Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text











| Abonsement pour Département....4.20
: 8 2 _-Ewangar 4.56



PAR MOK



“CENTIMES:















ommumoations aux: bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



ERA BEAL SE taire d'Oilessa.--- Ila appelé égile- Pourrait-on, a l'heure qui sonne, s’ac-
ment une classe.d’officiers de réser- . crocher a la routine et ‘rester indifférent

-BLEGRAPHIQUES | vé dans tout Pempire.---L’empereur , 22% mouvements progressistes qui, oe
a u NOUVELLISTE me partira vers le 45 Septem) re pol Ww ime pour stimuler et réveiler ies atlaracs, |

I.” | se réalisent, se consoliden’, se perpérnent
s eft et. Odessa a fave } , ,
ag eee. a ses adieux au Be corp ‘ une re ;méme sur les principaux points du glube?
¢ € u Syne" 2 ORG |

| IL est plus qu’urgentde travailler au ré-
% 3 to
union des conseillers ‘allt es i veil dc la pensée nationale, en répandaat

empereur tenue samedi, le souk I i des bienfaits et des principes de justice
Sakharoff, ministre de ta guerre, ©} et de lamiére dans routes les conches
tee aa a recommandé lenvoi de 350.000 hom | cociates dont | le sort lut défendu par un
mes de plus en Extréme Orient. — | des plus grands tribuns du si¢cle dernier,

LonpREs, — Diaprés une dépéche | Villustre Gunbetta, gui, par on sooffle
de St- Pétersb surg a PeAgence Rei | patriotique, wima et fortifia | Ame de la
tery,le vice-amiral Alexieff,en raison | France républicaine.=- Mais quelle est la
-desintéréts supérieurs de Tarmeée en | branche appelee A prevoquer a sagplomé-:

I rer tous ces féconds et précieux résultats ?

Extréme-Orient,aurait envoyé sa (dé- |
‘ (Ces / Instruction Publique qui, en Haiti









ee















Express» dit avoir
russe, dont on ne













sbn-- nae raison prin-
uccés du général Me-

CONCENTTS environ

s au sud de Mouk-. d
oe x » dernier |
en fenee Janice de Taission atl Tear; ; this ce ver | aussi, a compté et Compte d’arflents dé-

SU Fivaurait pis encore pris de décision i fenseurs, de fiers prosélytes. a--C’est ainsi
es. ce sujet. | que d'aacuns-s’y livrent avec -désintéres-
“Le gér lku- | ST-PETE RSBOURG. --- Dans une dé- | sent, conduits par cette vibrante et co-
péche au T’sar,datée du 10 Septem- | quette devise : fiat lux.

bre, le général Kouropatkine dil:--- | —Et-quand,---il ya quatre mois, dans ce
in’ ya pis eu de combat au jour- | méme joucnal, nos . cecommandions au
‘Whui samedi, sauf quelques rencon- | Corps Législatif le bs illant projet du dé-
tres de patronilles au cours desquel- | pate Dinville Pierre sur la création dun -
les. nous n’avons pas de pertes». | Lycée a Jérémie, Cérait cette devise qui’

Mouxpen.--- Tout et tranguille | nous avait inspiré dans la rédaction de
: Gags cetle région. On croit savoir | Pl article an a soulevé la chande ap-

ae le-gros de Par mée japonaise s'est | probation de | élire intellecsnelle du
retiré 4Yental.—

| et surtoutceile de la jeanesse d dela Gran

Anse, dontla symparbie, ‘largement expri-

- oes | ecrivatns militaires | ; 8 pri
" aqatintenan

































ss
yen onft | le 9. mais il a
elirer avec des per-
S.--8 Depui lorsila|
+ fois, oe sans: ee

































i mée en d’exquises pages, est venue nous
| apporter un reguin d’encouragement. Cree
| tait le sentiment de la justice et de lim-
) pardalité que. nous. envisagio quic.

30 aauiite exlraordinait et quila di- “ous avait poussé, dans: I’; Varene,’ alancer-
atraite avec la prudence dun | quelques mots touchants en “faveur. du

| projet én question; er en remplissant cette

. | riche modeste, nous n’espérions pas trou-
= semem= | oer cet inoubliable accueil et cette fe- |
connaissante attention gui, dans le calte
4, deda vie domestique, nous causérentsant

LE LYCEE DE JEREMIE | . Notre recommandation na Is be

“Oa ne perd pas toujours A aitendre.--Ii | sans effet. --- La Chambre des eputes,
dans sa vaste conception, a compris uti.

nf a dins la vie des peuples d'heureuses et
4 * peu }lié d’un Lycte a Jérénnie 5 et appréciant

‘agréables surprises auxquelles les patriotes
doivent applaodir sincérement. --Ea effet, le pro} jet d'un de ses plas distingués mem-
bres, | ‘intelligent et acuf Mr Dinville

lorsque!’ amour du prog’és, mis en pleine
pratique, se manifeste. fractugasement et | Pierre dont le zéle devitnt de plus. én plus

dans des ‘sens divers, ai est susceptible ded lonable, elle Va voté presqu’ aL hunagi-
naitre des ceavres d’ ane portée homa- mité. Ex ie dépure Murat Ciaude et. dau-
ires, dual ia sci€uce et ia boute foi seat,























1 ron U rs ré










et sociaic peu commune gui te Oi-
d'avancementet de amora- jncontestabies, par dé beaux mouvements

os it ceite Epa ios ct. toujours €a ‘proie aux
be alle. évoludion. Fo A bes ghadreuses et fetes on: tnérgique-



ment et merveillensement soutenu cette

entreprise dont la gloire revient 2 l’hono-
rable champion de la civilisation qu’est -onclusion: y ajouta
Mr Dinville Pierre ellement favorables a la concessi yptson enseignement

