Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
QC uoctidien, Cormamercial et. d' Annonces

‘CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE





pcunnnnsnenprranniinaietd ett






-GOURDE



— curimce | Abonnement pour emont....4.20 « : |
—™ C : Z 2
Fy: ENTIMES | ‘ow Rteanger 4.50 —- PAR MOIS



6s communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Par§

BUNE PUBLIQU

Nécrologie
Vendredi dertiier, un nombreux con-















Mr. Etienne, ministre de l’inté-
‘rieur,prend le portefenille de la guer-
re:-~> Mr Thomson, ministre de la
marine. prend la place de Mr Etien-
ne, 4 [Intérieur: Me Dubieff. minis-



Edu NOUVELLISTE



erie incenoites (Te nl ’ ®
eee: FEROITE) tre-du commerce; rentre—ai-minis-4-VOLaccompagnalt Asa dermére demevre
le Dr Pierre-Pierre, médecin dela Girde



tére de la Marine; Mr Trouillot, ex-
ministre du commerce du cabinet
Combes, rentre de nouveau en pos-
session de ce.portefeuille,--- Cepen~
ant cette combinaison n’est pas dé-
| finitive; le conseil des ministres qui
| doit-avoir lieu demain, y appertera
e un milliard de franes a | Peut-étre denouveans changements.

s onze prochaines an- | Paris 12 (soir).- --Le-conseil_des.
Boa ministres sest’de nouveau reuni-
12.--- Aprés ane quin- aujourd’hu. Les changements sui-
ours..de calme felatif, le | Y@nts ont été apportes dans la com+
nfeave dune nouvelle | Position do ministére:--- Mr Thom-
Pe ee ona demandéagarder le portefeuil- |.
fin qu’il puisse con-

no,

de’ Son Excellence, membre du Jury Me-
dical Central et membre de la Materné
de Port-au-Prince. ee
_.. Généralement regretté,il est entré dans
érernité a 39 ans. “

Des funérail'es imposanes” lui ont &:é
frites et des horneurs militaires reedas,
Trois couronnes précédcient le chir fur &
bre. La premiére, offerte parla Garde da
Gouvernement, éiait portée pir une délé-
gation d’cfficiers; venait ensnite la cor
-roone de la Mate: nité de Port-au-Prince;
enfia le Jury Médical au complet, suivait
la couronne offerte a son regretté meadre.
—Au Cimetidre, trois discours ont €€
prononcés. D abord, c'est le Dr V. Lonis

.---On estime que l’aug- |
de tonnage des cuirassés
ne allemande et la cons-
iX nouveaux grands:
ue le Gouvernement—se























































| le de la marine,a





















au-«Matine —dit—qi-ut nuer-a--s'oceuper- -ROUSEaL ~Michel-président-da—jury-Médical,..qui—....
s troupes a été établi autour. programme; Mr Du ff, ministre | retragi, en des traits sinceres etimpartianx,
otise trouve-la résiden- | 4° ecommerce, prend.le portefeuille Pexistence de philosophe de Villustre dé-
de lintérienr.---_Le journal officiel | feor.-- Vint ensvite le Dr Annoval qui, _










au non de la Maternité, parla de la com-
pétence et de la modestie Je Pierre-Pierre.
Enfin le Dr Angaste Rigaed rapoela le

ef qu'un forpillear alle

a yt . air Sard so
face du palais im- publiera demain le décrét du pre

| sident-Loubet annongant cette réor-

49 nisati u ministére. :
aS Une dépéche de St | aie ation Le roi Alphonse XIII dévovement de ce médécin unanimement
‘ it-qu'un-bataillon din- F BRIS Ps se te 19 de ‘co mois rregretté par Armée.
atonne a Krasnoye-Selo. | Gol venir a Paris le ( Ps as pe —
amp militaire, Wiad & 18/dans le plus complet incognito. Discours du Docteur V. L. Michel :

Je PostpaMm 42.--- Le roi Alphonse _ Mesdames, Messieurs,
est parti ce sair pour Vienne, Lem-| ge seria ample et delial, i a sobi
pee Cail fils 2 | Peas, y et simple et »
| pereut Guillaume at ses fils ont a€-) je sort de tous ceux qui doivent subir le sort—
a | compagne a la gare. Les. adieux ont.| de ceux-la qui-savent se respeeter.
été des plus cordiaux. —y~ Sai vommé Horace Pierre-Pierre Qui pars

S Lé_mon-| —-St-Pérerspoune 12 I s'est fait de lui-























Iques-tins, ~



















we ? - dere cen

| vo a été nomme m dé Vine | pectée par la maja i Stientae-—

| terieur.-- L’amiral Oyanoff, comman- | Eleve du Lycée National de au-Prince, 4

| daut des ports de la Baltique, a dopn- | quel est le professent sui a eu a lui faire une \

og i pn Reh pa 8 gine iii detateitip antl mauvaise observalion.? .. 4
BE S48 demission: Ses études classiques terminées, ila come \ J






~-Gponstapt 12.--- Trois croiseurs
fsont préparés pour. faire faire un
oyage disciplinaive aux darins qui

pris que, dans un milieu démocratique, male
gré les ressources plus que. restreintes de sa
ste. famille une profession libérale seule pouvait
surantdece! tse sont révoltés-——— ui faire aguer le 3 rs. ut
| Oo Be 3 _ | en rendant le plus de bien possible 4 la col~
la réunion du | St-P ETERSBOURG 13. a La pr oclh “Tectivité. Lor, ce vil metal qui éblouit tant
4 lieu ce| mation dé la Toi martiale dans 1a | jes hommes, il avait, lui, le don de le mépri-















1i- | Pologne Russe et la pro miulgation des | ser. Sa dignité ef son: honneur planaient au-
‘de | intentions du gouvernement e sup-—| dessus des biensde la terre. ne” comptait
4 priniér le ‘mouvement en faveur. de | que eae travail A chads courage pour viet
| Pautonomie,ont presque créé une pa- aa anne eo Mas, benef |

ique 4 la Bourse; le 40/o russe est | Recu médecin,. ut.de mettre-en:pra-
| descendu aujourd hut a 86 o/o. tique les theories morales et philosophiqueg -

