Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text



















Abonnement “ Départemont....4 20
oa oe 4.50















| rt

-provient @une source auiorisée, Toxio 15--- Une dépéche a PAmi-.
Moagque non officielle rauté dit que le «Rurik» a coulé a
Des jonques AvtivATit de Port-Ar- pic, son arriére s’élevant perpendi-”
thur ‘disent que les” Japonais oech- culairement 4 la surface.---Le «Ros- -
q paient récemiujent les h:uteurs de sias et le « Gromoboi % ont pris feu
Liauli et Sushiyen, situces A’ 2ou 8 plasicors fois et ont subi desavaries
| milles au nord de. la forteresse.--- 5 res sérieuses. © - .
' cuizassés et 7 torpilleurs seratent Lr1ao- “Yano 15 -- Des bandits chi-
tion. contre i ae retournés 4 Port -Artl idans 1a. nuit. mois ontfait-sauter hier soir une par-
ionais«l u«Ryshitelnt» du. 10, . te “ la vo 2 ferrée A 10 milles au
elon e i que eelte _ Sr-Pererspours 45.-~ Le dépar- Bn ds le Liao- Yang. La vole a te ré-
ide aa Gou- fement de-le eerre a recu aujoure Pp bes CR relquc s he evires,---12 ban-
r ‘Vintermé- ‘@hui une dépéche de Port- Arthur, ai its chinois qui avaient lire sur des
“Les puissan en date du 11, dans ki aquelle le véné- | €€ claireurs russes et blessé-2 dragons,
informées | tal Stoessel rapporte avoir repoussé ont été amenés 4 Liao-Yang. _
é ministre: énéral de Vennemi con-’ Paris 15.--- Le 4 o/orusse, 91 1/2;
| Lessar, aq | fre les pos ions avaucées des Russes 4 0/0 japonals TS.
tha nuit aprés le départ deescadre. | = erence














































ipols—_contre Li nessage-nefall-aucune mention .
ralité.: (une engagement naval ou du retor ur.




e Moukden dit que: 7 eos |
se opérant. contre} Le Czara regii la “lépéche suivait=b~ Mr Bai ‘es, a inague |

cu de gros. renforts | te du vice-roi:--- «Les Japonais ont ; Nassau, N, Pole 12 joiltet 1904.
7 deux corps: Tap a Pattaqué les montagnes Taku et Siao-



es hauteurs entre | hu dans la nuit du “9 elles ont prises" —Mon-cher-Directeur,
baie da Pigeon, Yau-| d'essaut aprés un covnbit de 15 beu- | En ouvrant les Net du « Nouvelliste aqui.
LCS prés ‘do ay baie 4 Sous “pone pluic ‘dihivienr ne ts me son © parvenus, hier, mes yeux sont

r S isin qui contient
ont é és | C nsuite allaqué notre front est, tombés sur celui du 8 jain q
: pie Q asuile 1 les éincubrations de M Barbés, ce fameux

Test. de la Monta- | muais ont élé repoussés.—Ils ont en- Bed dont la sotoriété n'est plas Shire,
| suite a ttaqué simultanément les po- . Par le méme courrier, certains amis

B irses a regu | sitions russes du fort Wolf ei imon-— it pour. *exprin r lear sympae.
Liao- Ya ang aes LL ‘galement le thigue coafiaace toat én regrettant qu'un

¢ _ article. pareil ait pu trouver hospitaliié-ea—
WASHINGTON 1a. La Lagation. Ja+Haitijusieaumament que je venais de
ponaise-a-reyie wowed al une-dé~ me dépenser cn effor ris pour défendre la

vvarmiral: de] journ.ux, soit pat des conferences dont
‘ miére ent lieu sous Je a

jKimimoura sipppor te quid arencon- distingué de S S. Exc. | e le Gouverneur des
st tré avec son escadre les trois navires Bihamas, et de celui du Métropolitain de
de Vescadre de Viadivostock au large Nassau.
r {| d’Oulsan (c6te sud-est de la Corée). Je viens de rassurer ceux la que la
Les navires russes faisaient route sympathie de la Redaction du Nouvelliste
En apercevant Vesca- a mon égard qui m’éiait toajours acquise
ise, ils ont tenlé de s’en-. et gze Yon ne pourrait jamais: révoguer |

“vers le nord; maisils en ont ét4 en doute, sétait manifestée de nouveap

échés: et le combat a commencé Ch Me fournissant l'occasion de cribler,

93 du matin. ---Des obus ja: ame fois pone, toutes. grace aux armes: Epise

; tolaires quelle sait @xre en ma possession
yonais ont mis le feu plusieurs ils les vilenies de ce Voorsicn consomme

