Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text

































Nion-Tebe rang, este nts he Ports
pe: Ninn Tehogang et rents 3 Port) EN. SEGCRSAERETE

Lea ae mh la guerre a recy | Ss 7
anjourdhni dn général Zil insky, chet ortir @Haith pour aller fonder une
ky

: r i i i BRC
i @état- major du généial Kouopat je | son een pays de. Part par -excel-
| lence.en plein centre de ce Paris, a la

ne, une dépeche rapportant | ° lye | faveur si capricieuse @t si redoutable,

Toe. dépéche | j engngeraents ans imports Bee entre. voila déja ube tentative Tupe auda-
ny istre— de arde-frontiéres el dep lense henutes——— ow
qu’ un grand danger me- | Pes de bandits chinois pris 5 ‘le Por \ | Reéussir aprés trois ans a’ un “travail
eye ar armées ee soley Aer sechan depeche ayoute que le }opiniitre “el consciencienx, apres les
moral des troupes de a an snison peregri inations diverses chez les grands
stoexcellent: “ maiires du genre, a foreer lear "admi-
yparifion a-Am He ope Des” escarniou: ‘esse produisent ealon. ere ae obte rire onc s or oe
ensnoune 9.—Le rédacteur- tous les jours. —Les Russes ont fait, Aull a conanere: votre valet i mes

ve roit-| paraiteilprisomniers. o,.Gclaireurs | o* | * ce SEU On

japonais le der juilict.

Â¥
z
%
5
4
2
x










































ons élisse Géhnitivemene sera cerles

ira. Konropaticisigs a déci- de quoiflatte plus d'un orgueilsPartiste







; tn eumageee ee nda) -—Le.chelde la. police iécennnent.-etderécompenser-des*ses-penres rete
S di Lissa vy: ours capture. un troupean de 340 tétes de ses efforis. uu.

| bétail.— Ty a des min
pondance a PorteArt
Feng: ‘On: ine Chene: ‘aes = --Lonpres-9. —On dit-dans-les.cer=
sar le tevritoire [cles officiels que taffaire de cl ke.
. o i plegle., a —eanonniére anglaise qui.
SiN 8. — Trois franéais arri- | ta pas puatteindre Niou- Tehot ming,
4 Takou par We. _jonque Fne fera naitreaucun incident sérienx.
PorteArthur, rap-| “Pant -quetr vieret tes’ pr oprietes: es}
| 30.099 soltats et 40. 000 | étrangers ‘seront protégées, le Gon-
poset | a garnison de la , ver nenient Anglais ne demandera
g | pas a laisser unecanonniérea Niow-
batter! ie 700 canons: gu | Pepeaang. .
au nord de. Port-Ar-} On déclare en outre qu>la Russie |
aussi-quete~contre= -tié-miseatreonrant- des -projets- e+
e «Lieutenant Bou-| Jord Lansdowne, ministre des af |

Gonsen.a-| Crest PReureux sucees gai vient | a cae

dosent reno - y “paris ne

| Siw sateTatae NE Raoul ‘Econ ‘el Ger -

son Lamothe. Avec un: entrar ad-

minible; sans cesse aiguist par le désir

‘le faire biei et Bedu, ces deux jeunes

Haitiens viennent dinangurer a lave-~

nue Wagram, Paris,une galerie artistl-

quéquiaconguis @ emblce Tes siifrages

de tous les amateurs.--- « un coloris

pur et dovux comme le soleil de leur

pays, un savoir remarquable dans Vart

desdemi teintesel des puancessombres,

joints 4 une finesse de touche sans éga-

le, constituent le cachet. Spécial de la +.

maison dart Léonet Lamothes. Ce sont

les Glogieuses~ paroles que Mr Marillé,

le erand urtiste-parisien, a~décernés —

MMe béor- et-Lamothele-jour du-con: ~

cours guia mis leur talent en lumiere

-par lacremise dine médaitle-argent.
Aumoment o@ de toutes paris nos

compatriotes recueilient Ges palmes et

deslauriers, il nous a semblé lovable

a




















oo





























fail en tout quatre fois 1 fhires élrangéres, relativement a la
p ss





esti

A protection des j inféréis des.sujets ane.
| glais.— La présence dune esc adre
Langlaise_A_proximitédu. polfe -de
Petchilia fait le sujet de bien des
‘conversations dans les cercles dipio-
‘matiqnes. — Cette escadre ayant re-
gu Pordre de se rendre plus au sud, | de fire conn litre a notre pr is ce suc-
on dit que le Gouvernement Anglais ces bien mérité par nos distingnés

