Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
































Jour ne citer qui ‘an eas, le général SINGAPOORE 15.— Les eroiseurs
ainoviteh est arrivé au -col ide Tie |japonais «Kasagi el «Chitose et les
vec ses. régiments en bon ordre, croiseurs auxiliaiies «Yawatas et
usique en téle, AVayant pas laissé | «Americas sont ariivés auj urd bal.
e tramards_dcrriére lui. Paris 15.—Dins s: séance Wher,
‘Paris 14.— Dune enquéte “faite |) le-Sénat.a termineé la dixcussion des
‘| aujourd’ hui a trois’ des principales modifications 4 apporter a Varticle
anques qui devaient émettre le nou- | 103 du code de commerce, relatif
el emprant 1 russe, il résulte que cet | aux compagnies de transport
mprunt a été remis.a une date ul- Sont nomimeés sous-préfets du Ha-
srieure. —9/ vre, M. Piette,secrétaire-général; de
" Sr-Prrersnounc dh aw ON dément Meurthe et Moselle, de Nar bonne: M.
mi-officiellement le rapport qui a Fabre, sous-préfet de Corbeil; M.
été publid disait que la-seeonde-es Emery, sous-prelet de Gosne.
cadre du Pacifique, commmandée par Demaliy vera distribuc-atacham-
bre le rapport fait par Mr Aristide

le vice-amiral Rojestvensky, avail

élé rappelée par le” ‘Gouvernement Briand,au nom de la commission de
E14. Commie: apres. la Russe, a séparation des Eglises et de Pitat.
ao: Yang, a ma che en! | St- PeterspoursG 14.—La proprié- Rente: 100.40.
ig é du grand-duc Serge, située.dans Panis 14,— Le 4 o/o russe a fer-
le- district de Dimitroff, prés de; mé a 88; el le 4 o/o japonais a 87.
Moscou, a été pillée par des pay SER SS |e seein -
‘volte. Une fabrique de ce

-| disirict a été incendiée par ewx.-—.

opéra- | Sr-Pererspouse 15.— La révolte

es ne sont pas sériens gs. des paysans s’étend aux: Brovitiees oe been ot ee
du nord-ouest. Voici les pensées maitresses qu’sxpri-

jee : mela suite du Message du Président
Panne 71 i t 1 dent °.| Roosevell. au Sénat Américain.
if ans eque se trouvai @ présid en 4 (Voir notre No da 107 Mursy~













































| Palma, a écrasé-un-jeune gargon de
ns nommé Manuel Palomera.— | Le Gouvernement des Etats-Unis est
Ce triste -accident—est- arrive “dans: pembarrassé dans ses moyens de pro-
e Monte Avenue. | lection des inléréts americains dans Té--
“PAaRis 15.- nme On confirme ue re | tat actuel de Ja Dominicanie. Il s'est
: produit dans nos relations avec Santo-
omingo des. effets. irritants...qui..sont
cause de fréquentés interventions, ot
le systéme @arbitrage-devient ‘futile, u

reoet/acheininement i de Hunnees dominicnnes,

ls, auxquelles | vers paix. —C’est la premiére fois | jeur si la remise des douanes “ha pas”

ute de | que les finances frangaises se mon- | pour objet d’assurer application des
disposées, revenus.—

T PRTERSBOURG 15. — Le général “Ce malheureix état de chosds influs

ropatkine, & a date dt ti (télé- 7 sur nos relations dvec les. autres puis-

le g iphie qu'une ‘seri : sances. Aprés le réglement de lalfaire

du « Sto Domingo Improvement Cies,

entr’aulres,. les tres nations eurent

a se-pluindre de ce que leurs droits é-

e | talent Iésés; yue cette garantie par gage

1 B : Pee: surles. revenusdes droits peéjudiciaient

ses du coté des Jai ponais; ¢ : ~ -

















se aetsion 2 aura pr babl ement
arles

o










_mareéchal Oya i- | toires.---Le Gouveraement des Etats-
le plus | Unis ne peut. prendre aucune

des satisfuctior sul









otiag ee See eee ia Z

aux Puissances créanciéres et amies, Européennes, & moins qu ,
Or, en Dominicanie, la situation ‘fi- leur abandonne ses intéréts
nanciére est désespérante et s'aggrave|~ -- Le Président Roosevelt détail
de jour en jour.Les désordres sociaux, lors arbitrage du 14 Juillet 19
__la banqueroute des finances pendant-u- conclut a la prise des douanes dé P
ne longue et récente période ont brisé | Plata et de~ Monte-Cheisti: “It XE
les liens de la société civile. Les Puis- | les dettes de la Dominicanie aux Fran-
sances étrangéres seront dans leurs | gais, aux Belges et aux Ttaliens, “puis , dou
droits d’appuyer parla contrainte les | aj Ho 8 de

| ajoute :
réclamalionsde leurs nationaux.
| publique Dominicaine, Joints & une; ments.






















