Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
































































: eck al’ Quotidien, Commerci

___ CHERAQUIT,---DIRECT










Abonnement pour Département....4.20
-@ . « Btranger 4




















tére des affnires étrangéres déclare
: . quele paquebot «Malaccay,saisi dans mais les Chinois ont dit que les
DES CABLES TELEGRAPIIQVES | laMer Houge parle «St-Pétersbourgs, et 12 juillet, les Japonais avaient
MONOPOLE du NOUVELLISTE sera envoyé a Sébastopol. Un tribu- , pris el occupé AVEC 4.000 hommes
“KEPHODUCTION-INTERDITE), ~~ nal des prises s’usenpera dv son cas (ua fort situc &d Vest de Port-Arthur,
a came ae " et de discuter les questions interna- Avant que des renforts alent pu ar-
apis 19.---M. Deleagsé, ministre | Honales soulevces. —_ iriver auxJaponais, les Russes leur
ssaffaires élrangéres, a requ. hier | Les Journaux russes se réjoussent ; ont coupe la retraite et ont fait sau
midi Mr Perdicaris.Ce dernier | tous des exploits des navires de la ter le for’. Les 4.000 japonais ont été
ésenté ses remerciements pour | flotte volontaire dans ln Mer Rouge. tués,
efforts faits parla France pour | Ta-TcoHr-Kiao 19.— Les Japonats |
ir Sa v6 Fp ditpsemblent pousser leurs troupes vers |
énergique- | le nord-est dans Ia direction d Hiou- A
: | gan et de Si-Mou-Tchen, mais ce mou- a
vement est considérablement retar- | Ls fere du 16 Juillet a €€ célebrée cette
& par tes-attaquos-des-Russos-qui; anteater vn grandiose: ta re — vies de
| ne perdent aucune occasion de haras- | eee He Personnes, epee oe wus
er deurs ennemis. | les poinis, 8 y étaient données--rendeg-—
A-Siatziatonn-eb 4 Gailzatoun, les



PAGNIE FRARCAIS























rgué a ombre une -tenypérature
imum de 19 degrés et un maxi- |
Spobigpseuitosk 6 on iy
TE OUT dts On

| vous, en qdéte de graces auprés de la
+Vergeamtracaleuses





















nsolation | Russes ont bombarde les camps J@-i Agé, ligrand’messechaniée avec grand
Ss jours. | pouds, dont les troupes se sont €8-/ apparat, une procession imposante fit le
réle va- | fuies en désordre.—— Les Japonais | tour da bourg, avx chants.originalement

ectiisont abandonnéuneerande quane | de trainée des pénitents formaitun core
| tité de provisions.
Un autre détachement japonais a



: gé-bizirre;-contrastant par——lear...costa-

de grise ec de colette blanche avec le

4
i
i
Fonteu beaucoup de tuds et blessés | mélodieux d’ardstes occasionnels. La gran-
|
[vert frappant des gros boucuets d’arbus

té
: #219 ~| , ye * TRE ay Livy (0 £% 09 . j m
.- Le vapeur « Malacea », | "



pavillon russe, est arrivé ici.L€ié surpris a Kaimahe pendant quit] oo ae Pate
sf ---S6n éqnipage st conap 5. | traver Ail les cols sone sé joindre a ! tes quills brandissaignt ep Hair ep de su-
.---5on Equipage est. compo- | Haversall tes COIs | me “ prémes invocations et dont les feuilles ca-

@officiers et marins russes

oo 8 rt I
Varmée du général Nodzu. ressées par le vent brurssaient étrangement
Le ecapitaine d’Askip, avec UN | en desplainies vagues et mystérieuses.

compagnie de co-aquesa surpris Une Un eatme ptofond, un sentiment de
troupe jrponaise le 16 juileta Pain- | respectie s: sincérité se lisait sur li phy-
hhellinp. Les cosaques ont pu attein- | sionomie béare des pécheurs de tous rangs

dre un-pic sans ¢tre apergus et ont) & de tous sexes. .
dirigé sur les Japonais un feu plone | Aprés la messe,le Commandant de Var-
- anlar | rondissement de_ Mirebalais, Je Général
retraite, les Japonais aTifor=- Analysse Wore, réunit a--population-€ 3
lcés par deux. compagnies, mais 1h le borel,et en un.speech bien goate lui dit
Be ee’ by ene [le plaisir qu'il éprouve de participer avec
-onb-éléreponsses et les usses ont | elle a la célébration dela féce. Il parle en-
occupé le village sans avoir perdu | suice des progrés réalisés dans toute. la
un seul homme. sphére de soa commandement, de l’esprit
Panis 19,—-Le & 6/0 russe, 92 4/2; |-de-travail qui y domine,et conclut en dé-
| montrant au public assemblé tout ce que

a= Le «Ma ce & ofo japonais, 73 1/2: j Mac :
is la Mer Rouge ommandé pede 90) -— Le correspondant le Gouvernement du Président Nordcom-
cler russe et portant un | du «Standard 4Sl-Pétersbourg,dans pore de grand, de nobles de beau, pour
de matelots du croiseur | une dépéche datée d’aujourd’hui, dit F’* PiMs Brant” Pe en od?
FOIS o | Le Général André est un officier d'une
| rare distinction, s’exprimant avec aisance,

