCTION INTERDITE: = |





















|ce-amiral Cuoukniy, commandant |
én chef de la Mer Noire, a été blessé |









as ne “Lanicued hai vi oe ge ra PTET ea
-Avcusinas 9. — Les délégnés digen- | @ujourdhui par une femme quiest) 3 nu 4

ont demain te projet de réorgani- | Venue le trouver dans son bureau. |

ation des douanes-marocaines._On | Une sentinelle a -tué cette femine |
gu’avac | its.ac |.d’vn coup de fusil, |

celles pourront dive-eonsidéra

ement augmentées-par la suppres-

jon de la fraude et de la contrebande.
Acrsinas 9 (soir). Les délégués

ry























LEmprunt de 50 millions

SMOUTH4IO,-~Le. euirassé«Dre~ | Avec Vavis de brilement ci-dessors,le—
: dernier No du « Monireur a ect tout on-

aduoughts, le pus formidable hui | tier consacré a une correspondance dela

re ae guerre, a ele nce aujOurd DUT) Commission. d’Enquéte, etc, avec ia Bap-

en présence du roi Edouard. + | que Nationale dH id relative 3 /Em-
SP ET! a 40-——be-minis= [promt dé go millions dé francs.

tére de lacmarine a recu un messa-} Dans une lettre préliminaire, la Com-

| ge du médecin soignant le Vice-ami- | mission dE. quére donne comme suit son

{raltChoukuin, relatant que les bles- | 4ppréciation 2a Ministre dés finances :

Wilapprouve Tes “décisions de la} sures de ce dermer étaient insigni- | © Atnsi que vous le constaterez par celte

onférence.--- I] demande seulement | fiantes. | | correspondance. nos Travaux ont avance mal-

ue les armes gaisies solent emplo- Paris 10,— Une dépéche. WAlgé- i son tome de fies de non-reccvoir consistant

4 équiper les troupes marccaines | siras déclare qu’en raison du désir | a se trouver toujours dans la nécessité de se

jue celles qui n’auront aucune | unanime des délégués francais d’ar- | référer a son Sidge social, pour repondre a

é militaire soient vendues a [’é- | rivér a un accord, toutes les craintes | 0% pressantes demandes ile. reuseiznements,

yer_au_profit-de-son-trésor--—-—_ exprimées partes Puissances oit dis] gino de x6 veférer a Gouvernrimont on lei
WASHINGTON 9.— Aprés avoir con- | parus—cet-elle ajoute qu’une réaction | faisant savoir of en est, du faitde la Bangue,

Te anjourd hui avec. Vassistant-se- | en faveur de la France commence 4 | lEnquéte sur les 50 milliois. Elle eroit de-
taire Bacon, Me Jusserand, am-|se produire, | | voir altirer particuliérement votre attention

sadeur de France, a décidé de| Toutes les Puissances se rendent | Banque notte B80 dn 37 Janvier decnene

Mander 4 son Gouvernement que | compte que les réformes:sont inuti- | “¢ En effet, ainsi que nous vous Vavons dja

papiers du consulat vénézuélien | les, si on ne s’occupe-pas tout d’a- | © dit, le maison principale de Port-au-Prin-

ni confiés aux soins. de Vumbas-|-bord.du rétablissement-de- ord re, | «ce n'a pus eu le détai f absolu de toute
r. . | que la France seule peut assurer. | atop he dh emission esque. Hen 3 Pa-

NDREs 10.— D'aprés une dépé-| Axcesinas 10.— La réponse du] avons. brausmis “I ‘ne tay a a donné ite

recuede Malte parle «Daily Mait Sullan du Maroc au projet de la eon- | « des enseigneme nls approgimatifs qui lini
oCrOlseurs-et-uatre Cuirasses | Terence pour la “Suppression de Ja | @ permetfentde se rendre comple de la mar-

| it irés des es- | contrebandedes armes,a-été-rendue. | “ che générale de | operation, mais non dda.

res anglaises de la Méditerrannée | Su Majesté-accepte ces propositions {fern ee nels se dustesse, desinadle te

le PATS ATee E fgeorore vos eadécorniple wes obligations que vous noug
euaetiqae, pour élre envoyés | dans Jear_ensemble, ne demandant :

$ la Mer du Nord--Ce jouraafdit es |

#1 | « demandez. » /
c j | que le changement de quelques ques~ | «Ce qui ressorl de ce passage, e’est qu'en
felle mesure est due a’entente | tions de détails, -

| présence de la logique implacable des chiffres
o-francaise et atil est fort . . we eo | relevés par nous, et des faits qo’ils tradui-
noe a se et qu'il est fort pos. Cette réponse confit mela CrOyanCe | sent, la Banque est obligée de s’accrocher A ce
be a rance suive cet exemple. | quaacone objection aux décisions | faux fuyant du caractére approximatif des
ERIN 9.—Les récents événements | de la conférence ne viendra de. Fez. | renseignements qu’elle a-eus: sur les opéra~
SON passés eri Chine, ont-ame-_ La question des droits de douanes” ‘trons de TEmprant. Comment done peut-elle —_
Puissances 4 revenir sur leur | p’a pas encore été régiée,---Elle sera faire aujourd hui une telle déclaration, alors
hlion de relirer les troupes. qui| discutée anjourd hui.
Ht. leurs légations. Cependant,} Paris 10.--- Le correspondant du






















