Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
























| Déraatement p Etat.
g andes: Man@uvres comprenan Washington, 9 Février 1905.
rois corps d’armée, auront liew-éga- Cher Monsieur le Ministre,

lement dansl’Est. —Ces grandes ma-| En réponse 4 la demande de renseigne-
ceuvres serout.dirigées par Je gé- | ments que vous avez faite ce matin, jai
: ipéral Brugeére ; celles de ‘Ouest, par. | le plaisir de vous donner Vassvrince que

DENK AVEN 12, as La Be es dle général Hagron; Jes. maneuvres| le Goavernement des Ents Unis VAmé-

dlensamble de la cavalerie. seront | Mique n/a pas Pintention d’annexer soit

, -commandées par le. général Burnez. Haiti, soit Sinto-Domingo, et b’a pas non

2 ba de Sk cagen P plus | e désir d’en acquérir la possession

par ba Fore “ ou par traités (népociations);

nent-du charbons -Panis.22..— La. Russie. n'a nulle~
— et gue lors mame que les citoyens de

navies ont rejoint J” cadre. | Ment informé la France qu'elle est
maintenant est composée de 5 | préte a examiner des. propositions | pune ga Fautre de ces Républi iqne 3 solli-
ssés, Van croiseur auxiliair ; de paix; pour ‘cette raison, les auto oteraiént leur i incorpor ation dans VUnion
canonniére et de & tratisport ules i ici ne. se reconnaissent pas jus- | Américaine, il n'y aurait ni de la part da

) 22.— -Les rapper is du se es a discuter jes rapportsde St- Gouvernement National, at dans la sphére

médical moutrent- que les per= | Pétersbourg qui en. précisent: les | de opinion publique, d’inclination & ac-
| Gan cepter une pareilie proposition, Nos inté-

réis Sonven harmonie avec DOs seotimenis

aponaises 4 Heikaoutal ont été | CoBditions.
: je tues dont 82 ones 83 8014 _ bt Perensnog ; aes 7 EY MOUS sonhait ant simplement une aix
ont 271 offiel ourt: yeree son es positions dtr Hwous soniaiiank silapremeek Ope Pa
LOL et p26 prolongée, la prospérité et Vindépendance.
i ~~ Le nombre ateen général Konropatkine-onteté tour- et Pngepenc:
) ux gure A vous trés sincéremenr.
te obligés de quitter a ligr 4 ees patti fort détachement japonais (Spee) : Jou HAY
abut; parce és.de Simintin et que les Russes ——
Washington, 11 Février 1905.

res gelés, se monte été ot és dabandonner- da:
. Cher Monsieur le Secrétaired’ Etat,

as sont pen graves, é; cepe 3 dépé: |
(DEN. 22,-~- Le. eee pn ffciel les n@ mentionnent pas ce fai | Jai eulhonneur de recevoir la note que,
®, commandant la div pe Quoique: Je parti: demandartit |-sur la recommandation de Monsieur le
ues de Vest et qulav ait recu fla paix. comme la seule issue possi- | Président Roosevelt, vous avez eu la gra-
ans En genow 4 Sandep: . ble a a la situation actuelle devienne [ -cleuseté de m "adresser le g du courant,
Ps cai
|




















wniine Sei











4



























































€ guéri.--~ Oa di : | pour me faire connaltre, comme suite 4
le commi muidement Pun “notre entretien sur la question dominicsi-

officie flamentqu'll n’y aaucun chat ne, que le Gouvernement des Etats-Unis
3 | Mavait ni Th intention d'annexer Haiti ou

gement. dans Vattitnde de la. icaine, nile désir

bh can HOH = e pl ae natit once ure po Pen equérit da-possession par force ou
PRES i T=d630 pultaalese , UL pae-traHés (négociations). Vous avez bien
BS 22.222. dant+- ~ Be _Pallel | voulu-ajouter-qaile’y.avaityni de la part.

y Tel egraph» | a eras ies go ho Lda gouvernement fédéral ni dans l’opinion
ie Vamiral Kamimoura so. cs cron ao wm | publique, de.disposition A accepter,méme
Yeo son escadre & proximi él. ry {sur deur demande, Vincorporation de ces

n- Tndien,-----f - \-pdeax. Républiques. dans . FUnion Améri«

nis événements vont ar caine. Ei.vous me dounez Vassurance que

entot sur mer. “ vos interéts sont-en-harmonie avec vos
ee : Nous Hisons Jans TOreiciet d hier: senuments €3 sou naitaat 4 mon peuple,
Gaam avec une paix stable, la prospérisé et Pia-
‘dépendance.

