Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




dui adresse- Mr Jéramec, président —
| dela. Compagnie. frangais

vaggtave-de- plus en-plus.---Larres-| DIES — g

_—---} lation du_musulman_ frangais, sujet |

_falgérien, qu’un. Cid de Makhge a

_..| fail-envoyer ata prison de Fez,"

On gnhnonce que 1é dépit-des-traités-ék issant.

ra und deuxiéme vi-| diction d’extradition, est considérée

sf surs de | comme uneinsulte directealaFrance. | fense de grands intéréts nationaux-et

ee Le Gouvernement Francais a exi- | privés, je manquerais a mon devoir

rite-la mise en_liberté-im-| en ue meltant pas en regard de la

‘du prisonnier, le pryement} version vénézuélienne, la version

narrestation | frangaise et la vérité.--- Le Gouver-

coupable de | nement duVénézuéla aattendu quin-

ment | ze ans apres durcontrat—

passé entre lui et lacompagnie frane__
caise, quinze.ans pendant lesquels il
























~+ Président du-Conseil d’Adminis-
: de | ie des Pan ES J wt
francais, chargé a ce titre de In de-











ougisland) 19 (soit). |
dentiel «Sylpss, ayant |
aron de Rosen et le} ¢
















u a Saga- | cet bgal.---L :
ec le Président Roose- | estime qu'il ne peut laisser passe


















evue aqui a duré une | cette prevocation du Sultan, sans
: io pia de-Deseis bniire-2-son-p restige lala reconnu el consacré par plusieurs
ie proposition de nz -population. indigéne de UAlge! ants T’é a € établies,
swité Lonpres 20 (soir).--- La démis-} pour s'aviser d'une interprétation de

fficultés qui se sont} 1On |
es -plénipotentiaires | sion de lord Curzon, comme vice-roi | Varlicle premier du contrat initial
ndis ada conférence. | des.Indes, ella nommation du com- | contre laquelle--v’ont-cessé-de-pro-
eptretien avec le i bte de Minto, comme son successeur } tester et- notre ministére.. du. com~
tlebaron de Ros + St sts annoncées aujourd hui-aPof- ; Merce et_notre ministére des affai-

re Hnistere Ges altel”
re surce qui venait de | fice des Indes. | res -étrangéres. Voila notre reponse
grief, tiré du prétenda










































pisiele queson main-| BERLIN 20.-+= Des mesures. buen Ee ae cocaine Lice irecte:|
2du tout audout, L jques vont étre prises pour rétabli apaarranras ' SPA.
iques vont etre pl ibles dans | Wenézuéla.et-les..Ktats-Unis de 1Ac.



‘ordre et réprimer les frour j ae °
Afrique Alemande de PEst, ot la | érique du Nord, _
| situation paraits’étre encoreaggravée ; «Notre reponseau second, neserail
| etenefagon_inquidtante Le comte | moins nette ni moins décisive:— Ja--
“yon Gotzen, gouverneurdetacol mais ta compagnie tra—soudoye tt
nie, entreprendra prochainement y- | soufenu Ventreprise révolutionnaire
“tammpagiie, dés qu'il aura regu |de M. Matos contre le général Castro,
not beninne Sot a_coirptabilité est cor.trolée par nos —

a:
























































btpo-enroyees.. i j sarees
-Gepeyapans.(Mandchourie) 20.007 | en ne a EN
Se ees a ‘eviennent | echapper a fears vighantes- Have
de Tile Sakhalien, aunoncent que | Hons -qui-irauratent pas Wpangy a
‘les Russes dans celle ile occupent relever des subsides inadmissibles.
sine. posilion presque imprenable. | Le fait est absolument faux. Par
Une-petite-escadre..de. crolseurs | hypothése, ef pour mettre les choses
au_pis, quelaue agent de Ta compa~_
gnie avait commis Ta ‘faute de préter —

japonaisse trou vemrtarge da-Kamlt

ch. - Pes torpilleurs coutinuent | 2 SOHN
4 Ventréprise de M, Matos un con-
cours personnel 4Vinsw-de ta

echalka.-- gen
4--porsertetong-deta_cole de Sibé- |

| Le aénéral Linevitch a prevenuy pagnie Quel serait ~ le-droit du gou-_
\jes habitants de la région ‘de VA-| vernement Vénézuelien? Le méme —
| mour qv il ny qui lui appartiendrait a Venconire. .

