Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


Port-au-Prince (EB aiti)













































que in sainte cuuse a defendre,
vovant en Dessalines Vhomime seu
puble de diriger, s'elfuee devin
lui donne le commandemes

sau du Cable nous fait sa-
atin, que les communica- |
elégraphiques sont rompues,
ense que celle interruption $e~ vr ol lo mouay
courle durée, puisqwelle vest & tous, k ithe " ° day uvery

i HEV,
dir Mole aw Cap: Haitien et; eS PONS CH Pay
: nes vont de sneces en
I, dans.la rade méme de ce

a ~faik prévoir tae issue lenin.
tport.arLe Directeur du poste ture méme est coutre ie











us a~promis dev nous fournir, | La fiévre jaune les dec
mlervalle, les nouvelles satl- ealamité.
quil demandera & la Station — Ils mouratent. Les vob
ago de Cuba. ‘étaient pleines dec dave
-donnons ci-dessous, ce qui. " bereanx peril t ra nuh execdauent
fait hier de nouvelles non en- | leurs rondes lugubres. »
nubli , La sitvation Sageraval’
'combinuisons étaient ¢p
chambeau, daus an moniealde d



& “poir, tentr un supreme efor v1 ut
: -venip de Gabadoe mente de chiens



PER coy asytae ae ae payee
ribet Ha shite: QUb CALE ee.
fiery ; Ators ty bathe re
AVELLISTS SUV, ese ¢
PROD SUGTION ttt a hays : . oa
, Mes, mull
‘Ta nuit, 12

1 rye
Cae dépeéche de bis rassemblant les



- org atin journal dit que i Peut dit le dernier upper dun trevire en
Acids He ppeler le géné- | dét-esse, s’engloutissint dans Ja ir
a été détait a Saint Domin wife a eendees ples lens
wes te et 16 viies, les campagnes desectes, les
e pour secotu- | champs abandonees : ov old ie Liste
‘ spectacle qui solfrait aix pa
BIERSBOURG17.— Le vice-ami- | Whier, Quantaux nolrs, is sen

" jouissaisnt, Car sur. tes Pines, ils

Wensky, commandant Pes- ;
“trevoyatent nee na tion Tibre ek pros

1aB tique, s vest embarqueé ,

2. aie ug ia posterite les
‘avec son él: t-major, ‘bon d i pére. Ts savaicut qu sf
Yassé «Sony / applaudirait.
LL Oavarntts, en vade de | Quand un pe uple est opprime, lout
samiral Birileffluiaen-° fyi est permis, Hi frappe, il brise tout

message d'art ewer
ee

ersbourg si le vice-armi-|

easky est aga parti.

PETIT LYCHEN>

;

\

j

i

c ire er : “ere
ST FIN )

'

tii SOU- Ge quis’oppose asir cen Heranee. -La Nee
a Tove aims

tro uve




~~ Reehambeau










_ indigenes rena y orks ne revo res snp vic:
toires. Dans le Nord,
sive
force admiration de Rochambeau, of
les Noirs font preuve d'une yaillance
incomparable, est le dernier mot de
la lutte. Accul's partout, les Frangais
; capitulent. Et le 29 Novembre 1803,
l'armeée naligene fait son entrée au Gap,
Sur les maisons flutte le pavillon bieo-
'Jore. Les rues pasoisces, s'emplissent
de rumeurs. Le Cap qui, il u *"y avail
Pétion. Ils oublient les | pas longtemps, préseuluil P
re Ts s'élévent an des-! ne ville morie, se ranime.
leries pour n’envisager , ‘Le jer Janvier 180%, sur “Ta place d'ar-

“



ds se portent de tous cétés,
in chef dé: ‘ergique, brave. |

st pas tron vé, | organisa.
Ampossibie,

X allireut Vattention : :

SN Sta ae

3












en Dessaiines |

Pup adversaire intr: “pire et résolu. Les .
~PEgiise de ce bourg se

-etion est déci-
La prise’ de Vevtie rez, ol Capoix

us peck Cue.

4 Ges Cues

Vendredi, 19 Aott 1904



Bourjolly & Fart-Pe





nes des nal opande pompe,
Pattie de Lndenenidacce est signe,
Pardessus le oh Pyuets les hajomnettes,



Ve : sean oghas
fe GyPepie fy

enon,
Liberté | Vive

re Sin cap in pa
Wy Pd : “Vibe
| lndepe di wee |

%

m

eighheé
GER Ee Age



t
bie
ba

Jene counois pas de pilus bel exem-
sic db ee que celle dicalion
le us trolls a OEHUS, Llosavee otult
j nont

WS POVOTE

DOPES





de St-
Ce worienx 6vonen neu ise in
fluence suintalre sur la roarche de Vhu-



be Vabolitton del exc Lavage

» Amérique. Cette influence s'acventne
de jour ep » jour, demande
) ‘oo eile Sarréleu.
) chamaton Ter pede periance
Ilaitienne est la co :firmation ‘de lathe-
inti-esclavegiste. Elle renverse une

Lk
fieniie,

EL Voip se













cp:
BPG

theéarie dans laquelle sattardent encore
quelques esprits : Vinfériorilé’des ra-
ees.

Voila Gourqguoi elle constitue dans
Vhistoire une date célébre ; voila pour-
quoi elle nintéresse pas seulement un
peuple, mais Viamanite tout entiere.

teh
fy

Enyvonnp MONTAS.