St-Pétersbourg», est-en- | qu’an autre sous-marin eat arrive |
| imposant a@tant par l’énergie deses traits

ut dans le canatde Suez. ld@Amérique 4 Cronstadt hier, |
' ~-'Torr-Fou 19.—Unejonguechinot- | q ae par la franchise de sa parole; il est
| se nmenant de Port-Arthur hait Rus: | le type de lofficier-général 4 Ja hauteur
Tsee” et 50 Chinois est arrivé ict Cet | de son deyoir, Hestadoré et reapecté-dans
g-midi, aprés dn voyage de cing . tout son atrondissement et le dernier pa-
re ‘ ae “+ysan venu yous racontera plus d'un trait



ce Menagait le Gouvernement |.
Sdenvoyer des troupes dans |
fice de Kouang-ei pour ré
réyolte.— “Cetle” nonvel.
lement démentic






































ne grande distance du_ter- |
h@als et la France n’a-pas 4.

























de sa bienveillante sendroailt a Pégird de post ¢

ses administrés. Une discipline admir :
étonnante méme chez des gens habitués
isser ‘inconscience de leur | viere

‘téle, sobserve dans la garde do Général.

Les majors champéires, les chefs de sec-< taire; le

tion aux, allures embarrassées de jadis,! sont les mémes q

n’existent plus. Ce sont des officiers cor-. de Léogane et de PAnse @ H a tt
recis, et la maniére sévérement aimable, Art. 2,— Sont et demeurent.
qu’ils eqrploient dans leurs services,révéle ; les Ecoles rurales de Bois Pi ns,
laimain habile da chef qui les a formés. ~; Montagoe-Noire,Bail-Balioa et
Les routes auparavant presqu ‘imprati-! Art 3. — La présente loi abroge |
“cables sont maintenant abordées sins peur, , lois ou dispositions de lois qui lai soat
er tous sont d'accord pour reconnaine la; coftraires etsera exécutée a ta diligence
somme d'efforts et de peines dépenste | des Secrétaires d'Ecat de Mostracti on pa
‘réassir 2 en-daire de-bons. chemins. | blique et des Finaoce
Jai é@ a Sit d'Eav, jai rencontré des Fait & la Chambre des dépatés le 2
travailleurs é¢chelonnés. Sattout le parcours § Juin 1904.
quiy méne, et j’at. coptemalé les trois | Signé : H. Mompoint, EL Tassy, Ch.
cascades sins fatigue ni fiib'esse. t Lecotae: S. St-Martin, Murat Claude,

Le soir da 6 Jail let, an caacert papa: } Honoré Backer, Sc Vil Naoé! iS M Au, fe

laire organisé par des amis_de Port-aa- # J. S. Delouche, A. R. Durand, Ch. Dabé, |} mandation...8
Prince eo Vhonneur ce Président. Nord, } 'J.-S°Figareaa, Ch. Oriol; Eug. Ménard, _ Aprés cette petite slloeu
permetta it ala population ébahie du Vil- i Ch. Emm. Kern zan,-B. "Samson, F. B, | tins sone distribaés aax jaune
lage Saint d’ eniendre le céiébre Candio. | Laroche, C. A, Toussaint, D. Fourquand Seul 8, ont été exclus c ceux do
Gia ee. une tempéce d'agplaiodissements jp. Marcelin, FE. Bouheur, J. Darbouze, | si
~aprés-fiaque complet -de-Gied-té-dit, et 034-4 N-Benotty. Silowmea. Agaant, Em.Jo

cam pag: aards née cro yaient fas gu on Pp: tt Francois, j. j Ph. Figaro, Dupiton, Din-
parler et chantersi bien leur vieux patois. | vil Pierre, A. Amisial, P. M. Ducasse, ile, a cei

Aprés le concert, lumineusement bril- | p- -Aagustin, M. Barthél emy, Chs. An- | &té frappés par 4 ci g
lant @un grand feu de bowcin, la cou: | glad - D. P. A Honcré, Ducis C. Ro- | vaise conduite..... Hi bi
diaille défits a-la-ciarté des—bois- pins Pat] Ger Eo-Marsan,- “Ge Pe ; |
toute la V heg cris de vive . ‘ : i ‘regi ements scolaires...
“@Papa Ni y7s us heurevx })5y. Denizardveune P. L. | _ roti a en eam
de voiren.qu nelle siacre estime notre P rele |

-sident sst_justement tenn ai —haut.des
















































On Sest séparé 3 3 beures du matin
~par_un froid glacial. Une messe comman-
d&e parte ener A ré-er-quelques-a en
mis de Port-au-Prince devrait éire chancke
en VPhongeur-da-Président Nord,.Je lund
18 Juillet. Mais le prétre, maleré les prig
ves, a préiexié un départ ing: médiarquita pee en_pes nie ae
exécuré & wos yeux en dépit des cquittS | Dar le député B. Jeat manda | a
du Générai André lui- meme. 1a Assemblée de passer a ‘Gais-dos: Ce