érangile, ch

Htit-Godve, €








































| amené un état de choses désespérant,
( .! ) truction 4 200 métres, positi
| tre grande Puissance n'intervienne pour ;

« Les désordres chroniques de la Ré- | Aux ao

Un Ditemme ene @ dettes ont ne det 6
augmentation incessante de dettes, ont Beline-Baudet —¢
ou Suivre sa polilique ordinaire de non- | 4 moins que les Etats-Unis ou une au

de ses citoyens qui ont ea Dominica-| : fg ie Bane rsaltats.-- Bag
nie des intéréts commerciaux et agri- mettre de lordre dans ce chaos. + fp mnbties. de 4 balles;--~

Le Gouvernement des Etats Unis doit | - ne-E t—G)
Exécution du 6° tir indiv
intervention,et cela au grand préjudice |
coles considérables; --- ow bien inter- A signaler: - Bales












































venir activement et alors ilse rend = | Adjudant Baron 2
responsabie,comme protecteur,des spé- 4 Sergent Benjamin 5
culations de ses ressortissants et de la | Caporal Joseph 3
sécurité publique en Dominicanie. _ -p--) Bois _ 2

Avec la convention soumise 4 lasane- . . - eee ‘Lévégque a
tion du Séuat et qui a pour objet d’assu- eations Pinanciérés |» Siméon a"
rer Ja fidéle perception et application | A la suite d'une conférence qui. ath) ow Bréa 3
desrevenus dominicains,la difficulté peut | lev, hier. aux magasins de MM. Roberts, fa: Arnoux Bd
saplanir, au grand soulagement de ce | Datton & C», de tous les Banquiers de | Bléve Comeau 3
pays la place, ceux-ci ont fait visite, ce matin,) » Dorsainville 2

L’ét.t de la République Dominicai- || 44 Palais National, a S. E. le Président | “yo Cléophar 2
he ne constitue pas un danger seule- | 4¢ la République. 3

Aa nombre d’une dizaine environ, |
les Banquiers étaient accompagnés |

du Ministre d’Allemagne, M. E. von |
Zimmener, et ils ont été recus par S. E
‘te Président “Nord Alexis, entouré des |
Secrétaires d Etat L. C. Gentil, M. Fea]
ére, F. N. Laraque et Général C. Cé-
coun. ; , | 4¢ individuel, 3 tireurs,
D'aprés les renseignements qui nous | Serge.-four, Rampy 3.”

nt été fournis, cette visite aurait eu pour Blaéve FE. Fernand .. 2
ésultats: ee

Fue : |» 8* individuel ( lir de vile
1 de remercier le Gouvernement | | € 8 fireurs,53.8 Fe
‘avoir consenti 2 une conventivn mari-| Balle: tiries Ballest
‘ ‘ > * & Y EEE Bos es
ime qui dégréve certains droitsde tonnage | B Bales tirtes Balle
doit ouvrirc den ouveruy-débouchés-a4 erst. Benjamin 4

ment pour nos relations avec les autres |
Puissances, mais aussi pour tous les
habitants de I’fle. En un an trois révo
lutions ont bouleversé ce pays.”
Delles Dominicaines
Les obligations de la Dominicanie,-
non compris les diverses réclamations,-
s'élevaient a $ 32 280.000 et ses reve
nus, avec administration indigéne,
4.850.000, Son budget était de P
4,300,000, ne laissant que $550.000 pou
le service des dettes. Le paiement d
celles-ci seront, pour Vannée prochai
ne, deg . 1.700.000, & part $ 900.00
--de-balanee-de-compte déja-échu: 6

Jo-Baptiste 2
Mary 3

© Tins pe RerarbATaines
ot PQ individuel, 9 tireurs;
Serg.-four, Rampy 3
Caporal Bois 4
Eléve Augustin 2 é

a

“% Avgustin
a
V4





















i : we | oop Rampy 5 a
os denrées d’exportation; ee TED
done un total de 2,600,000.---I_es 2— Assurance formelle qu’il n’y aurait | Eleve Augustin 4_ ‘
donc impossible au Gouvernement Do-

pas d’émission nouvelle; au contraire,—I
Gouvernement travaille aun retrait ef.
ficace ; eee apn nnn
3-—— Projet de substitution de 2 millien
de papier de deux gourdes,en monnaie d
nickel, soit: @ 1.000.000 de § centimes
$ 500.000 de 20 centimes et $ 500.000
de 50 centimes. -



= Fol ‘hocturee

minicain de faire face & ses obligations Les voleurs ont fait visite 21

Su dette aux créanciers Européens
séléve-a-@ 22.000.000° environ, “don
18 000 000 plus ou moins formellemen
reconnus.--- Les Etals étrangersse plai-