Dy

La Chambre des Communes,

Usant de Vinitiative que toi
Varticle 69 de la Constitution,

Gonsidérant limportance de by commas
ne de La Chapelle, tant sous le rapport
agdcole que commercial et moral;

Considérant que depuis plasieurs mois,
trouve dans un
état de vétust é tel, que les ha bitants ne
pe uvent plus sy réuair pour remplir leurs
devoirs religieux 5

Considérant que le presbytére est en
vole de construciion depuis longtemos et
qu'il n’a pu étre achevé, faute de moyens ;

Considérant que Jes grands Pouvoirs
de eat doivent largement concourir au
développement de la morale et 4 la pro-
pagation de la pery loa quiest la base de
toute organisation? ociale;

Consicgéiant enfin que cece populadon
est absolument privée de ressources;

A progo.é, ct le Corps Législatif a voré



confére



d’ urgence la loi suivante:

Art. t1.—Un crédit de six - mille gour
des est ouvert au Secrétaire d'Etat des de
Travaux publics pour la reconstruction de

lEglise et l'achévement du Prestyieye de :
La Chapelle au
- Art. 2, = La présente loi sera extcutée de cing nile go gou p
ala diligence des Secrétaires d’Etat des parations et Sarena d
Travaux publics et des Finances, chac Fait au Palais
en ce qui le concerne. imunes, le £1
Donné au Palais dela Chambre des, VIndépenda ance.
Communes, le ro Aofit 1904, an OIE

de 'ndépendance.
= A. R. DURAND.

Appuyé: ~Ch. Leconte, M. Claude,A. |
Beauharnais |n-Francois, Léon Louhis, A. A. |
Dalencour, F. Féquiére, J. S$. Figareau, ee CC
D.Péan, Thomas, Ch.Dabé, ].M.Bonny,) : a imanche, 2 3 he
Ch.Em Kernizan,Th.Jn-Louis,T.Marsaa, | Depuis le commencement de la semaine, ; du théatre Guignol.

_ Darbouase, P. Bernard, 1. B. Dartigue, D.P. | le chanze vacille entre 45set 465 °/ .-

A. Honoré, Dr Sterlin, Théodat, J. M.} Banque. vend actuellement 4 460 ° a.

Wiss, P. Marcelin, Richard, Jn Philippe] C'est toujours la méme fixité, qui
Figaro, Honoré Backer, Pierre Pinéde, | mettra av-commerce de régler ses opéra- i
Charles Oriol, P. Lamarque, St-Martin | tions avec une certaine assuragce, sani

B. Canal; BP Laroche, P. Lilavois Joachim, | crainte d’écafts rnineu: ee

~~ Breny Augustin, S~Agmant, Bantias Jo | Chambre des Députes oo e eaten de Fer, ane ae
Maris Auguste, L. Bonheur Mt. Benoit Il nous revient que laséance de-ce jour cende des lettres G M
TT. Avgus: @, T. Tassy, E. Sti Vil Noel, | si MM. les Députés sont en majorité,— | de la semaine - pa

| doit étre particuligrement intéressante. | mule est anglai

Lordre da j jour comporte la discussion } @l
| du Rapport de la ‘Commission des Comp 7 Une grande récomp






































D. P. A. HONORE



Poull e, G. Desrosiers.

Pr { i 7 . Généraux, dont. les conclusions sont, | | a celui qui l’aura fait ret
PROJET DE LOI | parait-il, de haute importance, | _ Port-au-Prince, 1
Le Corps Législatif, ..-- ed oo Rapport
Usant de Vinitiative que lui accorde éré affirmé que c'est dans le
Varticle 69 dela Constitution; | numéro de demain samedi du eMoniteors |
Considérant que depuis 4o ans la ci- que doit paraive le grand Ripport de de gublic’ est avisé- quet
toyenne dame Estasie Duclos, $ "évertve a ‘Commission a Engcets. dministral ve su ont acheté a LareryR de tt

propager Vinstruction parmi la_ jeunesse. |) Reve ae le ainsi qui Vérettes,e

parses eHorts constants; | Ce long document qui comporte envi- | de fea Montas, ont ee at

Considérant quiil est juste et équitable | ron ane soixantaine de pages manuscrite pas eo de consesl det
de recompenser son-zéle et son dévoue~ ‘ne manquera d'attirer, comme ses-sinés; 1 qui continpent 3 vendre seront
amen le Corns Eé ‘ attention. intéressée. de. fjout le. public. pies jiews.- ee
roposé et le Corps.Législati ° Eo

PISP PS SE, arenes Rente Viagere. | bORE

‘Ta loi suivante: ; | oe
| .Mme VveCicéron Joseph, vice-prési- Fe uilles Adh:
_Art 1. Une remte viagére de (4o).qua-| gerite de Tee Pe d e soussigns,-greffi p

rante gourdes est accordée X la citoyenne | Corps Enseignant de Port ‘au-Prince, aprés des ayes: avertit le pt
avoir consacré prés de go ans alinstroc- | erce que les feu



dame Estasie Daclos-poar les. réels servi-

‘ee Ee ea ee sera POF" | tion de la jeunesse, vient de demander j ¢ g ‘ di ne ie
o~ Le : udil tri Hine
Ar. 2.—La présente lui sera exécutée |.aux Chambres une rente Lae ~ LeCo : |

mité de i’Instruction publique a reco
dé sa pétition 4 la Chimbre, —
sera justice si MM. les membres du
Torps Législarif font bon accueil a _certe
demande, oe

a la diligence des Secrétaires d’Etat de
__Vintérieur et des Finances, chacun-en-ce
_quile. concenne. ee
~~ —“Ponné a la Chambre des Communes
au Port-au- Prince, le ro Actt 1904.