Je vous suis, croyez le, fort reconmais-
ssant de vos Voeux pour Hail; et je. ne
[savrais trop remercier les Etats- Unis: de
ICL : - de sollicitede pour sa- prospérité et

“aux fenseignemients que you ie on fndependance. Les Hattiens soat ‘trop

2 demandés ‘aujourd’hui. Cette réponse | fiers de leur autonomie poor penser ja~
-confidentiell e} vous. étes libre’ r a thoindre atteinte } le

3 1 ils la, maintiennent .




































































~ Aussi sont-ils- henrsex: des s pat!
que Mr‘le Président Roosevelt a bi
voulu leur témoigner en vous demandan a
de dissiper par de franches explications, le | dat
malaise créé par des bruits erronés sur Te | «2
caractére de vos relations avec les Domi- |

cains. La République d’Haiti apprendra Oune le correspondance ‘A enbeidane |
avec plaisir que les Etats-Unis ne comp- | Haitienne et les trois pigcesprécédentes, le |
tent ni annexer la Républiqve Domini- «Moniteurs Whier publie: |
‘caine, nien.-acquétir_la possession. Les}. -«Unecircalaire du Ministére des finan- bla
déclarations si loyales et $i catégoriques | ces atix Administrateurs, pour leur-accen- |
ANE VOUS aveg faites 4 ce sujet AE PEUVENT | tuer que l'ordre et-la~ régularité “doivent }
mangquer d'accroitre la cenfiance de mes. -yégner dans les diverses branches du ser=
concitoyens dans les sentiments de justice vise public: la crise économique provient |
et d’équité du généreux peuple américain. et s'aggrave de Pinsouci des tonctionnaires
Je saisig.avec plaisir cette occasion de | ¢ employés 2 faire honnétcment leurs de-
vous renouveler, cher Monsieur le Secré- voits aussi tous ceux qui _manqueront : a
: ; l vernement,_sef t-balles;-~
‘gourtusement remplacés par des citoyens. Excell
dont la probité assurera V’application ri- | temp:
-| goureuse des taxes et le recouvrement ins
‘| tégral des revenus de Etat; Mp
La fin du procés verbal de la séance ‘de
lla Chambre en date du 11 Mars 1903 3 :
~~op la suite du Rapport de la Chambre des 4
aan: de 1899 1900,--- et des avis. ee

Baisse aa Change pam] : + _.Bn..Dovuane Sa :
Nous avens le plaisir de sigoaler une}. Ce matin vil aété procédéa It astallation;:

baisse séricuse du taux delor. ‘comme contréleurs 4 la douane de Port--
On offre ce matin A 570 %o et des af. | au-Prince, de MM. P. J. Mexile et_Fabre

faires a verme ont été contraciées 555 | | ots Cl se rempnoeess te ay
Communiqué.

Devant les attaques réitérées aussiintem- | i a Bn Cassatiag ation at
pestives qa’injustifiées de certains jour: | er matt Tuga ce assation

navx, le Gouvernement a poar-devoir de rend son arrét_a Teed de pour) de | eu

_déclarer, et i}te—déclare—officiellement, | M™M- J.de la Myre, =
que le Cabinet jouit de la pleine et en- | penhauer et. Py de Px ve — La ee 8
tigre confiance du Premier Magistrat de | t& ,~O8F 2 maintenu ‘le. jagement see A ate

la République, notamment le Secrétaire) Tribunal Crimtinel qui les 2 condamnés

d’Etat des-Fiaances et du Commerce qui, | 2 quatre années de travaux forcés. | Ph
| Le Tribunal ‘supréme a, cependant. cas-}

par des efforts constants, ne cesse de se |
sé la partie du jugement relative aux dom-

___dépenser. -pourconcourit, d’ane maniére | 77 en ea enlial yur
effective, al’ ceuure entreprise par le Chef | M48es-intéréts au” profit de’ VEtat.
Expulsions

de Etat pour le bien: etre de ses conci- | -
toyens, * | - Seront embarqués d’office aujourd’ had;
C'est ainsi que le titulaire du Dépar- | les huit Syriens dont Parrété d’expulsion
tement des Finances et du Commerce a / a &té promalgué dans le «Moniteur a. de: a
samedi-dernier,- <2. se ES

-goumis-2~ Son Exeellence—te- Président |
| Ce sont-les. sieurs Jean Creidy, Habib

d’Haiti et au Conseil des Secrétaires d’E- oe
Abraham, Nakle Joseph Soukar, Joseph {| «bh

tat, uo Rapport exposant ses vues sur la}
situation—financiére et: Economiqae . du Jase Antoine Kalil, Metry Kouri, Josep
A. Salboun et Assad Kalil Abymener..

