Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text








































ont....4 29









c ¢ Btranger

‘bureaux du journal, angle a














: quelques jours, mais il est douleux en principe aux demandes des Puis~
qu’elle se termine d’une fagon paci- | sances,mais le Sultan n’a pas encore
Pfieptters | publié @ivadé approuvant cette ac-
Sr-Pereaspours 4.— Une nouvel- | Hon. 7 .
lle de Cronstadt annonce gu'une es- | LONDRES o.--- Ir llenry
ite Oy Veadre allemande a passé pres des co-
oN 4. Le Congrés. a | tes russes.--- Certaines personnes alm
vaux anjourd’hui.--- Le fribuent cette apparition d des prepa-
identiel sera probable- | ratifs dont le but est.de préparer la
aux chambres demain, | fuile de la famille imperiate.
spourRG 3 (relardée en | Lonpres 5.--~ Le correspondant
in ).—-Pendant les deux da eDaily Telegraph» 4 Vienne dit
ours,le bureau de poste et | que la flotte internationale a occupe
be du Gouvernement a | Vile de Hemnos.--- Le ministre des
militairement.---Les rues | allaires étrangéres d Autriche pense | lation. Nous avons regu, en effet, le 166
le deviennent de plus en | que la Porte. neguiescera immeédia- | legramtfe aue voici
Uses | tement aux demandes des Pulssan- « Toussaint, — rue Reunion. — Popula-
= Une dépéche de SUPE | Og La genom ane Hy denn enroute amie
opliGiahn Aa se Batten | RCELINIO TON Ay oan a sess ane : Gs pose ne © t
«Echo de Paris, datée WASHINGTON hoe a pers! te "| condoléances sur tombe Madame Zamor,aprés
te que le dernier consell | nuele du _congrés Sest ouverte all- | ineese Reyuiem. Vous expédie incessamment
4 Tsarkoé-Selo tut trés+ jourd hui.Elle offrait cet intérét par- | montant des frais.» 2
a — 6 eee ticulier que c etait la premiere fois Aussi nous SOMMeES- NOUS empressés ce
Le «Quebec est | que siégeait la nouvelle chambre des | nous acquitter de cette mission tout ho-
“Hoaiti. représentants élusen novembre 1904, porifique. . \
alfour -s’est | Vest adireil ya treize mois.-- Les Ce matin donc, aprés avoir assisté a la
di au palais de | représentants répblicains y sont au; mess de Requiem, nous aes fero éla
a ; | ww > oor ' c i 443 ”
Te but, “croit-on, | nombre de Zdi,en face de 135 demo- voles qui neon es queigues pa
la démission du | crates. . oo 7 o™ og.
ful ro Ia démissjon du | ora on qu spenker ne ponvait |, sGénérace fat mera, sep! joursanits
: ee on A ane tation al: us gre , parti du Com-
Campbell. Bannermann a | dounel lieu a aucune contestation mandant de Ja Commune du Gros-Morne, le
se rendre auprés du Roi.) en presence dune aussi for le prepon- | pacifique Général Télusmar Casimir, nous
‘sBOURG 4.— La popula- [dérance du parti républicain, Aussi, , chargeait, mon amt Emmanuel Richard et
vy § suilles d’i tMrd. G. Gannon, de Mlineis, act-il | mot, de déposer sur cette tombe, au nom de
a OUuLLeS @ eee Hs “olde nonglation da-G+os-Morne, cette couronne...
eid ie é réétissans opposition, au. poste pop ne,
decavalerie parcourent! et > TECH, Sane ‘PPOF A ES -garest Pexpressiondessentiments donloureax.
sipalas avoisimant tes bu=7; d'honneur qu iLavail occupe &U CON | gy ont éprouvés plus de trente mille ames,
Par-suit grees. précédent.-- Mr Cannon a ob- 4 la nouvelle lugubre de la mort de Madame
yoix-et le read@r-du—parti-| Oreste Zamor, de regrettee: ménwire.
p Wrtham,-du-Mas-+t-2 Es

Caimp-

“y
bell Bannerman a accepté de former.
up nouveau cabinet.

TION INTERDITE).



ilumble Manifestation
Mon cher Direcceur, ~— Veuillez dan-
ner poblicité pour nous 4 cette petite re-
























RE 4
ourd’ hui








































télégr : e regret Ee

“ : ; oc quec’est une paline offerte a

oe es-soldats.sont démocratique, M Ur ne qui @ “dtgne sit est —vrai-que emer

ila distribution des lettres. | Si551P), 128 VOIX. oo | c'est un-devoir-de-subordonnéseavers.un su...

orités déclarent que la gré- Au sénat la séance que présidait | périeur; c'est tout aussi vrai que cest un
vice-président des [i- | homrmage public rendu aux verlus mililaires

du Général Oreste Zamor,en retour de la ~-

fin -dici-peu—de-jours,|M. Firbanks, vice-prest, “le-pres
ne disent pas sur quoi se | tats-Unis, a €lé consacre & prostan| oo een yeveleresque dont,-en-plus—d'eae———
confiance.--- L’immolation | tion de serment des nouveaux SeNna~ | occasion, il s’est honoré prés des populations
We de Vintérieur, Mr Do- | teurs.-- C’est demain mardi que COM | soumises 4 son autorité douce et intelligente-
able le seul moyen de re- | menceront réellementlestravaux du | « Au nom donc du Gros-Morne, Général,
Se “Ae dra.la lecture du; bousvous associons sincérementé cette épreve -
Gouvera t Congrés.--On entendra Ja iecture , ; ,
(OU VE nemen ee aizob- GEE DEPOSI t Roose- ve decevanie qui’ vous @ surpris dans votre
éche de St-Pé-. message at nuel du presic ents 06 sP plus ferme-appui, dans vos plus vives espé-
u «Tempss dit: velt,---D’aprés ce qui a transpire, CO | jances, et nous vous renouvelons nos meils
weds des postes | message sera fort long; il faudra plus | leurs compliments de condoléances, »
nue générale, -dedeux heures pour le lire ala cham. Cet écharige dé bons procédés est tout——
mer refusapt d’aceéder | bre. . =. So autant.a la louarge du général Canimir et
s des grévistes.-—- Colte| CONSTANTINOPLE 5.--~. Le Conseil | de ses ressortissants, qua la gloire du géq
‘so. prolonger encore deg niinistres a agree de faire droit néral Zamor. * :















































gy

& i

BO - + a hat
a igh DS ok % : 7 ‘ : Pr



au climat stig du SocMiver qu ‘ale

est allée solliciter les nouvelles ressources

hygieniques quiluf ont permis de faire res ae f eoaeaae 2

le trajet.des Gonaives 4 Port-au-Prince. — Cetle église sera. dédibe a 8

Par so aménité, elle s’est si bien concilié Cour et doit dire le centre dune nou- | Vinter

les carars, que chacun voudrait verser velle paroisse. — . aquebot Prangaig

jusqu’a la derniére goutte de son sang Les nidattinesdnttermindas— Mate _ La ansatlantique (Montresy

pour lui racheter la~ vie, s'il n’en était pour éontinuer les iravaux,je me vots | ide de Port-au-Prince apsds-dems

déja autrement décidé par /Ordonnatear forcé dimplorer la charité des fidéles. dredi ‘d'aprés dapiche recuse "

de toutes choses. | Mesdames Gaetjens, Edmond Les- ’ gue.