| umis vers ungenre si pe ordinaire.---
a Russie qu'il n’a 3
désire moatrer a |! | Nous ne doutons pas que le public et

ee ud

rer | pas lintention de donuer mal: Jape. ‘le Gouvernement n'encouragent ces di-

Is ne] mals.an ¢ DP, meme moral, par HV" oaes hailiens en utilisant largement
ées | présence d’une flotte anglaise PUSsi Jour bean talent si. vaillamment—pro--—



uo: ae co a
éral Stoess oe



sot en oa oe > tn en soteten



éra- pres du theatre de la guerre. elimeé é par les représentants. du grand

$Sr-Perenspounc 10: Le général art en France?

Sakaroff dans une dépéche a [état-

p général, “confirme’ la nouvelle Nons avons eu le plaisir de voir, 4
ecupation de Kai-Ping par les son passage ici, notre ami R. Léon, Yun

onais. —Les pertes russ2s ne dé- des ussociés de la maison, qui nons a

ssent ps 15") hommes. longuement entretenu de son Jégitime





Bek



succés.
Mr Léon est reparti. :

oie de Jacmel et nous a promis

ops pe des merveilles de

- Moniteur _

‘Le Journal Officiel @avant-hier ‘semedi
publi ie, entr autres matieres :

= Un arrété de suspension du Conseil

Communal de Tiburon, remplacé par une-

Commission composée des citoyens Ar

gas-Matharin, Charles Vorbe et ‘Rénélus
Jasmin.

— Le compte-r
Palais par S. Ei. le Président de la Répu-
blique, du Général Ignacio-M4 Gonzalés
qui présentaic ses lettres de créance com-

me E. E. et Ministre plénipotentiaire de

lig ue Doniinicaine en | Halls he
mois ic Fevriet Rixins la.somme des
“erédits 4 répartir iv enire les divers départé=

ment ministériels &-la somme de 339-501 |

gourdes et 28 503.16 or américain.
> Des avis administratifs 6c autres.

3 équivalant:
ste 7 1/2 équivalant
bien; la troisiéme, la note 6 we 10
lant & assez age S

d'études primaires. =

Télégramme. Funebre
Hierest arrivée, par cable, la triste o

velle de la mort, 4 Paris, de Mr \e séna-.

teur Louis Anprk FILS,

En adressant nos plus sympathiques

rondoleaineds a sa~veuve, nous nous
‘associons ay deuil des. ‘pombrenx - amis |
que le regretté défant avait su acquéri

par ses grandes qualités de coeur,
-« L’ Accident »

—Nous rappelons que |
une gourde et ¢ que

ainsi composé:

° Premigve par
‘Sauts d’ ‘obstacles par le
mand.
. Artillerie Amécicaine ‘
‘bat ide “Manille).—
Charge de cuirassiers am
Le vipeur de guerre oN:

Daas la partie base de rObservataire | Beats la flotte espagnole.

ot se conservént a labri les corps explo- |,

sifs, un flacon de phosphore s'est troavé

brisé au contact de Yair; le heen

flimméet aémisdes vapeurs qu'on |
de} bars pout | de | a fumée.

a 1 pris

Aussitét averti, un Pere se rendit sur}

les lieux et transporta 4 Vextérieur le vase

-ferferot-brihirte phosphore-L

Ld evaitse-bor oer 2-cette combs i



* tio" Gonmitevasa- 16 stroa-an-Pals
présentant_ses lettres de créances 4 s. E. /
le_Président. d Haj

iu.
«Pour que Haiti et . Santo-Doming 0.

“sein sbellement—et_effectiveinent’ ce

franchement et décidéiient daas li gran-
~de-voiedlaprogrés:moderne parla grande |
porte de la civilisation. Il est necessaire | ay
de signer un nouveau Trité de conmer>
4e-et—-de mavigation, basé s sur_les luis de
Véquité pour qu’aucun préjudice ne soit}
causé 2 Vane des deux nations; il est né:

cessaire devielier les fils da telégraphe do- |

minicain avec les fils du téeraphe hai

tien; il est-nécessaire que nos chemins |

de fer se rencontreat sar la frontiére
: cere sold

z



dione ie Generat igaa- rh

Vase OU Sé

du-caleium, et le coatact dz

corps proxo: jJuLuneexoalosi
L se produisit, senflimms et

UVGt aussi de phosphore; iy
Vern avec ce}

Bataille de. Ladysmith tf
truction des remparte.