_ guentdes difficultés qu’ils ont éprouvées
pour recouvrer leurs justes réclama-
tions el déclarent que si les Etats-Unis

¢ la Madeleine. Ils ont pent
‘intériewr de V'institution ¢
| ontenlevé les quatre registh
dela Direction, —doat ae
| gourdes que la Sapérieure ¥
| voir pour un ouvrage. On sa









| clair revenu dé l’Orphelinat
déclinent toute intervention, ils seront Le «Moniteurs oneeur. nares | oe narditn del Oepheling P
obligés d'agir; et alors, du fait de la dé- ompdrte:



Ber i Ba Siatlaaue olice fe
— Trois avis ministéri déja._ mention La Vigilance de la ;
; drei nid: ériels.d "| découvrir les audacieux ¥O
viendrout les ayants-droit, “au grand | Li agente nein Ea /
, * td . oe | om Liste des ae

sacrifice des intéréts américains, “Une | , + inserits a etie de ee 38 Depa. | cee pepe one aver
tele-action- équivaudrs it--—-une~ prise Sénat erie}, “ sda Nous apprenons avec p
: ion définitive-de territoire | eUaTer de la Chambre; | ciilles de deux jeunes et ia
de possession definitive de territoive, cia Suite du rapport de la Chambre des | sonnes: Mile Camilla Dieud

. + , Comptes, exercice 3 *B90R) | Lamartiniére St-:

nie ne permet pas de fixer un terme | Sitwation de la Battgce ‘ionic

urla liquidation de ses multiples 0- gt Janvier 1905, 5
| cv rAvis administratits et autres,

bligalioas.
Nominations
Viennent d’atre nommeés:

cision du tribunal de la Haye, ils de-





























~ + Pas @autes alternatives

_ Les intévessés ne peuvent pas dire |
seroutméme faculté aux autres nations. | reau au ministére des finances, en rem-| vr
“La situation de ta Dominicanie ne] placement de Mr Dacas Pierre-Louis éla | oe
_peut offrir une solution prochaine des | Dépuré. eae oes













diffioultés. L’affaire de «l'Improvement| —Mr Démosthénes fle lepioto oe ced
Crsemest la preuve.—-Avec le temps, | rieur au service du control me ye





les pourrOnt-surgir.

Tote POUrrOnt surgir [aw département di
its-Unis et les Puissances! de Mr Camille Lice:



1 Dépuré; Fo



éh













On trouvera .
{| 10 ree Eugéne Bourjolly, Thémistocle- |
Santas Labasterre de Mr Frédéric |
arcelin.— Le volume $2. - oo

> Peit-au-Prince, 18 Janvier 1905 |





























Les prix de passage pour le Havre,
parla Liane Navre—DBorovavus ~— Harry,
gont désormais abaissés aing: quilsull:
dre classe tre calégorie fre. 700:
dre classe Ze calégorie « 600

Kntrepont « 3006

Réduction de 15 0/o sur je montant:
des billets d’Aller & Retour de dre
classe, (re et Ye catévorie. Ancune re-
duction nest faite sur le pris a
Retour en Entrepont.

Le prix de passage des domestiques
est abaissé 4 400 (rs.
| {lest accordé a toute fimiie
|au moins léqunivalent de qu:

ges entiers de chambre, dam
|compris, un rabais de lao
| somme des passuves. Les rab as




‘GraMopa .
Je record dans la reproduction |
humaine et de la masiqne gé- 7
acives, soli, etc. ) Aussi bien, |
as artistiques tendent deplus
se Volgariser et c'est grace atl
HONEGU il est permis de nos jours
sans aucune altération,les voix
eg artistes des deux mondes.
sement les disques sont un peo
ei il n'est pas toujours commode
sder satis risques et sans frais;
quannteé de morcéaux. Ten |”
ment ginsi des aiguilles dont le
est-un véritable désastre pour le
E yan gramophoties @ =
uite d’an accord avec lune des
“qaisons de fabrication pari-
le pEpor GENERALE, DES GRAMO-
BT ACCESSOIRES est Améme de ser-
EDIATEMENT, aux prix indiqués
catalogues, des aiguilles et les dis-
ontenus dans le catalogue dont i
snce aujourd' boi la publication et
o peut consulter dans nos bureaux.
r les commandes, on n’a qu’a les

: > ee
Be ae tan than h eh on eth










ellevue
endre.:





3 | ler A.















10, rue du Fort-Per, 10.