Svivembexbeouy ae wearer) nitrite

ee Tn ne docte partron : “St-Avgustin, 1 28
PROPOSITION mois. La féte aura on cachet de g
simpliciré, mais ne sera pas moins édi
Ce sera un nouvean témoige
talité que donnera cette. See 4
admirable fermeté.



Considérant que le principal. devoir |
“Wun Evar démocratique est de ne rien
_ épargner -pour- assurer le développement |
— de: tous. les nobles sentiments-chez les ci- ao
royens; Neus apprenons la mo a M
Coneidéraat que la population d’Enne- | Levs, décédé ce matin
ry métite, par son travail et sa conduite, | fanérailles auront lie :
le concours ct la protection de tous les Cathédrale,

grands pouvoirs de l'Erat; Now sympathiques condoléan
‘Considérant que lat 1a | famille.

saine morale qui en découle, ont la vertu —
d'améliorer les hommes, de les Elever en “Les ae

étaux recherche
leur inspirant Vsmocr du trave ll, de Por. hr ction












Bany r Naionale Halt

neipalement|
ie prine atement |" Consolidés 1900, 12¢/.

ympathique clientéle. | S 50¢ Répartition

eront vendus — pal 7 La Banque Nationale d’Haili a Vhon- |
nnefoi No 72, en face | neur dintormer Jes intéressés, qu'ils

‘Américaine. | peuvent toucher a ses guichets une

18 inutile de recomman- cinquanliéme repartition. ice un pour

et talents artistiques de | cent €14/,) intéréts du 16 Juillet au 15

nig au monde élé: ant du | Aodt 1904, contre regus ba sur peésen-
Capitale et de la "Pro~ | tation des bons.

aso apprécier. en toutes [> Port-aw Prince, le 13 Aout 1904.
ges qualités d'art indis- |

Ala: (étropole

Maison JULES LAVILLE.
91, Rue du Magasin de | Etat, 91.
Beurre de table C'isigny fratchement arrivé,

Ferblancs de 4.25 et 2.50

|






















sangue Anglaise
CONSEILS!!

4° A lu population loute extiére, de
tuper séricusement de étude de
@ogue Anglaise dont elle aura stire~
Jem\ besoin dans un avenir trés rap-
| prochy ;

2° Ames aneiens éléeves du Lyede
National: deme voir pour ia forma-

4 venant du Sud, e:t Lt atleadu ici, - ' tion de erands yroupes poar I’étude de
deja choisis pour les fétes | ‘ la langue dans des conditions avanta-

. 4 ¢ saan °
ée, sont en route et arri-| rie} vendred le att 9courant. [| repr " geuses. plus d'un _point.de.sne;
peu. >is Ta ; 4 La. B meme -JOUF “Peer? heures~t om , ‘30 aA ines aE éléaves parlicnliers . de
“lin dle P us gue fa i de’ ‘aprés-midi pour New- York, pre: | re eprend re sing delai, leur cours dan-
irigée, ie absence | nant la malle, frét et passagers. | 3! ais, langueaujourd hui indi pensable
ia

nnis, par des demoiselles, | ; AOI tous:
eclionnées par elle et qui i Port-au-Prince, | 6 Aout | af OA. he A mes? Neue 8 aelie ds: dip redoubler
Orro BIEBER & Co, agenis. |

agine lle toujours pleine dard uv dans leur étude de cette lan-
st A aux chents, cue dont Puiilitéa Paveniv mest plus

at Intends pour { tous! |un sujet de doute pour perronne.,.

ns Lagojannis. 136 Grand’ | A tous jolfre mes servicers, mettant
ne Bonnefoi, en\face ae la | 4 la disposition des particuliers ou des

i 3 € 2 Ic Mt jn
ricaine, recoivent cons- groupes, formés dans des locaux di

ope mes connaissances deers deuy lan-
E ope et de PAmérique yers, MeS cCONnMAISSATIC eas e on

. g verselles, anglais et le fran-
@ articles de la derniére Cais: waive! i ees Clos a erience
ig, jotis, Slégants, utiles et Gals + | . P

that 4 shay yeme mons EEUD ET TE ee
nsables, | e tout ‘vendu: en. lans Lenseigmement nabs “

actnpectinerecrt tenancies
"YAILLE! a

wosenancnin aainanieanneese anHRIRAT A ah nm SS MANE St






seulement qu ‘elle comp- |
enle années dans la profes: |
jours su donner entiére | Oe

ses nombreux clients. |.

‘ons savoir que de beaux |








Le steamer OrANJiE NASSAU, |





























































Le docteur Roche Gretlier de la fa-
cullé de Paris, professeur de chirurgie
opéralvire a Reole Nationale de \é-

er Médecin Honorire de la Ma-
ternité. thode toute pratigne.

Consuliations de 7a 8 heures duj Prix raisonnables. --- You le pros
matin etl de 2 4 4 heures du soir. iseur aux Nes. 6,Rua Lamaire et 113 3
4 3 2

Rue du Port, 47 bis Rue du» Peuple





et ma pogu ainrilé au travail ef ma mé-














ion i plus’ w Mignonetto-
de voir le jour et on
ees est tellement épatant
monde élégant du High
se bouscule pour se ‘la

Jos Jso BSCE














ta Six fois médaillé |
cnn anon qu'elle | 65, rue Macajou(ci-devant rue du
| Bel-awr. ) BouLEvanD DES VEUVES

yom crin de chevaux, et]
TF DETAN

LBtabl issement ne met en|
| 1 vente que du rhum agé au moins |

ce que c'est?



