€

























-ennemis, ee ay lent ui ose encore affecter des retentions a

, Vhopnéceié.
OR Les desoneieg ions da sieur ‘Barbés ayant
des ‘marins russes of en ont + peer bat de me fire passer comme ayant
vir e1€ infidéle au Poste difficile corhé 3



mon patriotisme, je ne m "arréterai pas 4
des personnalités oisives, mais je. me ser-
- yirai des documents officiels ama portée. | tenté par «:

Consignoas, entre parenthéses, que la | haitien»; etq
réputation de M. Barbés 4 ‘Nacsau, ville | cédent de $ rox r
capitale des Bihamas, estiellement peu en- fsulaires par une: quinzaine ‘de bare
viable depuis sa :figon de tirer des traites: chaitiens venus pour du sel.
sur la Banque de Nassau, «ou il-n’a pas} Revenons aux statistiques pais

un sous, que les journaux de Nassau ré-| jours aux sources official!












fusent de publier ses écrits. memont des ‘ hamay.
19M. Barbés comme Consul d Haiti fe Ben que mi -commission. far darée di ;
Les causes qui ont motivé la rancune ‘a Oztobre 1899, je n'ai pu arriver 4! G, Des-osiers, Ti:

que M. Barbés nourrit contre moi avec ! aion postéqu’a la fi de Novernbeé’ liard, Bag. Tassy,D

tant de haine sont multiples graces aux. enrbarrad!’ financiers mrquels ison, L. Lapommeray, M,
(a) fl fot ancien Consul d’ Haiti a Ina-] M. H. Roy. se heurtait. Ménard, T.Jo Beoti

gue. Le Gonvernement d’Haiti, juste-{: Les contrebandiers surent profiter. de seu, _ Telesfore, Pétion

ment alarmé des pertes sensibles que su-] retard comme le revélent les. entrées sui- | on

bissait_ le fise. de par les contrebandes de } vantes consignéss 2 la” douane d'TInague Eh. Ang! ade. S. :pt, Jn

café qui s’y pratiquaient, se décida de ré- | pour le sew? mois d’Octobre 1899: Le A. Dulencour

vogquer lhonorable M. Barbés, tout en} Date Navires-Provenance -Sacs café + éus Péan, PL Maree






























me nomnmant son successeur.~ Inde irae! gu 9 Rternel Port-de-Paix 65 1/2 | ,D. Si-Jean, A. R,

(b) La déclaration que j'ai eu 2 faire} °° & Elisabeth «: O46 :
«au cours d'une investigation aw Police] == 8 MARIE LOUISE «@ ~~ 182 | seph ’Déloach:, D: Seri
Courts (oli je figurois en ma qualité de] 44 Assomption. Haiti 70 G. Bouché, Dénizard je:
Consul haitien, chargé de soutenir des: 15. Mercédés Port-de-Paix 490 a plaintes que j'avais été autorisé de forma- | « — St-Acilia a 8.
ler d’ordre de mon Gouvernement ), dé-| 16 MARTELOUISE « 175



: et ste tardip ey 3 arbés | 48. -Maiganite(Joseph)-<——=.. ADQ4 [ eauy
claration qui «laissa interdity» $M. Barbés| 20 Mereédas oa 198 boo ees

ws seul, Ae. at pas..que-je-fusse- € le. seul- hen--} a 99° Chantiel en coe ;
néte homme en Haitiv, mais que les] 28. Conqueror a 4
coulages sensibes avaient nécessité Ven- | 31 MARIELOUISE « 195 3
tt a P aw hes

voi dun honanée homme en remp.ace- |
“ment du ci-devant Consul. | “4 73h 125 - Oane sait pas encot
L’honnéte M. Barbéss’enestsenti froissé | Le Gouvernement h itien n’avait il ‘pas |
depuis.....Inde irae! a [raison de remplacer Phono. Mr Barbés’ par |
(c) Passons aux Statistiques fournies par | un-successeur_honnéies-et-dont-la-gestion| 7,
le Livre Blew des Bahamas * n "accuse que 88 sics pendant 36 mois? }
siy jai. signal 6 baw Marie-Louise ay cest




















pres” plosieurs cb incest



Années Cafés déb.a Inague Consul d’ Hai

















a j apres ns shines J
Agee se ra ost sacs MM. Barbe: a Ina ae ale cercle social» dont. ge enfi A tenic sas
a _ a urbes | M. Barbés se rejo. sissait de ce, que javais | vent
HOPI) BR HDI csc hmong |
1902 293 « Dr A. P. “Hol ly § faite ‘par M. Tomé, sujer frames | Budgets ne soat pas ¢










| priétaire dane te ha is
Or, ces chiffres sont-ils assez éloguents | priétaire d ane goélette haitienne |

surtout quand on sait gue le «silence |

' n de proroger du
A quoi bon avoirdes loisea Haid? J’ ‘and done Hen de. prorog

! | tusave antique-et solennel.
rudents du-titulsire-s'achetait-ticih {a's envoye au Dé prement des Rela~| a * : Martial
Via wt y
P CMENCT ions Exiérieures d’Hai i, dans le temps, | Gour

araison de cinquante centimes en or-le sac! | les duplicats des manifestes de la «Marie | _ Il nous est revenu que