nse-du- Sultan~-aues
sitions relatives ala suppression
e la. contrebande de guerre.---[! dit






























































































que puur tout le monde, les opérations de
VEwprunt étaient définitivement clo-es? Et
: : sice ndtail la volonté du Gouvernement ac- —
font Pas encore pris.de déci= | «Petit Parisien» aé St-Pétersbourg es- | uel, qni a eonsidéré comme un devoir oun —
. linitive 4 ce sujet. Elles atten- | time que le nombre des prisonniers | °"" Penquéle sur ces opéralions, tout ce qui,
@s événements ani + pa vas ad . berry ee }a cet égard, avait été établi par les données
_,. -ehements qui pourront | politiques détenusdans lesdifférentes | go anaes dela Banaue, serait resté pour la -
nit pendant les quelques. pro- | pris ta Russie est de 75.000. Hfays au fait accompli, auquel ilu’y aural

of es quelques .pro-| prisons de la Russie est de OU. pays am fait accompli, auquel il n'y auraig
mois. Les résidents étrangers; Lissonne 9.— A la suite des scé- | rien eu reprendre. °

&
ite 7
i

ae



Notre café 4 1 retranger
Nous extrayons de la
fréres, du Havre, ee
nier:

La situation de: notre ae se prcie

mieux. La spéculation, cette belle au bois |.

dormant, montre des signes sérieux d’an
' réveil prochain. — New York se trouve

méme déja ae commencement d’un mou- |

vement de hausse.ap : ojet du [|
Gouvernement Brésilien de valoriser le
café ; et nos marchés, quoique loin d'ac
“mettre la possibilité de'la mise én vig et
@ une telle loi, ne petivent’ rester en ar-
“riére lorsque, jour par jour, les cotes amé-
-Ticaines montrent une avance, Si peti
qu’elle soit. - :

Le’ projet de soloreation consiste en ce
aue le prix d’exportation du produit bré-
silien serait fixé A frs. 90 environ. Unt
fonds de garantie, emprunté en Europe et

rapportant Gn intérét fixe, serait mis a la |

disposition du Gouvernement qui, dans
Jes-années- de-grande écolte; fait le
‘surplus et” Vemmagasinerait pout le con-
server jusqu’a des-temps meilleurs. Les
—frais-de-cette operation seraient supportés’
Par la. marcha ¢, frappée d'un. droit.

: “hors. es- droits ‘aga -existants
Ce projet ‘st dane vaste conception,

et cest pour.cela_qu’ici et sur les mar-

pee:

chés__voisins, hal A-ane
&conomigue platds pot-au-feu; on ne:
‘le regarder comme réalisable.

Si nous cotons le terme, aujourd’ hui,

—en- avance-de-tr.-2-4:2- TH4y-cest pi a
New-York monte et quill ative par les
_ arbitrages ce qu'on veut bien réaliser, en.

wrope. New-York a aussi acheté ce que
Je Brésil a bien voula vendre. Le-marché

-américain resté le « leader »-de Particle ery
de lui dépendra ce qu'on fera dans lés

quelques semaines a venir.

Le café Haid a suivi la tendance pgé-
nérale. La consommation. a été sependant |
_bien récalcitran le :

‘ea plusieurs fois des ach



, t que les. Siri t
pout un renouvellement n’aboutsssent pas
Atemps pour empécher le Gouvernement :
de soumettre le caféide provenance hai- ‘

tienne autarif général fr. 300.

ute |

rars/2 que
‘nous inscrivons pre hui. Nous avons.

eurepx Lip
ceaebe que ¢ ees Projets ont an
accueil encourageant au Conseil des Se-
crétaires d’Etat.

Société de. Commerce
La Société tiendra séance cet aprés-mi-
di, 4 5 heures et demie, au ‘Thibunal de

Les commercants et le public ¢ géné-
ral sont conviés 4 cette réunion intéree

Nomihatican :
Rok apprenons que le uiset Généus ne
Cantave - a fits nommé ndani

> la revue de
Corps de Ia ‘Garle = du ‘Gouvernetien: I
de a uivantes: Opt. dé effe

Le capitaine adjuda
bonne, a éré élev :
Bace du it bataillon ides’ grenadiers . a

“Ladjudant sous-officier, Alcinoa:
‘thelemy, a été Promu lieutens
dant-major.~
«Petite Bofte aux Lettres

Prison des Hommes de Ja Capitale,

le 10 Pévrier 1
Monsiear le Directeur; ;

