Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


otidien, Gommercial et @’ Annonces. ,

DIRECTEUR-PROPR
























pour Département....4.20 | ‘eoURDE.
Fe camer ego |. PAR MOIS, 4) GoURDE

ux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Par<:



2



au large+es chantiers de la Balti- T IBUNE |
que, ce matin, & 11 heures; un offi-. tO |
eer, le lieutenant CGherkasoff, et 20. - . ‘Le ‘ tre Ouver te

mines ont _péri— Lraccident est
dQ en partie au nombre exccssif des
hommes d'équipage, pour Ja plupart
inexpérimentés, ef surtout 4 la ten-|

i am

Aux Membres ce la Commission
d Enquéte Administrative et de vérifi-
cation, instituée par arrélé du Prési-
intive--malheureuse d’un hommie dont. de ia ep wblique en date du 24
wi voulait échapper pendant que,“
< eamarades fermarent Pécoutille. 7
-Pérerspours 29.— Le zénéral
»patkin-publie un ordre a Var-
s recommandant aux-soldats d’a-
a facon la plus bienveillante
elk nmaine envers—tes-pri-
sonmmiers et les blessés japonais, en
depil des yécits d'atrocilés commises
por les Japonais. L’ordre qurenjoint
ervendre les mémes honneurs et

order fe méme respect aux bra- |

emnemis que s'ils étaient des
“s, est commenté de la maniére |
worable parle« Nouveau} La réponse audacieuse de Mr Dé-
: -. | pestre a cette question, na pas man-
nis 20. -Le 4 ofo russe, 92 4/4; | qué @attirer mon attention. — ;
4.6/6 japonais, 77 3,4. : | Jene cherche pas a disculer le fait
“Kip. 99. ~ La Visitedn roi Edonard ] @ savoir si jlal ete le représentant de
seat terminée par un -banguet da- Michel Brevil; je ne cherche pis a sa-
dieu donnée ce soir a bord du yacht} voir non plus si lordonnance ¢mise
cmndrial allemand - Hohenzollern». | sous le nom de M. Brévil, devait m’6é:re
imperial allemand « Hebenzollerl>. | donnée comme favs ur; mais ce que je
Le aeht royal anglais «Victoria and | géclare dune maniére catégorique, Cest
partira pour V’Angleterre de-| que je n’ai jamais bénéficie de l'ordon- .
ua_pointdu jour, escorts nunce netoreteniestpas+
fescadre. de croiseurs anglais | [pussé3, par conséquent, de mes mains
Lonppes 30.— Le. corréspondant | a celles de Monsieur Peters, Monsieur
jing Postoa Tokio dit que |

Dépestre-endisant qu'il sigppose que
me_armée japonaise.a fait a la uég Monsieur
arate japonaise a1 ;



vo AMOSSHOUPS, cog puma
J’ai eu Poccasion de lire dans le «Mo-
piteur» du 22 Juin courant, N°-50, le
procés- verbal. de volre séance du mar-
di-Fjuin 1904. - eee eee
Dans “te procés-verbal, j'ai constaté
que-vous avez poséa-Monsieur Fucien |
Dépestre, ancien complable payeur des.
départements de la Guerre ct de la
Marine, la question 4 savoir par quelle
lopération Vordonnance émise par le
Département de la Marine en faveur de
| Miehel Brévil pour mille dollars, a
passé de mes mains 4 celles de Mon-
sieur Hermann Peters. ~






































































‘Val eu




ESEECEEO
| pour avo eu
| sjesapp See qui lisse planer un-doute -
| queleonque; inconséquenl parce qu'il
|sait pertinemmeut que jaieu a aller
Laux renseignements quand-parut Vavis.

oo ons ; ide Mr Peters annongant la perte du

.| Nous rappelons que les articles certificatqu il avaitlai-méme, Depestre,
| parus sous la rubrique « Tribune Pa-: ee ut rédigé au nom de a
ei Poca yy pence [| eoel Drévil, coquin pour avoir ¢ce 1é
blique », sont publics d apyes he tariy. bénéficiaire vane piece qui ne lu ap-

a insertion accepte par les intéressés. | partenait pas el pour laquelle ‘il vous

Ges articles n'émanent jamais de Hees 4 Aigi. ai i a 1

ye . oe e vous conseiile donc, Messicurs, de

i daction dat Jou ne a He SOU" | Vous adresser-é la maison Peters qui
par conseqnent, engager e" | est, 4 mon avis, dans. Vobligatiow de -
fagon notre yesponsabidl’. | vous déclarer de qui ole g achcté Vor:

Bop Ss



%
HE ee



we
ce mes }

a

Chef de Bureau au. Ministere re di
Guerre. _

~ Port. au n Prince, : a eee 1904.

pn enon | Le préside | .
[Vart. gqede la Constitution
Ghronique ee Penquéte, lors ne Chamibr
Mercredi, les députés E. St-Vil Noél et | nair Vopportunité, C'est ce que dé

= Dalencour déposent deux projets de loi | briévement le député M. ‘Claud

sur les bureaux de la Chambre. - gentilhomme le Ministre des Travaux
Le Cabinet “présent, est inviré a fairk blics, ne doute pas de sa parole, mz

s€s communications. Le ministre des gt | onde eget Ventendre combattt



























nances_soumet lebudget, les comptes-gé- | conde enquéte.-- La propositio

néraux, les lois portant ‘fixation des dé fest. vorée a Vunanimité.. ‘Soot.

penses et receites pour |! exercice. 1904 } pour fiire partie de cette commissio

1905. Au cours de la lecture, il se pré- députés M.Claude,M. Benoit et Féquie
_sente un incident qui, partour aillears,> Avant tat levée de cette laborieus
serait passablement amusant. Mr le dé} an in

puté Benoit demande au ministre de lire | jet de loi d’ ‘ane grande importance,
“UD pex_plus haute La-tona Hité-nemontant’ La au ~séquestre es
pas, ib propose 4 la Chambre-d’uccepter-immenubles de lex Pr

_parement et plement le- dépét. des lois -ministres accusés, -en-n—mo’
‘Tectur: ‘ane; car, déclare-t il, il} ceux qui sont reconnus coups
connait assez la voix du Secrétaire. d Etat t afbiire de la Consol lidation.
des Finances. Et alors la tonali ité cone :
mence a changer. Le éputé ernard réi- rr
tére le ineme desir que’ son collégue. IL La Lega
loi est répondu de facon.-. désobligeante ;
protestation vigoureuse du député Fé
quitre; applaudissements dans l’auditoire. | :
eLe ministre s’empresse de tetirer le | 108 Morales a préié- sera
mot blessaat: _ i sident constitutionnel de la. opal u

Le député Larencul menace d’ interpel- Domivicaine, et le général Ramo

lation 4 la moindre épithére gui lui dé- | Tex Comme vice Président. oe

lairai’. es
, Bref, il est donné acte du dépét du Général Juan. ‘Sinchee aux Rela esd artillerie, gra
Budget, non de la loi des recettes, veuve tt eae Ie ae Ramon Cace Stal

dune $ gnature, et des comptes-géné ax,

~—veufsde leurs pittes justificatives.
Le ministre: promet de les apporter. | B&) le licencié Pelegrin. L. Castillo, 4 a

- _ Quand est-ce? s'écrie le député Dartigue; Justice; Mr Bernardo Pichardo, aux Pos
_Vendredi-hui-est-it promis. tes et Télégiphes; le licencié Manue

Le député Larencul interroge le winis- marche Garcia, aux Travaux Publics; et

tre des Finances sur des moyens qu'if em- le lcencié F. Vel. asquez, aux Finances. .

ploie pour répondre aux exigences des di | | 7 La ie Tézne bse de. fn ict d

vers services publics, les Chambres | lot





munique le ntéressantes nouvelle: sui
Nantes. a :

“Le 19 Jui















7 mois qui sont nevis: Ii lui est répon- |! jn
du que des Occupations nombreuses. n’ont la
pas permis de présenter_ une demande de |

sr-ourre les Chimbres n'y aS-5
ene oureries3 ladate con wstitationtelle, |
réd éé avantdon








oe
do ministre Bijou en établissant con
nablement 14 off faute il y a. Oo
Mr le député Benoit pose quelques’
Serene au Ministre des Travaux pu-
blics sur le coat du pont de T babarre et |
la culée du pont de La Croix des-Missions. Chen
Le député Féquiére entre plus a fond Nord, qui est an v6 hie
dans la question.-Le_ ministre Larsque | « ‘Valencia », gt
affirme qu'il coatrdle Sans cess€ et Ppromet | Anuction: Lae
de donner satisfiction. :
Entre temps, la tbe de VBxécotit ment.
semplit de jots de papier; ce sont les pi- |
éces justificstives et i] est donné acte du |
décde des Compres-Généraux.
: dépaé Benoit a enregi ue Ta décla- | :
ration d. co ae da *
















































ACRI

| Matgré: le aniye 4 actnel,
Vin rouge Chateau “Dartigues, cou-
tant 200 franes barriqu:, s erifié a $ 3
gallon et 8 15 pour dame j Jeanne de 5
gallons.
Vin blanc, me a a 3.
a wen eaisse
faden 80. «
Diartigue 16 3 «
Vinaigre étranger gallon 1.
Rhum qualité suneriews, gallon. 2.
Rhum bonne qualité gallen “Se t
Alcool pour menuisier $ 2.60
Tafias-et clairins ‘de premiéres qua-
| lités.










