Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text









_ GOURDE









de 4 transports et se dirige vers la
mer_de Chine.

OL de ‘Tie Le but des Japonaisest} Tox1o 6. — Le prince e Ch. ‘Je Ho-

de faire un mouvement tournant | henzolle-n quia suivi les opérat ions

contre armés da général Linevitch. | japonaises en Mandchourie, partira
aujourd’hui pour l’Allemagne.-- Un

| St-Prrerspourc 5.-- A lasuite du
es |résultat déplorable obtenu dans la grand banquet, anguel. assistaient
‘ guerre-actaelle, -qui- met en : ngne ct de
its] faiblesse de Armée Russe, Je Gou- iombreux personnages, ful ‘douné
- A Mitilopol, vernement.a décidé la réorgani: sa-.| hier soir en con chonneur par le
| tion compléte-det’état-rmajor” mat: des | prince heritier.~ ~
“Fécoles militaires. Paris 6. — Ona communique de
| Lonpres 5.-- On-confirmedetile- vigon que le.2, Pamiral. Rajes stVensen.-

| Penang, dans le détroit de Malacca, ky informa tes autorités de iTndo-
I chine frangiise que le 3, tous ses na-

e les navires de guerre russes |
qui ont é1é vus- hier matin par un| viresquitteront Ja baie de Hongkohé,
lavire—anglais t bien eeux qui} pour aller rejoindre fa division du
‘composent la sion du contre- | coulre- amine | Nébogatolf
-envahirent les rues, lan- | amiral Nebogiton Du_ texte des | AmMoY ( Chine) 6..-- Un typhon,
séditienx et arrétant dépéches, | | résulte Gue “cette divi- | @une-violence extra ordinaive, ft pase
_ les. tramways; bes -siotrest re otas pendant ape semaine | Sete # par li mer ce ©

Thine causant
saydient de dispers ser les Fun grand nombre de deésastres
Mais ny réassirent- pas.

A la hauteur de Jugrok, protectorat | 8)
: Oa assure que Pouragin a fat
bless d'un coup de}

anglais de Sol Bg ne déwate para TeRCaC
Soe du mapfestants. | temps était dans les limites des eaux {2



Kawomon occupe la ligre au nord-
vet -Nogi-se-trouve a Pouest du

































































He parait ” augiienter de
ur. De nour ens désordres













ay tg evand” nombre |
























renise SE ee a escadre de Pa-
~ dome ifmddiate- [anglaises ou-en dehors, recevant des }-8!
ovisio terre. ‘Les dépéches |








. és COSUqUES
"R. wes - One craint ajoutent. que deux transports russes
sont arrivés a Sabong, ile de Suma- |
des iS jours pret fra, en si. mauvais état. qian sup: |

Le général Shiwiloff | | pose, qwils ont ea une collision. ~~
_prelel ad olice--de |-—-Cteago 5.-- bi seve des ¢








Revuedu Marché
fat-1905 de éhingement de-
os -préc édents avis du 29 Avt et

-semaine, pre ad -des-pr opot. {1 moins encore amétioration. 2 signaler dans

us grandes qu ‘on ne le pen- [Ja situation générale des affaires. — Les_

~presqire géu t Les: propr jétaires des charrettes | ventes-de marchandises restant- toujours
vlogne.-- Les ouvriers | ontessayé,pour mettre fin 4 la gréve Frege ze rut ed emis al
nolactiviers les plus | de retnplacer les anciens employés e Ghange sest de nouveau F 3
abandoané le tr L d i tl mefur baisse, sous'la pression de la spéculation
ADCO NE 16 par e novveaux; mais cetle meSure gul, ete semaine, @ fortement recom-
na été jusqu’a préseit qu'une sour- mer ie6. é—Les taux comptant de 581. fo
cede désurdres. Les nouveaux [ra- | A: ; :

+ vailleurs Sont constamment atiagues
dég ci

par la foule, qui sympathise avec les | dégringolé, ce matin a.
| grévistes: = bes” proprictati Bs Wes 1545 8/0, 1008 Tinflaence des” oures ‘faites ~
| véhicules ont demandé au Gouver- | sar Mai, Juin, Juillet 4 550 °%o, puis 545
ofg sans acheteurs. Oa peat éva~