Ligerté EGALITE FRATERNIT
“REPUBLIQUE DHAsTI
Ne Qa Port-au-Prince, 14 Mars 1905. |
an 10Qm- de l'Indépendance.
vis
eceveur Communal de celte ville
+. Tnvite tousles contribuab'es qui sont
en retard pour le paiement de Vim ptt | oo ecmmnmneannmet
lnearit et de la vatente. & acquilter leur) og , op ,



100






|aux familles ne peuvent pis étre ca-
mulés avec les rabais alloués aux Dil-
lets d Aller & Ketour.
Port aa Prince, 13 mars 1905.
Li Agent principat,
J. Peo DUVALLON






HEH















A la Fine Boutele © mciacin de ort Pr































6 d po Y racult de Pa
Ont ~ . ill 4A, Rue Maurepas ( Bois-Verna : “se
yn trouvera les meilleurs J re Rep
aeillenr marché. Cabinet de Consultations | - os

179, Rue Républicaine (presqu’a Pangle | neur_ dito er les inté
des rues Miracles et Républicaine) | peuvent, a partir de ce



—_ i vichets une quinzié
EDECINE—-CHIRURG HE | Te ae pour bt ( ce

de 11 hres a midi 1/2 tous les jours nal el de un pour cent (

P Mas la connais 4 5 Lundi, Mercredi, Ve endredi, réts du 1 au 23 Février 1
Ol te a a connais Sai Ce | e Ses de 4B G heures : Peeus ee Sy présentation a

‘nombreux chents que son établis- _ Samedi, consultations gratuites &4hres
eres ea ara maintens nitrans- emma
‘féré dans la-Crand Rue, mais au

* | :
‘No 469, en face de Joseru St Bouuets pour Flangailles et { Maria lages f

‘CLOU a Pr LM 1908 ‘orbeilles Nouvelles ; De la Facn té de
(Lauer ince, & Mars ars I 5.1 Corbeilles de Fleurs. | Ea-Externe des Hopitanz
1 nae. : lai , Jardinigves our diners, récephons, . | Mipecin, CHIRURGIEN, AG
Langue Anglaise TeGGpunS, :
© © Couronnes de toutes beautés,
Changement d’adresse Travail soigné

» sonssigné avise ie e

be Soussigné avise fe public ef tout) udresser d Mine CHEFDRUE

particuliérement ses pombreux éléves ; Tae
Bois- Verna, rue Maurepas Ne 3.

Cordonnerie Parisienne

ase DiGuglichmo



a













Consultations . 24 4h:



‘qu'il vient de Wansférer sa demeure au
No 63, rue Envéne Bo surjolly, ci devant
Rue Américaine, ou il se tient a leur
disposition pour ‘des legons @ Anglais,

ceanerteneenenienead Aina nthe cmtaGHISONAN ARO Se ROM AERO tN

Chirurgien-Dentiste

langue anjourd hui reconnue indispen- | fon excak vox eae | Philadelphia. Dental Go
sable a tous. Oi peut fravi iiller seul ou | Marchan Garretson's Hospital of OF OF
en groupe; el ces cOurs se font tant a
domicile que chez le professeur.
Port-au-Prince, le 11 Février 1905

gerya de Philadelphi

| -Revenu> récemment des ffl
| avec les. derniers progrés de.
Specialite de coupons pour pantalom: ltaire, de passnge au P
~ | offre ses services a la popa
On le trouvera Ne 142. Ru
i tre (Maison de Mme és d
| Consultations tous les.
12 et de 2.4 5 heures (e ce

manche )

101, rue du Cenire. ;
Coupe Moderne et Elégante



| La maison la mieux assortie de tovte
Haiti en étoffes fantoisie, cup
queltes: et képis militaires-—.







Reméde efficace contre la fiévre |
paludéenne.


















400 flacons déja ’puises. La Manufacture.a.toujou. Bp
Slock rengnvelé. dépét un grand stock, — pour la

, vente en gros et détail, md

' chaussures en tous ‘genres pour] que-sa haison -est- now é

Hommes, Femmes, Enranrs, : ace d'une grande qui
Les commandes des commer:
cants de lintérieur pourron! étre
exéculées dans u
peu prés.
23, puedes Fronts-Férts, 23.

PORT-AU-PRINCE (aartt). :



‘er-Quina-Bislert

Liqueur reconstiluante du sang,



|
}
i
TL
|
4
7
“pour ies enfants. - a .
|
|

(Source ANGELICA )
geslive par excellence,combal la |
dyspepsie.

a yente a ia Pharmacie NOTRE-D
Seute Diposrramy pour Harri.
e des Fronis-Forts et du Centre

CEL vero Alt M0 Ny Ole Rt ALOR THN a RR REED Bee esis AONE EN












-- Youlez vous vous purger ?
Prenezl’eau purgative Hongroise Fran-
gos JOSEPH, le-seub purgatif ‘naturel,
éable 4 prendre, le plus doux, 6 |
ope str efle-plus populaire. depuis: 2 -
Eis 40 médailles @ or. En vente partoat. SBULE DaPosiTaAIRE. P UR HAIT



worn sth cthanaesipgbanniesnrn nsmeninaeraniiiahenenetaseniel NERS Sohn sn et ahanban
segenbssindemncetnss RE Haan APNE