&.







apprises d’une source pure et saine. I ‘néte, n’ayant jamais accédé aux facilité

jose ‘au dernier moment ; il a resists contre fortunes douteuses ; ov. pluldt rb

courant malsain. qui l’entraine aujourd’hui- ment repou avec hor re
- dais Ia tombe. — Il ne me sied pas d’entrer ‘tions injustifial
dans les particularités de sa courte vie; seu- | Les souffrances 1 atérielles mé
lement vous me permettrez,. Mesdames,, Mes-." timaient point & ses yeux.
sieurs, dé déclarer publiquement qu'il fut | gains illicites. II ne devail vivre qu
_Sans_ostentation. hommede-science-et-de |-de-son travail. Toute sa satisfactic

conscience.—-Le Jury Médical central perd en | toute son ambition y était aussi. Et, sa nine Aiete







lui un collaborateur capable et sérieux. partageait avec lui vette -phitosape -sineére By Archibal | assac, ‘Ast
_. Paix a ton ame, Pierre-Pierre! Veille et prie | et honnéte, exonérée de- opin et surtout ex- Arthar | Henri. Dalenc
pour la réhabilitation de tes econcitoyens et | empte d’affectation. aco fils, Alfred Thibaule, Ar
de ton Pays. Glest. sinsiy Mesdames, Messieure, que i :



retrouvé mon ami, il y a peu de jours, abreu- oe Cictron Séjour, Albert
a.
deste couronne pour prouver une fois encore | vé de dégotts, mais me maudigsant person- ae ouiy Meee, oun Alexi
que Vhailien peut reconnaitre le savoir et | ne; peut-étre. maugréant seulement contre D 3 % | Bach FOvVE Fie
Vhonnéteté méme cachés sous le manteau de | soi-méme. Je ne vous l’ai pas montré encore ; Df Jules Arrault, Emile Prézeau,
la modestie. au milieu de ses malades de la Garde du. motes Léonce" Viard, Alex
- Palais. 7 Alex. Jackson, Charles ‘Lilavois,
Discours du Docteur Annowal ; Voyez-vous arriver un homme, marchant | Germain, Ghochoise Excellent,

Je dépose sur ta fombe, cher ami, cette mo-




































































































fo orests NE oF
Georges. Dietz, NB. Gressine, A
Baptiste, Ch. Couper, Justin Villate
Cap, Georges Prézeau, Ch. Lechau
Courtilien Roy, Ed. Chenet, L
‘Bréa Vincen', M. Kébreau, |. B. La
Rod. Baran, "Boyer Fils-Aimé, Lav
Cadet, Léonce Coustard, J: P. Méxile,
Verrolot, Justi Thomas AW. Be

Paul Maurice;



















i)










Mesdames, Messieurs, lentement, obsédé de _profondes pensées ? Saurel, Camille St-Rémy, Exilien”
i ya encore des hommes qui ont ane Crest le Docteur Pierre- -Plerre qui, hier, s’ap- tel ou; "Charigs: Débrosse, Al bere 2
sainte horreur de tout ce qui est gloire bru- | pitoyant sur le sort d’un soldat malade, re- Edmond Dapoux,Edmond Benj imin,
yanle et éclat de renommée. Ce sont pour- vient lui apporter un*baume a ses souffran- ment Deslandes, Arthor Fabie
iant des intelligences d’élite, mais qui le | ces, ou qui, 4.un autre reconnu incurable ‘Solages, Louis Ma
pl HS souvert, passent ppconnies parce qu’ elles peul étre, va offrir. des conselations...... ih Anacius Jean BY Colimond
Wemopruntent Jarnais rien aux procédés de la ; est absorbé. Qu iniporre | homme de devoir et Incident, Ge is Déjuie,Adolp
réclame et qu’elles préférent toujours se te- | de coeur, il remplit les missions de_son sa- | nel Biel cores: om poe
i dans la pénombre paisible-au Hert ite pCeraoce, Ue SOT ar cee OPE | Alex. {ee ais, Aug. Laurenceau,
ser lenr nom & Vadmiration forcée, . | ment payé requisition. Delva, Alex..Moise- Alf. Avguste
Le Dr H. Pierre-Pierre dont nouns déplo- | En sait-on quelque chose ? hélas ! Uns au- | son, Camille Dieudenné,Elie Grant,
rous anjourd hut la heusque disparition, était | tre le dira, sans doule. Vilmenay, Durin Meee, Ww Press
de ces natures délicates. | Mais, ce yue je vous dirai, pour avoir phen Overt,.Ch. Balthasar. Goéry, J
‘Gest dans sa retraite que CEuvre dela | souvent-entenda ile les ; osemond, Albert Chauvet,-Art
Materiité de Port-au-Prince, guidée. par.PA. |. Crest le inépris justifiable dans lequel il te- |) lier Ernest. Malval. Fernand Riviére,A
elar dos que répandait Ja modestie du_re- | nait ceux quide la profession de la Médecine | tide Bon Noé Benoit, Camille
greilé confvére; alate cherclier” ‘pour faire | font une déshonorante exploitation, un. hon- Ys
Noma, Mare Francois, Ch. Grant. J
en lui tne de ses plus précieuses acquisitions, | teux commerce, us sordide trafic. B & EB Di
un de ses plus dignes collaborateurs. | La vie ne se yend, pas plus qu’elle ne s’a- | ‘Saurel, Clément Beaugé, Eug.
Dans toutes nox réunions si Pierre-Pierre, | chéte, répétait-il souvent. | Ulysse Errié, Arthar Dorcé,
comme tous les esprits pondérés, parlait pea, | L’or, ce mobile des passions, subjuguantes, Constant, V. ’Lenoy,. Ant. Ne Ca
son opinion, du moins, ne manynail presque | cette pierre de touehe-des tem péraments } ne déric Lochard , Georges Brisson, Ros P
tonjours de prévaloir par la justesse de ses | délicats, n’a jamais épronvé une conscience si | H, Lucas, Cl ément Colson, Fernand
arguments, | pure, une Ame si sereine; ce n’était pas fait
Et ne nous esti] pas arrive le constater pour | lui
_gque_ le ie : =
questions spec ual alives, é tait quelquefois beau. } tion a rencontrer ve Thaw ney dénué -copen:
coup plus ipstructif que: les- theories émises] dant dé toute fortune, qui envie si peu les
pour les résoudre, | moyens d’acquérir les richesses et gui tient
Avec Vhuroble et intellyent Dr Pierre- | dans une mame estime le malade regorgé
verre dont le savoir réel était incompatible | d’or et le malade dépourvu de premier sou,