? ; ag | et 540
Spee de LE Venxs} Ac re OBES [oer tes affuires négociées 2 35000 dollars
ae protéger IES eccne fan comotam et 69.000 doilars sur fins —
SINGAPOUR 6.— La divi ee Mai. Jain, Juilleret Acti ,
par ‘Je contre-amira "Nebo- | Contre or, les taux restent en faiblesse.
galoff, passa hier matin a5 h 30, par | Og a veada 89.090 francs environ 90
détroit qui sépare cetle ile de | jours de gue 4 2 %/5 de prime-et 16,000-~
les de Stange at Batam; elle se] dollais Chéques sor New-York 4 1 8 “fo.

compose de 6 navires de guerre et Pescompte ét au pair.








































jus use 2 hier n vérait tombé qu’a $70 Jo, »
ce matin a 550 etméme-



of
























TT Riser ere e nani arma


























Cafés. livraisons faibles de morte ‘sai- “waut un liens e.deux i
sony elles se sont tlevées 4°360° “sacs en | nation quil a signee: vi
‘viron, dont 300 de la Cére et 60 de sou- , dont on p up et qa
tes, les prix sont-tombés de35 2 38c. te, ib publiera’ bientér aa jou ni
Campéche; tovjours de® 12.118 %/oo. | cette convention qui e
. __Les Titres. sont fermes-et-encore- mieux-;Poeavre-de la Commission mixte de véor
tenus.== Noiis cétons : Consolidés 12 °/o, ; nisation financiére et que, “dés so
cash 4 60 °/s avec intérdis dus ;—le 6% t-aux affaires M> Marce ina fait sign t,
nominal a 44 °/;— le ro Janvier, 4 7-1 un modus vivendi fort. appréciable
58 eo 3 ~ le ‘Provisoire, A 52-1/2 */o,—le! Gouvernement et cette Institation
‘Budeéiaire, a 85 °/o ;--- obligation bleue, Ai dit. Ce sera, aprés tant d’agitations,

37 1/2-38 */, 5--- obligation rose. A 30 tae | chicane : Vapaisement nécessaire, salutai- > ci
310/o.---Constantin. Vieux &C*, fe, ot découleront foreément, les avan- com
Change. tages saivatts, — si on soldi ee

La baisse continue.— Ce mouvement } SOTE+ '4 Marche assuree Ou service
a commencé vendredi, nous étions ce jour Péquilibre~ chr Budger, et, assur

4 570 et par bonds de 5, mém.e de ro, on | Avant que le Retrait partiel ou intégral oe
a ferme samedi a 535 °/ 7" ¢s’effectue : une baisse notable et progres- |

Ce matin, a l’ouverture, on a contracté sive du change, ce qui ferx renslue SD die ry del Val a P

a 525, $20 et A cette heure,— midi, —le | Peale commerce. rp... leette ville qui avait envoyé

tax de 495 se pratique aisément, dL _ Cette entente de bon aloi, avec la B 4

Il est a espérer que les commercints | que est une des meillenres ka
voudront vendre leurs marchandises, les | 228° Fee eee eT anemen
comestibles surtout, 2 meillear--compte;| avjourd hur; car anque, oh °*..
‘afin cue les consommateurs bénéficient | SeCoUee,, ces temps derniers 5 la ra cece
aussi de cette baisse. pqui v6 s'est sanyees que’ parce get | Saint-Pére, aprés la retraite ¢
evue des Journaux pony miraca cusement, que it lenrs sentiments filiaux 5 des
ae ef elle me _n’a pas été entamée, comprfo= |__,. jeuses, ane Revove de Moi

Le ‘Pacificateur.—~La-question du Re- se; la Banque. est forcée a d’extrémes |, 2
trait est plus que jamais 2 Vordredu jour:

scrupules. Elle sait que le Gouvernement |
les uns sont les partisans furieux du Re- ii

rait int tégral, J les autres sont ses adver-
saires déciarés.













TEvéque ‘du Cap- Haitien et
de son diocése qui avaie
























| quer, elie-méme, la puissa
1 Sn gee pig pstquent, elle sera la sévére observatrice
Ob 1 la misérable question d'intéréts. | des clauses de son_contrat ;_elle

Ev. clest Mr Marcelin. qui semble patir | tivera dans aucune transaction Touche et,
dela ina uve ise. humeur-de tous, avant | 3 un ministre des finances, . eX
méme qu ‘on ait eu le Temps de connaitre i 0 "importe quel entre individu quai - e oy van se :
ses combinaisons. Sarderait. proposer; ;
La cabale continue, formideble, -auloUr Tyrer, qu'elle ferait cette réponse indignee : ‘
de son nom, ét cest a qui veut lui pré-| Pode retro / “

ter les intentions les plus cea. M. Marcel 4
naura eins-de-s
_ Mais le Ministre. des | Finances ng . pas