Full Text
































Jour ne citer qui ‘an eas, le général SINGAPOORE 15.— Les eroiseurs
ainoviteh est arrivé au -col ide Tie |japonais «Kasagi el «Chitose et les
vec ses. régiments en bon ordre, croiseurs auxiliaiies «Yawatas et
usique en téle, AVayant pas laissé | «Americas sont ariivés auj urd bal.
e tramards_dcrriére lui. Paris 15.—Dins s: séance Wher,
‘Paris 14.— Dune enquéte “faite |) le-Sénat.a termineé la dixcussion des
‘| aujourd’ hui a trois’ des principales modifications 4 apporter a Varticle
anques qui devaient émettre le nou- | 103 du code de commerce, relatif
el emprant 1 russe, il résulte que cet | aux compagnies de transport
mprunt a été remis.a une date ul- Sont nomimeés sous-préfets du Ha-
srieure. —9/ vre, M. Piette,secrétaire-général; de
" Sr-Prrersnounc dh aw ON dément Meurthe et Moselle, de Nar bonne: M.
mi-officiellement le rapport qui a Fabre, sous-préfet de Corbeil; M.
été publid disait que la-seeonde-es Emery, sous-prelet de Gosne.
cadre du Pacifique, commmandée par Demaliy vera distribuc-atacham-
bre le rapport fait par Mr Aristide

le vice-amiral Rojestvensky, avail

élé rappelée par le” ‘Gouvernement Briand,au nom de la commission de
E14. Commie: apres. la Russe, a séparation des Eglises et de Pitat.
ao: Yang, a ma che en! | St- PeterspoursG 14.—La proprié- Rente: 100.40.
ig é du grand-duc Serge, située.dans Panis 14,— Le 4 o/o russe a fer-
le- district de Dimitroff, prés de; mé a 88; el le 4 o/o japonais a 87.
Moscou, a été pillée par des pay SER SS |e seein -
‘volte. Une fabrique de ce

-| disirict a été incendiée par ewx.-—.

opéra- | Sr-Pererspouse 15.— La révolte

es ne sont pas sériens gs. des paysans s’étend aux: Brovitiees oe been ot ee
du nord-ouest. Voici les pensées maitresses qu’sxpri-

jee : mela suite du Message du Président
Panne 71 i t 1 dent °.| Roosevell. au Sénat Américain.
if ans eque se trouvai @ présid en 4 (Voir notre No da 107 Mursy~













































| Palma, a écrasé-un-jeune gargon de
ns nommé Manuel Palomera.— | Le Gouvernement des Etats-Unis est
Ce triste -accident—est- arrive “dans: pembarrassé dans ses moyens de pro-
e Monte Avenue. | lection des inléréts americains dans Té--
“PAaRis 15.- nme On confirme ue re | tat actuel de Ja Dominicanie. Il s'est
: produit dans nos relations avec Santo-
omingo des. effets. irritants...qui..sont
cause de fréquentés interventions, ot
le systéme @arbitrage-devient ‘futile, u

reoet/acheininement i de Hunnees dominicnnes,

ls, auxquelles | vers paix. —C’est la premiére fois | jeur si la remise des douanes “ha pas”

ute de | que les finances frangaises se mon- | pour objet d’assurer application des
disposées, revenus.—

T PRTERSBOURG 15. — Le général “Ce malheureix état de chosds influs

ropatkine, & a date dt ti (télé- 7 sur nos relations dvec les. autres puis-

le g iphie qu'une ‘seri : sances. Aprés le réglement de lalfaire

du « Sto Domingo Improvement Cies,

entr’aulres,. les tres nations eurent

a se-pluindre de ce que leurs droits é-

e | talent Iésés; yue cette garantie par gage

1 B : Pee: surles. revenusdes droits peéjudiciaient

ses du coté des Jai ponais; ¢ : ~ -

















se aetsion 2 aura pr babl ement
arles

o










_mareéchal Oya i- | toires.---Le Gouveraement des Etats-
le plus | Unis ne peut. prendre aucune

des satisfuctior sul






otiag ee See eee ia Z

aux Puissances créanciéres et amies, Européennes, & moins qu ,
Or, en Dominicanie, la situation ‘fi- leur abandonne ses intéréts
nanciére est désespérante et s'aggrave|~ -- Le Président Roosevelt détail
de jour en jour.Les désordres sociaux, lors arbitrage du 14 Juillet 19
__la banqueroute des finances pendant-u- conclut a la prise des douanes dé P
ne longue et récente période ont brisé | Plata et de~ Monte-Cheisti: “It XE
les liens de la société civile. Les Puis- | les dettes de la Dominicanie aux Fran-
sances étrangéres seront dans leurs | gais, aux Belges et aux Ttaliens, “puis , dou
droits d’appuyer parla contrainte les | aj Ho 8 de

| ajoute :
réclamalionsde leurs nationaux.
| publique Dominicaine, Joints & une; ments.






