4 aucun sujet d’in- | q
ar toute la région est)












































du Gouvernement Frangais si, 4 Vin-
g ses che tide notre |



de demander la punition du





pable-et_ta-

~~yien de -plusy,
Pants 2T--Ce 40/0 russe a fer
4891/2; le 4 o/o japonais, 4 89.

- IBUNE PUBLIQUE







leurs tes Seerétaires (Elat, | —¢-ta~
_ fier ma qualité de Représentant dela la main’ aux derniers B
Commune de Thomazeau, parfaite-‘ restait A voter. - as TN wee
ment imbu de ses besoins et de ses.ag-|On-commencga-Wabord “par ~celu +























udgetr qu'il. Jui

~~ pirations, jai {honneur_devous-ex-~-l’Agricuttore.—Parmii “les réductions aui
poser que l'intéressante population de ont été -faites, il y a celle concernant I’ac:
Mimportant bourg de Ganthier désire quisition des-_instraments-araroiress-L
~~-rait” étré réliée. par la voie ferrée, et location était-de 5.000 dollars. Blle a é
a Thontizeau et surtout a la Capitale. | portée 4 2.000. De cette valeur, 500.dol-

Comme i est facile de lui donner , lars” sont destinés 2 Ja publica ain
~~~eette satisfaction, en faisant établir par--manuel-d’agriculture. A ce sujet, le dé-
“la Compagnie des Chemins de fer de ‘ puté Charlot fir remarquer que le Supé-

fi Plaine du Gul-de Sae, ainsi que le. rieur- des-Fréres de l’Instroction chrétien- }-la _grande. correction
“> prevoit son Contrat, un embranche-j ne, le R. Frére Pascal.a écrit_un-traité4 cette ville.
__..ment de Coustard 4 Ganthier, je crois” agricole pour les pays chauds. Cet onvra-| . Nos compliments.

devoir soumettre a Votre haute appré- : ge a-t-il ajouté a été déja soumis—a ave

4

tiation les conditions dans lesquelles - commission qui l’approuvas 02
un semblable projet pourrait se réali-} Oa s’occupa ensuite du Budget des
ser. Voieset Moyenset du Service dela Ban gu

Daprésles renseignements puisés de Le dépaté. Pouget proposa de rejeter
li Compagnie dés Chemins de fer sus- : les droits qui frappent-la-cire-et le-miel 2

_..énommée,la-construction dé Cette voie ’ lexportation,. rem
accessoire pourrait se faire au-moyen ‘Le dépaté Féquiére est venu renforcer
Wobligations émises sous le contréle cette demande, en Vappuyant. La profté
fe | Etat, pour la valeur réelle du coat de la circons our dire. i






















concours de tir entre les
dela Compagnie."





: : ; we eer an eee Masimitten, Li
onsiruction.eb. garanties aux pre=] talent sAuverainement injustes les droits { Mme Livingston,
hneurs par la méme affectation déja ac- a l'exportatioa et qu’en principe la G0€S- | Cebarea, K. Tischer,
cordée ala Compagnie des Chemins tion du dégrévement méritait déja d’étre | "Antoine Ha
de fer dela Plaine du Cul de Sac et. étudiée. foe
__.snlierement-saffisante poor im pareil’ Mr Marcelin répliqua que sans ane loi,
service. L’embrinchement projeté au- on ne pouvait songer a la suppression-sel



rait pour effet de développer a Gan-- licitée. C roposition a_é:é—rése = :
thier le commerce qui_-y est-déja-as-—jusqa’aa vote de la loi sur les tarifs doua- | Messieurs
-sez"prospére; daugmeuter la produc-. niers.

| Nous ne poavons ne be ¥
© fr * % * é ” a + ; . ae : i‘ : ; e