Spo cere. de St- -Josepl ee ‘le
té nommeé- chanoine


















‘quel nous envoyons HOS
reuses félicit.tions au cure
Cone, entente est transitoire ; ‘elle est} Heiti &
toujours qnelque’chose, jucqu’a ce qu'un} Ce joarnal — n-méro da 5
isse trouver mieuz.-Diatlears le minis- | “parattre-portant on riche 9









“de a fermer | Voreille 4 toutes les clabaude-
ries, d’ou qu’elles viennent, et résolu a
_ponrsucre son chemin dans toute la-cal-}














_me. sérénité de sa conscience — }--Les Char = bee ‘taches- du. so'eil, i. Badi
Crest en vain que nous avons cherché L unies. Deja il se -chuchote qu'il y aura. Arcéne Chevry; Infortune, yd
a pénéirer les dessous de cette opposition | de orands: débats: Bh bien, © ia Vee: d eee de e Nay yy

“qui gronde autour du vaillant publiciste ;
notre engvéte nous a seulement permis}




sion la meilleure, pour M. {. Marcelin,. deze t
3 pliquer-sa- politique faanciére. Et, grace.
détablir qu'elle prenait-sa source dans la [a Vappui du Président, de ses coll dgues |

“Tivalité des intéréts eu jeu. org | CtePOUrE qu’au Parlement, on n’apporte |
Ppoas Bows sommes cit que maere’} aucune passion etqu’on ne. soit doming

tout, elle était inopportune et que Von |

| que par le besoin naturel, impérieux me-—
—devraic avoir, ao THOTHS, le bon gout Wat- ime déclaircir notre situation financiére,”
j M..Marcelin-fera-ceuve at

Mr Mire n des |
hommes politiques qui.ont écrit, avec le | Moniteur
“Le Journal Officiel de samed

plus de compétence, sur les finances de}
notre pays, mit en désaccord ses actes | deux avis déjd reproduits;
» la séance de la Chambre des Députés

avec ses Opinions.
ida to Avril de cette année;
Haiti Litéraire a “Secale. se og Labs t le -discours eden par le Secrésain
~~ sobatisime ~ ile i d’Erat del Agrica are p

seul est calutaire : car atre Pabsola, c'est se
heurter 4 des difficu!: és s inédectibles, deh



































au 2 mai de la Station Mété
de Port au- ~Prince.

Nous avOnS lo avee nn exuém:

la conférence prononeée ala
Anciens Eleses des Prevess | Dal











bles. — Il ne Sagit, en ce moment que
daméliorer, que datténuer, mais non de
démolir, pour reconstrnire 4 nouveau,
car il est presque certain, gu’on n "aurait
point les moyens: de réédsfier.Dans tous |
“Yes cas, Cet: été se lancer. dans. de bien }
dangereuses aventures.

C'est pourquoi j apprécie beancoup le



Gouvernement qpi.a compris que: mieux ” 5









“Mépecin, CuIRURGIEN, Accoucueur

| 69, Pur Roux >
— (ei-devant Rue Bonne Foi ie
Consultations : 2d 4 heures.

wrt meme aRy me









- Chirargien- -Dentiste -

dit « Philadelphia Denial College and ;
Garrelson’s Hospital of Oral Sur- |
%
S ia aide my _..Tant pour ne “pas géner Ja circula-
‘ tion, au carrefour de Ta Grand’Rue et
pres dela Chapelle ta Madeleine. ge a rue Bonne Hoi, qu: vu ls proxi-
Voue s aux jeu- - Consultations de 9A midi etde3a_ mité du garage de la Poste, la Direc-
ment est trés utile; ; se 51 Hares (exer e dimanche, ) ‘tion avige le public que Varrét en tra-_

j-vers deda-rue-Bonne For et supprimé
_etauraleu-devant Tl Hotel de la Poste.
' Messieurs les voyagen?s sontinstam-_

- 2
B uteille ‘ment priés'de ne pas monter ou des:
‘cendre des cars dans l'espace compris

pas en fil ‘et d'eau-a nos sport= | A RueNe445 bis | entre les deux-voies, la Compagnie dé-
ur pelouse, et pour! nygienes: On tronvera les meilleurs ‘clinant toute responsabilité pour les













eA dag See le win me me 1
























~ _acelrlents pouvant sorvenit de ce chet

| méaecin de Port au-Prince ef de la!
Faculté de Paris.

