Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text














Thai-Tché, chef de Ja principale de | négocie actuellement Pacha
ces missions, et Wu-Ting-Fang, an- Panis 25. —Rente frangiise: 99.90.
cien ministre de Chine aux Etats- | Café Haiti, Cap: 50.00.
pe. Unis. Tous deux sont légérement Guadelonpe: 136.00.
antalaCapitale blessés.--- Liauteur du c‘ime quise| Beruin 25.— Messieurs von D.C.
vinee,— val n’au- trouvait Jui-méme. dans ce wagon, Bulow et Witte ont conféré ce npi-

Coe a a été mis en piéces par l’explosion. | tin, pendant plusieurs heures. |

se... A CORP LE | SaINT-PreRRE MiQUuELON 24.--- Le Paris 26.-- M..Godefroy Cavaignar,
4 eroiseur anglais «Scylla> est arnivé| ancien ministre de la guerre, est
erect | hier soir ayant a son bord sir Wil-| mort hier. _ Do

ER A TH 1 t liam Macgregor, gouverneur de Vile}. MADRID 25.--- Le général Bernal,

~ FRAR YS! | de Terre-Neuve. Il vient de rendre | comimendant dela garnison espi-
§ TELEGRAPHIQUES | visite a Mr Angoulvant, gouverneur | gnole de Centa (Maroc), a ele une
Oe francais des jles St-Pierre et Mique- longue conférence avec les ministr2s
OPOLE du NOUVELLISTE llon.--= Les navireywe guerre fran- | espagnols au sujet de la zone neutre
ive ~~Peais’ Chasseloup- Louhat;--Troude- et |.qul sépare celte place du terrifoire
~~ Lavoisier qui étaient dats. le port, | maroeain:-~--Lintention-du-Gouver-
| nement Espagnol est de demander-

Fsandt pro=,mi les blessés se tronvent le princé ; pour, dont le Gouvernement Anglais



*






































acconi- | Glalent pavoisés. 3
“yehkine, Un grand diner a été donné hier | l’extension de cette zone neutre.
a-tdoati Maprip 25. -- Les résultats finals

solr 4 bord du «Chasseloup: Loubat» E ge : .
let ce matin aeu lieu un déjetiner | des élections sépatoriales sont. les
| chez le Gouverneur.--- A ce déjeti- | Suivantes ; Libéraux, 109; Conserva-

| ner étaient p: ésents lescommandants | tears, 52; Indépendants,4; Carlistes,,

| des navires de guerre frangais et an- | 2; Républicains, 2; Régionistes, 2.
i glais, ainsi que les fonctionnaires |~ Paris -20.= Le 4o/o-rasse a ferme
a 95; te-&e jo japonais, & OL 4 [2-
















riapp civilsetmilitaires de la colonie. Dans |
; négociations du traité | /aprés-idi, il y a eu réception sul |
bg foc | vie de danses 4 bord du « Chasse-)
iloups, De nombreuses_ invitations |
avaient été envoyées anx. personna- | -
lités officielles et'& leurs famiiles. |
| Gettefote.a.eu.un. gral d ;














( Surre er Fry).

MM. les Directetirs et Supérieurs des Eta-
monte Penserenement secondatre; votre













: FO rs
ee ~Pprévoit, dit-on, la réunion de.
lférence en Novembre-a-Algesias
Toxio 25.-~ L’Empereur préte sa |
personnelle attention aux, mémoi-
ires qui sont préséntes au trOne | L’Ecole des Sciences appliquées, par le seul
contre les termes du traile de. paix. | fait de son existence, ne tardera pas a pro-
Ces mémoires s’élevent A’ une cen- | duire sur Id niveau de vos classes de science

=| te demande—la dé- les effets les plus favorables. Les études clas-
laine — ep ide da de- | siques, en Haiti; ont pas jusqu’a-présentde-——.

~ ~ eres -» Vsanetion officielle a proprement parler. Ici -
: “LONDRES 23:-—~ L2- portée exacte) . vent une. =
| du nouveau traité anglo-japonais | Celui qui n'a pas bien employé ‘son temps” ™
continue 2 ctre yardée secréte.— On | a collége et. Br Fé16, dés_les premiers pas -
| croit, cependant, que Van des arti- | ion is. maiton, par notte concours Pade
ee dtutiliser, ent on qui rejell ‘impitoya lemenl les.inca~.
cles per met au Paper oa 4 esiiga [pal et classe les bons selon leur ordrede
| temps de guerre PRS Ge O1NGEâ„¢) en a ae
















personne ne trouvera élrange que v so
conseilliez, et les dirigiez vers des buts util-
laires,


