Pour bien éclaircir-la-note-parue danste”

numéro d’hier.de votre | jonenel: ‘sous le |

titre «Un drame & Lascabobas¥: je’ vous | 4. 4

dirai que je n'ai pas été le provocateur
Vévénemenr regrettab ior v

| beau-frére et-moi — ‘fas fo de dé:
fendre légitimement ma vie, mis

ril par aes ee de bat

vous dis la vériié, aca Vy suis
contjaint.- ~ ‘Il Navait.existé, au préalabl
aucute querelle entre Samael Dupré

ous ai ; frate
Ment. — J’ ai donc gt dans un” cas de
égitime défens

| a pu disposer d'une bonne Pattic |
fés E in,

en eae et

payé en Hal, meme le ‘tit qu'on
apu faire des ventes en hausse de i i 1/2

est fort appréciable,

rojets Agricoles |

aurance © mes salu
ene — Sytvain Dusuiss

avons imainies fois entreten waite U.S

rme école «
e Sai



ote Comman. ee















patriot
la société fon |










ae revseig: siudresser a la

ee e
«L’ i Oswald» sos

"| Sous ce ‘titre im primerie al’Abeille »

gdite an recgeil des discours, conférences,
articles de journaux et poésies consacrés
en, 1905 4 Oswald Durand:

— Prix de Pexemplaire : une pourde.
_ S’adresser a Vimprimerie, 45, rue Rows,
oaa Mr Eenest Douyon, anx Cayes.

Un cabrouet?

On demande a acheter un cabrovet —

A Lower’ pouvant étre trainé par des anes.

sane maison prés du Pont.Cler- S adresser 4 Mr E. M. Stings, aux Go-_
ont, or américain 8 25 par-mois. | nave

A Vendre
Bonnes maisons:

g AON ee ont tort f a
e Vaprés-midi, et toate la journée a
riste et shar tiea devant ce senils

aes









est rappelé au Si
yar Saint-Marc, Portede-
9, Saint-Thonas et |
ébot francais «Mont
main 4 9 heures precises dus
issé cette here, aucune. ve né sera




































ata AR



« 48 Rue Tiremasse, «
N° 175 Rue la Revolution « 2 "500
adresser @ MM. C. Lyon | Haut & Co,
_Stocks changés. fe
A. LAGOJANNIS, ©

Importateur et_Exportateur.
‘Spécialités de nouveautés en Bibe- |
lots ouinenilertes . Merverie, ete, etc. :

136, Grand’Rue, = ~ ~ Porteau- Pos. E Haiti

ses -accessoires et un approvisionne-
ment complet de produits de toute
jfraichenr.

1. §'adresser- pour les conditions & Mr_
EMMANUEL ALEXANDRE, pharmacien de |
i class2, § Saint- Mare.

lll








a Villa «Pew dé Chose?

Avie — Prés du fort Saint-Clair, propriété Car-
Madame Ed; Marrre-annonce au — rid, Rueda, “Magasin de Etat



bi Alcool 4 30° — Tafia & 20°

c¢ et aux _anciens clients et_abonnés—
2 «Hotel de France », que le service
: Restaurant et de Pension de )Eta-
issement sera-repris a partir du der
Février prochain.

‘Elle leur assure propreté, prompti-

fe et soin dans le service.

oti Nees cei
sieur. orace Goigou; -syndic

rovisoire de la faillite ieee ak sieurs Hi

& Ce, prévient tous les créanciers’|

la dite faillite qu’il a terminé |'in-
ides Tramways. se recommande par



- ordinaire 4 $ 3 le gallon.
S’adresser a Mme > Avauste Douvow...

: “Hotel- Bellevue







niaire des objets . trouvés ae les.
eb “pee SON §
Te Ree NEE -nervailleuse installation ‘et son service

3 a ranting en vt Shambre du Con- | iftéprochable
i a Tabens dv Commerce de ce} 3 9:
ssort,... il sera océdé.- od: :

a le juge- panes a ee - -Sonnerie électrique.
ication des diverses eréances. Tous | :
| eréanciers sont, en conséquence, | [2
és 4 s’y trouver.

Port-au- -Prince, 9 Février 4906- too
J. B. Horace GOICOU,.




















ares dv. Soil

=



soussigné a Phonneur 4
lic qu’i nea au-Prince,
Messieurs Gertacu & Co, de no-

tre Agence sur cette place.

dienst Amsterdam. -

“St Mag 8 Février 1006.
| «Gr eal arpenteur-public. '







N. B. — L’Etablissement produit du |
spiritueux a la portée de toutes les}
bourses et débite actuellement du rhum ,
| voyé en Haiti par la «Hamburg Ame-.
Lrican Line’ » pour faire le service ale
| tour de Vile.

‘| moderue possible:
| furaoir, cabines spacieuses, buins, vaste

' manger el tous les autres petits.
Cet établissement de pr emier ordre salle"a . apr °

situé au Champ de Mars. 4 proximiteé | des personnes désireuses de voyager:

$a] pour-te-Sad,- ta-Dominicanie-et Sai: ibe

“|-Thomas.
Tabled Hote ts Ios jours de midi [
ch











|. Nous avons honneur a infor:

: Syndic provisoire.
mer le Commerce et le public que |

ae anes SPAR Messieurs Otto Bieber & Co, ayant, |
ae se REJER 13 notre regret, donné. Jeur:¢ emis~ |

ris sion comme nos Agents 4. Port-

nous avons chargé]

Koninklijke West Indische Mail- |

Le. Représeniant,H. B-peE VRIES | be
ee 42 Féevrier 1906, '

_Les anciens ouvriers de la mai—

son Desuse ont Fhonneur d’an-
noneer au public et aucommerce
--en général que, ne travatiant plus

chez lui, ils se trouvent mainte--

Cordonnerie : A I ne

Rue des Fronts-Forts, ‘No 49.

nant en face, a la —













Le paquebol «MONTREAL? pare -
tira le 13 Février courant a dix.
heures du-matin pour Saint:-Marc, .
+ Port-de Paix, Cap-Haitien, Puer-

aig

' to-Plata, St- Jean de Porto- Rico,

'St-Thomas et l'Europe, en pre--
‘nant frét et passagers.