' Maintenant. quelle -n’est “plus,” aus |) vinasse, Henri Roberts, Ch. Laporte, | Cinématographe

voulons la pleurer avec son digne époux, | Carva tho, W. Ménos, Jérémie et Er- Ce soir a 7 heures précises, av}

qui, par ses qualités rares, ne s'accom-'t nest Rigaud, ont bien voulu accepter | du Séminaire, 2° représentation d

mode pas moins de notre plus tendre sal- de se faire quéteuses pour le Sat matographe offerte pe a Com

-Heitede:~ Ceeur. af t
Le général Oresie Zimor est, en effet, | Chacun, jen. suis pevauadé, lewr. iP § et voici, en deux ma

vn de ces militaires haitiens quot tran- | donnera g genéreusement, selon ses mo- | Sojets qui seront présentés 2 la cu

‘chent sensiblement de Vordinaire et se | yens. | da public ‘port: aus princien :

recommandent d’eux=mémes aux honné-} Récevez,Monsiewr le Directeur, Tas | Ballet des Sylphides.—Ce bal let ee

ies gens. Pour. lui, le militarisme ne si- | surance de mes sentiments dislinguds. | sé par Mlle Consoli, premiére danseuse
































goifie pas brutalité et violence. | +Juuien, ARCHEVEQUE. — | et par les dames du corps de Ballet du
Au milieu méme. de cette population | . [ire du Chatelet, de Paris. La qualit
du Gros-Morne, souvent en butte au ve- | - Libé-satien | grace des danseuses I'a fait sarnoramer



Hier soir, Mr Brutus Se- Victor a été | Tis mame cle grand ballet ».
misen liberté, aprés régiement de ses} Lutte de Pygindes.— Jolie scéne enfan
condamnations pécuniaires. | dans laquelle les petits lulteurs se mont

| a bénéficié 4 son toar de la clémen- | admirables de force, et surtout d’adresse,
ce présidentielle. Le charmeur doiseaux.— Crest Mo

ae . . Pol, le eympathique ami des pelits of

omination se livrant & son -passe-Leraps--favori
Th nous est revenu.que-Mr -Lowis- “planade des Tuileries. L’intérét de ee fab
a €1é commissionné notaire pour la Com: | est qu'il est rendu feel lement vivant pa
mune de Port-a-Piment. Il a pré:é:ser- |) morceau Ghacierietiave du Gramnepee
ment en cette qualité au~ Tribunal civil 13 piseaux ge font-dperdun
des Cayess oe a

Le jeune fonctionnaire mettra shrement

a son poste délicatla régolarité Fess il pérore en préparant son verre d'eau,
Crest donc un choix heureux. — Nos | 2apereevoir qu'il prend Ven F pear
meilleures felicitations. rafon de rhum.- ce

Lanterns Médicale Le Chien et la Pipe. ~La seane 6 as
Cette intéressante publication scienti dans un compartiment de chemin de

‘ros mousieur qui eo a pris poss
tre vec le sommaire | ©

que vient de paraitre ave Ommaire | von-sans eat, entrer tne dame avec
suivant :

chien. Voulant se débarrasser de la_
Biograpl nie du Dr. Raphaél.Blancha iLallume une énorme pip
| le-vulgarisateur de la parasitologie ; ~ avec 0 entation, malgré les récr:

min des scorpions qu'elle est encore for-

cée de girder dans son sein, on a vu le
général Zamor dénouer des questions dé-
licates, avec une habileté, une bonne foi,

gui n'a d’égale que son intelligence dans
Pacsion et son sing-froid,

A la vérité, c'est servir un Gouverne-
ment ctrennemi que de ne-pas savoir se
raller, par la persuasion, les esprits au mi-
lieu desquels on est appelé a exercer une
tracuon de l’autorité publique. Fante.
dintelligence das Taction, on a ve des
éléments plus ov moins préparés, com-
promettre la meilleare situation qui se
oll offerte Ateate-tine classe d’hommes
dans ane société constituée, L'intelligence
dius action,c’est une abstention réfléchie,
€: Savoir se contenir et li régle de toutes
les-acuions humaines.

Le général Ores:e Zimor qui a le se-
cet fc cétie régle, est aussi un carac. ére

oya sf , “cee by . | de ladame qui suffoque. Celle-ci, impa
Les bonnes actions, mon cher Direc- érade da hyposagrigus fles 4a pros tee ala ae ae arturhe ao pipe etla jetle

teur, sont si rares chez nous, gue chacun | la portiére. Le monsieur indigné $8
¥ edan, dés Cayes, ‘
| rations du Dr David Ledan, Cay chien et l’envoie rejoindre la: pipe.

colt sé faire le devoir ie les clamer par)

dessus les toits, toutes les fois qu’on a la | sur le feranos ex fa quinine 5 —de boos | bondit 4 la sonnelfe d’alarme; le train slop

chance d’en rencontrer quelques-unes. consells du a r Victor Doyer aux eae [et devinez leur étonnement de trouver

_,, Nous avons.mis le seeawa nowe mis: | DT e54 Audaingur Pinpaludisme chroni-|
“sion et, au nom de Ia population du Gros- ° r

a munications relatives 7
Morne, nous vous offrons un salut bien | ue ; ~~ d'atiles com €
cordial. 4 la découverte du. serum sitmbercaleux

V. Towssaine- NOBERicencie a Disil ~peo Dr Behiringgetc, et etc,
Port au- “Prince, 4 Décembre 1905.



















tendre.
Le Gonférencier distrait. none Comig
désopilant. Emballé par ses propres par



































































A notep aussi une note ob i es; recon=
4 nu Lexactitude de certaine '
ignales parte ‘Dr Alfred Nera sur la nue entend du sured est Me
boussarole, _aprés.contrdle. Deeteu cacher 9.. Elle avise une |

“| ‘Léon Audain loi-méme, enter er noire amoureux. ba Tout rail |
Gour dA sgises lau inéme inslant le valet de chambre