‘La Chambre a fait bonne besogne, lun- | sont mises en discussion, Ledéputé Le député Larencal
di dernier, ne se figurant pas d'une fagon | lin combat le principe méme de ce con- | crit 4 son tour contre le.
précise la valeur de l’acte accompli. Des | trat qui représente, sauf de légéres modi- | plaudissements nour
centaines de jeunes gens. et des plus la-.| fications, celui de la Plaine du Cul de | gitation considérable, Des
borieux la bénissent et Pexaltent, inscri- | Sac, dont il est la copie presque fidéle. | dent la parole,
vant dans ‘lenrs coears !es noms de cha-}| | Ausurplus, des concessions miniéres | et Ch. Leconte. Le dépat
cun de ses membres. Nous leur adressons j ont été accordées 4 Terre-Neave et sur | sente ane motion, sollicis
publiquement nos hommages.-~- Cepen+ | divers points de l’Artibonite. Or, il se | voix immédiate. Li Chin
dant, tout n'est pas dit. --il reste les as- | trouve qu’aprés certains travaux prélimi- | président obéir ec les conc
sauts du Sénat.---Mais 1A encore, le tri- | naires, les intéressés ont va les revenus | port dressé aprés de patien
omphe est certain, car nos péres cons- | clairs que leur tourniront ces mines. [ls ] ses études, sont rejetées al’
crits, hommes sages et pondérés, possé- | ont alors sollicité, dans cet unique but, | — Les séries d’anplaudissem























dent, grice 4 leur perspicacité et leur] ’établissement, de cette voie — '[ siasme des esprits, se divisa
—tempérament; le -don-de~couronner “les | choisi Gonaives, point le plus rapproc : | pour communiquer les imp
chosés saines et utiles. Beaucoup d’entre | leurs intéréts. Représentant de | nent un tumulte puissant.

~eux sont pénétrés des besoins de la ville | lation des Gonaives,-il-serait heureux de | tants aprés, le calme légé
de Jérémie sous le rapport_.de.l'instruc- | voir sillonner l’Artibonite d’un chemin | Ja séance est reprise. Oa ent
tion publique ; ils -apprécieront et adop- | de fer vraiment atile, efficace et qui de- | get de la Dette publique
teront aussi la création de ce Lycte, en | main ne ferait pas flotrer sur une gare de | tigue deminde quelques fp
_.se-modelant-sur-la-Chambre-des Députés; cette ville, alors constérnée, tin drapeau | au Ministre des Finances su
eu égard ace point ci. Nous leur recom: {a elui-de-netre-nationalité—
mandons chaleureusement cétté oeuvre |
de salut national et leur disons, 4 lins-
tar du glorieux philanthrope Shoelcher:
Des écoles, des écoles, et Haiti est sauvée!

P. P BALIN, — publiciste.

NOUVELLES DIVERSES |





re_que_celu | sion, frais de pobicité de
Le député Malary dit qu’ensaqualité de | rieure. Aprés les avoir obtenu
représentant de Hinche, il est mieux pla- | clare satisfait. Av sujet des ti
| cé que personne pour signaler les bien- | des consolidés, les valeurs
faits économiques dont bénéficieront les | terminées apres décision jadie
centres desservis par ce chemin de fer, | puté Féquiére demande ace qa
extension du travail qui s’ensuivra. Il | portées uniquement eo prey.
propose de voter le contrat... | proposition est voige,
Le député Larencul regrette d’étre en| Le député Roland récla ne
désaccord avec’ son _collégue Sterlin;_il | mes Chatelain des C:
<= | parle des services immenses 4 espérer du | propriées, dont lic .
Chambre des Députés chemin de fer. Il veut surtoat écarter les | Conseil des Secrétaires d .
Hier; Vacte-d’accusation dressé contre | apprehensions du député Sterlin;—ea Tai | Cha
M. C. Bijou a &é sosmis et sanctionné. offrant en garantie le concessionnaire: Mt
Puis on a voté le contrat pour Pérection | Rodolphe Gardére, qui est un homme des |
—de-notre~ nouvelle Cathédrale. -D’autres | PMS tespectables dupayss
projets ont été déposés et adoptés, ty Le député St-Martin Canal avoue a
---A demain des détails. le contrat a été scrupuleusement examiné |
Un vote populaire aux deux Comités; il en recommande l’a--

- doption; @heur sultats devant en | tient assez longtemps. Bie &
Cest assurément celui donné hier, par Atie la onsen eae de 4 . Ee ke qeputés Ouiol Sell
la Chambre des Députés, —ainsi d’ailleurs- depute Amisial, comme représen- | qui condamnent ce procéde
quon lespérait, —~ au projet de loi con-| tant des Gonaives juge nécessaire de ve | ves cépliques.du dépure _
cernant la construction de la nouvelle)... placer. son mot. Sil fallaic, ditils’ar Ps’appuie sux Vequité, la
Cathédrale. — Crtholiques ou autres en} rater a la mauvaise impression laissée par | leur est finalemeat inscrite
ont immédiatement appris la nouvelle | 4, sceionmatreste “Ferree quit Dartisue expose ta tee!
“avec une satisfiction sins mélange. nous ont trompés. ..IL est br squement | ance due par /Erat aM
Espérons que le Sénat- se hatera’” de ‘interrompu par une voix quilance haute- | vertu d'un jugement. Ii de
sanctionner cette loi avec le méme louable | ment un malencontreux propos. De bra- | @ 12.000 4 entrain gae Messieurs les - Représentants. yantes protestations mélées A de vives ex- | dopté: ves
Une nouvelle fois nous diso Merci) lamations partent dé ious points. ‘Ao Budget des Voies
aux Chambres et gloire au Gouvernement - “Tim ote Mr le présid ue be viel 50 °/e ,
du Président Nord Alevis! ames a Ce Pee Cea
: - goureusement le député Féquiére, de rap_| mission €n tet
Chrorique Parlementaire | peler au respect,al’ordre,les gens del’audi- | procédant ainsi, [ut ¢ re
La Chambre, en attendant 'arrivée du | toire. Une extreme animation régne dans | Féqniére,on peasatt surpt
Ministre intérimaire des Fimances, vote | l’enceinte. —-Le député Amisial contin mais la Commis
la loi sur Virrigaticn et l'endiguement de | et avoue qu'il é1ait favorable au contrat:
VArtibonite, parachevé a une précédente | il Vappuyait; que devant un tel incident
séance.Un crédit général de 500.000 est | sa conscience ne lui permet plus de le fa
ouvett pour effectuer ces travaux. Puis, | re.—Le député Féquiére va promptemen
Ja toi délimitant le qaartier de Desdunes| Ala tribune. Le contrat, explique-t-il,
et celle sur le service de la Police 4 Port- | présenté aux Comités, if s'est em;
. au-Prince. La ville, en ce gui concerne. Vétudier, a le soutenir, eta
la surveillance générale, est. divisée en 3 | en assurer le succas. |
sections: Nord, Sud, Est, se “subdivisant s'on occapér, parce que
€n cifconscriptions cgmportant 24 quar-| na sous les auspices dv
tiers. [lest aussi organisé légilement un | sieur Rodolphe Gardére
pire confiance. Mais il





















