: Is €u- ae enon.
matiéee, Je\talent de M. Danache.
ssi, nous le recommandons au public.
Svadresser_ pour Tes eo eetions, au pro-









































sagnifiqu 6 Piano. Fran is La-| eee maison mesurant 24 pieds |
ce B rouleaux a ae | de long sur 12 de large,avec-unatelier|

{ de forgeron et tous ses accessoires, tets”
; que muchine a percer, lardt, etc, ele,
| Pour les conditions; s ’adresser § a la-
-|telier mécanique de GL. PETErson,
- rue-du Magasin de l’Etal, a cdté du

dépdt de oh d .-
de fer soigné en tres ion état | ° P arg dea Rigawo. Arrangement aux délaillants.
‘ edisposition pour mousliquaire | onare | En vente chez B. ROSTINI, Angle rues

- Une propriété fonds et batisses; rue |
= Ge NaN nf eg ot des Miracles, entace Emm. Moise, de] ~ -Benuefoi et du Penple
(Marché en Hant )

lla eontenance de 34 pieds de fagade
Mr Paul Robelin

| sur 65 de profondeur.

| Pour tousrenseignements, s’adresser |
A Phonneur “dinformer le public
Vil ouvrira tout prochaineme ert au

bois [a M. Victor Rivinre (méme rue, Nef
Ne 130 de la Place Gelleard (a coté de






; sons vo oluntes & Jalousies,
ford, (Screens).
oir bois de Nord; a jour, |

424) ou au depot de. matériaux de i.
-Petoux & Go.





etal or comploic de conpta: po Quel Les Hirondellen, | Mr de Matteis), un magasin of il ‘se
y g 4%. ‘ ; { PRS”
pager rie du Centre. 196. : de cette yalse délicieuse de Toureau Le- 4 eee dans. la vente de quelques
s _DELORNE | ‘chaud; aussi brillante et gracieuse qu'un podeaun parcbarrique e demi barr: .
won 4 y ) @ & an

Sisque Anglaise © | vol d'hirondelles? On apprendra done: | que.

Pavec-plaisir-que l’auteur, cédant a la sol-

lui sont adressées, Mr Tuko.A. | ee pentrales tot ? ail vient de dre comple au préalable de la qualité
a. professeur litré, dont Pengei- | Utipse quien Province dio } | irréprochib'e, sons tous les rapport, de

se--manifeste -d'une-mauiére | faire une tournée artistique ~_jesqu’end oon bon vin de table. Mr, Pawk Robe-
ligue, a-décidé de eréer une éco- |

Dominicanie, — Vautear s'est décidéa faire |
oir de Langue Anglaise au local |

idant aux- némbreuses ieindas | Afin que tout ‘e monde puisse sé réH«.

r ha te composition mu. | lin en détaillera provisoirement quel-
ue ap imeér $a Charman € TPOS Q ( ques bar riques a par Lir de ce jour atk
cole Episcopil e, rie des Casernes, | °?'®- - ae

Les souscripteurs penvent arréter 4 Taq prix de:
geureiront le landi- & Juin) P - G. Ble gullon

. j uanee leur partition, dont le nombre sera j (43.7 13 les 5 wallone.
& ‘ py 9 i ae aay
spere étre aiusi egréable 4 6a Anat, chez Mle Ocravie Subourin, 12 39 Juin 1004
@ésirent acquérir anglais, | ° du Potti-Mr-S, Holly, 116-Tae—du ree, 22 Juin 1904
: Centre; au bureau du « Nowvellistes, et |

