Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text







































































































































BABES EE PERSE EEL

cesse de Galles sont partis aujour- les autres de la déplorable situation dans

ae . | @hui pour leur voyages de six mois | laquelle se trouvens plongé le commerce

ES | dans los Indes. 4 aves une prime anssi tlevée,

. | Waspineron 10. Le président aisque Vonconnalt approximativement
LE du NOUVELLISTE IR ; ape <4 P ° " le rendement desimpdts affectés au rerrazt
_-| Roosevelt a regu des télégrammes | 40. pilers de cai ree

du Tsar a da Mikado @ pemerciant des. 4 €Ca1Ss€,POULQUol._.LeSsdye
du service vil 4 endt s leurs pi “| fait-on pas d’émettre des boos do trésor
du service qu’il a rendu 4 leurs pays | en or,en quantité proportiounée au stock
en ramenant la paix entre la Russie | q’or que Von. pourrait rentrer dans une
| année, c'est 4 dire pendant lexercice bud-
ee re | gétaire,.ea livrant ces bons sur le marché
neident est de peu d’im-| - Nous prions nos abonnés de | fan une oer ence ave ie Ministre des
| quiil n’y a apparemment | nous aviser de la moindre ir-| Meee co ececendre au descous da ae
ution pratique, c'est d’ac- | régularite dans la remise QUuO-| 4. bons du trésor! Et par ainsi, au lieu
ondilions imposées par les | tidiennedeleursnumeéros,afin | 4. . sors Et Be Pha BE



-_Lopinion-anglaise-|
eu cinue de l’enlévement | ©
ciers anglais par des bri- | &t !e-Japon.

ins.“ LDavis~ général |

















ide bifler G. 60.000 1G. 100.000, ne
pourrait-on pas -~ en vendant des bons
nr toutes les places commerciales de la
République en compensation des droits,
. rocéder 3 un bifilement en bloc de deux
naux d’aujourd’hui discu- | . _ trois millions de gourdes d’un seul
sles discourse ue Bal. Ones .
Te ae'le pre . | Enfin, peut-on dire qu’une pareille aé~
hehe Be ision ne porterait-pas tes banguiers-a-di-
leurs: ntions..qaand—ils
érratent-que te-Gouverrement dela Rée~
publique est bien résolu 4 nous débarras~
r-de-cette- monnaie Aiducisires
leeteurs-consciencicux; si-iedan-~
gage.gnue. je vous 120s pour wl premiére
foismalgré-me eonnaissances-en
la matiére,,ne ferait pas augmenter la
groseat du pain dans les foyers et ne ses”
rait pas d’pne grande utillté pour notre
pauyre commerce aux abois !
i4 Et au bont de ce simple reméede a ad-
ministrer ala grande malade, nous voyons,
travers notre faible imagination. la con-

| qu’il y soit de suite remeédié.



sanglais se- |
ns un-laps |
























| disparaitre d
-caisse par des bid'emeats réicérés, pow:
-bessayer-d’améliorer ta stigation—-de-tous..
Cependant.en dépit de la bonne volon-
aba ic-voir nettement led :
vernants, nous voyons que le taux de
4 piaintient toujours-avec one-éner
gique persistance 2 475 °/.. Beancoup de |
gens doivent se demander pourquor les |
grands. détentears d'or contino
: | nous égarger en cONServant cere
‘TP Bbhben, lachose n'est pas plas d:fficile.a
j abienréfischies ¢°











































saisit-que—cela, éfischie: c’est Que | corrence-s'établir.enire les bons du trésor..
s --LerPordes bangeiers. — D'ene part le Gou-

ts de ch-que Seman Waser VernemeEnt vendant seus teex ai
pe influence surle-marché. 2 -dessous du cours de Vor etles Banguiers
isons te mot bien vite-—~ et le Minis- | obligés delivrer leur or en vente pour les
des finances-aetnel -Fadmen eC acha en pleine-récolte;-et-le-~
élévées” sur nos | faisant. chague jour ~des~
da contre gourdes par la vente’
at trop mwinimiés pour | “pat conséquant dimiuant Ie
jermentre-d amen brasque d6-| 51 billets de laccireulation avec ra~__
sur la prime, €p : | pidité. En voila le résultat; jusqu’a ce
_| ventes partielles,insuffisantes.qoi n ‘que l’on soit en mesure de recommencer
Taissent la frculté de Tivtet ave 4 méme operation @n Octobre 1906, 2”
ye des valeurs de $ 60.000 2B 100.000. | 4, xercice budgétaire.
a app ue icle,:
P ofalsas ai sicle, nou