Crest 42 heures, cere nuits-q le-Fus -trait-avee—tes-uenx” sequx

z d ue. ie
4 fT@nup yy ; avait Bo chen cae qu

| Le substitut Parfait Joseph a soutenu avec |

Vintermediaire du cyndice des agents de | talent, Vaceusasion 5 apssi est-ce vaillame"| “shontanes

change, la valeur de 10.000 dollars au | ment. ‘que les jeunes fn

taux de-472 “fo. | Ch’ Rosemond et FD. Casimir. a
Paroisse de Turgeau_ __-|levé l'acquittement-des quatre prévenus! — Little Pitch, — Allez voir ae
-§.G. Mgr Jo Conan, Archevéque de | d’assassinat sur la personne da homme scéne comique, ave ses souliet’s de 80
Port-au-Prince, nous a fait Phonneur de | Tibérius Cinéus. ae de long, it aa
_nots remettre en personne la lettre sui- | Avjourd’hui comparait la nommée. Ma- |
vabte,qui ne manquera pas, de trouver un | i, Florosin, accusée d’avoir le 17
accoeil fructuenx > | tembre 1903 tué son enfant en le jetant
donsiqur: le Directeur, ~» de vous.. dans le tavio «Mapous Af ontet: ey





























mort. Aprés Vrassistance: du pré-
ion de son Ame a Dieu, sa téte
> couperel de la Souletine, Belle



























ds Commandant. — Lordon-
commandant s‘occupe & mettre de

coup, il tombe en arrét devant un
qui lui’ semble bizarre, oublié
‘sur la table par gon chef et dont
jette dans une perplexilé contem-
“Apercevant une embouchure au
tube en caoitehouc, faisant partie.
yreil, il se dit: «fest peut-étre |
Hi cherche a.s’en servir, mais ne |
tirer, lorsqu il remarque que
atest muni d'uo robinet... Heu-
ouvaille, il Vouvre avec empres-



test loin de salisfaire sa curiosilé,
parses horribles grimaces | I

pait la légende du grand saint.
des tentatives infructueuses de .
Antoine, faisant appel a son
ésente image 4 l’audacieux ten-
sparait épouvanté,— _Seéne reli-
uleur d'un efiel vraiment sur-

Véclairage de la: salle, la Compa~ ;
-haltienne a siippigment réalisé |

= emi gs pipeiaiven, d'Hatti | Chez 7 “Aue 9







WH’ pas sous car,

ns le ménage de son maitre, fors«

estaussitot inondé d'un liquide -

‘ion de Saint-Antoine. — Tout.

ener songs Senna NAR



GUERCY

Jouets d’Enfants--Ballons..
| Pétards gros et petits.



Mr Fernand Frangeul continue Vinté-
ressante série de ses méringues haitiennes.
Aprés « Tit Chat» er. aNeguess’ oht», @
a été « M’a coupé lobé », «A Thé qui lé
puis. « Mariquita- Bye
composition si justement populaire.

On trouvera les Méringues d’Haiti au
prix dane gourde: chez Paul Robelin |
(place de la Paix), aux Caves de Bordeaux |
et chez Mme Frankel, Grand’rue. — La |
, série conuinue, riche, variée et surtout | Fak

joyeuse ! | New-York et Cap-Haitien, est at-
‘tendu ici jeudi le 7 courant.

Un avis ultérieur indiquera son:
itinéraire.
| Port: -au-Prince, 4 Décembre 1905.

G. KEITEL & Coe, Agents.-








onne récompense

A qui rapportera un sac-a main perdy
. dans le trajet de la ville 4 Turgeau et
contenant, ent’ autres objets, un trons-

. genau de clefs.
ome S adresser aux bureaux du « Nouvel-

liste v.

se soins







rerciements

Mme Vee R. Dilencoar et ses enfants,
’ Mr et Mme Louis Emile Eie, MM. Vic-
tor et Franck Desravines remercient bien
sincérement tous les amis He Pétion~ Ville
et de Port-au Prince qui, 4 Voccasion de
la mort de Mme Vve ALEXANDRE DEsRa-
| VINES, leur mére er grand mére , leur ont
' donné de précicuX témoi anages de sym-
: pathie.

© ener aOR MORNE ERAS MONTANE



Lab ain AEE

Le steamer « Prins Willem Lb.
venant du Sud et de St-Marc. est
attendu ici vendredi le 8 courant.
ll repartira le méme jour a cing
heures de Vaprés-midi, dzrecte-







es A vendre mt New: York
1 Alambic avee bain-marie, systéme men J pour ew YO! prenant | 1m
s “on ; = —te-frane 4 Hes a , de-10-galloas< sect ropnmnni LA) frig L Bh -passagers— cent
: émence Moliare 3 avec. ¢ Mr Hensi 5 Dépots pour talia We 125 gallons Pt-au-Prince, § Décembre 1905.





















meilleurs: compliments. _

_ Mariages
écembre gonrant la bénédiction
stra donnée, A la Cathédrale, a
ance Thomas et Me Augustin |



demain, toujouss Y la. Carhédra-

font le méme-sacrement
eillenrs voeux "de bonheur aux
uts couples de mariés.

Echo des Gonaives

€n avons regu le faire
ariage. religieux de Mlle Isa~\
ul avec Mr Archibald





fisoesin les—-de-Mile- Francoise
ec Mr O'Connell Jacques.

eurs voeux. de bonheur a aux



an 4 un, ces jepnes,
i le temps de laisser une trace |

ans le monde. Tel celui que !
sions, hier, asa demeure der-

ise Lopez et Mr Samvel Hutti- |

Sea a aascaummagainen's fomempeginn: ome mae

chase
Sadresser Avenue Boyer, N°
devant Bois-t hénes.

A yendre

clapier pour l'élevage
et pour la cuisine. de la race de Tou-
‘louse et de celle d’Angora, a couleurs
| yariées, notamment fout blanc, longs

18. ci- Orro BIEBER & Co. Agents . |



Des | spins de

"s
|
|
|

Usines de Petersville-Elang Sa

eisai setstets

poils S AUS yeus POU. als Nous offrons au public uD siock
| par 1,— par paire, -- par 12 paires assorti de planches, cartelages, ¢1..
1s S’adresser Avenue Boyer, N° 18, ci- bois durs du pays bien séchés

Chéne, fréne, figuier,. bayahonde..
coma, gommier, ec, ele
Bois. d ‘ebénisterie t Acajou,.
tchatcha, damé-marie, etc, ele.
Dépot et vente, rue Eueene:
Bourjolly, No 8, prés de ia Leva~
tion Domm caine.
: , Prixt tres s MOL Cre

devant Bois-Cheénes.

A Vendre

ié mesurant 29 pieds de ~
e profondenr. située
iere | Exposition ),
deux



Une proprict
_Jargeur sur 137 d
rue Uhavannes (derri
yant dessus une petite maison 3

1800S. a
Sadresser au. pure 1 r du j journal.

&

5.









aux Gl ytraphaspales de Chanx
el de Sonde,

“REMEDE contre le Bhume - de Poi-
frine, la Towx, les affections

Pour riages, Fiancailles ele
S’adresser 4 Mme Cynus SAUREL, Ave
i nue John Brown, en fuce du Pessionn: ot
| Ste Rose de Lime .

;

i

ane eve ca Lae
















silleés nous iiise comime sou- |
amivié fanche,onie a un coeur
Agé de 21 ans seulement. il

‘fig ver la belle Ame “gu ae

€ ee: a qualites.

e howmag



pheur. de_noire. pays. Ceux- 1 0

Delatour, eondnveront le

ot -pulmonaires,
onigue
| Gontre PEpuisement général et CEn- | } uguste Ca iSS€us

orgement-des-Glandes.- 4 =

/ *Paepanée PAR LA Chirurgie. — Mee lecine, — i
eg ne Ret nerveuses.