Nous guiridmes la Ville-Bonl heur. qui fut adopté. = poe



Pat la sareenondaeet lve, le Ministre
la Justice, présent pour “‘répondre ala
L.










anglais au lycée”







€ en esp2enol
~Quelques- instants aprés_la-séance- pa | une autre en espig

| blique est reprise.Le député B.Jean Fran- es :
[coisa li parole et depose sa démission. ic e ees os Ss oe
| Le Seerétaire d Eeat de la Justice prend des lettre g

- rETEI i i dressées aux € eves des ly
d 9% Ag Fe-aval a
Général A. And ce et de. ses auxillaires, | cougé de PAssemb te -et- ot hew Oe

auxquels tous les amis de PorteausPrince | cee, la séance est levée. WV eté “faites ou les mémes lang!

_-adressent leurs plessincdces compliments} _ : a La -distribatio. des réco
etleurpeblic hommage de remerciementsnp = ; ene

‘P. CERIN 7]

lelun-|
dia 9 heuresemportant unsouvenirinou-
bliable de Vheureox et agiéable séjour
passé au villege saint, gaze surtout a la

cians etcominvelle atuention dir























Propositi ion a de Fai qui n’avait g

Les députés soussignés ont Vhonneur | Le Journal Officiel en date d’ he pa- | quelque temps, sest defo all
de prbsenter aux délibérations dels Cham. [| blie en outre: nisée sous uy direction a
bre la proposition suivante, relative a le} Deux proces verbaux de non lied |
création dane Inspection. scolaire dang | !a Chambre, séances manguées de
Le ensecmeny dela-Grande Riviere dat 13Juilletcourant -
Nord e: 2 la réouvertuce des écoles ru-| Le procés- -veibal du Sénat, stance ‘du
rales de Gambade. Bois-Pin, Sel ou,Mon- i3t Mai, qui comperte les intéressants dé
tagne Noire e: Bai- Ba‘iou : ats relatits an récent tenouvellement bien

Considérant qu'il y «liev,en vue de la | Baldu Grand Corps.
propagation ‘de Vinstivction publique, | Des avis administratifs et autr



d augmiinicr le sombre ipSpections sco- | Au Gollége-Louvert re
laires du Nord et de rétablir les écoles ru-| Ce matin, le directeur du

rales injustement sup fae. | verturea proclamé le résaltat de

Vu Particle - deli Consiiution, oe
la Chiabee dis Te Ep SLs or | Stage, qui ant duré: Ph



Ste







A eae Aoat Fcabea
une bon aison dans le a Haat

al. 8 ms os
—_ on — -} Le steamer «Aruos». a quitté
vip cere oh fas lenal ire New-York le 15 courant pour
oe Por t-de-Paix et-ici , our if est at-
| Eo. face de Ja Cathédrale tendo vendredi 22 courant, sut-
Annonce aux familles qu’on , ra le méme jour pour St-Mare,
| trouvera du pore salé frais 4 par- | Gonaives, Jéré nis, Kingston, pre-
tir du samedi 23 Juillet. nant la malle, frat el passagers-
p ee , Port au-Prince, 20 Juillet 14904.| Port-au-Prince, 20 Juillet 1904
les pauvres. Tl sera bon de) Le Directeur, C. LUNDI * HE ,
n ache. Marraines doivent de- | FL. HERRMANN & C?. Agents.
trains de commencer les gen- aciiboite















ener)

oat



é



sisant Pécho de ce sentiment |

fp Vinceat ¢ de Paul, nous | Six fois médaillé

Le steamer «Prins WILLEM Ib, i.e
65, rue Macajou (ev dev ant rue du

|
|
jvenant du Sud partira vendredi, |
asiti lle 22 courant a curg heures preé- | Bel -air.) BouLevanp pes Vioves
sie (La aité» I cises. de l'aprds-midi directement SET TAIL
d’Admisistrarion rappelle pour New-York, prenant la ase L eiabl iesament ne met en
[8
i
i












tetits; i $9 siétairesethono:. po r

rebel passagets. c | vente que du rhum agé au moins
Orro BIEBER & Co, agents. | Vun an.
4 P.S. — Oa trouve le Rhum-
Barau au « Bard es Amateurs.»



