Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


























































yense acheter au Chili liou A la Ré- retirer peu a peu en face d’une forj

ublique Argentine. ce ennemie supéricure.

--Une- autre division composée de De grandscorpsde bandits mand-

2 sSés, 2 croiseurs et 7 plusieurs | chous opérent contre le flane droit

‘torpilleurs se préparent a partir de | des Russes.--- On croit quiils pré-

(Gronstadt. pour renforcer l'escadre | cédent les troupes j japonaises.

e de Ye Pr amiral Rojestvensky. | Maparip 17.--- La nouvelle est ar-
ONDRES~ —Lzambassadeur du | rivée 4 Malaga quun navire pirate

ita. Japon, Me Hayashi, a qualifié d’ab- marocain a denné la chasse au navi-
rde l'information que le Japon | re a voile espagnol Joven Teresu, fai-
sant feu sur Péquipage. Celui-ci put

endait d’annexer la Cochinehine,

dans cette. ‘ville, te cn aprés la guerre actuclle. | s’échapper sur un petit canot a va-
«be Japon;a dit M- Hayashi, ne sey peur quigdait étre capturé par les

andes auraient occupé|
t pas pour faire des cong: uétes,mais | plrates,qui ind passa le vapeur postal

a,cote de la —
e Shantung. seulement pour la défense de son | Ciudad de Malton.--- Le vapeur sau-

tone fe allernand. xistence comme nation:. iva les fugitifs.--- Les pirates échoue-
Frent la Joven Teresa sur ia cote et

-Toxio. 17.— Le petit vapeur japo- |
ais «Kilo» a coulé en face de Port- arent feu sur le vapenr «Cuidad de
Mahon».

‘Arthur, dans la nuit du 41 courant, oy ns
ar suite de l’explosion d’une mine Wasuineron 17.--- On dit qu’a Is
a8 marine. —- -L’équipage-a pu —se suite du scandale provogué par l’in-
uuver,— Le croiseur_auxiliaire ja- cident Loomis-Bowen, le Gouverne-
onais «Mikko» s'est échoué-sur la | Ment Américain a demandé leur de-
ote de Fagan. | mission 4 ces deux fonctionnaires.
: Ae —



































































































nagne. nie, dans un télégramme ex-
ressif au Czar de. Russie, avoir pro-
noneé:jes paroles que tui altribue le
journal «Bvangishe K irschezetling»
valifiant dimbécile, dedémoralisée
d'alcouligue l’armée russe de la
Mandchourie.
oNDNES 17.--- Le correspondant.
da «Daily Mails 4 Singapour télé
graphie que par des letires particu-
iéres, il sait qu’une-partie=de Tes-
eadre de Tamiral” Togo se concentre
Bt ries. eétes de! la la Corde. et. Aue! P aus

evue des Journaux

Haiti Litteraire et Sociaie...« Bien que
fortement soutenu par des Banquiers se-
rieux, qui voient daas ses combinaisons,
les seuls oyens pratiques d’en arriver 4
fe atiépuation plas ou moins éffective
de la situation trés tendue de nos. finan-
ces, M, Marcelin a va, depuis un mois
qu ‘ha le portefeuille des Finances, bien
des-Philistins chercher & entamer sa répu-
tation et sa dignité, Mais, heureusemens,
Painsicguil eo “arrive 2 toute Geuvre réné=
a GON. 41. ee “On dit | breuse,. ces calomnies, telles des bulles de
russe de lamiral Rojestvensky, isayon se sont aussiiét. évanaules dans

rés étre entrée une autre fois dans | l'armosphére-de la réalité, du bon sens et

baie de Hong-nobe, est partie le | dela Véricé I
| Toutes ces clameurs, toutes ces clabau-

dans la direction du nord.
nisct? == Lamiral de Jo ac ! | deries fusent, éclatent,. parce.qu'un hom-
resa. informé le ean ee me supécieur, un homme 3 poigne est
is quil-a visité toutes les baies | vena, enfin par ses coups 4 la Chamber-
és edtes de Indo-Ghine, - sans
mirer de navire russe.
erensRoURG 17,--- ‘Liétat-ma:
général a regu la nouvelle qu'une
coloune russe qui se trouvait. au
d-est de ‘Tsling, est-en- train dese

























