Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text



vince (Halt) Ven d 54-Mars 1906.
























urjoll:

TINS ERE EEE Sa
















détre préts.a attaquer,
St-PETERSBOURG 29.--- Des rap- |
ports authentiques dé la Géorgie |

(-Transcaucasie. ) annoncent que te le | Depuis quelques jours, on est revenu

mouvement insurrectionnel s’étend | sur une faaieuse et importante ques-

dans les districts montagneux. | tion que le pNouvell ste» avail agitee i

i

|

i

|

:

}



e

agen ‘Sr-Pererspounc 29.--- L’empe- | y acingans.-- Undeépate,dansle «Soirs
icléoraphique Clik c= «tin | Feur a donné Pordre 4 Mr Maximo-
ndance générale en fa- | Vitch, gouvernenr=général de Varso-
| paix, la R ussié n’a fait vie, de faire les réformes nécessaires |
aucune conditions. pour-le-prospéritédela Pologne.

ERSBOURG 29 (soir).— — L’at-| _Wasmineron 30. --- Le croiseur | se propose, ala rentrée des Chambres
8 la Russie « été définie | « Brooklyn »,qui doit arriver aujour- | de demander A Mr le Ministre des C al
ard’ hui, par “un éminent | d’hui a “Guatanamo, recevra a son. tes des explicstions-préci: seg sur ia dis
im « Le Gouvernement arrivée, ordre de se rendre 4 Port-; parition si étrange des irésors de la
: isposé maintenant A la }au-Prince. | Cathédraie.de Port- au Prince s--p arti.
S continue a Prepare la} Cette mesure est prise dla suite culiérement de Penlévement da grand
de la. réception dune dépéche du | tableau de / Union de Lethiere qui, a
ministre Powell, informant leDépar- ‘tal seul, compor te peur les ih ritie ens vb

i @ eves of Dp ay CEre }

intérét en Juin 1900 de cette alfaire ¢ qui
3 3 7
are Apart dn “ Newark pout passionnail depuis, aun si haut degré,

| Monte-Christi empécha le Gouver- Jp public port-au- princien; nous cro-
hement de FenYoyer dans tes. €aUX yong donc utile de rappeler ici ce qui
sone a sa déeision an haitiennes. | avait été dit de saillant dans le «Nouvel--
ontinuer la guerre: jusqu’a Washincton 30.---L’ambassadeur liste a cette époque, afin de remettre.
re extrémité.— jadTtalie contéra - aujourd’ hui avec les choses au point.

Eo ivours 30, nya pas | Vassistant-seerétatire Adée an sujet Nouvelliste du 29 Juin 1900:
ment de Jataille or-}de la convention internationale 4
or = | intervenir, en vue de la perception «Depuis quelque temps il nous arrive
Japonais se réu « idelar partition des recettes doua- _continuellement des dénonciations relau-
20 miles au sudde aie sel Ae “a a Républ D. ves Ala disparition inexpliquée du grand
Vint uade st! : éres dela Repu ique ominicaine, - et beau tableau qui se trouvait, derriére le
1p ention _Svideotg Hatubassadent a noté-le modus vi- | msitre-autel de la Cathédrale, symbolisant

‘endi que le Président a, dit-on,ap- J’ Union du Nooir ef du Jaune.

rotivé et qui le sera aussitrés pro- 1Ce tableas, doa de Mr bethiére,alors
bablement par le Gonverment Italien, , directeur de Académie Impériale de pein-
-Prrerspounc 30.— Une-colon- | ture de Paris, parait avoir une certaine
L-valeur artistique et...marchande, car il

jap srant un motivement..
aponarse,oper: Tee est catalogué daiis le Livret du Louvre de

See nant jo Sipingh a 27 mill es 20 1845, et il aurair été estimé a 80 on

| ro0.000 frances.

oi dé Gounshou 30.— De source | «Or, ce tableau a disparu... et l'on s’en
chinoise, les Japonais ont la direc- | émeut grandec.ent, a en juger par les let-
ion. de administration en Mand-j tres que nous recevons et par les ques-
chourie, remplacant les Chinois par | tions que.!’on nous fait, toutes demandant
des Japonais.— Des troupes: fraiches Ace que l’on soit renseigné.

arriventau front. ¢Nous nous sommes adressé 4 source

Havre 30. Cacso Haiti: : M1«-5D, autorisée, et il nous a éré aflirmé que le

. dit tableau n’a pas passé- Océan, comme
eee décrét, M. Frangois, ne ‘onsembie le-soupgonner: il est toujours &
s,est rappelé a lac- Pri

ince,chez l’artiste-peintre Vien-
omy 5 gouverneur™ arin~ | tejolquiva ie chargé dy opérer certaines
ér m “des éta »blissements de Inde. restaurations délicates secessaires.
gafermé). «Il nous*revient toutefois encore. que’
be maetpenicite’

du 24 Mars courant, a méme annonce
aqu’un groupe de collé éegues émus des
graves révélotions contenues ¢ dans bare
ticle de Dom Booz pubiié dans le der-
nier No-de«Haits Littéraire el Sociales,































on n font deinands au prési
velt de les aider po’





































































a
RP Pouplard

ia. 4
pour le remplacer,

fameux tablean,—qui ne serait qu'une
8 EEE ea “sroiet caveceé es



23

vente étre affecté 41

velle Cathédrale, ~ serait 4 Peau.