4a.0 2D Otse terme ISCorm tre _
49, Ruedu Centre.



eee




larchand-Tallleur
101, rue du Centre.



dar __ 7 cs Goupe Méderne-et Elegante
| Lt Spécialité de coupons pour pantalons
et gilels de premier choix.
| La maison la mieux assortie de toute
Haiti en étoffes fantaisie, cus
quettes ét képis militaires






| Francisco DES
Fabricant de Chaussures. |

ent, au nom des sa
Capitale qu’a St-Louis |
amis qui ONE -assisté : L
Surrgeentéfrére Lours} La Manufacture a lou yours en |
“| dépét un grand stock, — pour la la

|vente en gros et délail, — de fomas 8. Rodrigues

oe chaussures en tcus genres pour - Tailew Eur ;
* DCT
- Hommes,lemmegs, ENFANTS. oS ‘ope So
Nouvellement arrivé A Port

Les commandes des conmer- ate
‘nts de l'intérieur pourront étre «a-Prince, “offre sesagervices' a la
population.

ex utées dans une semaine 2 .

a Travaiide haut choix!

owe élégante et Prix modéreés, -
112, Rue du Magasin de hit





=

$B. tar













-L unique Purgatif naturel apne:
abled prendre.”

LEau Minérale los de Vit
Francoi S- Ath t [ : oe Ge a Coligi ip

La reine des eaux purgatives, la Congestion du foie et to

SE VEND A LA ‘manifestations de Arthritis

Grande Pharmacie Internationale 7 = iewx Rhu um GM hel : e ty Gren Cons

pe 4 howe ace 2 Petit: Gln
PORT-AU-PRINCE. a - Produit de ['Usine St » Michel ‘(Anvahaie) ~

97, Rue du Magasin de — Etat, 97. La lus hau récompense aUhx =
: Jas i! P Pp
a | “sition univteselle-de- Buffalo. t

Aucune -eau-pargati a~ naturelle ne
peut se vanter Wune elfivacité aussi | Pure reté garantie, veillissem ent naturel,Prix modérés
gore et aussi silita re que eau purga- } Vente en. gros ot en détail chez].
tive hongroise FRANCOIS JOSEPH. fo ‘le Fabricant

Elle est universellement connue de-
_puis 20 années el se verd partout, Maison Al, Sylvain e

‘pets OT EO TE at

ne



IGE LOGO MOL TEL LILE LEAL LE POLIO IO IIE

o I

Remeéde efficace contre la fiévre
paludéenne.










tit SvUabai aire Haire

Anne par le Département de
U Instruction Publique. -

En vente 4 la Pharmacie « NOTRE-DAI



Lavietoire.





pour les enfants. =
















~ pe vay be. Harris

a . . 4 ‘ 44 } j “ * &£ "

400 flacons déja épuisés, ~s Dou . 2,90, — Exempltaire 0.30. | Petit-Godve.
Sioek renonvelé. So wfafé Lochard.







“| Bout ts pour Fiancailles et Mariages Férdiie

a Créations INWouvelles “apes €afé-dela-Palx
- ete _Sit-Mare _
ars -. Dalancourt

Sardinigres. pour diners, réceptions. _ ,Jacmel
Couronnes de toutes beautés N. Lafont
“Travail soigné —
S’adresser &d Mme CHEFDR UE
Bois- Ver na, rue Maurepas N° 3

afore me in we ae stein adobe ene: eatin chce nite ae eee |

-VYEtang-Saumatre—



Fer-Quina-! -Bisleri
Liqueur. “reconstituante du:

Ra vente 4 la Pharmacie AQT
Rue des Fronts-Forts-




i - ge ak male ae ge eet . 2 i 0 AE IEE RM RON RR
: 5 * . Ska heats Aa Ig RAR EIR ah ane RIN «ee NE A
Socte meet Sree deen 2 me PABA I excfiggr arpa : ‘





en de 7 classe, e interne
odes Hépitaux de Davie,

Anti-gastré lgique
sae a Ie tl Nance



Pharm

” igue eur Hor

pte ASAT ah: ev ee ons was sca nma Santa
;

Nous por tons a la connaissance oe
~-~-Kola,-coca, gtyeérophos-de-chaux-- “publie qr if trouvera a 110

Anémie, pales couleurs, épuisement | td rue du Quai, en-tace de. i ‘maison | ee
prémature,;toux, cataethes, bronchites, - L. Peloux & Co, a cété de Lois Audain
affections Jes os, croissanees et conva- ; - fils,
lescences difficiles. | Un’ assortiment complet de planche f
et cartelages de. toutes dimensions en











Chena et F rene, & ih




" Constipations habituelles engorge concurrence: ie:
ment du foie... |. Des poteaux 4 sur 4, 5:
On peul trouver Vantigastralgique durs ( Tendre a Caillou

sous forme de pilule, - t yahonda): — le miller 2

DEPOT, --. Pharmacie H. DESGRAVES Messieurs les Ebé

i des bois, tels qu
Injec elio: Desgray es No a0 et cere

Guérison comp éte dela Blennorrhas—
gie. Périods aigie ou ebronique, j jamais - neurs pour cos
de rétrécissemont ni de bralure, ‘tes que nons |