Tallee courant, 4 7 heares pré-

e



Le Me et -Mme- Camille Port-au Prince, 21 Ji ul el Lag

Glan if
. i hatioexe maison Chardon)
. Pour: tous renseignement, $a

dresser 4 Vétablissement.














rete-moi cing gourdes.
Wei ae: trois-en-paches————-
gs jours tn-m'en dere


















traostere definitly Srnenit ingtalies
rue Euwéne Bourjally N° G, muison Mr

Fo Marcellin.
Les heures de ba



hausse progressive da Pour cause d’ Avrant lissement
Bree se-voitdans-lanécessité





[
ar _ :
tablir le tarif de !Hétel en or, A part ae du A& Aout pour le service de li Legation wont de
per ste | 10 honres A midi et pour le Consilat-
| Général, de O beurgs a mid: ebale Ga

| > heures.
54 Le Consul Gdaeral, chargé de la Chan-
arar duoie Actt prochain. celerie d: la Léyatios Dominicaine,
Pott-au- Prince, 21 Juillet ‘490 Guanin GONZALEZ
Grand Café. - = . Port au Prince, 1% Juillet,
SAD Mazovuy, propriétaire ‘do _ eve ent come grt
er. annonce au public la ré-) ™ - -
ie VEtab issement pour depui ' i te phic a Art.
du courant, avec,un matérie




eau “pill se trouve dés a pré-
eh€ Al Hétel et entrera en vie










a EE UTES ERLE ER














SePsomunations de premier
noncen
qwils se tiennent “@ leur disposition
| pour toute sortes de travaux dart pho
| tographique.
| Repredaction, —~ Agrandissement,

| Miniatare, _ Pastel, — Peintnre, ete
| Par suite de contrats qu'ils ont pas

4hG seve € ACE OBEE: E .

ee te bree out & méme de | 1cudir a este Tamamiento correrd ei
% g ” 2 ,

| Fearne. & Ne cei eofiditions de bgh mar iesgo de no poder ser reconocido

ché défiant toute concurrence, un tra amo dominicano.

[vail parfait de cachet srtistique e El Consu@General, Encargado de -
Vinaltérabilite. a Laneilleria de la Legacion.
owe Pour les commandes, s’adresser a Guanes GONZALEZ

Port-au-Prince, 14 Juillet 1904.



6 nest pas responsabl e des |
es pas la signature do]



inscribirse al Consulaslo-Ltenere al lide
Pad2yde 3a 5 dele barde,

Los residentes dontinicunos on
*povineia deberan wiscribirse en su
respective juridiccion consular.

El que por negligencia dejare de













[= ae Chass Ltow, 33 Rue Republic !
one,— Portaa Frbee :

peetonredi,



le efficace contre la

paludéenne. |

“TSANOFELIN Ni i =

pour les enfants.
400 flacons déja épuisés.

4 % he Et 3 3

_ Stock renomvell-—— | d'une réelle ju periorie

kk er: Quitia-Disien Dans. son. établissement,
Liqueur reconstiluaniedusang._ trouvera, _

~ En veate a la Pharmacie NOTR 7 ce Semen
Rue les Fronts-Forts BIGIO Os



















“ . : | Marchand: Tailleur

La compagnie de «wagons-(rust» avise | - 104, rue du Centre.
$@5 chenis el le commerce que, par Coupe Moderne. et Elégante

suite de ln -hansze du-change, le nous} Al.
eee tapth ate reaernnte met died pene | Spéctalité de coupons pour pantalons
“vedi tari’ de transports” est fi p po ee

me suit: et ee de premier cariede to

VV onsale ene
Turgeon, jasg¢aus Bambous
Pen de Chose

alue, jusqu’a Bourdon
Pétion- Ville









~ Carrefour
. Di HERR cern
wo HHO
N.B.- Pour les matérianx le
est-de--100- pieds | Sy aD

_-planches.carte
333 briqnes.
On né transporte pas de > wlaces, mar

| bres, use , verres, choses fravil

AT PADRES

Ld docteur pater Honby-porte-a- ln aE
connaissatier du public que sa clinique | — lop
et son exbinetd> consultations. qui se , Fabricant de Chandslred [A
trouvaient pre odemment rue Bonne-, La Manufacture a toujours eni
foi chez M. l'Evéque Holly, sont trans- _ dépat. un grand stock, -

pol té & we No 168 de la rue dy (: senire, | * Vente...
en gros

propriété anciennement-oecupée parte~
Ministre Vilbran Guillaume. ;chaussures en tous genres pou
Consullalions privées: 81)2 410 hres Homoes,P EMMES, ENFAN

Les commandes des: commer: ~ ne




-populat :

Travall le hat
Coupe élé
E 112; Rue du Magasin de LE
















ae
2}


















Clinique générale: ‘de 40 hres a midi |

i
i
et de 2 2 4 4 aprés- “midi. i








Lundi, Mereredtet_ver ot
Pansements : maladies des hommes: | peu apres.
_ Mardi, Jeudi et Samedi 3°45 5 hres, 233
NBS Le unesage femme les jours assigndés pour.
tes malad: cs des Femmes. ey - ee

‘umes pour Fangalen et arias |
oo. 4r@ations Mlouwvelles -- ~~

- Corbeilles de Fleurs tas ns







Jartinitres pour. dinerg, receptions,
foes de toutes. heautés.
»Pravait- “soigné

@ CHEFDRUE - 7
io. rué Maurepas N° 3.