‘Le « Montréal >» prendra aussi
fra et passagers pour Basse-Terre,
Pointe-a-Pitre et Fort-de-France
par transbordement a St-Thomas.
sur le paquebol se rendant dans.
ces ports.

Port: au- Prince, 10 Fevrier 1905...



“Js Pru DUVALLON-

Le steamer ¢ PRA&SIDENT », spl lendide-
batewu. de passagers, vient ‘a’ étre én:

Ce bateau posséde tout le confort .
salon pour diine,

lux: s qui le “feront sirement apprécier

Ci- dessous ‘Vitinéraive » dn SS, Preeside nt. ws

De St.Thomas © _5 dé chaque mois

Macerig e's
_.gPonaipgo Gity 40
Sanchez ne Yemenite

43
. “Puerto-Plata a. mo 14.
pour passagers seulement...
Monte-Cristy 15 .
€ap-Haitien a.m. 16
pour passagers seulement...
Port-de Paix 47

| © Pian-Princeaem. 18 00
9

St-Mare
Jérémiea.m. 20

: pour passagers seulement.
Aux Cayes =
Jacmel . 24 .
Agua ne ;
‘Domingo City 96 -

| > Macoris 27 Cc
A St-T homat 28

“Port-au-Prince, 6 Bev der 4906..
G. KEITEL & Co, Agents. —










Dépot de A 3 3 uilhou frére ainé (Bordeaux) ’
Bar de la Poste.-- Rue Régublicaing = Vig-3-Vis la Poste

(Maison Ch. ghee









a,





Bien que les Vins de la Maison A. Guiuou FRERE AINE, de Bordeaux, n’ aient

s basoin d’étre présentés au public en Haili, ow ils sont connus et justement-

és depuis de longues années, nous tenons A altester que cette fhaison

west-arrivee a he Seer prépondérante qu'elle occupe aujourd’bui, que - eee a foo
Papplication sévéredes vieux principes de loyaulé et de probité commerciale. qu ae

sont assises: fondamentales, i
qe soit leur. prix, que des -

‘La Maison A GUILHOU FRERE AINE ne livre
vins phen lament yrreprochables. --~ Ell ler par « Québec» a son i
. un Stock de son excellent vin

Clos hh ca Soleil > gui sera veadu comme le précédent.

CLOS BEAU SOLEIL

» be gi lon G 2,48
135 wallons TeF

Aus.24 boule lles eapsuldes- auquetées



















» quel
e vient d’expé


























12°40 ‘verre i





Pet bar ‘ique de 225 litres 23 dollars
- ~ VIN BLANC a GRAVES > fe
be gallon : G. 3.00
Les 5 Palos , CC 44,6 00.
bee 24-bouteilles sriqneties et” capsulées —4508-———
La borrique de 223 litres os 25 dollars

Médoc supérieur 1900-

Ce vin, viellli en futailles, et conservé avec tes plug ‘geauds soins, a

a BOT ee
maximum de bonté, de’ ‘finesse et de parfum désirable. © cquis le
Le gall on 4.50
Les 5 gallons a 22.00
La énisse de 12 bouteilles 45.00

St-E istephe (4 ern)

Ceci est une création qui s s'adresse aux. a scorn :
“Afi de faire connaitre ce que sont réellement les produits de th ‘Maison A.{
GUILHOU FRERE AINE, ce vin sera vendu aul prix exceptionnel de: 5 +

moe _ 18 gourdes







~ Grands assorliments de Vins de eaisse de. 12 Bouteilles, Hes, Rouges et BI lanes:

ii -Canel:-Seavtern aves la Bréde, ale..,- o
MpAagne, Biére Gritber
‘Vient darriver : Hufle Duret ~
Hue 0 ‘Ouive: Le litre 3 gourdes 50, --» le gallon 12 gourdes,

Biscuirs PEtir BeuRar,--- Vins 0’ Espagne

_ Avis au Pharmaciens
Malaga, Madere-de-qualité-absolumenit supérieure
pharmaceutiques:

fa bonteille de ~ cenlilitres | es G.
Le gallon








pour les préparations

3

Laguew et spindtueux : Verniouih: Ie litre
* - Amer; le litre

Cognac 4 A. Guilhou frére nine la toute G. 3 50.

aE



Full Text




See . gg

_ CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE










cenrimes | Abenmement pour Départomeat.£ 38
peers @ a ~~ Btranger a

resser los communications aux bureaux du journal, angle










PACNIE FRANCAISE: qui craignent le retrait de ces trou- nes tumultueuses qui se sont pro-