Em















" corps spécial de sireté; aidant nécessaire-
ment Vantre police. Le dépuré Orio! ob- | jourd’hoi un exotia:
ent une augmentation de $ 50 sur lest provenance,d’une va

- appointements de lInspecteur en chef. | ‘fe, s'est’ permi dint

Ensuite il est décidé d’aborder le con- | un député hait

_ frat deschcmins de fer des Gonsives’ Hin- ' bre hattienne.




















































‘Messieurs Lysis Dyer et A. Bourdon Vsnden
annoncept au public que leur Café: V endr Cc.

i Restaurant. lu Centenaire qui-dtait meses a ae
| autrefois vis-a-vis de la gare de la CHEVAL trés-petit faille
enses est votée, puis celle | Groix-des Missions, est transféré a la — ae .
rarvicle rer de la derniére, | Villa Dyeren face de Papeju (toujours Référence ; bureau du «Neuvelliste.»
‘vel'attention du Ministre | 4 la Croix-des-Missions), of il y a une wn seceninetineiis
rs paragraphes de cet ar- | station réguliére. — Voir les réglements — oe ~
ment en ceci: faculté, se- | et le tarif y relatifs.
, de tripler les droitsa)-—t jent-—leurs-anciens—cliemts dew
ceux qui leur sont assi- | leur continuer toujours leur bienveil-
serait prise par simple j lante et sympathique assistance.
é Féquiére rappelle les nes Avis.
plus haut exprimées ATE-} © Le Général Neputats EpMonp,ancien | |
ts en or, démontre ge aide-de-camp actif du Président Hyp- Demeure maintenant Avenue de
nnovation né serait que 14) polite et du Président Sam, ancien em- | Lalue, N°62,a2 minutes de la
ployé supérieur. au. Département de |. Station des Tramways de la
l'Intérieur, avise le public qu’a partir ; i .
de ce jour, il ne signe plus Nerwraui rue Lamarre.
Epaonp mais bien Dorvit. Epyoxp,avec SONSUUPATIONN «246 herres ¢. Va cbtemidi,
publics a ordonné , le méme paraphe. a . .
. Doavit EDMOND, }

combien nécessaire!—— du }
a_Donane..de-Port-au- of touer & Purgea aon ‘DOU
Il est offerten location une bonne | 3 Sane ats
petite maison avec toutes dépendances, | Farine €e Bananes des Plantations d’ath,
prix moréré. | qualité ultra fine, 1rés nourris~
“Svadresser & Mr C. B. Cotes. | sante, principalement pour les en:
_ & Louer _ , fants, de digestion facile. se préte
La maison occupée par le magasin de } ‘onaration d ur
M, J. Laville, portant l’enseigne 4 la Meé- | ala preparalion Ges en remets eb
liropole, devant étre libre a la fin du mois, | desserts
ee Lest offerte en location. Se vend en détail a
@u de santé S’adresser aux dames Veuves Albert et L’Enicerie de famille ¢ B Bak .
Yyjadas y Acosta, vi i al | Aug. Martelly. | , Epicerie CC iain @ Ue bp. Lane,
t-au-Prince, est alitédepuis]- ~~~" Legons de |
* Dat suite d un fort surm ~ Littératire, Histoire universelle;Géo-
sat souhaltons un promp graphic, _Latin-et-Grec, Philosophie,
-+ | Droit et Anglais.

Professeur: L. DE BUGQ, 29 rue Eu- | de l' Ecole libre d’ Obstétrique de ba:
ane Bourjolly, en face de la Madeleine | .

Ta acmicile des farniill Rolyclinique Péan.
a es our 4 5 + .
Se enes filles) Pour) Consultations : tous les jours de @ & & heures:

&, Avenue Ducosle, 8.