&
#



Full Text
































































: eck al’ Quotidien, Commerci

___ CHERAQUIT,---DIRECT










Abonnement pour Département....4.20
-@ . « Btranger 4




















tére des affnires étrangéres déclare
: . quele paquebot «Malaccay,saisi dans mais les Chinois ont dit que les
DES CABLES TELEGRAPIIQVES | laMer Houge parle «St-Pétersbourgs, et 12 juillet, les Japonais avaient
MONOPOLE du NOUVELLISTE sera envoyé a Sébastopol. Un tribu- , pris el occupé AVEC 4.000 hommes
“KEPHODUCTION-INTERDITE), ~~ nal des prises s’usenpera dv son cas (ua fort situc &d Vest de Port-Arthur,
a came ae " et de discuter les questions interna- Avant que des renforts alent pu ar-
apis 19.---M. Deleagsé, ministre | Honales soulevces. —_ iriver auxJaponais, les Russes leur
ssaffaires élrangéres, a requ. hier | Les Journaux russes se réjoussent ; ont coupe la retraite et ont fait sau
midi Mr Perdicaris.Ce dernier | tous des exploits des navires de la ter le for’. Les 4.000 japonais ont été
ésenté ses remerciements pour | flotte volontaire dans ln Mer Rouge. tués,
efforts faits parla France pour | Ta-TcoHr-Kiao 19.— Les Japonats |
ir Sa v6 Fp ditpsemblent pousser leurs troupes vers |
énergique- | le nord-est dans Ia direction d Hiou- A
: | gan et de Si-Mou-Tchen, mais ce mou- a
vement est considérablement retar- | Ls fere du 16 Juillet a €€ célebrée cette
& par tes-attaquos-des-Russos-qui; anteater vn grandiose: ta re — vies de
| ne perdent aucune occasion de haras- | eee He Personnes, epee oe wus
er deurs ennemis. | les poinis, 8 y étaient données--rendeg-—
A-Siatziatonn-eb 4 Gailzatoun, les



PAGNIE FRARCAIS























rgué a ombre une -tenypérature
imum de 19 degrés et un maxi- |
Spobigpseuitosk 6 on iy
TE OUT dts On

| vous, en qdéte de graces auprés de la
+Vergeamtracaleuses





















nsolation | Russes ont bombarde les camps J@-i Agé, ligrand’messechaniée avec grand
Ss jours. | pouds, dont les troupes se sont €8-/ apparat, une procession imposante fit le
réle va- | fuies en désordre.—— Les Japonais | tour da bourg, avx chants.originalement

ectiisont abandonnéuneerande quane | de trainée des pénitents formaitun core
| tité de provisions.
Un autre détachement japonais a



: gé-bizirre;-contrastant par——lear...costa-

de grise ec de colette blanche avec le

4
i
i
Fonteu beaucoup de tuds et blessés | mélodieux d’ardstes occasionnels. La gran-
|
[vert frappant des gros boucuets d’arbus

té
: #219 ~| , ye * TRE ay Livy (0 £% 09 . j m
.- Le vapeur « Malacea », | "



pavillon russe, est arrivé ici.L€ié surpris a Kaimahe pendant quit] oo ae Pate
sf ---S6n éqnipage st conap 5. | traver Ail les cols sone sé joindre a ! tes quills brandissaignt ep Hair ep de su-
.---5on Equipage est. compo- | Haversall tes COIs | me “ prémes invocations et dont les feuilles ca-

@officiers et marins russes

oo 8 rt I
Varmée du général Nodzu. ressées par le vent brurssaient étrangement
Le ecapitaine d’Askip, avec UN | en desplainies vagues et mystérieuses.

compagnie de co-aquesa surpris Une Un eatme ptofond, un sentiment de
troupe jrponaise le 16 juileta Pain- | respectie s: sincérité se lisait sur li phy-
hhellinp. Les cosaques ont pu attein- | sionomie béare des pécheurs de tous rangs

dre un-pic sans ¢tre apergus et ont) & de tous sexes. .
dirigé sur les Japonais un feu plone | Aprés la messe,le Commandant de Var-
- anlar | rondissement de_ Mirebalais, Je Général
retraite, les Japonais aTifor=- Analysse Wore, réunit a--population-€ 3
lcés par deux. compagnies, mais 1h le borel,et en un.speech bien goate lui dit
Be ee’ by ene [le plaisir qu'il éprouve de participer avec
-onb-éléreponsses et les usses ont | elle a la célébration dela féce. Il parle en-
occupé le village sans avoir perdu | suice des progrés réalisés dans toute. la
un seul homme. sphére de soa commandement, de l’esprit
Panis 19,—-Le & 6/0 russe, 92 4/2; |-de-travail qui y domine,et conclut en dé-
| montrant au public assemblé tout ce que

a= Le «Ma ce & ofo japonais, 73 1/2: j Mac :
is la Mer Rouge ommandé pede 90) -— Le correspondant le Gouvernement du Président Nordcom-
cler russe et portant un | du «Standard 4Sl-Pétersbourg,dans pore de grand, de nobles de beau, pour
de matelots du croiseur | une dépéche datée d’aujourd’hui, dit F’* PiMs Brant” Pe en od?
FOIS o | Le Général André est un officier d'une
| rare distinction, s’exprimant avec aisance,