DES | | pes, font tout ce qu'ils peuvent pour | duite Ala Chambre des députés, le
DES CABLES TELEGRAPHIQUES | le prévenir. roi Charles a signé un décrét annon«
“WONOPOLE du NOUVELLISTE St-Pererspouare 9 (soir).— Le vi- | cantla dissolution du Parlement,
REPRODUCTION INTERDITE: = |





















|ce-amiral Cuoukniy, commandant |
én chef de la Mer Noire, a été blessé |









as ne “Lanicued hai vi oe ge ra PTET ea
-Avcusinas 9. — Les délégnés digen- | @ujourdhui par une femme quiest) 3 nu 4

ont demain te projet de réorgani- | Venue le trouver dans son bureau. |

ation des douanes-marocaines._On | Une sentinelle a -tué cette femine |
gu’avac | its.ac |.d’vn coup de fusil, |

celles pourront dive-eonsidéra

ement augmentées-par la suppres-

jon de la fraude et de la contrebande.
Acrsinas 9 (soir). Les délégués

ry























LEmprunt de 50 millions

SMOUTH4IO,-~Le. euirassé«Dre~ | Avec Vavis de brilement ci-dessors,le—
: dernier No du « Monireur a ect tout on-

aduoughts, le pus formidable hui | tier consacré a une correspondance dela

re ae guerre, a ele nce aujOurd DUT) Commission. d’Enquéte, etc, avec ia Bap-

en présence du roi Edouard. + | que Nationale dH id relative 3 /Em-
SP ET! a 40-——be-minis= [promt dé go millions dé francs.

tére de lacmarine a recu un messa-} Dans une lettre préliminaire, la Com-

| ge du médecin soignant le Vice-ami- | mission dE. quére donne comme suit son

{raltChoukuin, relatant que les bles- | 4ppréciation 2a Ministre dés finances :

Wilapprouve Tes “décisions de la} sures de ce dermer étaient insigni- | © Atnsi que vous le constaterez par celte

onférence.--- I] demande seulement | fiantes. | | correspondance. nos Travaux ont avance mal-

ue les armes gaisies solent emplo- Paris 10,— Une dépéche. WAlgé- i son tome de fies de non-reccvoir consistant

4 équiper les troupes marccaines | siras déclare qu’en raison du désir | a se trouver toujours dans la nécessité de se

jue celles qui n’auront aucune | unanime des délégués francais d’ar- | référer a son Sidge social, pour repondre a

é militaire soient vendues a [’é- | rivér a un accord, toutes les craintes | 0% pressantes demandes ile. reuseiznements,

yer_au_profit-de-son-trésor--—-—_ exprimées partes Puissances oit dis] gino de x6 veférer a Gouvernrimont on lei
WASHINGTON 9.— Aprés avoir con- | parus—cet-elle ajoute qu’une réaction | faisant savoir of en est, du faitde la Bangue,

Te anjourd hui avec. Vassistant-se- | en faveur de la France commence 4 | lEnquéte sur les 50 milliois. Elle eroit de-
taire Bacon, Me Jusserand, am-|se produire, | | voir altirer particuliérement votre attention

sadeur de France, a décidé de| Toutes les Puissances se rendent | Banque notte B80 dn 37 Janvier decnene

Mander 4 son Gouvernement que | compte que les réformes:sont inuti- | “¢ En effet, ainsi que nous vous Vavons dja

papiers du consulat vénézuélien | les, si on ne s’occupe-pas tout d’a- | © dit, le maison principale de Port-au-Prin-

ni confiés aux soins. de Vumbas-|-bord.du rétablissement-de- ord re, | «ce n'a pus eu le détai f absolu de toute
r. . | que la France seule peut assurer. | atop he dh emission esque. Hen 3 Pa-

NDREs 10.— D'aprés une dépé-| Axcesinas 10.— La réponse du] avons. brausmis “I ‘ne tay a a donné ite

recuede Malte parle «Daily Mait Sullan du Maroc au projet de la eon- | « des enseigneme nls approgimatifs qui lini
oCrOlseurs-et-uatre Cuirasses | Terence pour la “Suppression de Ja | @ permetfentde se rendre comple de la mar-

| it irés des es- | contrebandedes armes,a-été-rendue. | “ che générale de | operation, mais non dda.

res anglaises de la Méditerrannée | Su Majesté-accepte ces propositions {fern ee nels se dustesse, desinadle te

le PATS ATee E fgeorore vos eadécorniple wes obligations que vous noug
euaetiqae, pour élre envoyés | dans Jear_ensemble, ne demandant :