Pays et indiquant les moyer _appor- |
‘Pour. Sainte-Anne ~

“ter une prompte amélioration. Le Gou- " 4 fOr
iy vernement se_réserve_de_publierce-docu-.. j —Suite-de-latiste-des abownés da «Nous
| velliste> “qa ont biee voulu contribuer 4

ment en temps opportun,
Bralement de papier ‘| la restauration du Presbytére de See
Il a é:é procédé sur la Place de la Paix, | AnAS}
» Je landi 20 Février courant, & 10 heures}
da matin, au brilement de la somme de 1
~~ soixante mile gourdes en billets de caisse+-
- deténiorés, - perforés et annulés, confor>



t oa no

s taturalisés haitiens,morts
lité de 1893 a ce jour.
erciant d'avance, etc.?




12
{9

“assurances de la tres: haute: ‘consideration |
avec laquelle j je suis a vous. bien sincére= |

ment. .
- (Signs): Je N, LEGER.















































































Total de la 2¢ liste” Be ope 20! Now
Roberts Dutton et Co: 10.00)
~ Ernst Stempel ~~ 65 t
Un fiddle ee
| C. Patton
ee be H. oe et Co
A A propos des Syrieus oy a Gaels
La Co mmissio ne ifier Vie
me. ienS Maturalisés haitiens,.










































A \ tention IY
nw Bxooptionnelle & protter de suite,.

‘|

i SIF da pe Que vous soyez déja marié|!

: Parcel rinclenne qu ‘a partir de cetle Que vous alliez vous marier!

date, il pourra travailler domicile, | Enfin, que vous eoyez déja en ména-

‘chez lui ou en dehors de la localité. | ge ou que vous allie vous y mettre, a

: - it fait des photogcapbies : en eouleure, | | quel née titre ou degré sacl il que CE

Avis Important . ad mouchoirs de soie, plats de porce-| soit, hatez vous de faire votre emplette.

Madame Lucina Grégoire, n Délor- | aine et sur boutous d'épingles. | de Bibelots, Cristaux et Verreries (nou-
dame Lucina Gregoire; HEE | . En dehors de la photographie, i il fait | yellement arrivés) & des prix extréme.
sBonssignes: donne avisan public en /-des travaux d'imprimerie, dela retiure | ment zon MaRcHé malgré le taux exor~

néral, qu’étant la seule et des sceaux en gomme é'astique. | bitant du change.

Démesvar Délorme son » Ceux qui désirent utiliser ses services | Envoyez vite S/R. chez J. J. M. Ma-
penvent-s’adresser ‘Grand’Rue, Ne 335. | nicar — a la « Muses » ~ a Vangle des.

{lly a aussi chez lui a vendre des | pues St-Louis et des Trois Chandeliers

| boutons. avec pmblemes magonnique (en face du Marché couvert ) au Cap~

ot religiounen: rs -Haitiens=- Et hatez-vous, car des o¢--

aie casions pares illes ne se renouvellent pas:

souvent !!


















Dort-au-Prince, le W Féy


























7 a4
née d’ elle, ou de son mari, ioe
dmond Grégoire, la reproduction d
Wrapes de cotautedr aHiel ay
tion des manuserfits quia |
funt et dont les noies trouveées | =
8 vieux carnets, Bla ie le suets aA










































Cap-Hatten, 5 Octobr

, octeur
Luang: \GRECOIRE

Médecin de Pori-au-Prince
el de la Faculté de Paris..

decin, Chirurgien, Accoucheur.
urepas ( Bois- Verna.)



: Atlas Line e Service



he steamer Favrera, venan
-Santa-Marta, passera au large
ndant Ja nuit du samedi 25 au
on | dimanche 26 courant, pour prep

ouse Ini envoie par ee steamer |

outes espéces d'articles, = choisis par he malle pour Inag ueet New
Or Sd ,

le méme, Cost ae dire a da derniere |

bon) La poste. fermera la malle
medi a 4 heures précises.
G. KEITEL & Ce, Agents

-Port-au- Peee se E i

lic cin sa Oe aaa gna _aaigmmctom





























archand-Tatlleur
101, rue du Centre.

Coupe Moderne et Elégante
Spécialité dé coupons pour pantalonsa
et gilets de premier choix.

La maison la mieux assortie de lovter
Haiti en étoffes fantaisie, Cus
quettes é& képis miliiaires









orale:
spnifique colle ction Ne ta at cha’
eaux pour dames et fillelles. -
__Empressez vous += cé yail'e!
72, rue Roux et 136 Grand Rue.