Bataille de Ladysmith;

_ Apres la al le antag



~Causa_des. briilures-au-Pére, “rests la prés,
| jastement po:

aon ne jevds



Le S ipérieur et les Pees da Peti’ -S

_ minaire Gollége S:-Mudal, remercient vi- |
Aniorités, la Cone des |

yement 166
Eamiets, les voisins et amis de | E-ablis-

ei ie que dans. Teauel ‘ls 3

ont céca. jusqde oe

Nouvelles scolaires —

Le Dépariement de [Llastrucion pa-
blique donne avis aux Enstituteurs qu'il a,

aprés examen, adopié pour les éco'es pri-

maires urb.ines et rurales de la Réepubli-

gue le petir livre intitulé « Le Syllabaire | se

. Hatten » que Monsicur F. Doret, Inge.
nieur, avatt soumis a son approbition.

Mesdewio celles Mary” Arnoux, Elodie
Jacqaes, E vire Hé:aix, ééves da Pen-
sionnat « Nore Dime dy Sicré-Coeur »
de Port-au- Poince, ont subi, devant an:
jury institué 4 cet effer, Veximen pre

_evit par le Razlement du 28 Aodt 18
| pour Voveativa Aa i a ul
pone :

be ee du Cec e. — Séance

sanie ob l'on n'a pas mingné d’ admirer





riage,
avec - Mile Gabriel ie Pizbe
diction. ee eur a

Juin, en |
Noscompliments aus !

surtout le sérieux qi’apportent dans les |-

débats de iy Société les membres du

manifestent si heare
pe marche de Vee

‘ plaisir quictles em sreunent aves

i la hake portée morale de 1’
ile. poursuivent avec

: tla réalisation





ee

*

Le steamer « Valenc », venant .
S sont le a venir réel er! Ide Santa- Marta, passera au large
leu oe dans le plus bref délai } dans la nuit de mardi 3 a mercredi
ossible, afin de lui permettre depour- | pour prendre passagers: et lamalle

suivre régniiérement sa liquidation, :
fante de ce faire, ces dits comptes, directement pour New York et

te oa Dartae Prince. | did lrop on retard ta plupart, seront || europe La malle sera fermée a
= : : _. Lremis aux avocats d- te-sticeesson, Mes | la Poste mardir-42—courant 4° 4-

“pueden Auguste Garoute et Etzer Vilaire, qui | heares de Taprés-midi.

“ e .

co rue | ©? Tepant ce que de droit. Port-au-Prince, 8 Juillet 1904.
one t Grand Rue ) Ne 241,| Jérémie, 28 Juin 1904, G. KEITEL & Ce Agents
erdialaborable. =i (sds Speciale et authentlique de . a g ae
2 del dia y do 3: i {| ‘Avcimeé Lapoin:£, —4&. PRIN "p as d Ac nds eS

| Vice-constl : Jos Yu ADAS- to. - Gonvocation our cause GAsran issement
Avis a Pees membres.du_Cere | .
soussignée, sage- femme a la Po- | cle « La Gaité » que cest dimanche, 10) 06 AG
ue-Péan, prévieat ses clients Juillet courant, a 4 heures de laprés- |. bes Holes Francais
se tient a leur disposition, pour | midi, us doit avoir lieu leur premiere | Aa I .
sultée. tons les jours de 3a 5] réunion statutaire mensuelle, chez le |sont transférées 66 ruc | 10uK, Pres
au Ne 95 de la rue des Caser- | Peésident da Cercle, Mr Camille Bruno, la PHapMacie PoucMa:

eux gt vouseety ee son | # Uranie- Villa. . |
pendait la nuit;-seul priés de | ort-i i le a

rabibarriére, -—ta-Compaguie aifienne-

AIDE OT, , sage-femme. | =





































ef Prévient ‘e_commerce et le public
| qu’a partir de celte date, Mr C. ABrGe
Fest-entré-dans~la-sus-dite-CGom: pegntes -
comme-directeur-adjohit————

ComPpAayié LAITIENNE

————._G_SIORDET, Directeus—




‘Au Commerce que Monsieur Nerva
-Eatai est chargé de a ‘procura:
tion ‘partir anjourd hit
Jérémie, it Juillet 1904.
TG ALLER.