tion des denrées et d'assurer l'exploi- , Le Ministre des Finances-demanda af publiquement nos I ns

: : ice | ciem












tation. plus couveuable des foréts-gui—ce-quel’or
~~avoisinentle bourg. A cété de cette‘ac-. de la Trésorerie

vos $ ie,
“situation topographique.abso=aucunetiie ale: p i Taib ing de
Se REE ya: aCeuk Ge son. Bangue nen @st plus chargée. : elle ne. manquera pas mo bien
église, de son beau Calvaire et de ses Marcelin a convenu. de ‘Vopportunité de | a VCEuvre d éendre ses
constructions pittoresques, attirerait & légaliser cette situation quile sera-inces-|- plus gtanad omore ™

%,





s

age (2%



lai foule de voyageurs et de touristes,_samment---— a reuses qui viennent j0 ie
~——~Arce point de vue encore, cette voie —_La discussion du Badget général termi ¢ de la Muse




de communication, de prompte et de née, on leva la séance ainst que ta pe
introduiratl s celle “manence, "ce Eee
du Cul-de-Sac, un
progres intellectuel et moral entiére- |
ment appréciable. . as _ pour cause de maladie, a su
Aussi bien, j‘estime qu'il serait op- tion courounée de succes, |
portan, pour réaliser ces-améliorationg Les derniéres nouvelles artivées d’Ea-
de profiter de cette belle impulsion rope dissipent toute inquétude sur |
que le Gouvernement progressiste et de sa santé

ral Nord Alexis impri- Nousea sommes heareus et souhaiton

&








> gr Kersuzan eee
L’Evéque du Cap guiavait laissé Ie



mq 4 l'heure actuelle & toutes bes bran- a ce dévoué prélas ae ce
ghes de potre activité sociale. ~ ples, tS Seta











2 commer ce qu ‘ayant intenté une action |
contre ea femme, née Vie-

“4, Rue: Manrepas-C Bois-Verna-

Cabinet de Consuitation 5

| 4179, Rue Républicaine {presqu 4 Pan
Miracles et Républicaine

~~ CHIRURGIE


















| La correspondance pour New |
| York et l'Europe _par le steamer |



in | é> sera ermee a la Post
i Epmonp |jeudi 24.courant/a 4 heures s pre:
s--eises deta. pis














. MPerrari
Annonte 4 sesamis ainsi qu’a ses clients
qu'il’ vient de transférer sa. -cordonne=
rie de Ja rue Fronts-Forts, a la
rue du Magasin PEtat, N° qi6, en
face de la maison-de Mr Gaston Revest.
_On_trouvera dans. |’établissement,
des chaussures en tous genres, pour
hommes, dames et enfants. forme fran-
eaise, derniére mode, et mutériaux de
toute-fraichenr——-—




La maison 2 Kaya, rue Lavaud,..a
Fhonneur d informer ges nombreux
clients, qu’a partir de cette date, elle
liquide un bel et complet assortiment
de-torlerie-et-articles-divers,avec Un.
baistie-20-4 ne
AccoureZ, ¢

Sos
























clients! i



M. KAWAS
Gonaives, 10% Aout 1905,








‘Revest, Port ain: Prince.

ation de meubles et de cercueils
a RTE TOUS BOT ES rr mn

Co “Le. sleamer PRINS : WILLEM Ve n fidéle des commiaindes sur

oe, 4 ; _ ERO:

: +-de- New-York-direcitemen [ or catalogire. ue

fenseignements, wudreaset |

A ain bere, f Chemin des | } pour Port-au-Prince est attendu | Vente de meubles par jeu et par piéces.

hci mercredi le 23 courant. [l re-| On peut s’adresser anssi 4 |'étab‘is- -
sement pour toutes réparations légéres-

ejour pour Saint-
[ pattira lo me Ge jour P ou délicates de met les; -deulsces; etc,


