Avoir perdu une rente viogé e de 5000 | i é Soa
: ac seel- 4 ela mi itdire & Qe
dollars, tous les deux ans, et ne pis sa~ | Lonisen, duplicara diment certifiés. scel:

voir «de quelle f con Parrivée A Inague i lés et sisnés par le Migi-trat. d'Tnague; 7

é 2 v J
du D: Holly contrari sit bearconp»? Helas! | icats a ene ae “je MILLE]
Mais, revenons aux chiffies portés pour ul avait débargné or

|
les 2 ans de mi gestion, sacs daus.un ana Inague!.
Sy bord Beet Ici finit.ino..prem-er chapitre st ectenr.de la P
abord; les-roo-sacs de-rgoo y farent irate. aeé prom

_-déb i compte de mon conibien henordite siyer ;

argués par la goé erte dominicaine (?) ‘ai lcomaiune de Mi: ag
Sania Martha qui se declara tte venue |™ Le Gay idewehit ide général | stfac.
___direciement de Pucrio Plata! | stents, je a ai soumis ¢ oS eu N 4G
ss “Ensoice des 293 po: ur 1902, i | fiudra res. et AK + COOE :









































2.













~en-deduire1—180-sacy debi ques pir Tet ‘gt ) :
gcélette domi inicaine (?) Saula Lucia, ve-\. cuter et de juger de eae vorabilité
o la nigressant
la goélette anglaise Sea- Bird. 16 de 4 Hbsce omnes! : de miatieres iy
Pheaaéte. SC. "Barbee, venus te Mone eo Mais n’anticipons pas sar les terdhitons | Signalons | es preps
Telles ont && Les déctaration’ gu’o1 cn : De Atonzo P. HOLL ie I dane ie “
a fittes 4 la Douane d’ Tyague,et do: itcopie | ; Kcthtuntinasmigeumennnm 1 : Torbec :
du Consulat dH id. Donec, il n’a 616. dé. !
“bargué 4 Inague, pendant le; 3 ans de ma
d’Hatti. Les archives de la Secrétaiverie Chambie d'insciire au budget 1904 1905,
du Déparrement du Ol mmerce feront sa- la somme Je deux mille cing cents gourde

“nue de Monie-Christi; et 2? 89 sacs, par Barbés et de «son cere’ ei08
Christi. docameniées da secoud chapitre. NN. 85. P'Archeveg
ifiée fur d
cert u remise, sur pmsade amicaie [
i
gestion, que 88 ses de café provenant: Les ssi jouw ay prop
‘avoir si jai gardé le moindre silence, pour lt construction d’ une prison dsns

Ex pourtan®, que de démarches joutiles commune de Binet, qui malg
pour me porter 4 jovir d'une rente an- portance, est pric Jd
nuctle de or $ 2.500, comae nee tion, a
en dc c ee Ceprcadasi con Bubss — Fils ala Chambre des



. CONSEIL
49 A in population toute entiére, de
s’occuper séricusement de |'étude de
la Langue Anglaise dont elle aura sdre~
. ment besoin duns un avenir trés rap-
| proche ; a
| 2 A mes anciens éléves du Lycée
National: de me voir pour ‘1 forma-
tion de grands groupes pour | étude de
la langue dans ‘des conditions avanta-
geuses a plus d'un point de vue;
3° A mes ex éléves particu tiers | de
—_ reprenare sans delat. leur cours d’ ble
rane: glais, langueaujoure ‘hui indispensable
ee oo a : "| LigeHollanda ise a tous; 5
condoléences au hea: — ic A mes dléves actuels: de vedoubler
id’ ard ur dans leur élude de cette lan-
gue dont lutilitéa lavenir n'est plus
un sujet de doute pour personne.
A tous jolfre mes services, mettant

2 Consotides 1100, Ab

| - Langue Anglaise —
ls

50° Répartilion

a Bar ne Nationale @’Haili a? hone
dinformer les intéressés, qu’ils
t toucher 4 ses guichets une
‘ane: a fiangailles | wanliéme réparlition de un pour
/ Alcide : avec Mr Rodol ent (4%/,) intéréls du 16 Juillet au 15
: | Aodt 1904, contre recus et sur pvésen-
lation des bons.