Piano & Gylindres. - poo
Mr Agostino Pasquale, artiste, ofr
i public ses « pianos. A cylindres. ¥ que
ul le monde a entendus et admirés.
Fannonce en méme temps qui ilaen
chi son rép-rtoire de nouveaux mor

aux baitiens :~ mér ingnes et autres




















eiities tlt

‘D’aprés cable regu de ‘Saint-
Thomas, le steamer «CHRISTIANS
ED» sera ici le vendredi 24 cou
i rant, pour partir le méme jour ot
e lendemain pour Santiago d
CGuba-et Saint-Thomas, - ‘prenan
réte “passagers. eae
| Port-a‘:-Prince, 20 Février’ 190 : .
: ise a ete S cs -GERL ACH ey , “ _ — + ee “’
xe. seine oe 35. . ea ee »:
| A louer - ee Remade atic cate contre la fiévrer”
iy ha e,située rie des = le corahouryeais 2 Simedrjectac paludéenne. .
: restr Bo a ae rion Vert a















usicien et pianiste consommé

S'-dresser a Mr. D. ‘Ferrar
rand Rue. . aq

Gonsuttations : Je 2a 41/2 heures...
3. Avenue John Brown, (Lalue).




















ge ii oe












pour ies enfants.
400 flacons déjd épuisés.
Stock renonvelé,

fer-| slert

_ Liqueur reconslituante dusang.





Le: steamer “ASK partira. ven
redi soir 24 courant pour Saint
Marc, Gonaives, Petit-Godve, Mi
goane, Kingston et New-York
Sant la malle, frét et passazers. |

rt tau Prince, 23 Fevrier 1905.4

ERRMAN! N & Ce, Agenis

“Mile 7, Francois. as | Digestive par excellence,combal la

a dyspepsie. -
: jilles quelle se|,
ae ae haa gee te 2 vente & Ia Pharmacie NOTAE-DAL

‘yelissement de leurs parents morts. | - Seve Déposrraine pour Hatt.
| Sadresser ate u No 112, y Hue ay. Port. | Rue des Fronts-Forts et du Centre.

&






























= Vouler vous vous 5 ;
enezleau, purgative Hongroi

S dose; le seul-purgalif
oe Jj prendre, le plus
sir et le plus popul:

401 tnédailles der. ae

le Pharmacie In







RCE ANGELICA )




















gy













A, ‘Rue des ieeated 24.

oF OURNISSEUR: Communal les 3 o/o 1891 — Lots wd




_ du Grand Cerele de Port-au-Prince Fonciéres 3 of 0 1879 © c-
du Petit-Club Panama ~~ 4889 €
du Mostaurant de la Paix pB lac <

du Commerce sons du Congo
de P Hotel Bellevue - 1/5 Fonciéres 1885 ©:




« Central La Caisse Frangaise de Prévoyance instituée. L
i de France de favoriser le développement de l'Epargne par le pent pro

du Grand Café
du Bar Fin de Siécle
du Commerce
des Amateurs,
du Port
International
de lf Bourse
de la Chambre

« ela Poste

« ela Gare,

« ‘duPalais

¢ del Union

@ Larousse

@ Lavietoire

« Harris
Aux Caves de Bordeux
Gonaives > BR. Schott
Pelit-Godve : até Lochurd
Jérémie: late le Ip. Paix
St-Mere > AX. Dalencourt
Jacmel: â„¢&. Ustontant

plus modestes bourses le moyen d’acquérir des valeurs de
ordre, en ic Ss pi ryant par petites fractions Au moyen. de vel
9, 10,15, 20, 25, 80, 40 et 50 francs par mois, Selon la nature
portance du titre.
Apres le premier versement, Pacheteur t re cot le numé
obligation, et se ul, il court toutes les chances du tirage 8
du lot qui pourrait échoir a Son obligation, fail de500.06
louche pnlbery alement, n’eutal ‘paya sur ce | titre que 10,20 ou.
Pour les demani les d'achats’ d’ obligations. et pour tous aul
seign rements, sadresser a Monsieur GH AR
Quai, seul eprésentant a Haiti. r *












oe ££ & &e wa 8

eiduitlos ale foules les E xpositions du Monde, y compris la
d Or, quil vient doblerir del VErpaetion dé St-Louis,






jou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition dex
teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tant de

s
Tle que pour v Penge



Lau térrlisée
et de PAcide Carbonique Liqueli¢







: TOU. — TEUMES - some DRONGHITES
~ idFLbcRZA ~. ferro rious ©

Rue Republicaine, ae 324 3





oe



Bitters Angostura, A



-racad, Peppermint, Creme de}
Framboises, de Noyaus, de}

Varies, Aomapiinotdes, Variss
; chronlques, Accldenis ¢

Com tat Vorien * <
oe princieg. Se Nee fone tse :

8 ny ruin, {yl ext Jrdtgoent cimaldérd pir
i Antihémerrhoj IE CE... Dose: a sorts a liga

LEFLACON AC
Pet Bo PHARMA
LOD ae = pee ee a













Z LZ



taille.



