2 evirntatninie

—

ASEAN ORES

dela Faculté Médicaie de Vienne

a

roduit Alimentaire du



















“gfirme aussi que bient0t
les fondations d’un édifice §
de notre port. — Ce sont |
eprises dont la. nécessité se |
usement sentir, car il im- |
yremiére impression des étran- |
uent A la Capitale, soit en

rdu pays.














































Mine Vve Jn-Lorai
Sage femme -






our d'’Assises __
Tribunal de Cassation reje
i des accusés dans ‘Vaffair
idation, if @st presque certain |
ta vidé aux prochaines |
éressantes, i
; probabilités, lonverture | maa
timinel-auratien dans les | Rues des
Octobre. Le Conseil Com- |

GUIDE aC ate























| on
Fronts-Rerts et Républicaine. | aul —
| A Phonneur dinformeéer sa nom-

A Vhonneur d’annoncer a sa bonne | 4 7UE ! S
sti se chentétequ etic vient de porence-c hentébe-otrée-partirde-ce-

: | recevoir, par les derniers steamers, Un jour, 3 vendra due vin-de Bor-
Unérailles | grand assortiment de _.. | deaux, marque Faure Fréres.
idi auront lieu les funé- |). Conserves francaises el américar’ es] Au prix de:
Eliz Frankitn, décéd _letoutes cualités, ele, Fromage de Ca Gall 7 3 - a 2 ‘ais
convoi partira de la rue | membert, Fromage de Savoie, Sau salion $3, — 5 gallons $ 13.75
8 pour se rendre 4 la Ca- | césse @ Fruile, Anchois a Chuile, Jam
ss Oe -A-hons--Sarci. Concomba & Vhuil
: YE y sont a gtr
ondoléances a la famille. firey Pay Pore gras trujée, @
“Con Lian GUA ge ey -jeOuw - é aris, itd fove gras ru OO, |
MURAL | Purée de foie gras, Civel de Lievre
. 4 Conserves en boiles pour voyages, Thon
: nee Gaeronvmes, Sardines, mate
Ee lreauc & Uhuile +t pinaigre, 4 apLoca, a
ere poe ‘lisse Galantine de Pore, Hure de Pore, Cer- | [Tamomnca]
malité as a S€~ | velas, Tripes d la mode Caen, Galan: | Le dedmar “PLARBRIAD
Mite envers Vine de volaille trufé, Téle de veaw en} 140 StCaMOr CE LANDRIA » ayant
“Thon maring, Andouillettes, | quitle New-York le 14 courant,
3 edouceet amére,No‘x, | est altendu ici mardi prochain 20°
| Raisins, Prunes, Sucre de Candis, | courant, ct suivea probablement.
L writs secs ef doux, Vins firs de Bor-1), wiarme iou- peur St Mare
FUMES SECS hiés 12 MAGINe jou- peur St Mare, Gow
deaux ot Liqueurs de toutes qualités,| 3. Dorit Goaye Mirasoat
c, ainsi que lous articles de provi- NAves, FOUL AOAVE. ATE agoane et
sions américaine. a. Kingston, prenant la malle, frét
“Ouincaillerie pour les familles,ete. jet passages .
eonsommateurs trouveront tou- Va a Dla 4
_Les consommateurs reer satisfac- | LOr tale Frince, 16 Sept, 1904.
jours dans nos produits pleime saus f HRRRMANN bo 47
tiop au prix le plus mol i Ae ae shee Oe hey Agents.





cle tirage au sort,































gay



























See ge ee

Ss’ fie au bureau di “*Nou-







velliste:Â¥ _ ey Tin
| | pour ies enfants.
Pharmacie Lh PARI SOT i

Seule dé osilairs pour Haiti des. Stock renonvelé.

Baux minéral es de Vittel: Vosges) | “Fer-Quina-Bisleri _
Contre la Goutte,. la ‘rravelle, ' Liqueur reconstituante du sang.
le Diabéte, les Coliques hépatiques, : gy’ vente a la Pharmacie NOTRE-DAME

la Con gestion du foie et toutes les, Rice dea FeonteFuts eb die aeeiee
manifes| lations de PArthritt

-CHARBON DE B

eaten A domicile et a prix fixe.
Marchand. Taiileur 7 Sat: G 4 ef 0.80 —

101, rue du Centre.
Coupe Moder ne et Elégante _

~~ Spécialité de coupons por pour pantat re i VIS 5 yu ta un THs

et yilets de premier choix.
a maison la mieux assortie de tovte-
La La. compagnie dee eivagons-trast vavise

Haiti en étoffes fantaisie, cm | geg clients et le commerce que le nou
quettes et képis molitoares fp yveau tarif de transports est fixé com.

Pr ancis 1SCcO DESUSE | s spenuire. Be Ecole

“Voyage en ville $2.
Fabricant de. Chaussures. | _ Turgeau, jusqu’aus B sambous = 3 t ‘decine, Médecin hour

























Bois Verna

Pen de Chose”

~Lalne, jusqu’a Bourdon
Pétion- Vill 8
“Diquint >




La Manufacture a loujours eh
_ dépdt.un grand. stock, ——-pourta}-
vente en gros et détail, — det
chaussures en tous: genres pour} NB. Pour Jes mialeriad le voyage
‘Homnes,Femmes, ENrants. | est te 169 pied: & 5c0 p ds,
-Les-commandes des commer- | planches, carlelages; — « .
cants de |intérieur. pourront éire. a Reichs bsbekaee

~exécutées dans une semaine a . 3, choses fraciles” :
peu prés. - lees :vel secon _ s‘ocetiper sérieusem

Die Se Langue Angi aise do (
23, rue des Fronts-Forts, 23. ota UT. : ‘oin dang unt:
PORT-AU-PRINCE (HAITI). iy Uh eh

hum-Barau
Sly. foisinédattte— =

“Carrefour













L *Elablissement ne met en ie Un ese complet a
vente que du rhum age au. moins | el caress de toutes dimensi

{
: \ — 208. Doleaus sur
- fats pour Fiangalles et Mariages : sore ¢ Rca sar

MGoréations Nouvelles a yahonda): — le mil

i oM ‘les Eicon =
Corbeilles de Fleurs : | des ie bé tes
- dandiiéres: “pour diners, receptions, 4 ubles et

' Noi nous: lenon a la di
- Couroanes de toutes beautés, ] : , Messieurs. les. Ar