_ Pere uPEInCE, le 43 Aoat 1904, -



























~ Le “steamer Orange Nassau,
enant du Sud, est allendu ici,

da t3 Aodt courant, vendredi le 19ccurant. Il teparti-
ribune Publiques, | | & la disposition des particuliers ou des

vila éé omis: main- Ta le méme jour a 4 heures de groupes, formés dans des locaux di-
nsuite lire: anglais, trés. Taprés-midi pour i New-York, Pre- | vers, mes connaissances de ces deux lan-
jlonne, 29° ligne, lisez 5 ‘nant la inalle, frét et passagers. | gues universelles, [anglais et le fran-
Jai regue, 3° colonne, | Port-au- Prince, 16 Aoat 1904. Gais; ainsi que ma longue expérience
ooir vous dire depuis onze | dans Venseignement, mon devouement
33° | gae: gratitude, te Orro BIEBER & Co, agents. | Lima régularité au travail el ma mé~-

i eS hode toute pratique.
Prize raisonnables.--- Voir le profes-
eur aux Nes £6, Rae Tamore et 113,

Rue du Peuple.
Jos xo DIESCE.



ea







Suavarox Ws 1 Quéralions Chirnrgicale
Capital € qu "4 St-Logis |. Lo

amis qui Vont assisté | A seouchements el maladies des femmes
sou regretté {ere Louts ° . ay

aque la mort a enle- | Ledocteur-Reche Grellier de la fa
héve affection. I! les prie d | cullé de Paris, professeur de chirurgi
ide erat j opérateire a IEcole Nationale de Mé

iisseein. honor ure. se. Ja.

























*c] ‘aiverr
101, rue du Centre.
Coupe Moderne et Elégante
Spécialite de coupons pour pantalons
ef gilets de premier choix.
| La maison la mieux assortic de tovte
| Laiti en eoffes furidinie, Cow
quetles eb képis militaires





alin ev ae 2a4 henres ne ‘soir.
Rue du Port, 47 bis





Six fois médaillé

e pe os | 65, rue Macajou(ei-devant rue du
vets Bom TOs
: | Beate. ) BouLEVARD DES VEUVES

José Tomas 8. Rodic gues
— GROS ET DETAIL

a . bent _ Tailleur Européen.

~L’Etablissement ne met en} No

Bee, i 19 ouvellement arrivé 4 r

peue THIMOTHER | vente que du rhum Agé au moins | Por
n aE e, Ge a







_ausPrince,.ofl-e-sas-sersices— ela

‘population.-

ee ee eee ; Prpaval de haut. cholx! i;
¢,— places} = AEA : | Coupe élégante ct Prix modérés,

ae ee es | 112, Rue du Magasin de Etat



abe ae




ta Manufacture a toujours en |
depot un grand stock, pour ia ;

ale ent Bros, el detail mas de : Photographic. P: Art.
39, Avenue Wagran,— Paris.



Me J_B.N. Valembrun
Avocat.

8, Roe Pa: bron, ce! devant deg Mires,









freprise & (Ban x Gaveuses de

Port-au-Prince
21, Rue des Miracles, on. | |

FOURNISSEUR:

du Grand Cerele de Port-au-Prince _.
du Petit. Clab” : :
du Restaurant de la Paix Grand Depot rue des ica No
du Commerce . 5
de Vote! Bellevue ) og Rue du €
« Central |

« de France ou se tient Monsicur Barbancourt a la disposition
P é a (pattie pO teurs, et aussi pour expédier. ue commandes

du Grand Caleé ; we
du Par Fin de Siécle sf File que pour l'Etranger
« du Gommerce
~ ¢ des Amateurs.



















STANDA70 LIFE ASSURANCE COM

COMPA GNIE DASSURANCE St

Apprennent la valeur d'une
Bonne Police d'Assurance sur |
et on choisissant une police, Pécole de Thx
nous. indigue maintenant-el. po

Le Standard Life Assurance

par

4 de ia Bourse

« dela Ghambre

« ela Poste

« dela Gare.

« dua Palais

« oe + Union

& Paroutse

« ?4arris

Pedit- fodve .
Calé Lochard


























7
he or en Le,

» Gaté de i. Pais



“Rone







Pr

Mare ! ines Moptrates” ~~
eh Diane URES. vapewineearmeen mee one re fu Les ply iyi atTOns-t fc a Fi fa CTT Pee GRE a 4 ym To
R ccnel — | | ou a MM. Howe. ke Co
be Re OEE ~ cnt nf Patent& ee “AY Le. DELC SORNE- * Age Hit-¢ v



Au Cap Haitien ee LaRowon tig
ye PEAR




- Aux Gonaives © ee vel CEL
AJéremie = ~—~—sC& MF. Hasse
Aux Cayes — | H. Moncumey

AJacmel C. VoLeL,



“Prepares avec de

PEau Slérilisée ;

at de P Acide Carbonique Liqueti¢.
Sirops Assortis
Garantis pur suere raffiné
irop @ Urgeat, « de Framboises
de Ginger re, de Grenadine, de
“Groseilles, de Flees UGra range