| gio—Agio inhumain, feroce qai tondait
isans merci le vil bétail quest le peuple

haitien 1
trae Etat. haitien est an-excellent dé-

biteur,,qui a toujours payé ses deties 5 i















a, -oublerla perfide quitiude de PA-





_cience,
“ment tI T07000°
ge, par mois. Par quel ‘moyen, alors,
“équilibrerait-il son budget |
Or, lentente s’impose, entre ce grand
débitear géné — et que, par la faute d
mauvais administrateurs, on a°si souvent |
-progé,— et -ses-eréanciers-qai-~ont. d’ail-
leurs,-tout Vintéreg a le voir vivre.
Avjourd’bai, on, ung digestion finan capital di DB

ciére sévére, ferme, -qui-—respect s ine sera” appelé at -verse
engagements Iln'ya pas ac aindre. cette somme, que sur la demande de lais
“beaudiscours, indigné et -énerpique dey Re

M. Marcelin, ala tribune de le ambre,
vendredi dernier ; ses déclaratio s sine
res, empreintes de vigueur et de loyauté |
sont une preuve que le Ministre fera son
devoir jusqa’au bout.





























trait demeurera le gagedu s dia an

}son. capital ou une partie ¢ € son capital

| sera appelée.
‘Pourra assister aux ope

traitun Délégué désigné par le
Art. 7. Un arraté da Préside Hatt

1. — Budget des diptosest
Monnaie nationale G. 5.647.835.33 |

Or américain..... -2-699-415.39 | déterminera les conditions de for
Voies et Moyens or da Syn dicat,

américain. ........ 2. 699. 415. 39

Monnaie. nationale 5.720.345 52 |

préts: “des titres: 1 ne bole, 5 =
_ | tant, en guise de 1.33 par 100 livres
j café, & Vexportation : r. to, pout da ga-

~Excédent de recettes
a défal quer de ce
_chiffre. . ee 72:510.49 |
2.— Réclamations diplomatiques en fa- |
veur des sinistrés de Petit-Godve :



de patement=.: =
| Art. 3. *Chague année un amortisse- elle hous vient bie vrai
|ment de-1 °/o sera, par les soins de la} de foi, en outre "une. sou
Or américain _Billets | Banque d’Haiti versé sur le Caprrat ace | qU a aucan scrupule |
Allemandes. 26.6 tS .23 2.660 | TUEL des obligations~ bleves et di Ore. er @ Nowvellis

Anglaises... 1.500 2.9§0 1 consolidés 6, 3 et a°1/2 fee
Frangaises.. 5 5.484.37

Aart. 4. Les. obligations pees es
Sytienoes. . 37:276.42 I seront pas échangéese1
_Italiennes.. 1.200. | ne frappée_d’un_ timbre
Hollandaises. 6.584 > ordre et indiana le

__ Or, 228.335 02 Bil. 5: 5.6104

ON. B. --- Cette valeur sera payée en!
quatre annuités’ elle est inscrite an Bud- |
~ gery

3. +> Frappe d’an million. de” monnaie |
de nickel de 5 esntimes, - méme type que
les derniers; c'est une- substitution contre
une pareille somme en papier.

4.-~ Loi sur le Retrait.
_ Arts -¥¢,-A-partir—de—la-pri omulga tend
de la présente loi, la moitié "le la surtaxe |
de 25 °/o en or, a Pimportation sera, aussi |
bien_que_le: ¢ -par_la Loi du: 13
Aoit 1903, a ectées au etrait: edu Papier-
“Monnaies = rere
_ Art, 2. Le produit de cette moitié de
~-surtaxe sera encaissé par la Banque Na-|

~tionale;-en billets de tous: les types.et de

de-toutes les catégories, 4 raison de 5} « On n’a a pas bee d’etr
pour une, soit goo %/, et ne pourra en} pour comprendre toute Vig
aucun cas écré détourné de son affectation ‘trame ourdie.4 grands fr
par le Secrétaire d’Etat_des Finances, et | nistre des Fina
~-employé a aucune autre destination, sous

ine d'encouric les pénalités édictées par

‘article 80 de la Loi du 13 Aodt 1903.

- Tous 5 ce nile ie etpro.




