Vy ichy. oa — Juin 1904 ter avee oe



Full Text




Port-au-Prince (EB aiti)













































que in sainte cuuse a defendre,
vovant en Dessalines Vhomime seu
puble de diriger, s'elfuee devin
lui donne le commandemes

sau du Cable nous fait sa-
atin, que les communica- |
elégraphiques sont rompues,
ense que celle interruption $e~ vr ol lo mouay
courle durée, puisqwelle vest & tous, k ithe " ° day uvery

i HEV,
dir Mole aw Cap: Haitien et; eS PONS CH Pay
: nes vont de sneces en
I, dans.la rade méme de ce

a ~faik prévoir tae issue lenin.
tport.arLe Directeur du poste ture méme est coutre ie











us a~promis dev nous fournir, | La fiévre jaune les dec
mlervalle, les nouvelles satl- ealamité.
quil demandera & la Station — Ils mouratent. Les vob
ago de Cuba. ‘étaient pleines dec dave
-donnons ci-dessous, ce qui. " bereanx peril t ra nuh execdauent
fait hier de nouvelles non en- | leurs rondes lugubres. »
nubli , La sitvation Sageraval’
'combinuisons étaient ¢p
chambeau, daus an moniealde d



& “poir, tentr un supreme efor v1 ut
: -venip de Gabadoe mente de chiens



PER coy asytae ae ae payee
ribet Ha shite: QUb CALE ee.
fiery ; Ators ty bathe re
AVELLISTS SUV, ese ¢
PROD SUGTION ttt a hays : . oa
, Mes, mull
‘Ta nuit, 12

1 rye
Cae dépeéche de bis rassemblant les



- org atin journal dit que i Peut dit le dernier upper dun trevire en
Acids He ppeler le géné- | dét-esse, s’engloutissint dans Ja ir
a été détait a Saint Domin wife a eendees ples lens
wes te et 16 viies, les campagnes desectes, les
e pour secotu- | champs abandonees : ov old ie Liste
‘ spectacle qui solfrait aix pa
BIERSBOURG17.— Le vice-ami- | Whier, Quantaux nolrs, is sen

" jouissaisnt, Car sur. tes Pines, ils

Wensky, commandant Pes- ;
“trevoyatent nee na tion Tibre ek pros

1aB tique, s vest embarqueé ,

2. aie ug ia posterite les
‘avec son él: t-major, ‘bon d i pére. Ts savaicut qu sf
Yassé «Sony / applaudirait.
LL Oavarntts, en vade de | Quand un pe uple est opprime, lout
samiral Birileffluiaen-° fyi est permis, Hi frappe, il brise tout

message d'art ewer
ee

ersbourg si le vice-armi-|

easky est aga parti.

PETIT LYCHEN>

;

\

j

i

c ire er : “ere
ST FIN )

'

tii SOU- Ge quis’oppose asir cen Heranee. -La Nee
a Tove aims

tro uve




~~ Reehambeau










_ indigenes rena y orks ne revo res snp vic:
toires. Dans le Nord,
sive
force admiration de Rochambeau, of
les Noirs font preuve d'une yaillance
incomparable, est le dernier mot de
la lutte. Accul's partout, les Frangais
; capitulent. Et le 29 Novembre 1803,
l'armeée naligene fait son entrée au Gap,
Sur les maisons flutte le pavillon bieo-
'Jore. Les rues pasoisces, s'emplissent
de rumeurs. Le Cap qui, il u *"y avail
Pétion. Ils oublient les | pas longtemps, préseuluil P
re Ts s'élévent an des-! ne ville morie, se ranime.
leries pour n’envisager , ‘Le jer Janvier 180%, sur “Ta place d'ar-

“



ds se portent de tous cétés,
in chef dé: ‘ergique, brave. |

st pas tron vé, | organisa.
Ampossibie,

X allireut Vattention : :

SN Sta ae

3












en Dessaiines |

Pup adversaire intr: “pire et résolu. Les .
~PEgiise de ce bourg se

-etion est déci-
La prise’ de Vevtie rez, ol Capoix

us peck Cue.

4 Ges Cues

Vendredi, 19 Aott 1904



Bourjolly & Fart-Pe





nes des nal opande pompe,
Pattie de Lndenenidacce est signe,
Pardessus le oh Pyuets les hajomnettes,



Ve : sean oghas
fe GyPepie fy

enon,
Liberté | Vive

re Sin cap in pa
Wy Pd : “Vibe
| lndepe di wee |

%

m

eighheé
GER Ee Age



t
bie
ba

Jene counois pas de pilus bel exem-
sic db ee que celle dicalion
le us trolls a OEHUS, Llosavee otult
j nont

WS POVOTE

DOPES





de St-
Ce worienx 6vonen neu ise in
fluence suintalre sur la roarche de Vhu-



be Vabolitton del exc Lavage

» Amérique. Cette influence s'acventne
de jour ep » jour, demande
) ‘oo eile Sarréleu.
) chamaton Ter pede periance
Ilaitienne est la co :firmation ‘de lathe-
inti-esclavegiste. Elle renverse une

Lk
fieniie,

EL Voip se













cp:
BPG

theéarie dans laquelle sattardent encore
quelques esprits : Vinfériorilé’des ra-
ees.

Voila Gourqguoi elle constitue dans
Vhistoire une date célébre ; voila pour-
quoi elle nintéresse pas seulement un
peuple, mais Viamanite tout entiere.

teh
fy

Enyvonnp MONTAS.