avec Vesprit detercantilisme “actnel, dispa- | Eh bien! -cet homme, Mesdames, Mes-
rali un modéle de droiture professionnelle, | sieurs, c'est le Docteur Pierre-Pierre, c'est.
A Pinfortunée mére de notre cher collégue, i celui qne nous allons confier a la terre. Mais
anx antres parents endeuillés, nous adressons; | avant, laissez-moi lui dire le dernier. adien,. at
an nomde POsevre de da Maternité, Pexpres- | déposer sur sa tombe c:tte couronne qui con- lite, Martin. Dévoty: Coutilien d
sion de notre sympathie et de nos regrets les | sanve-ses mérites et seWvertas at qui exprim Co, Benoit Bd. Colimond
~plisvifs-qre ows Calise Sa mor | les profonds regrets de toute la Garde de Son | onstaatin Beno L e. Féné
ree. cman ag | Excellence, le Président. d' Haiti. | Haspil, Castaing’ sport J ile.
Lécois, cher ami, celle modeste couronne | | fort, Henri Brisson, ‘Emile Marsei

































que Venvoiela a Maternité a Port: -au-Prince, | . ae - ! Scott, Georges Foaché, ‘Pétion Ces
comme une feilie- ‘preuve Son adm | OTE e Augastin Georges ‘Régn

pour ta belle purelé dame et comme un si!
cére lémolguaye de sa reconnaissance. — line: Victor Ca ago
Vente. @or ce Edg. Thomas, Demosthéne Peti
is L 5 | Breion, Pailliére” “fils. Kléber: V.
ua mort dan homme de bien surpr ; Le. Syndicat. des-Agents de- change ane ma agnier; Hoge
sejours spusd elles ala eal Tnonce au petit commerce au’il se-trent ar ag : av
et ae tladies qui avait tla canser, P 4q Caze, Pétion Pigniae, Maurice Desra'

isa disposition, cet “iy
Le Docteur H. Plerre-Pierre, hier encore, | surnie de. Vor. jes lowede coo. en] -Jonathas- Granville, Pomeéro jean

sotiant a sa famille, tout plein. unesia-rae | fils, Karnés Villate. fils, Cher
Briilement

‘busté; dine santé flor issante, aujourd hui, | Paul, Bustache S:-Lot, Geo iy
a été b alé, hier matin, dans les for~ | Ménos, Louis Gilles, Bug.

hélas | devall reposer dans le froul dé la tom-
mes légales, sur la Place dela Paix, aavius Lhé

Discours du Docteur Rigaud:





















be! On Pedi crn a peine, si l'on ne méditait |
ua peu sur la fragilité de lavie. | Se 9e2 wgurdex

. Mesdames, Messieurs; -
Les. Médecins de he Garde de Son Exeel- trouve ainsi porté. a L.g7t. $00. gourd.
lenee ne pourraient. laisser partir. sang le sa-
juer, sane lil rewire un-decuier hommage, a Lee “renee Janeway itre
celui quiincarnail, a la fois, le désintéresge— tl ‘ecd r. € paraitr 1 pre
ment, ja droiture, la- loyauté, l'abndgation, nantla suite de « lAnti-Syrien » » AVER |
Vhonneuy. et, tout cele au sein de la plus Mr D. B. ‘Bernard pour a ctenr-réd
profonde misére. - leur, eS, ‘Nicol las” comm



Be

Aussi, le Docteur Pierre-Pierre est. mort | eur.
ainey u es journal se ait 4 ‘organe ‘bepdom

&



-— mance Noze._ : hilte eal Miles O
prelemice.. Bi Ana harles, ne R

' €, » Em ile Nau joseph Célestin, Cléo-- 4

mir, at Edouarc €315 sources. oe =

oseph — Laterie® SPT Ss { “Biere Pisce & la caigse

aan Monsieur le Bircewurs--Voulei-vous : * la douzaine

~annoncer dans votre journal Ja rafle d’une } Huile surfine, le ferblane

~ magnifique glace-frangaise-de plas -de six’ woes
-soir est revenn dins notre pieds de haut,a chevalet, encadrement en | Non 9.50| les 5 Hone 78 Ne os

uebor frangais avec les passa~ bambou jaune ? e gallon 2.50'| les 5 ga ons

« Ilya cent billets A trois gourdes; —ce | La barrique ¢ or 26.—

a ;
me Chériez et Chériez beau meuble vaut 350 francs, prix de re~ | APEAUX DE PAILLE

_vient.
Mmes Gadére, Jh. Sim: — « L’occasion est exceptionnelle pour 4 Prixuniques $4 ef 6.

es Resia Ronmain, Bugénie et public. Accourez donc chez Jean ROd ri ~ | avennemarmesniers snsurse seman
, Emilie -Riboul, général guez, le coiffeur, place dela paix, ob la | op a apmeeme
or, MM. Kieffer, W. Benoit, glace a été expo.ée.—- Un Abonné. » AW oO
Pachoute, Fernand Dennis, - A vandre ne 2 .
ul, Edw. Burke Sterlin, Pros- | - Un piano Pleyel, en bon état. — S'a- Atlas Line Service

" dresser en nos bureaux. sama, : wre
jlavaui, Mr et Mme Bastian, Salon de Coiffure Le s‘eamer ALENE passera au

rot eee de Biereen v avise mes clients et le public en } ; large dimanche malin, 49 courant
© Colimon Rochette Mav- général qu’a partie-da 15 Novembre, | 46 heures précises, pour prendre
eMoulleck. « jouvrirai un Salon de Coiffure dans tla correspondance pour New-
" " : laGrand’Rue, N’193,en face de Me As- ) Yo; et l'Europe.
Departs trel Laforest. Trane
| La correspondance sera done

fe antique frangais « Québec » H. GANOT
avec. les passagers suivants, | Port-au-Prince, 13 Novembre 19%. i fermée a la Poste samedi soir, 18
courant, 2d heures.