%

Peppermint, Aniselte, ep,
E

ngres eten détall . |












Sorter
gata

shroniques, i

i toa de oot



LE FLACON -
ee

|
| Varices, hacer arleacdle, Paléh
| 8



Full Text





















Abonnement “ Départemont....4 20
oa oe 4.50















| rt

-provient @une source auiorisée, Toxio 15--- Une dépéche a PAmi-.
Moagque non officielle rauté dit que le «Rurik» a coulé a
Des jonques AvtivATit de Port-Ar- pic, son arriére s’élevant perpendi-”
thur ‘disent que les” Japonais oech- culairement 4 la surface.---Le «Ros- -
q paient récemiujent les h:uteurs de sias et le « Gromoboi % ont pris feu
Liauli et Sushiyen, situces A’ 2ou 8 plasicors fois et ont subi desavaries
| milles au nord de. la forteresse.--- 5 res sérieuses. © - .
' cuizassés et 7 torpilleurs seratent Lr1ao- “Yano 15 -- Des bandits chi-
tion. contre i ae retournés 4 Port -Artl idans 1a. nuit. mois ontfait-sauter hier soir une par-
ionais«l u«Ryshitelnt» du. 10, . te “ la vo 2 ferrée A 10 milles au
elon e i que eelte _ Sr-Pererspours 45.-~ Le dépar- Bn ds le Liao- Yang. La vole a te ré-
ide aa Gou- fement de-le eerre a recu aujoure Pp bes CR relquc s he evires,---12 ban-
r ‘Vintermé- ‘@hui une dépéche de Port- Arthur, ai its chinois qui avaient lire sur des
“Les puissan en date du 11, dans ki aquelle le véné- | €€ claireurs russes et blessé-2 dragons,
informées | tal Stoessel rapporte avoir repoussé ont été amenés 4 Liao-Yang. _
é ministre: énéral de Vennemi con-’ Paris 15.--- Le 4 o/orusse, 91 1/2;
| Lessar, aq | fre les pos ions avaucées des Russes 4 0/0 japonals TS.
tha nuit aprés le départ deescadre. | = erence














































ipols—_contre Li nessage-nefall-aucune mention .
ralité.: (une engagement naval ou du retor ur.




e Moukden dit que: 7 eos |
se opérant. contre} Le Czara regii la “lépéche suivait=b~ Mr Bai ‘es, a inague |

cu de gros. renforts | te du vice-roi:--- «Les Japonais ont ; Nassau, N, Pole 12 joiltet 1904.
7 deux corps: Tap a Pattaqué les montagnes Taku et Siao-



es hauteurs entre | hu dans la nuit du “9 elles ont prises" —Mon-cher-Directeur,
baie da Pigeon, Yau-| d'essaut aprés un covnbit de 15 beu- | En ouvrant les Net du « Nouvelliste aqui.
LCS prés ‘do ay baie 4 Sous “pone pluic ‘dihivienr ne ts me son © parvenus, hier, mes yeux sont

r S isin qui contient
ont é és | C nsuite allaqué notre front est, tombés sur celui du 8 jain q
: pie Q asuile 1 les éincubrations de M Barbés, ce fameux

Test. de la Monta- | muais ont élé repoussés.—Ils ont en- Bed dont la sotoriété n'est plas Shire,
| suite a ttaqué simultanément les po- . Par le méme courrier, certains amis

B irses a regu | sitions russes du fort Wolf ei imon-— it pour. *exprin r lear sympae.
Liao- Ya ang aes LL ‘galement le thigue coafiaace toat én regrettant qu'un

¢ _ article. pareil ait pu trouver hospitaliié-ea—
WASHINGTON 1a. La Lagation. Ja+Haitijusieaumament que je venais de
ponaise-a-reyie wowed al une-dé~ me dépenser cn effor ris pour défendre la

vvarmiral: de] journ.ux, soit pat des conferences dont
‘ miére ent lieu sous Je a

jKimimoura sipppor te quid arencon- distingué de S S. Exc. | e le Gouverneur des
st tré avec son escadre les trois navires Bihamas, et de celui du Métropolitain de
de Vescadre de Viadivostock au large Nassau.
r {| d’Oulsan (c6te sud-est de la Corée). Je viens de rassurer ceux la que la
Les navires russes faisaient route sympathie de la Redaction du Nouvelliste
En apercevant Vesca- a mon égard qui m’éiait toajours acquise
ise, ils ont tenlé de s’en-. et gze Yon ne pourrait jamais: révoguer |

“vers le nord; maisils en ont ét4 en doute, sétait manifestée de nouveap

échés: et le combat a commencé Ch Me fournissant l'occasion de cribler,

93 du matin. ---Des obus ja: ame fois pone, toutes. grace aux armes: Epise

; tolaires quelle sait @xre en ma possession
yonais ont mis le feu plusieurs ils les vilenies de ce Voorsicn consomme