Full Text
























| Déraatement p Etat.
g andes: Man@uvres comprenan Washington, 9 Février 1905.
rois corps d’armée, auront liew-éga- Cher Monsieur le Ministre,

lement dansl’Est. —Ces grandes ma-| En réponse 4 la demande de renseigne-
ceuvres serout.dirigées par Je gé- | ments que vous avez faite ce matin, jai
: ipéral Brugeére ; celles de ‘Ouest, par. | le plaisir de vous donner Vassvrince que

DENK AVEN 12, as La Be es dle général Hagron; Jes. maneuvres| le Goavernement des Ents Unis VAmé-

dlensamble de la cavalerie. seront | Mique n/a pas Pintention d’annexer soit

, -commandées par le. général Burnez. Haiti, soit Sinto-Domingo, et b’a pas non

2 ba de Sk cagen P plus | e désir d’en acquérir la possession

par ba Fore “ ou par traités (népociations);

nent-du charbons -Panis.22..— La. Russie. n'a nulle~
— et gue lors mame que les citoyens de

navies ont rejoint J” cadre. | Ment informé la France qu'elle est
maintenant est composée de 5 | préte a examiner des. propositions | pune ga Fautre de ces Républi iqne 3 solli-
ssés, Van croiseur auxiliair ; de paix; pour ‘cette raison, les auto oteraiént leur i incorpor ation dans VUnion
canonniére et de & tratisport ules i ici ne. se reconnaissent pas jus- | Américaine, il n'y aurait ni de la part da

) 22.— -Les rapper is du se es a discuter jes rapportsde St- Gouvernement National, at dans la sphére

médical moutrent- que les per= | Pétersbourg qui en. précisent: les | de opinion publique, d’inclination & ac-
| Gan cepter une pareilie proposition, Nos inté-

réis Sonven harmonie avec DOs seotimenis

aponaises 4 Heikaoutal ont été | CoBditions.
: je tues dont 82 ones 83 8014 _ bt Perensnog ; aes 7 EY MOUS sonhait ant simplement une aix
ont 271 offiel ourt: yeree son es positions dtr Hwous soniaiiank silapremeek Ope Pa
LOL et p26 prolongée, la prospérité et Vindépendance.
i ~~ Le nombre ateen général Konropatkine-onteté tour- et Pngepenc:
) ux gure A vous trés sincéremenr.
te obligés de quitter a ligr 4 ees patti fort détachement japonais (Spee) : Jou HAY
abut; parce és.de Simintin et que les Russes ——
Washington, 11 Février 1905.

res gelés, se monte été ot és dabandonner- da:
. Cher Monsieur le Secrétaired’ Etat,

as sont pen graves, é; cepe 3 dépé: |
(DEN. 22,-~- Le. eee pn ffciel les n@ mentionnent pas ce fai | Jai eulhonneur de recevoir la note que,
®, commandant la div pe Quoique: Je parti: demandartit |-sur la recommandation de Monsieur le
ues de Vest et qulav ait recu fla paix. comme la seule issue possi- | Président Roosevelt, vous avez eu la gra-
ans En genow 4 Sandep: . ble a a la situation actuelle devienne [ -cleuseté de m "adresser le g du courant,
Ps cai
|




















wniine Sei











4



























































€ guéri.--~ Oa di : | pour me faire connaltre, comme suite 4
le commi muidement Pun “notre entretien sur la question dominicsi-

officie flamentqu'll n’y aaucun chat ne, que le Gouvernement des Etats-Unis
3 | Mavait ni Th intention d'annexer Haiti ou

gement. dans Vattitnde de la. icaine, nile désir

bh can HOH = e pl ae natit once ure po Pen equérit da-possession par force ou
PRES i T=d630 pultaalese , UL pae-traHés (négociations). Vous avez bien
BS 22.222. dant+- ~ Be _Pallel | voulu-ajouter-qaile’y.avaityni de la part.

y Tel egraph» | a eras ies go ho Lda gouvernement fédéral ni dans l’opinion
ie Vamiral Kamimoura so. cs cron ao wm | publique, de.disposition A accepter,méme
Yeo son escadre & proximi él. ry {sur deur demande, Vincorporation de ces

n- Tndien,-----f - \-pdeax. Républiques. dans . FUnion Améri«

nis événements vont ar caine. Ei.vous me dounez Vassurance que

entot sur mer. “ vos interéts sont-en-harmonie avec vos
ee : Nous Hisons Jans TOreiciet d hier: senuments €3 sou naitaat 4 mon peuple,
Gaam avec une paix stable, la prospérisé et Pia-
‘dépendance.