Aucune a anire econsidiention que cell
valeur. intellectuelle ne doit préoceuper” les

candidats qui se proposent- de venir a nous cane

Il ya ici 19 hommes qui, forcés de tirer leurs yous

“moyens d’existence du produit méme de leur bénéficie

travail, consentent chaque semaine d’Octo- * iutares
ile

: archel
to ce temp: présente x ble a Ta eoaquale des destinges orqaitt avec
de l'argent,— a faire les cours de cet Etablis- plus de Selene, plus de foi et t plus de soli;
sement sans rémunération d’aucune sorte, ‘darité. | = pe NO
dang le seul but. de rendre un jour la patric : eat oe RE YORET. — nsiven
plus belle et plus forte. Messieurs, on trovve |
_encore de grandes choses-en- Hatti t-
Cet admirable concours de bonnes volontés -
nous permet de consacrer les subsides de l’E- ;
2 entiéremen' ’ al acquisition d de 2 notre. outil- --
“Aave-el-ea- meme tem fe donner. ensers
gnement gratuit, a Pinstar des deux grandes Paiement - A partle local choisi apres Ja

facullés Nationales. Depuis hier, les payeurs des différents | dan Trésorier, ce sont les auire

Nous ne reculons pas devant la tache, et | départements ministériels ont touché. le bres da personnel qui vont 61

youdrions déja voir cetle maison trop petite! aH tere tépartt: see Certains Wentre eux, atfirin ton
de



























{4 ‘nous revient que le Gow
Lg ‘oceupe activement de donne






“
SS
eS
Ny

pour contenir la foule empressée de nos élé- vers veneheanen :
ves, Au lieu de deux dipldmes de fin d’étude Ce paiement d’ appointements—n’aura By a aueignas i jours, ce sind

que Mr le Chef de Université va délivrer ; lovés .
tout a Vheure, c’est par vinglaine que nous pas mis 4 Vaise seulement: tes. employ meat. cho e definitive.

devrions pouvoir compter chaque année Vef-" | del’ Etat, eis aussi Th le public got en Cop Pitiée. we ss
fectifde nos promotions de sortie. 0000000.44 ressent indirectement Pheurens efte ~~ Depuis quelques semaines now:



Ul u’y aurait la rien dexcessif, dans les pres- | Awu-Tribu de Gaésation promener au bord- de-mer, he
sants besoins actuels de notre Société hal- 4 Hier matin, ce. fut le tour du Tribanat leurs cages; “de malheureuz «
pratique. neg | de M. V. R. Domond, comme oe coon mornes, que Von offre en vente

Messiours les Diplomés, vous avez compris | Le Président de la Cour Supréme, M. ‘Nous crions «pitiés pour ces
que vons ne pouviez pac entrer dang les} _en-des-termes-heureux-a-sa-- artistes-ailés- jnutilemen atrachés
grands combats de l'existence avee~la-seule |: SOPs Te ee e
arme des connaissances aequiaes an College, | lué sow: aerivbes Emm. Chaney -substi« | ites Ombrenses pour

bent du Commissaire du Gouvernement,” taine; cat ils ne vivent. pa dans.

ei qu *ilwous fallait quelque chose de plus’ ™
en le faisant de son-cété,n’a pas été- moins si dortes'qu? telles sotents—

Yous éfes donc. venus 4.nous dés ouverture} de F Berly
des portes de cette Ecole, et vous avez suivi | heureuz, Nos hauteaurs de farcy, bet


























toutes les péripélies de notre premiére exis-} M. Domond a trouvé d’excellen a> { sont. déja assez. dépeuplées de «ma
tence. La plupart de vos camarades se sont} roles pour dire ¢ il Stait honoré' puisque rares sont les_.personnes
—laissés choir.au_bord. du chemin. Vous pou- | de Pattention du Chef -de-PEtate dap la bonne er ee a ente

wez vous féliciter ce soir a avoir perabvard j jus-

quee bout. Nous [ui renouveloas nos félicitatio
ei mainienant vous. alles entrer dans la

lites marchez-v la téle haute; vous. eles bien co INS : ee

aries.
‘Mais ep toute ‘circonstance, 1 n Youbliez, pas

gne le Di ipldme ne yaul que par cali gui. de 4faie-eouler’ des A6ts 2 ens
Ns et qui satt le faire ree : wives réfilezions.