ACIE SAIK “CHAI L Consullations privées :
Gonaives. de 7a 8 heures du matin

Prix du flacon : Je : 19 bis, Avenue de Turgeau, a coté de

Dépots a | Port au-Prince : Mr le députe Paul Cesvet _
Pharmacie. CeNTRALE,- pinet dé Consultations:

Pharmacie INTERNATIONALE, - :
Pharmacie SEIOURNE. 105, Rue du Quai:34 5h. p. m.



i
i
i










aladies.







ee ‘publi ie est f prévane. que ie service .
deg Trains sur la ligne Gare du Nord-
Bizoton commencera le mardi 5 cou
srant et se fera aux heures suivantes
Départs dela Gare du-Nord >
A.m.: 6 eee, 7.30, 9, 44;
P. m. 12.30, 2, 3.30, 5, 6, 7.30,
































































dép ot un gran st
sehie en’ gros et détail,
chaussures en tous.



ih
*
*

Des Les commandes des commer | ,
Dépars de la Gare de Bizolon : cants de l’intérieur pourront étre | —
A. m.: 6.50, 8.20, 9.50, 11.50; ‘exécutées dans une semaine
Poin £.20, 2.50, 4.20, 5.30, 6.50, 8 20. peu pres.

Le train quittant la Gare du Nord a 9 :
dh. p.m. etla Gare de Bizoton a 5.30 , 23, rile des Fronts-Foris, 23.
PORT-AU-PRINCE ( HAITI ).

=
a:
|
|
|

est | un train express qui ne desservira
que les halies de la ville, le Fort Le-
rebours, Chemin Source Leclere et.
Bigeton,

cence ne me





Les Haltes en ville sont . ep iis oHillion oll lan, “Whpe a a ™ ; :
La Poste, Rue Férou, Rue desCa-' Marchand-Tailleur ~~ ,
sernes et Rue Si-Honoreé, | 101, ruedu Centre. | Ayecais
Les Haltes extra muros ( désignées | Coupe Moderne et Elégante | @ i Avene John Brown, 2,

pav des poteanx d'arrét) sont: Fort
Lerebours, Jean-Ciseau km O04, Mar-
gtissant kin 1.0, Source Salée km 1.4,
Chemin Sourés Leclerc k 2.0 Tanne. |
rie Sambour km 2.9, Propriéte Barthe
km 3, Vieux Dock km 3.5, Gare de Bi-
7oton ken 42, Diguini km 4.60.
Tarip en Car:
Vive a Jean Ciseau zone [0.45
Halte Barthe zone IL 0.20 ;
Dare Diqniny rune ee IU 5 a ; ~ Tombola de (Union Fraternetle
Jor~ conterieur coune zone a4 : IE ani ante 7
Puss sone a une autre suivie 0.20 850 gagnants ef 2.000 b lets so geee oe
Ev ‘ourgon ou wagon ouvert : _Liste SUCCINCTE DES PRINCIPAUX LOTS: | de toutes qualités, lustres, bougeol
Peiy uniqne, Aller-Retour : $ 0.20. 4 glace de St-Gobain; 1 suspension lampions, drapeaus haltiens et étra
Loopat a ¥ veniaupe \e Vv en brouze verni or, double chaine, foreé | gers, guir andes ea. i. papier pour 6C
cee, appelt nellerne a oye 44 bougies; 4 liseuse couleur. vieux.| ration, articles de-
geula yal est lormeliement inte dit: bois dessus marbre rouys ; 4 coupe

| Spécialité de coupons pour pantalones |
. et gilets de premier choix.

La maison la mieux assortie de toute Lb tM
Haiti en étoffes fantaisie, cuss | A la Téte de Cheval,
quettes et képis militaires = | ss Rue des Fronts-Forts. No 15, a



ne embiectaeseo ang mes want sna

Ps ichinelles.- poupées habillées et |

porcelaine, g a rants por décoratie
de l'arbre de Noél, fasts pour enfant

i services porcelaines, bonbounieres











ic de monter ou desce cristal baccarat pied métal argenles. dha ot accessoires pour layabos
dre des cars en mareclres service a café Kruger en porcelaine fine | por le- nee marmiles, godets. theié
2ode séjourner sur les ne Limoges, 8. 18 peers ‘i magnifique | uegieltes, etc, ele.
: . ‘bicycle emme; | artistique jar ‘Cho tre pourbo
mat pieds; a gm ire... au Y fience. décoré ey T-jolt-coffre alate eaWinla AS é S
The ‘ sper ; dessus chromos; 4 dessous de plata} ~ x,
hors du car, musique en faienceg6 airs: 1 merveil- | Bordures, peint

leuse trousse de travail en cuir de Rus.

3 %
sie; 1 lanterne magique avec 12 vues; | ocres, ete. ele.
moteur 4 vapeur vertical avec une cir: a

La Compagnie décline toute respon-
gabiliié pour tout accident survenant
aux conlrenants,



Un avis ullérieur indiquera les hen- "Gn 7 so marl ne pilon. ct | list fF ~Chabraques
res cl sera desservie la, Hille ya -compléte d ns es nore ft le si & toutes sortes, éperons, étrier’
Depot Centr al Ae D: ene ae ~ ~vants : ul ore ss sangles, _ be hides. eat
. oe ssaeaomsottt 4
a rat Ea DRC fm a - i nickelés et étamés, fontes, ¥ eS, *
primeries ~ Aug. AL Héraux, H. coches, jambiéres, cravaches, =






| Chauvet, Magasins ; de In Métropole, | hrossegd cheval Se nreeneeey i
a mp ele te HSSAC. ME Sylvain— es bill seater a age :

OS fet ‘ 2 PES ave par. feuille, étain, fice

! i snes pour péche, hamegons, fh fil

| cordonnier cuirs. vernis,>—ba'

| shon, boucles de-

Les detentenr des cartes de libre r mi jf \ ; dimensions, outils oa is,
lh circulation att ibuées—au-Dépar : 7 : ; . | pis r “bnss inoléum, erHe
de \Intérieur, sont prévenus que ces ' ed ee poignées, vis, a
| Coes violets avee dew io oe dias Mme (. CORVINGTON, 69 rue Bt | féreuts. ornements,- 4
of, €€8, CP VEP Ue 2 in : pegs j : :
de la dépache au No 540, en date dul Vient “de. recevoir un @ | Clous ‘
30 Novembre 1905, du Ministre de Vin. | complet de jouets, en tous genres et) -de_ toutes ulles et " te p

~de towlés beautés: dervier

. térieur,el que SEULES SORT VALABLES, A ;
veautés; prix exceptionnelleme

PARTIR DE CETTE bate, les CARTES hel
BLEUES remises 4 ce Département. | Ue
Ne manquez pas occasion unique

Port-au Prince, 1° Décewbre 1905. aa faire des heur
LA DIRECTION. — ‘aa, ‘ weureUx peur le Jou de