St-Pétersbourg», est-en- | qu’an autre sous-marin eat arrive |
| imposant a@tant par l’énergie deses traits

ut dans le canatde Suez. ld@Amérique 4 Cronstadt hier, |
' ~-'Torr-Fou 19.—Unejonguechinot- | q ae par la franchise de sa parole; il est
| se nmenant de Port-Arthur hait Rus: | le type de lofficier-général 4 Ja hauteur
Tsee” et 50 Chinois est arrivé ict Cet | de son deyoir, Hestadoré et reapecté-dans
g-midi, aprés dn voyage de cing . tout son atrondissement et le dernier pa-
re ‘ ae “+ysan venu yous racontera plus d'un trait



ce Menagait le Gouvernement |.
Sdenvoyer des troupes dans |
fice de Kouang-ei pour ré
réyolte.— “Cetle” nonvel.
lement démentic






































ne grande distance du_ter- |
h@als et la France n’a-pas 4.






















de sa bienveillante sendroailt a Pégird de post ¢

ses administrés. Une discipline admir :
étonnante méme chez des gens habitués
isser ‘inconscience de leur | viere

‘téle, sobserve dans la garde do Général.

Les majors champéires, les chefs de sec-< taire; le

tion aux, allures embarrassées de jadis,! sont les mémes q

n’existent plus. Ce sont des officiers cor-. de Léogane et de PAnse @ H a tt
recis, et la maniére sévérement aimable, Art. 2,— Sont et demeurent.
qu’ils eqrploient dans leurs services,révéle ; les Ecoles rurales de Bois Pi ns,
laimain habile da chef qui les a formés. ~; Montagoe-Noire,Bail-Balioa et
Les routes auparavant presqu ‘imprati-! Art 3. — La présente loi abroge |
“cables sont maintenant abordées sins peur, , lois ou dispositions de lois qui lai soat
er tous sont d'accord pour reconnaine la; coftraires etsera exécutée a ta diligence
somme d'efforts et de peines dépenste | des Secrétaires d'Ecat de Mostracti on pa
‘réassir 2 en-daire de-bons. chemins. | blique et des Finaoce
Jai é@ a Sit d'Eav, jai rencontré des Fait & la Chambre des dépatés le 2
travailleurs é¢chelonnés. Sattout le parcours § Juin 1904.
quiy méne, et j’at. coptemalé les trois | Signé : H. Mompoint, EL Tassy, Ch.
cascades sins fatigue ni fiib'esse. t Lecotae: S. St-Martin, Murat Claude,

Le soir da 6 Jail let, an caacert papa: } Honoré Backer, Sc Vil Naoé! iS M Au, fe

laire organisé par des amis_de Port-aa- # J. S. Delouche, A. R. Durand, Ch. Dabé, |} mandation...8
Prince eo Vhonneur ce Président. Nord, } 'J.-S°Figareaa, Ch. Oriol; Eug. Ménard, _ Aprés cette petite slloeu
permetta it ala population ébahie du Vil- i Ch. Emm. Kern zan,-B. "Samson, F. B, | tins sone distribaés aax jaune
lage Saint d’ eniendre le céiébre Candio. | Laroche, C. A, Toussaint, D. Fourquand Seul 8, ont été exclus c ceux do
Gia ee. une tempéce d'agplaiodissements jp. Marcelin, FE. Bouheur, J. Darbouze, | si
~aprés-fiaque complet -de-Gied-té-dit, et 034-4 N-Benotty. Silowmea. Agaant, Em.Jo

cam pag: aards née cro yaient fas gu on Pp: tt Francois, j. j Ph. Figaro, Dupiton, Din-
parler et chantersi bien leur vieux patois. | vil Pierre, A. Amisial, P. M. Ducasse, ile, a cei

Aprés le concert, lumineusement bril- | p- -Aagustin, M. Barthél emy, Chs. An- | &té frappés par 4 ci g
lant @un grand feu de bowcin, la cou: | glad - D. P. A Honcré, Ducis C. Ro- | vaise conduite..... Hi bi
diaille défits a-la-ciarté des—bois- pins Pat] Ger Eo-Marsan,- “Ge Pe ; |
toute la V heg cris de vive . ‘ : i ‘regi ements scolaires...
“@Papa Ni y7s us heurevx })5y. Denizardveune P. L. | _ roti a en eam
de voiren.qu nelle siacre estime notre P rele |

-sident sst_justement tenn ai —haut.des
















































On Sest séparé 3 3 beures du matin
~par_un froid glacial. Une messe comman-
d&e parte ener A ré-er-quelques-a en
mis de Port-au-Prince devrait éire chancke
en VPhongeur-da-Président Nord,.Je lund
18 Juillet. Mais le prétre, maleré les prig
ves, a préiexié un départ ing: médiarquita pee en_pes nie ae
exécuré & wos yeux en dépit des cquittS | Dar le député B. Jeat manda | a
du Générai André lui- meme. 1a Assemblée de passer a ‘Gais-dos: Ce