es efforts soutenus de 4 ane eS que VO -Nows-venons de recevoir une: ~bre
~aver faits pour Vacquérir nous répondent de | de Mr Ulrick D i
yous. dans lavenir; Car vous étes, pour le] CPE FIC avivier actuellement :
moment, les porte-drapeaux de VEcole des rémie, — entendez la brillante cité pour al
Sciences appliquées ; jusqu’a ce que la pro» | éviter toute confusion — gue weds der
motion suivante vienne prendre rang 4 vos | Vons 4 cet intéressant livre.
__c0tés, la jeunesse du pays aura les yeux sur | i editke. a. Timprimerie. seLaae: ivée, ave
vous, eb de votre “succes dans la vie dépen- TT] ' ul
dront cerlainement bien des voeations. |
Le succés va & celui qui lappelle. La chan-
_ 8; 4p0t. dont nous almons 4-abuser,;-n’est-pas*
une chose qui tombe du ciel dans le gousse
--de-certains als privilégiés a Vexel

partenir au Tribunal, Supérien

























| Crest une forte Stade ‘o8 Pauteur ¢ passe
jen revue certaines questions agutées par
| Jérémie er












talent de Jérémie sont pré

“ment violenter, et @est ‘la force du poig | °
qué%ous der uérir_votre pla 39. forme-vigou
eit



-gernent-H-suffit ¢ que “Vous - vous rappelies & «Ne laissoris pag ‘péric la -la Patrie, ce se- ©

_ toutinsiant que-vous-dtes leg premiers arti —taitta—réalisation ¢ une. prophétie: = trop —
__sane de votre destinée,et-que personne ne souyent—et avec quelle insolence—jetée

4 7
ve easmémes plus que vous ne vous aimez 4 noire face: V'inaptitude au self gover.

, ‘
Nos engagements envers-vous; cependant, nement de toute. use classe d’hommes.
ne finissent pas aujourd’bui, Des liens foul. Soyons justes les uns envers les. autres,

iticuliers vous tiennent atfachés 4 cet éta- €t BOUS aurous moins.d’ eR our
lissement. Yous y trouverez toujours les ae Ee
conseils dont vous aurez. besoin--pour guider.
vos premiers pas dans J'exercice da la profes-
sion. Revenez-y souvent. C'est volre maison
_& plug. d’uedilres-vous-y avez une place “Spe >g ‘Ci
¢iale comme doyuns- de nos promotions.

Calle maison est aussi le sidze de la Socitté
des Inyénieurs et Archi d Haiti dont. ‘Noas: cages
mg



eousacrées | A
soll



citoyen pariait. Be

Nous remercions- Vance de
eux envoi. 5

vous ferez partie ne vos trois premieres poo de
ade , aux lermes Ges statute oar Inspecteur en Dow
place de Mr iene Char
























BROADWAY.NEW-YORK CITY—
Cc. H. PIERCE, Gerant.

Cette fubrique de Machines 4 coudre
est la plus grande du monde. La Ma-—
chine de SINGER est renommée com-
Cette farine est, sans conteste, Ja | me la meilleure et la plus parfaite de
; meilleure de I’ Amérique. | tot ites,
»+-~EHe donne plus de pains et le meil- |. Elle est aussi la_plus solide, la plus.
ment qasicodanes; qu'ils | jeur. — les barils expédiés de la | durable et la plus rapide.
mentionner dans leurs | Paring gont invariable- me Demander la Machine

‘| Production quotidienne: 35000 barils







“national Jeurs ears | ment de la méme hauteur et d’une } ’on aura la meilleure, parce gu elle est
valit4é-uniferme..- omens LOU FOURS. eelle-qui cote le-moins- cher s—

Agent-général pour «Haiti, Agent général pour Haitt,
F. B. NEWELL F. B. NEWELL
Hore. Bertevue,—Port-au PRINCE. Horen.-BeLLevur — Porr-au-PRINCE.

14 fn Ee BY






























déclarations qu'ils ont a

mmune aux fins d’obtenir

_ prévu par Varticle ter de |

Octobre 1876, sur la régic
ae



“que dessus.
e (Signe) : AL SAMBOUR



“Monopole du « Cx08 Breau-SoLem»; le meilleur des Vins-de table,-Ge vin est
garanti pur jus de raisin frais de vendange ; il peut soutenir victorieusement la.
comparaison avec des vins qui se vendent couramment A aun a bien pl us élevé,.

(Vin rouge m Perval)..



: PRIXCOURANT:
Le gallon péasees ‘gourdes 2.48 Le litre......... gourdes 0.70?
aneee & 4.94 Les 5 gallons...... .. & AQ My

Le 1/2 ga lOlia ss

Le 4/4 gallon 0.62 Par barrique de 225 1. (60.gal.) 23 dol.