Full Text








































ont....4 29









c ¢ Btranger

‘bureaux du journal, angle a














: quelques jours, mais il est douleux en principe aux demandes des Puis~
qu’elle se termine d’une fagon paci- | sances,mais le Sultan n’a pas encore
Pfieptters | publié @ivadé approuvant cette ac-
Sr-Pereaspours 4.— Une nouvel- | Hon. 7 .
lle de Cronstadt annonce gu'une es- | LONDRES o.--- Ir llenry
ite Oy Veadre allemande a passé pres des co-
oN 4. Le Congrés. a | tes russes.--- Certaines personnes alm
vaux anjourd’hui.--- Le fribuent cette apparition d des prepa-
identiel sera probable- | ratifs dont le but est.de préparer la
aux chambres demain, | fuile de la famille imperiate.
spourRG 3 (relardée en | Lonpres 5.--~ Le correspondant
in ).—-Pendant les deux da eDaily Telegraph» 4 Vienne dit
ours,le bureau de poste et | que la flotte internationale a occupe
be du Gouvernement a | Vile de Hemnos.--- Le ministre des
militairement.---Les rues | allaires étrangéres d Autriche pense | lation. Nous avons regu, en effet, le 166
le deviennent de plus en | que la Porte. neguiescera immeédia- | legramtfe aue voici
Uses | tement aux demandes des Pulssan- « Toussaint, — rue Reunion. — Popula-
= Une dépéche de SUPE | Og La genom ane Hy denn enroute amie
opliGiahn Aa se Batten | RCELINIO TON Ay oan a sess ane : Gs pose ne © t
«Echo de Paris, datée WASHINGTON hoe a pers! te "| condoléances sur tombe Madame Zamor,aprés
te que le dernier consell | nuele du _congrés Sest ouverte all- | ineese Reyuiem. Vous expédie incessamment
4 Tsarkoé-Selo tut trés+ jourd hui.Elle offrait cet intérét par- | montant des frais.» 2
a — 6 eee ticulier que c etait la premiere fois Aussi nous SOMMeES- NOUS empressés ce
Le «Quebec est | que siégeait la nouvelle chambre des | nous acquitter de cette mission tout ho-
“Hoaiti. représentants élusen novembre 1904, porifique. . \
alfour -s’est | Vest adireil ya treize mois.-- Les Ce matin donc, aprés avoir assisté a la
di au palais de | représentants répblicains y sont au; mess de Requiem, nous aes fero éla
a ; | ww > oor ' c i 443 ”
Te but, “croit-on, | nombre de Zdi,en face de 135 demo- voles qui neon es queigues pa
la démission du | crates. . oo 7 o™ og.
ful ro Ia démissjon du | ora on qu spenker ne ponvait |, sGénérace fat mera, sep! joursanits
: ee on A ane tation al: us gre , parti du Com-
Campbell. Bannermann a | dounel lieu a aucune contestation mandant de Ja Commune du Gros-Morne, le
se rendre auprés du Roi.) en presence dune aussi for le prepon- | pacifique Général Télusmar Casimir, nous
‘sBOURG 4.— La popula- [dérance du parti républicain, Aussi, , chargeait, mon amt Emmanuel Richard et
vy § suilles d’i tMrd. G. Gannon, de Mlineis, act-il | mot, de déposer sur cette tombe, au nom de
a OUuLLeS @ eee Hs “olde nonglation da-G+os-Morne, cette couronne...
eid ie é réétissans opposition, au. poste pop ne,
decavalerie parcourent! et > TECH, Sane ‘PPOF A ES -garest Pexpressiondessentiments donloureax.
sipalas avoisimant tes bu=7; d'honneur qu iLavail occupe &U CON | gy ont éprouvés plus de trente mille ames,
Par-suit grees. précédent.-- Mr Cannon a ob- 4 la nouvelle lugubre de la mort de Madame
yoix-et le read@r-du—parti-| Oreste Zamor, de regrettee: ménwire.
p Wrtham,-du-Mas-+t-2 Es

Caimp-

“y
bell Bannerman a accepté de former.
up nouveau cabinet.

TION INTERDITE).



ilumble Manifestation
Mon cher Direcceur, ~— Veuillez dan-
ner poblicité pour nous 4 cette petite re-
























RE 4
ourd’ hui








































télégr : e regret Ee

“ : ; oc quec’est une paline offerte a

oe es-soldats.sont démocratique, M Ur ne qui @ “dtgne sit est —vrai-que emer

ila distribution des lettres. | Si551P), 128 VOIX. oo | c'est un-devoir-de-subordonnéseavers.un su...

orités déclarent que la gré- Au sénat la séance que présidait | périeur; c'est tout aussi vrai que cest un
vice-président des [i- | homrmage public rendu aux verlus mililaires

du Général Oreste Zamor,en retour de la ~-

fin -dici-peu—de-jours,|M. Firbanks, vice-prest, “le-pres
ne disent pas sur quoi se | tats-Unis, a €lé consacre & prostan| oo een yeveleresque dont,-en-plus—d'eae———
confiance.--- L’immolation | tion de serment des nouveaux SeNna~ | occasion, il s’est honoré prés des populations
We de Vintérieur, Mr Do- | teurs.-- C’est demain mardi que COM | soumises 4 son autorité douce et intelligente-
able le seul moyen de re- | menceront réellementlestravaux du | « Au nom donc du Gros-Morne, Général,
Se “Ae dra.la lecture du; bousvous associons sincérementé cette épreve -
Gouvera t Congrés.--On entendra Ja iecture , ; ,
(OU VE nemen ee aizob- GEE DEPOSI t Roose- ve decevanie qui’ vous @ surpris dans votre
éche de St-Pé-. message at nuel du presic ents 06 sP plus ferme-appui, dans vos plus vives espé-
u «Tempss dit: velt,---D’aprés ce qui a transpire, CO | jances, et nous vous renouvelons nos meils
weds des postes | message sera fort long; il faudra plus | leurs compliments de condoléances, »
nue générale, -dedeux heures pour le lire ala cham. Cet écharige dé bons procédés est tout——
mer refusapt d’aceéder | bre. . =. So autant.a la louarge du général Canimir et
s des grévistes.-—- Colte| CONSTANTINOPLE 5.--~. Le Conseil | de ses ressortissants, qua la gloire du géq
‘so. prolonger encore deg niinistres a agree de faire droit néral Zamor. * :















































gy

& i

BO - + a hat
a igh DS ok % : 7 ‘ : Pr
au climat stig du SocMiver qu ‘ale

est allée solliciter les nouvelles ressources

hygieniques quiluf ont permis de faire res ae f eoaeaae 2

le trajet.des Gonaives 4 Port-au-Prince. — Cetle église sera. dédibe a 8

Par so aménité, elle s’est si bien concilié Cour et doit dire le centre dune nou- | Vinter

les carars, que chacun voudrait verser velle paroisse. — . aquebot Prangaig

jusqu’a la derniére goutte de son sang Les nidattinesdnttermindas— Mate _ La ansatlantique (Montresy

pour lui racheter la~ vie, s'il n’en était pour éontinuer les iravaux,je me vots | ide de Port-au-Prince apsds-dems

déja autrement décidé par /Ordonnatear forcé dimplorer la charité des fidéles. dredi ‘d'aprés dapiche recuse "

de toutes choses. | Mesdames Gaetjens, Edmond Les- ’ gue.