Avis. Commercial” 5 ae
Le soussigné porte 4 la connaissance | Port-au-Prince, 13 Novbre 1900.
G. KEITEL & C, Agents.





























































‘Paix.—J. M. Bazanac, Dr Roy,
fictor, Charlemagae, 1. N. Gau-
Josias Gauthier, Mile Lucie
Mile ‘J. Servincent, Mr Des-

Hoitien. — Mme Jo Charl es, Ed.
o, Edouard Laroche, Adélaide :
Mi et Mme. Daguindeau. Veuve,

P
i

du public et du Sommerce, qu’a partir
. de cette date le sieur Joseph Btesh s’est:
retiré de Passociation:la raison sociale,
Btesh & Choneka est dissoute.
La maison continue les alfaires au
nom personnel de
LABFAELE. £






yr Bergeaud pére
i, Square Al on ie: Passy ( Paris }

ultadh 3:2 44 hres






























4 ~ Service” Hydraclique on
agen Pre-Louis, ‘Mee Edovard - La direction du Service Hydraulique
Emil rae lin, Olivia St-Aade,! vient faire urrtrouvel-et-dernier-appet-
ars de 1a Sagesse, Mme Chrem €tj aux abonnés retardataires et leur an-
x, Dr S. Holly, Cirida Cas-) once que, faute par-eux de solder leur
iiles R. et M. Laroche, M. Gau- le sompte au ier Décembre proch da,
mes Th. Prin, Fénéla Mitton, | leurs prises seront radicalement sup-

Mompoint, Salomon Michel, |
ges..sénatear. Ménard, Normilie ;
me Paul Emile, Gousse, pan






Le steamer Prin it ‘Wil lem Pll»
ayant quitté New Yerk le 9 cou-
rant directement pour Port’au-s
Prince, est attendu ici snercredr
le 45 courant.

Il repartiraTé méme jour.dans.
la soirée pour Saint-Marc. Petit-
Goave, Jérémie, Cayes, Jacmel,
Guragio-ot Europe prena a
alle;-frétet-passagers-
Pt-au-Prince;-4-Novembre a 5050
Orro BIEBER & Qo. Agents. .



ées.
' Pees au Service, — EK. ULYSSE.
tre, Julia. Lambert. .{ Port-au-Prince, 6 Novembre 1905.
Tre, ;

uoias Menard, Letrois Oe - i- Avis Commercial

Di ckinsou, Périclés Germain, Deé- Les débiteurs de la maison Roux &
i i Délinois, en liquidation, sont invites a

sans dele ai, entre
rahi Wor





























ico; ~ Mr et Mme ff Hen.
s Mr et Mane fle la Myre- t

cien caissier: oS
Port-au-Prince, 9 Novembre 1905.



mirracns Cb amma veto | |
nc ctenteon tenttienntnte ttc whertnnuptainntaanotiits Bi aemmentitete

{semen mt
eevee ei







“toate neuve en squelette, située dans |
de Bacté~ | }la rue del'Enterrement, au nord de la | Le steamer ¢ Flandria > ; a - qait-
12s-' maison de Mr Frédéric B. César, ayant | 16 New-York le 9 courant pour le

tenance de 57 pieds de long sur} ues
Tes- = oh de large ; la couverture est de 319 | Cap Uaitien. et Port-de ian eb
| feuilles de téles environ, en tres. bon | est al tendu ici vendredi proct ain :

état. ‘ le 47 courant.
Pour. tous renseignements, s’adres- | Pt-au-Prin nce, 14 Novembre | 05.

au Go Luprrus” hatte CAEP | A
nee ‘Sak Magloire Ambroise N° i MANN &C:, Agents.”







oP OURNISSEUR: i 3 Cone oie

At d le de Port-au-Pri ee be
“nang are a | Foneiéres 3 o/0.4879 ae


















de Union Sportive Hattienne — Panama ———s 188
du Restaurant de la Paix | Bons du Congo ©
a . du Commerce | AP 5 Ponciéres , 4885
de PHotel Bellevus _ a
> 6 Central | La Caisse Pliwains de Prévoyance instituée d 5
«de France ~ | de favoriser le développement de | Epargne par
‘ Patrie = Ss plus modestes bourses le moyen d’acquérir des vz

s de pr
lordre, en les payant par petites fractions au moyen de verseme
15, 10, 15, 20, 25, 30, 40 et 50 francs par mois, selon la nature et
¢ | portance du titre. ——— :

sn in Pot Aprés-le-premierversement, acheteur recoit le nu ‘numero di
. Intemational ~~~ fobligation, et seul, il. court toutes les chances du tirage et bén
a
a

_ fu Café duPort ~
“ du Bar Fin de Siécle
« du Commerce

‘ ae ‘2 pour se | du lot qui pourrait échoir a Son obligation, fut-i] de500.000 fres,

asia Poste |touche intégralement, n’eut-il payé sur ce titre que 10, 20 ou

« de la Care. | Pour les demandes Jachats d’obligations et pour tous aut
--fseignements, s’adresser 4 Monsieur CHAREES VORBE, rue

« du Palais®
de l'Union | Quai, s¢ seul représentant a Haiti.
_ Larousse. .
Lavictoire
_ Bourdon ee
Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: R. Schitt
Patil-Godve : Café Lochard —
_ Jérémie: Café dela Paix
atieMaré: A. Dalencourt
Jaemel: N. Lafontant



m= RS mw oh

Sra

| 26 ‘Médailles de toutes:






| AINE DU CULDES :
: Depot: rues Gésars, Ne 7 et du Quai N

fou se-tient Monsieur - Barbancourt 4 la disp
teurs, et aussi peur expédier leurs commandes tant da
¢




Préparés avec de

PKau Stérilisée
at de Acide Carbonigne Liquelié:

~ de Fleursi ima ne ;