(Vin supérieur )

Ge vin est d'une saveur exquise, d'un brillant absolu; il convient aux estomics
les plus délicals. — Gest un stimulant pour Pappetit, | i rétablit en peu de temps.

Hes fonctions digestives. VIN BLANC C

» &























e gal lon ee cenee gourdes 3,00 seeee ... gourdes 0. 85-
Le iP gallon....e. 9 ¢ 1.50 wea ceres @ 14.00
eth gallon. sone. O45 :








- 10Us.-qul. sendane ai HE sail

du jour d éta ir op prix courant sincere, Une baisse-du- chang

b jaser_les. prix ci indiqués dans une proportion intéressante. Pour que nos
_ ba isn

protitent de ces avi
re or
















quils doivent, nous a sane étiqnette
jes bouteilles, facons, dame-jeannes que l'on pourra 1 nous envoyer.
Cette éliquelte por 24+ La quantile de vin vendu; 2) le prix de vente; 3*
té au jour 7 ,, - aaa ns ee to
ne | He oe Pinterdt de nos.clients, nous les prions de toujours exiger | éliqnelle sur
dame jeannes qu’ils nous enverront.






s-livrons-nos..vin
fet gmentation ¢ de prix, soit:

ty lies on sur les
| bontes s rouges et blancs 4 domicile en bonteilles cachetées et

tion
ant surle capital ‘capsulées sans au
905 :





wget age fa ae a échantillow ge Hew £5 pee mines sent on
Pour le expécitions dans. les. vil itles de. la ‘province, | nous livrons: franco

bord Port-a au-Prince. Les risques do-mer sont 4 la. charge des destinataires,
Adresser correspondance a-Cuaries Penvat, Rue Républicaine (Pt-aw-l rin

es toujours. -chez CHARLES Peavan : Biére, Huile Durel, Vermouth,
Cap Hotien oon Sherry (Pale see) Absinthe Suisse, Amer, Sardines, Biscuils Olibet.














Nous affrons ak all “ablic un stock

1

-assorti de planches, cartelages, na oe
bois-durs-du-pays bien- séchés en 1891 —
-Chéne, frdne,figuier, -bayahonde, L Paine
coma, gcommier, ete, ete.

‘Bois _d’ ébénisterie > Acajou, }
ichatcha, dame- -Mmarié, “ete, ete.

Dépét et vente, rue Eugéne}-
“‘Bourjolly, No 8 pres 3 deta” “Lega:

“tion Domini caine. .
__Prix-tres modérés.



-Bons-du- Congo
4p. Fonciéres- “4885 1K )
’ La Caisse Frapainn & de Prevoyance instituée:
| de favoriser-te-dévetoppeme par. le. sted
AT tus modestes™ urses [é oyen ¢ é
~Tordre, en les payant par “peliles fi tions. au. moyen - ¥ .
5, 10,15, 20, 25, 30, 40 et 50 franes par mois, i felon la nat
1 portance du titre. vis
PONG | ones, le premier ae v1. oe ul it le

iocieanas Waneat | ODIL ation, et seul, i court. t (oules lee chances 1:
_ Pour Mariages, Fiangaillesete | ay lot ¢ qui pourrait échoir a son obligation, fut-il de500.006
Sadresser 4 Mm: CynusSaurer; Ave: | tou. che int écrale ement, n’eut-il _surce titre que. AO.

Jobn Brown, en face. du Pensionnat,
“Ste. Rose de Lima. . qe les. slemandes d achals d obligatic
g 9543 wd “ae ie re













































S’adresser & Mme CHEFDRUE
Rois- Verna, ruc Maurepas Ne 3.

Ati th Ye ape elit an Na a HNN ll th Haat LOA cco














ei hoe got

sposition des



decine; —Tlaladies pow se tient Monsieur Barbancourt a

Chivurgie. “~

nervelses _teurs, et aussi pour expédier: ae comminandes) tan

wks ORSUUGHONS PTLY ECS T
de 748 heures du-malin.-
AQ bis, Avenue de Turgeau, a célé de
Mr Je député Paul Gesvet.
Cabinet de Consultations: nc ,














_-dépotun grand stock, —pourlal ~ @ aa’
vente en gros et détail, — del . | Mae woe /
-—ehaussnres— en tous genres: pour| ae IUSUAU RB mpe 2S iaa
Hommes, Femmes, ENrants. | E Varios, are

Les commandes des commer-;. . | :
_eants de-Fintérieur-pourront éfre |
exéculées dans une semaine a].
peu pres:

Cand felt Porieing é

1s Princes wee é
Pg Ee

Antibencerboldaie















we “PORT-AU-PRINCE (marr), oe

“is wt








Full Text
















Thai-Tché, chef de Ja principale de | négocie actuellement Pacha
ces missions, et Wu-Ting-Fang, an- Panis 25. —Rente frangiise: 99.90.
cien ministre de Chine aux Etats- | Café Haiti, Cap: 50.00.
pe. Unis. Tous deux sont légérement Guadelonpe: 136.00.
antalaCapitale blessés.--- Liauteur du c‘ime quise| Beruin 25.— Messieurs von D.C.
vinee,— val n’au- trouvait Jui-méme. dans ce wagon, Bulow et Witte ont conféré ce npi-

Coe a a été mis en piéces par l’explosion. | tin, pendant plusieurs heures. |

se... A CORP LE | SaINT-PreRRE MiQUuELON 24.--- Le Paris 26.-- M..Godefroy Cavaignar,
4 eroiseur anglais «Scylla> est arnivé| ancien ministre de la guerre, est
erect | hier soir ayant a son bord sir Wil-| mort hier. _ Do

ER A TH 1 t liam Macgregor, gouverneur de Vile}. MADRID 25.--- Le général Bernal,

~ FRAR YS! | de Terre-Neuve. Il vient de rendre | comimendant dela garnison espi-
§ TELEGRAPHIQUES | visite a Mr Angoulvant, gouverneur | gnole de Centa (Maroc), a ele une
Oe francais des jles St-Pierre et Mique- longue conférence avec les ministr2s
OPOLE du NOUVELLISTE llon.--= Les navireywe guerre fran- | espagnols au sujet de la zone neutre
ive ~~Peais’ Chasseloup- Louhat;--Troude- et |.qul sépare celte place du terrifoire
~~ Lavoisier qui étaient dats. le port, | maroeain:-~--Lintention-du-Gouver-
| nement Espagnol est de demander-

Fsandt pro=,mi les blessés se tronvent le princé ; pour, dont le Gouvernement Anglais



*






































acconi- | Glalent pavoisés. 3
“yehkine, Un grand diner a été donné hier | l’extension de cette zone neutre.
a-tdoati Maprip 25. -- Les résultats finals

solr 4 bord du «Chasseloup: Loubat» E ge : .
let ce matin aeu lieu un déjetiner | des élections sépatoriales sont. les
| chez le Gouverneur.--- A ce déjeti- | Suivantes ; Libéraux, 109; Conserva-

| ner étaient p: ésents lescommandants | tears, 52; Indépendants,4; Carlistes,,

| des navires de guerre frangais et an- | 2; Républicains, 2; Régionistes, 2.
i glais, ainsi que les fonctionnaires |~ Paris -20.= Le 4o/o-rasse a ferme
a 95; te-&e jo japonais, & OL 4 [2-
















riapp civilsetmilitaires de la colonie. Dans |
; négociations du traité | /aprés-idi, il y a eu réception sul |
bg foc | vie de danses 4 bord du « Chasse-)
iloups, De nombreuses_ invitations |
avaient été envoyées anx. personna- | -
lités officielles et'& leurs famiiles. |
| Gettefote.a.eu.un. gral d ;














( Surre er Fry).

MM. les Directetirs et Supérieurs des Eta-
monte Penserenement secondatre; votre













: FO rs
ee ~Pprévoit, dit-on, la réunion de.
lférence en Novembre-a-Algesias
Toxio 25.-~ L’Empereur préte sa |
personnelle attention aux, mémoi-
ires qui sont préséntes au trOne | L’Ecole des Sciences appliquées, par le seul
contre les termes du traile de. paix. | fait de son existence, ne tardera pas a pro-
Ces mémoires s’élevent A’ une cen- | duire sur Id niveau de vos classes de science

=| te demande—la dé- les effets les plus favorables. Les études clas-
laine — ep ide da de- | siques, en Haiti; ont pas jusqu’a-présentde-——.

~ ~ eres -» Vsanetion officielle a proprement parler. Ici -
: “LONDRES 23:-—~ L2- portée exacte) . vent une. =
| du nouveau traité anglo-japonais | Celui qui n'a pas bien employé ‘son temps” ™
continue 2 ctre yardée secréte.— On | a collége et. Br Fé16, dés_les premiers pas -
| croit, cependant, que Van des arti- | ion is. maiton, par notte concours Pade
ee dtutiliser, ent on qui rejell ‘impitoya lemenl les.inca~.
cles per met au Paper oa 4 esiiga [pal et classe les bons selon leur ordrede
| temps de guerre PRS Ge O1NGEâ„¢) en a ae
















personne ne trouvera élrange que v so
conseilliez, et les dirigiez vers des buts util-
laires,