«Des éclaircissements officiels ne seraient re une

~pas-superflns, car-ils calmeraient définiti-_
vement des soupcons injustifiés, en tous |
cas, nous offronsla publicité du « Nov-!
VELLISTEs pour arréter A leur début tous
Jes cancans.»
Nouvelliste du 2 Juillet 1900: !
«Mon cher Directeur,—Les renseigne-
ments que donnez 4 vos lectéeurs réelative-
ment au tableau: P Union du Jaune-et du
Noir de G. Guillou Le Thiére, sont bons.
‘Ce tableau se trouve, en effet, dans mon
atelier 4 Turgeau, pour y étre restauré. |
-¢Quant 4 mon appréciation personnel- |
‘Te, il né faut pas en tenir_compte Pune s
fagon-absoluer an artiste h’ést pas on ex- |
pert;~—le tableau en guestion. peut avoir
été brossé par Le Th-ére..... Cependant, |
inscription qui se trouve au bas de la]
toile, est bien surprenante: G. Guillou Le |
Thigre, né 4 la Guadeloupe en 1760.Paris, |}
1822, 7 bre.»—Eile me fair douter de l’au- |
thenticité de l’oeuvre en question.
signer, n’est-elle pas plutér le faic du co-
piste que de Vauteur véritable?...
“Recevez, etc.
Euc. VienTgjoL, artiste-peintre. |
P, S.—On me dit que la copie do ta-
bleau estan Musée du Louvre !!!—Je pen- |
cherais bien'volontiers a croirele contraire:

———“"Nowselliste du'®7 Aoi 1900
aMr Benoit Armand, chef de bureau
chargé du service administratif de notre
arrondissement financier, nous communi-
~que-ane-lettre-da-R.-P>-Pouplard; cure
de la. Cathédrale (alors en Europe) dont
nous extrayons le passage suivant:.....

Saint-Gervais, 4 Abril 1900.
Mon cher compere, — en

«Le tableau allégorique était, & mon dé-
part, chex Mr Vientéjol quia été prié de Je

apetesnateon



+























raffraichir et de le faire photographier.---Qnel |

mal y a-t-il & cela? oo
Jamais jene me permeltrais de le faire

_ ble du Gouvernement...

we aR ARON Otro

vellisies nous faisait imopti



“No du ti Aolt 1900:-—-
«Une visite aussi longue que
tease aux nOmbreuses galeries du Louvre
ne m’y a point fait rencontrer l’ceuvre de
Lethiére; et non content du témoignage
de mes yeux, j'ai questionné le personnel
de ce superbe Musée, quia été assez com-
plaisani pour m/aider dans mes recherches



eo

sje dis la République d'H.

étre‘autorisé 4 le vendre ‘si nécessaires entre Noirs et Ja
s'il n’estpas apocryphe, cette terre of ils-ont versé cdt
par_une bonne copie, et le produit dela leur sang pour conquérir la libe
édification de la Nou- monter 4 Vindépendance,---ce symbol

| style que la précédente.



ver Me ila plus grande quiét
~traverser-les-mers sans T antorisateon préala- ée dans up caln

a a an a a ae vaient pas provoquer: effervescence p
“
le tableau de la Cathédcale necaie | eeaize + ils ont continué
que le tableau de ia Cath@arale nétait | jes portes de leurs boutig

qu'une copie et que Voriginal sé tronvait |
auLouvre,un evieil et fidéleabounédu «Nou- |
mer dans notre |
"| troupes ont éié casernées er le corps.

minu- |



zause: be symbolisme d union

a

propriété inaliénab’e de la Nation
& : :

Cematin, au moment otinous allions

mettre sous presse,est arrivé notredis- | —
lingué compatriote et ami: Mr Jérémie,
Par une coincidence curieuse.il nous}

dit au cours de sa. visite, qu'ému de
la question dont nous. nous

préoccu- | |


















pons,il s'est rendu & la Cathédrale pour | * ”
se renseiguer. Sa démarche n’a pas été}

infructueuse. Voici ce qu'il nous

re avoir vu:

Sur le maitre-autel: la grande eroig |

placéedevantla Madone en argent mas-
sif frappée au burin ; te fat de la-erotx
mesure environ 2 métres.--Ellene peut
étre sgulevée que par trois hommes A
la sacristie, deux autres croix, portati-
ves, égalemeut en argent massif: méme

La porte du tabernacle assez ancien.
ne, est en bois sculpté; elle ne lui pa-

ificed’

Un ostensoir d'un age assez avancé

|parce qu'il a été travaillé au burin.
| Il a des’ rayons différents de ceux qu’-
| on nous envoie aujourd’hui.

Les croix désignées, d’aprés ce quia

| été dit 4 notre éminent ami; étaient a=)

bandonnées: éllas ont été ‘réparées par
e Curéactuel. oe



tetra ttien

.-Nous espérons qu’avec ce complément

caractére pouvant satisfaire les intéressés.





La Question Syrienie | 3,0"
| Depuis le moment de désordres d’hier | 5.
| matin, vite refrénés, tout est rentré dans

me complet.



passée dans un cal

a garder closes
aes. -
.L’ordie est.done parfait. — L’Autarité,
au surplus, a pris toutes ses précautions
‘pour parer-aux moindres éventualités: |
des
Pompiers mobilisé, puisqu’on a parlé de
| résistance armée et méme d’incendie de
la part des Syriens. Mais ils ont. | si tant il est vrai qu’ils pensérent 4 de
elles folies, qu'ils avaien
conformer docilement,
la loi. —Dura lex, sed Ie

sae.

décla~ |.

“Wa &é décidé, entrant
le Conseil et le personnel :

de renseignements, la question-a-pris-an-| &

tions | di

_ et les poursvivre avec moi jusquedans ses.