€

























-ennemis, ee ay lent ui ose encore affecter des retentions a

, Vhopnéceié.
OR Les desoneieg ions da sieur ‘Barbés ayant
des ‘marins russes of en ont + peer bat de me fire passer comme ayant
vir e1€ infidéle au Poste difficile corhé 3
mon patriotisme, je ne m "arréterai pas 4
des personnalités oisives, mais je. me ser-
- yirai des documents officiels ama portée. | tenté par «:

Consignoas, entre parenthéses, que la | haitien»; etq
réputation de M. Barbés 4 ‘Nacsau, ville | cédent de $ rox r
capitale des Bihamas, estiellement peu en- fsulaires par une: quinzaine ‘de bare
viable depuis sa :figon de tirer des traites: chaitiens venus pour du sel.
sur la Banque de Nassau, «ou il-n’a pas} Revenons aux statistiques pais

un sous, que les journaux de Nassau ré-| jours aux sources official!












fusent de publier ses écrits. memont des ‘ hamay.
19M. Barbés comme Consul d Haiti fe Ben que mi -commission. far darée di ;
Les causes qui ont motivé la rancune ‘a Oztobre 1899, je n'ai pu arriver 4! G, Des-osiers, Ti:

que M. Barbés nourrit contre moi avec ! aion postéqu’a la fi de Novernbeé’ liard, Bag. Tassy,D

tant de haine sont multiples graces aux. enrbarrad!’ financiers mrquels ison, L. Lapommeray, M,
(a) fl fot ancien Consul d’ Haiti a Ina-] M. H. Roy. se heurtait. Ménard, T.Jo Beoti

gue. Le Gonvernement d’Haiti, juste-{: Les contrebandiers surent profiter. de seu, _ Telesfore, Pétion

ment alarmé des pertes sensibles que su-] retard comme le revélent les. entrées sui- | on

bissait_ le fise. de par les contrebandes de } vantes consignéss 2 la” douane d'TInague Eh. Ang! ade. S. :pt, Jn

café qui s’y pratiquaient, se décida de ré- | pour le sew? mois d’Octobre 1899: Le A. Dulencour

vogquer lhonorable M. Barbés, tout en} Date Navires-Provenance -Sacs café + éus Péan, PL Maree






























me nomnmant son successeur.~ Inde irae! gu 9 Rternel Port-de-Paix 65 1/2 | ,D. Si-Jean, A. R,

(b) La déclaration que j'ai eu 2 faire} °° & Elisabeth «: O46 :
«au cours d'une investigation aw Police] == 8 MARIE LOUISE «@ ~~ 182 | seph ’Déloach:, D: Seri
Courts (oli je figurois en ma qualité de] 44 Assomption. Haiti 70 G. Bouché, Dénizard je:
Consul haitien, chargé de soutenir des: 15. Mercédés Port-de-Paix 490 a plaintes que j'avais été autorisé de forma- | « — St-Acilia a 8.
ler d’ordre de mon Gouvernement ), dé-| 16 MARTELOUISE « 175



: et ste tardip ey 3 arbés | 48. -Maiganite(Joseph)-<——=.. ADQ4 [ eauy
claration qui «laissa interdity» $M. Barbés| 20 Mereédas oa 198 boo ees

ws seul, Ae. at pas..que-je-fusse- € le. seul- hen--} a 99° Chantiel en coe ;
néte homme en Haitiv, mais que les] 28. Conqueror a 4
coulages sensibes avaient nécessité Ven- | 31 MARIELOUISE « 195 3
tt a P aw hes

voi dun honanée homme en remp.ace- |
“ment du ci-devant Consul. | “4 73h 125 - Oane sait pas encot
L’honnéte M. Barbéss’enestsenti froissé | Le Gouvernement h itien n’avait il ‘pas |
depuis.....Inde irae! a [raison de remplacer Phono. Mr Barbés’ par |
(c) Passons aux Statistiques fournies par | un-successeur_honnéies-et-dont-la-gestion| 7,
le Livre Blew des Bahamas * n "accuse que 88 sics pendant 36 mois? }
siy jai. signal 6 baw Marie-Louise ay cest




















pres” plosieurs cb incest



Années Cafés déb.a Inague Consul d’ Hai

















a j apres ns shines J
Agee se ra ost sacs MM. Barbe: a Ina ae ale cercle social» dont. ge enfi A tenic sas
a _ a urbes | M. Barbés se rejo. sissait de ce, que javais | vent
HOPI) BR HDI csc hmong |
1902 293 « Dr A. P. “Hol ly § faite ‘par M. Tomé, sujer frames | Budgets ne soat pas ¢










| priétaire dane te ha is
Or, ces chiffres sont-ils assez éloguents | priétaire d ane goélette haitienne |

surtout quand on sait gue le «silence |

' n de proroger du
A quoi bon avoirdes loisea Haid? J’ ‘and done Hen de. prorog

! | tusave antique-et solennel.
rudents du-titulsire-s'achetait-ticih {a's envoye au Dé prement des Rela~| a * : Martial
Via wt y
P CMENCT ions Exiérieures d’Hai i, dans le temps, | Gour

araison de cinquante centimes en or-le sac! | les duplicats des manifestes de la «Marie | _ Il nous est revenu que