Produit-par distillation a 96°,
— oo | S2 recommande par son bon. g gout,
Le steamer - eSuareta y, venant | son arome eb st purete. :
| de New-York, Cap-Haitien, Port-| Etablissement nouveau & Vangle
de-Paix, est altendu ici jeudi pro- | des rues Bonne-foi et du M.gasin-

‘chain 24 courant, ——- Suivra ride I'Etat, promet asa conse. =
| Soin ,promphtude ef prix modérés.

Administrateur- gérant.





“FOI {1S
- 4a Grand Cercle de Porat Prisee
~~ du ‘Petit-Club

de ’Union Sportive Haltienne < aC ce — 2

du Restaurant de i Paix

~ Patrie:
- de cate dwPort”
du Bar Fin de Siécle

« International
_ nent ey a le “Bourse 7
a dela Ghambre .
«...de.la.Poste-———---
dete Gare.
du Palais
de l'Union
~ Larousse...
_Lavictoire.

Avax Caves de Bordéux
Gonaives: R. Sehait
_ Petit-Godve+Gaié-Lochard”
_ lbrémie: Café dela Paix
St-Mare: A. Dalencourt
Jacmel: MN. Lafontant

réparés avec de
fou Sierilisée

= hae ete eae :
| ordre n les payant pa “pelts fraction at
edu Gonmerte

‘des Amateurs...
«du Port

“portal se du titre. arene

__Aprés-le premier-ve teur

_ [obligation, et seul, il court toutes | S é
du lot qui pourrait échoir A So bligation, fut-i

| seignements,-sadresser-a~

Quai, seul représentant a Hai i,









mee -tient Monsieur- ‘Barbancot

teurs,. oh AES pie Senet an
“T'lle que pou re iceos.







Full Text






dui adresse- Mr Jéramec, président —
| dela. Compagnie. frangais

vaggtave-de- plus en-plus.---Larres-| DIES — g

_—---} lation du_musulman_ frangais, sujet |

_falgérien, qu’un. Cid de Makhge a

_..| fail-envoyer ata prison de Fez,"

On gnhnonce que 1é dépit-des-traités-ék issant.

ra und deuxiéme vi-| diction d’extradition, est considérée

sf surs de | comme uneinsulte directealaFrance. | fense de grands intéréts nationaux-et

ee Le Gouvernement Francais a exi- | privés, je manquerais a mon devoir

rite-la mise en_liberté-im-| en ue meltant pas en regard de la

‘du prisonnier, le pryement} version vénézuélienne, la version

narrestation | frangaise et la vérité.--- Le Gouver-

coupable de | nement duVénézuéla aattendu quin-

ment | ze ans apres durcontrat—

passé entre lui et lacompagnie frane__
caise, quinze.ans pendant lesquels il
























~+ Président du-Conseil d’Adminis-
: de | ie des Pan ES J wt
francais, chargé a ce titre de In de-











ougisland) 19 (soit). |
dentiel «Sylpss, ayant |
aron de Rosen et le} ¢
















u a Saga- | cet bgal.---L :
ec le Président Roose- | estime qu'il ne peut laisser passe


















evue aqui a duré une | cette prevocation du Sultan, sans
: io pia de-Deseis bniire-2-son-p restige lala reconnu el consacré par plusieurs
ie proposition de nz -population. indigéne de UAlge! ants T’é a € établies,
swité Lonpres 20 (soir).--- La démis-} pour s'aviser d'une interprétation de

fficultés qui se sont} 1On |
es -plénipotentiaires | sion de lord Curzon, comme vice-roi | Varlicle premier du contrat initial
ndis ada conférence. | des.Indes, ella nommation du com- | contre laquelle--v’ont-cessé-de-pro-
eptretien avec le i bte de Minto, comme son successeur } tester et- notre ministére.. du. com~