- cee yo 4T, Rue ‘Maurepas ( Bois-Verna
Cabinet di eo ens





| Assia os Actions sont avi
sés qne | Assemblée Generale, convo-

af cor Santiago det ‘aba. de iv res A midi; 2 tons les jours —| gquée pour 1. PMaiv raven pu avoir
; et praRigers s'adresser. ay Lundi, Mercredi, Vendredt, lieu. la woi:ié- du Capitol sonserit vé>~
as is & Ce. ~p Plage de la P ix. oe _de AB a 6 heures. i tant pas repr Psentee, une nouvelle Ase

: ' sembice (ene ale est cor be gure pour

Ma-pr vinct Juin 1903.4 3 heures pré-

eines, ait siege social: de Ta Société, sis







Sar:




fp

ferer Sa | eee LV POG 1 oem a Champ de Mars.
en ‘des Fronts: Forts, Nb “ LC -Lesomaciéres AL Ordre du-Jour sont.
—'e

de | ;
= Condon nets ee Mme Vve CxstILLOS GuirTtate et Ma: ! celles de Ta convocation du 2 Mei,
TEAR ) ! Messiewrs les Actionnaires sont pré=

| demopiselle Cécite Desce ont Phonneur! ”
mannoncer au public quelles confec- | Meus que : pres 5 ae * ve des
ltionnent des « hipeanx et Robes pour; Gs Ce Societe Hees de tbéralions
| the he nouvelle Assem lee rout alae”











Lbébés: fillettes et dames, —
_S'adresser a la rue Eugéne B onrjolly
ny pourra voit leur travail |





TIONS KEPRESES TEES. _.
“Ee Conseil dAdministrn ian de te -
Compayrie des Chemius de fer de: he
Plaine du_Culte Sac
Le Président, — SCHWEDERSKY.









“Philos, p gouty p b.
ilosophie, Histoire | roropttude, exietitude et surtout |
Braphie, Latin, [un prix -modéré





: vusjolly, vis-a-vis bo
Au somictie des far | L

ewes eine

4 is Manufacture a toujours: en
7 ape un grand _stock,. = pour lay - aT
vente en gros et dctail, -
| chaussures en tous genres pour | quitté New-York le 7 courant,
mMeES, FEMMES, Enrants.--}-est-attendu ich mardi prochain 9

Les commandes des commer; courant e! suivra le méme jour
cants de l'intérieur pourront étre | pour Kingston, Colon et Santa-
; s dans une semaine a rtha, prenant- Ja-malle,frét- et
assagers.

Port-au-Prince, 5 Mai 1905.

* HERRMAS N&C?, A gents.











: ee lp
3, rue des Fronts-Forts, 23, i.

28
_ PORT AU: -PRINCE (nar),



Enirgr i
= Porta Prince —

se Laux Gazeuses.



de





du rei Cla .
de Union Sportive Haitienne.
du Restaurant de la Paix
< du Commerce
de Hotel Bellevue
« .. Central
« de France —_
6 _Patrie
4y Café du Port
du Bar Fin de Siécle.
: ge ar 37 ommerte7 ce










_ La Caisse Francaise de

| de favoriser le développement de 1’

plus modestes bourses le wn d/acquerir.

ordre, en les payant par petiles fractions au moyen de
5,10, 45, 20,25, 30, 40 et 50_frane: nu de
| portance du titre. |
| Aprés le premier. versement, I’
obligation; et seul, ifcourt
idu lot qui pourrait échoir a Sor
touche intégralement, n’cutal p
meus les- demancls dachats

*


































«a des Amateurs.
e du Port
eo~bnternational
4

4



de la Bourse.
de la Ghambre
« dela Poste
a dela Garey
« du Palais
«de VUnion —...
Larousse
« Lavictoire
« Bourdon
‘ Cantave
ed Aux Caves de Bordeux
Goneives : RB. Schott
Pelif-Godve rvinté bochard
férémic : vate le |a-Pabg—— nn
Sb Mere nde AVE COU brace
Jaemel. â„¢%. Lufortarnt .









~feurs; -etaussi- pour ex

IDRONS ft... -— — a po
Préparés avee de a

Eau Stérilisée |
at de VAcide Carboniqne-Liquelié-









Full Text









_ GOURDE









de 4 transports et se dirige vers la
mer_de Chine.