Aucune a anire econsidiention que cell
valeur. intellectuelle ne doit préoceuper” les

candidats qui se proposent- de venir a nous cane

Il ya ici 19 hommes qui, forcés de tirer leurs yous

“moyens d’existence du produit méme de leur bénéficie

travail, consentent chaque semaine d’Octo- * iutares
ile

: archel
to ce temp: présente x ble a Ta eoaquale des destinges orqaitt avec
de l'argent,— a faire les cours de cet Etablis- plus de Selene, plus de foi et t plus de soli;
sement sans rémunération d’aucune sorte, ‘darité. | = pe NO
dang le seul but. de rendre un jour la patric : eat oe RE YORET. — nsiven
plus belle et plus forte. Messieurs, on trovve |
_encore de grandes choses-en- Hatti t-
Cet admirable concours de bonnes volontés -
nous permet de consacrer les subsides de l’E- ;
2 entiéremen' ’ al acquisition d de 2 notre. outil- --
“Aave-el-ea- meme tem fe donner. ensers
gnement gratuit, a Pinstar des deux grandes Paiement - A partle local choisi apres Ja

facullés Nationales. Depuis hier, les payeurs des différents | dan Trésorier, ce sont les auire

Nous ne reculons pas devant la tache, et | départements ministériels ont touché. le bres da personnel qui vont 61

youdrions déja voir cetle maison trop petite! aH tere tépartt: see Certains Wentre eux, atfirin ton
de



























{4 ‘nous revient que le Gow
Lg ‘oceupe activement de donne






“
SS
eS
Ny

pour contenir la foule empressée de nos élé- vers veneheanen :
ves, Au lieu de deux dipldmes de fin d’étude Ce paiement d’ appointements—n’aura By a aueignas i jours, ce sind

que Mr le Chef de Université va délivrer ; lovés .
tout a Vheure, c’est par vinglaine que nous pas mis 4 Vaise seulement: tes. employ meat. cho e definitive.

devrions pouvoir compter chaque année Vef-" | del’ Etat, eis aussi Th le public got en Cop Pitiée. we ss
fectifde nos promotions de sortie. 0000000.44 ressent indirectement Pheurens efte ~~ Depuis quelques semaines now:



Ul u’y aurait la rien dexcessif, dans les pres- | Awu-Tribu de Gaésation promener au bord- de-mer, he
sants besoins actuels de notre Société hal- 4 Hier matin, ce. fut le tour du Tribanat leurs cages; “de malheureuz «
pratique. neg | de M. V. R. Domond, comme oe coon mornes, que Von offre en vente

Messiours les Diplomés, vous avez compris | Le Président de la Cour Supréme, M. ‘Nous crions «pitiés pour ces
que vons ne pouviez pac entrer dang les} _en-des-termes-heureux-a-sa-- artistes-ailés- jnutilemen atrachés
grands combats de l'existence avee~la-seule |: SOPs Te ee e
arme des connaissances aequiaes an College, | lué sow: aerivbes Emm. Chaney -substi« | ites Ombrenses pour

bent du Commissaire du Gouvernement,” taine; cat ils ne vivent. pa dans.

ei qu *ilwous fallait quelque chose de plus’ ™
en le faisant de son-cété,n’a pas été- moins si dortes'qu? telles sotents—

Yous éfes donc. venus 4.nous dés ouverture} de F Berly
des portes de cette Ecole, et vous avez suivi | heureuz, Nos hauteaurs de farcy, bet


























toutes les péripélies de notre premiére exis-} M. Domond a trouvé d’excellen a> { sont. déja assez. dépeuplées de «ma
tence. La plupart de vos camarades se sont} roles pour dire ¢ il Stait honoré' puisque rares sont les_.personnes
—laissés choir.au_bord. du chemin. Vous pou- | de Pattention du Chef -de-PEtate dap la bonne er ee a ente

wez vous féliciter ce soir a avoir perabvard j jus-

quee bout. Nous [ui renouveloas nos félicitatio
ei mainienant vous. alles entrer dans la

lites marchez-v la téle haute; vous. eles bien co INS : ee

aries.
‘Mais ep toute ‘circonstance, 1 n Youbliez, pas

gne le Di ipldme ne yaul que par cali gui. de 4faie-eouler’ des A6ts 2 ens
Ns et qui satt le faire ree : wives réfilezions.