: Le VES
-Je-veiérel avis—en-—date. du ar
An iusdrs Su ie | “oe












































ere fe-comnr-reos que | AC partir die Ter Acarprochati,
us-responsable-des-dettes-et-actions-- URE- “bonne _mmaison-tans Jle— haut
iaiite recompense & UExpo- de mon épouse, née Vieloire Tout]
Hon universelie de Buffato. ~~ yPuissant Drambois. Mais. javais voulu |
5 lemporis‘r, croyant que madame mon |
mills ssemenl nature, Pri modirés | | spouse serait assez wee, pour faire un
gros et én détait- chez | retonr-sar— -eliceméme—en—ehangeant-+ 5 . _
Te Fabricant — | datttude at méme allure ve eu Z

ay oe Freuseme t, il en est pas cinsi, ler, je
sek oe trenouvelle av jourd hut! ig méme vis,
i parce qual. m’est revenu que madame
i mon ¢:ouse qai a volontairement ukan-
douné le toit mirital depuis quatre an
ge: e er pleine voie dang dés:¢ ve So
“TL bauches et des déréglem tsqgntraires ous porlons Acs-eornuissance du
_ | ala morale et as bonnes meeurs. On public qiv'il trouvers A notre Dépot, si-.
_méme qu elle vit clus de iene tue rue du Quai. end @ lat “Draisor








































croissement ‘et de progr -ession.

Ea altendant qne-je-fas e e néees- | el cartelazes de tontes dimensions en

I gaire dans | occurence, sos le double , Chéne et Frese. am prix dctiant tonite

} point de vne de Faction en divorgée 4 concurrence: -.le millier 140,

Jui intenter powr adultére et abandon { Des poteaux i sir & bsur Ben bois

du toil conjugal, et méme de désaveu , dors ( Tendre a Critloux, Coma et Ba-

de sa future progéniture. yen donne | yahlonda): - lemillisr & 200.

avis aux officiers de 1Elat civil des | Messieurs les Ebénistes y lroaverant

communes” de la République, afin’ des bois, tels que le Telwicha pour
re en garde con- oe et

ire a surprise qui pouriail Jenr étre |





‘ite de la part de cette nouvelle Da! ila Messicur? lex Architectes et Lireare.
lativement 4 la reconnaissance de ce | neurs pour des commandes importan-.



fruitdesonadullére. _, }tes que nous leur promettons d'exécu-
. bon entendeur salut! | ter avec soin et promplitnde,
fs DOUVILLE 3 - 7. PETERS & Ce



Tatreprise (Eau Ganeuses de =

IX
Port-au-Prince an.) Soe ]
21, Rue des Miracles, 24.
~ FOURNISSEUR:

du Grand Cercle de Port-au-Prince.
. a Petit-Club .
du Restaurant de la Paix
« du Commerce:
de ? Hotel Bellevue
« Central























ada Grand Cafe
_a-BayFincde Siécle He que. oo YEira

« du Commerce —

« des Amateurs.
Ne Nouveau-5iécle

de la Bourse

« dela Chambre
_«. de la Poste

a dela Gare,

« do Palais

‘«@ 6de i Union
cele BE AGE LEED cine oe





« de France
« . Patrie teurs, et EUSSI pour expe



et en “choisistan

_«.._Lavictoire 7 eee
« Harris .