OL de ‘Tie Le but des Japonaisest} Tox1o 6. — Le prince e Ch. ‘Je Ho-

de faire un mouvement tournant | henzolle-n quia suivi les opérat ions

contre armés da général Linevitch. | japonaises en Mandchourie, partira
aujourd’hui pour l’Allemagne.-- Un

| St-Prrerspourc 5.-- A lasuite du
es |résultat déplorable obtenu dans la grand banquet, anguel. assistaient
‘ guerre-actaelle, -qui- met en : ngne ct de
its] faiblesse de Armée Russe, Je Gou- iombreux personnages, ful ‘douné
- A Mitilopol, vernement.a décidé la réorgani: sa-.| hier soir en con chonneur par le
| tion compléte-det’état-rmajor” mat: des | prince heritier.~ ~
“Fécoles militaires. Paris 6. — Ona communique de
| Lonpres 5.-- On-confirmedetile- vigon que le.2, Pamiral. Rajes stVensen.-

| Penang, dans le détroit de Malacca, ky informa tes autorités de iTndo-
I chine frangiise que le 3, tous ses na-

e les navires de guerre russes |
qui ont é1é vus- hier matin par un| viresquitteront Ja baie de Hongkohé,
lavire—anglais t bien eeux qui} pour aller rejoindre fa division du
‘composent la sion du contre- | coulre- amine | Nébogatolf
-envahirent les rues, lan- | amiral Nebogiton Du_ texte des | AmMoY ( Chine) 6..-- Un typhon,
séditienx et arrétant dépéches, | | résulte Gue “cette divi- | @une-violence extra ordinaive, ft pase
_ les. tramways; bes -siotrest re otas pendant ape semaine | Sete # par li mer ce ©

Thine causant
saydient de dispers ser les Fun grand nombre de deésastres
Mais ny réassirent- pas.

A la hauteur de Jugrok, protectorat | 8)
: Oa assure que Pouragin a fat
bless d'un coup de}

anglais de Sol Bg ne déwate para TeRCaC
Soe du mapfestants. | temps était dans les limites des eaux {2



Kawomon occupe la ligre au nord-
vet -Nogi-se-trouve a Pouest du

































































He parait ” augiienter de
ur. De nour ens désordres













ay tg evand” nombre |
























renise SE ee a escadre de Pa-
~ dome ifmddiate- [anglaises ou-en dehors, recevant des }-8!
ovisio terre. ‘Les dépéches |








. és COSUqUES
"R. wes - One craint ajoutent. que deux transports russes
sont arrivés a Sabong, ile de Suma- |
des iS jours pret fra, en si. mauvais état. qian sup: |

Le général Shiwiloff | | pose, qwils ont ea une collision. ~~
_prelel ad olice--de |-—-Cteago 5.-- bi seve des ¢








Revuedu Marché
fat-1905 de éhingement de-
os -préc édents avis du 29 Avt et

-semaine, pre ad -des-pr opot. {1 moins encore amétioration. 2 signaler dans

us grandes qu ‘on ne le pen- [Ja situation générale des affaires. — Les_

~presqire géu t Les: propr jétaires des charrettes | ventes-de marchandises restant- toujours
vlogne.-- Les ouvriers | ontessayé,pour mettre fin 4 la gréve Frege ze rut ed emis al
nolactiviers les plus | de retnplacer les anciens employés e Ghange sest de nouveau F 3
abandoané le tr L d i tl mefur baisse, sous'la pression de la spéculation
ADCO NE 16 par e novveaux; mais cetle meSure gul, ete semaine, @ fortement recom-
na été jusqu’a préseit qu'une sour- mer ie6. é—Les taux comptant de 581. fo
cede désurdres. Les nouveaux [ra- | A: ; :

+ vailleurs Sont constamment atiagues
dég ci

par la foule, qui sympathise avec les | dégringolé, ce matin a.
| grévistes: = bes” proprictati Bs Wes 1545 8/0, 1008 Tinflaence des” oures ‘faites ~
| véhicules ont demandé au Gouver- | sar Mai, Juin, Juillet 4 550 °%o, puis 545
ofg sans acheteurs. Oa peat éva~