es efforts soutenus de 4 ane eS que VO -Nows-venons de recevoir une: ~bre
~aver faits pour Vacquérir nous répondent de | de Mr Ulrick D i
yous. dans lavenir; Car vous étes, pour le] CPE FIC avivier actuellement :
moment, les porte-drapeaux de VEcole des rémie, — entendez la brillante cité pour al
Sciences appliquées ; jusqu’a ce que la pro» | éviter toute confusion — gue weds der
motion suivante vienne prendre rang 4 vos | Vons 4 cet intéressant livre.
__c0tés, la jeunesse du pays aura les yeux sur | i editke. a. Timprimerie. seLaae: ivée, ave
vous, eb de votre “succes dans la vie dépen- TT] ' ul
dront cerlainement bien des voeations. |
Le succés va & celui qui lappelle. La chan-
_ 8; 4p0t. dont nous almons 4-abuser,;-n’est-pas*
une chose qui tombe du ciel dans le gousse
--de-certains als privilégiés a Vexel

partenir au Tribunal, Supérien

























| Crest une forte Stade ‘o8 Pauteur ¢ passe
jen revue certaines questions agutées par
| Jérémie er












talent de Jérémie sont pré

“ment violenter, et @est ‘la force du poig | °
qué%ous der uérir_votre pla 39. forme-vigou
eit



-gernent-H-suffit ¢ que “Vous - vous rappelies & «Ne laissoris pag ‘péric la -la Patrie, ce se- ©

_ toutinsiant que-vous-dtes leg premiers arti —taitta—réalisation ¢ une. prophétie: = trop —
__sane de votre destinée,et-que personne ne souyent—et avec quelle insolence—jetée

4 7
ve easmémes plus que vous ne vous aimez 4 noire face: V'inaptitude au self gover.

, ‘
Nos engagements envers-vous; cependant, nement de toute. use classe d’hommes.
ne finissent pas aujourd’bui, Des liens foul. Soyons justes les uns envers les. autres,

iticuliers vous tiennent atfachés 4 cet éta- €t BOUS aurous moins.d’ eR our
lissement. Yous y trouverez toujours les ae Ee
conseils dont vous aurez. besoin--pour guider.
vos premiers pas dans J'exercice da la profes-
sion. Revenez-y souvent. C'est volre maison
_& plug. d’uedilres-vous-y avez une place “Spe >g ‘Ci
¢iale comme doyuns- de nos promotions.

Calle maison est aussi le sidze de la Socitté
des Inyénieurs et Archi d Haiti dont. ‘Noas: cages
mg



eousacrées | A
soll



citoyen pariait. Be

Nous remercions- Vance de
eux envoi. 5

vous ferez partie ne vos trois premieres poo de
ade , aux lermes Ges statute oar Inspecteur en Dow
place de Mr iene Char





















BROADWAY.NEW-YORK CITY—
Cc. H. PIERCE, Gerant.

Cette fubrique de Machines 4 coudre
est la plus grande du monde. La Ma-—
chine de SINGER est renommée com-
Cette farine est, sans conteste, Ja | me la meilleure et la plus parfaite de
; meilleure de I’ Amérique. | tot ites,
»+-~EHe donne plus de pains et le meil- |. Elle est aussi la_plus solide, la plus.
ment qasicodanes; qu'ils | jeur. — les barils expédiés de la | durable et la plus rapide.
mentionner dans leurs | Paring gont invariable- me Demander la Machine

‘| Production quotidienne: 35000 barils







“national Jeurs ears | ment de la méme hauteur et d’une } ’on aura la meilleure, parce gu elle est
valit4é-uniferme..- omens LOU FOURS. eelle-qui cote le-moins- cher s—

Agent-général pour «Haiti, Agent général pour Haitt,
F. B. NEWELL F. B. NEWELL
Hore. Bertevue,—Port-au PRINCE. Horen.-BeLLevur — Porr-au-PRINCE.

14 fn Ee BY






























déclarations qu'ils ont a

mmune aux fins d’obtenir

_ prévu par Varticle ter de |

Octobre 1876, sur la régic
ae



“que dessus.
e (Signe) : AL SAMBOUR



“Monopole du « Cx08 Breau-SoLem»; le meilleur des Vins-de table,-Ge vin est
garanti pur jus de raisin frais de vendange ; il peut soutenir victorieusement la.
comparaison avec des vins qui se vendent couramment A aun a bien pl us élevé,.

(Vin rouge m Perval)..



: PRIXCOURANT:
Le gallon péasees ‘gourdes 2.48 Le litre......... gourdes 0.70?
aneee & 4.94 Les 5 gallons...... .. & AQ My

Le 1/2 ga lOlia ss

Le 4/4 gallon 0.62 Par barrique de 225 1. (60.gal.) 23 dol.