_ Liqueurs

Bites Angostura, Anisette, C- i :
-ragao, Peppermint, Gréme de) B cssimscranmnetene onan

a avincipes Galle
oe A eae y

mm
ramboises, de Noyaut, de





Full Text


QC uoctidien, Cormamercial et. d' Annonces

‘CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE





pcunnnnsnenprranniinaietd ett






-GOURDE



— curimce | Abonnement pour emont....4.20 « : |
—™ C : Z 2
Fy: ENTIMES | ‘ow Rteanger 4.50 —- PAR MOIS



6s communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Par§

BUNE PUBLIQU

Nécrologie
Vendredi dertiier, un nombreux con-















Mr. Etienne, ministre de l’inté-
‘rieur,prend le portefenille de la guer-
re:-~> Mr Thomson, ministre de la
marine. prend la place de Mr Etien-
ne, 4 [Intérieur: Me Dubieff. minis-



Edu NOUVELLISTE



erie incenoites (Te nl ’ ®
eee: FEROITE) tre-du commerce; rentre—ai-minis-4-VOLaccompagnalt Asa dermére demevre
le Dr Pierre-Pierre, médecin dela Girde



tére de la Marine; Mr Trouillot, ex-
ministre du commerce du cabinet
Combes, rentre de nouveau en pos-
session de ce.portefeuille,--- Cepen~
ant cette combinaison n’est pas dé-
| finitive; le conseil des ministres qui
| doit-avoir lieu demain, y appertera
e un milliard de franes a | Peut-étre denouveans changements.

s onze prochaines an- | Paris 12 (soir).- --Le-conseil_des.
Boa ministres sest’de nouveau reuni-
12.--- Aprés ane quin- aujourd’hu. Les changements sui-
ours..de calme felatif, le | Y@nts ont été apportes dans la com+
nfeave dune nouvelle | Position do ministére:--- Mr Thom-
Pe ee ona demandéagarder le portefeuil- |.
fin qu’il puisse con-

no,

de’ Son Excellence, membre du Jury Me-
dical Central et membre de la Materné
de Port-au-Prince. ee
_.. Généralement regretté,il est entré dans
érernité a 39 ans. “

Des funérail'es imposanes” lui ont &:é
frites et des horneurs militaires reedas,
Trois couronnes précédcient le chir fur &
bre. La premiére, offerte parla Garde da
Gouvernement, éiait portée pir une délé-
gation d’cfficiers; venait ensnite la cor
-roone de la Mate: nité de Port-au-Prince;
enfia le Jury Médical au complet, suivait
la couronne offerte a son regretté meadre.
—Au Cimetidre, trois discours ont €€
prononcés. D abord, c'est le Dr V. Lonis

.---On estime que l’aug- |
de tonnage des cuirassés
ne allemande et la cons-
iX nouveaux grands:
ue le Gouvernement—se























































| le de la marine,a





















au-«Matine —dit—qi-ut nuer-a--s'oceuper- -ROUSEaL ~Michel-président-da—jury-Médical,..qui—....
s troupes a été établi autour. programme; Mr Du ff, ministre | retragi, en des traits sinceres etimpartianx,
otise trouve-la résiden- | 4° ecommerce, prend.le portefeuille Pexistence de philosophe de Villustre dé-
de lintérienr.---_Le journal officiel | feor.-- Vint ensvite le Dr Annoval qui, _










au non de la Maternité, parla de la com-
pétence et de la modestie Je Pierre-Pierre.
Enfin le Dr Angaste Rigaed rapoela le

ef qu'un forpillear alle

a yt . air Sard so
face du palais im- publiera demain le décrét du pre

| sident-Loubet annongant cette réor-

49 nisati u ministére. :
aS Une dépéche de St | aie ation Le roi Alphonse XIII dévovement de ce médécin unanimement
‘ it-qu'un-bataillon din- F BRIS Ps se te 19 de ‘co mois rregretté par Armée.
atonne a Krasnoye-Selo. | Gol venir a Paris le ( Ps as pe —
amp militaire, Wiad & 18/dans le plus complet incognito. Discours du Docteur V. L. Michel :

Je PostpaMm 42.--- Le roi Alphonse _ Mesdames, Messieurs,
est parti ce sair pour Vienne, Lem-| ge seria ample et delial, i a sobi
pee Cail fils 2 | Peas, y et simple et »
| pereut Guillaume at ses fils ont a€-) je sort de tous ceux qui doivent subir le sort—
a | compagne a la gare. Les. adieux ont.| de ceux-la qui-savent se respeeter.
été des plus cordiaux. —y~ Sai vommé Horace Pierre-Pierre Qui pars

S Lé_mon-| —-St-Pérerspoune 12 I s'est fait de lui-























Iques-tins, ~



















we ? - dere cen

| vo a été nomme m dé Vine | pectée par la maja i Stientae-—

| terieur.-- L’amiral Oyanoff, comman- | Eleve du Lycée National de au-Prince, 4

| daut des ports de la Baltique, a dopn- | quel est le professent sui a eu a lui faire une \

og i pn Reh pa 8 gine iii detateitip antl mauvaise observalion.? .. 4
BE S48 demission: Ses études classiques terminées, ila come \ J






~-Gponstapt 12.--- Trois croiseurs
fsont préparés pour. faire faire un
oyage disciplinaive aux darins qui

pris que, dans un milieu démocratique, male
gré les ressources plus que. restreintes de sa
ste. famille une profession libérale seule pouvait
surantdece! tse sont révoltés-——— ui faire aguer le 3 rs. ut
| Oo Be 3 _ | en rendant le plus de bien possible 4 la col~
la réunion du | St-P ETERSBOURG 13. a La pr oclh “Tectivité. Lor, ce vil metal qui éblouit tant
4 lieu ce| mation dé la Toi martiale dans 1a | jes hommes, il avait, lui, le don de le mépri-















1i- | Pologne Russe et la pro miulgation des | ser. Sa dignité ef son: honneur planaient au-
‘de | intentions du gouvernement e sup-—| dessus des biensde la terre. ne” comptait
4 priniér le ‘mouvement en faveur. de | que eae travail A chads courage pour viet
| Pautonomie,ont presque créé une pa- aa anne eo Mas, benef |

ique 4 la Bourse; le 40/o russe est | Recu médecin,. ut.de mettre-en:pra-
| descendu aujourd hut a 86 o/o. tique les theories morales et philosophiqueg -