- catalogues; mais ¢a été peine perdue: 1Ce

_Aablean n'est pas au Louvre!s--~ Vous cons|
cluerez donc avec moi, et vos lecteurs a- ;

_ Yee nous, que ¢ est bien Vo: ginal, le travail | paticace intempe
Oris ae bi dy pein | saureit que nous fair

‘ ent et matériellement.

== De-son été, qu
A rester spectateur calme
ution de la Loi, €
travaille, il aura sa










Communal pour aider a Ia.
tion de la Loi du 13 Aoft 1
-Rappelons que c’est auss
‘Communal que” prend si fe
| sion ad hoc, dont nous avons

ee

Commissaire da Gouvera
j rait pas en lapis-lazuli.Elle présente a- |
| ne-figure-symbolisant te.
| braham. ATCHeT, 4
liste des Syriens qui font k
Port-au-Prince sans patente

Ils sont an nombre de 300,

a





rganisation fi
‘Republique,
- A cette conlérence doivet



nous, qui doivent plier big

Crest anjourd hat
jie o Cc
do Gouvernement et dela Bi

























& laquelle il faut ajou



x



au




eo



Capitale!.








que 4
réunion de la double





ude.~ La jonrnées’est | _a































|

ee ie dissimoler : — le) : Langue Anglaise

gue date et formé exclusi- | Couseils a tous!..

du football-assdciation, | yay senyay , ;
Pe he a son aise et sur], -LECTEURS, je vous conseille tous,

Faction, -ta ndis-que V’équipe | hommes, femmes, jeunes filles, jeunes |
"oli figurent seuls des ragby- gens, @apprendre la langue anglaise; |
se initiés aux roveries du mé- | YOUSen aurez souvent besoin dans vos |
ationistes, va Gtre quelque peu} felations, dans le travail comme dans |


















—

. Ripe ip










30, Place Geffrard,

Chapeunx paille trés frais, }un ® 3 et 4
Fanx-cols toile toutes formes, doug. | %
Grands mouchoirs blenes « }
PH ees . pe - re Mg or . Be py 4 fy “
Trés bonnes chausselles pi hommes [>










Vétroit sur ce terrain ob par | le voyage et le commerce. Sonliers toile pour hommes. la paire 7
© elle aura voulu suivre son | Pour des lecons, je me mets entié- | Buns ct jolis couleaux, a duus. IZ
|rement 4 votre disposition. On peut} Verres @ pied tous modél s douz, oO















ennemi, ;
eus-devons.a la vérité de |
gi fU. A. P. P. offre des joueurs |

Trés jolis vases a fleurs. |) pare 3 6b 5

travailler seul ow en grovpe, et mes
Carafes A rhum, la piéce

“eure sé font tant a domicile que chez















és, agiles et souples, capables | moi,au No63, Rue Fugéne Bourjolly, | Ghampagie, ta bouteiile 7
‘ondement une partie,I'U.S.H. | ot devant Rue Américaiie. | Huile d’olive surtine, lofer hs 490
: Jos Ino DESCE Eixcellente brére franca: ae bs

ar contre. lui opposer de solides |
sd'activié et de courage qui, |
ear indiscutab'e inexpérience, |
fui faire une trés énergigque ré- | J

juss} celui qui s’avicerait dey”
ger la question A Savoir SY qui;
la palme de dimanche ? » nous!
















Veute en eros par barrique el der
barrique, :
On y tronvera ©

| la Manuiacta e rE
temps, tout dans la nature se viville. | Gycles de Saint Buenne (France;
que . cOulGan x, Cant pas

: Vin de Bordeaux marque |
|
i i
| C’est le moment Je plus propice pour |








oes,

dans un profond embarras; car
| etc, etc, vendus a des

§ the question. — Miton. . eee ;
Invincibl biuaé | metire a exéculion nos projets long: |
(Brat de Kansas). | temps caressés, et réaliser nos réves les concurrence eb nar
COonnus.

Toma (Etat de Kansas).---Le 18 Jan- } plus chers.
guifiques Bventails, prix unique. 2

ies fa Chives

res avoir fait une conférence dei J’espére que l’on voudra bien profi-
pombreuse assistance,M. Booker | ter de cette heureuse suison pour com-
gion a cherché vainement a étre | mencer l’étude del’anglais dont la con.
nsto “hotel. Les hoteliers “de la) paissance devient chaque jour plus in- |
tous déclaré que, s'ils recevaient | dispensable. Grace & ma méthode toute |
fe, tons les autres voyageurs aban- | pratique d’enseignement, on peut s’ex- |
tient "hotel, Finalement,M. Was-| primer en cette langue aprés quatre |
add quitter la ville. -. WVdinde edriense Vee slaves ar. | ) Dhilndelnhia Dental O35
Ae gen mois d’étde sérieuse. Mes éléves ac- | du « Philadelphia Dental U)
des hoteliers a dit que, personnel- | tyels et anciens qui tous parlent cou-| Garrelson’s Hospilal of G: ab Sur
cppit Ber daccveillir chez lui rdmment la langue, sont la meilleure gerye de Philadelpiue,
les aa que-ales-af- preave que je puisse offrir de l’excel- 442, Rue du Centre, 142.
(Maison de G

id ; . ; lenee de ma méthode,
ent produit une vive impres«
Consultations de 0a midi ef de oa

Eiht






































2

Chirurgien-Deatisic

a





ew York. Plasi i Pour les conditions, s'adresser a
une vill "ti ef journaux dé-| Trio, A Srencer, -- professeur titre. |
» homme qui ie use ten hospi- | Ecole Episcopale, (Rue des Gasernes ) |
le t0; Edouard © Presi ent Keo- P. S.--- J’enseigne aussi la compta-
ree aux yeux GOES" | bilité, les mathématiques et la musique.
X yeux du monde civilisé, ; » disgust al « na) 7
ue pvisse ire | Lecons adomiicile ouan local. T.A.S.
be puisse ire larace ou la couleur , i ; ann
me. ( Laffan.) ~ Port-au-Prince, le 16 Mars 1905.
Pour Santiago
ee «ANNA» partira pour Sans |
@ Cuba le der Avril, prenant. frét
he.