€u raison de leurs multiples
is, he peuvent pas y consa- | chez V'auteur, 56 rue da Centre, - Qu’on

ques heures de la journée. | ‘© le dive!
ER invitecordialement ceux | Bonne récompense
front suivre les cours de l’éeo~ | . Certains ouvreges appartenant a mon |
oe j j 4 @
avenir Sinserire avant lada-| fen péie Jos eph Archin et portant ses ini- | Les Areesirs de cn 3 exquises
ionnée, SS Pb vicles AL a ayant &é yolks, i sont Provera quun Café-Restaurant
du t,cormme toujours ae nee ae prblie afia que le prévenu, en [ (Bar DEL! TOILE); est ouvert sap—le
De Poth dev cenie. soit eno cé a qui | Place de Pétion-Ville, rue Grégoire (a
.s .
- Mr Tato, AL ‘Seexcea ‘conti- | i de droit. 4 eo Berend tn service propre et
“des lecons 4} Nonobstant, bonne récompense est pro- | dn accueil eordial; prop
au lol site hévae. pendant _Mise A pimporie qui me fera retrouver | ;
. ;_. Venez-y et vous serez. salistails:

| be Dit eoier pripeadagee




































Lias Ancue

onsultations Juridiques”
_ MeJusrin. Deévor, reprenant lexer- |
| cice de sa profession d'avocal, prévient |
al} le public et ses unciens clients quiétant |
ees enséjour a «La Coupes |
jceux qui eee, avoir besoin de ses} Le Consmarese esl avisé que par
‘services peuvent | Br préveuir pur let. acle sons “seing privé aD date du
hie ore : Ider Mai dermer. Mul. Maurice
ae | Abraham fréres sont entrés dans

2 Le igné, anny nee au ublic et |
4 Seas qu a marie de at da- noire maison de Port au- -Prince

te, il nest plus responsable des actes | seulement, comme associ¢s.
de son épouse, née Rose Lovrs, un] [La raisoh sociale Bresn Cov-
en yy bal devant lui etre. ine ' SINS reste la meme.

sec varede Pentel SiMailgo§) Port-au 1 Prince, 7 7 Juin: 1904.
uews ‘Canes Jean Jacques. oe BYESH Cousins



of

cies nth



Seule ae pour. Hai 2 :
Eaux minérales de Ville! (Vosges) |

Contre la Gouitte, la igravelle
le Diabéte, les Col: :
_ patiques, la Congestion du. joie,
et toutestes™ manifestations — dei
T Ani =
Echantillons el conférences du i une réelte supériorit
_oblébre. professeur Lanpouzy ré-| ae son élablissement






















jariisces modes francaise ‘et

Francised DESUSE_ eae A
Fabricant de Chaussures. N. [ARCOU .

La Manufaet ture.a toujours en] _Marehand-Tailleur
dépot un grand stock, — pour la | 401, ruedu Centre.
venle en vros et detail, — de Coupe Moderne et Elégante
chaussures en teus genres pour | ialité de coupons pour pantatons | :
” \cloms ESF EMSTES; ENFANTS. “et gilets de 2 premie hoi. :
Les commandes des. commer: | La maison la mieux assortie de tovte |
canis-de Hintér. eur: pourront: etre | “Haiti en 6loffes far
. executes dans u de semaine a} quettes: et képi militaircs® >





- Larongse





> oc Eéauts-Rastc9* = .) « Lavieloire
23, rue des ou : Do TWm=HarTan | 2 «Harris _
—— oe Boe mae Be _Petit-Godve~






“BE auinér: de

—FRANGOIS JOSEPH |

La reine des eaux- purgatives,—

laa

el-airs ) Bovtevano » pes Veeve! Café de la Paix
. St-Mare. ~

T- DETAR | nope oo. Dalancourt _







L’Btabl








SE_VEND A ae issement ne mel en SS
Grande Pharmacie. Internationale ~~ j yonte que dirhum agé-au moins’ oN: Eafontant. ——
DE PORT-AU-PRINCE; | @ aban.
97, Hue du Magasin de CE tal, { 97, | Ba P. S. “nm On trouve - le “Bhan

Lisez celle attest viou de médecin
prise entre mille : Prenez’a jenn un
verre de Bordeaux de lean. pamgauive |
naturelle FRANcois Joseett C2 “the eau
agit prom



arau au « Bar des Amateurs.? _










au-Prince, offre ses services a is!

es et Mariages | population —___—__-—_

4






Tray ait de haut Che choix! ‘















Travail soigné
S'adresser d Mme CHEF DRUE

_Bois-Verna 2 epas N° 3. “ts

Remade oe contre: la fievre

Ee
de YO

contre Tigapuissance me
Poanwacin SEJOURNE |
seul dépositaire pour Halli,
N. B.— Des prospectus et des échan- ‘
tillons seront adres aux os et En YOnte, a la Phar cit NOT

pour les ana

400 flacons déja —
« Slock a

ilgeeut reconistitiva



Full Text




otidien, Gommercial et @’ Annonces. ,

DIRECTEUR-PROPR
























pour Département....4.20 | ‘eoURDE.
Fe camer ego |. PAR MOIS, 4) GoURDE

ux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Par<:



2



au large+es chantiers de la Balti- T IBUNE |
que, ce matin, & 11 heures; un offi-. tO |
eer, le lieutenant CGherkasoff, et 20. - . ‘Le ‘ tre Ouver te

mines ont _péri— Lraccident est
dQ en partie au nombre exccssif des
hommes d'équipage, pour Ja plupart
inexpérimentés, ef surtout 4 la ten-|

i am

Aux Membres ce la Commission
d Enquéte Administrative et de vérifi-
cation, instituée par arrélé du Prési-
intive--malheureuse d’un hommie dont. de ia ep wblique en date du 24
wi voulait échapper pendant que,“
< eamarades fermarent Pécoutille. 7
-Pérerspours 29.— Le zénéral
»patkin-publie un ordre a Var-
s recommandant aux-soldats d’a-
a facon la plus bienveillante
elk nmaine envers—tes-pri-
sonmmiers et les blessés japonais, en
depil des yécits d'atrocilés commises
por les Japonais. L’ordre qurenjoint
ervendre les mémes honneurs et

order fe méme respect aux bra- |

emnemis que s'ils étaient des
“s, est commenté de la maniére |
worable parle« Nouveau} La réponse audacieuse de Mr Dé-
: -. | pestre a cette question, na pas man-
nis 20. -Le 4 ofo russe, 92 4/4; | qué @attirer mon attention. — ;
4.6/6 japonais, 77 3,4. : | Jene cherche pas a disculer le fait
“Kip. 99. ~ La Visitedn roi Edonard ] @ savoir si jlal ete le représentant de
seat terminée par un -banguet da- Michel Brevil; je ne cherche pis a sa-
dieu donnée ce soir a bord du yacht} voir non plus si lordonnance ¢mise
cmndrial allemand - Hohenzollern». | sous le nom de M. Brévil, devait m’6é:re
imperial allemand « Hebenzollerl>. | donnée comme favs ur; mais ce que je
Le aeht royal anglais «Victoria and | géclare dune maniére catégorique, Cest
partira pour V’Angleterre de-| que je n’ai jamais bénéficie de l'ordon- .
ua_pointdu jour, escorts nunce netoreteniestpas+
fescadre. de croiseurs anglais | [pussé3, par conséquent, de mes mains
Lonppes 30.— Le. corréspondant | a celles de Monsieur Peters, Monsieur
jing Postoa Tokio dit que |

Dépestre-endisant qu'il sigppose que
me_armée japonaise.a fait a la uég Monsieur
arate japonaise a1 ;



vo AMOSSHOUPS, cog puma
J’ai eu Poccasion de lire dans le «Mo-
piteur» du 22 Juin courant, N°-50, le
procés- verbal. de volre séance du mar-
di-Fjuin 1904. - eee eee
Dans “te procés-verbal, j'ai constaté
que-vous avez poséa-Monsieur Fucien |
Dépestre, ancien complable payeur des.
départements de la Guerre ct de la
Marine, la question 4 savoir par quelle
lopération Vordonnance émise par le
Département de la Marine en faveur de
| Miehel Brévil pour mille dollars, a
passé de mes mains 4 celles de Mon-
sieur Hermann Peters. ~






































































‘Val eu




ESEECEEO
| pour avo eu
| sjesapp See qui lisse planer un-doute -
| queleonque; inconséquenl parce qu'il
|sait pertinemmeut que jaieu a aller
Laux renseignements quand-parut Vavis.

oo ons ; ide Mr Peters annongant la perte du

.| Nous rappelons que les articles certificatqu il avaitlai-méme, Depestre,
| parus sous la rubrique « Tribune Pa-: ee ut rédigé au nom de a
ei Poca yy pence [| eoel Drévil, coquin pour avoir ¢ce 1é
blique », sont publics d apyes he tariy. bénéficiaire vane piece qui ne lu ap-

a insertion accepte par les intéressés. | partenait pas el pour laquelle ‘il vous

Ges articles n'émanent jamais de Hees 4 Aigi. ai i a 1

ye . oe e vous conseiile donc, Messicurs, de

i daction dat Jou ne a He SOU" | Vous adresser-é la maison Peters qui
par conseqnent, engager e" | est, 4 mon avis, dans. Vobligatiow de -
fagon notre yesponsabidl’. | vous déclarer de qui ole g achcté Vor:

Bop Ss



%
HE ee
we
ce mes }

a

Chef de Bureau au. Ministere re di
Guerre. _

~ Port. au n Prince, : a eee 1904.

pn enon | Le préside | .
[Vart. gqede la Constitution
Ghronique ee Penquéte, lors ne Chamibr
Mercredi, les députés E. St-Vil Noél et | nair Vopportunité, C'est ce que dé

= Dalencour déposent deux projets de loi | briévement le député M. ‘Claud

sur les bureaux de la Chambre. - gentilhomme le Ministre des Travaux
Le Cabinet “présent, est inviré a fairk blics, ne doute pas de sa parole, mz

s€s communications. Le ministre des gt | onde eget Ventendre combattt



























nances_soumet lebudget, les comptes-gé- | conde enquéte.-- La propositio

néraux, les lois portant ‘fixation des dé fest. vorée a Vunanimité.. ‘Soot.

penses et receites pour |! exercice. 1904 } pour fiire partie de cette commissio

1905. Au cours de la lecture, il se pré- députés M.Claude,M. Benoit et Féquie
_sente un incident qui, partour aillears,> Avant tat levée de cette laborieus
serait passablement amusant. Mr le dé} an in

puté Benoit demande au ministre de lire | jet de loi d’ ‘ane grande importance,
“UD pex_plus haute La-tona Hité-nemontant’ La au ~séquestre es
pas, ib propose 4 la Chambre-d’uccepter-immenubles de lex Pr

_parement et plement le- dépét. des lois -ministres accusés, -en-n—mo’
‘Tectur: ‘ane; car, déclare-t il, il} ceux qui sont reconnus coups
connait assez la voix du Secrétaire. d Etat t afbiire de la Consol lidation.
des Finances. Et alors la tonali ité cone :
mence a changer. Le éputé ernard réi- rr
tére le ineme desir que’ son collégue. IL La Lega
loi est répondu de facon.-. désobligeante ;
protestation vigoureuse du député Fé
quitre; applaudissements dans l’auditoire. | :
eLe ministre s’empresse de tetirer le | 108 Morales a préié- sera
mot blessaat: _ i sident constitutionnel de la. opal u

Le député Larencul menace d’ interpel- Domivicaine, et le général Ramo

lation 4 la moindre épithére gui lui dé- | Tex Comme vice Président. oe

lairai’. es
, Bref, il est donné acte du dépét du Général Juan. ‘Sinchee aux Rela esd artillerie, gra
Budget, non de la loi des recettes, veuve tt eae Ie ae Ramon Cace Stal

dune $ gnature, et des comptes-géné ax,

~—veufsde leurs pittes justificatives.
Le ministre: promet de les apporter. | B&) le licencié Pelegrin. L. Castillo, 4 a

- _ Quand est-ce? s'écrie le député Dartigue; Justice; Mr Bernardo Pichardo, aux Pos
_Vendredi-hui-est-it promis. tes et Télégiphes; le licencié Manue

Le député Larencul interroge le winis- marche Garcia, aux Travaux Publics; et

tre des Finances sur des moyens qu'if em- le lcencié F. Vel. asquez, aux Finances. .

ploie pour répondre aux exigences des di | | 7 La ie Tézne bse de. fn ict d

vers services publics, les Chambres | lot





munique le ntéressantes nouvelle: sui
Nantes. a :

“Le 19 Jui















7 mois qui sont nevis: Ii lui est répon- |! jn
du que des Occupations nombreuses. n’ont la
pas permis de présenter_ une demande de |

sr-ourre les Chimbres n'y aS-5
ene oureries3 ladate con wstitationtelle, |
réd éé avantdon








oe
do ministre Bijou en établissant con
nablement 14 off faute il y a. Oo
Mr le député Benoit pose quelques’
Serene au Ministre des Travaux pu-
blics sur le coat du pont de T babarre et |
la culée du pont de La Croix des-Missions. Chen
Le député Féquiére entre plus a fond Nord, qui est an v6 hie
dans la question.-Le_ ministre Larsque | « ‘Valencia », gt
affirme qu'il coatrdle Sans cess€ et Ppromet | Anuction: Lae
de donner satisfiction. :
Entre temps, la tbe de VBxécotit ment.
semplit de jots de papier; ce sont les pi- |
éces justificstives et i] est donné acte du |
décde des Compres-Généraux.
: dépaé Benoit a enregi ue Ta décla- | :
ration d. co ae da *













































ACRI

| Matgré: le aniye 4 actnel,
Vin rouge Chateau “Dartigues, cou-
tant 200 franes barriqu:, s erifié a $ 3
gallon et 8 15 pour dame j Jeanne de 5
gallons.
Vin blanc, me a a 3.
a wen eaisse
faden 80. «
Diartigue 16 3 «
Vinaigre étranger gallon 1.
Rhum qualité suneriews, gallon. 2.
Rhum bonne qualité gallen “Se t
Alcool pour menuisier $ 2.60
Tafias-et clairins ‘de premiéres qua-
| lités.