&.




apprises d’une source pure et saine. I ‘néte, n’ayant jamais accédé aux facilité

jose ‘au dernier moment ; il a resists contre fortunes douteuses ; ov. pluldt rb

courant malsain. qui l’entraine aujourd’hui- ment repou avec hor re
- dais Ia tombe. — Il ne me sied pas d’entrer ‘tions injustifial
dans les particularités de sa courte vie; seu- | Les souffrances 1 atérielles mé
lement vous me permettrez,. Mesdames,, Mes-." timaient point & ses yeux.
sieurs, dé déclarer publiquement qu'il fut | gains illicites. II ne devail vivre qu
_Sans_ostentation. hommede-science-et-de |-de-son travail. Toute sa satisfactic

conscience.—-Le Jury Médical central perd en | toute son ambition y était aussi. Et, sa nine Aiete







lui un collaborateur capable et sérieux. partageait avec lui vette -phitosape -sineére By Archibal | assac, ‘Ast
_. Paix a ton ame, Pierre-Pierre! Veille et prie | et honnéte, exonérée de- opin et surtout ex- Arthar | Henri. Dalenc
pour la réhabilitation de tes econcitoyens et | empte d’affectation. aco fils, Alfred Thibaule, Ar
de ton Pays. Glest. sinsiy Mesdames, Messieure, que i :



retrouvé mon ami, il y a peu de jours, abreu- oe Cictron Séjour, Albert
a.
deste couronne pour prouver une fois encore | vé de dégotts, mais me maudigsant person- ae ouiy Meee, oun Alexi
que Vhailien peut reconnaitre le savoir et | ne; peut-étre. maugréant seulement contre D 3 % | Bach FOvVE Fie
Vhonnéteté méme cachés sous le manteau de | soi-méme. Je ne vous l’ai pas montré encore ; Df Jules Arrault, Emile Prézeau,
la modestie. au milieu de ses malades de la Garde du. motes Léonce" Viard, Alex
- Palais. 7 Alex. Jackson, Charles ‘Lilavois,
Discours du Docteur Annowal ; Voyez-vous arriver un homme, marchant | Germain, Ghochoise Excellent,

Je dépose sur ta fombe, cher ami, cette mo-




































































































fo orests NE oF
Georges. Dietz, NB. Gressine, A
Baptiste, Ch. Couper, Justin Villate
Cap, Georges Prézeau, Ch. Lechau
Courtilien Roy, Ed. Chenet, L
‘Bréa Vincen', M. Kébreau, |. B. La
Rod. Baran, "Boyer Fils-Aimé, Lav
Cadet, Léonce Coustard, J: P. Méxile,
Verrolot, Justi Thomas AW. Be

Paul Maurice;



















i)










Mesdames, Messieurs, lentement, obsédé de _profondes pensées ? Saurel, Camille St-Rémy, Exilien”
i ya encore des hommes qui ont ane Crest le Docteur Pierre- -Plerre qui, hier, s’ap- tel ou; "Charigs: Débrosse, Al bere 2
sainte horreur de tout ce qui est gloire bru- | pitoyant sur le sort d’un soldat malade, re- Edmond Dapoux,Edmond Benj imin,
yanle et éclat de renommée. Ce sont pour- vient lui apporter un*baume a ses souffran- ment Deslandes, Arthor Fabie
iant des intelligences d’élite, mais qui le | ces, ou qui, 4.un autre reconnu incurable ‘Solages, Louis Ma
pl HS souvert, passent ppconnies parce qu’ elles peul étre, va offrir. des conselations...... ih Anacius Jean BY Colimond
Wemopruntent Jarnais rien aux procédés de la ; est absorbé. Qu iniporre | homme de devoir et Incident, Ge is Déjuie,Adolp
réclame et qu’elles préférent toujours se te- | de coeur, il remplit les missions de_son sa- | nel Biel cores: om poe
i dans la pénombre paisible-au Hert ite pCeraoce, Ue SOT ar cee OPE | Alex. {ee ais, Aug. Laurenceau,
ser lenr nom & Vadmiration forcée, . | ment payé requisition. Delva, Alex..Moise- Alf. Avguste
Le Dr H. Pierre-Pierre dont nouns déplo- | En sait-on quelque chose ? hélas ! Uns au- | son, Camille Dieudenné,Elie Grant,
rous anjourd hut la heusque disparition, était | tre le dira, sans doule. Vilmenay, Durin Meee, Ww Press
de ces natures délicates. | Mais, ce yue je vous dirai, pour avoir phen Overt,.Ch. Balthasar. Goéry, J
‘Gest dans sa retraite que CEuvre dela | souvent-entenda ile les ; osemond, Albert Chauvet,-Art
Materiité de Port-au-Prince, guidée. par.PA. |. Crest le inépris justifiable dans lequel il te- |) lier Ernest. Malval. Fernand Riviére,A
elar dos que répandait Ja modestie du_re- | nait ceux quide la profession de la Médecine | tide Bon Noé Benoit, Camille
greilé confvére; alate cherclier” ‘pour faire | font une déshonorante exploitation, un. hon- Ys
Noma, Mare Francois, Ch. Grant. J
en lui tne de ses plus précieuses acquisitions, | teux commerce, us sordide trafic. B & EB Di
un de ses plus dignes collaborateurs. | La vie ne se yend, pas plus qu’elle ne s’a- | ‘Saurel, Clément Beaugé, Eug.
Dans toutes nox réunions si Pierre-Pierre, | chéte, répétait-il souvent. | Ulysse Errié, Arthar Dorcé,
comme tous les esprits pondérés, parlait pea, | L’or, ce mobile des passions, subjuguantes, Constant, V. ’Lenoy,. Ant. Ne Ca
son opinion, du moins, ne manynail presque | cette pierre de touehe-des tem péraments } ne déric Lochard , Georges Brisson, Ros P
tonjours de prévaloir par la justesse de ses | délicats, n’a jamais épronvé une conscience si | H, Lucas, Cl ément Colson, Fernand
arguments, | pure, une Ame si sereine; ce n’était pas fait
Et ne nous esti] pas arrive le constater pour | lui
_gque_ le ie : =
questions spec ual alives, é tait quelquefois beau. } tion a rencontrer ve Thaw ney dénué -copen:
coup plus ipstructif que: les- theories émises] dant dé toute fortune, qui envie si peu les
pour les résoudre, | moyens d’acquérir les richesses et gui tient
Avec Vhuroble et intellyent Dr Pierre- | dans une mame estime le malade regorgé
verre dont le savoir réel était incompatible | d’or et le malade dépourvu de premier sou,