LE

iravall soigné —

Sadresser d.: Mme CHEFDR ue s a ae -

Bois-Verna; rue Mawtepae N



Full Text











| Abonsement pour Département....4.20
: 8 2 _-Ewangar 4.56



PAR MOK



“CENTIMES:















ommumoations aux: bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



ERA BEAL SE taire d'Oilessa.--- Ila appelé égile- Pourrait-on, a l'heure qui sonne, s’ac-
ment une classe.d’officiers de réser- . crocher a la routine et ‘rester indifférent

-BLEGRAPHIQUES | vé dans tout Pempire.---L’empereur , 22% mouvements progressistes qui, oe
a u NOUVELLISTE me partira vers le 45 Septem) re pol Ww ime pour stimuler et réveiler ies atlaracs, |

I.” | se réalisent, se consoliden’, se perpérnent
s eft et. Odessa a fave } , ,
ag eee. a ses adieux au Be corp ‘ une re ;méme sur les principaux points du glube?
¢ € u Syne" 2 ORG |

| IL est plus qu’urgentde travailler au ré-
% 3 to
union des conseillers ‘allt es i veil dc la pensée nationale, en répandaat

empereur tenue samedi, le souk I i des bienfaits et des principes de justice
Sakharoff, ministre de ta guerre, ©} et de lamiére dans routes les conches
tee aa a recommandé lenvoi de 350.000 hom | cociates dont | le sort lut défendu par un
mes de plus en Extréme Orient. — | des plus grands tribuns du si¢cle dernier,

LonpREs, — Diaprés une dépéche | Villustre Gunbetta, gui, par on sooffle
de St- Pétersb surg a PeAgence Rei | patriotique, wima et fortifia | Ame de la
tery,le vice-amiral Alexieff,en raison | France républicaine.=- Mais quelle est la
-desintéréts supérieurs de Tarmeée en | branche appelee A prevoquer a sagplomé-:

I rer tous ces féconds et précieux résultats ?

Extréme-Orient,aurait envoyé sa (dé- |
‘ (Ces / Instruction Publique qui, en Haiti









ee















Express» dit avoir
russe, dont on ne













sbn-- nae raison prin-
uccés du général Me-

CONCENTTS environ

s au sud de Mouk-. d
oe x » dernier |
en fenee Janice de Taission atl Tear; ; this ce ver | aussi, a compté et Compte d’arflents dé-

SU Fivaurait pis encore pris de décision i fenseurs, de fiers prosélytes. a--C’est ainsi
es. ce sujet. | que d'aacuns-s’y livrent avec -désintéres-
“Le gér lku- | ST-PETE RSBOURG. --- Dans une dé- | sent, conduits par cette vibrante et co-
péche au T’sar,datée du 10 Septem- | quette devise : fiat lux.

bre, le général Kouropatkine dil:--- | —Et-quand,---il ya quatre mois, dans ce
in’ ya pis eu de combat au jour- | méme joucnal, nos . cecommandions au
‘Whui samedi, sauf quelques rencon- | Corps Législatif le bs illant projet du dé-
tres de patronilles au cours desquel- | pate Dinville Pierre sur la création dun -
les. nous n’avons pas de pertes». | Lycée a Jérémie, Cérait cette devise qui’

Mouxpen.--- Tout et tranguille | nous avait inspiré dans la rédaction de
: Gags cetle région. On croit savoir | Pl article an a soulevé la chande ap-

ae le-gros de Par mée japonaise s'est | probation de | élire intellecsnelle du
retiré 4Yental.—

| et surtoutceile de la jeanesse d dela Gran

Anse, dontla symparbie, ‘largement expri-

- oes | ecrivatns militaires | ; 8 pri
" aqatintenan

































ss
yen onft | le 9. mais il a
elirer avec des per-
S.--8 Depui lorsila|
+ fois, oe sans: ee

































i mée en d’exquises pages, est venue nous
| apporter un reguin d’encouragement. Cree
| tait le sentiment de la justice et de lim-
) pardalité que. nous. envisagio quic.

30 aauiite exlraordinait et quila di- “ous avait poussé, dans: I’; Varene,’ alancer-
atraite avec la prudence dun | quelques mots touchants en “faveur. du

| projet én question; er en remplissant cette

. | riche modeste, nous n’espérions pas trou-
= semem= | oer cet inoubliable accueil et cette fe- |
connaissante attention gui, dans le calte
4, deda vie domestique, nous causérentsant

LE LYCEE DE JEREMIE | . Notre recommandation na Is be

“Oa ne perd pas toujours A aitendre.--Ii | sans effet. --- La Chambre des eputes,
dans sa vaste conception, a compris uti.

nf a dins la vie des peuples d'heureuses et
4 * peu }lié d’un Lycte a Jérénnie 5 et appréciant

‘agréables surprises auxquelles les patriotes
doivent applaodir sincérement. --Ea effet, le pro} jet d'un de ses plas distingués mem-
bres, | ‘intelligent et acuf Mr Dinville

lorsque!’ amour du prog’és, mis en pleine
pratique, se manifeste. fractugasement et | Pierre dont le zéle devitnt de plus. én plus

dans des ‘sens divers, ai est susceptible ded lonable, elle Va voté presqu’ aL hunagi-
naitre des ceavres d’ ane portée homa- mité. Ex ie dépure Murat Ciaude et. dau-
ires, dual ia sci€uce et ia boute foi seat,























1 ron U rs ré










et sociaic peu commune gui te Oi-
d'avancementet de amora- jncontestabies, par dé beaux mouvements

os it ceite Epa ios ct. toujours €a ‘proie aux
be alle. évoludion. Fo A bes ghadreuses et fetes on: tnérgique-
ment et merveillensement soutenu cette

entreprise dont la gloire revient 2 l’hono-
rable champion de la civilisation qu’est -onclusion: y ajouta
Mr Dinville Pierre ellement favorables a la concessi yptson enseignement