' Maintenant. quelle -n’est “plus,” aus |) vinasse, Henri Roberts, Ch. Laporte, | Cinématographe

voulons la pleurer avec son digne époux, | Carva tho, W. Ménos, Jérémie et Er- Ce soir a 7 heures précises, av}

qui, par ses qualités rares, ne s'accom-'t nest Rigaud, ont bien voulu accepter | du Séminaire, 2° représentation d

mode pas moins de notre plus tendre sal- de se faire quéteuses pour le Sat matographe offerte pe a Com

-Heitede:~ Ceeur. af t
Le général Oresie Zimor est, en effet, | Chacun, jen. suis pevauadé, lewr. iP § et voici, en deux ma

vn de ces militaires haitiens quot tran- | donnera g genéreusement, selon ses mo- | Sojets qui seront présentés 2 la cu

‘chent sensiblement de Vordinaire et se | yens. | da public ‘port: aus princien :

recommandent d’eux=mémes aux honné-} Récevez,Monsiewr le Directeur, Tas | Ballet des Sylphides.—Ce bal let ee

ies gens. Pour. lui, le militarisme ne si- | surance de mes sentiments dislinguds. | sé par Mlle Consoli, premiére danseuse
































goifie pas brutalité et violence. | +Juuien, ARCHEVEQUE. — | et par les dames du corps de Ballet du
Au milieu méme. de cette population | . [ire du Chatelet, de Paris. La qualit
du Gros-Morne, souvent en butte au ve- | - Libé-satien | grace des danseuses I'a fait sarnoramer



Hier soir, Mr Brutus Se- Victor a été | Tis mame cle grand ballet ».
misen liberté, aprés régiement de ses} Lutte de Pygindes.— Jolie scéne enfan
condamnations pécuniaires. | dans laquelle les petits lulteurs se mont

| a bénéficié 4 son toar de la clémen- | admirables de force, et surtout d’adresse,
ce présidentielle. Le charmeur doiseaux.— Crest Mo

ae . . Pol, le eympathique ami des pelits of

omination se livrant & son -passe-Leraps--favori
Th nous est revenu.que-Mr -Lowis- “planade des Tuileries. L’intérét de ee fab
a €1é commissionné notaire pour la Com: | est qu'il est rendu feel lement vivant pa
mune de Port-a-Piment. Il a pré:é:ser- |) morceau Ghacierietiave du Gramnepee
ment en cette qualité au~ Tribunal civil 13 piseaux ge font-dperdun
des Cayess oe a

Le jeune fonctionnaire mettra shrement

a son poste délicatla régolarité Fess il pérore en préparant son verre d'eau,
Crest donc un choix heureux. — Nos | 2apereevoir qu'il prend Ven F pear
meilleures felicitations. rafon de rhum.- ce

Lanterns Médicale Le Chien et la Pipe. ~La seane 6 as
Cette intéressante publication scienti dans un compartiment de chemin de

‘ros mousieur qui eo a pris poss
tre vec le sommaire | ©

que vient de paraitre ave Ommaire | von-sans eat, entrer tne dame avec
suivant :

chien. Voulant se débarrasser de la_
Biograpl nie du Dr. Raphaél.Blancha iLallume une énorme pip
| le-vulgarisateur de la parasitologie ; ~ avec 0 entation, malgré les récr:

min des scorpions qu'elle est encore for-

cée de girder dans son sein, on a vu le
général Zamor dénouer des questions dé-
licates, avec une habileté, une bonne foi,

gui n'a d’égale que son intelligence dans
Pacsion et son sing-froid,

A la vérité, c'est servir un Gouverne-
ment ctrennemi que de ne-pas savoir se
raller, par la persuasion, les esprits au mi-
lieu desquels on est appelé a exercer une
tracuon de l’autorité publique. Fante.
dintelligence das Taction, on a ve des
éléments plus ov moins préparés, com-
promettre la meilleare situation qui se
oll offerte Ateate-tine classe d’hommes
dans ane société constituée, L'intelligence
dius action,c’est une abstention réfléchie,
€: Savoir se contenir et li régle de toutes
les-acuions humaines.

Le général Ores:e Zimor qui a le se-
cet fc cétie régle, est aussi un carac. ére

oya sf , “cee by . | de ladame qui suffoque. Celle-ci, impa
Les bonnes actions, mon cher Direc- érade da hyposagrigus fles 4a pros tee ala ae ae arturhe ao pipe etla jetle

teur, sont si rares chez nous, gue chacun | la portiére. Le monsieur indigné $8
¥ edan, dés Cayes, ‘
| rations du Dr David Ledan, Cay chien et l’envoie rejoindre la: pipe.

colt sé faire le devoir ie les clamer par)

dessus les toits, toutes les fois qu’on a la | sur le feranos ex fa quinine 5 —de boos | bondit 4 la sonnelfe d’alarme; le train slop

chance d’en rencontrer quelques-unes. consells du a r Victor Doyer aux eae [et devinez leur étonnement de trouver

_,, Nous avons.mis le seeawa nowe mis: | DT e54 Audaingur Pinpaludisme chroni-|
“sion et, au nom de Ia population du Gros- ° r

a munications relatives 7
Morne, nous vous offrons un salut bien | ue ; ~~ d'atiles com €
cordial. 4 la découverte du. serum sitmbercaleux

V. Towssaine- NOBERicencie a Disil ~peo Dr Behiringgetc, et etc,
Port au- “Prince, 4 Décembre 1905.



















tendre.
Le Gonférencier distrait. none Comig
désopilant. Emballé par ses propres par



































































A notep aussi une note ob i es; recon=
4 nu Lexactitude de certaine '
ignales parte ‘Dr Alfred Nera sur la nue entend du sured est Me
boussarole, _aprés.contrdle. Deeteu cacher 9.. Elle avise une |

“| ‘Léon Audain loi-méme, enter er noire amoureux. ba Tout rail |
Gour dA sgises lau inéme inslant le valet de chambre