‘| tative b aura:
-réprobation du Corps
putéset Sénateurs





Eo Dominicanie

Le « New-York Times » annonce le
retour 4 Washingtor de Mr H. F. Wor-
ley, agent du bureau insulaire attaché au) «
département de la Guerre des Etats-Unis, | A
; que | nous réjou
qui l’avait délégué en-Dominicanie pour f vraie elle ¢ est
organiser les douanes sur- les frontiéres:
dominicano-haitiennes, - :
Mr Worley. dit dans son tapport, qu ne Pir le holland ‘da 25,

faut évaluer jusqn’a 400.000. dollars le | ooo: Je hétesse, Madame Arthur
‘coulage annuel qui se produit, au détri< (2) nse Acoune, pour St-Mare, s er Dey os
ment du Fisc dominicain, par le fait des | i 4 a deel pa
natale, ad elle doi ala fete es Vou | d
contrebandes perpécrées sur la frontiére. , faunill Nous iui conhaie fa oct es noms des person
Il préconise Vinstallationde nouveaux pos- | MOtS 2¥66 Sa Tats Gas igi soubals | bler soir sur le ‘Flandria,
P ; caveats POS: | rons un pon voyage et an prompt retour

Te ute da entre Tes deny Répu Lon. | dans notre ville, ob elle jouit depuis sen : la aud fils, P, B,
ur fair pa a <] | 4 ere » be
| arrivée de lestime éntrale. ae

trebande sur les frontiéres, g =e , Geo. Vilsire, Bl

incendie & Saint-Mare. I icone oB = Minetaye lt eee aoa

Mardi dernier vers-2-heeres-da-matin; | au Général! ielerde ar sig Te
un iscendi¢ a détruit la ch | tat-civil de Mirebalais, & Pecunia: du bap-
tante de Saint-Marc. On attribue le feu a | tame du Bac de Artibonite : to
la malveillance de voleurs,
____Les pompiers et les_aatorités ont-fai a =

aeRO isfaction passe sur nos
prenves. d’activité et de dévouement ety Votre population: Ps en fe Le | =

ont si bien lurré contre le fléan qu’ils s’en | 8 he Nos: frerés déseadapae | Les anecdotes vraies. ne sont

| Progrés triomphe Vos: frér par ie asi fortifiantes que celles qu

“sont rendus_maitees-en trés-pea'de temps. gnes les plusseculées ont laissé leurs chaue | slauli® des moratistes. La













































Petite Bolte aux Lettres | midres--paisibles pour venir exptimer a] oo. mplexe qu'on s'embrou le
Anse-&Veau, 18 Octobre 1905..| Dieu lears-actions de graces, au Général] ip cchey Te
Cher Monsieur,-—-Mensieur- Fingéniea André lear reconnaissance. 1 Mai nle‘enne Pedro Alvarado.

Thomasset, dans son discours. d’inauga- | ~ Merci, 6 mon Dien,

ration 4 la Grande-Riviére dur Nord; vient | dont vous nous comblez. Vous
davancer que le premier concours agricole vex do péril des aL

¥ a été couronné d'un plein succés.. Pou bien. de sf imilles

da vérisé, je me dois de -déclarer-qu'utt

concours agricole trés-remarqué eut lieu,
2 nse a-Veau, en Lanate. A881. 4 £0










| travailla énet iquement.— eit a
Hoaneur, gloire 2 vous, Général An: vit que «a situation. -saméliorai
dré. Vous étes notre - afaiteur. Vou






commissions ie
Je vous offrirais la” primear
eatit







_— enfair auquel vue sae peepee |
tuera dans les générations futures.
(Er grandecea: vee par laquelle vous vous |
rale des cultares dans cet Arrondis- | btes illastré, dita a davenir, sets an
sement, si vous..donniez Vassurance.qu I .
vous te ferez publier, au fur
dans le « Nouvelliste D



lne-des-impo
du général Apolé ),
~“twandant de place de ‘Terrier-Rouge,cou- | P! poarmacic.