tlebaron de Ros + St sts annoncées aujourd hui-aPof- ; Merce et_notre ministére des affai-

re Hnistere Ges altel”
re surce qui venait de | fice des Indes. | res -étrangéres. Voila notre reponse
grief, tiré du prétenda










































pisiele queson main-| BERLIN 20.-+= Des mesures. buen Ee ae cocaine Lice irecte:|
2du tout audout, L jques vont étre prises pour rétabli apaarranras ' SPA.
iques vont etre pl ibles dans | Wenézuéla.et-les..Ktats-Unis de 1Ac.



‘ordre et réprimer les frour j ae °
Afrique Alemande de PEst, ot la | érique du Nord, _
| situation paraits’étre encoreaggravée ; «Notre reponseau second, neserail
| etenefagon_inquidtante Le comte | moins nette ni moins décisive:— Ja--
“yon Gotzen, gouverneurdetacol mais ta compagnie tra—soudoye tt
nie, entreprendra prochainement y- | soufenu Ventreprise révolutionnaire
“tammpagiie, dés qu'il aura regu |de M. Matos contre le général Castro,
not beninne Sot a_coirptabilité est cor.trolée par nos —

a:
























































btpo-enroyees.. i j sarees
-Gepeyapans.(Mandchourie) 20.007 | en ne a EN
Se ees a ‘eviennent | echapper a fears vighantes- Have
de Tile Sakhalien, aunoncent que | Hons -qui-irauratent pas Wpangy a
‘les Russes dans celle ile occupent relever des subsides inadmissibles.
sine. posilion presque imprenable. | Le fait est absolument faux. Par
Une-petite-escadre..de. crolseurs | hypothése, ef pour mettre les choses
au_pis, quelaue agent de Ta compa~_
gnie avait commis Ta ‘faute de préter —

japonaisse trou vemrtarge da-Kamlt

ch. - Pes torpilleurs coutinuent | 2 SOHN
4 Ventréprise de M, Matos un con-
cours personnel 4Vinsw-de ta

echalka.-- gen
4--porsertetong-deta_cole de Sibé- |

| Le aénéral Linevitch a prevenuy pagnie Quel serait ~ le-droit du gou-_
\jes habitants de la région ‘de VA-| vernement Vénézuelien? Le méme —
| mour qv il ny qui lui appartiendrait a Venconire. .

4 aucun sujet d’in- | q
ar toute la région est)












































du Gouvernement Frangais si, 4 Vin-
g ses che tide notre |
de demander la punition du





pable-et_ta-

~~yien de -plusy,
Pants 2T--Ce 40/0 russe a fer
4891/2; le 4 o/o japonais, 4 89.

- IBUNE PUBLIQUE







leurs tes Seerétaires (Elat, | —¢-ta~
_ fier ma qualité de Représentant dela la main’ aux derniers B
Commune de Thomazeau, parfaite-‘ restait A voter. - as TN wee
ment imbu de ses besoins et de ses.ag-|On-commencga-Wabord “par ~celu +























udgetr qu'il. Jui

~~ pirations, jai {honneur_devous-ex-~-l’Agricuttore.—Parmii “les réductions aui
poser que l'intéressante population de ont été -faites, il y a celle concernant I’ac:
Mimportant bourg de Ganthier désire quisition des-_instraments-araroiress-L
~~-rait” étré réliée. par la voie ferrée, et location était-de 5.000 dollars. Blle a é
a Thontizeau et surtout a la Capitale. | portée 4 2.000. De cette valeur, 500.dol-

Comme i est facile de lui donner , lars” sont destinés 2 Ja publica ain
~~~eette satisfaction, en faisant établir par--manuel-d’agriculture. A ce sujet, le dé-
“la Compagnie des Chemins de fer de ‘ puté Charlot fir remarquer que le Supé-