érangile, ch

Htit-Godve, €








































| amené un état de choses désespérant,
( .! ) truction 4 200 métres, positi
| tre grande Puissance n'intervienne pour ;

« Les désordres chroniques de la Ré- | Aux ao

Un Ditemme ene @ dettes ont ne det 6
augmentation incessante de dettes, ont Beline-Baudet —¢
ou Suivre sa polilique ordinaire de non- | 4 moins que les Etats-Unis ou une au

de ses citoyens qui ont ea Dominica-| : fg ie Bane rsaltats.-- Bag
nie des intéréts commerciaux et agri- mettre de lordre dans ce chaos. + fp mnbties. de 4 balles;--~

Le Gouvernement des Etats Unis doit | - ne-E t—G)
Exécution du 6° tir indiv
intervention,et cela au grand préjudice |
coles considérables; --- ow bien inter- A signaler: - Bales












































venir activement et alors ilse rend = | Adjudant Baron 2
responsabie,comme protecteur,des spé- 4 Sergent Benjamin 5
culations de ses ressortissants et de la | Caporal Joseph 3
sécurité publique en Dominicanie. _ -p--) Bois _ 2

Avec la convention soumise 4 lasane- . . - eee ‘Lévégque a
tion du Séuat et qui a pour objet d’assu- eations Pinanciérés |» Siméon a"
rer Ja fidéle perception et application | A la suite d'une conférence qui. ath) ow Bréa 3
desrevenus dominicains,la difficulté peut | lev, hier. aux magasins de MM. Roberts, fa: Arnoux Bd
saplanir, au grand soulagement de ce | Datton & C», de tous les Banquiers de | Bléve Comeau 3
pays la place, ceux-ci ont fait visite, ce matin,) » Dorsainville 2

L’ét.t de la République Dominicai- || 44 Palais National, a S. E. le Président | “yo Cléophar 2
he ne constitue pas un danger seule- | 4¢ la République. 3

Aa nombre d’une dizaine environ, |
les Banquiers étaient accompagnés |

du Ministre d’Allemagne, M. E. von |
Zimmener, et ils ont été recus par S. E
‘te Président “Nord Alexis, entouré des |
Secrétaires d Etat L. C. Gentil, M. Fea]
ére, F. N. Laraque et Général C. Cé-
coun. ; , | 4¢ individuel, 3 tireurs,
D'aprés les renseignements qui nous | Serge.-four, Rampy 3.”

nt été fournis, cette visite aurait eu pour Blaéve FE. Fernand .. 2
ésultats: ee

Fue : |» 8* individuel ( lir de vile
1 de remercier le Gouvernement | | € 8 fireurs,53.8 Fe
‘avoir consenti 2 une conventivn mari-| Balle: tiries Ballest
‘ ‘ > * & Y EEE Bos es
ime qui dégréve certains droitsde tonnage | B Bales tirtes Balle
doit ouvrirc den ouveruy-débouchés-a4 erst. Benjamin 4

ment pour nos relations avec les autres |
Puissances, mais aussi pour tous les
habitants de I’fle. En un an trois révo
lutions ont bouleversé ce pays.”
Delles Dominicaines
Les obligations de la Dominicanie,-
non compris les diverses réclamations,-
s'élevaient a $ 32 280.000 et ses reve
nus, avec administration indigéne,
4.850.000, Son budget était de P
4,300,000, ne laissant que $550.000 pou
le service des dettes. Le paiement d
celles-ci seront, pour Vannée prochai
ne, deg . 1.700.000, & part $ 900.00
--de-balanee-de-compte déja-échu: 6

Jo-Baptiste 2
Mary 3

© Tins pe RerarbATaines
ot PQ individuel, 9 tireurs;
Serg.-four, Rampy 3
Caporal Bois 4
Eléve Augustin 2 é

a

“% Avgustin
a
V4





















i : we | oop Rampy 5 a
os denrées d’exportation; ee TED
done un total de 2,600,000.---I_es 2— Assurance formelle qu’il n’y aurait | Eleve Augustin 4_ ‘
donc impossible au Gouvernement Do-

pas d’émission nouvelle; au contraire,—I
Gouvernement travaille aun retrait ef.
ficace ; eee apn nnn
3-—— Projet de substitution de 2 millien
de papier de deux gourdes,en monnaie d
nickel, soit: @ 1.000.000 de § centimes
$ 500.000 de 20 centimes et $ 500.000
de 50 centimes. -



= Fol ‘hocturee

minicain de faire face & ses obligations Les voleurs ont fait visite 21

Su dette aux créanciers Européens
séléve-a-@ 22.000.000° environ, “don
18 000 000 plus ou moins formellemen
reconnus.--- Les Etals étrangersse plai-