Je vous suis, croyez le, fort reconmais-
ssant de vos Voeux pour Hail; et je. ne
[savrais trop remercier les Etats- Unis: de
ICL : - de sollicitede pour sa- prospérité et

“aux fenseignemients que you ie on fndependance. Les Hattiens soat ‘trop

2 demandés ‘aujourd’hui. Cette réponse | fiers de leur autonomie poor penser ja~
-confidentiell e} vous. étes libre’ r a thoindre atteinte } le

3 1 ils la, maintiennent .

































































~ Aussi sont-ils- henrsex: des s pat!
que Mr‘le Président Roosevelt a bi
voulu leur témoigner en vous demandan a
de dissiper par de franches explications, le | dat
malaise créé par des bruits erronés sur Te | «2
caractére de vos relations avec les Domi- |

cains. La République d’Haiti apprendra Oune le correspondance ‘A enbeidane |
avec plaisir que les Etats-Unis ne comp- | Haitienne et les trois pigcesprécédentes, le |
tent ni annexer la Républiqve Domini- «Moniteurs Whier publie: |
‘caine, nien.-acquétir_la possession. Les}. -«Unecircalaire du Ministére des finan- bla
déclarations si loyales et $i catégoriques | ces atix Administrateurs, pour leur-accen- |
ANE VOUS aveg faites 4 ce sujet AE PEUVENT | tuer que l'ordre et-la~ régularité “doivent }
mangquer d'accroitre la cenfiance de mes. -yégner dans les diverses branches du ser=
concitoyens dans les sentiments de justice vise public: la crise économique provient |
et d’équité du généreux peuple américain. et s'aggrave de Pinsouci des tonctionnaires
Je saisig.avec plaisir cette occasion de | ¢ employés 2 faire honnétcment leurs de-
vous renouveler, cher Monsieur le Secré- voits aussi tous ceux qui _manqueront : a
: ; l vernement,_sef t-balles;-~
‘gourtusement remplacés par des citoyens. Excell
dont la probité assurera V’application ri- | temp:
-| goureuse des taxes et le recouvrement ins
‘| tégral des revenus de Etat; Mp
La fin du procés verbal de la séance ‘de
lla Chambre en date du 11 Mars 1903 3 :
~~op la suite du Rapport de la Chambre des 4
aan: de 1899 1900,--- et des avis. ee

Baisse aa Change pam] : + _.Bn..Dovuane Sa :
Nous avens le plaisir de sigoaler une}. Ce matin vil aété procédéa It astallation;:

baisse séricuse du taux delor. ‘comme contréleurs 4 la douane de Port--
On offre ce matin A 570 %o et des af. | au-Prince, de MM. P. J. Mexile et_Fabre

faires a verme ont été contraciées 555 | | ots Cl se rempnoeess te ay
Communiqué.

Devant les attaques réitérées aussiintem- | i a Bn Cassatiag ation at
pestives qa’injustifiées de certains jour: | er matt Tuga ce assation

navx, le Gouvernement a poar-devoir de rend son arrét_a Teed de pour) de | eu

_déclarer, et i}te—déclare—officiellement, | M™M- J.de la Myre, =
que le Cabinet jouit de la pleine et en- | penhauer et. Py de Px ve — La ee 8
tigre confiance du Premier Magistrat de | t& ,~O8F 2 maintenu ‘le. jagement see A ate

la République, notamment le Secrétaire) Tribunal Crimtinel qui les 2 condamnés

d’Etat des-Fiaances et du Commerce qui, | 2 quatre années de travaux forcés. | Ph
| Le Tribunal ‘supréme a, cependant. cas-}

par des efforts constants, ne cesse de se |
sé la partie du jugement relative aux dom-

___dépenser. -pourconcourit, d’ane maniére | 77 en ea enlial yur
effective, al’ ceuure entreprise par le Chef | M48es-intéréts au” profit de’ VEtat.
Expulsions

de Etat pour le bien: etre de ses conci- | -
toyens, * | - Seront embarqués d’office aujourd’ had;
C'est ainsi que le titulaire du Dépar- | les huit Syriens dont Parrété d’expulsion
tement des Finances et du Commerce a / a &té promalgué dans le «Moniteur a. de: a
samedi-dernier,- <2. se ES

-goumis-2~ Son Exeellence—te- Président |
| Ce sont-les. sieurs Jean Creidy, Habib

d’Haiti et au Conseil des Secrétaires d’E- oe
Abraham, Nakle Joseph Soukar, Joseph {| «bh

tat, uo Rapport exposant ses vues sur la}
situation—financiére et: Economiqae . du Jase Antoine Kalil, Metry Kouri, Josep
A. Salboun et Assad Kalil Abymener..