“Du Pasiiaieurs-
depuis quelques jour
hémence de quelqu
4 tifiées qui-s’éléven r
(jets du Gouvernement et qu

| disposent,nous assure










ment te facut
3, par les ae

ue Altionale, en_présen





lax ae oe de notre estima=
A



pla du€

@ o.4ses, tira-

e du présent mois de Mai, a été
jar le No 42,830,






Us (élépramme rece: hier, 3 a2 ‘heures du |
soir, annonce. la mort a Petit-Godve: de |

| Mr Sanon Jean, pére dé notre ami Dou-
‘ville-jean.
Nous lui adressoas, ainsi qu’aux autres

SANE



A Haiti, la prochai ne chance

: i |
4 oth z tad a G 8
amembres de la famille, nos sincéres com- | Be. proch ain tirage est fixé au 15

8. Législat 2k aliments de condoléances. |

de ce Ee tol oe Seon ee e | S'adresser 4 l'agent soussigné. :

é intéréssante: 10 7

re stances= du projer de “Le Bareau Central de la police avise Prenne pe-FEI IX

‘onalité; an important une derniére fois les cochers en général, Port au-Prine . & ; 4905
tore eu at qu'ils doivent avoir leurs fanaux allumés OEE AU TIRG , € Pid.

les yéckdents, sus. i rob a “ cuauevante, 9 partic @Paujoard’ hui r RB ] Be 7 OUL [,

ase. | JU

_Médecin de Port-au-Prince of de ia
Pacullé de Py, EPEs,
11, Rue Maurepas ( een

seront impitoyablement poursuivis.
Cabinet de Consultations
179, Rue Repub slicaine (pres a ae Tangle

%

des rues Miracles et Répub'icaine )

EDECINE — CHIRL
de 14 hres 4 midi 1,/Â¥ tous les jours
Lundi, Mereredi, Vendredi,
de 44 6 heures
Samedi. consultations gratuites a 4hres.











































On trouvera a I’ Epicerie d nte- |
naire, vis-a-vis de la Cathédrale : Ma-
quereaux frais, deux pour 1 gourde,
Biére allemande grosse et demie bou-
tellle$ —

Toujours . a.bon marché.

« CADET LUNDI





AN OCUTS Gen Poo nne. occasion

qui esi HN "| sae du sénateur Silencieux Wil-

am, désire allrétement. pour les cotes
éridé si souvent le public par Nord ou Sud, ou pour Cuha.
x i” gonpera quelq .S’adresser au Ne 3)), rue Pavée, chez

artie des 5 roduig de la {ee le sénatenr ou a bord.
Aes produis de fa Jen). : Port-au-Prince, 19 Mai 1905.












vec plaisir, gue ‘




1 ces) re charitable du R.
Ex-Externe des Hopilaux de Paris.
-MEDECIN, CHIRURGIEN, ACCOUCHEUR
69, Pur Roux

(ei-devant Ri ue Bonne-Foi ).
Consullalions? Pa 4 heures.

2 2 ni-frétet. passagers.
td Haiti,a occasion da1§.) S'adresser & Mr CHARLES Livavors,
ppelle-on'il- na pu a ‘¢hez Louis Mevs & C:,

af suite du _mauvais. temps, Place Géffrard, 128

Attention ll
“Ee sotissigné donne avis tant au pu
blic qu’au commerce que les trois
bons 6°/. portant les
_Ne 1338-de quinza cents dol. 15
“N? 1939 de-quinze- cents dol. 15
N* 4340 de quinze cents soi-
ateta y | wante sept 1/2 4567 4/2
al - -émis- en son nom’ personnel: id. Mu
| ler sont déclarés nuls et-qu'iuces
ment-duplicata des dits bons” i Serorr
délivrés.
Port-au Prince, le 43 Mai 1905.

» Ep. MUNIER, ‘avocol.

ae Louver .













. HAMBCUTLEOISE 73
(Service New-York-Haitl.)

-oceenetsote










Le steamer « Groecia», venant
de Santa- Marta, passera au large
dimanche prochain 24 courant,
r-prendre la-correspondanee,
féia-teserits-el si-
yre directement pour New York.
La malle fermera a la Hoste | e
samedi 20 courant, 4 8h:s du soir.

