Hambcurgesisa Américain
(Service New-York-raiti.,)






JETER ENIAC Ie, ge rE INN MathNe SR ONTaf NW. seas SNR HNRNP Te capionne minnow epi rncateta

Le steamer C(LANDR:\ Paquit-
té New-York ls 29 courant






esser 4 Joseph Cartwrigth de- ; .
rue Saint-Louis, No 41.” « J J rectement pour notre port, of |
2u-Prince, le 28 Mars 4! neuen BASS“ fest attendu mardi prochain 4

. méde efficace contre la fiévre | Avril. — Ti suivra probablement



paludéenne.



le méme jour pour Saint-Mar:,
Gonaives, Miragoane, Kingston,
prenant la malle, frét ef passazers.









“Ala Fine Bout

: Grand’Rue Ne 148 bis





pour ies enfants.
400 flacons déja épuisés.
© Stock renonvelé.

e & 2

slerl







Danses &
: 150.000 francs ‘(Source ANGELICA).
DUO datlicrs Digestive parexcellence,combat la

ge biceed os ie ee ~ . dyspeps ie. suv ai






z

ilules pour le guérison com-



an

pléte de PErésypele préparées
par le Dodteur Ochoa.

bl: Pharmacie Notre-Dame
PORT-AU-PRUNCE,







EE RE aE ccs.
ve Rede es

D AK nt CORVINGTON

Beetles ‘les "Hopslaus! de Paris,
Mépecin, GuinuRGiEN, ACCOUCHEUR

69, Rue Roux —









Porte 4 la connaissance de. ses.
| nombreux clients que son établis-
| sementsetrouve maintenantirans:

(ci-devant Rue Bonne-Foi )| féré dans la Crand’Rue, mais at
9a 4 heures.

Gonsulltations

| No 169, en face de JosEPH ‘St:







t RIBOUL

Médecin de Port au-Prince et de la}

| Boupuets pour Fangailles et Maniages ieee

Pacullé de Paris.

44; Rue Manrepas ( Bois-Verna ).

Cabinet de Consultations 2
179, Rue Républicaine (presqn’a Pangle |

des res Miracl es el Répub! icaine )

MEDECINE — CHIRURGIE

de 11 hres 4 midi 4/2 tous les“jours
Lundi, Mercredi, Vendredi,.
de 4 6 heures



Samedi. consultations gratuites a4hres. |

Maitre-Tailleur,
Grand Bue, 181,
Annonce a ses nombreux clients
que sa maison est nouvellement
assortie d ne vrande quantité de
Diagonales, Pla Flane elles, Gheviottes et Gasimirs,

dune réeile supeériorilé,
Dans son élablissement, on trou-



vera, -- comme toujours, — les |

dernieres modes franecaises et an-
glaises -





Foy ae
Vee se ho, ee let gin Sts tee fi



wands por 7 Sestese én ms de Part,
i: # wml purgehf naturel ageiable d prendra”
én tents portent, La heoction @ B of



— Voulez vous vous purger?

cois JOSEPH,



ide Pharmacie internationale

Seule Dépositaire pour Batti,

OETA seorcprn,

Le s steamer «Prins Freperix
_JcTenprik », venant du Sud et de

Saint- Mare, est attendu ici ven-
dredj-le 31 courant. — Il reparti-
ya le méme jour 4 midi, directe-
~ ment pour New-York, prenant la la
_inalle, frét eb passagers.

Port au Prince, ao Mars 1905;
_-Orto BIEBER &Go,Agents.'







"g

i

[
Ae
seo

| CLOUD.

Pt-au-Prince, 4 Meibs 1905. de.



Clxé ations TJ ouvelles

Corbeilles de F leurs.
Jardinigres pour diners, réceptions, —
Couronnes de toutes beawtés,

Travail soigné
Fine Vanille du Mexique 448 pour P, 4
S’adresser 4d Mme CHEFDRUE





Nois- Verna, rue Maurepas Nese no

Ie woe EP TG TST BASE i EM a eee beat bedtipanind bteindiibiae,

| Marchan ad “Tailleur. q
101, rue du Centre.
Coupe Moder ne et Elégante

Specialité de coupons pour pantalon
et gilels de premier choix.

La maison la mieux assortie de toute
Haiti en étoffes fantaisie, cus
gueties et kénis militaires



RF rancisco

Fabricant d le Chausst res

omni vijnaseans

La Manulacturea- toujours en

| depot un grand stock, — pour la} ~
| venle en gros et détail, — del

Prenez eau purgative Hongroise FRaN- “eS Cr tous ‘genres pour | ae

le seul purgati naturel, |
agréable. ‘a_prendre, le iP us doux, le |
plus suir-etle-plus populuire depuis 90 |

Hor OMMES, Femmes, ENPANTS.

Les commandes des. commer- |

ans. 10 médailles d’or. En vente partout. | canis de Vintérieur pourront cre | ce
wae Pe ean sn ussounwins ne - i . on es Be exécitées- dans” une” “seMmiaine “a pee ene

; peu pres.