Pays et indiquant les moyer _appor- |
‘Pour. Sainte-Anne ~

“ter une prompte amélioration. Le Gou- " 4 fOr
iy vernement se_réserve_de_publierce-docu-.. j —Suite-de-latiste-des abownés da «Nous
| velliste> “qa ont biee voulu contribuer 4

ment en temps opportun,
Bralement de papier ‘| la restauration du Presbytére de See
Il a é:é procédé sur la Place de la Paix, | AnAS}
» Je landi 20 Février courant, & 10 heures}
da matin, au brilement de la somme de 1
~~ soixante mile gourdes en billets de caisse+-
- deténiorés, - perforés et annulés, confor>



t oa no

s taturalisés haitiens,morts
lité de 1893 a ce jour.
erciant d'avance, etc.?




12
{9

“assurances de la tres: haute: ‘consideration |
avec laquelle j je suis a vous. bien sincére= |

ment. .
- (Signs): Je N, LEGER.















































































Total de la 2¢ liste” Be ope 20! Now
Roberts Dutton et Co: 10.00)
~ Ernst Stempel ~~ 65 t
Un fiddle ee
| C. Patton
ee be H. oe et Co
A A propos des Syrieus oy a Gaels
La Co mmissio ne ifier Vie
me. ienS Maturalisés haitiens,.







































A \ tention IY
nw Bxooptionnelle & protter de suite,.

‘|

i SIF da pe Que vous soyez déja marié|!

: Parcel rinclenne qu ‘a partir de cetle Que vous alliez vous marier!

date, il pourra travailler domicile, | Enfin, que vous eoyez déja en ména-

‘chez lui ou en dehors de la localité. | ge ou que vous allie vous y mettre, a

: - it fait des photogcapbies : en eouleure, | | quel née titre ou degré sacl il que CE

Avis Important . ad mouchoirs de soie, plats de porce-| soit, hatez vous de faire votre emplette.

Madame Lucina Grégoire, n Délor- | aine et sur boutous d'épingles. | de Bibelots, Cristaux et Verreries (nou-
dame Lucina Gregoire; HEE | . En dehors de la photographie, i il fait | yellement arrivés) & des prix extréme.
sBonssignes: donne avisan public en /-des travaux d'imprimerie, dela retiure | ment zon MaRcHé malgré le taux exor~

néral, qu’étant la seule et des sceaux en gomme é'astique. | bitant du change.

Démesvar Délorme son » Ceux qui désirent utiliser ses services | Envoyez vite S/R. chez J. J. M. Ma-
penvent-s’adresser ‘Grand’Rue, Ne 335. | nicar — a la « Muses » ~ a Vangle des.

{lly a aussi chez lui a vendre des | pues St-Louis et des Trois Chandeliers

| boutons. avec pmblemes magonnique (en face du Marché couvert ) au Cap~

ot religiounen: rs -Haitiens=- Et hatez-vous, car des o¢--

aie casions pares illes ne se renouvellent pas:

souvent !!


















Dort-au-Prince, le W Féy


























7 a4
née d’ elle, ou de son mari, ioe
dmond Grégoire, la reproduction d
Wrapes de cotautedr aHiel ay
tion des manuserfits quia |
funt et dont les noies trouveées | =
8 vieux carnets, Bla ie le suets aA










































Cap-Hatten, 5 Octobr

, octeur
Luang: \GRECOIRE

Médecin de Pori-au-Prince
el de la Faculté de Paris..

decin, Chirurgien, Accoucheur.
urepas ( Bois- Verna.)



: Atlas Line e Service



he steamer Favrera, venan
-Santa-Marta, passera au large
ndant Ja nuit du samedi 25 au
on | dimanche 26 courant, pour prep

ouse Ini envoie par ee steamer |

outes espéces d'articles, = choisis par he malle pour Inag ueet New
Or Sd ,

le méme, Cost ae dire a da derniere |

bon) La poste. fermera la malle
medi a 4 heures précises.
G. KEITEL & Ce, Agents

-Port-au- Peee se E i

lic cin sa Oe aaa gna _aaigmmctom





























archand-Tatlleur
101, rue du Centre.

Coupe Moderne et Elégante
Spécialité dé coupons pour pantalonsa
et gilets de premier choix.

La maison la mieux assortie de lovter
Haiti en étoffes fantaisie, Cus
quettes é& képis miliiaires









orale:
spnifique colle ction Ne ta at cha’
eaux pour dames et fillelles. -
__Empressez vous += cé yail'e!
72, rue Roux et 136 Grand Rue.