€ Tannahauser :
Portici (Ooverwure)




we
% G

_Le- “steame: _« Alene a, ayant
quittéNew-York le 17 courant,
est attendu ici mardi prochain 23

4-suivra probablementie —
méme jour pour St-Marc, Petit-
Goave, Miragoane, Colon, Santa-
arta, prenant la malle, frét et.
passagers.

table. - —-Pérl-au-Prince,. 18 Mai.
S’adresser au No- 18. r rue. Galles d,en NN c: Ag
face du Musée du ‘Séminaire.

ene







s adresser p pour les conditions a Mon-



Man irepas. ”
La* maisoo sera. librea partir do i Jain











Couintins ales 3 ofo
_Fonciéres 3 o/o 4879
Panama. 889
_Bons-du-Congo_.
1/5 Foneiéres 1885 —
|. La Caisse Francaise de: Pré oyance institt
1 de favoriser le développement d: ‘Epargne par le cré
| plus modestes bourses _tle—w. d
| ordre, en les payant par petites fractions
|9, 10,15, 20,25, 30 40.et- 50 francs ar mois, selon_ta




OUR
tu Grand Gerele de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de Union Sportive Haitienne
du Restaurant de la Paix
« du Commerce
ade VHétel Bellevue
« Central
de France
: Patio
dq Cate du Port
du Bar Fin de Siécle
du Govmmerce
des Amateurs.
da Port
lufernational oo
de ia Bourse
de ja Chambre
de ia Poste
a de la Gare.
‘ du Pak US
« de lVUnio
@ Larousse
s javicloire
Bourdon
a Canbave , ape
Anx Caves de Bordeux )
Gonaives: BR. Sehaut
Pelil-Godve : Gafé Lochard
Jérémie. Café de la Paix
Si-Marc: A. Dalencourt
Jacmel. â„¢. Lafontant



















du lot qui ‘pourrait Schoira i 80 r 3
touche intégralement, n'eut-t .
Pour les. deman des J’ achat @








sg os & SG @ se

















Préparés avec de
érvlisée
al de PAcide Carboni qué Liquelié







Ce gai fait Yor}
jen Pringipeg 4a



Full Text




























































yense acheter au Chili liou A la Ré- retirer peu a peu en face d’une forj

ublique Argentine. ce ennemie supéricure.

--Une- autre division composée de De grandscorpsde bandits mand-

2 sSés, 2 croiseurs et 7 plusieurs | chous opérent contre le flane droit

‘torpilleurs se préparent a partir de | des Russes.--- On croit quiils pré-

(Gronstadt. pour renforcer l'escadre | cédent les troupes j japonaises.

e de Ye Pr amiral Rojestvensky. | Maparip 17.--- La nouvelle est ar-
ONDRES~ —Lzambassadeur du | rivée 4 Malaga quun navire pirate

ita. Japon, Me Hayashi, a qualifié d’ab- marocain a denné la chasse au navi-
rde l'information que le Japon | re a voile espagnol Joven Teresu, fai-
sant feu sur Péquipage. Celui-ci put

endait d’annexer la Cochinehine,

dans cette. ‘ville, te cn aprés la guerre actuclle. | s’échapper sur un petit canot a va-
«be Japon;a dit M- Hayashi, ne sey peur quigdait étre capturé par les

andes auraient occupé|
t pas pour faire des cong: uétes,mais | plrates,qui ind passa le vapeur postal

a,cote de la —
e Shantung. seulement pour la défense de son | Ciudad de Malton.--- Le vapeur sau-

tone fe allernand. xistence comme nation:. iva les fugitifs.--- Les pirates échoue-
Frent la Joven Teresa sur ia cote et

-Toxio. 17.— Le petit vapeur japo- |
ais «Kilo» a coulé en face de Port- arent feu sur le vapenr «Cuidad de
Mahon».