__pable_d'avoir..

baton 2 un malhenreux pére de famille. |

Malgré les belles défenses de. Mer:
ex Noisy, l'acousé a été condam
ca ——peine de mort -



-aNoas scevons de
_« Les peers



| On nous appris que Lago veut lique
der complétement son énorme stock

“| darticles en « nouveautes accom.
mencé 4 vendre a-des prix tellement.
+ bas que c’est bien le moment de dire :
un vraiyaille!.. A
Profitez
| eeptionnelle tant par la baisse de
£8..4 ¢. que-la-perspective-d’avoir droit a Vad-:
lérer le) mirable Souvenir dlernel gratia; si au
jder Janvier 1906 on prouve 4 Lagojan- |
. par un carnet délivré 4 cet effet,

‘on lui aura acheté pour la valeur de

200 gourdes. oo ee

rig)

a

~-N-oubliez done pas de réc. la mer-vor™ taille = p our’ 5 g 5 i ori 8

re petit carnet, sur lequel les.

vie doivent étre portées” que par:
_| janis ou ses employés; les écritures

doivent correspondre, en outre, date |
| pour date, aveele livre-de ventes jour. 4

-naliéres-de « Nouveauté Bazar ».

= Quionseledise!
L

té ayant Pp
éces dessus,
emplacement
ant un four.



tous de celte occasion ex- ;

i
be
4

3

eneouras

675 dollars la Baa Prigil
ON pe Roten ot at
‘Le gallon Gourdes.-
So Le 4/2 4 ne ae
Lei/4 « 8
Le litr

VIN BLANC
Le. gallon. Gourdes
acne ed Le 4/2 % : g
Leid/4 4 a
Le litre a
La maisoa livre ces vias en Bouteil-
les éliquetées et capsulées sans aug-
mentation de prix 4 raison de 24 Bou-

- Soleil y

Soit: 24 Bouteilles « Clos B
vin rouge pour $ [2.40

Soit. 24 Bouteilles « Graves» vin blanc
ge op pour $15.00
Nos ving sont sans conteste les meil-
leurs ving de table que lon puisse
trouver dans [é commerce; les vrais

‘ connaisseurs leur ont fait un accueil 81
t-que—nous_nhbésitons. pas:
ent qu'ils.sont actuelle



rque je ne :
es. ing salifiables de Madame
































atric Tan Gaseases i

Port-au-Prince =| a ti oy Lid i |
21, “Rue des Miracles, aa. .
FOURNISSEUR: :

iu Grand Cercle de Port-au-Prinee

du Petit-Club
de ’Union Sportive Haitienne
du Restaurant de la Paix

« du Commerce
de /iiétel Bellevue

« Gentral

« de France

4 Patrie ~
da Café du Port
du Bar Fin de Siéecle

du Commerce






‘Communales 3 0/0 1894 = — Toa de
Fonciéres 30/01879 =e
Panama 88 «
Ald a one )

La Caisse | rancaise de Prévoyalice’ instituée d

é favoriser le développement de l'Epargne par le crédit, py
lus modestes bourses le moyen dacquérir des valeurs de

rdre, en les payant par petité fractions aut moyen de vers
, 10,15, 20, 25, 30, 40 et 50 francs par mois, selon la nature.











4%










a)





«des Amateurs, ortance du titre.

« du Port Apres le premier versement, Tacheteur recoit le numéro
« International bligation, et seul, il court toutes leschances—du-tirage-et
‘ “e a course . u lot qui pourrait échoir a son obligation, fut-il de500.000 fre











ouche intégralement, n’eut-il payé sur ce titre que 10, 20 ou
Pour les demandes 2 achats d’obligations et pour tous autres.

selgnements, s adresser a > VORI

Quai, seul représentant a

« de la Poste
« dela Gare.
« du Palais

« de Union
« Larousse

a Lavictoire
«
g.