Dy

La Chambre des Communes,

Usant de Vinitiative que toi
Varticle 69 de la Constitution,

Gonsidérant limportance de by commas
ne de La Chapelle, tant sous le rapport
agdcole que commercial et moral;

Considérant que depuis plasieurs mois,
trouve dans un
état de vétust é tel, que les ha bitants ne
pe uvent plus sy réuair pour remplir leurs
devoirs religieux 5

Considérant que le presbytére est en
vole de construciion depuis longtemos et
qu'il n’a pu étre achevé, faute de moyens ;

Considérant que Jes grands Pouvoirs
de eat doivent largement concourir au
développement de la morale et 4 la pro-
pagation de la pery loa quiest la base de
toute organisation? ociale;

Consicgéiant enfin que cece populadon
est absolument privée de ressources;

A progo.é, ct le Corps Législatif a voré



confére
d’ urgence la loi suivante:

Art. t1.—Un crédit de six - mille gour
des est ouvert au Secrétaire d'Etat des de
Travaux publics pour la reconstruction de

lEglise et l'achévement du Prestyieye de :
La Chapelle au
- Art. 2, = La présente loi sera extcutée de cing nile go gou p
ala diligence des Secrétaires d’Etat des parations et Sarena d
Travaux publics et des Finances, chac Fait au Palais
en ce qui le concerne. imunes, le £1
Donné au Palais dela Chambre des, VIndépenda ance.
Communes, le ro Aofit 1904, an OIE

de 'ndépendance.
= A. R. DURAND.

Appuyé: ~Ch. Leconte, M. Claude,A. |
Beauharnais |n-Francois, Léon Louhis, A. A. |
Dalencour, F. Féquiére, J. S$. Figareau, ee CC
D.Péan, Thomas, Ch.Dabé, ].M.Bonny,) : a imanche, 2 3 he
Ch.Em Kernizan,Th.Jn-Louis,T.Marsaa, | Depuis le commencement de la semaine, ; du théatre Guignol.

_ Darbouase, P. Bernard, 1. B. Dartigue, D.P. | le chanze vacille entre 45set 465 °/ .-

A. Honoré, Dr Sterlin, Théodat, J. M.} Banque. vend actuellement 4 460 ° a.

Wiss, P. Marcelin, Richard, Jn Philippe] C'est toujours la méme fixité, qui
Figaro, Honoré Backer, Pierre Pinéde, | mettra av-commerce de régler ses opéra- i
Charles Oriol, P. Lamarque, St-Martin | tions avec une certaine assuragce, sani

B. Canal; BP Laroche, P. Lilavois Joachim, | crainte d’écafts rnineu: ee

~~ Breny Augustin, S~Agmant, Bantias Jo | Chambre des Députes oo e eaten de Fer, ane ae
Maris Auguste, L. Bonheur Mt. Benoit Il nous revient que laséance de-ce jour cende des lettres G M
TT. Avgus: @, T. Tassy, E. Sti Vil Noel, | si MM. les Députés sont en majorité,— | de la semaine - pa

| doit étre particuligrement intéressante. | mule est anglai

Lordre da j jour comporte la discussion } @l
| du Rapport de la ‘Commission des Comp 7 Une grande récomp






































D. P. A. HONORE



Poull e, G. Desrosiers.

Pr { i 7 . Généraux, dont. les conclusions sont, | | a celui qui l’aura fait ret
PROJET DE LOI | parait-il, de haute importance, | _ Port-au-Prince, 1
Le Corps Législatif, ..-- ed oo Rapport
Usant de Vinitiative que lui accorde éré affirmé que c'est dans le
Varticle 69 dela Constitution; | numéro de demain samedi du eMoniteors |
Considérant que depuis 4o ans la ci- que doit paraive le grand Ripport de de gublic’ est avisé- quet
toyenne dame Estasie Duclos, $ "évertve a ‘Commission a Engcets. dministral ve su ont acheté a LareryR de tt

propager Vinstruction parmi la_ jeunesse. |) Reve ae le ainsi qui Vérettes,e

parses eHorts constants; | Ce long document qui comporte envi- | de fea Montas, ont ee at

Considérant quiil est juste et équitable | ron ane soixantaine de pages manuscrite pas eo de consesl det
de recompenser son-zéle et son dévoue~ ‘ne manquera d'attirer, comme ses-sinés; 1 qui continpent 3 vendre seront
amen le Corns Eé ‘ attention. intéressée. de. fjout le. public. pies jiews.- ee
roposé et le Corps.Législati ° Eo

PISP PS SE, arenes Rente Viagere. | bORE

‘Ta loi suivante: ; | oe
| .Mme VveCicéron Joseph, vice-prési- Fe uilles Adh:
_Art 1. Une remte viagére de (4o).qua-| gerite de Tee Pe d e soussigns,-greffi p

rante gourdes est accordée X la citoyenne | Corps Enseignant de Port ‘au-Prince, aprés des ayes: avertit le pt
avoir consacré prés de go ans alinstroc- | erce que les feu



dame Estasie Daclos-poar les. réels servi-

‘ee Ee ea ee sera POF" | tion de la jeunesse, vient de demander j ¢ g ‘ di ne ie
o~ Le : udil tri Hine
Ar. 2.—La présente lui sera exécutée |.aux Chambres une rente Lae ~ LeCo : |

mité de i’Instruction publique a reco
dé sa pétition 4 la Chimbre, —
sera justice si MM. les membres du
Torps Législarif font bon accueil a _certe
demande, oe

a la diligence des Secrétaires d’Etat de
__Vintérieur et des Finances, chacun-en-ce
_quile. concenne. ee
~~ —“Ponné a la Chambre des Communes
au Port-au- Prince, le ro Actt 1904.