‘Arthur, dans la nuit du 41 courant, oy ns
ar suite de l’explosion d’une mine Wasuineron 17.--- On dit qu’a Is
a8 marine. —- -L’équipage-a pu —se suite du scandale provogué par l’in-
uuver,— Le croiseur_auxiliaire ja- cident Loomis-Bowen, le Gouverne-
onais «Mikko» s'est échoué-sur la | Ment Américain a demandé leur de-
ote de Fagan. | mission 4 ces deux fonctionnaires.
: Ae —



































































































nagne. nie, dans un télégramme ex-
ressif au Czar de. Russie, avoir pro-
noneé:jes paroles que tui altribue le
journal «Bvangishe K irschezetling»
valifiant dimbécile, dedémoralisée
d'alcouligue l’armée russe de la
Mandchourie.
oNDNES 17.--- Le correspondant.
da «Daily Mails 4 Singapour télé
graphie que par des letires particu-
iéres, il sait qu’une-partie=de Tes-
eadre de Tamiral” Togo se concentre
Bt ries. eétes de! la la Corde. et. Aue! P aus

evue des Journaux

Haiti Litteraire et Sociaie...« Bien que
fortement soutenu par des Banquiers se-
rieux, qui voient daas ses combinaisons,
les seuls oyens pratiques d’en arriver 4
fe atiépuation plas ou moins éffective
de la situation trés tendue de nos. finan-
ces, M, Marcelin a va, depuis un mois
qu ‘ha le portefeuille des Finances, bien
des-Philistins chercher & entamer sa répu-
tation et sa dignité, Mais, heureusemens,
Painsicguil eo “arrive 2 toute Geuvre réné=
a GON. 41. ee “On dit | breuse,. ces calomnies, telles des bulles de
russe de lamiral Rojestvensky, isayon se sont aussiiét. évanaules dans

rés étre entrée une autre fois dans | l'armosphére-de la réalité, du bon sens et

baie de Hong-nobe, est partie le | dela Véricé I
| Toutes ces clameurs, toutes ces clabau-

dans la direction du nord.
nisct? == Lamiral de Jo ac ! | deries fusent, éclatent,. parce.qu'un hom-
resa. informé le ean ee me supécieur, un homme 3 poigne est
is quil-a visité toutes les baies | vena, enfin par ses coups 4 la Chamber-
és edtes de Indo-Ghine, - sans
mirer de navire russe.
erensRoURG 17,--- ‘Liétat-ma:
général a regu la nouvelle qu'une
coloune russe qui se trouvait. au
d-est de ‘Tsling, est-en- train dese

























| gio—Agio inhumain, feroce qai tondait
isans merci le vil bétail quest le peuple

haitien 1
trae Etat. haitien est an-excellent dé-

biteur,,qui a toujours payé ses deties 5 i















a, -oublerla perfide quitiude de PA-


_cience,
“ment tI T07000°
ge, par mois. Par quel ‘moyen, alors,
“équilibrerait-il son budget |
Or, lentente s’impose, entre ce grand
débitear géné — et que, par la faute d
mauvais administrateurs, on a°si souvent |
-progé,— et -ses-eréanciers-qai-~ont. d’ail-
leurs,-tout Vintéreg a le voir vivre.
Avjourd’bai, on, ung digestion finan capital di DB

ciére sévére, ferme, -qui-—respect s ine sera” appelé at -verse
engagements Iln'ya pas ac aindre. cette somme, que sur la demande de lais
“beaudiscours, indigné et -énerpique dey Re

M. Marcelin, ala tribune de le ambre,
vendredi dernier ; ses déclaratio s sine
res, empreintes de vigueur et de loyauté |
sont une preuve que le Ministre fera son
devoir jusqa’au bout.





























trait demeurera le gagedu s dia an

}son. capital ou une partie ¢ € son capital

| sera appelée.
‘Pourra assister aux ope

traitun Délégué désigné par le
Art. 7. Un arraté da Préside Hatt

1. — Budget des diptosest
Monnaie nationale G. 5.647.835.33 |

Or américain..... -2-699-415.39 | déterminera les conditions de for
Voies et Moyens or da Syn dicat,

américain. ........ 2. 699. 415. 39

Monnaie. nationale 5.720.345 52 |

préts: “des titres: 1 ne bole, 5 =
_ | tant, en guise de 1.33 par 100 livres
j café, & Vexportation : r. to, pout da ga-

~Excédent de recettes
a défal quer de ce
_chiffre. . ee 72:510.49 |
2.— Réclamations diplomatiques en fa- |
veur des sinistrés de Petit-Godve :



de patement=.: =
| Art. 3. *Chague année un amortisse- elle hous vient bie vrai
|ment de-1 °/o sera, par les soins de la} de foi, en outre "une. sou
Or américain _Billets | Banque d’Haiti versé sur le Caprrat ace | qU a aucan scrupule |
Allemandes. 26.6 tS .23 2.660 | TUEL des obligations~ bleves et di Ore. er @ Nowvellis