Crest 42 heures, cere nuits-q le-Fus -trait-avee—tes-uenx” sequx

z d ue. ie
4 fT@nup yy ; avait Bo chen cae qu

| Le substitut Parfait Joseph a soutenu avec |

Vintermediaire du cyndice des agents de | talent, Vaceusasion 5 apssi est-ce vaillame"| “shontanes

change, la valeur de 10.000 dollars au | ment. ‘que les jeunes fn

taux de-472 “fo. | Ch’ Rosemond et FD. Casimir. a
Paroisse de Turgeau_ __-|levé l'acquittement-des quatre prévenus! — Little Pitch, — Allez voir ae
-§.G. Mgr Jo Conan, Archevéque de | d’assassinat sur la personne da homme scéne comique, ave ses souliet’s de 80
Port-au-Prince, nous a fait Phonneur de | Tibérius Cinéus. ae de long, it aa
_nots remettre en personne la lettre sui- | Avjourd’hui comparait la nommée. Ma- |
vabte,qui ne manquera pas, de trouver un | i, Florosin, accusée d’avoir le 17
accoeil fructuenx > | tembre 1903 tué son enfant en le jetant
donsiqur: le Directeur, ~» de vous.. dans le tavio «Mapous Af ontet: ey


























mort. Aprés Vrassistance: du pré-
ion de son Ame a Dieu, sa téte
> couperel de la Souletine, Belle



























ds Commandant. — Lordon-
commandant s‘occupe & mettre de

coup, il tombe en arrét devant un
qui lui’ semble bizarre, oublié
‘sur la table par gon chef et dont
jette dans une perplexilé contem-
“Apercevant une embouchure au
tube en caoitehouc, faisant partie.
yreil, il se dit: «fest peut-étre |
Hi cherche a.s’en servir, mais ne |
tirer, lorsqu il remarque que
atest muni d'uo robinet... Heu-
ouvaille, il Vouvre avec empres-



test loin de salisfaire sa curiosilé,
parses horribles grimaces | I

pait la légende du grand saint.
des tentatives infructueuses de .
Antoine, faisant appel a son
ésente image 4 l’audacieux ten-
sparait épouvanté,— _Seéne reli-
uleur d'un efiel vraiment sur-

Véclairage de la: salle, la Compa~ ;
-haltienne a siippigment réalisé |

= emi gs pipeiaiven, d'Hatti | Chez 7 “Aue 9







WH’ pas sous car,

ns le ménage de son maitre, fors«

estaussitot inondé d'un liquide -

‘ion de Saint-Antoine. — Tout.

ener songs Senna NAR



GUERCY

Jouets d’Enfants--Ballons..
| Pétards gros et petits.



Mr Fernand Frangeul continue Vinté-
ressante série de ses méringues haitiennes.
Aprés « Tit Chat» er. aNeguess’ oht», @
a été « M’a coupé lobé », «A Thé qui lé
puis. « Mariquita- Bye
composition si justement populaire.

On trouvera les Méringues d’Haiti au
prix dane gourde: chez Paul Robelin |
(place de la Paix), aux Caves de Bordeaux |
et chez Mme Frankel, Grand’rue. — La |
, série conuinue, riche, variée et surtout | Fak

joyeuse ! | New-York et Cap-Haitien, est at-
‘tendu ici jeudi le 7 courant.

Un avis ultérieur indiquera son:
itinéraire.
| Port: -au-Prince, 4 Décembre 1905.

G. KEITEL & Coe, Agents.-








onne récompense

A qui rapportera un sac-a main perdy
. dans le trajet de la ville 4 Turgeau et
contenant, ent’ autres objets, un trons-

. genau de clefs.
ome S adresser aux bureaux du « Nouvel-

liste v.

se soins







rerciements

Mme Vee R. Dilencoar et ses enfants,
’ Mr et Mme Louis Emile Eie, MM. Vic-
tor et Franck Desravines remercient bien
sincérement tous les amis He Pétion~ Ville
et de Port-au Prince qui, 4 Voccasion de
la mort de Mme Vve ALEXANDRE DEsRa-
| VINES, leur mére er grand mére , leur ont
' donné de précicuX témoi anages de sym-
: pathie.

© ener aOR MORNE ERAS MONTANE



Lab ain AEE

Le steamer « Prins Willem Lb.
venant du Sud et de St-Marc. est
attendu ici vendredi le 8 courant.
ll repartira le méme jour a cing
heures de Vaprés-midi, dzrecte-







es A vendre mt New: York
1 Alambic avee bain-marie, systéme men J pour ew YO! prenant | 1m
s “on ; = —te-frane 4 Hes a , de-10-galloas< sect ropnmnni LA) frig L Bh -passagers— cent
: émence Moliare 3 avec. ¢ Mr Hensi 5 Dépots pour talia We 125 gallons Pt-au-Prince, § Décembre 1905.





















meilleurs: compliments. _

_ Mariages
écembre gonrant la bénédiction
stra donnée, A la Cathédrale, a
ance Thomas et Me Augustin |



demain, toujouss Y la. Carhédra-

font le méme-sacrement
eillenrs voeux "de bonheur aux
uts couples de mariés.

Echo des Gonaives

€n avons regu le faire
ariage. religieux de Mlle Isa~\
ul avec Mr Archibald





fisoesin les—-de-Mile- Francoise
ec Mr O'Connell Jacques.

eurs voeux. de bonheur a aux



an 4 un, ces jepnes,
i le temps de laisser une trace |

ans le monde. Tel celui que !
sions, hier, asa demeure der-

ise Lopez et Mr Samvel Hutti- |

Sea a aascaummagainen's fomempeginn: ome mae

chase
Sadresser Avenue Boyer, N°
devant Bois-t hénes.

A yendre

clapier pour l'élevage
et pour la cuisine. de la race de Tou-
‘louse et de celle d’Angora, a couleurs
| yariées, notamment fout blanc, longs

18. ci- Orro BIEBER & Co. Agents . |



Des | spins de

"s
|
|
|

Usines de Petersville-Elang Sa

eisai setstets

poils S AUS yeus POU. als Nous offrons au public uD siock
| par 1,— par paire, -- par 12 paires assorti de planches, cartelages, ¢1..
1s S’adresser Avenue Boyer, N° 18, ci- bois durs du pays bien séchés

Chéne, fréne, figuier,. bayahonde..
coma, gommier, ec, ele
Bois. d ‘ebénisterie t Acajou,.
tchatcha, damé-marie, etc, ele.
Dépot et vente, rue Eueene:
Bourjolly, No 8, prés de ia Leva~
tion Domm caine.
: , Prixt tres s MOL Cre

devant Bois-Cheénes.

A Vendre

ié mesurant 29 pieds de ~
e profondenr. située
iere | Exposition ),
deux



Une proprict
_Jargeur sur 137 d
rue Uhavannes (derri
yant dessus une petite maison 3

1800S. a
Sadresser au. pure 1 r du j journal.

&

5.









aux Gl ytraphaspales de Chanx
el de Sonde,

“REMEDE contre le Bhume - de Poi-
frine, la Towx, les affections

Pour riages, Fiancailles ele
S’adresser 4 Mme Cynus SAUREL, Ave
i nue John Brown, en fuce du Pessionn: ot
| Ste Rose de Lime .

;

i

ane eve ca Lae
















silleés nous iiise comime sou- |
amivié fanche,onie a un coeur
Agé de 21 ans seulement. il

‘fig ver la belle Ame “gu ae

€ ee: a qualites.

e howmag



pheur. de_noire. pays. Ceux- 1 0

Delatour, eondnveront le

ot -pulmonaires,
onigue
| Gontre PEpuisement général et CEn- | } uguste Ca iSS€us

orgement-des-Glandes.- 4 =

/ *Paepanée PAR LA Chirurgie. — Mee lecine, — i
eg ne Ret nerveuses.