avec Vesprit detercantilisme “actnel, dispa- | Eh bien! -cet homme, Mesdames, Mes-
rali un modéle de droiture professionnelle, | sieurs, c'est le Docteur Pierre-Pierre, c'est.
A Pinfortunée mére de notre cher collégue, i celui qne nous allons confier a la terre. Mais
anx antres parents endeuillés, nous adressons; | avant, laissez-moi lui dire le dernier. adien,. at
an nomde POsevre de da Maternité, Pexpres- | déposer sur sa tombe c:tte couronne qui con- lite, Martin. Dévoty: Coutilien d
sion de notre sympathie et de nos regrets les | sanve-ses mérites et seWvertas at qui exprim Co, Benoit Bd. Colimond
~plisvifs-qre ows Calise Sa mor | les profonds regrets de toute la Garde de Son | onstaatin Beno L e. Féné
ree. cman ag | Excellence, le Président. d' Haiti. | Haspil, Castaing’ sport J ile.
Lécois, cher ami, celle modeste couronne | | fort, Henri Brisson, ‘Emile Marsei

































que Venvoiela a Maternité a Port: -au-Prince, | . ae - ! Scott, Georges Foaché, ‘Pétion Ces
comme une feilie- ‘preuve Son adm | OTE e Augastin Georges ‘Régn

pour ta belle purelé dame et comme un si!
cére lémolguaye de sa reconnaissance. — line: Victor Ca ago
Vente. @or ce Edg. Thomas, Demosthéne Peti
is L 5 | Breion, Pailliére” “fils. Kléber: V.
ua mort dan homme de bien surpr ; Le. Syndicat. des-Agents de- change ane ma agnier; Hoge
sejours spusd elles ala eal Tnonce au petit commerce au’il se-trent ar ag : av
et ae tladies qui avait tla canser, P 4q Caze, Pétion Pigniae, Maurice Desra'

isa disposition, cet “iy
Le Docteur H. Plerre-Pierre, hier encore, | surnie de. Vor. jes lowede coo. en] -Jonathas- Granville, Pomeéro jean

sotiant a sa famille, tout plein. unesia-rae | fils, Karnés Villate. fils, Cher
Briilement

‘busté; dine santé flor issante, aujourd hui, | Paul, Bustache S:-Lot, Geo iy
a été b alé, hier matin, dans les for~ | Ménos, Louis Gilles, Bug.

hélas | devall reposer dans le froul dé la tom-
mes légales, sur la Place dela Paix, aavius Lhé

Discours du Docteur Rigaud:





















be! On Pedi crn a peine, si l'on ne méditait |
ua peu sur la fragilité de lavie. | Se 9e2 wgurdex

. Mesdames, Messieurs; -
Les. Médecins de he Garde de Son Exeel- trouve ainsi porté. a L.g7t. $00. gourd.
lenee ne pourraient. laisser partir. sang le sa-
juer, sane lil rewire un-decuier hommage, a Lee “renee Janeway itre
celui quiincarnail, a la fois, le désintéresge— tl ‘ecd r. € paraitr 1 pre
ment, ja droiture, la- loyauté, l'abndgation, nantla suite de « lAnti-Syrien » » AVER |
Vhonneuy. et, tout cele au sein de la plus Mr D. B. ‘Bernard pour a ctenr-réd
profonde misére. - leur, eS, ‘Nicol las” comm



Be

Aussi, le Docteur Pierre-Pierre est. mort | eur.
ainey u es journal se ait 4 ‘organe ‘bepdom

&
-— mance Noze._ : hilte eal Miles O
prelemice.. Bi Ana harles, ne R

' €, » Em ile Nau joseph Célestin, Cléo-- 4

mir, at Edouarc €315 sources. oe =

oseph — Laterie® SPT Ss { “Biere Pisce & la caigse

aan Monsieur le Bircewurs--Voulei-vous : * la douzaine

~annoncer dans votre journal Ja rafle d’une } Huile surfine, le ferblane

~ magnifique glace-frangaise-de plas -de six’ woes
-soir est revenn dins notre pieds de haut,a chevalet, encadrement en | Non 9.50| les 5 Hone 78 Ne os

uebor frangais avec les passa~ bambou jaune ? e gallon 2.50'| les 5 ga ons

« Ilya cent billets A trois gourdes; —ce | La barrique ¢ or 26.—

a ;
me Chériez et Chériez beau meuble vaut 350 francs, prix de re~ | APEAUX DE PAILLE

_vient.
Mmes Gadére, Jh. Sim: — « L’occasion est exceptionnelle pour 4 Prixuniques $4 ef 6.

es Resia Ronmain, Bugénie et public. Accourez donc chez Jean ROd ri ~ | avennemarmesniers snsurse seman
, Emilie -Riboul, général guez, le coiffeur, place dela paix, ob la | op a apmeeme
or, MM. Kieffer, W. Benoit, glace a été expo.ée.—- Un Abonné. » AW oO
Pachoute, Fernand Dennis, - A vandre ne 2 .
ul, Edw. Burke Sterlin, Pros- | - Un piano Pleyel, en bon état. — S'a- Atlas Line Service

" dresser en nos bureaux. sama, : wre
jlavaui, Mr et Mme Bastian, Salon de Coiffure Le s‘eamer ALENE passera au

rot eee de Biereen v avise mes clients et le public en } ; large dimanche malin, 49 courant
© Colimon Rochette Mav- général qu’a partie-da 15 Novembre, | 46 heures précises, pour prendre
eMoulleck. « jouvrirai un Salon de Coiffure dans tla correspondance pour New-
" " : laGrand’Rue, N’193,en face de Me As- ) Yo; et l'Europe.
Departs trel Laforest. Trane
| La correspondance sera done

fe antique frangais « Québec » H. GANOT
avec. les passagers suivants, | Port-au-Prince, 13 Novembre 19%. i fermée a la Poste samedi soir, 18
courant, 2d heures.