Svivembexbeouy ae wearer) nitrite

ee Tn ne docte partron : “St-Avgustin, 1 28
PROPOSITION mois. La féte aura on cachet de g
simpliciré, mais ne sera pas moins édi
Ce sera un nouvean témoige
talité que donnera cette. See 4
admirable fermeté.



Considérant que le principal. devoir |
“Wun Evar démocratique est de ne rien
_ épargner -pour- assurer le développement |
— de: tous. les nobles sentiments-chez les ci- ao
royens; Neus apprenons la mo a M
Coneidéraat que la population d’Enne- | Levs, décédé ce matin
ry métite, par son travail et sa conduite, | fanérailles auront lie :
le concours ct la protection de tous les Cathédrale,

grands pouvoirs de l'Erat; Now sympathiques condoléan
‘Considérant que lat 1a | famille.

saine morale qui en découle, ont la vertu —
d'améliorer les hommes, de les Elever en “Les ae

étaux recherche
leur inspirant Vsmocr du trave ll, de Por. hr ction









Bany r Naionale Halt

neipalement|
ie prine atement |" Consolidés 1900, 12¢/.

ympathique clientéle. | S 50¢ Répartition

eront vendus — pal 7 La Banque Nationale d’Haili a Vhon- |
nnefoi No 72, en face | neur dintormer Jes intéressés, qu'ils

‘Américaine. | peuvent toucher a ses guichets une

18 inutile de recomman- cinquanliéme repartition. ice un pour

et talents artistiques de | cent €14/,) intéréts du 16 Juillet au 15

nig au monde élé: ant du | Aodt 1904, contre regus ba sur peésen-
Capitale et de la "Pro~ | tation des bons.

aso apprécier. en toutes [> Port-aw Prince, le 13 Aout 1904.
ges qualités d'art indis- |

Ala: (étropole

Maison JULES LAVILLE.
91, Rue du Magasin de | Etat, 91.
Beurre de table C'isigny fratchement arrivé,

Ferblancs de 4.25 et 2.50

|






















sangue Anglaise
CONSEILS!!

4° A lu population loute extiére, de
tuper séricusement de étude de
@ogue Anglaise dont elle aura stire~
Jem\ besoin dans un avenir trés rap-
| prochy ;

2° Ames aneiens éléeves du Lyede
National: deme voir pour ia forma-

4 venant du Sud, e:t Lt atleadu ici, - ' tion de erands yroupes poar I’étude de
deja choisis pour les fétes | ‘ la langue dans des conditions avanta-

. 4 ¢ saan °
ée, sont en route et arri-| rie} vendred le att 9courant. [| repr " geuses. plus d'un _point.de.sne;
peu. >is Ta ; 4 La. B meme -JOUF “Peer? heures~t om , ‘30 aA ines aE éléaves parlicnliers . de
“lin dle P us gue fa i de’ ‘aprés-midi pour New- York, pre: | re eprend re sing delai, leur cours dan-
irigée, ie absence | nant la malle, frét et passagers. | 3! ais, langueaujourd hui indi pensable
ia

nnis, par des demoiselles, | ; AOI tous:
eclionnées par elle et qui i Port-au-Prince, | 6 Aout | af OA. he A mes? Neue 8 aelie ds: dip redoubler
Orro BIEBER & Co, agenis. |

agine lle toujours pleine dard uv dans leur étude de cette lan-
st A aux chents, cue dont Puiilitéa Paveniv mest plus

at Intends pour { tous! |un sujet de doute pour perronne.,.

ns Lagojannis. 136 Grand’ | A tous jolfre mes servicers, mettant
ne Bonnefoi, en\face ae la | 4 la disposition des particuliers ou des

i 3 € 2 Ic Mt jn
ricaine, recoivent cons- groupes, formés dans des locaux di

ope mes connaissances deers deuy lan-
E ope et de PAmérique yers, MeS cCONnMAISSATIC eas e on

. g verselles, anglais et le fran-
@ articles de la derniére Cais: waive! i ees Clos a erience
ig, jotis, Slégants, utiles et Gals + | . P

that 4 shay yeme mons EEUD ET TE ee
nsables, | e tout ‘vendu: en. lans Lenseigmement nabs “

actnpectinerecrt tenancies
"YAILLE! a

wosenancnin aainanieanneese anHRIRAT A ah nm SS MANE St






seulement qu ‘elle comp- |
enle années dans la profes: |
jours su donner entiére | Oe

ses nombreux clients. |.

‘ons savoir que de beaux |








Le steamer OrANJiE NASSAU, |





























































Le docteur Roche Gretlier de la fa-
cullé de Paris, professeur de chirurgie
opéralvire a Reole Nationale de \é-

er Médecin Honorire de la Ma-
ternité. thode toute pratigne.

Consuliations de 7a 8 heures duj Prix raisonnables. --- You le pros
matin etl de 2 4 4 heures du soir. iseur aux Nes. 6,Rua Lamaire et 113 3
4 3 2

Rue du Port, 47 bis Rue du» Peuple





et ma pogu ainrilé au travail ef ma mé-














ion i plus’ w Mignonetto-
de voir le jour et on
ees est tellement épatant
monde élégant du High
se bouscule pour se ‘la

Jos Jso BSCE














ta Six fois médaillé |
cnn anon qu'elle | 65, rue Macajou(ci-devant rue du
| Bel-awr. ) BouLEvanD DES VEUVES

yom crin de chevaux, et]
TF DETAN

LBtabl issement ne met en|
| 1 vente que du rhum agé au moins |

ce que c'est?



