$ la Mer du Nord--Ce jouraafdit es |

#1 | « demandez. » /
c j | que le changement de quelques ques~ | «Ce qui ressorl de ce passage, e’est qu'en
felle mesure est due a’entente | tions de détails, -

| présence de la logique implacable des chiffres
o-francaise et atil est fort . . we eo | relevés par nous, et des faits qo’ils tradui-
noe a se et qu'il est fort pos. Cette réponse confit mela CrOyanCe | sent, la Banque est obligée de s’accrocher A ce
be a rance suive cet exemple. | quaacone objection aux décisions | faux fuyant du caractére approximatif des
ERIN 9.—Les récents événements | de la conférence ne viendra de. Fez. | renseignements qu’elle a-eus: sur les opéra~
SON passés eri Chine, ont-ame-_ La question des droits de douanes” ‘trons de TEmprant. Comment done peut-elle —_
Puissances 4 revenir sur leur | p’a pas encore été régiée,---Elle sera faire aujourd hui une telle déclaration, alors
hlion de relirer les troupes. qui| discutée anjourd hui.
Ht. leurs légations. Cependant,} Paris 10.--- Le correspondant du






















nse-du- Sultan~-aues
sitions relatives ala suppression
e la. contrebande de guerre.---[! dit






























































































que puur tout le monde, les opérations de
VEwprunt étaient définitivement clo-es? Et
: : sice ndtail la volonté du Gouvernement ac- —
font Pas encore pris.de déci= | «Petit Parisien» aé St-Pétersbourg es- | uel, qni a eonsidéré comme un devoir oun —
. linitive 4 ce sujet. Elles atten- | time que le nombre des prisonniers | °"" Penquéle sur ces opéralions, tout ce qui,
@s événements ani + pa vas ad . berry ee }a cet égard, avait été établi par les données
_,. -ehements qui pourront | politiques détenusdans lesdifférentes | go anaes dela Banaue, serait resté pour la -
nit pendant les quelques. pro- | pris ta Russie est de 75.000. Hfays au fait accompli, auquel ilu’y aural

of es quelques .pro-| prisons de la Russie est de OU. pays am fait accompli, auquel il n'y auraig
mois. Les résidents étrangers; Lissonne 9.— A la suite des scé- | rien eu reprendre. °

&
ite 7
i

ae
Notre café 4 1 retranger
Nous extrayons de la
fréres, du Havre, ee
nier:

La situation de: notre ae se prcie

mieux. La spéculation, cette belle au bois |.

dormant, montre des signes sérieux d’an
' réveil prochain. — New York se trouve

méme déja ae commencement d’un mou- |

vement de hausse.ap : ojet du [|
Gouvernement Brésilien de valoriser le
café ; et nos marchés, quoique loin d'ac
“mettre la possibilité de'la mise én vig et
@ une telle loi, ne petivent’ rester en ar-
“riére lorsque, jour par jour, les cotes amé-
-Ticaines montrent une avance, Si peti
qu’elle soit. - :

Le’ projet de soloreation consiste en ce
aue le prix d’exportation du produit bré-
silien serait fixé A frs. 90 environ. Unt
fonds de garantie, emprunté en Europe et

rapportant Gn intérét fixe, serait mis a la |

disposition du Gouvernement qui, dans
Jes-années- de-grande écolte; fait le
‘surplus et” Vemmagasinerait pout le con-
server jusqu’a des-temps meilleurs. Les
—frais-de-cette operation seraient supportés’
Par la. marcha ¢, frappée d'un. droit.

: “hors. es- droits ‘aga -existants
Ce projet ‘st dane vaste conception,

et cest pour.cela_qu’ici et sur les mar-

pee:

chés__voisins, hal A-ane
&conomigue platds pot-au-feu; on ne:
‘le regarder comme réalisable.

Si nous cotons le terme, aujourd’ hui,

—en- avance-de-tr.-2-4:2- TH4y-cest pi a
New-York monte et quill ative par les
_ arbitrages ce qu'on veut bien réaliser, en.

wrope. New-York a aussi acheté ce que
Je Brésil a bien voula vendre. Le-marché

-américain resté le « leader »-de Particle ery
de lui dépendra ce qu'on fera dans lés

quelques semaines a venir.

Le café Haid a suivi la tendance pgé-
nérale. La consommation. a été sependant |
_bien récalcitran le :

‘ea plusieurs fois des ach



, t que les. Siri t
pout un renouvellement n’aboutsssent pas
Atemps pour empécher le Gouvernement :
de soumettre le caféide provenance hai- ‘

tienne autarif général fr. 300.

ute |

rars/2 que
‘nous inscrivons pre hui. Nous avons.

eurepx Lip
ceaebe que ¢ ees Projets ont an
accueil encourageant au Conseil des Se-
crétaires d’Etat.

Société de. Commerce
La Société tiendra séance cet aprés-mi-
di, 4 5 heures et demie, au ‘Thibunal de

Les commercants et le public ¢ géné-
ral sont conviés 4 cette réunion intéree

Nomihatican :
Rok apprenons que le uiset Généus ne
Cantave - a fits nommé ndani

> la revue de
Corps de Ia ‘Garle = du ‘Gouvernetien: I
de a uivantes: Opt. dé effe

Le capitaine adjuda
bonne, a éré élev :
Bace du it bataillon ides’ grenadiers . a

“Ladjudant sous-officier, Alcinoa:
‘thelemy, a été Promu lieutens
dant-major.~
«Petite Bofte aux Lettres

Prison des Hommes de Ja Capitale,

le 10 Pévrier 1
Monsiear le Directeur; ;