_ pelt Godve Loe we cere ce aa =



A. Dalancourt

er acme el









A Tu urgeau
(BABIOLE)



~ Dan Ht oe Dee)
"t Au Cap-Haitien

. Aux Gonaives

A Jérémie

A Jacmel -



ot de PAcide Carbonique Lique Liquelie ao
Sirops Assortis

Garantis pur sucre raffiné

Sirop dOrgeat, de Framboises,
ingembre, de Grenadine, de

2

%

Peppermint, Anisette, ete,

Een aros et en étall

Groseilles, te Fears Ad Grangers |
wit,



Full Text

































Nion-Tebe rang, este nts he Ports
pe: Ninn Tehogang et rents 3 Port) EN. SEGCRSAERETE

Lea ae mh la guerre a recy | Ss 7
anjourdhni dn général Zil insky, chet ortir @Haith pour aller fonder une
ky

: r i i i BRC
i @état- major du généial Kouopat je | son een pays de. Part par -excel-
| lence.en plein centre de ce Paris, a la

ne, une dépeche rapportant | ° lye | faveur si capricieuse @t si redoutable,

Toe. dépéche | j engngeraents ans imports Bee entre. voila déja ube tentative Tupe auda-
ny istre— de arde-frontiéres el dep lense henutes——— ow
qu’ un grand danger me- | Pes de bandits chinois pris 5 ‘le Por \ | Reéussir aprés trois ans a’ un “travail
eye ar armées ee soley Aer sechan depeche ayoute que le }opiniitre “el consciencienx, apres les
moral des troupes de a an snison peregri inations diverses chez les grands
stoexcellent: “ maiires du genre, a foreer lear "admi-
yparifion a-Am He ope Des” escarniou: ‘esse produisent ealon. ere ae obte rire onc s or oe
ensnoune 9.—Le rédacteur- tous les jours. —Les Russes ont fait, Aull a conanere: votre valet i mes

ve roit-| paraiteilprisomniers. o,.Gclaireurs | o* | * ce SEU On

japonais le der juilict.

Â¥
z
%
5
4
2
x










































ons élisse Géhnitivemene sera cerles

ira. Konropaticisigs a déci- de quoiflatte plus d'un orgueilsPartiste







; tn eumageee ee nda) -—Le.chelde la. police iécennnent.-etderécompenser-des*ses-penres rete
S di Lissa vy: ours capture. un troupean de 340 tétes de ses efforis. uu.

| bétail.— Ty a des min
pondance a PorteArt
Feng: ‘On: ine Chene: ‘aes = --Lonpres-9. —On dit-dans-les.cer=
sar le tevritoire [cles officiels que taffaire de cl ke.
. o i plegle., a —eanonniére anglaise qui.
SiN 8. — Trois franéais arri- | ta pas puatteindre Niou- Tehot ming,
4 Takou par We. _jonque Fne fera naitreaucun incident sérienx.
PorteArthur, rap-| “Pant -quetr vieret tes’ pr oprietes: es}
| 30.099 soltats et 40. 000 | étrangers ‘seront protégées, le Gon-
poset | a garnison de la , ver nenient Anglais ne demandera
g | pas a laisser unecanonniérea Niow-
batter! ie 700 canons: gu | Pepeaang. .
au nord de. Port-Ar-} On déclare en outre qu>la Russie |
aussi-quete~contre= -tié-miseatreonrant- des -projets- e+
e «Lieutenant Bou-| Jord Lansdowne, ministre des af |

Gonsen.a-| Crest PReureux sucees gai vient | a cae

dosent reno - y “paris ne

| Siw sateTatae NE Raoul ‘Econ ‘el Ger -

son Lamothe. Avec un: entrar ad-

minible; sans cesse aiguist par le désir

‘le faire biei et Bedu, ces deux jeunes

Haitiens viennent dinangurer a lave-~

nue Wagram, Paris,une galerie artistl-

quéquiaconguis @ emblce Tes siifrages

de tous les amateurs.--- « un coloris

pur et dovux comme le soleil de leur

pays, un savoir remarquable dans Vart

desdemi teintesel des puancessombres,

joints 4 une finesse de touche sans éga-

le, constituent le cachet. Spécial de la +.

maison dart Léonet Lamothes. Ce sont

les Glogieuses~ paroles que Mr Marillé,

le erand urtiste-parisien, a~décernés —

MMe béor- et-Lamothele-jour du-con: ~

cours guia mis leur talent en lumiere

-par lacremise dine médaitle-argent.
Aumoment o@ de toutes paris nos

compatriotes recueilient Ges palmes et

deslauriers, il nous a semblé lovable

a




















oo





























fail en tout quatre fois 1 fhires élrangéres, relativement a la
p ss





esti

A protection des j inféréis des.sujets ane.
| glais.— La présence dune esc adre
Langlaise_A_proximitédu. polfe -de
Petchilia fait le sujet de bien des
‘conversations dans les cercles dipio-
‘matiqnes. — Cette escadre ayant re-
gu Pordre de se rendre plus au sud, | de fire conn litre a notre pr is ce suc-
on dit que le Gouvernement Anglais ces bien mérité par nos distingnés