Avis. Commercial” 5 ae
Le soussigné porte 4 la connaissance | Port-au-Prince, 13 Novbre 1900.
G. KEITEL & C, Agents.





























































‘Paix.—J. M. Bazanac, Dr Roy,
fictor, Charlemagae, 1. N. Gau-
Josias Gauthier, Mile Lucie
Mile ‘J. Servincent, Mr Des-

Hoitien. — Mme Jo Charl es, Ed.
o, Edouard Laroche, Adélaide :
Mi et Mme. Daguindeau. Veuve,

P
i

du public et du Sommerce, qu’a partir
. de cette date le sieur Joseph Btesh s’est:
retiré de Passociation:la raison sociale,
Btesh & Choneka est dissoute.
La maison continue les alfaires au
nom personnel de
LABFAELE. £






yr Bergeaud pére
i, Square Al on ie: Passy ( Paris }

ultadh 3:2 44 hres






























4 ~ Service” Hydraclique on
agen Pre-Louis, ‘Mee Edovard - La direction du Service Hydraulique
Emil rae lin, Olivia St-Aade,! vient faire urrtrouvel-et-dernier-appet-
ars de 1a Sagesse, Mme Chrem €tj aux abonnés retardataires et leur an-
x, Dr S. Holly, Cirida Cas-) once que, faute par-eux de solder leur
iiles R. et M. Laroche, M. Gau- le sompte au ier Décembre proch da,
mes Th. Prin, Fénéla Mitton, | leurs prises seront radicalement sup-

Mompoint, Salomon Michel, |
ges..sénatear. Ménard, Normilie ;
me Paul Emile, Gousse, pan






Le steamer Prin it ‘Wil lem Pll»
ayant quitté New Yerk le 9 cou-
rant directement pour Port’au-s
Prince, est attendu ici snercredr
le 45 courant.

Il repartiraTé méme jour.dans.
la soirée pour Saint-Marc. Petit-
Goave, Jérémie, Cayes, Jacmel,
Guragio-ot Europe prena a
alle;-frétet-passagers-
Pt-au-Prince;-4-Novembre a 5050
Orro BIEBER & Qo. Agents. .



ées.
' Pees au Service, — EK. ULYSSE.
tre, Julia. Lambert. .{ Port-au-Prince, 6 Novembre 1905.
Tre, ;

uoias Menard, Letrois Oe - i- Avis Commercial

Di ckinsou, Périclés Germain, Deé- Les débiteurs de la maison Roux &
i i Délinois, en liquidation, sont invites a

sans dele ai, entre
rahi Wor





























ico; ~ Mr et Mme ff Hen.
s Mr et Mane fle la Myre- t

cien caissier: oS
Port-au-Prince, 9 Novembre 1905.



mirracns Cb amma veto | |
nc ctenteon tenttienntnte ttc whertnnuptainntaanotiits Bi aemmentitete

{semen mt
eevee ei







“toate neuve en squelette, située dans |
de Bacté~ | }la rue del'Enterrement, au nord de la | Le steamer ¢ Flandria > ; a - qait-
12s-' maison de Mr Frédéric B. César, ayant | 16 New-York le 9 courant pour le

tenance de 57 pieds de long sur} ues
Tes- = oh de large ; la couverture est de 319 | Cap Uaitien. et Port-de ian eb
| feuilles de téles environ, en tres. bon | est al tendu ici vendredi proct ain :

état. ‘ le 47 courant.
Pour. tous renseignements, s’adres- | Pt-au-Prin nce, 14 Novembre | 05.

au Go Luprrus” hatte CAEP | A
nee ‘Sak Magloire Ambroise N° i MANN &C:, Agents.”




oP OURNISSEUR: i 3 Cone oie

At d le de Port-au-Pri ee be
“nang are a | Foneiéres 3 o/0.4879 ae


















de Union Sportive Hattienne — Panama ———s 188
du Restaurant de la Paix | Bons du Congo ©
a . du Commerce | AP 5 Ponciéres , 4885
de PHotel Bellevus _ a
> 6 Central | La Caisse Pliwains de Prévoyance instituée d 5
«de France ~ | de favoriser le développement de | Epargne par
‘ Patrie = Ss plus modestes bourses le moyen d’acquérir des vz

s de pr
lordre, en les payant par petites fractions au moyen de verseme
15, 10, 15, 20, 25, 30, 40 et 50 francs par mois, selon la nature et
¢ | portance du titre. ——— :

sn in Pot Aprés-le-premierversement, acheteur recoit le nu ‘numero di
. Intemational ~~~ fobligation, et seul, il. court toutes les chances du tirage et bén
a
a

_ fu Café duPort ~
“ du Bar Fin de Siécle
« du Commerce

‘ ae ‘2 pour se | du lot qui pourrait échoir a Son obligation, fut-i] de500.000 fres,

asia Poste |touche intégralement, n’eut-il payé sur ce titre que 10, 20 ou

« de la Care. | Pour les demandes Jachats d’obligations et pour tous aut
--fseignements, s’adresser 4 Monsieur CHAREES VORBE, rue

« du Palais®
de l'Union | Quai, s¢ seul représentant a Haiti.
_ Larousse. .
Lavictoire
_ Bourdon ee
Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: R. Schitt
Patil-Godve : Café Lochard —
_ Jérémie: Café dela Paix
atieMaré: A. Dalencourt
Jaemel: N. Lafontant



m= RS mw oh

Sra

| 26 ‘Médailles de toutes:






| AINE DU CULDES :
: Depot: rues Gésars, Ne 7 et du Quai N

fou se-tient Monsieur - Barbancourt 4 la disp
teurs, et aussi peur expédier leurs commandes tant da
¢




Préparés avec de

PKau Stérilisée
at de Acide Carbonigne Liquelié:

~ de Fleursi ima ne ;

_ Liqueurs

Bites Angostura, Anisette, C- i :
-ragao, Peppermint, Gréme de) B cssimscranmnetene onan

a avincipes Galle
oe A eae y

mm
ramboises, de Noyaut, de