Avoir perdu une rente viogé e de 5000 | i é Soa
: ac seel- 4 ela mi itdire & Qe
dollars, tous les deux ans, et ne pis sa~ | Lonisen, duplicara diment certifiés. scel:

voir «de quelle f con Parrivée A Inague i lés et sisnés par le Migi-trat. d'Tnague; 7

é 2 v J
du D: Holly contrari sit bearconp»? Helas! | icats a ene ae “je MILLE]
Mais, revenons aux chiffies portés pour ul avait débargné or

|
les 2 ans de mi gestion, sacs daus.un ana Inague!.
Sy bord Beet Ici finit.ino..prem-er chapitre st ectenr.de la P
abord; les-roo-sacs de-rgoo y farent irate. aeé prom

_-déb i compte de mon conibien henordite siyer ;

argués par la goé erte dominicaine (?) ‘ai lcomaiune de Mi: ag
Sania Martha qui se declara tte venue |™ Le Gay idewehit ide général | stfac.
___direciement de Pucrio Plata! | stents, je a ai soumis ¢ oS eu N 4G
ss “Ensoice des 293 po: ur 1902, i | fiudra res. et AK + COOE :









































2.













~en-deduire1—180-sacy debi ques pir Tet ‘gt ) :
gcélette domi inicaine (?) Saula Lucia, ve-\. cuter et de juger de eae vorabilité
o la nigressant
la goélette anglaise Sea- Bird. 16 de 4 Hbsce omnes! : de miatieres iy
Pheaaéte. SC. "Barbee, venus te Mone eo Mais n’anticipons pas sar les terdhitons | Signalons | es preps
Telles ont && Les déctaration’ gu’o1 cn : De Atonzo P. HOLL ie I dane ie “
a fittes 4 la Douane d’ Tyague,et do: itcopie | ; Kcthtuntinasmigeumennnm 1 : Torbec :
du Consulat dH id. Donec, il n’a 616. dé. !
“bargué 4 Inague, pendant le; 3 ans de ma
d’Hatti. Les archives de la Secrétaiverie Chambie d'insciire au budget 1904 1905,
du Déparrement du Ol mmerce feront sa- la somme Je deux mille cing cents gourde

“nue de Monie-Christi; et 2? 89 sacs, par Barbés et de «son cere’ ei08
Christi. docameniées da secoud chapitre. NN. 85. P'Archeveg
ifiée fur d
cert u remise, sur pmsade amicaie [
i
gestion, que 88 ses de café provenant: Les ssi jouw ay prop
‘avoir si jai gardé le moindre silence, pour lt construction d’ une prison dsns

Ex pourtan®, que de démarches joutiles commune de Binet, qui malg
pour me porter 4 jovir d'une rente an- portance, est pric Jd
nuctle de or $ 2.500, comae nee tion, a
en dc c ee Ceprcadasi con Bubss — Fils ala Chambre des
. CONSEIL
49 A in population toute entiére, de
s’occuper séricusement de |'étude de
la Langue Anglaise dont elle aura sdre~
. ment besoin duns un avenir trés rap-
| proche ; a
| 2 A mes anciens éléves du Lycée
National: de me voir pour ‘1 forma-
tion de grands groupes pour | étude de
la langue dans ‘des conditions avanta-
geuses a plus d'un point de vue;
3° A mes ex éléves particu tiers | de
—_ reprenare sans delat. leur cours d’ ble
rane: glais, langueaujoure ‘hui indispensable
ee oo a : "| LigeHollanda ise a tous; 5
condoléences au hea: — ic A mes dléves actuels: de vedoubler
id’ ard ur dans leur élude de cette lan-
gue dont lutilitéa lavenir n'est plus
un sujet de doute pour personne.
A tous jolfre mes services, mettant

2 Consotides 1100, Ab

| - Langue Anglaise —
ls

50° Répartilion

a Bar ne Nationale @’Haili a? hone
dinformer les intéressés, qu’ils
t toucher 4 ses guichets une
‘ane: a fiangailles | wanliéme réparlition de un pour
/ Alcide : avec Mr Rodol ent (4%/,) intéréls du 16 Juillet au 15
: | Aodt 1904, contre recus et sur pvésen-
lation des bons.