ACIE SAIK “CHAI L Consullations privées :
Gonaives. de 7a 8 heures du matin

Prix du flacon : Je : 19 bis, Avenue de Turgeau, a coté de

Dépots a | Port au-Prince : Mr le députe Paul Cesvet _
Pharmacie. CeNTRALE,- pinet dé Consultations:

Pharmacie INTERNATIONALE, - :
Pharmacie SEIOURNE. 105, Rue du Quai:34 5h. p. m.



i
i
i










aladies.




ee ‘publi ie est f prévane. que ie service .
deg Trains sur la ligne Gare du Nord-
Bizoton commencera le mardi 5 cou
srant et se fera aux heures suivantes
Départs dela Gare du-Nord >
A.m.: 6 eee, 7.30, 9, 44;
P. m. 12.30, 2, 3.30, 5, 6, 7.30,
































































dép ot un gran st
sehie en’ gros et détail,
chaussures en tous.



ih
*
*

Des Les commandes des commer | ,
Dépars de la Gare de Bizolon : cants de l’intérieur pourront étre | —
A. m.: 6.50, 8.20, 9.50, 11.50; ‘exécutées dans une semaine
Poin £.20, 2.50, 4.20, 5.30, 6.50, 8 20. peu pres.

Le train quittant la Gare du Nord a 9 :
dh. p.m. etla Gare de Bizoton a 5.30 , 23, rile des Fronts-Foris, 23.
PORT-AU-PRINCE ( HAITI ).

=
a:
|
|
|

est | un train express qui ne desservira
que les halies de la ville, le Fort Le-
rebours, Chemin Source Leclere et.
Bigeton,

cence ne me





Les Haltes en ville sont . ep iis oHillion oll lan, “Whpe a a ™ ; :
La Poste, Rue Férou, Rue desCa-' Marchand-Tailleur ~~ ,
sernes et Rue Si-Honoreé, | 101, ruedu Centre. | Ayecais
Les Haltes extra muros ( désignées | Coupe Moderne et Elégante | @ i Avene John Brown, 2,

pav des poteanx d'arrét) sont: Fort
Lerebours, Jean-Ciseau km O04, Mar-
gtissant kin 1.0, Source Salée km 1.4,
Chemin Sourés Leclerc k 2.0 Tanne. |
rie Sambour km 2.9, Propriéte Barthe
km 3, Vieux Dock km 3.5, Gare de Bi-
7oton ken 42, Diguini km 4.60.
Tarip en Car:
Vive a Jean Ciseau zone [0.45
Halte Barthe zone IL 0.20 ;
Dare Diqniny rune ee IU 5 a ; ~ Tombola de (Union Fraternetle
Jor~ conterieur coune zone a4 : IE ani ante 7
Puss sone a une autre suivie 0.20 850 gagnants ef 2.000 b lets so geee oe
Ev ‘ourgon ou wagon ouvert : _Liste SUCCINCTE DES PRINCIPAUX LOTS: | de toutes qualités, lustres, bougeol
Peiy uniqne, Aller-Retour : $ 0.20. 4 glace de St-Gobain; 1 suspension lampions, drapeaus haltiens et étra
Loopat a ¥ veniaupe \e Vv en brouze verni or, double chaine, foreé | gers, guir andes ea. i. papier pour 6C
cee, appelt nellerne a oye 44 bougies; 4 liseuse couleur. vieux.| ration, articles de-
geula yal est lormeliement inte dit: bois dessus marbre rouys ; 4 coupe

| Spécialité de coupons pour pantalones |
. et gilets de premier choix.

La maison la mieux assortie de toute Lb tM
Haiti en étoffes fantaisie, cuss | A la Téte de Cheval,
quettes et képis militaires = | ss Rue des Fronts-Forts. No 15, a



ne embiectaeseo ang mes want sna

Ps ichinelles.- poupées habillées et |

porcelaine, g a rants por décoratie
de l'arbre de Noél, fasts pour enfant

i services porcelaines, bonbounieres











ic de monter ou desce cristal baccarat pied métal argenles. dha ot accessoires pour layabos
dre des cars en mareclres service a café Kruger en porcelaine fine | por le- nee marmiles, godets. theié
2ode séjourner sur les ne Limoges, 8. 18 peers ‘i magnifique | uegieltes, etc, ele.
: . ‘bicycle emme; | artistique jar ‘Cho tre pourbo
mat pieds; a gm ire... au Y fience. décoré ey T-jolt-coffre alate eaWinla AS é S
The ‘ sper ; dessus chromos; 4 dessous de plata} ~ x,
hors du car, musique en faienceg6 airs: 1 merveil- | Bordures, peint

leuse trousse de travail en cuir de Rus.

3 %
sie; 1 lanterne magique avec 12 vues; | ocres, ete. ele.
moteur 4 vapeur vertical avec une cir: a

La Compagnie décline toute respon-
gabiliié pour tout accident survenant
aux conlrenants,



Un avis ullérieur indiquera les hen- "Gn 7 so marl ne pilon. ct | list fF ~Chabraques
res cl sera desservie la, Hille ya -compléte d ns es nore ft le si & toutes sortes, éperons, étrier’
Depot Centr al Ae D: ene ae ~ ~vants : ul ore ss sangles, _ be hides. eat
. oe ssaeaomsottt 4
a rat Ea DRC fm a - i nickelés et étamés, fontes, ¥ eS, *
primeries ~ Aug. AL Héraux, H. coches, jambiéres, cravaches, =






| Chauvet, Magasins ; de In Métropole, | hrossegd cheval Se nreeneeey i
a mp ele te HSSAC. ME Sylvain— es bill seater a age :

OS fet ‘ 2 PES ave par. feuille, étain, fice

! i snes pour péche, hamegons, fh fil

| cordonnier cuirs. vernis,>—ba'

| shon, boucles de-

Les detentenr des cartes de libre r mi jf \ ; dimensions, outils oa is,
lh circulation att ibuées—au-Dépar : 7 : ; . | pis r “bnss inoléum, erHe
de \Intérieur, sont prévenus que ces ' ed ee poignées, vis, a
| Coes violets avee dew io oe dias Mme (. CORVINGTON, 69 rue Bt | féreuts. ornements,- 4
of, €€8, CP VEP Ue 2 in : pegs j : :
de la dépache au No 540, en date dul Vient “de. recevoir un @ | Clous ‘
30 Novembre 1905, du Ministre de Vin. | complet de jouets, en tous genres et) -de_ toutes ulles et " te p

~de towlés beautés: dervier

. térieur,el que SEULES SORT VALABLES, A ;
veautés; prix exceptionnelleme

PARTIR DE CETTE bate, les CARTES hel
BLEUES remises 4 ce Département. | Ue
Ne manquez pas occasion unique

Port-au Prince, 1° Décewbre 1905. aa faire des heur
LA DIRECTION. — ‘aa, ‘ weureUx peur le Jou de