Nous guiridmes la Ville-Bonl heur. qui fut adopté. = poe



Pat la sareenondaeet lve, le Ministre
la Justice, présent pour “‘répondre ala
L.










anglais au lycée”







€ en esp2enol
~Quelques- instants aprés_la-séance- pa | une autre en espig

| blique est reprise.Le député B.Jean Fran- es :
[coisa li parole et depose sa démission. ic e ees os Ss oe
| Le Seerétaire d Eeat de la Justice prend des lettre g

- rETEI i i dressées aux € eves des ly
d 9% Ag Fe-aval a
Général A. And ce et de. ses auxillaires, | cougé de PAssemb te -et- ot hew Oe

auxquels tous les amis de PorteausPrince | cee, la séance est levée. WV eté “faites ou les mémes lang!

_-adressent leurs plessincdces compliments} _ : a La -distribatio. des réco
etleurpeblic hommage de remerciementsnp = ; ene

‘P. CERIN 7]

lelun-|
dia 9 heuresemportant unsouvenirinou-
bliable de Vheureox et agiéable séjour
passé au villege saint, gaze surtout a la

cians etcominvelle atuention dir























Propositi ion a de Fai qui n’avait g

Les députés soussignés ont Vhonneur | Le Journal Officiel en date d’ he pa- | quelque temps, sest defo all
de prbsenter aux délibérations dels Cham. [| blie en outre: nisée sous uy direction a
bre la proposition suivante, relative a le} Deux proces verbaux de non lied |
création dane Inspection. scolaire dang | !a Chambre, séances manguées de
Le ensecmeny dela-Grande Riviere dat 13Juilletcourant -
Nord e: 2 la réouvertuce des écoles ru-| Le procés- -veibal du Sénat, stance ‘du
rales de Gambade. Bois-Pin, Sel ou,Mon- i3t Mai, qui comperte les intéressants dé
tagne Noire e: Bai- Ba‘iou : ats relatits an récent tenouvellement bien

Considérant qu'il y «liev,en vue de la | Baldu Grand Corps.
propagation ‘de Vinstivction publique, | Des avis administratifs et autr



d augmiinicr le sombre ipSpections sco- | Au Gollége-Louvert re
laires du Nord et de rétablir les écoles ru-| Ce matin, le directeur du

rales injustement sup fae. | verturea proclamé le résaltat de

Vu Particle - deli Consiiution, oe
la Chiabee dis Te Ep SLs or | Stage, qui ant duré: Ph
Ste







A eae Aoat Fcabea
une bon aison dans le a Haat

al. 8 ms os
—_ on — -} Le steamer «Aruos». a quitté
vip cere oh fas lenal ire New-York le 15 courant pour
oe Por t-de-Paix et-ici , our if est at-
| Eo. face de Ja Cathédrale tendo vendredi 22 courant, sut-
Annonce aux familles qu’on , ra le méme jour pour St-Mare,
| trouvera du pore salé frais 4 par- | Gonaives, Jéré nis, Kingston, pre-
tir du samedi 23 Juillet. nant la malle, frat el passagers-
p ee , Port au-Prince, 20 Juillet 14904.| Port-au-Prince, 20 Juillet 1904
les pauvres. Tl sera bon de) Le Directeur, C. LUNDI * HE ,
n ache. Marraines doivent de- | FL. HERRMANN & C?. Agents.
trains de commencer les gen- aciiboite















ener)

oat



é



sisant Pécho de ce sentiment |

fp Vinceat ¢ de Paul, nous | Six fois médaillé

Le steamer «Prins WILLEM Ib, i.e
65, rue Macajou (ev dev ant rue du

|
|
jvenant du Sud partira vendredi, |
asiti lle 22 courant a curg heures preé- | Bel -air.) BouLevanp pes Vioves
sie (La aité» I cises. de l'aprds-midi directement SET TAIL
d’Admisistrarion rappelle pour New-York, prenant la ase L eiabl iesament ne met en
[8
i
i












tetits; i $9 siétairesethono:. po r

rebel passagets. c | vente que du rhum agé au moins
Orro BIEBER & Co, agents. | Vun an.
4 P.S. — Oa trouve le Rhum-
Barau au « Bard es Amateurs.»