- e- -Pat
du Grand Café. |
da Bar Fin de Si

ge

de la Gare.
du Palais

« Larousse |
. Lavictoire























Full Text



vince (Halt) Ven d 54-Mars 1906.
























urjoll:

TINS ERE EEE Sa
















détre préts.a attaquer,
St-PETERSBOURG 29.--- Des rap- |
ports authentiques dé la Géorgie |

(-Transcaucasie. ) annoncent que te le | Depuis quelques jours, on est revenu

mouvement insurrectionnel s’étend | sur une faaieuse et importante ques-

dans les districts montagneux. | tion que le pNouvell ste» avail agitee i

i

|

i

|

:

}



e

agen ‘Sr-Pererspounc 29.--- L’empe- | y acingans.-- Undeépate,dansle «Soirs
icléoraphique Clik c= «tin | Feur a donné Pordre 4 Mr Maximo-
ndance générale en fa- | Vitch, gouvernenr=général de Varso-
| paix, la R ussié n’a fait vie, de faire les réformes nécessaires |
aucune conditions. pour-le-prospéritédela Pologne.

ERSBOURG 29 (soir).— — L’at-| _Wasmineron 30. --- Le croiseur | se propose, ala rentrée des Chambres
8 la Russie « été définie | « Brooklyn »,qui doit arriver aujour- | de demander A Mr le Ministre des C al
ard’ hui, par “un éminent | d’hui a “Guatanamo, recevra a son. tes des explicstions-préci: seg sur ia dis
im « Le Gouvernement arrivée, ordre de se rendre 4 Port-; parition si étrange des irésors de la
: isposé maintenant A la }au-Prince. | Cathédraie.de Port- au Prince s--p arti.
S continue a Prepare la} Cette mesure est prise dla suite culiérement de Penlévement da grand
de la. réception dune dépéche du | tableau de / Union de Lethiere qui, a
ministre Powell, informant leDépar- ‘tal seul, compor te peur les ih ritie ens vb

i @ eves of Dp ay CEre }

intérét en Juin 1900 de cette alfaire ¢ qui
3 3 7
are Apart dn “ Newark pout passionnail depuis, aun si haut degré,

| Monte-Christi empécha le Gouver- Jp public port-au- princien; nous cro-
hement de FenYoyer dans tes. €aUX yong donc utile de rappeler ici ce qui
sone a sa déeision an haitiennes. | avait été dit de saillant dans le «Nouvel--
ontinuer la guerre: jusqu’a Washincton 30.---L’ambassadeur liste a cette époque, afin de remettre.
re extrémité.— jadTtalie contéra - aujourd’ hui avec les choses au point.

Eo ivours 30, nya pas | Vassistant-seerétatire Adée an sujet Nouvelliste du 29 Juin 1900:
ment de Jataille or-}de la convention internationale 4
or = | intervenir, en vue de la perception «Depuis quelque temps il nous arrive
Japonais se réu « idelar partition des recettes doua- _continuellement des dénonciations relau-
20 miles au sudde aie sel Ae “a a Républ D. ves Ala disparition inexpliquée du grand
Vint uade st! : éres dela Repu ique ominicaine, - et beau tableau qui se trouvait, derriére le
1p ention _Svideotg Hatubassadent a noté-le modus vi- | msitre-autel de la Cathédrale, symbolisant

‘endi que le Président a, dit-on,ap- J’ Union du Nooir ef du Jaune.

rotivé et qui le sera aussitrés pro- 1Ce tableas, doa de Mr bethiére,alors
bablement par le Gonverment Italien, , directeur de Académie Impériale de pein-
-Prrerspounc 30.— Une-colon- | ture de Paris, parait avoir une certaine
L-valeur artistique et...marchande, car il

jap srant un motivement..
aponarse,oper: Tee est catalogué daiis le Livret du Louvre de

See nant jo Sipingh a 27 mill es 20 1845, et il aurair été estimé a 80 on

| ro0.000 frances.

oi dé Gounshou 30.— De source | «Or, ce tableau a disparu... et l'on s’en
chinoise, les Japonais ont la direc- | émeut grandec.ent, a en juger par les let-
ion. de administration en Mand-j tres que nous recevons et par les ques-
chourie, remplacant les Chinois par | tions que.!’on nous fait, toutes demandant
des Japonais.— Des troupes: fraiches Ace que l’on soit renseigné.

arriventau front. ¢Nous nous sommes adressé 4 source

Havre 30. Cacso Haiti: : M1«-5D, autorisée, et il nous a éré aflirmé que le

. dit tableau n’a pas passé- Océan, comme
eee décrét, M. Frangois, ne ‘onsembie le-soupgonner: il est toujours &
s,est rappelé a lac- Pri

ince,chez l’artiste-peintre Vien-
omy 5 gouverneur™ arin~ | tejolquiva ie chargé dy opérer certaines
ér m “des éta »blissements de Inde. restaurations délicates secessaires.
gafermé). «Il nous*revient toutefois encore. que’
be maetpenicite’

du 24 Mars courant, a méme annonce
aqu’un groupe de collé éegues émus des
graves révélotions contenues ¢ dans bare
ticle de Dom Booz pubiié dans le der-
nier No-de«Haits Littéraire el Sociales,































on n font deinands au prési
velt de les aider po’


































































a
RP Pouplard

ia. 4
pour le remplacer,

fameux tablean,—qui ne serait qu'une
8 EEE ea “sroiet caveceé es



23

vente étre affecté 41

velle Cathédrale, ~ serait 4 Peau.