_ Pere uPEInCE, le 43 Aoat 1904, -



























~ Le “steamer Orange Nassau,
enant du Sud, est allendu ici,

da t3 Aodt courant, vendredi le 19ccurant. Il teparti-
ribune Publiques, | | & la disposition des particuliers ou des

vila éé omis: main- Ta le méme jour a 4 heures de groupes, formés dans des locaux di-
nsuite lire: anglais, trés. Taprés-midi pour i New-York, Pre- | vers, mes connaissances de ces deux lan-
jlonne, 29° ligne, lisez 5 ‘nant la inalle, frét et passagers. | gues universelles, [anglais et le fran-
Jai regue, 3° colonne, | Port-au- Prince, 16 Aoat 1904. Gais; ainsi que ma longue expérience
ooir vous dire depuis onze | dans Venseignement, mon devouement
33° | gae: gratitude, te Orro BIEBER & Co, agents. | Lima régularité au travail el ma mé~-

i eS hode toute pratique.
Prize raisonnables.--- Voir le profes-
eur aux Nes £6, Rae Tamore et 113,

Rue du Peuple.
Jos xo DIESCE.



ea







Suavarox Ws 1 Quéralions Chirnrgicale
Capital € qu "4 St-Logis |. Lo

amis qui Vont assisté | A seouchements el maladies des femmes
sou regretté {ere Louts ° . ay

aque la mort a enle- | Ledocteur-Reche Grellier de la fa
héve affection. I! les prie d | cullé de Paris, professeur de chirurgi
ide erat j opérateire a IEcole Nationale de Mé

iisseein. honor ure. se. Ja.

























*c] ‘aiverr
101, rue du Centre.
Coupe Moderne et Elégante
Spécialite de coupons pour pantalons
ef gilets de premier choix.
| La maison la mieux assortic de tovte
| Laiti en eoffes furidinie, Cow
quetles eb képis militaires





alin ev ae 2a4 henres ne ‘soir.
Rue du Port, 47 bis





Six fois médaillé

e pe os | 65, rue Macajou(ei-devant rue du
vets Bom TOs
: | Beate. ) BouLEVARD DES VEUVES

José Tomas 8. Rodic gues
— GROS ET DETAIL

a . bent _ Tailleur Européen.

~L’Etablissement ne met en} No

Bee, i 19 ouvellement arrivé 4 r

peue THIMOTHER | vente que du rhum Agé au moins | Por
n aE e, Ge a







_ausPrince,.ofl-e-sas-sersices— ela

‘population.-

ee ee eee ; Prpaval de haut. cholx! i;
¢,— places} = AEA : | Coupe élégante ct Prix modérés,

ae ee es | 112, Rue du Magasin de Etat



abe ae




ta Manufacture a toujours en |
depot un grand stock, pour ia ;

ale ent Bros, el detail mas de : Photographic. P: Art.
39, Avenue Wagran,— Paris.



Me J_B.N. Valembrun
Avocat.

8, Roe Pa: bron, ce! devant deg Mires,






freprise & (Ban x Gaveuses de

Port-au-Prince
21, Rue des Miracles, on. | |

FOURNISSEUR:

du Grand Cerele de Port-au-Prince _.
du Petit. Clab” : :
du Restaurant de la Paix Grand Depot rue des ica No
du Commerce . 5
de Vote! Bellevue ) og Rue du €
« Central |

« de France ou se tient Monsicur Barbancourt a la disposition
P é a (pattie pO teurs, et aussi pour expédier. ue commandes

du Grand Caleé ; we
du Par Fin de Siécle sf File que pour l'Etranger
« du Gommerce
~ ¢ des Amateurs.



















STANDA70 LIFE ASSURANCE COM

COMPA GNIE DASSURANCE St

Apprennent la valeur d'une
Bonne Police d'Assurance sur |
et on choisissant une police, Pécole de Thx
nous. indigue maintenant-el. po

Le Standard Life Assurance

par

4 de ia Bourse

« dela Ghambre

« ela Poste

« dela Gare.

« dua Palais

« oe + Union

& Paroutse

« ?4arris

Pedit- fodve .
Calé Lochard


























7
he or en Le,

» Gaté de i. Pais



“Rone







Pr

Mare ! ines Moptrates” ~~
eh Diane URES. vapewineearmeen mee one re fu Les ply iyi atTOns-t fc a Fi fa CTT Pee GRE a 4 ym To
R ccnel — | | ou a MM. Howe. ke Co
be Re OEE ~ cnt nf Patent& ee “AY Le. DELC SORNE- * Age Hit-¢ v



Au Cap Haitien ee LaRowon tig
ye PEAR




- Aux Gonaives © ee vel CEL
AJéremie = ~—~—sC& MF. Hasse
Aux Cayes — | H. Moncumey

AJacmel C. VoLeL,



“Prepares avec de

PEau Slérilisée ;

at de P Acide Carbonique Liqueti¢.
Sirops Assortis
Garantis pur suere raffiné
irop @ Urgeat, « de Framboises
de Ginger re, de Grenadine, de
“Groseilles, de Flees UGra range

%

Peppermint, Aniselte, ep,
E

ngres eten détall . |












Sorter
gata

shroniques, i

i toa de oot



LE FLACON -
ee

|
| Varices, hacer arleacdle, Paléh
| 8