Anglaises... 1.500 2.9§0 1 consolidés 6, 3 et a°1/2 fee
Frangaises.. 5 5.484.37

Aart. 4. Les. obligations pees es
Sytienoes. . 37:276.42 I seront pas échangéese1
_Italiennes.. 1.200. | ne frappée_d’un_ timbre
Hollandaises. 6.584 > ordre et indiana le

__ Or, 228.335 02 Bil. 5: 5.6104

ON. B. --- Cette valeur sera payée en!
quatre annuités’ elle est inscrite an Bud- |
~ gery

3. +> Frappe d’an million. de” monnaie |
de nickel de 5 esntimes, - méme type que
les derniers; c'est une- substitution contre
une pareille somme en papier.

4.-~ Loi sur le Retrait.
_ Arts -¥¢,-A-partir—de—la-pri omulga tend
de la présente loi, la moitié "le la surtaxe |
de 25 °/o en or, a Pimportation sera, aussi |
bien_que_le: ¢ -par_la Loi du: 13
Aoit 1903, a ectées au etrait: edu Papier-
“Monnaies = rere
_ Art, 2. Le produit de cette moitié de
~-surtaxe sera encaissé par la Banque Na-|

~tionale;-en billets de tous: les types.et de

de-toutes les catégories, 4 raison de 5} « On n’a a pas bee d’etr
pour une, soit goo %/, et ne pourra en} pour comprendre toute Vig
aucun cas écré détourné de son affectation ‘trame ourdie.4 grands fr
par le Secrétaire d’Etat_des Finances, et | nistre des Fina
~-employé a aucune autre destination, sous

ine d'encouric les pénalités édictées par

‘article 80 de la Loi du 13 Aodt 1903.

- Tous 5 ce nile ie etpro.




































“Du Pasiiaieurs-
depuis quelques jour
hémence de quelqu
4 tifiées qui-s’éléven r
(jets du Gouvernement et qu

| disposent,nous assure










ment te facut
3, par les ae

ue Altionale, en_présen


lax ae oe de notre estima=
A



pla du€

@ o.4ses, tira-

e du présent mois de Mai, a été
jar le No 42,830,






Us (élépramme rece: hier, 3 a2 ‘heures du |
soir, annonce. la mort a Petit-Godve: de |

| Mr Sanon Jean, pére dé notre ami Dou-
‘ville-jean.
Nous lui adressoas, ainsi qu’aux autres

SANE



A Haiti, la prochai ne chance

: i |
4 oth z tad a G 8
amembres de la famille, nos sincéres com- | Be. proch ain tirage est fixé au 15

8. Législat 2k aliments de condoléances. |

de ce Ee tol oe Seon ee e | S'adresser 4 l'agent soussigné. :

é intéréssante: 10 7

re stances= du projer de “Le Bareau Central de la police avise Prenne pe-FEI IX

‘onalité; an important une derniére fois les cochers en général, Port au-Prine . & ; 4905
tore eu at qu'ils doivent avoir leurs fanaux allumés OEE AU TIRG , € Pid.

les yéckdents, sus. i rob a “ cuauevante, 9 partic @Paujoard’ hui r RB ] Be 7 OUL [,

ase. | JU

_Médecin de Port-au-Prince of de ia
Pacullé de Py, EPEs,
11, Rue Maurepas ( een

seront impitoyablement poursuivis.
Cabinet de Consultations
179, Rue Repub slicaine (pres a ae Tangle

%

des rues Miracles et Répub'icaine )

EDECINE — CHIRL
de 14 hres 4 midi 1,/Â¥ tous les jours
Lundi, Mereredi, Vendredi,
de 44 6 heures
Samedi. consultations gratuites a 4hres.











































On trouvera a I’ Epicerie d nte- |
naire, vis-a-vis de la Cathédrale : Ma-
quereaux frais, deux pour 1 gourde,
Biére allemande grosse et demie bou-
tellle$ —

Toujours . a.bon marché.