: Is €u- ae enon.
matiéee, Je\talent de M. Danache.
ssi, nous le recommandons au public.
Svadresser_ pour Tes eo eetions, au pro-









































sagnifiqu 6 Piano. Fran is La-| eee maison mesurant 24 pieds |
ce B rouleaux a ae | de long sur 12 de large,avec-unatelier|

{ de forgeron et tous ses accessoires, tets”
; que muchine a percer, lardt, etc, ele,
| Pour les conditions; s ’adresser § a la-
-|telier mécanique de GL. PETErson,
- rue-du Magasin de l’Etal, a cdté du

dépdt de oh d .-
de fer soigné en tres ion état | ° P arg dea Rigawo. Arrangement aux délaillants.
‘ edisposition pour mousliquaire | onare | En vente chez B. ROSTINI, Angle rues

- Une propriété fonds et batisses; rue |
= Ge NaN nf eg ot des Miracles, entace Emm. Moise, de] ~ -Benuefoi et du Penple
(Marché en Hant )

lla eontenance de 34 pieds de fagade
Mr Paul Robelin

| sur 65 de profondeur.

| Pour tousrenseignements, s’adresser |
A Phonneur “dinformer le public
Vil ouvrira tout prochaineme ert au

bois [a M. Victor Rivinre (méme rue, Nef
Ne 130 de la Place Gelleard (a coté de






; sons vo oluntes & Jalousies,
ford, (Screens).
oir bois de Nord; a jour, |

424) ou au depot de. matériaux de i.
-Petoux & Go.





etal or comploic de conpta: po Quel Les Hirondellen, | Mr de Matteis), un magasin of il ‘se
y g 4%. ‘ ; { PRS”
pager rie du Centre. 196. : de cette yalse délicieuse de Toureau Le- 4 eee dans. la vente de quelques
s _DELORNE | ‘chaud; aussi brillante et gracieuse qu'un podeaun parcbarrique e demi barr: .
won 4 y ) @ & an

Sisque Anglaise © | vol d'hirondelles? On apprendra done: | que.

Pavec-plaisir-que l’auteur, cédant a la sol-

lui sont adressées, Mr Tuko.A. | ee pentrales tot ? ail vient de dre comple au préalable de la qualité
a. professeur litré, dont Pengei- | Utipse quien Province dio } | irréprochib'e, sons tous les rapport, de

se--manifeste -d'une-mauiére | faire une tournée artistique ~_jesqu’end oon bon vin de table. Mr, Pawk Robe-
ligue, a-décidé de eréer une éco- |

Dominicanie, — Vautear s'est décidéa faire |
oir de Langue Anglaise au local |

idant aux- némbreuses ieindas | Afin que tout ‘e monde puisse sé réH«.

r ha te composition mu. | lin en détaillera provisoirement quel-
ue ap imeér $a Charman € TPOS Q ( ques bar riques a par Lir de ce jour atk
cole Episcopil e, rie des Casernes, | °?'®- - ae

Les souscripteurs penvent arréter 4 Taq prix de:
geureiront le landi- & Juin) P - G. Ble gullon

. j uanee leur partition, dont le nombre sera j (43.7 13 les 5 wallone.
& ‘ py 9 i ae aay
spere étre aiusi egréable 4 6a Anat, chez Mle Ocravie Subourin, 12 39 Juin 1004
@ésirent acquérir anglais, | ° du Potti-Mr-S, Holly, 116-Tae—du ree, 22 Juin 1904
: Centre; au bureau du « Nowvellistes, et |