| umis vers ungenre si pe ordinaire.---
a Russie qu'il n’a 3
désire moatrer a |! | Nous ne doutons pas que le public et

ee ud

rer | pas lintention de donuer mal: Jape. ‘le Gouvernement n'encouragent ces di-

Is ne] mals.an ¢ DP, meme moral, par HV" oaes hailiens en utilisant largement
ées | présence d’une flotte anglaise PUSsi Jour bean talent si. vaillamment—pro--—



uo: ae co a
éral Stoess oe



sot en oa oe > tn en soteten



éra- pres du theatre de la guerre. elimeé é par les représentants. du grand

$Sr-Perenspounc 10: Le général art en France?

Sakaroff dans une dépéche a [état-

p général, “confirme’ la nouvelle Nons avons eu le plaisir de voir, 4
ecupation de Kai-Ping par les son passage ici, notre ami R. Léon, Yun

onais. —Les pertes russ2s ne dé- des ussociés de la maison, qui nons a

ssent ps 15") hommes. longuement entretenu de son Jégitime





Bek
succés.
Mr Léon est reparti. :

oie de Jacmel et nous a promis

ops pe des merveilles de

- Moniteur _

‘Le Journal Officiel @avant-hier ‘semedi
publi ie, entr autres matieres :

= Un arrété de suspension du Conseil

Communal de Tiburon, remplacé par une-

Commission composée des citoyens Ar

gas-Matharin, Charles Vorbe et ‘Rénélus
Jasmin.

— Le compte-r
Palais par S. Ei. le Président de la Répu-
blique, du Général Ignacio-M4 Gonzalés
qui présentaic ses lettres de créance com-

me E. E. et Ministre plénipotentiaire de

lig ue Doniinicaine en | Halls he
mois ic Fevriet Rixins la.somme des
“erédits 4 répartir iv enire les divers départé=

ment ministériels &-la somme de 339-501 |

gourdes et 28 503.16 or américain.
> Des avis administratifs 6c autres.

3 équivalant:
ste 7 1/2 équivalant
bien; la troisiéme, la note 6 we 10
lant & assez age S

d'études primaires. =

Télégramme. Funebre
Hierest arrivée, par cable, la triste o

velle de la mort, 4 Paris, de Mr \e séna-.

teur Louis Anprk FILS,

En adressant nos plus sympathiques

rondoleaineds a sa~veuve, nous nous
‘associons ay deuil des. ‘pombrenx - amis |
que le regretté défant avait su acquéri

par ses grandes qualités de coeur,
-« L’ Accident »

—Nous rappelons que |
une gourde et ¢ que

ainsi composé:

° Premigve par
‘Sauts d’ ‘obstacles par le
mand.
. Artillerie Amécicaine ‘
‘bat ide “Manille).—
Charge de cuirassiers am
Le vipeur de guerre oN:

Daas la partie base de rObservataire | Beats la flotte espagnole.

ot se conservént a labri les corps explo- |,

sifs, un flacon de phosphore s'est troavé

brisé au contact de Yair; le heen

flimméet aémisdes vapeurs qu'on |
de} bars pout | de | a fumée.

a 1 pris

Aussitét averti, un Pere se rendit sur}

les lieux et transporta 4 Vextérieur le vase

-ferferot-brihirte phosphore-L

Ld evaitse-bor oer 2-cette combs i



* tio" Gonmitevasa- 16 stroa-an-Pals
présentant_ses lettres de créances 4 s. E. /
le_Président. d Haj

iu.
«Pour que Haiti et . Santo-Doming 0.

“sein sbellement—et_effectiveinent’ ce

franchement et décidéiient daas li gran-
~de-voiedlaprogrés:moderne parla grande |
porte de la civilisation. Il est necessaire | ay
de signer un nouveau Trité de conmer>
4e-et—-de mavigation, basé s sur_les luis de
Véquité pour qu’aucun préjudice ne soit}
causé 2 Vane des deux nations; il est né:

cessaire devielier les fils da telégraphe do- |

minicain avec les fils du téeraphe hai

tien; il est-nécessaire que nos chemins |

de fer se rencontreat sar la frontiére
: cere sold

z



dione ie Generat igaa- rh

Vase OU Sé

du-caleium, et le coatact dz

corps proxo: jJuLuneexoalosi
L se produisit, senflimms et

UVGt aussi de phosphore; iy
Vern avec ce}

Bataille de. Ladysmith tf
truction des remparte.