Tallee courant, 4 7 heares pré-

e



Le Me et -Mme- Camille Port-au Prince, 21 Ji ul el Lag

Glan if
. i hatioexe maison Chardon)
. Pour: tous renseignement, $a

dresser 4 Vétablissement.














rete-moi cing gourdes.
Wei ae: trois-en-paches————-
gs jours tn-m'en dere


















traostere definitly Srnenit ingtalies
rue Euwéne Bourjally N° G, muison Mr

Fo Marcellin.
Les heures de ba



hausse progressive da Pour cause d’ Avrant lissement
Bree se-voitdans-lanécessité





[
ar _ :
tablir le tarif de !Hétel en or, A part ae du A& Aout pour le service de li Legation wont de
per ste | 10 honres A midi et pour le Consilat-
| Général, de O beurgs a mid: ebale Ga

| > heures.
54 Le Consul Gdaeral, chargé de la Chan-
arar duoie Actt prochain. celerie d: la Léyatios Dominicaine,
Pott-au- Prince, 21 Juillet ‘490 Guanin GONZALEZ
Grand Café. - = . Port au Prince, 1% Juillet,
SAD Mazovuy, propriétaire ‘do _ eve ent come grt
er. annonce au public la ré-) ™ - -
ie VEtab issement pour depui ' i te phic a Art.
du courant, avec,un matérie




eau “pill se trouve dés a pré-
eh€ Al Hétel et entrera en vie










a EE UTES ERLE ER














SePsomunations de premier
noncen
qwils se tiennent “@ leur disposition
| pour toute sortes de travaux dart pho
| tographique.
| Repredaction, —~ Agrandissement,

| Miniatare, _ Pastel, — Peintnre, ete
| Par suite de contrats qu'ils ont pas

4hG seve € ACE OBEE: E .

ee te bree out & méme de | 1cudir a este Tamamiento correrd ei
% g ” 2 ,

| Fearne. & Ne cei eofiditions de bgh mar iesgo de no poder ser reconocido

ché défiant toute concurrence, un tra amo dominicano.

[vail parfait de cachet srtistique e El Consu@General, Encargado de -
Vinaltérabilite. a Laneilleria de la Legacion.
owe Pour les commandes, s’adresser a Guanes GONZALEZ

Port-au-Prince, 14 Juillet 1904.



6 nest pas responsabl e des |
es pas la signature do]



inscribirse al Consulaslo-Ltenere al lide
Pad2yde 3a 5 dele barde,

Los residentes dontinicunos on
*povineia deberan wiscribirse en su
respective juridiccion consular.

El que por negligencia dejare de













[= ae Chass Ltow, 33 Rue Republic !
one,— Portaa Frbee :

peetonredi,
le efficace contre la

paludéenne. |

“TSANOFELIN Ni i =

pour les enfants.
400 flacons déja épuisés.

4 % he Et 3 3

_ Stock renomvell-—— | d'une réelle ju periorie

kk er: Quitia-Disien Dans. son. établissement,
Liqueur reconstiluaniedusang._ trouvera, _

~ En veate a la Pharmacie NOTR 7 ce Semen
Rue les Fronts-Forts BIGIO Os



















“ . : | Marchand: Tailleur

La compagnie de «wagons-(rust» avise | - 104, rue du Centre.
$@5 chenis el le commerce que, par Coupe Moderne. et Elégante

suite de ln -hansze du-change, le nous} Al.
eee tapth ate reaernnte met died pene | Spéctalité de coupons pour pantalons
“vedi tari’ de transports” est fi p po ee

me suit: et ee de premier cariede to

VV onsale ene
Turgeon, jasg¢aus Bambous
Pen de Chose

alue, jusqu’a Bourdon
Pétion- Ville









~ Carrefour
. Di HERR cern
wo HHO
N.B.- Pour les matérianx le
est-de--100- pieds | Sy aD

_-planches.carte
333 briqnes.
On né transporte pas de > wlaces, mar

| bres, use , verres, choses fravil

AT PADRES

Ld docteur pater Honby-porte-a- ln aE
connaissatier du public que sa clinique | — lop
et son exbinetd> consultations. qui se , Fabricant de Chandslred [A
trouvaient pre odemment rue Bonne-, La Manufacture a toujours eni
foi chez M. l'Evéque Holly, sont trans- _ dépat. un grand stock, -

pol té & we No 168 de la rue dy (: senire, | * Vente...
en gros

propriété anciennement-oecupée parte~
Ministre Vilbran Guillaume. ;chaussures en tous genres pou
Consullalions privées: 81)2 410 hres Homoes,P EMMES, ENFAN

Les commandes des: commer: ~ ne




-populat :

Travall le hat
Coupe élé
E 112; Rue du Magasin de LE
















ae
2}


















Clinique générale: ‘de 40 hres a midi |

i
i
et de 2 2 4 4 aprés- “midi. i








Lundi, Mereredtet_ver ot
Pansements : maladies des hommes: | peu apres.
_ Mardi, Jeudi et Samedi 3°45 5 hres, 233
NBS Le unesage femme les jours assigndés pour.
tes malad: cs des Femmes. ey - ee

‘umes pour Fangalen et arias |
oo. 4r@ations Mlouwvelles -- ~~

- Corbeilles de Fleurs tas ns







Jartinitres pour. dinerg, receptions,
foes de toutes. heautés.
»Pravait- “soigné

@ CHEFDRUE - 7
io. rué Maurepas N° 3.

&
#