Bourdon

Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Sebate ee EEE
'etil-Godve : Gaté Lochard
lvpéynie : (ale de la Paix
st-Mare: A. Dalencourt
Jaemel: N “Lafontant md ner te





co

Monde, y eompris la M.
ir de VExposition de-St-Louis,



26 Médatlles de toutes les Expositions du
@ Or,












court ala disposition: des-Â¥ vrais:

leurs et aussi i pour exer leurs commandes ta tant dans











Co: al fait Voviinante ‘ cat t Eliade, ©
i Brineipes eitite ie dex foallien «



Full Text







































































































































BABES EE PERSE EEL

cesse de Galles sont partis aujour- les autres de la déplorable situation dans

ae . | @hui pour leur voyages de six mois | laquelle se trouvens plongé le commerce

ES | dans los Indes. 4 aves une prime anssi tlevée,

. | Waspineron 10. Le président aisque Vonconnalt approximativement
LE du NOUVELLISTE IR ; ape <4 P ° " le rendement desimpdts affectés au rerrazt
_-| Roosevelt a regu des télégrammes | 40. pilers de cai ree

du Tsar a da Mikado @ pemerciant des. 4 €Ca1Ss€,POULQUol._.LeSsdye
du service vil 4 endt s leurs pi “| fait-on pas d’émettre des boos do trésor
du service qu’il a rendu 4 leurs pays | en or,en quantité proportiounée au stock
en ramenant la paix entre la Russie | q’or que Von. pourrait rentrer dans une
| année, c'est 4 dire pendant lexercice bud-
ee re | gétaire,.ea livrant ces bons sur le marché
neident est de peu d’im-| - Nous prions nos abonnés de | fan une oer ence ave ie Ministre des
| quiil n’y a apparemment | nous aviser de la moindre ir-| Meee co ececendre au descous da ae
ution pratique, c'est d’ac- | régularite dans la remise QUuO-| 4. bons du trésor! Et par ainsi, au lieu
ondilions imposées par les | tidiennedeleursnumeéros,afin | 4. . sors Et Be Pha BE



-_Lopinion-anglaise-|
eu cinue de l’enlévement | ©
ciers anglais par des bri- | &t !e-Japon.

ins.“ LDavis~ général |

















ide bifler G. 60.000 1G. 100.000, ne
pourrait-on pas -~ en vendant des bons
nr toutes les places commerciales de la
République en compensation des droits,
. rocéder 3 un bifilement en bloc de deux
naux d’aujourd’hui discu- | . _ trois millions de gourdes d’un seul
sles discourse ue Bal. Ones .
Te ae'le pre . | Enfin, peut-on dire qu’une pareille aé~
hehe Be ision ne porterait-pas tes banguiers-a-di-
leurs: ntions..qaand—ils
érratent-que te-Gouverrement dela Rée~
publique est bien résolu 4 nous débarras~
r-de-cette- monnaie Aiducisires
leeteurs-consciencicux; si-iedan-~
gage.gnue. je vous 120s pour wl premiére
foismalgré-me eonnaissances-en
la matiére,,ne ferait pas augmenter la
groseat du pain dans les foyers et ne ses”
rait pas d’pne grande utillté pour notre
pauyre commerce aux abois !
i4 Et au bont de ce simple reméede a ad-
ministrer ala grande malade, nous voyons,
travers notre faible imagination. la con-

| qu’il y soit de suite remeédié.



sanglais se- |
ns un-laps |
























| disparaitre d
-caisse par des bid'emeats réicérés, pow:
-bessayer-d’améliorer ta stigation—-de-tous..
Cependant.en dépit de la bonne volon-
aba ic-voir nettement led :
vernants, nous voyons que le taux de
4 piaintient toujours-avec one-éner
gique persistance 2 475 °/.. Beancoup de |
gens doivent se demander pourquor les |
grands. détentears d'or contino
: | nous égarger en cONServant cere
‘TP Bbhben, lachose n'est pas plas d:fficile.a
j abienréfischies ¢°











































saisit-que—cela, éfischie: c’est Que | corrence-s'établir.enire les bons du trésor..
s --LerPordes bangeiers. — D'ene part le Gou-

ts de ch-que Seman Waser VernemeEnt vendant seus teex ai
pe influence surle-marché. 2 -dessous du cours de Vor etles Banguiers
isons te mot bien vite-—~ et le Minis- | obligés delivrer leur or en vente pour les
des finances-aetnel -Fadmen eC acha en pleine-récolte;-et-le-~
élévées” sur nos | faisant. chague jour ~des~
da contre gourdes par la vente’
at trop mwinimiés pour | “pat conséquant dimiuant Ie
jermentre-d amen brasque d6-| 51 billets de laccireulation avec ra~__
sur la prime, €p : | pidité. En voila le résultat; jusqu’a ce
_| ventes partielles,insuffisantes.qoi n ‘que l’on soit en mesure de recommencer
Taissent la frculté de Tivtet ave 4 méme operation @n Octobre 1906, 2”
ye des valeurs de $ 60.000 2B 100.000. | 4, xercice budgétaire.
a app ue icle,:
P ofalsas ai sicle, nou