? ; ag | et 540
Spee de LE Venxs} Ac re OBES [oer tes affuires négociées 2 35000 dollars
ae protéger IES eccne fan comotam et 69.000 doilars sur fins —
SINGAPOUR 6.— La divi ee Mai. Jain, Juilleret Acti ,
par ‘Je contre-amira "Nebo- | Contre or, les taux restent en faiblesse.
galoff, passa hier matin a5 h 30, par | Og a veada 89.090 francs environ 90
détroit qui sépare cetle ile de | jours de gue 4 2 %/5 de prime-et 16,000-~
les de Stange at Batam; elle se] dollais Chéques sor New-York 4 1 8 “fo.

compose de 6 navires de guerre et Pescompte ét au pair.








































jus use 2 hier n vérait tombé qu’a $70 Jo, »
ce matin a 550 etméme-



of





















TT Riser ere e nani arma


























Cafés. livraisons faibles de morte ‘sai- “waut un liens e.deux i
sony elles se sont tlevées 4°360° “sacs en | nation quil a signee: vi
‘viron, dont 300 de la Cére et 60 de sou- , dont on p up et qa
tes, les prix sont-tombés de35 2 38c. te, ib publiera’ bientér aa jou ni
Campéche; tovjours de® 12.118 %/oo. | cette convention qui e
. __Les Titres. sont fermes-et-encore- mieux-;Poeavre-de la Commission mixte de véor
tenus.== Noiis cétons : Consolidés 12 °/o, ; nisation financiére et que, “dés so
cash 4 60 °/s avec intérdis dus ;—le 6% t-aux affaires M> Marce ina fait sign t,
nominal a 44 °/;— le ro Janvier, 4 7-1 un modus vivendi fort. appréciable
58 eo 3 ~ le ‘Provisoire, A 52-1/2 */o,—le! Gouvernement et cette Institation
‘Budeéiaire, a 85 °/o ;--- obligation bleue, Ai dit. Ce sera, aprés tant d’agitations,

37 1/2-38 */, 5--- obligation rose. A 30 tae | chicane : Vapaisement nécessaire, salutai- > ci
310/o.---Constantin. Vieux &C*, fe, ot découleront foreément, les avan- com
Change. tages saivatts, — si on soldi ee

La baisse continue.— Ce mouvement } SOTE+ '4 Marche assuree Ou service
a commencé vendredi, nous étions ce jour Péquilibre~ chr Budger, et, assur

4 570 et par bonds de 5, mém.e de ro, on | Avant que le Retrait partiel ou intégral oe
a ferme samedi a 535 °/ 7" ¢s’effectue : une baisse notable et progres- |

Ce matin, a l’ouverture, on a contracté sive du change, ce qui ferx renslue SD die ry del Val a P

a 525, $20 et A cette heure,— midi, —le | Peale commerce. rp... leette ville qui avait envoyé

tax de 495 se pratique aisément, dL _ Cette entente de bon aloi, avec la B 4

Il est a espérer que les commercints | que est une des meillenres ka
voudront vendre leurs marchandises, les | 228° Fee eee eT anemen
comestibles surtout, 2 meillear--compte;| avjourd hur; car anque, oh °*..
‘afin cue les consommateurs bénéficient | SeCoUee,, ces temps derniers 5 la ra cece
aussi de cette baisse. pqui v6 s'est sanyees que’ parce get | Saint-Pére, aprés la retraite ¢
evue des Journaux pony miraca cusement, que it lenrs sentiments filiaux 5 des
ae ef elle me _n’a pas été entamée, comprfo= |__,. jeuses, ane Revove de Moi

Le ‘Pacificateur.—~La-question du Re- se; la Banque. est forcée a d’extrémes |, 2
trait est plus que jamais 2 Vordredu jour:

scrupules. Elle sait que le Gouvernement |
les uns sont les partisans furieux du Re- ii

rait int tégral, J les autres sont ses adver-
saires déciarés.













TEvéque ‘du Cap- Haitien et
de son diocése qui avaie
























| quer, elie-méme, la puissa
1 Sn gee pig pstquent, elle sera la sévére observatrice
Ob 1 la misérable question d'intéréts. | des clauses de son_contrat ;_elle

Ev. clest Mr Marcelin. qui semble patir | tivera dans aucune transaction Touche et,
dela ina uve ise. humeur-de tous, avant | 3 un ministre des finances, . eX
méme qu ‘on ait eu le Temps de connaitre i 0 "importe quel entre individu quai - e oy van se :
ses combinaisons. Sarderait. proposer; ;
La cabale continue, formideble, -auloUr Tyrer, qu'elle ferait cette réponse indignee : ‘
de son nom, ét cest a qui veut lui pré-| Pode retro / “

ter les intentions les plus cea. M. Marcel 4
naura eins-de-s
_ Mais le Ministre. des | Finances ng . pas