4a.0 2D Otse terme ISCorm tre _
49, Ruedu Centre.



eee




larchand-Tallleur
101, rue du Centre.



dar __ 7 cs Goupe Méderne-et Elegante
| Lt Spécialité de coupons pour pantalons
et gilels de premier choix.
| La maison la mieux assortie de toute
Haiti en étoffes fantaisie, cus
quettes ét képis militaires






| Francisco DES
Fabricant de Chaussures. |

ent, au nom des sa
Capitale qu’a St-Louis |
amis qui ONE -assisté : L
Surrgeentéfrére Lours} La Manufacture a lou yours en |
“| dépét un grand stock, — pour la la

|vente en gros et délail, — de fomas 8. Rodrigues

oe chaussures en tcus genres pour - Tailew Eur ;
* DCT
- Hommes,lemmegs, ENFANTS. oS ‘ope So
Nouvellement arrivé A Port

Les commandes des conmer- ate
‘nts de l'intérieur pourront étre «a-Prince, “offre sesagervices' a la
population.

ex utées dans une semaine 2 .

a Travaiide haut choix!

owe élégante et Prix modéreés, -
112, Rue du Magasin de hit





=

$B. tar










-L unique Purgatif naturel apne:
abled prendre.”

LEau Minérale los de Vit
Francoi S- Ath t [ : oe Ge a Coligi ip

La reine des eaux purgatives, la Congestion du foie et to

SE VEND A LA ‘manifestations de Arthritis

Grande Pharmacie Internationale 7 = iewx Rhu um GM hel : e ty Gren Cons

pe 4 howe ace 2 Petit: Gln
PORT-AU-PRINCE. a - Produit de ['Usine St » Michel ‘(Anvahaie) ~

97, Rue du Magasin de — Etat, 97. La lus hau récompense aUhx =
: Jas i! P Pp
a | “sition univteselle-de- Buffalo. t

Aucune -eau-pargati a~ naturelle ne
peut se vanter Wune elfivacité aussi | Pure reté garantie, veillissem ent naturel,Prix modérés
gore et aussi silita re que eau purga- } Vente en. gros ot en détail chez].
tive hongroise FRANCOIS JOSEPH. fo ‘le Fabricant

Elle est universellement connue de-
_puis 20 années el se verd partout, Maison Al, Sylvain e

‘pets OT EO TE at

ne



IGE LOGO MOL TEL LILE LEAL LE POLIO IO IIE

o I

Remeéde efficace contre la fiévre
paludéenne.










tit SvUabai aire Haire

Anne par le Département de
U Instruction Publique. -

En vente 4 la Pharmacie « NOTRE-DAI



Lavietoire.





pour les enfants. =
















~ pe vay be. Harris

a . . 4 ‘ 44 } j “ * &£ "

400 flacons déja épuisés, ~s Dou . 2,90, — Exempltaire 0.30. | Petit-Godve.
Sioek renonvelé. So wfafé Lochard.







“| Bout ts pour Fiancailles et Mariages Férdiie

a Créations INWouvelles “apes €afé-dela-Palx
- ete _Sit-Mare _
ars -. Dalancourt

Sardinigres. pour diners, réceptions. _ ,Jacmel
Couronnes de toutes beautés N. Lafont
“Travail soigné —
S’adresser &d Mme CHEFDR UE
Bois- Ver na, rue Maurepas N° 3

afore me in we ae stein adobe ene: eatin chce nite ae eee |

-VYEtang-Saumatre—



Fer-Quina-! -Bisleri
Liqueur. “reconstituante du:

Ra vente 4 la Pharmacie AQT
Rue des Fronts-Forts-




i - ge ak male ae ge eet . 2 i 0 AE IEE RM RON RR
: 5 * . Ska heats Aa Ig RAR EIR ah ane RIN «ee NE A
Socte meet Sree deen 2 me PABA I excfiggr arpa : ‘





en de 7 classe, e interne
odes Hépitaux de Davie,

Anti-gastré lgique
sae a Ie tl Nance



Pharm

” igue eur Hor

pte ASAT ah: ev ee ons was sca nma Santa
;

Nous por tons a la connaissance oe
~-~-Kola,-coca, gtyeérophos-de-chaux-- “publie qr if trouvera a 110

Anémie, pales couleurs, épuisement | td rue du Quai, en-tace de. i ‘maison | ee
prémature,;toux, cataethes, bronchites, - L. Peloux & Co, a cété de Lois Audain
affections Jes os, croissanees et conva- ; - fils,
lescences difficiles. | Un’ assortiment complet de planche f
et cartelages de. toutes dimensions en











Chena et F rene, & ih




" Constipations habituelles engorge concurrence: ie:
ment du foie... |. Des poteaux 4 sur 4, 5:
On peul trouver Vantigastralgique durs ( Tendre a Caillou

sous forme de pilule, - t yahonda): — le miller 2

DEPOT, --. Pharmacie H. DESGRAVES Messieurs les Ebé

i des bois, tels qu
Injec elio: Desgray es No a0 et cere

Guérison comp éte dela Blennorrhas—
gie. Périods aigie ou ebronique, j jamais - neurs pour cos
de rétrécissemont ni de bralure, ‘tes que nons |




Vy ichy. oa — Juin 1904 ter avee oe