€u raison de leurs multiples
is, he peuvent pas y consa- | chez V'auteur, 56 rue da Centre, - Qu’on

ques heures de la journée. | ‘© le dive!
ER invitecordialement ceux | Bonne récompense
front suivre les cours de l’éeo~ | . Certains ouvreges appartenant a mon |
oe j j 4 @
avenir Sinserire avant lada-| fen péie Jos eph Archin et portant ses ini- | Les Areesirs de cn 3 exquises
ionnée, SS Pb vicles AL a ayant &é yolks, i sont Provera quun Café-Restaurant
du t,cormme toujours ae nee ae prblie afia que le prévenu, en [ (Bar DEL! TOILE); est ouvert sap—le
De Poth dev cenie. soit eno cé a qui | Place de Pétion-Ville, rue Grégoire (a
.s .
- Mr Tato, AL ‘Seexcea ‘conti- | i de droit. 4 eo Berend tn service propre et
“des lecons 4} Nonobstant, bonne récompense est pro- | dn accueil eordial; prop
au lol site hévae. pendant _Mise A pimporie qui me fera retrouver | ;
. ;_. Venez-y et vous serez. salistails:

| be Dit eoier pripeadagee




































Lias Ancue

onsultations Juridiques”
_ MeJusrin. Deévor, reprenant lexer- |
| cice de sa profession d'avocal, prévient |
al} le public et ses unciens clients quiétant |
ees enséjour a «La Coupes |
jceux qui eee, avoir besoin de ses} Le Consmarese esl avisé que par
‘services peuvent | Br préveuir pur let. acle sons “seing privé aD date du
hie ore : Ider Mai dermer. Mul. Maurice
ae | Abraham fréres sont entrés dans

2 Le igné, anny nee au ublic et |
4 Seas qu a marie de at da- noire maison de Port au- -Prince

te, il nest plus responsable des actes | seulement, comme associ¢s.
de son épouse, née Rose Lovrs, un] [La raisoh sociale Bresn Cov-
en yy bal devant lui etre. ine ' SINS reste la meme.

sec varede Pentel SiMailgo§) Port-au 1 Prince, 7 7 Juin: 1904.
uews ‘Canes Jean Jacques. oe BYESH Cousins



of

cies nth
Seule ae pour. Hai 2 :
Eaux minérales de Ville! (Vosges) |

Contre la Gouitte, la igravelle
le Diabéte, les Col: :
_ patiques, la Congestion du. joie,
et toutestes™ manifestations — dei
T Ani =
Echantillons el conférences du i une réelte supériorit
_oblébre. professeur Lanpouzy ré-| ae son élablissement






















jariisces modes francaise ‘et

Francised DESUSE_ eae A
Fabricant de Chaussures. N. [ARCOU .

La Manufaet ture.a toujours en] _Marehand-Tailleur
dépot un grand stock, — pour la | 401, ruedu Centre.
venle en vros et detail, — de Coupe Moderne et Elégante
chaussures en teus genres pour | ialité de coupons pour pantatons | :
” \cloms ESF EMSTES; ENFANTS. “et gilets de 2 premie hoi. :
Les commandes des. commer: | La maison la mieux assortie de tovte |
canis-de Hintér. eur: pourront: etre | “Haiti en 6loffes far
. executes dans u de semaine a} quettes: et képi militaircs® >





- Larongse





> oc Eéauts-Rastc9* = .) « Lavieloire
23, rue des ou : Do TWm=HarTan | 2 «Harris _
—— oe Boe mae Be _Petit-Godve~






“BE auinér: de

—FRANGOIS JOSEPH |

La reine des eaux- purgatives,—

laa

el-airs ) Bovtevano » pes Veeve! Café de la Paix
. St-Mare. ~

T- DETAR | nope oo. Dalancourt _







L’Btabl








SE_VEND A ae issement ne mel en SS
Grande Pharmacie. Internationale ~~ j yonte que dirhum agé-au moins’ oN: Eafontant. ——
DE PORT-AU-PRINCE; | @ aban.
97, Hue du Magasin de CE tal, { 97, | Ba P. S. “nm On trouve - le “Bhan

Lisez celle attest viou de médecin
prise entre mille : Prenez’a jenn un
verre de Bordeaux de lean. pamgauive |
naturelle FRANcois Joseett C2 “the eau
agit prom



arau au « Bar des Amateurs.? _










au-Prince, offre ses services a is!

es et Mariages | population —___—__-—_

4






Tray ait de haut Che choix! ‘















Travail soigné
S'adresser d Mme CHEF DRUE

_Bois-Verna 2 epas N° 3. “ts

Remade oe contre: la fievre

Ee
de YO

contre Tigapuissance me
Poanwacin SEJOURNE |
seul dépositaire pour Halli,
N. B.— Des prospectus et des échan- ‘
tillons seront adres aux os et En YOnte, a la Phar cit NOT

pour les ana

400 flacons déja —
« Slock a

ilgeeut reconistitiva