fi Plaine du Gul-de Sae, ainsi que le. rieur- des-Fréres de l’Instroction chrétien- }-la _grande. correction
“> prevoit son Contrat, un embranche-j ne, le R. Frére Pascal.a écrit_un-traité4 cette ville.
__..ment de Coustard 4 Ganthier, je crois” agricole pour les pays chauds. Cet onvra-| . Nos compliments.

devoir soumettre a Votre haute appré- : ge a-t-il ajouté a été déja soumis—a ave

4

tiation les conditions dans lesquelles - commission qui l’approuvas 02
un semblable projet pourrait se réali-} Oa s’occupa ensuite du Budget des
ser. Voieset Moyenset du Service dela Ban gu

Daprésles renseignements puisés de Le dépaté. Pouget proposa de rejeter
li Compagnie dés Chemins de fer sus- : les droits qui frappent-la-cire-et le-miel 2

_..énommée,la-construction dé Cette voie ’ lexportation,. rem
accessoire pourrait se faire au-moyen ‘Le dépaté Féquiére est venu renforcer
Wobligations émises sous le contréle cette demande, en Vappuyant. La profté
fe | Etat, pour la valeur réelle du coat de la circons our dire. i






















concours de tir entre les
dela Compagnie."





: : ; we eer an eee Masimitten, Li
onsiruction.eb. garanties aux pre=] talent sAuverainement injustes les droits { Mme Livingston,
hneurs par la méme affectation déja ac- a l'exportatioa et qu’en principe la G0€S- | Cebarea, K. Tischer,
cordée ala Compagnie des Chemins tion du dégrévement méritait déja d’étre | "Antoine Ha
de fer dela Plaine du Cul de Sac et. étudiée. foe
__.snlierement-saffisante poor im pareil’ Mr Marcelin répliqua que sans ane loi,
service. L’embrinchement projeté au- on ne pouvait songer a la suppression-sel



rait pour effet de développer a Gan-- licitée. C roposition a_é:é—rése = :
thier le commerce qui_-y est-déja-as-—jusqa’aa vote de la loi sur les tarifs doua- | Messieurs
-sez"prospére; daugmeuter la produc-. niers.

| Nous ne poavons ne be ¥
© fr * % * é ” a + ; . ae : i‘ : ; e
tion des denrées et d'assurer l'exploi- , Le Ministre des Finances-demanda af publiquement nos I ns

: : ice | ciem












tation. plus couveuable des foréts-gui—ce-quel’or
~~avoisinentle bourg. A cété de cette‘ac-. de la Trésorerie

vos $ ie,
“situation topographique.abso=aucunetiie ale: p i Taib ing de
Se REE ya: aCeuk Ge son. Bangue nen @st plus chargée. : elle ne. manquera pas mo bien
église, de son beau Calvaire et de ses Marcelin a convenu. de ‘Vopportunité de | a VCEuvre d éendre ses
constructions pittoresques, attirerait & légaliser cette situation quile sera-inces-|- plus gtanad omore ™

%,





s

age (2%



lai foule de voyageurs et de touristes,_samment---— a reuses qui viennent j0 ie
~——~Arce point de vue encore, cette voie —_La discussion du Badget général termi ¢ de la Muse




de communication, de prompte et de née, on leva la séance ainst que ta pe
introduiratl s celle “manence, "ce Eee
du Cul-de-Sac, un
progres intellectuel et moral entiére- |
ment appréciable. . as _ pour cause de maladie, a su
Aussi bien, j‘estime qu'il serait op- tion courounée de succes, |
portan, pour réaliser ces-améliorationg Les derniéres nouvelles artivées d’Ea-
de profiter de cette belle impulsion rope dissipent toute inquétude sur |
que le Gouvernement progressiste et de sa santé

ral Nord Alexis impri- Nousea sommes heareus et souhaiton

&








> gr Kersuzan eee
L’Evéque du Cap guiavait laissé Ie



mq 4 l'heure actuelle & toutes bes bran- a ce dévoué prélas ae ce
ghes de potre activité sociale. ~ ples, tS Seta