Spo cere. de St- -Josepl ee ‘le
té nommeé- chanoine


















‘quel nous envoyons HOS
reuses félicit.tions au cure
Cone, entente est transitoire ; ‘elle est} Heiti &
toujours qnelque’chose, jucqu’a ce qu'un} Ce joarnal — n-méro da 5
isse trouver mieuz.-Diatlears le minis- | “parattre-portant on riche 9









“de a fermer | Voreille 4 toutes les clabaude-
ries, d’ou qu’elles viennent, et résolu a
_ponrsucre son chemin dans toute la-cal-}














_me. sérénité de sa conscience — }--Les Char = bee ‘taches- du. so'eil, i. Badi
Crest en vain que nous avons cherché L unies. Deja il se -chuchote qu'il y aura. Arcéne Chevry; Infortune, yd
a pénéirer les dessous de cette opposition | de orands: débats: Bh bien, © ia Vee: d eee de e Nay yy

“qui gronde autour du vaillant publiciste ;
notre engvéte nous a seulement permis}




sion la meilleure, pour M. {. Marcelin,. deze t
3 pliquer-sa- politique faanciére. Et, grace.
détablir qu'elle prenait-sa source dans la [a Vappui du Président, de ses coll dgues |

“Tivalité des intéréts eu jeu. org | CtePOUrE qu’au Parlement, on n’apporte |
Ppoas Bows sommes cit que maere’} aucune passion etqu’on ne. soit doming

tout, elle était inopportune et que Von |

| que par le besoin naturel, impérieux me-—
—devraic avoir, ao THOTHS, le bon gout Wat- ime déclaircir notre situation financiére,”
j M..Marcelin-fera-ceuve at

Mr Mire n des |
hommes politiques qui.ont écrit, avec le | Moniteur
“Le Journal Officiel de samed

plus de compétence, sur les finances de}
notre pays, mit en désaccord ses actes | deux avis déjd reproduits;
» la séance de la Chambre des Députés

avec ses Opinions.
ida to Avril de cette année;
Haiti Litéraire a “Secale. se og Labs t le -discours eden par le Secrésain
~~ sobatisime ~ ile i d’Erat del Agrica are p

seul est calutaire : car atre Pabsola, c'est se
heurter 4 des difficu!: és s inédectibles, deh



































au 2 mai de la Station Mété
de Port au- ~Prince.

Nous avOnS lo avee nn exuém:

la conférence prononeée ala
Anciens Eleses des Prevess | Dal











bles. — Il ne Sagit, en ce moment que
daméliorer, que datténuer, mais non de
démolir, pour reconstrnire 4 nouveau,
car il est presque certain, gu’on n "aurait
point les moyens: de réédsfier.Dans tous |
“Yes cas, Cet: été se lancer. dans. de bien }
dangereuses aventures.

C'est pourquoi j apprécie beancoup le



Gouvernement qpi.a compris que: mieux ” 5






“Mépecin, CuIRURGIEN, Accoucueur

| 69, Pur Roux >
— (ei-devant Rue Bonne Foi ie
Consultations : 2d 4 heures.

wrt meme aRy me









- Chirargien- -Dentiste -

dit « Philadelphia Denial College and ;
Garrelson’s Hospital of Oral Sur- |
%
S ia aide my _..Tant pour ne “pas géner Ja circula-
‘ tion, au carrefour de Ta Grand’Rue et
pres dela Chapelle ta Madeleine. ge a rue Bonne Hoi, qu: vu ls proxi-
Voue s aux jeu- - Consultations de 9A midi etde3a_ mité du garage de la Poste, la Direc-
ment est trés utile; ; se 51 Hares (exer e dimanche, ) ‘tion avige le public que Varrét en tra-_

j-vers deda-rue-Bonne For et supprimé
_etauraleu-devant Tl Hotel de la Poste.
' Messieurs les voyagen?s sontinstam-_

- 2
B uteille ‘ment priés'de ne pas monter ou des:
‘cendre des cars dans l'espace compris

pas en fil ‘et d'eau-a nos sport= | A RueNe445 bis | entre les deux-voies, la Compagnie dé-
ur pelouse, et pour! nygienes: On tronvera les meilleurs ‘clinant toute responsabilité pour les













eA dag See le win me me 1
























~ _acelrlents pouvant sorvenit de ce chet

| méaecin de Port au-Prince ef de la!
Faculté de Paris.