Pour bien éclaircir-la-note-parue danste”

numéro d’hier.de votre | jonenel: ‘sous le |

titre «Un drame & Lascabobas¥: je’ vous | 4. 4

dirai que je n'ai pas été le provocateur
Vévénemenr regrettab ior v

| beau-frére et-moi — ‘fas fo de dé:
fendre légitimement ma vie, mis

ril par aes ee de bat

vous dis la vériié, aca Vy suis
contjaint.- ~ ‘Il Navait.existé, au préalabl
aucute querelle entre Samael Dupré

ous ai ; frate
Ment. — J’ ai donc gt dans un” cas de
égitime défens

| a pu disposer d'une bonne Pattic |
fés E in,

en eae et

payé en Hal, meme le ‘tit qu'on
apu faire des ventes en hausse de i i 1/2

est fort appréciable,

rojets Agricoles |

aurance © mes salu
ene — Sytvain Dusuiss

avons imainies fois entreten waite U.S

rme école «
e Sai



ote Comman. ee












patriot
la société fon |










ae revseig: siudresser a la

ee e
«L’ i Oswald» sos

"| Sous ce ‘titre im primerie al’Abeille »

gdite an recgeil des discours, conférences,
articles de journaux et poésies consacrés
en, 1905 4 Oswald Durand:

— Prix de Pexemplaire : une pourde.
_ S’adresser a Vimprimerie, 45, rue Rows,
oaa Mr Eenest Douyon, anx Cayes.

Un cabrouet?

On demande a acheter un cabrovet —

A Lower’ pouvant étre trainé par des anes.

sane maison prés du Pont.Cler- S adresser 4 Mr E. M. Stings, aux Go-_
ont, or américain 8 25 par-mois. | nave

A Vendre
Bonnes maisons:

g AON ee ont tort f a
e Vaprés-midi, et toate la journée a
riste et shar tiea devant ce senils

aes









est rappelé au Si
yar Saint-Marc, Portede-
9, Saint-Thonas et |
ébot francais «Mont
main 4 9 heures precises dus
issé cette here, aucune. ve né sera




































ata AR



« 48 Rue Tiremasse, «
N° 175 Rue la Revolution « 2 "500
adresser @ MM. C. Lyon | Haut & Co,
_Stocks changés. fe
A. LAGOJANNIS, ©

Importateur et_Exportateur.
‘Spécialités de nouveautés en Bibe- |
lots ouinenilertes . Merverie, ete, etc. :

136, Grand’Rue, = ~ ~ Porteau- Pos. E Haiti

ses -accessoires et un approvisionne-
ment complet de produits de toute
jfraichenr.

1. §'adresser- pour les conditions & Mr_
EMMANUEL ALEXANDRE, pharmacien de |
i class2, § Saint- Mare.

lll








a Villa «Pew dé Chose?

Avie — Prés du fort Saint-Clair, propriété Car-
Madame Ed; Marrre-annonce au — rid, Rueda, “Magasin de Etat



bi Alcool 4 30° — Tafia & 20°

c¢ et aux _anciens clients et_abonnés—
2 «Hotel de France », que le service
: Restaurant et de Pension de )Eta-
issement sera-repris a partir du der
Février prochain.

‘Elle leur assure propreté, prompti-

fe et soin dans le service.

oti Nees cei
sieur. orace Goigou; -syndic

rovisoire de la faillite ieee ak sieurs Hi

& Ce, prévient tous les créanciers’|

la dite faillite qu’il a terminé |'in-
ides Tramways. se recommande par



- ordinaire 4 $ 3 le gallon.
S’adresser a Mme > Avauste Douvow...

: “Hotel- Bellevue







niaire des objets . trouvés ae les.
eb “pee SON §
Te Ree NEE -nervailleuse installation ‘et son service

3 a ranting en vt Shambre du Con- | iftéprochable
i a Tabens dv Commerce de ce} 3 9:
ssort,... il sera océdé.- od: :

a le juge- panes a ee - -Sonnerie électrique.
ication des diverses eréances. Tous | :
| eréanciers sont, en conséquence, | [2
és 4 s’y trouver.

Port-au- -Prince, 9 Février 4906- too
J. B. Horace GOICOU,.




















ares dv. Soil

=



soussigné a Phonneur 4
lic qu’i nea au-Prince,
Messieurs Gertacu & Co, de no-

tre Agence sur cette place.

dienst Amsterdam. -

“St Mag 8 Février 1006.
| «Gr eal arpenteur-public. '







N. B. — L’Etablissement produit du |
spiritueux a la portée de toutes les}
bourses et débite actuellement du rhum ,
| voyé en Haiti par la «Hamburg Ame-.
Lrican Line’ » pour faire le service ale
| tour de Vile.