Bataille de Ladysmith;

_ Apres la al le antag



~Causa_des. briilures-au-Pére, “rests la prés,
| jastement po:

aon ne jevds



Le S ipérieur et les Pees da Peti’ -S

_ minaire Gollége S:-Mudal, remercient vi- |
Aniorités, la Cone des |

yement 166
Eamiets, les voisins et amis de | E-ablis-

ei ie que dans. Teauel ‘ls 3

ont céca. jusqde oe

Nouvelles scolaires —

Le Dépariement de [Llastrucion pa-
blique donne avis aux Enstituteurs qu'il a,

aprés examen, adopié pour les éco'es pri-

maires urb.ines et rurales de la Réepubli-

gue le petir livre intitulé « Le Syllabaire | se

. Hatten » que Monsicur F. Doret, Inge.
nieur, avatt soumis a son approbition.

Mesdewio celles Mary” Arnoux, Elodie
Jacqaes, E vire Hé:aix, ééves da Pen-
sionnat « Nore Dime dy Sicré-Coeur »
de Port-au- Poince, ont subi, devant an:
jury institué 4 cet effer, Veximen pre

_evit par le Razlement du 28 Aodt 18
| pour Voveativa Aa i a ul
pone :

be ee du Cec e. — Séance

sanie ob l'on n'a pas mingné d’ admirer





riage,
avec - Mile Gabriel ie Pizbe
diction. ee eur a

Juin, en |
Noscompliments aus !

surtout le sérieux qi’apportent dans les |-

débats de iy Société les membres du

manifestent si heare
pe marche de Vee

‘ plaisir quictles em sreunent aves

i la hake portée morale de 1’
ile. poursuivent avec

: tla réalisation


ee

*

Le steamer « Valenc », venant .
S sont le a venir réel er! Ide Santa- Marta, passera au large
leu oe dans le plus bref délai } dans la nuit de mardi 3 a mercredi
ossible, afin de lui permettre depour- | pour prendre passagers: et lamalle

suivre régniiérement sa liquidation, :
fante de ce faire, ces dits comptes, directement pour New York et

te oa Dartae Prince. | did lrop on retard ta plupart, seront || europe La malle sera fermée a
= : : _. Lremis aux avocats d- te-sticeesson, Mes | la Poste mardir-42—courant 4° 4-

“pueden Auguste Garoute et Etzer Vilaire, qui | heares de Taprés-midi.

“ e .

co rue | ©? Tepant ce que de droit. Port-au-Prince, 8 Juillet 1904.
one t Grand Rue ) Ne 241,| Jérémie, 28 Juin 1904, G. KEITEL & Ce Agents
erdialaborable. =i (sds Speciale et authentlique de . a g ae
2 del dia y do 3: i {| ‘Avcimeé Lapoin:£, —4&. PRIN "p as d Ac nds eS

| Vice-constl : Jos Yu ADAS- to. - Gonvocation our cause GAsran issement
Avis a Pees membres.du_Cere | .
soussignée, sage- femme a la Po- | cle « La Gaité » que cest dimanche, 10) 06 AG
ue-Péan, prévieat ses clients Juillet courant, a 4 heures de laprés- |. bes Holes Francais
se tient a leur disposition, pour | midi, us doit avoir lieu leur premiere | Aa I .
sultée. tons les jours de 3a 5] réunion statutaire mensuelle, chez le |sont transférées 66 ruc | 10uK, Pres
au Ne 95 de la rue des Caser- | Peésident da Cercle, Mr Camille Bruno, la PHapMacie PoucMa:

eux gt vouseety ee son | # Uranie- Villa. . |
pendait la nuit;-seul priés de | ort-i i le a

rabibarriére, -—ta-Compaguie aifienne-

AIDE OT, , sage-femme. | =





































ef Prévient ‘e_commerce et le public
| qu’a partir de celte date, Mr C. ABrGe
Fest-entré-dans~la-sus-dite-CGom: pegntes -
comme-directeur-adjohit————

ComPpAayié LAITIENNE

————._G_SIORDET, Directeus—




‘Au Commerce que Monsieur Nerva
-Eatai est chargé de a ‘procura:
tion ‘partir anjourd hit
Jérémie, it Juillet 1904.
TG ALLER.