_ guentdes difficultés qu’ils ont éprouvées
pour recouvrer leurs justes réclama-
tions el déclarent que si les Etats-Unis

¢ la Madeleine. Ils ont pent
‘intériewr de V'institution ¢
| ontenlevé les quatre registh
dela Direction, —doat ae
| gourdes que la Sapérieure ¥
| voir pour un ouvrage. On sa









| clair revenu dé l’Orphelinat
déclinent toute intervention, ils seront Le «Moniteurs oneeur. nares | oe narditn del Oepheling P
obligés d'agir; et alors, du fait de la dé- ompdrte:



Ber i Ba Siatlaaue olice fe
— Trois avis ministéri déja._ mention La Vigilance de la ;
; drei nid: ériels.d "| découvrir les audacieux ¥O
viendrout les ayants-droit, “au grand | Li agente nein Ea /
, * td . oe | om Liste des ae

sacrifice des intéréts américains, “Une | , + inserits a etie de ee 38 Depa. | cee pepe one aver
tele-action- équivaudrs it--—-une~ prise Sénat erie}, “ sda Nous apprenons avec p
: ion définitive-de territoire | eUaTer de la Chambre; | ciilles de deux jeunes et ia
de possession definitive de territoive, cia Suite du rapport de la Chambre des | sonnes: Mile Camilla Dieud

. + , Comptes, exercice 3 *B90R) | Lamartiniére St-:

nie ne permet pas de fixer un terme | Sitwation de la Battgce ‘ionic

urla liquidation de ses multiples 0- gt Janvier 1905, 5
| cv rAvis administratits et autres,

bligalioas.
Nominations
Viennent d’atre nommeés:

cision du tribunal de la Haye, ils de-





























~ + Pas @autes alternatives

_ Les intévessés ne peuvent pas dire |
seroutméme faculté aux autres nations. | reau au ministére des finances, en rem-| vr
“La situation de ta Dominicanie ne] placement de Mr Dacas Pierre-Louis éla | oe
_peut offrir une solution prochaine des | Dépuré. eae oes













diffioultés. L’affaire de «l'Improvement| —Mr Démosthénes fle lepioto oe ced
Crsemest la preuve.—-Avec le temps, | rieur au service du control me ye





les pourrOnt-surgir.

Tote POUrrOnt surgir [aw département di
its-Unis et les Puissances! de Mr Camille Lice:



1 Dépuré; Fo



éh










On trouvera .
{| 10 ree Eugéne Bourjolly, Thémistocle- |
Santas Labasterre de Mr Frédéric |
arcelin.— Le volume $2. - oo

> Peit-au-Prince, 18 Janvier 1905 |





























Les prix de passage pour le Havre,
parla Liane Navre—DBorovavus ~— Harry,
gont désormais abaissés aing: quilsull:
dre classe tre calégorie fre. 700:
dre classe Ze calégorie « 600

Kntrepont « 3006

Réduction de 15 0/o sur je montant:
des billets d’Aller & Retour de dre
classe, (re et Ye catévorie. Ancune re-
duction nest faite sur le pris a
Retour en Entrepont.

Le prix de passage des domestiques
est abaissé 4 400 (rs.
| {lest accordé a toute fimiie
|au moins léqunivalent de qu:

ges entiers de chambre, dam
|compris, un rabais de lao
| somme des passuves. Les rab as




‘GraMopa .
Je record dans la reproduction |
humaine et de la masiqne gé- 7
acives, soli, etc. ) Aussi bien, |
as artistiques tendent deplus
se Volgariser et c'est grace atl
HONEGU il est permis de nos jours
sans aucune altération,les voix
eg artistes des deux mondes.
sement les disques sont un peo
ei il n'est pas toujours commode
sder satis risques et sans frais;
quannteé de morcéaux. Ten |”
ment ginsi des aiguilles dont le
est-un véritable désastre pour le
E yan gramophoties @ =
uite d’an accord avec lune des
“qaisons de fabrication pari-
le pEpor GENERALE, DES GRAMO-
BT ACCESSOIRES est Améme de ser-
EDIATEMENT, aux prix indiqués
catalogues, des aiguilles et les dis-
ontenus dans le catalogue dont i
snce aujourd' boi la publication et
o peut consulter dans nos bureaux.
r les commandes, on n’a qu’a les

: > ee
Be ae tan than h eh on eth










ellevue
endre.:





3 | ler A.















10, rue du Fort-Per, 10.