2 commer ce qu ‘ayant intenté une action |
contre ea femme, née Vie-

“4, Rue: Manrepas-C Bois-Verna-

Cabinet de Consuitation 5

| 4179, Rue Républicaine {presqu 4 Pan
Miracles et Républicaine

~~ CHIRURGIE


















| La correspondance pour New |
| York et l'Europe _par le steamer |



in | é> sera ermee a la Post
i Epmonp |jeudi 24.courant/a 4 heures s pre:
s--eises deta. pis














. MPerrari
Annonte 4 sesamis ainsi qu’a ses clients
qu'il’ vient de transférer sa. -cordonne=
rie de Ja rue Fronts-Forts, a la
rue du Magasin PEtat, N° qi6, en
face de la maison-de Mr Gaston Revest.
_On_trouvera dans. |’établissement,
des chaussures en tous genres, pour
hommes, dames et enfants. forme fran-
eaise, derniére mode, et mutériaux de
toute-fraichenr——-—




La maison 2 Kaya, rue Lavaud,..a
Fhonneur d informer ges nombreux
clients, qu’a partir de cette date, elle
liquide un bel et complet assortiment
de-torlerie-et-articles-divers,avec Un.
baistie-20-4 ne
AccoureZ, ¢

Sos
























clients! i



M. KAWAS
Gonaives, 10% Aout 1905,








‘Revest, Port ain: Prince.

ation de meubles et de cercueils
a RTE TOUS BOT ES rr mn

Co “Le. sleamer PRINS : WILLEM Ve n fidéle des commiaindes sur

oe, 4 ; _ ERO:

: +-de- New-York-direcitemen [ or catalogire. ue

fenseignements, wudreaset |

A ain bere, f Chemin des | } pour Port-au-Prince est attendu | Vente de meubles par jeu et par piéces.

hci mercredi le 23 courant. [l re-| On peut s’adresser anssi 4 |'étab‘is- -
sement pour toutes réparations légéres-

ejour pour Saint-
[ pattira lo me Ge jour P ou délicates de met les; -deulsces; etc,


















Produit-par distillation a 96°,
— oo | S2 recommande par son bon. g gout,
Le steamer - eSuareta y, venant | son arome eb st purete. :
| de New-York, Cap-Haitien, Port-| Etablissement nouveau & Vangle
de-Paix, est altendu ici jeudi pro- | des rues Bonne-foi et du M.gasin-

‘chain 24 courant, ——- Suivra ride I'Etat, promet asa conse. =
| Soin ,promphtude ef prix modérés.

Administrateur- gérant.


“FOI {1S
- 4a Grand Cercle de Porat Prisee
~~ du ‘Petit-Club

de ’Union Sportive Haltienne < aC ce — 2

du Restaurant de i Paix

~ Patrie:
- de cate dwPort”
du Bar Fin de Siécle

« International
_ nent ey a le “Bourse 7
a dela Ghambre .
«...de.la.Poste-———---
dete Gare.
du Palais
de l'Union
~ Larousse...
_Lavictoire.

Avax Caves de Bordéux
Gonaives: R. Sehait
_ Petit-Godve+Gaié-Lochard”
_ lbrémie: Café dela Paix
St-Mare: A. Dalencourt
Jacmel: MN. Lafontant

réparés avec de
fou Sierilisée

= hae ete eae :
| ordre n les payant pa “pelts fraction at
edu Gonmerte

‘des Amateurs...
«du Port

“portal se du titre. arene

__Aprés-le premier-ve teur

_ [obligation, et seul, il court toutes | S é
du lot qui pourrait échoir A So bligation, fut-i

| seignements,-sadresser-a~

Quai, seul représentant a Hai i,









mee -tient Monsieur- ‘Barbancot

teurs,. oh AES pie Senet an
“T'lle que pou re iceos.