Piano & Gylindres. - poo
Mr Agostino Pasquale, artiste, ofr
i public ses « pianos. A cylindres. ¥ que
ul le monde a entendus et admirés.
Fannonce en méme temps qui ilaen
chi son rép-rtoire de nouveaux mor

aux baitiens :~ mér ingnes et autres




















eiities tlt

‘D’aprés cable regu de ‘Saint-
Thomas, le steamer «CHRISTIANS
ED» sera ici le vendredi 24 cou
i rant, pour partir le méme jour ot
e lendemain pour Santiago d
CGuba-et Saint-Thomas, - ‘prenan
réte “passagers. eae
| Port-a‘:-Prince, 20 Février’ 190 : .
: ise a ete S cs -GERL ACH ey , “ _ — + ee “’
xe. seine oe 35. . ea ee »:
| A louer - ee Remade atic cate contre la fiévrer”
iy ha e,située rie des = le corahouryeais 2 Simedrjectac paludéenne. .
: restr Bo a ae rion Vert a















usicien et pianiste consommé

S'-dresser a Mr. D. ‘Ferrar
rand Rue. . aq

Gonsuttations : Je 2a 41/2 heures...
3. Avenue John Brown, (Lalue).




















ge ii oe












pour ies enfants.
400 flacons déjd épuisés.
Stock renonvelé,

fer-| slert

_ Liqueur reconslituante dusang.





Le: steamer “ASK partira. ven
redi soir 24 courant pour Saint
Marc, Gonaives, Petit-Godve, Mi
goane, Kingston et New-York
Sant la malle, frét et passazers. |

rt tau Prince, 23 Fevrier 1905.4

ERRMAN! N & Ce, Agenis

“Mile 7, Francois. as | Digestive par excellence,combal la

a dyspepsie. -
: jilles quelle se|,
ae ae haa gee te 2 vente & Ia Pharmacie NOTAE-DAL

‘yelissement de leurs parents morts. | - Seve Déposrraine pour Hatt.
| Sadresser ate u No 112, y Hue ay. Port. | Rue des Fronts-Forts et du Centre.

&






























= Vouler vous vous 5 ;
enezleau, purgative Hongroi

S dose; le seul-purgalif
oe Jj prendre, le plus
sir et le plus popul:

401 tnédailles der. ae

le Pharmacie In







RCE ANGELICA )




















gy










A, ‘Rue des ieeated 24.

oF OURNISSEUR: Communal les 3 o/o 1891 — Lots wd




_ du Grand Cerele de Port-au-Prince Fonciéres 3 of 0 1879 © c-
du Petit-Club Panama ~~ 4889 €
du Mostaurant de la Paix pB lac <

du Commerce sons du Congo
de P Hotel Bellevue - 1/5 Fonciéres 1885 ©:




« Central La Caisse Frangaise de Prévoyance instituée. L
i de France de favoriser le développement de l'Epargne par le pent pro

du Grand Café
du Bar Fin de Siécle
du Commerce
des Amateurs,
du Port
International
de lf Bourse
de la Chambre

« ela Poste

« ela Gare,

« ‘duPalais

¢ del Union

@ Larousse

@ Lavietoire

« Harris
Aux Caves de Bordeux
Gonaives > BR. Schott
Pelit-Godve : até Lochurd
Jérémie: late le Ip. Paix
St-Mere > AX. Dalencourt
Jacmel: â„¢&. Ustontant

plus modestes bourses le moyen d’acquérir des valeurs de
ordre, en ic Ss pi ryant par petites fractions Au moyen. de vel
9, 10,15, 20, 25, 80, 40 et 50 francs par mois, Selon la nature
portance du titre.
Apres le premier versement, Pacheteur t re cot le numé
obligation, et se ul, il court toutes les chances du tirage 8
du lot qui pourrait échoir a Son obligation, fail de500.06
louche pnlbery alement, n’eutal ‘paya sur ce | titre que 10,20 ou.
Pour les demani les d'achats’ d’ obligations. et pour tous aul
seign rements, sadresser a Monsieur GH AR
Quai, seul eprésentant a Haiti. r *












oe ££ & &e wa 8

eiduitlos ale foules les E xpositions du Monde, y compris la
d Or, quil vient doblerir del VErpaetion dé St-Louis,






jou se tient Monsieur Barbancourt a la disposition dex
teurs, et aussi pour expédier leurs commandes tant de

s
Tle que pour v Penge



Lau térrlisée
et de PAcide Carbonique Liqueli¢







: TOU. — TEUMES - some DRONGHITES
~ idFLbcRZA ~. ferro rious ©

Rue Republicaine, ae 324 3





oe



Bitters Angostura, A



-racad, Peppermint, Creme de}
Framboises, de Noyaus, de}

Varies, Aomapiinotdes, Variss
; chronlques, Accldenis ¢

Com tat Vorien * <
oe princieg. Se Nee fone tse :

8 ny ruin, {yl ext Jrdtgoent cimaldérd pir
i Antihémerrhoj IE CE... Dose: a sorts a liga

LEFLACON AC
Pet Bo PHARMA
LOD ae = pee ee a













Z LZ



taille.