‘La Chambre a fait bonne besogne, lun- | sont mises en discussion, Ledéputé Le député Larencal
di dernier, ne se figurant pas d'une fagon | lin combat le principe méme de ce con- | crit 4 son tour contre le.
précise la valeur de l’acte accompli. Des | trat qui représente, sauf de légéres modi- | plaudissements nour
centaines de jeunes gens. et des plus la-.| fications, celui de la Plaine du Cul de | gitation considérable, Des
borieux la bénissent et Pexaltent, inscri- | Sac, dont il est la copie presque fidéle. | dent la parole,
vant dans ‘lenrs coears !es noms de cha-}| | Ausurplus, des concessions miniéres | et Ch. Leconte. Le dépat
cun de ses membres. Nous leur adressons j ont été accordées 4 Terre-Neave et sur | sente ane motion, sollicis
publiquement nos hommages.-~- Cepen+ | divers points de l’Artibonite. Or, il se | voix immédiate. Li Chin
dant, tout n'est pas dit. --il reste les as- | trouve qu’aprés certains travaux prélimi- | président obéir ec les conc
sauts du Sénat.---Mais 1A encore, le tri- | naires, les intéressés ont va les revenus | port dressé aprés de patien
omphe est certain, car nos péres cons- | clairs que leur tourniront ces mines. [ls ] ses études, sont rejetées al’
crits, hommes sages et pondérés, possé- | ont alors sollicité, dans cet unique but, | — Les séries d’anplaudissem























dent, grice 4 leur perspicacité et leur] ’établissement, de cette voie — '[ siasme des esprits, se divisa
—tempérament; le -don-de~couronner “les | choisi Gonaives, point le plus rapproc : | pour communiquer les imp
chosés saines et utiles. Beaucoup d’entre | leurs intéréts. Représentant de | nent un tumulte puissant.

~eux sont pénétrés des besoins de la ville | lation des Gonaives,-il-serait heureux de | tants aprés, le calme légé
de Jérémie sous le rapport_.de.l'instruc- | voir sillonner l’Artibonite d’un chemin | Ja séance est reprise. Oa ent
tion publique ; ils -apprécieront et adop- | de fer vraiment atile, efficace et qui de- | get de la Dette publique
teront aussi la création de ce Lycte, en | main ne ferait pas flotrer sur une gare de | tigue deminde quelques fp
_.se-modelant-sur-la-Chambre-des Députés; cette ville, alors constérnée, tin drapeau | au Ministre des Finances su
eu égard ace point ci. Nous leur recom: {a elui-de-netre-nationalité—
mandons chaleureusement cétté oeuvre |
de salut national et leur disons, 4 lins-
tar du glorieux philanthrope Shoelcher:
Des écoles, des écoles, et Haiti est sauvée!

P. P BALIN, — publiciste.

NOUVELLES DIVERSES |





re_que_celu | sion, frais de pobicité de
Le député Malary dit qu’ensaqualité de | rieure. Aprés les avoir obtenu
représentant de Hinche, il est mieux pla- | clare satisfait. Av sujet des ti
| cé que personne pour signaler les bien- | des consolidés, les valeurs
faits économiques dont bénéficieront les | terminées apres décision jadie
centres desservis par ce chemin de fer, | puté Féquiére demande ace qa
extension du travail qui s’ensuivra. Il | portées uniquement eo prey.
propose de voter le contrat... | proposition est voige,
Le député Larencul regrette d’étre en| Le député Roland récla ne
désaccord avec’ son _collégue Sterlin;_il | mes Chatelain des C:
<= | parle des services immenses 4 espérer du | propriées, dont lic .
Chambre des Députés chemin de fer. Il veut surtoat écarter les | Conseil des Secrétaires d .
Hier; Vacte-d’accusation dressé contre | apprehensions du député Sterlin;—ea Tai | Cha
M. C. Bijou a &é sosmis et sanctionné. offrant en garantie le concessionnaire: Mt
Puis on a voté le contrat pour Pérection | Rodolphe Gardére, qui est un homme des |
—de-notre~ nouvelle Cathédrale. -D’autres | PMS tespectables dupayss
projets ont été déposés et adoptés, ty Le député St-Martin Canal avoue a
---A demain des détails. le contrat a été scrupuleusement examiné |
Un vote populaire aux deux Comités; il en recommande l’a--

- doption; @heur sultats devant en | tient assez longtemps. Bie &
Cest assurément celui donné hier, par Atie la onsen eae de 4 . Ee ke qeputés Ouiol Sell
la Chambre des Députés, —ainsi d’ailleurs- depute Amisial, comme représen- | qui condamnent ce procéde
quon lespérait, —~ au projet de loi con-| tant des Gonaives juge nécessaire de ve | ves cépliques.du dépure _
cernant la construction de la nouvelle)... placer. son mot. Sil fallaic, ditils’ar Ps’appuie sux Vequité, la
Cathédrale. — Crtholiques ou autres en} rater a la mauvaise impression laissée par | leur est finalemeat inscrite
ont immédiatement appris la nouvelle | 4, sceionmatreste “Ferree quit Dartisue expose ta tee!
“avec une satisfiction sins mélange. nous ont trompés. ..IL est br squement | ance due par /Erat aM
Espérons que le Sénat- se hatera’” de ‘interrompu par une voix quilance haute- | vertu d'un jugement. Ii de
sanctionner cette loi avec le méme louable | ment un malencontreux propos. De bra- | @ 12.000 4 entrain gae Messieurs les - Représentants. yantes protestations mélées A de vives ex- | dopté: ves
Une nouvelle fois nous diso Merci) lamations partent dé ious points. ‘Ao Budget des Voies
aux Chambres et gloire au Gouvernement - “Tim ote Mr le présid ue be viel 50 °/e ,
du Président Nord Alevis! ames a Ce Pee Cea
: - goureusement le député Féquiére, de rap_| mission €n tet
Chrorique Parlementaire | peler au respect,al’ordre,les gens del’audi- | procédant ainsi, [ut ¢ re
La Chambre, en attendant 'arrivée du | toire. Une extreme animation régne dans | Féqniére,on peasatt surpt
Ministre intérimaire des Fimances, vote | l’enceinte. —-Le député Amisial contin mais la Commis
la loi sur Virrigaticn et l'endiguement de | et avoue qu'il é1ait favorable au contrat:
VArtibonite, parachevé a une précédente | il Vappuyait; que devant un tel incident
séance.Un crédit général de 500.000 est | sa conscience ne lui permet plus de le fa
ouvett pour effectuer ces travaux. Puis, | re.—Le député Féquiére va promptemen
Ja toi délimitant le qaartier de Desdunes| Ala tribune. Le contrat, explique-t-il,
et celle sur le service de la Police 4 Port- | présenté aux Comités, if s'est em;
. au-Prince. La ville, en ce gui concerne. Vétudier, a le soutenir, eta
la surveillance générale, est. divisée en 3 | en assurer le succas. |
sections: Nord, Sud, Est, se “subdivisant s'on occapér, parce que
€n cifconscriptions cgmportant 24 quar-| na sous les auspices dv
tiers. [lest aussi organisé légilement un | sieur Rodolphe Gardére
pire confiance. Mais il





















