«Des éclaircissements officiels ne seraient re une

~pas-superflns, car-ils calmeraient définiti-_
vement des soupcons injustifiés, en tous |
cas, nous offronsla publicité du « Nov-!
VELLISTEs pour arréter A leur début tous
Jes cancans.»
Nouvelliste du 2 Juillet 1900: !
«Mon cher Directeur,—Les renseigne-
ments que donnez 4 vos lectéeurs réelative-
ment au tableau: P Union du Jaune-et du
Noir de G. Guillou Le Thiére, sont bons.
‘Ce tableau se trouve, en effet, dans mon
atelier 4 Turgeau, pour y étre restauré. |
-¢Quant 4 mon appréciation personnel- |
‘Te, il né faut pas en tenir_compte Pune s
fagon-absoluer an artiste h’ést pas on ex- |
pert;~—le tableau en guestion. peut avoir
été brossé par Le Th-ére..... Cependant, |
inscription qui se trouve au bas de la]
toile, est bien surprenante: G. Guillou Le |
Thigre, né 4 la Guadeloupe en 1760.Paris, |}
1822, 7 bre.»—Eile me fair douter de l’au- |
thenticité de l’oeuvre en question.
signer, n’est-elle pas plutér le faic du co-
piste que de Vauteur véritable?...
“Recevez, etc.
Euc. VienTgjoL, artiste-peintre. |
P, S.—On me dit que la copie do ta-
bleau estan Musée du Louvre !!!—Je pen- |
cherais bien'volontiers a croirele contraire:

———“"Nowselliste du'®7 Aoi 1900
aMr Benoit Armand, chef de bureau
chargé du service administratif de notre
arrondissement financier, nous communi-
~que-ane-lettre-da-R.-P>-Pouplard; cure
de la. Cathédrale (alors en Europe) dont
nous extrayons le passage suivant:.....

Saint-Gervais, 4 Abril 1900.
Mon cher compere, — en

«Le tableau allégorique était, & mon dé-
part, chex Mr Vientéjol quia été prié de Je

apetesnateon



+























raffraichir et de le faire photographier.---Qnel |

mal y a-t-il & cela? oo
Jamais jene me permeltrais de le faire

_ ble du Gouvernement...

we aR ARON Otro

vellisies nous faisait imopti



“No du ti Aolt 1900:-—-
«Une visite aussi longue que
tease aux nOmbreuses galeries du Louvre
ne m’y a point fait rencontrer l’ceuvre de
Lethiére; et non content du témoignage
de mes yeux, j'ai questionné le personnel
de ce superbe Musée, quia été assez com-
plaisani pour m/aider dans mes recherches



eo

sje dis la République d'H.

étre‘autorisé 4 le vendre ‘si nécessaires entre Noirs et Ja
s'il n’estpas apocryphe, cette terre of ils-ont versé cdt
par_une bonne copie, et le produit dela leur sang pour conquérir la libe
édification de la Nou- monter 4 Vindépendance,---ce symbol

| style que la précédente.



ver Me ila plus grande quiét
~traverser-les-mers sans T antorisateon préala- ée dans up caln

a a an a a ae vaient pas provoquer: effervescence p
“
le tableau de la Cathédcale necaie | eeaize + ils ont continué
que le tableau de ia Cath@arale nétait | jes portes de leurs boutig

qu'une copie et que Voriginal sé tronvait |
auLouvre,un evieil et fidéleabounédu «Nou- |
mer dans notre |
"| troupes ont éié casernées er le corps.

minu- |



zause: be symbolisme d union

a

propriété inaliénab’e de la Nation
& : :

Cematin, au moment otinous allions

mettre sous presse,est arrivé notredis- | —
lingué compatriote et ami: Mr Jérémie,
Par une coincidence curieuse.il nous}

dit au cours de sa. visite, qu'ému de
la question dont nous. nous

préoccu- | |


















pons,il s'est rendu & la Cathédrale pour | * ”
se renseiguer. Sa démarche n’a pas été}

infructueuse. Voici ce qu'il nous

re avoir vu:

Sur le maitre-autel: la grande eroig |

placéedevantla Madone en argent mas-
sif frappée au burin ; te fat de la-erotx
mesure environ 2 métres.--Ellene peut
étre sgulevée que par trois hommes A
la sacristie, deux autres croix, portati-
ves, égalemeut en argent massif: méme

La porte du tabernacle assez ancien.
ne, est en bois sculpté; elle ne lui pa-

ificed’

Un ostensoir d'un age assez avancé

|parce qu'il a été travaillé au burin.
| Il a des’ rayons différents de ceux qu’-
| on nous envoie aujourd’hui.

Les croix désignées, d’aprés ce quia

| été dit 4 notre éminent ami; étaient a=)

bandonnées: éllas ont été ‘réparées par
e Curéactuel. oe



tetra ttien

.-Nous espérons qu’avec ce complément

caractére pouvant satisfaire les intéressés.





La Question Syrienie | 3,0"
| Depuis le moment de désordres d’hier | 5.
| matin, vite refrénés, tout est rentré dans

me complet.



passée dans un cal

a garder closes
aes. -
.L’ordie est.done parfait. — L’Autarité,
au surplus, a pris toutes ses précautions
‘pour parer-aux moindres éventualités: |
des
Pompiers mobilisé, puisqu’on a parlé de
| résistance armée et méme d’incendie de
la part des Syriens. Mais ils ont. | si tant il est vrai qu’ils pensérent 4 de
elles folies, qu'ils avaien
conformer docilement,
la loi. —Dura lex, sed Ie

sae.

décla~ |.

“Wa &é décidé, entrant
le Conseil et le personnel :

de renseignements, la question-a-pris-an-| &

tions | di

_ et les poursvivre avec moi jusquedans ses.