Ligerté EGALITE FRATERNIT
“REPUBLIQUE DHAsTI
Ne Qa Port-au-Prince, 14 Mars 1905. |
an 10Qm- de l'Indépendance.
vis
eceveur Communal de celte ville
+. Tnvite tousles contribuab'es qui sont
en retard pour le paiement de Vim ptt | oo ecmmnmneannmet
lnearit et de la vatente. & acquilter leur) og , op ,



100






|aux familles ne peuvent pis étre ca-
mulés avec les rabais alloués aux Dil-
lets d Aller & Ketour.
Port aa Prince, 13 mars 1905.
Li Agent principat,
J. Peo DUVALLON






HEH












A la Fine Boutele © mciacin de ort Pr































6 d po Y racult de Pa
Ont ~ . ill 4A, Rue Maurepas ( Bois-Verna : “se
yn trouvera les meilleurs J re Rep
aeillenr marché. Cabinet de Consultations | - os

179, Rue Républicaine (presqu’a Pangle | neur_ dito er les inté
des rues Miracles et Républicaine) | peuvent, a partir de ce



—_ i vichets une quinzié
EDECINE—-CHIRURG HE | Te ae pour bt ( ce

de 11 hres a midi 1/2 tous les jours nal el de un pour cent (

P Mas la connais 4 5 Lundi, Mercredi, Ve endredi, réts du 1 au 23 Février 1
Ol te a a connais Sai Ce | e Ses de 4B G heures : Peeus ee Sy présentation a

‘nombreux chents que son établis- _ Samedi, consultations gratuites &4hres
eres ea ara maintens nitrans- emma
‘féré dans la-Crand Rue, mais au

* | :
‘No 469, en face de Joseru St Bouuets pour Flangailles et { Maria lages f

‘CLOU a Pr LM 1908 ‘orbeilles Nouvelles ; De la Facn té de
(Lauer ince, & Mars ars I 5.1 Corbeilles de Fleurs. | Ea-Externe des Hopitanz
1 nae. : lai , Jardinigves our diners, récephons, . | Mipecin, CHIRURGIEN, AG
Langue Anglaise TeGGpunS, :
© © Couronnes de toutes beautés,
Changement d’adresse Travail soigné

» sonssigné avise ie e

be Soussigné avise fe public ef tout) udresser d Mine CHEFDRUE

particuliérement ses pombreux éléves ; Tae
Bois- Verna, rue Maurepas Ne 3.

Cordonnerie Parisienne

ase DiGuglichmo



a













Consultations . 24 4h:



‘qu'il vient de Wansférer sa demeure au
No 63, rue Envéne Bo surjolly, ci devant
Rue Américaine, ou il se tient a leur
disposition pour ‘des legons @ Anglais,

ceanerteneenenienead Aina nthe cmtaGHISONAN ARO Se ROM AERO tN

Chirurgien-Dentiste

langue anjourd hui reconnue indispen- | fon excak vox eae | Philadelphia. Dental Go
sable a tous. Oi peut fravi iiller seul ou | Marchan Garretson's Hospital of OF OF
en groupe; el ces cOurs se font tant a
domicile que chez le professeur.
Port-au-Prince, le 11 Février 1905

gerya de Philadelphi

| -Revenu> récemment des ffl
| avec les. derniers progrés de.
Specialite de coupons pour pantalom: ltaire, de passnge au P
~ | offre ses services a la popa
On le trouvera Ne 142. Ru
i tre (Maison de Mme és d
| Consultations tous les.
12 et de 2.4 5 heures (e ce

manche )

101, rue du Cenire. ;
Coupe Moderne et Elégante



| La maison la mieux assortie de tovte
Haiti en étoffes fantoisie, cup
queltes: et képis militaires-—.







Reméde efficace contre la fiévre |
paludéenne.


















400 flacons déja ’puises. La Manufacture.a.toujou. Bp
Slock rengnvelé. dépét un grand stock, — pour la

, vente en gros et détail, md

' chaussures en tous ‘genres pour] que-sa haison -est- now é

Hommes, Femmes, Enranrs, : ace d'une grande qui
Les commandes des commer:
cants de lintérieur pourron! étre
exéculées dans u
peu prés.
23, puedes Fronts-Férts, 23.

PORT-AU-PRINCE (aartt). :



‘er-Quina-Bislert

Liqueur reconstiluante du sang,



|
}
i
TL
|
4
7
“pour ies enfants. - a .
|
|

(Source ANGELICA )
geslive par excellence,combal la |
dyspepsie.

a yente a ia Pharmacie NOTRE-D
Seute Diposrramy pour Harri.
e des Fronis-Forts et du Centre

CEL vero Alt M0 Ny Ole Rt ALOR THN a RR REED Bee esis AONE EN












-- Youlez vous vous purger ?
Prenezl’eau purgative Hongroise Fran-
gos JOSEPH, le-seub purgatif ‘naturel,
éable 4 prendre, le plus doux, 6 |
ope str efle-plus populaire. depuis: 2 -
Eis 40 médailles @ or. En vente partoat. SBULE DaPosiTaAIRE. P UR HAIT



worn sth cthanaesipgbanniesnrn nsmeninaeraniiiahenenetaseniel NERS Sohn sn et ahanban
segenbssindemncetnss RE Haan APNE