(Vin supérieur )

Ge vin est d'une saveur exquise, d'un brillant absolu; il convient aux estomics
les plus délicals. — Gest un stimulant pour Pappetit, | i rétablit en peu de temps.

Hes fonctions digestives. VIN BLANC C

» &























e gal lon ee cenee gourdes 3,00 seeee ... gourdes 0. 85-
Le iP gallon....e. 9 ¢ 1.50 wea ceres @ 14.00
eth gallon. sone. O45 :








- 10Us.-qul. sendane ai HE sail

du jour d éta ir op prix courant sincere, Une baisse-du- chang

b jaser_les. prix ci indiqués dans une proportion intéressante. Pour que nos
_ ba isn

protitent de ces avi
re or
















quils doivent, nous a sane étiqnette
jes bouteilles, facons, dame-jeannes que l'on pourra 1 nous envoyer.
Cette éliquelte por 24+ La quantile de vin vendu; 2) le prix de vente; 3*
té au jour 7 ,, - aaa ns ee to
ne | He oe Pinterdt de nos.clients, nous les prions de toujours exiger | éliqnelle sur
dame jeannes qu’ils nous enverront.






s-livrons-nos..vin
fet gmentation ¢ de prix, soit:

ty lies on sur les
| bontes s rouges et blancs 4 domicile en bonteilles cachetées et

tion
ant surle capital ‘capsulées sans au
905 :





wget age fa ae a échantillow ge Hew £5 pee mines sent on
Pour le expécitions dans. les. vil itles de. la ‘province, | nous livrons: franco

bord Port-a au-Prince. Les risques do-mer sont 4 la. charge des destinataires,
Adresser correspondance a-Cuaries Penvat, Rue Républicaine (Pt-aw-l rin

es toujours. -chez CHARLES Peavan : Biére, Huile Durel, Vermouth,
Cap Hotien oon Sherry (Pale see) Absinthe Suisse, Amer, Sardines, Biscuils Olibet.











Nous affrons ak all “ablic un stock

1

-assorti de planches, cartelages, na oe
bois-durs-du-pays bien- séchés en 1891 —
-Chéne, frdne,figuier, -bayahonde, L Paine
coma, gcommier, ete, ete.

‘Bois _d’ ébénisterie > Acajou, }
ichatcha, dame- -Mmarié, “ete, ete.

Dépét et vente, rue Eugéne}-
“‘Bourjolly, No 8 pres 3 deta” “Lega:

“tion Domini caine. .
__Prix-tres modérés.



-Bons-du- Congo
4p. Fonciéres- “4885 1K )
’ La Caisse Frapainn & de Prevoyance instituée:
| de favoriser-te-dévetoppeme par. le. sted
AT tus modestes™ urses [é oyen ¢ é
~Tordre, en les payant par “peliles fi tions. au. moyen - ¥ .
5, 10,15, 20, 25, 30, 40 et 50 franes par mois, i felon la nat
1 portance du titre. vis
PONG | ones, le premier ae v1. oe ul it le

iocieanas Waneat | ODIL ation, et seul, i court. t (oules lee chances 1:
_ Pour Mariages, Fiangaillesete | ay lot ¢ qui pourrait échoir a son obligation, fut-il de500.006
Sadresser 4 Mm: CynusSaurer; Ave: | tou. che int écrale ement, n’eut-il _surce titre que. AO.

Jobn Brown, en face. du Pensionnat,
“Ste. Rose de Lima. . qe les. slemandes d achals d obligatic
g 9543 wd “ae ie re













































S’adresser & Mme CHEFDRUE
Rois- Verna, ruc Maurepas Ne 3.

Ati th Ye ape elit an Na a HNN ll th Haat LOA cco














ei hoe got

sposition des



decine; —Tlaladies pow se tient Monsieur Barbancourt a

Chivurgie. “~

nervelses _teurs, et aussi pour expédier: ae comminandes) tan

wks ORSUUGHONS PTLY ECS T
de 748 heures du-malin.-
AQ bis, Avenue de Turgeau, a célé de
Mr Je député Paul Gesvet.
Cabinet de Consultations: nc ,














_-dépotun grand stock, —pourlal ~ @ aa’
vente en gros et détail, — del . | Mae woe /
-—ehaussnres— en tous genres: pour| ae IUSUAU RB mpe 2S iaa
Hommes, Femmes, ENrants. | E Varios, are

Les commandes des commer-;. . | :
_eants de-Fintérieur-pourront éfre |
exéculées dans une semaine a].
peu pres:

Cand felt Porieing é

1s Princes wee é
Pg Ee

Antibencerboldaie















we “PORT-AU-PRINCE (marr), oe

“is wt