- catalogues; mais ¢a été peine perdue: 1Ce

_Aablean n'est pas au Louvre!s--~ Vous cons|
cluerez donc avec moi, et vos lecteurs a- ;

_ Yee nous, que ¢ est bien Vo: ginal, le travail | paticace intempe
Oris ae bi dy pein | saureit que nous fair

‘ ent et matériellement.

== De-son été, qu
A rester spectateur calme
ution de la Loi, €
travaille, il aura sa










Communal pour aider a Ia.
tion de la Loi du 13 Aoft 1
-Rappelons que c’est auss
‘Communal que” prend si fe
| sion ad hoc, dont nous avons

ee

Commissaire da Gouvera
j rait pas en lapis-lazuli.Elle présente a- |
| ne-figure-symbolisant te.
| braham. ATCHeT, 4
liste des Syriens qui font k
Port-au-Prince sans patente

Ils sont an nombre de 300,

a





rganisation fi
‘Republique,
- A cette conlérence doivet



nous, qui doivent plier big

Crest anjourd hat
jie o Cc
do Gouvernement et dela Bi

























& laquelle il faut ajou



x



au




eo



Capitale!.








que 4
réunion de la double





ude.~ La jonrnées’est | _a




























|

ee ie dissimoler : — le) : Langue Anglaise

gue date et formé exclusi- | Couseils a tous!..

du football-assdciation, | yay senyay , ;
Pe he a son aise et sur], -LECTEURS, je vous conseille tous,

Faction, -ta ndis-que V’équipe | hommes, femmes, jeunes filles, jeunes |
"oli figurent seuls des ragby- gens, @apprendre la langue anglaise; |
se initiés aux roveries du mé- | YOUSen aurez souvent besoin dans vos |
ationistes, va Gtre quelque peu} felations, dans le travail comme dans |


















—

. Ripe ip










30, Place Geffrard,

Chapeunx paille trés frais, }un ® 3 et 4
Fanx-cols toile toutes formes, doug. | %
Grands mouchoirs blenes « }
PH ees . pe - re Mg or . Be py 4 fy “
Trés bonnes chausselles pi hommes [>










Vétroit sur ce terrain ob par | le voyage et le commerce. Sonliers toile pour hommes. la paire 7
© elle aura voulu suivre son | Pour des lecons, je me mets entié- | Buns ct jolis couleaux, a duus. IZ
|rement 4 votre disposition. On peut} Verres @ pied tous modél s douz, oO















ennemi, ;
eus-devons.a la vérité de |
gi fU. A. P. P. offre des joueurs |

Trés jolis vases a fleurs. |) pare 3 6b 5

travailler seul ow en grovpe, et mes
Carafes A rhum, la piéce

“eure sé font tant a domicile que chez















és, agiles et souples, capables | moi,au No63, Rue Fugéne Bourjolly, | Ghampagie, ta bouteiile 7
‘ondement une partie,I'U.S.H. | ot devant Rue Américaiie. | Huile d’olive surtine, lofer hs 490
: Jos Ino DESCE Eixcellente brére franca: ae bs

ar contre. lui opposer de solides |
sd'activié et de courage qui, |
ear indiscutab'e inexpérience, |
fui faire une trés énergigque ré- | J

juss} celui qui s’avicerait dey”
ger la question A Savoir SY qui;
la palme de dimanche ? » nous!
















Veute en eros par barrique el der
barrique, :
On y tronvera ©

| la Manuiacta e rE
temps, tout dans la nature se viville. | Gycles de Saint Buenne (France;
que . cOulGan x, Cant pas

: Vin de Bordeaux marque |
|
i i
| C’est le moment Je plus propice pour |








oes,

dans un profond embarras; car
| etc, etc, vendus a des

§ the question. — Miton. . eee ;
Invincibl biuaé | metire a exéculion nos projets long: |
(Brat de Kansas). | temps caressés, et réaliser nos réves les concurrence eb nar
COonnus.

Toma (Etat de Kansas).---Le 18 Jan- } plus chers.
guifiques Bventails, prix unique. 2

ies fa Chives

res avoir fait une conférence dei J’espére que l’on voudra bien profi-
pombreuse assistance,M. Booker | ter de cette heureuse suison pour com-
gion a cherché vainement a étre | mencer l’étude del’anglais dont la con.
nsto “hotel. Les hoteliers “de la) paissance devient chaque jour plus in- |
tous déclaré que, s'ils recevaient | dispensable. Grace & ma méthode toute |
fe, tons les autres voyageurs aban- | pratique d’enseignement, on peut s’ex- |
tient "hotel, Finalement,M. Was-| primer en cette langue aprés quatre |
add quitter la ville. -. WVdinde edriense Vee slaves ar. | ) Dhilndelnhia Dental O35
Ae gen mois d’étde sérieuse. Mes éléves ac- | du « Philadelphia Dental U)
des hoteliers a dit que, personnel- | tyels et anciens qui tous parlent cou-| Garrelson’s Hospilal of G: ab Sur
cppit Ber daccveillir chez lui rdmment la langue, sont la meilleure gerye de Philadelpiue,
les aa que-ales-af- preave que je puisse offrir de l’excel- 442, Rue du Centre, 142.
(Maison de G

id ; . ; lenee de ma méthode,
ent produit une vive impres«
Consultations de 0a midi ef de oa

Eiht






































2

Chirurgien-Deatisic

a





ew York. Plasi i Pour les conditions, s'adresser a
une vill "ti ef journaux dé-| Trio, A Srencer, -- professeur titre. |
» homme qui ie use ten hospi- | Ecole Episcopale, (Rue des Gasernes ) |
le t0; Edouard © Presi ent Keo- P. S.--- J’enseigne aussi la compta-
ree aux yeux GOES" | bilité, les mathématiques et la musique.
X yeux du monde civilisé, ; » disgust al « na) 7
ue pvisse ire | Lecons adomiicile ouan local. T.A.S.
be puisse ire larace ou la couleur , i ; ann
me. ( Laffan.) ~ Port-au-Prince, le 16 Mars 1905.
Pour Santiago
ee «ANNA» partira pour Sans |
@ Cuba le der Avril, prenant. frét
he.