‘| tative b aura:
-réprobation du Corps
putéset Sénateurs


Eo Dominicanie

Le « New-York Times » annonce le
retour 4 Washingtor de Mr H. F. Wor-
ley, agent du bureau insulaire attaché au) «
département de la Guerre des Etats-Unis, | A
; que | nous réjou
qui l’avait délégué en-Dominicanie pour f vraie elle ¢ est
organiser les douanes sur- les frontiéres:
dominicano-haitiennes, - :
Mr Worley. dit dans son tapport, qu ne Pir le holland ‘da 25,

faut évaluer jusqn’a 400.000. dollars le | ooo: Je hétesse, Madame Arthur
‘coulage annuel qui se produit, au détri< (2) nse Acoune, pour St-Mare, s er Dey os
ment du Fisc dominicain, par le fait des | i 4 a deel pa
natale, ad elle doi ala fete es Vou | d
contrebandes perpécrées sur la frontiére. , faunill Nous iui conhaie fa oct es noms des person
Il préconise Vinstallationde nouveaux pos- | MOtS 2¥66 Sa Tats Gas igi soubals | bler soir sur le ‘Flandria,
P ; caveats POS: | rons un pon voyage et an prompt retour

Te ute da entre Tes deny Répu Lon. | dans notre ville, ob elle jouit depuis sen : la aud fils, P, B,
ur fair pa a <] | 4 ere » be
| arrivée de lestime éntrale. ae

trebande sur les frontiéres, g =e , Geo. Vilsire, Bl

incendie & Saint-Mare. I icone oB = Minetaye lt eee aoa

Mardi dernier vers-2-heeres-da-matin; | au Général! ielerde ar sig Te
un iscendi¢ a détruit la ch | tat-civil de Mirebalais, & Pecunia: du bap-
tante de Saint-Marc. On attribue le feu a | tame du Bac de Artibonite : to
la malveillance de voleurs,
____Les pompiers et les_aatorités ont-fai a =

aeRO isfaction passe sur nos
prenves. d’activité et de dévouement ety Votre population: Ps en fe Le | =

ont si bien lurré contre le fléan qu’ils s’en | 8 he Nos: frerés déseadapae | Les anecdotes vraies. ne sont

| Progrés triomphe Vos: frér par ie asi fortifiantes que celles qu

“sont rendus_maitees-en trés-pea'de temps. gnes les plusseculées ont laissé leurs chaue | slauli® des moratistes. La













































Petite Bolte aux Lettres | midres--paisibles pour venir exptimer a] oo. mplexe qu'on s'embrou le
Anse-&Veau, 18 Octobre 1905..| Dieu lears-actions de graces, au Général] ip cchey Te
Cher Monsieur,-—-Mensieur- Fingéniea André lear reconnaissance. 1 Mai nle‘enne Pedro Alvarado.

Thomasset, dans son discours. d’inauga- | ~ Merci, 6 mon Dien,

ration 4 la Grande-Riviére dur Nord; vient | dont vous nous comblez. Vous
davancer que le premier concours agricole vex do péril des aL

¥ a été couronné d'un plein succés.. Pou bien. de sf imilles

da vérisé, je me dois de -déclarer-qu'utt

concours agricole trés-remarqué eut lieu,
2 nse a-Veau, en Lanate. A881. 4 £0










| travailla énet iquement.— eit a
Hoaneur, gloire 2 vous, Général An: vit que «a situation. -saméliorai
dré. Vous étes notre - afaiteur. Vou






commissions ie
Je vous offrirais la” primear
eatit







_— enfair auquel vue sae peepee |
tuera dans les générations futures.
(Er grandecea: vee par laquelle vous vous |
rale des cultares dans cet Arrondis- | btes illastré, dita a davenir, sets an
sement, si vous..donniez Vassurance.qu I .
vous te ferez publier, au fur
dans le « Nouvelliste D



lne-des-impo
du général Apolé ),
~“twandant de place de ‘Terrier-Rouge,cou- | P! poarmacic.