Em















" corps spécial de sireté; aidant nécessaire-
ment Vantre police. Le dépuré Orio! ob- | jourd’hoi un exotia:
ent une augmentation de $ 50 sur lest provenance,d’une va

- appointements de lInspecteur en chef. | ‘fe, s'est’ permi dint

Ensuite il est décidé d’aborder le con- | un député hait

_ frat deschcmins de fer des Gonsives’ Hin- ' bre hattienne.

















































‘Messieurs Lysis Dyer et A. Bourdon Vsnden
annoncept au public que leur Café: V endr Cc.

i Restaurant. lu Centenaire qui-dtait meses a ae
| autrefois vis-a-vis de la gare de la CHEVAL trés-petit faille
enses est votée, puis celle | Groix-des Missions, est transféré a la — ae .
rarvicle rer de la derniére, | Villa Dyeren face de Papeju (toujours Référence ; bureau du «Neuvelliste.»
‘vel'attention du Ministre | 4 la Croix-des-Missions), of il y a une wn seceninetineiis
rs paragraphes de cet ar- | station réguliére. — Voir les réglements — oe ~
ment en ceci: faculté, se- | et le tarif y relatifs.
, de tripler les droitsa)-—t jent-—leurs-anciens—cliemts dew
ceux qui leur sont assi- | leur continuer toujours leur bienveil-
serait prise par simple j lante et sympathique assistance.
é Féquiére rappelle les nes Avis.
plus haut exprimées ATE-} © Le Général Neputats EpMonp,ancien | |
ts en or, démontre ge aide-de-camp actif du Président Hyp- Demeure maintenant Avenue de
nnovation né serait que 14) polite et du Président Sam, ancien em- | Lalue, N°62,a2 minutes de la
ployé supérieur. au. Département de |. Station des Tramways de la
l'Intérieur, avise le public qu’a partir ; i .
de ce jour, il ne signe plus Nerwraui rue Lamarre.
Epaonp mais bien Dorvit. Epyoxp,avec SONSUUPATIONN «246 herres ¢. Va cbtemidi,
publics a ordonné , le méme paraphe. a . .
. Doavit EDMOND, }

combien nécessaire!—— du }
a_Donane..de-Port-au- of touer & Purgea aon ‘DOU
Il est offerten location une bonne | 3 Sane ats
petite maison avec toutes dépendances, | Farine €e Bananes des Plantations d’ath,
prix moréré. | qualité ultra fine, 1rés nourris~
“Svadresser & Mr C. B. Cotes. | sante, principalement pour les en:
_ & Louer _ , fants, de digestion facile. se préte
La maison occupée par le magasin de } ‘onaration d ur
M, J. Laville, portant l’enseigne 4 la Meé- | ala preparalion Ges en remets eb
liropole, devant étre libre a la fin du mois, | desserts
ee Lest offerte en location. Se vend en détail a
@u de santé S’adresser aux dames Veuves Albert et L’Enicerie de famille ¢ B Bak .
Yyjadas y Acosta, vi i al | Aug. Martelly. | , Epicerie CC iain @ Ue bp. Lane,
t-au-Prince, est alitédepuis]- ~~~" Legons de |
* Dat suite d un fort surm ~ Littératire, Histoire universelle;Géo-
sat souhaltons un promp graphic, _Latin-et-Grec, Philosophie,
-+ | Droit et Anglais.

Professeur: L. DE BUGQ, 29 rue Eu- | de l' Ecole libre d’ Obstétrique de ba:
ane Bourjolly, en face de la Madeleine | .

Ta acmicile des farniill Rolyclinique Péan.
a es our 4 5 + .
Se enes filles) Pour) Consultations : tous les jours de @ & & heures:

&, Avenue Ducosle, 8.