« CADET LUNDI





AN OCUTS Gen Poo nne. occasion

qui esi HN "| sae du sénateur Silencieux Wil-

am, désire allrétement. pour les cotes
éridé si souvent le public par Nord ou Sud, ou pour Cuha.
x i” gonpera quelq .S’adresser au Ne 3)), rue Pavée, chez

artie des 5 roduig de la {ee le sénatenr ou a bord.
Aes produis de fa Jen). : Port-au-Prince, 19 Mai 1905.












vec plaisir, gue ‘




1 ces) re charitable du R.
Ex-Externe des Hopilaux de Paris.
-MEDECIN, CHIRURGIEN, ACCOUCHEUR
69, Pur Roux

(ei-devant Ri ue Bonne-Foi ).
Consullalions? Pa 4 heures.

2 2 ni-frétet. passagers.
td Haiti,a occasion da1§.) S'adresser & Mr CHARLES Livavors,
ppelle-on'il- na pu a ‘¢hez Louis Mevs & C:,

af suite du _mauvais. temps, Place Géffrard, 128

Attention ll
“Ee sotissigné donne avis tant au pu
blic qu’au commerce que les trois
bons 6°/. portant les
_Ne 1338-de quinza cents dol. 15
“N? 1939 de-quinze- cents dol. 15
N* 4340 de quinze cents soi-
ateta y | wante sept 1/2 4567 4/2
al - -émis- en son nom’ personnel: id. Mu
| ler sont déclarés nuls et-qu'iuces
ment-duplicata des dits bons” i Serorr
délivrés.
Port-au Prince, le 43 Mai 1905.

» Ep. MUNIER, ‘avocol.

ae Louver .













. HAMBCUTLEOISE 73
(Service New-York-Haitl.)

-oceenetsote










Le steamer « Groecia», venant
de Santa- Marta, passera au large
dimanche prochain 24 courant,
r-prendre la-correspondanee,
féia-teserits-el si-
yre directement pour New York.
La malle fermera a la Hoste | e
samedi 20 courant, 4 8h:s du soir.

























€ Tannahauser :
Portici (Ooverwure)




we
% G

_Le- “steame: _« Alene a, ayant
quittéNew-York le 17 courant,
est attendu ici mardi prochain 23

4-suivra probablementie —
méme jour pour St-Marc, Petit-
Goave, Miragoane, Colon, Santa-
arta, prenant la malle, frét et.
passagers.

table. - —-Pérl-au-Prince,. 18 Mai.
S’adresser au No- 18. r rue. Galles d,en NN c: Ag
face du Musée du ‘Séminaire.

ene







s adresser p pour les conditions a Mon-



Man irepas. ”
La* maisoo sera. librea partir do i Jain








Couintins ales 3 ofo
_Fonciéres 3 o/o 4879
Panama. 889
_Bons-du-Congo_.
1/5 Foneiéres 1885 —
|. La Caisse Francaise de: Pré oyance institt
1 de favoriser le développement d: ‘Epargne par le cré
| plus modestes bourses _tle—w. d
| ordre, en les payant par petites fractions
|9, 10,15, 20,25, 30 40.et- 50 francs ar mois, selon_ta




OUR
tu Grand Gerele de Port-au-Prinee
du Petit-Club
de Union Sportive Haitienne
du Restaurant de la Paix
« du Commerce
ade VHétel Bellevue
« Central
de France
: Patio
dq Cate du Port
du Bar Fin de Siécle
du Govmmerce
des Amateurs.
da Port
lufernational oo
de ia Bourse
de ja Chambre
de ia Poste
a de la Gare.
‘ du Pak US
« de lVUnio
@ Larousse
s javicloire
Bourdon
a Canbave , ape
Anx Caves de Bordeux )
Gonaives: BR. Sehaut
Pelil-Godve : Gafé Lochard
Jérémie. Café de la Paix
Si-Marc: A. Dalencourt
Jacmel. â„¢. Lafontant



















du lot qui ‘pourrait Schoira i 80 r 3
touche intégralement, n'eut-t .
Pour les. deman des J’ achat @








sg os & SG @ se

















Préparés avec de
érvlisée
al de PAcide Carboni qué Liquelié







Ce gai fait Yor}
jen Pringipeg 4a