__pable_d'avoir..

baton 2 un malhenreux pére de famille. |

Malgré les belles défenses de. Mer:
ex Noisy, l'acousé a été condam
ca ——peine de mort -



-aNoas scevons de
_« Les peers
| On nous appris que Lago veut lique
der complétement son énorme stock

“| darticles en « nouveautes accom.
mencé 4 vendre a-des prix tellement.
+ bas que c’est bien le moment de dire :
un vraiyaille!.. A
Profitez
| eeptionnelle tant par la baisse de
£8..4 ¢. que-la-perspective-d’avoir droit a Vad-:
lérer le) mirable Souvenir dlernel gratia; si au
jder Janvier 1906 on prouve 4 Lagojan- |
. par un carnet délivré 4 cet effet,

‘on lui aura acheté pour la valeur de

200 gourdes. oo ee

rig)

a

~-N-oubliez done pas de réc. la mer-vor™ taille = p our’ 5 g 5 i ori 8

re petit carnet, sur lequel les.

vie doivent étre portées” que par:
_| janis ou ses employés; les écritures

doivent correspondre, en outre, date |
| pour date, aveele livre-de ventes jour. 4

-naliéres-de « Nouveauté Bazar ».

= Quionseledise!
L

té ayant Pp
éces dessus,
emplacement
ant un four.



tous de celte occasion ex- ;

i
be
4

3

eneouras

675 dollars la Baa Prigil
ON pe Roten ot at
‘Le gallon Gourdes.-
So Le 4/2 4 ne ae
Lei/4 « 8
Le litr

VIN BLANC
Le. gallon. Gourdes
acne ed Le 4/2 % : g
Leid/4 4 a
Le litre a
La maisoa livre ces vias en Bouteil-
les éliquetées et capsulées sans aug-
mentation de prix 4 raison de 24 Bou-

- Soleil y

Soit: 24 Bouteilles « Clos B
vin rouge pour $ [2.40

Soit. 24 Bouteilles « Graves» vin blanc
ge op pour $15.00
Nos ving sont sans conteste les meil-
leurs ving de table que lon puisse
trouver dans [é commerce; les vrais

‘ connaisseurs leur ont fait un accueil 81
t-que—nous_nhbésitons. pas:
ent qu'ils.sont actuelle



rque je ne :
es. ing salifiables de Madame





























atric Tan Gaseases i

Port-au-Prince =| a ti oy Lid i |
21, “Rue des Miracles, aa. .
FOURNISSEUR: :

iu Grand Cercle de Port-au-Prinee

du Petit-Club
de ’Union Sportive Haitienne
du Restaurant de la Paix

« du Commerce
de /iiétel Bellevue

« Gentral

« de France

4 Patrie ~
da Café du Port
du Bar Fin de Siéecle

du Commerce






‘Communales 3 0/0 1894 = — Toa de
Fonciéres 30/01879 =e
Panama 88 «
Ald a one )

La Caisse | rancaise de Prévoyalice’ instituée d

é favoriser le développement de l'Epargne par le crédit, py
lus modestes bourses le moyen dacquérir des valeurs de

rdre, en les payant par petité fractions aut moyen de vers
, 10,15, 20, 25, 30, 40 et 50 francs par mois, selon la nature.











4%










a)





«des Amateurs, ortance du titre.

« du Port Apres le premier versement, Tacheteur recoit le numéro
« International bligation, et seul, il court toutes leschances—du-tirage-et
‘ “e a course . u lot qui pourrait échoir a son obligation, fut-il de500.000 fre











ouche intégralement, n’eut-il payé sur ce titre que 10, 20 ou
Pour les demandes 2 achats d’obligations et pour tous autres.

selgnements, s adresser a > VORI

Quai, seul représentant a

« de la Poste
« dela Gare.
« du Palais

« de Union
« Larousse

a Lavictoire
«
g.





Bourdon

Cantave
Aux Caves de Bordeux
Gonaives: BR. Sebate ee EEE
'etil-Godve : Gaté Lochard
lvpéynie : (ale de la Paix
st-Mare: A. Dalencourt
Jaemel: N “Lafontant md ner te





co

Monde, y eompris la M.
ir de VExposition de-St-Louis,



26 Médatlles de toutes les Expositions du
@ Or,












court ala disposition: des-Â¥ vrais:

leurs et aussi i pour exer leurs commandes ta tant dans











Co: al fait Voviinante ‘ cat t Eliade, ©
i Brineipes eitite ie dex foallien «