2 evirntatninie

—

ASEAN ORES

dela Faculté Médicaie de Vienne

a

roduit Alimentaire du



















“gfirme aussi que bient0t
les fondations d’un édifice §
de notre port. — Ce sont |
eprises dont la. nécessité se |
usement sentir, car il im- |
yremiére impression des étran- |
uent A la Capitale, soit en

rdu pays.














































Mine Vve Jn-Lorai
Sage femme -






our d'’Assises __
Tribunal de Cassation reje
i des accusés dans ‘Vaffair
idation, if @st presque certain |
ta vidé aux prochaines |
éressantes, i
; probabilités, lonverture | maa
timinel-auratien dans les | Rues des
Octobre. Le Conseil Com- |

GUIDE aC ate























| on
Fronts-Rerts et Républicaine. | aul —
| A Phonneur dinformeéer sa nom-

A Vhonneur d’annoncer a sa bonne | 4 7UE ! S
sti se chentétequ etic vient de porence-c hentébe-otrée-partirde-ce-

: | recevoir, par les derniers steamers, Un jour, 3 vendra due vin-de Bor-
Unérailles | grand assortiment de _.. | deaux, marque Faure Fréres.
idi auront lieu les funé- |). Conserves francaises el américar’ es] Au prix de:
Eliz Frankitn, décéd _letoutes cualités, ele, Fromage de Ca Gall 7 3 - a 2 ‘ais
convoi partira de la rue | membert, Fromage de Savoie, Sau salion $3, — 5 gallons $ 13.75
8 pour se rendre 4 la Ca- | césse @ Fruile, Anchois a Chuile, Jam
ss Oe -A-hons--Sarci. Concomba & Vhuil
: YE y sont a gtr
ondoléances a la famille. firey Pay Pore gras trujée, @
“Con Lian GUA ge ey -jeOuw - é aris, itd fove gras ru OO, |
MURAL | Purée de foie gras, Civel de Lievre
. 4 Conserves en boiles pour voyages, Thon
: nee Gaeronvmes, Sardines, mate
Ee lreauc & Uhuile +t pinaigre, 4 apLoca, a
ere poe ‘lisse Galantine de Pore, Hure de Pore, Cer- | [Tamomnca]
malité as a S€~ | velas, Tripes d la mode Caen, Galan: | Le dedmar “PLARBRIAD
Mite envers Vine de volaille trufé, Téle de veaw en} 140 StCaMOr CE LANDRIA » ayant
“Thon maring, Andouillettes, | quitle New-York le 14 courant,
3 edouceet amére,No‘x, | est altendu ici mardi prochain 20°
| Raisins, Prunes, Sucre de Candis, | courant, ct suivea probablement.
L writs secs ef doux, Vins firs de Bor-1), wiarme iou- peur St Mare
FUMES SECS hiés 12 MAGINe jou- peur St Mare, Gow
deaux ot Liqueurs de toutes qualités,| 3. Dorit Goaye Mirasoat
c, ainsi que lous articles de provi- NAves, FOUL AOAVE. ATE agoane et
sions américaine. a. Kingston, prenant la malle, frét
“Ouincaillerie pour les familles,ete. jet passages .
eonsommateurs trouveront tou- Va a Dla 4
_Les consommateurs reer satisfac- | LOr tale Frince, 16 Sept, 1904.
jours dans nos produits pleime saus f HRRRMANN bo 47
tiop au prix le plus mol i Ae ae shee Oe hey Agents.





cle tirage au sort,































gay
























See ge ee

Ss’ fie au bureau di “*Nou-







velliste:Â¥ _ ey Tin
| | pour ies enfants.
Pharmacie Lh PARI SOT i

Seule dé osilairs pour Haiti des. Stock renonvelé.

Baux minéral es de Vittel: Vosges) | “Fer-Quina-Bisleri _
Contre la Goutte,. la ‘rravelle, ' Liqueur reconstituante du sang.
le Diabéte, les Coliques hépatiques, : gy’ vente a la Pharmacie NOTRE-DAME

la Con gestion du foie et toutes les, Rice dea FeonteFuts eb die aeeiee
manifes| lations de PArthritt

-CHARBON DE B

eaten A domicile et a prix fixe.
Marchand. Taiileur 7 Sat: G 4 ef 0.80 —

101, rue du Centre.
Coupe Moder ne et Elégante _

~~ Spécialité de coupons por pour pantat re i VIS 5 yu ta un THs

et yilets de premier choix.
a maison la mieux assortie de tovte-
La La. compagnie dee eivagons-trast vavise

Haiti en étoffes fantaisie, cm | geg clients et le commerce que le nou
quettes et képis molitoares fp yveau tarif de transports est fixé com.

Pr ancis 1SCcO DESUSE | s spenuire. Be Ecole

“Voyage en ville $2.
Fabricant de. Chaussures. | _ Turgeau, jusqu’aus B sambous = 3 t ‘decine, Médecin hour

























Bois Verna

Pen de Chose”

~Lalne, jusqu’a Bourdon
Pétion- Vill 8
“Diquint >




La Manufacture a loujours eh
_ dépdt.un grand. stock, ——-pourta}-
vente en gros et détail, — det
chaussures en tous: genres pour} NB. Pour Jes mialeriad le voyage
‘Homnes,Femmes, ENrants. | est te 169 pied: & 5c0 p ds,
-Les-commandes des commer- | planches, carlelages; — « .
cants de |intérieur. pourront éire. a Reichs bsbekaee

~exécutées dans une semaine a . 3, choses fraciles” :
peu prés. - lees :vel secon _ s‘ocetiper sérieusem

Die Se Langue Angi aise do (
23, rue des Fronts-Forts, 23. ota UT. : ‘oin dang unt:
PORT-AU-PRINCE (HAITI). iy Uh eh

hum-Barau
Sly. foisinédattte— =

“Carrefour













L *Elablissement ne met en ie Un ese complet a
vente que du rhum age au. moins | el caress de toutes dimensi

{
: \ — 208. Doleaus sur
- fats pour Fiangalles et Mariages : sore ¢ Rca sar

MGoréations Nouvelles a yahonda): — le mil

i oM ‘les Eicon =
Corbeilles de Fleurs : | des ie bé tes
- dandiiéres: “pour diners, receptions, 4 ubles et

' Noi nous: lenon a la di
- Couroanes de toutes beautés, ] : , Messieurs. les. Ar

LE

iravall soigné —

Sadresser d.: Mme CHEFDR ue s a ae -

Bois-Verna; rue Mawtepae N