- cee yo 4T, Rue ‘Maurepas ( Bois-Verna
Cabinet di eo ens





| Assia os Actions sont avi
sés qne | Assemblée Generale, convo-

af cor Santiago det ‘aba. de iv res A midi; 2 tons les jours —| gquée pour 1. PMaiv raven pu avoir
; et praRigers s'adresser. ay Lundi, Mercredi, Vendredt, lieu. la woi:ié- du Capitol sonserit vé>~
as is & Ce. ~p Plage de la P ix. oe _de AB a 6 heures. i tant pas repr Psentee, une nouvelle Ase

: ' sembice (ene ale est cor be gure pour

Ma-pr vinct Juin 1903.4 3 heures pré-

eines, ait siege social: de Ta Société, sis







Sar:




fp

ferer Sa | eee LV POG 1 oem a Champ de Mars.
en ‘des Fronts: Forts, Nb “ LC -Lesomaciéres AL Ordre du-Jour sont.
—'e

de | ;
= Condon nets ee Mme Vve CxstILLOS GuirTtate et Ma: ! celles de Ta convocation du 2 Mei,
TEAR ) ! Messiewrs les Actionnaires sont pré=

| demopiselle Cécite Desce ont Phonneur! ”
mannoncer au public quelles confec- | Meus que : pres 5 ae * ve des
ltionnent des « hipeanx et Robes pour; Gs Ce Societe Hees de tbéralions
| the he nouvelle Assem lee rout alae”











Lbébés: fillettes et dames, —
_S'adresser a la rue Eugéne B onrjolly
ny pourra voit leur travail |





TIONS KEPRESES TEES. _.
“Ee Conseil dAdministrn ian de te -
Compayrie des Chemius de fer de: he
Plaine du_Culte Sac
Le Président, — SCHWEDERSKY.









“Philos, p gouty p b.
ilosophie, Histoire | roropttude, exietitude et surtout |
Braphie, Latin, [un prix -modéré





: vusjolly, vis-a-vis bo
Au somictie des far | L

ewes eine

4 is Manufacture a toujours: en
7 ape un grand _stock,. = pour lay - aT
vente en gros et dctail, -
| chaussures en tous genres pour | quitté New-York le 7 courant,
mMeES, FEMMES, Enrants.--}-est-attendu ich mardi prochain 9

Les commandes des commer; courant e! suivra le méme jour
cants de l'intérieur pourront étre | pour Kingston, Colon et Santa-
; s dans une semaine a rtha, prenant- Ja-malle,frét- et
assagers.

Port-au-Prince, 5 Mai 1905.

* HERRMAS N&C?, A gents.











: ee lp
3, rue des Fronts-Forts, 23, i.

28
_ PORT AU: -PRINCE (nar),
Enirgr i
= Porta Prince —

se Laux Gazeuses.



de





du rei Cla .
de Union Sportive Haitienne.
du Restaurant de la Paix
< du Commerce
de Hotel Bellevue
« .. Central
« de France —_
6 _Patrie
4y Café du Port
du Bar Fin de Siécle.
: ge ar 37 ommerte7 ce










_ La Caisse Francaise de

| de favoriser le développement de 1’

plus modestes bourses le wn d/acquerir.

ordre, en les payant par petiles fractions au moyen de
5,10, 45, 20,25, 30, 40 et 50_frane: nu de
| portance du titre. |
| Aprés le premier. versement, I’
obligation; et seul, ifcourt
idu lot qui pourrait échoir a Sor
touche intégralement, n’cutal p
meus les- demancls dachats

*


































«a des Amateurs.
e du Port
eo~bnternational
4

4



de la Bourse.
de la Ghambre
« dela Poste
a dela Garey
« du Palais
«de VUnion —...
Larousse
« Lavictoire
« Bourdon
‘ Cantave
ed Aux Caves de Bordeux
Goneives : RB. Schott
Pelif-Godve rvinté bochard
férémic : vate le |a-Pabg—— nn
Sb Mere nde AVE COU brace
Jaemel. â„¢%. Lufortarnt .









~feurs; -etaussi- pour ex

IDRONS ft... -— — a po
Préparés avee de a

Eau Stérilisée |
at de VAcide Carboniqne-Liquelié-