: Le VES
-Je-veiérel avis—en-—date. du ar
An iusdrs Su ie | “oe












































ere fe-comnr-reos que | AC partir die Ter Acarprochati,
us-responsable-des-dettes-et-actions-- URE- “bonne _mmaison-tans Jle— haut
iaiite recompense & UExpo- de mon épouse, née Vieloire Tout]
Hon universelie de Buffato. ~~ yPuissant Drambois. Mais. javais voulu |
5 lemporis‘r, croyant que madame mon |
mills ssemenl nature, Pri modirés | | spouse serait assez wee, pour faire un
gros et én détait- chez | retonr-sar— -eliceméme—en—ehangeant-+ 5 . _
Te Fabricant — | datttude at méme allure ve eu Z

ay oe Freuseme t, il en est pas cinsi, ler, je
sek oe trenouvelle av jourd hut! ig méme vis,
i parce qual. m’est revenu que madame
i mon ¢:ouse qai a volontairement ukan-
douné le toit mirital depuis quatre an
ge: e er pleine voie dang dés:¢ ve So
“TL bauches et des déréglem tsqgntraires ous porlons Acs-eornuissance du
_ | ala morale et as bonnes meeurs. On public qiv'il trouvers A notre Dépot, si-.
_méme qu elle vit clus de iene tue rue du Quai. end @ lat “Draisor








































croissement ‘et de progr -ession.

Ea altendant qne-je-fas e e néees- | el cartelazes de tontes dimensions en

I gaire dans | occurence, sos le double , Chéne et Frese. am prix dctiant tonite

} point de vne de Faction en divorgée 4 concurrence: -.le millier 140,

Jui intenter powr adultére et abandon { Des poteaux i sir & bsur Ben bois

du toil conjugal, et méme de désaveu , dors ( Tendre a Critloux, Coma et Ba-

de sa future progéniture. yen donne | yahlonda): - lemillisr & 200.

avis aux officiers de 1Elat civil des | Messieurs les Ebénistes y lroaverant

communes” de la République, afin’ des bois, tels que le Telwicha pour
re en garde con- oe et

ire a surprise qui pouriail Jenr étre |





‘ite de la part de cette nouvelle Da! ila Messicur? lex Architectes et Lireare.
lativement 4 la reconnaissance de ce | neurs pour des commandes importan-.



fruitdesonadullére. _, }tes que nous leur promettons d'exécu-
. bon entendeur salut! | ter avec soin et promplitnde,
fs DOUVILLE 3 - 7. PETERS & Ce
Tatreprise (Eau Ganeuses de =

IX
Port-au-Prince an.) Soe ]
21, Rue des Miracles, 24.
~ FOURNISSEUR:

du Grand Cercle de Port-au-Prince.
. a Petit-Club .
du Restaurant de la Paix
« du Commerce:
de ? Hotel Bellevue
« Central























ada Grand Cafe
_a-BayFincde Siécle He que. oo YEira

« du Commerce —

« des Amateurs.
Ne Nouveau-5iécle

de la Bourse

« dela Chambre
_«. de la Poste

a dela Gare,

« do Palais

‘«@ 6de i Union
cele BE AGE LEED cine oe





« de France
« . Patrie teurs, et EUSSI pour expe



et en “choisistan

_«.._Lavictoire 7 eee
« Harris .

_ pelt Godve Loe we cere ce aa =



A. Dalancourt

er acme el









A Tu urgeau
(BABIOLE)



~ Dan Ht oe Dee)
"t Au Cap-Haitien

. Aux Gonaives

A Jérémie

A Jacmel -



ot de PAcide Carbonique Lique Liquelie ao
Sirops Assortis

Garantis pur sucre raffiné

Sirop dOrgeat, de Framboises,
ingembre, de Grenadine, de

2

%

Peppermint, Anisette, ete,

Een aros et en étall

Groseilles, te Fears Ad Grangers |
wit,