‘| moderue possible:
| furaoir, cabines spacieuses, buins, vaste

' manger el tous les autres petits.
Cet établissement de pr emier ordre salle"a . apr °

situé au Champ de Mars. 4 proximiteé | des personnes désireuses de voyager:

$a] pour-te-Sad,- ta-Dominicanie-et Sai: ibe

“|-Thomas.
Tabled Hote ts Ios jours de midi [
ch











|. Nous avons honneur a infor:

: Syndic provisoire.
mer le Commerce et le public que |

ae anes SPAR Messieurs Otto Bieber & Co, ayant, |
ae se REJER 13 notre regret, donné. Jeur:¢ emis~ |

ris sion comme nos Agents 4. Port-

nous avons chargé]

Koninklijke West Indische Mail- |

Le. Représeniant,H. B-peE VRIES | be
ee 42 Féevrier 1906, '

_Les anciens ouvriers de la mai—

son Desuse ont Fhonneur d’an-
noneer au public et aucommerce
--en général que, ne travatiant plus

chez lui, ils se trouvent mainte--

Cordonnerie : A I ne

Rue des Fronts-Forts, ‘No 49.

nant en face, a la —













Le paquebol «MONTREAL? pare -
tira le 13 Février courant a dix.
heures du-matin pour Saint:-Marc, .
+ Port-de Paix, Cap-Haitien, Puer-

aig

' to-Plata, St- Jean de Porto- Rico,

'St-Thomas et l'Europe, en pre--
‘nant frét et passagers.

‘Le « Montréal >» prendra aussi
fra et passagers pour Basse-Terre,
Pointe-a-Pitre et Fort-de-France
par transbordement a St-Thomas.
sur le paquebol se rendant dans.
ces ports.

Port: au- Prince, 10 Fevrier 1905...



“Js Pru DUVALLON-

Le steamer ¢ PRA&SIDENT », spl lendide-
batewu. de passagers, vient ‘a’ étre én:

Ce bateau posséde tout le confort .
salon pour diine,

lux: s qui le “feront sirement apprécier

Ci- dessous ‘Vitinéraive » dn SS, Preeside nt. ws

De St.Thomas © _5 dé chaque mois

Macerig e's
_.gPonaipgo Gity 40
Sanchez ne Yemenite

43
. “Puerto-Plata a. mo 14.
pour passagers seulement...
Monte-Cristy 15 .
€ap-Haitien a.m. 16
pour passagers seulement...
Port-de Paix 47

| © Pian-Princeaem. 18 00
9

St-Mare
Jérémiea.m. 20

: pour passagers seulement.
Aux Cayes =
Jacmel . 24 .
Agua ne ;
‘Domingo City 96 -

| > Macoris 27 Cc
A St-T homat 28

“Port-au-Prince, 6 Bev der 4906..
G. KEITEL & Co, Agents. —







Dépot de A 3 3 uilhou frére ainé (Bordeaux) ’
Bar de la Poste.-- Rue Régublicaing = Vig-3-Vis la Poste

(Maison Ch. ghee









a,





Bien que les Vins de la Maison A. Guiuou FRERE AINE, de Bordeaux, n’ aient

s basoin d’étre présentés au public en Haili, ow ils sont connus et justement-

és depuis de longues années, nous tenons A altester que cette fhaison

west-arrivee a he Seer prépondérante qu'elle occupe aujourd’bui, que - eee a foo
Papplication sévéredes vieux principes de loyaulé et de probité commerciale. qu ae

sont assises: fondamentales, i
qe soit leur. prix, que des -

‘La Maison A GUILHOU FRERE AINE ne livre
vins phen lament yrreprochables. --~ Ell ler par « Québec» a son i
. un Stock de son excellent vin

Clos hh ca Soleil > gui sera veadu comme le précédent.

CLOS BEAU SOLEIL

» be gi lon G 2,48
135 wallons TeF

Aus.24 boule lles eapsuldes- auquetées



















» quel
e vient d’expé


























12°40 ‘verre i





Pet bar ‘ique de 225 litres 23 dollars
- ~ VIN BLANC a GRAVES > fe
be gallon : G. 3.00
Les 5 Palos , CC 44,6 00.
bee 24-bouteilles sriqneties et” capsulées —4508-———
La borrique de 223 litres os 25 dollars

Médoc supérieur 1900-

Ce vin, viellli en futailles, et conservé avec tes plug ‘geauds soins, a

a BOT ee
maximum de bonté, de’ ‘finesse et de parfum désirable. © cquis le
Le gall on 4.50
Les 5 gallons a 22.00
La énisse de 12 bouteilles 45.00

St-E istephe (4 ern)

Ceci est une création qui s s'adresse aux. a scorn :
“Afi de faire connaitre ce que sont réellement les produits de th ‘Maison A.{
GUILHOU FRERE AINE, ce vin sera vendu aul prix exceptionnel de: 5 +

moe _ 18 gourdes







~ Grands assorliments de Vins de eaisse de. 12 Bouteilles, Hes, Rouges et BI lanes:

ii -Canel:-Seavtern aves la Bréde, ale..,- o
MpAagne, Biére Gritber
‘Vient darriver : Hufle Duret ~
Hue 0 ‘Ouive: Le litre 3 gourdes 50, --» le gallon 12 gourdes,

Biscuirs PEtir BeuRar,--- Vins 0’ Espagne

_ Avis au Pharmaciens
Malaga, Madere-de-qualité-absolumenit supérieure
pharmaceutiques:

fa bonteille de ~ cenlilitres | es G.
Le gallon








pour les préparations

3

Laguew et spindtueux : Verniouih: Ie litre
* - Amer; le litre

Cognac 4 A. Guilhou frére nine la toute G. 3 50.

aE