Hambcurgesisa Américain
(Service New-York-raiti.,)






JETER ENIAC Ie, ge rE INN MathNe SR ONTaf NW. seas SNR HNRNP Te capionne minnow epi rncateta

Le steamer C(LANDR:\ Paquit-
té New-York ls 29 courant






esser 4 Joseph Cartwrigth de- ; .
rue Saint-Louis, No 41.” « J J rectement pour notre port, of |
2u-Prince, le 28 Mars 4! neuen BASS“ fest attendu mardi prochain 4

. méde efficace contre la fiévre | Avril. — Ti suivra probablement



paludéenne.



le méme jour pour Saint-Mar:,
Gonaives, Miragoane, Kingston,
prenant la malle, frét ef passazers.









“Ala Fine Bout

: Grand’Rue Ne 148 bis





pour ies enfants.
400 flacons déja épuisés.
© Stock renonvelé.

e & 2

slerl







Danses &
: 150.000 francs ‘(Source ANGELICA).
DUO datlicrs Digestive parexcellence,combat la

ge biceed os ie ee ~ . dyspeps ie. suv ai






z

ilules pour le guérison com-



an

pléte de PErésypele préparées
par le Dodteur Ochoa.

bl: Pharmacie Notre-Dame
PORT-AU-PRUNCE,




EE RE aE ccs.
ve Rede es

D AK nt CORVINGTON

Beetles ‘les "Hopslaus! de Paris,
Mépecin, GuinuRGiEN, ACCOUCHEUR

69, Rue Roux —









Porte 4 la connaissance de. ses.
| nombreux clients que son établis-
| sementsetrouve maintenantirans:

(ci-devant Rue Bonne-Foi )| féré dans la Crand’Rue, mais at
9a 4 heures.

Gonsulltations

| No 169, en face de JosEPH ‘St:







t RIBOUL

Médecin de Port au-Prince et de la}

| Boupuets pour Fangailles et Maniages ieee

Pacullé de Paris.

44; Rue Manrepas ( Bois-Verna ).

Cabinet de Consultations 2
179, Rue Républicaine (presqn’a Pangle |

des res Miracl es el Répub! icaine )

MEDECINE — CHIRURGIE

de 11 hres 4 midi 4/2 tous les“jours
Lundi, Mercredi, Vendredi,.
de 4 6 heures



Samedi. consultations gratuites a4hres. |

Maitre-Tailleur,
Grand Bue, 181,
Annonce a ses nombreux clients
que sa maison est nouvellement
assortie d ne vrande quantité de
Diagonales, Pla Flane elles, Gheviottes et Gasimirs,

dune réeile supeériorilé,
Dans son élablissement, on trou-



vera, -- comme toujours, — les |

dernieres modes franecaises et an-
glaises -





Foy ae
Vee se ho, ee let gin Sts tee fi



wands por 7 Sestese én ms de Part,
i: # wml purgehf naturel ageiable d prendra”
én tents portent, La heoction @ B of



— Voulez vous vous purger?

cois JOSEPH,



ide Pharmacie internationale

Seule Dépositaire pour Batti,

OETA seorcprn,

Le s steamer «Prins Freperix
_JcTenprik », venant du Sud et de

Saint- Mare, est attendu ici ven-
dredj-le 31 courant. — Il reparti-
ya le méme jour 4 midi, directe-
~ ment pour New-York, prenant la la
_inalle, frét eb passagers.

Port au Prince, ao Mars 1905;
_-Orto BIEBER &Go,Agents.'







"g

i

[
Ae
seo

| CLOUD.

Pt-au-Prince, 4 Meibs 1905. de.



Clxé ations TJ ouvelles

Corbeilles de F leurs.
Jardinigres pour diners, réceptions, —
Couronnes de toutes beawtés,

Travail soigné
Fine Vanille du Mexique 448 pour P, 4
S’adresser 4d Mme CHEFDRUE





Nois- Verna, rue Maurepas Nese no

Ie woe EP TG TST BASE i EM a eee beat bedtipanind bteindiibiae,

| Marchan ad “Tailleur. q
101, rue du Centre.
Coupe Moder ne et Elégante

Specialité de coupons pour pantalon
et gilels de premier choix.

La maison la mieux assortie de toute
Haiti en étoffes fantaisie, cus
gueties et kénis militaires



RF rancisco

Fabricant d le Chausst res

omni vijnaseans

La Manulacturea- toujours en

| depot un grand stock, — pour la} ~
| venle en gros et détail, — del

Prenez eau purgative Hongroise FRaN- “eS Cr tous ‘genres pour | ae

le seul purgati naturel, |
agréable. ‘a_prendre, le iP us doux, le |
plus suir-etle-plus populuire depuis 90 |

Hor OMMES, Femmes, ENPANTS.

Les commandes des. commer- |

ans. 10 médailles d’or. En vente partout. | canis de Vintérieur pourront cre | ce
wae Pe ean sn ussounwins ne - i . on es Be exécitées- dans” une” “seMmiaine “a pee ene

; peu pres.



- e- -Pat
du Grand Café. |
da Bar Fin de Si

ge

de la Gare.
du Palais

« Larousse |
. Lavictoire